Yan Solo et le Trésor de Xim
  • Titre original Han Solo and the Lost Legacy
  • Genre Roman
  • Série Les Aventures de Yan Solo (Vol. 3)
  • Univers Legends
  • Année et période -1 (Empire)
  • Auteur(s) Brian Daley
  • Couverture Drew Struzan
  • Traducteur(s) Jean Claude Mallé
  • Synopsis : Une rumeur persiste depuis des décennies chez les aventuriers à temps partiel comme chez les chasseurs de trésors professionnels : un formidable butin serait caché sur une planète justement connue pour ses richesses dépassant l'imagination. Il n’en faut pas plus pour appâter Han et Chewie qui partent à la recherche de la planète en question. Lorsqu’ils la dénichent enfin, nos deux amis veulent logiquement commencer leurs exploration, mais une fois à terre, le Faucon Millenium est capturé par une bande d'assassins et de droïdes programmés pour tuer. Les chances de Han et Chewie sont si étroites qu'il vaut mieux tout risquer pour sauver leur peau ! Ils ont l’habitude, à force. Et le pire, c’est que ça pourrait bien marcher !
  • Note du staff SWU
     (45 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (50 % - 4 commentaires)
     (70 %)
    Suite et fin de la trilogie dédiée à Han Solo écrite par Brian Daley, ce 3e tome était donc attendu au tournant, au regard de la qualité discutable des deux précédents.

    Ou bien j’ai été habitué à du trop mauvais avec cet auteur jusqu’à présent, ou bien je me fais vieux. Certainement un peu des deux. Reste que, objectivement autant que faire se peut : le livre est plutôt bon. Incroyable mais vrai. Voici comment ce miracle a pu se produire.

    Yan Solo et le souffle de l’aventure, enfin

    Fini les prisons qui décollent dans l’espace (sic !), les deltaplanes montés à la va-vite à partir d’une peau de bête (sic !), ou encore le Faucon Millenium avec une coque factice (sic !). Brian Daley nous propose une intrigue normale, mais qui fonctionne : une chasse au trésor. La ficelle est certes grossière, mais l’auteur réussit à nous faire nous intéresser à l’histoire du despote Xim, à sa légendaire armée de droïdes de combats et aux richesses dont regorgent les caves du tyran. On se laisse embarquer dans tout ça à mesure que ça avance, à peu près de la manière suivante :

    Cheminement de pensée qui a été le mien à la lecture:

    Début – vague intérêt pour l’histoire.
    Plus loin – intérêt un peu plus fort pour l’histoire « c’est quoi ce trésor exactement… »
    Milieu – révélation intérieure : mais c’est pas mal en fait, cette daube ! Enfin, ce livre !
    Fin – Pas mal.


    La Revanche de Brian Daley

    Le duo Han/Chewie se voit accompagné dans cette quête d’un non-humain musicien, d’un ancien contrebandier, d’une jeune femme au fort caractère et des fidèles droïdes Bollux et Max. La bande va se retrouver pour le plus gros de l’aventure réduite à avancer à pied, sur une planète totalement paumée où se cacherait le trésor de Xim.

    Dit comme ça, ça ne donne peut-être pas envie, mais c’est vraiment sympa à lire. Daley réussit à insuffler au convoi un esprit qui se rapproche de la communauté de l’Anneau dans le livre éponyme de Tolkien : un groupe soudé, qui affronte des épreuves ensemble, qui rencontre des peuplades primitives dans des situations intéressantes, ici pour trouver un trésor. On renoue avec de l'aventure au sens propre du terme : des poursuites en glissades sur la neige façon Willow. Des sacrifices façon Tintin et le temple du Soleil. Une salle au trésor façon Indiana Jones et les aventuriers de l’Arche perdue. On a même droit à un récit au coin du feu des hauts faits de jeunesse de Han Solo raconté par une vieille connaissance. Chaque chose est amenée naturellement, sans en faire des tonnes, le bouquin est divertissant. Enfin, enfin, Daley nous raconte des choses intéressantes, et les raconte bien.

    Petit point appréciable : l’auteur a pensé à la continuité interne à son œuvre et à l’UE. Le dénommé Gallandro, tireur d’exception auquel Han a déjà failli se mesurer dans le livre précédent, revient ici lui chercher querelle, et c’est avec plaisir qu’on assiste à la résolution de cette sous-intrigue. Pour l’UE en général se posait la question des deux droïdes Bollux et Max, nécessairement amenés à disparaître de l’existence de nos héros. L’auteur clôt là aussi la chose, sans oublier de leur avoir laissé une savoureuse part d’héroïsme au passage, et quelle part : s’opposer à une armée entière de leurs pairs droïdes et cherche à les raisonner !

    Conclusion
    Ce dernier tome, j’ai voulu le détester. J’ai voulu y retrouver cette niaiserie propre au « Bagne des étoiles » et à la « Revanche de Yan Solo ». Je me voyais déjà descendre en flammes cette énième aventure comme de juste. Bien mal m’en aurait pris, Yan Solo et le trésor de Xim remplit bien mieux son contrat que ses prédécesseurs, sur tous les points. Ce n’est pas un livre qui va faire date dans l’histoire de l’UE, non. Mais au moins on y trouve enfin ce qu’on était en droit d’y attendre, avec la forme qui va bien. Dans la préface de Luke Skywalker and the Shadows of Mindor, Matthew Stover rendait hommage à Brian Daley , en le remerciant d’avoir ouvert le chemin et d’avoir montré ce que cela pouvait donner quand le travail était « bien fait ». Ce troisième tome lui donne enfin raison.
  • 15/11/2005
     (20 %)
    Bah quand même là le plaisir de lire de l'ancien, le côté vintage, classique star wars tient pas face au contenu et à l'ambiance... Il y a quand même plein de vrais livres à lire dans une vie... Alors celui-là on le feuillète, on grignotte quelques dialogues, et on le range dans sa collection.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

40 membres le possèdent (qui ?)
27 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité