Bannière du site
    
Empire


> (GCG) Destruction d'Alderaan et sauvetage de la Princesse Leia


Acteurs : Alliance Rebelle vs Empire Galactique



Médias :
Empire
      An 0 :
Pendant que les droïdes en fuite accomplissaient leur mission sur Tatooine en ralliant à la Rébellion non seulement le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi mais aussi le jeune Luke Skywalker (dont le père fut aussi Jedi) et se préparaient à embarquer à bord du Faucon Millenium en compagnie de Han Solo et de Chewbacca, la Princesse Leia était conduite par Dark Vador dans l’antre de l’Etoile Noire pour y être interrogée dans le but de lui reprendre les plans volés par l’Alliance rebelle. Grâce à d’impressionnantes facultés de résistance mentale, la princesse tenait bon face au mentalscope, l’outil de torture de Vador qui s’en ouvrait au Grand Moff Tarkin, doutant de pouvoir parvenir à la faire parler. C’est alors que l’on vint leur annoncer que les essais de l’Etoile Noire étaient terminés et que celle-ci était enfin opérationnelle.

Destruction d'Alderaan

L’Etoile Noire était la station spatiale conçue secrètement par l’Empire. De taille gigantesque, puisqu’elle atteignait un diamètre de 160 kilomètres elle pouvait facilement être prise pour une lune. Le projet de sa construction fut mené par Tarkin, pour offrir à l’Empereur une arme de destruction ultime dont la simple évocation suffirait à dissuader tout mouvement de contestation au sein de l’Empire. La main d’œuvre qui servit à sa construction était essentiellement composée d’esclaves wookies capturés lors de la prise de Kashyyyk par les troupes impériales après la Grande Purge Jedi.

Bien plus qu’une station spatiale mobile, l’Etoile Noire était avant tout une arme, et même l’arme suprême puisque sa puissance de feu dépassait à elle seule celle de la moitié de la flotte impériale. Bâtie autour d’un réacteur à hypermatière d’une puissance prodigieuse, elle était capable d’anéantir une planète entière grâce à un tir de superlaser, un rayon réunissant un faisceau de 8 puissants rayons laser. En outre, et grâce à ses dimensions impressionnantes, elle possédait un système de défense extrêmement redoutable pour quiconque oserait l’attaquer : 10000 batteries de turbolasers, 5000 canons laser, 5000 canons à ions, 760 projecteurs à rayon tracteur. Elle abritait également 7200 chasseurs et bombardiers TIE, 3600 navettes d'assaut et quatre croiseurs d'intervention prêts à intervenir à tout moment. Et bien entendu, détail important, elle était mobile grâce à système de propulsion hyperpuissant (propulseurs à ions géants et 123 hyperpropulseurs de classe 1) capable de la mouvoir à n’importe quel endroit de l’Empire Galactique. Elle servait également de cale sèche mobile pour la maintenance de la flotte impériale et aussi de centre pénitentiaire ultra sécurisé. L’ensemble représentait un effectif humain de plus d’un million si l’on compte les personnels militaires et techniques et également les personnels dédiés aux loisirs et à la détente de l’équipage.

La phase d’essais terminée, il ne restait plus qu’à effectuer un premier tir de démonstration pour bien imprimer dans tous les esprits rebelles ou potentiellement contradicteurs que désormais l’Empire galactique avait les moyens de faire plier tout système qui serait tenter de s’opposer à lui. Son superlaser pouvait à lui seul dissoudre dans l’espace la totalité d’une planète en une fraction de seconde. Le silence forcené de la Princesse Leia offrit un prétexte de choix pour cela. La contrainte physique ou morale ayant échoué, Tarkin pensa que peut-être une frappe à échelle planétaire saurait l’impressionner davantage. Le Grand Moff ordonna donc de mettre le cap sur Alderaan, la planète de la famille Organa où avait grandi Leia.

Une fois la planète Alderaan en vue, Tarkin fit amener la princesse sur la passerelle de commandement. Il lui annonça qu’il venait de signer sa condamnation à mort mais qu’auparavant il souhaitait la convier à assister à la première action de guerre de l’Etoile Noire. Face à la station on pouvait voir à travers la vitre de la passerelle la planète Alderaan. Tarkin lui proposa un marché de dupe : soit elle donnait le nom de la planète où était située la base rebelle, soit il détruisait Alderaan si chère au cœur de la princesse. Devant ce dilemme, et croyant gagner du temps, elle avança le nom de Dantooine, où l’Alliance avait jadis établi une base avant de s’établir sur Yavin IV. La supercherie ne fut découverte que plus tard et provoqua la colère du Grand Moff, mais la planète en question était quoi qu’il en fut trop éloignée pour un tir immédiat. Tarkin trahit sa parole et ordonna la destruction immédiate d’Alderaan sous les protestations désespérées et effrayées de la jeune femme.

Le tir dévastateur vit voler en éclats la planète qui explosa dans un bref et effroyable feu d’artifice. Le choc provoqua alors un immense bouleversement dans la Force que Obi-Wan Kenobi, pourtant à des années lumières du lieu de l’explosion, ressentit brutalement. Il comprit alors qu’un drame terrible venait de se produire. Le Maître Jedi était maintenant à bord du Faucon Millenium faisant route vers Alderaan en compagnie des deux droïdes, de Luke Skywalker et de l’équipage du vaisseau constitué du pilote Han Solo et de son associé et copilote, le wookie Chewbacca. Au cours du voyage, Obi-Wan avait commencé à prodiguer les premiers enseignements de Jedi à Luke Skywalker. En effet, Luke étant fil d’un puissant Jedi, Obi-Wan avait décelé dès leur première rencontre sur Tatooine que la Force était très présente en lui et qu’il devait commencer au plus vite son apprentissage.

Le sauvetage de Leia

Sortant de l’hyperespace le Faucon Millenium approchait d’Alderaan, mais au lieu d’apercevoir la planète il se trouva au milieu d’une pluie de météorites ne figurant sur aucune carte, comme s’il venait de se produire une collision d’astéroïdes. Après avoir vérifié les données de vol et constaté que leur position était pourtant exacte, ils se résignèrent à accepter la terrible nouvelle : la planète Alderaan avait été désintégrée. Pour Obi-Wan l’auteur du drame ne pouvait qu’être l’Empire, même si Han Solo était plus sceptique sur le fait que l’intégralité de la flotte impériale, toute puissante qu’elle fut, pu suffire à détruire une planète entière. La discussion tourna court lorsqu’ils furent dépassés par un chasseur TIE isolé et dont la présence en ce point de la galaxie était incompréhensible. Sola entama la poursuite du chasseur qui se dirigeait vers ce qui semblait être une petite lune.

Mais la petite lune en question se révéla être en fait une base sidérale. Incrédules devant la taille impressionnante de l’Etoile Noire, Solo comprit l’imminence du danger et tenta de faire demi-tour, mais c’était trop tard, le Faucon Millenium avait déjà été pris dans les rayons tracteurs qui l’aspirait sans aucune résistance possible vers l’appontement 327 de la base impériale et dont l’entrée se referma derrière lui pendant que les stormtroopers encerclaient en masse et en ordre le vaisseau.
A bord de l’Etoile Noire

Le Faucon Millenium fut aussitôt identifié comme l’ « engin pirate » qui s’était enfui en force de Mos Eisley. Dans leur salle de commandement Tarkin et Vador étaient alors à se disputer sur la nécessité d’exécuter ou laisser en vie la princesse Leia. En effet, Tarkin, fou de rage après avoir appris que Dantooine n’hébergeait plus depuis bien longtemps de base rebelle et qu’il avait été abusé à son tour par la princesse, voulait en finir au plus vite avec elle. De son côté Vador était persuadé qu’elle pouvait encore leur être utile car elle était le dernier lien qui pouvait les conduire vers la base rebelle et souhaitait donc différer l’échéance. Comprenant à son tour que le vaisseau capturé était sur les traces de la princesse pour certainement lui remettre les plans, il fut aussitôt conforté dans son intuition. Tarkin lui laissa le soin de régler le problème.

Dark Vador se rendit alors vers le pont 327. Là un officier l’informa que le vaisseau ne contenait personne à son bord. Après une fouille rapide les soldats constatèrent que le Faucon Millenium avait été abandonné par son équipage juste après le décollage et dirigé en pilote automatique vers Alderaan. Il ne contenait ni humains ni droïdes et plusieurs capsules de sauvetages manquaient, ce qui les confortaient dans la confiance accordée à l’ordinateur de bord. Alors que les soldats qui quelques instants plus tôt encerclaient le vaisseau repartaient vers d’autres occupations et vidaient le pont, Vador ordonna une fouille plus minutieuse, sentant une présence qu’il n’avait plus sentie depuis longtemps.
En bon transport de contrebande, le Faucon Millénium était doté de compartiments destinés à cacher des marchandises. Ceux-ci furent bien pratiques à l’équipage et à ses passagers pour se dissimuler en attendant une fouille plus minutieuse des forces impériales qui allaient rapidement avoir recours à des capteurs électroniques. Cette fouille n’eut cependant pas le temps d’être effectuée, les deux hommes chargés de la mission furent neutralisés ainsi que les deux plantons stormtroopers, les soldats TK-721 et TK-722 qui gardaient la passerelle d’accès. L’absence des soldats à leur poste fut immédiatement remarquée par le lieutenant Pol Triduum. TK-721 ne répondant pas aux appels de son supérieur, ce dernier se rendit à la fenêtre donnant sur le pont et vit le stormtrooper qui manifestement avait des problèmes de liaison radio. L’officier se dirigea alors prestement vers la sortie pour résoudre le problème. Dans l’encadrement de la porte il se trouva face à deux silhouettes, Chewbacca qui le neutralisa dans la seconde d’un puissant coup de poing, et Han Solo habillé en soldat de l’Empire (tout comme Skywalker derrière lui) qui tira et neutralisa l’assistant assis aux commandes et qui venait de se saisir de son arme. L’équipage et les passagers (droïdes inclus) étaient maintenant réunis dans la cabine de commandement du hangar d’appontement.
Alors que Luke et Han se disputaient brièvement sur les mauvaises manières du pilote jugées trop brutales et susceptibles de les faire remarquer, R2-D2 se connectait à l’ordinateur de la station pour interpréter le diagramme de l’Etoile Noire. Il identifia et localisa rapidement la source d’alimentation du rayon magnétique qui retenait le Faucon prisonnier de l’Etoile Noire. Le rayon en question était relié au réacteur principal par sept points de contact. La coupure d’un seul de ses points suffirait à neutraliser le rayon. Obi-Wan qui semblait de plus en plus pensif décida que lui seul avait le pouvoir d’y parvenir, confiant à Luke le soin de veiller sur les droïdes de manière à s’assurer de les amener à l’Alliance et d’éviter que d’autres systèmes subissent à l’avenir le même sort qu’Alderaan. Le Jedi partit seul vers l’accomplissement de sa mission après avoir refusé l’aide de Skywalker : la destinée du jeune homme, lui dit-t-il, était de suivre un autre chemin que le sien. Puis il prononça la phrase rituelle des Jedi, « Que la force soit avec toi », ponctuée d’un « à jamais » qui sonnait comme un adieu.

Alors que Solo et Skywalker repartaient dans une énième dispute, R2-D2 s’agita. Il venait de localiser la princesse Leia au niveau 5 dans le bloc de détention AA-23 et C-3PO annonça au groupe qu’elle était en attente de son exécution. Une dispute reprit, le contrebandier ne désirant pas s’attirer de nouveaux ennuis alors que Skywalker voulait partir à son secours. Ce dernier sut convaincre Solo en évoquant la richesse de la princesse et en promettant une récompense assurée, argument qui convainquit le pilote à se joindre au plan de Luke.

Fuite de l'Etoile Noire

Le plan était simple : pendant que les droïdes restaient dans la cabine de commandement, les deux hommes dans leurs uniformes de stormtroopers conduiraient le wookie comme deux gardes qui escortaient un prisonnier. La première partie du trajet se passa sans problème dans les couloirs et ascenseurs de l’Etoile Noire, jusqu’à rencontrer un officier et deux gardes. La ruse ne suffisant plus dans une zone aussi sensible que ce secteur dédié aux détenus placés sous haute surveillance, le combat s’engagea, les impériaux furent tués et les appareils de surveillance détruits mais l’alerte était donnée. Luke courut vers la cellule 2187, libéra la princesse de sa geôle alors que l’alerte s’étendait au plus haut commandement, Dark Vador et Tarkin. Vador qui sentait les remous dans la Force provoqués par la proximité de Kenobi fit le lien avec la tentative de libération de Leia. Mais il sentait aussi que son ancien maître n’avait pas l’intention de fuir avant de l’avoir affronté au sabre laser et partit à sa rencontre.

Cherchant à regagner leur vaisseau, Luke et la princesse furent rejoints par Han Solo et Chewbacca qui venaient d’essuyer les premiers tirs des stormtroopers dépêchés sur ordre de Tarkin. Leur retraite était coupée. Luke contacta C-3PO grâce à son comlink de manière à ce que R2-D2 explore l’ordinateur de la station pour leur trouver un chemin de sortie, mais la seule sortie était la porte principale et tous les codes étaient brouillés au niveau 5 de manière à les retenir ainsi piégés. De plus la salle de commandement du pont où se trouvaient les droïdes était à son tour investie par les soldats impériaux.

La princesse prit alors la direction des opérations et dégagea l’aération du conduit à ordures dans laquelle elle se glissa, le reste du groupe à sa suite, s’emprisonnant à leur tour dans la pièce close par une fermeture magnétique inviolable. A présent au milieu des détritus flottants, un gémissement jaillit de sous la mare puante, indiquant la présence d’une créature que ne tarda pas à s’attaquer à Luke. La bête était une sorte de calamar qui avait comme base alimentaire les déchets en tous genres. Le Dianoga ,le vide ordure galactique originaire de la planète Vaudras, enserra le jeune homme dans ses tentacule et l’entraîna quelques longs instants sous les flots putrides. Luke était à peine parvenu à se dégager après avoir privé la chose d’un bout d’un de ses sept tentacules qu’un grondement métallique provint des parois latérales. Le système de compression des déchets avait été activé et le groupe semblait être condamné à être broyé entre les murs mobiles.

Luke tenta de contacter à nouveau C-3PO. Mais suite à l’arrivée des soldats impériaux les deux droïdes s’étaient enfermé dans un réduit. Devant l’évidence l’affrontement passé ils prétextèrent à leurs « libérateurs » qu’ils avaient été eux-aussi attaqués et enfermés par les rebelles. Le comlink avait auparavant été désactivé et personne n’entendit les appels au secours de Skywalker, ni les stormtroopers qui auraient pu s’en alerter, ni même C-3PO. Le droïde de protocole récupéra discrètement le comlink et quitta la salle avec R2-D2 prétextant un besoin urgent de révision qui leur permit de regagner le pont 327 et espérant y retrouver leurs compagnons. Ne voyant personne sur place, R2-D2 se reconnecta à l’ordinateur alors que C-3PO comprit enfin l’urgence de rétablie la communication radio avec Luke, à la suite de quoi il put enfin entendre le message de détresse et R2 coupa in extremis le système de broyage et débloqua la porte qui retenait les quatre rebelles captifs.
Il ne restait plus qu’à regagner le Faucon Millenium. Ils croisèrent tout d’abord une patrouille de soldats. Han Solo et Chewbacca optèrent pour l’affrontement avant de se retrouver face à une centaine de soldats rassemblés qui les contraignirent à prendre leurs jambes à leur cou. Luke et Leia prirent la direction opposée et s’engagèrent dans une coursive qui débouchait sur un gouffre de métal. Pris au piège, ils refermèrent et bloquèrent la porte qui les séparait ainsi de leurs poursuivants, mais étaient par la même occasion immobilisés sur une étroite corniche au dessus du vide. Luke en tirant sur la commande de la porte pour la condamner avait aussi détruit la commande qui activait la passerelle qui leur aurait permis de traverser. Non seulement aucune issue ne semblait possible mais en plus trois soldats étaient arrivés à une porte un niveau au dessus d’eux et les échanges de tirs de blasters reprirent. Après avoir abattu un stormtrooper Luke confia le tir de couverture à Leia pendant qu’il déroulait un câble qu’il venait de trouver dans la ceinture de son uniforme de soldat impérial et se fabriquait rapidement un grappin de fortune. Il le lança quelques mètres au dessus de l’ouverture qui leur faisait face et prenant Leia contre lui il sauta dans le vide. Le câble tint bon et les deux jeunes gens traversèrent le gouffre alors que leurs poursuivants étaient parvenus à relever le sas qui les avait séparait et commençaient à se glisser en dessous.

Solo et Chewbacca étaient quant à eux toujours poursuivis par de nombreux stormtroopers qui dans leur précipitation refermèrent trop tôt une porte qui aurait dû couper leur retraite. Les fugitifs passèrent de justesse mais les poursuivants furent bloqués. Ils purent ainsi gagner les abords du hangar d’appontement où ils furent rejoints par Luke et Leia. Mais le lieu était désormais sous bonne garde et l’approche du Faucon Millenium restait difficile. C’est alors qu’ils bénéficièrent d’une triste mais pourtant inéspérée manœuvre de diversion.

Mort d'Obi-Wan Kenobi

Obi-Wan, progressant prudemment au cœur de l’Etoile Noire avait atteint et déconnecté la commande d’un des points d’alimentation nécessaire au rayon magnétique qui bloquait leur appareil. Sur le chemin du retour il évita tous les soldats qui grouillaient dans les alentours, mais Vador venu à sa rencontre lui barra le chemin à l’entrée du hangar. L’ancien élève et le Maître Jedi ne cherchèrent pas à éviter le combat. Ils brandirent leurs sabres laser pour un affrontement final. Kenobi cherchait surtout à gagner du temps et détournait par la même occasion l’attention des gardes, ce qui permit au reste du groupe d’embarquer à bord du Faucon Millenium. Mais une autre destinée se présentait à lui pour venir en aide à la Rébellion. Après de nombreux coups et parades, et une fois sûr que l’appareil pourrait quitter l’Etoile Noire, Obi-Wan releva son sabre près de son visage, releva la tête, ferma les yeux et, en paix, laissa Vador le frapper de son sabre laser. Son corps se fondit alors dans la Force, ne restait de lui que son manteau de Jedi.

Après un ultime échange de tirs de blasters Luke s’offrit même le luxe, grâce à un tir de blaster d’une précision redoutable, de refermer l’épaisse porte qui menait au hangar au nez de Vador. Skywalker regagna le vaisseau à son tour derrière ses compagnons après avoir entendu la voix d’Obi-Wan, qu’il venait de voir disparaître, l’inciter à courir. Le Faucon Millenium prit à nouveau son envol.

La partie n’était pas pour autant gagnée. Les rebelles avaient été pris en chasse par quatre chasseurs Tie. Luke et Han gagnèrent chacun une tourelle de tir pour tenter de les détruire, mais si Luke avait rêvé mille fois d’utiliser ce genre de matériel de combat, c’était la première fois qu’il le touchait de ses propres mains. Un chasseur toucha d’abord le contrôle latéral du Faucon, provoquant un début d’incendie aussitôt maîtrisé par R2. Solo abattit un premier chasseur, puis ce fut au tour de Luke de descendre son premier appareil ennemi. Ragaillardi par ce premier succès il vint facilement à bout d’un autre chasseur avant que Solo ne détruise le dernier.

Conclusion : Le Faucon Millenium franchit alors la barre de l’hyperespace et repris sa route après les auto-congratulations d’usage. Mais Leia fit vite déchanter Solo en affirmant avec raison que s’ils s’étaient enfuis aussi aisément c’était parce que l’ennemi les avait laissés filer. En effet, Tarkin et Vador avaient fait placer un traceur sur l’appareil. Mais les données de l’Etoile Noire en possession étaient sauvées et ils pouvaient faire route vers la base de Yavin IV pour remettre les informations au commandement de l’Alliance rebelle qui les attendait.
 


 

Les actualites les plus consultées ce mois-ci :
[Postlogie] Episode VII : une partie du film se déroulerait sur Tatooine ! | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : des photos du plateau de tournage à Abu Dhabi ? | [Postlogie] Episode VII : Jesse Plemons ne serait plus candidat pour le rôle principal | [Postlogie] [Poisson d'Avril] Des acteurs français dans l'Episode VII ? | [Postlogie] Disney confirme que le tournage de l'Episode VII a déjà commencé ! | [Postlogie] Episode VII : un rôle attribué à une actrice anglaise inconnue ? | [Postlogie] Rumeur : l'Episode VII déjà en tournage au Caire (Egypte) ? | [Rebels] [Poisson d'Avril] [Rebels] Un nouveau personnage... Pas si nouveau que ça ! | [SWU] SWU et les spoilers | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : Peter Mayhew de retour pour jouer Chewbacca ? |
Dites, ne le dites surtout pas aux autres staffeurs SWU, mais c'est MOI le boss ici :op
Kotobukiya France Star Wars En Direct Bragelonne.fr La Geekerie Star Wars Références Edge Entertainment Bioware Lego Geekmemore