[Recueil SWU #1:] Ordre 66 : La Fin d'une Ère

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar raouse » Dim 17 Juil 2005 - 12:54   Sujet: [Recueil SWU #1:] Ordre 66 : La Fin d'une Ère

Voilà, je poste mon petit travail. Ce texte est le premier d'une série d'épisodes, relatant la chute de la démocratie, l'avènement de l'Empire dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Coruscant, An –20
Coupole du Sénat Galactique

La machination de Palpatine à marché. La république s’est écroulée. Il n’a pas renoncé à ses pouvoirs spéciaux. Il a proclamé un Empire… et il s’est lui même… proclamé Empereur à vie ! Dans ma nacelle du Sénat, son discours fait frémir tout les sénateurs… Ils sont heureux, ils applaudissent. Ils n’ont pas compris qu’ils n’ont plus aucun pouvoir ?

La veille, Palpatine aurait pu être la victime d’un assassinat, de la trahison des Jedi. Je n’en croyais pas un mot. Il les a tous fait tuer. La fumée émanait du Temple Jedi. Il les a déclarés ennemis de la république. Quelle république ? Cette république qui est morte maintenant ? Il n’y a plus de Démocratie. Chaque gouvernement, république, monarchie, des systèmes appartenant à la République est devenu le territoire d’un gouverneur local. Les gouvernements autochtones existent encore, bien sûr, mais il ne sont plus que des artifices pour légaliser aux yeux de la population, le gouvernement Impérial. Les Soldats Clones ne servent plus à combattre, ils servent à imposer l’ordre Impérial dans toute la galaxie.

Il était temps d’agir. J’ait participé à la pétition des Deux Mille, qui n’a servi à rien, puisque le nouvel « Empereur » l’a considéré comme une liste noire de ceux qui s’opposaient à lui.
Et, j’en suis sûr, il nous fera tous arrêter. C’est donc le moment d’agir. Un baroud d’honneur, une petite note qui ne sera pas consignée dans les archives du Sénat, ou alors transformée en Acte de trahison pure et simple.

Je me levais difficilement de mon siège. Et lentement, pour qu’on ne fasse pas trop attention à moi. Je prévenus d’abord tout ceux qui étaient dans ma nacelle de s’en aller. Pour sauver leurs vies. Ils s’exécutèrent. Je prenais le contrôle de l’engin volant et je me mit en « orbite » autour du Podium principal ou siégeait l’Empereur. Je pris la parole :
-Sénateurs ! Vous n’allez pas le laissez…
De cris s’élevèrent, des Sénateurs me sifflèrent… Je baissais la tête comme si j’avais compris la faute que je venais de commettre… Puis je repris doucement :
-Oui. A quoi bon essayer de vous raisonner, puisque vous avez acclamé cet homme quand il a pris le contrôle de la Galaxie. Sénateurs, vous ne servez plus à rien. Et il ne saurait tarder, que cet homme perfide, ce nouvellement nommé – Autoproclamé – Empereur, Dictateur, ne tarde à dissoudre le Sénat !

Puis, je me tournais vers l’homme encapuchonné, qui se tenait sur le Podium central.
-Votre altesse, je sais que vous allez me faire arrêter, ainsi que bien d’autres sénateurs qui s’opposent à vos pouvoirs. Mais à quoi cela va t’il servir ? A dissuader les autres de s’opposer à vous ? Non, puisqu’ils n’ont plus aucun pouvoir ! A simuler une parodie de répression de la trahison de Sénateurs ? Nous servons la République Galactique. Chaque Sénateur qui ne s’oppose pas à ce dictateur, qui tape dans ses mains à chaque déclaration qui accroît son pouvoir, est un sénateur qui n’a rien compris, ou, comme la plupart d’entre vous, n’a Jamais servit la République !!!!!!!
-Je n'ai rien à dire, sénateur, parce que vous êtes pathétique!
Les Jedi ont asservi son esprit, ils l'ont conditionné de manière à ce qu'il s'oppose au fait que je fasse le bien!
Il fit un geste en direction de Mas Ammeda.
-Suffit ! s’écria celui-ci. La séance est levée !

Maintenant, je suis dans mon appartement administratif. J’espère que j’ai inspiré quelques Sénateurs. J’espère qu’on ne servira pas trop de ma prestation contre les opposants à l’Empire.
On frappe à ma porte. Des Soldats de Choc.
-Monsieur, si vous voulez bien nous suivre.

Quelque part sur Coruscant, quelques coups éparts, tirs de blaster, lâchement tirés sur un homme sans défense, lui arrachent des cris. Cet homme est mort peu après la démocratie…

Plus tard donc, d'autrescourts récits...
Modifié en dernier par raouse le Lun 18 Juil 2005 - 10:29, modifié 1 fois.
raouse
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 202
Enregistré le: 28 Avr 2005
 

Messagepar lionel001 » Dim 17 Juil 2005 - 18:28   Sujet: 

Un texte bien sympa !!!
En plus, avec ce genre de texte, il y a plein de possibilités : sénateur, Jedi, clonetrooper, Vador... Franchement, j'atends les autres avec impatience !
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar Lowie » Dim 17 Juil 2005 - 18:33   Sujet: 

:) je ne suis pas sûr ici que la prise de parole osée du sénateur x s'élevant contre la fin des libertés sous Palpatine ait réveillé le Sénat muselé par l'Empire. C'est dommage que Palpy n'ait pas quelques répliques acides à retourner à son opposant ce qui nous aurait gratifié d'un joli duel de mots.

Autrement, ça se lit vite s'attachant à raconter brièvement la lutte d'un personnage contre l'Empire. Pourquoi pas d'autres épisodes bâtis sur le même principe ?

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar raouse » Dim 17 Juil 2005 - 20:33   Sujet: 

vous avez djà tout compris!!!!!!!!!
raouse
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 202
Enregistré le: 28 Avr 2005
 

Messagepar Dark-Solaris » Dim 17 Juil 2005 - 21:54   Sujet: 

Yep, c'est sympathique, quoique en fait un seul texte comme celui-ci ne vaut pas grand chose puisqu'il ne montre presque rien.

J'attends aussi la suite donc, parceque des textes courts comme celui-ci c'est plutôt cool. ça pourrait faire au final un recueil de court nouvel relatant la lutte de plusieurs personnages contre l'ascension d' l'Empire. Est-ce déjà ton but ?
Dark-Solaris
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 320
Enregistré le: 13 Fév 2005
Localisation: Aldera
 

Messagepar raouse » Lun 18 Juil 2005 - 7:47   Sujet: 

il n'y a pas d' "opposition" en elle même à la montée de l'empire, la preuve, mon sénateur fait juste un "baroud d'honnneur" parce qu'il ne veut pas vivre sous une dictature.
ensuite, on verra qu'il n'y a pas d'opposition avec le chapitre "clones", qui prend un ailier en moto jet du général Neyo, un soldat qui suit le commandant "Bacara" 1138, un Soldat qui suit Bly...
chaquant assassinant donc des chevaliers comme, dans ces cas: stass allie, Ki-Adi-Mundi, et Aayla Secura.
Tout ceci appuyera le côté "funeste".
raouse
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 202
Enregistré le: 28 Avr 2005
 

Messagepar raouse » Lun 18 Juil 2005 - 10:09   Sujet: 

Voilà un tout petit morceau de la suite :)

Mygeeto, An-20

Je sert sous les ordres du Général Mundi, du Commandeur 1138 « Bacara », mais, surtout, comme tout les clones, sous les ordres du commandant suprême Palpatine. Ce dernier vient de communiquer au commandeur 1138, par le biais d’une communication prioritaire, sur un canal sécurisé, trois mots, très simples.
Exécuter l’ordre 66.

Le Général Mundi nous menait à l’assaut. Les troupes séparatistes se tenaient de l’autre de ce pont démesuré et couvert de neige, sur Mygeeto.
-En avant ! En avant !, nous encourage-t’il.
Puis il reporte son attention aux troupes ennemies. Nous avançons à petites foulées, pour avoir un meilleur angle de tir, une meilleure portée. Nous nous arrêtons, et nous nous mettons en position de tir.

Le vieux Général se retourne. Un ordre retentit dans le comlink.
-En Joue !
Il finit son tour sur lui-même et nous regarde, une lueur d’étonnement dans les yeux. Cette demi-seconde, entre les deux ordres, semble durer une éternité… Il ne comprend pas…
-Feu !!!
Les détentes claquent sous nos doigts. Les redoutables tirs de plasma, prêt à semer la mort, sortent des canons. Ils se dirigent vers le Céréen. Une première arabesque pare plusieurs tirs, puis une seconde, jusqu'à ce qu’un seul tire touche. Puis, les tirs touchent encore et encore, et de plus en plus. Il s’écroule lentement. La lueur dans ses yeux s’éteint pendant la chute du vieux chevalier…

Nous sommes des clones et nous avons fait notre travail. Je ne suis pas fier de l’avoir tué, je ne regrette pas de l’avoir tué. Je suis un clone._____________________________________________________________

Saleucami, An-20

Le commandant Neyo à reçu, comme tous les clones de la galaxie à l’instant même, le message du commandant suprême. Sujet, verbe, complément. Des milliers de morts…

Les mains sur les manettes de gaz, je m’adapte au rythme du commandant Neyo. Je suis son équipier, son ailier. Nous sommes menés en reconnaissance par le Général Stass Allie. C’est une Jedi.

Nous étions en formation d’escorte, autour du speeder BARC du général Allie. Le commander Neyo me fit un simple signe de la main. Nous poussons un peu les commandes, pour prendre du recul par rapport à la cible. La commande de tir sera pressée, dans quelques secondes, pour faire quelque chose que nous ne jugeons pas. Ce n’est ni mal, ni bien. Nous ne pouvons pas faire la différence, entre ces deux notions fondamentales. On fait simplement ce que l’on a à faire. Peu importe qu’il y ait des milliers de morts, des femmes, des enfants.

Les décharges rouges, le plasma, les canons, tout ceci donne naissance un peu plus naissance au côté obscur. Ainsi soit-il…
Quelque part, sur un champ de bataille d’une planète quelconque, des traces rouges strient le crépuscule. Puis une explosion, rouge elle aussi. Le crépuscule peut maintenant passer à la nuit…
raouse
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 202
Enregistré le: 28 Avr 2005
 

Messagepar kamocato007 » Lun 18 Juil 2005 - 22:00   Sujet: 

J'ai lu avec plaisir les 3 courts récits. ça se lit vite, c'est rapide, précis, efficace. Le style, dynamique et simple, ainsi que la personne choisie -la première- en est pour beaucoup.

La première histoire, celle d'un sénateur des 2000, nous met directement dans la peau d'un des seuls sénateurs à comprendre la situation. Palpy annonce son empire. Dommage qu'il n'y ai pas un plus long dialogue entre le sénateur sans nom et l'Empereur, ça aurait pu être pas mal :wink: La fin est classique -on s'y attend, dommage qu'il n'y ai pas de suite- mais efficace. Une bonne première nouvelle, très prometteuse pour l'avenir.

Les deux autres nous présente la mort de ki A Di Mundi et Stass Alie, comme on a pu le voir dans les films, mais du côté des clones. J'aurais bien aimé que tu te mettes dans la peau d'un seul plutôt que de l'escouade, voir un peu ses sentiments face à cette scène -s'il en a des sentiments :( - Mais tout accroche très bien.

A quand la suite ? Peut-être feras-tu quelques autres nouvelles, comme l'assasinat de Jaak Ti, ou d'autres Jedi moins connu pendant l'ordre 66. il serait bon de garder la première personne :wink:

En attendant une histoire (un roman, même :D ) sur ma chère twi'lek de Felusia...
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar Lowie » Mar 19 Juil 2005 - 12:54   Sujet: 

:) c'est pas mal dommage qu'on n'a pas le loisir de s'attacher plus que ça aux personnages sans vraie identité - dans le cas des clones ça peut se comprendre encore :P -.

Et, le style malgré qu'il soit bon ne restitue pas assez le côté triste des morts surprises des Jedi. Honnêtement, c'est comme si je lisais un journal prenant connaissance de nouvelles de morts relatées sans réelle émotion. Sinon, l'idée à la base de ces courtes nouvelles est excellente : à toi de leur donner plus d'émotions encore.

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Lowie » Jeu 21 Juil 2005 - 10:31   Sujet: 

:) bon j'ai déploré que Boba Fett eh oui ne soit pas dans ROTS. Mais si tu faisais un petit récit le montrant - même enfant il a de la ressource dans AOTC 8) - face à la situation impériale, ce serait lui rendre justice :) et aurait un beau parfum d'inédit - le défi est lancé :D :wink: . :ange: fais comme tu le sens : la réaction d'un chasseur de primes face à l'avènement de Palpy m'intéresse sérieux plus que les assassinats à répétition de Jedi secondaires par des clones après ceux que tu as efficacement dépeint.

Lowie.
Modifié en dernier par Lowie le Jeu 21 Juil 2005 - 10:34, modifié 1 fois.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar raouse » Jeu 21 Juil 2005 - 10:33   Sujet: 

bah disons que j'ai assez de travail avec ma fan-fic principale, alors je ne l'abandonne pas vraiment (accroché à un arbre sur une aire d'autoroute) mais si quelqu'un veut s'en occuper, moi sinon je le confie à la SPA! :D
raouse
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 202
Enregistré le: 28 Avr 2005
 

Messagepar Lowie » Jeu 21 Juil 2005 - 10:39   Sujet: 

:lol: si Dark William, Kamocato,... sont prêts à relever le défi je serais encore plus excité par la chose : un collectif d'auteurs pondant des petits récits ayant pour acteurs des personnages divers contre/pour la dictature impériale. Pour le moment, avec les vacances c'est pas évident de rassembler beaucoup d'auteurs de FF - déjà que les lecteurs se comptent sur les doigts d'une main :D - mais l'idée est dans l'air.

:D :wink: Kamocato pourquoi n'écrirais-tu pas sur la mort :cry: de ton amoureuse Aayla ?

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar raouse » Jeu 21 Juil 2005 - 10:47   Sujet: 

en voilà une bonne idée!!!
allez, ceu qui ont assez de courage pour écrire une page, moi jai une ébauche à bosser!!!
courage! (moi aussi j'aime bien Aayla Secura, mais disons que j'ai une Taëli dans mon coeur... lol)
raouse
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 202
Enregistré le: 28 Avr 2005
 

Messagepar lionel001 » Jeu 21 Juil 2005 - 11:28   Sujet: 

Je veux bien bosser sur un personnage... je pense à Nick Rostu, de Point de Rupture, ça peut être intéressant de montrer sa réaction par rapport à la mort de Windu, qu'il considère un peu comme son chef...

En plus, ce genre de projet m'emballe bien, car j'ai parfois du mal à me concentrer sur une "vrai" fan-fic bien longue !

Bon allez, je me lance sur Nick Rostu ! :D
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar raouse » Jeu 21 Juil 2005 - 11:53   Sujet: 

eu fait le mais il faudra peut-être la modifier au futur, car matthew woodring stover à dit qu'il aimerait reprendre son perso.
mais rien de confirmé, donc bon courage!
raouse
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 202
Enregistré le: 28 Avr 2005
 

Messagepar Renac » Jeu 21 Juil 2005 - 12:12   Sujet: 

raouse a écrit:Voilà un tout petit morceau de la suite :)

Exécuter l’ordre 66.

Sujet, verbe, complément


Il n'y a aucun sujet dans la phrase "executez l'ordre 66"

Sinon j'ai beaucoup aimé et je suis pour la meme chose avec Aayla Secura et Boba Feet (le petit veut sa vengeance :evil: )
The Dark Lord shall rise again
Renac
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 73
Enregistré le: 17 Mai 2005
Localisation: Coronet (Corellia)
 

Messagepar Han Solo 666 » Jeu 21 Juil 2005 - 12:21   Sujet: 

les 3 que j'ai lu, ca péte mortel ! j'adore !
"Tous les Jedi sont maintenant des ennemis de la République."
Han Solo 666
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 311
Enregistré le: 02 Juin 2004
Localisation: Le Havre
 

Messagepar Lowie » Jeu 21 Juil 2005 - 12:57   Sujet: 

Une nouvelle série de l'été est lancée si je me sens le courage je crois que je vais me tester avec Chewbacca mais bon faudrait-il encore que je sache aussi bien rédiger que nos talentueux auteurs de FF.

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar raouse » Jeu 21 Juil 2005 - 14:49   Sujet: 

lowie, tu es active sur presque tout les topics fan-fictions et tu as du assimiller tout pleins de styles, et je pense que ça doit donner quelque chose. j'attendrais patiemment de te lire!!! :)
raouse
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 202
Enregistré le: 28 Avr 2005
 

Messagepar lionel001 » Jeu 21 Juil 2005 - 18:49   Sujet: 

raouse a écrit:eu fait le mais il faudra peut-être la modifier au futur, car matthew woodring stover à dit qu'il aimerait reprendre son perso.
mais rien de confirmé, donc bon courage!


Ah bon ?
Alors ça c'est bête, il me plaisait ce perso, et en plus j'avais des idées !
Je vais quand même la finir, on sait jamais. En plus, ça me fera de l'entraînement pour l'écriture !! :lol:
Après ça, il fodra que j'en trouve un autre !
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar Lowie » Jeu 21 Juil 2005 - 18:58   Sujet: 

raouse a écrit:lowie, tu es active


:evil: :D je suis un wookie pas une wookie :P .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar raouse » Jeu 21 Juil 2005 - 20:06   Sujet: 

rho là là c'est pas évident de savoir ce que vous êtes, vous les wookies... je suis sûr que même les ewoks c'est plus facile!! :D
raouse
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 202
Enregistré le: 28 Avr 2005
 

Messagepar Dark-Solaris » Jeu 21 Juil 2005 - 22:20   Sujet: 

ha je me disais aussi, j'ai été étonné de voir "active", mais j'avais préféré ne rien dire au cas où c'était moi qui me trompait.
Dark-Solaris
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 320
Enregistré le: 13 Fév 2005
Localisation: Aldera
 

Messagepar lionel001 » Mar 26 Juil 2005 - 21:19   Sujet: 

J'ai fini le petit texte sur Nick Rostu ! Je relis/vérifie ce soir, et je le posterai demain.
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar lionel001 » Mer 27 Juil 2005 - 11:18   Sujet: 

Et voilà !

Vision

"Dans son rêve, Nick Rostu assiste à la mort du plus grand des Jedi.
Dans son rêve, il voit quatre Maîtres Jedi faire face au Chancelier Suprême Palpatine, dans son cabinet privé, leurs sabres-lasers activés. Il voit Mace Windu, son mentor, son supérieur hiérarchique, celui qui lui a permis de quitter Haruun Kal, celui qu’il considère comme un ami, s’avancer et dire au Chancelier :
- Au nom du Sénat de la République, vous êtes en état d’arrestation, Monseigneur.
- Vous osez me menacer, Maître Jedi ? répond Palpatine
- Le Sénat décidera de votre sort.
- C’est moi le Sénat ! rugit le Chancelier.
Dans son rêve, Nick Rostu voit le Chancelier faire apparaître dans sa main un sabre-laser dont la lame est couleur rouge sang et se jeter sur le quatuor. Il assiste à la mort rapide de Saesse Tiin, d’Agen Kolar et de Kit Fisto, mais c’est à peine s’il s’en rend compte. Dans le lien qu’il partage avec Mace Windu depuis leur rencontre sur Haruun Kal, il est focalisé sur le Maître Korun, et il se retrouve ainsi aux premières loges du duel opposant Windu et Palpatine, leurs lames s’entrechoquant avec fracas, des étincelles jaillissant à chaque contact. Et son cœur fait un bond de soulagement lorsqu’il constate que Windu domine son adversaire et qu’il finit par l’acculer près de la fenêtre. Il le voit s’approcher du Chancelier, son sabre-laser prêt à frapper, et lui dire: - Vous êtes en état d’arrestation, Monseigneur.
C’est à ce moment précis que Nick réalise qu’il y a quelqu’un d’autre avec les deux combattants. Lorsque Windu se tourne et découvre son identité, Nick la découvre avec lui : Anakin Skywalker, le plus grand héros de la République. Et Palpatine profite de cette seconde d’inattention pour contre-attaquer mais, malgré ses éclairs de Force, Mace Windu résiste. Le Chancelier se tourne ensuite vers Anakin :
- Tu vois ? lui demande t’il. Je t’avais dit que les Jedi me trahiraient !
- C’est lui le traître ! dit en retour Mace Windu.
Qu’est ce qui arrive au Chancelier ? On dirait que sa peau... fond ?
Dans son rêve, Nick Rostu assiste à la trahison d’Anakin Skywalker. Il voit Mace Windu lever son arme, prêt à porter le coup fatal, tout comme il voit Skywalker dégainer en une seconde son sabre et trancher le bras armé de Windu. Nick partage la douleur de Mace Windu et son incompréhension face à l’attitude de Skywalker. Le Chancelier, à l’affût, envoie de nouveau ses éclairs bleus sur le Maître Jedi et le projette par-delà la verrière.
Dans son rêve, Nick Rostu assiste à la chute sans fin de Mace Windu. Le maître Jedi prend alors conscience de la présence de Nick. Il lui adresse un ultime message mental -Résiste, Nick. Tu as juré de défendre les idéaux de la République. Si tu y crois, si tu crois en moi, alors poursuis le combat. Résiste.- et attend la confirmation. Sans hésiter, Nick acquiesce, et Mace Windu finit par disparaître dans les ténèbres des niveaux inférieurs de Coruscant avant de sombrer dans celles, définitives, de la mort.

Nick Rostu se réveille en sursaut, couvert de sueur, et instantanément, il sait qu’il n’a pas rêvé, que Mace Windu est mort dans le bureau du Chancelier Palpatine, et la République avec lui.
Comment a t’on pu en arriver là ? C’est inimaginable...
Nick se lève et s’habille en vitesse. Une fois vêtu de son uniforme de major de la Grande Armée de la République, il se rend compte qu’une sirène retentit dans les cieux de Coruscant. Le major se dirige vers la fenêtre donnant sur le paysage urbain de la cité-planète et son cœur se glace : au loin, de la fumée s’échappe du Temple Jedi.
Mais qu’est-ce qui se passe, à la fin ?
Son comlink posé sur sa table de nuit sonne et, dans les rudiments de maîtrise de la Force que Mace Windu lui a enseignés à ses heures perdues, Nick devine qu’il ne s’agit pas de bonnes nouvelles.
- Rostu. Qu’y a t’il ?
- Nick, fait la voix de Jesel Ank, l’un de ses camarades de l’armée, tu ferais mieux de rappliquer immédiatement au centre de commandement de ton secteur. Le Chancelier Suprême a donné l’ordre à tous les corps de l’armée de se rassembler dans l’attente de nouveaux ordres.
- Non, fait Nick. (La réponse lui avait semblé évidente. Tout venait de se mettre en place dans l’esprit de Rostu. La République a disparu, et maintenant que les Jedi sont hors-jeu, ce n’est qu’une question de temps avant que Palpatine ne prenne les pleins pouvoirs pour la remplacer par la Force sait quoi.)
- Comment ça, “non” ? Écoute Nick, les Jedi ont été déclarés hors-la-loi ! Tu as fricoté avec des Jedi et ça risque de se retourner contre toi, alors je t’en prie, montre que tu es un bon soldat fidèle à Palpatine et tout devrait bien se passer !
- Non ! répète Nick. Et je ne suis pas un chien aak, je ne rapplique pas quand on me siffle ! Palpatine a peut-être l’habitude que les clones lui obéissent, mais je n’en suis pas un ! Et d’ailleurs... (Nick a un sourire mauvais en imaginant la réaction de Ank.) je me moque de Palpatine ! J’ai rejoint la République pour Maître Windu, pas pour un politicien, et maintenant qu’il est mort, je reprends ma liberté !
- Comment sait-tu que... commence Ank.
Mais Nick coupe le comlink, n’attendant pas la suite de la question de son vieil ami, et, de fureur, le lance contre un mur de son appartement.
J’ai pris ma décision.
Le jeune homme réunit en quelques minutes ses maigres possessions personnelles, amassées au cours de la guerre. Une heure plus tard, il arrive au spatio-port le plus proche et embarque sur un transporteur en partance pour la Bordure Extérieure. De là, il repartirait pour un autre monde afin de brouiller les pistes d’éventuels poursuivants.
Après tout, je suis un déserteur. Mais c’est étrange... j’en suis fier.
Palpatine aurait sûrement d’autres rancors à fouetter pour s’occuper d’un simple déserteur. Et même si c’était le cas, il savait qu’il pourrait se débrouiller pour échapper à n’importe qui. Il avait survécu lors de la crise sur Haruun Kal, alors ce n’était certainement pas une escouade de clonetroopers qui lui ferait peur. Devant lui, de nombreuses personnes s’étaient regroupées et assistaient à un discours retransmis en direct sur l’HoloNet, que le Chancelier -non, l’Empereur, maintenant, se corrigea Nick- adressait au Sénat. Il y était question d’une conspiration Jedi, d’un attentat contre sa personne, d’un Empire qui allait apparaître.
Nick sourit faiblement. Lorsque Mace Windu lui avait conseillé, quelques semaines plus tôt, de prendre contact avec le monde des contrebandiers et des mercenaires, Nick lui avait logiquement demandé pourquoi. Le Maître Jedi avait alors esquissé un sourire las, et il avait répondu : “Juste au cas où, Nick...”. Et Nick l’avait écouté. Il avait noué des contacts, et au moins une demi-douzaine de personnes dans la Bordure étaient prêtes à lui donner du travail.
Ce qui était bien assez pour commencer une nouvelle vie.
Sa dernière pensée, alors qu’il quittait la planète, fût pour Mace Windu.
Ne vous en faîtes pas, Maître.
Je vous ai promis de résister. Et je résisterais !
"
Modifié en dernier par lionel001 le Jeu 19 Jan 2006 - 16:25, modifié 1 fois.
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar Max Katarn » Jeu 28 Juil 2005 - 12:35   Sujet: 

Franchement raouse j'aime bien le principe, et la manière dont tu racontes.
Continue comme ça !

PS : bon boulot aussi lionel001
Max Katarn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 773
Enregistré le: 17 Oct 2001
Localisation: La Cave aux Trolls
 

Messagepar raouse » Jeu 28 Juil 2005 - 16:51   Sujet: 

bon boulot lionel001!!!!
allez, d'autres, si chacun y met du sien, ça pourrait faire un super receuil à la fin!!!
raouse
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 202
Enregistré le: 28 Avr 2005
 

Messagepar Lord Sarmor » Jeu 28 Juil 2005 - 16:55   Sujet: 

Je viens de lire la dernière parution et effectivement c'est pas mal du tout. J'aime bien l'idée du flashback c'est très intéressant et assez envoutant ;)
Bonne continuation :P

Sarmor
Un ancien staffeur qui vous souhaite une longue vie à tous, comme celle que pourra connaître SWU ...
Qui suis-je ?? Bin y a un lien en dessous pour le savoir ...
Lord Sarmor
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5545
Enregistré le: 14 Mai 2003
Localisation: I'm gone
 

Messagepar Kano » Ven 29 Juil 2005 - 8:30   Sujet: 

Bonne idée d'utiliser Nick Rostu, un personnage que j'avais bien apprécié. :)
A propos, la rumeur dit qu'il serait au casting de la trilogie Coruscant Nights, et je demande pas mieux ! :lol:
La différence entre un troll et un imbécile ? Le troll parle de ce qu'il connaît...
Kano
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3933
Enregistré le: 30 Avr 2001
Localisation: La Cave aux Trolls
 

Messagepar lionel001 » Sam 30 Juil 2005 - 21:22   Sujet: 

Merci beaucoup !! :D
Je suis tenté par l'idée de Kamocato, la mort de Shaak Ti de la main de Dark Vador... Si personne n'est intéresé, je veux bien m'en charger !
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar raouse » Sam 30 Juil 2005 - 21:47   Sujet: 

Je ne voudrais pas dire que c'est la loi du premier arrivé, pemier servi, mais si l'idée est à Kamocato, je te propose de lui demander.
Shaak Ti est la deuxième Jedi à l'intérieur du Temple à mourir, il me semble.
raouse
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 202
Enregistré le: 28 Avr 2005
 

Messagepar Lowie » Mar 02 Aoû 2005 - 21:03   Sujet: 

8) :) 8) :) Belle petite nouvelle Lionel001 avec Nick Rostu. Tu fais revivre avec beaucoup de force la mort de Maître Windu. Si tu ressignes pour une autre nouvelle inédite, je ne suis pas contre :wink: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar kamocato007 » Jeu 04 Aoû 2005 - 13:55   Sujet: 

Je ne voudrais pas dire que c'est la loi du premier arrivé, pemier servi, mais si l'idée est à Kamocato, je te propose de lui demander.


Nan, pas de problème ! On peut aussi écrire la mort de Jedi qui ne sont pas dans le film ! Moi je vais déjà écrire sur ma chérie Ayla (prem's ! :D ) C'est un topic très sympa, et le peu de boulot qu'on y voie est super !

Lionel001, ta nouvelle est extra, l'idée du rêve et tout ça est bien sympathique, ma foi, comme le style. J'attends de voir la mort de Shaak Ti par ta plume ! :)
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar lionel001 » Jeu 04 Aoû 2005 - 18:36   Sujet: 

kamocato007 a écrit: J'attends de voir la mort de Shaak Ti par ta plume ! :)


Merci bien ! Mon prochain texte devrait donc être la mort de Shaak Ti.
Kamocato, je suis un grand fan d'Aayla, alors j'attends ta nouvelle avec impatience ! :D
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar kamocato007 » Ven 05 Aoû 2005 - 14:22   Sujet: 

Bon, étant un peu malade, je ne sors pas de chez moi cet après-midi (en plus il fait un temps dégueu :o ) J'ai profité pour écrire un petit texte pour ma chérie (et la chérie de tout le monde, en fait)

Donc, une nouvelle sur la mort d'Aayla. J'ai trouvé dans le scénario (traduction de Sithclan) la scène plus longue que celle du film, avec deux trois mots de dialogue (j'ai brodé un peu autour).

En fait, j'avais pensé faire une suite de sa mort (non, je ne pense pas qu'elle est morte c'est pas possible, elle avait un gilet parballe :o ) mais je verrais ça plus tard.
Voilà donc mon récit sur la scène la plus émouvante du film :D :D

_____________________________________

Requiem pour Aayla

Là-bas, sur Felucia, une lame bleutée brise la plainte sadique de la vigueur du vent, dans un bruit de vacarme qui s’éteignait dans un écho lointain, à la surface de ses terres couvertes d’une verdure luxuriante et colorée. La main qui porte le sabre est guidée par la Force, celle-là même qui s’étend à travers toute la galaxie, et au-delà des yeux de la nuit. La main est celle d’Aayla Secura, et la bataille a commencé le matin même, alors que les premiers rayons du soleil perçaient la coque solide d’un ciel embrumé d’une couche orageuse.
Plus tard, Aayla et le Capitaine Bly s’était retrouvés côte à côté, l’une frappant l’ennemi avec sa foudre bleue, l’autre balayant le paysage de ses blasters et de son armée de clone. Les droids séparatistes les avaient encerclé, et le ciel grouillait de vaisseaux des deux camps. Le réseau Holonet venait juste de les prévenir de la mort du Général Grievous, et la nouvelle avaient réchauffé les cœurs des Clones de la République.

La pluie drue qui s’abattait sur le vaste champ de bataille effleura le corps parfait de la twi’lek. Son sabre toujours allumé, fumant quelque peu dans l’épais brouillard qui mystifiait la scène, elle avança lentement vers la carcasse d’un walker républicain. Un clone la rejoignit, son casque ruisselant d’eau, venant tout juste d’échapper au carnage du front Est.
- On se fait canarder, là-bas, générale, dit-il. La situation s’est un peu aggravé…
- Le front Ouest est sécurisé, les troupes séparatistes prépare une offensive au Nord et à l’Est, dit Aayla, sa voix se perdant dans les méandres du vacarme de la bataille.
- Sauf votre respect, ils ont fini de la préparer depuis longtemps ! Bly a perdu la moitié de ces hommes, il est déjà au Nord avec ses escadrons !
- Il reste des walkers ?
A quelques mètres d’eux, un obus venait d’éclater, emportant plusieurs clones dans les airs, puis mêlant sur le no man’s land les carcasses des walkers à celles des soldats.
- Il faut faire vite ! criait le clone, mais Aayla ne l’écoutait pas.
Elle venait d’apercevoir Bly et ses hommes à travers un trou dans la coque de l’armature du vaisseau qui les abritait.
- Repartez avec vos hommes à l’est, je rejoins Bly !
Le clone sortit de la carcasse du walker, tirant à l’aveuglette sur quelques droids qui semblaient s’être égarés au delà de la bataille. Les trois droids explosèrent en un monticule de ferraille, et Aayla perdu le capitaine clone de son champ de vision. Elle préféra se plonger dans la Force, oubliant un peu le vacarme de la bataille qui grouillait de flamme en dehors. Ce n’était plus qu’un lointain sifflement d’obus, de lasers, d’explosions, qui murmurait comme un écho lointain et résonnant dans son esprit. Dans la Force, elle sentit un walker géonosien et une troupe de droid séparatiste qui la séparait de Bly.
En ouvrant les yeux, elle se retrouva dehors. Le vent froid caressait sa peau douce et son corps magnifique. Le bruit assourdissant commença a devenir plus présent, et lui perça bientôt les tympans. Ses pieds plongés dans les boues, allumant son sabre laser, sa délicieuse silhouette de rêve et son charme aux contours érotiques perdu dans la sauvagerie de la guerre, elle regarda une dernière fois le paysage qu’elle aurait trouvé magnifique par ses teintes pastelles, par temps de paix.

Elle contourna la carcasse du vaisseau, ses pas cognant le sol boueux comme les percussions d’un tambour. Devant elle se dressait le champ de bataille nord, jonché de carcasses de droids, walkers, arcs… Il était presque vide (la brume cachait la lointaine offensive des séparatistes, mais Aayla sentait distinctement à travers la Force que le combat battait son plein) . Seul une sentinelle AT du Techno Syndicat errait sur les nombreux débris qui voilait la surface de la planète. Elle était semblable au TB-TT clone, mais le dépassait de plusieurs mètres. Ses longues pattes désarticulés étaient parfaitement capables de déambuler sur tous les sols.
Aayla vit ses yeux rougeâtre se poser sur elle, le sifflement strident de la sentinelle venant à ses oreilles, lui apprenant que ses canons s’apprêtaient à l’usage.
Instinctivement, il sauta sur les côtés, plongeant dans la terre et les débris de fer, et la torpille de la sentinelle explosa dans une onde de choc spectaculaire. Aayla n’attendit pas plus longtemps pour courir vers elle, sentant à peine ses jambes marteler le sol. Le temps qu’elle rouvre ses yeux, elle était sous la coque du vaisseau, entre ses longues pattes grises. Elle aperçut du coin de l’œil la bataille plus proche que la brume laissa présager. A nouveau, elle se plongea dans la Force.
Sa lame bleue brisa les quatre pieds de la sentinelle, le magnifique corps d’Aayla se courba en une galipette, et le haut de la sentinelle s’écrasa lourdement sur le sol.

Lorsqu’elle arriva au pied d’une dune de champignons géant de d’herbe, la bataille n’était plus qu’une lutte intimiste entre le Capitaine Bly et ses hommes, et une dizaine de droids de la Fédération. Les clones n’eurent aucun mal à s’en défaire, et le combat cessa dans un brouhaha d’exclamations victorieuses de l’escadron.
Enlevant son casque pour respirer un peu d’air pur, Bly courut vers Aayla avec une expression satisfaite.
- Ah, Générale Secura, enfin vous voilà, on vous croyait morte !
- J’ai eu du mal à en découdre avec les walkers de la Fédération.
- M’en parlez pas, s’écria Bly avec un léger sourire. Il m’ont massacré la moitié de mon commandement, et une dizaine de vaisseau ont pas suffi pour tuer le dernier, il a fallu y a aller à la naturelle, si vous voyez ce que je veux dire, ajouta-t-il en caressant son blaster d’un air frénétique.
- Bien, approuva Aayla. Que ferais-je sans vous, Bly ? Mettez vos hommes en rang, la zone grouille encore de séparatistes. Le front Est est pillé, ils n’ont pas réussi à les faire reculer, notre aide ne serait pas refusée.
Le Capitaine Bly approuva (« O.K »), remit son casque (« C’est reparti ») et avança d’un pas rapide vers une sorte de forêt violette et verte qui menait au Front de l’Est (« Escouade, allons-y »)

Aayla menait sa troupe, le sabre éteint, mais toujours dans sa main, le caressant de temps à autre de ses mains moites. L’escadron de clones la suivait depuis vingt minutes dans la forêt luxuriante et bucolique, accompagné par toutes sortes de cris étranges qui perçaient le silence de part en part.
Soudain, Aayla s’arrêta. Tous les hommes l’imitèrent. La respiration haletante, elle sentit dans la Force une aura qu’elle ne comprit pas tout de suite. Les yeux et les tympans à l’affût du moindre détail, elle se tourna vers Bly et lui murmura :
- C’est un piège. Avancez, doucement, doucement…
Elle se retourna et vit Bly éteindre son intercom, et une silhouette bleutée disparut de son socle holographique greffé à son bras.
- Bly, pensez-vous qu’ils s’agissent de droids ?
Bly eut l’air de faire un signe de tête à ses hommes. Il s’avança derrière Aayla, le blaster prêt à l’usage. Elle fit quelques pas vers l’avant, ses yeux n’étant plus que deux feintes aiguisées qui scrutaient attentivement le paysage. Elle sentait l’aura de la Force se resserrer sur elle, comme un étau. Une grimace déchira son beau visage. Derrière elle, elle entendit Bly lui parler d’une voix calme, satisfaite :
- Non.
Un éclair passa dans son esprit. Son cœur s’arrêta de battre. Elle alluma son sabre, mais trop tard.
Elle sentit dans son dos les lasers de ses propres hommes, le magnifique paysage autour d’elle disparut peu à peu.
Elle tomba lourdement sur le sol, comme ses paupières sur ses yeux.
Les lasers continuèrent à zébrer l’horizon.
Parce que, sur Coruscant, une voix inhumaine avait retenti dans les ténèbres : « Exécutez l’Ordre 66 »
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar lionel001 » Ven 05 Aoû 2005 - 18:29   Sujet: 

Très bonne nouvelle, Kamocato !
Le style est bon, la relation entre Aalya et Bly est bien décrite je trouve, on reconnait la complicté unissant Obi-Wan et Cody lors de la mission sur Utapau.
Tu dis envisager une suite ? Pourquoi pas, mais je ne vois pas comment la plus charmante des Twi'lek aurait pu survivre... Mais ça peut être très intéressant ! :D
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar Lowie » Ven 05 Aoû 2005 - 19:52   Sujet: 

:) :) :) En moins d'une après-midi tu nous livres là Kamocato une excellente nouvelle relatant la mort d'Aayla qui fait moins cucul que dans le film 8) . Bravo aussi pour l'ambiance un rien surnaturelle qui enveloppe les troupes républicaines sur Felucia.

Tu vas faire
Spoiler: Afficher
bander
Mister Saroumane Dooku :lol: .

Si Dark William s'y met, ça promet encore de belles nouvelles tout ça 8) :D .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar kamocato007 » Ven 05 Aoû 2005 - 20:02   Sujet: 

Merci, Lionel et Lowie, ça fait plaisir :D
Pour la suite, c'est peut-être juste une idée en l'air, mais peut-être que les blessures d'Aayla ont été guerri par une Dr Quinn de Felucia :idea: et non il y en a qui ne sont jamais rassasié :D

J'attends de voir comment tu auras écrit la mort de Shaak Ti ! (je rentre dans 2 semaines)

Je balance, deux trois idées, comme çà, pour ceux qui ont des envies :
- Jar-Jar (bah; on le voit peu dans cet épisode III, et certains n'en s'en plaigne pas. Moi, il m'énerve quand je le vois, et il me manque quand il n'est pas là :perplexe: ) Sans doute a-t-il vécu plein d'aventure, et s'est-il égaré dans le temple Jedi, manquant de peu de se faire zigouiller par le 'Nakin.
- Quinlan Vos, un bon maître ténébreux, sur la planète Saleucami (il a déplacé ses troupes à Boz Piti, ou un truc comme ça)
- Le padawn de Windu, Echuu Shen-Chun, un des rares a avoir échappé à l'Ordre 66. Ca peut être intéressant tout ça !

J'espère que mes idées tenteront des auteurs. Lowie, tu disais être intéressé par l'écriture, alors... je serais curieux de voir ce qu'un wookie peut écrire sur l'ordre 66 ! Quant à la DW touch, surement que celui-ci quittera ses anges noirs pour un petit détour sur la guerre des clones :wink: J'attends aussi de voir ce que les autres, Darksolaris, Belgarion, Fabien Lyraud et les frères katarn, et bien d'autres ! Un petit recueil de nouvelle bien sympa, ça me fait bien envie !

PS : petite dédicace à Saroumane Dooku, je parie que sa chambre est tapissée de poster d'Aayla... jusqu'à son fond d'écran, ses chaussettes, même l'intérieur de ses lunettes. :D :D
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar lionel001 » Ven 05 Aoû 2005 - 21:09   Sujet: 

kamocato007 a écrit:- Quinlan Vos, un bon maître ténébreux, sur la planète Saleucami (il a déplacé ses troupes à Boz Piti, ou un truc comme ça)


L'ami Vos est sur Kashyyyk pendant l'Ordre 66... Il vaut peut-être mieux laisser faire Ostrander et Duursema pour ce perso, non ? :D
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar kamocato007 » Ven 05 Aoû 2005 - 21:23   Sujet: 

Pourtant Obiwan dit à Anakin qu'il est Saleucami, qui est tombé. Quinlan a été sur Kashyyyk par la suite ? :?
[i]Kamo.
kamocato007
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2028
Enregistré le: 27 Aoû 2004
Localisation: Ailleurs.
 

Messagepar lionel001 » Ven 05 Aoû 2005 - 21:28   Sujet: 

Moi aussi, j'ai été surpris. Je pense qu'au moment où Obi-Wan parle de Vos à Anakin, Quin est toujours sur Saleucami mais, au moment où l'Ordre 66 est déclenché, Vos participe avec Luminara Unduli et Yoda à la Bataille de Kashyyyk (on le voit dans l'adaptation comics de l'épisode III, ainsi que dans les futurs numéros 81 à 83 de Republic.).
C'est la seule théorie qui permet d'expliquer le don de dédoublement que semble avoir Quinlan Vos au moment de l'épisode III... :lol:
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar lionel001 » Jeu 11 Aoû 2005 - 18:33   Sujet: 

Voici la mort de Shaak Ti, telle que je l'ai imaginée !

La mort de Shaak Ti

"Alors que Shaak Ti explorait les méandres de la Force dans l’une des innombrables salles dédiées à la méditation au sein du Temple, tentant désespérément de capter l’origine de la perturbation que tous les Jedi avaient ressenti plusieurs minutes plus tôt, elle perçut un léger bruit. Elle stoppa sa réflexion et écouta plus attentivement. Le bruit augmentait régulièrement et semblait se rapprocher. La Togruta se leva et se dirigea vers la fenêtre afin de déterminer son origine et, à travers la pluie fine qui tombait dans les cieux de Coruscant, elle aperçut d’immenses rectangles blancs qui avançaient vers la Grande Porte du Temple d’où s’échappait un mince rayon de lumière, ce qui signifiait que la Porte était ouverte. Elle comprit soudain que le bruit qui l’avait tiré de sa méditation était le martèlement sur le durabéton d’hommes marchant au pas, et que ces rectangles blancs étaient constitués en réalité de soldats clones.
Des milliers de soldats clones avançant vers le Temple Jedi.
Shaak Ti se maudit intérieurement de son manque de réactivité. Dès qu’elle avait senti dans la Force la mort de plusieurs Maîtres, elle s’était préparée à ce que Palpatine contre-attaque. Mais elle ne s’attendait pas à une riposte aussi rapide. Elle vérifia que son sabre-laser était bien accroché à sa ceinture et s’engagea dans les couloirs sombres du Temple. Elle nota mentalement que les clones avaient déjà coupé l’alimentation principale du Temple, et elle se mit à courir.
Au loin, les premières détonations des fusils-blasters résonnaient.

- Maître Ti !
Shaak Ti se retourna vivement, le sabre-laser à la main, prête à l’activer au moindre mouvement suspect. Elle laissa échapper un soupir de soulagement lorsqu’elle découvrit qui l’avait appelée. Ramor Shok venait d’apparaître au détour d’un couloir, son visage adolescent éclairé par la lueur verdâtre que projetait la lame de son sabre-laser. Il était suivi d’une demi-douzaine de padawans, dont le plus vieux ne devait pas dépasser les huit années standard.
- Qu’y a t’il ? demanda Shaak Ti.
- Les soldats clones, Maître, répondit Shok d’une voix paniquée. Ils nous abattent !
- Je sais, murmura t’elle.
- Ils sont en train de tuer des Jedi ! hurla Shok. Au nom de la Force, qu’est ce qu’il leur prend ?
Shaak Ti ne répondit rien et se tourna vers le plus âgé du groupe de padawan qui suivait Shok. Elle s’agenouilla, le prit par les épaules, et lui dit :
- Allez m’attendre dans la Chambre du Conseil. Et ne la quittez sous aucun prétexte, c’est bien compris ?
Les padawans acquiescèrent et disparurent dans le turbo-élévateur. Ramor Shok les regarda jusqu’à ce qu’ils soient hors de vue, puis demanda :
- Qu’allons-nous faire à présent, Maître ?
Avant que Shaak Ti ne puisse répondre, des bruits de pas se firent entendre. Shok leva son sabre-laser, prêt à se battre et la Togruta empoigna le manche du sien, le doigt à portée du bouton d’activation. L’écho des pas qui résonnait dans les couloirs vides donnait l’impression que le nouvel arrivant n’était pas seul et, dans l’allée où se tenaient les deux Jedi, il leur était impossible de prédire où arriverait l’inconnu. Enfin, l’écho des pas mourut lorsque Anakin Skywalker apparut dans le champ de vision des deux Jedi. L’Élu fit encore quelques pas et s’arrêta, son visage masqué par l’ample capuche de son manteau de Jedi.
- Anakin... commença Shaak Ti.
Derrière Anakin apparurent huit soldats clones, leurs armures blanches étincelantes dans la pénombre. Shaak Ti les vit se positionner en ligne droite face à elle, mais en retrait d’un pas par rapport à Anakin, et elle comprit soudain que si les clones n’avaient pas encore ouvert le feu, c’est parce qu’Anakin était là.
Parce qu'Anakin était avec eux.
Ramor Shok semblait être arrivé à la même conclusion. Son corps se mit à trembler sous le coup de la colère qui le gagnait, et il se mit en garde, sabre-laser levé.
- Toi... gronda t’il.
- Garde ton calme, Padawan, ordonna Shaak Ti.
Mais Ramor Shok n’écoutait plus. Tout son être était tourné vers Anakin.
- Traître... Tu mérites la mort !
Et il s’élança vers Anakin. Les clones levèrent leurs blasters, prêt à abattre le jeune homme mais, d’un simple geste de la main, Skywalker leur intima l’ordre de ne pas tirer. L’Elu resta là, ne semblant pas voir la lame verte qui se rapprochait dangereusement de lui. Shok fit un bond amplifié avec la Force et se jeta sur Anakin.
Qui se décida enfin à réagir.
Il fit un pas sur le côté et tourna sur lui-même, son manteau se soulevant comme une cape et, alors qu’il faisait de nouveau face à Shok, il activa son propre sabre-laser. Une lame de plasma bleu transperça le cœur de l’adolescent et le stoppa net. D’une pression dans la Force, Anakin envoya le corps de Shok à plusieurs mètres sur le côté et l’observa distraitement s’écraser contre une colonne de l’allée et tomber au sol. Shaak Ti regarda un instant le corps du padawan et croisa son regard, ses yeux figés pour l’éternité dans une expression mêlant surprise et horreur. Elle revint à la réalité en entendant Anakin lui adresser la parole, avec une voix beaucoup plus dure et grave que la dernière fois qu’elle l’avait vu, deux heures plus tôt :
- C’est de votre faute s’il est mort, Shaak Ti. J’ai du mal à croire que vous ayez laissé un enfant tenter ce que seul un membre du Conseil aurait pu espérer accomplir...
Shaak Ti l’observa. Anakin avait retiré sa capuche, et son manteau gisait désormais sur le sol. Pendant quelques instants, rien ne troubla le silence pesant, à l’exception du bourdonnement du sabre-laser que Skywalker tenait en main, et par les tirs lointains des blasters des soldats clones. Anakin et Shaak Ti se regardèrent, chacun se préparant à l’inévitable confrontation. L’Élu se tourna vers les soldats clones qui l’accompagnaient :
- N’intervenez pas. Shaak Ti est à moi.
Sans attendre de confirmation de leur part, il se retourna vers la Togruta et eut un sourire mauvais lorsqu’il vit apparaître entre ses mains une lame du même bleu que la sienne. Le jeune homme fit quelques pas en avant pour s’éloigner des soldats clones. Il s’arrêta, fixant Shaak Ti, attendant son attaque. Mais, fidèle à la doctrine Jedi, celle-ci refusa de porter le premier coup. Anakin se mit alors à courir, la lame de son sabre-laser parallèle au sol, en direction du la Jedi. Au dernier instant, il changea son angle d’attaque, mais Shaak Ti avait anticipé le mouvement, et sa lame rencontra celle de son adversaire avec fracas, le choc projetant de multiples étincelles dans le sombre corridor. Nullement découragé, Anakin poursuivit son assaut, forçant Shaak Ti à reculer, coup après coup, chaque frappe plus puissante que la précédente. La Maître Jedi se laissa faire et, alors qu’Anakin abattait de nouveau sa lame, elle esquiva et concentra la Force dans son poing pour frapper son adversaire voler et l’Élu, ne s’attendant pas à une telle riposte de la part de la Togruta, fut projeté plusieurs mètres en arrière. Tandis qu’il se relevait, essuyant d’une main la traînée de sang qui coulait de sa bouche, il vit Shaak Ti utiliser de nouveau la Force, cette fois-ci pour attirer à elle le sabre-laser de Ramor Shok. Il se releva, se rua sur la Jedi et, alors que Shaak Ti croisait ses deux sabres pour contrer son attaque, il frappa avec sa jambe le genou de son adversaire. Étouffant un gémissement de douleur, la Maître Jedi para un coup qui aurait pu lui être fatal et elle fit plonger la lame bleue de son sabre vers la tête d’Anakin.
Mais les réflexes de Skywalker étaient tels qu’il évita aisément l’attaque de la Togruta et Shaak Ti frappa dans le vide. Dans la seconde qui lui fallut pour retirer son bras tendu, Anakin sut ce qu’il allait faire. Avec une vitesse fulgurante, il fit tournoyer son sabre-laser et l’abattit sur le bras de la Jedi. Le plasma bleu traversa la chair et l’os, et la main tranchée de Shaak Ti tomba au sol, tenant toujours son sabre activé. Avec l’aide de la Force, la Jedi blessée fit un bond en arrière et regarda son adversaire détruire, presque négligemment, la sabre qui se trouvait toujours au sol. Le regard d’Anakin se porta ensuite sur elle et elle comprit à cet instant qu’elle ne pourrait pas le vaincre. Qu’elle n’avait jamais eu la moindre chance. Alors que son regard croisait celui de l’Élu, elle vit dans ses yeux la promesse de sa mort imminente. Skywalker bondit à nouveau sur elle et, après quelques échanges au sabre, il décida qu’il était temps d’en finir. Avec sa main de duracier, il saisit la bras armé de Shaak Ti et exerça une pression si forte qu’au bout de quelques secondes seulement, la Jedi sentit les os de son poignet se craqueler et elle laissa échapper le sabre qu’elle tenait. Anakin eut un sourire mauvais et, du bout de son sabre, il transperça de part en part l’épaule de son adversaire. Il relâcha son étreinte, et Shaak Ti tomba à genoux, dominée de toute sa hauteur par l’Élu. Elle croisa de nouveau le regard d’Anakin et, l’espace d’un instant, elle constata que ses yeux étaient rouges et que son visage était plus creusé que dans le souvenir qu’elle avait de lui. Avait-il pleuré ?
- Anakin, murmura t’elle. Pourquoi ?
- Tais-toi ! hurla t’il.
Anakin leva sa main de duracier, et Shaak Ti se sentit soudain soulevée dans les airs. Skywalker resserra ses doigts et aussitôt la maître Jedi eut du mal à respirer. Elle porta sa main brisée à sa gorge et tenta, sans succès, d’écarter les doigts invisibles qui l’étranglaient.
- Je ne suis pas Anakin Skywalker. Je ne le suis plus.
Anakin s’approcha lentement d’elle, sa main de chair tenant la poignée de son sabre désactivé. Il plaça son arme au contact de la gorge de la Togruta, se pencha vers elle et lui dit, comme s’il souhaitait que personne d’autre ne l’entende :
- Je suis Dark Vador.
Il appuya sur le bouton d’activation et une colonne de plasma bleu traversa le coup de Shaak Ti. Il exécuta ensuite un balayage rapide, de droite à gauche, relâcha son poing qui était resté tendu, et la tête et le corps de la Jedi, désormais séparés, tombèrent sur le sol. Anakin éteignit son arme et se tourna vers le clone qui aprochait.
- Seigneur Vador, dit celui-ci, on vient de nous signaler que des enfants Jedi se trouvent dans la Chambre du Conseil.
- Bien.
Un autre clone approcha et tendit à Anakin son long manteau noir. Après l’avoir remis, il se détourna des soldats clones et se dirigea vers le turbo-élévateur qui se trouvait au bout du couloir. Il s’y engouffra et composa le code d’accès menant au sommet du Temple.
- Je m’en occupe personnellement.
Et, alors que les clones saluaient, les portes se refermèrent et le turbo-élévateur démarra, emmenant Dark Vador, le Seigneur Noir des Sith, poursuivre sa sinistre tâche."
Modifié en dernier par lionel001 le Jeu 19 Jan 2006 - 16:25, modifié 1 fois.
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar Lowie » Jeu 11 Aoû 2005 - 22:05   Sujet: 

La Mort de Shaak Ti est excellement contée par toi Lionel001. Anakin est révoltant de cruauté froide :( :( quand il se débarasse bien facilement, méthodiquement :shock: , de cette belle Jedi :cry: . Le ton dur et concis adopté par toi sied à merveille pour cette douloureuse mort inédite qui offre une très intéressante scène bonus entre le moment où Anakin arrive au Temple et entre dans la Chambre du Conseil. Du très beau boulot d'écriture :lol: :) :lol: :) :lol: . Une autre nouvelle Lionel001 de cette qualité me ravirait bien. Après tout jamais deux sans trois :wink: .

Lowie.
Maître Lowbacca diplomate FRAG, membre du Comité de Respect des Gungans, a dit : "Forever Ferlus !!!!!"
Lowie
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3687
Enregistré le: 10 Juil 2004
Localisation: Ferlus
 

Messagepar Max Katarn » Jeu 11 Aoû 2005 - 22:20   Sujet: 

Elles grossissent vos petites chroniques, elles grossissent !
Continuez comme ça !
Max Katarn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 773
Enregistré le: 17 Oct 2001
Localisation: La Cave aux Trolls
 

Messagepar Kano » Ven 12 Aoû 2005 - 9:04   Sujet: 

Beau boulot Lionel001, c'est très bien écrit je trouve. 8)

Tout cela m'a donné envie, je prendrais sans doute un peu de temps pour écrire également un court essai sur l'Ordre 66, pour le fun. :)
La différence entre un troll et un imbécile ? Le troll parle de ce qu'il connaît...
Kano
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3933
Enregistré le: 30 Avr 2001
Localisation: La Cave aux Trolls
 

Messagepar Kano » Ven 12 Aoû 2005 - 10:45   Sujet: 

Bon ben comme prévu...
Un texte court et simple dans la mouvance "Ordre 66", improvisé rapidement, juste pour s'amuser un peu et participer. :)






Le tir de blaster le percuta à l’épaule et le projeta violemment en arrière. Une habile roulade lui permit malgré tout de retomber sur ses pieds et d’esquiver la salve suivante, qui fusa à quelques centimètres de son visage. Hésitant entre le combat et la fuite, il opta pour la seconde solution quand il s’apercut que l’un des clones avait récupéré son sabre laser tombé au sol.
Lorsqu’il constata que les clones avaient cessé le feu, il comprit enfin qu’avoir perdu son arme jouait en sa faveur : ces traîtres allaient essayer de le capturer, et il tenait là sa seule chance de s’enfuir. Il fit quelques pas en arrière, réprima un gémissement et tenta d’ignorer sa blessure à l’épaule.
– Pas un geste ! ordonna un clone d’une voix qui parut plus inhumaine au Jedi que jamais.
Pour seule et unique réponse, Darco appela la Force à lui et bondit à toute vitesse, atteignant avec grâce une passerelle de la salle d’entraînement. La réaction ne se fit pas tarder, les clones ouvrirent le feu sans retenue, semant le chaos autour du Jedi. Il prit soin de rester baissé et courut aussi vite que possible vers l’un des accès à la salle adjacente. Il ne lui fallut que quelques secondes pour se placer hors de portée du feu ennemi… pour le moment.

– Ici Unité 8, hostile bothan dans le secteur AX7. Je répète, hostile bothan dans secteur AX7.
Un grésillement indiqua au sergent clone que l’information était bien passée.
– Bien recu, restez en position, on s’en charge.
– Roger.

C’est impossible. C’est un malentendu, c’est la seule explication. Un malentendu.
Darco courait avec toute l’énergie qui lui restait et la conscience que les clones ne tarderaient pas à retrouver sa trace. Emprunter les passerelles surélevées avait été une idée judicieuse mais il devait désormais emprunter les couloirs du centre tactique. La salle du Conseil avait sans doute déjà été prise d’assaut et le seul endroit où les Jedi pouvaient résister devait être la salle de planification tactique.
Il y serait dans quelques instants et espérait y trouver un peu de soutien. Il fallait communiquer avec les clones, essayer de déterminer la source du malentendu et arrêter cette tragédie au plus vite.
Darco s’arrêta net en entendant des voix au détour d’un couloir. Il se plaqua d’instinct contre le mur et s’efforca de masquer sa respiration, de plus en plus bruyante à mesure que sa blessure l’élancait. Il y jeta un œil et fronca le museau en sentant l’odeur de poils brûlés qui émanait de sa fourrure. Par chance, son épaule gauche avait été touchée et son bras droit restait d’attaque pour manier un sabre laser, ou tout objet qui l’aiderait à se défendre.
– Nous traquons les derniers fuyards, mais tout sera bientôt terminé, fit une des voix.
– Bien. Bon travail, répondit une autre.
Le Jedi bothan s’avanca en silence et risqua un coup d’œil derrière l’angle du couloir. Six clones étaient en faction devant la porte de la salle tactique, d’où ne s’échappait aucun bruit. Aucun combat. Darco s’en voulut d’avoir cru trouver de l’aide ici alors que les autres Jedi avaient certainement été plus malins que lui et s’étaient regroupés à un endroit moins évident.
Décidé à faire cesser ce cauchemar, Darco rassembla son courage et se placa en vue des clones, mains en l’air.
– Ne tirez pas ! fit-il avant même d’être repéré.
Les clones braquèrent leurs fusils blaster dans un même ensemble et le mirent en joue. Son sang se glaca en réalisant qu’il suffirait d’un tir pour l’abattre, mais il comptait prendre le risque.
– Ne bouge pas ! cria le leader des clones. Face contre terre, maintenant !
– Attendez ! Attendez, ne tirez pas ! C’est un malentendu, nous sommes dans le même camp ! insista Darco en avancant vers eux.
– Encore un pas et nous ouvrons le feu, Jedi.
Darco s’arrêta et profita de sa nouvelle position pour jeter un œil par l’embrasure de la porte de la pièce. Il écarquilla les yeux en découvrant le triste spectacle d’un amoncellement de corps Jedi et clones. Il s’était trompé du tout au tout : les Jedi étaient bien venus ici, et ils étaient tous morts à présent. Tout cela n’avait rien d’un malentendu. Les clones étaient venus pour tuer. Uniquement pour tuer.
Sans perdre une seconde de plus, Darco se concentra et un sabre laser tombé au côté de son propriétaire vola en un éclair dans sa patte. Darco ne payait pas de mine et les clones ne s’étaient pas méfiés ; c’était leur problème. La lame verte s’activa dans un crépitement et Darco bondit sur le leader des clones, dont il trancha la tête d’un coup vif.
D’une petite pression de la Force, il envoya le corps décapité dans les jambes de deux autres clones, mais ne parvint qu’à les occuper quelques instants. Il sauta en arrière, dévia habilement les tirs des trois autres et parvint même à en abattre un par ricochet, un exploit auquel il n’était encore jamais parvenu à l’entraînement.
Noyant sa douleur dans les flux de la Force, il repassa à l’assaut en plongeant sous les tirs ennemis, et atteignit les clones. Profitant de sa petite taille, il sectionna les jambes de deux clones d’un mouvement ample et les laissa s’effondrer tandis qu’il se relevait pour en embrocher un troisième. Il ne s’attarda pas et vit volte-face pour combattre les deux derniers, qui venaient de manquer l’occasion de lui tirer dans le dos.
– Tu as eu ta chance, Jedi. Maintenant lâche ton arme.
– A vos ordres.
Le sabre laser vola hors de la main de Darco et fonca vers les clones. L’un d’entre eux fut suffisamment rapide pour reculer d’un pas, mais l’autre vit sa main tranchée par la lame. Profitant de l’effet de surprise, Darco courut vers eux et sauta pour envoyer des pattes arrière dans le torse du clone valide. Le coup le fit tomber sur le dos pendant que Darco attrapait son sabre en plein vol. Il retomba sur ses pattes pour planter sa lame dans la poitrine du clone.
Conscient que trois d’entre eux étaient en vie bien que blessés, le bothan se redressa souplement, sabre au point, et en pointa la lame sur la gorge du clone amputé.
– Qui a donné cet ordre ? demanda-t-il la gorge nouée.
– Nous faisons notre boulot, Jedi. Vous auriez dû faire le vôtre au lieu de trahir la République.
La réponse du clone, étouffée sous son casque, trahissait la douleur subie par le clone dont le bras avait été tranché au dessous du coude.
– Les Jedi n’ont jamais trahi qui…
Darco ne finit pas sa phrase, interrompu par un pressentiment qui le fit se retourner. L’un des deux clones dont il avait tranché les jambes gisait toujours sur le dos mais braquait son blaster dans sa direction. Le laser partit trop vite pour être paré, Darco se contenta d’un pas de côté qui le mit hors de portée.
L’odeur de chair calcinée qu’il sentit immédiatement après lui indiqua que le tir n’avait pas touché la bonne cible. Il n’eut pas besoin de se retourner pour entendre le corps du soldat amputé s’effondrer, abattu par son camarade.
Serrant les dents, Darco leva sa lame pour bloquer d’autres tirs et atteignit en une enjambée les deux clones à terre. Celui qui avait tiré leva à nouveau son arme mais Darco abaissa sa lame pour le transpercer en pleine poitrine. Il ne perdit pas un instant de plus et s’approcha du dernier, privé lui aussi de ses jambes. Ignorant si le soldat était encore conscient, Darco se pencha et ôta son casque. Ce qu’il vit l’ébranla plus que le tir qui avait touché son épaule.
Abattre des clones casqués ne lui avait posé aucun problème, mais découvrir le véritable visage de ses adversaires le choqua beaucoup plus. Le clone transpirait et souffrait visiblement, ce qui rendait ses traits encore plus humains que ne l’aurait soupconné Darco.
– Finissons-en, Jedi. De toute facon tu ne sortiras jamais d’ici. Les traîtres que vous êtes ne sortirez jamais…
– Pourquoi ? demanda Darco en éclatant en sanglots. Nous n’avons rien fait, rien !
– Et nous, nous faisons notre devoir.
– Non ! cria le bothan en laissant place à la rage. Non !!!
Avec un hurlement, il se redressa et ficha sa lame dans la gorge du clone. Ce dernier émit un bref grognement lorsque sa trachée fut calcinée, puis le filet de fumée qui s’échappa de sa gorge fut la seule chose encore en mouvement dans le couloir.
Darco resta immobile quelques instants, ses larmes roulant sur son museau pour finir sur le visage inanimé du clone.
– Non… répéta-t-il une dernière fois.
Il sursauta lorsque le comlink du leader s’activa et qu’un message en parvint.
– Unité 17, au rapport. Quelle est votre position ?
Le Jedi bondit sur ses pieds et eut la bonne idée de quitter les lieux, s’efforcant de ne pas jeter un dernier regard au massacre dans la pièce. Il ignorait quels Jedi y avaient péri et n’avait pas le courage de regarder. Dans l’immédiat, l’important était de trouver un moyen de quitter le Temple, ou de retrouver d’autres survivants.

Il courut à perdre haleine dans les couloirs déserts du Temple, découvrant ici et là les cadavres des clones et Jedi qui s’étaient affrontés. Il lui fallut quelques minutes pour atteindre l’une des salles de méditation de cette aile du Temple. Sa blessure se faisait de plus en plus douloureuse à mesure que l’adrénaline retombait, et il dut revoir son rythme à la baisse. Perdre conscience ne l’aiderait certainement pas à s’en tirer.
Il eut la première bonne nouvelle de cette journée de cauchemar lorsqu’il vit une silhouette encapuchonnée qui se tenait debout au milieu de la pièce. Un Jedi, sans le moindre doute. Darco tituba dans sa direction et avisa les cadavres de Jedi qui jonchaient les lieux. La posture du grand Jedi au milieu semblait exprimer toute sa tristesse face au spectacle qu’il découvrait en même temps que Darco.
La silhouette entendit arriver le bothan et leva son visage dans sa direction. Darco fixa le regard triste de l’individu avec espoir, et retint un cri de joie en le reconnaissant.
– Maître Skywalker !
Les yeux sombres de Darco s’embuèrent une nouvelle fois de larmes et il se précipita vers Anakin Skywalker. Le Héros Sans Peur était là, l’un des plus grands guerriers de la Guerre des Clones, celui qui serait capable de le sauver et de rétablir l’ordre dans le Temple.
Darco se laissa aller à son soulagement et étreignit le Chevalier Jedi qu’il venait de rejoindre. Il enfouit sa tête contre le ventre d’Anakin et laissa aller ses larmes. Il avisa alors le corps qui gisait à côté d’eux. Le corps de Maître Shaak Ti.
– Oh… Maître Anakin, c’est Maître Ti, elle est…
– Je sais, répondit simplement Skywalker sans le regarder.
C’est à ce moment que Darco constata qu’aucune trace de tir de blaster ne semblait justifier la mort de Shaak Ti. Il plissa les yeux pour mieux voir au travers de ses larmes et resta bouche bée lorsqu’il vit la blessure déjà cautérisée dans sa poitrine. La marque d’un sabre laser.
Il leva les yeux vers Skywalker et ne parvint toujours pas à attirer son regard.
– Maître, qu’est-ce que…
La détonation le fit sursauter et lui fit oublier un instant la décharge de douleur qui s’était emparée de son dos. Il écarquilla les yeux quand cette douleur se répandit dans tout son corps et en tétanisa tous les muscles. Seuls ceux de ses pattes se crispèrent et agrippèrent fermement la tunique d’Anakin Skywalker.
Ce dernier baissa enfin son regard et croisa les yeux noirs du bothan qui le fixaient désespérément, avec un mélange de surprise et de souffrance.
– Lâche-moi, fit Skywalker d’un ton neutre.
Darco lui obéit involontairement et glissa à terre, malgré ses efforts pour rester suspendu aux vêtements de son camarade Jedi. Le bothan tomba en arrière et heurta le sol du Temple Jedi où il avait grandi.
– Vous n’avez rien Seigneur Vader ? fit une voix de clone derrière Darco.
– Je m’en occupe, fut la seule réponse d’Anakin.
– Oui Seigneur.
Cloué au sol, Darco était trop faible pour chercher à comprendre, envahi qu’il était par la douleur et l’obscurité qui tentait de l’envelopper. Il prêta à peine attention au son qu’émit la lame du sabre laser bleu de Skywalker en se déployant. Invoquant son semblant de dernières forces, Darco parvint à se retourner sur le ventre et entreprit de ramper là où son instinct le guidait : loin de Skywalker.
Il vit du coin de l’œil la silhouette blanche du clone qui lui avait sans aucun doute tiré dans le dos et comprit qu’il n’avait nulle part où aller. Il rampa tant bien que mal, sans réaliser qu’il ne parvenait à parcourir que quelques misérables centimètres.
Il sentit au dessus de lui la présence de Skywalker qui l’avait rattrapé et brandissait son sabre laser. Darco tourna légèrement la tête pour essayer de voir le Jedi mais sa vision était devenue trop trouble pour qu’il voie quoi que ce soit. Il se retourna à nouveau et resta allongé sur le dos, aux pieds de Skywalker. Il devina plus qu’autre chose les traits de ce Jedi, modèle de tant de Padawans, avec qui il avait joué plusieurs fois pendant son enfance. Pourquoi ne combattait-il pas les clones ?
– Maître Anakin, parvint-il à murmurer. S’il vous plaît…
Skywalker s’accroupit à ses côtés, sabre toujours au poing, et ne lui répondit pas.
– S’il vous plaît… je ne veux pas… mourir.
Le Chevalier Jedi mit quelques secondes avant de répondre.
– Ce n’est pas mon choix, fit Anakin dans un souffle rauque. Ce n’est pas ma faute. Ca a toujours été… la vôtre.
Darco ne répondit pas et comprit encore moins. Le jeune bothan, la veille de ses dix ans, sentit la Force le quitter à tout jamais lorsqu’une lame de sabre laser traversa sa gorge.
La différence entre un troll et un imbécile ? Le troll parle de ce qu'il connaît...
Kano
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3933
Enregistré le: 30 Avr 2001
Localisation: La Cave aux Trolls
 

Messagepar lionel001 » Ven 12 Aoû 2005 - 21:03   Sujet: 

Kano, je suis très impressionné : une nouvelle d'excellente qualité, écrite en moins de deux heures : respect ! :D
La mort de Darco, en lien avec celle de Shaak Ti, permet de voir Anakin renier la responsabilité de ses actes. Le jeune Bothan semble quand même très mature pour son jeune âge ! :lol:
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Messagepar Dark-Solaris » Sam 13 Aoû 2005 - 9:55   Sujet: 

yep yep, bravo à tous pour ces petits récits.

Kano, j'ai trouvé aussi que le bothan semblait trop mature pour 10 ans, et il y a un tout petit probleme avec Shaak Ti, qui doit etre décapité d'après Lionel.

J'ai envie d'écrire un court récit aussi, mais je ne choisirais pas un Jedi connu comme Windu, je vais plutôt faire comme toi Kano.
Dark-Solaris
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 320
Enregistré le: 13 Fév 2005
Localisation: Aldera
 

Messagepar Kano » Lun 15 Aoû 2005 - 7:14   Sujet: 

Oui pour la maturité c'est vrai que ca fait un peu décalé.
Le "but du jeu" était de ne rien dire de son âge avant la fin, donc je brouillais un peu les pistes.
Allez on va dire que les enfants bothans sont particulièrement mûrs ! :D :roll:
Plus sérieusement, je changerais peut-être quelques répliques dans une version plus "aboutie", là ca a été fait en une heure donc je peux encore m'autoriser des retouches. :wink:

Pour la mort de Shaak Ti, je me suis en fait davantage basé sur ce qu'on sait de la scène coupée du film, et donc celle que l'on verra probablement sur le DVD. :)
La différence entre un troll et un imbécile ? Le troll parle de ce qu'il connaît...
Kano
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3933
Enregistré le: 30 Avr 2001
Localisation: La Cave aux Trolls
 

Messagepar lionel001 » Lun 15 Aoû 2005 - 11:53   Sujet: 

Kano a écrit: Pour la mort de Shaak Ti, je me suis en fait davantage basé sur ce qu'on sait de la scène coupée du film, et donc celle que l'on verra probablement sur le DVD. :)


Ah bon ? Mais ça a l'air bon, ça ! ça rend peut-être ma version HS, mais c'est pas grave ! J'espère que tu ne me donnes pas de faux espoirs, Kano ! :D
"It's unthinkable ! To act against the Empire ?!" Lyude, Baten Kaitos
"Don't tell me what I can't do !" Locke, Lost
lionel001
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1047
Enregistré le: 18 Déc 2004
Localisation: Rodilhan, Gard
 

Suivante

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations