La Ballade de Jango Fett
  • Titre original Jango Fett : Open Seasons
  • Genre Comic-Book
  • Univers Legends
  • Année et période -32 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) Haden Blackman
  • Dessins Ramon F. Bachs
  • Encrage Raul Fernandez
  • Couleurs Brad Anderson
  • Couverture Ramon F. Bachs
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis : Le plus terrible chasseur de primes de la galaxie n’a pas toujours été un tueur impitoyable. Il a commencé sa vie comme tous les enfants, auprès de ses parents, menant une vie paisible, mais rapidement, les évènements en ont décidé autrement. Les évènements, ce sont les guerriers Mandaloriens et la guerre interne qu’ils se livrent. Jango Fett passe sous la tutelle de Jaster Mereel et se révèle être un élève très doué dans l’art sanglant de la guerre. Les années vont passer et Jango va diriger à son tour les Mandaloriens dans tous leurs combats, que ce soit contre leurs ennemis intimes ou contre les Jedi. Jusqu’au jour où le Comte Dooku lui fera une offre qu’il ne pourra pas refuser.
  • Note du staff SWU
     (93 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (88 % - 6 commentaires)
     (85 %)
    Scénario.

    Jaster Mereel Par comparaison avec l’autre mini-série Jango Fett, je trouve Open Seasons plus approfondie. Jango Fett se contentait d’aborder le chasseur de primes et de l’introduire pour AOTC alors qu’Open Seasons pratique une analyse plus fouillée et livre plus d’informations. L’histoire nous montre quels sont les évènements qui ont construit Jango tel qu’il est, qui ont forgé son caractère. Notamment la bataille de Galidraan qui est un des éléments clés de son destin et de celui du Comte Dooku. Cette bataille a été un tournant de leurs vies et les a propulsés directement vers la situation décrite dans l’Attaque des Clones. Toujours au niveau de l’intrigue, en plus de développer une histoire originale, celle-ci s’attache à régler des points de dissensions entre l’Univers Etendu et les films prélogiques. On découvre ainsi qui était réellement Jaster Mereel et pourquoi Boba porte son nom au moment de la trilogie. Mais aussi quels sont les liens exacts entre Jango, Boba et les Mandaloriens.
    Concernant les personnages, là aussi le travail est assez complet. Les Mandaloriens ne sont pas fondamentalement mauvais, ils se contentent d’exercer une profession pas toujours morale mais avec des principes. Tout comme Jango et Boba, il est difficile pour le lecteur de les catégoriser. Viennent ensuite les Jedi, représentés par Dooku, en pleine dualité. Elle peut se traduire par une question : que se passe-t-il quand un Jedi persuadé de la justesse de ses actes se rend compte que ceux qui lui confient ses missions le trompe, le conduise dans des boucheries ?

    Dessins.

    Jango Fett


    Une sacré réussite de Ramon Bachs. Largement au niveau de Jedi Vs. Sith, même meilleure selon moi. Comme dans cette série, les protagonistes d’Open Seasons sont souvent dans des situations de combat au sol, dans des milieux dépourvus de technologie. Bachs semble apprécié ces mises en scène où l’environnement est complètement naturel. Il est possible qu’il y soit plus à l’aise ou simplement que ça l’intéresse plus à dessiner. J’aime le style de Bachs qui apporte une tonalité différente aux comics Star Wars. Il est plus dynamique que Fabbri et moins réaliste que Duursema par exemple. Il est très bon dans les phases d’action et de duels.
    La mise en couleur et l’encrage sont réussis. Les couvertures réalisées par Bachs lui-même sont géniales. Celle du TPB est un simple montage photo très propre mais dénué d’originalité.

    Conclusion.

    Comte Dooku Blackman et Bachs ont vraiment assuré. Le personnage de Jango ne m’intéressait pas trop avant. Il était avant tout un subterfuge qui permettait à Lucas d’offrir aux fans le Boba Fett qu’ils réclamaient. Dorénavant je le vois autrement, il a une histoire propre tout en complétant celle de Boba. De la même manière ce story-arc apporte des détails supplémentaires sur Dooku.
  • 27/12/2006
     (100 %)
    Voilà ce vers quoi aurait dut tendre "Jedi vs Sith". D trés beau dessin, parfois un peu simpliste mais toujours tournés dans l'esprit starwars et non dans cet esprit médiéval fantastique. Une histoire remarquable qui contrairement à "Jango Fett et Zam Wessel" amène de véritable précision plutot importante à l'univers starwars. En bref, à se procurer de toute urgence pour renouer avec ce dessinateur qui est tant sortis des normes dans son "Jedi vs Sith". :ange:
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

32 membres le possèdent (qui ?)
30 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité