Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

[T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels [ACHEVÉ]

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Mandoad » Lun 10 Oct 2022 - 17:39   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Merci pour vos retour !

L2-D2 a écrit:La première partie donne déjà le ton, avec un Jaden qui se comporte de la bonne façon, qui soulage le fardeau de Liana, qui assume sa responsabilité et les actes de sa sœur

Loucass824 a écrit:Et Jaden, voyant ce que Liana compte faire pour lui, ne peut l'accepter. Il ne peut se dire qu'il empêche ses proches de vivre leur vie. Il a merdé avec Cassie. Il ne peut le faire de nouveau avec Liana. Quitte à enfoncer Cassie encore davantage, et lui faire courir un risque.

Jaden est lent à comprendre, mais réalise depuis sa réapparition que sa façon de faire n'est pas la bonne. Là où il pensait agir de façon à protéger celles et ceux qui comptent pour lui, il avait tendance à rester égoïste. Il réalise que cela vient de lui couter Cassie (et que justement, il l'a un peu forcée à tourner la page de manière blessante) et qu'il ne peut se permettre que Liana vive la même chose, d'où sa décision finale.

L2-D2 a écrit:Le lieutenant Impérial est assurément l'un de mes personnages préférés, et j'ai beaucoup aimé ses doutes, ses décisions (rien que le fait qu'il neutralise Fozzik avant de basculer le blaster en mode mortel pour finalement renoncer à tirer, une scène qu'on s'imagine vraiment en film, en série, bref sous les yeux ! )

Loucass824 a écrit:C'était appréciable de voir que lui aussi doute. Il ne s'explique pas ses raisons, donc chacun peut interpréter. Je ne pense pas qu'il ait été près de basculer d'une manière ou de l'autre. Mais plutôt qu'au final, il est humain. À passer du temps auprès de ces gens, de voir que leur lutte n'est pas nécessairement débilement débile, sans pour autant la rejoindre. Côtoyer des gens compétents et respectables.

Pelton est fidèle à l'Empire, car il le voit comme la seule solution pour rendre la galaxie stable et se débarrasser des criminels et autres terroristes qui la mettent à feu et à sans. Sur Makeb, il découvre un groupe qui a le même objectif avoué, mais qui s'oppose à l'Empire également et c'est nouveau pour lui comme façon de penser. Il n'envisage pas de les rejoindre, mais est loin d'être bête donc ça le perturbe.

Loucass824 a écrit:Sa fuite est sympa, car le bougre est tout sauf un soldat d'élite. Ça se ressent, c'est bien fait, et rend les situations bien plus problématiques lorsque l'on ne dispose pas du bagage opérationnel et martial pour s'extirper de là. Ça change un peu, et c'est bien vu.

Pelton, c'est un peu ton J'anidd. Le gars est particulièrement compétent dans son domaine, mais la baston, il n'a pas encore l'habitude. Là où Cassie, Jax ou un autre aurait pu s'opposer aux trois adversaires, lui ne voit pas d'autre option que fuir et c'était intéressant de présenter cet affrontement dans lequel il ne fait pas le poids une fois l'écran abandonné.

A+ pour la suite :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Dim 16 Oct 2022 - 16:36   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Je rattrape on retard avant que tu ne postes la suite!

J'ai beaucoup aimé ce chapitre. Je le redis, mais j'ai du mal à sentir la fin arriver. Si du côté de Jaden l'affrontement est terminé, les impériaux en ont encore sous le coude et je me demande comment tout cela va finir!
Pelton m'a étonnée. Je ne le voyais pas éprouver ce genre de sentiments, mais une fois de plus, la manière dont sa réflexion est amenée est très naturelle et donc on ne se pose pas trop la question, on est embarqué dans l'histoire.
Jax et son escouade reviennent en scène de façon plus proéminente !! Vivement la suite !
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1235
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Mar 18 Oct 2022 - 14:18   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello ! Tu avais encore le temps de poster LL-8. :transpire:
Je te rassure, j'ai du mal à me dire que la fin va arriver et, oui, il y a toujours des choses à raconter.
Pour Pelton, c'était une réflexion et j'ai plutôt fait ce choix en me basant sur le fait qu'il se considère comme meilleure que ses ennemis, dans le sens où il ne va pas exécuter quelqu'un de sang froid, même s'il n'en est pas conscient sur le moment et que le rayon paralysant semble autant le surprendre que toi.

Malade les derniers jours, j'avais autant de concentration en réserve que Jar-Jar et donc pas motivé à terminer le chapitre et son dernier paragraphe. C'est maintenant chose faite et je vous publie la suite aujourd'hui (afin de limiter l'attente pour le prochain qui aura sûrement du retard pour d'autres raisons). 36e chapitre donc, qui a été un peu bizarre à écrire après l'enchainement de d'action et autres moments de haute importance. C'est toujours compliqué de revenir au calme après la tempête sans que tout ne tombe à plat dans l'écriture, je trouve. Bonne lecture à tous !

Chapitre 36


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


L’Empire. Comment n’avait-elle pas pu le ressentir ? Ses capacités s’étaient-elles amoindries à ce point ou n’était-elle juste plus aussi sur ses gardes qu’auparavant ? Il ne s’agissait qu’une fraction des questions qui agitaient l’esprit de Katooni alors qu’elle arpentait les couloirs du palais au pas de course. Red et elle n’étaient tombés que sur quelques gardes bien trop préoccupés à quitter les lieux au plus vite pour leur faire obstacle. Kan Tyren était mort et, si Jaden Dawnwalker avait vu juste, Torga devait l’être également ou le serait bientôt. La Tholothienne n’avait pas cherché à ressentir la présence du Hutt, aussi n’arrivait-elle pas à le reconnaître au sein des vagues échos qui l’entouraient. Durant des années, elle avait fui son passé et le lien qu’elle possédait naturellement avec la Force. Elle l’avait fait pour se protéger et éviter d’attirer l’attention de ceux avec qui elle se trouvait. Pourtant, aujourd’hui, elle avait la terrible impression que cela l’avait rendue aveugle.
Je savais que quelque chose se tramait, mais j’ai refusé d’écouter, de chercher plus loin. Je ne me suis fié qu’à mon instinct sans tenter de voir ce qui se trouvait sous la surface. Je fais exactement les mêmes erreurs que vous dans votre jeunesse, Maître.
Deekon Jeren l’avait entraînée à être meilleure, plus attentive et ouverte à son environnement et elle l’avait écouté durant les quelques années sous sa tutelle, puis tout avait changé et elle réalisait à quelle point elle s’était fermée à ce flux d’énergie. Peut-être aurait-elle attiré l’attention des Inquisiteurs impériaux si elle était restée connectée, mais des vies désormais perdues aurait éventuellement pu être sauvées. Elle en ignorait la réponse et l’ignorerait toujours dans le futur.
Seul importe le présent.
Katooni n’avait pas deviné la présence des Impériaux. Dawnwalker et Zin, en revanche, semblaient en savoir bien plus qu’elle et, cela non plus, elle ne l’avait pas vu. Pourquoi avaient-ils choisi ce moment pour le lui révéler ? Elle n’en avait aucune idée, ni ne savait si cela devait avoir de l’importance. Elle eut un léger sourire crispé au détour d’un couloir. Durant ses voyages, nombre d’histoires moquaient l’omniscience des Jedi qui n’avaient pas su voir leur fin et cela l’avait toujours agacée. Cependant, aujourd’hui plus que tout autre jour, elle en comprenait la raison. Coupée de la Force, elle réalisait tout ce qui avait pu lui échapper, y compris une menace qui se trouvait directement sous ses yeux.
Rarement, ai-je eu l’impression qu’autant de chose m’échappait.
Devant-elle, Red continuait son avancée déterminée, son esprit uniquement focalisé sur son objectif. Il lui avait fallu de nombreuses années pour réparer les dommages que la guerre avait eu sur lui et Katooni savait qu’il ne rêvait plus que de paix. Pourtant, il n’avait pas hésité à prendre une nouvelle fois les armes pour combattre pour ce en quoi il croyait, pour éviter que d’autres ne deviennent les victimes d’un système qu’il avait lui-même subi et défendu. Tous deux étaient semblables sur ce point : deux êtres qui avaient cru se battre dans le bon camp pour finalement réaliser qu’ils n’avaient fait qu’être manipulés par leur véritable ennemi, l’aidant dans sa prise de contrôle de la galaxie. Lorsqu’elle y repensait, il devenait difficile pour l’ancienne Jedi de réprouver sa colère. Étrangement, c’était dans ces moments qu’elle les voyait. Deekon et Maya étaient tout aussi présents pour elle que l’était Red et, bien qu’elle était incapable de savoir si ces visions étaient réelles, elle les accueillait toujours avec soulagement.
Se souvenir, toujours.
Red s’arrêta soudainement et adopta une position plus tendue tout en haletant. Sa blessure le faisait encore souffrir. Même sans utiliser sa connexion à la Force, elle pouvait le sentir, mais le vétéran refusait de le montrer. Katooni s’ouvrit un peu plus au courant rassurant et de faibles vibrations l’atteignirent. Des émotions inquiètes, emplies de stress, mais aussi la mort. Elle découvrit les deux cadavres ponctués d’un impact cautérisé, témoignant d’un tir d’une précision remarquable, une seconde après Red.
Ils ne sont pas morts depuis longtemps. À quel point sommes-nous arrivés trop tard ?
La Tholothienne ressentait encore la présence d’individus dans le hangar, mais leur émotions restaient bien trop diffuses pour qu’elle parvienne à saisir des sentiments plus précis. Elle tourna un visage fermé en direction de Red qui comprit rapidement le message. Ils n’étaient pas seuls et devraient se montrer prudents. Katooni prit la tête dans un silence presque parfait, alors que son partenaire restait quelques pas en arrière afin de ne pas émettre un son qui serait venu couvrir les efforts de la jeune femme. Tous deux fonctionnaient particulièrement bien en duo, habitués à la présence de l’autre par des années de conflits. Durant la guerre, certains clones et leur commandants jedi avaient même tissés des liens très étroits. Elle avait même entendu certaines rumeurs que le Code jedi n’aurait pas approuvé. Cela importait peu, ces lois étaient sans doute une partie de la cause qui avait mené à la fin de l’Ordre. Sans l’amitié de Red, elle serait sans doute encore en train d’errer dans la galaxie. C’était lui qui l’avait retrouvée et offert un nouveau but. Lui qui avait toujours couvert ses arrières, comme il le faisait actuellement. Katooni se demandait combien de temps, ils seraient forcé de vivre cette vie qui les forçait à constamment rester sur leurs gardes. Son ancien mentor avait essayé de s’en éloigner, mais le conflit finissait toujours pas retrouver ceux qui s’y étaient plongés par le passé. Elle s’arrêta. Les voix étaient maintenant audibles, ainsi qu’une odeur de brûlé qui lui piquait les narines. La source apparut rapidement sous ses yeux et elle étouffa un juron qu’elle avait appris auprès de Deekon Jeren. L’imposante silhouette s’était affaissée comme une vieille poupée qui aurait été ramollie par les âges, mais son identité ne laissait aucun doute. Dawnwalker n’avait pas menti. Torga le Hutt était bel et bien mort tout comme son majordome et l’intégralité de ses gardes.
— Magne-toi, il reste encore une caisse à monter à bord et on pourra enfin se barrer de cette fichue planète !
La voix rauque provenait de l’intérieur du cargo dans lequel le baron du crime avait vraisemblablement tenté de se rendre et elle cessa son inspection. Un Aqualish sortit en trombe du vaisseau et s’approcha d’une caisse qu’il s’efforça de soulever sans succès avant d’émettre une série de sons gutturaux. Il n’y avait qu’un seul autre individu présent, comme pouvait désormais le sentir Katooni.
Deux mercenaires qui tentent de prendre la fuite. Je doute qu’ils soient la cause de tout cela.
La Tholothienne serra le poing. Ceux qui étaient responsables de ce carnage étaient désormais loin et elle doutait d’être capable de les rattraper.
— Trop lourd ? le railla un humain au sommet de la rampe d’embarquement. C’est qu’il doit y avoir une pile de crédits dedans. Alors arrête de te plaindre et monte moi tout ça dans le vaisseau.
Des crédits, des objets de valeur et un cargo perfectionné. Katooni était peut-être arrivée trop tard pour empêcher la mort de Torga, mais elle pouvait encore éviter de repartir les mains vides. Elle soupira et se redressa derrière sa caisse. L’homme proche du vaisseau fut le premier à la remarquer et dégaina son arme en émettant un petit cri de surprise. L’Aqualish, quant à lui, hésitait encore à lâcher la caisse qu’il avait eu tant de peine à ramasser. La jeune femme ne leva pas son blaster, consciente des émotions qui habitaient ses adversaires.
La fuite. Sauver leur vie, c’est ça leur priorité.
— Joli travail, commenta-t-elle en indiquant les corps éparpillés aux alentours. Il ne payait plus assez bien ?
Une expression de terreur passa sur le visage de l’humain.
— Quoi ? Oh non, nous n’y sommes pour rien ! Il était déjà comme ça quand on est arrivé. C’est sûrement ces types qui sont venus le descendre après avoir attaqué le palais, suggéra-t-il avant qu’une réalisation ne le frappe. Vous êtes avec eux ?
Je n’avais pas besoin de cette confirmation, mais il y avait bien un autre joueur dans la partie.
— Je suis avec eux, mais nous n’avons pas tué Torga, annonça-t-elle sur un ton parfaitement calme. Il semblerait que votre employeur ce soit fait d’autres ennemis que nous.
— D’autres ? siffla l’humain alors que l’Aqualish renchérissait par un grognement qui lui fit changer d’expression. Tu as raison ! On s’en fiche. Tout ce qu’on veut c’est quitter cette planète. La caisse ! On vous la laisse et on n’en parle plus.
— J’ai une autre proposition, proposa Katooni alors qu’un point lumineux rouge apparaissait sur le torse du mercenaire. Vous nous laissez le cargo et tout ce qui s’y trouve. Ensuite, vous pourrez prendre cette moto-jet.
Alors qu’elle indiquait le véhicule stationné une dizaine de mètres plus loin, l’homme remarqua la lueur parfaitement pointée au niveau de son cœur. Red n’avait pas besoin d’un tel outil pour atteindre sa cible avec précision, mais la Tholothienne devait avouer qu’il faisait toujours son effet lors de négociations comme celle-ci. Les deux hommes de mains hésitaient, elle pouvait le sentir, puis l’Aqualish laissa tomber le container dans un vacarme et partit au pas de course vers l’engin qu’elle leur avait suggéré.
— Eh attends ! s’exclama l’humain en dévalant immédiatement la rampe pour rejoindre son partenaire.
Il passa devant Katooni et l’ignora totalement avant de sauter derrière l’Aqualish qui démarra en trombe, forçant l’autre à s’accrocher fermement à lui alors que l’appareil s’éloignait. L’ancienne Jedi se détendit. Son arme était encore dans son holster et elle n’avait pas eu besoin d’utiliser la Force pour régler cette situation. Parfois, faire appel à l’instinct de survie le plus élémentaire de ses adversaires pouvait s’avérer bien plus efficace que toute autre démonstration. Elle s’approcha des divers cadavres et en contempla les blessures. Le Hutt était littéralement criblé d’impacts, comme si son assaillant avait déversé une intense agressivité contre lui.
Comme l’auraient fait des personnes qui auraient une dent personnelle comme lui, comme plusieurs d’entre-nous. Blast, c’est convaincant.
— J’ai trouvé d’autres corps un peu plus loin, mentionna Red en s’approchant calmement, son casque sous le bras. Les types qui ont fait ça ne les ont pas raté en tout cas. C’était un tir, un mort.
— Précis ?
— Je n’aurais pas fait mieux, grinça le clone entre ses dents.
L’attention de Katooni retourna sur les cadavres. L’un des deux Rodiens serrait encore son arme, quand à l’autre, il était étendu sur le dos, alors que son arme gisait plus loin devant ses pieds.
Il s’était rendu.
Elle contempla ensuite le corps du majordome au crâne chauve. Celui-ci arborait une brûlure noircie dans le dos qui lui en disait assez sur son implication dans cette affaire. Visiblement, les événements s’étaient retournés contre lui au dernier moment.
— Dans tous les cas, murmura Katooni qui sentait doucement la fatigue l’envahir, ils ne voulaient pas de témoins.
Firefek, petite, soupira le clone. L’Empire ? Maintenant ? Ils n’auraient pas pu choisir un pire moment. Comment a-t-on pu ne pas le remarquer ?
— Parce qu’on ne s’y attendait pas.
La réponse était la plus honnête qu’elle pouvait lui donner. Elle avait commencé à réaliser que leurs actes commençait à avoir un impact pour ceux qu’ils désiraient aider. Pourtant, ce n’était que maintenant qu’elle se rendait compte que cela signifiait également qu’ils allaient commencer à attirer l’attention.
Il y a toujours quelqu’un qui aura quelque chose à perdre, lorsqu’on en aide un autre.
— Tu penses que Dawnwalker et Zin sont dans le coup ?
Il y avait de la méfiance dans le ton de son ami et elle devait avouer qu’elle s’était, elle-même, posée la question. Néanmoins, elle avait entendu le trouble dans la voix de Dawnwalker, malgré ses efforts pour le dissimuler.
— Pas directement, répondit Katooni après un instant. Je pense qu’ils n’apprécient pas particulièrement l’Empire et que ce qui s’est passé ici ne les arrange pas non plus.
— Pourtant c’est Zin qui les a amenés ici.
Elle secoua la tête.
— Liana a amené Cass Kialana. C’est la seule chose qui est évidente pour moi. L’Empire n’était qu’un effet secondaire.
Il y eut un silence pendant quelques secondes. Red fut le premier à le rompre.
— Tu comptes toujours les recruter ?
La Tholothienne leva les yeux dans sa direction. Son ami était visiblement méfiant et cela transparaissait aisément sur son visage buriné.
— Je ne sais pas. Liana est prête à se battre pour quelque chose de plus grand, mais Dawnwalker… Je ne suis pas sûr qu’elle soit prête à l’entraîner là-dedans.
Red répondit pas un grognement suivit d’un soupir lorsqu’il contempla une nouvelle fois les divers corps dénués de vie.
— Quoiqu’on décide, on ne va pas pouvoir rester ici, constata-t-il avec un déplaisir évident. Les Hutts vont nous faire porter le chapeau et je n’aimerai pas être là lorsqu’ils viendront demander des comptes. Ces ordures ont bien réussi leur coup.
Il avait raison. Les familles de Hutta ne pouvait pas laisser passer la mort de l’un des leurs impunie. Ils viendraient frapper les responsables et tous les signes pointaient vers eux.
— On vient enfin de libérer cette planète de son tyran, murmura-t-elle avec une once de rage. Tout ça pour attirer la colère d’autres. A-t-on aggravé les choses ?
Le clone vint poser une main sur son épaule afin de la soutenir.
— C’est toujours mieux que de ne rien faire.
Il avait raison. Avec de la chance, les habitants de Makeb y verraient un signe, un espoir qu’il était encore possible de se battre pour leur liberté. Katooni se rappelait du feu qui avait empli les regards des anciens esclaves lorsqu’ils avaient réalisé qu’on leur offrait une opportunité de lutter. Cette étincelle, qu’elle avait déjà observée par le passé, elle espérait qu’il ne s’éteindrait pas aussi vite qu’elle était apparue. Elle était consciente qu’il n’était pas possible pour eux de s’attarder sur cette planète. Cependant, elle savait ce que cela pouvait signifier pour les habitants de Makeb. Elle secoua la tête un instant avant d’être interrompue par son comlink. Elle répondit à l’appel.
— Tooni, c’est Siuu ! l’interpela la voix excitée de la Twi’lek. J’ai de grandes nouvelles ! Les gars de Torga, ils ont tous déguerpis. On a gagné !
La Tholothienne fut incapable de sourire, toujours préoccupée par les possibles conséquences de leurs actions, mais se força à répondre.
— Très bien. Je vous retrouve devant le palais. Je dois parler à la cheffe de quelques… aspects qui pourraient compliquer la situation.
— Quelque chose de grave ? s’inquiéta soudainement Siuu.
Katooni se mordit la lèvre.
— On en discutera dans un instant, mais nous n’allons pas pouvoir rester sur cette planète.
Il n’y eut pas de réponse. La Twi’lek savait quand ne pas insister et il serait plus simple qu’elle en discute d’abord de vive voix avec Enfys Nest. La communication se coupa et elle jeta un regard inquiet à Red qui l’était bien moins.
— J’avais presque oublié qu’avoir enfin un impact pouvait également apporter son lot de conséquences négatives, regretta-t-elle à moitié.
— On frappe les puissants, y compris l’Empire, acquiesça nonchalamment le soldat. On ne peut pas changer les choses en ce contentant d’être prudent. Toi et moi, on le sait très bien, petite.
— Le peuple de Makeb ne nous l’avait pas demandé.
Le clone eut un sourire compatissant pour lequel elle le remercia.
— Parce qu’il ne savait pas qu’il le pouvait, lui assura-t-il. La plus grande force de personnes comme Torga ou l’Empereur, c’est d’être capable de faire croire qu’ils sont leur seule alternative. Anéantir la volonté d’en chercher une autre, de décider par soi-même, c’est leur façon de dominer des planètes entières sans se voir inquiéter. C’est notre rôle d’apporter ce choix à ceux qui pensaient ne pas l’avoir.
Katooni eut un petit rire amusé à l’écoute des paroles emplies de sagesse de son ami.
— Tu es sûr que ce n’est pas toi l’ancien Jedi ?
Le visage du soldat resta sérieux, mais une lueur brillait dans son regard sombre alors qu’il s’avançait vers elle. Il posa une main sur son épaule.
— Je ne fais que te rappeler ce que le général et toi m’avez appris.
Il avait raison. Leurs actions attireraient l’attention à mesure que leur impact grandirait. Croire que l’Empire les aurait ignoré encore longtemps était naïf. Un jour, ils devraient les affronter directement s’ils désiraient les faire tomber et ces escarmouches cesseraient. C’était ce qui l’inquiétait.
Une guerre a créé l’Empire. Il faudra une guerre pour le faire tomber. Ai-je envie d’être à l’origine d’un nouveau conflit ? La galaxie connaitra-t-elle la paix par la suite ou une nouvelle menace sera toujours tapie dans l’ombre, attendant son heure pour émerger ?
Ces questions ne pouvaient pas encore connaître de réponse pour l’instant et elle décida qu’elle devrait se contenter d’espérer. Espérer que ce conflit serait le dernier. L’Ordre Jedi n’était plus, mais elle pouvait encore en répandre la lumière. Une lumière qui dissiperait les ténèbres une fois pour toute et elle la sentit. Lointaine, proche, diffuse, mais aussi concentrée, elle l’entourait et la traversait, émanant des environs du palais et d’horizons plus distants. Ils avaient remporté une victoire et tous la ressentaient. Elle chassa ses inquiétudes de demain. Aujourd’hui, cela lui suffirait.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Mar 18 Oct 2022 - 15:13   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 36 lu !

C'est toujours un plaisir de retrouver Katooni ! Et d'autant plus avec ce type de Chapitre qui rappelle qu'elle a beau faire preuve de moins de maîtrise de la Force (et j'apprécie toujours autant cette idée, cohérente qui plus est avec ce que l'on a vu dans la série Kenobi, des anciens Jedi qui veulent tellement ne plus utiliser la Force qu'ils en oublieraient presque comment on s'en sert, justement. Je trouve ça tellement cohérent et, d'une certaine façon, tellement triste ! :( )

Katooni est vraiment une autre de tes réussites, et ce nouveau Chapitre le prouve !

Vivement la suite ! :oui: (pas pour ce dimanche, donc ?)

Mandoad a écrit:Malade les derniers jours, j'avais autant de concentration en réserve que Jar-Jar et donc pas motivé à terminer le chapitre et son dernier paragraphe. C'est maintenant chose faite et je vous publie la suite aujourd'hui (afin de limiter l'attente pour le prochain qui aura sûrement du retard pour d'autres raisons).

Oh ? J'espère que ça va mieux ! :cute:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8149
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Mer 19 Oct 2022 - 10:05   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Mandoad a écrit:Malade les derniers jours

J'espère que tu vas mieux! :jap:

Chapitre lu! Katooni n'est pas mon personnage préféré, mais les réflexions que soulève ce chapitre sont hyper intéressantes. Le parallèle avec l'Ordre 66 et l'incapacité de l'Ordre à le discerner à l'avance, j'aime beaucoup.
Chapitre de transition donc, hâte de voir le dénouement!

Mandoad a écrit:Je te rassure, j'ai du mal à me dire que la fin va arriver et, oui, il y a toujours des choses à raconter.

Je me répète mais je vais préciser mon ressenti: l'affrontement est passé et la tension est redescendue depuis plusieurs chapitres maintenant. Et ça donne l'impression d'attendre une conclusion qui ne vient pas (je pense que c'est lié au fait que je sais que c'est la fin, que je m'y attends et donc mon impatience prend le dessus) et donc il y a un mélange de "quand est-ce que ça finit et comment?" et de "nooooon pitié je veux une suite". :D
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1235
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Loucass824 » Mer 19 Oct 2022 - 16:16   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Bah, un chapitre avec une touche Binks-esque, ça pourrait être sympa... Non ? Plus sérieusement, soigne-toi bien

Chapitre lu !

On repart donc sur Katooni. Et très rapidement, il suffit de quelques références à Deekon pour que tout cela prenne directement avec moi, encore... Lol le doute qui la traverse est très bien choisi pour ma part. Il y a ce qu'on peut voir habituellement, le côté j'aurai pu/du faire plus, ect. Mais c'est également plus subtil que cela, et le tout imbriqué dans la grande Histoire de Star Wars et de ton autre récit. Tout s'imbrique très bien sur le plan du propos. Toutes les phases par lesquelles elle passe sont légitimes et crédibles, nous rappelant que vouloir faire le bien ne suffit pas toujours, que ça nous fait douter lorsque l'on agit, mais qu'en dernière instance cela ne doit justement pas nous empêcher d'agir et d'honorer les siens. Très bon passage.

Ce qui est également appréciable à mon sens, c'est que ce perso permet de raccrocher les wagons avec l'esprit Star Wars des films, à savoir les Jedi, concepts de la Force, ect. Pas que ce soit un défaut qu'ils ne soient pas présents dans ta trilogie, mais l'inclure ici permet vraiment d'apporter une singularité à ta narration habituelle, davantage ancrée sur des visions plus intimistes et concrètes des gens "lambdas" pour l'exprimer ainsi. Faire face aux deux bougres en fuite matérialise la fin de ses doutes quand à l'héritage qu'elle incarne, bien que d'autres doutes demeurent par la suite. Elle retourne sur ce qu'elle avait dégagé quelques chapitres plus tôt, le fait qu'incarner un héritage n'exclut pas de posséder sa propre singularité, et qu'elle-même est plus qu'une Jedi déchu ou une Rebelle. Cette péripétie était bien pensée et fonctionne, son côté glanner des informations, faire les déductions qui s'imposent, ect.

Un autre morceau est la relation qu'elle partage avec Red. A plusieurs moments, tu reviens dessus de différentes manières. La relation est très bien caractérisée, et on saisit parfaitement ce qu'elle implique pour tous les deux. Et le long échange qu'ils ont permet d'apaiser un autre doute qui est survenu, la présence de l'Empire et de ce que cela implique. J'ai bien aimé également la manière dont Katooni fait ses déductions, à la manière d'un enquêteur qui parcours une scène de crime, dégageant à la fois les intentions réelles et prétendues des assassins.

Ils sont conscients de s'être fait avoir, et que cette victoire implique davantages de soucis compte tenu des différentes ramifications. Mais graduellement, Katooni en parvient à retenir l'essentiel, la victoire. Cela n'empêche pas les réflexions de demeurer, des questionnements intéressants, sur la légitimité de la lutte qu'ils mènent. Cette nuance me plaît tout particulièrement, surtout apportée chez des combattants de grande vertu. On observe rarement les rebelles remettre en question leur lutte, qui est par trop souvent présentée comme légitimement légitime. Ici, on suit un perso qui sait qu'elle agit comme il faut agir, mais qui se demande si, par ce biais, elle fait vraiment du bien au monde dans lequel elle vit.

Et ça, si ce n'est pas de la justesse, je ne sais pas ce que c'est ! Lol ça me paraît évident de par ce que je viens d'en dire, mais également par ce que j'en disais sur des retours précédents. Contempler des rebelles qui remettent eux aussi leurs actes en question, sans se placer au dessus de toute contrainte morale autre que la leur. Y'a pas à dire, tant que tu conserveras cette nuance constante dans les propos que tu choisis, ça fonctionnera toujours avec moi, quelles que soient les valeurs abordées. Je suis typiquement la cible de cette manière d'aborder la narration.

Également, sans même avoir une vision complète des évènements, Katooni parvient à dégager une vision globale de Jaden et l'implication de sa famille par tous les aspects. Peu lui importe tout cela, elle se fit au jugement qu'elle a établi, et cela lui suffit pour l'instant. Preuve que malgré les autres doutes qui l'habitent à ce moment de la discussion, on ressent son fond résolument optimiste. Je me demande de qui elle l'a hérité tiens... Lol

On a également la prise de conscience, lointaine et non concrète pour le moment, que le combat face à l'Empire passera nécessairement par un conflit à grande échelle. Compte tenu de la chronologie, je trouve cela cohérent que ce genre de questionnements commence à percer les esprits à cet instant. Même si ce niveau de réflexion semble dépasser Katooni, qui préfère donc se focaliser sur la victoire concrète pour l'instant.

Un chapitre réussi une nouvelle fois, même s'il aurait fonctionné dans tous les cas avec moi, rien qu'avec les liens avec Une lueur dans l'obscurité... Lol que veux-tu, j'ai moi aussi un côté fanboy qui joue sur ma perception.
Et pour finir, quitte à devoir attendre plus longtemps le prochain chapitre, ce n'est pas plus mal que cela tombe sur celui-ci. Ne terminant pas sur un cliffhanger, mais sur une note plus calme et apaisée, on ressent moins l'urgence et l'appel du prochain. Je ne donne pas la consigne de tirer au flanc non plus, attention !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 831
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Jeu 20 Oct 2022 - 18:10   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello, désolée du délais, mais chapitre 16 à 24 lus !

J'attendais d'avoir fini l'arc du train pour te condenser un petit retour :D

Par rapport aux retrouvailles de Jaden avec Liana & Dina ;
J'ai beaucoup aimé ta façon de gérer ces retrouvailles, tout en non dits et émotions de chacun. Les réactions des deux jeunes femmes étaient très crédibles (qui ne rêve pas de gifler Jaden ? :siffle: ) et j'ai adoré le fait qu'enfin, notre contrebandier semble se rendre compte des conséquences que ses actes ont eu sur les personnes auxquelles il tient. Parfois, protéger les autres à leur insu c'est leur faire plus de mal qu'en choisissant n'importe quel autre chemin !
Tout le passage de "je lui dis ou pas que je l'aime" était savoureux, tes touches de romance sont décidément toujours fines et appréciables :love: On apprend aussi que Dina et Jaden faisaient une pause (j'ose espérer qu'il se sera mieux comporté qu'un certain paléontologue dans une certaine série de l'holonet), deux nigauds incapables de se parler pour le bien de leur relation, pile comme je les aime :whistle:

Sinon, par rapport à Cass et Jaden, j'ai trouvé leur relation un peu en retrait (action oblige, bien sûr). On sent que chacun a des doutes sur les loyautés de l'autre, mais le point de vue de Cassie m'a manqué sur ces derniers chapitres. Quelque soit la décision qu'elle prenne, entre choisir son frère ou le trahir pour l'Empire, j'ai un peu peur que du coup cette décision ait moins d'impact émotionnel pour le lecteur :think:

Image

Par rapport à cette nouvelle galerie de personnages ;
Bon, je suis quasiment sûre de mon instinct sur Katooni, tu l'as pratiquement confirmé dans le chapitre 24. Outre le fait que je jubile, je la trouve très bien plantée. On a peu sa voix mais suffisamment pour la cerner et se faire une idée de sa personnalité, et de quelle leadeuse elle est pour le groupe de rebelles (on peut dire ça ?).
Je suis admirative de ta façon de gérer et faire co exister autant de personnages, parce que là, du monde, ça en fait ! :shock:
Si parfois je me perdais un peu dans la galerie de personnages présentés avec cet arc narratif, tu rappelais assez souvent qui était qui, donc pas de soucis. C'était juste un peu dur pour moi d'être émue à la mort de la jeune humaine (Vareen je crois ?) à laquelle j'ai peu eu le temps de m'attacher. J'ai presque eu l'impression qu'il fallait une perte comme pilier narratif, mais que ça aurait pu être elle ou un autre membre :neutre:
Le gentil duros un peu timbré est sympa, mais j'accroche moyen. Par contre, j'adore cette Siuu Linn, un caractère comme je les aime et une méfiance compréhensible face à Jaden et son groupe (d'ailleurs, je sens une certaine tension entre elle et Liana ou c'est moi qui me fait des idées ? :D ).

L'attaque du train ;
Très belle séquence, super western et très punchy ! Je suis en train de finir la série Westworld du coup j'avais du mal à me sentir dans Star Wars, mais c'est un biais purement personnel. On sait bien que les trains, les bandits et SW ça marche :love:
L'action était un peu fouillie des fois pour moi, mais peut-être aussi parce que je lis avant de dormir soit tard dans la nuit. :neutre:
On se doutait en tout cas que les méchants allaient la faire à l'envers à notre groupe, mais c'était tout de même surprenant donc bravo ! Séparer nos héros étaient à la fois logique dans l'histoire et aussi pour dynamiser le récit, j'ai adoré.

A bientôt pour la suite :D
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 489
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Jeu 20 Oct 2022 - 19:42   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Merci pour les retours !

Je commence par mareva et j'éviterais de trop spoil dans les réponses après les tiennes. :wink:

mareva_mae a écrit:J'ai beaucoup aimé ta façon de gérer ces retrouvailles, tout en non dits et émotions de chacun. Les réactions des deux jeunes femmes étaient très crédibles

Ce n'était pas facile à aborder. Il fallait que je trouve une raison valable expliquant sa disparition et absence de nouvelles et en même temps, il fallait que la réaction de Liana et Dina soit crédible par rapport à la peur et la colère ressentie, mais ouais, il la méritait sa claque. :lol:

mareva_mae a écrit:Tout le passage de "je lui dis ou pas que je l'aime" était savoureux, tes touches de romance sont décidément toujours fines et appréciables On apprend aussi que Dina et Jaden faisaient une pause (j'ose espérer qu'il se sera mieux comporté qu'un certain paléontologue dans une certaine série de l'holonet), deux nigauds incapables de se parler pour le bien de leur relation, pile comme je les aime

Les romances ce n'est pas forcément la chose que je préfère écrire. Autant je m'amuse avec des moments de flirts et de non-dits, autant assumer pleinement cet aspect entre deux personnages, ainsi que mes capacités à continuer de développer leur relation aussi subtilement (ce qui fut une des raisons de la pause entre les deux).

mareva_mae a écrit:Sinon, par rapport à Cass et Jaden, j'ai trouvé leur relation un peu en retrait (action oblige, bien sûr).

Je te l'accorde et en fait, je ne m'étais pas rendu compte qu'elle devrait autant l'être, mais les circonstances m'y ont légèrement forcé (entre Pelton et le groupe de Katoon qui surveillent tout), mais pas d'inquiétude, tu ne devrais pas être déçue au finale (j'espère).

mareva_mae a écrit:Je suis admirative de ta façon de gérer et faire co exister autant de personnages, parce que là, du monde, ça en fait !

J'ai déjà abordé ce point une ou deux fois avec les autres, mais c'est quelque chose que je ne referai sûrement pas pour la raison que tu mentionnes. Il est extrêmement dur de faire vivre autant de nouveaux personnages en même temps sans sacrifier leur personnalité et leur attrait pour le lecteur. Autant Katooni, ça fonctionne, parce qu'elle est central, autant son équipe c'est plus compliqué. Y a que Siuu qui s'en sort un peu, mais c'est surtout dû à la tension que tu soupçonnes qui aide.

L2-D2 a écrit:C'est toujours un plaisir de retrouver Katooni ! Et d'autant plus avec ce type de Chapitre qui rappelle qu'elle a beau faire preuve de moins de maîtrise de la Force

LL-8 a écrit:Chapitre lu! Katooni n'est pas mon personnage préféré, mais les réflexions que soulève ce chapitre sont hyper intéressantes. Le parallèle avec l'Ordre 66 et l'incapacité de l'Ordre à le discerner à l'avance, j'aime beaucoup.

Merci L2 et LL-8, j'avoue que voir que Kenobi se basait sur le même principe que ce que je développais, ça m'a particulièrement plu :D

LL-8 a écrit:Je me répète mais je vais préciser mon ressenti: l'affrontement est passé et la tension est redescendue depuis plusieurs chapitres maintenant. Et ça donne l'impression d'attendre une conclusion qui ne vient pas

Y a aussi le fait que je n'ai pas envie de l'atteindre la conclusion, je crois. :(

Loucass824 a écrit:Ce qui est également appréciable à mon sens, c'est que ce perso permet de raccrocher les wagons avec l'esprit Star Wars des films, à savoir les Jedi, concepts de la Force, ect.

Dès le tome 1, je voulais faire sans Force et sans Jedi. Dès le tome 1, j'ai mis des Kybers et la légère sensibilité de Jaden. C'était donc fichu dès le début.

Loucass824 a écrit:J'ai bien aimé également la manière dont Katooni fait ses déductions, à la manière d'un enquêteur qui parcours une scène de crime, dégageant à la fois les intentions réelles et prétendues des assassins.

C'est ce que j'aime bien faire avec des personnages POV différents. On sait ce qu'il s'est passé, mais c'est intéressant de découvrir un autre protagoniste le découvrir à sa façon. J'aime bien l'exercice, donc content de voir que ça plait.

Loucass824 a écrit:Ils sont conscients de s'être fait avoir, et que cette victoire implique davantages de soucis compte tenu des différentes ramifications.

Exactement et c'est une des choses que j'adore dans Andor (surtout via Mon Mothma). Il y a une conscience qu'en se battant, on va attirer la riposte et qu'il va y avoir des dégâts. La question est: Accepte-t-on les dégats si cela nous mène à la liberté ou préfère-t-on rester attaché, mais indemne ?

Sur ce, je vous remercie encore pour votre fidélité et vous reverrai au prochain chapitre (qui n'arrivera pas ce week-end, car je n'aurai pas le temps d'écrire dans les délais). :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Dim 30 Oct 2022 - 11:57   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Bonjour à tous ! On se rapproche de la fin avec ce 37e chapitre. Encore 2 ou 3 (selon comment je sépare le tout) et je serai arriver au bout des aventures de notre groupe de contrebandiers. Néanmoins, il reste quelques aspects à terminer en attendant, dont certains dans ce chapitre. Bonne lecture !

Chapitre 37


6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Il y avait une euphorie dans l’air, un sentiment qui se propageait doucement à travers chacun des individus présents. Liana, elle aussi, pouvait la ressentir. Ils avaient gagné. Kan Tyren était mort. Torga était tombé et ce qu’il restait de son syndicat ne tarderait pas à le suivre. Alors qu’elle arrivait dans le hangar du quartier général de Katooni, elle pouvait voir les anciens esclaves et travailleurs du Hutt sourire, certains une arme à la main. Plusieurs les avaient accompagnés, avide de donner l’occasion qui leur avait été offerte à d’autres. Dans un étonnement béat, ils paraissaient lentement se rappeler de ce qu’était la liberté. Il y avait aussi les Cloud-Riders d’Enfys Nest. Un grand nombre d’entre-eux avaient retiré leur casque et révélaient une mine rageuse, conscients de la victoire remportée. Plus loin, elle repéra Mareel Finn, un éclat cristallin juché sur son épaule. Le Duros était en intense discussion avec Siuu Linn et le regard de la contrebandière croisa celui de la Twi’lek à peau bleue. Elle souriait, elle aussi, dans une expression plus radieuse que ce à quoi elle l’avait habituée et Liana maintint le contact un instant, momentanément déconnectée du monde qui l’entourait. La Togruta sentit soudainement la chaleur lui monter aux joues et elle brisa le lien en se frottant la nuque, embarrassée.
Ressaisis-toi ma grande.
Elle releva les yeux en direction de ceux qui l’accompagnaient. Il y avait tout d’abord Deevee qui se trouvait en pleine conversation avec Zoomer, à nouveau parfaitement opérationnel. Le petit droïde assistant tentait de lui raconter tant bien que mal l’affrontement qu’ils avaient tous deux ratés quelques instants plus tôt et l’unité R2 lui répondait avec la même effronterie qu’à son habitude. Pourtant, elle était persuadée d’y déceler des notes amusées. Il y avait ensuite Dina qui contemplait avec intérêt le spectacle vers lequel ils s’avançaient. La jeune femme, dont les traits fins étaient sublimés par la faible lueur de la lune et des étoiles qui filtraient dans les ouvertures, réfléchissait sûrement aux derniers événements et son implication. Autrefois diplomate d’une famille de la haute société, elle s’était retrouvé à affronter un baron du crime et son armée et cette réalisation avait tout l’air d’avoir modifié une nouvelle fois son chemin de vie. Les yeux émeraudes de la Brentaalienne se posèrent sur un vieillard assis au sol, une brûlure évidente au bras, et ses doigts lâchèrent ceux de Jaden. Le contrebandier ne la retint pas et Liana contempla le visage de son ami, pour la première fois, alors que sa compagne s’éloignait. Tout dans son expression contrastait avec l’ambiance de joie qui l’envahissait. Pour beaucoup, le jeune homme aurait été difficile à décrypter, mais pas pour elle. Derrière ce masque impassible, une foule d’émotions étaient retenues avec grande peine. Il y avait évidemment la satisfaction de constater qu’ils s’en étaient tous sortis en vie, mais cette émotion s’opposait à une tristesse que la Togruta ne pouvait pas ignorer. Les événements avec Cassandra l’avaient secoué.
Perdre sa sœur pour la deuxième fois. Il se sent coupable, c’est une évidence.
Pourtant, il n’y avait pas que cela, car l’inquiétude dans sa gestuelle paraissait surpasser tout le reste. Elle l’avait déjà vu dans un état semblable, mais il s’agissait de la première fois qu’elle était capable de lire autant de doute chez son ami. Elle glissa son bras sous le sien et il sursauta avant de baisser le regard dans sa direction. Un faible sourire en coin s’afficha sur son visage.
— Hé, murmura-t-il à mi-voix.
— Hé, répéta Liana en se rapprochant de lui. Tu as l’air plus troublé qu’avant l’attaque du palais.
Jaden avait envie de dissimuler ses sentiments derrière un habituel léger rire, elle le percevait, mais il n’en fit rien. Pas cette fois.
— J’ai toujours été transparent, hein ?
— Pour moi, oui, acquiesça Liana alors qu’elle ne put retenir une certaine impression de peur dont elle ne comprenait pas l’origine. Alors, qu’est-ce qui te travaille ?
À son tour, Jaden serra un peu plus fortement son bras avant d’englober le monde qui les entourait.
— Tout cela, avoua-t-il calmement. Le changement. Il y a quelques années, on se réduisait à de simples vols, puis on s’est confronté à un Hutt trop gourmand, on s’est retrouvés mêlés aux machinations de l’Empire, à celle de tout un syndicat et de son chef mystique pour atterrir ici. Ici, au sein de ce qui n’est plus qu’une simple guerre des gangs. Le fragile équilibre dont la galaxie dépend, dont nous dépendons, se retrouve à nouveau la cible d’une lutte. Une lutte qui me dépasse et je crains d’être incapable de comprendre.
Liana fronça les sourcils. Le sentiment de peur qui s’était emparée d’elle un instant auparavant se renforça un peu plus, mais elle ne lâcha pas le contrebandier.
— Parce qu’on a eu un impact sur cette équilibre ?
Le jeune homme lui répondit par un sourire.
— Exactement. Nous sommes des contrebandiers, des hors-la-loi, des criminels. On profite de la situation, mais on ne s’y implique pas. C’est ce qui nous rend libre. S’attacher à une cause, c’est prendre le risque de s’exposer pour autre chose que notre propre survie.
— Peut-être n’est-on pas aussi libres qu’on l’a toujours pensé, Jad. Peut-être s’était-on persuadés que nous l’étions alors qu’on ne faisait que cautionner un système qui était parvenu à nous faire croire que l’on était aux commandes.
Cette fois, le masque disparut sur le visage de Jaden Dawnwalker pour révéler une inquiétude croissante.
— Mais cela nous a permis de survivre.
— Peut-être n’est-ce plus suffisant, articula péniblement Liana sans le quitter des yeux. Peut-être qu’il devient nécessaire de mettre sa vie en jeu et de vivre, à la place de se contenter de survivre.
Cette fois, son ami émit un petit rire franc et un éclat de fierté passa sur son expression.
— Tu as toujours été infiniment plus sage, empathique et réfléchie que je ne l’ai jamais été.
— Et c’est maintenant que tu le remarques ? s’amusa-t-elle pourtant de plus en plus consciente de la boule qui se formait au sein de son ventre.
Il avait envie de lui répondre, mais ne parvint pas à trouver les mots qu’il cherchait. Liana demeura également muette.
— C’était du joli boulot ! s’exclama alors une voix derrière elle, alors que Siuu se rapprochait d’eux. Même si tu m’as vraiment inquiétée un instant à disparaître comme ça !
Le ton de la Twi’lek était taquin, mais Liana pouvait clairement sentir son honnêteté tout juste dissimulée.
Elle s’est vraiment fait du souci pour moi.
— Vous aviez la situation bien en main, répondit la petite Togruta avec la même intonation, et Jad avait de la peine avec son Nautolan borgne.
Siuu dévisagea l’Alderaanien de son regard perçant et dévoila une expression respectueuse pour la première fois face à lui, quoique toujours emplie de méfiance.
— J’ai entendu que vous aviez eu la peau de Tyren. Cela n’a pas dû être évident. Surtout avec une espionne impériale placée dans le dos, si j’ai bien compris.
Blast, je savais que cela finirait par être abordé.
— Vous savez ce qui est arrivé à Lor ? demanda néanmoins Jaden sans trahir son expression neutre.
— Il s’est échappé, répondit Katooni en les rejoignant. Fozz et son équipe sont bien secoués, mais encore en vie. Pour un Impérial, il a été étonnamment clément.
L’absence de reproche dans la voix de la Tholothienne surprit Liana un instant. Siuu, quant à elle, apparaissait désormais beaucoup plus froide.
— Ouais, étonnant, déclara-t-elle en fusillant Jaden du regard. Tout comme le fait que tu semblais parfaitement bien informé de la situation.
— Sauf que ce n’est pas lui qui les a amenés, s’interposa Liana dans un réflexe défensif. J’ai amené les Impériaux ici, si tu te souviens bien.
Une lueur de tristesse brilla soudainement dans les yeux de la Twi’lek et un frisson d’inquiétude parcourut la petite contrebandière qui avait immédiatement comprit qu’elle en était la cause.
Je ne peux pas la laisser s’attaquer à Jaden et rester derrière.
— Et pourquoi avoir fait cela ? murmura Siuu Linn dont l’amertume semblait refuser d’émerger totalement face à elle.
— Je ne faisais pas équipe avec des Impériaux, avoua la Togruta en cherchant ses mots. C’était… plus… C’était…
— Sa sœur, la coupa Katooni à la surprise générale.
Même Jaden, alors impassible, eut un léger mouvement interpelé, quoique bien moins prononcé que ce à quoi Liana aurait pu s’attendre.
— Je dois avouer que je m’en veux un peu d’avoir mis autant de temps à assembler toutes les pièces, déclara simplement la meneuse du petit groupe. Il y avait un lien. Tout a fait sens lorsque Dawnwalker a anticipé la mort de Torga et l’implication de l’Empire.
— Nous n’avions pas pensé que cela aurait pu avoir un tel impact, compléta Dina qui s’était approchée discrètement près d’eux, les mains couvertes de marques ensanglantées. Notre seul objectif était de trouver cet idiot, sans savoir où cela nous conduirait.
Siuu croisa les bras en la contemplant avec la même froideur qu’elle avait eu à l’égard de Jaden un instant plus tôt.
— Ouais et bien, ça leur a plutôt réussi. Torga mort lors de notre attaque, Fozz pas loin d’y être passé et j’imagine très bien les informations que les Imps ont pu récupérer durant le temps passé avec nous. Si l’Empire doutait encore de notre rôle, cela ne devrait plus trop être le cas désormais.
Liana se mordit la lèvre. Siuu avait raison. La cause pour laquelle la Twi’lek et ses compagnons se battaient avait été révélée aux yeux de l’Empire et la faute était sur elle.
Si j’avais su… Mais comment ?
— Et cela devait arriver, déclara soudainement Katooni à la surprise des autres interlocuteurs. Nous avons eu de la chance d’être passés entre les mailles pendant tout ce temps. Cela signifie que nos actions commencent à avoir de l’importance, à faire la différence et c’est ce que nous voulions. Aujourd’hui, nous avons fait tomber un baron du crime affaibli et cela nous rapproche pas à pas de l’Empire. Qui sait, d’ici une année, certains, peut-être nous, auront l’audace de s’attaquer directement aux garnisons. Et ce jour-là, nous aurons besoin de toute l’aide disponible. Liana et Dina ont peut-être amené l’Empire jusqu’à nous, mais elles nous ont aidé à offrir une lueur d’espoir aux habitants de ce monde. Dawnwalker a choisi de nous prévenir et cela a sans doute sauvé la vie de Fozz. Parmi tous ces événements, c’est le choix final qui importe.
Liana tourna immédiatement la tête vers Jaden, qui parvenait tout juste à masquer la surprise mêlée d’angoisse qui le parcourait. Il avait choisi de trahir sa sœur et il l’avait fait pour qu’elle-même n’ait pas à le faire. Dans cet instant, il avait choisi de la protéger elle et Liana craignait que cela ne le ronge plus tard.
— Et j’assume ce choix, déclara-t-il soudainement alors que son regard s’était tourné vers la Togruta.
L’expression sur son visage se voulait rassurante, elle en était consciente. Il ne voulait pas qu’elle se sente coupable de sa décision et elle comprit que jamais il n’aurait envisagé de s’opposer à elle. Tous deux comptaient l’un pour l’autre et ce lien était plus fort que n’importe quelle fraternité. Quelques jours plus tôt, elle s’en serait réjouie, mais en cet instant précis, cela la déchirait.
Il a sacrifié ce qui l’avait poussé pendant tant d’années.
Siuu décroisa doucement les bras et ses traits s’adoucirent, comme si elle n’avait eu besoin que de ces simples paroles pour anéantir son agressivité.
— Tu as raison Tooni, admit-elle à mi-voix. C’est juste que… Tant de morts, tant de poids sur nos épaules, Valeen, Hal, Kanda, je n’avais pas réalisé le prix qu’il y aurait à payer et ce que cela impliquait.
Instinctivement, Liana attrapa les fins doigts de la Twi’lek qui eut un mouvement de recul initial avant de finalement lui sourire et accepter le contact.
— Je suis désolé pour vos amis, déclara la Togruta. J’ai perdu quelqu’un d’important pour moi, il y a plusieurs années et il m’a fallu du temps pour réaliser que je ne pourrais jamais la revoir. Elle est morte avant d’avoir pu découvrir la liberté dont nous avions tant rêvé. C’est cette liberté que vous avez offert à tous ces gens aujourd’hui.
— Que nous avons offert, la corrigea Siuu, et que nous pouvons continuer à offrir.
Nous… Blast.
Liana se sentait désormais comme attachée à parfaite équidistance entre deux vies, deux vies qui ne demandaient qu’à l’entrainer, deux vies dont l’avenir dépendaient d’un choix qu’elle peinait à envisager. Ses yeux argentés cherchèrent le regard de Jaden, impassible. Cet avenir n’était pas pour lui. Il ne croyait pas en cette cause qu’il avait aidée à contre-cœur, elle en était parfaitement consciente.
Me suivrait-il si je lui demandais ? Ai-je le droit de le lui demander ? Il a sacrifié quelque chose pour moi. Peut-être est-ce mon tour de renoncer. Je ne peux pas l’abandonner.
Liana lâcha la main à la chaleur rassurante de Siuu et le visage bleu de la Twi’lek afficha immédiatement une certaine déception.
— Je ne peux pas vous forcer, ajouta Katooni d’une voix neutre, mais nous aurons besoin de bras supplémentaires si nous voulons continuer. Nous ne pourrons rester sur Makeb éternellement.
— Katooni, commença Liana en sélectionnant difficilement les mots qui allaient suivre, je n’avais pas réalisé à quel point tout cela pouvait m’importer, cette chance de faire une différence... Néanmoins, je ne suis pas sûr que le moment…
— Vous pouvez nous laisser un instant, l’interrompit brusquement Jaden.
La soudaineté brisque de l’intervention rendit la petite Togruta perplexe, mais Katooni se contenta d’incliner la tête en emmenant Siuu avec elle. La Twi’lek lui lança un dernier regard chargé de non-dits, mais suivit son amie.
— Jad…
— Tu veux les rejoindre, déclara-t-il simplement alors que leurs trois autres compagnons se rapprochaient.
Liana fut incapable de répondre. Elle avait envie de lui répondre par l’affirmative, lui dire, qu’une fois encore, il était parfaitement capable de lire en elle, mais elle savait également ce que cela impliquait.
— Mais pas toi, articula-t-elle néanmoins.
Le contrebandier eut un léger rire amusé.
— Tu me connais. S’attaquer aux cartels ou à l’Empire, cela demande un héroïsme suicidaire et je ne suis qu’un vaurien, expliqua-t-il alors que Liana désirait l’interrompre. Ok, un héroïque vaurien pour certains, peut-être, mais pas pour le reste de la galaxie.
— Peut-être est-ce dont la galaxie a besoin, répondit la Togruta doucement.
Jaden haussa les épaules.
— La galaxie a connu un nombre incalculables de gouvernements, de tyrans, de guerres et d’évolutions. Elle toujours survécu, car il y avait toujours les bonnes personnes pour la soigner. Moi, j’ai passé trop de temps dans l’obscurité, à tuer pour de l’argent sans me préoccuper des autres.
— Mais tu as changé.
— J’ai changé, concéda-t-il, mais pas assez pour croire qu’un petit groupe comme celui-ci est capable de modifier le fonctionnement de systèmes solaires entiers. Pas encore.
Liana se mordit la lèvre et jeta un bref regard à Siuu, Katooni, Mareel et les autres qui s’afféraient déjà à quitter leur base.
— Alors quittons la planète et continuons comme avant, décida-t-elle la voix tremblante.
— C’est ce que tu aimerais ? demanda alors Dina avec une compassion qui lui était propre.
J’aimerais les rejoindre, libérer ceux qui sont victimes des injustices, faire ravaler leur arrogance aux Hutts, à l’Aube Écarlate à l’Empire et à toutes ces ordures qui se croient au-dessus de nous. J’aimerais rester avec ma famille et continuer à vivre une vie semée de dangers.
Jaden posa une main sur le bras de la petite Togruta et elle ne put réprimer un tremblement.

— J’ai passé tout ce temps à essayer de te protéger, expliqua-t-il avec un ton plus affectueux que d’ordinaire, comme s’il tentait de garder une certaine contenance. Cependant, j’ai fini par comprendre que tu n’en avais jamais eu besoin. C’est toi qui as veillé sur moi durant toutes ces années, qui m’a permis de remonter. Tu m’as dit que j’étais un héros à tes yeux et bien tu n’imagines pas à quel point tu es une héroïne au mien. Je ne suis peut-être qu’un contrebandier mal coiffé mais, toi, tu es tellement plus. Tu peux faire tellement plus, parce que tu y crois.
Liana sentit une larme perler au coin de son œil droit, puis une seconde de l’autre côté, mais elle refusa de les laisser couler. L’adolescente jeta un regard au Rebelle Rouge qui trônait devant elle.
— Tu penses être capable de veiller sur lui ? articula-t-elle péniblement à l’intention de Dina.
L’humaine aux cheveux roux contenait, elle aussi, péniblement son émotion, mais s’était autorisée à présenter une trace humidifiée qui était venue chasser la poussière de ses joues.
— Tu me laisseras des explications. Le nourrir trois fois par jour, vérifier qu’il se lave et l’empêcher de sauter dans la gueule du Nexu régulièrement, c’est cela ?
Liana ne put retenir un léger rire, alors que Zoomer ajoutait quelques commentaires sur la surveillance qu’il pourrait maintenir en cas de problème.
— J’ai tellement de la peine à l’imaginer, commenta-t-elle néanmoins. Je ne peux pas imaginer continuer sans toi, ni devenir l’héroïne que tu penses voir.
Les yeux également humides, Jaden dévoila son habituel sourire en coin.
— Devenir ? Tu as toujours été l’héroïne de cette histoire, Liana. Je n’ai été qu’une étape dans l’évolution de Liana Zin, s’amusa le jeune homme. De plus, qui a dit que tu continuerais véritablement sans moi ? Tic-tac ?
Deevee qui n’avait pas osé prononcer le moindre mot jusqu’à maintenant voltigea rapidement près d’eux.
— Monsieur Jaden, mes excuses, annonça le petit droïde. Mes processeurs sont encore émotionnellement chargés et je suis persuadé que je dois être au courant de la raison pour laquelle vous m’avez appelé. Néanmoins, je suis dans une parfaite incapacité de permettre à mon raisonnement de surpasser ma tristesse.
Liana et Dina ne purent retenir un léger rire en écoutant les paroles si inhabituelles chez un individu mécanisé.
— Tic-tac, continua Jaden, que penses-tu de devenir un rebelle contre le système ?
— Un rebelle ? s’étonna le 2-EV. Eh bien, je dois dire que la perspective est excitante et ouvre de nouvelles possibilités aventureusement stimulantes. Toutefois, cela est-il compatible avec le soutien que j’ai juré de vous apporter à Mesdemoiselles Zin, Serris, vous-même et Zoomer ?
La jeune Togruta regarda tour à tour le droïde et son ami, dont le soupir chargé d’émotions en disait suffisamment sur son état d’esprit.
— Cela entre parfaitement dans ce cadre, Deevee, déclara-t-il. C’est pour cela qu’on a développé toutes ces fréquences sécurisées, non ?
Des fréquences ? Comme celle pour Cassandra.
— Oui, Monsieur Jaden, acquiesça le 2-EV, même si je ne suis pas rempli de joie par ce que cela implique.
Le jeune homme hocha la tête avant de se tourner vers Liana, qui comprenait parfaitement l’intention de son partenaire.
— Je ne vais pas te laisser partir seule. J’aimerais que tu prennes Deevee avec toi.
— Jad…
Il l’interrompit d’un geste de la main.
— J’ai intégré plusieurs fréquences que seul lui et moi connaissons. Elles sont toutes particulièrement difficiles à décrypter, même pour un type comme Lorin Pelton et ne fonctionnent qu’entre le Deevee et mon canal. Je ne peux pas me joindre à toi, pas cette fois, mais je veux que tu saches que tu pourras me joindre à tout moment. Au moindre besoin de soutien, j’aimerais que tu demeures consciente que je serai là pour toi. Tant que je serai en vie, du moins.
Cette fois-ci, Liana ne put retenir quelques larmes de s’échapper. Elle aurait voulu le remercier, lui dire à quelle point se séparer de lui était l’instant le plus difficile de son existence et se persuader qu’elle pouvait continuer à le suivre dans ses aventures, mais en fut incapable. Lorsqu’elle se jeta dans ses bras pour l’enlacer, elle sentit immédiatement la force qu’il lui rendit. Aucun d’eux ne prononça le moindre mot et elle ne sut combien de temps ils restèrent ainsi. Avec regret, elle recula, les joues plus humides qu’elles ne l’avaient jamais été. Elle ne se rappelait pas avoir déjà vu Jaden Dawnwalker pleurer, lui qui avait toujours été capable de mettre ses émotions sous clé. Pour la première fois, il n’y était pas parvenu.
— Merci, murmura la Togruta avant de tourner la tête vers Dina. Tu l’empêcheras de faire trop de bêtises ?
À son tour, la jeune femme, également dépassée par l’émotion, l’enlaça presque aussi intensément que Jaden l’avait fait un instant plus tôt, puis la relâcha.
— Évidemment, répondit Dina dans un souffle. J’ai bien observé la façon dont il fallait s’y prendre. Tu m’as appris bien assez de choses pour que j’en sois capable, Liana.
— Ce fut un plaisir, votre altesse, s’amusa Liana en essuyant l’humidité salée de son visage avec sa manche. Tu te fonds parfaitement dans le paysage désormais.
La Togruta fit un pas en arrière avant d’être percutée au niveau de la jambe droite. Le sifflement lugubre qu’elle entendit lui fit baisser les yeux en direction de l’unité R2 qui s’était approchée. Il n’y avait pas d’insultes dans l’enchainement de sons émis par Zoomer, uniquement une inhabituelle tristesse apeurée. Elle s’accroupit vers lui et posa une main sur son dôme vert et argent.
— Toi aussi tu vas me manquer, mais je t’imagine mal m’accompagner.
La réponse convaincante lui arracha un nouvel éclat de rire.
— Effectivement, le profit serait moindre qu’avec l’idiot.
Liana caressa une dernière fois la structure métallique de l’astromécano et se redressa. Elle tourna la tête en direction de l’autre groupe. Siuu feignait de ne pas la regarder.
— Je crois qu’on t’attend avec la plus grande impatience, lui annonça Jaden sur un ton moqueur.
Une chaleur involontaire monta aux joues de l’adolescente et elle se félicita que la teinte rouge de sa peau permettait facilement de le dissimuler.
— Je peux gérer, je peux gérer, annonça la voix discordante de Deevee à ses côtés, mais c’est tellement difficile. Monsieur Jaden, ce fut un réel honneur de connaître le disciple de Maître Seshek, bien que je me demande toujours où a disparu la sagesse de votre mentor dans votre éducation.
Le contrebandier leva les yeux au ciel alors que le droïde se tournait vers Dina.
— Mademoiselle Dina, je dois vous avouer que votre gentillesse et votre aide est sans doute l’une des choses que je regretterai le plus après mon départ. À dire vrai, elle me manque déjà. Non pas que votre gentillesse soit équivalente, Mademoiselle Liana !
— Tu me manqueras aussi, Deevee, avoua la femme aux cheveux roux, ce qui eut pour effet de faire s’approcher le droïde dans une tentative d’accolade maladroite.
Il finit par s’éloigner pour voltiger vers l’unité R2 qui basculait d’un pied sur l’autre, mal à l’aise par le débordement de sentiments environnant.
— Zoomer, mon ami. Merci de m’avoir permis de vivre des moments d’héroïsme insoupçonnés. J’espère que tu sauras continuer à en trouver d’autres. Oh et peut-être avec un langage moins fleuri.
La réponse de l’astromécano fut suffisante pour arracher une imitation d’expression outrée sur le visage de Deevee.
— Oh, je vois ! Je dois quand même avouer que cela me manquera, termina-t-il avant de se ranger vers Liana et de baisser le ton. Mademoiselle Liana, pouvons nous y aller avant que l’émotion ne me surcharge ?

Face à lui, Jaden observa l’adolescente poser une main sur le petit droïde et lui sourit avant de lancer un dernier regard dans sa direction.
— On se reverra, déclara-t-elle d’une voix sure.
— On se reverra, confirma-t-il à son tour.
C’est alors que le moment que le jeune homme avait tant redouté, mais refusait d’empêcher, arriva. Cette petite Togruta qu’il avait aimé comme sa propre sœur et entrainé dans toutes ses aventures les plus récentes lui tourna le dos et s’éloigna. Sur sa route, Deevee à ses côtés, elle croisa Katooni qui lui serra la main avant de se diriger dans la direction, puis rejoignit le sourire brillant de Siuu Linn la Twi’lek.
Elle s’en sortira.
La bras de Dina se glissa sous le sien du sien et il apprécia ce contact qui lui avait manqué plus qu’il ne l’avait anticipé.
— C’était la bonne décision à prendre, murmura-t-elle en se collant contre lui.
— Et sûrement la plus difficile, avoua-t-il alors que Katooni n’était désormais qu’à une dizaine de mètres.
Dina l’avait aussi remarquée et s’éloigna légèrement de lui.
— Je t’attends sur le vaisseau avec Zoomer, annonça-t-elle. Rejoins-nous quand tu seras prêt.
Jaden se contenta d’hocher la tête, alors qu’il entendait les pas et le roulement s’éloigner derrière lui. Dans un effort, il repoussa ses dernières pensées pour se concentrer sur l’arrivée de la Tholothienne. Étonnamment, et pour la première fois depuis qu’il l’avait rencontrée, la jeune femme paraissait épuisée. Un mélange de joie et d’inquiétude se lisait sur son visage sombre et elle évita de croiser son regard.
Au moins, elle réalise ce qu’elle a déclenché.
— Si tu viens pour me remercier, ce n’était pas la peine, annonça simplement le contrebandier.
Cette remarque fit émerger l’autre de sa réflexion et ses yeux bleu glacé le fixèrent comme si elle cherchait encore à l’analyser.
— Je tenais tout de même à le faire, ainsi qu’à te faire comprendre que je comprends à quel point votre décision a dû être difficile à prendre.
Il y avait quelque chose dans la posture de Katooni, une douleur, la douleur d’un souvenir qu’elle avait cherché à atténuer et il devint évident qu’elle aussi avait subi une perte semblable à un moment. Cela mit fin à ses doutes, alors qu’une nouvelle vague de chaleur positive émanait d’une Kyber attaché autour de son cou.
— À trop se condamner à éviter l’attachement, le sentiment en est décuplé lorsqu’on le vit enfin, annonça-t-il alors qu’elle fronçait les sourcils. Crois-moi, on se ressemble sur ce point au moins.
Elle le dévisagea un instant, comme pour essayer de comprendre si elle devait éprouver de l’inquiétude, puis ses traits retrouvèrent leur conformation initiale.
— C’est pour cela que je voulais t’assurer qu’on prendra soin d’elle, tenta Katooni. Liana est capable de faire la différence.
— Et c’est justement ce qui m’effraie. La dernière fois que j’ai rencontré une… personne de ton acabit, il a choisi de se battre contre un ennemi supérieur et a perdu la vie.
— A-t-il sauvé des vies en le faisant ?
La question le surprit. Il n’y avait pas de colère dans sa voix, malgré l’évidence quant à son implication dans un tel événement.
— Très probablement, mais ce n’est pas où je voulais en venir. Ce que je veux dire c’est qu’il y aura toujours des individus comme Tyren, Torga ou la personne que j’étais pour tenter d’anéantir les gens comme toi ou tes amis. La liberté, il n’y a rien qui effraie plus les puissants et cela risque de vous tuer un jour, de tuer Liana.
— C’est vrai, concéda la Tholothienne toujours sérieuse. Pourtant, l’une des trois personnes que tu cites nous a aidés au lieu de nous stopper. Les gens changent et évoluent lorsque leurs yeux s’ouvrent. Si la cause vaut la peine qu’on se batte pour elle, hésiter ou se cacher équivaut à laisser l’obscurité gagner. Pendant près de dix années, c’était ma décision. Combien de vie auraient pu être épargnée si j’avais choisi de me révéler ?
— Peut-être cette personne qui comptait tant pour toi espérait que la tienne le soit en te mettant à l’abri.
— Elle l’était, avant de choisir de combattre à nouveau, de se sacrifier pour d’autres. C’était notre vocation et nous ne devons pas l’oublier. Nous faisons tous des choix et je te suis reconnaissante que tu aies laissé Liana faire le sien.
Jaden croisa les bras sur sa poitrine.
— J’apprends de mes erreurs, mais cela ne signifie pas que j’approuve votre façon de faire. Un jour vous atteindrez vos limites et sa vie sera mise en danger en raison de tes décisions ou de celles d’une personne comme Nest. J’espère que, à ce moment précis, votre sacrifice en aura valu la peine.
Katooni ne répondit pas immédiatement, puis réagit au vrombissement des modérateurs de certains speeders. Elle s’inclina néanmoins légèrement.
— Pour tout dire, je l’espère aussi. Un jour, peut-être que tu comprendras.
Jaden la regarda, alors, s’éloigner en direction de Siuu, Mareel, Pao, Fozzik et bien d’autres, mais son regard se braqua sur Liana Zin, une dernière fois. Elle aussi le fixait et il la vit lui faire un clin d’œil. À son tour, il lui répondit par un sourire en coin et un simple geste de la main, puis effectua quelques pas en arrière avant de pivoter. L’effort pour ne pas se retourner fut conséquent. Devant lui, un cargo corellien YT-2400 écarlate l’attendait avec, à son bord, un futur riche en possibilités et il frissonna à la pensée des nouveautés prêtes à l’accueillir.
Ce n’est pas la fin d’une histoire. Ce n’est que celle d’un chapitre.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Dim 30 Oct 2022 - 19:19   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 37 lu !

Mais que c'étaie beau ! :cry:

Quelle belle scène d'adieu, non, d'au revoir, entre Jaden et Liana, avec la complicité de Dina ! J'en ai étouffé des sanglots tant j'ai trouvé ça réussi, beau, sensible, et tellement fidèle à ces personnages que l'on suit depuis trois tomes et quelques récits dérivés, donc depuis... pfiou, deux ans ? trois ans ? plus ?

Et comme si ça ne suffisait pas, voilà la dernière scène entre Jaden et Katooni, qui fait référence explicitement (mais pas trop non plus) à Deekon ! Mais l'ancienne Jedi a-t-elle compris qu'il faisait référence à son Maître ? Finalement l'incertitude est peut être la plus belle des réponses !

Quel beau Chapitre, vraiment ! :cry:

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8149
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Loucass824 » Lun 31 Oct 2022 - 18:55   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu !

2-3 chapitres restants ? On va avoir droit à de la transition tout en douceur et ne mélancolie pour nous amener au terme. Car dans celui-ci, jamais on n'avait autant senti l'impression que quelque chose s'achève.

Un chapitre que j'ai largement préféré dans sa deuxième partie. Car, comme je m'y attendais, ce qu'a vécu Cassie a eu des conséquences : le sort de Liana, ses émotions, ses questionnements... Je n'avais plus d'empathie en reserve pour la togruta. Je n'y peux rien... Et j'ai lu ce chapitre hier soir, donc mon ressenti n'a rien à voir avec ton retour chez moi, je t'assure.

Alors le tout est bien réalisé, ce n'est pas le souci. Dès les premiers instants, on le sent arriver. Même si j'avais depuis nombres et nombres de chapitres sentit qu'il y aura séparation entre les deux. J'avais toujours espéré une mort tragique pour sublimer le tout (celle du Liana, éventuellement hein...) Mais Liana chez les rebelles je l'avais bien senti ! Une petite victoire, après mes successifs coups d'épée dans l'eau de ces derniers temps... Lol

Mais assez tôt, Liana ma agacé. La pensée où elle se dit "il perd encore sa sœur, il doit se sentir coupable". Non vilaine ! Il est coupable, et toi aussi ! Ses actes sont légitimes avec sa personnalité, il n'y a pas de soucis d'écriture pour le coup. Mais elle m'est devenue antipathique, de manière équitablement proportionnelle que Cassie est le perso ayant le plus souffert et perdu de tout ce récit, et pourtant c'est "tire toi Cassie et bon débarras" presque. Pas de ça avec moi, pas tant que je serai là ! Lol j'ai eu des flashbacks du Vietnam de la souffrance de Cassie...

Globalement, le propos est toujours aussi nuancé tout le long du chapitre. Cette Siuu va parfaitement avec Liana, car elle m'insupporte elle aussi. Lol ces combattants de la vertu, des extrémistes idéologique de la liberté se pensant plus propre que Mr Propre, hautains et méprisants avec tout ceux qui ne pensent pas comme eux... Pour des gens qui se battent pour la liberté, ils ne laissent pas la liberté aux autres de penser comme ils le veulent... Mais il s'agit du perso.
Ton récit n'est pas orienté, et c'est un soin que j'affectionne particulièrement. Le propos concernant la liberté est intéressant, même s'il pose un peu trop Liana et son choix comme le bon. Je veux dire, lorsque l'on devient un combattant pour la liberté, on mène une guerre avec ce que cela implique. On est donc prisonnier de son combat d'une certaine manière, non ? Lol mais la véritable liberté est de toute façon un concept tellement complexe. Un des sujets où des gens pourraient débattre pendant des heures, tenir des positions presque antimoniques, et pour autant être tous les deux dans le vrai.

J'ai davantage apprécié les passage de Katooni ici, alors même qu'on ne vivait pas son point de vue. On voit concrètement les effets des réflexions qui l'ont habité au chapitre précédent, et qu'elle ne juge personne, prend de la hauteur, garde la tête froide. Un exemple fort à propos pour certaines... Lol mais la justification d'avoir passé du temps sur elle précédemment prend tout son sens, car on voit les conséquences à travers les yeux d'un autre, c'est bien vu.

Jaden en fait un peu trop avec les compliments pour Liana. Elle est tout sauf sage ! Elle sait que Jaden a fait un choix cruel avec Cassie. Mais elle était prête à continuer de le suivre ? Vouloir rester avec Jaden aurait invalidé le sacrifice justement. Alors que rejoindre les rebelles justifie et donne un sens à ce sacrifice et la douleur qu'à subit Jaden. Elle pensait le préserver à rester assez côtés, mais elle aurait fait pire que bien. Quelle bougresse...
Mais il a fallu que Jaden la force, et elle ne l'a pas compris d'elle-même. Jaden est factuellement bien plus sage qu'elle à cet instant. Il ne se laisse pas (plus) leurrer par lui-même, et a vraiment évolué pour le coup. Jaden a l'impression que c'est Liana qui l'a aidé. Mais en réalité, Liana n'a jamais été vraiment libre dans sa vie à mon sens. Et elle le devient moins par elle-même que par les actions de Jaden. A voir le propos que tu souhaitais transmettre ici, mais la vision qu'à Liana d'elle-même et des évènements est énormément déconnectée de la réalité je trouve. Encore une fois, ce n'est pas un défaut, je précise.

C'est du coup dommage que l'émotion ne prenne pas. Car les adieux étaient plutôt bien réalisés, il y avait tout ce qu'il faut. Mais je n'étais pas impliqué par la mélancolie de Liana. Mais rien, pas du tout, je me suis surpris moi-même parce qu'il y avait ce qu'il faut. Mais c'est lorsque l'on est passé sur Jaden que j'ai compris que le souci venait de Liana en réalité.

Car dès les premières lignes, dès que j'ai compris qu'on était sur Jaden, j'ai eu mon petit frisson qui est venu tout seul, alors que l'instant était moins fort en émotions. C'est vraiment étrange, mais c'est ainsi. J'aurai vécu le coup de "on part sans se retourner" avec Liana, bigre que j'aurai soupiré. Alors qu'ici, j'ai eu le petit frisson d'émotion en un rien de temps. J'en veux moins à Jaden pour tout ce qu'il a fait, que ce soit à Dina et Cassie, qu'à Liana pour l'hypocrisie qu'elle me renvoie. La plaindre, elle, alors que Jaden se saigne pour elle ? Alors que Cassie est celle qui paie le tribut ? Je ne pensais pas qu'elle me paraisse aussi antipathique, mais son comportement lors de l'instant où Cassie fait, elle, le véritable sacrifice, le plus éprouvant, est resté.

Naturellement, j'ai beaucoup aimé l'échange Jaden/Katooni. Qu'ils parlent d'un sujet profond, faisant appel à un instant important de leur vie, ce qu'ils ont sur le cœur, en dire sans trop en dire, alors qu'en réalité ils parlent de la même personne sans le savoir ? L'idée était brillante, et l'exécution l'est tout autant. Tu as très bien ajusté les détails sur le plan "technique", tout en offrant un propos pertinent.
On a donc des adieux. Définitifs ? Aucun moyen de le savoir. Ce que l'on sait, c'est que les persos ne les perçoivent pas comme définitifs. Ils ne peuvent accepter que cela s'arrête ici. Une analogie avec le sentiment de tes lecteurs ? Lol

Je ne sais pas si j'ai été bien pertinent ce coup là... J'ai moins aimé le chapitre que les précédents, mais comme je me suis longuement expliqué, il s'agissait d'une importante part de subjectivité. Subjectivité qui m'a saisi malgré moi, je t'assure. Ce qui du coup en dit long sur la qualité de la narration ? Je pense que oui. Je suis même parvenu à observer ce que tu tentais de transmettre par certains aspects malgré mon ressenti pour cette vilaine. La preuve que tout cela m'a touché, car quand je m'évoque Liana à présent, j'ai un agacement certain, bigre... L'émotion transmise par le sacrifice de Cassie plus tôt prend une ampleur plus grande encore. La pauvrette...

Si tous tes chapitres sont dans l'esprit adieux/on démarre une nouvelle vie, cela veut dire que je n'aurai pas eu mon drama intense et tragique. Un peu dommage, il y a avait l'occasion rêvée... Lol mais c'est ton choix, ça se respecte. Si tu me cales du Liana dans sa nouvelle vie ou quelque chose dans cet esprit, je vais (malgré moi) bougonner, je préfère prévenir. Mais un petit tour chez Dina me plairait. Pour faire passer la pillule du destin tragique de Cassie... Lol
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 831
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Lun 31 Oct 2022 - 20:19   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello ! Merci de vos retours. Je vois que ces adieux ont des effets différents suivant la personne et les affinités pour les personnages. :wink:

L2-D2 a écrit:Quelle belle scène d'adieu, non, d'au revoir, entre Jaden et Liana, avec la complicité de Dina ! J'en ai étouffé des sanglots tant j'ai trouvé ça réussi, beau, sensible, et tellement fidèle à ces personnages que l'on suit depuis trois tomes et quelques récits dérivés, donc depuis... pfiou, deux ans ? trois ans ? plus ?


Depuis juillet 2018 (ouais, même moi ça m'a surpris) ! Cela fait plaisir de lire que la scène a fonctionné, car pas facile à écrire tant j'ai développé de l'affection sur ces personnages. Je m'y suis repris à plusieurs fois, car je n'arrivais pas à me résoudre à les séparer honnêtement. :(
L2-D2 a écrit:Et comme si ça ne suffisait pas, voilà la dernière scène entre Jaden et Katooni, qui fait référence explicitement (mais pas trop non plus) à Deekon ! Mais l'ancienne Jedi a-t-elle compris qu'il faisait référence à son Maître ? Finalement l'incertitude est peut être la plus belle des réponses !

Pour cela, il faudrait être dans la tête de Katooni. :neutre:

Loucass824 a écrit:Mais assez tôt, Liana ma agacé. La pensée où elle se dit "il perd encore sa sœur, il doit se sentir coupable". Non vilaine ! Il est coupable, et toi aussi ! Ses actes sont légitimes avec sa personnalité, il n'y a pas de soucis d'écriture pour le coup. Mais elle m'est devenue antipathique, de manière équitablement proportionnelle que Cassie est le perso ayant le plus souffert et perdu de tout ce récit, et pourtant c'est "tire toi Cassie et bon débarras" presque.

Ah les questions d'affinité pour les personnages. Cela influence toujours. De mon point de vue, Cassie perd son frère et l'espoir qu'elle maintenait éveillé, c'est vrai. Cependant, elle a toujours eu une plus grande fidélité pour l'Empire et son escouade, malgré son rapprochement avec son frère. Il ne faut pas oublier qu'elle informait Kat des communications avec Jaden. Ce n'est pas elle qui est partie à la recherche de Jaden en premier lieu, mais bien Liana et Dina. J'avoue que je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un prenne autant son parti, mais c'est intéressant de voir à quel point les personnages intéressent à des intensités très différentes (sauf Zoomer qui fait l'unanimité). :D
D'ailleurs, malgré un léger rapprochement, il a toujours été clair que la Togruta utilisait Cassie pour sauver Jaden et que c'est plus par amour pour Jaden qu'elle la "tolérait". Son intérêt réveillé pour le groupe de Katooni n'aidant pas à cette entente.
Au final, tant Jaden que Cassie sont secoués et leur séparation est surtout due au monde qui les sépare. Chacun a l'impression que l'autre privilégie leur autre famille alors que, au final, ils sont tous les deux torturés avec différentes façon de l'exprimer. C'est ce que je présentais avec la scène pré-bataille ou les deux cherchent le regard de l'autre, mais ont l'impression d'être ignoré.

Loucass824 a écrit:Jaden en fait un peu trop avec les compliments pour Liana. Elle est tout sauf sage !

De nouveau, les affinités et les points de vue. :D
Au final, Jaden reste dans son monde, effrayé de le quitter, car il estime que se battre pour autre chose que lui-même ou ses proches le priverait de ses choix.
Liana va s'enchainer à une cause, mais est capable de voir plus loin, de sacrifier sa propre liberté pour permettre celle des autres. En fin de comptre l'objectif de Jaden est de survivre à un monde qu'il sait difficile, alors que Liana veut se donner une opportunité de vivre.
C'est toute la question: Vaut-il mieux vivre uniquement pour soi et ses proches et faire ce qu'on veut ou soutenir un objectif plus grand de manière désintéressée, quitte à perdre en liberté ? Je ne pense pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise décision, car tout dépend de notre vision du monde. :)

Au final, c'est intéressant que Liana ramasse la foudre de ton point de vue, vu qu'elle a pour tort principal de se trouver à l'opposé de Cassie et d'être choisie inconsciemment par Jaden, mais réalise bien qu'elle est la raison de cette rupture.

Sur ce, je vous dis à la prochaine pour le numéro 38 !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Lun 31 Oct 2022 - 22:13   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Je le savais. Je ne sais plus où je l'avais dit sur ce topic mais je l'avais senti venir.

Chapitre lu!
C'était très bien, débordant de sentiments à souhait, mais dans le sens positif. J'avoue que c'est une fin (parce que je vois mal un retournement de situation arriver à 3 chapitres de la conclusion, à moins que tu ne décides de nous faire une surprise) qui semble logique pour Liana mais qui du coup paraît tracée depuis le tome 1, donc pas beaucoup de suspens de ce côté-là. Le personnage qui aura vraiment retenu mon attention, c'est Jaden - au-delà du fait que j'aime ce perso depuis que tu l'as créé, objectivement, je trouve son évolution particulièrement réussie. Là où Liana a toujours eu la rébellion dans le sang et n'a finalement pas beaucoup changé, Jaden a su s'ouvrir aux autres, et même prendre en considération que les rebelles avaient éventuellement quelques bons arguments. Un A+ pour l'écriture de ce perso!

J'avoue que j'ai hâte de savoir ce que tu lui réserves à lui, Dina et Zoomer pour la suite !

PS: je sens venir un spin-off sur Liana et sa bande de rebelles... Perso, si on peut avoir un spin-off sur Jaden, je dis pas non :D
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1235
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar mareva_mae » Ven 04 Nov 2022 - 12:24   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitres 25 à 28 lus !

J'attends d'habitude d'avoir lu au moins 5-6 chapitres pour te faire un retour, mais je suis hyper lente ces derniers jours et j'ai l'impression d'avoir fini un petit arc de transition avant l'affrontement final (ou pas vu le nombre de chapitres qu'il semble rester :transpire: ).

J'apprécie beaucoup le fait que tu prennes le temps de faire le bilan de l'état psychologique et des ambitions de chacun, enfin des personnages principaux, avant de s'attaquer pour de bon aux antagonistes. Ça permet de faire retomber la tension entre deux scènes d'actions, mais aussi de comprendre ce que chacun et chacune on à perdre / gagner dans la résolution de l'histoire. Bref, comme d'habitude, je suis admirative de ta façon de construire une histoire pleine de rebondissements et de tension narrative sans jamais délaisser tes personnages et leurs émotions.

J'ai été particulièrement touchée par les échanges entre Jaden et Liana. On sent qu'ils arrivent tous les deux à un point de rupture, où il devient impossible d'ignorer que leur affection mutuelle ne fait plus le poids face à leurs allégeances. Je suis contente de voir Liana évoluer vers ce qui semble logique pour elle depuis le T1 et Jaden rester fidèle à lui même : sa "famille" passera avant tout. Un pur chaotique neutre comme je les aime, et pour qui il aurait été étrange de changer pour le moment au vu de ce qu'il a vécu. Pour Jaden, s'ouvrir aux autres et créer des liens intimes était déjà un énorme défi. Il n'est pas prêt (et ne le sera peut-être jamais) à agir pour le bien commun. Sa caractérisation est toujours aussi réussie même s'il est plus en retrait dans ce tome, et ça c'est un bel exploit :love:

Je m'avance peut-être mais j'ai l'impression et j'espère que le combat de fin de tome va pousser Jaden à tester la solidité de sa position morale, et pourquoi pas à choisir entre sauver l'une de ses deux soeurs... Bon je me perds en conjecture, mais les parallèles que tu dresses souvent entre sa sœur de sang et sa sœur de cœur m'amène à envisager ce dilemme :think:

Katooni est toujours un personnage fascinant, tu en dis assez sur elle pour qu'on la comprenne sans mal tout en gardant une certaine aura de mystère. Sinon la scène entre Dina et Jaden était toute douce et mignonne, mais un peu trop facile à mon goût. Je comprends qu'ils s'autorisent un moment de rapprochement avant de risquer leur vie, mais on a l'impression que leurs tensions internes disparaissent, alors que ces deux-là ont de sérieux problèmes à régler.

Image
Bon après je suis trop exigeante avec les romances je pense :whistle:

En résumé, de très bons chapitres qui permettent de conclure le combat précédent et préparer celui à venir. Maintenant, la castagne ! :lol:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 489
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Ven 04 Nov 2022 - 17:47   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello ! Merci pour vos retour respectifs LL-8 et mareva !

mareva_mae a écrit:Bref, comme d'habitude, je suis admirative de ta façon de construire une histoire pleine de rebondissements et de tension narrative sans jamais délaisser tes personnages et leurs émotions.

Merci pour le compliment. C'est un retour positif qui revient régulièrement et cela fait plaisir, car c'est véritablement les moments de développement que j'affectionne et sur lesquels je me casse (un peu trop) la tête pour les rendre crédibles. :jap:
Ah et tu aurais plutôt dû pousser jusqu'au 29 pour un découpage efficace de la lecture :D

mareva_mae a écrit:Un pur chaotique neutre comme je les aime, et pour qui il aurait été étrange de changer pour le moment au vu de ce qu'il a vécu. Pour Jaden, s'ouvrir aux autres et créer des liens intimes était déjà un énorme défi. Il n'est pas prêt (et ne le sera peut-être jamais) à agir pour le bien commun. Sa caractérisation est toujours aussi réussie même s'il est plus en retrait dans ce tome, et ça c'est un bel exploit

Sa relation avec sa famille est un point essentiel du développement du personnage, et plus particulièrement celle avec Liana. Chacun des personnages à ses défis et son évolution et je vois que tu as très bien cerné le personnage de Jaden. :)

mareva_mae a écrit:Sinon la scène entre Dina et Jaden était toute douce et mignonne, mais un peu trop facile à mon goût. Je comprends qu'ils s'autorisent un moment de rapprochement avant de risquer leur vie, mais on a l'impression que leurs tensions internes disparaissent, alors que ces deux-là ont de sérieux problèmes à régler.

Les romances, c'est pas mon fort, je dois l'avouer. Dina est surtout celle qui a encore un peu de rancoeur, mais je me mettais dans l'optique qu'elle a fini par le retrouver, qu'ils vont se lance dans un affrontement pas super safe et qu'elle se dit que cet imbécile leur a déjà fait perdre suffisamment de temps. :D

Au plaisir de te revoir pour la suite !

LL-8 a écrit:Le personnage qui aura vraiment retenu mon attention, c'est Jaden - au-delà du fait que j'aime ce perso depuis que tu l'as créé, objectivement, je trouve son évolution particulièrement réussie. Là où Liana a toujours eu la rébellion dans le sang et n'a finalement pas beaucoup changé, Jaden a su s'ouvrir aux autres, et même prendre en considération que les rebelles avaient éventuellement quelques bons arguments. Un A+ pour l'écriture de ce perso!

Toujours heureux de lire que ce personnage fonctionne particulièrement bien avec toi. Effectivement, il y a les personnages qui évoluent de façon à changer comme Jaden ou Dina et d'autres qui restent fidèles à eux-mêmes, comme c'est le cas pour Liana, car effectivement cette décision était amenée depuis le tome 1.

LL-8 a écrit:PS: je sens venir un spin-off sur Liana et sa bande de rebelles... Perso, si on peut avoir un spin-off sur Jaden, je dis pas non

Si j'avais le temps de mettre sur papier toutes les idées que j'ai niveau écriture, il y en aurait des spin-offs :D

Sur ce, je vous dis à ce week-end normalement ! :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Dim 06 Nov 2022 - 15:47   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello there ! Aujourd'hui, c'est le moment de vous présenter le 38e chapitre. Je pense que je vais construire la conclusion sous la forme de deux chapitres, mais je suis toujours en débat avec moi-même sur ce point. On verra comment cela sortira à l'écriture. Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture !

Chapitre 38

6 av.BY
Makeb, Système Makeb


Dans le cockpit du Rebelle Rouge, Dina fit basculer l’un des petits interrupteurs situé en-dessus d’elle, puis activa une série de boutons qui se trouvaient du côté du copilote en s’appuyant sur le siège. Elle se retourna ensuite, pour consulter le système de navigation qui émettait une lueur bleutée irrégulière. La jeune femme soupira avant de donner un coup sec contre le panneau qui grinça, puis elle recommença et le bourdonnement se stabilisa. C’était Liana qui lui avait appris la douce manœuvre qui permettait de venir à bout de la capricieuse pièce de technologie. Dans le même mouvement, Dina jeta un bref regard par-delà la verrière et observa la petite silhouette sombre au teint rougeâtre. La Togruta lui manquait déjà, elle en était consciente, mais son amie avait fait son choix, elle n’avait pas le droit de lui en vouloir pour celui-ci. Lentement, la structure qu’elle mettait en route se mit à ronronner et l’autre individu présent émit un bourdonnement satisfait.
— Tu as raison, Zoomer, prête à partir vers sa prochaine destination, approuva-t-elle avec une motivation peu prononcée.
L’astromécano dut le remarquer, car il émit un nouveau trille ou plutôt une confidence qui lui fut très facile à comprendre.
— Vraiment ? Tu deviendrais émotionnel ?
La réponse ne se fit pas attendre et une série de pépiements de tonalités variées émergea de l’astromécano dans un impressionnant débit.
— Effectivement, si on compte l’irritation comme une émotion, tu as toujours été la personne la plus émotionnelle du groupe.
Ses dernières paroles déclenchèrent un hululement allongé qui la surprit et elle dévisagea l’autre aussi bien qu’il était possible de le faire pour un droïde.
— Évidemment que je te considère comme une personne, mon grand, lui assura la contrebandière. Tu en doutais encore ? Je suis sûr que même Jaden le pense, même s’il est trop borné pour te l’avouer.
Un simple bip répliqua et elle fronça les sourcils.
— « Merci » ? Zoomer, tu es sûr que tu as encore tous tes circuits ? Une de tes pièces a grillé dans le palais ?
Le son qu’émit l’unité R2 fut étrangement semblable au rire d’un nouveau-né et avait de claires intonations joyeuses ce qui, elle devait se l’avouer, la perturbait un petit peu.
— Tu compartimentes ? Eh bien, on peut dire que cela semble t’avoir aidé d’une façon particulièrement étonnante. Tu veux un câlin ?
Zoomer lui signala la limite par un nouveau grincement et Dina éclata de rire.
— Il fallait que j’essaie, s’amusa-t-elle. Heureuse d’entendre que tu te portes mieux qu’il y a quelques jours. On était vraiment inquiètes, Liana et moi.
Le droïde sifflota avec satisfaction en contrôlant un autre panneau électrique qui lui arracha un son plus aigu.
— Je sais. On a fait comme on a pu en ton absence, mais on est parvenues à maintenir le vaisseau en une seule pièce.
— Et je t’en remercie, annonça soudainement une voix derrière. Tout comme je vous suis redevable d’être venues nous chercher Zoomer et moi.
La jeune femme sentit Jaden se rapprocher d’elle et lui toucher brièvement le bras, puis Zoomer s’approcha avant de tendre deux objets, une broche et un collier étincelant, dont Jaden se saisit avant de les contempler. Dina les reconnaissait parfaitement. C’était pour ces joyaux de son passé qu’il avait disparu et que Liana et elle avaient dû partir à sa poursuite. Ils étaient la raison de leur présence sur Makeb et, elle ne pouvait s’empêcher de le penser, peut-être la raison ayant mené à l’absence de Liana en cet instant.
Le pense-t-il aussi ?
Elle avait beau être heureuse d’avoir pu le retrouver, elle ne pouvait s’empêcher de lui en vouloir pour ses dernières décisions. Sa personnalité avait changé, elle en était bien consciente, mais cela ne l’avait pas empêché d’effectué une inexplicable marche arrière par le passé.
Va-t-il vraiment rester, cette fois-ci ?
— Qu’est-ce que tu comptes faire maintenant ?
Le contrebandier se tourna dans sa direction et soupira. Un intense embarras s’afficha immédiatement sur son visage mal rasé et la récente cicatrice sur sa tempe changea de conformation.
— Je ne sais pas encore. Arrêter de prendre des décisions stupides serait un bon début, je crois.
Il se sentait coupable. Pas seulement d’avoir entrainé Dina et Liana à sa poursuite, mais pour sa sœur aussi. Les derniers événements avaient logiquement brisé le lien qu’ils avaient tenté de maintenir. En fin de compte, Cassandra avait choisi son allégeance pour l’Empire et Jaden les avait choisies elles. Lorsque le moment avait compté, il avait choisi de se dresser devant la Togruta, prêt à la protéger contre tous. Cela ne l’avait pas empêché de la perdre, cependant.
— Partir sans nous prévenir était stupide, approuva Dina avant de pointer les bijoux de son index, mais ça, cela ne l’était pas. Tu croyais qu’il était encore possible de sauver une relation brisée et je suis sûr que ta sœur l’était aussi, pendant un temps. Il y a quelques années, cela aurait sûrement pu l’être mais, aujourd’hui, tout est bien plus compliqué.
— Tu penses vraiment que la situation est différente d’il y a deux ans ? demanda l’Alderaanien un peu surpris.
— C’est toi qui m’avais ouvert les yeux sur la façon dont vivent les gens aux quatre coins de la galaxie, lui rappela Dina. Tu m’avais montré que l’Empire n’était pas ce gouvernement salvateur que j’avais toujours perçu. La seule différence est que des personnes comme Katooni ont désormais décidé de s’y opposer au lieu de l’accepter et de le subir. C’est ce que Liana a vu.
Le jeune homme fit tourner la broche dans sa main encore intacte. L’image du Thranta d’obsidienne aux ailes déployées survolant trois monts brilla sous les faibles lumières du cockpit. D’un simple mouvement du pouce, Jaden en caressa le relief avant que son doigt ne s’arrête sur le bord ouvragé de feuillets d’or blanc, puis il leva à nouveau les yeux vers Dina. Son trouble était évident.
— Tu penses que je fais une erreur en préférant me tenir à l’écart ?
Il se posait réellement la question. Son instinct et ses croyances lui criaient de s’en tenir à sa vie de simple contrebandier, de s’éloigner de cette cause qu’il considérait comme suicidaire. Pourtant, Dina percevait aussi qu’une partie de lui refusait de laisser Liana seule. Elle s’approcha de lui et saisit son autre main avant de lui sourire.
— Liana a choisi sa voie, prononça-t-elle avec douceur. Pour la première fois, elle ne correspond plus à la tienne, mais cela ne veut pas dire qu’elles ne finiront pas par se rejoindre un jour. En tout cas, je refuse de croire qu’on ne la reverra pas.
Jaden avait baissé les yeux sur la main de la jeune femme et la caressa lentement, comme s’il réalisait l’avenir qui s’ouvrait désormais à lui, puis il releva son regard brun vers elle encore une fois.
— Blast, je me demande toujours ce que j’ai fait pour vous mériter toutes les deux, plaisanta-t-il à moitié.
Avec un sourire, elle planta un baiser sur ses lèvres avant d’éloigner son visage.
— Je me pose la même question, mais tu as encore du temps pour essayer de le comprendre.
À son tour il sourit et rangea les bijoux alderaaniens dans une poche de sa veste avant de s’accrocher au dossier du siège de pilotage. D’un seul mouvement, il parcourut le tableau de bord et en caressa quelques interrupteurs avec un plaisir évident. L’expression de son visage avait totalement changé pour révéler une intense joie.
— Tu m’as manqué ma belle, murmura-t-il pensant être plus discret.
Et tu as encore le temps de réaliser à qui tu devrais avouer ce genre de sentiment à haute voix dans le futur.
Jaden ne sembla pas réaliser le soupir en provenance de la jeune femme et s’assit dans le fauteuil avant de présenter une grimace et de passer quelques secondes à réajuster son positionnement. Attentif comme un gamin qui redécouvrait son jouet préféré, il contempla ensuite les réglages que Zoomer et Dina venaient d’effectuer avant de laisser s’échapper un sifflement impressionné.
— Je vois que Liana, t’a bien formée.
— Il fallait bien, vu qu’elle avait besoin d’une copilote pour ces deux derniers mois, répondit-elle dans un éclat de rire avant de s’interrompre soudainement, les deux mains posées sur le siège situé à la droite de Jaden.
Le contrebandier remarqua son moment de doute et posa une main sur la sienne. C’était le siège de Liana. Celui qu’elle avait toujours occupé aux côtés de son ami et Dina réalisa soudainement ce que son absence signifiait.
— C’est le tien, désormais, la rassura Jaden avec une voix qui cachait relativement bien son propre trouble.
Dina ne répondit pas, se contentant de jeter un nouveau regard à travers la verrière. Elle pouvait toujours voir la petite Togruta les fixer, puis cette dernière hocha la tête et un sentiment rassuré parcourut la jeune femme. Elle lâcha le dossier, puis se positionna dans le fauteuil. Chasser le sentiment de ne pas être à sa place resta impossible. Cependant, elle commença lentement à accepter le nouveau rôle qui lui incombait.
— Cela me fait tout de même bizarre, avoua-t-elle en cherchant où placer ses mains.
— Il va falloir t’y faire, princesse, s’amusa affectueusement Jaden en enclenchant les moteurs, car notre survie dépend désormais de tes capacités à t’adapter à ce siège au plus vite.
Inexplicablement, une boule se forma instantanément dans son ventre alors que Zoomer émettait une série de bips sarcastiques.
— Eh ! s’exclama Jaden outré. Je suis tout à fait capable de nous maintenir en vie durant les vingt prochaines années. J’apprécie le vote de confiance, nabot.
Dina lança un clin d’œil de gratitude à l’attention de l’unité R2 qui se fixa dans un coin du cockpit, alors que le vaisseau s’élevait doucement, Liana toujours dans leur champ de vision, mais Jaden n’hésita pas. L’appareil continua de s’éloigner avant de pivoter en direction du ciel et d’accélérer. La lumière du soleil qui se levait tout juste pointait doucement à l’horizon dans un nouvel aube encore empli de possibilités.
— Alors où va-t-on ? demanda Jaden dont la voix trahissait clairement son plaisir de se trouver, à nouveau, aux commandes de l’YT-2400.
Dina pianota sur le tableau de bord et observa une liste de planètes.
— Alderaan ? suggéra-t-elle machinalement.
— On va éviter, répondit le pilote dans un désaccord net. Peut-être d’ici cinq ou six ans mais, pour le moment, je ne me sens pas d’effectuer un retour aux sources.
— Daiyu, alors ? suggéra Dina en remarquant ce nom qu’elle avait entendu Jaden et Liana citer plusieurs fois.
— Daiyu ?! Là tu parles ma langue ! s’exclama le contrebandier avec un intérêt évident. Je te laisse entrer les coordonnées et on est partis.
Dina s’exécuta avec une confiance plus grande que lors de leur décollage, puis valida la série de caractères. Derrière eux, elle savait que les plateformes gravitantes de Makeb s’éloignaient, tout comme Liana. Face à eux un ciel teinté d’orange, parfois ponctué de tâches sombres, s’étendait à perte de vues. Elle ignorait encore ce qui les attendait sur Daiyu, mais cela n’avait que peu d’intérêt. L’ancienne diplomate se trouvait désormais aux côtés d’un vaurien qui s’attirait des ennuis bien plus souvent que la moyenne, ainsi que d’un droïde mécanicien au caractère bien trempé. Sa vie privilégiée sur Brentaal IV lui semblait désormais bien lointaine et elle réalisa que ses deux compagnons formaient sa nouvelle famille. Elle n’était plus Dina la politicienne. Désormais, elle était une hors-la-loi et cela lui plaisait bien plus que tout ce que son passé avait pu lui offrir.

Sur la planète, Liana s’était machinalement rapprochée du bord de la plateforme. Elle observa le cargo écarlate s’éloigner lentement dans un vrombissement accompagné de la lueur bleutée des moteurs. Elle refusa de cligner des yeux avant que la petite tâche ne deviennent invisible sur le fond céleste. C’était la première fois qu’elle voyait Jaden s’éloigner, la première fois qu’ils se séparaient tous les deux en étant conscients qu’ils risquaient de ne pas se retrouver. Lorsque le Rebelle Rouge ne fut plus visible, elle resta toutefois incapable de détourner le regard. Quelques secondes s’écoulèrent et elle réalisa qu’une partie de sa vie venait de s’achever. Jaden s’était envolé vers une nouvelle aventure et elle regrettait en partie de ne pas pouvoir la vivre. Toutefois, un sourire éclaira son visage lorsqu’elle repensa à Dina et à Zoomer. Ils seraient absolument capables de veiller les uns sur les autres. Leur route n’était plus liée à la sienne et elle savait qu’il lui faudrait quelques temps pour s’y habituer. Elle ne regrettait pas sa décision et, en un sens, c’était son ami qui l’avait amenée sur cette voie.
Jad m’a offert ma liberté au moment où je la pensais perdue. Il m’a montré l’importance qu’elle pouvait avoir.
Depuis ce jour, elle s’était promis qu’elle ne renoncerait jamais à celle-ci. Durant de nombreuses années, Liana avait pensé que leur façon de vivre était ce qui se rapprochait le plus d’une parfaite autonomie, indépendante des règles et des obligations, puis il y avait eu Jedha. Il y avait eu Kanniko et son refus que son peuple subisse une oppression qu’il jugeait tyrannique. La Togruta avait suivi Jaden, cette fois, mais les paroles de l’esclave avaient réveillé quelque chose chez elle, une envie d’aider, de rendre possible ce qui lui avait été offert pour d’autres.
J’ai réalisé que je ne rêvais plus de liberté que pour moi, mais pour tous.
Jaden l’avait compris, certainement même avant elle, conscient que cette route ne pourrait être la sienne. La Togruta ne pouvait s’empêcher de croire que c’était cette peur qu’il l’avait poussé vers sa sœur jumelle à nouveau, qui l’avait poussé vers Nar Shaddaa loin d’elle et de Dina. Pourtant, lorsque le moment était venu, c’était elle que son ami avait choisi, tout en étant conscient de ce que cela impliquerait pour leur futur à tous les deux. Ce choix avait définitivement mis un terme à sa relation avec Cassandra et avait été la dernière pierre à sa séparation avec Liana.
Nous avons tous choisi un camp et perdu quelque chose, Jaden et Cassandra sûrement plus que moi.
La petite Togruta continua de fixer le ciel. Elle se demanda si la situation aurait pu être différente, quelle décision aurait pu venir changer le cours des choses, mais n’y parvint pas. Leurs routes avaient été tracées au moment où ils avaient mis le pied sur Makeb.
Un cartel, un pirate sanguinaire, des Impériaux, des rebelles et nous. Je devrais me réjouir que nous nous en soyons tous sortis vivants.
— Je ne sais pas encore si je dois éprouver une fierté à travailler au côté d’une troisième génération de la lignée de Seshek ou une infinie tristesse que cela arrive si rapidement, commenta Deevee à ses côtés avant de soudainement sursauter lorsque Liana tourna la tête. Non pas que vous êtes de la même lignée à proprement parler ! Comment cela pourrait-il être possible ? Ni vous, ni Monsieur Jaden n’êtes sexuellement ou génétiquement compatible avec la physiologie des Trandoshans pour qu’une telle éventualité soit possible, je précise. Je pensais plus à une lignée métaphorique. Non. Ce n’est pas le mot, ce que je veux dire…
Liana posa une main pour l’interrompre et caressa le dôme de métal entre les deux extensions qui émergeaient de chaque côté de sa tête.
— Merci d’être là, Deevee, déclara-t-elle avec affection. Cela rend la situation plus facile à aborder.
Les lumières bleutées du visage du droïde changèrent de conformation pour lui donner une expression particulièrement joyeuse.
— Vous m’en voyez particulièrement flatté Mademoiselle Liana.
Derrière lui, Siuu s’approchait à nouveau et contempla le ciel un instant.
— J’ignore vraiment pourquoi, mais j’éprouve une pointe de regret à le voir s’éloigner, commenta-t-elle d’une voix songeuse. Enfin… pas que je l’appréciais particulièrement, mais vu à quel point tu l’estimes, il ne peut pas être aussi terrible tout le temps.
— Au contraire, sourit la Togruta, c’est même ce qui fait son charme.
— Oh. Je devrais donc rapidement commencer à faire sauter des trucs si cela fonctionne aussi bien avec toi, commenta-t-elle d’une voix taquine.
Cette fois-ci, Liana ne laissa pas le rouge lui monter aux joues et se contenta de lui faire un clin d’œil.
— Tu es déjà sur la bonne voie.
La Twi’lek lui prit le bras et l’entraina à sa suite. Dans le hangar, l’ensemble des personnes s’afféraient à déplacer de lourdes caisses dans la soute des quelques vaisseaux présents. L’agitation était palpable et tous s’afféraient à quitter la planète avant que les Hutts ne réagissent aux derniers événements. Liana se laissa entrainer vers Katooni, qui se trouvait être en grande conversation avec Enfys Nest, Weazel, Red et la femme qu’elle avait secouru dans le train avec sa fille. Lorsqu’elles arrivèrent, la Tholothienne dévoila un sourire qui contrastait avec l’extrême fatigue qui s’affichait sur son visage sombre et Liana réalisa qu’elle-même avait grandement besoin de quelques heures de sommeil. Tous s’étaient tus à son arrivée, ce qui eut pour effet de la mette légèrement mal à l’aise.
— Je… peux vous laisser terminer si vous en avez besoin, suggéra-t-elle en se raclant la gorge.
Les regards restèrent tournés vers elle et ce fut la femme dont elle ignorait toujours le nom qui fut la première à parler.
— Après ce que vous avez fait pour nous ? Je pense que vous êtes plus que la bienvenue, déclara-t-elle avec une lueur de remerciement brillante dans son regard. Cela faisait si longtemps que les Hutts dominaient ce monde, que beaucoup d’entre-nous avaient oublié ce qu’était la liberté.
Liana se mordit la langue, car elle savait parfaitement ce que cet état de fait impliquait. Elle décida qu’elle ne pouvait rester silencieuse.
— Vous réalisez que le cartel risque fortement de répliquer ? demanda-t-elle en guettant une réaction des autres. Les Hutts ne peuvent pas laisser la mort de l’un des leurs impunie, surtout pas maintenant.
— C’est ce dont nous discutions, répondit simplement Nest en les regardant tour à tour. Les Cloud-Riders ne peuvent pas rester sur cette planète, pas avec la dernière manœuvre des Impériaux. Nous ne ferions que concentrer l’acharnement sur Makeb et nous finirions par causer plus de dommage. Je suis désolée Nyssa.
— Nous sommes prêt à nous battre pour la première fois, répliqua la native. Sans votre intervention, il est probable que nous serions restés endormis encore des années. Nous connaissons le terrain, contrairement aux Hutts, et cela nous permettra d’être une véritable épine dans leur masse graisseuse.
— Vous aurez besoin d’entraînement, annonça alors Red.
La réaction de Katooni fut immédiate et elle pivota dans la direction de son ami. Pour la première fois, Liana put lire une certaine crainte dans son regard. Le soldat en armure, quant à lui, se contenta de lui sourire.
— Je commence peu à peu à être trop vieux pour faire la guerre avec votre fougue. En revanche, je sais comment on entraîne une milice pour lutter contre un ennemi supérieur. Nous n’avons pas le droit d’abandonner les citoyens de cette planète. Pas après ce que nous avons déclenché.
— Et tu auras besoin d’un coup de main, annonça Weazel avant que personne ne puisse réagir. Je peux rester avec certains de mes gars. On montrera à ces limaces qu’ils ne sont plus aussi intouchables qu’ils pensaient l’être et on les obligera à choisir entre ce caillou qu’ils jugent sans importance et leur position dominante face aux autres cartels.
À leurs côtés, Enfys Nest présenta une expression approbatrice. Il était facile de lire la fierté qui se lisait sur son visage couvert de tâches de rousseur. Quant à Katooni, malgré l’évidente douleur qu’elle combattait, elle ne désapprouvait visiblement pas la décision des deux hommes. Nyssa, elle, s’inclina brièvement vers eux.
— Je vous remercie, dit-elle avec une pointe d’émotion. Je ne peux nier, qu’avec votre aide, nos chances de réussite seront visiblement plus élevées et je suis emplie gratitude pour votre geste.
— Katooni ? demanda alors la meneuse des Cloud-Riders en réajustant le casque sous son bras.
La Tholothienne quitta le soldat au teint buriné des yeux pour se concentrer sur les autres personnes présentes avant de prendre la parole.
— Notre travail ici est terminé. J’ai un rapport à rendre, d’autres cellules à contacter. Sur Makeb, nous avons pu prouver ce qu’une collaboration entre nous tous pouvait donner et je compte bien continuer cette mission.
— Tu peux compter sur nous, Tooni, s’emporta immédiatement Siuu Linn avec confiance.
La Tholothienne hocha la tête. Elle appréciait visiblement le soutien de la Twi’lek et, lorsque son regard se posa sur Liana, celle-ci fit preuve de la même motivation.
— C’est donc décidé, annonça Nest visiblement soulagée par la tournure des événements avant de baisser les yeux vers Weazel. Cela va me manquer de ne plus t’avoir à mes côtés.
— Bah, ne t’en fais pas, ricana l’humain à la longue tignasse sombre. Je vais finir pas revenir. On a encore des fesses à botter et j’espère que de plus en plus d’entre elles seront protégées d’une carapace blanche.
L’assemblée ne put retenir un léger rire. Quelques semaines plus tôt, Liana n’aurait pas été capable d’imaginer un groupe capable de s’unir pour s’opposer à l’Empire. Pourtant, aujourd’hui elle avait été témoin de ce qu’une telle unité pouvait apporter et elle réalisa que ce combat n’était plus aussi hors de portée que Jaden l’avait toujours considéré.
Nous pouvons faire une différence.
Dans les instants qui suivirent, Enfys et Weazel s’éloignèrent pour mettre au point les derniers préparatifs, alors que Nyssa rejoignait sa fille et les autres natifs prêts à prendre les armes. Katooni et Red, quant à eux, restèrent isolés et Liana ne put s’empêcher de penser une nouvel fois à sa famille désormais probablement quelque part dans l’hyperespace. Il était évident que la Tholothienne et son équipier avaient vécu des années éprouvantes ensemble.
Ces séparations sont difficiles, mais j’ai le sentiment qu’il ne s’agit pas du premier sacrifice que nous allons faire en nous engageant sur cette voie.
Siuu lui prit la main et elle serra les doigts à son tour. Toutes deux s’éloignèrent en direction du reste de sa nouvelle équipe. Pao arrangeait de nouveaux explosifs dans une caisse, alors que Fozzik insultait un groupe d’humains qui transportaient son équipement électronique d’une façon trop acrobatique à son goût. Le Bothan se tourna, néanmoins, vers elle et sa fourrure se hérissa.
— Elle vient donc bel et bien avec nous ? siffla-t-il entre ses dents.
— Ouais, elle vient, l’agressa sèchement Siuu, et si tu n’es pas content, je te laisse aller le dire à Red et Tooni.
— Eh ! C’est pas toi qui a failli te faire trouer la peau par un fichu Imp qu’elle avait ramené !
Il avait raison, Fozzik aurait pu y passer et c’était elle qui avait amené Pelton au cœur de leur base et avait probablement permis à l’Empire de récolter de précieuses informations.
— J’en suis consciente et je sais que rien de ce que je pourrai dire ne changera ce résultat, intervint Liana en pesant ses paroles. Je croyais me servir d’eux pour vous retrouver, mais je n’avais pas imaginé qu’ils pouvaient faire de même également et c’est ta vie qui s’est retrouvée en jeu. Crois-moi, je ferai tout mon possible pour rattraper cette erreur. Je suis prête à me battre pour chacun d’entre-vous.
La fourrure du Bothan se lissa légèrement, mais son regard resta empli de méfiance alors qu’il la contemplait.
— Et c’est déjà bien suffisant, annonça la voix calme et familière de Mareel. Fozzik oublie que nous n’étions et ne sommes toujours pas des modèles de vertus, mais on s’améliore et je suis sûr que tu es sur la bonne voie.
Liana se retourna, alors que le Duros lui offrait un large sourire bienveillant. Toutefois, ce n’était pas ce qui avait attiré son attention. Juché sur l’épaule de ce vieux manteau de cuir, une paire d’yeux identiques à des rubis la fixaient avec intérêt. Les pupilles de la petite Togruta s’écarquillèrent soudainement, alors qu’elle contemplait la petite créature au poil blanc cristallin la dévisager avec une intelligente curiosité qu’elle n’avait jamais observé chez un animal. Alors que leurs regards se croisaient, la longue queue touffue de l’animal se balança dans le vide et ses petites oreilles pointues se dressèrent sur le sommet de sa tête. Visiblement, elle intriguait particulièrement la créature qu’elle remarquait pour la première fois.
On ne peut le voir que lorsqu’on croit en son existence.
— Bienvenue dans notre petite rébellion, Liana Zin, annonça Mareel sur un ton amusé.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Dim 06 Nov 2022 - 19:47   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 38 lu!

Mais c'est fini, là, non? Non ?

C'était une nouvelle fois passionnant et très réussi. Émouvant, aussi, tant les discussions entre Dina et Zoomer, puis entre Jaden et Dina, ça fonctionne du tonnerre. :oui:

Petit bémol cependant sur le fait de retourner sur Alderaan dans "5 ou 6 ans" car, si on comprend que c'est pour laisser le lecteur de l'incertitude de leur survie suite à la destruction de la planète mais ça manquait d'un peu de naturel, c'est un clin d'œil au lecteur oui mais... en tout cas, ça laisse le sort de Jaden dans l'expectative et une belle porte ouverte pour le pousser à retrouver Liana au sein de l'Alliance... si tant est qu'il soit toujours vivant donc! :siffle:

Et Liana donc, avec le destin de Red et ça fait un petit quelque chose de le voir dire au revoir aux autres.

Et donc, ce n'est pas encore fini? Diantre, mais que nous réserves-tu pour la suite?

Vivement! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8149
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Loucass824 » Lun 07 Nov 2022 - 16:47   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu !

Le sentiment de fin est bel et bien là, pas de doute. On va faire le tour de chacun, donc à voir qui l'on va suivre.

On fait donc le tour d'ensemble avec Dina, le chemin parcouru. Un petit passage avec Zoomer, car oui, le bougre mérite bien un peu d'exposition ! Lol et c'est du point de vue de la jeune femme que l'on tente de décrypter si Jaden a bel et bien changé. Alors oui, je sais, on vit l'action sous un prisme subjectif d'un perso, ect ect. Mais Cassandra n'a pas choisi l'Empire nom d'une pipe ! Lol c'est du pur dépit, elle voulait choisir son frère, mais cela impliquait de la souffrance, car lui ne voulait pas la choisir. Il aurait fallu qu'elle le blesse, sans avoir gain de cause. Pour moi, elle a fait le choix de ne pas blesser volontairement Jaden, plutôt qu'une pure allégeance à l'Empire. Bref, rien de neuf, mais voilà, je n'y peux rien... Lol

Ce passage de doute de Dina à propos de Jaden est légitime. Nous aussi on peut en douter. Car, malgré tous ces événements, il n'est pas impossible qu'il retombe dans ses travers. Tout est là pour qu'il suive le droit chemin pour le dire ainsi, qu'il ne répète plus ses erreurs. Mais cela avait déjà été le cas par le passé, et le bougre avait merdouillé. Ici, on se demande bien ce qui pourrait le faire replonger, car un terme à été mis sur pas mal de choses. Mais c'était également le cas avant. Même si le bougre de Jaden a évolué, il n'est pour moi toujours pas à l'abri de retomber. Ce qui me fait un peu de peine pour Dina. Car elle prend le risque de s'enfermer dans une relation un peu toxique. Pas un terme que j'apprécie spécialement, mais voilà.

Après, c'est peut-être ton intention. De montrer que, même si elle subit plus qu'elle ne retire quelque chose de bon de cette relation, elle n'y peut rien, elle l'apprécie de trop, pour tout un tas de raisons. Pour ce qu'il a fait pour elle, l'émancipation qu'il lui a offerte, ect. Et donc que même si Jaden recommence, elle lui pardonnera. Pas très sain et bon pour le bien être du perso, mais j'aime bien. Parce que ça ne fait pas tout est rose et tout va bien. Parfois, le bonheur peu être atteint en prenant un risque et donnant une chance à une relation qui n'est pas forcément très bonne pour nous. C'est triste, mais c'est ainsi.

Ou alors j'ai ma vision décalée et tu ne cherches absolument pas à faire cela... Lol et sinon oui, vaut mieux éviter Alderaan. En tout cas ne pas s'y installer, même si vous avez encore du temps... Même si je rejoins L2-D2, ça fait petite ref forcée plus pour le lecteur. Mais ça ne m'a pas dérangé. Le niveau de fan service pertinent que l'on a eu sur ta trilogie excuse cela pour moi.

Et nous n'en avions donc pas terminé avec cette bougresse de Liana... Pas très réjoui à cette idée... Lol bon, elle se dit quand même que Jaden et Cassandra ont """sûrement""" plus perdu qu'elle. Le terme est loin de la vérité ma vieille ! Lol mais c'est toujours ça. Sa réflexion sur la liberté me paraît toujours aussi biaisée. Elle a l'impression d'avoir enfin choisi un degré supérieur de la liberté, mais pas pour moi. Je veux dire, elle a toujours été libre. Avant, elle optait pour sa propre liberté et celle de ses proches. A présent, celles d'inconnus. Mais l'échelle n'est pas différente en définitive. Lorsque l'on combat pour la liberté des autres, bien souvent, on renonce à la sienne par tellement d'aspects... Pour moi, elle s'assume plus fortement, suit davantage qui elle est. Elle n'est pas plus libre, ou agit davantage pour la liberté. Elle agit davantage en accord avec son véritable fondement identitaire.

Enfin c'est comme ça que je le vois. Je préfère décorréler du paradigme classique de agir pour la plus grande Liberté possible. Liana était individuellement bien plus libre lorsqu'elle était avec Jaden que chez ces Rebelles en définitive. Elle a simplement renoncé à une partie de sa propre liberté pour combattre et vouloir l'offrir aux autres. Un choix comme un autre pour moi. Que je cherche à contrer comme si la bougresse m'avait fait quelque chose personnellement. Eh oui... Lol

On voit que chacun va prendre des chemins différents. Katooni elle aussi, même si elle est un perso secondaire, on a ce qu'il faut pour voir son arc être amené dans une direction différente. Que ces événements l'ont autant impacté elle que d'autres. Son évolution était pertinente, de même que ton choix de la faire revenir. J'y vois là du fan service très pertinent, et je valide forcément.

Moins de choses à dire cette fois, car le propos est plus léger, normal, on ferme tout doucement tout le contenu que l'on a eu pendant des mois. Et des années pour ceux qui t'ont suivi en temps réel ! Lol si l'on a fait le tour chez Dina et Liana, je me demande qui on va voir... Je ne vais surprendre personne en souhaitant un tour chez Cassie... Lol
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 831
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Lun 07 Nov 2022 - 18:35   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Merci de vos retours.

Concernant le clin d'oeil meta forcé, je vous comprends tout à fait, car il l'est, mais j'ai décidé de le laisser après une hésitation (et je ne l'ai fait que parce que j'en avais eu l'idée qu'il y a longtemps, comme quoi être borné et réaliser que c'est forcé, ça ne change rien :transpire: ).

L2-D2 a écrit:Mais c'est fini, là, non? Non ?

Loucass824 a écrit:Le sentiment de fin est bel et bien là, pas de doute. On va faire le tour de chacun, donc à voir qui l'on va suivre.

Yep, et c'est bien normal, car il ne reste qu'UN SEUL chapitre (ouais je me suis décidé, inutile de continuer à faire trainer) !

L2-D2 a écrit:C'était une nouvelle fois passionnant et très réussi. Émouvant, aussi, tant les discussions entre Dina et Zoomer, puis entre Jaden et Dina, ça fonctionne du tonnerre.

Merci pour ce compliment sur cette conclusion à leur aventure commune :jap:

Loucass824 a écrit:Après, c'est peut-être ton intention. De montrer que, même si elle subit plus qu'elle ne retire quelque chose de bon de cette relation, elle n'y peut rien, elle l'apprécie de trop, pour tout un tas de raisons.

Alors non, je ne suis pas allé aussi loin du tout. Tu me surestimes dans mon écriture psychologique. Je n'avais même pas l'intention que cela sorte comme une relation toxique pour être honnête. :D

Loucass824 a écrit:Elle a simplement renoncé à une partie de sa propre liberté pour combattre et vouloir l'offrir aux autres.

Tout se résume ici, lorsque Liana pense:
Mandoad a écrit:J’ai réalisé que je ne rêvais plus de liberté que pour moi, mais pour tous.

Effectivement, son objectif n'est pas d'être plus libre au sens propre, mais de l'offrir à d'autre (après est-ce que l'offrir à d'autre rend, par extension, plus libre. C'est le débat.

Loucass824 a écrit:Moins de choses à dire cette fois, car le propos est plus léger, normal, on ferme tout doucement tout le contenu que l'on a eu pendant des mois. Et des années pour ceux qui t'ont suivi en temps réel ! Lol si l'on a fait le tour chez Dina et Liana, je me demande qui on va voir... Je ne vais surprendre personne en souhaitant un tour chez Cassie... Lol

Ce sera deux personnages, mais je ne spoil pas lesquels :wink:

Merci encore et à ce week-end pour la conclusion !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Lun 07 Nov 2022 - 19:39   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu! Je dois dire que j'ai attendu avant de commenter, mais ton dernier post a répondu à mes interrogations.

Tout d'abord, je dois dire que comme d'habitude, tu écris vraiment bien. J'ai beaucoup aimé la partie sur Jaden et Dina qui prennent leur envol, moins celle sur Liana (sans Jaden, mon intérêt pour ce perso s'efface un peu, désolée mdr).

Et c'est là que, pour la première fois, j'ai quelque chose de négatif à dire (si, si, en vrai, ça m'arrive! ^^).
Je m'explique : j'ai l'impression que ça fait 25 chapitres que tu nous annonces la fin, et qu'elle n'arrive jamais, ce qui fait que ça traîne en longueur. J'exagère, évidemment, et j'imagine bien qu'il te faut du temps pour nous amener au nouveau status quo que tes personnages doivent atteindre. Mais là, ça fait 5 chapitres qu'on s'attend à ce que ça se termine, mais en fait non, mais en fait il ne se passe quand même pas grand chose de nouveau donc c'est quand même un peu la fin.

Je me demande si le fait d'annoncer la fin aussi tôt n'a pas joué sur mes attentes sur ces chapitres. Au final, il n'en reste qu'un, donc mon commentaire est peut-être inutile et pas constructif :think: Mais je me suis dit que je partagerais quand même :neutre:

Mais je termine sur une note positive quand même : tes dialogues sont *chef's kiss*, comme d'habitude!
Vivement ce dernier chapitre!
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1235
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Lun 07 Nov 2022 - 19:58   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Merci LL-8 !

LL-8 a écrit:Tout d'abord, je dois dire que comme d'habitude, tu écris vraiment bien. J'ai beaucoup aimé la partie sur Jaden et Dina qui prennent leur envol, moins celle sur Liana (sans Jaden, mon intérêt pour ce perso s'efface un peu, désolée mdr).

Content de lire que les dialogues te plaisent même si, ce n'est plus une surprise, Jaden y est pour beaucoup. :D

LL-8 a écrit:Je me demande si le fait d'annoncer la fin aussi tôt n'a pas joué sur mes attentes sur ces chapitres. Au final, il n'en reste qu'un, donc mon commentaire est peut-être inutile et pas constructif Mais je me suis dit que je partagerais quand même

C'est pas faux. Je pense qu'avoir parler de conclusions sur 4-5 chapitres à mettre par écrit au chapitre 34 , accompagné de la publication hebdomadaire (souvent retardée dans la dernière ligne droite), joue sûrement un peu aussi lorsqu'il y a l'attente d'arriver à la fin.

Le commentaire est loin d'être inutile, car c'est toujours intéressant d'avoir le ressenti des lecteurs et tu n'es pas la seule à avoir eu cette impression, je crois. J'ai un peu de peine à me dire que je vais mettre cette histoire de côté probablement, d'où le fait que je m'attarde peut-être trop sur ce nouveau statut quo (pour Jaden, Liana, Dina et Katooni) à mettre en place en prenant le point de vue de tous les personnages.

Mais promis, après le prochain, je m'arrête pour de bon. :wink:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Lun 07 Nov 2022 - 22:14   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

"te surestimer dans ton écriture", ça ne prend pas avec moi ça Monsieur !

Après, je ne dis pas que la relation est toxique en tant que telle. Bigre que je n'aime pas cette appellation... Lol mais dans le sens où, à rester en couple avec lui, elle pourrait se faire du mal avec un type qui, même si il l'apprécie, ne lui offrira que déceptions avec le temps. Et que, bien qu'elle le sente, elle ne parvient pas à s'en défaire, parce qu'elle l'aime le bougre, il lui a trop apporté, ect.

Une relation "toxique" dans la vraie vie, c'est triste. Mais en fiction, je trouve que c'est intéressant parfois. Tant que ce n'est pas trop orienté, avec des messages un peu trop militants derrière. En l'occurrence, si cela avait été ton intention j'aurai bien aimé. Et même si ça ne l'est pas, j'aime malgré tout ! Lol ça aurait apporté un petit côté cruel à Dina, qui s'est émancipée de tellement de choses, jusqu'à trouver sa place, mais elle ne peut s'émanciper de ses émotions douloureuses... Si tu n'es pas parti là dessus, cela me révèle que Jaden ne devrait pas replonger, et ne plus faire de mal à Dina. Au moins une de mes favorites qui s'en sort bien... Lol

Sinon, c'est vrai que se dire que la fin arrive finalement... T'as préparé la bouteille au frais ? Ou un petit quelque chose ? Ce n'est pas rien tout de même...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 831
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Jeu 10 Nov 2022 - 18:58   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 29 à 34 lus !

Bon je ne m'étais pas trop trompée, on est vite entré dans le vif du sujet :D

L'affrontement final était un pur régal à lire. Déjà j'ai beaucoup apprécié tout le temps que tu laisses aux personnages et au lecteur pour se préparer à cette fin de tome et de trilogie, on en avait besoin et ça ne fait que préparer l'impact émotionnel à venir. Autre très bon point, séparer les groupes et donner aux héros un vrai plan (peut-être que je fais trop de jeu de rôle avec des groupes de bras cassés, mais j'ai l'impression que c'est si rare !), merci :love:

Le piège que réserve Tyren à Jaden et cie est cruel, logique et dans la lignée du personnage. Ensuite, il faut qu'on parle de ce combat de Jaden, Dina et Cassie contre lui. Une réussite absolue. Vraiment, c'était génial. Déjà, le fait de réduire ce combat à un cadre intimiste et peu de personnage fonctionne bien mieux qu'une grosse bataille, où on aurait vite perdu de l'ancrage émotionnel et la notion de vandetta personnelle chère à l'antagoniste. Son obsession pour Jaden et sa volonté d'éliminer ses proches cause finalement sa perte, mais non sans abîmer ses liens avec Cassie... L'arrivée de Liana tombait à pic, j'adore la voir se battre. Très pertinent aussi de ne pas transformer Dina en super guerrière : elle a du cran, mais reste peu expérimentée.
Bref, autant dans les choix, la description et le résultat du combat, je n'ai pas pu lâcher mon écran. Bravo, vraiment :jap:

Ma seule petite réserve sur ces quelques chapitres concernent Cassie. Ce n'est pas que son basculement auprès de sa "vraie" famille impériale soit illogique, au contraire. Mais on a à mon sens trop peu suivi le personnage dans ce tome pour que l'ancrage émotionnel fonctionne et qu'on ait pu suivre son processus mental, celui qui mène à cette décision. Évidemment, la perte de son œil ne peut que rendre sa décision plus soudaine et viscérale, mais je ne sais pas, il m'a manqué un truc sur le coup. Je trouve Cassie très intéressante et j'aurais peut-être aimée qu'elle soit un peu plus développée, même si encore une fois, je comprends tout à fait le chemin que tu lui fais suivre. :cute:

Image

Sinon j'apprécie les doutes du cheffe d'escouade de Cassie et l'utilisation de ce fameux moustachu teasé plus tôt :love:

J'ai hâte et à la fois peur de m'attaquer à cette conclusion ? Parce qu'après ce sera fini :cry: (Bon il me restera ta collab avec LL-8, mais avant il faut que je lise son histoire déjà !).
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 489
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Dim 13 Nov 2022 - 11:57   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello à tous ! Tout d'abord, merci mareva pour ton retour. Cela fait plaisir de lire que le traitement des personnages et de l'histoire t'a plu. En général, je m'en sors mieux avec des petits comités et les grosses bastons avec des centaines de gus, c'est pas trop mon truc. :transpire:
C'est intéressant ce que tu dis sur Cassie, car je me dis que l'affect aux personnages doit pas mal influencer en lisant vos retours à tous, Loucass m'ayant pondu une analyse détaillée du personnage et de ces sentiments. Là, il y avait de l'ancrage émotionnel. :D

Sur ce, place au dernier chapitre de cette trilogie. Je commenterai plus dessus après vos retours et me contenterai, actuellement, de vous souhaiter une excellente lecture !

Chapitre 39 : Une petite rébellion


6 av.BY
Nar Shaddaa, Système Hutta


Une petite rébellion. C’était en ces termes que le Bureau de la Sécurité Impériale avait qualifié leur compte rendu des événements de Makeb. Du moins, c’était les mots qui leur avaient été rapportés après que les informations qu’ils avaient recueillies avaient intentionnellement filtré. Appuyée contre la porte d’entrée du palais, Cassie grimaça et revérifia la charge de son blaster à travers la visière teintée de rouge de son casque.
Ils devraient un peu plus sortir de leur confortable bureau.
Elle releva la tête vers le reste de son escouade. Tous étaient vêtus de la même armure noire et du casque à la visière horizontale écarlate. Plus léger et fonctionnel que leur habituel équipement de stormtrooper, rien dans leur conception ne pouvait trahir l’allégeance de ceux qui l’arboraient. Les blaster E-11 qu’ils tenaient étaient devenus si fréquents sur le marché noir que, même une telle arme, n’attirerait aucun soupçon. Pour un œil non averti, ce petit groupe n’aurait l’air que d’une troupe de mercenaires particulièrement bien financés, ce qui était presque le cas.
Des fantômes, c’est ce que nous sommes désormais.
Tout comme leur commandante, une jeune femme aux cheveux roux tout juste adulte, leurs contacts avec leurs anciens alliés au sein de l’Empire étaient réduits. Cette Main de l’Empereur, qu’ils connaissaient sous le nom de Arica, n’avait pas prononcé le moindre mot et s’attelait désormais à découper la porte d’entrée à l’aide de la lame violette de son sabre-laser. Cette arme d’une autre époque déclenchait toujours une certaine fascination mêlée de crainte chez l’Alderaanienne.
— Personne pour garder la plateforme d’atterrissage à part deux pauvres types déplaçant des caisses, j’ai l’impression qu’on est en retard, maugréa Kat à ses côtés.
Cassie dû tourner la tête un peu plus que d’habitude, toujours peu accoutumée à la perte de son œil, mais elle vit les deux corps étendus sur le sol. Lorsque leur transport était arrivé, ils n’avaient pas rencontré de résistance et les deux humains désormais privés de vie lui avaient paru plus être une arrière-garde que les véritables défenseurs du lieu.
— Vu le temps que j’ai perdu à déchiffrer ce code, je ne serais pas surpris qu’il n’y ait plus grand monde, grinça Lorin un peu plus loin. Kriff, j’aurais dû évacuer au moment où ils ont décidé de partir faire la peau au Hutt.
Cela faisait maintenant près d’une semaine que Torga était tombé et elle ignorait désormais tout de la situation sur la planète.
Pas que cela m’intéresse, désormais. Je dois avoir l’esprit ici et maintenant.
Les informations récoltées avaient été d’intérêts variés, pour celles qui avaient pu être décryptées. Pelton, bien que particulièrement efficace, avait mis un temps considérable à décoder les dossiers qu’il avait téléchargés. Certains petits groupes, facilement identifiables de par leur amateurisme, avaient pu être neutralisés par le Bureau de la Sécurité Impériale, mais leur cible actuelle était plus importante. La majorité des contacts effectués par la cellule de Makeb avaient transité par ce palais et son propriétaire, un baron du crime Chadra-Fan, qui semblait se trouver au cœur d’une toile plus conséquente.
— Dans ce cas, nous n’aurions été conscients que d’une fraction de l’importance du réseau de notre adversaire, intervint Jax, dont le regard était rivé sur la Main. Même si cette ordure a bel et bien pu s’échapper, il va devoir commencer à fuir et restructurer son réseau. Je ne pense pas qu’il pourra retrouver le confort de ce palais avant longtemps.
Jax disait vrai. Peut-être que le Chadra-Fan savait qu’ils viendraient pour lui ou peut-être étaient-ils arrivés à temps. Dans tous les cas, il se trouvait exposé au grand jour pour la première fois.
Cette fois, nous sommes passés à l’offensive.
Dans un crissement la lame violette quitta le métal surchauffé. La Main de l’Empereur leva son bras, paume contre la porte et celle-ci fut projetée en arrière dans un intense fracas. Cette impressionnante entrée fut, néanmoins, suivie d’une rafale écarlate qui fusa dans sa direction. Elle n’en parut pas inquiétée et se rua à l’intérieur, très vite suivie par Jax et Cassie. Il y eut des tirs qui ne les atteignirent jamais, puis trois cris étouffés. Au fond du couloir, sa cape de tissu noir toujours en mouvement et son sabre-laser baissé, Arica contemplait les corps d’un Abednedo et de deux Gotals. Les soldats s’engouffrèrent à sa suite, armes pointées vers l’avant, mais il n’y eut pas d’autre assaut. Cassie s’approcha de l’un des individus à cornes. Lui aussi était chargé d’une sacoche, remplie avec un empressement évident.
— La théorie des retardataires semble se confirmer de plus en plus, commenta la jeune femme autant pour elle-même que pour les autres.
— Nous continuons d’avancer, ordonna leur commandante. Capitaine, laissez deux de vos hommes ici. Les autres, vous restez avec moi.
Immédiatement et sans le moindre mot, Jax fit signe à Pelton et Dust de surveiller le couloir d’entrée, puis il s’empressa de suivre la Main. Cassie se rangea à ses côtés, toujours prudente. En se déplaçant, elle changea la vision de son casque pour détecter la moindre variation d’énergie ou de chaleur, mais rien ne sortit de l’ordinaire jusqu’à ce qu’ils atteignent la porte d’un ascenseur. Tout semblait aussi sobre que l’entrée du palais, comme si son propriétaire désirait rester plus discret que les autres barons du crimes.
— Preyon ? demanda Arica de sa voix glaciale.
Cassie s’avança immédiatement et scanna l’accès en face d’elle.
— C’est l’unique accès au bureau de notre cible. Je détecte, néanmoins, une forte concentration d’énergie à son étage.
— Un système de défense ? demanda Kat.
Si seulement je pouvais avoir cette information.
— Impossible de répondre.
— C’est un détail, commenta la Main en passant un appareil sur le panneau de commande.
Une lueur s’afficha et la porte s’ouvrit après un court instant.
Pas si on émerge d’un petit local de taille réduite, coincés dans un couloir étroit.
Elle se retint, cependant, de prononcer ces pensées à voix haute avant de se demander si leur supérieure était capable de les lire. Il n’y eut aucune réaction de sa part et Cassie espéra que cela signifiait qu’il ne s’agissait pas de l’un de ses nombreux dons. Elle s’engouffra à la suite de la jeune femme rousse, flanquée par Jax, Kat et Krest, ce qui ne leur laissait que peu de place pour se mouvoir. L’ascenseur s’éleva, alors que l’intégralité de ses occupants restaient parfaitement silencieux. Cassie pouvait, désormais, entendre sa propre respiration enfermée dans son casque. Son attention se fixa sur l’accès encore fermé devant elle. Il lui fallait rester attentive afin de protéger son escouade, sa famille. Pour cela, elle se ferma à toute influence extérieure et verrouilla son sentiment de vulnérabilité. Sa récente blessure n’était plus un handicap et elle avait appris à la contrebalancer. Les émotions de son passé n’existaient plus, seul comptait l’instant présent et leur mission. La porte s’ouvrit et une décharge électrifia son système nerveux alors que les mesures de sécurité se déchainaient sur l’étroit accès. Le vrombissement de lame violette retentit bien avant que l’accès ne soit totalement ouvert, lorsqu’elle para un laser rouge qui filait droit dans leur direction.
Repérer, viser, tirer.
Blottie contre la paroi du turbolift, Cassie vit le premier canon et envoya une rafale qui vint le carboniser avec une précision chirurgicale. La Main, quant à elle, filait déjà à une vitesse stupéfiante telle une furie. L’éclat lumineux mauve qu’elle maniait tournoyait autour d’elle à une allure qui défiait l’entendement. Les traits mortels étaient renvoyés à leur source, alors que certaines pièces tombés sur le sol s’envolaient vers d’autres les réduisant à l’état de mécanismes fumant et crépitant.
Impressionnant. Terrifiant.
Cassie avança, alors qu’une légère fumée filtrée par son casque s’élevait, accompagnée du reste de la Main du Jugement. Tous se couvraient mutuellement et anéantissaient les quelques appareils de sécurité que leur supérieure semblait avoir épargné dans sa ruée. Derrière elle, il y eut un juron. Après seulement quelques secondes, les détonations cessèrent et la fumée redescendit. L’Impériale s’autorisa un léger relâchement pour contrôler que ses équipiers étaient indemnes. Tous étaient encore debout, mais Krest se tenait la cuisse gauche. La pièce de protection qui s’y trouvait était carbonisée et déformée, mais il parvenait à garder un appui.
— Des dégâts ? demanda-t-elle une pointe d’inquiétude dans la voix.
— Blast ! Je dois avouer que ça fait un mal de Chien kath, mais l’armure a absorbé la majorité de l’impact, grogna le stormtrooper. Il ne se sont pas foutus de nous, en haut, en mettant cet équipement au point.
Cassie tourna la tête. Au bout du couloir, la Main découpait déjà une ouverture dans la porte. Ils devaient continuer à la suivre. Jax aussi en était conscient.
— Kat, vérifie que ce dur à cuire est en aussi bonne forme qu’il le dit, ordonna son chef d’escouade. Cassie, avec moi.
La stormtrooper n’hésita pas et le suivit, alors que la porte lâchait devant eux. L’épais pan de métal conçu pour résister aux explosions tomba dans la pièce suivante dans un lourd fracas. L’aménagement du bureau était sobre, sans pour autant sembler avoir été dépouillé de son matériel à la va-vite. Aucune décoration exubérante, ni trophée intimidant n’étaient accrochés. Il n’y avait même pas la moindre œuvre d’art hors de prix que l’on trouvait généralement fièrement présentée dans ce genre de lieu. À quelques mètres d’eux, assis sur une chaise à l’ample dossier qui privilégiait l’aspect pratique, se trouvait la silhouette bleutée d’un Chadran-Fan à la fourrure relativement claire.
Nous sommes bel et bien arrivés trop tard. Il savait que nous viendrions.
— Je vous souhaite la bienvenue, les accueillit le petit non-humain avec une expression joviale. Vous ne m’en voudrez pas de ne pas être ici en personne, mais je pense que vous ne me contredirez pas si j’affirmais craindre pour ma sécurité si cela avait été le cas.
Arica s’avança un peu en direction du bureau, son sabre-laser toujours activé. Son attention était rivée sur l’hologramme et Cassie espéra que cela signifiait qu’il n’y avait plus de piège.
— Vous pouvez fuir et nous narguer, mais nous finirons par vous rattraper, déclara froidement la jeune commandante en tenue noire.
Le regard du Chadra-Fan la dévisagea, avant de visiblement se diriger vers l’arme inhabituelle qu’elle tenait.
— Vous narguer ? s’étonna le criminel à fourrure. Non, j’étudie, j’apprends, je réunis des informations et je dois avouer que j’en ai eu pour mes crédits aujourd’hui. Je n’avais jamais crû à votre existence jusqu’à maintenant. Jade, c’est cela ?
Pour la première fois, Cassie vit la posture droite et imperturbable de la Main se fissurer l’espace d’un instant. Le Chadra-Fan, comme en témoignait son immense sourire de rongeur, était plus que satisfait de cette situation.
— Vous voyez, se réjouit-il. J’ai encore une longueur d’avance sur vous et peut-être même deux.
L’image disparut et fut immédiatement remplacée par un sifflement caractéristique, qui glaça le sang de Cassie, alors que l’appareil de communication commença à émettre un clignotement rouge.
Un détonateur !
Elle n’eut cependant pas le temps de se mettre à couvert. Arica, d’un mouvement du bras, envoya le bureau s’envoler violemment au travers de la verrière. L’explosion secoua la pièce un instant et un bourdonnement atténué par le casque que Jax et elle portaient les frappa. Lorsque cela fut terminé, tous étaient sains et sauf. Cassie resta immobile un instant, puis leur commandante rétracta la lame de son arme.
— Je veux que ce palais soit fouillé de fond en comble, ordonna-t-elle sans la moindre émotion dans la voix. Je veux une piste à suivre et je la veux vite.
Tout dans son ton montrait, qu’en cet instant, la moindre erreur n’était pas permise et Jax se raidit.
— À vos ordres, commandant.
Une expression fermée sur le visage, la Main de l’Empereur pivota et passa à côté d’eux avant de relever la tête.
— Lorsque Pelton aura trouvé un moyen de consulter le système de surveillance, réduisez le en pièces. Nos adversaires en savent déjà trop.
— Oui, commandant, approuva le capitaine de la Main du Jugement alors que leur supérieure était déjà sortie de la pièce.
L’homme se détendit légèrement après quelques secondes et elle sut que son regard la cherchait au travers de leurs visières écarlates. Cassie savait, néanmoins, que tous deux pensaient la même chose. Leur adversaire leur avait échappé, tout en fissurant l’armure indestructible de l’un des meilleurs agents de l’Empire. Pour eux, cette constatation signifiait une chose qui les inquiétait.
Cette petite rébellion, n’est peut-être pas aussi insignifiante qu’on veut nous le faire croire.

Sisswip, assis dans son siège, observa la silhouette de la jeune femme rousse sortir de la pièce, puis les six soldats en armure noire dispersés dans son ancien quartier général mettre ses caméras hors service. Ils tenteraient de récupérer le plus de données possibles et le Chadra-Fan était conscient qu’ils trouveraient des informations sensibles. Tout détruire lui aurait demandé de perdre un trop grand nombre de ses ressources. C’était pour cette raison que certains de ses subordonnés étaient encore sur place jusqu’au dernier moment.
Un sacrifice nécessaire sur notre échiquier.
Lorsqu’il tenta d’éteindre l’écran, son doigt manqua le bouton de contrôle et il remarqua que sa main tremblait sans qu’il ne puisse l’empêcher. Il s’était peut-être permis une assurance exagérée un instant plus tôt, mais il gardait l’image de la Main de l’Empereur en tête. Son existence venait de lui être confirmée et cela le terrifiait. Les histoires qui lui avaient été rapportées n’avaient de loin pas mis en valeur la réelle menace que celle-ci représentait et il manquait d’informations. Hors, cela ne lui arrivait que dans des circonstances exceptionnelles, lorsque l’adversaire qui se trouvait face à lui était des plus dangereux.
Et je viens de la provoquer, après avoir bien attiré son attention.
— Merci de m’avoir prévenu suffisamment rapidement, articula-t-il avec plus de difficulté qui ne l’avait voulu.
— Tu aurais autant fait le malin en personne face à elle ? demanda l’individu féminin présent avec lui dans les quartiers personnels de sa corvette.
Il fit pivoter son siège pour se retrouver face à une jeune Tholothienne aux vrilles crâniennes d’une couleur contrastant avec son teint sombre. La paire d’yeux d’un bleu océanique intense le fixaient.
— J’en doute, répondit-il. Je me trouve à plusieurs systèmes stellaires de cette femme et, pourtant, elle me terrifie, déjà. Ces capacités, cela faisait longtemps…
Il s’agissait d’un mensonge partiel et il guetta la réaction de Katooni, qui ne lui fit pas le plaisir de dévoiler la moindre de ses cartes. La jeune femme restait encore sur la défensive et il ne pouvait pas lui donner tort.
— Je te suggère de ne pas la prendre à la légère, le conseilla la Tholothienne. Les storms sous ses ordres, ce sont les mêmes que ceux qui nous ont mis des bâtons dans les roues, selon Liana. Quant à leur commandant, elle est hors de notre portée.
Peut-être, peut-être pas.
— Dans tous les cas, tu peux compter sur moi pour ne pas chercher à l’approcher. Au moins les Inquisiteurs, je sais qu’ils n’ont rien contre moi, mais elle, c’est différent.
Cette fois, il y eut une lueur de surprise dans le regard bleuté de Katooni. Il pouvait encore la surprendre.
— Qu’est-ce qui te fait penser qu’elle n’en est pas une ?
— Fais-moi confiance, déclara simplement Sisswip. Le mystère qui l’entoure est suffisant pour me donner des sueurs froides.
Cette fois, Katooni se contenta de contempler l’image figée. Elle réfléchissait, le petit Chadran-Fan pouvait le voir sur son visage. Il hésita avant de poser la main sur un datapad qu’il avait sorti quelques temps auparavant, mais ne s’en saisit pas.
— Des nouvelles de Makeb ? questionna-t-il tout en connaissant déjà la réponse.
La Tholothienne le regarda, comme si elle jaugeait l’information qui était déjà à sa portée, puis décida de mordre.
— Comme on s’y attendait, les Familles ont répliqué, mais cela se limite à la planète. Les communications de Red et Weazel se font plus rares en raison du blocus qui a été mis en place, mais ils tiennent le coup grâce aux natifs et à leur connaissance du terrain, expliqua-t-elle avant de faire une pause dans laquelle le doute était palpable. Je me demande régulièrement si cela en valait la peine. Je veux dire, il était évident que nous allions finir par nous révéler auprès des syndicats et de l’Empire, mais était-ce nécessaire de le faire aussi tôt ?
Sisswip se leva, le datapad dans sa main et s’approcha de la Tholothienne.
— Ils savent que nous existons, mais ils ne nous prennent que pour une petite épine dans leur index. Tu l’as dis toi-même, c’est en nous unissant sur Makeb que nous avons pu remporter ce type de victoire et, crois-moi, cela n’a pas été facile. Nest a réussi quelque chose avec ses Cloud-Riders. Réunir autant de vauriens sous une même bannière vertueuse, ce n’était pas gagné et Weazel a mis du temps à me convaincre de les aider à coordonner tout cela. Il y en a d’autres qui préfèrent faire cavalier seuls, les Partisans, Axis, les Spectres, ce sont autant de cellule sur lesquels je garde un œil. C’est pour cette raison que j’ai besoin que tu continues d’en chercher pour moi. Tous ne sont pas prêts à s’unir sous une même barrière, mais il est nécessaire qu’une majorité le fasse.
Katooni eut un léger sourire crispé qui en disait long.
— Tu me surestimes, Sisswip.
Le Chadra-Fan activa le datapad.
— Non je ne crois pas, la contredit-il immédiatement. Je crois même que tu es la personne idéale pour répandre l’espoir et, si tu penses que cette mission est hors de tes cordes pour l’instant, j’ai peut-être quelque chose spécialement pour toi.
Il lui tendit l’appareil en même temps qu’il terminait sa phrase et Katooni s’en saisit prudemment avant d’en contempler le contenu. Comme Sisswip l’avait pressenti, les yeux de la Tholothienne s’écarquillèrent alors qu’ils parcouraient les lignes d’informations à disposition. Elle releva soudainement la tête, en essayant vainement de cacher ses émotions.
— Comment ? L’information est confirmée ?
— Elle date un peu, mais je me suis dit que cela pourrait t’intéresser de savoir que l’un de tes amis avait été vu en compagnie de certaines des personnes que j’essaie de contacter.
L’excitation qui avait envahi les traits de Katooni s’estompa légèrement et sa méfiance habituelle reprit le dessus. Sisswip soupira.
— C’est mon rôle de récolter et de garder les secrets, ma chère. Je peux t’assurer que si je te fais confiance, c’est justement parce que je me doutais du tien depuis quelques temps. Tu peux choisir de me rendre ce datapad où de partir sur la piste de ton ami avant que celle-ci ne soit définitivement glacée. Néanmoins, je peux t’assurer qu’un Wookie capable de projeter des objets sans avoir à utiliser ses muscles, cela reste peu courant, surtout à notre époque, termina-t-il en tendant la main dans une ultime provocation.
Katooni le contempla, considérant probablement les options qui s’offraient à elle, puis fronça les sourcils en glissant le datapad dans son blouson. Sisswip hocha la tête satisfait. Elle ne lui faisait pas totalement confiance et, pour dire vrai, c’était pour cette même raison qu’il croyait en ses capacités. La Tholothienne était intelligente, capable de réfléchir et de peser chaque situation, même lorsque celle-ci était visiblement favorable. Pour autant, elle n’hésitait pas inutilement et était capable d’agir. Il savait désormais qu’elle était bel et bien capable de plus.
— Merci, annonça-t-elle cependant en effectuant un pas en arrière.
Peut-être le devrai-je… Après tout, son réseau est encore plus développé que le mien.
— Une dernière chose, avant que tu me quittes, décida-t-il en sortant un petit appareil sphérique avec une hésitation que Katooni avait sûrement dû percevoir.
Le Chadra-Fan serra les dents, conscient que, cette fois, c’était lui qui avait été pris en défaut.
— Je pense que tu devrais contacter cette fréquence, lorsque tu auras le temps, expliqua-t-il avant de retirer sa main au moment où la Tholothienne tentait de s’en emparer. Ne le fais que lorsque tu es seule, c’est important.
Katooni inclina la tête de façon inquisitrice, puis le Chadra-Fan tendit la sphère une nouvelle fois. Les doigts sombres se refermèrent dessus et une faible lueur en émergea.
— Une fréquence subspatiale, constata la jeune femme en observant les quelques infos qui s’affichèrent un bref instant avant de s’éteindre. Qui est Fulcrum ?
Sisswip ne répondit pas. Ce n’était pas à lui de fournir ces informations pour une fois. Il n’était qu’un intermédiaire, une pièce d’un réseau. Katooni le comprit et n’insista pas. Elle se dirigea vers la sortie et la lumière envahit la pièce sombre lorsque la porte coulissa.
— Que la Force soit avec toi, Sisswip, souhaita la Tholothienne en sortant.
La Force.
Il avait cessé de croire en la Force depuis des années et la voilà qui entrait à nouveau dans sa vie de façon bien plus prononcée qu’il ne l’aurait envisagé ou même souhaité. D’un pas lent, il se rassit dans son siège et se mit à pianoter sur une série de touches. De multiples écrans s’allumèrent afin de mettre à sa disposition une série d’informations qui aurait pu faire perdre la tête à n’importe qui. La plupart étaient d’une totale inutilité, certaines étaient curieuses ou intrigantes, mais seule une minorité captaient son attention. Pourtant, il s’autorisa une pause et pressa une commande. L’image en provenance d’une caméra de surveillance de son vaisseau s’afficha dans un coin et il vit un groupe d’individus variés. Un Drabatien jouait dangereusement avec un explosif, ce qui le fit grincer des dents un instant, alors qu’un Bothan lui expliquait vraisemblablement quelque chose de compliqué. Dans un coin, un Duros brassait un jeu de cartes avec une maîtrise que beaucoup lui auraient envié, mais c’était la personne assise aux côtés d’une Twi’lek à la peau bleue qui avait éveillé son intérêt. Il s’agissait d’une Togruta dont l’expression égayée par son jeu avec un petit animal de la couleur des plaines de Hoth lui arracha un sourire à son tour. Pour une raison qu’il ignorait encore, il savait que la présence de Liana Zin était importante pour ce groupe. Peut-être le découvrirait-il ou peut-être la Main de l’Empereur gagnerait-elle leur partie avant qu’il ne comprenne pourquoi son instinct l’avait poussé à la recruter.
Peut-être même que Dawnie me fera payer de l’avoir impliquée si profondément avant tout cela.
Pourtant, lorsqu’il observait ce petit groupe mal assorti que Katooni rejoignait à présent, il ne pouvait s’empêcher de ressentir un sentiment de victoire.
Non, pas de victoire.
L’espoir. Voilà le mot qui décrivait mieux la sensation qu’il éprouvait et il repensa à l’Empire. L’Empire qui les décrivait comme une petite rébellion. Ces imbéciles étaient aveugles et c’était là que se trouvait leur avantage. Lorsque leurs dirigeants réaliseraient qu’ils n’étaient pas si insignifiants qu’ils le pensaient, il serait déjà trop tard et Sisswip espérait être là pour voir ce jour. Il espérait être là le jour où un petit groupe de vauriens, de hors-la-loi et de rebelles aurait été capable de les faire chuter. D’un geste, il fit disparaître l’image et ouvrit une nouvelle série d’informations qu’il analysa avec attention en soupirant.
— Mais avant cela, il reste encore beaucoup à faire, pépia-t-il pour lui-même avec un sourire qu’il n’arrivait plus à faire disparaître.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Dim 13 Nov 2022 - 17:25   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre lu!
C'était vraiment sympa!
Je note le retour des titres associés à tes chapitres, ça m'avait manqué!. Il me semble que seul le dernier en a un, est-ce que tu mettras les autres à jour ou bien ça restera comme ça?
Cassie en storm avec armure noire et visière rouge ? Tiens, tiens :sournois:
Sympa de voir une scène d'action dans ce dernier chapitre! On finit donc sur Sisswip. J'avoue avoir eu peur pour lui, je pensais qu'il y passerait, mais finalement non. On a pas mal de références, la plus évidente étant celle de Fulcrum, mais on savait depuis un moment qu'il bossait avec elle (j'avais d'ailleurs pensé que ce serait elle qui viendrait plutôt qu'Enfys Nest).

Te connaissant, on va avoir droit à un épilogue pour clôturer tout ça comme il se doit! Alors, Jaden? Liana? Katooni qui rencontre Fulcrum? Kuyzen, le gars du début qui n'est jamais revenu? Hâte de voir!
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1235
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Loucass824 » Dim 13 Nov 2022 - 20:12   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

C'est lu ! Et... C'est bien fini ? Pour moi, ce chapitre se suffit, mais LL-8 me fait douter avec sa supposition d'épilogue... Lol pensant que c'était le dernier, je ne pouvais patienter jusqu'au soir pour me mette en mode lecture, il fallait dégager du temps pour lire cela dès maintenant !

Alors j'étais très heureux de savoir qu'on retournait avec Cassie au début, mais malheureusement j'ai déchanté ensuite. Car dans la tête de Cassie, un personnage secondaire loin d'être négligeable (encore plus pour moi, certes, mais même malgré cela), ou bien d'un autre, c'était peu ou prou la même chose... Je veux dire, je n'étais pas dans la tête de la jeune femme que l'on a suivi tout ce temps. Les détails habituels, sa caractérisation, sa sensibilité, sa perception, sa vision du monde, ect, je ne l'ai presque jamais ressenti par rapport à toutes les autres fois. Outre ma déception subjective, je ne comprends par conséquent pas l'intérêt d'avoir choisi son point de vue, car il ne nous à rien raconté sur elle j'ai l'impression.

A la limite, le point de vue de Jax, pour que lui se rende compte que son amie a vécu des choses, qu'elle a changé, qu'il s'est inquiété pour elle, qu'elle côtoie de nouveau Jaden et Liana, de sa blessure, ect... On aurait appris bien plus de choses je pense. Donné de l'exposition contextuelle du point de vue de Jax, j'aurai trouvé cela intéressant. Ou plutôt que Jax, ce passage sous le prisme de Arica/Jade aurait pu fonctionner également, car elle était l'enjeu du chapitre bien plus que Cassie. Je n'ai pas trop compris le choix, et c'est un peu dommage du coup. Je craignais même que tu la fasses mourir dans une explosion ou un piège, et là cher camarade, j'aurai déchaîné une folie furieuse et effrayante ! Lol

On retrouve la fameuse Main de l'Empereur, dont l'identité semble compter, faire une réf... Que je n'ai pas, que je ne peux comprendre. Du coup, durant ce dialogue, j'avais l'impression d'être en présence de personnes qui parlaient d'un truc qu'ils avaient vécu, et moi, présent, patientant en écoutant dans l'esprit "si je gêne dans le décors dites le moi" lol. Pareil plus tard, lorsqu'il y a mention du fameux Wookie qui semble être un forceux. C'est un peu dommage sur ces points, car d'ordinaire tes réfs sont tout sauf excluantes. Après, il ne tient qu'à moi de connaître mieux l'univers, je m'en doute. Lol et il ne s'agit pas du cœur du chapitre non plus. Mais j'ai systématiquement souligné lorsque tu rendais d'autres réfs aisément accessibles même à un bougre tel que moi, alors qu'ici... Encore heureux que j'ai Fulcrum, acquis lors de mes recherches pour ma trilogie à l'époque.

Le passage sur Sisswip était bien plus pertinent à mon sens. En lien complet avec l'ouverture nécessaire ajoutée à la fermeture de ta trilogie. La Rébellion qui se met en place, toutes les choses qui se conjuguent et convergent depuis un moment en arrière plan des aventures de nos persos, l'incidence des évènements de Makeb, ect. Tu couvres bien tous les points, et cela apporte une conclusion qui ouvre bel et bien sur des choses que l'on sait, que l'on sentait venir rien qu'avec ton récit en définitive. Sisswip est définitivement en passé de devenir un véritable Courtier de l'ombre (je sais que tu auras la ref) Et ton désir de toujours vouloir lui donner une place dans tes récits fonctionne toujours car une fois encore, tu l'as rendu pertinent.

Alors que faire à présent ? Lâcher les remerciements dès maintenant, ou bien au moment de l'éventuel épilogue ? Lol car il me semble que tout est déjà en place en terme de conclusion. Il y a le petit goût de déception, de trop peu après avoir terminé une grande œuvre, qui est naturel et légitime. Mais les arcs des persos ont déjà été clôt précédemment. Jaden et compagnie sont terminés, sur une voie différente et bien amenée. Liana, on le voit ici, et on l'avait déjà vu précédemment de toute façon. Par contre Cassie, eh bien plus perplexe.

Car elle est globalement revenue au point de départ, presque sans grande incidence de ce que tu en a mis en scène durant ce chapitre. Elle n'a pas rien vécu, ce n'est pas ce que je veux dire. Mais ce chapitre nous donne cette impression selon moi. Je me répète, mais c'est un peu décevant du coup. Par exemple, si je retournais voir la Cassie du tome 1, je ne suis pas certain que j'y verrai grande différence. peut-être est-ce ton intention, de faire un arc ou le perso retrouve sa place, ect. Il n'en demeure pas moins qu'à mon sens, je devrais voir une vraie trace tout de même, peu importe qu'elle ait renoncé à son lien avec Jaden et tente de passer à autre chose.

Cette trilogie à montré que les épreuves ont été immenses. Limite, ne pas la voir malheureuse le chagrine en fait. Après tout ce qu'il s'est passé, me retrouver dans ses bottes sans qu'elle soit au bout de sa vie... Cassie, faire le deuil de son frère, elle ne peut y parvenir complètement selon moi. Et même si elle est de nouveau tournée vers l'avenir, cela va la tarauder la parasiter à jamais. Sinon, comment croire que ce lien étaient si fort si elle parvient à s'en débarrasser ainsi ? Tu t'es davantage attardé sur le fait qu'elle avait un oeil en moins, alors que l'impact émotionnel est plutôt absent. Elle est juste monté en grade/niveau dans son métier en définitive...

Alors j'insiste dessus et cela me chagrine parce que j'ai un affect fort, c'est certain, je le concède allègrement. Je le revendique même ! Lol car si je ne défendais pas la pauvrette, qui le ferait ?! Mais même sans cela, je trouve la conclusion de ce perso peu pertinente... Ce qui est dommage, car tous les autres sont très soignés comme je l'ai déjà dit !
Y compris Katooni, qui va avoir des missions plus en accord avec la Force apparemment... Pourrait-elle être le prochain perso de tes aventures ? Beaucoup de choses semblent le laisser penser. Mais pour moi, Jaden et compagnie ont fait leur temps. Pas dans le sens je ne veux plus les voir ! Lol mais tu as raconté tout ce qui était possible et pertinent je trouve, leur aventure, leur chemin, est terminé, et ils ont mérité qu'il soit terminé. A mon sens en tout cas.

Donc je patiente. Lol j'attends de savoir si c'est vraiment terminé. Car si je lâche les remerciements, les félicitations, les compliments ect ect alors que ce n'est pas le moment... Je vais avoir l'air ridicule...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 831
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar L2-D2 » Lun 14 Nov 2022 - 13:30   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Chapitre 39 lu !

Bon, mon côté psychorigide trouve que finir sur Chapitre 39 et pas 40, ça détonne un peu, mais ce n'est pas grave. A moins que... ? :sournois:

Pour le reste, c'est très réussi. Retour sur Cassie donc, avec la Main de l'Empereur et la bien bonne idée que de faire en sorte que tout ce beau monde s'en prenne à Sisswip. Toujours aussi douté, celui-là, il est vraiment monté en puissance au fur et à mesure de ta saga, c'est sans conteste l'un de mes personnages préférés ! Et il le prouve dans une dernière partie qui donne l'impression que oui, d'accord, une page se tourne, mais que tout est loin d'être fini pour autant ! :cute:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8149
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Mar 15 Nov 2022 - 14:59   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello ! Merci pour vos retours sur ce dernier chapitre de "Vauriens et Hors-la-loi" !

LL-8 a écrit:Je note le retour des titres associés à tes chapitres, ça m'avait manqué!. Il me semble que seul le dernier en a un, est-ce que tu mettras les autres à jour ou bien ça restera comme ça?

J'y réfléchis. J'avais, au moins, envie de revenir à cela pour le dernier.

LL-8 a écrit:On finit donc sur Sisswip. J'avoue avoir eu peur pour lui, je pensais qu'il y passerait, mais finalement non.

L2-D2 a écrit:Toujours aussi douté, celui-là, il est vraiment monté en puissance au fur et à mesure de ta saga, c'est sans conteste l'un de mes personnages préférés ! Et il le prouve dans une dernière partie qui donne l'impression que oui, d'accord, une page se tourne, mais que tout est loin d'être fini pour autant !

C'est le personnage au coeur de tout ce qui se passe dans cette histoire, j'avais donc envie de placer son point de vue pour finir.

Loucass824 a écrit:Ou plutôt que Jax, ce passage sous le prisme de Arica/Jade aurait pu fonctionner également, car elle était l'enjeu du chapitre bien plus que Cassie. Je n'ai pas trop compris le choix, et c'est un peu dommage du coup.

Ressenti personnel, mais étant donnée l'analyse psychologique complète que tu avais fait d'elle, je me doutais que ce passage pourrait ne pas te plaire. En soi, le ressenti que tu as perçu est fidèle à l'idée que j'ai du personnage à ce moment. Dans ma tête, Cassie est moins dévastée que tu l'imagines depuis quelques chapitres et c'était cette envie de montrer qu'elle était passée au-delà de ce dilemme et se concentre à nouveau sur son job et sur sa famille impériale. J'aurais trouvé trop lourd de lui coller un débat interne en pleine mission pour un extrait de cette longueur.

Loucass824 a écrit:On retrouve la fameuse Main de l'Empereur, dont l'identité semble compter, faire une réf... Que je n'ai pas, que je ne peux comprendre. Du coup, durant ce dialogue, j'avais l'impression d'être en présence de personnes qui parlaient d'un truc qu'ils avaient vécu, et moi, présent, patientant en écoutant dans l'esprit "si je gêne dans le décors dites le moi" lol.

Ah désolé si tu as eu ce ressenti. Je pensais que vu qu'elle était pas mal apparue dans le tome 2 et qu'on avait parlé du fait que tu chercherais un peu plus sur la Main de l'Empereur, les références ne seraient pas si obscures, qui plus est pour un personnage déjà connu. :D

Loucass824 a écrit:Sisswip est définitivement en passé de devenir un véritable Courtier de l'ombre (je sais que tu auras la ref)

Je mentirais si je disais que je n'avais pas l'image de Liara face à tous ces écrans à la fin du DLC, en tête. :wink:

L2-D2 a écrit:Bon, mon côté psychorigide trouve que finir sur Chapitre 39 et pas 40, ça détonne un peu, mais ce n'est pas grave. A moins que... ?

Arf... Désolé de doucher de désespoir, mais il n'y aura pas de chapitre 40. :(

LL-8 a écrit:Te connaissant, on va avoir droit à un épilogue pour clôturer tout ça comme il se doit! Alors, Jaden? Liana? Katooni qui rencontre Fulcrum? Kuyzen, le gars du début qui n'est jamais revenu? Hâte de voir!

Du genre de quoi boucler la boucle, tu veux dire ? :think:
Ah oui, le fameux Kuyzen que j'avais juste créé comme personnage prétexte pour présenter Dina sous un point de vue inconnu et que tout le monde a voulu voir revenir, alors que non c'était pas le but :lol:

Sur ce, encore un grand merci pour vos retours et à bientôt !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Mar 15 Nov 2022 - 16:36   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Mais... Mais et la réponse sur l'épilogue...? Tu n'en parles pas, mais tu finis en mode "à bientôt", comme si une suite/petit bonus allait arriver ? Parce qu'il faut me le dire si c'est terminé, j'ai tout un tas de choses à dire encore ! Lol tu joues avec nous...

Du coup pour Cassie, je suis effectivement déçu... De me dire que tout ce vécu, selon toi, est déjà oublié. Sans pour autant qu'elle se roule en boule pendant la mission, mais il y avait moyen de caler une réf comme quoi elle ne trouve toujours pas un sommeil réparateur, ou un truc du genre. Tu ne précises certes pas combien de temps s'est écoulé depuis les évènements, mais ce passage me signifie que tout son arc à presque été négligé par rapport aux autres persos du coup. Même si c'était ta volonté, de te focaliser sur d'autres développements, ect, c'est "elle a fait un choix très difficile, mais allez hop, claquement de doigt et c'est oublié, retour à la normale".

Me mettre en scène un retour à la normale après tout ce qu'elle a vécu depuis qu'elle a appris que son frère était en vie... Pour moi, il s'agirait d'une blessure qui resterait à vie, même si elle passe plus ou moins à autre chose. En l'occurrence, tu nous a montré que la seule blessure qui la gêne est son œil. L'impression que tu retires toute la complexité du perso, que tu avais toi-même brillamment insufflé, en la montrant telle une stormtrooper d'élite comme une autre. Je force un peu le trait, mais c'est cette impression, après que tu ais passé tant de temps à me montrer qu'elle était bien plus que cela. Tu viens de canoniser ma déception... Lol

Donc bon, j'attends... Jusqu'à dimanche pour poster le reste de mon message... Parce que je ne sais pas... Lol en plus, ce ne serait que des choses gentilles...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 831
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Mar 15 Nov 2022 - 22:23   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Je te lis. Je te comprends. Et honnêtement, j'aime bien tous les points que tu relèves qui soulignent à quel point tu est attentif à la lecture (sauf pour la timeline, car ce passage se passe une semaine après Makeb). :wink:
La façon dont j'ai choisi de traiter l'état d'esprit est celui de la personne qui fait le choix de se fermer émotionnellement et de prendre de la distance par rapport à un événement pour ne pas se laisser ronger. Raison pour laquelle, je n'ai pas fait d'allusion se rapprochant de Jaden et aux événements récents (sauf à un moment où Cassie se verrouille à nouveau).

Tu remarques la blessure physique, alors que l'émotionnelle n'est pas présente. Bien vu, c'est l'intention (pas pour rien que je passe 2 fois dessus :wink: ). Montrer que c'est la blessure sur laquelle elle se préoccupe ou doit se préoccuper en cet instant.

Tu remarques qu'elle pense à son escouade, mais pas à Jaden.

Après, qu'elle soit redevenue ordinaire parce ce qu'elle a verrouillé sa souffrance au lieu de se laisser envahir, je n'irais pas jusque-là, ce serait renier tout le voyage en se focalisant uniquement sur le fait que le point d'arrivée l'a renvoyée proche du point de départ. :neutre:

En fait, c'est intéressant de voir que tu relèves tous les points que j'ai placé pour mettre en place ce verrouillage émotionnel, ce passage à autre chose, mais que ta perception différente de la mienne t'offre une conclusion différente. C'est vrai que, vu que je n'écris pas trop pour le lecteur, et que j'ai ma conception propre, je trouve toujours super instructif de voir l'impact que peuvent les personnages. La passion avec laquelle tu défends Cassie et montre ta déception ici me fait énormément plaisir, en soi, car je ne pensais pas que mes protagonistes pourrait avoir tant d'impact. :jap:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Mar 15 Nov 2022 - 23:38   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

C'est tout à ton honneur de prendre la chose ainsi. Même si je me le souhaite, je ne sais pas si je serais en mesure d'aussi bien le prendre que toi dans la situation inverse.
Après, plus qu'être attentif, c'est surtout qu'en cas d'affect fort, les détails se relèvent plus aisément. La timeline, j'y ai pensé sur le coup sans regarder, en me disant qu'il existait peut-être une explication que j'avais négligé. Et du coup j'ai négligé la timeline... Lol

Je n'avais pas du tout envisagé ta mention de son oeil sous cet angle. C'est plus saisissant ainsi en effet, et fait que, même si j'ai et aurai toujours du mal à oublier ma déception, ici, je comprends un peu mieux ton propos.
Ordinaire, c'était pour forcer le trait, car elle a toujours été une opératrice d'élite, même avant de connaître Jaden. Mais elle a au final perdu sa singularité qui m'a touché.

Cassie, pour moi, c'est un perso à la fois fort et fragile. C'est l'alliage d'une femme forte, douée, résolue, mais avec sa part résiduelle de vulnérabilité qui persiste, même si elle s'est endurcie toute sa vie. Et c'est cet ensemble qui a fonctionné avec moi. Pourquoi elle m'a plus touché que Dina, que j'aime également beaucoup par ailleurs. Lorsque je vois Cassie vulnérable, je sais de suite que c'est profond et douloureux pour elle, car elle est endurcie, il en faut beaucoup pour la toucher.

Et à présent, la dernière impression est qu'elle a perdu cela. Volontairement, car ton intention qu'elle se ferme est plus manifeste. Mais j'ai du mal à la voir comme capable de négliger ses émotions et sa vulnérabilité. Que cela ne l'a conduise pas sur une route dangereuse. Ou peut-être aurai-je souhaité que cela soit plus manifeste/ostentatoire dans ma lecture ? Parce que pour moi, ce n'est pas dans sa nature de négliger sa part émotionnelle. Cette dernière sera altérée, y comprit concernant ses coéquipiers. Une blessure qui ne peut se résorber, qui rinira par lui jouer des tours.

C'est pour cela qu'avoir une allusion à propos de Jax m'aurait plu. Sans même passer par lui, que Cassie se dise "il cherche un peu trop à me materner depuis que je suis revenue de là-bas, il semble un peu trop aux petits soins", ect. Cela aurait même pu fonctionner comme faisant croire qu'ils allaient se mettre ensemble, alors que tu aurais en vérité montré qu'un ami proche a senti ce processus émotionnel de fermeture chez elle.

Bon, je vais me calmer avec tout ça... Lol comme tu l'as dit, tu écris avant tout pour toi, et je ne fais que te proposer des possibilités pour faire autrement... Et ton silence sur mon autre point laisse clairement entendre la venue de l'épilogue. Que je n'aurai pas du tout vu venir sans LL-8, c'est certain ! Lol
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 831
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Dim 20 Nov 2022 - 11:02   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Hello ! Bon... Euh... Comment dire... Si je vous disais qu'il me reste une toute dernière histoire à vous raconter, un petit épilogue de rien du tout, une façon de boucler la boucle au sens propre comme au figuré, vous m'en voudrez pas ? :transpire:
LL-8 me connait bien. J'ai tendance à glisser une conclusion finale après avoir annoncé que tout était fini et... Ce sera encore le cas cette fois. Après ça, promis, j'en aurai fini avec cette trilogie et je n'y publierai plus le moindre texte. Je vous souhaite donc une excellente lecture et espère que cet épilogue saura vous plaire afin de conclure la trilogie de "Vauriens et Hors-la-loi" !

Epilogue


4 ap.BY
Station relais impériale « STI-285X », Bordure Extérieure


La pièce était plongée dans la pénombre la plus totale. Pas même une faible lumière ne permettait de distinguer les environs. La jeune Togruta au visage rouge parsemé de motifs blancs était régulièrement amenée sur cette chaise depuis maintenant au moins trois jours. Elle se passa la langue sur sa lèvre supérieure qui commença à picoter. Les derniers coups l’avaient bien amochée. Elle sentait de nombreuses coupures sur ses joues et ses tempes. Son œil droit, quant à lui, n’était plus aussi facile à ouvrir qu’il ne l’était la journée précédente. Quant à sa mâchoire, il valait mieux qu’elle ne la serre pas trop fort. Au moins, le goût de sang ferreux qu’elle avait pris l’habitude de goûter n’était pas présent et elle ne ressentait plus la douleur des liens qui lui maintenaient les mains derrière le dossier de la chaise. À vrai dire, elle ne sentait plus grand-chose entre ses poignets et l’extrémité de ses doigts depuis un petit moment. Une légère lueur vint soudainement éclairer la pièce dans laquelle elle se trouvait. La Togruta baissa les yeux et tenta d’ouvrir son œil à la paupière gonflée un peu plus, sans grand succès. Toutefois, sa vision était suffisamment claire pour distinguer ses pieds munis de bottes brunes qui lui arrivaient en-dessous des genoux. Entre eux, des tâches de sang parsemaient le sol de façon irrégulière. Certaines étaient récentes et lui appartenaient, d’autre, profondément ancrées dans le sol peu entretenu, provenaient forcément d’autres individus. Pourtant, de façon étrange, il y avait quelque chose d’artistique dans ce chaos et la disposition de ces traces d’hémoglobine. Bien sûr, cette pensée même était absurde, mais la jeune non-humaine commençait à voir une certaine complexité dans les motifs tracés. Le grincement caractéristique de la porte coulissante qui donnait accès à la pièce la sortit de sa réflexion.
C’est reparti.
La jeune Togruta releva la tête pour observer la silhouette qui venait d’entrer. Ses montrals tressaillirent et lui permirent de reconnaître son visiteur avant que ses yeux argentés ne se posent dessus. Il s’agissait du même humain de petite taille au teint blafard qui avait dirigé ses entretiens depuis son arrivée. Sa casquette d’officier verdâtre était toujours impeccablement vissée sur ses cheveux sombres toujours aussi gominés. Comme à son habitude, il soupira en la contemplant. Ce n’était pas lui qui frappait. Lui, il ne faisait que poser des questions auxquelles il ne parvenait pas à obtenir la moindre réponse. Néanmoins, il s’efforçait encore de maintenir cette attitude menaçante qu’il avait dû développer en regardant de mauvais holofilms.
Entrée du deuxième artiste dans 3…2…1…
Réglée comme une horloge, la deuxième forme bipède pénétra dans la pièce, humaine elle aussi, mais bien plus massive. Le colosse, vêtu de manière similaire, mais d’un grade différent, s’avança d’un pas lourd et régulier et s’arrêta juste derrière son officier supérieur. Le programme ne semblait pas avoir changé. Il parlerait. Elle se tairait et le dernier cognerait.
— Nous allons essayer autre chose aujourd’hui, commenta le petit au teint pâle.
Eh ben ça alors… Quelque chose a changé.
Une troisième silhouette engoncée dans un uniforme trop large pour lui se glissa dans la salle un sac à la main. Toutefois, aucun des deux autres officiers impériaux ne se tournèrent pour l’accueillir. Le plus haut gradé se contenta de la regarder avec un sourire sadique. Il n’avait pas fallu beaucoup de temps à la Togruta pour comprendre que cette homme aimait voir les autres souffrir, autant qu’il détestait se salir personnellement les mains. Elle haïssait ce genre d’individu et se réjouissait d’avance de lui faire ravaler ses dents trop blanches et trop lisses. De ses doigts squelettiques, il s’empara de son visage. Le contact provoqua sensation de froide répulsion qui la prit aux tripes et elle résista à l’idée de lui cracher au visage, cette fois-ci.
— Liana Zin, on s’assagit à ce que je vois, susurra-t-il à une distance bien trop proche de sa peau. Dommage que cela ne soit pas arrivé un peu avant, car j’ai quelqu’un à te présenter pourriture rebelle.
Il n’avait cité personne, mais il ne lui était pas difficile de deviner que le nouveau venu au sourire en coin était celui qu’il mentionnait avec cet enthousiasme dégoulinant.
Ce n’est pas trop tôt.
— J’ai besoin que tu me donnes ces informations, mais j’estime avoir perdu assez de temps comme cela. J’ai donc fait venir quelqu’un de plus… apte à obtenir ce que je veux, indiqua-t-il avant de la contempler et de secouer la tête. Ce qui est vraiment dommage, je dois dire.
Liana eut un faible rictus qui sembla le déstabiliser un instant et elle fit passer son regard en direction des trois hommes.
— Donc vous avouez enfin être un incompétent, se moqua-t-elle en retenant un éclat de rire à grande peine. L’acceptation de ses propres défauts est une avancée importante dans l’estime soi, mon grand.
Un masque de rage se plaqua sur les traits du petit officier qui se rua vers elle pour l’attraper à la gorge. Encore une fois, il n’osa pas frapper, bien trop incapable d’effectuer cette tâche par lui-même.
— Tu sais à qui tu t’attaques ?
— Évidemment, hasarda Liana, à ce qu’il reste d’un gouvernement corrompu en perdition.
L’Impérial la contempla, perplexe, comme s’il avait espéré obtenir enfin une réponse emplie de crainte.
— Quelle raclure effrontée, arrogante et totalement idiote.
— C’est la première fois que quelqu’un me traite d’idiote, je crois, rétorqua la prisonnière.
— Vous et votre misérable Alliance ne vous doutez pas de ce qui vous attend ! vociféra l’autre. Jusqu’à maintenant, vous avez été chanceux, mais tout cela va bientôt se terminer. Votre joyeuse bande finira réduite en poussière ! Tu es aussi idiote que tes camarade d’oser imaginer pouvoir vous opposer à l’Empereur.
Liana aurait voulu essuyer les postillons désagréables qu’il avait projeté sur son visage, mais ses mains liées l’en empêchèrent et elle soupira.
— Vous dites que je suis idiote, c’est cela ? Alors dites-moi ? Parmi vous deux, exemplaires officiers impériaux, lequel a remarqué que votre soit disant expert en torture porte son insigne à l’envers ?
Le regard du petit blême passa de l’incompréhension à la stupeur en s’arrêtant sur une faible réflexion avant que quatre détonations ne retentissent. Il fut le premier à s’écrouler la tête la première, alors que le colosse tituba avant de se décider à tomber trois trous fumants dans le dos. Le troisième humain avait encore son blaster levé. Son expression parfaitement déterminée changea néanmoins, lorsqu’il passa sur elle.
— À l’envers ? Tu es sûre ?
— Positive, répondit Liana en levant les yeux au ciel. Le rouge va en-haut. Combien de fois j’ai dû te l’expliquer, Jad ?
Jaden Dawnwalker rengaina son blaster dans son holster avant de se débarrasser de la veste trop ample d’officier et de se placer derrière elle.
— Je suis persuadé que tu ne l’as jamais fait, s’obstina-t-il alors qu’elle entendait le cliquetis au niveau de ses menottes. Je m’en serai souvenu. De plus, je suis plus habitué aux armures.
La serrure lâcha et ses mains furent immédiatement libérée. Sans hésiter, la Togruta se leva et massa immédiatement ses poignets afin d’y rétablir la circulation. Son ancien partenaire vint alors se ranger devant elle et elle prit un instant pour contempler son visage. Elle ne l’avait pas vu depuis près d’une année et la barbe relativement bien taillée qu’il arborait était une nouveauté.
— Jolie pilosité, commenta-t-elle en souriant.
L’homme se gratta sa barbe sombre d’un geste pensif, sans doute moins convaincu qu’elle.
— Dina dit que ça me donne un air un poil plus respectable, en plus de couvrir les cicatrices. Personnellement, je trouve cela trop propre.
Liana eut un léger sourire. Elle était bien consciente que son ami n’était pas du genre à adopter une apparence aussi peu négligée, mais il le faisait pour sa femme. Le contrebandier solitaire qu’elle avait rencontré une quinzaine d’années plus tôt avait évolué.
Et plutôt dans le bon sens.
— On devrait bouger, commenta cependant Jaden. On parlera de mon nouveau look plus tard.
— Tu as raison, approuva Liana en hochant la tête.
Jaden jeta un œil à l’extérieur de la pièce et elle en profita pour récupérer le blaster de l’un des deux Impériaux. Elle en vérifia la charge, puis se rangea derrière son ami avant qu’une forme blanche ne saute sur l’épaule de l’homme, qui effectua un bond de surprise avant de reconnaître la créature. Les yeux écarquillés et paraissant chercher ses mots, il finit par lancer un regard noir à l’animal à la fourrure étincelante, puis à la Togruta.
— Je déteste quand il fait ça ! s’agaça-t-il. Je sais qu’il le sait !
Liana se contenta de gratter la tête du Sciuridamii qui ronronna de plaisir en fermant ses petits yeux rouges.
— Skip t’apprécie, commenta-t-elle en souriant. Il est bien plus discret en général.
Jaden grimaça, le rongeur toujours confortablement juché sur son épaule.
— Discret, oui. D’ailleurs, il est sorti d’où ?
L’homme avait commencé à progresser dans le couloir en posant la question. Il restait à attentif au moindre signe qui aurait pu indiquer que leur tentative d’évasion avait été repérée.
— Je l’avais envoyé chercher Deevee, répondit Liana en le suivant. Je ne sais pas où ces fichus casquettes vertes l’ont emmené.
De son côté Jaden semblait considérer une série de portes présentes dans les environs. Liana ignorait si d’autres prisonniers étaient présents sur la station. Elle savait que les Impériaux étaient en effectifs réduits et une distraction ne serait pas de trop.
De plus, tout ennemi de l’Empire est, généralement, mon ennemi.
Le regard brun du contrebandier assagi croisa le sien et ils se comprirent immédiatement. Chacun d’eux pressa le bouton de la porte près de laquelle ils se trouvaient. La pièce face à elle était vide. En revanche ce n’était pas le cas de l’autre. Deux Zabraks amaigris s’y trouvaient au milieu des froides parois ébènes. Il y avait bel et bien d’autres personnes enfermées sur la station.
— C’est votre jour de chance, annonça Jaden en leur jetant le blaster qu’il avait certainement récupéré sur le colosse. J’espère que vous êtes en état de vous débrouiller et de libérer les éventuels autres prisonniers. Si vous voulez faire payer vos geôliers et partir d’ici, c’est le moment.
Les Zabraks parurent hésiter, avant de les contempler tour à tour. Ils croyaient à un piège, c’était évident. Sans aucun doute, étaient-ils coincés ici depuis plus longtemps que la jeune Togruta.
— Vous êtes avec la Rébellion ? demanda, toutefois, l’un d’eux avec méfiance.
— La dame, oui, soupira Jaden en pointant la Togruta du pouce. Moi, je suis à temps très partiel.
Les deux non-humains ne bougèrent pas immédiatement et Jaden décida d’ouvrir de nouvelles portes, imité par Liana avant que les deux Zabraks se décident à faire de même. La plupart des cellules étaient vides, mais ils parvinrent à libérer près d’une douzaine de prisonniers. Certains étaient plus en forme que d’autres, mais tous étaient encore en état de se déplacer. La native de Shili ne reconnaissait aucun d’entre-eux et ne s’attarda pas à en savoir plus. Elle suivit son ami qui avait déjà pris un peu d’avance et entendit très vite les pas des autres prisonniers qui la suivaient. Rapidement, Skip commença à émettre une série de sifflements qu’eux seuls pouvaient entendre et sauta contre une paroi en s’accrochant aux câbles électriques apparents. Jaden leva les yeux vers lui.
— Je crois qu’il a trouvé Tic-Tac.
Liana approuva et s’engagea dans le couloir aux parois aussi métalliques qu’uniformes avant qu’une voix derrière elle ne l’interrompe.
— L’armurerie et la sortie sont par-là !
Il s’agissait d’une jeune humaine à la peau sombre et aux courts cheveux noirs. Elle s’était arrêtée à l’intersection et les contemplait avec une pointe de doute affichée dans ses yeux olivâtres.
Elle se préoccupe de nous ?
— On doit faire un détour, mais ne vous inquiétez pas pour nous ! indiqua Liana. Contentez-vous de trouver l’échappatoire la plus directe. On se débrouillera !
La femme parut hésiter, puis répondit par un signe de la tête.
— Merci, déclara-t-elle néanmoins. Que la Force soit avec vous.
La Togruta ne répondit pas et partit immédiatement à la poursuite de Skip et de Jaden qui progressaient rapidement dans le couloir. Il ne fallut que quelques secondes pour qu’ils tombent nez-à-nez avec le premier stormtrooper. Son partenaire fut plus rapide que le soldat en armure, qui s’écroula un trou fumant au cœur de son armure trop fragile pour absorber l’impact. Lorsqu’il toucha le sol, une alarme commença à retentir dans une synchronisation que Liana aurait pu trouver amusante dans d’autres circonstances.
— Il va falloir se dépêcher, signala-t-elle en se remettant à courir.
— Donc aucun des gars qu’on a secouru ne faisait partie de tes amis ? demanda soudainement Jaden.
— Non. J’étais en solo sur ce coup.
Skip siffla un avertissement et des cris retentirent devant eux lorsqu’ils arrivèrent à une intersection. Ils se plaquèrent contre la paroi, alors que quelques stormtroopers et un officier traversaient.
— En solo ? Je sais que ta copine était désespérément coincée, d’où ma présence actuelle, mais tu ne pouvais pas prendre Neeva avec toi ?
Liana s’inquiéta un instant à la mention de Siuu Linn, réalisant ce que la Twi’lek avait dû ressentir en réalisant qu’elle avait soudainement disparu des radars sans renforts. Cependant, elle ne put s’empêcher de sourire en se remémorant son visage. La Togruta était encore que surprise que leur relation fonctionne encore aussi bien après près d’une dizaine d’années. En vérité, elle espérait même, pour la première fois avec autant d’envie, que celle-ci ne prendrait jamais fin
C’est donc elle qui t’a appelé. J’aurais dû m’en douter.
Dans l’autre couloir, les Impériaux étaient passés. Tous deux patientèrent un instant, mais les corridors continuèrent de rester vide et ils reprirent leur route.
— Cela devait être une récupération de renseignements simple, répondit-elle tout de même en gardant un œil sur le Sciuridamii qui progressait sans hésiter, parfaitement conscient de son environnement.
— Je croyais que c’était le rôle des gars d’Adamant de gérer ce genre de situation, grommela Jaden en se plaçant à sa hauteur.
Il ne va pas apprécier.
— C’est justement Adamant qui m’a confié cette mission.
Au même instant, Skip s’arrêta en-dessus d’une porte et émit de nouveaux sons les encourageant à y entrer. Les deux vauriens se plaquèrent de chaque côté de la porte et Liana posa sa main sur la commande d’ouverture.
— Je te jure que si je le croise, il va m’entendre, promit Jaden avant que la Togruta n’ouvre la porte.
Ils pivotèrent dans un même mouvement pour apercevoir trois Impériaux en uniforme noir se retourner avec surprise. Deux furent atteint par un trait rouge, mais le dernier eut le temps de dégainer son arme avant qu’une forme, invisible pour lui, ne lui saute au visage toutes griffes dehors. Cette distraction fut suffisante pour que Liana fasse feu. En quelques secondes, tout était terminé et seule l’insupportable alarme résonnait encore autour d’eux.
Deevee, où t’ont-ils mis ?
La réponse lui parvint en moins de temps qu’il lui avait fallu pour se poser la question. Sur une étagère, déposé négligemment, se trouvait la caractéristique forme sphérique noire et argent aux oreilles de Loth-cat. Elle accourut à ses côtés et s’empressa de contrôler qu’il était encore fonctionnel. Par chance, les Impériaux ne semblaient pas s’y être trop intéressés et elle put le réactiver sans grande peine. Les lumières bleutées au niveau de ce qui ressemblait à des yeux et à une bouche clignotèrent un instant, puis changèrent dans diverses expressions avant de s’allumer complètement dans une expression étonnée.
— Mademoiselle Liana ! s’exclama-t-il immédiatement. Nous avons été repérés ! Il faut vous échapper et…
Le petit 2-EV venait d’activer ses répulseurs. Il pivota sur lui-même pour reconnaître son environnement et remarqua la présence de Jaden.
— Monsieur Jaden ? Que faites-vous ici ? Attendez, dois-je comprendre que nous ne sommes plus sur Kijimi. J’ai les circuits internes en vrac et l’impression que mon intimité a profondément été bafouée, récemment, sans en réaliser la cause exacte.
Mais tu es toujours le même.
— Tic-tac, le coupa rapidement Jaden. Station impériale. Évasion. Danger. On se dépêche.
— Encore ?! s’exclama le droïde, déclenchant un regard interrogateur chez le contrebandier. Je veux dire… Oui, allons-y afin de faire face à cette situation si inhabituelle pour Mademoiselle Liana et moi-même ! Oh ! Que je suis perturbé par ce moment si peu vécu !
Note personnelle : Améliorer ses talents de comédiens.
La bruyante alarme s’intensifia soudainement d’une façon qui ne plut pas à la Togruta dont les lekkus bleu et blanc commencèrent à vibrer sous le coup de l’inquiétude. Jaden, lui, la dévisageait encore.
— On en parlera plus tard, décida Liana en poussant Deevee dans le couloir alors que Skip sautait habilement sur son épaule.
Son partenaire ne protesta pas et la suivit immédiatement dans sa course. Le long des corridors gris, se détachaient à présent plusieurs lumières de secours rougeâtres. L’un des générateurs de secours de la station avait visiblement pris le relais.
Ce qui signifie que les prisonniers ont l’intention de causer autant de dégâts que possible avant de partir.
— On doit se dépêcher ! signala-t-elle en réalisant leur situation. Quel est le plan ? Tu as un plain, hein ? Je suppose que tu n’as pas débarqué en uniforme à bord du Rebelle.
Jaden ne s’arrêta pas, mais tourna légèrement la tête dans sa direction pour lui répondre.
— Évidemment que non, mais il n’attend que mon signal pour nous récupérer dans le hangar. Ne t’inquiète pas, j’ai tout planifié.
Effectivement, son ami avait tout planifié et tout semblait se passer trop bien en comparaison avec ce qu’elle connaissait de lui. Un pressentiment désagréable s’empara d’elle, mais elle le chassa rapidement. Ils continuèrent leur course et tombèrent sur le cadavre de l’un des deux Zabraks qu’ils avaient secouru un instant plus tôt, ainsi que sur ceux de deux stormtroopers. Les évadés continuaient leur route vers les hangars qu’ils visaient et, au loin, le bruit de l’affrontement s’intensifiait. Ils accélérèrent et aperçurent le petit groupe en plein affrontement avec une poignée de commandos en armure, confirmant à Liana la maigre garnison présente. L’Empire périclitait, manquait d’effectifs, de temps et de soldats entrainés désormais. Leur fin se rapprochait à une vitesse qu’ils refusaient d’accepter et cela la troublait de plus en plus. Beaucoup de ces hommes et femmes étaient endoctrinés par un gouvernement auquel ils ne devaient rien, mais qui leur prenait tout. Sa vision du conflit avait changé au cours des dix dernières années. Désormais, Elle s’impatientait de le voir s’éterniser, emportant de plus en plus de vies dans les deux camps, mais aussi parmi ceux qui se retrouvaient inclus contre leur volonté.
Ce que j’ai vu, ce que j’ai fait pour la Rébellion.
Ce moment de réflexion faillit lui être fatal et ce fut l’avertissement de Skip qui lui permit de pivoter à temps pour faire feu sur l’officier qui déboulait du couloir sur sa gauche. Le tir le toucha à la jambe et une rafale en provenance de l’arme de Jaden fut suffisante pour l’achever. Cependant trois autres Impériaux apparurent à sa place pour les forcer à se mettre à couvert. Plus loin, les anciens prisonniers s’étaient élancés dans le hangar. Elle doutait qu’ils se préoccuperaient de leur absence.
— Tu es sûr que le Rebelle arrivera à temps ?
L’Alderaanien plaqué contre la paroi la regarda avec une expression choquée qui en disait suffisamment sur la réponse qu’il comptait lui donner. Elle ne lui laissa pas le temps de la formuler et se mit à découvert pour faire feu. Les Impériaux plongèrent et elle profita de ce court répit pour sauter hors de sa cachette, afin de se rapprocher de leur sortie.
— Pourquoi toujours autant de stress ?! s’exclama Deevee derrière elle. Je suis à peine en cours de recalibrage initial de mes processeurs !
Liana continua sa course, Jaden et le 2-EV sur ses talons. Autour d’elle le bruit des sirènes se mélangeait, désormais, aux impacts des lasers sur les murs. Elle sauta au-dessus du corps de l’un des évadés pour enfin pénétrer dans le hangar, juste à temps pour observer une navette de classe Lambda filer en direction des étoiles, ses ailes se déployant sous sa structure.
Au moins, certains auront pu retrouver la liberté.
— Dawnwalker au Rebelle Rouge ! ordonna la voix de Jaden derrière elle. C’est le moment, ma puce !
Une série de grésillements lui répondit et une grimace identique à celle de son ami se dessina sur le visage de la Togruta.
— J’espère que Dina t’a entendu ! espéra-t-elle alors qu’une grenade explosait trop près à son goût, là forçant à rejoindre Jaden derrière une caisse de matériel.
— Qu’est-ce que tu as dit ? l’interrogea Jaden en hurlant.
— Dina a intérêt à se dépêcher !
L’Alderaanien fronça les sourcils, comme s’il essayait de saisir les paroles de la jeune Togruta.
— Dina ? Elle est en pleine série d’intenses négociations humanitaires sur Mimban. J’ai préféré ne pas la déranger.
Cette fois se fut au tour de Liana de se retrouver dans la plus totale incompréhension, alors que d’autres stormtroopers débarquaient dans le hangar en faisant feu. L’odeur d’ozone s’intensifia.
— Attends, tu ne viens pas de dire que…
Jaden se redressa immédiatement pour répliquer et un Impérial bascula violemment en arrière sous les encouragements de Deevee.
Une minute… « ma puce »…
— C’est une blague !
— Quoi ? demanda son ami entre-deux rafales assourdissantes.
Liana l’attrapa immédiatement par le bras pour le forcer à lui faire face et rencontrer son regard furieux.
— Elle a huit ans !
C’est alors qu’un bourdonnement qu’elle aurait reconnu entre mille émergea derrière eux. Ils se retournèrent pour apercevoir la forme écarlate caractéristiques d’un cargo corellien de modèle YT-2400 apparaître à l’entrée du hangar. Les tirs des Impériaux cessèrent un instant. Sûrement se demandait-il quelle nouvelle stratégie adopter face à ce nouvel événement et s’il existait un paragraphe dans le manuel qu’on leur fournissait à ce sujet.
— Elle est bien meilleure que moi au même âge et Zoomer copilote, répliqua Jaden calmement. Il n’y a pas à s’inquiéter.
C’est à ce moment que le Rebelle Rouge, se repositionna légèrement dans un mouvement peu maîtrisé, manquant tout juste de percuter le sol avec son ventre. Liana foudroya immédiatement son ami du regard, alors que le pilote du cargo corrigeait son erreur en déployant la rampe.
— On va en causer, Jad !
Le contrebandier prit une expression faussement accablée, avant de lui présenter un sourire en coin. Il s’élança à toute vitesse en direction de son vaisseau et Liana l’imita.
On va en causer et pas qu’un peu.
Les Impériaux semblèrent se réveiller au même instant, car un trait rouge fila juste au niveau de son épaule, déclenchant un sifflement de la part de Skip qui décida de se mettre à couvert au niveau de sa poitrine. Le cœur de la Togruta battait la chamade et elle sentait ses poumons s’enflammer sous le coup de l’effort intense. Jaden, accompagné de Deevee, refermait déjà la rampe, alors qu’elle s’approchait. Elle sauta et son ami la tira à l’intérieur.
— Ils installent un canon E-Web ! hurla ce dernier, entre deux respiration bruyantes, en se précipitant dans les coursives familières de l’YT-2400.
Le souffle court, Liana l’imita et emprunta le couloir sur sa droite, passa devant la zone de détente, encore une fois réarrangée, sur sa gauche. Son regard s’attarda néanmoins sur la forme caractéristique de l’unité R2 verte et blanche connectée à un terminal, vers laquelle Deevee filait en agitant ses petits bras tout en débitant une série de mots. Zoomer lui envoya une série de jurons accueillants et la jeune non-humaine se contenta d’un clin d’oeil avant de dépasser les quartiers du capitaine pour émerger dans le cockpit.
— Blast ! jura une petite voix en provenance du siège de pilote sur lequel s’était appuyé Jaden. J’ai encore oublié le train d’atterrissage !
— Mais tout le reste était très bien, déclara l’homme aux cheveux bruns d’un ton affectueux. Tu peux me laisser la place ?
Une petit silhouette bondit, immédiatement, du siège du pilote, alors que Jaden s’y positionnait. Liana sourit en observant la petite humaine qui semblait avoir encore grandi depuis leur dernière rencontre. Ses longs cheveux bruns, au sein desquels quelques plumes argentées étaient tressées dans une mèche céruléenne, étaient aussi mal coiffés que ceux de Jaden. Son visage pâle couvert de quelques tâches de rousseurs était transformé par l’excitation et ses yeux noisette pétillèrent lorsqu’ils se posèrent sur la Togruta dans une joie évidente.
— Oh salut tata ! Je te laisse le siège pour cette fois, s’amusa la gamine sa main gauche indiquant la position du copilote alors que la droite se refermait sur un pendentif cristallin luisant d’une lumière verte. Tu me raconteras toute l’histoire quand on sera en hyperespace, hein ?
Liana lui rendit son sourire et ébouriffa la tignasse de l’enfant avant de sauter dans le familier fauteuil de cuir. Skip sauta de son épaule et elle put entendre les rires espiègles derrière elle. Machinalement, la jeune Togruta effectua les réglages nécessaires alors que, en diagonale du cockpit, elle pouvait voir les stormtroopers installer un nouvel armement sous un feu nourri en provenance de leur appareil. Dans le système de communication, une nouvelle série de sifflements faussement mélodieux retentit.
— Ouais, ben contente toi de tirer et, moi, je nous sors de là ! répondit sèchement Jaden en basculant certains interrupteurs. On s’accroche !
Le cargo s’éleva et pivota, alors que le E-Web finissait d’être positionné pour cracher des flammes écarlates qui vinrent s’écraser sur le bouclier du vaisseau.
— Vous voulez jouer à ça ? Vraiment ? demanda Jaden avec un sourire agacé. Très bien.
Alors que l’YT-2400 partait en marche arrière, il pressa une commande et une torpille à proton fila en direction des Impériaux avant de tous les éblouir d’une intense et explosive lueur blanche. Le pilote ne perdit pas de temps et fit virer le Rebelle Rouge en direction des étoiles
— Fallait pas toucher à elle, murmura-t-il alors qu’ils filaient maintenant, seuls, en direction du fond d’encre.
Le souffle de Jaden était enfin retourné à la normal, comme celui de Liana qui serra l’avant-bras de son ami.
— Merci d’être venu me chercher.
Il se tourna vers elle, son familier sourire en coin. Aucune parole n’était nécessaire en cet instant, ils s’étaient autrefois promis de toujours être là l’un pour l’autre et rien ne pourrait l’empêcher. Beaucoup de chose avaient changés en dix ans, la Togruta en était consciente. Cependant, le lien qui l’unissait avec l’Alderaanien n’avait jamais été altéré par les épreuves et elle restait persuadée qu’il ne le serait jamais. Malgré son manque de conviction pour l’Alliance, Jaden avait toujours répondu présent et avait même effectué quelque rares missions de soutien depuis la destruction de sa planète natale. Tous deux ne pouvaient concevoir de laisser un tel événement se reproduire. Il croyait en elle. C’était la vraie raison de sa présence.
— On peut te déposer quelque part, tante Liana ? demanda soudainement la voix de la gamine dans leur dos.
Les yeux de la jeune Togruta se posèrent sur elle un instant, alors qu’elle semblait toujours plongée dans un jeu de chatouille avec Skip, puis revinrent sur le regard si semblable de Jaden, qui haussa les épaules.
— Je peux faire un détour, confirma-t-il.
Liana hocha la tête reconnaissante avant de fixer les étoiles devant elle, se remémorant lentement ce qui l’attendait dans un futur bien trop proche.
On ne peut pas laisser un tel événement se reproduire.
— Sullust, déclara-t-elle simplement. Nous avons tous rendez-vous dans le système Sullust.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Dim 20 Nov 2022 - 21:49   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Désolée d'avoir ruiné la surprise de l'épilogue :paf:

Chapitre lu!
Excellent, à tous points de vue. 10 ans ont donc passé, c'est incroyable! J'ai beaucoup beaucoup aimé, un des meilleurs chapitres de ce troisième tome. Tout colle, tout s'emboîte, la nostalgie est présente et en même temps, de nouvelles possibilités s'ouvrent. C'était une très belle manière de terminer cette saga.
Je note que Jaden suit les activités de l'Alliance de loin. Je n'ai pu m'empêcher de me demander s'il avait revu/su pour Hajoo. Je note aussi que tout le monde se porte bien en 4 ABY : 1/ je me souviens de quand on écrivait le spin-off que c'était une possibilité et je comprends aujourd'hui pourquoi ! 2/ ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une écrivaine sourde ^^

Et c'est donc toute une saga qui se termine. Ca mérite un gros post bien larmoyant tout ça.
J'ai pris ton récit en cours au 6e chapitre du tome 1 en 2018 (!) et je n'ai jamais lâché depuis (même si j'avais moins commenté le tome 2). J'ai aimé ton style, tes personnages attachants (mention spéciale à mon vaurien préféré), tes méchants superbement bien écrits (Deathtrooper et Nautolan pirate font très bon ménage mdr), les réparties tellement naturelles de tes personnages, le côté très visuel de ta saga, et j'en passe.
Vauriens et Hors-la-loi aura été mon coup de cœur depuis le début (je garde une place particulière pour le 1er tome). Tu as su être consistant du début à la fin et transmettre une bonne dose d'émotion à chaque chapitre. Je suis honorée d'avoir pu y participer un peu de loin!

Merci beaucoup pour cette trilogie! Je relirai cette fic', tu peux me croire.
Encore bravo pour le travail abattu!
Je ne sais pas si tu comptes raccrocher la plume ou non, mais je reviendrai pour tes prochaines œuvres, Jaden ou pas (mais te connaissant, si tu écris, tu y feras mention ^^).

Merci pour ces quatre années de Vauriens!!
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1235
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar mareva_mae » Lun 21 Nov 2022 - 9:58   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

J'étais toute fière d'avoir lu les derniers chapitres et ... Bam, épilogue :paf:

Bon tant pis, je te fais quand même un bref retour sur ces quatre derniers chapitres officiels et je me garde l'épilogue au chaud pour dans la semaine :cute:

Je n'ai pas grand chose à dire au final sur ces derniers chapitres de conclusion, oui c'est un peu long et on aurait très bien pu arrêter l'histoire quand Jayden et Dina décollent, après leurs adieux avec Liana mais... Auteur comme lecteur, je pense qu'on avait tous besoin de faire nous aussi nos adieux à ces personnages. Après trois magnifiques tomes (vraiment, je pense pouvoir dire sans trop m'avancer que ton T1 est pour l'instant mon coup de cœur imbattable de ce forum), c'est bienvenue d'avoir le temps de voir où chacun se trouve après l'affrontement final. On aurait sans doute pu s'en passer, mais c'est rassurant de savoir chacun "à sa place" : Jayden et Dina ensemble, Liana avec les rebelles de Katooni, Cassie avec la famille qu'elle s'est choisie. J'ai d'ailleurs particulièrement apprécié son passage, où on la découvre de nouveau froide et concentrée sur sa mission. À mon sens, le choix qu'elle a fait conditionne ses réactions et son comportement : en tournant le dos à Jayden, elle laisse de côté tout ce qui pouvait exister d'elle en dehors de l'Empire. C'est presque une origin story de méchante, qui pourrait en faire une tueuse froide et méthodique, qui sert religieusement l'Empire puisqu'elle n'a plus que ça... Bon j'ai parcouru les retours de mes camarades, en effet on aborde chacun les personnages avec nos sensibilités perso. En tout cas j'ai adoré l'arc de Cassie et je regrette presque de ne pas avoir plus eu son point de vue sur ce tome :transpire:

En tout cas, avant de lire ce fameux épilogue, je voulais vraiment te féliciter pour ton traitement des personnages féminins sur cette trilogie. C'était un vrai plaisir de lire un trio de femmes aussi nuancées et en dehors des clichés, entre Liana, Dina et Cassie (même Katooni). En tant que lectrice, j'ai vraiment été marquée par ton approche toute en finesse sur ce sujet :cute:

Bref, je reviens très vite pour cet épilogue du coup :shock:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 489
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Loucass824 » Lun 21 Nov 2022 - 12:00   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

"LL-8 me connait bien", ça c'est certain, la seule à avoir vu juste ! Et non, il n'y a pas à être désolée d'avoir gâché la surprise, je le serai personnellement senti idiot d'articuler un speech de félicitations et de remerciements alors que l'épilogue arrivait ensuite... Épilogue donc !

Bon, honte à moi de mettre rendu compte que c'était 4 ans "après" Yavin pendant la lecture... Car je pensais tout d'abord à "avant"... Lol dès les premières lignes, j'ai soufflé en voyant qu'on suivrait Liana. Bigre que j'ai du mal avec elle depuis... Voilà. Mais une fois que j'ai compris la chronologie, ça m'a moins dérangé, suffisamment décorrélé des aventures habituelles. On se trouve dans ce que de mon côté j'avais personnellement dénommé comme Grand Démantèlement. J'ai beaucoup aimé l'idée, peu exploitée je trouve, enfin de ce que je connais personnellement.
Imaginer la traque de renégats impériaux, qu'ils conservent leur arrogance ostentatoire, ne laissant plus que les plus fanatiques et résolus dans la course, ect la retranscription m'a beaucoup plu ! Celle de Liana en souffrance également, on est bien dans les bottes de quelqu'un qui sert de punching-ball depuis des jours. Quand tu as parlé d'un colosse, je voyais revenir le titan cuirassé du tome 1. C'est dire à quel point ce simple terme me marque ! Lol

Lorsque le sauveur était Jaden... J'ai soupiré de nouveau. La vérité apparaît ensuite, et savoir qu'il n'est pas un pur rebelle était rassurant. Mais jusqu'à ce point, tu donnes l'impression qu'il a fini par la rejoindre dans son combat, ce qui m'a un peu déçu, car cela ne lui ressemblait pas. Je trouvais cela beaucoup trop facile. Mais une fois que j'ai compris que ce n'était pas vraiment le cas, de nouveau j'étais en plein dedans ! Liana est donc en couple (on s'en doutait), on fait le tour des relations et des visages connus. Étonné que Skip soit en compagnie de Liana. Sans la confirmation que l'autre bougre est mort, j'ai l'impression que la bestiole change aisément de maître. Mais c'est un détail. Deevee fait toujours le boulot, bien sympa de le voir !

Vraiment, tout le long, on a la vibe du début de ton récit, cette petite nostalgie qui fait plaisir (même si ça ne date pas de bien loin pour moi), et je gage que cela devait être l'intention d'une manière ou de l'autre. C'est très plaisant et fonctionne très bien. Très naturel, sans en faire trop. Jusqu'au moment fatidique... Le "ma puce", dès lors que ce n'était pas Dina, je l'ai vu venir. Et j'ai lâché un "oh nan il a pas fait ça !"... Lol ça m'a sorti du truc jusqu'à la fin. Je n'aime vraiment pas le coup du gamin qui n'est pas à sa place, capable de choses invraisemblables, ect ect. Sans compter l'image que cela donne de Jaden en tant que père, élément assez grave qui est pris avec une légèreté... Déroutante. J'ai suivi la fin de ce très sympathique épilogue, mais plus moyen d'être touché d'une manière ou de l'autre après cela. Désolé, mais c'est vraiment de trop à mon sens. C'est ton choix, donc tu fais ce que tu veux, c'est bien normal. Mais cela atténue la singularité du ton de ta narration je trouve, ma suspension consentie d'incrédulité vole en éclat devant ce détail.

Bon, comme tu le vois, je suis passé par plusieurs phases ! Lol Liana comme point de vue et Jaden qui débarque étaient négligeables, très clairement, donc j'étais bien dedans. Mais le dernier, et pas des moindres... Je ne vais pas insister trop dessus, car ce ne serait pas sympa. Car vraiment, c'est un ressort/pivot narratif que je déteste bien salement et qui m'agace... Également, une petite pensée pour Cassie... Tout le monde a le droit à son moment de "où est-ce que cela en est", mais pas elle. Alors que tu mets en scène une période où la pauvrette doit être au plus mal. Elle a "fait le choix" de retourner vers l'Empire, mais ici on voit où son choix a dû la mener. On savait déjà, mais cela me donne une certitude sur le fait qu'elle a mal fini pour son allégeance qu'elle avait déjà subie de base à cause de Jaden et Liana. Je ne peux m'empêcher de songer à elle, c'est ainsi... Que Jaden ait cessé d'être passif à cause d'Alderaan est très cohérent par contre. Tu l'amènes sans trop forcer, et cela passe tout seul, la justification de sa présence alors qu'il était censé passer à autre chose. Sullust, ça ne me dit rien alors qu'on sent que c'est important.

Donc c'est enfin terminé ! Je te remercie de nous avoir proposé cette superbe saga ! Même si j'ai pris le train assez tardivement, et que je suis tes aventures depuis bien moins longtemps que d'autres, je n'oublierai pas tes récits, c'est certain. Un temps de lecture conséquent de cette année, où j'ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans tes récits. Fini la lecture des oeuvres de Mandoad... Alors évidemment, tout n'était pas parfait. Mais je pense que mes nombreux pavés témoignent du plaisir que j'ai pris d'avoir lu une telle œuvre de qualité. Sur une période qui ne m'intéressait pas forcément de base, ou l'absence de Jedi me freinait, raison pour laquelle j'avais tenté Une lueur dans l'obscurité. Mais un choix que je n'ai pas regretté, même s'il a fallu carburer pour rattraper mon retard, retard accentué par la contrainte de passer par le cross over, puis les nouvelles de LL-8... Mais tout cela en valait vraiment la peine, vraiment. Moi qui déplore souvent les inconvénients et les défauts des univers connectés comme on le voit au cinéma pop culture, ici, cela prend beaucoup de sens.

Le protagoniste, même s'il est bien écrit, n'était pas ce que je préfère' chose plutôt rare, car les récits qui me plaisent le sont souvent par le protagoniste. Mais Dina tout d'abord, et surtout Cassie ensuite, vraiment, j'ai adoré, des persos qui resteront. Même si je suis le seul pour Cassie... Ou plus vraiment, car Mareva l'apprécie elle aussi ! Bon, apparemment pas pour les mêmes raisons, et non pas animée par les mêmes regrets que moi... Lol mais une nouvelle preuve de ta finesse d'écriture, que deux lecteurs différents accrochent bien avec un perso, mais conservent une sensibilité bien différente à son sujet !

Je pourrais faire encore très long et répéter ce que j'ai déjà dit à maintes reprises sur d'autres messages (et on sait que j'en suis capable). Mais tes récits sont de nouvelles preuves que la fanfiction est tout sauf de l'amateurisme ou un manque de soin à tous les étages. Je ne peux malheureusement plus dire que j'ai hâte d'avoir la suite. Mais c'est ainsi. Encore merci pour ces récits, et surtout un grand bravo d'avoir accompli tout ce travail et produit une œuvre d'une telle qualité ! Je me demande ce que te réserve l'avenir dans l'écriture, mais tu t'es ici créé une fanbase qui, je pense, ne demeura pas insensible à tes futurs projets !

A très vite sur le forum !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 831
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Lun 21 Nov 2022 - 15:26   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Merci à tous pour vos retours ! Eh oui, on y est, 4 ans et demi après avoir osé proposer quelque chose, ouvert à la lecture, aux commentaires et aux éventuelles critiques, suite au plaisir que j'avais eu sur le Cadavre Exquis (j'ai relu ce truc, il y a quelques temps et mon dieu... Qu'a-t-on fait ? :transpire: ), 4 ans et demi de développement d'une histoire, d'une trilogie que je n'avais pas vu venir, on est au terme.
Lorsque j'ai posté le premier chapitre, j'avais une vague histoire en tête pour tâter le terrain: Celle de deux vauriens qui passent d'une galère à l'autre suite au vol d'un vaisseau à un gros poisson. Puis sont venus les retours particulièrement positifs de Den et de L2 dès les 2-3 premiers chapitres et cela m'a mis un coup de fouet. "Et si ce que j'écrivais n'était, en fin de compte, pas si mauvais. Le scénario s'est développé, le Deathtrooper a été ajouté, ainsi qu'une escouade Nexu qui ne devait être qu'un petit groupe de stormtroopers et l'histoire a déroulé dans mon esprit. Sans parler de LL-8 et son fameux JADEEEEEEEEEEEEEEEEN ! qui m'ont pris de court. Si je m'étais attendu qu'un personnage ferait cet effet à l'époque (sans parler de l'analyse psychologique de Loucass sur Cassie 4 ans plus tard)... :lol:
Et si Jaden avait plus a raconté que l'histoire du contrebandier de base ? Où Liana et lui se sont-ils rencontrés ? Où est le droïde indissociable à tout Star Wars (Est alors arrivé Zoomer, à la croisée entre Chopper et Whistler pour ceux qui connaissent) ? L'Empire a pris de l'importance et Cassandra est venue s'y ajouter, puis les clins d'oeil ont finalement rapproché toute cette équipe de la grande histoire existante et c'était fichu... Il allait me falloir bien plus que quelques chapitres de 10'000 caractères pour raconter tout ce que je voulais. Les chapitres ont fini par doublé de volume et on gagné en complexité. Comme beaucoup ici, mon préféré restera le premier tome pour cette tentative bien reçue et pour le récit à plus petite échelle qui m'avait moins bridé à l'époque. 4 ans et demi plus tard, me voilà à lire tous ces commentaires généralement enthousiastes, alors que je n'avais pas imaginé me trouver ici à vous répondre (et encore moins avec une trilogie, une autre histoire et encore moins une collab' dans les tiroirs), ni à échanger autant avec d'autres auteurs talentueux. Donc un immense merci à vous tous pour vos retours et votre fidélité car, bien que j'écrive toujours pour moi, sans vraiment me soucier de si les partis seront ce que vous espérez, ce sont vos commentaires qui m'ont motivé à continuer à poster régulièrement ! Je pourrai m'étendre des heures sur le processus de création et sur le pourquoi du comment, mais je vais arrêter mon petit pavé ici pour répondre à vos derniers messages:

LL-8:

LL-8 a écrit:Excellent, à tous points de vue. 10 ans ont donc passé, c'est incroyable! J'ai beaucoup beaucoup aimé, un des meilleurs chapitres de ce troisième tome. Tout colle, tout s'emboîte, la nostalgie est présente et en même temps, de nouvelles possibilités s'ouvrent. C'était une très belle manière de terminer cette saga.

Heureux à lire, le retour aux sources et la dimension qui me convenait mieux lors du premier tome y est sûrement pour beaucoup et l'écriture est venue tellement facilement en comparaison avec les précédents chapitres. D'ailleurs, niveau nostalgie, je vous conseillerai à tous de lire le début de cette épilogue en parallèle avec mon tout premier chapitre d'il y a 4 ans :wink:

LL-8 a écrit:Je note que Jaden suit les activités de l'Alliance de loin. Je n'ai pu m'empêcher de me demander s'il avait revu/su pour Hajoo. Je note aussi que tout le monde se porte bien en 4 ABY : 1/ je me souviens de quand on écrivait le spin-off que c'était une possibilité et je comprends aujourd'hui pourquoi ! 2/ ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une écrivaine sourde ^^

Tu le sais déjà, mais toute collaboration avec toi est acceptée avec plaisir s'il y a une histoire à raconter (ou même juste pour le plaisir). :oui:

mareva:

mareva_mae a écrit:J'étais toute fière d'avoir lu les derniers chapitres et ... Bam, épilogue

Sorry :oops:

mareva_mae a écrit:Je n'ai pas grand chose à dire au final sur ces derniers chapitres de conclusion, oui c'est un peu long et on aurait très bien pu arrêter l'histoire quand Jayden et Dina décollent, après leurs adieux avec Liana mais... Auteur comme lecteur, je pense qu'on avait tous besoin de faire nous aussi nos adieux à ces personnages.

Je me suis relu et c'est vrai que cela dure comme conclusion, mais je crois que j'en avais besoin. Je trouvais que je n'avais pas abordé certains points essentiels et que j'avais de la peine à lâcher ces personnages. Peut-être que tout cela aurait été plus court si le récit avait été entièrement écrit avant publication et que j'avais retoucher les précédents chapitres. :oui:

mareva_mae a écrit:J'ai d'ailleurs particulièrement apprécié son passage, où on la découvre de nouveau froide et concentrée sur sa mission. À mon sens, le choix qu'elle a fait conditionne ses réactions et son comportement : en tournant le dos à Jayden, elle laisse de côté tout ce qui pouvait exister d'elle en dehors de l'Empire. C'est presque une origin story de méchante, qui pourrait en faire une tueuse froide et méthodique, qui sert religieusement l'Empire puisqu'elle n'a plus que ça...

C'est justement ce dont je parlais. Les sensibilités aux personnages changent tellement la perception qu'on a d'une scène. Là où tu l'apprécies parce que tu perçois la fermeture émotionnelle de Cassie, d'autres peuvent être déçus par ce revirement. C'est intéressant de voir deux personnes aimant beaucoup ce personnage réagir très différemment à sa "conclusion".

mareva_mae a écrit:En tout cas, avant de lire ce fameux épilogue, je voulais vraiment te féliciter pour ton traitement des personnages féminins sur cette trilogie. C'était un vrai plaisir de lire un trio de femmes aussi nuancées et en dehors des clichés, entre Liana, Dina et Cassie (même Katooni). En tant que lectrice, j'ai vraiment été marquée par ton approche toute en finesse sur ce sujet

Ce compliment me va droit au coeur. J'avoue que c'est toujours une inquiétude d'écrire sur des personnages féminins et espérer ne pas être à côté de la plaque et de ne pas tomber dans le cliché. :jap:
D'ailleurs, j'étais curieux de voir ta réaction vis-à-vis de Katooni, toi qui n'était pas passée par mes autres histoires. :cute:

Je suis flatté de lire que, comme LL-8, le tome 1 soit ton coup de coeur pour le moment. C'est vraiment quelque chose à quoi je ne m'attendais pas, étant donné la qualité des autres histoires présentes dans la section.

Loucass:

Loucass824 a écrit:On se trouve dans ce que de mon côté j'avais personnellement dénommé comme Grand Démantèlement. J'ai beaucoup aimé l'idée, peu exploitée je trouve, enfin de ce que je connais personnellement.

Loucass824 a écrit:Sullust, ça ne me dit rien alors qu'on sent que c'est important.

Ces deux commentaires étant lié, je fais une réponse en un. Tu es sûrement resté sur la bravade exagérée de Liana qui t'a sûrement un peu induit en erreur, mais 4ABY c'est aussi l'année d'une bataille importante et la référence de Sullust se trouve dans les films dans une réplique de Vador. Je pense que temporellement, cela devrait te situer, y compris sur la dernière pensée de la Togruta. :wink:

Loucass824 a écrit:Mais jusqu'à ce point, tu donnes l'impression qu'il a fini par la rejoindre dans son combat, ce qui m'a un peu déçu, car cela ne lui ressemblait pas. Je trouvais cela beaucoup trop facile. Mais une fois que j'ai compris que ce n'était pas vraiment le cas, de nouveau j'étais en plein dedans !

Pour moi, bien que Jaden ne se soit pas lancé dans la bataille, son léger revirement quant à son implication ponctuelle est liée à deux choses: 1) Liana 2) La destruction d'Alderaan. J'avais déjà écrit une nouvelle sur Neeva Kix (avant le tome 2) qui traitait d'un point sur ce sujet. Seulement moi, au moment où quelqu'un ou un gouvernement prend la décision d'un acte aussi terrible que vaporiser une planète, tu ne peux plus rester intégralement neutre si tu as une conscience. Soit tu embrasses le fait que "Oui, c'est nécessaire, car il faut arrêter les Rebelles peu importe les mesures" dans ce cas là tu soutiens le raisonnement de l'Empire, soit "Non, c'est inhumain et tu ne peux pas rester les bras croisés".

Loucass824 a écrit:Et j'ai lâché un "oh nan il a pas fait ça !"... Lol ça m'a sorti du truc jusqu'à la fin. Je n'aime vraiment pas le coup du gamin qui n'est pas à sa place, capable de choses invraisemblables, ect ect.

Ce commentaire sur le copilotage entre Zoomer et la fillette, je le voyais venir (tu n'as pas du beaucoup aimer l'Episode I, Harry Potter ou Game Of Thrones, quoique même SNK avec des personnages comme Mikasa... :think: ). C'est un choix et je l'assume pleinement. :oui:

La question posée deux fois:
Loucass824 a écrit:Je me demande ce que te réserve l'avenir dans l'écriture, mais tu t'es ici créé une fanbase qui, je pense, ne demeura pas insensible à tes futurs projets !

LL-8 a écrit:Je ne sais pas si tu comptes raccrocher la plume ou non, mais je reviendrai pour tes prochaines œuvres, Jaden ou pas (mais te connaissant, si tu écris, tu y feras mention ^^).

Personnage principal: CHECK
Introduction: CHECK
Conclusion de l'histoire: CHECK
Choix de la période: CHECK
Tout le reste, comprenant les autres personnages et tout ce qui se trouve entre les deux premiers chapitres et la fin: En développement pour une durée fortement indéterminée

Un grand merci à tous, en tout cas, et à la prochaine (notamment sur vos fics respectives !). :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Loucass824 » Lun 21 Nov 2022 - 22:23   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels [ACHEV

Je suis d'accord concernant Jaden, et c'est pour cela que son côté "intérimaire" tel qu'on semble le voir me semblait plus juste. Car comme j'avais dit, son attachement à Alderaan, se dire que les ennemis de Liana sont prêts à annihiler une planète entière, ça pousse à s'inquiéter oui ! Lol mais qu'il soit Rebelle à temps complet, pleinement engagé, c'est cela qui m'aurait paru un peu gros. En tout cas m'aurait-il fallu du développement pour que j'y crois. Non, je ne demande pas de rab'...

En effet, tu n'es pas le seul qui subit ce reproche de ma part ! Lol c'est systématique. Le pire, c'est qu'il s'agit presque d'un pivot narratif apprécié de faire un gamin surdoué, je ne comprends pas ! Lol pour moi, avant la puberté, ou environ 12 ans pour globaliser, me mettre en scène un gosse surdoué est bidon, pour le dire gentiment. Anakin dans l'épisode 1, c'est plus passé que je ne le pensais, même si à chaque visionnage aujourd'hui, c'est compliqué... Lol Harry Potter, je n'aime pas du tout l'univers, que je trouve... Je crois que je vais garder tout ça pour moi... Dans les animés, ça me dérange un peu moins. Mais j'ai déjà eu le cas ici, dans le tome 2 de Jedi Correlien par le camarade Mat-Vador, où je me souviens qu'il avait mis en scène une gamine similaire, une dathomirienne je crois. La jeune Leia dans Kenobi, encore pire ! Bref... Lol

Ah, mais c'est très bon à savoir ça ! Le bougre ne se prend pas une retraite dorée en partant sur un succès !
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 831
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar mareva_mae » Mar 22 Nov 2022 - 16:24   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels [ACHEV

Bon, fameux épilogue enfin lu !

C'était très touchant et émouvant, je suis heureuse pour les personnages que chacun ait trouvé son équilibre et je comprends à 100% le besoin de nous informer sur le futur des personnages mais... Je crois que je m'en serais bien passée, en fait. Je m'explique : je crois que j'aime surtout les fins douces amères, celles où les gentils ont certes gagné mais où on a pleinement conscience de tout ce qu'ils ont aussi perdu, ce à quoi ils ont dû renoncer pour triompher. Et c'était exactement ce que me donnait tes derniers chapitres !

Du coup, même si cet épilogue est parfaitement dans la lignée de ta trilogie et est très Star Warsiens, je n'avais pas spécialement besoin de le lire. C'est un ressenti très personnel et ça n'enlève rien à la qualité des dernières aventures de nos héros. Je suis bien entendu ravie de lire que Liana et Jaden sont toujours en contact, et que ce dernier a fondé une famille. Mais bon, je dois être une triste personne pour préférer l'incertitude :neutre:

Image
Moi quand je lis une fin heureuse

En tout cas, encore bravo pour tout ce travail et cette extraordinaire trilogie. Tu peux être fier de tout le travail accompli, et je suis de mon côté ravie de savoir qu'il me reste certaines de tes œuvres à découvrir ici en attendant les prochaines ♥
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 489
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar Mandoad » Mer 23 Nov 2022 - 14:52   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels [ACHEV

Merci pour ton retour sur l'épilogue mareva.

mareva_mae a écrit:Je crois que je m'en serais bien passée, en fait. Je m'explique : je crois que j'aime surtout les fins douces amères, celles où les gentils ont certes gagné mais où on a pleinement conscience de tout ce qu'ils ont aussi perdu, ce à quoi ils ont dû renoncer pour triompher. Et c'était exactement ce que me donnait tes derniers chapitres !

Et je comprends tout à fait. L'épilogue a été une grande hésitation durant toute l'écriture de la dernière partie, jusqu'au moment où j'ai testé celui-ci (2-3 autres idées ayant été imaginées) et ai trouvé que tout s'emboitait tellement bien, en plus de me redonner le plaisir de retrouver le style que j'avais pour mon tome 1. Alors oui, ça happyendise totalement le tome 3 et je comprends le commentaire à 100%, car mes doutes incluaient bien ce facteur. :oui:


mareva_mae a écrit:Mais bon, je dois être une triste personne pour préférer l'incertitude

Alors non pas du tout, parce que c'est aussi quelque chose que j'apprécie: Suggérer plus que de montrer et régler, mais là, j'ai pas réussi. :transpire:

mareva_mae a écrit:En tout cas, encore bravo pour tout ce travail et cette extraordinaire trilogie. Tu peux être fier de tout le travail accompli, et je suis de mon côté ravie de savoir qu'il me reste certaines de tes œuvres à découvrir ici en attendant les prochaines ♥

Merci du compliment et pour ton suivi régulier. J'espère que tu auras autant de plaisir à découvrir le reste que tu as pu en avoir sur ma "pièce centrale". :jap:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mareva_mae » Mer 23 Nov 2022 - 17:21   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels [ACHEV

Mandoad a écrit:Et je comprends tout à fait. L'épilogue a été une grande hésitation durant toute l'écriture de la dernière partie, jusqu'au moment où j'ai testé celui-ci (2-3 autres idées ayant été imaginées) et ai trouvé que tout s'emboitait tellement bien, en plus de me redonner le plaisir de retrouver le style que j'avais pour mon tome 1. Alors oui, ça happyendise totalement le tome 3 et je comprends le commentaire à 100%, car mes doutes incluaient bien ce facteur. :oui:

Après on écrit avant tout pour soi, si ça t'a fait plaisir c'est le principal. :D Et oui on sent le retour à tes premiers amour en quelque sorte, d'où le côté très réconfortant et presque bonbon de cet épilogue.

Mandoad a écrit:Merci du compliment et pour ton suivi régulier. J'espère que tu auras autant de plaisir à découvrir le reste que tu as pu en avoir sur ma "pièce centrale". :jap:

Je vais tâcher, je ne sais pas quand mais j'ai prévu de lire le reste ! Il faut déjà que le lise le récit de LL-8 sur son personnage Hajoo avant de m'attaquer au crossover et conclure les aventures de Jaden :cute:
Double Suns and sipping blue milk

Fanfiction ; Le Jedi et La sorcière : [Tome 1], achevé - [Tome 2], en cours de publication
mareva_mae
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 489
Enregistré le: 06 Mar 2022
 

Messagepar LL-8 » Mer 23 Nov 2022 - 21:48   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels

Mandoad a écrit:Sans parler de LL-8 et son fameux JADEEEEEEEEEEEEEEEEN ! qui m'ont pris de court.

J'ai peut-être potentiellement forcé le trait, mais sans parler de ça, ce personnage est vraiment un de mes coups de cœur. La caractérisation, l'ironie dont il peut faire preuve, le côté très humain qu'il possède et ses réactions naturelles m'ont vraiment plu. Il a un truc à la Han Solo sans les côtés qui m'agacent chez ce personnage.

Mandoad a écrit:Je pourrai m'étendre des heures sur le processus de création et sur le pourquoi du comment, mais je vais arrêter mon petit pavé ici pour répondre à vos derniers messages:

Moi je veux savoir! (Et je suis sûre que je ne suis pas la seule ^^)

Mandoad a écrit:le retour aux sources et la dimension qui me convenait mieux lors du premier tome y est sûrement pour beaucoup et l'écriture est venue tellement facilement en comparaison avec les précédents chapitres. D'ailleurs, niveau nostalgie, je vous conseillerai à tous de lire le début de cette épilogue en parallèle avec mon tout premier chapitre d'il y a 4 ans :wink:

Lu! Excellent, très beau clin d'oeil. La boucle est bouclée! Ca donne encore plus de poids à ton épiloque (au passage, même si j'ai tendance à ne pas terminer mes histoires sur une note heureuse, je dois dire qu'ici ça ne dérange pas du tout. Sûrement parce que le côté nostalgique fonctionne bien et qu'on sent que tu as retrouvé tes repères).

Mandoad a écrit:Tu le sais déjà, mais toute collaboration avec toi est acceptée avec plaisir s'il y a une histoire à raconter (ou même juste pour le plaisir). :oui:

:sournois:

Mandoad a écrit:Personnage principal: CHECK
Introduction: CHECK
Conclusion de l'histoire: CHECK
Choix de la période: CHECK
Tout le reste, comprenant les autres personnages et tout ce qui se trouve entre les deux premiers chapitres et la fin: En développement pour une durée fortement indéterminée

Ooooooooooooooooooooooh j'ai hâte!
"Mind tricks don't work on me."
Nouvelle fic' ! L'Héritage
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1235
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar mat-vador » Sam 03 Déc 2022 - 20:51   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels [ACHEV

Et voilà, histoire totalement lue :wink: !

Alors que dire, les aventures du vaurien touchent à leur fin :shock: . Cette trilogie se termine sur une fin plutôt douce qui rejoint l'épisode 6.
C'était vraiment sympa de suivre tout ça et je me demande ce que tu prépares d'autre comme projet :sournois: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3307
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Dim 04 Déc 2022 - 17:16   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels [ACHEV

Epilogue lu !

Que d'émotions ! Bon, évidemment, mon deuxième vaurien préféré (oui, Han Solo restera toujours le numéro 1, désolé ! :lol: ) n'est pas mort sur Alderaan avec sa femme et... sa fille ? Bon, je veux un spin-off sur elle, plus tard dans la chrono ! J'espère donc que c'est elle, le personnage mystère de ton nouveau récit, nouveau récit que je suis d'ailleurs très impatient de lire ! :jap:

Et c'est donc sur un casting ma foi resserré que se termine ce troisième et ultime tome des aventures de nos (anti)héros. On retrouve véritablement Liana et Jaden, avec bien sûr l'inénarrable Tic-Tac jamais bien loin de la togruta, avec un Jaden donc qui tient sa promesse de venir en aide à son ancienne acolyte à chaque fois qu'elle en aurait besoin ! C'était beau, c'était bien. J'ai envie de dire que ce n'était pas forcément utile, que la longue conclusion de ce tome 3 était suffisante, mais c'est tellement bien fait que j'ai pris cet épilogue bien volontiers comme on se resservirait d'un gâteau tellement bon que, même si on sait que prendre une part de plus est inutile, et bien on le fait quand même (oui, j'ai vu Le Meilleur Pâtissier aujourd'hui ! :D ).

Et on termine avec de nouvelles aventures et un lien avec Le Retour du Jedi. Leurs aventures n'en finiront donc jamais, et c'est tant mieux !

Un grand bravo à toi pour avoir mené non seulement ce projet mais aussi un véritable cycle entier à bout ! Cette saga fera vraiment de très beaux pdf dans la collection SWU Editions et, j'ose le dis très clairement, est à mettre entre les mains de quiconque viendrait dire que les fan-fictions, ce ne sont pas de véritables récits dignes des univers Officiel ou Légende ! :jap:

Bravo donc et, pour la dernière fois sur ce sujet...

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8149
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Lun 05 Déc 2022 - 13:13   Sujet: Re: [T3] Vauriens et Hors-la-loi: Rebelles et Cartels [ACHEV

Eh bien content de voir que cette conclusion aura su vous plaire ! :cute:

mat-vador a écrit:Alors que dire, les aventures du vaurien touchent à leur fin . Cette trilogie se termine sur une fin plutôt douce qui rejoint l'épisode 6.

Ouais, j'avais envie de tout conclure et de faire quelque chose de plus heureux pour cette fois. :D

L2-D2 a écrit:Que d'émotions ! Bon, évidemment, mon deuxième vaurien préféré (oui, Han Solo restera toujours le numéro 1, désolé ! ) n'est pas mort sur Alderaan avec sa femme et... sa fille ? Bon, je veux un spin-off sur elle, plus tard dans la chrono ! J'espère donc que c'est elle, le personnage mystère de ton nouveau récit, nouveau récit que je suis d'ailleurs très impatient de lire !

Entre-ceux qui veulent la suite de l'histoire de Katooni, ceux qui aimeraient en savoir plus sur le destin de Cassie et toi qui aimerait avoir la fille de Jaden et Dina comme protagoniste, je vais devoir me détripler. :lol:

L2-D2 a écrit:C'était beau, c'était bien. J'ai envie de dire que ce n'était pas forcément utile, que la longue conclusion de ce tome 3 était suffisante, mais c'est tellement bien fait que j'ai pris cet épilogue bien volontiers comme on se resservirait d'un gâteau tellement bon que, même si on sait que prendre une part de plus est inutile, et bien on le fait quand même (oui, j'ai vu Le Meilleur Pâtissier aujourd'hui ! ).

Je voulais clore cette histoire comme elle avait commencé, me faire plaisir et vous donner un peu des infos sur ce que sont devenus Jaden, Liana, Dina, Deevee, Zoomer, Neeva et Jax notamment. :wink:

L2-D2 a écrit:Un grand bravo à toi pour avoir mené non seulement ce projet mais aussi un véritable cycle entier à bout ! Cette saga fera vraiment de très beaux pdf dans la collection SWU Editions et, j'ose le dis très clairement, est à mettre entre les mains de quiconque viendrait dire que les fan-fictions, ce ne sont pas de véritables récits dignes des univers Officiel ou Légende !

Eh bien un immense merci ! J'avoue que je suis un grand défenseur des fan-fictions depuis que je vois le niveau qu'il peut y avoir ici et que je suis toujours un peu agacé lorsque je vois quelqu'un comparer un très mauvais épisode d'une des séries récentes à une fan-fiction pour appuyer son propos. :transpire:

Sur ce, je vous remercie tous pour votre fidélité et pour avoir suivi cette histoire jusqu'au bout. Je ne pensais pas que j'aurai été là-dessus aussi longtemps. Pour le projet suivant, je ne sais pas encore quand il arrivera, car je n'ai pas beaucoup de détail sur comment il va se dérouler, mais je peux procéder de la même façon qu'avec le teasing de Deekon et son histoire et vous dire que je suis impatient de vous présenter Merrill. :cute:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1511
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Précédente

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations