StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Battlefront (2015)
Fiche et test (PC) | Test de DarkyVady | Test de Kichnifou | Modes de jeu | Vidéos
Battlefront (2015)
 
  • Genre FPS
  • Série Battlefront
  • Année de sortie 2015
  • Année et période 0 à +4 (Empire)
  • Plate-forme(s) PC  PC  Xbox One  PlayStation 4
  • Lien web Acheter sur Amazon
  • Relance de la franchise Battlefront, développé par le studio DICE. Sortie prévue en 2014 au départ puis annoncée pour le 17 novembre 2015.

  • Note du staff SWU
     (55 % - Tests SWU)
  • Note des internautes
     (65 % - 4 commentaires)

Le contexte :

Comme d’habitude, ce FPS nous invite à rejouer les meilleures batailles de notre univers préféré, HothEndorTatooine,Sullust, et dernièrement Jakku, qui se passe comme chacun le sait chez EA 29 ans avant le prochain opus.

Ces trois planètes bénéficient toutes de deux cartes minimum, trois pour certaines, portant le nombre à 14 maps pour 5 planètes.

Graphiquement :

Ne vous attendez pas à lire quelque chose de différents par rapport à ce que vous avez pu lire ailleurs, ce jeu est magnifique. La phrase « Prendre part aux batailles de Star Wars » n’a jamais pris une telle envergure. On est dedans, les armes sont bien réalisées, les cartes, quelques soient leur tailles sont bien travaillés, je n’ai pas vu de bug (hormis une tache verte sur Sullust). On a le droit à des références aux films, à des « maps vivantes » vous trouverez sur certaines des Jawas fuyant devant vous, ou des Ewoks rentrant chez eux... en attendant sagement que leurs ainés vous balancent des cailloux sur la tête !

Il est tellement beau, que parfois s’en est un peu trop. Je trouve que les développeurs ne sont pas allé de main morte sur lelens flare (effet d’éblouissement du jeu, notamment à la sortie d’un tunnel sombre, vers un extérieur éclairé par exemple). Être ébloui c’est normal, mais de là à ne rien y voir... bon. Alors on compense en tirant à l’aveuglette (expression qui prend tout son sens ici) et on balance de la grenade.

Jouabilité :

Pour moi c’est un vrai jeu Star Wars moderne, à savoir qu’on a pris un Battlefield, on l’a simplifié, pour toucher un maximum de publics et paf on a fait de l’argent ! Et bien ça n’a pas que du mauvais et oui ! Dans Battlefront, ne cherchez pas le bouton rechargement, ne tentez pas de récupérer des munitions ou l’arme de votre pauvre victime. Niet ! Le rechargement est remplacé par une barre de surchauffe, barre qui une fois remplie vous oblige à attendre qu’elle se vide pour pouvoir retirer, à moins que vous ne réussissiez à la refroidir en appuyant sur la bonne touche au bon moment ! Pas bête ! Absente aussi l’arme secondaire, ici vous pouvez choisir une « main » contenant trois items, en général 2 offensifs et un défensif ou passif. Ces cartes, qui lorsqu’elles sont utilisées, ont un délai de réutilisation ! Interdisant une horde de camper au sniper, ou des lancés continus de grenades. Encore une fois excellente idée ! J'ai apprécié l'idée de pouvoir créer autant de mains que l'on souhaite avec les bonus que j'ai débloqués, mais vous ne pouvez choisir que deux mains pour une partie. Ainsi vous pouvez tester un peu tout ce que vous voulez et personnaliser votre propre classe (en fonction de l'objectif de la carte notamment). Plutôt que de rester cantonné aux classes « classiques » : artilleur, péon de base, sniper etc... Vous pouvez cumuler ici le sniper avec une roquette !

Que serait Star Wars sans ses vaisseaux et véhicules ! Un très bon film quand même... Je ne suis pas objectif ! Bref ici vous pouvez incarner des véhicules terrestres, surtout coté Impérial (AT-AT / AT-ST), et toute la myriade de vaisseaux emblématiques : X-Wing, A Wing, TIE, ...). Les véhicules ne sont ni trop forts ni trop faibles. La puissance de feu démentielle de l’AT-AT est compensée par le timer qui interdit au conducteur de passer une carte entière au frais de l’Empire ! Je trouve les vaisseaux moins bien équilibrés, surtout dans les cartes Escadrons de chasseur, mais j’y reviendrai un peu plus tard !

Enfin, gros point noir pour moi... les héros. Si le fait de prendre part aux batailles dans les costumes de Leia ou de son papounet, vous fait envie, parfait ! Lorsque que vous avez la chance de tomber sur un bonus Héros, vous pouvez choisir parmi trois héros de la saga (la famille Skywalker au complet, Palpy, Han Solo, et Boba Fett) et là c’est... Holiday on ice ! Vous êtes un sac à PV vas-y que je vais dans le tas que pour découper du troufion ! Je trouvais l’équilibrage des héros bien meilleurs dans Battlefront 2. Car même si le principe est plus ou moins repris ici, on a quand même à faire ici avec des tanks avec une force de frappe non négligeable. Je vous l’accorde ce dernier point manque cruellement d’objectivité, mais ça peut, parfois, entacher le plaisir du jeu (j’ai dit entacher pas gâcher !)

Modes de Jeu :

L’histoire... AAAhhh la saga Star Wars... Elle a donné naissance à l’univers Legend, à des jeux de rôles... Je ne connais pas une saga cinématographique comme SW qui ouvre autant les champs des possibles. Et comme tout bon jeu Star Wars, dans Battlefront... Ne cherchez pas d’histoire ici, il n’y en a pas !

Donc les modes de jeu, deux grandes familles, le solo, le multi.

Le solo :

Le mode solo, s’axe selon deux parties différentes, le tuto et les cartes à objectifs. Truc con, mais je trouve le tuto assez intéressant à faire. D’un, parce que la course de motos jet est énorme ! Et de deux, ça permet de se familiariser avec les véhicules / héros.

Enfin les cartes avec des objectifs, peuvent se faire en solo ou en coopération, point positif. Soit vous jouez contre votre collègue, soit vous survivez ensemble à une vague de trooper. La difficulté normale est risible, par contre au-delà, ne criez pas victoire trop vite, loin de là !

Le multi :

Il représente 90% du jeu. Plusieurs modes de jeu qui, s’ils ne renouvèlent pas le genre, apportent une touche de fraicheur au style ! Vous retrouverez les classiques escarmouche, suprématie, course du drapeau, maître de la colline. Pour les nouveaux modes de jeu :

- L’attaque des Walkers consistera à amener deux AT-AT mettre un bourre pif au vaisseau de l’Alliance. Côté Alliance, il faudra défendre des liaisons pour que les Y-Wing viennent détruire les boucliers des Walkers, pour les rendre vulnérables.

- Course aux droïdes est une suprématie un peu plus violente.

-  Escadron de chasseur... j’adore ! Je retrouve le plaisir de jouer à Rogue squadron ! D’une part parce que les cockpits sont modélisés, et parce les combats sont assez prenants. Peut-être un poil déséquilibré de par l’absence de bouclier sur les TIE Fighter (mais après tout c’est réaliste)... Je le dis ou pas... Tant pis, je le dis : Il y a un truc rageant ce sont les vaisseaux héros : Slave I et le Faucon, sacs à PV ambulants, je n’ai pas réussi à les détruire, sauf à me crasher sur eux. Donc fuyez les ou alors BANZAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIII !

- Et enfin le dernier mode de jeu « Plaque Tournante », on saluera l’absence de héros pour cette carte !! Un mécanisme de jeu innovant encore une fois, la prise de point côté Rebelle augmentant le temps en jeu, permettant la capture d’un autre point, jusqu’à la capture totale. Côté pingouin, il faudra bien entendu éviter que ça arrive !

Je ne parlerai pas des deux modes de jeu que sont Assaut Héroïque et Traque du Héros, car je n’éprouve aucun plaisir à me faire découper gratuitement par un héros.

Musique :

L’ambiance sonore y est ! Les bruits des blasters sont différents suivant celui qu’on utilise. Je suis d’accord ce n’est pas non plus extraordinaire, mais au moins les développeurs ont voulu bien faire... Sur ce point-là au moins ! Les voix des personnages, là du coup il n'y en a qu’une (une féminine, ou une masculine, et après les aliens). Mention spéciale encore pour les voix aliens, notamment des Rodiens. Et l’environnement musical de John Williams achève de vous immerger dans le jeu. Je n’ai rien à dire là-dessus, si ce n’est que le job est admirablement bien fait, comme pour les graphismes. Impeccable !

Durée de vie :

Aujourd’hui le FPS c’est quoi ? Un court scénario et beaucoup de multi. Bon le scénario c’est fait... Le reste donc !

Vous avez ici un système de leveling classique, plus je monte en niveau, plus je peux acheter des armes, des mains (armes ou capacités secondaires). Ces dernières ont plusieurs niveaux, réduisant ainsi le temps de réutilisation. Vous pouvez personnaliser votre personnage... Les seules choses ayant retenu mon attention, ce sont les races d’aliens différentes côté rebelle, et les deux vraies personnalisations de trooper côté impérial. Oui que deux, car l’armée impériale de la Trilogie n’est constitué que de Stormtroopers (ou Snow), de Scouttroopers, ou de Shadow Troopers... Ozef des pilotes, des officiers, artilleurs, gardes impériaux (j’en fais peut-être un peu trop). Au pire à la place de nous sortir le catalogue d’un coiffeur, mettez des couleurs différentes sur les armures ! Bref.

Côté inutile aussi on trouvera le diorama, oui car quand vous réalisez un certain nombre de défis, vous avez le droit de débloquer une petite figurine dans un diorama, qui vous apportera satisfaction personnelle... et c’est tout ! Et la tête du diorama, ils ne se sont pas pétés une clavicule dessus. Ou alors le déblocage contre crédits (je précise du jeu) d’emote... Voilà, voilà... C’est cool !

Côté cartes, je l’ai dit 14 différentes, toutes sublimes, mais on en a vite fait le tour. En effet, les grandes cartes sont réutilisées  pour tous les styles de jeu nécessitant plus de 16 joueurs. C’est-à-dire que Hoth terrestre est la même que Hoth aérienne, avec une limite agrandie néanmoins. Pour moi c’est LE point noir du jeu, et le problème c’est qu’on arrive « vite » à saturation. Même si les différents modes de jeu changent votre mode d’attaque ou de défense sur les cartes, ça reste les mêmes ! Mais ne vous inquiétez pas, EA va très bien y remédier, en ajoutant sa petite touche personnelle... d’autre cartes PAYANTES ! Avec un season pass au prix d’un jeu !

Conclusion :

Battlefront dépoussière le FPS multi Star Wars, qui depuis BF 2, n’avait jamais rien sorti qui en valait la peine. C’est beau, c’est immersif, on vit les combats. Les développeurs se sont attardés à un tel niveau de détails qu’on a l’impression de vivre un film ! Le problème c’est qu’ils se sont trop attardés aux détails justement, présentant une sublime vitrine aux joueurs, mais avec un contenu assez pauvre pour rendre le season pass quasi obligatoire. Je ne peux m’empêcher de craindre que le soufflé retombe et que les joueurs délaissent le jeu pour d’autres ! Et donc d’avoir un jeu multijoueur vide dans les prochains mois !

Goran Skarr
Battlefront (2015)
Plate-forme :  PC  -  Date : 07/01/2016

Points positifs

- C’est beau à en pleurer

- La musique du jeu, et l’ambiance sonore

- Le système de main et superbonus

- Le mode coopération...

Points négatifs

- ... mais où qu'il est le modo solo ?

- On tourne rapidement en rond

- Amalgame fait par EA entre vache à lait et fan de Star Wars !

- Equilibrage des forces parfois inégales Héros et Vaisseau

Note :
(45 %)
SWU fan database
 

Statistiques globales

139 membres le possèdent (qui ?)
151 membres y ont joué (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité