Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Sous le signe du dragon - FINI

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Dollowin Branthor » Dim 05 Nov 2023 - 19:53   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 7

La consigne


Le lendemain, Myriana l’accompagna à l’usine et ne la lâcha pas avant d’avoir eu le fin mot de son escapade. Mais Shmi ne voulait rien dire, et même quand Myriana eut promis de ne rien raconter à personne, elle resta évasive. Après tout, il ne s’était rien passé. Ils n’avaient fait que marcher trop loin en discutant trop longtemps. Ce qu’elle et Mitch avaient partagé ne regardait qu’eux. D’ailleurs, il n’y avait vraiment rien à raconter. Ils n’avaient pas même échangé un baiser, une promesse, ni rien qui puisse laisser supposer qu’il y avait entre eux autre chose que de l’amitié.

Seuls les derniers mots de Mitch la faisaient réfléchir. Il voulait la mériter.

- Bon, d’accord, tu ne veux rien me dire. Mais quoi qu’il se soit passé, ne refait jamais une chose pareille. Une fugue comme celle-là c’est difficile à cacher aux gardiens. Evite de te faire à nouveau remarquer. Et surtout, n’oublie pas la consigne : pas d’histoire sérieuse.

- Qu’est-ce qu’on risque sinon ?

- Ça dépend de ce que décident les contremaitres. Tu peux être envoyé dans un autre service ou une autre usine ou simplement revendu Mais un jour, un tholothian et sa chérie ont été pendus sur la place centrale, devant tous les ouvriers quand des gardiens ont découvert qu’ils avaient l’habitude de se retrouver dans la rue, le soir après le travail. Pourtant depuis que le syndicat dirige l’usine les condamnations à mort sont vraiment rares, et normalement c’est seulement pour les esclaves qui ont fait des choses vraiment très graves. Pour l’instant, c’est vraiment la pire chose qui soit arrivée. Le syndicat a surtout voulu faire peur à tout le monde, mais on raconte aussi que c’est tombé sur ces deux-là parce que la fille était enceinte et qu’ils ne veulent surtout pas que ça arrive. Alors je t’en prie réfléchi avant de faire une bêtise. Si tu aimes bien Mitch, fait juste comme avec les autres garçons et tout se passera bien.

Mais Mitch n’était pas comme les autres garçons. Et Shmi ne voulait pas flirter avec lui, comme elle avait flirté avec Thielo ou Thumy. Elle n’avait jamais voulu le séduire ou s’amuser de lui comme avec les autres garçons.

Ce n’était pas la première fois qu’elle était amoureuse, mais cette fois, pour la première fois, sans comprendre pourquoi, elle devinait la possibilité de quelque chose de plus grand, d’inconnu, d’unique et insondable, la naissance d’un attachement qui ne ressemblait à aucun autre.

Elle tournait et retournait encore et encore dans sa tête les dernières choses qu’il lui avait dites mais qu’elle ne parvenait pas à comprendre, qu’elle le terrifiait, qu’il la trouvait si forte, qu’il voulait la mériter. Elle ne ressentait rien de tout cela. Elle ne pouvait pas croire que l’invincible Mitch puisse être effrayé. Elle savait bien au fond d’elle qu’elle n’avait aucune force, aucun courage, et que depuis sa naissance, elle ne s’était jamais contenté que de faire absolument tout ce qu’on lui imposait sans réfléchir. Et pourquoi voulait-il la mériter ? Est-ce qu’il la considérait comme une récompense, comme un trophée ? Ce n’était pas ce qu’elle devinait dans ses yeux. Il ne l’avait jamais vu comme une conquête puisqu’il disait qu’elle lui faisait si peur. Et elle, qui se savait si insignifiante, maladroite et insensée, pouvait elle penser qu’elle méritait un garçon comme lui, qui lui paraissait si exceptionnel ?

Ces questions sans réponses, ces idées qu’elle ne comprenait pas lui paraissaient trop nouvelles, trop inconnues et trop soudaines pour qu’elle put y réfléchir sereinement dans le vacarme de sa vie quotidienne. La seule chose dont elle était sûr c’était qu’elle voulait à tout prix revoir Mitch, être dans ses bras et écouter son silence, ressentir le poids de ses mots, et peut-être essayer de comprendre ce qu’il avait voulu dire.

Elle sentait déjà qu’à l’usine ou à l’immeuble, plus rien ne serait pareil, qu’elle ne cesserait plus d’être déchirée entre l’envie folle de passer tout son temps près de lui, et la peur de désobéir aux lois du syndicats tout puissant.

Reprendre le travail comme si rien ne s’était passé, et ne plus songer à lui parler pendant des heures, à s’enfuir à l’improviste, à se réfugier dans ses bras comme elle avait eu la folie de le faire la veille. Comme chaque esclave de la naissance à la mort elle devrait se contenter de travailler et de se taire.

Quand elle arriva à l’atelier, Mitch était déjà au travail, soumis à la cadence des machines. Shmi pensa avec mélancolie que l’eau qui les avait réunis était maintenant ce qui les séparait. Elle commença ses allers et retours entre la fontaine et les ouvriers et se promis d’aller vers lui seulement au moment de la pause.

L’attente lui parut interminable, mais à l’instant même ou retenti la sonnerie, elle était avec lui et il la regardait en souriant. Il inclina la tête et elle versa l’eau dans ses cheveux, dans son cou, sur ses épaules et son dos. Puis elle lui tendit la carafe qu’il prit en posant ses mains sur les siennes. Il la regardait toujours, et sans trop savoir pourquoi, en souriant, elle essayait presque d'éviter son regard.

C’était tout ce à quoi ils auraient le droit.

Au petit matin, comme sans le faire exprès, se rendre parfois à l’usine ensemble, sans un mot, marcher l’un près de l’autre, sans hâte, avancer, presque en déséquilibre, attiré par un centre de gravité soudainement autre, laisser leurs mains se rapprocher, se frôler, s’éloigner, s’effleurer, leur regard s’accrocher, s’éviter, se retrouver, et des sourires naitre au même instant sur leur visage. Rester loin l’un de l’autre pendant des heures, ne pouvoir se retrouver que d’une caresse, d’un clin d’œil, d’un sourire échangé à la dérobée, boire au même verre, se regarder en silence, découvrir dans leurs yeux des paroles plus fortes que des mots, avant d’être à nouveau séparés, attendre avec impatience jusqu’à la veillée où ils pouvaient sans crainte s’asseoir l’un contre l’autre, s’abandonner à la présence de l’autre, en retrouver la chaleur, la densité, la réalité et comme en récompense à toute une journée d’attente, pouvoir danser comme des fous, comme des enfants, jusqu’à l’épuisement, se déchargeant complètement des tensions accumulées dans la journée, dans la joie d’être ensemble, au rythme endiablé de la musique du sous-sols.

Mitch dansait avec une énergie folle, une joie débordante, un entrain communicatif et il était souvent difficile à suivre. Mais dans ces moments-là, quand il la faisait tournoyer, virevolter avec une facilité déconcertante, Shmi était plus heureuse que jamais.

Mais dès la fin de la veillée se retrouvant sous l’œil inquisiteur des gardiens, plus rien ne leur était permis. Quant à se retrouver à nouveau seule avec lui, c’était un rêve que Shmi n’osait même pas avoir.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Lun 06 Nov 2023 - 18:50, modifié 2 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar GTZL1 » Dim 05 Nov 2023 - 21:05   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Encore un chapitre plaisant à suivre, et notamment sa dernière partie qui tourne presque au tragique... J'ai vraiment eu de la peine pour Shmi, je me demande comment la situation va pouvoir changer.

Et pour le chapitre 5, je n'avais pas grand-chose à dire sinon que je trouvais la conversation du groupe de filles un peu thors-sujet (vu que Shmi n'y participait pas) et trop longue.

Continue comme ça :oui:
"You're not fighting me. You're fighting yourself... and losing."


Fan-fics: Le Secret de Ryloth, Je vous l'avais dit, Zolta : premières armes
GTZL1
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1590
Enregistré le: 09 Avr 2020
Localisation: flying Maul's Gauntlet
 

Messagepar Dollowin Branthor » Dim 05 Nov 2023 - 22:16   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Merci pour ta lecture et ton com GTLZ1 !

Ah... déso... mais dans Star Wars, les histoires d'amour qui se passent bien... mais bon, je ne vais pas spoiler.

Pour le hors-sujet... tu risque de ne pas trop apprécier le prochain chapitre...

Ces pas de côté dans l'histoire c'est surtout pour donner encore plus de vie, d'épaisseur, de la matière, du concret à l'univers où évoluent mes personnages. ça reste de l'arrière plan mais ça permet de mieux comprendre dans quel monde ils vivent. A l'occasion je ferais gaffe que ça ne soit pas trop long. Mais pas le prochain chapitre. Il n'a aucun sens particulier, mais j'y tiens beaucoup quand même.

Encore merci ! :jap: :love:
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Lun 06 Nov 2023 - 9:55   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Aïe! J'ai deux chapitres de retard...

Vraiment désolé, je suis overbooké, en ce moment. Mais je rattraperais tout ça, quand je le pourrai!

En attendant, bonne continuation! :jap:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 06 Nov 2023 - 17:08   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Prends ton temps Denny, y a pas le feu...
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Ven 10 Nov 2023 - 13:37   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Salut à tous

Juste un petit mot pour vous dire que je poste le prochain chapitre demain matin et non dimanche après midi.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Ven 10 Nov 2023 - 17:03   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Un mot sur le chapitre de demain...

Il risque d'en déstabiliser certains, alors d'avance... ne cherchez pas forcément de logique ou de cohérence ou de f**k mais qu'est-ce que ça fout là ? ça vous paraitra surement hors sujet, et vous aurez raison.

Du coup... ne vous posez pas trop de question : lisez ça samedi soir, enroulez vous dans un bon plaid avec une bonne tisane au miel et mettez vous dans l'ambiance : fatigue des ouvriers en fin de journée, obscurité, bougies, berceuse... et laissez vous porter.
Vous êtes dans Star Wars, vous avez le droit de rêver.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Sam 11 Nov 2023 - 10:57   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Den, celui-là il est pour toi !
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Sam 11 Nov 2023 - 11:20   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 8

La légende du Jedi-roi

- Une histoire, l’An-cien ! Une histoire, l’An-cien ! Une histoire ! Une histoire !

Ils étaient réunis au sous-sol pour la veillée et comme souvent, l’Ancien se faisait prier pour exercer ses merveilleux talents de conteurs. Ce vieil esclave chauve aux yeux blanchis qui n’avait plus d’autre fonction que de surveiller en somnolant la préparation des repas du soir en connaissait plus long que n’importe qui sur tout ce qui se passait dans la galaxie, des systèmes planétaires les plus exotiques aux bruits de couloirs les plus triviaux de l’usine. Son incroyable mémoire avait convaincu les ingénieurs du complexe minier de le garder comme archive vivante de tous les secrets les plus étranges des mines et des ateliers, et il aimait plus que tout rassembler autour de lui les plus jeunes ouvriers avides de légendes et d’évasion.

- Eh bien, allons… voilà, ah… ces vieilles jambes, eh bien… on n’a plus vingt ans n’est-ce pas… alors… voyons… Ah… Il était une fois…

- Hourra !

- Chut !

- Asseyez-vous !

- Og, la lumière !

- Hey ! Tes pieds sur ma couverture là !

- Mais Chut !

- Allons, allons… Il était une fois…

Tous les ouvriers s’étaient installés confortablement, certains assis, sur les chaises, les tables, à même le sol, s’appuyant les uns sur les autres, d’autre allongés sur leurs couvertures. Markus était encadré de deux admiratrices et entourait nonchalamment leurs épaules de ses bras nerveux, la petite Satya avait posé sa tête sur les genoux énormes de la vieille Modama, Thielo enlaçait Lorya, Thumy s’était étendu sur le flan, se redressant sur son coude, Ogen restait debout, bras croisés, près de la porte. Shmi s’était adossée contre Mitch et s'abandonnait entre les remparts de ses bras puissants. Malgré la présence des gardiens, ces fins de veillée étaient les seuls moments où quelques gestes d’affection leurs étaient autorisés, et personne ne se privait pour en profiter. On avait éteint les néons. Seules brillaient encore la flamme des bougies allumées au diner sur les tables, leurs reflets d’or vacillant gaiement dans les bobèches en verre. Bercés par la douceur de ces lumières caressantes, les ouvriers se lovaient dans la chaleur humaine de cette fin de soirée, dans la torpeur bienfaisante d’une bonne fatigue et d’un repos mérité. On n’entendait plus que le bruit des respirations et des soupirs. Pour un instant, chacun pouvait s’évader loin, très loin du quartier des mineurs et de la grisaille de l’immeuble.

- « Il était une fois, sur la lointaine planète de Danehy, un roi Bothan nommé Maaril’sha, dont la puissance et le courage n’avaient d’égal que sa sagesse et sa bonté. Il régnait avec justice et magnanimité sur sa planète et était aimé de tous. Pourtant ce grand roi cachait un secret. Quand il était enfant, un vieux sage lui avait donné une étrange pierre qui brillait comme une étoile de feu et lui avait fait cette prophétie :

« Petit roi, grand roi, par la pierre et par la force, tu fuiras, tu disparaitras, loin de tes paires et tu trahiras ta maison. Par la pierre et par la force, tu connaitras le monde et tu connaitras la douleur. Par la pierre et par la force, petit roi tu vaincra, grand roi tu mourras. »
Le Roi ne comprenait pas le sens de ces paroles énigmatiques mais il sentait qu’un destin exceptionnel l’attendait. Une nuit un chant surnaturel le tira de son sommeil. La pierre que lui avait donné le vieux sage scintillait de tous ses feux et émettait une musique envoutante que seul le roi pouvait entendre. Le roi, poussé par une force irrésistible, et guidé par le chant de la pierre quitta son palais dans la nuit. Il se rendit vers un temple abandonné qui surplombait la cité, du haut des montagnes de cristal. Le temple était abandonné mais le roi trouva posé sur l’autel un artefact métallique couvert de symboles indéchiffrables. Guidé par la musique, le roi prit la pierre et l’introduisit dans l’artefact qui aussitôt devient une magnifique épée de lumière dont la double garde et la lame dorées brillaient comme des étoiles de feu.

Le roi comprit que cette épée appartenait aux anciens chevaliers Je’Daii qui avaient construit ce temple aux temps jadis. Il retourna dans son palais et dès le lendemain, il confia le pouvoir à ses sept fils et partit à travers la galaxie à la recherche des mystérieux chevaliers Je’Daii. Après avoir bravé mille dangers et vécu mille aventures, le roi fini par découvrir les chevaliers Je’Daii sur la planète Tython au cœur du noyau profond de la galaxie. Etonnés par la sagesse et les exploits du roi Maaril’Sha, les chevaliers Je'Daii l’invitèrent à rejoindre leur ordre de protecteur de la paix et de la justice. A leur côté, le roi apprit à rencontrer la force mystique qui baigne tout l’univers et relie entre eux tous les êtres vivants. Il devient un puissant chevalier Je’Daii connu et respecté de tous.

Au bout de nombreuses années, sentant arriver la vieillesse, il voulut revenir sur Danehy et retrouver ses sept fils, qu’il n’avait revu depuis son départ. A son retour, il découvrit que la cité avait été ravagée. Un survivant caché dans les ruines lui annonça une terrible nouvelle : « Voici dix ans qu’une bête terrible ravage la planète. Elle a dévoré les sept rois et les fils des sept rois. » Un autre lui apprit une nouvelle plus terrible encore : « Après le départ du roi, ses sept fils se sont déchirés entre eux, ils ont divisé Danehy et leurs actions malfaisantes ont attirées ce monstre, et avec lui le malheur s’est abattu sur tous les habitants. »

Bouleversé, le Roi Je’Daii partit à la recherche de l’horrible bête. Arrivé devant son repaire, il vit qu’elle avait emprisonné ses fils, et les fils de ses fils. Il demanda à la bête de libérer ses fils, et les fils de ses fils, et lui promis de ne pas lui faire de mal. Mais la bête hideuse sortit de son repaire, toutes griffes dehors, prête à l’anéantir. Alors le Roi Je’Daii Maaril’Sha supplia la force mystique qui baigne tout l’univers et relie entre eux tous les êtres vivants de lui venir en aide une dernière fois.

Vingt fois la bête attaqua le Je’Daii Roi de toutes ses forces, vingt fois le Roi Je’Daii armé seulement de son épée de lumière brillante comme une étoile de feu parvint à résister. Toute la nuit, le Je’Daii Roi survécut aux assauts de la bête, mais aux premiers rayons de soleil de l’aurore, le Je’Daii Roi Maaril’Sha qui avait traversé toute la galaxie et qui avait bravé mille dangers et vécu mille aventures succomba et son corps disparut dans les profondeurs de la force. Parce qu’un sang pur avait été versé, l’esprit de la bête s’apaisa, elle libéra les prisonniers et elle quitta Danehy pour toujours. Attristés par la mort de leur père, les sept fils se réconcilièrent et décidèrent de gouverner Danehy avec la même sagesse et la même bonté que le roi Maaril’Sha. La cité fut reconstruite et redevint aussi belle et puissante qu’auparavant.

Parce qu’un sang pur avait été versé, par la pierre et par la force, la légende du Roi Je’Daii Maaril’Sha vivra pour toujours dans les profondeurs de la force, et jusqu’aux extrémités de l’univers, dans des galaxies lointaines, très lointaine. »

Après un long temps de silence, profitant du calme profond régnant sur le sous-sol, la vieille Modama entonna le chant de la veillée.

« Quand la paix du soir descend sur nous,
Quand dans la force on va vers ceux qu’on aime,
Qu’il est bon de veiller entre nous. »

Tous reprirent le chant en boucle, et bercés par sa douce mélopée, lentement, tour à tour, chacun partit se coucher.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Mar 28 Nov 2023 - 23:49, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 13 Nov 2023 - 11:49   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Pour ceux qui ne voient pas où je veux en venir (je vous comprends, ne vous en faites pas, c'est normal), ne vous inquiétez pas, la semaine prochaine il y aura un peu plus d'action.

Pour les autres, j'espère que ce conte et ce petit voyage dans le temps (qui crée un lien avec l'Etoile Perdue, pour ceux qui connaissent) vous auront plus.

Plus ça va plus je dois admettre que j'ai rarement autant écris au fil de la plume, au gré de l'inspiration du moment, pas de plan ou de projet établi à l'avance, pas vraiment de ligne directrice non plus, sinon celle qui s'est dessiné dans mon esprit au gré des nuits blanches, ce qui donne à cette histoire un aspect complètement décousu.

Je m'excuse donc auprès de ceux que ça déstabilise. Dites vous bien que moi même je n'ai pas tout à fait encore bien compris ce qui m'est arrivé quand j'ai écrit cette histoire.

Est-ce que ça a un sens ? Est-ce que ça va quelque part ? pourquoi j'ai imaginé tout ça ? Je n'en sais encore rien. Je vous laisse vous faire votre avis au fur et à mesure.

N'oubliez pas de me donner votre avis à l'occasion pour que je me fasse une idée de ce que ça vaut, même (et surtout) si ça ne vous plait pas et que vous n'y pigez rien.

Bonne semaine à tous

Dollowin
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Dim 19 Nov 2023 - 19:02   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 9

La mine


- Vous y croyez, vous, à ces histoires de force et de chevalier ?

- Bien sûr que non, ce sont des légendes, ce n’est pas fait pour qu’on y croit.

- Mais parfois il y a des choses vraies dans les légendes…

- Pas celles-là. C’est comme l’histoire de la princesse aux mains d’or, celle du petit pécheur qui attrape une montagne avec son hameçon, le fumeur d’étoile, ou l’araignée qui crée la galaxie en tissant sa toile, c’est joli, mais c’est juste des légendes. En plus, quand l’Ancien les raconte, il change toujours des détails, c’est jamais tout à fait la même chose à chaque fois.

- Moi j’adore ces histoires…

- Moi je trouve que ça manque un peu d’esclave.

- Moi, je me dis que s’il existait quelque part des gardiens de la paix et de la justice dans la galaxie, ça ferait longtemps qu’il n’y aurait plus d’esclaves.

- Peut-être qu’ils existaient il y a très longtemps…

- S’ils ont disparu c’est qu’ils ne devaient pas être bien efficace.

- Et la force ?

- Ah, la force mystique qui baigne tout l’univers et relie entre eux tous les êtres vivants…

- Franchement, qu’elle existe ou pas, pour nous, je ne vois pas bien ce que ça change.

Shmi se rendait à l’usine avec Lorya, Yéline et Satya. Les histoires de l’Ancien l’avaient toujours intrigué, et ce jour-là bien plus que d’habitude. La veille, au moment de s’endormir, elle avait à nouveau ressenti, quelque part entre le rêve et l’éveil, cette lumière étrange qui semblait la guetter. Elle avait essayé de se concentrer pour comprendre ce qu’elle pouvait être et avait cru percevoir dans cette sensation à demi présente une vie bien plus grande que la sienne, une vie faite de milliards de vies rassemblées en un seul tout harmonieux, une vie dont les contours touchaient à l’infini. Les phrases de l’Ancien qui parlait d’une force reliant tous les êtres vivants lui étaient revenues. Elle avait tenté de percer le secret de cette impression trouble, insaisissable mais elle avait fini par s’endormir, et à son réveil la lumière avait à nouveau disparu.

Alors que les quatre jeunes filles traversaient la place centrale du complexe, une détonation fulgurante d’une puissance assourdissante se fit soudainement entendre du côté des puits de mine, suivit d’un grondement fracassant et de tremblements violents qui secouèrent tout le complexe minier.

Les quatre amies se figèrent, s’accrochant les unes aux autres.

En quelques secondes, la panique s’empara de tout le complexe industriel. Des dizaines d’esclaves sortaient en trombes des ateliers, certains fuyaient à toutes jambes, d’autres à cherchait avec hébétude l’origine de la déflagration. Les ingénieurs quittaient leur bureau et se précipitaient vers la mine. Une partie des murs et des toits des bâtiment entournant les puits de mines s’étaient affaissés sous le choc. Les contremaitres hurlaient des ordres que personnes n’entendait. Des cris terrifiants s’élevaient des bâtiments écroulés, évoquant immédiatement la mort et la souffrance d’horribles blessures.

Les jeunes filles, toujours agrippées les unes aux autres, n’osaient plus faire un mouvement au milieu de cette agitation pleine d’épouvante. Des centaines d’ouvriers s’amassaient autour d’elles sur la place centrale, les yeux tournés vers la mine, ne pouvant que contempler avec un sentiment d’horreur impuissante l’effondrement de l’immense dôme de la fonderie.

Au bout de trop longues minutes le vacarme infernal de ce spectacle apocalyptique fit place à un silence bien plus effroyable encore. Tous restaient immobiles et sans voix, paralysés par la crainte.

Un hurlement se fit alors entendre de la foule des ouvriers rassemblés sur la place, et un esclave suivit par des dizaines d’autres, se précipita vers la mine où chacun connaissait un camarade, un voisin, un ami qui avait pu mourir écrasé, ou devait agoniser dans d’atroces souffrances sous les débris de l’explosion. Une nouvelle fois, les esclaves se mirent à courir dans tous les sens, vers la sortie, vers les ateliers ou vers le gouffre empli de débris, de flamme, de cendre et de fumée qui se formait là où quelques instants plus tôt s’était tenu l’entrée des mines.

Surgissant de la cohue devant ses amies, Myriana pris ses jeunes amies par les épaules, parvint à trainer en dehors du chaos les quatre filles tétanisées par la catastrophe, incapables du moindre geste cohérent et à les conduire presque de force jusqu’à leur immeuble, à l’abri du tumulte infernal qui régnait au dehors.

Elles se terrèrent dans le sous-sol et n’osèrent pas en bouger jusqu’au soir. L’eau et l’électricité semblaient avoir été coupées. Tout au long de la journée, d’autres habitants de l’immeuble les rejoignirent. A l’extérieur, l’agitation dura toute la journée et toute la nuit. D’heure en heure des bribes d’information leur parvenaient. Tout ce qu’on savait c’était qu’une énorme explosion de pierre de feu avait eu lieu dans le puits de mine numéro cinq et que la puissance de l’explosion avait détruit du même coup les puits sept et douze, ainsi que toutes les installations de surface. La fonderie s’était ensuite effondrée sous le choc, suivit de plusieurs hangars, ateliers, tours de contrôle et bureaux d’ingénieurs.

Toutes les équipes de nuits de ces différents bâtiments et beaucoup d’ouvriers des équipes de jours qui commençaient à les remplacer avaient dû être instantanément broyé par l’explosion et les effondrements successifs. On imaginait de milliers d’esclaves pulvérisés en quelques secondes, et des blessés se comptant par centaines, victimes de la catastrophe autant que des mouvements de foule qui n’avaient pas cessés de toute la journée.

Shmi essayait de se rassurer en se répétant qu’aucun de ses proches ne travaillait à la mine ou ni à la fonderie, ni même en équipe de nuit, mais plus le temps passait, plus l’angoisse la rongeait. Sybi n’était pas rentrée, ni la plupart des garçons, Thielo, Markus, Thumy, Ogen et beaucoup d’autres manquaient à l’appel. Et Mitch.

Le matin venu, alors que le petit groupe terré dans le sous-sol hésitait à se mettre en mouvement, un contremaitre hirsute et couvert de poussière et de suie fit irruption dans la pièce et ordonna à tout le monde de se rendre immédiatement sur la place centrale du complexe minier.

Une énorme colonne de fumée s’élevait continuellement du lieu de la catastrophe, et l’atmosphère était chargé de poussière, de cendre et d’électricité. La foule des survivants se massait au pied d’un mirador en haut duquel un groupe d’ingénieur prit le temps de faire le bilan des morts, blessés et disparus avant d’organiser les groupes de secours et les travaux de déblayage, criant leurs consignes dans un haut-parleur crachotant qui effaçait la moitié des mots.

Le hangar où Shmi travaillait avait été transformé en hôpital de fortune où s’alignaient des centaines de blessés, allongés sur des couvertures, des paillasses ou des lits de camps, au sol, sur les établis, et les chaines de montages à l’arrêt. La fontaine était à sec, mais Shmi retrouva les gestes dont elle avait pris l’habitude quelques mois auparavant en allant et venant auprès des uns et des autres. Cette fois ce n’était pas des ouvriers crasseux et suants qu’elle rafraichissait d’un verre d’eau, mais des blessés couverts d’horribles balafres et des mourants au corps brûlant de fièvre qu’elle tentait de réconforter, sans rien pouvoir faire pour eux que de leur parler avec une douceur tremblante qui cachait mal sa peur et sa nervosité.

C’est là qu’elle retrouva Sybi, le bras couvert de bandages et les deux pieds enserrés dans des attelles, en état de choc. Elle sursauta violemment et se mit à crier lorsque Shmi posa sa main sur sa joue. Shmi essaya tant bien que mal de rassurer son amie, l’aidant à se redresser. Sybi se jeta dans ses bras tandis que Shmi lui chuchotait des paroles réconfortantes.

- Où sont les filles ?

- Elles sont là, on est venues ensemble. On va toutes bien. Juste après l’explosion Myriana a réussi à nous faire rentrer dans l’immeuble. On t’a attendu toute la journée, on avait tellement peur… qu’est-ce qui t’es arrivé ?

- Au moment de l’explosion, j’étais près de la porte de l’atelier, plein de gens sont sortis en courant, je suis tombé et je n’ai pas réussi à me relever. J’ai attendu jusqu’à la nuit sans pouvoir bouger, je crois que j’ai fini par m’évanouir et je me suis réveillé ici.

- Comment tu vas maintenant ?

- J’ai mal partout, Shmi, je voudrais tellement rentrer !

- Tu vas bientôt sortir d’ici je te promets. On va te sortir de là.

- S’il te plait ne me laisse pas seule !

- Ne t’inquiète pas, je reste avec toi. Essaye de dormir, ça ira mieux, promis ça ira mieux. Je vais m’occuper de toi…
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Dim 10 Déc 2023 - 11:16, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Dim 19 Nov 2023 - 19:04   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Nouveau chapitre !

Enfin un peu d'action !

Appréciez et commentez les amis !
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Sam 25 Nov 2023 - 13:42   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 10

Chaos


Le reste de la journée se poursuivit dans une immense confusion, à peine plus vivable que celle qu’avait engendré l’explosion de la veille.

Les contremaitres ne surveillaient rien, les consignes qu’ils parvenaient à transmettre étaient systématiquement contradictoires, les ingénieurs eux-mêmes couraient dans tous les sens, distribuant à tout-va ordres et contre-ordres. Toutes les réserves de bandages et de bacta étaient épuisées, l’explosion ayant arraché les conduites d’eau, des citernes mobiles avaient été mises en place un peu partout, régulièrement remplies par des pompiers débordés, mais se vidaient en un rien de temps, prise d’assaut par les ouvriers rendus fous par la soif, plus rien ne permettait de soulager les souffrances des blessés qui mouraient par dizaines, le bilan des morts et des disparus s’alourdissait d’heure en heure. L’électricité coupée, les lampes du hangar avaient été branchées sur des groupes électrogènes dont le moteur vrombissait puissamment sans discontinu, sans pour autant parvenir à couvrir les gémissements qui s’élevaient des paillasses des mourants. Une odeur de sang et de morts se répandait dans tout le hangar, se mêlant à la cendre et aux fumées qui empoisonnaient l’air.

Au bout de plusieurs heures, asphyxiée par cette atmosphère morbide, poisseuse et accablante qui régnait sur tout le hangar, minée par son impuissance face aux centaines de blessés qu’elle ne pouvait pas aider, épuisée par une nuit sans sommeil et deux jours sans repas, de plus en plus envahie par l’angoisse, incapable de tenir plus longtemps debout, Shmi sortie de l’atelier et s’affaissa sur elle-même se laissant glisser contre le mur.

L’extérieur n’était ni plus calme ni plus respirable que l’intérieur du hangar, mais l’odeur de sang s’atténuait. Sur la place centrale, des groupes d’ouvriers allaient en venaient, charriant d’énormes tombereaux de débris déblayés à la pelle et à la pioche, de gigantesques machines de chantier circulaient en tous sens, des véhicules et des droïdes pompiers se démenaient en faisant hurler leurs sirènes. Shmi compris qu’il lui serait impossible de traverser la place pour gagner la sortie et rejoindre l’immeuble comme elle l’aurait tellement voulu. Elle se contenta de rester assise, appuyée contre le mur du hangar, simplement pour essayer de se reposer.

Elle eut la sensation de s’éveiller en sursaut en entendant crier son nom. S’était-elle endormie ? Le cri raisonna une deuxième fois avant qu’elle ne lève les yeux. Thumy était là et courait vers elle. Ils se jetèrent dans les bras l’un de l’autre et restèrent enlacés un long moment, comme pour se soustraire le plus longtemps possible à l’horreur qui les entourait. Shmi sentait des larmes commencer à rouler sur ses joues, et l’angoisse gonfler dans son cœur, comme prête à éclater. Elle réussit à demander à Thumy :

- Où sont les autres garçons de l’immeuble ? Presque aucun d’entre vous n’est revenu hier…

- Après l’explosion, on s’est fait embarquer pour participer aux premiers déblayements d’urgence. On y a passé toute la journée et toute la nuit. On a pu dormir quelques heures dans un hangar ce matin. Ils nous ont répartis en équipe de terrassiers et de déblayeurs et ils nous ont regroupé par immeuble. On est presque au complet. Il nous manque Markus, Arthoo et Tedsees qui ont été salement amochés dans un éboulement. Et les filles ?

- Celles de ma chambrée ça va, sauf Siby qui est blessée. Les autres s’en sont presque toutes sorties. Il n’y en a que deux ou trois que je n’ai pas revu. Pour les plus âgés, aucun d’entre eux n’avait quitté l’immeuble, et ils ont pu y rester aussi aujourd’hui.

- Tu as vu Cordya ?

Shmi dû réfléchir quelques secondes avant de répondre, réprimant presque un sourire malgré son angoisse.

- Oui, elle était avec nous hier. Et Mitch ?

- Ne t'inquiète pas pour lui, il est avec l’équipe des déblayeurs. Il va bien. J’ai entendu un contremaitre dire que ce soir, on nous renverrait tous dans nos immeubles pour la nuit, on va pouvoir tous se retrouver tous ensemble. Je dois retourner avec l’équipe, mais on se retrouve ce soir, tous. Fais bien attention à toi ma Shmi.

- Toi aussi.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Mer 13 Déc 2023 - 0:10, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Lun 27 Nov 2023 - 7:14   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Je reprends ma lecture prochainement! :D

J'étais loin de m'imaginer que j'avais tellement de chapitre en retard!! :shock:

Promis, je rattrape ça rapidement! :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Den » Lun 27 Nov 2023 - 8:14   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Bien, bien…

J’ai lu le chapitre 6 !! Il était temps que je m’y remette, j’avais un peu perdu le fil de l’histoire avec tout ça ! Mais je me suis vite remis dans le bain !

Parlons maintenant du chapitre à proprement parlé.

Nous avons donc droit aux questionnements des « copines » de Shmi concernant son escapade avec Mitch. J’avoue que cette série de phrases d’apparence simplettes est une très bonne idée ! Car, si on fait attention, tu nous délivres des informations très intéressantes… Et également une scène assez amusante, je dois l’avouer !

Shmi est vraiment tombée sous le charme de Mitch, maintenant. J’ai comme l’impression que plus dure sera la chute… Car, je ne doute pas qu’un destin tragique attend Mitch à la fin de ton histoire…

En tout cas, c’est un récit toujours aussi sympathique. J’aime bien l’ambiance qui s’en dégage. Et comme je l’ai déjà dit plus haut, c’est chouette et ça change un peu de romantisme dans notre saga préférée.

Voilà ! C’est tout pour le moment. Je te dis à bientôt pour un avis sur le prochain chapitre !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 27 Nov 2023 - 10:23   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Ravie de ton retour Den !

Je commençais à me demander ce qui t'étais arrivé... du coup j'espère que tout va bien pour toi.

Trop marrant ton nouveau profil !!!

Merci de ta lecture et de ton commentaire. J'avoue que je commençais à me sentir un peu seule...

Je suis contente que cela te plaise. Je trouve que ce chapitre donne de la vie et de la sympathie à l'univers un peu hostile qui entoure Shmi. ça va être comme ça jusqu'à la fin, la confrontation entre un univers très dur et un environnement proche beaucoup plus chaleureux et rassurant.

J'espère que la suite te plaira autant. D'ailleurs tu vas enfin avoir des nouvelles du Jedi Roi !
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Lun 27 Nov 2023 - 11:32   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Je te remercie Dollo’ !

Je suis bien content d’être de retour également !

Oui, oui, rassure-toi, tout va bien de mon côté ! Je suis dans une forme Olympique !

Comme tu as pu le constater, je suis fin-prêt pour les fêtes de Noël ! lol

Ravi d’avoir pu commenter ce sixième chapitre ! Et j’espère bien rattraper mon retard au plus vite. Oui, je comprends que tu puisses te sentir seule… ça m’étonne que tu n’aies pas plus de commentaires…

Je suis ravi d’apprendre que la suite sera du même acabit que ces précédents chapitres. J’aime bien cette « dualité » entre ces deux univers. La dureté de la condition d’esclave rend les moments plus légers beaucoup plus intéressant, à mon sens. Tu as fait le bon choix !

Ah ! Le Jedi Roi ! J’ai hâte d’en savoir plus à son sujet. Et surtout, je me demande comment tu vas insérer son histoire dans ton récit !

Je te dis donc à très bientôt pour la suite de ma lecture !

Passe une bonne journée !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 27 Nov 2023 - 20:49   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Merci beaucoup Den !
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Mar 28 Nov 2023 - 8:39   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Voilà !

Je viens de terminer le chapitre 7 à l’instant.

Je vais pouvoir te donner mon ressenti sur celui-ci.

Donc, c’est un chapitre très agréable à suivre. J’aime décidément beaucoup ton style, et cette façon toute particulière que tu as de décrire les sentiments de Shmi. On ressent bien la jeune fille un peu égarée qui aime vraiment pour la première fois. Sa façon de voir les choses est assez touchante, je l’avoue.

Ses questionnements aussi font partie du processus de réalisation de soi. Et là aussi, tu t’en sors fort bien. Là où je ne voyais, au début, qu’une montagne de muscle – comme c’était le cas pour Shmi –, je vois maintenant un homme doux et sensible. Un être humain avec tout ce qui fait de lui une personne unique en son genre.

C’est pareil pour Shmi. Là où je ne la voyais que comme la génitrice de l’élu, je découvre la jeune femme fragile qui se cachait derrière la personne forte et un peu froide des films. C’est grisant de la voir ainsi. De découvrir sous un nouveau jour.

J’apprécie également la façon que tu as de dévoiler des pans de la vie des esclaves par petites touches. Ça me pousse à en découvrir toujours plus. Et je croise les doigts pour que Shmi soit vraiment heureuse, même si ce n’est qu’un instant. Comme je l’ai dit un peu plus haut, je la découvre sous le voile de la douceur, de la fraicheur et de la jeunesse. Et c’est plaisant !

Voilà ! C’est tout ce que j’avais à dire pour aujourd’hui. J’ai hâte de lire le prochain chapitre, d’autant plus qu’il semblerait qu’il soit dédié à un certain Maaril’Sha que j’ai déjà un peu rencontré dans ton autre fic !^^
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mar 28 Nov 2023 - 17:30   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Merci beaucoup pour ton retour et tes compliments Den ! ça me fait vraiment plaisir et ça me donne envie de continuer.

Pour le Jedi Roi, y a moyen que ça te surprenne mais je pense surtout que ça va te plaire.
A plus pour la suite des évènements.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Ven 08 Déc 2023 - 8:46   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

J’ai un tout petit peu de temps ce matin, alors j’ai lu le chapitre 8 de ton histoire ! Il faut dire que j’avais hâte de le découvrir !

Inutile de te dire que j’étais très intrigué par l’aventure du Jedi Roi dont j’avais fait la connaissance dans une autre de tes histoires. Et je n’ai pas été déçu par sa légende, qui a tout à fait sa place dans ton récit.

Ce qui est vraiment chouette, c’est qu’il pourrait tout aussi bien appartenir au canon officiel qu’au légendes. Car tu parles de Je’daii.

L’histoire du Jedi Roi est terriblement tragique et racontée avec beaucoup de talent. J’aurais peut-être aimé en savoir plus sur la bête, mais cela n’est que du chipotage de ma part.

Sinon, j’ai beaucoup aimé ce conte qui, comme tous les contes, ne contient pas forcément toute la vérité. Et c’est ce qui rend ce chapitre importent à mes yeux : c’est une histoire racontée à Shmi et à toute l’assemblée par le vieil ancien et qui pourrait n’être que simples spéculations de sa part.

En tout cas, je te remercie d’avoir apporté plus de lumière sur l’histoire du Jedi Roi. Je sais que je t’avais un peu embêtée avec ça lors de la lecture de ta précédente histoire^^

J’essayerai de lire un autre chapitre ce weekend ! Et petit-à-petit, je rattraperai mon retard, et tu pourras poster la suite !^^

Sur ce, je te laisse. Et te souhaite une bonne fin de semaine et te dis à bientôt pour la suite des aventures de Shmi !^^
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Ven 08 Déc 2023 - 19:59   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Cool !
Je suis trop contente que ça t'ai plu !

Au début quand j'ai imaginé le personnage, je ne savais vraiment pas quoi en faire, mais je voulais quand même écrire quelque chose dessus. J'avais le titre en tête : "La légende du Jedi-Roi", et je voulais en faire une sorte de récit initiatique, quelque chose de très mythologique, très proche du voyage du héros théorisé par Campbell (le mentor intellectuel de G. Lucas) et je pensais partir sur quelque chose de beaucoup plus long avec de vraies péripéties et tout, une fanfic à part entière.

Et puis, en imaginant l'univers de "sous le signe du dragon", j'ai commencé à développer le thème de la veillée auquel je tiens beaucoup, tant il m'évoque tout un monde de souvenirs.

J'en ai fait un moment important dans la vie de mes personnages, pour leur cohésion et l'apaisement des tensions au sein du récit. J'avais vraiment envie de montrer une vraie veillée avec chansons, bougies (faute de cheminée ou de feu de camp...), vieux sage et conte de fée.

C'est là que m'est venu l'idée de ressortir la "légende du Jedi Roi" et d'en faire un conte plutôt qu'une histoire longue et complexe que je n'était clairement pas prête à imaginer. Un conte c'est pratique, c'est très court, ça tient en une ou deux pages, pas besoin de se creuser trop la tête pour inventer des péripéties et des personnages nombreux et détaillés, ça permet d'aller à l'essentiel et de donner une petite leçon au passage, et l'idée de légende rentre parfaitement dans l'univers des contes.

Finalement l'histoire m'est venue toute seule alors que je bloquais dessus depuis deux ans.

Comme c'est une mise en abyme, un récit dans le récit, et surtout un récit qui pourrait sembler n'avoir aucun rapport avec le reste de l'histoire, ça a pu perdre un peu mes lecteurs, mais l'on verra que l'histoire de Shmi et celle de Jedi-Roi peuvent trouver des points communs.

Mais en tout cas, si ça te plait à toi, qui est (en partie) à l'origine de cette histoire, ça me va.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Sam 09 Déc 2023 - 18:06   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Elle, ma nouvelle photo de profil, c'est Shmi (Pernilla August IRL) à l'époque où se passe l'histoire que je raconte.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar sam sanglebuc » Dim 10 Déc 2023 - 6:25   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

En effet, sacré ressemblance !
Ben: "Tu n'es pas seule"
Rey: "Toi non plus"
# JE SUIS KYLO - REYLO VIVRA !
sam sanglebuc
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 240
Enregistré le: 09 Sep 2017
Localisation: Libourne (33)
 

Messagepar Den » Dim 10 Déc 2023 - 7:49   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Et voilà ! Chapitre 9 lu !!

J’avoue avoir été surpris par ce chapitre. En effet, après le magnifique conte du Jedi-Roi, je ne m’attendais pas à pareille catastrophe dans la mine ! Heureusement, ni Mitch, ni Shmi n’y étaient. Même si je sais que Shmi survivra, tu as réussi à me happer et me faire peur pour elle. Et pour ce pauvre Mitch !

J’ai d’ailleurs beaucoup aimé les chapitres concernant les soins qu’elle prodigue. Ses allers et retours sont vraiment bien décrits. Sa confusion également. Et elle est tout à fait justifiée.

Bref, ce fut un chapitre vraiment passionnant, où il se passe quand même beaucoup de choses.

Sinon, je suis vraiment ravi que le conte du Jedi-Roi te soit venu aussi rapidement. C’est vrai que cette aventure ne pouvait être contée que comme tu l’as fait. Sans trop de fioritures, sans trop de détails (car c’est une légende) et je te remercie pour toutes ces précisions sur la façon dont t’es venue cette histoire. C’est toujours intéressant de découvrir comment procèdent les auteurs.

Et je suis content d’avoir un peu apporté ma pierre à l’édifice, si je puis dire !^^

En tout cas, je te remercie pour cette histoire qui, comme je l’ai déjà dit, change des habituels combats au sabre laser. Tu as su insuffler une vie à ton histoire. Et c’est ça qui me plait !

Quant à la photo de Shmi jeune. J’avoue que j’aurais apprécié la voir en un peu plus grand.Mais on remarque déjà bien la beauté de Shmi (ou plutôt de Pernilla August^^). J’étais loin de m’imaginer qu’elle était si jolie, je dois dire.

Sur ce, je te laisse. Et te dis à bientôt pour le 10ème chapitre !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Dim 10 Déc 2023 - 21:28   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

sam sanglebuc a écrit:En effet, sacré ressemblance !

Y a de quoi, c'est une photo de l'actrice au début de sa carrière (elle a joué dans Fanny et Alexandre)

Au fait, Sam, je ne t'ai pas demandé si ça te plaisait cette petite romance à l'eau de rose... ?
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar sam sanglebuc » Lun 11 Déc 2023 - 5:53   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Bizarre. Je m'interroge sur mes impressions sans trop les comprendre.
J'ai immédiatement perçu Mitch comme malaisant, voyant venir le drame banal et sordide, qui m'a coupé le goût pour la suite !
Que d'émotions pour une simple romance me diras tu !?
Je n'accroche pas, même si les derniers événements ont un petit peu éveillé ma curiosité. Aurais je besoin d'histoires dramatiques pour exorciser mon quotidien ? Moi qui pourtant assume sans problème "pleurer quand c'est trop beau" ?
À moins de changer d'avis avant la fin, je me rattraperais avec une autre de tes fics !
Ben: "Tu n'es pas seule"
Rey: "Toi non plus"
# JE SUIS KYLO - REYLO VIVRA !
sam sanglebuc
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 240
Enregistré le: 09 Sep 2017
Localisation: Libourne (33)
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 11 Déc 2023 - 13:21   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Alors, si tu veux de la beauté tragique comme dans mes deux dernières fanfic, tu vas être servi !

Mais c'est clairement pas de Mitch que ça viendra. J'aime trop ce personnage pour en faire autre chose que ce qu'il est, un mélange entre Rocky Balboa et André le Géant dans "The Princess Bride" un doux colosse à la fois lumineux et un peu tragique.

Cette histoire est né quand j'ai commencé à imaginer Mitch. Il m'est venu, comme ça, sans que je sache trop pourquoi. Un jour, alors que j'essayais de me motiver pour me remettre à la lecture des fanfic de nos copains, j'ai eu un genre de flash : et si la maman d'Anakin avait eu une histoire d'amour étant très jeune avec un personnage qui serait très différent d'elle ?

A vrai dire, j'ai pas réfléchi plus de deux secondes et pour moi c'était l'évidence, je la voyais, comme je te l'ai dis il y a quelques semaines, avec un Schwarzenegger de 20 ans. (J'aurai bien mis une photo mais les seuls images qu'on a de lui a cet âge là, il est rarement habillé avec plus qu'un slip de bodybuilder, et ça ne colle pas avec ce que je voulais faire du personnage). Pour ne rien te cacher, à ce moment là, j'étais en pleine "Schwarzymania". Je venais de m'enfiler les meilleurs films de la carrière de mon acteur préféré et je ne pensais littéralement qu'à lui H24.

Mon imagination s'est mise à tourner en roue libre, de manière totalement indépendante de ma volonté et tout s'est mis en place en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "fanfic" : le passé de Shmi, son enfance, son entrée dans la vie d'adulte en même temps que son entrée à l'usine, leur rencontre... et pour la suite, comme je l'ai déjà dis plusieurs fois en commentaire, pas de plan préétabli, c'est venu au gré de l'inspiration du moment et ça s'est étoffé au fur et à mesure.

Dès le début, j'ai imaginé Mitch comme un personnage très solaire, très positif. C'est Shmi qui a plus de mal à sortir de sa coquille et à voir au delà des apparences.

Dans pas mal d'histoire d'amour, ce sont les personnages qui se mettent eux-mêmes des bâtons dans les roues et qui s'empêchent d'avancer l'un vers l'autre, à cause de leurs scrupules, de leur égo, de leur trauma... Là comme ils sont tous les deux très jeune, c'est pas le cas. (enfin presque). Leur histoire d'amour est très simple et va grandir en même temps qu'eux. Mais l'univers qui les entoure est loin d'être bienveillant.

Comme on sait que Anakin n'a pas de père et que Shmi est seule, apparemment depuis longtemps quand on la découvre, on peut en déduire... et bien ce qu'on peut en déduire, enfin je vais pas me spolier moi-même !

Mais entre l'explosion de l'usine et la menace fantôme (où Shmi est vraiment beaucoup plus âgée), il se passe un paquet de trucs, je te laisse découvrir. J'attend que Den ai fini sa lecture et je posterais le chapitre suivant.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Mer 13 Déc 2023 - 22:47, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Lun 11 Déc 2023 - 16:35   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Je pense que je n'ai plus qu'un chapitre à lire! J'essaie de faire ça dans la semaine!

Au fait, as-tu vu mon avis sur le chapitre 9?
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 11 Déc 2023 - 18:03   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Oui, je l'ai vu. Encore une fois merci beaucoup à toi !

Et oui, sacré choc que cette catastrophe industrielle...

J'ai commencé à explorer le monde ouvrier dans "Retrouve-moi sous les fleurs de l'arbre Uneti" et c'est un monde que je trouve fascinant. Mais finalement dans "Retrouve-moi", l'usine n'était là qu'en toile de fond et n'influait pas beaucoup sur la vie de Reddeck, très détaché de son environnement.
Pour "Le signe du dragon", le cadre industriel est beaucoup plus important. Il est plus développé, et a beaucoup plus d'influence sur la vie de Shmi.

D'ailleurs la première phrase annonce la couleur : "Elle était née esclave, et elle le resterait toute sa vie."
Dès le départ, "Le signe du dragon" c'est surtout la description du parcours d'une jeune esclave, qui doit lutter pour trouver sa place dans cet univers avec tout ses aléas, univers qui ne lui épargnera absolument rien et qui fera d'elle la Shmi que l'on rencontre dans la menace fantôme.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Lun 11 Déc 2023 - 18:11   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

A ton service !^^

« Retrouve-moi sous les fleurs de l’arbre Uneti », il faudra aussi que je le lise un jour ! J’irai jeter un œil dès que « Le signe du Dragon » sera terminé. J’aurai peut-être un autre regard sur cette histoire !
Oui, et c’est un cadre très original pour du Star Wars. D’ailleurs, je n’avais jamais pensé que Shmi aurait pu travailler dans ce genre de secteur. Pourtant, maintenant, cette idée me semble évidente ! Comme quoi, ta fic a réussi à me faire voir le personnage sous un autre angle.

Donc, ta fic se termine par la naissance d’Anakin ? Ou alors elle va plus loin ?
En tout cas, j’ai hâte de pouvoir lire le chapitre 10 pour que tu puisses continuer à publier ton histoire. Rah ! Je bloque tout ! Je suis honteux !^^’

Allez, passe une bonne soirée, l’amie.

À bientôt !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 11 Déc 2023 - 20:30   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Ah, mais je ne vais pas te dire comment ça se termine :sournois: :sournois: :sournois:
tu verras bien.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Mer 13 Déc 2023 - 7:08   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Tu as bien raison! Surtout ne me spoil pas un point importent de ton histoire! :)

J'ai encore plus hâte de découvrir les prochains chapitres maintenant!^^
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Den » Mer 13 Déc 2023 - 7:49   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Et voilà ! J’ai lu le chapitre 10 !

Tu as un véritable don pour les ambiances apocalyptiques. Je me suis senti comme asphyxié en lisant ton récit. J’avais l’odeur de la poussière et de la fumée dans les narines. Tu as brillamment réussi ton pari de nous plonger dans cette ambiance apocalyptique, oh que oui !

J’ai beaucoup aimé ces « retrouvailles » entre Shmi et Thumy. Et également la façon dont réagit Shmi à tout ça. Normal qu’elle s’endorme avec tout ce qui se passe. Elle doit être épuisée à force d’apporter son aide et à courir dans tous les coins.

Et puis, on nous rassure sur le cas de Mitch. Et ça, ça fait du bien !^^ C’est que je me suis attaché à ce personnage. Et également à tous les membres de cette histoire. Ils sont tous si différents, ils sont devenus la famille de Shmi. Peut-être même la seule qu’elle ne connaîtra jamais.

En tout cas, c’est un chouette texte que tu nous proposes. Et j’ai hâte de découvrir la suite, que tu vas enfin pouvoir poster !^^

Je te dis à bientôt pour la suite !

Et te souhaite une très bonne semaine !

À bientôt !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mer 13 Déc 2023 - 13:02   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Je suis contente que ça t'ai plu Den, je suis contente de voir que mon style de description peut être efficace.

Et c'est génial si les personnages et l'histoire te plaisent et te parlent...
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mer 13 Déc 2023 - 13:04   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Je vais pouvoir reprendre un rythme de publication normal !

Le prochain chapitre sortira donc dimanche

à bientôt !
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar GTZL1 » Mer 13 Déc 2023 - 21:39   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Bonne nouvelle, j'ai hâte :)
"You're not fighting me. You're fighting yourself... and losing."


Fan-fics: Le Secret de Ryloth, Je vous l'avais dit, Zolta : premières armes
GTZL1
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1590
Enregistré le: 09 Avr 2020
Localisation: flying Maul's Gauntlet
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mer 13 Déc 2023 - 22:22   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Image
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Dim 17 Déc 2023 - 12:07   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 11

Retrouvailles


Dès que le jour commença à baisser, Myriana rassembla les filles de la chambrée pour aider Sybi à rentrer avec elles à l’immeuble où elle serait bien mieux que dans ce hangar infernal.

L’agitation sur la place centrale n’avait pas diminuée, la chaussée qui menait jusqu’au quartier des mineurs était tout aussi encombrée, le béton de la rue avait été complètement défoncé par le passage des machines de chantiers, et les filles eurent toutes les peines du monde à regagner leur immeuble.

La vieille Modama les accueilli en les serrant dans ses bras. Elle confia Sybi à une ancienne et poussa sans ménagement les autres vers la salle de douche qui avait été raccordée à une citerne mobile. L’eau était glacée et le débit atrophié mais elles en profitèrent jusqu’à la dernière goutte.

Au sous-sol, une unique lampe à pétrole jetait sur les murs des lambeaux d’ombres fantastiques et de lumières dansantes et dorées. Ils étaient tous là. Presque. Sur la centaine d’habitants que comptait l’immeuble, seuls manquaient les trois blessés que Thumy avait évoqué, et quatre autres, une femme et trois hommes dont on n’avait aucune nouvelle.

Après un diner copieux et une courte veillée, ils quittèrent le sous-sol par petits groupes. En l’absence de gardiens pour fermer les portes, beaucoup éparpillèrent dans les couloirs pour discuter à leur aise. D’autres s’assirent sur le palier ou les balcons de l’immeuble, observant le défilé incessant de machines, de véhicules et de groupes des forces armées qui circulaient dans la rue.

Dans un coin du sous-sol encore éclairé par la lampe à pétrole, Shmi s’était réfugié dans les bras de Mitch avec l’intention d’y rester le plus longtemps possible, son dos appuyé contre le torse du géant, simplement pour se reposer, pour puiser dans sa force toute la force qui lui manquait. Là elle retrouvait un sentiment de sécurité qu’elle avait l’impression d’avoir perdu des siècles plus tôt, en voyant s’écrouler le dôme de la fonderie.

- Est-ce que tu as eu peur Mitch ?

Il hésita avant de répondre.

- À un moment, on a trouvé un type écrasé par une dalle de béton, encore vivant. Il hurlait. Quand on a réussi soulever la dalle, il était mort. J’ai compris qu’on ne pourrait pas sauver grand monde. Et on a sauvé personne. Absolument personne.

Ses derniers mots s’étranglèrent dans sa gorge. Il prit la main de Shmi pour la serrer un instant contre ses lèvres.

- Quand la foule s’est mise à courir, de loin, j’ai vu quelqu’un tomber et ne pas réussir à se relever. J’ai voulu l’aider mais je n’ai rien pu faire. Et puis j’ai pensé que ça aurait pu être toi. Là j’ai eu peur, vraiment peur.

Il relâcha son étreinte. Shmi et se tourna pour lui faire face. Elle prit entre ses mains le visage buriné, les joues rugueuses et voyant ses traits défaits, abattus, fut effrayée de ne plus voir en lui le surhomme qu’il aurait dû être.

- Mitch, normalement il n’y a que ma force qui te puisse te faire peur, tu te rappelles ?

Il lui répondit avec un demi sourire :

- Tu sais je crois que c’est la première fois de ma vie que je suis fatigué.

- Moi aussi j’ai besoin de dormir…

- On se retrouve demain ?

- Demain, oui.

Main dans la main, ils montèrent au premier étage, jusqu’à la chambrée de Shmi.
Après avoir fermé la porte derrière elle, elle s’arrêta un instant et sans réfléchir, le cœur battant, incapable de se retenir plus longtemps, elle rouvrit la porte qu’elle venait de fermer.

- Mitch !

Il était à peine au bout du couloir. Il se retourna et revint vers elle. Elle prit à nouveau son visage dans ses mains et l’embrassa avec fièvre. Il lui rendit son baiser, son visage s’illuminant de ce sourire immense qui traduisait la lumière profonde qui vivait en lui, et posa son front sur celui de Shmi.

- Il n’y a que ma force qui te puisse te faire peur, d’accord Mitch ?

- Ne t’inquiète pas pour moi Shmi.

- A demain ?

- A demain, oui.

Shmi s’éloigna de lui, les joues brûlantes, le cœur prêt d’éclater, et referma à nouveau la porte derrière elle avec le sentiment d’avoir fait la plus belle bêtise de sa vie.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Mer 07 Fév 2024 - 20:19, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Lun 18 Déc 2023 - 6:52   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Roooh ! C’est romantique, tout cela !^^

J’avoue que cette histoire d’amour est plutôt jolie. On ressent bien la force de leurs sentiments dans ton texte. Ç’en est émouvant. Surtout la dernière scène.

J’ai beaucoup apprécié que Mitch soit choqué par ce qui s’est passé plus tôt, par tous ces cadavres qu’il a vus. J’ai aussi aimé qu’il se sente fatigué de tout ça. Ça rend le personnage beaucoup plus crédible, selon moi. Plus humain. Ce n’est pas qu’un tas de muscle, c’est également un gros cœur qui bat.

D’ailleurs, c’est surtout Mitch qui est le personnage principal de cette partie. Et j’aime voir Shmi auprès de lui. Ça donne lieu à de petites scènes de la vie quotidienne d’un esclave très touchantes.

Sinon, c’est toujours très bien écrit. J’apprécie beaucoup ton style. Et surtout tes dialogues qui sonnent toujours juste.

Bref, j’ai hâte de lire le prochain chapitre. J’avoue ne pas trop savoir où tu vas nous emmener, mais je sens que ça va être déchirant. Et que ça va me plaire ! ^^

Sur ce, je laisse mes camarades poster un petit message sur cette histoire. N’oubliez pas que ça fait du bien à son auteure !

A la prochaine pour de nouvelles aventures !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 18 Déc 2023 - 11:37   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Merci Denny t'es un chou !
Merci pour ta lecture et ton commentaire, un vrai cadeau de Noël !

D'ailleurs cette petite histoire d'amour toute mignonne, c'est parfait pour Noël...
Ce qui est intéressant, c'est de faire évoluer le regard de Shmi sur Mitch parce que c'est ça qui la fait grandir.
Elle commence sans vraiment le voir, ensuite, elle le voit comme une menace puis comme un allié, elle l'apprécie et l'admire de plus en plus, Puis elle fini par tomber franchement in love et le voir comme un dieu, un héros, un surhomme, et finalement elle doit apprendre à le voir tel qu'il est vraiment, simplement un homme, et prisonnier, comme elle.

C'est comme l'univers qui l'entoure, elle commence par le percevoir comme entièrement hostile, puis elle fini par s'y sentir plutôt bien, puis elle découvre une de ses pires menaces. Tout ça lui apprend à voir son monde comme ce qu'il est vraiment : un univers carcérale.

Merci pour ton compliment sur les dialogues, d'autant plus que pour ceux-là je ne me suis vraiment pas foulée et je les trouve à la limite du médiocre...

Oui, il va encore se passer plein de chose avant l'épilogue. Beaucoup d'amour et pas mal d'épreuve à traverser...

Ceux qui ont lu mes deux fanfic précédentes remarqueront mes progrès : je passe de baisers étalés sur des pages entière à un qui tient en une demi phrase ! :roll:
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Lun 18 Déc 2023 - 11:57, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 18 Déc 2023 - 11:51   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Bonjour à tous

Pendant les vacances de Noël il va y avoir un changement dans le rythme de publication, en effet, j'ai l'habitude de publier le dimanche mais là, les deux prochains dimanches c'est le 24 et le 31 décembre, pile dans le gros rush de préparation des fiesta.

Du coup, je publierais le chapitre 12 ce jeudi 21 décembre, le chapitre 13 le mardi 26 décembre et le chapitre 14... quand j'aurai fini de digérer le gâteau aux marrons de Mamie (quelque part entre le 2 et le 8 janvier).

Pour le chapitre 12, ce sera encore quelque chose d'un peu particulier qui sort de ma narration habituelle. Enfin, vous verrez.

Bonne fin d'année à tous, bon courage pour la préparation des fêtes et surtout un très, très Joyeux Noël à toute la famille SWU !!!
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Lun 18 Déc 2023 - 22:55   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Au fait, je vous ai pas demandé : il vous a plu ce chapitre 11 tout mignon ?
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Jeu 21 Déc 2023 - 16:54   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 12

Insomnie


Mais pourquoi t’as fait ça ?

Pourquoi pas après tout ?

Oui mais pourquoi ?

J’avais envie.

Et alors, depuis quand tu fais ce que tu as envie ?

J’ai le droit de flirter non ?

Ah, parce que maintenant c’est un flirt ?

C’est ça.

Prends-moi pour une idiote… depuis quand tu as envie de flirter avec lui ?

Je fais bien ce que je veux !

Donc ça y est, il l’a gagné, son trophée ?

Non, il n’est pas comme ça. Ce n’est pas ça qu’il veut.

Qu’est-ce que tu en sais ? il avait l’air ravi, non ?

Et alors ?

En tout cas, toi tu as eu ce que tu voulais ?

ET ALORS ?

Donc c’est ça que tu veux ? Un flirt pour passer le temps, un truc pour t’amuser ? Ou alors c’est juste pour te rassurer ? Franchement je croyais que tu valais mieux que ça. Mais surtout je croyais que lui, il méritait mieux que ça. Et puis, je ne te trouve pas très prudente, tu ne sais même pas ce qu’il veut.

Il avait plutôt l’air d’accord…

Tu sais bien que je ne parle pas de ta bêtise de ce soir. Qu’est-ce qu’il veut vraiment ? Et toi qu’est-ce que tu veux vraiment ?

Ça ne te regarde pas.

Shmi je suis une petite voix dans ta tête. Ça ne sert à rien de te cacher.

Eh bien tu me prends la tête avec ta petite voix ! On dirait Lady Coldson.

Merci du compliment. Quant à te prendre la tête, ne t’inquiète pas, tu fais ça très bien toute seule. Donc je reprends depuis le début : qu’est-ce que tu veux ? Répond et sois honnête.

Je veux être avec lui.

Être avec lui… ?

Tout le temps, tous les jours, toute ma vie.

Et lui, qu’est-ce qu’il veut ?

Je ne sais pas. Il veut me mériter, mais je ne comprends toujours ce que ça veut dire…

Lui et toi, est-ce que c’est possible ?

Non.

Pourquoi ?

Parce que lui ou moi on peut être revendu d’un jour à l’autre.

Donc…

Pas touche.

Sinon ?

On va souffrir tous les deux. Mais de toute façon maintenant c’est trop tard. Et en plus je sais qu’on s’aime.

Ça y’est… Tout à l’heure ce n’était plus qu’un flirt, maintenant c’est redevenu le grand amour. Mais d’abord qui t’as dit qu’il t’aimait ? Et toi, tu crois que tu l’aime ? Mais ma pauvre fille, est-ce que tu sais seulement ce que c’est qu’aimer ?

C’est comme Older et Maddie…

Eh ben crois-moi, t’en es pas encore là…

Mais si je veux quand même être avec lui, là, maintenant ?

Tu sais à quoi t’attendre.

Mais alors qu’est-ce que je devrais faire ?

Attendre.

Attendre quoi ?

Grandis un peu. Tu verras si ça vaut le coup.

Et si on est séparé avant que je sache si ça vaut le coup ?

Eh bien il faudra passer à autre chose. Et crois-moi, ce sera plus facile s’il n’y a rien entre vous.

Mais il y a déjà quelque chose.

Pas faute de t’avoir prévenu. Débrouille-toi pour que ça n’aille pas trop loin.

Et si je me rends compte que ça vaut le coup ?

Il faudrait peut-être lui demander son avis d’abord, non ?

Mais si ça vaut le coup ?

Alors il faudra protéger ça plus que n’importe quoi au monde. Ça pourrait être la meilleure chose qui puisse t’arriver, alors ne gâche pas tout. Mais surtout, surtout, ne te fais pas d’illusion. N’oublie surtout pas que tu n’es qu’une esclave. Ce n’est pas toi qui décides.

Je sais. Mais être avec lui c’est ma seule liberté.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Mer 27 Déc 2023 - 15:27, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Sam 23 Déc 2023 - 5:05   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Coucou!

Je vois que le nouveau chapitre est là!^^

Je le lirais ce mardi!

Passe de bonnes fêtes!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Sam 23 Déc 2023 - 10:49   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Merci !
Joyeux Noël à toi aussi Den
(et au fait, mardi il y aura un chapitre en plus, comme ça tu feras d'une pierre deux coups).
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Mar 26 Déc 2023 - 5:40   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

C’est un chapitre incroyablement original que tu nous livres, là. Original et fascinant. C’est une plongée dans les pensées de ton personnage principal. Une discussion avec soi-même comme on en a tous déjà eues un jour.

Une fois de plus, je vais t’avouer que ça rend Shmi beaucoup plus humaine. On sait maintenant que c’est une jeune fille comme les autres. Avec ses doutes, ses espoirs, ses faiblesses. C’est ce qui fait que j’ai beaucoup apprécié ton chapitre.

Ses questionnements sont d’ailleurs tout à fait utiles pour clarifier ses intentions, on est certain maintenant qu’elle aime vraiment Mitch. Et que ça lui fait peur. Ce qui est normal. Comme elle se le dit : ils pourraient être revendus et séparé un jour ou l’autre…

Ah pour sûr, j’ai beaucoup apprécié ces questionnements. Ce qui en fait l’un de mes chapitres préférés.

Sur ce, je vais te laisser et te souhaiter un Joyeux Noël ! A bientôt pour d’autres chapitres !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mar 26 Déc 2023 - 18:29   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Salut Den

Merci pour ta lecture !

Pour ce chapitre, je n'était vraiment, vraiment pas sûre de moi. C'est typiquement le genre de chapitre qui peux faire complètement sortir quelqu'un de sa lecture tellement il est particulier. Mais je suis contente de voir que ça te plait et que tu as pu rentrer dedans.

Pour le prochain chapitre, on reviens sur une narration plus classique.

C'est juste du contexte. Un peu de contexte ça fait pas de mal.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Dollowin Branthor » Mar 26 Déc 2023 - 18:35   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Chapitre 13

Mutations


Les journées qui suivirent furent d’une rudesse incroyable. Malgré l’aide et les services d’urgences envoyée par la République, les équipes manquaient de machines et de mains d’œuvre, les ingénieurs manquaient de moyens de communication, les blessés mouraient faute de soin et les bâtiments entourant le cratère, fragilisés autant par l’explosion que par les éboulements, s’écroulaient les uns après les autres, faisant chaque jour de nouvelles victimes. Le courant et l’eau n’avaient pu être rétablis, les citernes étaient insuffisantes et le vrombissement des groupes électrogènes ne cessait jamais. Il était rarement question de repas au milieu du jour et les ouvriers devaient se contenter de celui du soir pour tenir toute la journée suivante.

A défaut de cohérence, les contremaitres montraient une virulence exceptionnelle, sanctionnant avec une violence absurde les écarts de conduite les plus infimes tout en laissant passer les fautes les plus graves.

La grande majorité des esclaves avaient été réquisitionné pour seconder les pelleteuses et les foreuses qui devaient faire du cratère une mine à ciel ouvert, s’avançant là où l’instabilité du terrain empêchait les machines de manœuvrer. Les éboulements étaient fréquents et des explosions de poches de gaz pouvaient survenir à tous moments. La mort frappait au hasard. D’autres esclaves dégageaient les débris causés par l’effondrement des bâtiments, tombant à chaque instant sur les cadavres de leurs camarades horriblement défigurés. Le petit nombre qui restait s’occupait de l’intendance et des blessés.

Malgré l’intense activité déployée partout, il apparut au bout de plusieurs mois que le complexe minier se dégradait à vue d’œil et qu’il serait presque impossible de le remettre en fonction.

On décida alors de garder seulement les esclaves les plus forts et les plus expérimenté pour sécuriser ce qui pouvait l’être avant d’entamer des travaux de fond permis par l’arrivée de nouvelles machines, et d’envoyer la grande majorité des esclaves à l’extrémité de la ville, sur le site secondaire qui devenait le seul espoir du syndicat de ne pas perdre le monopole de l’exploitation des ressources du système. Shmi et ses amies étaient parmi eux.

Dès lors, il fallut se lever plus tôt, prendre un transport sur rail inconfortable et brinquebalant qui traversait la ville pour un long trajet nocturne qui menait jusqu’au site secondaire et ne revenir que tard le soir.

Malgré la fatigue, attelés à leur nouveau travail, les esclaves du site principal retrouvèrent presque avec gratitude la cadence immuable des chaines de montages, le bruit familier des ateliers, la tranquillité d’un asservissement qui les tenait à l’écart des horreurs subies pendant trois les derniers mois. A leur grande surprise Ils y gagnèrent également un jour de congé tous les dix jours, qui n’avait pour but que de les maintenir en vie malgré la fatigue engendrée autant par le travail que par le trajet.

Durant les dix jours de travail, malgré le retour à l’immeuble, le temps de la veillée avait disparu, remplacé par la nécessité absolue du sommeil. La vie chaleureuse des chambrée et les instants de bonheur fraternel du soir n’existaient presque plus, et ne ressurgissaient que lors des jours de congé décimaux.

Les esclaves trouvaient dans ces moments une liberté qui leur était inconnue jusqu’alors. Au matin, ils dormaient le plus tard possible puis assaillaient les cuisines pour festoyer ensemble avec tout ce qu’ils y trouvaient, et passaient l’après-midi à se reposer dans les chambrées, sur les balcons ou le palier de l’immeuble, à dormir ou discuter entre eux. Certains aidaient aux cuisines. Les plus curieux s’aventuraient parfois hors du quartier des mineur pour explorer la ville, en grande partie déserte, abandonnée depuis la catastrophe, contemplant les vestiges d’une vie qui leur était interdite.

Le soir, la veillée était plus bienfaisante que jamais. Les ouvriers du site secondaire retrouvaient avec joie leurs amis restés au travail sur le site principal, on prenait des nouvelles des uns et des autres, on redisait les noms des disparus, on écoutait l’Ancien évoquer de semblables évènements du passé, on chantait doucement, on dansait parfois et l’on se couchait le plus tôt possible pour trouver la force d’affronter à nouveau dix jours de travail ininterrompu.
Modifié en dernier par Dollowin Branthor le Mer 27 Déc 2023 - 15:27, modifié 1 fois.
"La Force est avec toi jeune Skywalker. Mais tu n'es pas encore un Jedi" Dark Vador - L'Empire contre-attaque
Dollowin Branthor
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 328
Enregistré le: 08 Juin 2021
Localisation: Les pieds sur terre, la tête ailleurs
 

Messagepar Den » Mer 27 Déc 2023 - 6:16   Sujet: Re: Sous le signe du dragon

Je n’en reviens pas que nous en soyons déjà au chapitre 12 ! Et pourtant, c’est le cas ! Un chapitre de contexte – car, comme tu le dis, il en faut – qui nous permet de mieux cerner la situation gravissime dans laquelle sont nos héros.

J’avoue que plus nous avançons, plus je vois un drame plus grave arriver. J’espère me tromper, mais j’en doute fort. Après tout, « Anakin n’a pas de père », il est donc fort à parier qu’un destin tragique attend Mitch.

J’apprécie beaucoup ces instants de contextualisation où du nous présente un peu de background et où tu nous montres la réelle teneur de la condition d’esclave. J’ai senti mon cœur se serrer lorsque tu nous parles des conditions de travail de nos héros. En fait, je me suis rendu compte que j’avais beaucoup d’attachement pour eux. Ce qui prouve que tu as réussi à nous les rendre amicaux, proche de nous. De ça, tu peux en être fière !

Et puis, il y a Shmi. Je ne répèterai jamais assez le fait que tu ais fait le bon choix en décidant de nous écrire cette histoire. La femme dure de Tatooine nous y est présentée comme beaucoup plus humaine, plus naïve, mais au combien plus attachante.

Je suis heureux de lire ton histoire, d’une part parce qu’elle traite de sujets peu communs. Mais aussi parce que j’aime beaucoup ton style. J’éprouve une grande hâte à l’idée de découvrir le prochain chapitre, la prochaine péripétie que nos héros vont devoir surmonter. Selon moi, il est dommage que tu n’aies pas plus de commentaires. Je le répète, cette histoire vaut la peine d’être lue.

Et je te remercie de nous l’avoir proposée. :)

Je te dis donc à la prochaine pour le chapitre 13 ! J’espère qu’il ne portera pas malheur à nos héros !^^

A bientôt !
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6131
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations