Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (6 épisodes)

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Wan » Mer 26 Mar 2008 - 21:02   Sujet: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (6 épisodes)

Une petite nouvelle sans prétention :D ...


Histoire courte de Star Wars

Les 30 du Chaos : Le choix.


Les écrans n'affichaient plus rien depuis que le transport avait dépassé Géonosis. Assis dans le fauteuil du pilote mort il y avait moins de trois heures, Trent scrutait l'espace et cherchait un autre vaisseau républicain. Peut-être avait-il manœuvré trop rapidement et qu'il avait raté le point de rassemblement.
Mais Trent se laissa submergé par des pensées qui n'avaient plus rien à voir avec des questions d'ordre militaire. Son regard retomba et il fixa un instant les commandes grises et usées du vaisseau. Une série d'ordres et de protocoles divers s'égrenaient dans son esprit. Trent ne cessait de répéter, à qui voulait bien l'entendre, qu'un jour il finirait par saturer.
Ses mains glissèrent machinalement sur les commandes et il fit accélérer le vaisseau. Un vrombissement glacial retentit et l'appareil vibra pendant quelques secondes. Il jeta un oeil sur un des écrans de contrôle. Les détecteurs n'avaient toujours rien relevé. Depuis le décollage du vaisseau, Trent avait essuyé plusieurs anomalies spatiales et avait dû réduire la vitesse de l'appareil. Il avait également procédé à différents changements, prévu par le protocole, en cas de fuite de carburant ou de soucis avec l'Hyperdrive. Bien qu'elle n'ait pas apprécié l'idée, la Jedi qui l'accompagnait, répondant au doux nom de Thery'Ann, avait finalement accepté les restrictions imposées par Trent. Il avait ensuite lancé une séquence d'analyse du vaisseau : de la carlingue au générateur Hyperdrive. Pour l'instant, rien n'avait été détecté et il s'était permis de prendre un peu de vitesse. Devant lui, il n'y avait toujours rien et il avait presque envie de passer en Hyperespace, imaginant qu'il s'était réellement trompé de coordonnées. Bien qu'une telle décision
Un témoin lumineux clignota, suivis d'un bip strident et deux lignes apparurent sur un des écrans. Il était affiché :
"Point 5-7-11 atteint. Point de rassemblement."
La confirmation qu'il n'avait pas fait d'erreur le fit frissonner. Pourquoi n'y avait-il personne ? Sa jambe droite trembla avant de cesser comme si son corps se rappelait une ancienne bataille qu'il avait vécu et le souvenir s'évanouit aussi vite. Il y eut quelques grésillements et une voix inaudible dans les haut-parleurs persistaient puis la voix prit le dessus et il put distinguer trois mots :
– ...arrive... retard... ordre...
Trent alluma le communicateur et régla la fréquence. Il s'éclaircit légèrement la voix et lança :
– Pouvez-vous répéter transport ? Identification, ordre et position ?
De nouveau, des parasites et plusieurs bruits étranges sifflèrent dans le communicateur puis les trois mots suivirent :
– Arrive... retard... ordre...
La voix s'évanouit dans l'espace et Trent ne crût pas nécessaire de réitérer l'essai. Il fit décélérer le vaisseau et se mit en stand-by avant de reprendre le fil de ses pensées.
Il se rendit-compte tardivement du goût de sang qu'il avait dans la bouche. La sensation disparue, remplacée par celle provoquée par le parfum de la jeune Jedi qui venait d'entrer dans le poste de pilotage.
Elle avait de longs cheveux blonds et des yeux bleus foncés. Trent se rappelait des paroles d'un autochtone sur Naboo : "Plutôt pas mal pour une humaine." Trent sourit un instant en songeant à ces mots et se retint de ne pas les dires à voix haute. La jeune Jedi le dévisagea en esquissant également un sourire.
– Quoi ? Demanda-t-elle en allant s'asseoir dans le fauteuil de copilote.
Trent retourna aux écrans de contrôle et autres manettes de commandes en répondant :
– Rien... Je... je pensais à quelque chose.
– Quelque chose de plaisant on dirait... coupa-t-elle avec un large sourire. Alors comme ça, je suis pas mal pour une humaine ?
Elle lança un regard appuyé sur Trent et celui-ci resta captivé plusieurs instant par l'azur de ses yeux. Il retourna à nouveau aux écrans et expliqua :
– ...ce... ce sont les paroles qu'un autochtone avaient...
Il s'arrêta alors et revint à la jeune femme :
– Comment vous...
– Vous oubliez que je peux lire dans les pensées des gens... et c'est particulièrement aisé chez vous, justifia-t-elle.
Trent n'osait plus penser à côté de la Jedi. Ils avaient vécu d'étranges événements tous les deux et leurs liens s'étaient renforcés du jour au lendemain. Trent ignorait ce que la Jedi pouvait bien ressentir pour lui. Était-ce une simple relation commandant/soldat ou était-ce plus ? Il posa les yeux sur elle. Terry'Ann semblait gênée...ou peut-être tout simplement désolé. Elle lisait dans ses pensées. Elle entendait tout et sa réaction trahissait ses sentiments. Elle inspira et prit la parole :
– Écoutes... je voulais te dire que...
Elle fût interrompue par de nouveaux grésillements en provenance des haut-parleurs. Ils cessèrent rapidement puis une voix retenti, cette fois elle était parfaitement audible.
– Transport 77B3, nous arrivons... nous avons eût un peu de retard suite à l'ordre 66... un Jedi nous a fait un peu courir. Tout va bien de votre côté ?
Des grésillement vibrèrent, signe que le message était terminé. Terry'Ann scrutait l'espace, elle avait l'air calme, sage et ne semblait pas se demander ce que pouvait bien être cet ordre 66. Du jargon militaire, encore une fois, qu'elle refusait d'assimiler.
Trent savait très bien de quoi il s'agissait. Cet ordre avait été littéralement inscrit dans sa mémoire génétique. Il posa les yeux sur la Jedi tout en attrapant mécaniquement son blaster.
C'était désormais une ennemie, elle devait mourir ! Il pointa le canon de l'arme vers elle. Il tremblait. Non, il ne pouvait pas faire ça. Elle se retourna doucement vers lui ses yeux de la couleur des océans de Kamino et elle fixa les yeux sur l'arme.
– Qu'est-ce que tu fais Trent ? Demanda-t-elle d'un ton hypnotique.
Une liste d'ordres défilait dans l'esprit du soldat. Une liste de protocoles. "Tuez les Jedi ! Tuez les Jedi. Les Jedi menacent la République. Tuez les Jedi." La sueur perlait sur son front et il ressentait une puissante douleur au niveau des tympans. Il devait le faire, ne pas se poser de questions et la douleur disparaîtraient certainement aussi vite.
Non il ne pouvait pas faire ça. Comment pouvait-elle être une ennemie : elle lisait dans ses pensées et pourtant elle ne l'avait pas désarmé, ni même tué d'ailleurs.
– Tu as raison, Trent. Je ne veux pas te tuer... ni te dire ce que tu dois faire... Aucune influence par la Force... Je veux que tu décides par toi-même. Penses à nous deux !
Trent était envahit de pensées toutes plus meurtrières les unes des autres. Et puis, la lumière gagna du terrain : les souvenirs avec Terry'Ann prirent davantage d'importance et l'ordre 66 disparu littéralement de son esprit. Tout comme la douleur.
– Merci... souffla-t-il. Nous devons quitter le vaisseau... si les autres savent que vous êtes en vie... ils vont...
Le tir retentit dans tout le vaisseau. Le corps tomba net, du sang coulant de la plaie. Trent fixa le canon du blaster d'où s'échappait une sombre fumée. Puis il posa les yeux sur le corps inerte de Terry'Ann et regarda le soldat qui venait de l'abattre.
– Quand on reçoit un ordre, commandant, on s'exécute ! Fit-il froidement.
Trent sortit du poste de pilotage après avoir saisit le sabre-laser de la Jedi. Il gagna la vaste soute où s'entassaient ses trente soldats. Il était suivit par le meurtrier de Terry. Puis il expliqua au groupe :
– TH55B3 derrière-moi et accusé de mutinerie à l'encontre du commandement. Vous savez ce que vous avez à faire les gars... suivez le protocole.
Les soldats se levèrent, pointant leur blasters sur TH55B3... il n'y eût pas le temps de protester. Lorsque les tirs retentirent, Trent était à l'écart, fixant le sabre de Terry'Ann en souriant et imagina qu'il venait de la venger. Maintenant, il savait ce qu'il avait à faire...


Fin ?
Modifié en dernier par Wan le Mar 22 Sep 2009 - 15:27, modifié 10 fois.
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Den » Mer 26 Mar 2008 - 21:51   Sujet: 

Vu que ma nuit au travail va être très très longue, j'ai le temps de te faire un petit commentaire sur ton histoire (à mon plus grand plaisir^^)... :lol:


Cette histoire durant l'Ordre 66 est assez plaisante et intéressante! On se prend vite au jeu et on veut tout de suite en savoir plus. Les personnages sont honnêtes et lorsque La Jedi est touchée... On est terrassé! Attristé même!! Je trouve amusante la façon dont la Jedi et Trent se parlent, une sorte d'attirance/réticence assez intéressante. Mais il aurait été plus plaisant qu'elle soit un peu plus approfondie, je pense.
Cependant, pour que l'histoire ait encore plus d'impact, il aurait fallu qu'elle soit un peu plus longue. Qu'on ait, au début, une fin de mission avec les deux héros histoire de mieux se rendre compte des liens qu'ils ont tissés entre eux.
Malgré tout, j'ai vraiment beaucoup aimé et je me suis senti transporté dans "l'aventure" et c'est tout ce que je demande! Et j'avoue attendre impatiemment d'autres histoires courtes!

PS: j'ai relevé quelques fautes, mais Notsil se fera un plaisir de les corriger. Et puis, là, j'dois y aller alors...
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5352
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Code 44 » Mer 26 Mar 2008 - 21:59   Sujet: 

pas mal du tout !
juste un petit truc : un poil trop courte à mon goût. On ne ressent pas assez le lien entre Trent et la Jedi. Mais hormis ça, très bonne histoire !
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1177
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Wan » Mer 26 Mar 2008 - 22:06   Sujet: 

Arrrg ! Quoi encore des fautes !! Je relis et relis encore, mon correcteur est au max de ses capacités et le correcteur intégré à Firefox bosse aussi... C'est incroyable :D . (Et ça m'énerve un peu... :( )


Merci de ton com/avis Den et comme tu as pu le lire en titre : il s'agit d'une histoire courte... résultat : ça devait être court...:lol: Je suis parfaitement conscient que la personnalité de la Jedi tout comme celle de ce soldat plus ou moins atypique auraient pu être approfondies... le gros raccourcit "ils ont vécu beaucoup de choses" devait suffire... mais évidement, ce n'est pas le cas... Peut-être que j'en ajouterais un peu (les fautes me font peur... arrrg !! une faute !! :shock: ).

Mais si ça peut te rassurer (ou pas...) ce n'est pas la première et dernière aventure de ce soldat clone.... :D Ce qui veut dire qu'on en apprendra peut-être plus (en "flash-back" comme j'aime bien... ou autrement)...

J'ajouterais quelques passages demain... mais j'insiste sur le "histoire courte" !! Mais je viens de penser à l'instant que si j'en dévoile trop, le côté "on sait pas s'ils sont attirés ou s'ils se repoussent" risque fort de disparaître... ce qui est dommage... d'ailleurs on ne saura jamais ce que la Jedi aurait dit... or si j'en dévoile plus... on devinera... ce qui est (à nouveau ) dommage... :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Mar 01 Avr 2008 - 17:52   Sujet: 

Version corrigée et avec quelques modifications (dont un passage court supplémentaire).



Histoire courte de Star Wars
Les 30 du Chaos : Le choix.


Les écrans n'affichaient plus rien depuis que le transport avait dépassé Géonosis. Assis dans le fauteuil du pilote mort il y avait moins de trois heures, Trent scrutait l'espace et cherchait un autre vaisseau républicain. Peut-être avait-il manœuvré trop rapidement et qu'il avait raté le point de rassemblement.
Mais Trent se laissa submerger par des pensées qui n'avaient plus rien à voir avec des questions d'ordre militaire. Son regard retomba et il fixa un instant les commandes grises et usées du vaisseau. Une série d'ordres et de protocoles divers s'égrenaient dans son esprit. Trent ne cessait de répéter, à qui voulait bien l'entendre, qu'un jour il finirait par saturer.
Ses mains glissèrent machinalement sur les commandes et il fit accélérer le vaisseau. Un vrombissement glacial retentit et l'appareil vibra pendant quelques secondes. Il jeta un œil sur un des écrans de contrôle. Les détecteurs n'avaient pas relevé le moindre vaisseau en approche. Depuis le décollage du vaisseau, Trent avait essuyé plusieurs anomalies spatiales et avait dû réduire la vitesse de l'appareil. Il avait également procédé à différents changements, prévu par le protocole, en cas de fuite de carburant ou de soucis avec l'Hyperdrive. Bien qu'elle n'ait pas apprécié l'idée, la Jedi qui l'accompagnait, répondant au doux nom de Thery'Ann, avait finalement accepté les restrictions imposées par Trent. Il avait ensuite lancé une séquence d'analyse du vaisseau : de la carlingue au générateur Hyperdrive. Pour l'instant, rien n'avait été détecté et il s'était permis de prendre un peu de vitesse. Devant lui, il n'y avait toujours rien et il avait presque envie de passer en Hyperespace, imaginant qu'il s'était réellement trompé de coordonnées. Bien qu'une telle décision serait sûrement stupide et inutile.
Un témoin lumineux clignota, suivis d'un bip strident et deux lignes apparurent sur un des écrans. Il était affiché :
"Point 5-7-11 atteint. Point de rassemblement."
La confirmation qu'il n'avait pas fait d'erreur le fit frissonner. Pourquoi n'y avait-il personne ? Sa jambe droite trembla avant de cesser comme si son corps se rappelait une ancienne bataille qu'il avait vécue et le souvenir s'évanouit aussi vite. Il y eut quelques grésillements et une voix inaudible dans les haut-parleurs persistaient puis la voix prit le dessus et il put distinguer trois mots :
– ...arrive... retard... ordre...
Trent alluma le communicateur et régla la fréquence. Il s'éclaircit légèrement la voix et lança :
– Pouvez-vous répéter transport ? Identification, ordre et position ?
De nouveau, des parasites et plusieurs bruits étranges sifflèrent dans le communicateur puis les trois mots suivirent :
– Arrive... retard... ordre...
La voix s'évanouit dans l'espace et Trent ne crût pas nécessaire de réitérer l'essai. Il fit décélérer le vaisseau et se mit en stand-by avant de reprendre le fil de ses pensées.
Il se rendit-compte tardivement du goût de sang qu'il avait dans la bouche. La sensation disparue, remplacée par celle provoquée par le parfum de la jeune Jedi qui venait d'entrer dans le poste de pilotage.
Elle avait de longs cheveux blonds et des yeux bleus foncés. Trent se rappelait des paroles d'un autochtone sur Naboo : "Plutôt pas mal pour une humaine." Trent sourit un instant en songeant à ces mots et se retint de ne pas les dires à voix haute. La jeune Jedi le dévisagea en esquissant également un sourire.
– Quoi ? Demanda-t-elle en allant s'asseoir dans le fauteuil de copilote.
Trent retourna aux écrans de contrôle et autres manettes de commandes en répondant :
–Rien... Je... je pensais à quelque chose.
– Quelque chose de plaisant on dirait... coupa-t-elle avec un large sourire. Alors comme ça, je suis pas mal pour une humaine ?
Elle lança un regard appuyé sur Trent et celui-ci resta captivé plusieurs instants par l'azur de ses yeux. Il retourna à nouveau aux écrans et expliqua :
–...ce... ce sont les paroles qu'un autochtone avait...
Il s'arrêta alors et revint à la jeune femme :
– Comment vous...
– Vous oubliez que je peux lire dans les pensées des gens... et c'est particulièrement aisé chez vous, justifia-t-elle.
Trent n'osait plus penser à côté de la Jedi. Ils avaient vécu d'étranges événements tous les deux et leurs liens s'étaient renforcés du jour au lendemain. Trent ignorait ce que la Jedi pouvait bien ressentir pour lui. Était-ce une simple relation commandant/soldat ou était-ce plus ? Il posa les yeux sur elle. Terry'Ann semblait gênée... ou peut-être tout simplement désolé. Elle lisait dans ses pensées. Elle entendait tout et sa réaction trahissait ses sentiments. Elle inspira et prit la parole :
– Écoutes... je voulais te dire que...
Elle fût interrompue par de nouveaux grésillements en provenance des haut-parleurs. Ils cessèrent rapidement puis une voix retenti, cette fois elle était parfaitement audible.
– Transport 77B3, nous arrivons... nous avons eût un peu de retard suite à l'ordre 66... Un Jedi nous a fait un peu courir. Tout va bien de votre côté ?
Des grésillements vibrèrent, signe que le message était terminé. Terry'Ann scrutait l'espace, elle avait l'air calme, sage et ne semblait pas se demander ce que pouvait bien être cet ordre 66. Du jargon militaire, encore une fois, qu'elle refusait d'assimiler.
Trent savait très bien de quoi il s'agissait. Cet ordre avait été littéralement inscrit dans sa mémoire génétique. Il posa les yeux sur la Jedi tout en attrapant mécaniquement son blaster.
C'était désormais une ennemie, elle devait mourir ! Il pointa le canon de l'arme vers elle. Il tremblait. Non, il ne pouvait pas faire ça. Elle se retourna doucement vers lui ses yeux de la couleur des océans de Kamino et elle fixa les yeux sur l'arme.
– Qu'est-ce que tu fais Trent ? Demanda-t-elle d'un ton hypnotique.
Une liste d'ordres défilait dans l'esprit du soldat. Une liste de protocoles. "Tuez les Jedi ! Tuez les Jedi. Les Jedi menacent la République. Tuez les Jedi." La sueur perlait sur son front et il ressentait une puissante douleur au niveau des tympans. Il devait le faire, ne pas se poser de questions et la douleur disparaîtraient certainement aussi vite.
Non il ne pouvait pas faire ça. Comment pouvait-elle être une ennemie : elle lisait dans ses pensées et pourtant elle ne l'avait pas désarmé, ni même tué d'ailleurs.
– Tu as raison, Trent. Je ne veux pas te tuer... ni te dire ce que tu dois faire... Aucune influence par la Force... Je veux que tu décides par toi-même. Penses à nous deux !
Trent était envahit de pensées toutes plus meurtrières les unes des autres. Et puis, la lumière gagna du terrain : les souvenirs avec Terry'Ann prirent davantage d'importance et l'ordre 66 disparu littéralement de son esprit. Tout comme la douleur.
– Merci... souffla-t-il. Nous devons quitter le vaisseau... si les autres savent que vous êtes en vie... ils vont...
Un tir retentit dans tout le vaisseau.
L’écho le fit replonger dans le passé. Il y avait de cela deux ans… C’était à proximité de Borleias, Terry’Ann était apparue devant lui comme dans un rêve. Trent avait quitté les tempêtes de Kamino et il n’avait vu que d’autres soldats identiques à lui depuis son départ. Jamais de femmes. Encore moins de femme Jedi. Elle s’était approchée de lui et lui avait glissé d’une voix cristalline :
–Préparez votre équipement…
Bien sûr, ça n’avait rien à voir avec une déclaration d’amour, mais jamais il n’avait entendu ces mots exprimés d’une telle façon. Tout deux avaient combattu pour faire régner l’ordre dans la galaxie. C’était là les maîtres mots du Chancelier Palpatine.
Durant deux ans, Terry’Ann et Trent s’étaient rapprochés. C’est elle qui l’avait baptisé ainsi et c’est aussi elle qui lui fit se demander si les clones étaient capable eux aussi d’aimer. Ils étaient deux ignorants de ce sentiment. Elle était Jedi : il lui était interdit de l’éprouver et Trent, lui, ignorait s’il lui était même possible de murmurer ce mot. Le flux de ses souvenirs le ramena ensuite à cette terrible bataille où il lui avait sauvé la vie. Il se remémora son parfum et ce regard qu’elle lui avait jeté. Ils avaient failli s’embrasser ce jour-là. Lorsqu’il quitta les méandres de sa mémoire, il revit les yeux de Terry’Ann mais cette fois, ils étaient fermés.
Le corps tomba net, du sang coulant de la plaie. Trent fixa le canon du blaster d'où s'échappait une sombre fumée. Puis il posa les yeux sur le corps inerte de Terry'Ann et regarda le soldat qui venait de l'abattre.
–Quand on reçoit un ordre, commandant, on s'exécute ! Fit-il froidement.
Trent sortit du poste de pilotage après avoir saisit le sabre-laser de la Jedi. Il gagna la vaste soute où s'entassaient ses trente soldats. Il était suivit par le meurtrier de Terry. Puis il expliqua au groupe :
– TH55B3 derrière-moi et accusé de mutinerie à l'encontre du commandement. Vous savez ce que vous avez à faire les gars... suivez le protocole.
Les soldats se levèrent, pointant leur blasters sur TH55B3... il n'y eût pas le temps de protester. Lorsque les tirs retentirent, Trent était à l'écart, fixant le sabre de Terry'Ann en souriant et imagina qu'il venait de la venger. Maintenant, il savait ce qu'il avait à faire...


Fin ?
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Mar 01 Avr 2008 - 20:57   Sujet: 

J'avais déjà lu vite fait sans avoir le temps de laisser un com, là j'aime bien l'ajout du flash-back qui explique un peu leur relation sans trop le faire...^^

Bien vu, et petite histoire sympa en tout cas !
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2457
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Mar 01 Avr 2008 - 21:05   Sujet: 

Ah bah merci c'est gentil :D

Je doutais que quelqu'un laisse un com sur cette très courte histoire mais finalement, je vois que je me suis trompé :D

C'était un peu compliqué de garder ce côté "on sait pas ce qu'ils sont l'un pour l'autre" et approfondir en même temps leur histoire...

Il devrait y avoir une suite (toujours courte en revanche, c'est le but...^^) dans peu de temps...

Merci à toi en tout cas pour avoir pris le temps de la lire...^^ :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Den » Mar 01 Avr 2008 - 22:33   Sujet: 

J'avais déjà bien aimé la première version et bien j'aime encore plus la seconde!
Tu as ajouté peu, mais ça me suffit pour apprécier encore plus cette historiette!
Beau boulot!
Allez au travail pour la suite :sournois:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5352
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Wan » Mer 02 Avr 2008 - 9:19   Sujet: 

... la suite arrive... mais vu que c'est une période que je ne maitrise pas trop, je suis obligé de me référé à des bouquins plutôt qu'à mon imagination... :D


Merci ^^
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Mar 08 Juil 2008 - 10:31   Sujet: Re: Histoires courtes de Star Wars-Les 30 du Chaos : Le Choix.

Histoire courte de Star Wars
Les 30 du Chaos : Point de Déclin.

Les transports de troupes arrivèrent au point de rassemblement. Trent était perdu dans ses pensées : qu’allait-il faire ? Allait-il suivre ses « frères » clones vers un nouveau massacre de Jedi ? Comment pouvait-il empêcher une telle chose ? Il avait beau tourner et retourner la question dans son esprit : il n’avait trouvé aucune solution. TH74447 se plaça juste à côté de lui et lui demanda :
– Est-ce que tout va bien commandant ?
Trent quitta ses pensées et se tourna calmement vers le soldat. Il posa les yeux sur le sabre de Terry’Ann et il crut sentir la présence de la jeune Jedi. Son cadavre était encore là sur le sol du vaisseau, peut-être que la sensation qu’il percevait était due à cela… Il devait trouver une excuse pour rendre le corps de la Jedi à la Force. Elle lui avait parlé, un soir, des funérailles Jedi et du rite à suivre. La tension augmentait en même temps que les vaisseaux de la République arrivaient dans la zone de rassemblement. Il se tourna enfin vers TH74447 et répondit :
–Il faut s’occuper de ce corps…
–On peut le jeter par-dessus bord, commandant… suggéra TH74447.
–Non… nous allons nous poser… quelle est la planète la plus proche de notre position ?
Trent avait réussi à garder son calme. Comment pouvait-on oser dire une telle chose ? « Le jeter par-dessus bord » comme s’il s’agissait d’un vulgaire déchet. Maitrisant un peu mieux ses pensées, il entendit la réponse du soldat :
–Rutan… mais vous ne comptez tout de même pas…
–Si… Je ne vais pas te mentir, TH74447… nous suivons la procédure 38.11…
–Vous voulez dire que le reste de l’armée est…
–Oui. Ils ont trahi la République et j’ignore qui n’est pas notre ennemi. La seule chose à faire pour l’instant c’est de nous isoler si nous voulons vivre. Explique ça aux autres… nous faisons cap vers Rutan. Exécution soldat !
–Très bien commandant !

Le vaisseau de transport passa en Hyperespace et presque aussitôt un voyant s’alluma dans le cockpit : c’était le comlink. Après un moment d’hésitation, Trent appuya sur un bouton et activa le haut parleur, non sans une certaine appréhension.
–Transport AR-58 que faites-vous ! Revenez immédiatement au point de rassemblement des…
–Désolé, soucis technique… j’ai une fuite de… bredouilla Trent qui essayait de ne pas céder à la panique. Mais tout va bien hein, je vais me poser sur Rutan et essayer de réparer…
–Bien, nous vous envoyons de l’assistance… répondit l’autre pilote. Mais prévenez-nous la prochaine fois !
–Affirmatif, mais je n’aurais pas besoin d’aide, mes hommes pourront s’en charger… rétorqua Trent qui avait repris son calme.
–Quel est votre matricule soldat ? Questionna le second.
–Tre… commença-t-il avant de se reprendre : TA77418… et je suis commandant de ce transport ainsi que de mes hommes…
–Bien, ça semble correct… répliqua la voix après avoir laissé passé un instant de silence et de grésillements dans le haut parleur. Combien êtes-vous à bord ?
–Trente… vingt-neuf soldats et moi-même… nous en avons perdu un lors de l’assassinat de la Jedi… expliqua Trent. Mais tout va bien à présent…
Trent chassa de son esprit les images de Terry’Ann : ce n’était pas le moment de flancher. Il eut à nouveau un silence parasité de grésillements dans le haut-parleur puis le pilote fit :
–Bien, réparez… et une fois que ça sera fait vous irez aux coordonnées que je vous envoie… Il y a du nouveau soldat… Terminé.
–Affirmatif, j’y serais… Terminé, répondit Trent avec froideur en jetant un œil sur les coordonnées qu’il avait reçu : voilà que les choses se compliquaient.


Le transport se posa sur la verdoyante planète Rutan, tout l’astre était couvert de gigantesques plaines, de forêts et il y avait à certains endroits de vastes lacs bleu clair. Tout semblait paisible ici et la nature environnante dégageait un certain sentiment de réconfort. Le transport de troupe CR20 de matricule AR-58 se posa sur l’herbe humide de la planète, ses propulseurs vibrèrent encore quelques secondes dans un bruit assourdissant puis ils se coupèrent. Trent sortit le premier avec TH74447 sur ses talons :
–Devons-nous sortir les moto jets ? demanda-t-il. La cité la plus proche est à 120 kilomètres… il s’agit de Testa… poursuivit-il en regardant dans son databloc.
–Non… souffla Trent qui semblait perdu dans ses pensées. Nous n’allons pas rester de toute façon…
Mais qu’allait-il faire ? Ils ne resteraient pas, certes, mais qu’allait-il faire ensuite ?
–Et qu’en est-il des réparations du vaisseau… ? demanda TH74447.
–Il n’y en a pas… c’était un mensonge… je devais gagner du temps… expliqua Trent en s’éloignant du vaisseau et en se dirigeant vers une petite forêt.
Rutan n’offrait pas le meilleur des refuges dans la galaxie, même si c’était toujours mieux que Coruscant niveau discrétion. Le fait est que s’ils étaient pris, ils seraient exécutés aussi vite pour désertion, cela faisait partie du protocole : l’ordre 152. Trent était un clone, né pour la guerre et il ne craignait pas la mort. En tout cas jusqu’à aujourd’hui. Ses pensées étaient de nouveau entièrement tournées vers Terry’Ann et c’est cela qui lui faisait soudain craindre la mort. Bien qu’il la rejoindrait peut-être dans la Force ou dans l’Au-delà, peu importe. Il savait juste qu’il ne pouvait pas mourir comme ça, sans avoir fait quelque chose pour récupérer sa terrible erreur : avoir regardé Terry’Ann être tuée sous ses yeux sans réagir pour l’éviter. Il devait agir pour sauver au moins quelques Jedi. C’est à cet instant qu’il entendit un bruit sourd : des tirs de blasters. Il se rendit-compte qu’il s’était incroyablement éloigné du reste de sa troupe. Il courut dans la direction du transport CR20, le sabre-laser de Terry’Ann à la main. Trent s’arrêta dans sa course et se cacha derrière un grand arbre. Il pencha légèrement la tête : un groupe de jeunes gens étaient entrain d’attaquer le transport de troupe et les soldats de Trent. Cela non plus, il ne pouvait pas le laisser faire : il alluma le sabre de la jeune Jedi et sortit du bois en criant :
–Arrêtez immédiatement !
Un des jeunes s’arrêta net en se tournant vers Trent :
–Un Jedi ! Arrêtez les gars ! ordonna-t-il aux autres.
Trent ne releva pas la mauvaise interprétation du jeune homme : après tout, il avait un sabre-laser et le garçon n’avait pas pu constater la ressemblance de Trent avec ses soldats puisqu’ils portaient tous leurs casques.
–Qu’est-ce que vous faîtes ! cria-t-il.
–La République a tendu un piège aux Jedi ! J’ai vu Bestal, le maitre Jedi de notre cité, être abattu sous mes yeux ! Je le connaissais depuis mon enfance ! Comment ont-ils pu faire ça !
–Je suis au courant de cet ordre… expliqua Trent.
–Et vous continuez de rester avec ces meurtriers ! remarqua le jeune homme.
–Ils n’ont tué personne… murmura le soldat. Je fais tout pour leur cacher l’ordre 66… s’ils savaient, ils me tueraient sûrement…
–Ils n’ont tué personne ? Et la Jedi à l’intérieur de votre vaisseau ?
–Je cherche un endroit pour lui offrir des funérailles digne d’une Jedi… exposa Trent. C’est pour cela que nous avons atterri sur votre planète et je vous saurais gré de relâcher mes hommes tout de suite… Il y a des morts ?
–Je… non… les tirs étaient des intimidations… mais il y a trois blessés… raconta nerveusement le jeune homme en faisant signe aux autres jeunes de laisser les soldats.

La nuit tomba une heure après, c’était l’instant qu’avait choisi Trent pour allumer une torche qu’il posa sur un tas de bois sur lequel reposait le corps de la belle Terry’Ann. Trent avait les larmes aux yeux en songeant à nouveau à elle. Tout autour du bûcher funéraire, il y avait les soldats de Trent et les jeunes rebelles, tous la tête baissée en signe de respect et dans un silence religieux.
Pour Trent, c’était un monde qui disparaissait. Il n’y avait désormais plus d’espoir, plus rien n’existait et plus rien ne comptait. Il voulait mourir, finalement, son existence ne servait plus à rien sans elle. Trent ne connaissait rien des sentiments, mais finalement, il devait sûrement l’aimer. C’était presqu’une évidence maintenant. Il essuya ses larmes : il devait faire quelque chose pour qu’elle soit fière de lui et après il pourrait mourir.
Le silence fut soudain brisé par le bruit des propulseurs d’un nouveau transport de troupe qui se posa rapidement dans la plaine. Trent se retourna, les yeux pleins de colère : qui osait interrompre la cérémonie funéraire de sa bien-aimée ? Un commandant clone sortit aussi vite du transport et cria :
–Que faites-vous soldats ! Vous ne vous êtes pas rendu aux coordonnées qui…
Le bruit du sabre-laser de Terry’Ann retentit dans le calme de la plaine. Demain, l’aube serait rouge…
Modifié en dernier par Wan le Ven 11 Juil 2008 - 19:42, modifié 1 fois.
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Mar 08 Juil 2008 - 10:33   Sujet: Re: Histoires courtes de Star Wars-Les 30 du Chaos : Le Choix.

Les 30 du Chaos
-3-
Mort ou Vif.


L’odeur de chair brûlée fut la première chose qu’il identifia, avant même d’ouvrir les yeux. Lorsqu’il parvint à se mettre debout, une violente douleur au crâne le poussa à retomber à genoux. pestilence, odeur de la mort qu'il avait perçue dès son réveil, trouvait une explication sordide. Les jeunes rebelles étaient tous morts tout comme les vingt-neuf soldats du groupe commandé par Trent. Il en était de même pour l’escouade venue arrêter le groupe.
Mais désormais, il ne commandait plus rien. Il scruta les alentours : personne, pas un bruit, pas un souffle, rien que des cadavres et deux vaisseaux qui semblaient avoir été malmenés dans la bataille. Trent ne se souvenait d’ absolument rien. Mis à part son dernier geste : allumer le sabre de Terry et se préparer à un combat à mort. Avait-il fini par tous les tuer ? Instinctivement, il porta sa main droite à son holster : vide tout comme ceux de ses anciens camarades. En revanche, il avait toujours le sabre-laser de la Jedi à la ceinture. Trent marcha à côté d’eux, parmi eux, comme pour leur rendre un dernier hommage. Il murmurait une sorte de prière, espérant offrir à ses soldats un lieu de repos spirituel. Trent n'y croyait pas, mais peu importait. En même temps que sa prière, il observa les cadavres : aucune trace de tirs de blaster, en revanche, il y avait bien plusieurs marques de sabre-laser. Les avait-il tous tués ? Pourquoi aurait-il abattu ses propres soldats ? Pourquoi tuer les jeunes rebelles ? Il songea alors à l’ « incident » de l’ordre 66 : son envie soudaine de tuer des Jedi, LA Jedi qui commandait leur section et toute cette liste d’ordre qui avait défilé dans son esprit à cet instant. Et si cela c’était de nouveau produit ? Et s’il avait été contacté par radio et qu’on lui avait intimé l’ordre de tous les abattre ? La perspective qu’on puisse le manipuler comme un jouet ne lui plaisait guère. Après tout, comme les autres, il ignorait tout de leur « programmation » génétique. Quant aux autres, ceux du « point de déclin », ceux-là avaient sûrement fini par comprendre. L’escouade, qui était venue s’informer de la raison pour laquelle le groupe C.H.A.O.S. (Clones Hautement Adéquats aux Opérations Spéciales- ce qui ne voulait, finalement, pas dire grand chose) avait déserté son poste, n’était probablement pas la seule à avoir compris.
Ils avaient sûrement tous compris que quelque chose n’allait pas. Qu’une opération avait mal fini. Ils avaient sûrement envoyé quelqu’un en finir. Quelqu’un avec un sabre. Mais pourquoi ? Pourquoi l’avoir laissé en vie lui ? ça ne collait pas.
– Le voilà ! lança une voix à la gauche de Trent : c’était un soldat qui était à moitié embusqué dans un buisson, il était évident qu’il venait d’arriver.
– Ah ! Enfin ! Vous allez peut-être pouvoir me dire ce qui est… commença Trent en faisant quelques pas vers lui puis il ralentit en voyant que son interlocuteur avait d’autres projets que de discuter cadavres et sabre-laser.
– Feu à volonté !! cria le soldat.
Trent fit demi-tour aussi vite et courût le plus vite possible vers la forêt la plus proche. Échappant de justesse à une salve de quatre blaster, il s’engouffra derrière plusieurs arbres et s’arrêta contre un des plus massifs. Il reprit son souffle et tenta de calmer son esprit. Il devait trouver une solution pour quitter cette planète. Peut-être en regagnant les vaisseaux ? Trop risqué. Il devait aussi savoir pourquoi « exactement » on lui courait après avec des blasters.
Il évalua le nombre d’ennemis à dix. Quatre étaient à ses trousses, deux étaient postés sur les hauteurs et quatre autres fouillaient les vaisseaux. Mais plusieurs arbres tombaient derrière eux ce qui était plutôt mauvais signe : des véhicules lourds, AT-AT ou bien pire. Si toutefois cela existait dans pareille situation, Trent savait bien que oui. Il avait déjà jeté un œil à quelques installations impériales et à des hangars bourrés de « nouveautés ». De quoi faire pleurer un régiment rebelle…
Il reprit sa course, trébucha à deux reprises mais il garda une distance suffisante entre lui et ses poursuivants pour les semer. Il traversa un ruisseau, fit quelques pas sur l’autre rive avant de sauter dans l’eau à nouveau par un autre sentier. Il vit rapidement qu’il n’était pas aisé de courir vite à contre courant avec de l’eau jusqu’aux genoux. Il vit une chute d’eau un peu plus loin, juste devant lui. Il s’y engouffra derrière et commença à retirer une grande partie de son armure qui devenait de plus en plus gênante. Il s’arrêta lorsqu’il entendit un soldat hurler des ordres. Apparemment, ils suivaient la mauvaise piste.
Trent songea au temps qu’il gagnait sur ses adversaires. Mais à la vue des machines de guerre impériale, cette avance semblait avoir beaucoup moins d’importance. Trent sortit de la cascade et se dirigea dans la direction opposée à celle des soldats. Il se remit à courir et regarda à plusieurs reprises s’il était suivi. Pour l’instant, il était tranquille. Un calme artificiel bien sûr, mais au moins il allait pouvoir réfléchir à tout ce qui venait d’arriver.
Les « autres » avaient compris que Trent avait désobéi à l’Ordre 66. D’accord. Mais cela n’expliquait pas qu’on tue sa troupe et celle qui était venue s’informer du retard du groupe C.H.A.O.S. et qu’on le laisse, lui, en vie. Il continuait à penser, sans trop le souhaiter, qu’il avait peut-être bel et bien tué tout ces gens. Mais pourquoi ? A nouveau tout semblait flou. Se répéter les mêmes choses ne servait à rien décidément.
Il revint au présent : il était seul, avec un sabre-laser comme seule arme (et quelle arme !), poursuivi par un peu plus d’une dizaine de soldats et quelques machines de guerre… De toute évidence, Trent avait fait quelque chose ou savait quelque chose que l’Empire ne voulait pas ébruiter… Peut-être ne souhaitaient-ils pas qu’il divulgue ce « secret » à un groupe rebelle ? Non, ça ne pouvait pas être cela.
De toute évidence, Trent n’était pas le meilleur soldat de l’Empire ni même du groupe C.H.A.O.S. en revanche, on pouvait au moins lui accorder qu’il avait été le seul à prendre une décision de son propre chef. Une décision aussi importante que de désobéir à un ordre d’exécution pour sauver celle pour qui il ressentait tant de choses. Encore aujourd’hui, alors qu’elle était morte. Trent la revit un instant, avant que son image ne s’efface une nouvelle fois. Il avait été créé pour obéir à tout les ordres directs, pourtant, là il avait refusé, qu’est-ce que cela pouvait bien vouloir dire ? Il était né pour la guerre, pour ne rien éprouver et pour obéir.
En poursuivant sa route, Trent aperçut de loin son ancien vaisseau et celui de l’autre escouade. Un AT-AT et un tank se dirigeaient vers le bois et étaient maintenant hors de portée. Trent se rapprocha de plusieurs mètres. Un soldat montait la garde tout en consultant un datapad. C’était le moment ou jamais. Trent s’approcha silencieusement et l’étrangla. Quelques minutes plus tard, le corps du soldat gisait sur le sol. Le datapad était un avis de recherche très documenté et Trent n’était pas le seul à être recherché.
– Maariia Riss, Espionnage ; Kidd Chiiad, expert en explosif ; …. lisait Trent. Et cela continue sur deux pages ! Je ne vois pourtant rien qui puisse nous relier…
Le son d’une dizaine d’arbres en train de s’écrouler lui rappela sa situation.
– Inutile de trainer ici plus longtemps…
Trent grimpa dans son ancien transport de troupes, espérant que celui-ci fonctionnait toujours et par chance, cela semblait être le cas. Il décolla aussi vite et sortit de l’atmosphère de la planète. Le plus étrange c’est qu’il n’y avait aucun destroyer ni aucun vaisseau. Trent ne comprenait absolument rien à tout cela. Rien ne semblait avoir de logique. Il fit cap vers l’Hégémonie de Tion sans trop savoir pour quelle raison et espéra intérieurement qu’il n’était pas suivi.

Fin de la première partie.
Modifié en dernier par Wan le Ven 11 Juil 2008 - 19:50, modifié 1 fois.
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Mer 09 Juil 2008 - 16:50   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)

Eh bien il s'en passe des choses dans cette suite ^^ Beaucoup de questions et peu de réponses au final, je crois qu'il nous faudra attendre la suite.

Niveau faute :P ^^ :

Allait-il suivre ces « frères »

->ses

Il avait beau tourné et retourné la question dans son esprit :

->tourner et retourner

Comme pouvais-t-on oser dire une telle chose ?

->Comment pouvait-on

Ils ont trahis la République

->trahi

La seule chose à faire pour l’instant c’est de nous isolés si nous voulons vivre.

->isoler

bredouilla Trent qui essayait de ne pas cédé à la panique.

->céder

rétorqua Trent qui avait reprit son calme.

->repris

il y avait à certains endroits de vastes lacs bleus clairs.

->bleu clair (pas de bol, les adjectifs de couleur composés sont invariables ^^)

Le fait est que s’ils étaient prit,

->pris

C’est pour cela que nous avons atterrit sur votre planète et je vous serais gré de relâcher mes hommes

->atterri ... saurais gré

c’est l’instant qu’avait choisit Trent pour allumer une torche

->c'était ... choisi

Trent avait les larmes aux yeux en songea à nouveau à elle.

->en songeant

La pestilence odeur de la mort qu’il avait perçu dès son réveil,

->La pestilence, odeur de la mort qu'il avait perçue dès son réveil,

deux vaisseaux qui semblaient avoir été malmené dans la bataille.

->malmenés

allumé le sabre de Terry et se préparer à un combat à mort.

->allumer

Avait-il finit par tous les tuer ?

->fini

Trent ni croyait pas, mais peu importe.

->n'y croyait pas, mais peu importait

Les avait-il tous tué ?

->tués

Qu’une opération avait mal finie.

->fini

Ils ont sûrement envoyé quelqu’un en finir. Quelqu’un avec un sabre.

->Ils avaient

c’était un soldat qui à moitié embusqué dans un buisson, il était évident qu’il venait d’arriver.

->qui "était" à moitié embusqué ?

on lui courrait après avec des blaster.

->courait (avec 2 "r" c'est le conditionnel ^^) ... blasters

Si toute fois cela existait dans pareille situation,

->toutefois

regarda à plusieurs reprises s’il était suivit.

->suivi

Les « autres » avait comprit que Trent avait désobéit à l’Ordre 66.

->avaient compris ... avait désobéi

il était seul, avec un sabre-laser comme seule arme (et quelle arme !), poursuivit par un peu plus d’une dizaine de soldats

->poursuivi

Trent aperçu de loin son ancien vaisseau

->aperçut

Je ne vois pourtant rien qui puisse nous relié…

->relier

Et valà ^^ Je note que tu mets beaucoup de " t " à pour des participes passés finissant en " i ", en laissant le " i " tout seul tu as 95% de chances que ça soit juste ^^

Bon courage pour la suite en tout cas ;)
Modifié en dernier par Notsil le Mer 09 Juil 2008 - 18:21, modifié 1 fois.
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2457
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Mer 09 Juil 2008 - 17:16   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)

Merci pour cette très longue correction que je n'attendais presque plus...^^ On va dire qu'il y a eu grosse relâche pour cette mini série... alors que pour mes FF maintenant j'essaie de faire plus gaffe... (si si... comment ça vous me croyez pas ?)

Merci en tout cas^^

La suite devrait venir... je ne sais absolument pas quand... :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Laayla » Mer 09 Juil 2008 - 18:08   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)

Je viens de lire Le choix, pas encore les 2 autres textes mais c'est exprès, comme ça je donne mes impressions au fur et à mesure ^^

Très bon début, la lecture est aisée et le vocabulaire est simple (c'est pas une critique au contraire, je veux dire par là que c'est mieux que blindé de mots trop savants^^)

Dès les premier paragraphes j'avais envie de savoir la suite et ce que pouvaient bien signifier les 3 mots :P

Comme l'avait dit Notsil moi aussi j'aime bien les flash-back qui montrent la relation qu'il peut y avoir entre un clone et une jedi, c'est dit tout en douceur mais pas besoin d'en parler indéfiniment, on comprend très bien les sentiments ^^

Je suppose que maintenant Trent va se venger, il a bien raison non mais :o
«Aime la vie intensément et tu n’auras plus de temps pour la haine, le regret ou la peur» – Karen Salmansohn
Laayla
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1713
Enregistré le: 26 Mar 2007
 

Messagepar Wan » Mer 09 Juil 2008 - 18:23   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)

Laayla-Windu a écrit:Je viens de lire Le choix, pas encore les 2 autres textes mais c'est exprès, comme ça je donne mes impressions au fur et à mesure ^^


Merci^^ et pas de prob' :D

Laayla-Windu a écrit:Très bon début, la lecture est aisée et le vocabulaire est simple (c'est pas une critique au contraire, je veux dire par là que c'est mieux que blindé de mots trop savants^^)


Je pourrais mettre des mots "savants" mais vu que je veux toujours que la lecture soit fluide, rapide et simple....

Laayla-Windu a écrit:Dès les premier paragraphes j'avais envie de savoir la suite et ce que pouvaient bien signifier les 3 mots :P

Comme l'avait dit Notsil moi aussi j'aime bien les flash-back qui montrent la relation qu'il peut y avoir entre un clone et une jedi, c'est dit tout en douceur mais pas besoin d'en parler indéfiniment, on comprend très bien les sentiments ^^

Je suppose que maintenant Trent va se venger, il a bien raison non mais :o


Venger... ?? Il s'est vengé du soldat qui a tué celle qu'il aimait... et donc, c'est terminé ^^ en revanche, il est loin d'être "en paix"... :)

Merci pour ta lecture... n'oublie pas les deux autres épisodes :wink: :ange:
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Laayla » Mer 09 Juil 2008 - 18:26   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)

NagaSadowMaster a écrit:Venger... ?? Il s'est vengé du soldat qui a tué celle qu'il aimait... et donc, c'est terminé ^^ en revanche, il est loin d'être "en paix"... :)


Ha oui mince, c'est vrai...chuis un boulet :D

Bon ben la suite demain donc ^^
«Aime la vie intensément et tu n’auras plus de temps pour la haine, le regret ou la peur» – Karen Salmansohn
Laayla
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1713
Enregistré le: 26 Mar 2007
 

Messagepar Wan » Mer 09 Juil 2008 - 18:39   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)

Laayla-Windu a écrit:
NagaSadowMaster a écrit:Venger... ?? Il s'est vengé du soldat qui a tué celle qu'il aimait... et donc, c'est terminé ^^ en revanche, il est loin d'être "en paix"... :)


Ha oui mince, c'est vrai...chuis un boulet :D


Meuuh non rooo :)

A demain pour de nouvelles critiques... :x
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Laayla » Jeu 10 Juil 2008 - 20:01   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)

Deuxième partie lue ^^

J'aime particulièrement le fait que tu arrive à retranscrire les émotions et sentiments que peut éprouver Trent pour Terry'ann sans que cela tombe dans le gnangnan :wink:

Bref une bonne suite au premier texte avec toujours une écriture fluide et une lecture facile...maintenant que va t-il se passer ? suspemmmmmssse ^^
«Aime la vie intensément et tu n’auras plus de temps pour la haine, le regret ou la peur» – Karen Salmansohn
Laayla
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1713
Enregistré le: 26 Mar 2007
 

Messagepar Wan » Jeu 10 Juil 2008 - 23:16   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)

Le troisième est un peu différent... et inaugure des événements bien plus importants... :)


Content que ça t'es plu ^^ C'est vrai qu'il faut éviter de tomber dans le gnangnan... :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Ven 11 Juil 2008 - 12:11   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)

(Oui je sais c'est court... mais c'est un peu le but... :D ) [c'est la suite d'un même épisode, ce qui fait qu'il est quand même un peu plus long que les autres je crois...]


Le destroyer Pacificateur quitta son orbite stationnaire et entama une longue manœuvre vers Druckenwell. Le commandant D’Tum fixait la planète avec un air anxieux. C’était plus que normale compte-tenu de la situation qui était des plus déplorables. Le déserteur était toujours en fuite et avait semé le désordre sur Rutan. Il avait été l’un des premiers soldats à ne pas réagir « en conformité » à l’ordre 66. Laun Waz, un généticien de Kamino était venu spécialement à bord du Pacificateur pour tenter d’expliquer cette faiblesse dans la programmation des clones. Autant dire que sa venue était plus qu’ attendue. D’Tum n’était pas uniquement tendu à cause du déserteur, ni des cinq autres, mais parce que le tout récemment auto-proclamé Empereur Palpatine attendait de lui des résultats rapides. Laun Waz s’avança et s’éclaircit la gorge.
– Vous avez demandé à me voir, commandant D’Tum ? questionna le kaminoan.
– Oui, en effet, répondit-il en se retournant. L’Empereur aimerait connaître les raisons des défaillances enregistrées chez certains de vos clones.
– Des défaillances dîtes-vous ? rétorqua Laun Waz en affichant un air étonné.
D’Tum fit quelques pas en expliquant :
– Vous n’êtes peut-être pas au courant mais six de vos soldats ont désobéi à un ordre direct de l’Empereur…
– Quel ordre je vous prie ? posa Laun en se massant le cou.
– L’ordre 66, le plus important des ordres que notre armée ai reçu, répliqua D’Tum avec fierté.
– L’élimination Jedi, c’est cela ? Heum. Et bien, diverses facteurs peuvent expliquer un tel revirement… commença Waz. Une situation stressante ou insoutenable a très bien pu conduire une « rupture » dans notre système de contrôle…
Laun Waz constata rapidement que D’Tum était loin d’être intéressé par une telle explication. Il termina :
– … C’est une chance que ce soldat ne se soit pas suicidé… cela est arrivé une ou deux fois au cours de nos études…
– Une chance ? s’énerva D’Tum. Il aurait mieux valu pour lui qu’il se donne la mort, au contraire. Tout comme pour les cinq autres !
– A bien y réfléchir… Cela n’aurait pu arriver s’il s’agit d’un clone de dernière génération… ajouta Laun Waz.
– Que voulez-vous dire ?
– Et bien, ils sont davantage attachés à la vie. Nous leur avons éduqué la valeur de la vie, c’est pourquoi il ne se suicidera pas, ni lui, ni les cinq autres… ni même vous, expliqua le kaminoan. C’est pour cela que vous êtes si nerveux : vous avez peur que l’Empereur ne vous fasse exécuter.
D’Tum marcha vers la baie vitrée en tentant de se calmer. Le docteur avait dit exactement ce qu’il ne voulait même pas imaginer.
– … cette… éducation… de la valeur de la vie est-elle la source de la défaillance ? finit-il par demander, non sans mal.
– Une défaillance ? s’étrangla presque le docteur. Mais comment pouvez-vous vous obstinez à parler de défaillance dans un tel miracle ! Rendez-vous compte : nous avons réussi à apprendre à un être généré artificiellement la valeur du mot vivre ! Il n’y a rien de plus humain que cela !
D’Tum se retourna, le visage empli de dégoût :
— Humain ? Il n’y a rien de plus faible ! Notre Empereur souhaite une race pure, disciplinée, obéissante et puissante ! Il n’a que faire de sentiments !
— Après un discours pareil, je me demande ce que vous et l’Empereur attendez de moi…
— Il veut que vous annihiliez cette anomalie et surtout, que plus aucun de nos soldats soient soumis à de tels sentiments… répondit sèchement D’Tum.
— Il me faudrait un cobaye pour expérimenter mes découvertes et…
— Vous les testerez sur moi… lança le commandant, le dos tourné vers l’espace. Je n’ai plus rien à perdre…
— Très bien… je… je vous recontacterez…
— Vous pouvez disposer… fit froidement D’Tum tandis que le kaminoan se dirigeait vers l’ascenseur du pont principal.
— Les faibles disparaîtront… en même temps que mes faiblesses… souffla le commandant pour lui-même.

Trent avait quasiment traversé la galaxie pour rejoindre Lianna, une des deux planètes qui constituait l’Hégémonie de Tion. Jusqu’alors, la planète n’avait pas été très inquiétée par la guerre. Elle avait été occupée par la République pendant la guerre des clones mais depuis sa politique soutenait en grande partie l’Empire. Trent ignorait toujours pourquoi il devait se rendre sur cette planète en particulier. Selon ses radars, il n’était pas suivi. Il avait pris le maximum de précaution au cours du voyage mais cela ne suffit pas toujours et il devait rester prudent. Il n’avait pas fermé l’œil depuis les deux jours de voyages et cela jouait sûrement sur sa parano, mais il n’avait cédé à la folie. Pour l’instant en tout cas. Le souvenir de Terry était toujours intact, au cœur de son esprit et il semblait perdurer, sans jamais flétrir. Son image était là et rien ne l’atteignait. Pas encore. L’obscurité qui entourait le massacre de Rutan et les actes passés de Trent n’avait rien changé à l’image qu’il avait gardée d’elle. Une image parfaite.
Mais pourquoi était-il venu jusqu’ici ? Il n’arrivait pas à comprendre. Il se posa à proximité d’une ville, sans doute Landra, puis il récupéra tout ce qui pouvait lui être utile dans le vaisseau. Cependant, sans trop se charger. Il utilisa ensuite une bombe à retardement qu’il plaça au centre du vaisseau. Trent régla sur cinq minutes et s’éloigna vers la sortie. Mais lorsqu’il arriva dehors il constata qu’il avait oublié quelque chose de très important. Il courut à bord, il ne restait à cet instant que trois minutes à peine. Trent retrouva l’objet et s’enfuit du vaisseau à toute vitesse puis se coucha sur le ventre. L’explosion réduisit le vaisseau à un tas de débris en flammes. Le soldat se releva en ouvrant sa main sur l’objet qu’il avait été récupéré à ses risques et périls : le sabre-laser de Terry’Ann.
Trent trouva une vieille tunique à capuche qu’il mit aussitôt puis il masqua son visage. Détruire le vaisseau était la meilleure chose à faire : il ignorait encore tout de la politique de la planète mais elle était loin d’être contre l’Empire. C’était un peu comme se rendre sur Coruscant, au Palais Impérial alors qu’on était recherché par tout l’Empire. Cette dernière réflexion résonna un instant encore dans son esprit et, comme une réponse, celui-ci formula : « Alors pourquoi es-tu venu jusqu’ici en sachant que tu es recherché ? » Mais la question ne trouva pas de réponse. Il n’y eût que son intuition, une étrange intuition, qui le guida en bordure de la ville, jusqu’à une petite demeure. Trent accéléra le pas tandis que les autorités commençaient à affluer vers l’épave du vaisseau.
Tout aussi instinctivement, il pénétra dans la demeure et fût accueillit par un homme masqué vêtu de pourpre.
— Je ne t’attendais pas si tôt, mon fils.

Fin de l’épisode.
Modifié en dernier par Wan le Ven 11 Juil 2008 - 19:51, modifié 1 fois.
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Ven 11 Juil 2008 - 19:31   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

Plop ^^

Je ne refais pas les fautes parce que l'ordi a planté juste quand j'avais fini et que j'ai tout perdu -_-
Ca attendra donc ^^

Sympa le suspense pour la fin, voyons si les kaminoans vont réussir à réparer leur "erreur" ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2457
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Ven 11 Juil 2008 - 19:34   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

Notsil a écrit:Plop ^^

Je ne refais pas les fautes parce que l'ordi a planté juste quand j'avais fini et que j'ai tout perdu -_-
Ca attendra donc ^^


Pitié pas de fautes... pitié pas de fautes... :cry: (j'ai même pas commencé à corriger les premières... mdr)

Notsil a écrit:
Sympa le suspense pour la fin, voyons si les kaminoans vont réussir à réparer leur "erreur" ^^


On verra... on verra... :sournois:
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Ven 11 Juil 2008 - 19:40   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

Y'en avait pas beaucoup, mais ya un méchant "il courra" qui s'y cache ^^ Donc il courra = futur et au passé c'est il courut !!!
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2457
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Ven 11 Juil 2008 - 19:53   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

Notsil a écrit:Y'en avait pas beaucoup, mais ya un méchant "il courra" qui s'y cache ^^ Donc il courra = futur et au passé c'est il courut !!!


Corrections faites... (second épisode et troisième épisode première partie...)... Oui j'ai vu ça Nostil, merci de ne pas t'énerver... (moi qui avait pourtant fait 10000 lignes de "courut"...)
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Ven 11 Juil 2008 - 21:23   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

J'ai bon espoir, ça va finir par rentrer :P ou alors ils arrêteront de courir ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2457
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Ven 11 Juil 2008 - 21:43   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

C'est vrai qu'ils sont toujours entrain de courir... :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Laayla » Sam 12 Juil 2008 - 21:11   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

Hop fini de lire toutes les "scènes" ^^

J'aime toujours lire cette histoire, comme quoi parfois on ne se rend compte de l'amour qu'on a pour une personne quand elle meurt, c'est triiiiiste :cry:

La scène avec le kaminoan est parfaite pour en apprendre un peu plus sur le fait que Trent ai désobéit à l'ordre 66...mais on ne sait toujours pas vraiment pourquoi il a fait ça :P

Et qui est ce mystérieux personnage masqué et vêtu de pourpre ? suspensssssssssse

La suite, la suite la suite ^^
«Aime la vie intensément et tu n’auras plus de temps pour la haine, le regret ou la peur» – Karen Salmansohn
Laayla
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1713
Enregistré le: 26 Mar 2007
 

Messagepar Code 44 » Sam 12 Juil 2008 - 22:15   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

Tout aussi instinctivement, il pénétra dans la demeure et fût accueillit par un homme masqué vêtu de pourpre.
— Je ne t’attendais pas si tôt, mon fils.

"Trent, je suis ton père !" :x

Pô mal cette suite avec un bon aspect de la psychologie clone. Vivement la suite !

J'aime toujours lire cette histoire, comme quoi parfois on ne se rend compte de l'amour qu'on a pour une personne quand elle meurt, c'est triiiiiste
Si tu veux une histoire dans ce genre là, je te conseille "Unis dans la Force", très bien écrit, joli, pas cher....ouais bon ok, je fais ma pub, j'avoue :D
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1177
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Wan » Sam 12 Juil 2008 - 23:28   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

Laayla-Windu a écrit:Hop fini de lire toutes les "scènes" ^^

J'aime toujours lire cette histoire, comme quoi parfois on ne se rend compte de l'amour qu'on a pour une personne quand elle meurt, c'est triiiiiste :cry:


Tu parles du premier épisode ? parce qu'en dernier mis à part le coup du sabre laser Terry'Ann est un peu absente des pensées de Trent... :ange: (en tout cas, on ne le dis pas...)

La suite un peu plus tard, là j'ai le dos fracassé suite à un boulot extrêmement pénible (oui bon y'a sûrement pire...)^^

Merci de vos lectures et avis^^

(Ps : "mon fils" peut aussi être une simple expression... Palpatine "I need your help son" à Anakin... mais pal' n'est pourtant pas son père...^^ ensuite, pourquoi il est masqué, pourquoi en pourpre...... susspeensssss comme dirait Laayla... :D )
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Code 44 » Sam 12 Juil 2008 - 23:44   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

Moi j'ai trouvé ! Ca date du temps où Trent était scout et puis après ah damned pourquoi mon texte y s'en vaaaaaaaaa

mais pal' n'est pourtant pas son père
Bah...en fait on sait toujours pas si c'est Sidious ou son maître qui a crée l'élu !
"Votre manque de foie me consterne..." Dark Vador, Seigneur Sith sur le mess de l'Etoile Noire
Code 44
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1177
Enregistré le: 14 Mar 2008
Localisation: In every Nutella box
 

Messagepar Laayla » Sam 12 Juil 2008 - 23:57   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

NagaSadowMaster a écrit:Tu parles du premier épisode ? parce qu'en dernier mis à part le coup du sabre laser Terry'Ann est un peu absente des pensées de Trent... :ange: (en tout cas, on ne le dis pas...)


Oui oui pas du dernier ni de l'avant dernier mais bien des autres évidemment ^^
«Aime la vie intensément et tu n’auras plus de temps pour la haine, le regret ou la peur» – Karen Salmansohn
Laayla
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1713
Enregistré le: 26 Mar 2007
 

Messagepar Wan » Dim 13 Juil 2008 - 9:00   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

En fait j'y ai repensé hier soir (enfin, ce matin très tôt puisqu'il était minuit passé...) il y a bien un passage en plus de la "scène" du sabre-laser, où il parle d'elle/pense à elle... :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Jeu 17 Juil 2008 - 9:38   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (3 épisodes)Suite

Les 30 du Chaos -4- Résurrection

Trent s’était arrêté net. Il n’arrivait même plus à bouger. Il n’osait même pas. L’homme masqué lui fit signe d’approcher :
— J’ai un peu de mal à parler fort alors si tu veux bien entrer… cela m’éviterait de crier tu ne crois pas ? fit-il d’une voix très calme.
— Qui êtes-vous ? demanda sèchement Trent sans faire un pas.
— Tu es recherché par toute l’armée impériale, fils. Alors cesse ton petit jeu et rentre.
Trent entra et appuya sur la commande de fermeture de la porte.
— Pourquoi m’appelez-vous « fils » ? C’est ridicule je…
— Oui je sais. Mais crois-moi tu finiras par comprendre où je voulais en venir… rétorqua l’homme en allant s’asseoir dans un vaste fauteuil. Sais-tu pourquoi tu es venu jusqu’ici ? Sais-tu pourquoi l’armée impériale te recherche ?
— Pour désertion je suppose… mais…
— Mais pour l’autre question tu n’en sais rien… n’est-ce pas ? termina l’homme avant de poser les yeux dehors. Tu n’es pas recherché pour désertion. On ne te traque pas pour te conduire devant la cour martiale mais pour t’éliminer définitivement. Tu es un caillou dans leurs bottes et ils ne tarderont pas à te réduire en poussière… Ces gars-là, ceux ne sont pas des droïdes : ils sont plus vicieux, plus combattifs, plus intelligents et si tu veux avoir une chance de survivre il faudra être bien meilleur qu’eux…
Trent fit quelques pas puis il demanda avec un regard qui trahissait son ignorance :
— Pourquoi ? Je ne comprends pas. Pourquoi est-ce qu’ils veulent m’éliminer ?
— Cette réponse là tu la connais déjà… tu la portes à ta ceinture… déclara l’homme tout en fixant le sabre-laser de Terry’Ann.
— …Elle… elle était magnifique… raconta Trent dont la voix commençait à trembler.
— Je n’en doute pas une seconde, fils… Mais c’est à cause d’elle qu’ils veulent ta mort…
— Je ne comprends toujours pas…
— A cause de tes sentiments pour elle… c’est une anomalie à leurs yeux. Tu ne devais même pas éprouver de sentiments !
— Pourquoi ! s’énerva Trent. Sans amour alors à quoi bon vivre !
Un silence glacial tomba et derrière son masque, l’homme vêtu de pourpre semblait sourire.
– Voilà tu y es… . Tu es vraiment un être incroyable… aucun autre soldat n’est comme toi à ce jour… tu es unique.
– Je…
– Annihiler des sentiments, il n’y a rien de plus facile à l’état génétique ! fit l’homme en faisant de grands gestes comme emporté par un élan professoral. Mais les détruire quand l’individu à atteint un certain âge, c’est quasiment impossible !
– « Quasiment »… c’est bien qu’il y a une faille non ?
– Un lavage de cerveau de plusieurs années n’est pas une faille… pour un être normal qui aurait une vraie valeur, on se risquerait à une telle manipulation et une telle perte de temps… mais pour un soldat comme toi, qu’en bien même intelligent et « unique » comme toi, cela n’a aucun intérêt ! (Il fit un geste vers Trent pour qu’il s’asseye, ce qu’il fit presque aussitôt). Comprends moi bien, l’Empire voit cette anomalie comme un virus : elle doit être anéantie, il ne doit en subsister aucunes traces ! Sais-tu comment en détruit un virus Trent ? (Il secoua la tête négativement). On commence par le détruire à la source… et d’une certaine façon, tu es le premier à avoir été « contaminé »…
Trent se leva d’un bond et se mit à couvert derrière un mur.
— Qu’est-ce que ? fit l’homme vêtu de pourpre.
— Une patrouille… trois hommes lourdement armés… ils approchent… expliqua Trent en parlant à voix basse.
— Bien… va te cacher dans le sous-sol… il y a une trappe là… fit l’homme en désignant le sol du doigt.
— Et vous ?
— Je reste là.
— Et les soldats vous les oubliez ?!
— Je ne suis pas recherché moi, à la différence de toi… Je m’occupe d’eux, cache-toi ! ordonna l’être masqué, cette fois Trent était sûr d’avoir affaire à un homme âgé. Son intonation, bien que couvert par le masque, l’avait trahi.
Trent ferma l’accès après avoir vu cet homme étrange se diriger vers la porte en faisant un geste curieux : comme s’il s’apprêtait à retirer son masque. Ensuite, Trent n’entendit que des voix étouffées et un mystérieux : « Vous savez qui je suis n’est-ce pas ! » lui aussi presque inaudible. Rien dans cette histoire ne semblait clair aux yeux de Trent mais malgré sa méfiance naturelle envers l’étranger qui l’avait accueillit chez lui, il reconnaissait que la situation commençait à devenir compréhensible. Il espérait en tout cas éclaircir complètement les dernières zones d’ombres : il fallait le faire parler et savoir qui il était précisément. Il était près à tout à présent. Trent fixa une nouvelle fois le sabre-laser de Terry’Ann. Oui, il était prêt à tout…

La lame crépita avant de garder un bourdonnement régulier. Lorsque l’homme se retourna, il leva les mains mais ne paraissait pas surpris et il déclara :
— Tout va bien… ils sont partis… tu peux ranger cette arme.
— Qui êtes-vous ! Cette fois je veux que vous me répondiez ! s’énerva Trent.
— Je ne suis personne c’est compris !
— « Personne » ? Qui peut être assez important pour éloigner des soldats rien qu’en montrant son visage ?! Répondez !
— Ah… je suppose que tu as entendu ce que j’ai dit…, l’homme s’assit, comme contrarié. Je m’appelle Landyr Gallen, mais cela ne te dira rien. Quand à mon visage, j’ai bien peur que tu ne le voies jamais…
— Que vous est-il arrivé ? demanda Trent en éteignant le sabre laser. Il semblait s’être calmé.
— L’Empire a fait beaucoup de mal et beaucoup de choses horribles… même bien avant sa création « officielle »… raconta Landyr. Tout ce que je peux vraiment dire, c’est que j’en suis le résultat… Un résultat inachevé de toute la monstruosité impériale… Jamais plus je ne pourrais me regarder dans un miroir après toutes ces choses… Je ne peux supporter mon visage et tout ce qu’il représente à mes yeux.
— Dites-moi pourquoi je suis venu ici sans même en être conscient, dites-moi ce qui en train d’arriver tout cela me dépasse !

Landyr marqua une pause et pris une longue inspiration, comme pour évacuer son stress ou annoncer une terrible chose. Il s’enfonça dans son fauteuil et répondit :
— Tu as été programmé… comme tous les autres d’ailleurs. Dès la naissance vous étiez conditionné pour être les meilleurs soldats de la galaxie. Une armée parfaite, comme le seigneur noir des Sith vous a toujours voulu. L’anomalie est apparue il y a plus de trois ans… avant même le début de la guerre. Mais elle n’a été prise au sérieux que lors de l’Ordre 66.
Derrière son masque, Landyr semblait sonder Trent comme pour savoir ce qu’il était en train de penser à cet instant. Mais même un non-sensitif était capable de le deviner.
— C’est cet ordre qui devait faire de toi l’assassin de celle que tu aimais, poursuivit-il en fixant Trent qui affichait une mine défaite. Cet ordre, aucun soldat ne devait y répondre par la négative et c’est de cette façon que l’anomalie a complètement été découverte. Toi et cinq autres soldats ont été pris en flagrant délit de désertion et de désobéissance à un ordre direct. Il y a peu, j’ai appris que cette anomalie n’avait rien d’accidentelle…
— Ce n’est pas une erreur ? demanda Trent avec surprise.
— Non. Un kaminoan qui dirigeait des expériences parallèles pour son propre compte a voulu transmettre une « âme » humaine à certain clone… Il les aurait choisit en fonction de leurs matricules, de manière arbitraire et leur aurait ajouté une capacité qu’il appela « don de vie ». On ignore s’il en a ajouté d’autres… quoiqu’il en soit, ce kaminoan a ajouté un élément absent de la programmation militaire basique. Il nomma cet élément « Refuge » et il l’octroya à ses cinq cobayes ainsi qu’à toi.
— En quoi consiste cet ajout… ? questionna Trent, visiblement perdu dans ses pensées.
— « Refuge » est une programmation visant à faire ressentir à un sujet -de manière quasi-inconsciente- … comment dire… appelons cela l’instinct… expliqua Landyr avant de poursuivre. L’individu dès qu’il se sent en danger, déclenche de manière inconsciente le programme qui va lui donner une réponse instantanée pour faire face à ce danger et survivre. De la même manière qu’un hors-la-loi aura l’instinct de détecté un policier en civil à plusieurs mètres de distance, le cobaye se dirigera machinalement vers la planète Lianna, précisément dans cette région et à cette demeure que voici, termina Landyr en désignant sa maison avec un geste vague.
— Comment s’appelle ce kaminoan ?
— Cela on ne le sait pas… logiquement, dans le cas contraire, il serait déjà mort…
— Je ne suis pas le seul à être venu jusqu’ici… les cinq autres ils…
— Si … tu es le seul à être venu… Répondit Landyr en se secouant la tête négativement. Je n’ai reçu personne d’autre…
— ...mais maintenant que je suis ici, il y a un plan pour moi n’est-ce pas ? Un autre programme qui va me dire d’aller dans un endroit sûr ! s’emballa Trent.
— C’est le seul endroit sûr pour toi ici… commença Landyr avant d’ajouter avec un air mystérieux : néanmoins, ta route ne s’arrête pas là… J’ai une mission à te confier.
— Une mission ? Alors que je suis recherché par toute l’armée ?! rappela Trent.
— C’est une mission qui pourrait t’apporter plus que tu ne le crois…
— Je n’ai pas besoin de crédits…
— …Je n’ai pas parlé de crédits… répondit aussi vite Landyr qui semblait ricaner. Ce n’est pas un hasard si c’est Lianna qui a été choisi par ce kaminoan… Il se passe ici des choses étranges … Il y a une base où se déroulent des expériences et je veux que tu découvres de quoi il s’agit…

Fin de la première partie.(cette partie fait 4 pages normalement.. donc la prochaine en fera 6...^^)

A suivre…

(Compte tenu que je dois partir travailler, je n'ai pas eu le temps de relire la partie finale de cette partie...-même si ça ne changera rien...- mdr)
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Jeu 24 Juil 2008 - 11:34   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (4 épisodes)

Héhé, pas mal de révélations dans cette partie !

Pauvres clones, autant programmés que de simples droïdes ^^

Pas eu le temps de faire les fautes cette fois, ce sera pour la prochaine fournée ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2457
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Ven 25 Juil 2008 - 13:54   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (4 épisodes)

Pas de problèmes nostil ^^

Eh oui quelques révélations... et ça ne va pas s'arrêter... mais chut... :D
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Laayla » Jeu 07 Aoû 2008 - 17:39   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (4 épisodes)

Lu aussi la dernière partie. On avance on avance ^^
On en sait plus maintenant sur ce qui a "pousser" Trent à désobéir à l'ordre 66 :)
C'est toujours un texte agréable à lire, maintenant il faut la suite :P
«Aime la vie intensément et tu n’auras plus de temps pour la haine, le regret ou la peur» – Karen Salmansohn
Laayla
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1713
Enregistré le: 26 Mar 2007
 

Messagepar Wan » Ven 08 Aoû 2008 - 14:31   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (4 épisodes)

Laayla-Windu a écrit:Lu aussi la dernière partie. On avance on avance ^^
On en sait plus maintenant sur ce qui a "pousser" Trent à désobéir à l'ordre 66 :)
C'est toujours un texte agréable à lire, maintenant il faut la suite :P


Pris par le boulot ou par d'autres choses (un certain VMV et Living Force II), la suite arrivera bien sûr... elle est même partiellement terminée... mais quand... ?
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Mar 12 Aoû 2008 - 18:14   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (4 épisodes)

seconde partie plus courte terminant le 4ème épisode de cette mini-série...



Trent se leva et regarda dehors : rien ne semblait anormal, mais il avait senti quelque chose de singulier dans l'atmosphère de la planète.
— Pourquoi me faire venir ici... une planète censée être un refuge... pour me faire accomplir un boulot que n'importe qui d'autre pourrait accomplir ? Demanda Trent en gardant les yeux vers la ville.
Landyr soupira :
— Parce que justement, cela ne peut être accompli par « n'importe qui »... Je ne te cacherais donc pas que la tâche n'est pas aisée, mais comme tous les chemins semés d'embûches, la récompense finale peut être salutaire...
Trent acquiesça :
— Très bien… je vais le faire…

Le soldat clone marchait depuis de longues heures déjà. Le chemin que Landyr lui avait dit de suivre était particulièrement difficile : une route de montagne arpentée uniquement par les habitants du coin qui étaient bien plus aptes à ce genre d'exercice. Mais après tout, c'était un soldat. Trent avait une drôle d'impression depuis le début de sa longue marche. Peut être s'agissait-il d'une nouvelle phase de sa « programmation » (il avait encore du mal à employer ce terme, même en pensée) ? Peut-être qu'on lui avait également octroyé les intuitions, un sixième sens et quoi d'autres ? Plus il marchait plus son coeur s'alourdissait, car soudain il songeait à Terry'Ann et cette pensée ne le quittait plus. Ses jambes aussi devenaient de plus en plus lourdes et il manquait de s'écrouler à chaque pas. Pourquoi le souvenir de Terry le faisait tant souffrir ? Alors qu'il lui avait donné tant de force auparavant ? Il ne comprenait pas. Soudain, il eût une profonde douleur au niveau du coeur, comme un poignard s'enfonçant dans sa chair et il tomba. Mais même à terre, il rampa, comme s'il ne voulait pas perdre de temps en se reposant quelques minutes. La douleur cessa aussi vite et il se releva difficilement. Il fit quelques pas et tomba à genou, épuisé, devant l'image la plus effrayante de sa vie : la base dans laquelle il devait pénétrer. Elle n'était pas immense, mais son aspect avait quelque chose de monstrueux et Trent avait l'étrange sentiment d'être lié à elle. Lorsqu'il vit trois gardes devant l'accès, il alla se mettre à couvert et observa ce qui se tramait devant lui. Une dizaine de prisonniers transportaient des cadavres à l'intérieur de la base et lorsqu'ils eurent finit, les impériaux les exécuta sur-le- champ. Landyr avait raison : quelque chose de malsain avait lieu derrière ces murs. Un terrible bruit résonna, c'était un son grave et glacial. Trent se coucha par réflexe, s'attendant à voir sortir une monstrueuse machine de guerre. Cependant, rien n'était sorti, mais le sol trembla violemment avant de cesser tout aussi vite.
Trent était déterminé à entrer à l'intérieur de la base, cette fois, il avait bien l'intention d'interrompre définitivement les activités impériales de la planète. Avant tout, il fallait se débarrasser des trois soldats à l'entrée. Trent n'avait plus de blaster et se voyait mal attaquer trois impériaux lourdement armés. Il devait trouver autre chose. Il lança un gros rocher en direction des soldats avant de s'éclipser dans la végétation. Un autre « don » de sa programmation qu'il n'avait jamais utilisé. Deux des gardes coururent jusqu'au rocher et lorsqu'ils furent suffisamment loin Trent s'élança vers l'entrée. Il profita de l'inattention du dernier garde pour l'assommer et lui voler son arme. Deux tirs suffirent pour abattre les deux autres soldats. Arrivé à l'intérieur de la base, Trent cru que son coeur allait lâcher. Il reprit son calme et alla récupérer l'uniforme d'un garde avant de se lancer dans les couloirs de la base. Les hurlements qu'il entendait ne le réjouissaient guère. Il avait l'impression de connaître cet endroit. Le temps sembla s'arrêter. Il passait devant des salles d'autopsie où les patients étaient encore en vie. Il observait des prisonniers se débattant tandis qu'on leur infligeait de terribles tortures. Il avait de plus en plus chaud sous ce casque, comment avait-il pu le supporter si longtemps ? Il avait envie de vomir.
Il poursuivit son chemin à l’intérieur de la base, s’attendant au pire à chaque nouvelle salle et il arriva à ce qui semblait être le centre du bâtiment. Une sorte de vaste tour se trouvait au milieu de la pièce, juste à côté d’un grand ascenseur et une série de générateurs. Il n’y avait plus aucun couloirs et Trent en déduisit que le reste de sa « visite » devait se poursuivre dans les étages de la base. Il s’avança vers l’ascenseur mais un officier l’empêcha d’aller plus loin :
— Où allez-vous comme ça ? C’est un passage à accès restreint vous devez avoir une autorisation…
— C’est que… je… bredouillai Trent.
Une grande silhouette noire approcha à cet instant.
— Suivez-moi soldat, j’ai besoin de quelqu’un pour se charger de certains patients… Laissez-nous passer officier !
— Ou…oui… Amiral Dral…
Trent et Dral pénétrèrent dans l’ascenseur. Le clone espérait que le silence qui régnait dans la cabine allait durer. Si Dral lui posait la moindre question, tout serait fichu. Mais rien ne se passa. L’amiral sorti suivit par Trent et ils se dirigèrent vers une grande salle immaculée où plusieurs corps étaient entreposés. Chacun était très pâle, Trent cru qu’il s’agissait de cadavres. Mais des appareils émettaient des bips réguliers, ce qui laissait sous entendre qu’ils pouvaient encore être en vie.
— Transportez numéro 4 au centre d’élimination… il a complètement raté les tests… ordonna froidement Dral.
Trent ne pouvait pas croire ce qu’il venait d’entendre. Il tenta de se calmer et repondit, en essayant de garder le ton le plus neutre possible :
— Oui amiral, tout de suite.
Il se dirigea vers le patient numéro 4 et l’attrapa par les épaules. Celui-ci émit un léger gémissement, comme quelqu’un qu’on essaie de réveiller. Il le traîna vers l’entrée avant que Dral ne l’arrête, comme perdu dans ses pensées :
— Connaissez-vous la différence entre vous et les Jedi ? demanda-t-il.
— Non, je l’ignore… répondit Trent en trainant le patient de quelques mètres.
— C’est qu’il n’y en a aucune… poursuivit l’amiral. Vous êtes fait pour la guerre, rétablir la paix et vous oblige à ne pas aimer…
— Je n’avais jamais vu cela sous cet angle, amiral. Mais, qu’est-ce qu’aimer ? fit Trent l’air exagérément ignorant.
— Laissez tomber soldat… répliqua Dral en revenant soudain à la réalité. Transportez-le au centre…
— Très bien amiral…

Ne connaissant rien des lieux, Trent eût un peu de mal à trouver le centre d’élimination. C’était une abomination : on jetait les corps dans une grande machine, tel un gigantesque broyeur, sans même se soucier du fait que les victimes pouvaient encore être en vie. Trent ne pouvait pas faire cela. Il posa les yeux sur le patient numéro 4 : cela pourrait être lui. Rescapé d’une expérience qui a mal tournée ou pour laquelle il avait complètement échoué. Le patient le fixa alors, de ses yeux livides :
— Je… je ne veux pas mourir… lâcha-t-il.

Trent comprit à cet instant qu’il ne pouvait pas agir de la sorte. Là où l’Empire avait fait erreur, c’est que leur soldat était bien des êtres vivants comme les autres et méritaient aussi leur droit à la vie.

— Que peux-tu me dire sur cette base ? Qu’est-ce qu’ils essaient de faire ?!
Le patient eût plusieurs spasmes, comme s’il n’arrivait plus à respirer puis il se calma et balbutia :
— Je…
— Dis-moi ce qu’ils essaient de faire ? Qu’est-ce qu’ils t’ont fait ? insista Trent.
— Ils… m’ont… arg… injections… poison… vie… arg…
— Quel est leur but ?
Le patient numéro 4 s’arrêta, comme pour prendre suffisamment d’oxygène pour répondre complètement à la question :
— Ils essaient de cloner… des Jedi…
Soudain le bruit du broyeur devint insignifiant, comme le râle du patient, comme les battements du cœur de Trent, tout devint silencieux. Et il entendit cette voix derrière lui.
— Que fais-tu ici, Trent ?
Il aurait préféré mourir comme les autres.

Fin de l’épisode.
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Mer 13 Aoû 2008 - 9:58   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (4 épisodes)

Sympa la fin ^^

Quelques fautes sinon ^^ (marrant, il rampe, se traine, avance, mais ne court pas :P^^)

Il fit quelques pas et tomba à genou,

->genoux (je suppose qu'il tombe sur les 2 ? ^^)

et lorsqu'ils eurent finit, les impériaux les exécuta sur-le- champ.

->fini...les exécutèrent

Il lança un gros rocher en direction des soldats avant de s'éclipser dans la végétation.

->bon, je sais que dans les bouquins on trouve toujours un caillou pour faire diversion, mais un gros rocher...c'est soulevable (et pire, lançable ? ^^) par un seul homme ? ^^

Trent cru que son coeur allait lâcher.

->crut

Trent cru qu’il s’agissait de cadavres.
->crut encore ^^

Vous êtes fait pour la guerre, rétablir la paix et vous oblige à ne pas aimer…

->faits..et on vous oblige je suppose ?

Rescapé d’une expérience qui a mal tournée ou pour laquelle il avait complètement échoué.

->qui avait mal tournée

Là où l’Empire avait fait erreur, c’est que leur soldat était bien des êtres vivants comme les autres et méritaient aussi leur droit à la vie.

->c'était que leurs soldats étaient bien ^^

Bon, j'ai pas compris pourquoi l'autre l'avait envoyé à la mort ceci dit ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2457
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Mer 13 Aoû 2008 - 10:14   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (4 épisodes)

J'avoue que... rentrant du boulot crevé et tout, je n'ai pas relu... ^^ mais même si ça avait été le cas "..."

(oui le gros rocher je vois pas où j'ai péché ça...)

Notsil a écrit:
Bon, j'ai pas compris pourquoi l'autre l'avait envoyé à la mort ceci dit ^^


Bon, attention, ceci n'est pas fin.... il y aura bien une suite encore... mdr

Donc il ne l'envoi pas à la mort, mais en mission... d'autant qu'à la fin "Il aurait préféré mourir comme les autres" montre qu'il n'est pas mort justement...

Par contre, la fin approche... mais il faudra attendre un petit peu...^^
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Mer 13 Aoû 2008 - 12:58   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (4 épisodes)

Ah, j'ai pensé qu'il regrettait de devoir mourir dans le broyeur et non d'un simple tir de blaster comme ses potes ^^
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2457
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Mer 13 Aoû 2008 - 13:18   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (4 épisodes)

Non non... mdr.


La fin est une habituelle fin à suspens... puisqu'on ne sait pas qui lui parle derrière...
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Lun 14 Sep 2009 - 12:49   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (4 épisodes)

Suite et bientôt fin des 30 du Chaos... (ça faisait un moment que je n'avais pas posté ici ! Ah la nostalgie ! :cry: )


Les 30 du Chaos -5- Un pas de trop.

La voix derrière lui résonna encore dans son esprit. Comme un souvenir qui avait ressurgit ou plutôt comme si des éléments d'une réminiscence s'étaient rassemblés. Des sons et une voix lointaine, comme venue d'ailleurs, assemblés pour former une nouvelle phrase.
- Que fais-tu ici ? Répéta la voix.
Il se tourna, lentement. Sa respiration était irrégulière. Son coeur battait de plus en plus en vite. Tout cela parce-qu'il reconnaissait la voix. Trent n'y croyait pas pourtant. Alors lorsqu'il se retourna complètement, la surprise lui retira toutes pensées. Il n'y avait qu'un nom qui montait jusqu'à ses lèvres.
- Terry'ann.... lâcha-t-il.
La Jedi était là, devant lui, l'air suspicieuse.
- Qu'est-ce que tu fais ici Trent ? Tu as reçu un ordre tu l'as exécuté ? Demanda-t-elle naïvement.
Elle ne savait pas ce qu'elle venait de dire. Elle ne connaissait pas le contenu de l'Ordre 66 et ce qu'il impliquait pour elle et pour Trent. Il la fixa comme s'il regardait un fantôme : s'en était un. Elle avait périt dans la canonnière de la république en plein vol. Non pas qu'il n'était pas heureux de la retrouver. Mais elle ne devait pas être là. Néanmoins, il oublia ses doutes pendant un petit instant et durant ce laps de temps il fit comme si elle était revenue. Comme si rien de tout cela n'avait eu lieu : un simple cauchemar. Malgré tout, ce petit moment de bonheur était bien passager car un doute se formula dans son esprit et pris rapidement le pas sur la rêverie. Elle était morte, un patient lui avait parlé de clonage et le résultat de cette horrible expérience était devant ses yeux.
Soudain, une deuxième voix retentit derrière lui.
-Qu'est-ce que tu fais là Trent ?
Il se recula d'un pas, manquant de tomber.
- Je sais ce que tu es en train de penser « si ces expériences sont si horribles pourquoi le résultat est-il si sublime ? » Après tout la voici : la belle Terry'Ann ! Fixant de ces beaux yeux le visage défait d'un ancien soldat de la République ! Continua la voix.
- Votre visage.... commença Trent en portant sa main à sa bouche comme pour s'empêcher de vomir.
- Oui... les tristes conséquences du clonage suivi d'expérimentations quelques peu... ratées, expliqua l'homme. C'est une chance que je ne suis pas né avec quatre bras ! Ajouta-t-il en ricanant.

Trent passa sa main sur son visage comme pour se réveiller. Il pensait d'ailleurs  quel cauchemar ! 

- Dites-moi tout... qu'est-ce qui se trame ici ? Vous faites du clonage, des manipulations génétiques en tout genre, vous essayez de créer des Jedi de toutes pièces ! Quels autres sordides secrets cachez vous ?!

L'homme émit un rictus derrière son visage déformé par une opération de clonage qui avait mal tournée. Son nez était aplatit, son oeil droit était littéralement collé, sa joue portait de nombreuses griffures et boursouflures et sa bouche était de travers. Il fit quelques pas en se grattant la joue avant de montrer Terry'Ann de la main.
- Tu vois... obtenir un spécimen de ce type a pris un petit moment... Il a fallu récupérer son corps... le transporter ici... nous avons réaliser des centaines de tentatives... la plupart ont échoué. Mais nous avons finalement réussi...
- Nous ?
- Je suis le clone d'un chercheur qui, malheureusement, est décédé au cours de l'expérience... répondit-il avant de poursuivre sur un ton plus enjoué. Notre petite société est très bien régit...nous avons un chef, un sous-chef et des tas de bureaucrates...
- Une société ? Je croyais qu'il s'agissait d'une... usine à monstres... fit Trent légèrement sarcastique.
- Heum... très fine observation... mais en l'occurrence je faisais référence à la planète toute entière et non à ce lieu... rétorqua le chercheur.
- La ... planète toute entière ? Alors la personne que j'ai..
- ... vu était sans conteste un clone qui provenait de cet endroit.
- Il portait un masque... il disait que son visage...
- Crois moi, cet individu a bien plus de réponses à donner que moi... révéla le chercheur.
- Il m'a envoyé ici pour enquêter il voulait savoir ce qui...
- ... c'était pour t'observer... il voulait étudier ton comportement et tes réactions... Retrouve-le... je crois qu'il a quelques révélations à te faire.

Trent avait fait volte-face, prêt à quitter les lieux de la même manière qu'il était venu. Malheureusement, l'alarme retentit et il était temps pour lui de quitter très vite la base. Trent se mit à courir dans les larges couloirs, poursuivit par quatre soldats en armures. Il gagna un corridor plus étroit où il s'arrêta dans une alcôve, se plaquant contre la parois afin de ne pas se faire repérer. Cela fonctionna, les soldats passèrent à un autre couloir. Lorsque le bruit des bottes s'éteignit dans le labyrinthe de corridors, Trent sortit de l'alcôve et se dirigea calmement vers un accès à sa droite. Il récupéra un databloc dans une pièce, celle-ci contenait la carte des lieux.
Il monta un escalier et atteignit l'étage supérieur. Il repéra les quatre soldats -qui s'étaient séparés- respectivement au rez-de-chaussée et au premier étage, non loin de lui. Il entra dans une autre pièce vide et récupéra un blaster. Selon la carte, il y avait maintenant deux couloirs à traverser en diagonale avant d'atteindre l'accès par lequel il était arrivé. Le databloc désigna également cinq autres points : d'autres soldats qui arrivaient en renfort suite à l'attaque de Trent à l'entrée de la base. En passant le premier couloir, les clones le repérèrent et commencèrent à faire feu. Trent s'en débarrassa en faisant surchauffer le databloc et en causant un léger court-circuit : il obtint une petite déflagration. Les soldats étaient maintenant à terre, pour certains, assommés.
Trent tira ensuite plusieurs salves, se débarrassant de deux soldats, avant de gagner l'extérieur.
Si l'évasion était réussie, la poursuite était loin d'être finie. Maintenant qu'il se retrouvait à nouveau dans la forêt, il s'agissait d'échapper aux autoritées locales.
Il passa d'abord par plusieurs sentiers, prenant garde de ne laisser aucunes traces possibles. Puis, il entra discrètement dans la demeure de Landyr, l' « homme au masque ». Celui-ci se retourna sur Trent et demanda aussitôt :
Votre rapport ?
Trent le regarda de haut en bas, l'air agacé.
-Je crois que vous allez attendre... dit-il entre ses dents. Vous avez des informations pour moi. Je veux tout savoir !
-Je sais par ailleurs que tu ne va pas lâcher le morceau avant de m'avoir entendu... Très bien... fit Landyr en s'avançant jusqu'à un siège avant de s'assoir pour poursuivre. Toute la société qui vit sur cette planète est le fruit d'expérimentations... : des clonages ou encore des manipulations génétiques. Pour certain d'entre nous, nos « modèles » sont des personnes hauts placés qui ont rêvé de l'immortalité. Nous avons finis par comprendre que ces « géniteurs » se servaient de nous, qu'ils n'avaient pas dans l'intention de nous laisser survivre et que cette société devait définitivement disparaître. Nous nous sommes enfui et nous avons abouti ici sur cette planète où notre idéal de société a pu se mettre en place...
-Qui est votre « géniteur » ?
Landyr se releva. Il avança calmement vers un miroir.
-Je vous l'ai dit... mon visage me dégoûte chaque fois que je le vois. Je ne le supporte plus. J'ai mis ce masque pour préserver mon âme de tourments intolérables... car malgré l'irrésistible envie pour moi de disparaître... je me bat pour survivre... (Il posa ses mains sur son masque et commença à le retirer) Je ne comprend pas encore le pouvoir qui habite ma personne... Mon « géniteur » ne m'a pas laissé le droit de préserver la totalité de mes fonctions cérébrales...
Le masque tomba complètement. L'homme se retourna doucement vers Trent qui était sous le choc.
Vous comprenez maintenant pourquoi je me haïs, souffla Landyr dont le masque laissa finalement place aux traits de l'Empereur Palpatine.
-J'avoue comprendre à présent... répondit Trent. Mais ce n'est pas la chose la plus troublante que j'ai eu l'occasion de voir aujourd'hui... (il passa sa main sur son visage) Terry'Ann était dans la base... enfin... pas « elle » bien sûr mais... son clone...
-Cela t'as troublé ?
En sortant... je me suis dit que je pouvais vivre ma vie quelque part avec cette Terry'Ann clonée... en oubliant qu'elle est morte... en oubliant tout le reste... vivre un rêve... termina Trent en murmurant « un rêve ».
-C'est un rêve comme tu le dis...
-Qui suis-je ? Le savez-vous ? Suis-je le fruit d'un clonage ? Alors qui est mon géniteur ? Mon « modèle » ? Trent sembla s'emballer, comme s'il était lui-même assaillit par toutes ces questions.
-Trent... Trent... Trent... Tu es un être unique... tu n'es pas un clone même si tu as été « conditionné » pour le croire. Tes souvenirs, ta formation, ta vie pour ainsi dire est un mensonge crée de toutes pièces. Ce conditionnement prévoyait que tu reviennes sur ta planète natale... que tu reviennes à la source... et pour cela j'ai fait en sorte que tu ailles dans cette base...
Trent se releva, brandit son blaster aussi vite et le pointa sur le clone de Palpatine.
-Vous êtes de mèche avec les personnes qui m'ont fait ça ! Répondez !
-Je t'assure qu'il est inutile d'en arriver là... répliqua le clone en abaissant doucement le canon de l'arme. Si j'ai agis de la sorte, c'était pour que tu vois... et ainsi que tu puisses me croire. Il y a moins de cinq ans, l'Empire a démarré en secret le projet « Sombre guerrier » également baptisé « T.A.G. » pour « Trooper Autonome de Guerre ». Accordons-nous sur le fait que ces termes ne veulent pas dire grand chose et qu'ils ne servent qu'à amuser les officiers impériaux. Quoiqu'il en soit, tu était le premier spécimen de ce projet...
-Le premier ? Vous voulez dire qu'il y en avait d'autres ? Questionna Trent, effaré.
-...le second spécimen avait prit le nom de « Dern » qui signifie « Chaos » dans une langue considérée comme morte aujourd'hui... Dern avait un esprit bien plus instable que le tiens. Entant que seconde création, il avait été discuté et approuvé qu'il devait recevoir une dose plus massive d'un serum dont se servait l'Empire pour rendre les individus créés moins dociles et plus aptes à la guerre que les précédentes générations de clones. Malheureusement, Dern échappa au contrôle de ses créateurs et prit rapidement goût au meurtre « gratuit ». Il ne tardera pas à te faire savoir qu'il existe. Il attendait avec impatience que tu apprennes la vérité...
-Comment saurait-il que...
-Il est sûrement en train de visionner les caméra de sécurité de la base... il sera bientôt ici... A moins que tu ne le trouves avant...
Trent releva le canon du blaster et tira. Le clone de Palpatine fût projeté contre la paroi derrière lui avant de retomber lourdement sur le sol. Trent avait agit sans réfléchir. Il n'était plus responsable de ses actes. Il avait pressenti une noirceur chez l'homme... Il se corrigea : peut-être était-ce dû à son apparence ? Avait-il vu de l'obscurité dans ce qui n'était qu'un avertissement ? Et sous les traits de Palpatine, cet avertissement avait pris la teinte d'un piège qui se referme ou d'une menace de mort ?
Trent laissa glisser le blaster entre ses doigts. Celui-ci toucha le sol en un bruit qui lui parut familier.
La tête du clone fumait encore. Il n'y avait pas encore de conséquences à cet acte. Hormis le fait que Trent ne savait pas où se trouvait Dern. En observant le corps sans vie du clone, Trent remarqua que celui-ci avait porté sa main à un mini-blaster situé dans son dos : il comptait bien éliminer Trent. Peut-être était-ce lui Dern ? Les paroles « il sera bientôt ici » prendraient un autre sens. Comme pour dire « Dern est déjà au courant puisque je suis Dern » ? Trent savait néanmoins qu'il devait quitter la planète rapidement et mettre la main sur cet homme. Dern n'allait pas lui en apprendre plus que ce qu'il savait à présent. Il devait le trouver pour une autre raison : l'éliminer, mettre fin à cette monstruosité. La chasse avait commencé.


Il est des moments étranges dans une vie où on choisit un chemin plutôt qu'un autre. Et aujourd'hui, ce chemin semblait être celui du lieu à la source de tout.
C'est ainsi que Trent faisait route vers Kamino. Il lui semblait que c'était là le lieu où il devait se rendre c'était devenu pour lui le symbole de l'origine.


Fin de l'épisode.
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Wan » Mar 22 Sep 2009 - 15:26   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (5 épisodes)

Dernier épisode de cette mini-série apparemment il y a plus grand monde ici :D

Les 30 du Chaos -6- L'origine du mal.


Kamino.
La planète avait été au centre de bien des convoitises du fait de l'incroyable savoir-faire de ses habitants pour le clonage. Le système avait été pris entre deux feux lors de la guerre des clones : on comprend facilement que chaque camp y voyait un intérêt stratégique évident.
Le vaisseau de Trent survolait les vastes étendues d'eau, toujours agitées, de la planète. Il y voyait ses états d'âmes : tel l'océan de Kamino, ses pensées étaient tourmentées. Ses espoirs, ses souvenirs et son avenir se brisant vague par vague sur les structures en duracier des kaminoans.
Kamino : l'origine de tout.
Trent ressentait quelque chose d'étrange, comme s'il était lié à toutes les vies qui étaient sorties des chambres de clonage. Il pouvait percevoir ses « frères ». Le passage d'un Aiwha, dont les ailes frôlèrent celles du vaisseau, le fit revenir à sa mission : retrouver Dern et l'abattre. Il songea à ce qu'il ferait ensuite : mettra-t-il fin à sa propre vie ? Ainsi fait, il n'y aurait plus de traces des abominables expériences impériales.
L'Aiwha avait fait demi-tour et se dirigeait droit sur le vaisseau de Trent.
Je rêve !
L'Aiwha plongea et ouvrit sa gueule en un hurlement strident. Trent tenta de l'éviter en faisant un brusque virement de bord mais une des ailes du vaisseau frappa le flanc gauche de la créature. L'appareil commença à perdre de la hauteur et de la vitesse. L'Aiwha frôla à nouveau le vaisseau et Trent pu distinguer, malgré la pluie battante, un cavalier sur le dos du monstre. Il avait l'apparence d'un humain, il se leva sur la créature et sauta sur le toit du chasseur de Trent.
-Nom de... !
L'homme dégaina deux blasters et se mit aussi vite à tirer. Les salves laser était en train de percer la coque. Ses bottes étaient équipées d'un système lui permettant de tenir parfaitement sur l'appareil et ceci malgré la pluie et les manœuvres brusques de Trent pour le faire tomber.
-Il est pas vrai ce type ! S'énerva Trent qui agrippa son blaster et commença à riposter.
L'appareil fonçait droit dans l'océan quand le pilote remonta à temps et alla atterrir sur une plateforme. Trent était sonné, il sentit quelqu'un le porter et le jeter lourdement sur le sol. Ce qui eut pour effet de sortir le soldat de son K.O. . Il perçu le bruit d'un baster qu'on était en train de charger.
-Dire que je pourrais te tuer là maintenant, sans aucun problème... Tu es sans doute le soldat le plus pitoyable que je n'ai jamais vu !
-Dern... ? Je présume... balbutia Trent.
-Bien joué... aussi fort dans les enquêtes que les Jedi !
Trent tenta de mettre la main sur son blaster de secours dissimulé sur le côté de sa botte lors qu'une salve de blaster vint interrompre son geste. Il hurla de douleur et abandonna toutes idées de récupérer l'arme.
-Vraiment pitoyable. Tu as réussi à échapper à toutes les patrouilles lancées à ta recherche et tu tombes dans un piège aussi minable que celui-ci... moi-même j'avais honte en le préparant...
Trent leva enfin les yeux vers son interlocuteur : il avait des traits identiques à ceci prés qu'une grande cicatrice barrait son visage.
Dern tira dans la jambe de Trent qui hurla de plus belle.
-Désolé... je voulais m'amuser un peu... expliqua Dern en faisant tourner le blaster comme un chasseur de prime. Pour être franc j'en avais assez d'être ici... Franchement c'est pas une vie : il pleut sans arrêt ! Maintenant que je vais pouvoir te livrer à mes supérieurs je vais avoir droit à une belle villa quelque part dans un coin sec de la galaxie... Tu connais Naboo ? On dit que c'est très beau à cette époque de l'année...
- Quand tu m'auras livré ils te tueront ! Tu ne comprends pas ?! Nous sommes des erreurs pour l'Empire ! Ils veulent nous détruire c'est pour cela qu'ils me traquent !
- Rooooo lalala ! Tu es parano mon pauvre Trent ! Ils vont juste te conditionner ! Rien de plus qu'une petite... mise à jour !
Je ne suis pas un robot !
Que tu crois ! Ricana Dern.

Trent chercha des yeux le sabre laser de Terry'ann. Il avait glissé sous un morceau de l'aile droite du chasseur. Il s'étira discrètement pour parvenir à l'atteindre. Pendant ce temps, Dern était parti dans un monologue que Trent n'écoutait qu'à moitié :
-… C'est curieux non ? Toi tu t'appelles Trent tu étais des Trente du Chaos et moi je suis Dern et j'étais des Derniers du Chaos... Tu crois que quelqu'un a voulu nous faire une mauvaise blague ?
Il tenait le sabre, debout face à Dern, il donna un premier coup qui coupa le blaster en deux.
- Oh lala ! Tu vois comme tu le tiens ! On dirait un de ses crétins de padawan lors de ma mission de l'Ordre 66 sur Coruscant ! Je me suis bien amusé ce soir là !
Il est vrai que Trent avait un air maladroit avec le sabre laser mais il pensait que la menace suffirait à dissuader Dern.
Sans blague ça ne me fait pas peur... dit-il en avant sur Trent qui pointait la lame sur lui.
En avançant, Dern s'empala sur le sabre laser à hauteur de l'épaule.
- Tu vois ? Fit-il l'air désinvolte avant de frapper violemment Trent en pleine tête.
Celui-ci fit tomber le sabre dans sa chute.
-Tu essaie de te battre... et je dois te le dire... C'est inutile. Tu sais qui est déjà là ? -il se pencha vers Trent comme s'il parlait à un enfant- tu sais ? Hein ? Eh oui ! Gagné ! Dark Vador est sur Kamino et il va débarqué d'une minute à l'autre pour …
Dern avait soudain l'air livide. Il balbutia et regarda la lame rouge transperçant sa poitrine de part en part.
Mais... mmmmaitre... je vous l'ai livré...
Oui et je n'ai plus besoin de toi à présent ! Souffla la voix caverneuse de Dark Vador qui leva la main et usa de la Force pour envoyer Dern dans l'océan.
Le Seigneur noir avança doucement vers Trent.
-Et maintenant... tu vas mourir...! lança Vador.
Il donna un coup d'épée qui alla frapper l'épave du chasseur.
Quoi ?! Cria Vador.
Trent avait échappé au coup d'épée en roulant sur le sol. Il avait saisi l'arme de Terry'ann.
- Tu sais que c'est du suicide que de me défier !
-Je préfère mourir en me battant !
-Je reconnais que tu as du cran pour un clone !
Trent tenait le sabre laser de la Jedi en tremblant. Vador sembla s'amuser en frappant la lame de son adversaire. Le soldat eut beaucoup de mal à tenir debout.
- Et je peux frapper encore plus fort ! Lança le Seigneur Sith qui semblait prendre plaisir à faire durer le duel. Je sens le conflit en toi... je lis dans ton coeur... et...
Vador éteignit son sabre laser. Trent tenta de l'attaquer mais le Sith usa de la Force pour faire voler le sabre dans l'océan. Une seconde onde de choc envoya Trent à terre.
- Tu l'aimes encore n'est-ce pas ? Malgré la mort, rien ne vous sépare... commença Vador avec un ton compatissant.
Elle sera toujours dans mon coeur et mon esprit... loin de la monstruosité de l'Empire !
Trent ne comprenait pas pourquoi Vador avait soudain éteint son sabre laser. Il ne pouvait plus supporter cette attente :
- Allez y ! Tuez moi ! Je la rejoindrais enfin ! Cria-t-il.
- J'ai d'autre projet pour toi... répliqua Vador qui souleva le jeune homme avec la Force.
Des soldats approchèrent juste derrière Trent.
- Emmenez-le dans le centre de conditionnement... Et effacez ses souvenirs...
- Non !! Tuez-moi ! Hurla Trent les larmes aux yeux.
- C'est trop facile... J'aurais voulu mourir moi aussi... Crois-moi je vais te faire une faveur que je ne m'accorde même pas : l'effacer de ta mémoire ! Emmenez-le ! Il nous sera utile !
- Bien Seigneur Vador ! Répliqua le stormtrooper.
Vador regarda les soldats s'éloigner tenant Trent fermement. La pluie coulait le long de son masque comme des larmes sans cesse refoulées jusqu'à aujourd'hui.
- Pardonnes-moi Padmé.... souffla-t-il en fixant les cieux avant de se diriger vers un des bâtiment kaminoan.

Nom de code du lieu « E.N.00 ». Projet Etoile Noire.
Trent était maintenant assigné à la surveillance de l'installation gigantesque de l'Empire. Un autre soldat s'avança vers lui et après l'avoir salué il le prévint :
- Un intrus vient de pénétrer dans l'enceinte de l'Etoile ! Il se trouve dans le hangar et il semble qu'il s'agisse d'un Jedi !
Un Jedi... Trent s'arrêta comme si ce seul mot lui rappelait une vie passée. Mais rien ne vint alors il continua : Envoyez deux AT-TR... enclenchez les sécurités... J'arrive.
A cet instant, l'apprenti de Vador pénétra dans la salle où se trouvait Trent. Celui-ci n'eut pas le temps de bouger : une onde de choc le fit voler contre le mur puis la lame de Starkiller mit fin à sa vie.
Tout devint calme. Loin des hurlements de la sirène de sécurité. Loin des explosions. Dans le calme il entendit une voix et soudain il se rappela son prénom.
Terry'Ann.
La lumière l'envahit puis tout redevint noir. Ainsi mourra le dernier des Trente du Chaos...



Fin de l'épisode
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 

Messagepar Notsil » Mer 30 Sep 2009 - 9:44   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (6 épisodes)

Bon la faute dans la dernière phrase ça casse un peu le truc :p

Ainsi mourut le dernier des Trente du Chaos...


Mourra c'est le futur !!!

:)

Bon cette suite et fin est assez sympa, quelques fautes qui trainent par ci par là bien sûr, il manque aussi pas mal de tirets sur les dialogues de Trent (ce qui fait que plusieurs fois on confond avec Dern et qu'on ne sait plus trop où on en est).
L'intrigue avance vite, peut-être un peu trop d'ailleurs ?
M'enfin ça reste bien d'avoir le dénouement de cette histoire :P (manquerait peut-être une dernière confrontation avec la Jedi ^^).
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.

Novembre approche...
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2457
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Wan » Mer 30 Sep 2009 - 9:57   Sujet: Re: Mini-série : Star Wars-Les 30 du Chaos. (6 épisodes)

Notsil a écrit:Bon la faute dans la dernière phrase ça casse un peu le truc :p

Ainsi mourut le dernier des Trente du Chaos...


Mourra c'est le futur !!!

:)

Bon cette suite et fin est assez sympa, quelques fautes qui trainent par ci par là bien sûr, il manque aussi pas mal de tirets sur les dialogues de Trent (ce qui fait que plusieurs fois on confond avec Dern et qu'on ne sait plus trop où on en est).
L'intrigue avance vite, peut-être un peu trop d'ailleurs ?
M'enfin ça reste bien d'avoir le dénouement de cette histoire :P (manquerait peut-être une dernière confrontation avec la Jedi ^^).


Mourra ok ^^ :)

Le manque de tirets est du au copier-coller... apparemment collé sur le forum, tout les tirets des dialogues avaient disparu... je l'ai remis mais j'en ai loupé ^^
ça va vite oui... ça reste un peu dans le style de cette mini-série qui devait aller très vite niveau rythme... je ne pensais pas finir comme ça d'ailleurs avec la confrontation avec Vador...^^
"Vous lisez une phrase formidable" (VMV)
Wan
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2851
Enregistré le: 03 Mar 2008
Localisation: Auvergne paysss du frouaaaa
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations