La Revanche de Yan Solo
  • Titre original Han Solo's Revenge
  • Genre Roman
  • Série Les Aventures de Yan Solo (Vol. 2)
  • Univers Legends
  • Année et période -1 (Empire)
  • Auteur(s) Brian Daley
  • Couverture Drew Struzan
  • Traducteur(s) Jean Claude Mallé
  • Synopsis : Pour une somme de dix mille crédits, Han et Chewbacca seraient capables de tout... ou presque, puisque le transport d'esclaves n’entre pas dans leurs attributions. Mais cette seule exception leur saute un jour au visage comme une bombe à retardement. En effet, les deux complices se rendent compte en plein voyage que leur cargaison du jour se révèle être un groupe d'esclaves. Une fois la triste vérité assimilée, Han et Chewie doivent penser très vite à la marche à suivre. En fait, la solution est toute trouvée dans un cas pareil : libérer les prisonniers et désarmer les esclavagistes. Une fois cette bonne action accomplie, le contrebandier a bien l’intention de parcourir les systèmes pour trouver celui qui lui a fait un coup pareil. La vengeance de Han sera terrible.
  • Note du staff SWU
     (45 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (71 % - 6 commentaires)
     (45 %)
    Brian Daley nous embarque de nouveau dans la jeunesse de Han Solo avec le second tome de cette trilogie dédiée au plus célèbre des contrebandiers de l’univers Star Wars. Le premier opus n’était pas des plus glorieux, aussi il est intéressant de voir ce que peut bien proposer l’auteur dans cette suite…

    Une fausse trilogie

    A part le fait que les trois bouquins soient centrés sur Solo, les intrigues en elles-mêmes sont totalement distinctes : chaque tome est un pur one shot, chaque histoire se clôt arrivé à la dernière page du livre. Ici donc, point de continuité avec Yan Solo au Bagne des Étoiles, si ce n’est la présence des deux acolytes droïdes que sont Bollux et Max l’ordinateur. Parlons un peu de ces deux-là : on ne peut s’empêcher d’y voir de nouveau deux ersatz de C3-PO et R2-D2. Les caractérisations sont un peu différentes mais le mode opératoire est le même, en gros les droïdes sauvent la situation dans des moments périlleux à bord du Faucon Millenium. C’est un peu le problème global de l’ouvrage : l’impression de lire du Star Wars bon marché, une sorte de copie un peu grossière de l’original. Analysons.

    Han Solo au pays de c’est n’importe quoi.

    Brian Daley a pris le parti de nous narrer les aventures de Han Solo, c’est donc une accumulation de péripéties et de circonstances rocambolesques qui attendent le lecteur au fil des pages. On passe ainsi de Han et Chewie qui tiennent un holo cinéma sur une planète paumée (j’ai cru avoir rêvé cette scène ayant commencé le livre avant de me coucher, mais non #vismaviedancienstaffeur), pour les retrouver propulsés dans une histoire de livraison d’esclaves qui tourne mal et de traque du commanditaire à l’aide d’une jeune femme de l’Autorité qui est peut être une traîtresse, peut-être pas, le suspense est à son apogée, c’est palpitant.

    C’est donc toujours un peu pourri, la caractérisation de Han est toujours décevante en ce sens qu’on a le contrebandier un peu creux, un peu bourrin, un peu banal. Ce pourrait être n’importe quel vaurien sorti des tréfonds de l’UE, alors qu’il aurait certainement été appréciable de voir émerger les premières traces de grandeur d’âme qui en feront le héros des films. Tant pis.

    La « qualité » du bouquin, il faut la chercher ailleurs, dans ces situations totalement clichés, voire dignes d’un épisode Looney Tunes : on passera ici sur le retournement final torchouillé en deux pages comme de juste, ou sur la rencontre de Han avec Gallandro, sorte de Lucky Luke de la bordure extérieure qui tire plus vite que son ombre. Non, LA perle de cet ouvrage, c’est sans conteste la réussite d’évasion de Chewbacca. Le tableau : notre wookie préféré est coincé au sommet d’une montagne sur une planète hostile, entouré au sol d’un troupeau de bêtes en furie et dans le ciel de sorte de ptérodactyles qui veulent sa peau. Au-delà du fait que ce soit totalement invraisemblable, comment faire sortir le personnage d’une telle situation ? Voici plusieurs propositions imaginées par votre serviteur, parmi lesquelles se cache celle du livre :

    A) Chewbacca s’accroche au dos d’une des bêtes du troupeau, parvient à la soumettre et s’enfuit de la mêlée en la chevauchant.
    B) Alors que tout semble perdu, le Faucon Millenium arrive au-dessus du wookie, qui s’accroche in extremis à la passerelle abaissée.
    C) Chewbacca abat un ptérodactyle, le dépèce, le monte sur son trépied d’arbalète et se sert du tout comme un deltaplane pour s’envoler.

    Je vous laisse imaginer ce qu’a choisi M. Brian Daley. J'ai trouve ça magnifique, c’est vraiment à ce moment de la lecture que l’on saisi tout le potentiel (comique ?) de l’œuvre. Peut-être que Brian Daley, s'est fait le pari d'insérer une vraie connerie dans chacun de ses bouquins, comme lorsqu'au bac on essaye de placer "patins à roulettes" ou "bal musette" dans une copie de philo. Je sais pas. Je sais plus. Concluons.

    Conclusion

    Si on le compare au premier tome, La Revanche de Yan Solo lui est légèrement supérieur. C’est un peu plus fluide à l’écriture. Pour le reste on est dans le même standard de bouquin hyper faible en termes d’originalité et d’impact sur la vie de Han Solo. Pour tout dire, le seul intérêt de lire la suite est suscité par la vague curiosité de savoir comment les deux droïdes vont disparaître de l’existence de Han et Chewie. C'est maigre, mais comme dirait Cade Skywalker, on fait avec ce qu'on a. *

    *Je m'étais fait le pari de placer une citation de Legacy dans cette critique.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

34 membres le possèdent (qui ?)
24 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité