Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Sous le signe du dragon - FINI

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar ENZO » Mer 27 Déc 2023 - 10:05   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Bonjour, très bonne histoire mais on a deux chapitre 11 donc il y a un problème !
ENZO
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 22
Enregistré le: 04 Mar 2009
Localisation: Plombières les Bains
 

Messagepar Den » Mer 27 Déc 2023 - 10:08   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

ENZO a écrit:mais on a deux chapitre 11 donc il y a un problème !


Oh! Punaise! J'avais même pas vu!! :shock:

Dollowin y remédiera sûrement dès qu'elle aura vu ton message!^^
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mer 27 Déc 2023 - 16:55   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

C'est bon, j'ai corrigé les numéros des chapitres.

Bon, du coup, le chapitre 13... porte malheur... un petit peu.
Il se passe des choses pas faciles... (sympa pour fêter Noël :paf: ) même s'il y a toujours un peu d'espoir quelque part...

Je ne sais pas encore quand sortira le prochain mais pas avant le 2 janvier, c'est sur.

Encore merci pour votre lecture, à bientôt !
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mar 02 Jan 2024 - 21:01   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Salut les gens

Bonne année à tous !

Histoire de bien commencer, le chapitre 14 sort demain !
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mer 03 Jan 2024 - 13:17   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 14

La fièvre


Au bout de quelques temps beaucoup d’entre eux tombèrent malade. Était-ce la fatigue ? Le changement d’usine ? Le souvenir de la catastrophe encore dans toute son horreur ? L’atmosphère viciée ? La fièvre, l’asthme et la toux les assaillaient du jour au lendemain, accompagnés de plaques rouges et irritantes se répandant sur le visage, la gorge, le torse et les bras, pour ne pas les quitter durant des dizaines de jours. Cette grippe étrange que rien ne pouvait apaiser les étreignait, les secouait, les vidait impitoyablement de toutes forces pour les relâcher au moment le plus inattendu, les laissant éteints, épuisés, couverts de cicatrices.

La maladie broyait si impitoyablement les malades qu’ils en devenaient rapidement incapables de se lever pour se rendre à l’usine. Le service médical du complexe minier se révéla impuissant à soulager la moindre douleur et ne trouvèrent d’autre solution que d’exempter les malades de leur part de travail jusqu’à ce qu’ils puissent à nouveau tenir debout.

Shmi tomba malade rapidement. La fièvre la prit durant la nuit, puis l’asthme et la toux. Au matin, elle était clouée à son matelas par une faiblesse incommensurable. Des quintes de toux énormes la soulevaient, l’étranglaient, lui déchiraient la gorge et lui interdisaient tous repos. Elle transpirait sans cesse, comme enveloppée d’une couverture étouffante et glacée qui embrumaient ses sens et sa pensée. Elle passait de longues heures de solitude dans la chambrée, la respiration sifflante, saccadée, brisée par la toux, s’épuisant à chercher le sommeil comme un naufragé cherche un radeau, comme un égaré cherche de l’eau dans le désert.

Le moindre endormissement l’immergeait dans un monde en déséquilibre, instable, mouvant, aux couleurs trop vives, trop nombreuses, aveuglantes, aux ombres trop prononcées, tourbillonnantes, comme noyé dans des brumes de sensations violentes et fugaces, indéfinissables, inconstantes, la sensation de s’engluer, de s’enfoncer inexorablement dans un marécage tiède et visqueux, d’avancer péniblement, couchée, rampante, à demi allongée, sur ses genoux, ses coudes, retombant sur le flanc, sans appuis, de flotter passivement à la surface de nuages de gaz aux parfums entêtants, roulant au grès de courants imperceptibles et implacables, de nager dans un océan de coton agité de vagues molles et incohérentes, de se noyer dans un éther bouillonnant de lumière, de couleurs et de formes sans contours, vibrant de froidure mêlée de touffeur ardente, la sensation d’être secouée dans tous les sens, d’être malmené par le moindre mouvement, et de tomber, indéfiniment, dans un gouffre sans fond et sans bords. Et cette lumière étrange, qui allait et venait, cette lumière vibrante qui l’avait déjà visité, cette lumière qui semblait rassembler toutes les lumières de la galaxie se faisait plus présente que jamais. Elle ne se tenait plus à l’aube de sa conscience, elle l’avait envahie, et à présent l’aveuglait tant qu’il lui était impossible de déterminer ce qu’était cette lumière qui paraissait l’observer dans ses délires comme dans ses instants de lucidité, dans son sommeil comme dans sa douleur.

A son réveil, il était là, debout dans l’encadrement de la porte. Quelle heure pouvait-il être ? Quel jour ? La chambrée était vide. Il était là.

Incapable de réfléchir, les yeux mi-clos, d’une voix faible et cassée, peinant à articuler, Shmi parvint à formuler la seule pensée cohérente qui lui venait à l’esprit.

- Reste pas Mitch. Tu vas être malade.

- Ne t’inquiète pas, c’est pas contagieux. L’Ancien a dit que c’était quelque chose dans l’air depuis l’explosion. Il a déjà vu ça avant. Il a dit que ça ne me ferait rien.

Elle aurait voulu répondre, au moins tendre la main vers lui, s’accrocher à sa présence comme à une bouée de sauvetage mais une quinte de toux vint à nouveau la tourmenter. Entre deux convulsions, il avait disparu. Est-ce qu’elle n’avait pas rêvé ? Shmi tenta de calmer sa respiration et d’apaiser la tension qui crispait tout son corps, ne sachant pas s’il fallait préférer un sommeil peuplé d’illusions fantasques et épuisantes à une lutte éveillée, incertaine, remplie de souffrances et d’accablement.

Le temps de fermer les yeux, il était revenu, une carafe remplie d’eau à la main qu’il posa à côté d’elle. Elle essaya de se redresser pour apaiser la soif brûlante qui la desséchait depuis des jours, elle ne parvint pas à se relever et ne put que tourner son regard vers lui comme un appel au secours.

Il était déjà tout près d’elle, il soutenait son dos, ses épaules et ses bras sans force, portant l'eau jusqu'à ses lèvres brûlantes.
Sentant un calme imprévu survenir dans ses souffrances, Shmi s’appuya sans réserve contre Mitch qui lui ouvrit la forteresse de ses bras.
Sa respiration se calmait, s’approfondissait lentement, se joignant à celle du colosse, son rythme cardiaque incohérent s’ajustait aux battements puissants du cœur de Mitch et sa fièvre s’effaçait dans sa chaleur de géant.

- Tu peux dormir maintenant, repose-toi.

- Merci.

Dix fois elle s’endormi, dix fois elle se réveilla. Il restait là, imperturbable, plus stable qu’une montagne, apaisant, serrant entre ses mains les mains glacées de Shmi.

Dans un instant d’éveil, elle s’aperçu qu’il regardait par la fenêtre. Le jour baissait. Il devait quitter la chambrée pour rejoindre l’usine, faire passer son absence pour un retard, échapper aux sanctions. Il l’aida à se redresser, l’embrassa sur le front et quitta la chambrée en lui laissant un sourire. Shmi retomba sur son matelas et s’endormi pour de bon.

Elle ne le revit pas les jours suivants. Elle aurait aimé guérir plus vite, tellement plus vite pour le revoir et se jeter dans ses bras, mais le calme qu’il lui avait offert durant quelques heures était parti avec lui. La fièvre et la toux l’assaillirent à nouveau et elle dut lutter encore de longues et douloureuses journées avant de se sentir mieux, de respirer plus librement et de trouver un vrai repos dans le sommeil.

Enfin elle put à nouveau se lever, retrouva ses forces en quelques jours, et enfin, pu faire la joie de ses amies un soir à la veillée.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Sam 20 Jan 2024 - 18:16, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Ven 05 Jan 2024 - 8:13   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Et voilà ! J’ai lu le chapitre 14^^

Et je ne dirais que « Wahou » ! C’est fou comme tu as bien décrit le mal qui trouble les rêves de Shmi et d’autres esclaves. Pour peu, j’avais la gorge sèche et j’avais du mal à respirer, tant tu avais réussi à me plonger dans ton récit.

Je savais que Shmi allait s’en sortir. Pourtant, j’ai eu peur pour elle. Et aussi pour ce pauvre Mitch, toujours là, fort tel un roc, au côté de la pauvre esclave malade. Là, je me suis dit « c’est quand même beau l’amour^^ ». Et entre ces deux-là, il y en a beaucoup.

Ça m’a fait plaisir de voir Mitch veiller auprès de Shmi. Plaisir pour elle qu’elle ne soit pas seule dans cette épreuve. Et pourtant, elle a d’abord pensé à lui, à ce qui pourrait lui arriver. C’était beau, c’était simple.

J’aime décidément bien ton style et ta façon de nous conter cette histoire. Tout en simplicité, sans fioriture. Tu nous livres les sentiments de ton héroïne avec une douceur qui réchauffe les cœurs.

Bref, j’ai adoré ce chapitre ! L’un de mes préférés avec celui sur le Jedi-Roi ! J’ai vraiment hâte de voir ce que tu nous réserves pour la suite, Dollowin ! Mais je suis sûr d’une chose, c’est que ce sera chouette !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Ven 05 Jan 2024 - 12:14   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Préféré, carrément ! Chouette !

C'était un chapitre pas facile à écrire parce que je me suis obligée à replonger dans les souvenirs des périodes hivernales où de petites saloperies de virus viennent envahir mes poumons au moindre rafraichissement et me roulent dessus jusqu'à ce que je ne ressemble plus à rien. Dieu merci le pire est derrière moi (et en vrai, j'ai BEAUCOUP exagéré dans la description des symptômes). Je devais avoir quelque chose à exorciser...

J'ai un peu hésité à mettre ce chapitre. Mais on verra qu'il a quand même son utilité, en dehors de montrer encore mes deux amoureux être tout mignons ensembles.

ça me fais bizarre de me dire qu'il ne reste que quatre chapitres et un épilogue à poster... alors pour me consoler, j'écris l'histoire de Mitch.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Ven 05 Jan 2024 - 12:16   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Dimanche je poste le chapitre 15 et je repasse à un rythme de publication normal le dimanche après midi.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Ven 05 Jan 2024 - 15:08   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

T'inquiète, je comprends tout à fait! Moi aussi, j'ai tendance à être souvent malade en hiver.^^ C'est peut-être pour cela que j'ai autant apprécié ce chapitre, je me suis senti moins seul! MDR

Dollowin Branthor a écrit:ça me fais bizarre de me dire qu'il ne reste que quatre chapitres et un épilogue à poster... alors pour me consoler, j'écris l'histoire de Mitch.


Ah! Nous sommes donc déjà très proches de la fin!!!

Ah ah! Donc, il y aura une suite? Ou un préquel? Ou une histoire se passant en même temps que celle-ci?

En tout cas, j'ai hâte de lire cela!

Dollowin Branthor a écrit:Dimanche je poste le chapitre 15 et je repasse à un rythme de publication normal le dimanche après midi.


Très bien! :D

Je te dis donc à dimanche!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 08 Jan 2024 - 0:46   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 15

Retour


Mitch n’était pas là ce soir. Shmi ne le vit pas le lendemain, ni les jours suivant. Elle dut reprendre le travail, s’éloigner chaque matin, trop tôt, secouée par les cahots du transport sur rail qui l’emmenait avec ses amies vers le site secondaire, loin de son décor familier, loin de l’usine qu’elle avait vu vivre, souffrir et mourir, loin de Mitch qui travaillait encore dans cet enfer imprévisible et dévorant, sans l’avoir revu.

Shmi avait à peine refait ses forces que le monde se faisait à nouveau oppressant tout autour d’elle. Sybi avait dut être amputée d’une partie de sa jambe gauche et avait été vendue, Markus et Tedsees étaient morts de leurs blessures, Arthoo était revenu, un bandeau sanglant cachant son œil mort. Dans l’immeuble, six autres hommes et deux femmes avaient disparus suite à l’explosion. La grippe n’avait fait aucun mort mais une quarantaine d’entre eux avaient été malades sur des durées de six à presque soixante jours, sortant de convalescence dans un état de faiblesse généralisé. Quant à Mitch, il semblait avoir disparu lui aussi. Shmi eut à peine le temps de s'en inquiéter que la cadence de l’usine reprenait, avec ses bruits incessants, ses odeurs âcres, sa saleté, sa crasse, ses gestes répétés à l’infini, son rythme absurde, sempiternel.

Shmi se découvrit avec surprise une endurance qu’elle ne connaissait pas. Lors de son arrivée sur le site principale, presque deux ans plus tôt, elle s’épuisait au bout de quelques heures de travail, supportait mal l’enchainement des jours de labeur et n’avait trouvé de stabilité que grâce à la mission implicite qui la reliait à Mitch. Après sa maladie, elle se vit capable de travailler sans relâche toute une journée et de tenir six ou sept jours de suite presque sans ralentir. Les derniers jours avant le congé décimale restaient les plus épuisants pour tout le monde.

Entrainé par le rythme abrutissant de son travail, Shmi trouvait sa consolation dans la présence de ses amies avec lesquelles elle partageait la même chaine de montage. Sur le trajet du matin elles réussissaient à trouver ensemble une position presque confortable en s’appuyant les unes sur les autres pour tenter de se rendormir après une nuit trop courte malgré les cahots de la route. Durant leurs longues heures de travail, il leur arrivait parfois de travailler en fredonnant des chants de la veillée, timidement entonnée par Yéline ou Satya. Dans le transport du soir, soulagée, impatiente de se mettre au lit, elles continuaient à plaisanter et à bavarder joyeusement malgré la fatigue. Ensemble elles imaginaient ce qu’elles feraient durant le congé décimal.

- Moi je voudrais juste dormir toute la journée…

- Moi j’aimerais visiter la ville un jour.

- Il n’y a pas grand-chose à voir, il parait même que c’est dangereux depuis que tous les habitants sont partis, il y a des bêtes sauvages qui rôdent dans le noir…

- Brrr…

- Comment tu sais ça toi ?

- Cordya m’a raconté, elle y est allée avec Thumy

- Quoi ? Cordy et Thumy ? Moi qui croyais qu’il avait flashé sur Shmi !

- Et oui, Cordy et Thumy, héhé !

- De toute façon Shmi elle est déjà prise.

- Au fait, il est passé où ton Mitch ?

- J’en sais rien… ça fait une éternité que je ne l’ai pas vu.

- Tu devrais demander à Ogen, il sait surement, mais tu risques d’y passer tout ton congé…

- A quoi ?

- A lui faire cracher le morceau. Ogen est insupportable depuis sa promotion. Et si tu vas le chercher sur le site principal, tu risques aussi d’avoir de mauvaises surprises… C’est plus du tout ce qu’on a connu, ça ne ressemble plus à rien. Le cratère est dix fois plus grand qu’après l’explosion, les ateliers n’existent plus, tout est en ruine, il y a des échafaudages partout, des trous, des machines énormes, des droïdes…

- Quoi !? Des droïdes ?! Mais qu’est ce qui leur prend ?! et le travail des esclaves alors ?! ils veulent nous remplacer ?! On n’a rien et ils veulent encore nous prendre la seule chose qu’on a !

- Calme-toi Lorya, les droïdes font seulement ce qui trop dangereux pour les esclaves.

- Avant ça ne les gênait pas de nous envoyer au casse-pipe ! Des droïdes ! J’en reviens pas ! Saleté de tas de ferraille !

Malgré la fatigue, dès son arrivée à l’immeuble, au lieu d’aller directement se coucher, Shmi chercha Ogen qu’elle trouva au sous-sol, une pipe en résine bourrée de proto-épice entre les dents.

- Il a fait des bêtises ce garçon.

- Quoi ?

- La dernière fois que je l’ai vu, c’était avec des menottes aux poignets.

- Mais pourquoi ?

- Il a fait une fugue cet idiot. Il a dû recevoir quelques jours de cachot, si pas pire… et maintenant il travaille à la mine.

- Mais quelle mine ? Je croyais que les puits avaient tous été détruits ?

- Dans le secteur ouest, oui, mais au secteur nord, il y a encore cinq puits qui marchent très bien.

- Vous êtes là-bas ?

Ogen souffla une bouffée de fumée avant de répondre en se donnant un air important.

- Non, moi je conduis une excavatrice sur le chantier principal. Mais j’y ai fait un séjour quand j’étais jeune.

- Depuis quand il y est ?

- Une dizaine de décime, quand tout le monde s’est mis à tomber comme des mouches à cause de cette foutue grippe.

- Pourquoi il ne revient plus à l’immeuble, il est toujours au cachot ?

- Ma petite est-ce que tu as la moindre idée de ce que c’est que de travailler à la mine ?

- Non, on ne voit jamais les mineurs…

- Et tu sais pourquoi ?

- Non…

Ogen tira sur sa pipe en résine en crachant de petits nuages âcres. Il prit tout son temps pour répondre.

- Leur travail est tellement épuisant, et ils sont tellement loin sous terre qu’ils finissent par ne plus remonter. Ils sont tellement sale qu’aucune douche ne fait plus partir la saleté, leur peau devient grise, leurs poumons se remplissent de poussière, l’obscurité les rends aveugle, et leurs yeux deviennent blanc, comme ceux de l’Ancien. Ils dorment tous entassés sous terre et c’est à peine s’ils peuvent en sortir pour leur congé décimal. C’est tellement dur qu’on ne passe jamais plus de quelques années là-bas. On s’en sort comme moi, si on a la chance de se faire écraser la jambe par une machine, ou on meurt enterré au fond de la mine. Ton Mitch tu ne le reverras pas de sitôt.

- C’est loin de secteur nord ?

- Même pas en rêve.

- Et leur congé décimal c’est quand ?

- Dis-moi, tu ne devrais pas être au lit à une heure pareille ?

Shmi compris qu’elle n’aurait pas d’autre réponse et se contenta d’obéir en rejoignant la chambrée. Mais elle avait déjà pris sa décision. Demain elle reverrait Mitch.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Mar 09 Jan 2024 - 9:11, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Mar 09 Jan 2024 - 8:45   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Et voilà !

Chapitre 15 lu !

Décidément rien ne sera épargné à Shmi… Maintenant qu’elle a trouvé le bonheur, on le lui enlève en envoyant Mitch dans les mines… Je croise les doigts pour qu’ils se revoient au moins une fois !!

C’est une fois de plus un excellent chapitre. J’aime décidément beaucoup cette histoire. Les choses semblent s’emballer maintenant, et on sent qu’on se rapproche de la fin et de son inéluctable traumatisme…

Rah ! J’ai bien peur que Shmi ne revoie plus jamais son bel apollon…

En tout cas, j’ai vraiment hâte de découvrir la suite, surtout après un tel chapitre ! Tu as su brillamment gérer la montée en puissance de ton intrigue. J’avais presque fini par oublier que Shmi et Mitch ne pouvaient pas finir leurs jours ensemble !

Une fois de plus, bravo pour cette histoire !

A dimanche prochain !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mar 09 Jan 2024 - 11:19   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Eh oui, c'est pas prévu que cette histoire se termine bien...

Mais il y a encore de la place pour quelques rebondissements.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Dim 14 Jan 2024 - 17:44   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 16

Réaction


Le jour n’était pas encore levé quand elle quitta l’immeuble pour se rendre à la mine. Dès son arrivée au portail du complexe minier qu’elle croyait connaitre, Shmi se rendit compte qu’elle rentrait dans un autre monde.

Le sol parfaitement horizontal pavé de milliers de carreaux de béton gris clair alignés avec une régularité froide et exemplaire avait été intégralement défoncé par les chenilles des engins de chantier, laissant place à un chaos d’ornières, de trous remplis de boue toxique, de monticules irréguliers d’où dépassaient des tiges d’acier tordues ou des plaques de béton disloquées. Les allées et la place centrale, auparavant toujours vides et impeccables en dehors des heures de pauses étaient devenue le théâtre d’incessants allers et venues de centaines de machines et de droïdes. Ces monstres métalliques aux silhouettes menaçantes s’agitaient autour d’un immense cratère là où, des mois plus tôt, se trouvaient l’entrée des puits de mines, la fonderie et des dizaines de hangar et d’atelier. La fumée épaisse née de l’explosion montait sans arrêt du centre du cratère, embrumant tout l’atmosphère. Du hangar où Shmi avait travaillé plus d’un an, il ne restait que le pied des murs et des débris de machines écrasées au sol.

Pour rejoindre le secteur nord, il fallait traverser le secteur ouest et son activité incessante sur toute sa longueur, poursuivre le long d’une enfilade de bâtiments en permabéton vitré où se trouvaient les bureaux des ingénieurs, puis traverser la raffinerie sans se perdre entre les immenses cuves de produits chimiques pour enfin arriver en vue des hautes structures qui dominaient les puits de mines.

Déséquilibrée à chaque pas par le passage d’une machine ou d’un groupe de droïdes, déstabilisée par le terrain incertain du secteur ouest, Shmi avançait péniblement en essayant de ne pas renverser l’eau qu’elle avait apporté.

Après le chaos du secteur ouest, les bureaux et la raffinerie bourdonnantes comme des ruches lui parurent presque calme. Arrivée devant les puits de mine elle fut saisie par leur effrayant silence. Avec crainte elle fit quelques pas, sans trop savoir où aller, hésitant à s’approcher des ouvriers rassemblés autour de l’entrée des puits. Le temps de tourner la tête pour se décider, il était là, il s’avançait vers elle, le visage incroyablement sale, toujours éclairé d’un sourire immense. Mitch couru vers elle pour la serrer dans ses bras.

En passant ses mains autour du cou de son colosse pour le rafraichir de l’eau qu’elle avait réussi à garder, Shmi sentit sous ses doigts une boursouflure à la base de la nuque. En la regardant de plus près la cicatrice à peine refermée, elle comprit que Mitch avait payé à coup d’électro-fouet les quelques heures de calme qu’il lui avait offert des mois plus tôt.

Sans comprendre tout à fait ce qu’elle disait, ni pourquoi elle le disait, s’effrayant elle-même d’une idée aussi folle qui lui était apparue si rapidement comme une évidence, elle chuchota :

- Mitch, il faut qu’on s’en aille.

- Quoi ?

- Il faut qu’on s’en aille, ça ne peut pas continuer comme ça, je ne peux pas les laisser te faire ça. Viens avec moi, on s’en va. On ira à Creektown et on s’enfuira le plus loin possible. On ne peut pas rester ici. Je ne peux pas te laisser ici.

Sans un mot, Mitch pris les mains de la jeune fille et les serra contre ses lèvres. A son sourire, à son regard pétillant de confiance, elle sourit à son tour, en comprenant qu’il avait pris la même décision qu’elle.

Ils se prirent par la main et se dirigèrent sans un mot, presque en courant, vers la sortie du complexe minier.

Passant sans se retourner devant l’immeuble, ils quittèrent le quartier des mineurs toujours en silence, marchant rapidement, le cœur gonflé de folie et d’appréhension, sans desserrer leurs mains, ils se dirigeaient vers les collines, comme ils l’avaient fait sans s’en rendre compte des mois plus tôt. Dans le froid du petit jour, ils marchaient résolument, comme si un espoir les attendait, quelque part vers Creektown, dans cette grande ville remplie d’Inconnu.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Jeu 18 Jan 2024 - 8:06   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Enfin un peu d’espoir dans ce monde de brute ! :D

Bon, je me doute que ça ne va pas se passer comme ça, mais ce chapitre m’a requinqué pour la journée !

Alors, certes, il y a ce décor apocalyptique que tu nous décris avec dextérité, mais j’ai une fois de plus bien ressenti l’amour qu’il y a entre nos deux héros. Et ça me réchauffe le cœur !

Comme je l’ai dit plus haut, et comme tu me l’as confirmé dans un de tes messages, je sais que cette histoire va mal finir. Pourtant, tu arrives à nous faire espérer des jours heureux pour nos tourtereaux. C’est ça, la marque des grands auteurs !

J’ai peu de choses à ajouter pour ce chapitre, si ce n’est qu’il est une fois de plus très bien écrit et qu’il me donne encore plus envie de découvrir la suite !

Sur ce, je te laisse et te souhaite une bonne seconde moitié de semaine !

A bientôt pour la suite !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Ven 19 Jan 2024 - 0:32   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Non, mais t'as raison, c'est bien l'espoir. D'ailleurs, c'est le titre du prochain chapitre.

Contente que ça te plaise !

à dimanche

D
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Ven 19 Jan 2024 - 19:18   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Hâte de lire ce prochain chapitre alors, car j'ai grandement besoin d'espoir en ce moment! :transpire:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Ven 19 Jan 2024 - 23:31   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

C'est qui ces deux gus sur ta photo ? Han et Lando ?
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Sam 20 Jan 2024 - 7:10   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Oui, ce sont bien Han et Lando durant leur jeunesse! :D
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Dim 21 Jan 2024 - 17:08   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 17

Espoir


En arrivant au pied des collines, ils n’avaient pas encore échangé un mot, leur pensée restant comme étouffée par la folie de leur fuite. Ils trouvèrent le petit chemin de terre qui permettait de franchir les pentes raides à travers la forêt. Un instant, ils s’émerveillèrent de la splendeur de cet univers empli de couleurs, de formes et de vies étranges et inconnues, qui leur avait toujours été refusé. Sur le premier arbre qu’ils virent, un tooka agrippé à une branche les regardait fixement de ses yeux orange arrondis comme des assiettes. Shmi ne put s’empêcher de sourire.

- Tu sais qu’un jour Lorya m’a dit que tu étais doux comme un tooka ?

Mitch se mit à rire, et son rire entraina Shmi avec lui. En quelques instant, ils ne purent plus s’arrêter, et leur fou-rire dissipa la tension qui les raidissait depuis leur départ pour faire place à la joie qu’ils avaient d’être ensemble et de partager la folie de leur jeunesse.

- Pourquoi elle t’a dit ça ?

- C’était avant, au début, tu me faisais tellement peur… J’étais tellement impressionnée, je te voyais deux fois plus grand, dix fois plus fort, je te trouvais terrifiant.

- Je suis pourtant pas un Gamorréen !

- Non, mais… je venais d’arriver, je n’avais que seize ans, j’avais peur de tout…

Mitch ne cessait pas de sourire, et des éclats de rire s’échappaient de sa voix.

- Quand je t’ai vu arriver, je me suis demandé qu’est-ce qui avait pu passer par la tête des contremaitres pour laisser une petite fille travailler à l’atelier. Chaque jour, j’étais prêt à te ramasser à la petite cuillère d’un moment à l’autre, mais le soir, tu étais toujours debout, pas bien vaillante mais debout. J’avais jamais vu ça.

- Ça n’a pas duré très longtemps… après tu m’as aidé.

- Franchement, j’ai hésité. Je me disais que si je te laissais t’effondrer pour de bon, ils finiraient par te changer d’atelier, ou te revendre, et que ça te rendrait bien plus service. Ça me faisait de la peine de te voir comme ça.

- Pourquoi tu m’as aidé alors ?

- J’aimais bien t’avoir à côté de moi. Ça m’aidait à me rappeler que dans ce monde de fou, il n’y a pas que des maitres et des brutes.

- Il y a aussi des petites choses fragiles et stupides…

- Non, t’es pas comme ça… t’es petite, mais… tu vois, tu es comme les pierres de feu de la mine, quand on les voit, c’est comme des poussières ou des petits cailloux dorés et on ne pourrait jamais s’imaginer qu’elles peuvent faire décoller un vaisseau.

- Où faire exploser tout un complexe minier…

- Oui, enfin, celle qu’ils ont heurté ce jour-là était vraiment énorme… toi, tu es comme les petites pierres, petite et magique.

Mitch regardait le ciel, semblait se perdre dans ses souvenirs.

- Et puis il y a eu ce soir, à la veillée… ça faisait très longtemps que je n’étais pas descendu. J’avais oublié qu’on était dans le même immeuble. Je t’ai vu danser, et rire, et t’amuser, alors qu’on avait eu une journée si longue. Je t’ai trouvé si jolie, je pouvais plus m’arrêter de te regarder… C’est idiot, ça m’a rendu timide. Après au travail je n’osais même plus me tourner vers toi. C’est idiot… il a fallu que je te voie tomber d’épuisement pour que je me décide à réagir.

Shmi ne put s’empêcher de sourire au souvenir de ces jours où, le voyant si fermé, si distant, elle avait eu si peur de lui. Elle souriait en baissant les yeux, brusquement troublée de rencontrer le regard qu’il posait sur elle, ce regard qui la voyait si jolie…

Plus heureux que jamais, ils amorçaient une longue ascension parmi les arbres dont le couvert s’émaillait de la lumière du matin. Chaque pas leur était une joie plus grande. Marcher ainsi main dans la main entre les hauts arbres, les buissons, les fougères et les fleurs leur dévoilait un peu de la vie dont ils commençaient à rêver, une vie sans usine, sans mur de béton, sans mine, sans atelier, sans chaines, une vie où ils pourraient regarder inlassablement le ciel et l’horizon sans rencontrer d’obstacle, une vie où ils pourraient découvrir tout ce qui leur était interdit jusqu’alors, la beauté des forêts, l’eau des ruisseaux, le chant des loory, le scintillement des étoiles, la grâce d’être ensemble.

Arrivés à mi-hauteur de la colline, ils s’assirent un moment sur un tronc d’arbre mort pour reprendre leur souffle. De là, ils pouvaient contempler Creekpath et les quartiers ouvriers ceinturant le complexe industriel. Sous la colonne de fumée qui s’en élevait en permanence, ils pouvaient repérer le site principal et ses excroissances, et imaginer leur immeuble tout proche.

- Tu crois que ça va nous manquer ? L’immeuble, nos amis, la veillée…

- L’Ancien va me manquer… c’est lui qui m’a accueilli quand je suis arrivé. Il m’a appris à lire. Et j’aimais ses histoires. Et tes amies ?

- Elles me manquent déjà. Mais je préfère ne pas y penser. Ce qu’on fait c’est plus important.

Elle se tut pour réfléchir un moment. Ils fuyaient pour sauver leur vie, pour sauver Mitch de la mine et des coups d’électro-fouet, pour être ensemble. Et déjà, la portée de son geste fou la dépassait complètement.

- Mitch, quand tu es venu me voir, quand j’étais malade, pourquoi tu n’es pas venu pendant un congé décimal ? ça t’aurait évité… ce qui t’est arrivé…

- C’est ce que j’ai fait. Mais je suis restée avec toi plus longtemps que prévu.

- Combien de temps ?

- La journée et la nuit, parce que Myriana m’a demandé de rester en voyant qu’avec moi tu ne toussais presque plus. Et le matin, tu dormais, et je ne voulais pas te réveiller, alors je n’ai pas bougé. J’ai manqué une journée de travail. Une décime de cachot, trois coups par jour. Le contremaitre a eu la main un peu lourde.

Ressentant avec acuité ce que cette liberté avait couté à Mitch, Shmi prit son courage à deux mains pour lui parler de ce qui l’interrogeait depuis si longtemps.

- Tu te rappelles quand tu me disais que tu avais peur de ne pas me mériter ? Maintenant je crois que tu me mérite non ?

- Non, pas comme ça. C’est pas comme un trophée qu’on gagne après un exploit. C’est comme… l’amitié, la confiance, ça se mérite. Pas en faisant des choses extraordinaires, mais en étant honnête, bienveillant, attentif pour chercher ce qu’on peut faire pour l’autre, tous les jours.

- Toi c’est ce que tu fais tout le temps pour moi, pourquoi tu as peur de ne pas mériter ?

- Parce que ce n’est pas ton amitié que je veux mériter. C’est ton amour.

Shmi sentit son cœur grandir d’un coup, au point de se sentir à l’étroit dans la cage de ses côtes. Elle se taisait, et aurait voulu que l’univers entier, les oiseaux, le vent, et même son souffle et les battements de son cœur qui vibraient jusque dans ses tempes se taisent à leur tour pour mieux laisser résonner en elle les mots les plus importants qu’elle avait jamais entendu.

- Et pour ça, il faut que je sois chaque jour à la hauteur de quelqu’un comme toi, qui est fragile, mais qui te bat sans arrêt pour exister, pour être heureuse, pour profiter de la vie, pour défier les règles qu’on t'impose.

- Tu crois vraiment que je suis comme ça ?

- Oui. La fatigue, le travail, ça ne t’a jamais empêché de te faire des amies, de t’amuser, de rire, de danser. Et tu n’as pas eu peur de laisser ton travail pour m’apporter de l’eau, et en donner aux autres, malgré ce qu’auraient pu faire les contremaitres. Tu n’as pas eu peur de m’entrainer loin, juste pour parler, tu n’as pas eu peur de venir me trouver à la mine, et de t’enfuir, et de m’entrainer avec toi… tu n’as pas peur de te battre pour te faire une place ici, alors que moi, la seule raison pour laquelle je suis arrivé à l’usine, c’est que je ne voulais plus me battre, je voulais juste disparaitre. Jusqu’à ce que tu sois là. C’est pour ça que j’ai peur de ne pas mériter ton amour.

Elle resta un instant en silence pour mesurer le poids des mots qu’elle recevait, et pour choisir les siens.

- Tu sais Mitch, sans toi je ne serais pas devenue ce que je suis. Je le sais. Peut-être que je ne sais pas encore vraiment qui tu es. Ni qui je suis. Mais je sais ce que je te dois. Et je sais que je t’aime.

Il la regardait, et ses yeux étaient comme un océan de joie.

Ils arrivèrent en haut de la colline au bout de plusieurs heures de marche. En voyant loin derrière eux la vieille cité minière et devant eux la grande ville remplie de promesses, ils s’embrassèrent, éperdus d’amour et de joie, et dévalèrent la colline avec toute l’ardeur et la folie de leur jeunesse.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Mer 07 Fév 2024 - 22:42, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Mer 24 Jan 2024 - 8:04   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Mais c’est qu’il est mignon tout plein, ce chapitre !

En effet, il mérite bien son titre car l’espoir se ressent dans chaque phrase prononcée, dans chaque mot, dans chaque lettre.

J’ai d’ailleurs remarqué que tu as retrouvé un style plus poétique dans ce chapitre. Il y a quelque chose de vraiment chouette dans cette scène. Les explications des précédents événements, de leur comportement, tout ça… C’est vraiment joli, et ça fait du bien de lire autre chose que de grandes batailles spatiales, tu vois.

Oui, cette histoire est rafraîchissante. Voilà le mot !

Bref, j’ai adoré ce chapitre plein d’espoir. Et je tremble à l’idée que tout cela puisse se terminer de façon tragique… Et pourtant…

J’avoue que c’est l’un de mes chapitres préférés !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mer 24 Jan 2024 - 14:33   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Tu commence à en avoir un paquet des chapitres préférés, ça fait plaisir !

Effectivement, les personnages se libèrent donc le style se libère aussi, d'où une certaine poésie...

Mignon, joli... j'espère surtout que c'est pas trop cucul-la-praline...

En tout cas merci pour ta lecture et à dimanche !
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Jeu 25 Jan 2024 - 6:13   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Dollowin Branthor a écrit:Tu commence à en avoir un paquet des chapitres préférés, ça fait plaisir !


Oui, c'est le signe que ton histoire me plait beaucoup! :)

Dollowin Branthor a écrit:Mignon, joli... j'espère surtout que c'est pas trop cucul-la-praline...


Cucul-la-praline? Pas vraiment. Même si on peut dire que toutes les romances sont un peu cucul. Mais je trouve que tu t'en sors bien. Cette romance a des bases solides. ;)

Dollowin Branthor a écrit:En tout cas merci pour ta lecture et à dimanche !


Pas de souci! A dimanche!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Jeu 25 Jan 2024 - 14:04   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Je posterais la suite en deux fois : une partie samedi et une partie dimanche.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Sam 27 Jan 2024 - 18:08   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 18

Esclaves


On ne les laissa pas s’approcher de Creektown. Leurs vêtements de travail sales et rappés, leur peau tannée, leurs traits durcis par le labeur les trahissait. On les avait contrôlés alors qu’ils s’engageaient sur la route qui menait aux portes de la ville. Des esclaves du complexe industriel n’avaient rien à faire si loin de leur lieu de travail. On les poussa sans ménagement dans un fourgon pour les ramener à Creekpath. On jeta Shmi devant l’immeuble avant de reconduire Mitch à la mine. Leur escapade avait à peine durée jusqu’au soir.

Seule dans sa chambrée, assise sur son matelas, Shmi essayait de trouver dans le cadre de la fenêtre un coin de nuit où les étoiles n’étaient pas éteinte par la fumée du cratère. Elle essayait de graver profondément dans sa mémoire chaque instant de leur fuite en avant. Ils avaient été si fous, si imprudent, si imprévoyant. Et elle savait qu’aucune autre tentative ne serait possible. La vie d’un esclave en fuite ne valait vraiment pas cher, et les brûlures de fer maintenant imprimées sur leurs épaules les désigneraient toujours comme des proies. Mais pendant quelques heures, quelques admirables heures, ils avaient été magnifiquement, merveilleusement, incomparablement libres.

Elle serrait dans sa main la plaque que Mitch lui avait donné avant qu’ils ne soient séparés, et elle se répétait à l’infini ses derniers mots d’amour.

- Tiens Shmi… Je voudrais que ce soit à toi.

- Quoi, ta plaque ?

- Ce qu’il y a dessus.

- Ton nom ?

- C’est tout ce que j’ai. Tout ce que je suis. Je te le donne. Prends-le. Garde-le. C’est à toi.

Elle lui sourit, commençant à mesurer l’importance de ce qu’il lui donnait. Il la regardait, d’un regard rempli de confiance et d’amour. Il prit ses mains dans les siennes.

- Shmi, est-ce que tu veux devenir ma femme ?

- Mais, Mitch… les esclaves…

- Personne n’a besoin de savoir. Ce sera notre secret. Est-ce que tu veux bien ?

- Mitch, il n’y a personne d’autre que toi qui puisse me rendre aussi heureuse.

- Il n’y a personne d’autre que toi qui puisse me rendre meilleur à ce point.

- Je t’aime Mitch Skywalker, et je suis à toi. Jusqu’à la mort.

- Je suis à toi Shmi…

- Shmi Skywalker.

- Shmi Skywalker, et je veux me battre, pour toi. Jusqu’à la mort.

Elle avait mis la plaque de Mitch autour de son cou, lui avait donné la sienne en répétant la même phrase que lui.

- Tout ce que j’ai, tout ce que je suis, je te le donne. Prends-le. Garde-le. C’est à toi.

Un dernier baiser avait scellé leur alliance avant que le contremaitre ne traine Shmi hors du fourgon vers l’immeuble.
Mitch n’avait pas cessé de sourire.

Dans les mois qui suivirent, ils se savaient étroitement surveillés. Toujours à la dérobé, entre deux décimes, entre deux journées de travail, se cachant dans l’ombre, sans cesse, ils se cherchaient. Chaque jour, Mitch était un peu plus avalé par la mine. Chaque jour, Shmi se découvrait des ressources insoupçonnées et la force en elle grandissait, s’enracinait profondément.

Ils ne purent se revoir que deux fois, quelques instants à peine, avant qu’un an plus tard, Shmi ne soit revendue avec des centaines d’autres esclaves du site secondaire qui périclitait. La dernière fois qu’elle avait vu Mitch, plusieurs décimes auparavant, de nouvelles cicatrices brûlantes rayaient sa peau de titan. Pendant des années encore, elle garderait ces stigmates comme des blessures à son cœur, et comme un bouclier le dernier baiser qu’il avait posé sur son front.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Lun 05 Fév 2024 - 22:21, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar GTZL1 » Sam 27 Jan 2024 - 18:59   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

:cry: :cry: :cry: Non ! Ca valait bien la peine d'avoir un chapitre précédent aussi positif pour finir là-dessus...

La prochaine partie sera la dernière ?
"You're not fighting me. You're fighting yourself... and losing."

Crédit avatar: lornaka
Fan-fics: Le Secret de Ryloth, Je vous l'avais dit, Zolta : premières armes
GTZL1
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1711
Enregistré le: 09 Avr 2020
Localisation: flying Maul's Gauntlet
 

Messagepar Dollowin Branthor » Sam 27 Jan 2024 - 19:48   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Demain... et oui, ce sera la dernière.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Dim 28 Jan 2024 - 16:57   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Epilogue


Planète Nar Shaddaa, secteur Hutt, - 41 av BY


Elle était née esclave, et elle le resterait toute sa vie. C’était sa seule certitude. C’était écrit dans sa chair, dans son âme, dans sa mémoire, dans son cœur.

Comme elle avait accepté sa servitude, elle avait su accepter la grâce et la liberté d’un amour imprévu. A présent, elle acceptait sa douleur et sa solitude.

La lumière étrange qu’elle avait découvert dans ses rêves ne l’avait pas abandonné, et se tenait parfois à la lisière de sa conscience entre le sommeil et l’éveil.

Il y avait douze ans qu’elle n’avait pas revu Mitch. Elle gardait en elle la lumière du sourire en coin qui rendait le visage du colosse si joyeux, presque enfantin, le rire de ses yeux, l’odeur de ses cheveux, la rudesse de sa peau noircie, la forme de ses bras énormes. Elle gardait le souvenir de sa puissance, de toute la force qu’il lui avait donnée, et son nom comme le plus grand des trésors. Pourtant, au fond de sa mémoire, le son de sa voix commençait à s’effacer. Elle savait qu’elle ne le reverrait jamais.

A présent, sans qu’elle puisse se l’expliquer, elle savait qu’un autre amour prendrait la place de son amour. Une autre voix, un autre rire résonnerait à ses oreilles, un autre regard se poserait sur elle, un autre sourire répondrait à son sourire. Une autre force aurait besoin de sa force pour se déployer.

A présent, sans qu’elle puisse se l’expliquer, elle n’était plus seule. Sans qu’elle puisse se l’expliquer, depuis ce matin, à nouveau, elle pouvait aimer.

Sans qu’elle puisse se l’expliquer, depuis ce matin, elle avait un fils.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Lun 29 Jan 2024 - 22:28, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Lun 29 Jan 2024 - 6:46   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 18

Voilà ! J’ai lu ce chapitre…

Punaise, mais c’est triste !! ;(

En tout cas, tu as su faire naître notre attachement envers Shmi mais également envers Mitch. J’ai beaucoup aimé cette scène où ils échangent leurs vœux. Où Shmi devient une Skywalker. C’était très beau…

Malheureusement, Shmi a fini par être revendue… Et elle ne reverra probablement plus jamais Mitch…

Sur ce, je vais te donner mon avis sur le dernier chapitre.

Epilogue

Ce chapitre-ci est beaucoup plus émouvant encore !

On y retrouve une Shmi plus forte, mais aussi plus résignée à son sort. Et malgré tout plus heureuse qu’elle ne l’a probablement jamais été, puisqu’elle vient d’avoir un fils.

Anakin sera tout pour elle, c’est sûr. Et on comprend pourquoi.

En résumé, j’ai beaucoup apprécié ton histoire. Elle commence de manière un peu étrange et puis, après deux ou trois chapitres, on se rend compte qu’on va avoir droit à l’une des plus belles histoires d’amour de la fanfiction Star Wars.

J’attendais chaque semaine avec impatience pour découvrir les aventures de nos deux héros que sont Shmi et Mitch. Et à aucun moment je n’ai été déçu. C’était une belle histoire d’amour. Alors, certes, elle finit mal, mais dans ce tunnel sombre dans lequel Shmi s’était enfermée, il y avait cet espoir appelé Anakin Skywalker.

Merci pour cette histoire. Et à bientôt peut-être sur une autre aventure !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 29 Jan 2024 - 19:31   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

MERCI, MERCI et encore MERCI Den de m'avoir suivi jusqu'au bout et MERCI d'avoir complimenté chacun de mes chapitres.

J'attendais tes commentaires avec impatience et à chaque fois ça me mettais de bonne humeur.

l’une des plus belles histoires d’amour de la fanfiction Star Wars.


:love: ça, c'est un sacré compliment... tu peux pas t'imaginer à quel point ça me touche...



Et oui... c'est triste cette fin d'histoire... En même temps, est-ce que ça pouvais vraiment finir autrement...

C'est triste, mais oui, tu le dis très bien, il y a de l'espoir. Et pas seulement par Anakin.

En fait c'est cette histoire d'amour qui va permettre à Shmi de prendre confiance en elle mais surtout lui apprendre à aimer. C'est cette histoire qui va en faire la femme forte et résignée, et capable d'un grand sacrifice que l'on rencontre dans la menace fantôme.

Cet espoir il advient grâce à l'amour qui a pu naitre entre eux, grâce à la liberté qu'ils ont su prendre pour le faire vivre.

C'est la Lumière que Mitch a donné à Shmi par son amour qui a permis à Shmi d'accueillir Anakin bien longtemps après. Elle peut aimer comme une mère puisqu'elle a su aimer et être aimée comme une femme et non plus seulement comme une enfant. C'est presque un roman initiatique en fait.

Je suis vraiment contente que ça t'ai plus jusqu'au bout

A bientôt (je n'ai aucune idée de quand, mais... un jour) pour les aventures de Mitch ?
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 29 Jan 2024 - 23:01   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Salut à tous ! Tous ceux qui ont suivit mes élucubrations depuis le début ou ceux qui ont pris l'aventure en cours...

Voilà... c'est fini.

Toujours cette tristesse de poster un dernier chapitre... de laisser là mes lecteurs... et mes personnages...

C'était une étrange aventure, qui m'a bouffé, qui a fait de ma vie quotidienne quelque chose à laquelle je ne me serais pas attendue.

Je suis vraiment heureuse d'avoir écris tout ça. Je crois que mon inconscient avait quelque chose à dire et il l'a dit... très très fort. Le souci c'est que je n'ai toujours pas compris ce qu'il a essayé de me dire. Donc je vais continuer de dérouler le fil. On finira bien par en voir le bout...

Bon vous l'aurez compris, je me suis lancée dans l'écriture des aventures de Mitch, et si je sais à peu près où je veux en venir avec mon personnage préféré et de tout ce par quoi je veux le faire passer, j'écris à ma manière c'est à dire sans AUCUNE cohérence, je n'ai donc AUCUNE idée du temps ça va prendre.

Quoiqu'il en soit je vous tiendrais au courant dès que les choses commenceront à devenir plus claire (sachant avec moi ça peut prendre plus d'un an...) soyez patient... ça viendra.

J'espère que vous aurez aimé autant que moi suivre l'histoire de Shmi Skywalker et de son Schwarzenegger en bleu de travail...

Bonne fin de semaine à tous et à bientôt !

Que la force soit avec vous !
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar sam sanglebuc » Mar 30 Jan 2024 - 7:00   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Ouais, tu m'a déçu.
PARCE QUE CET ÉPILOGUE EST TROP COURT !
Finalement je suis resté jusqu'au bout, je t'ai suivi sur d'autres fic.
Et cette mise en lumière du mystère de la conception d'Anakin, du trio Femme Enfant Force me surprend tout en faisant appel à des notions qui me sont chères. Jamais je n'aurais cru intégrer Schwarzy à ma mystique, mais je suivrai les aventures de Mitch si elles arrivent un jour !
Ben: "Tu n'es pas seule"
Rey: "Toi non plus"
# JE SUIS KYLO - REYLO VIVRA !
sam sanglebuc
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 249
Enregistré le: 09 Sep 2017
Localisation: Libourne (33)
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mar 30 Jan 2024 - 12:06   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Merci Sam !

Est-ce que cette histoire a fini par trouver grâce à tes yeux finalement ?
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Mar 30 Jan 2024 - 14:34   Sujet: Re: Sous le signe du dragon - FINI

En tout cas, merci pour tes remerciements. Ils me vont droit au cœur!

Et j'avoue que je ne dirais pas non à une histoire sur Mitch!^^

Passe une bonne journée!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Dim 24 Mar 2024 - 0:18   Sujet: Re: Sous le signe du dragon - FINI

Je viens de revoir "La menace fantôme"...

ça fait quelque chose de voir ma Shmi avec tout ce que j'ai écrit sur elle, de lire dans ses yeux le passé que je lui ai inventé...

Et je me suis dit que Qui Gon aurai été un excellent candidat pour remplacer Mitch... A mon avis, s'il n'était pas mort, il serait revenu sur Tatooine avec des fleurs.

Vous vous rappelez de la mort de Mufasa ? ou celle de la mère de Bambi ? Ben pour moi c'était la mort de Qui Gon Jinn quand j'avais huit ans...
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Dim 12 Mai 2024 - 7:04   Sujet: Re: Sous le signe du dragon - FINI

Ah ! Qui-Gon Jinn ! Il y avait tellement plus à faire avec ce Jedi légendaire ! J’avoue que la puissance de l’interprétation de Liam Neeson est pour beaucoup dans la classe de ce personnage.

Je me demande toujours ce qui serait arrivé à Anakin s’il avait eu Qui-Gon pour Maître à la place d’Obi-Wan ?

En tout cas, c’est vrai que ça doit faire quelque chose de « redécouvrir » un personnage qu’on a développé, comme tu l’as fait à travers cette fic avec Shmi, après coup ! :)

Tiens, au fait, tu avances dans tes aventures du point de vue de Mitch ?
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar supernad » Dim 12 Mai 2024 - 21:20   Sujet: Re: Sous le signe du dragon - FINI

Dollowin Branthor a écrit:Vous vous rappelez de la mort de Mufasa ? ou celle de la mère de Bambi ? Ben pour moi c'était la mort de Qui Gon Jinn quand j'avais huit ans...


Moi j'en avais 9 :cry: et idem c'est la mort la plus marquante de mon enfance. Et je suis content de voir que je ne suis pas le seul à avoir détecté une tension romantique entre Quin Gon et Shmi. Quin Gon donnait l'impression de vouloir être le père et le mari. Et non juste un mentor pour Anakin.
C'est ça ou il a senti que Shmi serait un élément essentiel dans le développement de Anakin, et il serait sûrement revenir la chercher.
La où Obi Wan, n'a pas vécu ces moments et donc a élevé Anakin dans la strict tradition des Jedi.
supernad
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 40
Enregistré le: 13 Jan 2024
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 13 Mai 2024 - 20:33   Sujet: Re: Sous le signe du dragon - FINI

Den a écrit:Ah ! Qui-Gon Jinn ! Il y avait tellement plus à faire avec ce Jedi légendaire ! J’avoue que la puissance de l’interprétation de Liam Neeson est pour beaucoup dans la classe de ce personnage.

Je me demande toujours ce qui serait arrivé à Anakin s’il avait eu Qui-Gon pour Maître à la place d’Obi-Wan ?

En tout cas, c’est vrai que ça doit faire quelque chose de « redécouvrir » un personnage qu’on a développé, comme tu l’as fait à travers cette fic avec Shmi, après coup ! :)

Tiens, au fait, tu avances dans tes aventures du point de vue de Mitch ?


Salut Deny !

Ravie de te revoir ici ! J'espère que tu vas bien !

C'est terrible, pour Mitch, j'ai eu un feu d'artifice d'idée avant même de terminer l'histoire de Shmi, j'ai ouvert plein de pistes mais le soufflet de l'inspiration est complètement retombé, si bien que je n'ai plus rien écris depuis la fin du mois de février et que je ne sais pas du tout quand je vais avoir le feu pour m'y remettre.

ça peut prendre quelques mois ou plus. Après tout, même si les histoires de Reddeck et de Shmi me sont venues en à peine quelques semaines, j'ai mis plus d'un an et demi à écrire l'étoile perdue, et certains chapitre sont resté en plan des mois entiers avant que je ne trouve LE truc pour écrire une page qui tienne la route.

Donc non... ça n'avance pas. Et je ne sais pas quand ça se remettra en route. Il va falloir être patient...

En attendant tu peux lire mes autres fan fic, je suis sûre qu'elles te plairont :cute:
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 330
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Mer 15 Mai 2024 - 5:12   Sujet: Re: Sous le signe du dragon - FINI

Salut !!

Oui, c’est vrai que j’avais délaissé un peu le forum. Je suis hélas fort occupé en ce moment… :(

Je suis certain que ton inspiration et ton envie d’écrire l’histoire de Mitch – ou une autre – te reviendront. Il faut laisser le temps au temps, comme on dit ! :) Je sais que ce n’est pas toujours facile. Mais je garde confiance ! ;)
Dans tous les cas, je me montrerai patient.

Je me rappelle que j’ai encore quelques chapitres d’étoile perdue à lire, il me semble. Et Reddek me fait de l’œil depuis un bon bout de temps. Dès que j’ai une minute, je me penche dessus ! ;)

Passe une bonne semaine !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6150
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Précédente

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations