StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Jaius Yorub
Présentation
 
Officier de grande valeur, Jaius Yorub servit dans la Flotte de Défense du Noyau et dans la Flotte des Vestiges de l’Alliance Galactique, durant la guerre Impérialo-Sith, et la guerre contre les Sith. A chaque fois, il servit sous les ordres de son supérieur et ami, l’amiral Duros Gar Stazi.
Le piège de Caamas
 
En tant qu’adjoint de Gar Stazy, Yorub assista à la réunion du triumvirat de l’Alliance Galactique qui décida du destin de la guerre entre celle-ci et l’Empire de Roan Fel. Alors que la guerre durait depuis trois ans, et semblait s’acheminer vers une défaite pour l’Alliance, dont les membres rejoignaient un à un l’Empire, Piers Petan vint proposer un nouveau projet. Récemment nommé commandant en chef de la Flotte de l’Alliance Galactique, il souhaitait tendre un piège à Roan Fel dans le secteur de Caamas, pour le capturer où l’éliminer. Yorub, tout comme son supérieur Stazi, et le représentant des Jedi, Kol Skywalker, pensaient qu’il s’agissait d’un piège. Petan, convaincu qu’il pourrait ainsi inverser le cours de la guerre, fini pourtant par convaincre le triumvirat, et reçu l’autorisation de lancer son offensive. Mais la prétendue rencontre entre Roan Fel et des ambassadeurs Chiss et Hapans se révéla n’être qu’un leurre, et la flotte de l’Alliance fut encerclée par les vaisseaux impériaux commandés par le Grand Amiral Morlish Veed. Dans le même temps, les Sith qui avaient œuvré en sous-main pour déclencher cette guerre attaquèrent Coruscant, infligeant de lourdes pertes aux Jedi, et les empêchant de venir au secours de l’Alliance. Isolé et menacé de destruction, Petan capitula et ordonna à ses troupes de se rendre. Gar Stazi refusa, et encouragea d’autres vaisseaux à l’imiter en forçant le barrage établi par l’amiral Dru Valan. Malgré tout, l’Alliance fut contrainte de se rendre, n’ayant plus de vaisseaux pour la défendre. Stazi et Yorub, à bord de l’Indomptable, rassemblèrent les vaisseaux qui avaient échappé au piège et harcelèrent les impériaux, puis les Sith, pendant des années.
Sacrifice pour l’Alliance
 
Cette campagne de harcèlement, si elle irrita considérablement les Sith, n’était cependant pas une stratégie viable à long terme. Sans moyens véritables pour entretenir la flotte, et surtout sans possibilité de construire de nouveaux vaisseaux, chaque perte dans les rangs des Vestiges devenait critique. L’opportunité de renverser un peu cette tendance se présenta pourtant, lorsque Monia Gahan, pilote de l’escadron Rogue rendit visite à son oncle sur Mon Calamari. Celui-ci, Gial Gahan, ancien membre du triumvirat et le seul qui avait voté contre l’opération de Caamas, lui montra l’Impérieux, un navire de guerre qui devait bientôt quitter les fameux chantiers Mon Calamari. Malgré l’apparente facilité avec laquelle il semblait possible de s’introduire dans les chantiers navals pour le voler, Stazi et Yorub étaient méfiants, d’autant plus que l’amiral Dru Valan, leur vieil ennemi, venait d’être nommé à la tête de la flotte de défense.

Ils élaborèrent un plan envoyant un commando capturer la passerelle de l’Impérieux, et un autre capturer le centre de défense automatique des chantiers navals. Valan cru avoir remporté la victoire en reprenant le contrôle de ces deux points, mais Stazi avait préparé la parade. Un pirate s’était introduit par un accès secondaire dans les ordinateurs des batteries de défenses automatiques, et un deuxième commando avait repris le contrôle de l’Impérieux. Quand la flotte de Stazi émergea de l’hyperespace à proximité de la planète, les défenses ouvrirent le feu, mais sur les vaisseaux de Valan. Toutefois, rien n’était joué car la flotte Sith avait l’avantage du nombre. Durant les durs combats qui suivirent, le vaisseau amiral de Stazi, l’Indomptable, fut touché. Désireux d’emporter un maximum d’ennemi dans la mort, Stazi ordonna l’activation de l’autodestruction et l’évacuation du vaisseau. Jaius tenta de persuader son vieil ami de fuir pour continuer la lutte, car il était le symbole de la résistance aux Sith. Alors que l’amiral refusait, déterminé à sacrifier sa vie pour l’Alliance, Yorub demanda à Jhoram Bey, le commandant de l’escadron Rogue venu évacuer l’amiral, d’emmener Stazi. N’ayant pas d’autre choix, Bey assomma l’amiral pour pouvoir l’évacuer, et aida Yorub grièvement blessé, à s’installer aux commandes du vaisseau. Tandis que Bey emmenait Stazi à bord de son chasseur, Jaius Yorub utilisa ses dernières forces pour faire s’écraser l’Indomptable au milieu des chantiers navals, permettant à la flotte des Vestiges et à son ami de fuir pour continuer la lutte.
Apparitions
 
Héritage
Dossiers associés
 
Legacy : le futur est en marche !   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 19/05/2012
Rédacteur(s) : ordo181
Mise en page : ordo181

Sources

Star Wars: Legacy 20: Indomitable, Part 1
Star Wars: Legacy 21: Indomitable, Part 2
wookiepedia

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Jaius Yorub. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité