Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Death Star Bricks » Mer 19 Mai 2021 - 19:54   Sujet: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

/!\ ATTENTION /!\
Ceci est la Partie 2 de la série.


Si vous n'avez pas lu la Partie 1, cliquez sur le lien ci-dessous :
[Lire la Partie 1]


Image


Capitale Fatale – Partie II


LES ÂMES PERDUES

Univers : CANON

AN -13

Ce récit fait suite à la nouvelle Profondeurs Interdites.


Dans les méandres méphitiques des bas-fonds de Coruscant, un mal ancien et turpide a récemment refait surface. Mais entre une police aveugle et un gouvernement corrompu, peu se dresseront face à cette menace sournoise qui guette les plus vulnérables...

Un jeune contrebandier cherche à tirer son épingle du jeu, mais son honneur va être remis en cause lorsque l’on va vouloir s’en prendre aux siens...

Une prisonnière amnésique doit reconstruire son identité perdue, mais saura-t-elle s’affranchir d’un passé trop lourd à porter ?

Un soldat trahit sa patrie pour embrasser un nouveau crédo, mais sa soif de pouvoir va le pousser à sacrifier bien plus que sa propre vie...




Car on ne peut retrouver ce qui est perdu à jamais,

et nul ne pourra vous sauver de votre propre déchéance.



Attention : Cette histoire peut choquer et n’est pas destinée à un jeune public.


Sommaire :

Chapitre 1 - Mauvaise engeance
Chapitre 2 - Un secret bien gardé
Chapitre 3 - Risque à plein temps

–Couverture et illustrations par Death Star Bricks–


Tous les samedis à partir du 5 juin
(13 chapitres à paraître)

Modifié en dernier par Death Star Bricks le Dim 20 Juin 2021 - 22:09, modifié 8 fois.
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar GTZL1 » Mer 19 Mai 2021 - 20:02   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

J'ai hâte ! :love:
Enfin savoir le fin mot de l'histoire de Jinta l'Oracle manipulée en réalité par son serviteur Drivian Jexter :oui:.
"Nous sommes tous la République."


Fan-fic: Le Secret de Ryloth
GTZL1
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 631
Enregistré le: 09 Avr 2020
Localisation: flying Maul's Gauntlet
 

Messagepar Death Star Bricks » Mer 19 Mai 2021 - 20:38   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

:ange: ÉDITO :ange:


Vous l'attendiez, voici enfin la suite de Profondeurs Interdites, j'ai nommé Les Âmes Perdues.
Il s'agit comme la Partie 1 d'une nouvelle (ou nouvelle longue, comme vous préférez :D).

Elle sort plus tôt que prévu car elle devait à l'origine être plus longue (dans les 20 chapitres minimum) et clore l'arc narratif à elle seule. Mais j'ai décidé de m'arrêter à 13, suivant la tradition de la Partie 1, afin de garder un format relativement court et digeste et de ne pas (trop) vous faire attendre pour pouvoir lire la suite de l'histoire :wink: (et puis si je claque entre-temps, autant que vous ayez ça à lire que rien du tout)

Cette segmentation me permettra également de prendre une petite pause dans l'écriture, le temps de relire et de méditer cette Partie 2 pour mieux réfléchir et préparer ce que je veux amener dans la 3ème. Je ne sais toujours pas combien il y aura de parties au total, mais la Partie 3 devrait (à priori) apporter une vraie conclusion à cet arc narratif.

Ceci étant dit, j'ai hâte de vous retrouver samedi 5 juin pour la sortie du chapitre 1, prenez soin de vous d'ici-là :jap:
(Et bien entendu je reste là pour toute question/remarque/suggestion)

PS : Je vous conseille vivement de jeter une œil aux compléments musicaux qu'il y aura dans cette partie 2, je les ai choisis avec soin pour varier et coller au maximum à l'histoire et aux différentes ambiances présentées :wink: Il y en aura donc (j'espère) pour tous les goûts.

GTZL1 a écrit:J'ai hâte ! :love:
Enfin savoir le fin mot de l'histoire de Jinta l'Oracle manipulée en réalité par son serviteur Drivian Jexter :oui:.

Vous aurez effectivement vos réponses de ce côté-là :sournois: (peut-être pas celles que vous attendiez, mais vous verrez bien)
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar mat-vador » Jeu 20 Mai 2021 - 21:57   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Très belle couverture :oui: ! Fétichiste des crânes :D ? Et le synopsis promet :sournois: .
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2616
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Death Star Bricks » Ven 21 Mai 2021 - 1:05   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

mat-vador a écrit:Très belle couverture :oui: !

Merci, mais je n'ai fait que réunir et modifier des images préexistantes ^^

Voici les images utilisées :
https://www.pinterest.fr/pin/12596073944250288/
https://www.pinterest.fr/pin/28147566390577587/
https://www.pinterest.fr/pin/834784480903436364/

mat-vador a écrit:Fétichiste des crânes :D ?

Pas autant les crânes en eux-mêmes que l'idée qu'ils cristallisent : La mort, le trépas, la fin de toute vie :sournois:

Mais oui, je leur trouve une certaine valeur esthétique inégalée. Il faut dire que le crâne, c'est quelque part, notre vrai visage à tous :lol:

Ce goût pour la mise en valeur du crâne humain me vient sans doute en partie des catacombes de Paris, mais aussi et notamment de l'iconographie présente dans Warhammer 40K. Iconographie que l'on retrouve également sur l'armure et les tatouages des clones de la Bad Batch, ce qui montre aussi l'aspect universel et intemporel de ce symbole :wink:
Modifié en dernier par Death Star Bricks le Dim 23 Mai 2021 - 0:33, modifié 1 fois.
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar L2-D2 » Ven 21 Mai 2021 - 12:31   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

En effet, une chouette couverture, un synopsis qui promet, des nouveaux personnages et le retour annoncé donc de Jinta et son vrai-faux serviteur...

Vivement le 05/06 ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6797
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Death Star Bricks » Ven 21 Mai 2021 - 21:41   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

L2-D2 a écrit:Vivement le 05/06 ! :oui:

Que d'enthousiasme par ici, j'ai pas intérêt à décevoir :whistle:

L2-D2 a écrit:des nouveaux personnages

Ah, mais cela va de soi ! Coruscant est trop grande pour se cantonner au même quartier et aux mêmes habitants. Toujours se renouveler, ne jamais s'attarder, là est le secret :sournois:

Quand j'ai commencé à écrire cette histoire, je suis parti avec le principe qu'il n'y aurait pas nécessairement de personnages "principaux" à proprement parler. Autrement dit aucun personnage n'est indispensable à l'intrigue, mais chacun la fait évoluer à sa façon tout en suivant son propre chemin, sa propre destinée.

Certains personnages se sont naturellement imposés comme fils conducteurs du récit, mais comme vous avez pu le voir, ce rôle n'est pas gravé dans le marbre et tout peut basculer d'un moment à l'autre.

L'idée était surtout de visiter les bas-fonds de la capitale à travers des points de vue différents voire parfois totalement divergents, et avec tous ces fragments, ces points de vue subjectifs, que le lecteur puisse se faire sa propre idée de ce qu'il se passe en toile de fond (tout en sachant qu'il y aura toujours des choses qui échapperont à sa compréhension, car tout n'a pas vocation à être expliqué ou observé)
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar Den » Lun 24 Mai 2021 - 16:57   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Ravi d'apprendre que tu fais ton retour avec ce second tome de Capitale Fatale! :)

Faudra que je termine de lire le premier d'ailleurs. Mais j'ai tellement peu de temps cette année... :/

Allez, je te souhaite plein de lecteurs! :) Bonne continuation! :jap:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5647
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Death Star Bricks » Mar 25 Mai 2021 - 7:20   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Den a écrit:Faudra que je termine de lire le premier d'ailleurs.

Encore un qui n'a pas fait ses devoirs :non:

Den a écrit:Mais j'ai tellement peu de temps cette année... :/

Ah ça, je ne peux que compatir. :transpire:

Je manque moi-même de temps pour faire tout ce qui me tient à cœur, et je n'aurais pas écrit cette fiction aussi vite si ce n'était pas l'une de mes priorités n°1 :x

C'est justement aussi pour penser aux gens comme toi que je privilégie un style court et condensé, comme l'a très bien dit Haft sur le topic précédent, qui "donne beaucoup d'informations utiles sans exiger une concentration exagérée". Le temps est une denrée dont nous manquons tous, alors j'essaye de donner le meilleur de moi-même dans le temps qui m'est imparti :lol:

Den a écrit:Allez, je te souhaite plein de lecteurs! :) Bonne continuation! :jap:

Eh bien merci, et à bientôt je l'espère :wink:
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar Den » Sam 29 Mai 2021 - 14:59   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Death Star Bricks a écrit:Encore un qui n'a pas fait ses devoirs


J'ai toujours été un cancre. :o :D

Death Star Bricks a écrit:Je manque moi-même de temps pour faire tout ce qui me tient à cœur, et je n'aurais pas écrit cette fiction aussi vite si ce n'était pas l'une de mes priorités n°1


Ah! J'avoue que je n'attendais pas ce second tome avant un bout de temps. Tu as été très rapide, je dois dire! Pour le plus grand plaisir de tes lecteurs, j'en suis sûr! :sournois:

Death Star Bricks a écrit:C'est justement aussi pour penser aux gens comme toi que je privilégie un style court et condensé, comme l'a très bien dit Haft sur le topic précédent, qui "donne beaucoup d'informations utiles sans exiger une concentration exagérée". Le temps est une denrée dont nous manquons tous, alors j'essaye de donner le meilleur de moi-même dans le temps qui m'est imparti


ça, c'est gentil de ta part! :D

Pour ma future FF Star Wars, je pense suivre ton conseil, et faire un format un peu plus court que prévu.

Death Star Bricks a écrit:Eh bien merci, et à bientôt je l'espère


J'espère aussi avoir un peu plus de temps prochainement pour lire tout ce que je me suis promis de lire! (et donc ta fic^^). Bah, bientôt les vacances! LoL

A bientôt!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5647
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Death Star Bricks » Sam 29 Mai 2021 - 19:44   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Den a écrit:Ah! J'avoue que je n'attendais pas ce second tome avant un bout de temps.

Et j'en suis le premier surpris, je dois dire que n'ai jamais écrit un texte aussi long en si peu de temps :transpire:

D'ailleurs j'ai déjà débuté la rédaction de la Partie 3 histoire de pas arriver à un point mort dans l'écriture (je préfère mettre mes idées sur papier tant qu'elles sont fraîches dans ma tête, et j'aurai déjà un peu plus de temps, de recul, et moins de pression pour le faire que si j'avais voulu tout écrire d'un coup d'un seul)

Den a écrit:Pour ma future FF Star Wars, je pense suivre ton conseil, et faire un format un peu plus court que prévu.

Fais comme tu le sens le mieux, l'important est que tu racontes ton récit comme tu l'entends :wink:

Je n'ai jamais été fan des histoires et des textes qui traînent trop en longueur, ni su moi-même en écrire. Parce que j'aime aller droit au but, et j'ai horreur du superflu. Mais si tu te sens plus épanoui dans une narration longue, peut-être est-ce là le style que tu devrais privilégier.

Pour le côté bref, franc et effréné de la narration, je pense m'être orienté dans quelque chose dans la même veine que Sin City. Je n'avais pas encore vu ce film au moment d'écrire Profondeurs Interdites, mais ça a été comme une révélation pour moi quand j'ai vu à quel point l'ambiance de ce film, ses thématiques et sa narration correspondaient au genre d'histoire que je voulais écrire (c'est-à-dire un roman noir, même si je n'ai pas la prétention de rentrer parfaitement dans cette catégorie)

J'ai tenté quelque chose à mi-chemin entre un récit d'aventure classique dans l'esprit de Star Wars, une histoire d'horreur et un roman policier. À vous de me dire si le résultat est concluant :sournois:
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar Death Star Bricks » Sam 05 Juin 2021 - 3:14   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Image
[Sommaire]
Chapitre 1 – Mauvaise engeance


Niveau 616, District Industriel.
Cantina clandestine L’Angle Mort.


À bien des égards, le Niveau 616 était plus sûr que le 1313 – non pas qu’il fut plus vivable que ce dernier, mais il était déjà plus discret et plus éloigné de l’Empire. Il était même probable que l’Empire n’y ait jamais mis les pieds dans cette région de Coruscant, du moins pas récemment. Le fameux 1313 était bien trop connu et exposé pour ne pas être remarqué, et les patrouilles de police gagnaient en fréquence et en intensité. On disait même que des stormtroopers avaient rejoint les rangs de la police pour mener des raids surprise un peu partout dans les bas-fonds. Cela avait déjà été le cas au par avant dans une moindre mesure, mais l’Empire frappait de plus en plus fort et de plus en plus loin, insatiable tel un loup enragé. Et comme toujours, les zones qui ripostaient étaient les plus durement réprimées.

Ayant eu la présence d’esprit de quitter le quartier communément appelé le Blackspot lorsqu’il avait identifié l’un de ses clients comme étant un officier Impérial, Ribajo avait évité de justesse le raid meurtrier mené par la police dans les jours qui avaient suivi. Les gangs avaient été décimés, leurs bases détruites, et tous ceux qui avaient le malheur de se trouver sur leur chemin avaient été abattus à vue. Un tel massacre aurait été impensable dans les niveaux de la surface, mais ici, dans les bas-fonds, l’Empire pouvait presque tout se permettre ; personne n’irait pleurer la mort de gangsters, de dealers ou d’immigrés clandestins. Et de toute façon, aucun de ces habitants défavorisés n’avait les moyens de porter plainte pour les crimes perpétrés par les forces de l’ordre. Beaucoup des habitants de la surface étaient loin de se douter du niveau de pauvreté des bas-fonds, ou des atrocités qui y étaient commises en toute impunité. Pour ne rien arranger, l’Empire avait coupé les aides humanitaires autrefois mises en places par la République. Était-ce une nécessité financière ? Certainement pas. L’Empire n’avait fait que s’enrichir sur le dos des plus faibles depuis qu’il était au pouvoir.
La vérité, c’est que l’Empire se moquait bien du sort des miséreux. Tout ce qui ne contribuait pas à l’Empire pouvait mourir dans l’oubli et l’indifférence. Inévitablement, cette négligence et cette cruauté systémiques n’avaient fait qu’aggraver la situation globale des habitants les plus pauvres. Beaucoup mouraient de faim. D’autres... s’entre-dévoraient. Le cannibalisme était déjà présent dans les bas-fonds avant cela, mais la hausse du niveau de pauvreté tendit à généraliser cette pratique. Entre manger son prochain et rejoindre l’Au-delà, beaucoup avaient déjà fait leur choix. À cela s’était ajoutée une montée en flèche du marché noir, du trafic de substances illicites, et une certaine prise d’avantage par les grands cartels coruscantis, qui faisaient en sorte que les plus démunis ne puissent pas manger tant qu’ils ne contribuaient pas à leur empire criminel. Mais ce n’était pas le genre de chose que voulaient entendre les habitants de la surface. Ce n’était pas là le rêve de prospérité et de sécurité que l’Empire s’efforçait de vendre à ces citoyens depuis sa mise en place. De ce fait, le gouvernement s’assurait d’étouffer toute information concernant les mauvaises conditions de vie ou les activités criminelles des bas-fonds, et de punir quiconque osait remettre en question la splendeur ou la qualité de vie de la capitale galactique. Évidemment, certains n’étaient pas dupes de cette hypocrisie. Mais il était bien plus facile d’accepter un beau mensonge soutenu par la masse que de se détourner des autres pour faire face à l’horrible vérité.

L’air n’était pas aussi pur au Niveau 616 qu’il pouvait l’être au 1313, mais Ribajo avait bien dû s’en accomoder. La plupart des clients venaient avec un masque à gaz sur le visage, et un recycleur d’air rendait l’atmosphère de la cantina à peu près respirable. Le quartier était totalement embrumé, car situé au-dessus des cheminées d’une centrale encore en activité. C’était justement cette brume qui avait permis à Ribajo d’ouvrir cette nouvelle cantina en toute discrétion, avec l’aide de quelques associés de confiance. C’est de cette manière que L’Angle Mort était devenu le repère des anciens habitués du Blackspot qui redoutaient que l’Empire y ait laissé des espions, des droïdes sondes ou des caméras pour surveiller la population – ce qui n’était pas systématique dans les quartiers pauvres, mais mieux valait ne pas prendre le risque.

Mais tout bascula à nouveau ce jour-là, car l’Angle Mort avait été repéré. Les conversations cessèrent losqu’une escouade de soldats impériaux entra dans la cantina. Mais ce n’étaient pas des stormtroopers. Leur armure était entièrement noire et leur taille avoisinait les 2 mètres pour la plupart, laissant penser à des améliorations robotiques ou génétiques. Ils n’avaient pas grand-chose en commun avec des stormtroopers ordinaires, mais le symbole Impérial était bien visible sur leurs épaulières. Toutefois l’un d’eux semblait sortir du lot, plus grand et plus laid que les autres. L’arme qu’il portait semblait d’une conception plus exotique, plus archaïque que tout ce que Ribajo avait eu l’occasion de voir au cours de sa vie. La partie arrière se constituait d’un tube rouge phosphorescent horizontal dans une cage circulaire dont les barreaux rappelaient des pattes d’araignée, et ce tube était prolongé d’un canon gravé de symboles étranges qui se terminait lui-même par ce qui ressemblait à une gueule de crocodile. Tout était en métal noir à l’exception de l’étrange tube, et l’arme devait bien mesurer dans les 1 mètre de long. Une chose était sûre, Ribajo n’avait jamais rien vu de tel. Cet engin semblait tout droit sorti d’un cauchemar. Était-ce une nouvelle arme bactériologique ? Un nouveau type de disrupteur ? Ou quelque chose d’autre ? Il n’osait imaginer quel genre d’horreur l’Empire avait encore pu inventer dans ses laboratoires secrets, à propos desquels il n’avait eu que des bribes d’information, mais qui, selon les rumeurs, avaient la fâcheuse tendance de s'affranchir des limites de l'éthique ou de la raison.
La démonstration ne se fit pas attendre. Sans crier gare, l'individu hideux qui tenait l’arme ouvrit le feu. Mais au lieu de tirer un rayon d’énergie, du feu, du gaz toxique ou même de l’acide, la gueule de crocodile s’ouvrit lentement, mécaniquement, et un spectre de serpent translucide couleur rubis jaillit de son gosier. Les clients de la cantina, paniqués, tentèrent de tirer sur le serpent avec leurs blasters, mais les rayons lui passaient au travers. Certains voulurent tirer sur le soldat, mais son armure déviait les tirs. Le spectre de serpent continuait de s’allonger tout en restant relié à l’arme tel un cordon ombilical, et se jeta sur l’humanoïde le plus proche pour le mordre au cou. C’était un Balosar âgé, qui ne s’attendait probablement pas à ce que sa vie se termine de cette façon. Le hurlement torturé qu’il poussa fut insoutenable, et ses yeux s’illuminèrent d’une inquiétante lueur rouge. La morsure n’avait laissé aucune marque, mais l’homme n’était plus le même. Sa tête tremblait, ses membres également. Les gens qui se trouvaient autour de lui eurent un mouvement de recul lorsqu’il dégaina un couteau et le porta à sa propre gorge.
Je jure fidélité à la Prêtresse des profondeurs, déclara-t-il d’une voix d’outre-tombe. Puisse mon âme nourrir l’Oracle, jusqu’à ce que tous soient damnés au jour de la Grande Désintégration !
C’est sur ces mots qu’il s’égorgea, et alors que le sang se répandait sur le sol de la cantina, quelque chose émana de ses yeux. C’était comme de la fumée, mais ça ressemblait à un visage hurlant… Et ça hurlait. Ribajo n’arrivait pas à croire ce qu’il voyait. C’était tout bonnement irréel. Le serpent spectral, qui était resté en suspension devant sa proie en dissuadant les autres d’approcher, ouvrit sa gueule et un long râle se fit entendre. Il aspira alors la fumée qui était sortie des yeux du Balosar, et on put voir la fumée descendre dans son ventre jusque dans le canon de l’arme. Les yeux de la victime se révulsèrent, et il tomba au sol.
Les visages pétrifiés, tétanisés des clients de la cantina, témoignaient de l’horreur absolue à laquelle ils faisaient face. L’Empire ne voulait plus seulement prendre leurs vies. Il voulait leurs âmes.



(Les compléments musicaux sont optionnels. Libre à vous de les écouter avant, pendant ou après la lecture.)

Chapitre suivant >>
Modifié en dernier par Death Star Bricks le Sam 19 Juin 2021 - 2:11, modifié 2 fois.
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar L2-D2 » Dim 06 Juin 2021 - 22:28   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Chapitre 1 lu!

Oh que je ne m'attendais pas à ça!

Bonne idée que de ressortir Ribajo du tome 1 et nous montrer ce qu'il s'est passé après la conclusion suite aux événements de ce même tome. Mais c'est surtout la conclusion qui remplit parfaitement son rôle!!!

Déjà parce qu'elle implique des deathtroopers - qui ont rarement aussi bien porté leurs noms - mais surtout à cause de l'individu à l'arme de serpent! :shock: En plus j'ai découvert le film "Conjuring" hier, alors entre ça et t'es dernières lignes, je sens que je vais encore mal dormir cette nuit... :paf:

Vivement la suite! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6797
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Dim 06 Juin 2021 - 22:32   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Lu !

Et on repart carrément sur les chapeaux de roues, dis donc :shock: :x ! Et c'est un plaisir de retrouver notre cher Ribajo, qui est bothan si mes souvenirs sont bons :whistle: !

Bon visiblement, il a du se barrer suite à une descente des impériaux mpais pas grave... notre pote se réinstalle dans un autre quartier, rouvre une cantina, l'alcool coule à flots et patatras des death troopers débarquent, notamment un qui m'a l'air vachément métaaall :diable: ! Avec une arme vachément létale :shock: :shock: ... purée cette horreur !!!


Bref, t'es reparti très fort et la preuve, j'ai beaucoup aimé la phrase qui conclut ce chapitre. "il voulait leurs âmes" Trop métaall :x !

La suite :oui: :oui: !!
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2616
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Death Star Bricks » Lun 07 Juin 2021 - 7:01   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Merci pour vos retours sur ce premier chapitre ! :jap:

J'étais un peu anxieux quant aux réactions qu'il susciterait car j'imagine que ce genre d'histoire ne peut pas plaire à tout le monde, mais je suis content qu'il ait une fois de plus rencontré son public :wink:

L2-D2 a écrit:Oh que je ne m'attendais pas à ça!

mat-vador a écrit:Et on repart carrément sur les chapeaux de roues, dis donc !

Que voulez-vous, je ne fais pas dans la demi-mesure ! :lol:

mat-vador a écrit:Et c'est un plaisir de retrouver notre cher Ribajo, qui est bothan si mes souvenirs sont bons !

En effet :oui:

L2-D2 a écrit:Déjà parce qu'elle implique des deathtroopers - qui ont rarement aussi bien porté leurs noms - mais surtout à cause de l'individu à l'arme de serpent ! En plus j'ai découvert le film "Conjuring" hier, alors entre ça et t'es dernières lignes, je sens que je vais encore mal dormir cette nuit...

mat-vador a écrit:et patatras des death troopers débarquent, notamment un qui m'a l'air vachément métaaall ! Avec une arme vachément létale... purée cette horreur !!!


Eh bien c'est simple, j'ai pris l'idée de l'Empire et des death troopers et le mal absolu qu'ils symbolisent, et j'ai poussé le concept encore plus loin :sournois:

Je ne me cache pas m'être inspiré d'œuvres de SF horrifiques connues comme par exemple le côté cauchemardesque et démentiel de l'œuvre de Lovecraft, ou encore l'univers violent et infernal des jeux DOOM, mais je trouvais que ça pourrait bien s'inscrire dans une histoire d'horreur impliquant des utilisateurs du côté obscur. Je voulais ici donner au côté obscur une forme visuelle forte, aussi concrète qu'hallucinante, mais aussi inédite par rapport à ce qu'on a l'habitude de voir dans SW.

Quant à l'identité de ce trooper spécial et son lien avec l'Empire/l'Oracle, vous aurez vos réponses très bientôt :sournois:


mat-vador a écrit:Bref, t'es reparti très fort et la preuve, j'ai beaucoup aimé la phrase qui conclut ce chapitre. "il voulait leurs âmes" Trop métaall !

Yess, et tu n'as encore rien vu :lol:

J'essaye aussi de donner à la narration un rythme assez poétique, qui utilise les tournures de phrases pour mettre l'emphase sur certains éléments. Par exemple, j'ai volontairement coupé court à l'introduction pour rendre l'arrivée des death troopers brusque et inattendue, tout en suggérant avant ça que le pire était à envisager et donc, selon la loi de Murphy, inévitable :sournois:
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar Death Star Bricks » Mar 08 Juin 2021 - 18:39   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

/!\ Information relative à la publication /!\

En parlant de loi de Murphy, je serai pris ce samedi et ne serai pas en mesure de garantir la mise en ligne du chapitre à la date prévue :whistle:

Par conséquent, la sortie du chapitre 2 sera avancée au Vendredi 11/06.

Merci de votre compréhension, et à très vite ! :wink:
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar L2-D2 » Mar 08 Juin 2021 - 18:51   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Oh, tant que c'est dans ce sens-là... :whistle:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6797
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Death Star Bricks » Mar 08 Juin 2021 - 23:12   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

L2-D2 a écrit:Oh, tant que c'est dans ce sens-là... :whistle:

Je préviens quand même par principe :wink:
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar Death Star Bricks » Ven 11 Juin 2021 - 0:04   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Image
[Sommaire]
<< Chapitre précédent
Chapitre 2 – Un secret bien gardé


Je m’appelle Jinta Baskos. Je suis née et ai grandi dans les niveaux supérieurs de Coruscant. Quand j’étais jeune, c’était la République qui gouvernait. Maintenant, c’est l’Empire. Mais ça n’a plus d’importance, car je suis loin de l’Empire aujourd’hui. Ma famille et moi nous sommes installés sur un monde peu peuplé de l’Espace Sauvage, la planète Juviak. La vie est paisible ici. Mes parents sont agriculteurs, et mon frère Sam est marchand d’antiquités. J’ai un fathier qui s’appelle Bara, et un rat whomp qui s’appelle Arold. Des fois, Arold tremble, comme si… comme si son existence menaçait de s’interrompre. Je ne sais pas comment décrire ça autrement, c’est très bizarre. Maman dit que ça pouvait arriver parce que c’est un synthétique. Est-ce que les animaux synthétiques meurent aussi ? Est-ce qu’ils souffrent comme les vrais ?
Aujourd’hui, Sam est revenu avec un cadeau assez spécial. Je n’avais jamais vu un tel objet au par avant, et il attisait ma curiosité. C’était une sorte de cube en métal, et je devais trouver comment l’ouvrir. Un genre de casse-tête, de ce que j’ai compris.
— Il faut que tu te concentres, Jinta.
— Sur quoi ?
— Sur le cube.
Je fixai l’objet d’un air circonspect.
— OK, je suis concentrée.
— Maintenant, ferme les yeux.
J’obéis.
— Est-ce que tu arrives à sentir le cube ? me demanda-t-il.
— À le sentir ?
— Est-ce que tu perçois sa présence devant toi ?
Dans le brouillard sombre de mes paupières fermées, je distinguai un amas lumineux en dessous de moi. C’était mon corps. Toujours les yeux fermés, je portai mon regard sur la table et vis une tâche lumineuse qui devint peu à peu une forme géométrique distincte. Ça y est, je voyais le cube.
— Oui, je peux le voir.
— Bien. Maintenant, ouvre-le.
Je tendis mes bras vers le cube pour le prendre, mais Sam me donna une tape sur la main pour m’en dissuader.
— Pas comme ça, imbécile. Tu sais que c’est pas comme ça que ça marche. Tu te rappelles de l’exercice avec la pomme ? Étends ton esprit vers l’artefact. Ne va pas vers lui, laisse-le venir à toi.
J’avais encore du mal avec cet exercice étrange qu’il essayait de me faire faire depuis maintenant quelques mois. Il disait que c’était pour révéler mon potentiel caché, ou quelque chose dans le genre. Après quelques essais infructueux, je finis par réussir à l’ouvrir. Lorsque j’ouvris les yeux, l’objet flottait au-dessus de la table, et les 8 coins du cube avaient pivoté et s’étaient détachés pour eux-mêmes léviter à quelques centimètres de leur emplacement d’origine.
— Bien, fit Sam. Très bien.
Il rangea le cube et sortit un autre objet mystérieux. C’était une pyramide à quatre côtés, avec des motifs rouges luminescents. L’allure de cet objet avait quelque chose d’inquiétant, mais je n’aurais vraiment su expliquer pourquoi.
— Peux-tu faire la même chose avec celui-là ?
— J’en ai déjà ouvert un… C’est pas suffisant ?
— Bien sûr que non ce n’est pas suffisant. Tu dois perfectionner ta maîtrise. De plus, cet objet-là te donnera les réponses que tu cherches. N’est-ce pas là ce que tu veux au plus profond de toi ? Ne souhaites-tu pas découvrir ce qui se cache sous la surface des choses ?
Il s’approcha tout près de moi, tout en me fixant dans les yeux, et prit une voix très basse, presque inaudible, comme pour me murmurer un secret.
— Ne désires-tu pas découvrir qui tu es vraiment ?
— Si.
Il caressa mes cheveux, et le coin tremblant de sa bouche se tordit dans un sourire maladroit.
— Alors tu dois me faire confiance, sœurette. Tu comprends ça, pas vrai ?
Il avait raison. S’il y avait une chose que je désirais à cet instant, c’était découvrir le mystère derrière ces objets. Quelque chose me disait qu’il y avait bien plus derrière tout ça qu’il n’y paraissait. Si j’en avais ouvert un, je pouvais bien en ouvrir un autre. Je fermai les yeux à nouveau, et étendis mon esprit vers l’artefact. Dans ma vision, il apparaissait sous la forme d’une tâche noire. Le centre de cette tâche était semblable à un trou noir parcouru de petits serpentins rouges aux mouvements chaotiques. C’était la chose la plus noire que j’avais jamais vue, et cette obscurité… Elle m’appelait. Elle m’attirait comme un aimant, et se mit à grandir pour envahir tout mon champ de vision.
Soudain, des langues de feu surgirent de l’obscurité et se jetèrent sur moi. Je sentis mon cœur tailladé par des lames invisibles, et j’entendis des voix qui provenaient des ténèbres. Des hurlements, des lamentations. L’obscurité était partout, il n’y avait pas d’issue. L’espace d’un instant, je crus mourir. Tout s’arrêta quand j’ouvris les yeux et me levai de la table, prise de panique. La lueur de la pyramide était devenue étrangement menaçante. La luminosité de la pièce semblait aussi avoir diminué. Sam me regardait à présent d’un air déçu.
— Tu as échoué, Jinta. Il va falloir faire mieux que ça.
— Je… J’y arrive pas. J’ai trop peur.
— La peur est l’apanage des lâches. Est-ce que tu es lâche, Jinta ?
— Non.
— Alors fais ce que je te dis. Je vais préparer le dîner, mais n’espère pas manger tant que tu n’auras pas ouvert cet objet.
— Mais… Mais comment faire ?
— Accepte la douleur, laisse-la te gagner. C’est le prix à payer pour atteindre ce que tu cherches.


*


Mon nom de naissance est Jiggarn’ Fl’nukk. Je viens du monde perdu de Rotol’anak, dans le Noyau profond. Quand l’Empire est arrivé sur mon monde, je n’étais personne. J’étais un paria, rejeté de mes frères. Et malgré ça, l’Empire a vu mon potentiel.

Il est à savoir que mon espèce est douée de capacités dont ne dispose pas le reste de la galaxie, un art obscur que peu de gens sont à même de comprendre. Mais moins nombreux encore sont ceux à se douter que l’Empire est lui aussi versé dans ce genre de choses, et ce au plus haut de sa hiérarchie. C’est vrai, qui pourrait croire qu’un régime prônant l’ordre et la sécurité, qui fait passer ses idéaux avant toute croyance ou mysticisme d’origine nébuleuse, soit en réalité dirigé par l’un des plus puissants sorciers noirs de la galaxie ? Et pourtant, c’est bel et bien le cas. L’Empire n’est qu’une façade pour quelque chose de bien plus sinistre et insidieux. Même à l’époque, je n’avais pas besoin de le voir pour le savoir. Je le sentais, au plus profond de moi. Cette vérité m’apparaissait aussi claire que le feu dans la nuit, à moi comme au reste de mon peuple. Mais nous savions aussi que cet Empire était trop puissant pour risquer de provoquer sa colère. C’est pourquoi nous avions fait vœu de silence à ce sujet, dans l’espoir de ne pas attirer le mauvais œil sur nos semblables.
Mais cela fut vain, car le destin jouait contre nous. Nous avions affaire à bien plus puissant que nous, nous ne pouvions pas nous cacher éternellement. Quand l’ennemi apprit notre existence, il déferla sur notre monde comme une tempête. Tous ceux qui ne se soumettaient pas furent déportés ou tués. N’ayant plus d’honneur à sauver, plus de famille ni de foyer, je me suis rangé du côté des vainqueurs. Non, je ne pense pas que c’était la peine de mourir pour un peuple qui était déjà mort. C’était la fin pour nous, et le début d’un ordre nouveau. Mais pour que cet ordre se fasse, il fallait faire table rase. L’Empire poursuivit son expansion sur ma planète, afin de mater les dernières poches de résistance existantes. Puisqu’ils allaient gagner de toute manière, je leur ai offert mon aide et mon conseil. Les miens était perdus dans tous les cas, la meilleure chose que je pouvais faire pour eux était de leur offrir une fin rapide. C’est ainsi que j’entrai dans les bonnes grâces de l’Empire Galactique, passant de paria à héros de guerre. Pour la première fois dans ma vie, j’étais récompensé pour mes choix et mes efforts.
Mais ma place dans l’Empire était loin d’être privilégiée. En effet, j’appris rapidement que les non-humains étaient minoritaires et méprisés de leurs collègues. La plupart étaient cantonnés à des postes secondaires, et faisaient les métiers dont les humains ne voulaient pas se charger. Sans surprise, c’est un Moff humain qui prit la gouvernance de Rotol’anak. Ainsi, je m’orientai vers une carrière militaire, mais le cas de mon espèce était particulier. Par chance, la personne qui avait dirigé l’invasion avait aussi des dons extrasensoriels, et pouvait sentir que j’en possédais. C’était un cyborg, un humain vêtu tout de noir, la tête engoncée dans un masque grimaçant. On m’apprit rapidement qu’il s’appelait Dark Vador, mais qu’il fallait s’adresser à lui en tant que "Seigneur Vador". Je savais par instinct que ce n’était pas son nom de naissance. Ce nom avait un sens particulier. Après une série d’entretiens, de tests physiques et psychotechniques, je fus emmené sur une planète dont l’existence était confidentielle pour y suivre un entraînement spécialisé, et c’est ainsi que j’ai rejoint les rangs des Forces Spéciales Secrètes de l’Empire Galactique.

En plus de m’offrir un nouveau départ en tant que combattant d’élite, l’Empire a gagné mon intérêt pour son efficacité implacable et sa résolution inébranlable à imposer son régime dans toute la galaxie. Jamais dans l’Histoire un gouvernement n’a eu autant de pouvoir et d’influence. Mais l’Empire ne se contente pas d’asservir les gens. C’est plus pervers que ça. Les gens sont faciles à manipuler, et la propagande s’est avérée efficace. Assez efficace pour élire au pouvoir un sorcier assoiffé de pouvoir et de contrôle. Oui, Palpatine a bien réussi son coup. Et il peut être sûr qu’avec des gens comme moi dans ses rangs, son secret sera bien gardé.
Vous vous demandez sans doute pourquoi je soutiens cette tyrannie, cette dictature qui se nourrit de sang et de larmes. Vous pensez que cette galaxie ne mérite pas ce qui lui arrive ? Qui donc a élu ce sorcier au pouvoir, le laissant prendre les pleins pouvoirs sur leurs misérables vies ? Le peuple est l’unique responsable de son malheur, et il doit subir les conséquences de sa bêtise sans borne.
Quant à moi ? Je suis le châtiment qu’ils doivent redouter.



(Les compléments musicaux sont optionnels. Libre à vous de les écouter avant, pendant ou après la lecture.)
Modifié en dernier par Death Star Bricks le Sam 19 Juin 2021 - 2:12, modifié 1 fois.
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar L2-D2 » Ven 11 Juin 2021 - 17:14   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Chapitre 2 lu !

Alors, puisque tu en parlais plus haut, j'ai testé l'écoute avec le complément musical. Et bien m'en a pris, j'ai trouvé la musique étrangement envoutante, ce qui allait à merveille avec ce deuxième Chapitre, qui se décompose donc en 2 parties aussi intrigantes l'une que l'autre.

La première ? Retour sur Jinta et sur la "simulation" qu'elle vit, ce dont on se rend assez rapidement compte en tant que lecteur avec l'incident du rat womp qui se fige, comme s'il y avait un bug de temps à autre. Je suis curieux de voir ce que cela va donner avec elle. La simulation va-t-elle prendre fin dès qu'elle réussira à ouvrir l'holocron ?

La seconde ? Un nouveau venu rejoint l'intrigue, un personnage ma foi au fort potentiel. Va-t-il demeurer fidèle à l'Empire, ou va-t-il se ranger du côté de Jinta étant donné que, par le passé, son allégeance a déjà pu aller vers le plus fort ? En même temps, tu nous le décris fidèle au régime... Et la mention de Vador qui fait plaisir.

Vivement la suite ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6797
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Ven 11 Juin 2021 - 22:33   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Lu !

Retour de Jinta, en attendant de voir son évolution ! Et un nouveau larron, un impérial, un vrai dur entre en scène :diable: !

La suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2616
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Death Star Bricks » Mar 15 Juin 2021 - 21:35   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Merci encore pour vos retours :jap:

Je n'ai pas été très présent le week-end dernier, mais c'est cool de voir que vous êtes toujours au rendez-vous :lol:


L2-D2 a écrit:Alors, puisque tu en parlais plus haut, j'ai testé l'écoute avec le complément musical. Et bien m'en a pris, j'ai trouvé la musique étrangement envoutante, ce qui allait à merveille avec ce deuxième Chapitre, qui se décompose donc en 2 parties aussi intrigantes l'une que l'autre.


Content que ça t'ait plu, c'est pas toujours évident de trouver des musiques qui plaisent à tout le monde mais quand il y en a qui m'ont marqué c'est toujours un plaisir de les faire découvrir aux autres. Et quand il se trouve que j'ai trouvé la musique parfaite pour accompagner un certain passage/aspect de mon récit, au même titre que les illustrations, il serait dommage de s'en priver :wink:


L2-D2 a écrit:Je suis curieux de voir ce que cela va donner avec elle. La simulation va-t-elle prendre fin dès qu'elle réussira à ouvrir l'holocron ?

Peut-être, peut-être pas... :paf:


L2-D2 a écrit:Un nouveau venu rejoint l'intrigue, un personnage ma foi au fort potentiel. Va-t-il demeurer fidèle à l'Empire, ou va-t-il se ranger du côté de Jinta étant donné que, par le passé, son allégeance a déjà pu aller vers le plus fort ? En même temps, tu nous le décris fidèle au régime...

Va-t-il se ranger du côté le plus avantageux, quitte à trahir l'Empire ? Possible :sournois:

Va-t-il s'allier à Jinta ? Tout dépend de quelle "Jinta" tu parles :whistle:
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar Death Star Bricks » Sam 19 Juin 2021 - 0:50   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Image
[Sommaire]
<< Chapitre précédent
Chapitre 3 – Risque à plein temps


De toutes les zones habitées de Coruscant, l’Enclave de Karzgard était un endroit plutôt unique en son genre. C’était le refuge des Pyrakki, un peuple humain de la bordure médiane qui avait dû fuir son monde quand celui-ci était devenu inhabitable, plusieurs décennies avant la Guerre des Clones. Mais si Karzgard était une enclave et non un quartier comme les autres, c’est qu’elle n’était pas soumise aux mêmes lois que le reste de Coruscant. En effet, l’enclave constituait son propre État du fait que les Pyrakki avaient tenu à préserver leur indépendance, ce en échange de l’exploitation minière de leur planète par la République. Ce n’était pas ce qu’on pouvait appeler un peuple très évolué – les Pyrakki étaient très attachés à leurs traditions – mais la République leur avait toujours laissé le champ libre tant que leurs forces militaires n’opéraient pas en dehors de leur territoire. Ils étaient ainsi restés relativement isolés du reste de Galactic City, entretenant toutefois des relations commerciales avec de nombreux marchands de la capitale. Faute de pouvoir produire leurs propres ressources, les habitants de Karzgard travaillaient pour des entreprises privées, mais mettaient en commun leurs revenus afin de garantir la prospérité de leur communauté.
Cependant les choses n’étaient plus aussi simples depuis que la République s’était transformée en Empire. Le gouvernement leur imposait désormais une taxe d’occupation, rendant le fragile équilibre financier de Karzgard plus fragile encore. S’ils n’étaient plus en mesure de payer la taxe, ils n’auraient légalement plus le droit d’habiter la parcelle urbaine qu’ils occupaient depuis maintenant plusieurs générations. Et dans ce cas-là, ils pouvaient compter sur l’Empire pour les faire évacuer de force.

Iggvar Kurkins détestait l’Empire. Mais malgré ça, il devait passer chaque jour devant des patrouilles de stormtroopers et respecter le couvre-feu imposé s’il voulait être en mesure de subvenir aux besoins des siens. En effet, son travail était d’effectuer des livraisons pour le compte des Pyrakki. Livraisons de vivres, d’armes, de technologies. Tout ce qui pouvait servir aux habitants de l’enclave et qu’ils ne pouvaient pas produire par eux-mêmes. Mais quitte à effectuer des convois, il ne se contentait pas de la marchandise légale. Il y avait tout un panel de produits qui étaient officiellement illicites, mais qui intéressaient néanmoins beaucoup de monde et étaient encore largement en circulation malgré l’interdiction. C’était d’autant plus le cas au Niveau 1313, où la concentration criminelle était la plus forte et où la surveillance policière restait trop superficielle pour assurer un quelconque respect de la loi.

Ce jour-là, dans le quartier populaire de Polzaec, la patrouille impériale n’était pas encore passée. Le marché noir allait donc bon train, et tous les vendeurs locaux étaient affairés avec la clientèle hétéroclyte qui affluait inlassablement dans les rues. L’objet qu’Iggvar cherchait était un quantitionneur à neutrons, un puissant appareil qui pourrait servir à son peuple pour rendre potable l’eau qui leur parvenait des canalisations croupies de la ville. Cette technologie avait été déclarée illégale du temps de l’Ancienne République, car pouvant être utilisée dans le processus de fabrication de certaines armes de destruction massive. Évidemment, c’était loin d’être la seule utilisation possible. Mais le gouvernement avait préféré en priver les gens pour ne pas courir le risque qu’elle tombe entre de mauvaises mains. En fin de compte la technologie était toujours accessible à ceux qui la voulaient vraiment... mais pas aux personnes les plus honnêtes.
Kiro Bozaka, son associée et garde du corps, lui donna une tape sur l’épaule.
— Tu sais à qui t’adresser pour trouver ce qu’on cherche ?
— J’ai quelques contacts ici, mais aucun qui vend ce genre de schmilblick. Va falloir mener notre petite enquête.
— OK, mais faisons vite. Tu connais les Impériaux, ils vont débarquer d’un moment à l’autre.
— Hé, t’en fais pas, j’ai toujours su rester en dehors de leurs radars. Et puis c’est grand, le treize-treize. Ils auront mille personnes à interpeler avant de tomber sur nous. Pour l’Empire, on existe même pas.
— Mouais, j’en serais pas si sûre. J’ai été storm avant d’atterrir ici, je te rappelle. Ces gars-là font pas de cadeaux.
— Très bien, je reste sur mes gardes. Tu me l’as tellement répété que j’entends ta voix tous les soirs dans ma tête « Fais attention, Iggs » « T’es trop téméraire, Iggs » « Si tu continues tu vas te faire tuer, Iggs » Ça t’arrive de te détendre, des fois ?
— Je me détendrai quand je serai morte.
— C’est pas pour t’offenser, mais des fois tu fais un peu flipper.
— Tu m’en diras tant.
Alors qu’ils se dirigeaient vers les étals et échoppes qui parcouraient la rue ombragée, Iggvar fut accosté par une Dévaronienne à la tenue suggestive mais dont l’état était lamentable.
— Salut, beau gosse. Tu cherches un plan facile et pas cher ?
— Pas intéressé, dit-il sans s’arrêter de marcher.
Elle le suivit et attrapa fermement son bras pour le retenir de partir. Elle serrait tellement fort que s’il n’avait pas son blouson de protection, ses ongles crasseux se seraient sans doute enfoncés sous sa peau.
— Oh allez, je sais que t’en meurs envie. Et crois-moi, je peux me montrer très... convaincante.
Kiro lui donna un coup de crosse dans la figure.
— Le monsieur t’a dit qu’il était pas intéressé. Tu nous pompes l’air.
La prostituée prit alors un air triste et sembla à deux doigts de pleurer.
— Vous n’avez pas besoin d’être si cruels. J’ai des enfants à nourrir, vous ne pouvez pas ignorer ma misère ! Vous êtes des gens qui ont les moyens, ça se voit. Ce serait trop vous demander, un crédit ou deux ?
— Épargne-nous ton numéro sentimental, rétorqua Iggvar. On n’a pas d’argent à te donner.
— Ah ouais, c’est comme ça ? Alors allez en Enfer.
— Iggs, attention !
L’accosteuse brandit un gobelet en direction d’Iggvar, projetant sur lui un liquide jaune fluorescent. Au même moment, Kiro s’était jetée sur lui pour lui éviter d’être aspergé. La substance se répandit sur le sol à côté d’eux et provoqua une réaction chimique avec la poussière qui produisit des bulles et de la fumée. De l’acide. Si Iggvar avait reçu ce liquide sur le visage, il aurait été défiguré à vie. Sans hésiter un instant, Kiro arma son fusil blaster et cribla de tirs la Dévaronienne qui s’effondra dans un hurlement de douleur.
— Et une vermine de moins. Tu m’en dois une, Iggs.
— J’avoue que là, j’ai eu chaud, dit-il en se relevant sur ses pieds. Mais c’est pour ça que je te paye, pas vrai ? Qu’est-ce que que je ferais sans toi, ha ha !
— Ça, bonne question. Il serait temps que tu apprennes à flairer le danger. Je serai pas toujours là pour assurer tes arrières.



(Les compléments musicaux sont optionnels. Libre à vous de les écouter avant, pendant ou après la lecture.)
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar GTZL1 » Sam 19 Juin 2021 - 9:50   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Un petit fait divers bien envoyé qui apporte tout de suite beaucoup à l'ambiance :oui:.
Deux personnages plutôt positifs... hmm, je sens qu'ils vont avoir une mort bien peu enviable :paf:
"Nous sommes tous la République."


Fan-fic: Le Secret de Ryloth
GTZL1
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 631
Enregistré le: 09 Avr 2020
Localisation: flying Maul's Gauntlet
 

Messagepar Death Star Bricks » Sam 19 Juin 2021 - 10:47   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

GTZL1 a écrit:Deux personnages plutôt positifs... hmm, je sens qu'ils vont avoir une mort bien peu enviable :paf:

Je vois pas du tout ce qui te fait dire ça :paf:
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar mat-vador » Sam 19 Juin 2021 - 22:01   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Le niveau 1313 ! :x

Que voilà un endroit sympathique et hospitalier, fidèle à l'image qu'on en avait dans le canon (TCW) ! :x

Donc encore deux personnages npouveaux : Un... hum... entrepreneur et son garde du corps, ancien trooper :transpire: ! Ils auraient quand même pu accepter l'offre de la devaronienne :o ! Bon après, c'était qu'une devaronienne, c'était pas si important :whistle: !

Par contre, si c'est une twi'lek qui leur fait cette offre, ils ont intérêt à dire oui :non: ! Rien avec mon avatar, évidemment :paf: .

Bref, la suite :sournois: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2616
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Death Star Bricks » Dim 20 Juin 2021 - 12:06   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

mat-vador a écrit:Donc encore deux personnages nouveaux : Un... hum... entrepreneur et son garde du corps, ancien trooper :transpire: !

Oh, tu peux dire contrebandier :wink:

D'ailleurs je devrais peut-être remplacer "opportuniste" par "contrebandier" dans le synopsis, je pense que ce serait plus approprié :think:

mat-vador a écrit:Ils auraient quand même pu accepter l'offre de la devaronienne :o ! Bon après, c'était qu'une devaronienne, c'était pas si important :whistle: !
Par contre, si c'est une twi'lek qui leur fait cette offre, ils ont intérêt à dire oui :non: !

Ben voyons, excellente idée ça ! :paf:

J'ai moi-même un faible pour les Dévaroniennes, mais je voulais aussi montrer que la beauté peut cacher de viles intentions :sournois:

Elle a peut-être pas attaqué en premier, mais entre le harcèlement et l'attaque à l'acide, c'est pas tout à fait le genre de personne avec qui j'aurais envie de fricoter :transpire:
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 

Messagepar L2-D2 » Lun 21 Juin 2021 - 14:09   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

Chapitre 3 lu !

Effectivement, ces deux nouveaux personnages m'ont l'air un peu trop sympathiques et avenants pour leur propre bien... :whistle: Leur relation m'évoque d'ailleurs celle de Chirrut et Baze dans Rogue One, je ne sais pas si c'est volontaire ou non mais dans les deux cas, c'est positif dans l'ambiance un peu "glauque" de ce récit !

Bon, nous en sommes désormais à plusieurs personnages qui ont fait leur apparition ! J'imagine que tout ce beau monde va tôt ou tard finir par se croiser... :sournois:

Vivement la suite ! :oui:
Mauvais, perfide, fourbe ! Nous devrions lui tordre son sale petit cou ! Gollum, Le Seigneur des Anneaux - Les deux tours

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6797
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Death Star Bricks » Lun 21 Juin 2021 - 20:46   Sujet: Re: Capitale Fatale T2 - Les Âmes Perdues

L2-D2 a écrit:Leur relation m'évoque d'ailleurs celle de Chirrut et Baze dans Rogue One, je ne sais pas si c'est volontaire ou non

Effectivement, je me suis quelque peu inspiré de Chirrut et Baze pour le côté intellectuel prétentieux/porte-flingue grognon protecteur. C'est un duo qui m'a beaucoup plu dans Rogue One, et je me suis dit qu'il serait cool d'y faire un petit hommage plutôt que d'introduire un énième personnage solitaire :D

Il y a sûrement aussi un peu de Han Solo et de Kazuda pour la personnalité d'Iggvar, quant à Kiro il y a sans doute un peu de Baze et de Chewbacca :oui:

L2-D2 a écrit:dans les deux cas, c'est positif dans l'ambiance un peu "glauque" de ce récit !

Un peu de légèreté et de bonne humeur dans cet univers froid et sordide, ça mange pas de pain 8-)

Et puis, il n'y a pas que des gens méchants ou aigries dans les bas-fonds :transpire:

L2-D2 a écrit:ces deux nouveaux personnages m'ont l'air un peu trop sympathiques et avenants pour leur propre bien... :whistle:

Pourtant, ils se débrouillent assez bien jusque-là :siffle:

"Avenant" ou "sympathique" n'est pas vraiment le terme que j'emploierais quand on voit l'accueil qu'ils réservent à ceux qui les dérangent un peu trop :think:
Fan-fic : Capitale Fatale
Death Star Bricks
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 349
Enregistré le: 29 Mai 2016
Localisation: Niveau 1313
 


Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations