StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Le scénario
 
Boîte de jeu WotCQue ce soit dans les romans, les films ou les JdR, on retrouve des procédés semblables destinés à retranscrire l'aventure et maintenir l'intrigue.

Le drame est toujours modélisé de la même manière :
  • Le quotidien quand règne l'ordre - insertion des PJ dans ce cadre.
  • Survient l'élément extérieur qui rompt l'ordre.
  • Le ou les héros sont investis d'une mission pour rétablir les choses.
Par rétablir l'ordre, il peut s'agir pour nos héros "le temps du jeu" de sauver quelqu'un, de récupérer une information vitale ou simplement de se faire disculper d'un crime qu'ils n'ont pas commis.
Afin de créer ceci, le scénario place le meneur de jeu en tant que héros maléfique. Celui-ci gérant le monde du jeu, c'est lui qui place embûches et ennemis sur la route de nos joueurs. Toutefois, il ne doit pas se rendre trop "supérieur" aux personnages sans quoi le plaisir du jeu serait gâché. Et si au début de l'aventure le personnage agit pour lui-même, sa fonction se transforme graduellement en celle d'un intervenant extérieur prenant en charge le destin des faibles victimes contre l'action néfaste et injuste du méchant agresseur.

Reviennent souvent au cours des aventures, courses-poursuites, souterrains, combats ainsi qu'énigmes en tous genres. En fait, l'art du jeu de rôle et du roman consiste à imaginer les périls les plus fous, les situations les plus pittoresques pour mieux faire valoir le héros/joueur.
2. Le héros
 
Le héros (ou personnage) se fonde toujours sur un modèle préexistant dans l'esprit du romancier (ou joueur). Celui-ci façonne inévitablement son personnage à son image physique ou mentale le plus souvent pour qu'il ressemble à son idéal. Grâce à cela, le joueur a une totale liberté. Il peut corriger le temps du jeu ses maladresses ou erreurs de la nature à son égard : le vertige, la peur, la maladie, etc.

De plus le héros, au travers des aventures, domine et écrase l'adversité. Il affronte les pires dangers et y échappe en utilisant logique et talent. Toutefois, les armes qui lui assurent son invincibilité sont des vertus accessibles pour le joueur.
<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité