Revan
  • Titre original Revan
  • Genre Roman
  • Série The Old Republic
  • Univers Legends
  • Année et période -3956 à -3951 (Ancienne République)
  • Auteur(s) Drew Karpyshyn
  • Traducteur(s) Thierry Arson
  • Synopsis : A la fois héros, traître, conquérant, oppresseur, sauveur : Revan, ce Jedi qui a quitté Coruscant pour combattre les Mandaloriens est revenu en disciple du Côté Obscur, déterminé à anéantir la République. Mais le Conseil Jedi l'a capturé. Il lui laissera la vie sauve à condition d'effacer ses souvenirs. Ne lui resteront que ses cauchemars. Et cette peur sourde, omniprésente. 

    Que lui est-il arrivé exactement dans la Bordure Extérieure ? Revan ne parvient ni à s'en souvenir précisément, ni à l'oublier complètement. Mais il est confronté de nouveau à un terrible secret qui menace la galaxie. Devant un ennemi aussi puissant que maléfique, il ne pourra reculer : il lui faudra l'arrêter ou mourir...
  • Note du staff SWU
     (85 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (96 % - 5 commentaires)
     (85 %)
    Des attentes multiples

    Enfin. Après des années d’attente nous avons enfin droit à un roman se déroulant dans la période Knights of the Old Republic .
    Enfin. Après des années d’attente nous avons enfin droit à un roman centré sur Revan, personnage mythique de cette période.
    Enfin. Après des années d’attente nous avons enfin droit à la conclusion des jeux KotOR, KotOR II nous ayant laissé sur un cliffhanger insoutenable.
    Enfin. Trois ans après l’annonce de The Old Republic, on va enfin connaitre l’identité de l’Empereur Sith.

    Pour faire simple, avant même sa sortie, Revan cristallise bien des attentes, d’autant plus que ce troisième roman labellisé The Old Republic et donc lié au jeu, est le premier qui apparait en mesure de nous offrir une histoire d’impact galactique.

    Être ainsi au cœur de toutes les attentions implique ne pas avoir droit à l’erreur. Ce roman a la particularité d’être la suite d’une série de deux Jeux Vidéos, suite qui nous montre enfin le destin des principaux protagonistes. De ce fait, il devait répondre à de multiples attentes :

    - Introduire savamment le contexte afin que ceux n’ayant pas joué aux Jeux puissent apprécier le livre tout en ne lassant pas ceux qui le connaissent.
    - Respecter le canon établi par les deux jeux KotOR- Proposer une histoire et un dénouement de qualité

    Le résultat ? Suivez le guide !


    Une histoire de qualité

    Choisir Drew Karpyshyn pour écrire ce roman ne surprend pas le moins du monde. Considérant qu’il était le scénariste principal du premier jeu KotOR et qu’il a déjà écrit la trilogie Dark Bane pour la licence Star Wars, il était tout indiqué que ce soit à lui qu’incombe de nous conter le destin de Revan, personnage qu’il avait lui-même créé.

    Pour ceux qui connaissent Drew, sa méthode est simple. On a droit à un dramatis personae assez resserré qui permet à chacun de bénéficier d’une caractérisation intéressante et fidèle pour les personnages qui nous sont déjà familiers. Et ils sont nombreux ! En effet, avec des personnages comme Revan, l’Exilée, Bastila ou Canderous Ordo, on aurait pu penser qu’il s’agissait d’un roman KotOR flanqué de l’étiquette TOR pour faire vendre mais il n’en est rien. Si Revan est bien là pour nous délivrer le destin de ces personnages, le reste du casting provient de l’Empire Sith de TOR. Ces personnages sont donc inconnus de tous avant le début du livre et le fait de jongler à chaque chapitre entre personnages Républicains connus et personnages Impériaux que nous découvrons au fil des pages, offre un bon dynamisme au récit et du liant entre KotOR et TOR.
    Comme dans tous ses romans, la majorité des personnages finissent par voir leurs chemins se croiser dans ce qui fait figure de feu d’artifice final. En gros la méthode Drew c’est simple et efficace. Il a pour lui le fait de véritablement tenir en haleine le lecteur, ce qui donne envie de ne plus lâcher le livre une fois commencé.

    L’histoire est de très bonne facture et d’une noirceur qui colle bien avec la période KotOR, les deux Jeux étant déjà deux des œuvres les plus sombres de l’UE. Point de révélation sur la fin puisqu’il s’agit d’une review sans spoilers, mais je peux vous assurer quelle ne vous laissera pas indifférent ! Un véritable coup de poing ! Une aventure épique qui apporte un final époustouflant et digne à la saga KotOR. Cette baffe laisse un sentiment pour le moins étrange et il peut être compliqué de savoir ce qu’on en pense à chaud. De l’amour à la haine il n’y a qu’un pas.

    Je me dois enfin de préciser que l’on attendait beaucoup des révélations concernant l’Empereur : son identité, son histoire, sa quête d’immortalité… Elles ne déçoivent pas. Cette incarnation vivante et immortelle du Côté Obscur fait froid dans le dos !


    Malheureusement teintée d’incohérences malvenues

    Là où les deux romans TOR précédents manquaient de contexte, ici tout le monde sera servi. Drew permet aux néophytes de bien saisir les enjeux de la période, il introduit bien les personnages et ce qu’il s’est passé dans les Jeux. Les fans seront ravis de voir ces événements retranscrits dans un roman.

    Une bonne caractérisation, un style entrainant, un récit palpitant, une période bénie par de nombreux fans et bien introduite aux néophytes : tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes me direz vous ? Et bien malheureusement non. Drew ayant travaillé sur KotOR mais pas sur KotOR II, beaucoup de fans craignaient qu’il ne soit pas au point sur ce dernier. Las, c’est le cas. Évidemment, le gros des informations de KotOR II est confirmé avec l’Exilée et Revan qui partent à la recherche de l’Empire des Vrais Sith… Mais dans le détail, aïe, ça se gâte. Une réécriture malheureuse de nombreux éléments acquis vient ternir l’impression d’ensemble. Si encore cette réécriture était pour le meilleur soit, mais quand c’est pour nous délivrer une version inférieure et bien moins épique que la précédente, c’est plutôt malvenu pour ne pas dire plus.

    Ces retcons font donc que ce livre n’est finalement qu’un très bon roman et pas un roman exceptionnel. Ceux qui n’ont pas joué aux Jeux ne remarqueront rien, mais n’auront pas d’attache émotionnelle suffisante aux personnages et à la période chronologique pour que Revan représente plus qu’un très bon roman à leurs yeux. Les autres verront leur appréciation globale entachée par ces quelques réécritures.


    Qui n’empêchent pas une excellente impression d’ensemble

    Malgré tout, l’ensemble est de trop bonne qualité pour qu’on laisse ces quelques incohérences nous gâcher la lecture. Certes la réécriture du passé est regrettable, mais ce roman a pour objectif premier de nous conter la suite de l’histoire et de ce point de vue là, c’est une franche réussite ! Et puis, c’est un roman sur Revan, depuis le temps qu’on l’attendait on ne va pas pinailler. (C’est un malade de la continuité et des Jeux KotOR qui vous dit ça !)

    On retiendra donc surtout qu’il s’agit d’un moment de lecture très agréable et je vous conseille de vous jeter dessus pour vous faire votre propre avis sur ce qui reste un Epic Win au regard du défi qu’il représentait pour son auteur!

    + Les plus

    • Un roman centré sur Revan qui clôt enfin les intrigues entrevues dans les jeux KotOR.
    • Les révélations entourant l’Empereur !
    • L’ambiance sombre et la noirceur ambiante en parfaite adéquation avec la menace dont on nous parlait dans KotOR II
    • Un rythme prenant et un final à couper le souffle
    • Un lien parfait entre KotOR et TOR et un roman TOR ayant enfin un impact galactique
    • Des nouveaux personnages de qualités
    • Un épilogue touchant et je m’arrête là car les plus sont vraiment très nombreux !

    - Les moins

    • La réécriture de certains événements antérieurs au roman
    • L’ambiance sombre et la noirceur ambiante qui nous laisse avec une boule au ventre en refermant le livre :’(
    • On aurait aimé que le plaisir continue avec un peu plus de pages
    • Le fait que j’arrive à trouver des points négatifs pour un roman que j’étais prêt à ériger comme meilleur roman SW !
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

69 membres le possèdent (qui ?)
56 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité