Alliance Fatale
  • Titre original Fatal Alliance
  • Genre Roman
  • Série The Old Republic
  • Univers Legends
  • Année et période -3643 (Ancienne République)
  • Auteur(s) Sean Williams
  • Traducteur(s) Thierry Arson
  • Synopsis : Tassaa Bareesh, une matriarche du cartel du crime Hutt, est sur le point de procéder à une vente aux enchères qui attire l’attention d'un bout à l'autre de la galaxie. Des représentants de la République et de l’Empire Sith sont présents, de même qu’un Padawan Jedi en mission d’investigation, une pilote désavouée expulsée de l’Escadron d’élite de la République Blackstar, et un mystérieux Mandalorien au but caché. Mais l’envoyé de la République n’est pas celui qu’il prétend, le délégué de l’Empire est un apprenti Sith impitoyable, le Padawan Jedi est déterminé à faire ce qui est juste mais a peur de ne pas en être capable, la pilote espère redorer sa réputation et le Mandalorien parvient plus ou moins à garder un train d’avance sur les autres.

    Aucun de ces invités – conviés ou pas – n’a vraiment l’intention de participer à la vente. Ils ont tous derrière la tête l'idée de dérober l’objet gardé sous verrou dans une chambre forte imprenable : deux morceaux carbonisés d’un croiseur explosé, chacun d’eux pouvant être la clé de la richesse d’une planète toute entière.

    Mais la vérité sur ce trésor est dangereusement mortelle. Et au final, autant les Sith que les Jedi, la République que l’Empire, devront faire quelque chose qu’ils n’ont jamais fait auparavant, une chose que tous les agents du mal ou du bien ne parviendraient jamais à leur faire faire : s’allier afin d’éliminer une puissante menace qui pourrait détruire la galaxie.
  • Note du staff SWU
     (80 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (53 % - 3 commentaires)
     (80 %)
    Cinquième roman de Sean Williams dans l’univers Star Wars à voir le jour après Le Pouvoir de la Force et la trilogie L’Hérétique de la Force, et avant Le Pouvoir de la Force II, Fatal Alliance nous amène avec plaisir dans une période encore peu inexplorée et pourtant très la mode : l’Ancienne République.


    I) Des personnages bien développés

    Au même titre que Michael Reaves et Steve Perry (L’Etoile Noire, Medstar), Sean Williams ne s’embarrasse pas avec des tonnes de protagonistes. Le Grand Maître Jedi Satele Shan (que vous connaissez si vous avez lu les Comics The Old Republic), un Padawan, un Sith et son apprenti, un chasseur de primes Mandalorien, un contrebandier et un proche du Suprême Commandeur de la République constituent l’ensemble des personnages principaux de ce roman.
    De ce fait, ils sont très bien développés : background, psychologie, tout y est. Les chapitres s’enchaînent alors qu’on passe d’un personnage à un autre, le tout avec un très bon rythme et très peu de temps morts.


    II) Rencontre avec les Hutts

    C’est du moins ce que laissait sous-entendre le synopsis. Las, la première moitié du livre se déroule en effet sur Nal Hutta, mais Tassa Bareesh n’intervient qu’une seule fois. Passée cette légère déception, on est vite pris dans les évènements : chacun des personnages nommés ci-dessus essaie en effet de s’emparer des restes découverts après l’explosion d’un vaisseau, restes d’origine inconnue (mi-organique, mi-droide). Après plusieurs péripéties, on délaisse Nal Hutta pour partir vers une toute nouvelle planète : Sebaddon. On se dit que jusqu’à présent, Sean Williams a fait du très bon travail. Le meilleur est à venir.


    III) Oh my godness ! Machines creating machines. How perverse !

    C’est sûrement ce qu’aurait dit C-3PO s’il avait été présent sur la planète Sebaddon, située près d’un trou noir. Celle-ci n’est pas sans rappeler Mustafar dans sa constitution, mais on fait fi de ce détail sans souci. Je ne vous dévoilerais rien de plus concernant l’intrigue, si ce n’est que le titre de ce paragraphe fait allusion à LA menace de ce roman. Encore une fois, on dévore les chapitres les uns après les autres. L’action est omniprésente durant cette deuxième partie du roman, et l’alliance Sith-Jedi-Empire-République, bien qu’elle soit assez improbable, fait des étincelles. La fin du roman est quant à elle très surprenante, et laisse la porte ouverte à une éventuelle suite, si celle-ci n’est pas traitée dans le MMO The Old Republic à venir sous peu.

    + Les plus

    • Un style très abordable
    • Des personnages très bien développés
    • Du rythme tout au long du bouquin

    - Les moins

    • Une nouvelle planète pas très originale
    • Une alliance assez improbable
    • La menace-qui-va-détruire-la-galaxie-si-on-ne-fait-rien est anéantie un peu facilement
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

64 membres le possèdent (qui ?)
41 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité