StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Tales #19
  • Genre Recueil de comics
  • Série Star Wars Tales
  • Univers Legends
  • Couverture Andrew Robinson
  • Synopsis : Un défaut dans l’hyperdrive envoie le Faucon Millenium dans une zone totalement inconnue, à des années-lumière de tout système familier à Han Solo. Maintenant, pour Han, il s’agit de lutter pour sa survie, contre les menaces d’une jungle qui recouvre complètement la planète devenue sa prison. Le corellien sera-t-il capable de se sortir de ce mauvais pas ? Vous aurez la réponse parmi bien d’autres aventures dans ce numéro de Tales.
  • Note du staff SWU
     (68 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (80 % - 1 commentaire)
     (75 %)
    Collapsing New Empires
    Scénario : Jim Pascoe
    Dessins : Ramon Bachs
    Encrage : Kris Justice
    Couleurs : Tom Smith

    LukeL’histoire se déroule 6 ans après la bataille de Yavin.
    Une histoire qui ne restera pas dans les mémoires. Le concept du savant fou et de ses machines est un peu faiblard. Il donne lieu à un rapide affrontement et à une nouvelle mutilation pour Luke. Franchement inutile selon moi, ça ressemble à de la surenchère pour masquer une absence de fond à l’histoire.
    Côté dessins, je suis par contre très satisfait. Bachs est dans un style plus maniéré que ce qu’il a fait d’autre pour Star Wars. C’est stylé, c’est dynamique, bref c’est bien.






    The Value of Proper Intelligence...
    Scénario : Ken Lizzi
    Dessins : Lucas Marangon

    Massacre


    L’histoire se déroule de 18 à 5 ans avant la bataille de Yavin.
    Deux pages, six cases, et on explose de rire ! Lizzi va droit au but dans l’esprit bien connu des strips humoristiques. Vraiment rien à ajouter.
    Il est très agréable de retrouver Marangon régulièrement. Il a marqué Tales de sa patte, autant par ses pages « préambule » que par sa participation récurrente à des histoires de Tales. Toujours aussi fun.

    Rather Darkness Visible
    Scénario : Jeremy Barlow
    Dessins : Greg Tocchini
    Encrage : Eddie Wagner
    Couleurs : Michael Atiyeh

    PiègeL’histoire se déroule 21 ans avant la bataille de Yavin.
    La mise en parallèle des bulles de pensée des deux protagonistes principaux est un bon procédé (voir Superman/Batman, premier numéro en VF en mars 2005, par Loeb qui utilise exactement le même procédé). Si on ne passe pas trop de temps à comprendre qui est qui, ça rend la lecture vraiment plus attrayante. L’issue est tragique comme souvent. C’est d’ailleurs la tragédie qui rapproche les adversaires. Dooku nous fait une courte apparition égal à lui-même, il ne tergiverse pas.
    Les dessins sont agréables, comme dans l’histoire précédente il me font penser à du Carlos Pacheco à ses débuts. Et j’aime beaucoup Pacheco alors... Du style, dans l’action ou dans les poses, et un bon encrage.

    The Rebel Club
    Scénario : Scott Kurtz
    Dessins : Scott Kurtz
    Couleurs : Jim Zubkavich

    Rebel clubL’histoire est « Infinities ».
    Une histoire humoristique bien foutue. L’auteur parodie le passage des héros sur l’Etoile Noire en les mettant en salle de retenue dans une ambiance particulièrement puérile. Les personnages sont bien caractérisés, avec des rôles à mourir de rire (Ben Kenobi homme d’entretien).
    Dessins peu recherchés, drôles et typiques du genre. C’est amplement suffisant, mais en même temps on a déjà vu beaucoup mieux dans Tales...






    The Lost Lightsaber
    Scénario : Andrew Robinson et Jim Loyal
    Dessins : Nuria Peris
    Encrage : Kris Justice
    Couleurs : Tom Smith

    Jeune BenL’histoire se déroule 40 ans après la bataille de Yavin.
    Le récit se centre autour du sabrelaser perdu sur Bespin. Son « parcours » interagit avec plusieurs personnages. Tantôt drôles tantôt sérieuses, les situations sont toujours incongrues. La dernière page étant un clin d’œil au NJO, la boucle est bouclé en quelque sorte.
    Perris et Justice réalisent des dessins assez communs. Ca manque d’entrain et de style personnel.











    Into the Great Unknown
    Scénario : Haden Blackman
    Dessins : Sean Murphy
    Couleurs : Dan Jackson

    Crash


    L’histoire est « Infinities ».
    Un des concepts les plus originaux et funs exposés dans la série. L’expression consacrée est vraiment « il fallait y penser ! » En demeurant totalement Infinities, l’histoire est très cool à lire et bizarrement a eu un certain écho parmi les fans de comics hors SW.
    Visuellement l’artiste s’en sort bien. Sans faire fioriture, son style arrive à coller aux deux héros concernés on va dire.

    Storyteller
    Scénario : Jason Hall
    Dessins : Paul Lee

    Tales


    L’histoire est « Infinities ».
    Encore une histoire totalement hors continuité mais qui, contrairement à la précédente sombre dans la facilité. Sur le fond, ça pourrait se passe n’importe où, n’importe quand, y compris hors de Star Wars. Sur la forme, on a une sorte de reprise du compte des Ewoks à la fin aussi convenue que le reste.
    Les dessins sont très plaisants. Avec un décor rocailleux et désertique, pas beaucoup d’effort de détails à faire. Mais Paul Lee créé une ambiance à l’histoire.

    Conclusion
    Avant dernier numéro avant le changement d’éditeur et l’on sent un essouflement du concept. Jusqu’ici, Dark Horse avait réussi à contourner habillement la notion de continuité en fournissant des histoires originales, difficiles à raconter dans un cadre autre que « Infinities », mais qui - pour les plus acharnés – pouvaient être intégrées d’une manière ou d’une autre dans la grande majorité des cas. Ici, ce n’est plus du tout le cas. On part totalement hors continuité, avec beaucoup de brio ou d’humour pour certains et des ratés pour d’autres. Et dans ce dernier cas, le lectorat ne pardonne pas s’il n’a pas de réccurence des personnages qui l’oblige à suivre tous les numéros. C’est ce phénomène qui a précipité la chute du concept. Couverture moyenne de Robinson.
  • 20/08/2005
     (60 %)
    - Collapsing New Empires : j'ai pas aimé l'histoire, donc pas terrible pour moi.

    - The Value of Proper Intelligence...: TROP COURT, j'en veut plus des comme ça.

    - Rather Darkness Visible: une bonne histoire où Dooku se joue des crédules, intéressant.

    - The Rebel Club: c'est humoristique mais j'au lu plus marant.

    -The Lost Lightsaber: le fils de Luke et Mara récupère son bien, une histoire bien menée.

    -Into the Great Unknown: 2 rôles d'Harrison Ford dans un même tale, fallait oser, une histoire cool.

    - Storyteller : BOF, pas terrible !!
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

31 membres le possèdent (qui ?)
25 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité