(CW) Mission sur Geonosis
  • Acteurs Jyl Somtay, Naj Pandoor, docteur Frayne
  • Situation chronologique
    An -22
  • Dans les entrailles de la planète Geonosis, la Jedi Jyl Somtay est en mission de reconnaissance avec ses troupes. Voilà un mois que la terrible bataille marquant le début de la Guerre des Clones est terminée et il reste désormais à explorer ce qui a été le cœur du mouvement séparatiste.
    Avertie quelques instants auparavant par la Force, Jyl ordonne a ses soldats de se mettre à couvert quand une explosion secoue les parois de la grotte et en fait effondrer le plafond. Un autre piège laissé là par les geonosiens… La Jedi se relève indemne mais ce n’est pas le cas de toute son escouade : un des soldats est enseveli sous un énorme rocher. Aidée de son sabre laser, de la Force et des muscles de ses troupes, elle tente de dégager le clone… en vain. Celui-ci succombe à ses blessures, la cage thoracique écrasée.

    Plus tard, Jyl se retrouve au centre le l’Arène de la Justice, en pleine méditation, à l’endroit même où a débuté la guerre. Plus aucune trace du sang des Jedi, seulement de la poussière. Elle n’était pas là ce jour funeste mais son Maître, Lura Tranor, y a laissé sa vie. Ce n’est qu’après qu’elle a été promue au rang de Chevalier.
    Un soldat clone vient pourtant la tirer de ses pensées : le docteur Frayne veut la voir immédiatement dans son laboratoire. Réticente à travailler avec des Jedi, la scientifique y a été contrainte par le Conseil et un décret du Chancelier Palpatine. Toute arme cachée sur Geonosis et susceptible de nuire aux citoyens de la République doit être retrouvée et démantelée.
    Bien que ses recherches n’avancent pas aussi vite qu’elle l’aurait souhaité, le docteur Frayne vient de faire une découverte majeure : ses scanners révèlent une importante source de technologie. Cette piste doit être explorée mais Frayne recommande une plus grande prudence compte tenu des pertes récentes. C’est pourquoi elle propose à Jyl un prototype de casque pour les soldats clones, plus résistant aux chocs. Lorsque la Jedi le prend en main, il est déjà trop tard : un gaz soporifique s’échappe de l’objet. Avant qu’elle n’ait pu réagir, Jyl s’évanouit.
    Lorsqu’elle s’éveille, Jyl n’est pas surprise de constater que ses mains sont ligotées dans le dos et que son comlink ainsi que son sabre laser ont disparu. Elle parvient à jeter un coup d’œil vers l’entrée du laboratoire où sont empilés les corps de soldats clones. Se tiennent également à cet endroit Frayne et un de ses collaborateurs. Regardant tout autour d’elle, Jyl aperçoit son comlink et son sabre laser sur un plan de travail. Si elle pouvait se concentrer assez…
    A ce moment, Frayne se tourne vers elle avec un sourire carnassier et lui présente son collègue, Naj Pandoor. Tous deux s’estiment exploités par la République. Tandis que Frayne s’occupe de trouver les armes geonosiennes, Pandoor se charge de leur faire passer le blocus en orbite.
    Mais encore une fois, le docteur a l’intention de doubler tout le monde : elle dégaine un blaster et le pointe sur Naj. Jyl essaye inutilement d’utiliser la Force pour lui arracher l’arme des mains. Pandoor encaisse un tir paralysant, suivi de près par la Jedi..

    titre img


    Le réveil est plus difficile que le précédent et a lieu dans l’obscurité totale. Jyl ne tarde pas à découvrir qu’elle n’est pas seule et que ses poignets sont liés à ceux de quelqu’un d’autre : Naj Pandoor. A l’odeur de moisissure et à l’écho de leurs voix, il ne fait aucun doute que les deux compagnons d’infortune se trouvent dans une caverne profonde.
    Soudain, un murmure lointain semble monter du fond de la caverne puis se fait de plus en plus clair : plusieurs créatures parlant dans un langage guttural. Des geonosiens ! Malgré la débâcle infligée par la République, les Jedi se doutaient bien que plusieurs d’entre eux se tapissent dans les profondeurs.
    Grâce à des manœuvres coordonnées et à la Force, Jyl parvient à se libérer de ses menottes alors que des tirs de blasters soniques commencent à pleuvoir autour d’eux. Dans le noir total, la Jedi esquive, tire, frappe, aidée par ses sens surdéveloppés. Lorsqu’un blaster ramassé par Pandoor finit par surchauffer et exploser, Jyl et Naj en profitent pour se diriger vers le trou creusé par l’explosion et s’échapper dans la nuit.
    Pandoor propose alors à Jyl se s’allier ensemble afin de retrouver Frayne et de l’arrêter. Pour le moment, il faut alerter le blocus républicain en orbite pour empêcher la doctoresse de s’enfuir avec le vaisseau de Pandoor. La station de communication la plus proche se trouve dans le laboratoire principal, à environ un kilomètre.
    Arrivés au laboratoire, Jyl utilise la Force pour sonder l’intérieur. Aucune trace de vie, uniquement des consoles en veille. Alertée, la flotte ne recense aucune incursion en provenance de la planète : Frayne est toujours là.
    Prenant en main la console principale, la Jedi essaye de retrouver les données que la scientifique rebelle lui a révélé plus tôt. Selon Naj, les coordonnées ont été modifiées de 15%, rendant toute opération de recherche infructueuse pendant des jours. Une manipulation de la base de données par le contrebandier finit par leur montrer la position exacte de Frayne. Aussitôt, tous deux empruntent un petit transporteur de troupes et se retrouvent en plein milieu du désert sans rien autour hormis une stalactite géante derrière laquelle est cachée la réserve d’armes.
    Jyl trouve un point d’accès et s’y faufile sans attendre de renforts, suivie par Naj. Ce qui semble être un boyau étranglé finit par s’ouvrir sur un large corridor creusé naturellement dans la roche volcanique, dont les parois sont légèrement phosphorescentes. La Jedi prend la tête de la marche, espérant être avertie du moindre danger par la Force. Pourtant, lorsque Naj percute ce qu’il croit être un rocher, le bruit ne semble pas être aussi sourd qu’il aurait dû l’être. Jyl se risque alors à utiliser une torche pour découvrir la tête de Frayne, décapitée par un objet long et tranchant. Le corps est introuvable et les parois de la caverne sont couvertes de tâches de sang de taille variable, des insectes grouillant dessus : des Rogas, très féroces, à partir desquels les Geonosiens auraient évolué. Cependant, seul un animal plus gros a pu tuer Frayne. De toute évidence, il a été laissé ici pour garder ce que renferme la caverne.
    Plus loin dans la cavité, Naj retrouve le sabre laser de Jyl et le restitue à sa propriétaire. Une attaque soudaine les prend alors par surprise. Quatre yeux, des dents aiguisées et une queue caractéristiques : un Nexu. Il fond en priorité sur Naj et se rabat ensuite sur Jyl. Malgré la Force et son arme, la Jedi n’arrive qu’à égratigner la créature. Une odeur de brûlé emplit la caverne tandis que Jyl assure sa garde et que le contrebandier reste sourd à ses injonctions.
    Au moment où le Nexu prépare une autre attaque, un trait de blaster le manque de peu, puis un autre : Pandoor ! Malgré deux adversaires, la bête parvient à esquiver les coups et à rejoindre une position plus élevée… pour se retrouver couverte de Rogas. L’animal essaye alors de rouler, de se mordre et d’utiliser ses griffes pour se débarrasser des insectes qui commencent à le dévorer. Finalement, le Nexu agonisant s’enfuit plus profondément dans l’obscurité, trop occupé par sa propre survie pour se soucier de ses adversaires.
    Naj et Jyl continuent alors prudemment leur avancée dans la caverne, à l’écoute du moindre bruit pouvant trahir une nouvelle menace. Peu après, ils débouchent dans une chambre où cinq nouveaux corridors s’offrent à eux. Sur les informations de Pandoor, ils empruntent le plus éloigné. Quelques instant plus tard, ils se retrouvent devant un gros rocher. Les données récoltées par Frayne proviennent d’un endroit situé juste derrière. Jyl inspecte les parois de la grotte et trouve un mécanisme qui fait coulisser l’obstacle, projetant une lumière aveuglante.
    L’endroit se révèle être un laboratoire secret destiné à la recherche d’armement ; des composants sont disposés un peu partout dans la pièce et les armes achevées sont rangées dans des râteliers. A ce moment, la porte se referme derrière eux. Jyl commence à explorer les lieux, croyant surprendre des mouvements furtifs. Lorsqu’elle se retourne vers Naj, elle se retrouve face au canon de son blaster. Elle n’a pas le temps de réagir que le contrebandier presse la gâchette… le tir frôlant sa tête et touchant une cible derrière elle. Jyl active son sabre laser et fait volte-face, directement devant un Nexu. Derrière une console se trouvent les restes déchiquetés de Frayne et plusieurs paires d’yeux : en plus d’être une femelle, le Nexu a une portée.
    Dix petits prédateurs commencent à avancer curieusement vers leurs nouvelles proies. Grâce à la Force, Jyl tente de les amadouer sans succès. La Jedi et le contrebandier sont obligés d’engager le combat, conscients que les Nexus disposent d’une autre entrée dans le laboratoire. S’ils veulent survivre, ils doivent quitter les lieux au plus vite. Jyl parvient à tuer un des Nexu et la meute se rue sur le cadavre pour le dévorer : il est temps de décamper !
    Au passage, la Jedi détruit un cube en transpacier et récupère l’arme qu’il contient. Cela semble être un nouveau type d’arme sonique. D’ordinaire, les sabres laser ne sont d’aucun secours face aux projectiles soniques jusqu’à ce que la fréquence de l’arme soit détectée. Ici, il semble que le prototype soit conçu pour changer de fréquence automatiquement.

    Sur le chemin du retour, Jyl promet à Naj de plaider en sa faveur face aux autorités de la République. Le contrebandier la remercie et lui assure qu’elle va lui manquer. La jeune Jedi se laisse charmer par Pandoor et il en profite pour lui arracher un baiser… ainsi que le prototype, qu’il pointe droit sur elle. Maintenant, Jyl sait vraiment pour qui il travaille. Par la Force, elle tente de lui arracher l’arme des mains mais son assurance est trop forte. Naj active alors le blaster sonique et se prépare à faire feu quand la femelle Nexu, véritable furie depuis son infestation par les Rogas, se jette sur lui. Le prototype lui échappe des mains et Jyl le récupère. Tandis que la femelle prépare une autre attaque, la Jedi presse la détente. Le tir laisse l’animal et Pandoor inconscients.
    Jyl attrape le contrebandier par son col et le ramène à la lumière du jour, reconsidérant sa clémence envers lui. Pourtant, quoi qu’il se passe, un Jedi tient toujours sa promesse et Jyl est une Jedi ! Un Chevalier Jedi…
    Conclusion : Un prototype d’arme sonique est récupéré par le Chevalier Jedi Jyl Somtay. Le contrebandier Naj Pandoor est remis aux mains de la justice républicaine. Le docteur Frayne est tuée dans les catacombes.
Personnages liés
 
Univers
 
Cet événement ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
Publicité