StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Disney & Netflix, c'est fini
 
Quelles conséquences pour Star Wars ?
10/08/2017

Dans l'audiovisuel américain, la séparation entre le studio à succès et le pionnier du streaming payant a tout du divorce de l'année. Quel impact pour la saga Star Wars, notamment pour les futures séries ? Petit point sur les effets concrets et les perspectives ouvertes par cette annonce.

  • Logo de Netflix
  • Logo Walt Disney

C'est une histoire qui avait tout du conte de fées. Le contrat de diffusion signé le 4 décembre 2012 entre le vaillant prince Disney, producteur des deux licences très rentables Marvel et Star Wars, et la vigoureuse princesse Netflix, moteur de la croissance de la vidéo à la demande par abonnement dans le monde, se finit plutôt en queue de poisson (et je ne parle pas de La Petite Sirène). Mardi 8 août, the Walt Disney Company a annoncé le retrait de ses films de la plateforme Netflix dès 2019. Tous les longs-métrages Disney et Pixar à la disposition des abonnés Netflix devraient dont disparaître du catalogue dans moins de deux ans, pour rejoindre une toute nouvelle plate-forme de vidéo à la demande par abonnement appartenant directement à Disney.

Les contenus Marvel, notamment ceux coproduits avec Netflix (Les séries Daredevil, Jessica Jones et autres Defenders, pour ne citer qu'elles) devraient rester en ligne sur la plateforme, même si leur avenir semble incertain : Disney continuera-t-il à offrir à son concurrent direct des contenus exclusifs ? Et cela au moment où Netflix annonce (pas plus tard que lundi 7 août) avoir racheté un studio de comics, Millarworld, qui pourrait servir de base à de futurs productions ?

L'impact d'une telle décision est en tout cas énorme pour les acteurs de l'audiovisuel, puisque Disney est un gros producteur de contenu à travers son groupe de télévision, ABC, ce qui lui permet de proposer un catalogue allant des Agents du SHIELD à Desperate Housewife en passant par Grey's Anatomy. Disney possède aussi la chaîne ESPN, le plus grand distributeur de programmes sportifs dans le monde, et évidemment le réseau des chaînes Disney à destination des enfants et adolescents.

Le contexte est posé, donc passons à ce qui nous intéresse : quid pour la saga Star Wars ?

Pas de Star Wars sur Netflix

Cette fois, c'est sûr : on ne verra pas Dark Vador côtoyer Frank Underwood sur la même plateforme de streaming. Le lancement des séries issues des licences Disney comme Marvel's Agents of the SHIELD avait pourtant ouvert de grands espoirs pour les aficionados de la Guerre des Étoiles. Une série satellite, avec des héros peu connus mais agissant dans un univers familier, c'est peu ou prou ce qui nous était promis depuis 2005 avec les rumeurs sur la "série Live", aussi appelée Star Wars Underworld. Une arlésienne à l'américaine, puisqu'il n'y a jamais rien eu de concret depuis, que ce soit sous l'ère Lucas ou depuis le rachat de Lucasfilm par Disney, bien que Bob Iger l'ait évoquée à plusieurs reprises. Le passage des productions Marvel par la case Netflix, à partir du succès Daredevil, avait encore étendu l'attente des fans.

Le passage par Netflix aurait offert la possibilité d'une accessibilité immédiate dans le monde entier ou presque, limitant ainsi le nombre de piratages entraînés par le passage de la série sur une des chaînes du groupe, comme ABC. Pour les téléspectateurs non-anglophones, c'était aussi la possiblité de découvrir leurs contenus en VF ou VOSTF dans les plus brefs délais. Mais il faudra s'y faire : une série Star Wars sur Netflix, ça ne se fera pas.

Pourtant, tout n'est pas négatif dans cette annonce qui pourrait au contraire inciter Disney à lancer une série Star Wars à la fin de la décennie ou au début des années 2020.

Une série Star Wars comme produit d'appel ?

Possibilité alléchante, n'est-ce pas ? Disney ne manque pas de contenus phares pour le lancement de sa future plateforme de VàD par abonnement. Beaucoup de films pour enfants, notamment, avec le succès déjà assuré de La Reine des Neiges 2 ou Toy Story 4 qui sortiront sur ce nouveau service... Après leur passage par la case cinéma.

Car c'est la grande différence entre les deux concurrents : contrairement à Netflix, Disney veut conserver un laps de temps entre la sortie cinéma et la mise en ligne des contenus. Une volonté compréhensible pour une firme qui a accumulé des bénéfices immenses dans les salles obscures ces dernières années. Mais le risque est alors de ne proposer aux abonnés que des contenus "déjà vus", disponibles sur des supports physiques tels que le DVD ou le Blu-Ray qui ont encore leurs amateurs. On peut donc supposer que la firme aura besoin d'un contenu d'appel exclusif pour inciter à l'abonnement. C'est ce qu'a fait HBO avec sa série vedette Game of Thrones, avec le succès qu'on connaît... Mais quelle licence choisir dans ce cas ? Prendre le risque d'une franchise neuve, encore inconnue du grand public ? Si l'on se fie à la tendance au recyclage du conglomérat hollywoodien de ces dernières années, ça semble peu envisageable...

Deuxième option : s'appuyer sur une licence qui a fait ses preuves. Marvel, par exemple. Sauf que le catalogue reste pour l'instant bloqué chez Netflix, co-producteur et distributeur exclusif. Il y aurait sans doute la possibilité de renégocier le contrat, mais personnellement j'imagine mal Disney conditionner le succès de sa future plateforme à cela...

Il reste alors Star Wars. L'attente est là. Le Réveil de la Force a engrangé des bénéfices records lors de sa sortie en salle. Rogue One s'est bien défendu ; le premier spin-off a dépassé le milliard de dollars. Une belle réussite pour ce pari plutôt risqué... Et dont l'intrigue n'est pas sans rappeler le projet Star Wars Underworld. Ce succès pourrait-il donner des idées aux décideurs de Disney/Lucasfilm ? Ce n'est pas impossible.

Par ailleurs, alors que Netflix avait obtenu l'exclusivité de la sixième saison (inachevée) de The Clone Wars, il paraît certain que la future plateforme récupérera les prochains contenus jeunesse de la licence Star Wars.

 

Au final ? Rien de concret pour l'heure, mais la nouvelle stratégie de Disney dans la diffusion du contenu en streaming pourrait relancer l'intérêt des producteurs pour une série télévisée Star Wars en images réelles...

Pour suivre toutes les informations à venir sur cette hypothétique "série live", restez connectés sur SWU !

Parution : 10/08/2017
Validé par : Jagen Eripsa
Section : Télévision
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 10/08/2017 - 16:37
    anakine31 a écrit:Bah nan, il se passe énormément de chose qui n'est même pas relaté dans les films :neutre: pour moi si ça marche que dans un sens, c'est cool mais (oui y a un mais) c'est pas parfait, et si on prend en compte ça, on se dit que toute la série pourrait finalement être incohérente avec les films, alors que les films sont cohérents avec la série :neutre:


    Une oeuvre doit se suffire à elle-même, c'est aussi simple que ça. Dans ROTS on ne dit pas qu'Anakin a eu une apprentie, mais c'est pas parce qu'on ne le dit pas que ce n'est pas le cas. A l'inverse, c'est pas parce qu'Anakin a une apprentie dans The clone wars que ça devient incohérent avec l'Episode III. Je ne sais pas si c'est très clair...
  • 10/08/2017 - 18:42
    Sergorn a écrit:
    Bah nan, il se passe énormément de chose qui n'est même pas relaté dans les films


    Oui mais le problème vient des films qui se borne à ignorer AOS, pas de la série.

    Alors que dans le cas des séries Netflix ils s'en foutent des films par exemple.

    C'est normal de toute façon que la série fasse plus référence aux films que l'inverse (c'est valable pour toutes les licences). Question de pas perdre les spectateurs (on suppose que ceux qui regardent les séries dérivées voient les films aussi, mais pas l'inverse).
    Et bon, cette série en particulier relatant des évènements bien plus capitaux que les films (à mon sens du moins), heureusement qu'on y fait pas référence. Imaginez Coulson débarquer à la fin d'un film dire un truc genre "pendant que vous vous battiez comme des gamins pour des conneries, ou créez des monstres incontrôlables à l'aide de technologies que vous comprenez pas, on a sauvé le monde trois fois et évité une (vraie) guerre civile mondiale". :paf:
  • 10/08/2017 - 18:59
    Disney a acheté la licence depuis 2012. Or, aujourd'hui, soit près de 5 ans après, il n'y a toujours pas l'ombre d'un projet ou d'une idée du genre. Il y a donc deux possibilités : soit ils n'ont toujours pas réfléchi à la question, ce qui est hautement improbable, soit ils l'ont fait mais ils sont arrivés à la conclusion qu'une série TV Star Wars n'était pas pas réalisable, très certainement pour des raisons de budget.

    Tentons un petit calcul. Une saison de série standard dure (au minimum du minimum) 600 minutes, ce qui correspond déjà à 5 fois la durée d'un film Star Wars. Le coût des effets spéciaux sur Star Wars 7 (qui pourtant restait sur des environnements très terrestres) avoisinant à lui seul les 70 millions de dollars (26 en décors, 18 en costumes, 25 en post-prod), cela donnerait quelque chose comme plus de 350 millions de dollars la saison pour avoir une cohérence visuelle films/série (c'est-à-dire 3,5 le prix de la saison 6 de GoT jusqu'à présent la plus chère de tous les temps), ce qui, évidemment, est totalement irréaliste. Même en sacrifiant l'esthétique (par exemple en divisant par deux le nombre de plans CGI ou en baissant la qualité de ces derniers) on arriverait probablement pas à passer sous la barre des 150 millions de dollars rien qu'en effets spéciaux.

    Bref, Star Wars à la télé, même version cheap, c'est malheureusement beaucoup, beaucoup trop cher pour être rentable et Disney ne prendra jamais un tel risque financier.
  • 10/08/2017 - 19:39
    Disney a acheté la licence depuis 2012. Or, aujourd'hui, soit près de 5 ans après, il n'y a toujours pas l'ombre d'un projet ou d'une idée du genre. Il y a donc deux possibilités : soit ils n'ont toujours pas réfléchi à la question, ce qui est hautement improbable, soit ils l'ont fait mais ils sont arrivés à la conclusion qu'une série TV Star Wars n'était pas pas réalisable, très certainement pour des raisons de budget.


    Disney a commencé son UE en 2014 je crois, normal qu'il n'y ai pas eu de séries avant.
    Ensuite, une série TV c'est bien oui, mais dans quel contexte? Pour le moment, il n'y a pas vraiment de nouvelle époque à explorer. Et ils vont sûrement pas commencer à exploiter la période de l'ancienne république dans une série TV, ça peut bider et ce serais trop risqué, ils vont habituer le public à cette époque d'abord (comics pas cher?) :neutre:
  • 10/08/2017 - 20:00
    Je ne crois pas que ce soit une question de budget (ou pas que). Marvel fait bien des séries qui n'ont pas grand-chose à envier aux films (y'a certes moins des batailles dantesques évidemment), mais ça passe très bien (voir même mieux que les films, comme quoi...).
    C'est une question de dosage sur les décors et évènements choisis (et des acteurs aussi, des sitcoms comme Big Bang Theory ou Friends à l'époque coûtent une fortune en salaires). GOT coûte beaucoup en décors, costumes, effets spéciaux, mais c'est un cas très particulier et exceptionnel (beaucoup de batailles et des gros décors). Je suis pas expert, mais je suis persuadé qu'une série SW n'a pas besoin d'un budget trois fois supérieur à celui de GOT pour fonctionner. :transpire: Avec un budget similaire, et même bien en-dessous, c'est tout à fait possible de sortir quelque chose de qualité.

    Après c'est clair, y'aura pas une gigantesque bataille tous les deux épisodes, mais est-ce ce qu'on attend d'une série ? Je ne pense pas. Une saison de 10 épisodes dure autant que 5 films, mais aucune série n'a autant de contenu en une saison que 5 films. Au contraire, ce format permet de développer beaucoup plus les intrigues, la psychologie etc... c'est pas le même média, pas la même construction. Si SW avait été une série, la trilogie n'aurait certainement pas couvert que 6 épisodes, le temps aurait été bien plus dilué, rentabilisant d'autant décors et costumes notamment.

    Bref, que ça coûte cher ok. Lucas ne l'a jamais faite parce qu'il voulait un truc énorme infinançable, soit. Mais je suis convaincu que c'est faisable en étant plus modeste. Lucasfilm n'a pas lancé tout de suite un tel projet, préférant sans doute une série animée moins chère et dont le succès était assuré (expérience de la série précédente), mais ça peut revenir, surtout si on a une période sans films après le IX.
  • 10/08/2017 - 20:13
    Mais vous pensez pas qu'il y a aussi le problème du public visé ? Imaginez une série Star Wars assez sombre, un peu à la GoT, ça pourrez avoir un potentiel de dingue mais alors ça serait pas pour les enfants, et ça à mon avis Disney/Lucasfilm ne veut pas. Un dessin animé un adulte peut le regarder mais une série plus violente difficile de laisser un enfant regarder pour certains parents...

    Et si on imagine une série un peu plus grand public, est-ce que ça va vraiment attirer les gens ? Je ne m'y connais pas énormément en série mais je sais que pour moi par exemple, mes séries préférées sont GoT, Westworld, Breaking Bad, bref des séries déjà un peu plus complexes. Et des séries comme Flash ou Arrow ça ne m'intéresse tellement pas... Mais bon c'est ma vision des choses ! :)
  • 10/08/2017 - 22:33
    Marvel ne semble pas avoir de problèmes à viser différents public selon ses productions. SI LFL n'en est pas capables c'est qu'il sont pas doués.

    -Sergorn
  • 11/08/2017 - 1:29
    Neow a écrit:
    Superpingouinthe13th a écrit:Quant aux séries TV, leur problème principal, c'est leur longueur. 13 épisodes, ou 24 en 12+12, c'est trop long et y a toujours quelques épisodes qui font remplissage. Heureusement encore que AoS est en 2 demi-saisons, ça limite les dégâts quand on compare au Arrowverse qui traîne comme c'est pas possible (sauf Flash qui arrive à enchaîner pas mal de trucs en une seule saison, mais ça doit venir de son super-pouvoir ! :D ) J'attends de voir la série Defenders en 8 épisodes dans une dizaine de jours pour voir si ça fonctionne mieux. Sont toujours bien en "inédit" mais leur revisionnage est difficile à cause de cette longueur.

    Une série implique forcément plusieurs épisodes et donc une certaine longueur. Quand une saison fait 8, 10 ou 13 épisodes on se concentre sur une histoire ou un arc. Pour une série en 24 épisodes, on a plusieurs trames et/ou un certain nombre d'épisodes de remplissage (je dis ça sans parler de qualité). C'est juste le principe d'une série.
    S'il doit y avoir une série live SW, sur du 24 épisodes on serait plus proche de quelque chose à la Arrow & cie (une trame de fond, et beaucoup de choses à côté). Avec moins d'épisodes ça donnerait simplement quelque chose de plus concentré (une histoire, un méchant).


    Ce que je veux dire par là, c'est que quel que soit le nombre d'épisodes prévus par saison, les scénaristes n'ont jamais assez de matière pour remplir convenablement l'intégralité des épisodes et on se retrouve avec des épisodes qui n'apportent rien du tout à la série. Je ne parle pas d'épisodes "monstre de la semaine" qui peuvent être très bien, je parle de ces épisodes dont les dialogues et événements sont des paraphrases et redites de l'épisode d'avant ou l'épisode d'après avec une situation qui finalement, n'a pas évolué en 1h.

    Je conseillerai aux scénaristes (au showrunner) à qui on commande une saison de 24 épisodes de commencer d'abord par écrire normalement une saison de 36 épisodes, puis de tout condenser en 24 épisodes. Idem pour une saison de 13 épisodes qui doit être écrite comme une saison de 20 épisodes puis condensée en 13 épisodes. C'est facile en supprimant les dialogues qui font doublon, les thèmes explorés plusieurs fois sans nouveau point de vue, et les scènes doublon dans leur structure. Ne garder que le meilleur qu'on a écrit avec des cliffhangers de fin d'épisode qui deviennent des cliffhangers de coupures pub (même si pas de pub sur Netflix, la structure d'un épisode reste la même que dans l'ancien temps).

    Moins on a d'épisodes, moins on a de risques d'avoir ce genre d'épisode qui traîne en n'apportant rien et qui deviennent lourd en rediffusion, parce que malgré leur inutilité, y a toujours une scène qui fait avancer l'intrigue, donc tu peux pas sauter l'épisode et faire comme si rien ne s'était passé. La bonne scène aurait souvent dans ces cas là pu être insérée dans un autre épisode, à la place d'une moins bonne scène de même type (scène entre les mêmes personnages dans le même lieu par exemple, genre les scènes de DD dans leur bar habituel ou dans leur cabinet)

    Pour moi, 10 épisodes par saison, ça permet de faire progresser naturellement l'intrigue sans trop de risque de dilution. Mais c'est un problème général des séries de toujours trop diluer l'intrigue car les scénaristes n'ont simplement pas assez d'idées pour remplir la totalité des épisodes commandés. Ca se voit beaucoup plus dans les séries de 24 épisodes, et Arrow est sans doute l'une des pires actuelles au niveau du remplissage avec les flashbacks des 5 ans qui avancent quasiment pas d'un épisode à l'autre, et l'histoire au Présent qui n'avance pas plus vite. 2 histoires en parallèle et aucune des deux n'a un rythme satisfaisant... Comment va se dérouler la saison 6 sans ces flashbacks maintenant qu'on a bouclé la boucle ? Ca va être dur...

    Donc pour une série SW, j'aimerais soit qu'ils reviennent à une série par arc comme TCW, avec ces "précécemment dans TCW" d'épisodes jamais réalisés juste pour introduire la situation. Ou bien faire des saisons de 10 épisodes comme un long film. 3 saisons = une trilogie.

    Si je préfère les films aux séries, que ce soit pour le MCU ou SW, c'est que les films sont mieux rythmés, et on n'a jamais ces stagnations qui surviennent au milieu d'une Jessica Jones ou d'un Rebels. Des stagnations d'une heure ou plus. Comme si au milieu d'une saga de films, t'avais un épisode raté. Ca te ruine le visionnage. AoS saison 1 est problématique à ce titre, alors que la saison 2 s'en sort bien mieux en ayant défini 2 demi-saisons en réalité. Le rythme est meilleur car la fin de demi-saison passe pour une fin de saison. La dynamique de la saison est multipliée par 2 si on veut.

    Dans tous les cas, pour une série SW live, je pense qu'il faut attendre la sortie de l'épisode IX et c'est ce qu'ils font donc déjà c'est très bien. Une série live sera parfaite pour les 10/15 ans avant la prochaine trilogie de films. Et je dirais qu'il n'y a que 2 périodes possibles, soit la très ancienne république, soit le post-ROTJ pré-TFA. Ou bien le post-IX si celui-ci se termine sur une ouverture vers quelque chose de vraiment nouveau qui ne pourrait nous faire attendre 15 ans pour en connaître la suite. (A titre perso, je voudrais que l'épisode IX soit une vraie conclusion à la saga, comme l'était l'épisode VI et que les séries et l'UEO racontent l'avant.)

    Enfin qui vivra verra ! (et je suis encore trop long, ce sujet m'enthousiasme, que voulez-vous ?)

    -- Edit (Ven 11 Aoû 2017 - 1:41) :

    TweeKs a écrit:Mais vous pensez pas qu'il y a aussi le problème du public visé ? Imaginez une série Star Wars assez sombre, un peu à la GoT, ça pourrez avoir un potentiel de dingue mais alors ça serait pas pour les enfants, et ça à mon avis Disney/Lucasfilm ne veut pas. Un dessin animé un adulte peut le regarder mais une série plus violente difficile de laisser un enfant regarder pour certains parents...

    Et si on imagine une série un peu plus grand public, est-ce que ça va vraiment attirer les gens ? Je ne m'y connais pas énormément en série mais je sais que pour moi par exemple, mes séries préférées sont GoT, Westworld, Breaking Bad, bref des séries déjà un peu plus complexes. Et des séries comme Flash ou Arrow ça ne m'intéresse tellement pas... Mais bon c'est ma vision des choses ! :)


    Pour te donner un exemple que tout n'est pas si simple, Flash m'intéresse mais pas Arrow (que je regarde pourtant par obsession complétiste)... Leur ton est complètement différent. La première est super-héroïque de type MCU optimiste malgré tous les soucis tandis que la 2ème fait du Batman-like du pauvre super déprimant avec envie de te tirer une balle dans la tête, façon "soyons trop dark, nous c'est DC pas Marvel". Et pourtant, y a des crossovers entre les deux séries. Je ne sais pas quelle cible ont ces 2 séries, et ça me semble être la même, malgré deux approches totalement différentes.

    Donc on peut très bien avoir du SW "pour enfants et jeunes adultes" en animation et du SW "pour jeunes adultes et adultes" en live. (Oui parce que globalement, SW, c'est du grand public de 7 à 77 ans depuis le début, donc la cible moyenne, c'est "jeune adulte".)
  • 11/08/2017 - 10:25
    TweeKs a écrit:Mais vous pensez pas qu'il y a aussi le problème du public visé ? Imaginez une série Star Wars assez sombre, un peu à la GoT, ça pourrez avoir un potentiel de dingue mais alors ça serait pas pour les enfants, et ça à mon avis Disney/Lucasfilm ne veut pas. Un dessin animé un adulte peut le regarder mais une série plus violente difficile de laisser un enfant regarder pour certains parents...

    Comme pour les romans, il y a des romans adultes, jeunes adultes, jeunesse... Le public jeune a déjà Rebels, Forces of Destiny, la prochaine série animée, peut-être d'autres... Pourquoi ne pas en faire une série plus orientée adultes ?
    Et puis, comme l'a dit Sergorn, Marvel a aussi ses séries plus légères et ses séries plus sombres (d'ailleurs, si on prend la licence dans sa globalité, il y en a vraiment pour tous publics).
  • 11/08/2017 - 14:12
    Justement, Game of thrones, Breaking bad, Westworld, toutes ces choses là cartonnent. Je suis d'ailleurs toujours surpris que le grand public qui va souvent voir des blockbusters sans fond au ciné se passionne pour des séries au rythme très posé et à l'intrigue assez complexe. C'est assez paradoxal.

    Après, je pense aussi que le mieux est de ne pas étirer le concept. The clone wars c'était bien, mais si la série avait duré 3 ou 4 saisons avec grosso modo le meilleur de The clone wars tel qu'on le connaît aujourd'hui, le succès critique et public de la série aurait été là. Aujourd'hui, hormis chez les fans de Star Wars, The clone wars se tape une sale réputation alors que Rebels est bien vue.

    Une série Live qui évoque la période de l'Ancienne République serait l'idéal car ça permettrait de l'introduire dans le canon et de faire des choses nouvelles avec une période que les gens aiment bien (le succès de The old republic est quand même révélateur). Eventuellement, le trou à combler entre les épisodes le plus exploitable reste la période entre Le retour du jedi et Le réveil de la force. Dans ce cas, vaudrait mieux se focaliser sur des nouveaux personnages inconnus, la galaxie étant très vaste, qui évolueraient dans cette période post-empire pré-nouvel ordre.

    Pour moi, Rebels était un test avec ses nouveaux personnages, là où The clone wars était presque sûr de cartonner car tous les personnages principaux de la prélogie y étaient.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité