Bannière du site
    
Emergence de l'Empire


> (CW) Infiltration sur Geonosis


Acteurs : Escouade Delta, Sun Fac



Médias :
Emergence de l'Empire
      An -22 :
Largué au beau milieu du champ de bataille, le chef de l’unité – Delta Trois-Huit – est contraint de se frayer un chemin parmi les droïdes de combat et les guerriers geonosiens afin de rassembler son escouade avant d’infiltrer la ruche ennemie où est supposé se trouver Sun Fac.
Rejoignant dans un premier temps Delta Six-Deux « Nitro », expert en explosif, son chemin le pousse à s’enfoncer un peu plus derrière les lignes ennemies où il retrouve Delta Quatre-Zéro « Hacker », spécialisé dans le piratage de données informatiques.
Tous trois sont alors obligés de réduire en cendres un bon nombre d’ennemis, dont des super droïdes de combat, avant de pouvoir rejoindre le dernier membre de leur équipe : Delta Zéro-Sept, expert en maniement d’armes de précision. Bien qu’isolé, ce dernier a réussi à localiser Sun Fac dans la salle de contrôle adjacente.

Utilisant leur entraînement, les membres de l’escouade Delta se préparent à l’assaut. Pourtant, lorsque celui-ci est lancé, Sun Fac parvient à s’échapper au milieu de la confusion générale et des tirs de blasters. Des guerriers et des droïdes parviennent à couvrir sa fuite tandis qu’il se met à l’abri derrière un champ de force dans un hangar proche et prépare un vaisseau au décollage.
Tout semble alors perdu pour Trois-Huit et ses hommes. C’est sans compter sur les talents de Zéro-Sept ! Se mettant à couvert sur une position surélevée et ajustant son fusil de précision, celui-ci parvient à décocher un tir directement sur les réacteurs du chasseur de Sun Fac. Perdant le contrôle, le leader geonosien perd la vie dans le crash de son appareil.
Mission accomplie pour les Delta… jusqu’à la réception d’un nouvel ordre du Commandement. L’escouade dirigée par le commando Trois-Six a été décimée et il incombe désormais à l’escouade Delta de reprendre la mission de leurs camarades tombés au combat : infiltrer et détruire l’usine de droïdes située dans les profondeurs de la ruche.

titre img


Fermement attachés à leur filin, les Delta descendent en rappel jusqu’au niveau inférieur où ils découvrent un nouveau décor : un nid geonosien. La progression se doit d’être prudente afin d’éviter de réveiller les larves geonosiennes. Dans un même temps, les communications avec l’extérieures sont coupées par la présence d’un brouilleur proche. Pour pouvoir progresser dans ce labyrinthe, le dispositif devra être détruit.
Arrivés à l’émetteur, la zone paraît étrangement calme. Trois-Huit déploie ses hommes et ordonne une avancée prudente. Posté en embuscade, l’ennemi lance alors l’attaque.
Les Delta n’ont d’autre choix que de se mettre à l’abri tout en couvrant « Hacker » qui se lance dans le piratage du bouclier de protection du brouilleur. Une fois désactivé, « Nitro » passe à l’action en activant une charge qui réduit en cendre la machine, rétablissant ainsi les transmissions. Les derniers guerriers geonosiens sont décimés par Trois-Huit et Zéro-Sept.
L’équipe s’enfonce encore plus dans le dédale et « Hacker » parvient à trouver un terminal informatique où il télécharge les plans de l’usine d’assemblage. La destruction des deux conduits d’alimentation permettra de faire sauter la chaîne de montage.
Se frayant un chemin à travers les nombreux droïdes de combats, les Delta positionnent leurs charges et activent le mécanisme de mise à feu. Avec Trois-Huit couvrant leur retraite, l’escouade rallie un conduit d’aération où l’attend une canonnière et s’échappe de l’usine en ruine.

La mission sur Geonosis de l’escouade Delta aurait pu prendre fin ici. Mais la raison d’être d’un commando est d’effectuer les missions les plus périlleuses et le Commandement en a trouvé une nouvelle : infiltrer une sphère de commandement de la Fédération et voler les codes de lancement pour la totalité des vaisseaux amiraux ennemis.
La canonnière est contrainte de déposer ses occupants à bonne distance du vaisseau. En effet, un bunker a été repéré dans les environs et sa DCA empêche toute approche aérienne.
Les Delta commencent leur pénible avancée à travers les canyons de Geonosis non sans difficulté : plusieurs unités ennemies composées de guerriers d’élite géonosiens leur tendent des embuscades. Puisant dans toutes leurs ressources, les commandos parviennent à réhabiliter les lasers d’une canonnière abattue pour repousser l’assaut.
Trois-Huit ordonne à ses hommes de se regrouper et planifie l’assaut final contre le bunker : détruire les tourelles de défenses d’un tir bien placé de Zéro-Sept tandis que le reste de l’unité réalise une percée dans les lignes de défenses à l’aide de leur DC-17m et de grenades ionisantes. Ce sera chose faite quelques minutes plus tard.
Une fois à l’intérieur, les Delta localisent le relais de contrôle du canon anti-aérien et le réduisent en cendre grâce à deux charges bien placées. Le soutien aérien est désormais disponible.
Evacuant le bunker, l’escouade prend la direction de la sphère de contrôle située un peu plus loin dans le canyon. A l’arrivée, la déception est réelle : toutes les entrées sont bloquées par un champ de force. Et le plus dur reste à venir : en guise de comité d’accueil, la Fédération a envoyé un droïde araignée. Avec beaucoup d’astuce, de précision et quelques égratignures, les commandos n’en font qu’une bouchée.
Trois-Huit demande alors un soutien aérien afin de détruire un des champs de force les empêchant de passer. Une fois à l’intérieur, les commandos se séparent dans le but de détruire les systèmes vitaux du vaisseau. Les soupapes d’admission du liquide de refroidissement, les râteliers de droïdes et les conduits d’énergie sont visés.
Leur tâche accomplie, les commandos se regroupent au niveau -1157 en direction de la sous-station puis du pont. Là encore, les défenses ont été prévues et ils sont obligés de se confronter une nouvelle fois à un droïde araignée.
Lorsqu’ils empruntent l’ascenseur, la réaction en chaîne résultant de leur sabotage se met en marche : dans cinq minutes, le vaisseau explosera.
Plus une seconde à perdre, les Delta se précipitent vers le centre de commandement en neutralisant les défenses et font irruption sur le pont, blaster au point.
Tandis que « Hacker » fait une nouvelle fois part de ses talents de pirate en récupérant les codes de lancement, Trois-Huit, Zéro-Sept et « Nitro » subissent le feu nourri de l’ennemi. Lorsque les codes sont recouvrés, l’escouade fonce à l’arrière du vaisseau où l’attend une canonnière.
In extremis, les commandos prennent la fuite alors que la sphère explose. Les données vitales pour la victoire sont transmises au Commandement…


Conclusion : Sun Fac est éliminé. La fonderie droïde est détruite. Les codes de lancement des vaisseaux amiraux séparatistes sont piratés.
L’escouade Delta retourne sur le Prosecutor.
 


 

Les actualites les plus consultées ce mois-ci :
[Rebels] Sept minutes de Rebels | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : des photos fuitées du Faucon Millenium ? | [Postlogie] Episode VII : les stormtroopers ressembleront à ça ! | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : les premières images des stormtroopers ? | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : nouvelle rumeur sur les méchants ! | [Postlogie] Episode VII : J.J. Abrams montre une mystérieuse main mécanique ! | [Postlogie] Rumeur : l'Episode VII va-t-il bouleverser Star Wars ? | [Rebels] [MAJ2] Rebels : 1er programme court disponible en VF ! | [Postlogie] Episode VII : nouvelle photo fuitée d'un décor de tournage ! | [Jeux Vidéo] [MAJ] Star Wars : Commander |
Dites, ne le dites surtout pas aux autres staffeurs SWU, mais c'est MOI le boss ici :op
Bragelonne.fr La Geekerie Star Wars En Direct Star Wars Références Lego Éditions Delcourt Geekmemore Edge Entertainment Éditions Pocket