Planète Rebelle
  • Titre original Rogue Planet
  • Genre Roman
  • Univers Legends
  • Année et période -29 (Emergence de l'Empire)
  • Auteur(s) Greg Bear
  • Couverture David Stevenson
  • Traducteur(s) Jean-Marc Toussaint
  • Synopsis : Anakin Skywalker a douze ans et en lui la Force est immense. Obi-Wan Kenobi, son maître depuis trois ans, espère avoir trouvé en lui l’être élu annoncé par la prophétie, celui qui donnera à la Force son équilibre. Mais l'apprenti, rétif et incontrôlable comme tant d'anciens esclaves, doit d'abord trouver son équilibre personnel. Et voici que tous deux sont envoyés en mission sur la mystérieuse planète Zonama Sekot, dont toutes les productions, des astronefs les plus rapides aux tabourets les plus élémentaires, sont douées de vie. La planète entière elle-même vibre au rythme d'une variante oubliée de la Force. Qui imaginerait qu’elle a été par le passé le théâtre d’une terrible bataille et qu’elle risque de le redevenir sous peu ?
  • Note du staff SWU
     (23 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (42 % - 36 commentaires)
     (15 %)
    I - Le vide total
    Il est incroyable de voir le manque de scénario dans le livre, il ne s'y passe rien du tout !
    La scène d'ouverture sur la course volante ne fait que rappeler la course de pods de l'Episode I et TOUTE l'histoire de Zonama Sekot est absolument sans intérêt .
    De plus, les chapitres font trois pages maximum ce qui casse facilement le rythme de la narration quasi-inexistante. Bien mal inspiré, Greg Bear !


    II - Les références
    Planète Rebelle se situant entre les Episodes I et II, il nous fait retrouver quelques personnages : Obi-Wan et Anakin bien entendu mais aussi Mace Windu, Tarkin et en gros c'est tout !
    La seule référence étonnante concerne les Yuuzhan Vong. En effet, après avoir lu n'importe quel livre du Nouvel Ordre Jedi, on ne peut qu'être frappé par l'apparition des humanoïdes quelques cinquante ans avant le premier livre leur étant consacré.
    La référence reste tout de même mince mais assez subtile pour annoncer un clin d'oeil au Nouvel Ordre Jedi !


    III - L'évolution d'Anakin
    Comme le reste du livre, rien de passionnant si ce n'est une poussée soudaine du Côté Obscur qui oblige Anakin à tuer contre sa volonté.
    Mais si l'auteur l'avait fait durer un peu plus d'une page, on aurait pu en être satisfait !
    A part ça, pas grand chose de nouveau, Anakin est toujours aussi impulsif, aussi passionné par les vaisseaux et les droïdes et son potentiel incroyable n'a évidemment pas changé.

    + Les plus

    - La référence étonnante aux Yuuzhan Vong
    - La poussée mortelle de Côté Obscur chez Anakin (même si elle n'est que très brève)
    - Un rôle important pour l'ambitieux Tarkin

    - Les moins

    - Obi-Wan et Anakin sont les aventuriers du scénario perdu ...
    - On aurait voulu plus de détails sur l'assassinat "impulsif" commis par Anakin
  • 27/04/2002
     (45 %)
    C’est à la fois avec autant de méfiance que d’enthousiasme que j'ai approché le premier livre issu de la prélogie. Quel est le degré commercial du roman ? La réponse est : moindre. Ouais, je suis le premier surpris. D'ailleurs, je me dis que si on commence les bouquins SW avec Planète Rebelle avec La Menace Fantôme comme seule base, on doit bien comprends sur le tas le terme "Univers Etendu". Non parce que c'est un joli produit dérivé de TPM, ce bouquin, avec tout plein de bonnes idées... Mais, car il y a un mais, il n'empèche que le bouquin décoit. Je ne serais pas aussi catégorique que l'ami Corran mais il est vrai que par moment... ben on s'fait chier royalement, pour parler simplement. Bear à beau être un grand nom de la SF (enfin, y parrait), il pénètre dans la galaxie SW comme un adolescant pré-pubère dans sa... heu, finalement, j'irai pas au bout de ce raisonement, mais je le note quand même, il me plait bien.
    En bref, il est maladroit, Bear.
    Dommage. Comme je le disais plus haut, y'avait de bonnes idées dans le bouquins, mais elles avaient besoin d'une intrigue solide pour prendre toute leur saveur. L'omelette n'est pas fameuse au final. (Profitez-en, je suis rarement aussi lyrique.)
  • 02/05/2002
     (15 %)
    Présentation
    Greg Bear est un auteur réputé de SF, c'est vrai. Cependant, il a bien du mal à coller à l'esprit star wars dans ce bouquin. Rien à faire, on s'ennuie ferme quand bien même il décrit une civilisation et des moeurs fantastiques.

    L'histoire(?)
    Que se passe-t-il sinon ? Rien. Les gentils Jedi vont acheter un vaisseau et suivent un parcours initiatique tandis que les méchants (Raith Sienar et le futur Grand Moff Tarkin tout de même !) s'autocomplimentent pour faire passer le temps du trajet en hyperespace. Tout ça pour une conclusion de 30 pages en urgence.
    Approfondir les personnages connus...
    On apprend qu'Obi-Wan fut lui aussi un jeune enthousiaste (à relier avec ses aventures avec Qui-Gon bientôt à paraitre en collection folio junior). Sinon qu'il affirme lui-même qu'il s'ennuie. L'empathie Jedi atteind même les émotions du lecteur.
    Pour ce qui est d'Anakin, il tue pour la première fois en sombrant (déjà) du côté obscur de la Force avec un meurtre télékinétique incontrôlé très brièvement décrit.
    Au final :
    M.Bear est un fichu bon écrivain et son style est plaisant. Heureusement. Mais il est loin d'égaler le talent d'autres auteurs comme Stackpole ou Zahn en matière de roman Star Wars !
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

54 membres le possèdent (qui ?)
36 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité