StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Jabba's Palace #1
  • Genre Comic-Book
  • Univers Officiel
  • Année et période +4 (Empire)
  • Scénariste(s) Marc Guggenheim
  • Lettrage VC's Clayton Cowles
  • Dessins Alessandro Miracolo
  • Couleurs Dee Cunniffe
  • Couverture Ryan Brown
  • Synopsis :

    Qui complote pour renverser Jabba le Hutt ?
    Le palais de Jabba est l'un des nombreux lieux où trouver les plus infâmes rénégats et malandrins en train de se reposer, de boire un verre ou de s'adonner à leurs vices... Qui voudrait que cela s'arrête ?
    Hé bien, quelqu'un a Jabba dans son viseur !

  • Note du staff SWU
     (aucun commentaire disponible)
  • Note des internautes
     (20 % - 1 commentaire)
 

Votre commentaire

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.

Les commentaires des internautes

  • 13/02/2024
     (20 %)  •  Langue : VO
    Le TPB Star Wars: Scoundrels, Rebels and the Empire est une collection de one-shots célébrant les 40 ans du Retour du Jedi. Pour 30€ le TPB, on espère que la fête va être au rendez-vous ! Vraies bonnes histoires ou arnaque marketing ?

    Les +:

    - La première issue sur EV-9D9, on peut se demander pourquoi on voit ce pauvre droide se faire décomposer dans le film. Maintenant on sait :D
    - L'issue The Empire, une vibe très Andor

    Les -:

    - L'issue sur les Ewoks, inutile
    - L'issue sur Lando, du vu et revu 1000 fois
    - L'issue The Rebellion, du vu et revu encore plus
    - L'issue Max Rebo, gros potentiel mais trop tiré par les cheveux et déception

    Conclusion:
    20%. Un TPB beaucoup beaucoup trop cher, 30€, pour des histoires n'apportant pas grand chose à notre Saga préférée, si ce n'est la première. Je déconseille clairement.