La Force Unificatrice

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar DarkNeo » Lun 12 Nov 2007 - 19:21   Sujet: La Force Unificatrice

Note de l'auteur :
C'est à l'origine une fan-fiction sur le groupe t.A.T.u. mélangée à l'univers Star Wars.
Vous remarquerez qu'il y a beaucoup de références aux films dans les dialogues, les situations.
Bonne lecture :)

La Force Unificatrice


Chapitre 1 : Une apprentie prometteuse

Le sabre-laser tournoyait tel une tornade dans la salle d’entraînement du temple Jedi sur la quatrième lune du système planétaire de Yavin.
La rougeoyante gazeuse éclairait le visage de la jeune Padawan qui s’entraînait contre une sorte de petit robot en suspension dans l’air.
Il tirait des jets de laser aléatoirement, devant être déviés par le sabre de l’apprenti.
C’était l’exercice typique pour tout apprenti Jedi étudiant au temple.
La lame tournoyait toujours plus vite déviant chaque tir les uns après les autres et crépitant à chaque impact.
La padawan semblait ne faire plus qu’un avec son sabre comme s’il était un prolongement de son propre bras.

Du haut de la passerelle qui surplombait la salle, Maître Luke Skywalker observait avec attention la jeune Lena.
Elle était très prometteuse, peut-être même serait-elle une très grande Jedi.
Il l’avait recueilli sur la planète Tatooïne lorsqu’elle était enfant.
Il avait ressenti chez cette esclave un très grand potentiel dans la Force et il l’avait racheté à Dorga le Hutt.
Cela n’avait pas été une mince affaire et Luke s’était bien gardé d’utiliser ses pouvoirs de persuasion sur le Hutt. C’était inutile.
Seul l’argent et un accord à l’amiable avait pu libérer la jeune Lena.

Lena était une belle femme qui avait grandi pendant 15 ans au temple Jedi.
Son visage rappelait à Luke sa femme, Mara Jade.
Une chevelure rousse ou plutôt une crinière resplendissante, des yeux verts étincelants qui intimidaient Luke malgré toute sa sagesse de maître Jedi.
Bref, une des plus belles femmes de la galaxie à coup sûr.

— Elle est douée n’est-ce pas ?
Luke sursauta :
— Oh Maître Borsk Seliya… décidemment vous m’aurez toujours, fit Luke avec un petit sourire en coin tandis qu’il tendait la main à son interlocuteur.
— Héhé, je ne suis pas maître en camouflage pour rien, se vanta le Bothan.
Les Bothans étaient une race de non-humains (ndlr : on ne parlera pas d’extra-terrestres étant donné que la terre n’existe pas dans l'univers de Star Wars) ressemblant à un croisement entre un loup et un humain.
Ils étaient très grands et possédaient un odorat surdéveloppé.
Leur faculté dans la politique les avait amenés à des rangs très élevés.
L’un de leur représentant, Borsk Fey’lya avait même été délégué au commandement de la Nouvelle République pendant une période.
Les Bothans étaient connus pour leur bravoure dans les missions qu’ils exécutaient et ils étaient pour beaucoup dans la victoire de l’alliance rebelle lors de la destruction de la deuxième Etoile de la mort au-dessus de la lune forestière d’Endor.
Ils avaient participé à la chute définitive de l’Empire et de son Empereur Palpatine, véritable tyran, il y avait maintenant plus de 20 ans.

— Oui, elle est très douée, plus douée que je ne l’aurais imaginé. Mais je ne suis pas encore prêt à lui confier une mission.

— Luke, elle se lasse. Il faut absolument lui confier quelque-chose, sans quoi, elle va vouloir découvrir d’autres horizons.
C’est un chemin facile vers le côté obscur de la Force et vous savez ce qu’il arrive à ceux qui s’y engagent.

— Oui, j’en ai une idée plutôt bien définie figurez-vous, lâcha Luke avec une pointe d’agacement en repensant à tous ce qu’il avait enduré depuis qu’il avait quitté sa planète d’enfance, Tatooïne.

— Je ne voulais pas vous vexer, désolé.

— Ce n’est pas grave. Mais elle n’est pas prête. En tout cas, pas pour moi.

— Vous devriez lui parler. Elle est prête, croyez-moi. Vous devez lui donner sa première mission. Elle saura très bien s’en acquitter.

— Peut-être…

— Bon... je dois vous laisser, enchaîna le Bothan en prenant congés. Mon padawan se sent seul quand je ne suis pas là et il va encore me faire une crise…

— Bonne soirée, Maître Borsk.




Chapitre 2 : L'arme du Jedi

Lena rentra dans sa chambre éreintée.
L’heure d’entraînement au sabre contre cette espèce de boule volante l’avait littéralement vidée.
Elle se déshabilla en 10 secondes et passa sous la douche.
L’eau ruissela avec douceur sur son corps endolori par les jets de laser paralysant.
Lena aurait voulu que ça dure une éternité.
Elle sortit de la douche et s’essuya lentement comme pour profiter un peu de cet instant présent.
Puis, elle alla s’assoir à son bureau où étaient posés toutes sortes d’accessoires.
Et notamment un sur lequel Lena posa le regard.
Son sabre-laser. Ou plutôt celui qu’elle était en train de se confectionner.
Construire un sabre-laser n’était pas une mince affaire.
Le padawan devait être en harmonie avec la force pour pouvoir ajuster au mieux les pièces qui généraient la lame crépitante et vrombissante si caractéristique.
Un sabre-laser était plutôt une arme simple à réaliser, en apparence.
Une cellule d’énergie au diatum, un circuit conducteur, une chambre génératrice de lame avec son cristal focalisant et une plaque d’émission de lame.
Là où résidait la difficulté, c’était de trouver la bonne position du cristal dans la chambre.
Un poil à droite et le sabre ne s’allumait pas.
Un poil trop haut et l’arme vous explosait à la figure.
Lena avait passé la veille à essayer de positionner le cristal de façon adéquate.
Sans succès.
Elle était bien décidée à renouveler l’expérience ce soir.
Mais elle devait d’abord se calmer.
Elle débuta une séance de méditation qui dura 1 heure.
Puis elle se mit au travail.
Se connectant avec la Force, ses doigts se mirent à danser au-dessus de la table de travail.
Lena avait choisi de se confectionner un sabre simple, sans variateur de puissance de lame et toutes ses choses inutiles.
Elle estimait que l’efficacité d’un Jedi et de son sabre-laser se reflétait dans sa maîtrise de la Force, et non dans l’arme en elle-même.
Et c’était tout à son honneur.
Elle avait également choisi un cristal pure et non synthétique.
Elle détestait le factice.
Même C3PO, le droid protocolaire de Luke l’agaçait au plus au point, tout humain qu’il était.
Elle préférait jouer avec R2-D2, le petit droid astromécano.
Elle essaya de se concentrer et de se connecter plus profondément dans la Force.
Elle positionna le cristal minutieusement, et ressentit une sorte de décharge de Force dans le bras.
Elle referma le petit couvercle du sabre-laser méticuleusement.

Puis elle se concentra et appuya sur le bouton d’émission.
La lame d’énergie surgit en un éclair du manche.
Lena poussa un petit cri de joie. Enfin elle avait franchi une nouvelle étape de sa formation.
Maître Luke allait être content. Il lui donnerait peut-être sa première mission.
Elle était lasse de s’entraîner au temple, elle voulait se retrouver au commande d’un chasseur Jedi pour sa première mission en solo, voler de ses propres ailes et servir pour l’Ordre Jedi.
C’était son désir le plus fort.
Elle fît quelques moulinets avec son arme.
Savoir magner un sabre-laser n’était pas donné à tout le monde.
L’arme désactivée n’était pas très lourde en soi et pouvait être portée par un enfant.
Mais l’activation de la lame pure d’énergie engendrait un fort effet gyroscopique impossible à maîtriser pour un humain sans l’aide de la Force.
Le possesseur avait alors plus de risques de se blesser lui-même avec son arme plutôt que de blesser l’adversaire.
Lena désactiva son arme et la posa sur la table.
Puis elle se coucha avec un large sourire aux lèvres.
Demain serait peut-être un grand jour pour elle.


Chapitre 3 : Premières armes

Lena attendait patiemment dans la salle du Conseil Jedi.
Elle était surexcitée. Maître Luke l’avait convoqué ce matin pour une réunion en privée.
Mais elle ne savait pas encore le véritable but.
Ses pensées se bousculaient dans sa tête.
Elle effleura du bout des doigts le pommeau de son nouveau sabre-laser caché sous sa tunique de Jedi.
L’accomplissement d’une vie, l’arme du Jedi, le prolongement de son bras et aussi son instrument de survie.

— Bonjour Lena, fît Luke en entrant dans la pièce.
Il était accompagné de Borsk Seliya et d’un autre humain qui avait toujours été très ami avec Lena.

— Bonjour Maître Luke… HAN SOLO ! Je suis si contente de te voir !
— Comment vas-tu petite rousse ?
— On ne peut mieux.
— Oui, je crois même que tu serais capable de mettre en déroute une armée entière de Seigneurs Sith.
— Tu me flattes trop ! Comment va Léia… et les enfants ?
— Léia va très bien et les enfants se portent à merveille.
— Tu sais, j’ai réussi à construire mon proper sabre-laser.
— Tu es une Jedi maintenant, et ben dis-donc…
— Oue... enfin pas officiellement…

Lena n'eut pas le temps de finir sa phrase qu’une petit délégation de Jedi rejoignit la salle du Conseil.
— Je crois que c’est pour toi Lena, fît Han en clignant de l’oeil et en rejoignant la sortie.

La salle du Conseil était située au sommet d’une tour construite récemment en amont de l'ancien Temple Massassi.
Luke et les maîtres Jedi l’avaient demandé afin de se sentir plus proche des cieux.
Luke Skywalker s’assit dans le siège principal et les autres Jedis firent de même.
Il y avait entre autres, Kyp Durron, un humain, Acklar, un calamarien à tête de poisson et yeux globuleux et, Aritchuk, un wookie de 2m50 de hauteur.

Luke commença à parler.
— Padawan Lena, après de nombreux services rendus aux Jedi, après de nombreuses missions à mes cotés et aux cotés des autres maîtres, après avoir étudié pendant toutes ces années dans le temple Jedi, considère que tu es aujourd’hui, un membre à part entière de l’Ordre.
Ton sabre-laser construit, tu as terminé ta formation.
Nous te faisons Chevalier Jedi.

Lena s’agenouilla en guise de respect et de remerciement.
— Relève-toi.

Les maîtres saluèrent tour à tour le nouveau chevalier et quittèrent la salle du Conseil.
Lena allait prendre congés quand Luke la retint.

— Restez Lena, j’ai quelque-chose à vous confier”
Lena était surprise par cette soudaine phrase. Son intuition lui disait qu’elle n’allait pas tarder à partir pour sa première mission.
— Une mission….asseyez vous.

— Nous avons reçu plusieurs messages de nos renseignements généraux.
Il semblerait que le système de Mustafar fasse l’objet d’une importante circulation de transports de marchandises depuis quelques temps.
Mustafar n’a rien d’une planète très accueillante.
Or, plusieurs de nos agents ont relevé une activité inhabituelle importante dans ce secteur.
Il est de notre devoir d’enquêter sur ces activités.
Si vous le désirez, votre X-wing vous attend.
Lena afficha un sourire aussi grand qu’un wookie en colère.
— Je pars tout de suite Maître Luke.

— Soyez prudente, chevalier Lena. Vous serez accompagné par R2-D2 pour le voyage.
Que la Force soit avec vous.

Lena salua son mâitre et se dirigea vers la sortie.
Luke lui confiait enfin une mission, c’était déjà ça. Mais qu’il lui confie son droïd astromech, elle n’en revenait pas.
Elle fila vers sa chambre, prît le strict nécessaire que tout bon Jedi doit avoir sur lui, harpons, mini masque à oxygène, capsules de nourriture déshydratée et cellules d’énergie.
Elle effleura sa ceinture pour vérifier que son sabre-laser était bien là.
Elle sortit de sa chambre et se dirigea vers le hangar.

— Alors, on part sans dire au-revoir ?
Han Solo descendait du Faucon Millenium ou plutôt de sa vieille poubelle comme disait Lena même si l'ancien transport corellien YT 1300 avait de quoi faire pâlir d’envie plus d’un pilote.

— Han ! Cette vieille poubelle fait encore des siennes ? dit Lena éclatant d’un rire sardonique.
— Attention à ce que tu dis petite chipie, fît Solo en regardant Lena dans les yeux.
Mon faucon en a vu plus que tous les vaisseaux de la galaxie réunis.

Lena adorait comment Solo montait en épingle son petit bijou intergalactique.
Elle avait vu à l’oeuvre le jouet de l’ancien contrebandier et le Faucon était peut-être moche à voir mais il en avait dans le ventre, c’est tout ce qui comptait pour Han.
Lena était même surprise de l’importance que Han donnait à son vaisseau.

— Chewie n’est pas là ?
— Non… Mr Chewbacca le Wookie avait besoin de se dégourdir les pattes dans la jungle.
Il en avait marre de bosser sur le Faucon alors il a pris des vacances.
Et puis, essai donc d’indisposer un wookie.
— Oui, c’est plutôt risqué. Tu lui feras une grosse papouille de ma part”
— Je n‘y manquerais pas. Prends garde à toi petite rousse.
Que la Force soit avec toi.
— Que la Force soit avec toi Han.

Lena se dirigea vers son X-wing tout neuf.
“R2 ! Prépare le décollage ! lança-t-elle au petit droïd.
Elle s’installa dans son cockpit, attacha son harnais et mit son casque.
Puis ferma son cockpit.
Elle prît quelques instants pour se concentrer.
Elle avait soudain peur. Peur de se retrouver seule au commande d’un chasseur qu’elle connaissait pourtant bien.
Peur du futur, peur du côté obscur.
Elle chassa ces pensées et appuya sur le bouton de décollage.

Han vit s’élever le vaisseau dans le hangar et se diriger vers l’extérieur.
Il fît un dernier signe de la main à Lena, celle qu’il aurait pu considérer comme sa deuxième fille.
Il espèrait que Luke savait ce qu’il faisait.
Puis le vaisseau disparût dans les cieux.

Lena ressentit une vive émotion.
Enfin libre de voler seule avec son propre chasseur.
Elle cessa de rêvasser et se concentra sur son pilotage.
— R2, entre les coordonnées hyperspatiales pour le système de Mustafar.
R2 répondit par un biipzwipbidunzwip des plus incompréhensibles.
Heureusement, le tableau de bord était là pour faire office de traducteur.
— Moi ? un chef ? Voyons R2, tu es trop flatteur. Je peux t’appeler R2 ?
Un gazouillis affirmatif lui répondit.
— Bien alors, dis-moi R2, et si on y allait ?
— Zwwwwwiiiiiip !

Lena n’eut pas besoin de traducteur pour comprendre que le droïd avait hâte de partir vers l’aventure.
Lena poussa lentement les manettes hyperspatiales et le x-wing disparût en un éclair du système de Yavin.



Chapitre 4 : La menace approche

Sur la lointaine planète Mustafar, deux silhouettes noires déambulaient sur le balcon qui surplombait le fleuve de lave s’écoulant en contrebas.
Des capuches masquaient leurs visages pour ne pas les reconnaître.
Seules leurs voix trahissaient la présence de deux femmes.

— L’armée est sur le point d’être terminée et nous serons bientôt sur le pied de guerre, souffla une des silhouettes d’une voix plutôt jeune.

— Vous avez bien travaillé Yulia, vous ferez un puissant seigneur Sith, répondit une voix glaciale.
Bientôt, la guerre recommencera et plongera la Nouvelle République dans le chaos.
Une fois de plus les Sith renaîtront de leurs cendres et dominerons la galaxie.

— Oui, maître.

— On m’a prévenu de l’arrivée imminente d’un chevalier Jedi en mission d’enquête dans le système. Votre mission sera de l’intercepter et de l’éliminer coûte que coûte.
C’est à cette seule condition que nous pourrons débuter notre conquête.”
Tu as été bien formée ma jeune apprentie.
Elle ne fera pas le poids contre toi.

— Je ferais selon vos désirs .

— Tout se passe à présent, comme je l’avais prévu.


Lena abaissa le levier d’hyperespace et rejoignit l’espace normal à bonne distance de la planète.
Elle enclencha son brouilleur de détecteur.
— Tiens-toi prêt pour l’atterrissage R2.
— zwwwwiiiip.

Lena consulta les relevés d’astrophysique de la planète Mustafar.
Elle n’avait rien d’accueillant. La planète était encore jeune et subissait une phase de refroidissement exponantiel depuis une trentaine d’années.
Mais la lave surgissait encore par endroits rendant les atterrissages perilleux.
Un cataclysme cosmique avait provoqué la formation d'un champ d’astéroïdes en anneaux qui ceinturait la périphérie de la planète.
Lena n’osait même pas imaginer ce que devait être cette planète trente-ans plutôt.

Elle allait enclencher la procédure de rentrée dans l’atmosphère quand instinctivement et pour une raison inexpliquée, sa main gauche se porta sur son manche à balais et aplati celui-ci sur la gauche.
R2 poussa un cri d’angoisse.
Lena vît une salve de lasers verdâtres passer sur la droite de son cockpit et disparaître dans l’infini.
— Accroche-toi R2 !

Elle bascula ses ailerons en mode combat et vérifia l’écran radar.
Le chasseur qui venait de l’attaquer ressemblait vaguement à un chasseur TIE modifié typique des années de règne impérial.
Rien d’extraordinaire à ceci près que le pilote en avait une maîtrise quasi-parfaite.
Lena se concentra dans la Force et ressentit un bouleversement.
Le pilote utilisait la Force également.
Elle n’avait pas le temps de tergiverser.
Elle fît décrire une nouvelle vrille à son vaisseau et évita une nouvelle salve de lasers.

— Bon... fini de rire !
Tiens-toi bien R2, on va entrer dans le champ d’astéroïdes.
R2 proteste de plus belle.
— Suffit ! C'est notre seule chance de lui échapper.

Lena transféra une partie de l’énergie vers les moteurs et fonça dans ce qui serait peut-être son cimetière prochain.
Le pilote l’a suivi aussitôt.
Elle bascula à nouveau à gauche pour éviter une nouvelle salve de lasers.
R2 bipait à tire-larigot.
— Je sais ! Les boucliers sont au plus bas mais je ne peux pas faire autrement, accroche-toi, on y va.

Lena frôla de près un astéroïde et fît décrire une chandelle à son vaisseau.
Le compensateur d’inertie réagît mal et Lena eût un haut le coeur.
— C’est pas le moment de vomir ma belle.

L’adversaire continuait de tirer dans tous les sens.
Lena esquivait chaque tir puisant dans la Force pour prévoir les attaques.
Elle sentait l’aura du pilote adverse.
Elle sentait cet aura sombre, noire, venant des plus bas tréfonds du côté obscur.
Et ce n’était pas un pilote mais UNE pilote.

Lena devait faire vite pour arrêter cette poursuite sinon l’une des deux allait finir écrasée contre un rocher stellaire.
Elle repéra sur l’écran radar un asteroïde creux et s’y engagea.
R2 sembla déglutir tous ses composants.

— Arrête de geindre ou je te balance dans le vide, c’est clair ? bleugla Lena à l’adresse du droïd.
Et profites-en pour régler les stabilisateurs, je trouve que ça secoue trop.
R2 s’executa sur le champ.

Elle vira sur la droite pour éviter un débris qui passa dangereusement près de son cockpit.
— Bon... et maintenant voyons voir si tu es assez bête pour tomber dans le panneau.

Juste avant de sortir de l’asteroïde, Lena largua ses caisses de marchandises et deux missiles qu’elle régla à un compte à rebours de 1 seconde.
Elle appuya à fond sur les manettes des gaz et fît une chandelle.
Le compensateur inertiel ne servit strictement à rien.

Les deux missiles explosèrent projetant des débris dans tous les sens sur le vaisseau adverse.
Mais pas assez pour lui faire abandonner la poursuite.
Lena freina brusquement et attendit que le vaisseau adverse la dépasse à la sortie.
Elle accéléra de nouveau et se retrouva derrière le chasseur.

— Cette fois je te tiens. Lena verrouilla la cible et appuya sur la détente.
Les lasers crépitèrent à la sortie des canons et touchèrent le chasseur ennemi à l’aile.
Il partit en vrille vers la planète.

Lena poussa un soupir de soulagement et s’essuya le front.
Elle enclencha la procédure de rentrée dans l’atmosphère et rejoignit la surface sous les zwips de victoire du petit droïd.





Yulia sortit du cockpit de son TIE endommagé dans une colère folle.
Elle s’était laissée berner par une petite Jedi de pacotille.
Elle frappa sur le tableau de bord un grand coup pour passer sa rage.
Une gerbe d’étincelles lui répondit en retour.
Ca n’était rien à côté de ce qu’allait lui faire son maître.

Elle regarda sa carte topographique.
1 heure de marche pour rejoindre le spatioport à vive allure.
Et impossible de prendre un raccourci sans se brûler dans la lave.
Elle réajusta sa capuche, fouilla dans le coffre arrière pour trouver son sabre-laser et se mit en route.





Lena atterrit dans une petite crique à une distance respectable du spatioport pour ne pas se faire repérer.
Elle mit en place le camouflage de son vaisseau, appuya sur le bouton du brouilleur de position, vérifia que son sabre était à sa ceinture et se mit en route.
— R2, cache-toi quelque-part pour garder le vaisseau. Si je ne suis pas revenu dans 2 heures, lance un appel de détresse sur la fréquence Oméga au temple Jedi.




Yulia arriva en sueur dans le bureau de son maître, plus angoissée que fatiguée par la marche qu’elle venait d’effectuer.
La punition allait être sévère.

— Vous avez échoué.”

— Oui maître, cette Jedi était plus douée que je ne l’imaginais.
Mais elle n’a peut-être pas les mêmes talents au sabre.”

— Ne sous-estimes pas ton ennemi tel qu’il soit. Combien de fois te l’ai-je enseigné ?

Yulia ne savait pas quoi répondre.
Parfois, elle aurait voulu se jeter sur son maître mais elle se gardait bien de le faire.

— De toute façon, ce n’est qu’un contretemps minime qui ne changera pas nos plans.
Localise son vaisseau, capture-la et ramène-la moi.

— Bien maître.

— N’échouez pas cette fois, Yulia.




Chapitre 5 : Une découverte inattendue

Lena approchait du spatioport discrètement.
Tout était noirâtre et poussiéreux. La tunique de Lena était souillée de partout et la sueur ruisselait sur son front.
La planète de lave dégageait une chaleur torride et Lena n’en pouvait plus.
Elle s’accorda quelques minutes de pause et reprît le chemin.

Elle trouva une petite entrée dans la roche par laquelle elle se faufila.
Elle se réceptionna sur une petite corniche.
Ce qu’elle vit alors la subjugua.
Des milliers de droïds de combat étaient en rang bien coordonnés.
Un peu plus loin, tout un atelier de montage de droïd, de la fonte à l’assemblage.
Tout le spatioport grouillait d’activité.
Lena continua son chemin en usant de ses talents dans la Force pour passer inaperçue.
Elle entendit une discussion dans une salle qui était en contrebas de la passerelle sur laquelle elle se trouvait.
Elle insista discrètement à la scène.

Cinq individus discutaient dans la salle.
Une des personnes portait une cape noire et était une femme à en entendre sa voix.
Les quatre autres faisaient parties de plusieurs espèces exotiques.
Lena distingua un Gran, un humanoïde à trois yeux parlant une langue incompréhensible.
Elle vit également un quarren, ennemi juré des calamaris, et sorte de poulpe humain à quatres tentacules.
Elle ne pût identifier les espèces des deux restants.

— Tout est prêt, votre seigneurie.
La flotte est mobilisée et devrait arriver dans le système dans deux jours, lança le quarren.

— Bien. Alors vous devrez suivre à la lettre mes recommandations.
Comment se porte la production de droïds ?

— Tout sera prêt à temps. L’armée est déjà sur le pied de guerre.

— Excellent. La Nouvelle République sera donc attaquée dans deux jours. Tout se passe comme prévu.
Messieurs, je n’ai donc plus besoin de vous.”

A ces mots, les quatre individus portèrent leurs mains à leurs gorges comme si une poigne invisible les étranglait.
Ils s’éffondrèrent un à un sur le sol.

La Seigneur Sith tourna les talons et disparût.



Lena en avait assez entendu. Elle devait immédiatement prévenir le Conseil Jedi.
Elle rebroussa chemin vers son vaisseau.
Le temps pressait.



Yulia mit quelques temps à détecter la position du vaisseau.
Cette satané Jedi avait un brouilleur de position sur son vaisseau.
Elle avança discrètement jusqu’à la grotte.



Lena arriva en courant à son vaisseau.
— R2 ! Message d’urgence en code Oméga Prime pour le Conseil Jedi.
Retransmet directement dans la salle du Conseil.

Dans celle-ci sur Yavin IV, les dix maîtres étaient réunis autour de l’hologramme qui représentait Lena.

— Une armée de droïds ?

— Oui, en phase finale et sur le pied de guerre.
Les quarrens et les grans se sont alliés avec les Sith pour provoquer une guerre afin d’affaiblir la Nouvelle République.
Une flotte conséquente est également en route.
Elle sera sur Mustafar dans deux jours.

— Alors vous devez rester sur la planète et vous cacher jusqu’à ce que nous arrivions.

— Bien maître Luke.

— Ne tentez rien. Les Sith sont déjà au courant de votre présence.
S’ils vous découvrent, ils vous tueront.”

— Bien maître….attendez….czcrprpt….

La conversation coupa.
— Que se passe-t-il ?

— La transmission a été interrompue. Cela vient de son signal.

Luke avait un mauvais pressentiment.
— Les Sith sont de retour.
Je pars immédiatement pour Mustafar, prévenez la flotte de la Nouvelle République en attente sur Coruscant.
Qu’elle se mette immédiatement sur le pied de guerre.
Rassemblez les meilleurs Jedi du Temple.
Vous devrez partir le plus tôt possible.
Que la Force soit avec nous.





Lena avait senti la silhouette fondre sur elle.
Elle activa son sabre-laser en un éclair et para le coup de sabre de son adversaire encapuchonné.

— R2, tire-toi de là et cache-toi.
Attends l’arrivée de Maître Luke.

La guerrière Sith enchaînait les moulinets et les feintes avec son sabre.
Lena bloquait tant bien que mal les attaques et ripostait à chaque coup.
Les lames crépitaient projetant des étincelles dans toute la crique.

Lena fît un pas de côté pour éviter une attaque et glissa le long de la paroi.

— Qui es-tu ?

—Ton pire cauchemar !

La Sith revînt à la charge et Lena sauta alors par-dessus la tête de son adversaire et par un geste rapide le décapuchonna.

Elle découvrit alors un visage d’une beauté innocente.
Des yeux d’un bleu étincelant, un visage d’ange.
Elle était pétrifiée par la beauté de la jeune fille.
Comment un tel visage innocent avait-il pu devenir un masque de terreur ?

Lena perdit momentanément sa concentration et tituba.
Elle reçut un coup dans le dos et s’effondra sur le sol.

Yulia regarda la Jedi allongée sur le sol.
Elle s’en voulait d’avoir fait ça.
Dès qu’elle avait vu le visage de la Jedi, elle avait été hypnotisée par sa beauté.
Ces cheveux roux, ses yeux d’un vert perçant.
Tout en elle n’était que passion.
— Flûte ! Je ne vais quand même pas tomber amoureuse d’une fille et qui plus est, d’une Jedi.”
Elle ramassa la jeune fille la prit sur son dos et se dirigea vers le spatioport.
Tant pis pour le vaisseau et le droïd.
De toute façon, celui-ci devait être bien loin à l’heure qu’il était et Yulia devait ramener Lena à son maître.






Chapitre 6 : La bataille de Mustafar

Quand Lena se réveilla, elle se trouvait au centre d’une salle circulaire.
Elle était prisonnière en suspension sur une sorte de globe blanchâtre.
Des rayons faisant office de barreaux l’entouraient.
Elle bougea un bras mais reçut une décharge électrique qui lui vrilla les muscles.
— Sympa comme équipement.

Elle inspecta les environs.
Rien qu’elle ne pouvait utiliser pour se libérer.

La porte s’ouvrit et laissa entrer une silhouette noire.
Elle enleva son capuchon.
Lena crût mourrir de frayeur.
La femme arborait des scarifications et de multiples tatouages étaient peints sur ses joues.
Ses yeux rouges étincelants témoignaient d’un dévouement complet au coté obscur de la force.
Elle regarda Lena et éclata d’un rire sardonique.

— Bienvenue sur Mustafar. Vous n’avez pas fait mauvais voyage j’espère.

— Pas trop mal merci.

— Quel dommage que nous ne nous soyons pas croisé avant Lena.

— Vous connaissez mon nom ?

— Maître Skywalker ne tarissait pas d’éloges sur vous.

— Qui êtes-vous ?

— Peu importe qui je suis. Ce qui importe c’est que les Sith vont renaître de leurs cendres et la galaxie sera à nouveau la nôtre.

— Cause toujours.

— Je vais être obligée de vous garder quelques temps ici malheureusement.

Elle sortit de la salle et disparût dans les couloirs du spatioport.

Lena ne savait pas comment elle allait se sortir de là.
Pour l’instant, elle devait attendre.
Elle décida alors de se mettre en méditation.




Lena fût reveillée par une sorte de gazouillis familiers.
Elle était toujours emprisonnée mais sur le pas de la porte se tenait un petit droïd qu’elle reconnût tout de suite.

— R2 !
Comment avait-il fait pour entrer dans le spatioport et trouver la salle où elle était prisonnière ?
— R2, essai de trouver un terminal d’ordinateur pour désactiver cette prison.

L'astromech roula sur la passerelle et enclencha ses petites fusées de propulsions de chaque côté de ses jambes motrices.
Il gagna un étage supérieur et sortit une petite pince d’un orifice de son corps métallique.
Il tourna doucement une petite tige dépassant du tableau de commande.

Lena fût libérée en un instant.
Machinalement, elle effleura le côté droit de sa ceinture.
Evidemment, son sabre n’était pas là.
Pas grave, elle se débrouillerait seule.

R2 la rejoignit quelques instants plus tard.
— Retourne au vaisseau, la flotte ne devrait plus tarder maintenant.
Et essai de contacter maître Luke.
Moi de mon côté, j’ai une mission à accomplir.
Sa propre mission…



Luke avait découvert le X-wing de Lena vide, toujours camouflé sous sa bâche.
Il avait inspecté la grotte à la recherché du moindre indice.
Des entailles de sabre-laser dans la roche témoignaient d’un combat.
Lena avait donc combattu ici.
Luke n’avait plus rien à faire là.
La flotte n’allait pas tarder à arriver, il devait se rendre au spatioport.
Il se mit en route mais fût interrompu par une suite de gazouillis familiers.

— R2 ! Dis-moi où est Lena ?
A force d’années passées avec son droïd, Luke parvenait à déchiffrer certains sons.
— Elle est au spatioport. Oui.. prisonnière ? tu l’as libéré…. Et pourquoi n’est elle pas avec toi ?...une mission à accomplir ?


Lena avait pris une initiative de trop.
Luke sentait la présence du côté obscur comme il ne l’avait jamais senti depuis un certain temps.
— R2, cache toi dans la crique jusqu’à l’arrivée de la flotte.
Enclenche ta balise dès que les combats auront commencé pour qu'on vienne nous chercher.
Moi je pars secourir Lena.

Luke s’éloigna en direction du spatioport.
Les deux flottes surgirent quasiment en même temps de l’hyperespace, se faisant face comme deux lions en furie.
Et la bataille commença.
Les forces en présence étaient relativement équilibrées. Les tirs fusaient dans tous les sens. A chaque seconde, des chasseurs explosaient de toute part, des lasers crépitaient, des cris de pilotes en perdition saturaient les ondes.
La flotte de la Nouvelle République avait fort à faire contre l’adversaire mais tenait bon.

Lena arriva à son but.
Elle vît Yulia et son maître en train d’observer la bataille qui se déroulait au-dessus de leur tête sur un écran en trois dimensions.
Elle entra discrètement dans la salle de commandement et remarqua un objet en forme de cylindre posé sur un fauteuil.

— Il faut engager tous les droïds dans la bataille. Les Jedi sont en route pour le spatioport, Maître”

— La situation se présente mal.

— Oui très mal, lança Lena, à l’autre bout de la pièce, le sabre-laser à la main.

— Comment vous-êtes vous libérée ?

— J’ai mes petites astuces.

— Occupe-toi d’elle Yulia !

Yulia bondit sur Lena, sabre-laser en main.
Et le combat s’engagea.

L'armée de la République avait atterris sur la planète et engageaient le combat contre l'armée mécanique sur une plaine parsemée de torrents de lave.
Les droïds de combat ne faisaient pas le poids face à l'ingéniosité des troupes républicaines alliées aux utilisateurs de la Force.
Malgré les pertes humanoïdes inévitables, la bataille allait être vite gagnée.


Dans les cieux, la Nouvelle République éprouvait des difficultés à résister à la flotte ennemie.
Des renforts étaient arrivés de part et d’autres et la bataille faisait rage.


Lena ripostait à toutes les attaques de Yulia. Feintes, doubles feintes, parades, estocades…
Chaque coup de sabre était proprement dévié, comme si les deux combattantes avaient été formées dans la même école.
Les lames écarlates tournoyaient de plus en plus vite tel un tourbillon d’énergie pure.

La Maître Sith regardait le combat avec une certaine délectation.
Un sourire sur le visage.
La gagnante de ce duel serait son nouvel apprenti.

Lena sauta sur une passerelle en hauteur et éteignit son sabre.
— Je ne veux pas me battre contre toi Yulia. Rejoins-moi et nous parachèverons notre formation ensemble.

— Je ne peux suivre ta voie. J’ai choisi celle du côté obscur et rien n’y changera.

— Alors je serais obligée de te tuer.

Yulia bondit sur Lena avec toute sa rage.
Lena esquiva l’attaque et par une riposte éclaire, trancha en deux le manche du sabre de Yulia qui se retrouva à terre, vaincue.

La Maître Sith jubilait.

— Bien…bien. Tu peux maitenant accomplir ton destin et me rejoindre.

Lena désactiva le sabre-laser qu’elle tenait depuis une minute à quelques centimètres de la gorge de Yulia.

— Jamais…je ne viendrais jamais du côté obscur… vous avez échoué.

— Tanpis pour toi.








Chapitre 7 : la Force de l'Amour

L'armée de la République avait vaincu l’armée droïd et avançait vers le spatioport pour finir le travail.
R2 avait été recupéré grâce à sa balise.
Dans l’espace, la flotte républicaine avait repris le dessus sur la flotte ennemie qui avait ordonné le replis.
Des têtes brulées tentaient encore des manoeuvres suicidaires pour affaiblir la flotte républicaine mais la victoire était acquise.



— Si tu ne deviens pas l’une des nôtres, tu seras…éliminée”

La Maître Sith leva les mains en direction de Lena.
Des éclairs aveuglants jaillirent de ses doigts crochus. Lena se tordit de douleur à terre mais avant que la Sith n’ait pu réitérer son attaque, elle fût projetée par une formidable onde de force.

— Maître Luke ! cria Lena.

— Luke Skywalker, raya la Sith
Quelle joie de te revoir. Dire que j’ai tellement attendu ce duel.
Depuis combien de temps ne nous sommes nous pas vus ?

— Depuis que je t’ai perdue quand tu as basculé dans le côté obscur
Delanna. Avant, tu étais une Jedi avec un grand dévouement.
Tu n’es plus que l’ombre de toi-même.

— C’est ce que nous allons voir.

Delanna dégaina son sabre et bondit en rugissant sur Luke.
Le combat s’engagea. La Force se déchaîna dans la salle de commandement.

Luke résistait tant bien que mal aux assauts de la Sith.
Les sabres s’entrechoquaient à une vitesse ahurissante. Les deux combattants n’étaient plus qu’un mirage.
Mais alors que Luke avait, semble-t-il, pris le dessus, Delanna fit jaillir des éclairs aveuglants qui touchèrent Luke en pleine poitrine.
Il tomba inconscient.

Lena se releva avec peine.

— Bien… maintenant que Luke est vaincu…finissons-en.

Elle se dirigea vers Lena afin de l’achever.
Lena rassembla ses dernières défenses et puisa de tout son être dans la Force.
La Sith leva les mains vers Lena.
Les éclairs crépitèrent mais n’atteignirent pas Lena.
Celle-ci avait crée avec ses mains une bulle de Force protectrice.
La Sith accentua son attaque, Lena résista.
La résistance de Lena s’ammenuisait de seconde en seconde.
Puis alors que tout semblait perdu, Lena reçut une aide inattendue.
Yulia était venue se positionner à côté d’elle et lui donnait son énergie.
Lena poussa un cri de rage et lança une énorme onde de choc en direction de la Sith.
Elle fût projetée contre un pinacle, rebondit et traversa la vitre de transparacier.
Le tempête de force se déchaîna autour d’elle et elle disparût au loin dans la lave.

Luke avait assisté à la scène, abasourdi.
Il tourna la tête et vit Lena et Yulia s’embrasser.

— Je t’aime Lena, je t’aime depuis le jour où je t’ai vu. Je ne veux que toi.

— Je sais, répondit simplement Lena.








Chapitre 8 : Une nouvelle recrue

Luke était dans la salle du Conseil sur Yavin 4 entouré des autres Maîtres.
Le bilan de la bataille au sol était satisfaisant.
Les troupes républicaines n’avaient eu aucune difficulté à rallier le spatioport malgré l’armée droïd.
La confrontation entre les deux flottes avait été bien plus meurtrière.
Mais la victoire était là, c’était l’essentiel.

— Je pense qu’il va nous falloir rester attentif à l’avenir.
Les Sith peuvent ressurgir n’importe quand.

— Oui...et surtout, il va nous falloir être plus proche de nos padawans.
Delanna en est l’exemple parfait.

Luke demanda à prendre congés.
Il arpenta les couloirs du temple, le regard vide encore meurtri par son échec contre Delanna.
Il passa devant la porte de Lena.

Lena était en train de bricoler son sabre quand on sonna.
— Entrez…!

Luke se tenait sur le pas de la porte

— Maître Luke...comment allez…v…?
Lena coupa sa phrase.

Luke n’était pas dans son assiette.
— J’ai échoué Lena, je n’ai pas pu vaincre une de mes anciennes élèves.

— C’était votre disciple ?

— Oui…”

— Ne vous inquiétez pas Luke, chaque personne fait des erreurs et même les plus sages.
C’est cela qui nous fait avancer.

— Oui…vous devez trouver un peu bête que moi, un Maître Jedi, vienne se confier à vous non ? fît Luke en rigolant.

— Non, je trouve ça touchant. Ca prouve bien que les personnes âgées ont autant besoin des jeunes et inversement.”

— Merci Lena…Yulia va bien ?

— Oui…Yulia?... maître Luke veut te voir.

Yulia resplendissait dans sa nouvelle tunique de Jedi. Elle avait abandonné sa cape sombre d’apprenti Sith.
Elle était heureuse d’être là. Ca se voyait sur son sourire, ses yeux pétillaient.
Luke serait resté là à l’admirer pendant une éternité.
Il avait accepté qu’elle partage la chambre de Lena sur sa demande. Elle le méritait amplement.
Luke ne comprenait pas l’amour qui unissait Lena et Yulia mais il le respectait, admirablement.
Cet amour avait vaincu un Sith.
L’amour avait-il un lien avec la Force ?
Luke devrait méditer sur cette question avec les autres maître Jedi.
Il comprît alors que sa connaissance de la Force était encore bien trop succincte pour prétendre être sage.

— Luke ? fît Lena interrogative.
— Excusez-moi Lena, j’étais perdu dans mes pensées. Je vous laisse.
Euh...Lena je voudrais vous parler quelques instants en privé.
Lena ferma la porte de sa chambre.

— Je vous écoute.
— Quand vous serez rentré, j’aimerais vous avoir au Conseil.
— Non, Luke il n’en est pas question. J’ai un potentiel, je le sais.
Mais il n’est pas question que je fasse partie du conseil pour l’instant. Je ne suis pas prête.
— Bien... c’est à vous de choisir mais votre place est acquise quoiqu’il se passe.
— Merci beaucoup Luke.

— Au revoir Lena, et tout de même, ne nous revenez pas trop tard hein?
— Ne vous inquiétez pas, je ne reviendrai pas en petit morceau.
En tout cas, pas sur une planète comme Mon Calamari, dit Lena en éclatant de rire.

— Très drôle.

Lena regarda son maître s’éloigner. Même si aujourd’hui, elle avait acquis une certain respect de la part de Luke, il resterait toujours son Maître en qui elle devrait demander conseil.
L’apprenti avait toujours besoin du maître.






Epilogue :

La géante gazeuse se couchait dans le ciel de Yavin IV.
La nuit tombait lentement, on entendait au loin les plaintes des animaux.
Il faisait doux comme une nuit d’été, le ciel était bleu.
Deux Jedi se tenaient sur le balcon du temple qui surplombait la forêt.
Leurs visages se tournèrent, les yeux dans les yeux…
Leurs lèvres se rapprochèrent.
Elles s’embrassèrent…des caresses…la volupté…
La Force…


FIN
Modifié en dernier par DarkNeo le Jeu 15 Nov 2007 - 2:29, modifié 15 fois.
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14463
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar Django » Mar 13 Nov 2007 - 3:33   Sujet: 

Salut DarkNeo

Je viens de lire cette FF. Elle est bien écrite. les descriptions sont bien faites. Les personnages sont assez bien cernés.

En un mot comme en cent, j'ai aimé.

Tu situes ton histoire à quelle époque? Tu dis qu'il y a des incohérances temporelles, peut-être mais il se peut que l'histoire se répète avec des variantes. Pour Mustafar, il est faisable qu'une base Shit soit créer malgré que cette planette soit encore en fusion par endroit.

j'ai repérer quelques fautes et coquilles les voici enfin celle du 1° chapitre car il est 2h du matin :

des yeux verts étincellants ........... des yeux verts étincelants
Leur faculté dans la politique les avaient amené......Leur faculté dans la politique les avait amenés il faut accorder "avait" avec faculté et amenés avec "les" mis pour les Bohtans
executaient , definitive , veritable ...... exécutaient, définitive, véritable
le Bothan en prenant conge .......... le Bothan en prenant congés

La suite des corrections tout à l'heure.

@ plus
Modifié en dernier par Django le Mar 13 Nov 2007 - 20:36, modifié 2 fois.
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar DarkNeo » Mar 13 Nov 2007 - 12:48   Sujet: 

Merci pour ta lecture.
J'ai commencé à corriger les fautes. (j'avoue que j'ai beaucoup de mal avec les accords de participe passé xD)

En ce qui concerne la temporalité.

J'ai un gros doute sur un point.
Dans mon histoire, je mets déjà Luke mari de Mara.
Mais après je dis que Chewie gambade dans la forêt de Yavin alors que je ne me rappelle plus s'il décède avant ou après le mariage de Luke (cf vecteur prime)

En ce qui concerne Lena, je dirais qu'elle est recherché par Luke au moment où il commence à chercher des Jedis et qu'elle est découverte par Luke à 5 ans.
Elle aurait donc 20 ans, au moment où je compte cette histoire.
J'avoue que j'ai pas trop cherché pour la cohérence temporelle mais si on peut m'aider, je rétablirais la cohérence temporelle si incohérence, il y a.

Pour Mustafar, on peut supposer qu'elle était déjà en phase de refroidissement dès ROTS mais qu'un cataclysme cosmique aurait accélèré cette phase de refroidissement.
D'où base de Shit et apparation d'une ceinture d'asteroïde.

:)
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14463
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar Darkwilliam » Mar 13 Nov 2007 - 13:21   Sujet: 

Pour le mariage de Luke et de Mara, je crois qu'il a lieu en +19, c'est à dire à la fin du roman Vision du futur. Chewie, lui, meurt en +24 ou 25, effectivement dans Vecteur Prime...

Je sais pas si c'est ça que tu voulais comme info! :D
Merlin: Elias, sauras-tu répondre à cette énigme: qu'est ce qui est petit et marron?
Elias: Un marron.
Merlin: Oh putain il est fort ce con!
Darkwilliam
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7046
Enregistré le: 03 Oct 2004
Localisation: Exilé à Niort
 

Messagepar DarkNeo » Mar 13 Nov 2007 - 13:57   Sujet: 

Merci à toi, c'était effectivement la clef de l'énigme :lol:
Donc pas d'incohérence temporelle 8)

Dans ce cas, je situe mon histoire en l'an 22.
Donc Lena aurait été découverte en +7 environ après la bataille de Yavin.
Je ne sais pas si ça correspond vraiment au moment où Luke commence à rechercher des Jedi.
Mais bon de toute façon, on peut déjà se dire qu'il est déjà en train de le faire. ^^

Pour Mustafar, au final ça doit donner 17 ans depuis les évènements de ROTS.
Ca pourrait paraître un peu court pour un refroidissement si soudain mais bon considérant ce cataclysme, ça colle :lol:

Soulagé je suis. :)

EDIT : correction faîte
N'hésitez pas à me dire si vous trouvez d'autres fautes.
Question : désirez-vous des titres de chapitre ?
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14463
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar Django » Mer 14 Nov 2007 - 0:34   Sujet: 

Chose promise, chose due. Voila la suite de la correction :

Chapitre 2 :

ereintée, eternité, present ......... éreintée, éternité, présent
où étaient posés toutes sortes d’accessoires divers .... si tu laisses la phrase telle qu'elle il faut accorder posées avec toutes sortes, mais je trouve que toutes sortes et divers font double emploi, je pense que tu devrais écrire : Puis, elle alla s’assoir à son bureau où étaient posés toutes sortes d’accessoires. ou Puis, elle alla s’assoir à son bureau où étaient posés divers accessoires.
Et notamment hein sur lequel Lena posa le regard...... Et notamment un sur lequel Lena posa le regard.
confectioner......... confectionner.
les pieces qui génèraient la lame crépitante ..... les pièces qui généraient la lame crépitante
apparance ......... apparence.
un chambre génératrice de lame ...... une chambre génératrice de lame
Sans success ........ Sans succès
renouveller ........ renouveler
meditation ......... méditation
confectioner ........ confectionner
se reflètait ......... se reflétait
droid ........ droÏd
Elle préferait .......... Elle préférait
La lame d’energie .......... La lame d’énergie
Elle positionna le crystal minutieusement, et ressenti ..... Elle positionna le crystal minutieusement, et ressentit (passé simple)
Elle était las de s’entraîner au temple, elle voulait se retrouver au commande d’une chasseur ........ Elle était lasse de s’entraîner au temple, elle voulait se retrouver au commande d’un chasseur
Elle fït quelques moulinets avec son arme...... Elle fît quelques moulinets avec son arme.
L’arme désactivée n’était pas très loured ....... L’arme désactivée n’était pas très lourde

Voila pour le chapitre 2.

Chapitre 3

reunion, veritable ........ réunion, véritable
Oue, je crois même ............ Oui, je crois même
proper, maitenant ....... propre, maintenant
Oue enfin pas officiellement ..... Oui enfin pas officiellement
Lena n”eût pas le temps ........ Lena n'eut pas le temps
delegation ....... délégation
clignant de l’oeil et en rejoignant la sortie.” ......... en clignant de l’œil et en rejoignant la sortie.
les autres Jedis fîrent de même ...... les autres Jedis firent de même
Relève toi ....... Relève-toi
Lena allait prendre conges quand Luke la retenue ...... Lena allait prendre congés quand Luke la retint
Nous avons recu plusieurs messages ....... Nous avons reçu plusieurs messages
Lena salua son mâitre ........ Lena salua son maître
son droid astromech .............. son droïd astromech
capsules de nourriture déshdratée .......... capsules de nourriture déshydratée
verifier ........ vérifier
Han Solo descandait ............. Han Solo descendait
Elle avait vu à l’oeuvre .......... Elle avait vu à l’œuvre
Prend garde à toi petit rousse ...... Prend garde à toi petiterousse
au petit droid ........ droîd avec un tréma sur le "i"
qu’elle connaissaît pourtant bien .......... qu’elle connaissait pourtant bien.
celle qu’il aurait pu considerer .......... celle qu’il aurait pu considérer
emotion, proper, coordonées, incomprehensibles ............. émotion, propre, coordonnées, incompréhensibles
Lena n’eût pas besoin de traducteur pour comprendre que le droid avait hate de partir vers l’aventure.........Lena n’eut pas besoin de traducteur pour comprendre que le droïd avait hâte de partir vers l’aventure.

Voila pour le chapitre 3

Chapitre 4

presence ............. présence
un puissant seigneur des un puissant seigneur des Siths ......... un puissant seigneur Sith
les Siths ....... Sith reste invariable au pluriel comme Jedi
enquète, present, enclancha, detecteur, Tiens toi ......... enquête, présent, enclencha, détecteur, Tiens-toi
relévés , refroissiement exponantiennle,atterissages perilleux ......... relevés , refroidissement exponentiel,atterrissages périlleux
procedure, applati, Accroche toi R2 ......... procédure, aplati, Accroche-toi R2
l’ecran, imperial, tergiversser .......... l’écran, impérial, tergiverser
Tiens toi, tir-larigot, frolla .......... Tiens-toi, tire-larigot, frôla
pour révoir les attaques ........ pour prévoir les attaques
comme une bouilli .......... comme une bouillie
asteroïde, Arrète, bleugla, droid, s’executa, debris, dangeureusement .......... astéroïde, Arrête, Beugla, droîd, s’exécuta, débris, dangereusement
de l’asteroïde, règla, gazs ....... de l’astéroïde, régla, gaz (gaz ne prend pas de "s" au pluriel
abandoner, freîna, accélèra, vérouilla , procedure, droid ............ abandonner, freina, accéléra, verrouilla , procédure, droîd
Elle s’était laisser berner ........... Elle s’était laissée berner
Ca n’était à côté de ce qu’allait lui faire son maître ...... Ca n’était rien à côté de ce qu’allait lui faire son maître
Lena atterit dans ....... Lena atterrit dans
R2, caches toi .......... R2, cache-toi
La punition allait être severe ........ La punition allait être sévère

les memes talents au sabre .......... les mêmes talents au
sabre
contre-temps, capture la ........ contretemps, capture-la

voila pour le chapitre 4. Il est 2h30, je vais me coucher. La suite tout à l'heure.

Bon il est 10h30 je reprends la suite des corrections :

Chapitre 5

poussièreux, souillé, se dereceptionna, grouilait, contre-bas ........ poussiéreux, souillée, se réceptionna, grouillait, contrebas
Cinqs individus, Les quatres autres faisent, incomprehensible, pouple, restans ...... Cinq individus, Les quatre autres faisaient, incompréhensible, poulpe, restants
Totu se passé ....... Tout (au choix) se passe ou s'est passé
les 4 individus ......... les quatre individus (en lettre c'est mieux)
Ils s’éffondrèrent ........ Ils s’effondrèrent
Dans la salle du Conseil ...... pour éviter les répétitions, tu devrais écrire : Dans celle-ci, sur Yavin 4, les 10 maîtres.....
également én route ........ également en route
presence ............ présence
presentiment .......... pressentiment
crèpitaient , cauchemard ......... crépitaient , cauchemar
une visage d’ange, Elle était pétrifié .......... un visage d’ange, Elle était pétrifiée
Elle ramassa la jeune fille l’a prit sur son dos ....... Elle ramassa la jeune fille, la prit sur son dos

Voila pour le chapite 5.

Chapitre 6

se reveilla, electrique ......... se réveilla, électrique
utliliser, mourrir, étincellants, les Siths, Je vais être oblige, Elle sortir de, devtai, decide ...... utliser, mourir, étincelants, les Sith, Je vais être obligée, Elle sortitde, devait, décida
reveillée, Elle était impressionné ....... réveillée, Elle était impressionnée
R2 roula sur la passerelle ....... répétition avec la ligne au dessus tu devrais écrire : L'astromec roula sur la passerelle ou Celui-ci....
encore un répétition : Il gagna une passerelle supérieure ...... tu devrais écrire : Il gagna un étage supérieur
un petite pince, metal ....... une petite pince, métal
conctacter ......... contacter
Des entailles de sabre-laser dans la roche témoignait ........ Des entailles de sabre-laser dans la roche témoignaient
Dis moi, tu l’as liberé, presence ........ Dis-moi, Tu l’as libéré, présence
Et la bataille avait commencée tu devrais plutot écrire : Et la bataille commença
presence, crèpitaient, commendement, droids ........ présence, crépitaient, commandement, droîds
Occupe toi, atteris, droids (3 fois en suivant) ...... Occupe-toi, atterris, droîds (2 fois en suivant)
Les Jedis étaient une centaine .... tu devrais mettre : Ceux-ci étaient..... ou Ils étaient.......
ingenuosité ...... ingéniosité
Lena rispostait, devié, telle un tourbillon d’energie pure ........ Lena ripostait, dévié, tel un tourbillon d’énergie pure
delectation, étaignit ........ délectation, éteignit
maitenant, Tanpis ........ maintenant, Tant pis

Chapitre 6 terminé.

Chapitre 7

Les Jedis, droids et avancait, recupéré grace, manoeuvres, affalbir ............. Les Jedi(mot invariable), droîds et avançaient(ce sont les Jedi qui), récupéré grâce, manœuvres, affaibir
réiterer, Sith.Quel, Depuis que je t’ai perdu, tu as bascule ........ réitérer, Sith. Quelle joie, Depuis que je t’ai perdue, tu as basculé
Delanna déguaina ............. Delanna dégaina
La force se déchaînait ........ La force se déchaîna
se releve, fininssons-en ........ se relève, finissons-en
acccntua, s’ammenuisaient, et lui lui donnait, Le tempète , Yiulia ...... accentua, s’amenuisaient, et lui donnait(un lui de trop), La tempête , Yulia(un"i" de trop)

Chapitre 7 fini

Chapitre 8

droîds, conges, agées, eternité, succinct ....... droîds, congés, âgées, éternité, succincte(c'est la connaissante de la force qui est succinte)
je vous écoute, quoiqu’il se passé, elle avait acquéri ....... Je vous écoute, quoiqu’il se passe, elle avait acquis

Voila pour le 8

Epilogue

les pleintes des animaux ............ les plaintes des animaux
Deux Jedis ......... Jedi sans "s"

Voila c'est fini =, bon courage pour la correction

@ plus
Modifié en dernier par Django le Mer 14 Nov 2007 - 18:00, modifié 2 fois.
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar DarkNeo » Mer 14 Nov 2007 - 13:42   Sujet: 

Merci beaucoup pour ton aide. ;)
Je n'ai pas trop le temps de corriger en ce moment, je le ferais par chapitre en temps voulu.

Il me reste à corriger à partir du chapitre 4.
Euh par contre pour le cas de "oeil", je ne sais pas du tout comment faire au claiver pour que le o et le e soient collés. :?
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14463
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar Django » Mer 14 Nov 2007 - 16:49   Sujet: 

Pour "œil" utilise le correcteur word si tu l'as, sinon fait un copier-coller.

Bon je vais reprendre la correction à la suite du précédent post.

Bon la correction est terminée. A la prochaine FF.

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar DarkNeo » Mer 14 Nov 2007 - 20:04   Sujet: 

Voilà j'ai fini d'éditer.
Pfiou !
C'est dingue les fautes qu'on peut faire !
Et même en me relisant, il en restait encore lol

J'ai aussi reformulé à certains endroits à cause de répétitions.
J'ai essayé avec word, je sais pas si c'est le fait que j'ai un word craqué ou quoi, j'arrive pas à corriger le truc.
Je trouverais bien de toute façon.

Et bien merci à toi ;)
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14463
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar Django » Mer 14 Nov 2007 - 22:43   Sujet: 

Veux-tu que je t'envoie mon fichier?

Tu demandais si il fallais mettre un titre à chaque chapitre, je te dis oui si tu les as.

@ plus
Django
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 674
Enregistré le: 14 Avr 2004
Localisation: boissières - 30
 

Messagepar DarkNeo » Jeu 15 Nov 2007 - 0:03   Sujet: 

Bof c'est pas vraiment une faute exceptionnelle le "oeil" ;)
Je pense même pas qu'on s'en rende compte. :)

Oki je vais ajouter des titres aux chapitres.
J'ai déjà quelques idées.
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14463
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar Minos » Dim 18 Nov 2007 - 12:12   Sujet: 

J'ai lu à mon tour. Au départ, j'ai été dubitatif, car j'ai pas trouvé ça original : une jeune apprentie exceptionnellement douée, le 3568ème retour des Sith (ceci dit, je l'ai fait aussi :lol: ).
Finalement, j'ai trouvé l'histoire plaisante, rien que pour sa chute : j'adore les récits qui nous amènent à l'opposé de ce à quoi on pourrait s'attendre, qui font preuve d'originalité.

Pour ce qui est du style, je trouve que c'est pas tout à fait assez fouillé, qu'il y a parfois une manque d'explicatif. L'histoire se lit très vite, les scènes sont un poil trop courtes.

En fin de compte, j'ai passé un bon moment en lisant cette histoire. :)
Minos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3019
Enregistré le: 14 Jan 2007
 

Messagepar DarkNeo » Dim 18 Nov 2007 - 13:47   Sujet: 

Merci pour cette critique. :)
C'est vrai que j'ai un peu edulcoré certaines parties.
Très peu de détails sur la bataille.
Et effectivement un rythme trop rapide à la fin aussi.
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14463
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar Den » Lun 19 Nov 2007 - 15:43   Sujet: 

Et hop! Lu également! Je plussoie Minos sur le point de l'originalité au début! et pourtant l'histoire est agréable à lire et plaisante! On est super surpris à la fin et c'est un gros bonus je trouve!
sue hic donc, j'aurai aimé avoir un peu plus de descriptions. On a l'impression que c'est un peu court, je trouve.
Et comme l'a dit Minos, on passe un très bon moment en lisant cette histoire!
Bravo donc :D
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5317
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar DarkNeo » Lun 19 Nov 2007 - 16:39   Sujet: 

Oue niveau description, je ne me suis pas beaucoup foulé j'avoue.
J'ai même pompé sur les films SW comme vous avez pu le voir. :oops:
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14463
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar AJ Crime » Mar 20 Nov 2007 - 23:24   Sujet: 

Salut DarkNeo,

Pas eu le temps de tout lire, je me suis arrêté au chapitre 5 mais "I 'll be back". J'aime beaucoup. Bien que cette présentation découpée des paragraphes ne me convienne pas (choix personnel ! dsl) le rythme est trop rapide à mon goût tu aurais pu passer plus de temps sur certains points. Mais tout cela n'est qu'avis personnel et nos styles sont aux antipodes. Tout ce que je peux emettre comme jugement c'est que c'est très bien écrit, que les personnages sont attachant, pour le peu que j'en ai lu, et que je lirais la suite dés que je le pourrais.

Bonne soirée à tous et à bientôt.
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar DarkNeo » Mer 21 Nov 2007 - 0:00   Sujet: 

Merci à toi :)
En temps voulu, je referais peut-être une fan-fic un peu plus aboutie, avec plus de description notamment au niveau de la bataille.
J'ai un peu volontairement raccourci cette partie pour me concentrer sur les personnages.

A noter : j'ai reçu un award du meilleur espoir fan-fiction sur le site tatu-france ^^
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14463
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar AJ Crime » Sam 24 Nov 2007 - 23:29   Sujet: 

Fini de lire,

Surprenante histoire d'amour, mais j'aime bien lorsque ces maudits jedi et Sith se deviennent un peu plus humain. Et une fois de plus, ce n'est pas la froideur de l'entrainement jedi mais l'amour qui offre une victoire sur le côté sombre.

Très bien, J'attenderais la prochaine FF avec impatience.
En quête de votre intérêt et de vos suggestions, votre dévoué serviteur dans la force, AJC
AJ Crime
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 709
Enregistré le: 28 Juil 2007
Localisation: france, lorient
 

Messagepar DarkNeo » Lun 12 Aoû 2019 - 22:38   Sujet: La Force Unificatrice

Bonsoir !

Je reposte ici une fan-fiction que j'avais écrite en 2007 et qui était achevée. Je ne sais pas trop ce qu'elle fait dans les textes inachevés en faite. :transpire:

N'hésitez pas les modos à me dire si ça pose un souci de la reposter ici.

Bonne lecture

Note de l'auteur :
C'est à l'origine une fan-fiction sur le groupe t.A.T.u. mélangée à l'univers Star Wars.
Vous remarquerez qu'il y a beaucoup de références aux films dans les dialogues, les situations.
Bonne lecture :)

La Force Unificatrice


Chapitre 1 : Une apprentie prometteuse

Le sabre-laser tournoyait tel une tornade dans la salle d’entraînement du temple Jedi sur la quatrième lune du système planétaire de Yavin.
La rougeoyante gazeuse éclairait le visage de la jeune Padawan qui s’entraînait contre une sorte de petit robot en suspension dans l’air.
Il tirait des jets de laser aléatoirement, devant être déviés par le sabre de l’apprenti.
C’était l’exercice typique pour tout apprenti Jedi étudiant au temple.
La lame tournoyait toujours plus vite déviant chaque tir les uns après les autres et crépitant à chaque impact.
La padawan semblait ne faire plus qu’un avec son sabre comme s’il était un prolongement de son propre bras.

Du haut de la passerelle qui surplombait la salle, Maître Luke Skywalker observait avec attention la jeune Lena.
Elle était très prometteuse, peut-être même serait-elle une très grande Jedi.
Il l’avait recueilli sur la planète Tatooïne lorsqu’elle était enfant.
Il avait ressenti chez cette esclave un très grand potentiel dans la Force et il l’avait racheté à Dorga le Hutt.
Cela n’avait pas été une mince affaire et Luke s’était bien gardé d’utiliser ses pouvoirs de persuasion sur le Hutt. C’était inutile.
Seul l’argent et un accord à l’amiable avait pu libérer la jeune Lena.

Lena était une belle femme qui avait grandi pendant 15 ans au temple Jedi.
Son visage rappelait à Luke sa femme, Mara Jade.
Une chevelure rousse ou plutôt une crinière resplendissante, des yeux verts étincelants qui intimidaient Luke malgré toute sa sagesse de maître Jedi.
Bref, une des plus belles femmes de la galaxie à coup sûr.

— Elle est douée n’est-ce pas ?
Luke sursauta :
— Oh Maître Borsk Seliya… décidemment vous m’aurez toujours, fit Luke avec un petit sourire en coin tandis qu’il tendait la main à son interlocuteur.
— Héhé, je ne suis pas maître en camouflage pour rien, se vanta le Bothan.
Les Bothans étaient une race de non-humains (ndlr : on ne parlera pas d’extra-terrestres étant donné que la terre n’existe pas dans l'univers de Star Wars) ressemblant à un croisement entre un loup et un humain.
Ils étaient très grands et possédaient un odorat surdéveloppé.
Leur faculté dans la politique les avait amenés à des rangs très élevés.
L’un de leur représentant, Borsk Fey’lya avait même été délégué au commandement de la Nouvelle République pendant une période.
Les Bothans étaient connus pour leur bravoure dans les missions qu’ils exécutaient et ils étaient pour beaucoup dans la victoire de l’alliance rebelle lors de la destruction de la deuxième Etoile de la mort au-dessus de la lune forestière d’Endor.
Ils avaient participé à la chute définitive de l’Empire et de son Empereur Palpatine, véritable tyran, il y avait maintenant plus de 20 ans.

— Oui, elle est très douée, plus douée que je ne l’aurais imaginé. Mais je ne suis pas encore prêt à lui confier une mission.

— Luke, elle se lasse. Il faut absolument lui confier quelque-chose, sans quoi, elle va vouloir découvrir d’autres horizons.
C’est un chemin facile vers le côté obscur de la Force et vous savez ce qu’il arrive à ceux qui s’y engagent.

— Oui, j’en ai une idée plutôt bien définie figurez-vous, lâcha Luke avec une pointe d’agacement en repensant à tous ce qu’il avait enduré depuis qu’il avait quitté sa planète d’enfance, Tatooïne.

— Je ne voulais pas vous vexer, désolé.

— Ce n’est pas grave. Mais elle n’est pas prête. En tout cas, pas pour moi.

— Vous devriez lui parler. Elle est prête, croyez-moi. Vous devez lui donner sa première mission. Elle saura très bien s’en acquitter.

— Peut-être…

— Bon... je dois vous laisser, enchaîna le Bothan en prenant congés. Mon padawan se sent seul quand je ne suis pas là et il va encore me faire une crise…

— Bonne soirée, Maître Borsk.




Chapitre 2 : L'arme du Jedi

Lena rentra dans sa chambre éreintée.
L’heure d’entraînement au sabre contre cette espèce de boule volante l’avait littéralement vidée.
Elle se déshabilla en 10 secondes et passa sous la douche.
L’eau ruissela avec douceur sur son corps endolori par les jets de laser paralysant.
Lena aurait voulu que ça dure une éternité.
Elle sortit de la douche et s’essuya lentement comme pour profiter un peu de cet instant présent.
Puis, elle alla s’assoir à son bureau où étaient posés toutes sortes d’accessoires.
Et notamment un sur lequel Lena posa le regard.
Son sabre-laser. Ou plutôt celui qu’elle était en train de se confectionner.
Construire un sabre-laser n’était pas une mince affaire.
Le padawan devait être en harmonie avec la force pour pouvoir ajuster au mieux les pièces qui généraient la lame crépitante et vrombissante si caractéristique.
Un sabre-laser était plutôt une arme simple à réaliser, en apparence.
Une cellule d’énergie au diatum, un circuit conducteur, une chambre génératrice de lame avec son cristal focalisant et une plaque d’émission de lame.
Là où résidait la difficulté, c’était de trouver la bonne position du cristal dans la chambre.
Un poil à droite et le sabre ne s’allumait pas.
Un poil trop haut et l’arme vous explosait à la figure.
Lena avait passé la veille à essayer de positionner le cristal de façon adéquate.
Sans succès.
Elle était bien décidée à renouveler l’expérience ce soir.
Mais elle devait d’abord se calmer.
Elle débuta une séance de méditation qui dura 1 heure.
Puis elle se mit au travail.
Se connectant avec la Force, ses doigts se mirent à danser au-dessus de la table de travail.
Lena avait choisi de se confectionner un sabre simple, sans variateur de puissance de lame et toutes ses choses inutiles.
Elle estimait que l’efficacité d’un Jedi et de son sabre-laser se reflétait dans sa maîtrise de la Force, et non dans l’arme en elle-même.
Et c’était tout à son honneur.
Elle avait également choisi un cristal pure et non synthétique.
Elle détestait le factice.
Même C3PO, le droid protocolaire de Luke l’agaçait au plus au point, tout humain qu’il était.
Elle préférait jouer avec R2-D2, le petit droid astromécano.
Elle essaya de se concentrer et de se connecter plus profondément dans la Force.
Elle positionna le cristal minutieusement, et ressentit une sorte de décharge de Force dans le bras.
Elle referma le petit couvercle du sabre-laser méticuleusement.

Puis elle se concentra et appuya sur le bouton d’émission.
La lame d’énergie surgit en un éclair du manche.
Lena poussa un petit cri de joie. Enfin elle avait franchi une nouvelle étape de sa formation.
Maître Luke allait être content. Il lui donnerait peut-être sa première mission.
Elle était lasse de s’entraîner au temple, elle voulait se retrouver au commande d’un chasseur Jedi pour sa première mission en solo, voler de ses propres ailes et servir pour l’Ordre Jedi.
C’était son désir le plus fort.
Elle fît quelques moulinets avec son arme.
Savoir magner un sabre-laser n’était pas donné à tout le monde.
L’arme désactivée n’était pas très lourde en soi et pouvait être portée par un enfant.
Mais l’activation de la lame pure d’énergie engendrait un fort effet gyroscopique impossible à maîtriser pour un humain sans l’aide de la Force.
Le possesseur avait alors plus de risques de se blesser lui-même avec son arme plutôt que de blesser l’adversaire.
Lena désactiva son arme et la posa sur la table.
Puis elle se coucha avec un large sourire aux lèvres.
Demain serait peut-être un grand jour pour elle.


Chapitre 3 : Premières armes

Lena attendait patiemment dans la salle du Conseil Jedi.
Elle était surexcitée. Maître Luke l’avait convoqué ce matin pour une réunion en privée.
Mais elle ne savait pas encore le véritable but.
Ses pensées se bousculaient dans sa tête.
Elle effleura du bout des doigts le pommeau de son nouveau sabre-laser caché sous sa tunique de Jedi.
L’accomplissement d’une vie, l’arme du Jedi, le prolongement de son bras et aussi son instrument de survie.

— Bonjour Lena, fît Luke en entrant dans la pièce.
Il était accompagné de Borsk Seliya et d’un autre humain qui avait toujours été très ami avec Lena.

— Bonjour Maître Luke… HAN SOLO ! Je suis si contente de te voir !
— Comment vas-tu petite rousse ?
— On ne peut mieux.
— Oui, je crois même que tu serais capable de mettre en déroute une armée entière de Seigneurs Sith.
— Tu me flattes trop ! Comment va Léia… et les enfants ?
— Léia va très bien et les enfants se portent à merveille.
— Tu sais, j’ai réussi à construire mon proper sabre-laser.
— Tu es une Jedi maintenant, et ben dis-donc…
— Oue... enfin pas officiellement…

Lena n'eut pas le temps de finir sa phrase qu’une petit délégation de Jedi rejoignit la salle du Conseil.
— Je crois que c’est pour toi Lena, fît Han en clignant de l’oeil et en rejoignant la sortie.

La salle du Conseil était située au sommet d’une tour construite récemment en amont de l'ancien Temple Massassi.
Luke et les maîtres Jedi l’avaient demandé afin de se sentir plus proche des cieux.
Luke Skywalker s’assit dans le siège principal et les autres Jedis firent de même.
Il y avait entre autres, Kyp Durron, un humain, Acklar, un calamarien à tête de poisson et yeux globuleux et, Aritchuk, un wookie de 2m50 de hauteur.

Luke commença à parler.
— Padawan Lena, après de nombreux services rendus aux Jedi, après de nombreuses missions à mes cotés et aux cotés des autres maîtres, après avoir étudié pendant toutes ces années dans le temple Jedi, considère que tu es aujourd’hui, un membre à part entière de l’Ordre.
Ton sabre-laser construit, tu as terminé ta formation.
Nous te faisons Chevalier Jedi.

Lena s’agenouilla en guise de respect et de remerciement.
— Relève-toi.

Les maîtres saluèrent tour à tour le nouveau chevalier et quittèrent la salle du Conseil.
Lena allait prendre congés quand Luke la retint.

— Restez Lena, j’ai quelque-chose à vous confier”
Lena était surprise par cette soudaine phrase. Son intuition lui disait qu’elle n’allait pas tarder à partir pour sa première mission.
— Une mission….asseyez vous.

— Nous avons reçu plusieurs messages de nos renseignements généraux.
Il semblerait que le système de Mustafar fasse l’objet d’une importante circulation de transports de marchandises depuis quelques temps.
Mustafar n’a rien d’une planète très accueillante.
Or, plusieurs de nos agents ont relevé une activité inhabituelle importante dans ce secteur.
Il est de notre devoir d’enquêter sur ces activités.
Si vous le désirez, votre X-wing vous attend.
Lena afficha un sourire aussi grand qu’un wookie en colère.
— Je pars tout de suite Maître Luke.

— Soyez prudente, chevalier Lena. Vous serez accompagné par R2-D2 pour le voyage.
Que la Force soit avec vous.

Lena salua son mâitre et se dirigea vers la sortie.
Luke lui confiait enfin une mission, c’était déjà ça. Mais qu’il lui confie son droïd astromech, elle n’en revenait pas.
Elle fila vers sa chambre, prît le strict nécessaire que tout bon Jedi doit avoir sur lui, harpons, mini masque à oxygène, capsules de nourriture déshydratée et cellules d’énergie.
Elle effleura sa ceinture pour vérifier que son sabre-laser était bien là.
Elle sortit de sa chambre et se dirigea vers le hangar.

— Alors, on part sans dire au-revoir ?
Han Solo descendait du Faucon Millenium ou plutôt de sa vieille poubelle comme disait Lena même si l'ancien transport corellien YT 1300 avait de quoi faire pâlir d’envie plus d’un pilote.

— Han ! Cette vieille poubelle fait encore des siennes ? dit Lena éclatant d’un rire sardonique.
— Attention à ce que tu dis petite chipie, fît Solo en regardant Lena dans les yeux.
Mon faucon en a vu plus que tous les vaisseaux de la galaxie réunis.

Lena adorait comment Solo montait en épingle son petit bijou intergalactique.
Elle avait vu à l’oeuvre le jouet de l’ancien contrebandier et le Faucon était peut-être moche à voir mais il en avait dans le ventre, c’est tout ce qui comptait pour Han.
Lena était même surprise de l’importance que Han donnait à son vaisseau.

— Chewie n’est pas là ?
— Non… Mr Chewbacca le Wookie avait besoin de se dégourdir les pattes dans la jungle.
Il en avait marre de bosser sur le Faucon alors il a pris des vacances.
Et puis, essai donc d’indisposer un wookie.
— Oui, c’est plutôt risqué. Tu lui feras une grosse papouille de ma part”
— Je n‘y manquerais pas. Prends garde à toi petite rousse.
Que la Force soit avec toi.
— Que la Force soit avec toi Han.

Lena se dirigea vers son X-wing tout neuf.
“R2 ! Prépare le décollage ! lança-t-elle au petit droïd.
Elle s’installa dans son cockpit, attacha son harnais et mit son casque.
Puis ferma son cockpit.
Elle prît quelques instants pour se concentrer.
Elle avait soudain peur. Peur de se retrouver seule au commande d’un chasseur qu’elle connaissait pourtant bien.
Peur du futur, peur du côté obscur.
Elle chassa ces pensées et appuya sur le bouton de décollage.

Han vit s’élever le vaisseau dans le hangar et se diriger vers l’extérieur.
Il fît un dernier signe de la main à Lena, celle qu’il aurait pu considérer comme sa deuxième fille.
Il espèrait que Luke savait ce qu’il faisait.
Puis le vaisseau disparût dans les cieux.

Lena ressentit une vive émotion.
Enfin libre de voler seule avec son propre chasseur.
Elle cessa de rêvasser et se concentra sur son pilotage.
— R2, entre les coordonnées hyperspatiales pour le système de Mustafar.
R2 répondit par un biipzwipbidunzwip des plus incompréhensibles.
Heureusement, le tableau de bord était là pour faire office de traducteur.
— Moi ? un chef ? Voyons R2, tu es trop flatteur. Je peux t’appeler R2 ?
Un gazouillis affirmatif lui répondit.
— Bien alors, dis-moi R2, et si on y allait ?
— Zwwwwwiiiiiip !

Lena n’eut pas besoin de traducteur pour comprendre que le droïd avait hâte de partir vers l’aventure.
Lena poussa lentement les manettes hyperspatiales et le x-wing disparût en un éclair du système de Yavin.



Chapitre 4 : La menace approche

Sur la lointaine planète Mustafar, deux silhouettes noires déambulaient sur le balcon qui surplombait le fleuve de lave s’écoulant en contrebas.
Des capuches masquaient leurs visages pour ne pas les reconnaître.
Seules leurs voix trahissaient la présence de deux femmes.

— L’armée est sur le point d’être terminée et nous serons bientôt sur le pied de guerre, souffla une des silhouettes d’une voix plutôt jeune.

— Vous avez bien travaillé Yulia, vous ferez un puissant seigneur Sith, répondit une voix glaciale.
Bientôt, la guerre recommencera et plongera la Nouvelle République dans le chaos.
Une fois de plus les Sith renaîtront de leurs cendres et dominerons la galaxie.

— Oui, maître.

— On m’a prévenu de l’arrivée imminente d’un chevalier Jedi en mission d’enquête dans le système. Votre mission sera de l’intercepter et de l’éliminer coûte que coûte.
C’est à cette seule condition que nous pourrons débuter notre conquête.”
Tu as été bien formée ma jeune apprentie.
Elle ne fera pas le poids contre toi.

— Je ferais selon vos désirs .

— Tout se passe à présent, comme je l’avais prévu.


Lena abaissa le levier d’hyperespace et rejoignit l’espace normal à bonne distance de la planète.
Elle enclencha son brouilleur de détecteur.
— Tiens-toi prêt pour l’atterrissage R2.
— zwwwwiiiip.

Lena consulta les relevés d’astrophysique de la planète Mustafar.
Elle n’avait rien d’accueillant. La planète était encore jeune et subissait une phase de refroidissement exponantiel depuis une trentaine d’années.
Mais la lave surgissait encore par endroits rendant les atterrissages perilleux.
Un cataclysme cosmique avait provoqué la formation d'un champ d’astéroïdes en anneaux qui ceinturait la périphérie de la planète.
Lena n’osait même pas imaginer ce que devait être cette planète trente-ans plutôt.

Elle allait enclencher la procédure de rentrée dans l’atmosphère quand instinctivement et pour une raison inexpliquée, sa main gauche se porta sur son manche à balais et aplati celui-ci sur la gauche.
R2 poussa un cri d’angoisse.
Lena vît une salve de lasers verdâtres passer sur la droite de son cockpit et disparaître dans l’infini.
— Accroche-toi R2 !

Elle bascula ses ailerons en mode combat et vérifia l’écran radar.
Le chasseur qui venait de l’attaquer ressemblait vaguement à un chasseur TIE modifié typique des années de règne impérial.
Rien d’extraordinaire à ceci près que le pilote en avait une maîtrise quasi-parfaite.
Lena se concentra dans la Force et ressentit un bouleversement.
Le pilote utilisait la Force également.
Elle n’avait pas le temps de tergiverser.
Elle fît décrire une nouvelle vrille à son vaisseau et évita une nouvelle salve de lasers.

— Bon... fini de rire !
Tiens-toi bien R2, on va entrer dans le champ d’astéroïdes.
R2 proteste de plus belle.
— Suffit ! C'est notre seule chance de lui échapper.

Lena transféra une partie de l’énergie vers les moteurs et fonça dans ce qui serait peut-être son cimetière prochain.
Le pilote l’a suivi aussitôt.
Elle bascula à nouveau à gauche pour éviter une nouvelle salve de lasers.
R2 bipait à tire-larigot.
— Je sais ! Les boucliers sont au plus bas mais je ne peux pas faire autrement, accroche-toi, on y va.

Lena frôla de près un astéroïde et fît décrire une chandelle à son vaisseau.
Le compensateur d’inertie réagît mal et Lena eût un haut le coeur.
— C’est pas le moment de vomir ma belle.

L’adversaire continuait de tirer dans tous les sens.
Lena esquivait chaque tir puisant dans la Force pour prévoir les attaques.
Elle sentait l’aura du pilote adverse.
Elle sentait cet aura sombre, noire, venant des plus bas tréfonds du côté obscur.
Et ce n’était pas un pilote mais UNE pilote.

Lena devait faire vite pour arrêter cette poursuite sinon l’une des deux allait finir écrasée contre un rocher stellaire.
Elle repéra sur l’écran radar un asteroïde creux et s’y engagea.
R2 sembla déglutir tous ses composants.

— Arrête de geindre ou je te balance dans le vide, c’est clair ? bleugla Lena à l’adresse du droïd.
Et profites-en pour régler les stabilisateurs, je trouve que ça secoue trop.
R2 s’executa sur le champ.

Elle vira sur la droite pour éviter un débris qui passa dangereusement près de son cockpit.
— Bon... et maintenant voyons voir si tu es assez bête pour tomber dans le panneau.

Juste avant de sortir de l’asteroïde, Lena largua ses caisses de marchandises et deux missiles qu’elle régla à un compte à rebours de 1 seconde.
Elle appuya à fond sur les manettes des gaz et fît une chandelle.
Le compensateur inertiel ne servit strictement à rien.

Les deux missiles explosèrent projetant des débris dans tous les sens sur le vaisseau adverse.
Mais pas assez pour lui faire abandonner la poursuite.
Lena freina brusquement et attendit que le vaisseau adverse la dépasse à la sortie.
Elle accéléra de nouveau et se retrouva derrière le chasseur.

— Cette fois je te tiens. Lena verrouilla la cible et appuya sur la détente.
Les lasers crépitèrent à la sortie des canons et touchèrent le chasseur ennemi à l’aile.
Il partit en vrille vers la planète.

Lena poussa un soupir de soulagement et s’essuya le front.
Elle enclencha la procédure de rentrée dans l’atmosphère et rejoignit la surface sous les zwips de victoire du petit droïd.





Yulia sortit du cockpit de son TIE endommagé dans une colère folle.
Elle s’était laissée berner par une petite Jedi de pacotille.
Elle frappa sur le tableau de bord un grand coup pour passer sa rage.
Une gerbe d’étincelles lui répondit en retour.
Ca n’était rien à côté de ce qu’allait lui faire son maître.

Elle regarda sa carte topographique.
1 heure de marche pour rejoindre le spatioport à vive allure.
Et impossible de prendre un raccourci sans se brûler dans la lave.
Elle réajusta sa capuche, fouilla dans le coffre arrière pour trouver son sabre-laser et se mit en route.





Lena atterrit dans une petite crique à une distance respectable du spatioport pour ne pas se faire repérer.
Elle mit en place le camouflage de son vaisseau, appuya sur le bouton du brouilleur de position, vérifia que son sabre était à sa ceinture et se mit en route.
— R2, cache-toi quelque-part pour garder le vaisseau. Si je ne suis pas revenu dans 2 heures, lance un appel de détresse sur la fréquence Oméga au temple Jedi.




Yulia arriva en sueur dans le bureau de son maître, plus angoissée que fatiguée par la marche qu’elle venait d’effectuer.
La punition allait être sévère.

— Vous avez échoué.”

— Oui maître, cette Jedi était plus douée que je ne l’imaginais.
Mais elle n’a peut-être pas les mêmes talents au sabre.”

— Ne sous-estimes pas ton ennemi tel qu’il soit. Combien de fois te l’ai-je enseigné ?

Yulia ne savait pas quoi répondre.
Parfois, elle aurait voulu se jeter sur son maître mais elle se gardait bien de le faire.

— De toute façon, ce n’est qu’un contretemps minime qui ne changera pas nos plans.
Localise son vaisseau, capture-la et ramène-la moi.

— Bien maître.

— N’échouez pas cette fois, Yulia.




Chapitre 5 : Une découverte inattendue

Lena approchait du spatioport discrètement.
Tout était noirâtre et poussiéreux. La tunique de Lena était souillée de partout et la sueur ruisselait sur son front.
La planète de lave dégageait une chaleur torride et Lena n’en pouvait plus.
Elle s’accorda quelques minutes de pause et reprît le chemin.

Elle trouva une petite entrée dans la roche par laquelle elle se faufila.
Elle se réceptionna sur une petite corniche.
Ce qu’elle vit alors la subjugua.
Des milliers de droïds de combat étaient en rang bien coordonnés.
Un peu plus loin, tout un atelier de montage de droïd, de la fonte à l’assemblage.
Tout le spatioport grouillait d’activité.
Lena continua son chemin en usant de ses talents dans la Force pour passer inaperçue.
Elle entendit une discussion dans une salle qui était en contrebas de la passerelle sur laquelle elle se trouvait.
Elle insista discrètement à la scène.

Cinq individus discutaient dans la salle.
Une des personnes portait une cape noire et était une femme à en entendre sa voix.
Les quatre autres faisaient parties de plusieurs espèces exotiques.
Lena distingua un Gran, un humanoïde à trois yeux parlant une langue incompréhensible.
Elle vit également un quarren, ennemi juré des calamaris, et sorte de poulpe humain à quatres tentacules.
Elle ne pût identifier les espèces des deux restants.

— Tout est prêt, votre seigneurie.
La flotte est mobilisée et devrait arriver dans le système dans deux jours, lança le quarren.

— Bien. Alors vous devrez suivre à la lettre mes recommandations.
Comment se porte la production de droïds ?

— Tout sera prêt à temps. L’armée est déjà sur le pied de guerre.

— Excellent. La Nouvelle République sera donc attaquée dans deux jours. Tout se passe comme prévu.
Messieurs, je n’ai donc plus besoin de vous.”

A ces mots, les quatre individus portèrent leurs mains à leurs gorges comme si une poigne invisible les étranglait.
Ils s’éffondrèrent un à un sur le sol.

La Seigneur Sith tourna les talons et disparût.



Lena en avait assez entendu. Elle devait immédiatement prévenir le Conseil Jedi.
Elle rebroussa chemin vers son vaisseau.
Le temps pressait.



Yulia mit quelques temps à détecter la position du vaisseau.
Cette satané Jedi avait un brouilleur de position sur son vaisseau.
Elle avança discrètement jusqu’à la grotte.



Lena arriva en courant à son vaisseau.
— R2 ! Message d’urgence en code Oméga Prime pour le Conseil Jedi.
Retransmet directement dans la salle du Conseil.

Dans celle-ci sur Yavin IV, les dix maîtres étaient réunis autour de l’hologramme qui représentait Lena.

— Une armée de droïds ?

— Oui, en phase finale et sur le pied de guerre.
Les quarrens et les grans se sont alliés avec les Sith pour provoquer une guerre afin d’affaiblir la Nouvelle République.
Une flotte conséquente est également en route.
Elle sera sur Mustafar dans deux jours.

— Alors vous devez rester sur la planète et vous cacher jusqu’à ce que nous arrivions.

— Bien maître Luke.

— Ne tentez rien. Les Sith sont déjà au courant de votre présence.
S’ils vous découvrent, ils vous tueront.”

— Bien maître….attendez….czcrprpt….

La conversation coupa.
— Que se passe-t-il ?

— La transmission a été interrompue. Cela vient de son signal.

Luke avait un mauvais pressentiment.
— Les Sith sont de retour.
Je pars immédiatement pour Mustafar, prévenez la flotte de la Nouvelle République en attente sur Coruscant.
Qu’elle se mette immédiatement sur le pied de guerre.
Rassemblez les meilleurs Jedi du Temple.
Vous devrez partir le plus tôt possible.
Que la Force soit avec nous.





Lena avait senti la silhouette fondre sur elle.
Elle activa son sabre-laser en un éclair et para le coup de sabre de son adversaire encapuchonné.

— R2, tire-toi de là et cache-toi.
Attends l’arrivée de Maître Luke.

La guerrière Sith enchaînait les moulinets et les feintes avec son sabre.
Lena bloquait tant bien que mal les attaques et ripostait à chaque coup.
Les lames crépitaient projetant des étincelles dans toute la crique.

Lena fît un pas de côté pour éviter une attaque et glissa le long de la paroi.

— Qui es-tu ?

—Ton pire cauchemar !

La Sith revînt à la charge et Lena sauta alors par-dessus la tête de son adversaire et par un geste rapide le décapuchonna.

Elle découvrit alors un visage d’une beauté innocente.
Des yeux d’un bleu étincelant, un visage d’ange.
Elle était pétrifiée par la beauté de la jeune fille.
Comment un tel visage innocent avait-il pu devenir un masque de terreur ?

Lena perdit momentanément sa concentration et tituba.
Elle reçut un coup dans le dos et s’effondra sur le sol.

Yulia regarda la Jedi allongée sur le sol.
Elle s’en voulait d’avoir fait ça.
Dès qu’elle avait vu le visage de la Jedi, elle avait été hypnotisée par sa beauté.
Ces cheveux roux, ses yeux d’un vert perçant.
Tout en elle n’était que passion.
— Flûte ! Je ne vais quand même pas tomber amoureuse d’une fille et qui plus est, d’une Jedi.”
Elle ramassa la jeune fille la prit sur son dos et se dirigea vers le spatioport.
Tant pis pour le vaisseau et le droïd.
De toute façon, celui-ci devait être bien loin à l’heure qu’il était et Yulia devait ramener Lena à son maître.






Chapitre 6 : La bataille de Mustafar

Quand Lena se réveilla, elle se trouvait au centre d’une salle circulaire.
Elle était prisonnière en suspension sur une sorte de globe blanchâtre.
Des rayons faisant office de barreaux l’entouraient.
Elle bougea un bras mais reçut une décharge électrique qui lui vrilla les muscles.
— Sympa comme équipement.

Elle inspecta les environs.
Rien qu’elle ne pouvait utiliser pour se libérer.

La porte s’ouvrit et laissa entrer une silhouette noire.
Elle enleva son capuchon.
Lena crût mourrir de frayeur.
La femme arborait des scarifications et de multiples tatouages étaient peints sur ses joues.
Ses yeux rouges étincelants témoignaient d’un dévouement complet au coté obscur de la force.
Elle regarda Lena et éclata d’un rire sardonique.

— Bienvenue sur Mustafar. Vous n’avez pas fait mauvais voyage j’espère.

— Pas trop mal merci.

— Quel dommage que nous ne nous soyons pas croisé avant Lena.

— Vous connaissez mon nom ?

— Maître Skywalker ne tarissait pas d’éloges sur vous.

— Qui êtes-vous ?

— Peu importe qui je suis. Ce qui importe c’est que les Sith vont renaître de leurs cendres et la galaxie sera à nouveau la nôtre.

— Cause toujours.

— Je vais être obligée de vous garder quelques temps ici malheureusement.

Elle sortit de la salle et disparût dans les couloirs du spatioport.

Lena ne savait pas comment elle allait se sortir de là.
Pour l’instant, elle devait attendre.
Elle décida alors de se mettre en méditation.




Lena fût reveillée par une sorte de gazouillis familiers.
Elle était toujours emprisonnée mais sur le pas de la porte se tenait un petit droïd qu’elle reconnût tout de suite.

— R2 !
Comment avait-il fait pour entrer dans le spatioport et trouver la salle où elle était prisonnière ?
— R2, essai de trouver un terminal d’ordinateur pour désactiver cette prison.

L'astromech roula sur la passerelle et enclencha ses petites fusées de propulsions de chaque côté de ses jambes motrices.
Il gagna un étage supérieur et sortit une petite pince d’un orifice de son corps métallique.
Il tourna doucement une petite tige dépassant du tableau de commande.

Lena fût libérée en un instant.
Machinalement, elle effleura le côté droit de sa ceinture.
Evidemment, son sabre n’était pas là.
Pas grave, elle se débrouillerait seule.

R2 la rejoignit quelques instants plus tard.
— Retourne au vaisseau, la flotte ne devrait plus tarder maintenant.
Et essai de contacter maître Luke.
Moi de mon côté, j’ai une mission à accomplir.
Sa propre mission…



Luke avait découvert le X-wing de Lena vide, toujours camouflé sous sa bâche.
Il avait inspecté la grotte à la recherché du moindre indice.
Des entailles de sabre-laser dans la roche témoignaient d’un combat.
Lena avait donc combattu ici.
Luke n’avait plus rien à faire là.
La flotte n’allait pas tarder à arriver, il devait se rendre au spatioport.
Il se mit en route mais fût interrompu par une suite de gazouillis familiers.

— R2 ! Dis-moi où est Lena ?
A force d’années passées avec son droïd, Luke parvenait à déchiffrer certains sons.
— Elle est au spatioport. Oui.. prisonnière ? tu l’as libéré…. Et pourquoi n’est elle pas avec toi ?...une mission à accomplir ?


Lena avait pris une initiative de trop.
Luke sentait la présence du côté obscur comme il ne l’avait jamais senti depuis un certain temps.
— R2, cache toi dans la crique jusqu’à l’arrivée de la flotte.
Enclenche ta balise dès que les combats auront commencé pour qu'on vienne nous chercher.
Moi je pars secourir Lena.

Luke s’éloigna en direction du spatioport.
Les deux flottes surgirent quasiment en même temps de l’hyperespace, se faisant face comme deux lions en furie.
Et la bataille commença.
Les forces en présence étaient relativement équilibrées. Les tirs fusaient dans tous les sens. A chaque seconde, des chasseurs explosaient de toute part, des lasers crépitaient, des cris de pilotes en perdition saturaient les ondes.
La flotte de la Nouvelle République avait fort à faire contre l’adversaire mais tenait bon.

Lena arriva à son but.
Elle vît Yulia et son maître en train d’observer la bataille qui se déroulait au-dessus de leur tête sur un écran en trois dimensions.
Elle entra discrètement dans la salle de commandement et remarqua un objet en forme de cylindre posé sur un fauteuil.

— Il faut engager tous les droïds dans la bataille. Les Jedi sont en route pour le spatioport, Maître”

— La situation se présente mal.

— Oui très mal, lança Lena, à l’autre bout de la pièce, le sabre-laser à la main.

— Comment vous-êtes vous libérée ?

— J’ai mes petites astuces.

— Occupe-toi d’elle Yulia !

Yulia bondit sur Lena, sabre-laser en main.
Et le combat s’engagea.

L'armée de la République avait atterris sur la planète et engageaient le combat contre l'armée mécanique sur une plaine parsemée de torrents de lave.
Les droïds de combat ne faisaient pas le poids face à l'ingéniosité des troupes républicaines alliées aux utilisateurs de la Force.
Malgré les pertes humanoïdes inévitables, la bataille allait être vite gagnée.


Dans les cieux, la Nouvelle République éprouvait des difficultés à résister à la flotte ennemie.
Des renforts étaient arrivés de part et d’autres et la bataille faisait rage.


Lena ripostait à toutes les attaques de Yulia. Feintes, doubles feintes, parades, estocades…
Chaque coup de sabre était proprement dévié, comme si les deux combattantes avaient été formées dans la même école.
Les lames écarlates tournoyaient de plus en plus vite tel un tourbillon d’énergie pure.

La Maître Sith regardait le combat avec une certaine délectation.
Un sourire sur le visage.
La gagnante de ce duel serait son nouvel apprenti.

Lena sauta sur une passerelle en hauteur et éteignit son sabre.
— Je ne veux pas me battre contre toi Yulia. Rejoins-moi et nous parachèverons notre formation ensemble.

— Je ne peux suivre ta voie. J’ai choisi celle du côté obscur et rien n’y changera.

— Alors je serais obligée de te tuer.

Yulia bondit sur Lena avec toute sa rage.
Lena esquiva l’attaque et par une riposte éclaire, trancha en deux le manche du sabre de Yulia qui se retrouva à terre, vaincue.

La Maître Sith jubilait.

— Bien…bien. Tu peux maitenant accomplir ton destin et me rejoindre.

Lena désactiva le sabre-laser qu’elle tenait depuis une minute à quelques centimètres de la gorge de Yulia.

— Jamais…je ne viendrais jamais du côté obscur… vous avez échoué.

— Tanpis pour toi.








Chapitre 7 : la Force de l'Amour

L'armée de la République avait vaincu l’armée droïd et avançait vers le spatioport pour finir le travail.
R2 avait été recupéré grâce à sa balise.
Dans l’espace, la flotte républicaine avait repris le dessus sur la flotte ennemie qui avait ordonné le replis.
Des têtes brulées tentaient encore des manoeuvres suicidaires pour affaiblir la flotte républicaine mais la victoire était acquise.



— Si tu ne deviens pas l’une des nôtres, tu seras…éliminée”

La Maître Sith leva les mains en direction de Lena.
Des éclairs aveuglants jaillirent de ses doigts crochus. Lena se tordit de douleur à terre mais avant que la Sith n’ait pu réitérer son attaque, elle fût projetée par une formidable onde de force.

— Maître Luke ! cria Lena.

— Luke Skywalker, raya la Sith
Quelle joie de te revoir. Dire que j’ai tellement attendu ce duel.
Depuis combien de temps ne nous sommes nous pas vus ?

— Depuis que je t’ai perdue quand tu as basculé dans le côté obscur
Delanna. Avant, tu étais une Jedi avec un grand dévouement.
Tu n’es plus que l’ombre de toi-même.

— C’est ce que nous allons voir.

Delanna dégaina son sabre et bondit en rugissant sur Luke.
Le combat s’engagea. La Force se déchaîna dans la salle de commandement.

Luke résistait tant bien que mal aux assauts de la Sith.
Les sabres s’entrechoquaient à une vitesse ahurissante. Les deux combattants n’étaient plus qu’un mirage.
Mais alors que Luke avait, semble-t-il, pris le dessus, Delanna fit jaillir des éclairs aveuglants qui touchèrent Luke en pleine poitrine.
Il tomba inconscient.

Lena se releva avec peine.

— Bien… maintenant que Luke est vaincu…finissons-en.

Elle se dirigea vers Lena afin de l’achever.
Lena rassembla ses dernières défenses et puisa de tout son être dans la Force.
La Sith leva les mains vers Lena.
Les éclairs crépitèrent mais n’atteignirent pas Lena.
Celle-ci avait crée avec ses mains une bulle de Force protectrice.
La Sith accentua son attaque, Lena résista.
La résistance de Lena s’ammenuisait de seconde en seconde.
Puis alors que tout semblait perdu, Lena reçut une aide inattendue.
Yulia était venue se positionner à côté d’elle et lui donnait son énergie.
Lena poussa un cri de rage et lança une énorme onde de choc en direction de la Sith.
Elle fût projetée contre un pinacle, rebondit et traversa la vitre de transparacier.
Le tempête de force se déchaîna autour d’elle et elle disparût au loin dans la lave.

Luke avait assisté à la scène, abasourdi.
Il tourna la tête et vit Lena et Yulia s’embrasser.

— Je t’aime Lena, je t’aime depuis le jour où je t’ai vu. Je ne veux que toi.

— Je sais, répondit simplement Lena.








Chapitre 8 : Une nouvelle recrue

Luke était dans la salle du Conseil sur Yavin 4 entouré des autres Maîtres.
Le bilan de la bataille au sol était satisfaisant.
Les troupes républicaines n’avaient eu aucune difficulté à rallier le spatioport malgré l’armée droïd.
La confrontation entre les deux flottes avait été bien plus meurtrière.
Mais la victoire était là, c’était l’essentiel.

— Je pense qu’il va nous falloir rester attentif à l’avenir.
Les Sith peuvent ressurgir n’importe quand.

— Oui...et surtout, il va nous falloir être plus proche de nos padawans.
Delanna en est l’exemple parfait.

Luke demanda à prendre congés.
Il arpenta les couloirs du temple, le regard vide encore meurtri par son échec contre Delanna.
Il passa devant la porte de Lena.

Lena était en train de bricoler son sabre quand on sonna.
— Entrez…!

Luke se tenait sur le pas de la porte

— Maître Luke...comment allez…v…?
Lena coupa sa phrase.

Luke n’était pas dans son assiette.
— J’ai échoué Lena, je n’ai pas pu vaincre une de mes anciennes élèves.

— C’était votre disciple ?

— Oui…”

— Ne vous inquiétez pas Luke, chaque personne fait des erreurs et même les plus sages.
C’est cela qui nous fait avancer.

— Oui…vous devez trouver un peu bête que moi, un Maître Jedi, vienne se confier à vous non ? fît Luke en rigolant.

— Non, je trouve ça touchant. Ca prouve bien que les personnes âgées ont autant besoin des jeunes et inversement.”

— Merci Lena…Yulia va bien ?

— Oui…Yulia?... maître Luke veut te voir.

Yulia resplendissait dans sa nouvelle tunique de Jedi. Elle avait abandonné sa cape sombre d’apprenti Sith.
Elle était heureuse d’être là. Ca se voyait sur son sourire, ses yeux pétillaient.
Luke serait resté là à l’admirer pendant une éternité.
Il avait accepté qu’elle partage la chambre de Lena sur sa demande. Elle le méritait amplement.
Luke ne comprenait pas l’amour qui unissait Lena et Yulia mais il le respectait, admirablement.
Cet amour avait vaincu un Sith.
L’amour avait-il un lien avec la Force ?
Luke devrait méditer sur cette question avec les autres maître Jedi.
Il comprît alors que sa connaissance de la Force était encore bien trop succincte pour prétendre être sage.

— Luke ? fît Lena interrogative.
— Excusez-moi Lena, j’étais perdu dans mes pensées. Je vous laisse.
Euh...Lena je voudrais vous parler quelques instants en privé.
Lena ferma la porte de sa chambre.

— Je vous écoute.
— Quand vous serez rentré, j’aimerais vous avoir au Conseil.
— Non, Luke il n’en est pas question. J’ai un potentiel, je le sais.
Mais il n’est pas question que je fasse partie du conseil pour l’instant. Je ne suis pas prête.
— Bien... c’est à vous de choisir mais votre place est acquise quoiqu’il se passe.
— Merci beaucoup Luke.

— Au revoir Lena, et tout de même, ne nous revenez pas trop tard hein?
— Ne vous inquiétez pas, je ne reviendrai pas en petit morceau.
En tout cas, pas sur une planète comme Mon Calamari, dit Lena en éclatant de rire.

— Très drôle.

Lena regarda son maître s’éloigner. Même si aujourd’hui, elle avait acquis une certain respect de la part de Luke, il resterait toujours son Maître en qui elle devrait demander conseil.
L’apprenti avait toujours besoin du maître.


Epilogue :

La géante gazeuse se couchait dans le ciel de Yavin IV.
La nuit tombait lentement, on entendait au loin les plaintes des animaux.
Il faisait doux comme une nuit d’été, le ciel était bleu.
Deux Jedi se tenaient sur le balcon du temple qui surplombait la forêt.
Leurs visages se tournèrent, les yeux dans les yeux…
Leurs lèvres se rapprochèrent.
Elles s’embrassèrent…des caresses…la volupté…
La Force…


FIN
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14463
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 

Messagepar Darth Eluar » Mar 13 Aoû 2019 - 18:06   Sujet: Re: La Force Unificatrice

Problème résolu :jap:

Envoie-nous un MP la prochaine fois :wink:
A single spark of courage can ignite the fires of hope. Commandant Suprême Jace Malcolm.
Fan fiction : La Tourmente de l'Ordre
Staffeur Fan-Fics et RP
Darth Eluar
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1537
Enregistré le: 08 Jan 2016
Localisation: Impossible à déterminer, faute de connexion stable. Veuillez réessayer ultérieurement.
 

Messagepar DarkNeo » Mar 13 Aoû 2019 - 20:45   Sujet: Re: La Force Unificatrice

C'est noté. :)
Merci. :wink:
We accept the love we think we deserve.I swear...We were infinite.
PourunStarWarsavecEmmaWatsoniste.
09/05/2019 : a dream came true, i finally met her !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 14463
Enregistré le: 22 Mar 2003
Localisation: Siège de l'Unesco à Paris 9 Mai 2019
 


Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations