Complots
  • Titre original Deceived
  • Genre Roman
  • Série The Old Republic
  • Univers Legends
  • Année et période -3653 (Ancienne République)
  • Auteur(s) Paul S. Kemp
  • Couverture Dave Stevenson
  • Traducteur(s) Thierry Arson
  • Synopsis : Dark Malgus sert un but, la guerre, et un maître, le Côté Obscur, pour lesquels il s'apprête à mettre à feu et à sang la Cité galactique. Il a détruit le Temple Jedi de Coruscant en leurs noms, dans une bataille historique au cours de laquelle le Maître Ven Zallow a été assassiné. Mais à l'heure des machinations politiques, l'Empereur n'a plus besoin de son champion et cherche à le faire disparaître…

    Et il n'est pas le seul. Une jeune Jedi est prête à tout pour venger la mort de son Maître, elle s'appelle Aryn Leener et elle ne reculera devant aucun sacrifice, quitte à enfreindre toutes les règles.

    Deux destinées, deux révoltes vont se croiser dans une galaxie devenue l'enjeu de sinistres complots…
  • Note du staff SWU
     (40 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (50 % - 2 commentaires)
     (40 %)
    Vous avez dit Deceived ?

    Rappelez-vous, amis gamers attendant impatiemment le MMORPG The Old Republic. En 2009, vous découvriez un somptueux trailer du jeu-vidéo intitulé Deceived, dans lequel on assiste à l’invasion du Temple Jedi sur Coruscant par une cinquantaine de Sith, menés par l’impitoyable Darth Malgus. Sachez donc que si le roman et le trailer ont le même titre, ce n’est pas pour rien.
    Le roman s’ouvre en fanfare sur cette incroyable bataille entre les Padawan, Maîtres et Chevaliers Jedi et les Sith dans ce lieu sacré. La mort du Maître Jedi Ven Zallow va précipiter les évènements qui vont suivre. Sa Padawan Aryn Leener va en effet tout faire pour retrouver le meurtrier de son Maître.
    Les trente premières pages du roman, consacrées donc à la mise à sac de Coruscant, sont donc tout bonnement exceptionnelles, et ne laissent aucunement présager de la suite du roman.


    Mais que se passe-t-il ? Une Jedi en quête de vengeance ?

    C’est ainsi que l’on pourrait résumer le tout. Mais tout d’abord, petit rappel : nous assistons à la mise à sac de Coruscant non seulement dans la vidéo pré-citée, mais également dans la première issue du Comics Threat of Peace. La Padawan Aryn Leener se trouvait en compagnie de Satele Shan et de Master Dar’Nala sur Alderaan afin de signer un traité de paix avec les Sith. Là où Threat of Peace nous fait suivre les pérégrinations de Satele et Dar’Nala, Deceived nous propose de suivre Aryn Leener sur la même période. C’est donc un excellent complément au Comics.

    Passé cet éloge, concentrons-nous sur les choses qui fâchent. Force est de constater qu’après la bataille, c’est maigre. Trois intrigues sont suivies en parallèle :
    - Celle de Darth Malgus qui ne supporte pas la paix signée après l’attaque du Temple Jedi.
    - Celle d’Aryn Leener souhaitant se rendre sur Coruscant pour trouver l’assassin de son Maître. Pour cela, elle a besoin d’un contrebandier avec lequel elle a fait équipe par le passé (tiens, Kemp prévoit d’écrire une duologie sur la période Old Republic il me semble. Serait-ce une ficelle ?).
    - Celle de Zeerid Korr, le contrebandier en question, autour duquel l’auteur a brodé une intrigue dont on se demande l’utilité.
    Le point noir est l’absence quasi-totale de background autour de ces personnages. Seul Zeerid Korr fait l’objet d’un soin particulier de la part de Kemp. On regrette énormément le manque d’informations sur Darth Malgus, quand on sait qu’on nous avait présenté le roman comme la description de son ascension au sein des Sith… Las, toute l’action se déroule après la signature du traité de Coruscant, donc on ne sait rien du pourquoi du comment de l’arrivée de Malgus dans le top 3 des Sith les plus craints… Outre deux ou trois scènes qui le mettent face à face avec d’autres Sith, et où l’on ressent bien qu’il en a dans le ventre, on ne sait rien sur lui…
    Pour continuer sur le scénario, on regrette que l’aventure d’Aryn Leener n’ait lieu que sous l’effet de la vengeance. Ce n’est pas très Jedi comme comportement, et en plus ça sent le déjà-vu… Tout comme son association avec un contrebandier, qui n’est pas sans rappeler l’association de Luke Skywalker avec Han Solo dans Un Nouvel Espoir.


    Bon, et à part ça, il se passe quelque chose de bien ?

    Pas vraiment en fait. Il faut attendre la toute fin du roman pour retrouver une petite baston au sabre-laser, mais elle ne restera pas dans les annales du genre.
    Sinon, on a droit à une grosse centaine de pages de creux. Comme son grand frère Fatal Alliance, Deceived ne nous garde pas en haleine tout au long du roman, et c’est bien dommage. On attendait le contraire à la vue du nombre de pages (seulement 251).
    Pour meubler le tout, Paul S. Kemp nous gratifie d’un saut de cinquante kilomètres dans le vide (qui a dit que les Jedi n’étaient pas des super-héros ?), d’une allusion à The Clone Wars (avec Malgus admirant la statue d’une Zillo Beast) ou encore de scènes pseudo-philosophiques n’apportant strictement rien à notre lecture. Bref, il essaie de nous faire passer du bon temps pendant cette centaine de pages, mais autant aller lire Le Monde, au moins on apprend des trucs…

    + Les plus

    • Les trente premières pages
    • La complémentarité avec Threat of Peace

    - Les moins

    • Le nombre de pages
    • Le manque d’action
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

65 membres le possèdent (qui ?)
41 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité