Bannière du site
    
Emergence de l'Empire


> (CW) Enquête sur le Prosecutor


Acteurs : escouade Delta

Médias :
Emergence de l'Empire
      An -21 :
L’escouade Delta se retrouve dans l’amas de Chaykin, face au vaisseau qui les a accueilli pendant de nombreuses semaines et celui-là même qui leur a fait quitter Geonosis : le Prosecutor. Aucun signe de vie apparent sur le destroyer stellaire à la dérive.
Pour sa nouvelle mission, l’unité sera séparée et infiltrée en gravité basse en différents points stratégiques. Objectif : récupérer les banques de données pour comprendre ce qui s’est passé. Trois-Huit doit retrouver les données avants, Quatre-Zéro les données bâbords, Six-Deux les données arrières et Zéro-Sept les données tribords.
Lorsque les Delta entrent dans le vaisseau, il n’y a personne pour les accueillir à part quelques Mynocks et cadavres de clones. Pourtant, Six-Deux rapporte assez rapidement des parasites sur son visuel avant de se faire attaquer par une chose inconnue et de rompre le contact radio.
Trois-Huit n’a pas le choix : il doit accomplir sa mission et regrouper ses hommes le plus rapidement possible. Empruntant les conduits de maintenance, il se dirige vers sa cible lorsqu’il commence à percevoir également des interférences dans son champ de vision et se fait attaquer par des droïdes de récupération. Contraint de lutter, il se met à tirer et fait mouvement vers une position moins exposée.
C’est dans une salle des torpilles annexe qu’il rencontre un soldat clone ayant apparemment échappé au massacre. Ce dernier lui apprend qu’il a entendu des tirs venant des coursives puis a découvert que tout le monde était mort. Ce sera son dernier rapport puisque le soldat clone est à son tour happé par un droïde de maintenance.
Trois-Huit n’a d’autre choix que de poursuivre son avancée à travers des couloirs jonchés de cadavres et de débris. Le vaisseau est dans un état de délabrement avancé.
Soudain, il aperçoit Zéro-Sept concentré à télécharger les données tribord derrière une vitre en plastacier. Alors qu’il s’apprête à se replier, celui-ci est attaqué et maîtrisé par un groupe de Trandoshans. Trois-Huit n’a qu’une idée en tête : aider son frère d’armes au plus vite.

titre img


Avant cela, il devra en découdre avec un autre groupe de Trandoshans et assister, malgré lui, à l’exécution sommaire d’un soldat clone à l’aide d’une arme à projectile : totalement obsolète et barbare au vu des technologies actuelles.
Lorsque Trois-Huit arrive au terminal tribord, Zéro-Sept a déjà été emmené. Le chef des Delta termine la mission en récupérant lui-même les données. Chose anormale, le journal de bord contient des codes qui n’appartiennent pas à la République. Avant de pouvoir poursuivre son investigation, il est pris en chasse par un nouveau groupe de Trandoshans. Les coursives qu’il traverse sont de plus en plus délabrées et toujours aucun contact radio avec le reste de son escouade.
Une fois arrivé au terminal bâbord, il ne peut que constater une nouvelle fois des codes étrangers. L’heure est grave et Trois-Huit n’en est que plus décidé à regrouper son escouade et à découvrir ce que cache tout ceci.
Avançant à travers la section équipement infestée de Trandoshans, Trois-Huit retrouve sporadiquement le contact avec le reste de son unité : eux aussi rencontrent une forte résistance mais se dirigent vers le point de rendez-vous pré-établi. C’est alors qu’il tombe dans une embuscade. Un Trandoshan équipé d’une armure lourde et d’un fusil lourd à répétition LS 150 lui barre le passage. Trois-Huit n’a d’autre choix que de se mettre à couvert et d’utiliser la puissance destructrice de son lance-grenades pour en venir à bout.
Juste avant de rejoindre le point de rendez-vous, Trois-Huit est bloqué devant une porte refusant de s’ouvrir et prit en tenaille par un groupe de Trandoshans armé d’un porte droïdes de combat. D’où vient cet équipement ? « Hacker » arrive à la rescousse pour débloquer le passage et permettre leur fuite.
L’objectif est désormais de retrouver Zéro-Sept, actuellement interrogé par les lézards. La résistance est rude et il faudra beaucoup d’astuce et de précision pour libérer leur coéquipier et vaincre leur garde Trandoshan blindé.
Désormais, il ne manque plus que Six-Deux au rapport. Celui-ci a été repéré au niveau de la zone de détention du vaisseau. L’analyse de la salle de commande de la prison révèle que Six-Deux est détenu dans la cellule 2187. Vaincre les gardes devient presque la routine. Le prisonnier peut alors reprendre les armes et restituer les données qu’il a réussi à pirater avant sa capture… données qu’il avoue avoir caché dans un « endroit sombre » lors de sa capture et de sa fouille…

titre img


L’escouade Delta prend alors la direction du pont pour voir ce qu’il s’y passe. En chemin, ils rencontrent de nouveaux Trandoshans armés de portes droïdes. Une fois à destination, le pont est désert si ce n’est un brouilleur de communications installé en son centre. Une bonne charge bien placée de « Nitro » et l’appareil est réduit en cendre, permettant de nouveau le contact avec le Commandement.
Ce dernier apprend aux commandos que les Trandoshans se sont alliés avec les Séparatistes afin d’obtenir des armes pour favoriser l’esclavagisme des Wookies sur Kashyyyk. La condition de cet accord est de remettre le Prosecutor en ce point précis aux forces du Comte Dooku.
Il devient alors primordial de retrouver la navette de débarquement ennemie et de la détruire pour endiguer l’invasion à sa source. De plus, l’analyse des données rapportées par l’escouade Delta révèle de précieuses informations sur les armes et les tactiques Trandoshans pouvant apporter une aide conséquente aux Wookies. Le retour du vaisseau intact sur Coruscant est une priorité.
DC-17m au point l’escouade Delta se dirige vers les ascenseurs en éliminant plusieurs patrouilles de mercenaires Trandoshans sur leur passage. Alors que les hangars se rapprochent, une nouvelle embuscade leur est tendue : l’ascenseur est piégé et les Delta se retrouvent pris au piège dans la zone de détention. Là, l’ennemi s’est organisé et arrose les commandos d’un feu nourri. Une seule solution : réparer le système de verrouillage du niveau. Chose faite par « Hacker », les défenses se mettent en place et du gaz est libéré dans les conduites, exterminant toute résistance au passage.

Pour rejoindre les hangars, l’escouade Delta est contrainte à se frayer un chemin à travers les conduites d’aération avant de se retrouver dans un conduit à ordure, rempli de cadavres de clones. C’est ici que les droïdes de récupération viennent entasser leurs victimes.
Arrivés au Hangar A après être venu à bout des poches de résistance, les Delta se déploient et prennent pour cible le vaisseau des esclavagistes. Quelques tirs ajustés et l’aéronef se transforme en épave.
Pourtant, la menace semble encore loin d’être éliminée : un vaisseau de guerre séparatiste a été détecté par les scanners longue portée et sort de l’hyperespace. Un croiseur de la République, l’Arrestor, est appelé en renfort mais son arrivée ne sera pas immédiate. Pendant ce temps, les batteries du vaisseau ennemi ouvrent le feu et de nombreux portes droïdes sont envoyés pour prendre d’assaut le Prosecutor.
L’escouade Delta se dirige alors à grandes foulées vers le Hangar B. Là, les commandos installent des pièges en attendant l’arrivée des droïdes et les déclenchent à l’atterrissage de l’ennemi. « Nitro » se charge de détruire le régulateur de champ de force, scellant l’entrée du hangar. La même opération est réalisée dans le Hangar C.
Pourtant, le passage vers le Hangar D est rendu plus difficile par le fait que les droïdes soient déjà déployés dans cette zone. La prise de contrôle de la zone semble impossible jusqu’à ce qu’un walker de la République fasse son apparition derrière les portes d’un monte-charge. Trois-Huit en prend immédiatement le contrôle et pacifie totalement le Hangar D.
La dernière partie de la mission consiste à réactiver les tourelles de défense automatiques, l’attente de l’Arrestor risquant de leur coûter la vie. L’escouade Delta se dirige alors vers le centre de tir du Prosecutor, non sans subir de lourdes attaques et des blessures plus ou moins graves. « Nitro », « Hacker » et Zéro-Sept se chargent de pirater les terminaux d’artillerie tandis que Trois-Huit les couvre et que l’Arrestor sort de l’hyperespace pour se joindre au combat.
L’activation des défenses entraîne la destruction du centre de contrôle des droïdes puis l’annihilation totale du croiseur séparatiste.




Conclusion : L’échange entre les Trandoshans et les Séparatistes échoue. Le Prosecutor est ramené intact sur Coruscant pour exploiter pleinement ses données.
 


 

Les actualites les plus consultées ce mois-ci :
[Postlogie] Episode VII : les photos des acteurs en Irlande | [Communauté] Ils parlent de Star Wars... Et de tout l'univers Star Wars ! | [Spin-off] Simon Kinberg écrira-t-il le spin-off de Josh Trank ? | [The Clone Wars] La BO de The Clone Wars sortira en CD ! | [Littérature] Le Code du Chasseur de primes | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : le tournage à Skellig Michael a commencé ! | [Littérature] Critique de Rebel Heist | [Postlogie] Episode VII : une autre version de la rumeur sur le début de l'histoire | [Littérature] Imperial Handbook | [Littérature] Le futur de Star Wars en comics |
Dites, ne le dites surtout pas aux autres staffeurs SWU, mais c'est MOI le boss ici :op
Edge Entertainment Star Wars En Direct Bioware Éditions Delcourt Geekmemore La Geekerie Lego Kotobukiya France Bragelonne.fr