Toujours en mouvement est l'avenir

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar LL-8 » Lun 09 Juil 2018 - 20:33   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Merci pour vos réponses !

@darkCedric
Tu verras bien la suite, mais je pense que tu peux nous faire confiance ;)

@L2-D2 @Notsil
C'était même pas voulu au départ :D mais le découpage des chapitres fait qu'on s'arrête en plein cliffangher ^^ et puis, c'est marrant de jouer un peu avec les lecteurs :sournois:

Rendez-vous jeudi (tôt :lol: ) pour la suite ;)
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar Lynne » Mer 11 Juil 2018 - 12:46   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Ah, je m'attendais à plus de déviation de l'intrigue originale, mais je suis curieuse de voir l'issue du combat !
Super-MJ à votre rescousse !
We've all got light and dark inside of us. What matters is the part we choose to acton on, that's who we really are
- Sirius Black
Lynne
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 326
Enregistré le: 03 Juin 2017
 

Messagepar Mandoad » Jeu 12 Juil 2018 - 14:33   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

J'ai tout lu jusqu'au dernier chapitre et... tu postes tous les jeudi c'est ça ? Parce que j'ai poussé le même cri qu'Anakin avant de voir quel jour on était.

Je suis un grand fan des histoire "et si..." et je trouve celle-ci vraiment très intéressante.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 217
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Jeu 12 Juil 2018 - 15:45   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Mandoad a écrit:J'ai tout lu jusqu'au dernier chapitre et... tu postes tous les jeudi c'est ça ? Parce que j'ai poussé le même cri qu'Anakin avant de voir quel jour on était.

Je suis un grand fan des histoire "et si..." et je trouve celle-ci vraiment très intéressante.

Merci pour ton commentaire ! Ça fait plaisir!
En temps normal, je poste tous les vendredis. La semaine dernière, c'était exceptionnel.

D'ailleurs, je m'excuse, mais je ne pourrai pas poster aujourd'hui. Je préfère ne pas m'avancer, mais je pense que le prochain chapitre n'arrivera que vendredi prochain et on reprendra un rythme normal.

Si je peux - mais c'est un grand "si" - j'essaierai de poster dimanche soir.

Désolée pour la perturbation et à la prochaine ! :hello:
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 12 Juil 2018 - 19:44   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Aucun problème, nous saurons nous montrer patients! :wink:
"Les histoires que nous aimons ne rentrent peut-être pas toutes dans une seule ligne de temps, mais elles compteront toujours à nos yeux." - JJ Miller

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3995
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Dim 15 Juil 2018 - 23:12   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Bonsoir tout le monde !

Je ne vous l'avais pas promis, mais il est là ! Voilà donc le fameux chapitre 8, et la suite de cet affrontement si crucial. Si entre deux "Vive les Bleus!", vous avez le temps de commenter, n'hésitez pas ;)

Je vous rappelle aussi que nous reprendrons un rythme de publication normal dès la semaine prochaine ! Je vous donne donc rendez-vous vendredi prochain pour le chapitre 9 de ce Livre I :D

Sur ce, bonne lecture !

Retour au sommaire

Livre I : Ahsoka
Chapitre 8


Les mains serrées autour de son sabre, mettant tout son poids dans sa lame, Ahsoka plongea son regard dans celui d’Anakin. Les yeux du chevalier Jedi ne lui renvoyèrent que du doute, de la peur et de l’incompréhension. Le temps semblait se dérouler au ralenti. Elle avait stoppé son arme avant qu’il ne puisse faire quoi que ce soit. Elle l’avait empêché de prendre la plus mauvaise décision de sa vie. Mais pour lui, elle l’avait empêché de sauver Padmé.

Juste derrière elle, Mace finit par abattre sa lame. Mais Sidious en avait décidé autrement. Sans prévenir, il leva ses mains aux doigts fripés et lança une salve d’éclairs en direction du Maître Jedi. Ce dernier les para de son sabre mauve. Le choc força Ahsoka et Anakin à s’éloigner. La Togruta poussa son ancien maître vers le bureau du Chancelier. Anakin brandit de nouveau son sabre, une lueur de panique dans ses yeux :
- J’ai besoin de lui, Ahsoka ! Elle va mourir !

La jeune Jedi jeta un coup d’œil au Sith derrière elle. Il s’était relevé et assaillait toujours Maître Windu de sa foudre. Le Jedi allait avoir besoin d’aide.
- Palpatine est un Sith ! Il ne pourra pas vous aider ! Il vous ment ! lança-t-elle à son ancien maître.

Elle activa son second sabre, et une lueur jaunâtre se rajouta à la pléiade de couleurs déjà dans la danse.
- Padmé ne mourra pas, Anakin. Je vous le promets.

Le Jedi allait répliquer lorsqu’un nouveau vrombissement se rajouta à ceux déjà présents. Sidious avait allumé un sabre. Un deuxième sabre. Il ne perdit pas un instant et se jeta sur Mace, le forçant à reculer si près du rebord qu’Ahsoka eut peur de voir le Maître Jedi basculer dans le vide. Les sabres mauve et rouge se mixèrent dans des éclats blancs de violence et les deux combattants finirent par revenir au centre de la pièce.

Ahsoka jeta un regard à Anakin. Les Jedi ne pouvaient pas se permettre de se croire les plus forts. Pas cette fois-ci.
- Maître ! Il faut appeler du renfort !

Elle vit dans le regard de Skywalker qu’il avait compris. Elle lui tourna le dos et chercha Sidious du regard. Celui-ci avait entraîné Mace dans le hall de sa suite. Sans hésiter, Ahsoka les rejoignit et se lança dans le combat. Sa lame croisa celle du Sith. Il était doté d’une force incroyable. Jamais elle n’aurait pu deviner que Palpatine était si puissant dans la Force. Ses yeux de feu rencontrèrent les siens et il la repoussa aussi facilement qu’elle aurait repoussé un padawan.

Elle reprit son souffle, le temps de voir Sidious planter sa lame vers Mace. Un mouvement si traître et si typique des Sith. Windu dévia la lame avec difficulté. Il commençait à fatiguer. Sans attendre, Ahsoka se précipita sur Palpatine. Elle espérait donner du temps à Mace. Il fallait juste tenir. Les renforts allaient arriver.

Elle croisa de nouveau ses lames avec celles de Sidious. Le Sith eut un rictus mauvais et engagea un bras de fer avec elle. La jeune Togruta prit appui sur ses jambes et puisa dans la Force pour lui résister. Il était beaucoup trop puissant pour elle. Elle retira soudainement ses lames, entraînant le Sith dans le vide, et le contourna de manière à ramener le combat dans le bureau même du Chancelier.

Les dents serrés et les yeux pleins de rage, Sidious se précipita sur elle. Elle dévia quelques coups mais elle perdait trop d’énergie inutilement. Elle avait besoin d’aide. Elle n’eut pas le temps d’en demander. Avec une vitesse stupéfiante, Sidious se rapprocha d’elle et colla sa lame à quelques centimètres d’elle :
- Mort aux Jedi, lâcha-t-il dans un rictus mauvais.

Et il retira sa lame violemment. Le choc fit perdre ses sabres à Ahsoka. Elle empoigna son poignet droit. Le sabre lui avait écorché la peau. Elle leva les yeux. Palpatine s’apprêtait à abattre sa lame sur elle lorsqu’une lumière bleue s’interposa entre eux deux.
- Non !

Ahsoka eut un soupir de soulagement. Se dressant de toute sa hauteur, Anakin repoussa Sidious avec rage. Il s’était débarrassé de sa bure et évoluait si rapidement dans l’espace que le Sith avait du mal à suivre son rythme. Le jeune chevalier Jedi repoussa Palpatine vers la baie vitrée du bureau.

Au loin, Ahsoka vit Mace se rapprocher en courant, sabre au point. Lui aussi s’était débarrassé de sa bure. Dans son regard, la jeune Jedi découvrit une lueur qu’elle ne lui connaissait pas. Il s’assura d’un coup d’œil qu’elle n’avait rien et se dirigea vers le combat.

Ahsoka se releva, son poignet toujours serré dans sa main gauche. La blessure, cautérisée par la lame du sabre, la lançait douloureusement. Elle attira à elle son sabre principal et vit l’arme se remettre en place à sa ceinture. Elle devait retourner aider Anakin. Elle allait activer sa lame lorsque la porte des appartements de Palpatine s’ouvrit et laissa apparaître Maître Coleman Kcaj. L’Ongree était accompagné de cinq chevaliers Jedi dont Gejna Serapi , qu’Ahsoka avait déjà pu croiser dans les allées du Temple. A ses côtés se trouvait Anto le Chagrien et trois autres chevaliers que la Torguta ne reconnut pas.

Sabre au point, ils avancèrent d’un pas déterminé jusqu’au bureau du Chancelier, mais lorsqu’ils arrivèrent, tout était déjà terminé. Ahsoka les accompagna et se dirigea droit vers Anakin. Le jeune homme avait désactivé sa lame, et restait appuyé sur le bureau, les yeux dans le vide.
- Qu’est-ce que j’ai fait ? murmura-t-il, plus pour lui-même que pour les autres.

Ahsoka hésita à poser une main rassurante sur son épaule, mais se ravisa. Elle suivit des yeux Maître Kcaj qui se dirigeait vers Mace.
- Maître Windu ! Vous avez demandé des renforts. Tout va bien ?

Ahsoka secoua la tête. Elle avait oublié que seules les personnes présentes dans cette pièce connaissait la véritable identité de Palpatine. Comment réagirait le Sénat lorsqu’ils apprendraient la terrible nouvelle ? Et la Galaxie ? On leur avait promit la victoire et la paix. A la place, on leur apprendrait que leur leader n’était qu’un traître et que la République qu’ils avaient tant aimé pendant ces dix dernières années n’avait jamais existé.
- Le Chancelier a refusé de remettre ses pleins pouvoirs au Sénat.

Un murmure de protestations se fit entendre parmi les cinq chevaliers Jedi.
- Celui que nous pensions être du côté de la République s’est révélé être notre plus grand ennemi.

Ahsoka vit Kcaj déglutir.
- Sidious ? fit-il dans un souffle.

Mace hocha la tête en signe d’assentiment et la Togruta s’attendit à une réaction de la part de ses compagnons Jedi. Mais rien ne vint. Kcaj resta parfaitement neutre :
- Où est-il ?
- Il s’est enfui, l’informa Mace. Un speeder est venu le récupérer. Je soupçonne Mas Amedda d’être son complice.
- Il va falloir prévenir Maître Yoda. Et le Sénat, ajouta Kcaj.

Mace acquiesça et remit son sabre à sa ceinture. Il descendit du rebord de la fenêtre et se dirigea vers la sortie.
- C’est le plus urgent, oui. Et ensuite, nous aurons beaucoup de choses à élucider, déclara-t-il en jetant un regard à Anakin.

Ahsoka inspira et observa son ancien maître. La journée était loin d’être terminée pour lui. Pour tout le monde, se corrigea-t-elle. La République venait d’entrer dans une nouvelle ère, et il ne faudrait pas longtemps avant que toute la Galaxie le sache.
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar Niobi » Dim 15 Juil 2018 - 23:33   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Lecture du soir, bonsoir.

Le fameux "Qu’est-ce que j’ai fait ?" d'Anakin réutilisé ici, mais pour une situation inverse. Parfait !
Et... dans un sens, ça fait un peu de bien de voir un Anakin à la limite d'un Vador revenir vers la Lumière. Bon là tout de suite maintenant, tout est absolument précaire à la fin de ce chapitre. C'est un immense retournement de situation, mais le plus gros reste à faire.

Mace et Ahsoka font croire aux autres Jedi que Sidious s'est enfuit ? Une façon de faire passer la pillule pour le moment et de planifier les discussions pour plus tard ? Drôle de choix...

Le cas de la politique galactique reste à traiter. Et bien sûr viendra également le cas d'Anakin, avec deux grosses interrogations : sa confiance aveugle pour le Chancellier et le destin de sa femme... Ainsi que son propre destin.

Eh beh dis donc, il en reste des éléments à développer ! Good luck !
"A l'écran, sur le corps du seul personnage d'Obi-Wan, peut ainsi se lire toute l'histoire de Star Wars." L. Aknin - Star Wars, une saga, un mythe (2015).
- Mastery of the self is the only mastery that matters -
Niobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1739
Enregistré le: 08 Sep 2015
Localisation: [Ancora a Pila (AO)] Coruscant - Jedi Temple, Room of a Thousand Fountains.
 

Messagepar LL-8 » Lun 16 Juil 2018 - 0:12   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Niobi a écrit:Mace et Ahsoka font croire aux autres Jedi que Sidious s'est enfuit ? Une façon de faire passer la pillule pour le moment et de planifier les discussions pour plus tard ? Drôle de choix...

[...]

Eh beh dis donc, il en reste des éléments à développer ! Good luck !

J'ai pas dû bien le retranscrire, mais à aucun moment Ahsoka ou Mace ne font croire quoi que ce soit. Qu'est ce qui a pu te faire penser ca, que je le corrige? ^^
Pour éviter des confusions, je le dis: Sidious s'est bel et bien enfuit. Ahsoka n'était juste pas là pour le voir, et donc cela n'apparaît pas de son point de vue.

Le chapitre suivant donnera vraiment le ton pour notre infinity. Il y a encore des changements à venir! ^^
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar Xiaomii » Lun 16 Juil 2018 - 7:52   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Chapitre incroyable! :love:
La suite promet du lourd :oui:. Ça va être long attendre jusqu’à Vendredi prochain :paf:
Xiaomii
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 147
Enregistré le: 09 Mai 2018
 

Messagepar Notsil » Lun 16 Juil 2018 - 10:41   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Oh donc Sidious et les autres survivent à l'affrontement... intéressant ;) Il reste de l'espoir pour Anakin, du coup, et toujours la possibilité de Sidious de balancer son 66... à voir où tout ça nous mène !
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2080
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar L2-D2 » Lun 16 Juil 2018 - 19:03   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Chapitre 8 lu !

En un mot : excellent ! Quel duel ! Là, pour le coup, on a basculé dans de l'inédit total ! :love:

C'est toujours aussi bien écrit, toujours du point de vue d'Ahsoka et là, pour le coup, la présence de la padawan a eu un réel impact sur Anakin. Qu'est-ce que j'ai fait ? se demande-t-il ? Tu as évité de condamner la galaxie à vingt ans d'oppression sous la botte Sith ! Reste à voir comment Padmé sera sauvée... mais vu qu'Anakin ne devrait (devrait ! :sournois: ) pas l'étrangler, elle ne risque pas de se laisser mourir !

Vivement la suite ! :oui:
"Les histoires que nous aimons ne rentrent peut-être pas toutes dans une seule ligne de temps, mais elles compteront toujours à nos yeux." - JJ Miller

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3995
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Niobi » Mar 17 Juil 2018 - 18:51   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

LL-8 a écrit:J'ai pas dû bien le retranscrire, mais à aucun moment Ahsoka ou Mace ne font croire quoi que ce soit. Qu'est ce qui a pu te faire penser ca, que je le corrige?

L'erreur est mienne, l'erreur est mienne ! :jap:

C'est cet ensemble de phrase qui m'a fait douter :
Sabre au point, ils avancèrent d’un pas déterminé jusqu’au bureau du Chancelier, mais lorsqu’ils arrivèrent, tout était déjà terminé. Ahsoka les accompagna et se dirigea droit vers Anakin. Le jeune homme avait désactivé sa lame, et restait appuyé sur le bureau, les yeux dans le vide.

Là, tout de suite quand on lit ça, Sidious peut soit être tué soit avoir fuit [possibilité qui ne m'est pas venue tout de suite à l'esprit] ou tout ce que vous voulez. Donc à cet instant t, je l'ai cru abattu par Anakin. J'ai interprété le "terminé", comme "c'est finit, je l'ai tué" et non pas comme simplement la fin d'un combat peu importe l'issue [dont la fuite]. Et étant donné que rien n'est décrit à propos de Sidious sur sa fuite, c'est comme ça que j'ai lu la chose.

Ce n'est que quelques lignes plus tard qu'en effet tu mentionnes "Il s'est enfui" dans un dialogue. Donc, une personne logique aurait compris que Sidious avait fuit avec ce qui avait été expliqué plus tôt. Mais, têtue comme je suis et calée dans l'option de la mort de Sidious, j'ai donc cru à un coup de bluff de la part de Mace/Ahsoka/Anakin pour... idk, maquiller la mort du Chancelier afin d'éviter max de grabuges et expliquer aux nouveaux arrivants Jedi que Palpy était en réalité un fuckin' Sith, oui cette phrase est beaucoup trop loooongue !

Voilà vous savez tout.

Moralité de l'histoire : Ne pas lire de fanfic le soir à plus de 23h, totalement crevée et après une finale de coupe du monde.
"A l'écran, sur le corps du seul personnage d'Obi-Wan, peut ainsi se lire toute l'histoire de Star Wars." L. Aknin - Star Wars, une saga, un mythe (2015).
- Mastery of the self is the only mastery that matters -
Niobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1739
Enregistré le: 08 Sep 2015
Localisation: [Ancora a Pila (AO)] Coruscant - Jedi Temple, Room of a Thousand Fountains.
 

Messagepar LL-8 » Ven 20 Juil 2018 - 19:58   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Bonjour à tous!

Aujourd'hui, nous reprenons le rythme normal de publication, et puisque nous sommes vendredi (déjà!), voici la suite de TMA (oui, c'est un nouvel acronyme, si vous en avez un meilleur, hésitez pas ^^).
Je vous laisse donc avec ce chapitre 9, qui nous en apprend un peu plus sur les conséquences de la fuite de Sidious. Bonne lecture !

Retour au sommaire

Livre I : Ahsoka
Chapitre 9


Coruscant était calme à cette heure-là de la matinée. Le ciel, clair et dégagé, permettait aux rayons du soleil de réchauffer la peau d’Ahsoka à travers la baie vitrée. La jeune Togruta observa le trafic aérien de Galactic City. Fluide, il parcourait toute la ville, comme les veines d’un seul et même corps, animant les larges rues Coruscanti. Personne n’aurait pu deviner que, seulement deux jours auparavant, les Jedi avaient mis à jour la grande supercherie de l’histoire. Personne n’aurait pu imaginer que, là-bas, dans le cœur de la ville, clones, forces policières et Jedi menaient une chasse à l’homme désespérée.

Ahsoka leva les yeux vers l’un des immenses panneaux de l’HoloNet. Le portrait de Palpatine y était désormais affiché. L’ancien chancelier était l’ennemi public numéro un de la République. Quiconque était en mesure de donner des informations se voyait récompensé. Les moyens déployés étaient impressionnants. Aucun homme n’aurait pu se cacher aussi longtemps face à de telles mesures de sécurité. Mais Palpatine n’était pas un homme ordinaire. C’était un Seigneur Sith. Et il avait complètement disparu de la circulation.
- Le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi est ici, fit la voix métallique de C-3P0.

Ahsoka détacha ses yeux de la vue urbaine et se retourna. Le droïde de protocole se tenait là, un plateau garni de rafraîchissements dans ses mains robotiques. Elle sourit et le congédia d’un geste de la main.
- Obi-Wan, dit-elle à l’adresse du Maître Jedi. C’est un plaisir de vous revoir.

Kenobi sourit. Ses mains étaient cachées sous sa longue bure claire. Ses cheveux, sa barbe, sa tenue : tout était impeccable, comme à son habitude.
- Moi de même, Ahsoka.

La Togruta lui retourna son sourire. Obi-Wan était rentré d’Utapau depuis moins de deux jours, et voilà qu’il était de nouveau en mission. Car c’était lui qui, avec Maître Yoda, dirigeait les recherches pour trouver Sidious. Ahsoka n’avait pu lui parler que quelques minutes depuis son retour, à peine le temps de le féliciter pour sa victoire contre Grievous.
- Du nouveau ? demanda-t-elle en se dirigeant vers le sofa de l’élégant appartement.

Obi-Wan l’imita et s’assit en face, sur l’un des fauteuils aux tissus bleus luxueux qui meublaient la pièce.
- Pas pour le moment. Palpatine est introuvable. En revanche, nous faisons de nouvelles découvertes chaque jour.

Ahsoka se mordit la lèvre inférieure. Elle aurait aimé faire partie des recherches. Ou au moins être plus active. En raison de sa proximité avec elle, elle avait été assignée à la protection de Padmé Amidala. Étant l’un des membres fondateurs de la Pétition des 2000, elle était une cible potentielle du Sith ou de ses partisans. Sa relation avec Anakin ne la rendait que plus vulnérable. Si des clones, des policiers de Coruscant ou bien des gardes du corps privés avaient été assignés à chaque sénateur signataire de cette pétition, Padmé avait reçu la protection des Jedi.

La jeune Togruta desserra les dents. Après tout, elle avait fait une promesse à Anakin. Elle se concentra sur ce qu’Obi-Wan expliquait :
- Des preuves de contacts entre l’ex-Chancelier et Grievous ont été établies, et les clones du renseignement sont formels : Palpatine travaillait également avec Dooku.
- Qui aurait pu en douter ?
- Des preuves matérielles étayeront de beaucoup notre argument devant le Sénat.

Ahsoka hocha la tête. Pour beaucoup, les Sith n’étaient pas réels. Ils n’étaient qu’une légende tirée de contes pour padawans, une menace qui n’existaient que dans leur imaginaire. Et s’ils avaient un jour existé, ils avaient été détruits. Comment pourraient-ils revenir ?
- Et les puces ? demanda Ahsoka.

Obi-Wan s’enfonça dans son siège et replia l’une de ses jambes sur l’autre, la main posée sur son genou.
- Maître Shaak Ti s’occupe de l’affaire. Les liens entre le Chancelier et les puces implantées dans les clones sont encore minces, mais je ne doute pas que nous pourrons établir une connexion très rapidement. Quant à leur utilité… Nous ne la connaissons pas exactement pour le moment. Rex supervise d’ailleurs l’extraction des puces. Le risque est trop grand pour que le Conseil le prenne.

Il déplia ses jambes et se pencha en avant, les coudes en appui sur ses genoux.
- Les informations que tu as pu fournir au Conseil ont été très utiles, Ahsoka. J’ai été chargé de te transmettre les félicitations des Maîtres.

Ahsoka s’autorisa un soupir. Ainsi, les maîtres ne lui en voulaient pas de ne pas avoir révélé son enquête plus tôt. Elle en était soulagée. Les événements des derniers jours se révélaient suffisamment perturbants pour qu’on lui rajoute un poids en plus.
- Et Anakin ?

Les yeux clairs d’Obi-Wan se voilèrent soudainement et une onde de tristesse passa brièvement dans son regard.
- Il a bafoué les principes de l’Ordre Jedi, Ahsoka. Il sera jugé pour cela. Bien sûr, il faudra attendre quelques jours pour que…
- Jugé ? l’interrompit Ahsoka.

Le souvenir du tribunal, de son procès, face à Palpatine et ses sbires, la firent frissonner.
- Si nous avons pu démasquer Sidious, c’est grâce à lui, ajouta-t-elle d’une voix plus posée.
- Tu as raison, acquiesça Obi-Wan, et c’est pour cela que la République se souviendra de lui comme d’un héros. Mais il a choisi de transgresser les règles de l’Ordre. Cela sera réglé en interne, mais tu comprends que le Conseil ne peut pas laisser cette situation se poursuivre.

La jeune Togruta hocha la tête. Elle se rappelait son passage devant Maître Yoda, lorsque celui-ci avait, avec d’autres membres du Conseil, décidé de la bannir de l’Ordre. Ce dont elle se souvenait le plus, c’était l’ombre qui régnait, cette impression de solitude qui ne vous quittait pas de tout le procès. Au moins avait-elle eu Anakin pour rester à ses côtés. Elle ne pouvait pas faire la même chose pour lui.
- Obi-Wan ?

Padmé apparut dans l’embrasure de la porte, le visage fatigué. Elle portait une longue et lourde robe aux reflets violets. Le vêtement, très ample, remontait jusqu’à son cou sous la forme d’un col. Un châle aux nuances mauves paraît ses épaules. Ses cheveux, tirés en un simple chignon, étaient surmontés d’une coiffe argentée en forme de lune qui auréolait son visage. Ahsoka se prit à penser que désormais, même des vêtements amples ne cachaient plus son ventre arrondi.

La joie revint sur le visage d’Obi-Wan. Il se leva et salua Padmé d’une accolade chaleureuse. Ahsoka se leva pour les rejoindre. La sénatrice et elle devaient bientôt partir pour le Sénat, où les dernières nouvelles seraient données à l’ensemble des représentants des mondes de la République.
- Des nouvelles de Palpatine ?
- Malheureusement non, Padmé. Mais nous poursuivons les recherches, répondit le Maître Jedi.

La jeune femme porta une main à son visage, l’air consterné.
- Je ne comprends pas comment j’ai pu ne pas le remarquer. Il était mon plus proche conseiller !

Obi-Wan posa une main sur son épaule. Ahsoka se contenta de croiser les bras. Padmé savait ce qu’était un Sith. Elle avait déjà croisé le chemin de Dark Maul. Nul doute que la trahison de Palpatine résonnait en elle plus qu’en n’importe qui.
- Nous avons tous été bernés, lui dit doucement Obi-Wan. Ce qui est important à présent, c’est de se préparer à la suite. L’influence de Palpatine sur le Sénat est énorme. Ils auront besoin de gens comme vous pour les guider, Padmé.

La sénatrice hocha la tête. Ahsoka vit une lueur d’inquiétude dans ses yeux. Quelque chose d’autre la préoccupait, et ça n’avait rien à voir avec le Sénat.
- Et Anakin ?
- Il va bien, Padmé, dit Obi-Wan sans ôter sa main.

Elle hocha de nouveau la tête, mais l’inquiétude ne disparut pas de ses yeux.
- Nous allons au Sénat assister au discours du sénateur Organa, intervint Ahsoka. Vous venez avec nous, Maître ?
- Malheureusement non. Je ne faisais que passer. Cody m’attend au centre des opérations.

Ahsoka acquiesça et alla chercher sa bure dans la pièce adjacente au salon. Lorsqu’elle revint, Obi-Wan avait déjà enfoui ses mains dans les manches de sa bure et s’apprêtait à quitter l’appartement. Il se retourna une dernière fois et jeta un regard au ventre arrondi de Padmé.
- Anakin est le père, n’est-ce pas ?

**


L’atmosphère au sein du Sénat était électrique. Ahsoka regarda Moteé, la servante de Padmé, dans sa robe pourpre, s’asseoir à l’extrémité de la plate-forme allouée à la sénatrice de Naboo. Elle seule connaissait la situation de Padmé. La jeune femme avait une confiance totale en elle.

Ahsoka s’enfonça un peu plus dans son siège. Elle observa les autres groupes de politiciens. Si quelques sénateurs avaient salué l’initiative de l’Ordre Jedi et les moyens déployés pour retrouver le Sith, la majorité du Sénat ne croyait pas une seconde à la trahison de Palpatine. A leurs yeux, l’homme originaire de Naboo avait tout prévu. Il cherchait sûrement à sauver la République par quelques moyens dont personne n’avait eu vent. Ou bien avait-il déjà négocié la reddition des Séparatistes. Dans tous les cas, il n’était pas un traître. Les théories les plus folles allaient jusqu’à dire qu’il était victime d’un complot des Jedi.

Le Podium du Chancelier s’éleva enfin au milieu de la Chambre du Sénat. En son centre siégeait Mon Monthma, la sénatrice de Chandrila. Vêtue comme à son habitude d’une robe claire et fluide, elle jeta un regard froid et distant à toute l’Assemblée. Ahsoka essaye de ne pas croiser ses yeux.

A sa droite se trouvait Bail Organa, le sénateur d’Alderaan. Lui aussi avait revêtu ses vêtements officiels. Il se tenait droit, le regard fixe, les traits tirés, comme si le discours qu’il avait prononcé moins d’une heure auparavant l’avait épuisé.

Malgré son éloquence et sa prestance, Bail n’avait pas réussi à convaincre entièrement le Sénat de voter pour élire un nouveau Chancelier. Palpatine était un fugitif recherché, le poste était donc vacant. Mais qu’ils aient été achetés ou bien que leur loyauté les aveugle, certains sénateurs refusaient de participer au vote. Pour la première fois depuis longtemps, l’abstention atteindrait un taux record.

Mon Mothma commença à énumérer les différentes modalités du vote, ainsi qu’à rappeler les candidats. Ahsoka laissa ses pensées l’envahirent. Elle espérait qu’Anakin ne subirait pas le même sort qu’elle. Elle connaissait son attachement à l’Ordre Jedi. Dans son discours, Bail avait fait un rapport de ce qui s’était passé. Si Anakin avait été mentionné comme celui qui avait découvert l’origine de Palpatine, il n’avait été fait nulle mention de sa relation avec Padmé et des conséquences qui en découlaient.

Ahsoka jeta un œil à la sénatrice de Naboo. Elle savait déjà pour qui elle avait voté. Elle soupira et reconcentra son attention sur Mothma. Un jour, la vérité éclaterait. Une sénatrice s’était mariée à un Jedi ! Qu’adviendrait-il alors de Padmé et d’Anakin ? Ahsoka n’avait pas la réponse. Et cela la tourmentait.
- Par une majorité de six-cent-quatorze voix, vous avez décidé d’élire le sénateur d’Alderaan Bail Organa comme nouveau Chancelier Suprême de la République Galactique !

Un tonnerre d’applaudissements déchaîna la foule de politiciens. Ahsoka regarda Bail puis Padmé. Les deux semblaient presque soulagés. Sur sa droite, trois Grans huèrent le nouveau Chancelier. La jeune Jedi décida de les ignorer. Elle ne comprenait décidément rien aux politiciens.

Elle se leva et étira ses jambes. Le verdict était tombé. La suite du planning de la journée prévoyait une visite chez le nouveau Chancelier. Il était quasiment certain que la plupart des signataires importants de la Pétition des 2000 seraient présents. Elle allait demander à Padmé si elle voulait se reposer avant lorsqu’elle se rendit compte que la sénatrice était courbée en deux, le visage pâle et tordu de douleur.

Ahsoka se précipita vers elle et interpella la servante de la sénatrice qui se trouvait à un mètre d’elle :
- Moteé, il se passe quelque chose !

Quelque chose n’allait pas. Ahsoka pouvait le sentir. Avait-on empoisonné Padmé ? Lui avait-on fait quoi que ce soit malgré sa surveillance constante ? Elle regarda avec anxiété la servante examiner la sénatrice. Padmé commençait à reprendre des couleurs, mais sa main ne s’était pas desserrée de celle d’Ahsoka.

Moteé sourit à Padmé et glissa un regard à Ahsoka.
- Il faut partir rapidement, déclara-t-elle. Ce ne sont que les premières contractions, mais tout peut aller très vite. Je pense que le bébé est en train d’arriver.
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar Notsil » Ven 20 Juil 2018 - 20:44   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Ah, un nouveau chancelier, un jugement potentiel... et le cauchemar d'Anakin sur le point de se réaliser ^^

Régler la transgression en interne, bien vu ; mais Anakin deviendra quoi s'il est exclu de l'Ordre ? Nan parce que du coup, il possède rien, il a 0 boulot... ah, si, il a Padmé, elle pourrait l'engager comme garde du corps, ou l'entretenir à ses frais :p

Je me demande si Anakin cherche aussi Sidious, tiens... s'il n'a plus rien à perdre, sachant qu'il a fait ce qu'il fallait, mais qu'il souhaite sauver Padmé malgré tout...^^

(si tu nous cales la scène de l'accouchement, pitié essaie d'être réaliste et pas de ressembler à la majorité des écrits / films où tout se passe en 15 min et 3 cris ^^)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2080
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Xiaomii » Ven 20 Juil 2018 - 21:20   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Bon chapitre comme d’habitude :jap: .
Une transition nécessaire pour la suite, qui s’annonce primordial: que va t-il se passer pour Padmé? Où se trouve sidious? Que prépare t-il? Les Jedi seront-t-ils accusés de trahison? Ahsoka va-t’elle pouvoir sauver son ancien maître?
Que ferais-je sans cette fan-fic ?? :paf:
Xiaomii
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 147
Enregistré le: 09 Mai 2018
 

Messagepar L2-D2 » Dim 22 Juil 2018 - 19:20   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Chapitre 9 lu !

Et un nouveau Chancelier, un ! Là pour le coup, ça y est, on a basculé dans de l'inédit ! Et la fin augure du meilleur pour la suite... :sournois:

Petite frustration cependant, j'aurai aimé en voir plus concernant le "jugement" d'Anakin. J'espère que ce sera développé dans la suite, que j'attends avec impatience ! :oui:
"Les histoires que nous aimons ne rentrent peut-être pas toutes dans une seule ligne de temps, mais elles compteront toujours à nos yeux." - JJ Miller

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3995
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar LL-8 » Mar 24 Juil 2018 - 15:48   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Merci pour vos commentaires !

Effectivement, on bascule totalement dans l'infinity là ^^

L2-D2 a écrit:Petite frustration cependant, j'aurai aimé en voir plus concernant le "jugement" d'Anakin. J'espère que ce sera développé dans la suite, que j'attends avec impatience ! :oui:

Vu que je me concentre uniquement sur le point de vue d'Ashoka, j'ai du faire des choix :) qui se justifieront peut-être plus ensuite. Pas d'inquiétude, en revanche: même si ce n'est pas raconté directement, rien ne sera laissé dans l'ombre :)

Rendez-vous vendredi pour le chapitre 10 ! :hello:
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar LL-8 » Ven 27 Juil 2018 - 17:15   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Bonjour, bonjour !!

Aujourd'hui, je vous invite à lire le chapitre 10 (qui est un peu plus long).... et à refermer ce premier Livre de Toujours en mouvement est l'avenir. :D
Je vous laisse imaginer ce qu'il se passera ensuite.... :sournois:

@Notsil, je te réponds en spoiler ;) c'est mieux de lire après avoir découvert le texte ^^
Spoiler: Afficher
Notsil a écrit:(si tu nous cales la scène de l'accouchement, pitié essaie d'être réaliste et pas de ressembler à la majorité des écrits / films où tout se passe en 15 min et 3 cris ^^)

Pour écrire la scène de l'accouchement, je me suis calée au maximum sur la scène telle qu'elle se passe dans ROTS. Le but de ce premier livre était vraiment de faire un 'miroir' entre ROTS et la nouvelle timeline qu'on a écrite Eluar et moi. Je joue avec les références et les parallèles. Donc elle manque probablement de réalisme, mais on va dire que c'est Star Wars :D


Bonne lecture à tous !
Retour au sommaire

LIVRE I : Ahsoka
Chapitre 10


- Accrochez-vous, Madame, vous y êtes presque !

La voix de Moteé se perdit dans les gémissements de douleur de Padmé. A l’autre bout du lit, la servante, qui avait revêtu sa tenue orangée traditionnelle pour l’occasion, s’apprêtait à accueillir le bébé. Ses traits, tirés, semblaient vieillir son visage de plusieurs années. A ses côtés, un droïde médical flottait à un mètre du sol et surveillait de près les signes vitaux de la sénatrice tout en virevoltant autour d’elle.

Ahsoka se concentra sur la main de Padmé qu’elle tenait dans la sienne. Depuis le début, la jeune femme n’avait pas cessé de la serrer, et la Togruta ne sentait presque plus le sang parvenir à l’extrémité de ses doigts. Elle avait du mal à croire qu’elle était là. Elle allait assister à la naissance de l’enfant d’Anakin ! Elle aurait préféré que tout ceci se passe dans de meilleures conditions.

Padmé serra les dents une nouvelle fois. Son visage se contracta et le temps sembla s’arrêter l’espace d’un instant. Puis tout son corps s’affaissa, comme épuisé par l’effort. Ahsoka tourna la tête vers Moteé.
- C’est un garçon ! s’exclama la servante.

Ahsoka lâcha la main de Padmé pour prendre dans ses bras l’enfant que Moteé lui tendait. Elle avait à peine eut le temps de couper le cordon ombilical. L’enfant, glissé dans un linge propre, n’avait pas été nettoyé. La Jedi sourit. Elle portait le fils d’Anakin !

Elle se dirigea vers Padmé pour lui donner son enfant, mais la jeune femme semblait épuisée. Elle se contenta de caresser légèrement son front.
- Luke, murmura-t-elle dans un sourire.

Ahsoka regarda le bébé. Luke. C’était joli. Luke Skywalker. Voilà un nom qu’on n’oublierait probablement pas.
- Il y en a un deuxième, fit faiblement la voix de Moteé dans son dos.

Ahsoka lui jeta un regard perplexe, mais la servante semblait tout aussi surprise. Sur le lit, Padmé se tordit de nouveau sous l’effet de la douleur. La Jedi se rapprocha du droïde médical. Celui-ci fit pivoter sa tête métallique dans sa direction.
- Ses signes vitaux sont excellents, lui rapporta-t-il.

Ahsoka hocha la tête et berça l’enfant qui pleurait dans ses bras. Après de longues minutes, Moteé se releva enfin, un deuxième bébé dans les bras et un large sourire sur le visage.
- C’est une fille !

Elle s’approcha à son tour de Padmé, qui ne leva même pas une main vers son enfant. La sénatrice semblait épuisée et respirait lentement. Les efforts doubles qu’elle avait dû fournir semblait l’avoir vidée de ses forces.
- Leia, dit-elle dans un souffle.

Moteé acquiesça et s’éloigna du lit pour murmurer quelques mots dans son comlink. Ahsoka n’eut pas à attendre longtemps avant qu’une armée de servantes pénètrent dans la pièce. Le droïde médical se déplaça jusqu’à la tête du lit et poursuivit ses analyses. Deux femmes s’occupèrent de nettoyer les draps et deux autres commencèrent à relever leur maîtresse du lit. Ahsoka vit Moteé confier l’enfant à Dormé, et c’est avec regret qu’elle l’imita et remit Luke à une servante en tenue orange qu’elle ne connaissait pas.

La Jedi observa quelques secondes ce qui se déroulait devant elle, sans vraiment savoir où intervenir. L’enseignement Jedi ne l’avait pas vraiment préparée à ce genre de situation. Moteé dut le remarquer, car elle s’approcha d’elle et posa une main compatissante sur l’épaule d’Ahsoka.
- Elle va bien, mais l’accouchement l’a épuisée. Il faut la laisser se reposer. Nous prenons le relais.

La Togruta acquiesça. Elle tourna le dos à la servante et quitta la pièce, laissant derrière elle la sénatrice et ses deux nouveaux-nés.

***


Ahsoka ne vit pas passer les deux jours qui suivirent. Elle resta au chevet de Padmé et de ses enfants et relayait Moteé et Dormé lorsque cela était nécessaire. Pendant quarante-huit heures, elle oublia la guerre, les Séparatistes, les Sith et leurs trahisons.

La villa que Padmé avait choisie se situait dans la Contrée des Lacs, sur Naboo, loin de toute agitation. Le cadre était magnifique. Toute cette végétation luxuriante amenait une atmosphère de paix à leur petit groupe.

Ahsoka passait beaucoup de temps avec les jumeaux Skywalker, lorsqu’il fallait soulager Padmé. Si le petit Luke dormait énormément, sa sœur semblait beaucoup plus vive. Elle pouvait passer de longues minutes les yeux bleus grand ouverts, à observer le monde et ce qui s’y passait. La Togruta en profitait pour lui raconter les exploits de son père. Ses missions sur Coruscant, le siège de Christophsis… tous ces événements se retrouvaient transformés en comptines qu’Ahsoka s’amusait à raconter des heures durant. Elle lui vantait les qualités de sa mère, décrivait le Sénat à grand renfort de grimaces. Elle lui parlait d’Obi-Wan, de Maître Yoda, le “petit maître vert un peu bizarre”. Elle adorait ces moments-là.

***


Padmé était installée dans le jardin de sa villa lorsqu’Ahsoka arriva vers elle. Leia dormait dans son berceau, son corps enfoui sous des couvertures à l’effigie de la maison royale de Naboo. Un cadeau de la Reine, probablement. Luke, quant à lui, luttait pour ne pas s’endormir dans les bras de sa mère.

Ahsoka s’approcha et s’installa sur l’un des bancs en pierre qui agrémentaient le jardin.
- Il fait de la résistance, sourit Padmé en désignant Luke du regard, mais il va finir par s’endormir, j’en suis sûre.

Ahsoka acquiesça et observa le nourrisson dont les paupières avaient de plus en plus de mal à s’ouvrir. Puis elle releva la tête vers la jeune mère.
- J’ai de mauvaises nouvelles, Padmé.

Le visage de la sénatrice s’assombrit.
- Anakin ?
- Non, la rassura Ahsoka. Anakin va bien. Obi-Wan m’a informé qu’ils arriveraient bientôt sur Naboo. Non, ça concerne un tout autre sujet.

Elle décrocha un holoprojecteur portatif de sa ceinture. Elle le posa dans sa paume et un hologramme bleuté s’ouvrit devant elles.
- Ceci a été diffusé il y a quelques heures sur l’HoloNet, expliqua Ahsoka.

Padmé fronça les sourcils.
- Palpatine.

Ahsoka hocha la tête et écouta l’enregistrement pour la seconde fois de la journée.
“...tentative de meurtre a eut des effets. Elle a laissé de profondes cicatrices, sur mon corps, et dans mon âme. Mais soyez assurés que ma détermination n’a jamais été aussi grande !”

La jeune Jedi guetta la réaction de Padmé. Cette dernière avait l’air grave face au discours de celui qui avait un jour été son plus proche ami. Le Sidious holographique poursuivit en clamant vouloir démontrer la vérité.
“Et c’est ainsi que je proclame la naissance de la République Démocratique Galactique ! Sans Jedi pour nous diriger, où l’ordre et la sécurité régneront !”

Ahsoka secoua la tête. La République de Palpatine n’avait rien de Démocratique sinon le nom. Elle serra un peu plus les dents lorsque le Sith lança son appel.
“... cela, j’invite tous les peuples de la Galaxie qui veulent être libres à me rejoindre ! A rejoindre la seule, et l’unique, République de cette Galaxie !”

L’hologramme s’éteignit et laissa la place à un lourd silence. Dans les bras de Padmé, Luke s’était finalement endormi. La sénatrice gardait les yeux fixés sur le point imaginaire où Palpatine était apparu quelques secondes auparavant.
- Une nouvelle République est impossible, déclara Ahsoka. Les sénateurs ne le suivront pas.
- Détrompe-toi, lui répondit Padmé d’une voix douce. Palpatine en a malheureusement gagné ou acheté plus d’un à sa cause.

La jeune Jedi pesta intérieurement. Elle espérait vraiment que le nouveau Chancelier Organa saurait gérer la situation. La guerre n’était pas encore terminée. Les Séparatistes étaient encore debout. Un troisième belligérant en jeu ne ferait que rendre les choses encore plus compliquées.

Elle allait préciser sa pensée lorsque son comlink émit un bref bip. Anakin. Il était arrivé sur Naboo.

***


Ahsoka saisit la main d’Obi-Wan pour l’aider à sortir du speeder qui l’avait amené lui et Anakin à travers le lac. Les deux hommes portaient leurs bures et la jeune Togruta se demanda comment ils faisaient pour ne pas avoir chaud. Sur Naboo, il semblait ne jamais faire froid.

Anakin avait l’air fatigué. Ses cheveux longs étaient en bataille et ses traits étaient tirés. Les cernes sous ses yeux indiquaient qu’il n’avait pas dû beaucoup dormir ses derniers temps. Quant à Obi-Wan, s’il était fatigué, il ne le montrait pas.

Ahsoka les salua les deux, avant de se tourner vers le Maître Jedi :
- Nous avons appris pour Sidious. L’a-t-on retrouvé ?

Obi-Wan baissa la tête et se mit à marcher doucement. Ahsoka et Anakin l’accompagnèrent, chacun d’un côté du Jedi.
- Pour le moment non. Nous n’avons pas pu identifier la source de l’enregistrement holographique. Il peut être n’importe où dans la galaxie. Quant aux sénateurs, ajouta-t-il, ils n’ont pas encore donné de réactions officielles. Mais nous sommes sûrs que le Chancelier Organa nous transmettra ces informations dès qu’il les aura.

Ahsoka hocha la tête. Décidément, la situation dans laquelle ils se trouvaient était inédite. Combien de sénateurs décideraient de suivre Palpatine ? Une telle décision relevait de la folie.
- Je ne comprends pas la raison de cette proclamation. Comment peut-il encore espérer avoir des partisans ?

Obi-Wan passa sa main dans sa barbe d’un air penseur.
- Il ne faut pas oublier que Sidious est un Sith. Il a réussi à berner toute une République pendant treize ans voire plus encore. S’il fait quelque chose, c’est pour une raison précise.

Il avait tout à fait raison. Les Sith faisaient rarement les choses au hasard. Elle allait continuer la discussion lorsque la voix d’Anakin se fit entendre. Elle était rauque, comme s’il n’avait pas parlé depuis des heures.
- Et Padmé ?

Ahsoka tourna la tête vers lui et lui lança un regard compatissant.
- Elle va bien, Anakin, et les bébés aussi.
- Les bébés ?

Le regard perplexe d’Anakin s’ajouta à celui d’Obi-Wan. Ahsoka sourit, amusée de leur étonnement.
- Oui. Vous êtes père de jumeaux, Skyman.

La joie intense qu’elle lut dans les yeux de son ancien maître lui réchauffa le cœur. Cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas vu aussi heureux.
- Où sont-ils ?
- Dans le jardin. Vous suivez ce chemin et vous arrivez à…

Il n’écouta pas la fin de sa phrase et se précipita le long du chemin et disparut au premier tournant. Obi-Wan sourit et Ahsoka s’autorisa à pouffer.
- Toujours aussi pressé, fit le Maître Jedi.

Ahsoka leva les yeux vers lui, tout en continuant de marcher.
- Que s’est-il passé ?
- Le Conseil a rendu sa décision. Il a été admis que, sans Anakin, jamais nous n’aurions pu savoir qui était Sidious. Sans sa découverte, les Jedi auraient peut-être disparu à l’heure qu’il est. Mais il a aussi transgressé nos règles. Alors le Conseil lui a donné le choix : il pouvait rester dans l’Ordre Jedi, ou bien il pouvait rester avec sa femme.

Ahsoka mesura l’ampleur de ce choix. Ils arrivèrent au jardin avant qu’elle ne s’en rende compte.
- Et qu’a-t-il choisi ?
- Je pense qu’il avait choisi il y a déjà longtemps, répondit Obi-Wan comme dans un écho.

Ils restèrent à l’entrée du jardin. Là-bas, dans l’herbe chatoyante et sous l’ombre d’arbres majestueux, Anakin tenait dans ses bras le petit Luke, qui, les yeux grands ouverts, contemplait son père. Padmé, assise à ses côtés, arborait un grand sourire, les yeux pétillants de bonheur.

Il y avait quelque chose de rassurant à voir cette famille ensemble. Ahsoka remarqua alors que le sabre de son maître ne pendait plus à sa ceinture. Elle inspira profondément. En l’espace de quelques jours, tous ses repères avaient disparu. C’était une nouvelle ère en tout point qui s’ouvrait devant elle.

Elle leva les yeux vers Obi-Wan.
- Et maintenant, Maître, que va-t-il se passer ?

Pour la première fois depuis qu’elle le connaissait, Ahsoka vit une once de doute dans le regard clair de Kenobi.
- Je ne sais pas, Ahsoka. Je ne sais pas.
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar Xiaomii » Ven 27 Juil 2018 - 18:08   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Chapitre lu, très belle conclusion à ce premier livre :jap:. Quel est donc le plan de Sidious? :sournois: , le mystère est loin d’être résolu. À quand le livre deux?
Xiaomii
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 147
Enregistré le: 09 Mai 2018
 

Messagepar Dark GaGa » Ven 27 Juil 2018 - 18:44   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Joie.
Je savais que mon chouchou avait un plan de secours pour décalquer les Jedis...

ça vire vers une version qui se rapproche de ce qu'on pouvait imaginer à partir de l'ep 6.
Welcome to the dark side, we lied about the cookies.
Endor is a lie! Long Life to the Emperor!
Dark GaGa
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 594
Enregistré le: 30 Nov 2017
Localisation: Citadelle Sith, Dromund Kaas ou Palais Impérial, Coruscant
 

Messagepar Notsil » Ven 27 Juil 2018 - 18:59   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Très sympa cette conclusion de ton premier livre ;)

T'as bien géré parce que t'en as pas fait 3 tonnes et tu n'as décrit que la fin (sans donner de délai par rapport au chapitre précédent, très bien vu ^^), donc ça passe très bien ^^ (techniquement on aurait pu se passer de la douleur - je pense que le droïde médical aurait pu lui donner un truc mais passons ^^ - et c'est un peu rapide pour se relever mais passons aussi ^^).

On se retrouve donc avec une 3ème faction, Palpy, qui a le potentiel de fusionner avec les Séparatistes, et Anakin qui va se retrouver en père de famille, lui qui n'en a pas eu. Intéressant. Et sans Jedi pour le brider du côté de son caractère... D'ailleurs, les Jedi vont-ils réclamer les gosses un peu plus tard ? (si oui, sa réaction promet d'être un poil explosive je sens ^^).

Et on a toujours les clones dans la nature...

Du potentiel :)
"Qui se soumet n'est pas toujours faible." Kushiel.
Notsil
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2080
Enregistré le: 24 Mar 2006
Localisation: Dans un livre
 

Messagepar Niobi » Ven 27 Juil 2018 - 19:26   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Oh.
Mais c'est... très intéressant tout ça. Le texte jongle entre changements radicaux et similitudes liés la timeline que l'on connait tous, comme le fait que Palpatine reprennent une partie de son discours de RotS.

Ce premier livre nous a offert une fin alternative beaucoup plus lumineuse - Palpatine démasqué, la survie de Padmé, Anakin du côté Lumineux, l'élection d'un nouveau Chancelier et bien sûr la survie des Jedi - et une fin ouverte pour la suite. La recherche de Sidious, les conflits politiques émergents, le cas d'Anakin et de ces enfants etc.

D'ailleurs à ce propos, vous avez bien négocié le traitement d'Anakin. Le fait que le Conseil lui laisse faire un choix sans appliquer outres sanctions, je trouve cela sage et pertinent. Et Anakin semble avoir choisi sa voie, ce qui permet d'éviter des conflits supplémentaires. Même si l'Ordre a pu se sentir légèrement trahi, il gère cette affaire avec calme et compassion. Mais aussi avec intransigeance.
Peut-être quand dans les livre suivants, des évolutions au sein de l'Ordre seront présentées ? Le jugement porté à Anakin pourrait-il faire réagir certains Jedi ? Le but de l'Ordre Jedi n'est pas de voir ses membres déserter pour des raisons personnelles, le cas d'Anakin doit rester exceptionnel. Sinon, à quoi rimeraient les idées d'altruisme, de servitude et de désintéressement - d'amour impersonnel et universel - propres aux Jedi si chacun partait dans son petit coin en ne pensant qu'à soi-même ?

Impatiente de voir ce que vous nous réservez pour la suite, surtout en ce qui concerne la chasse de Sidious ! #IWantToSeeHimDead. :jap:
"A l'écran, sur le corps du seul personnage d'Obi-Wan, peut ainsi se lire toute l'histoire de Star Wars." L. Aknin - Star Wars, une saga, un mythe (2015).
- Mastery of the self is the only mastery that matters -
Niobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1739
Enregistré le: 08 Sep 2015
Localisation: [Ancora a Pila (AO)] Coruscant - Jedi Temple, Room of a Thousand Fountains.
 

Messagepar Dark GaGa » Ven 27 Juil 2018 - 19:46   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Niobi a écrit:Oh.


Impatiente de voir ce que vous nous réservez pour la suite, surtout en ce qui concerne la chasse de Sidious ! #IWantToSeeHimDead. :jap:

Hééééééééééééééééééééééééééééé :shock: :non: :evil: :grrr:
#WantToSeeObiWanDead

Palpy peut très bien s'en sortir arguant la trahison des Jedi et le fait qu'un groupuscule d'opposants s’empare du sénat.

Anakin peut très bien basculer du CO, vu qu'il gagne deux attachements supplémentaires...

Et j'ai toujours en tête cette phrase de Leia sur sa mère, "très belle et très triste"
Modifié en dernier par Dark GaGa le Ven 27 Juil 2018 - 19:51, modifié 1 fois.
Welcome to the dark side, we lied about the cookies.
Endor is a lie! Long Life to the Emperor!
Dark GaGa
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 594
Enregistré le: 30 Nov 2017
Localisation: Citadelle Sith, Dromund Kaas ou Palais Impérial, Coruscant
 

Messagepar darkCedric » Ven 27 Juil 2018 - 19:49   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Un excellent chapitre ! Que de suspens pour la suite !

Dark GaGa a écrit:
Niobi a écrit:Oh.
Impatiente de voir ce que vous nous réservez pour la suite, surtout en ce qui concerne la chasse de Sidious ! #IWantToSeeHimDead. :jap:

Hééééééééééééééééééééééééééééé :shock: :non: :evil: :grrr:
#WantToSeeObiWanDead


Héhé, ça tombe bien, j'ai écris un truc là-dessus. Pour le grand plaisir de Niobi :paf:
Nous ne nous soumettons pas à la terreur. Nous créons la terreur.

Le Règne de Grievous
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2751
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Forteresse des Doigts
 

Messagepar Mandoad » Ven 27 Juil 2018 - 20:46   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Très intéressante cette conclusion à cet Infinities. Avec un Palpatine qui ne se laisse pas démonter et qui tente un dernier coup de Poker.

Alors? Guerre civile à trois camps? Un ordre 66 bientôt déclaré par Palpy (parce qu'à ce rythme, ils vont bientôt tous être dépucés ses clones)? Un Anakin pour de bon sur la voie lumineuse?

J'attends la suite avec impatience! :)
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 217
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Sam 28 Juil 2018 - 13:43   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Que de réaction ! Que de conjectures ! :sournois:
Bon, déjà, merci d'avoir commenté !

Xiaomii a écrit:À quand le livre deux?

Vu que toute la fic' st déjà écrite.... Je dirais très bientôt :sournois: :D

Notsil a écrit: (techniquement on aurait pu se passer de la douleur - je pense que le droïde médical aurait pu lui donner un truc mais passons ^^ - et c'est un peu rapide pour se relever mais passons aussi ^^).

Ça fait beaucoup de "passons" tout ça :lol:
Il faut bien du drama ^^

Niobi a écrit:D'ailleurs à ce propos, vous avez bien négocié le traitement d'Anakin.

C'est le genre de commentaire qui fait plaisir ^^ Merci !

Je ne peux rien révéler... ce que je peux dire, c'est qu'on est loin d'avoir terminé ! :D
Rendez-vous vendredi pour la suite ;)
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar L2-D2 » Sam 28 Juil 2018 - 19:46   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Chapitre 10 lu!

Une très belle fin pour ce Livre I! :oui:

Un happy-end qui fait plaisir pour Anakin et des pistes lancées pour la suite, c'est parfait. J'espère qu'on en a pas encore fini avec Skyman tout de même, un Anakin père et heureux a trop de potentiel pour être ignoré!

Vivement la suite en tout cas et félicitations à vous deux pour le superbe boulot effectué! :oui:
"Les histoires que nous aimons ne rentrent peut-être pas toutes dans une seule ligne de temps, mais elles compteront toujours à nos yeux." - JJ Miller

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3995
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Darth Eluar » Dim 29 Juil 2018 - 17:21   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Ça fait longtemps que j'ai posté ici, moi :transpire:

Vos réactions tout au long de ce premier livre font plaisir, cette histoire me tenait à cœur depuis longtemps, pour des raisons que j'expliciterai quand on aura terminé (c'est à dire pas tout de suite comme l'a dit ma camrade), et LL l'a magnifiée, votre accueil nous fait chaud au cœur à tous les deux :oops:

L2-D2 a écrit:Un happy-end qui fait plaisir pour Anakin et des pistes lancées pour la suite, c'est parfait. J'espère qu'on en a pas encore fini avec Skyman tout de même, un Anakin père et heureux a trop de potentiel pour être ignoré!

Et bien,
LL-8 a écrit:Je ne peux rien révéler... ce que je peux dire, c'est qu'on est loin d'avoir terminé ! :D
A single spark of courage can ignite the fires of hope. Commandant Suprême Jace Malcolm.
Fan fiction : La Tourmente de l'Ordre
Staffeur Fan-Fics et RP
Darth Eluar
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1162
Enregistré le: 08 Jan 2016
Localisation: Impossible à déterminer, faute de connexion stable. Veuillez réessayer ultérieurement.
 

Messagepar Ju Nizzarras » Dim 29 Juil 2018 - 20:09   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Rahlala elle fait plaisir cette fan fic. Ahsoka et les jumeaux. :love:

Quel déception quand je suis arrivé à la fin, pensant avoir encore un autre chapitre à lire, mais non je m'étais trompé. :cry:


Comme dit plus haut, habile de garder quelques passages "canons", ça rend le tout vraiment savoureux et on a l'eau à la bouche en imaginant les suites possibles.

La situation finale avec la république d'Organa, Un Palpi prêt à tout qui peut encore revenir à coup de "complot jedi" et demi ordre 66 ? :D
Et Anakin, en homme libre, père de famille avec Padmé Leïa et Luke.

Diantre !

Pitié ne nous teasez pas pendant des mois pour la suite, tout les vendredis moi ça me va très bien. :ange:



Sinon les jedi même dans cette version sont quand même bien carré, même si le choix laissé à Anakin me parait juste et sage, si tu peux faire un exception pour Ki Adi Mundi, tu peux bien en faire une pour l'élu et lui permettre de rester Jedi et père de famille.
Yup Nub
Ju Nizzarras
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 231
Enregistré le: 27 Déc 2016
Localisation: Bordeaux - Arcachon - Endor dans un des domaines du mal.
 

Messagepar Niobi » Dim 29 Juil 2018 - 21:03   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Ju Nizzarras a écrit:Sinon les jedi même dans cette version sont quand même bien carré, même si le choix laissé à Anakin me parait juste et sage, si tu peux faire un exception pour Ki Adi Mundi, tu peux bien en faire une pour l'élu et lui permettre de rester Jedi et père de famille.

L’exception portée à Ki-Adi Mundi est purement biologique, ce qui n'est pas le cas d'Anakin qui transgresse volontairement les règles de vie de l'Ordre.
"A l'écran, sur le corps du seul personnage d'Obi-Wan, peut ainsi se lire toute l'histoire de Star Wars." L. Aknin - Star Wars, une saga, un mythe (2015).
- Mastery of the self is the only mastery that matters -
Niobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1739
Enregistré le: 08 Sep 2015
Localisation: [Ancora a Pila (AO)] Coruscant - Jedi Temple, Room of a Thousand Fountains.
 

Messagepar darkCedric » Dim 29 Juil 2018 - 22:08   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Ju Nizzarras a écrit: Sinon les jedi même dans cette version sont quand même bien carré, même si le choix laissé à Anakin me parait juste et sage, si tu peux faire un exception pour Ki Adi Mundi, tu peux bien en faire une pour l'élu et lui permettre de rester Jedi et père de famille.


Attention, c'était dans le légends ça. :paf:

Dans le canon, je vois très mal Ki-Adi avoir trente femmes :D
Nous ne nous soumettons pas à la terreur. Nous créons la terreur.

Le Règne de Grievous
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2751
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Forteresse des Doigts
 

Messagepar LL-8 » Lun 30 Juil 2018 - 12:11   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Ju Nizzarras a écrit:Pitié ne nous teasez pas pendant des mois pour la suite, tout les vendredis moi ça me va très bien. :ange:

Mais ça nous va très bien à nous aussi :D Rendez-vous vendredi prochain pour un nouveau chapitre à lire ;)

darkCedric a écrit:
Ju Nizzarras a écrit: Sinon les jedi même dans cette version sont quand même bien carré, même si le choix laissé à Anakin me parait juste et sage, si tu peux faire un exception pour Ki Adi Mundi, tu peux bien en faire une pour l'élu et lui permettre de rester Jedi et père de famille.


Attention, c'était dans le légends ça. :paf:

Exact.
Je rappelle que cette fic' - même si c'est une infinity - prend sa source dans l'UEO, et le background de Ki-Adi-Mundi dans le nouveau canon se contente à peu près de ce que les films ont pu raconter sur lui.
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar LL-8 » Ven 03 Aoû 2018 - 17:16   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Bonjour à tous !

Notre Livre I est terminé.... Que faire maintenant ? Entamer le Livre II ? .....Nope :D
Je vous propose un petit interlude - le premier d'une série qui séparera chacun des livres de cette fic' :)

Laissons donc Ahsoka de côté. Nous voici deux ans après les événements du Livre I, et c'est Triple Trois que nous allons suivre (souvenez-vous : il apparaissait dans le chapitre 2).

J'en profite pour faire une petite parenthèse auto-promo:
Spoiler: Afficher
Vous savez sans doute qu'il y a des recueils sur SWU, et vous êtes d'ailleurs tous invités à proposer votre contribution!
Pour ma part, j'ai écrit un petit truc pour le #8: Naissance d'une Rébellion.
Pour donner votre avis, c'est par ici : Victoire
Merci d'avance et bonne lecture !

Bonne lecture à tous !

Retour au sommaire

Interlude I: Triple Trois

You can’t stop the change, any more than you can stop the suns from setting. – Shmi Skywalker


17 av. BY


La pluie n’avait pas cessé de tomber depuis le matin. De grosses gouttes d’eau venaient s’écraser sur le casque de Triple Trois, ruisselant le long de sa visière avant de se noyer aux autres et de tomber sur le sol. Le clone ignora l’eau qui coulait le long de son armure et concentra son attention sur la foule qui l’entourait. Un hochement de tête de Fox, posté sur sa droite, l’informa qu’il pouvait continuer. Triple Trois acquiesça et se tourna vers le speeder derrière lui. La portière s’ouvrit et un homme en tenue officielle s’extirpa du véhicule. Il portait un long manteau bleu sur ce qui s’apparentait à un uniforme militaire aux couleurs ternes. Ses cheveux noirs semblaient blanchir sous la pluie de Coruscant. Il ne s’arrêta pas et s’empressa de rejoindre le bâtiment au pied duquel la foule s’était rassemblée. Fox le suivit et Triple Trois, fusil au poing, ferma la marche tandis que les gardes du Sénat s’occupaient de tenir la foule à distance.

***


Si le bureau qu’avait autrefois occupé Palpatine au bâtiment des bureaux du Sénat avait été entièrement vidé puis fermé, celui du bâtiment du Sénat n’avait pas été touché. Après tout, c’était un symbole de la République, et le garder intact marquait la volonté de la République toute entière de ne pas céder face à ce traître et ses manipulations.

Triple Trois se posta à la droite du bureau du Chancelier et observa Bail Organa s’asseoir lentement, comme si le poids des années se faisaient soudain ressentir sur ses épaules. Il arrangea ses vêtements et fit signe aux deux gardes du Sénat dans leurs uniformes bleus qu’il était prêt. La porte du bureau s’ouvrit presque immédiatement. Un homme à la peau sombre entra, suivit de deux individus qui portaient des tuniques similaires à la sienne. Le Chancelier se leva :
- Maître Mace Windu. Merci d’avoir accepté de venir.

Il pivote légèrement et courba l’échine :
- Vous aussi, Maître Yoda.

Triple Trois se redressa. Il n’avait pas vu qu’un quatrième Jedi était entré. Il n’aperçut le petit alien vert qu’une fois qu’il eût pris place sur l’un des sièges. Organa l’imita puis se pencha en avant sur son bureau d’un air concentré.
- J’aimerais que vous m’informiez sur vos intentions concernant les Séparatistes. Le Sénat s’inquiète. Il ne comprend pas comment des individus tels que Nute Gunray arrivent encore à s’opposer à la République. Sans compter que Palpatine et les mondes qui l’ont rejoint ont clairement exprimé leur intention de s’engager un peu plus encore dans cette guerre.

Triple Trois observa le maître Jedi à la peau sombre s’éclaircir la gorge avant de se mettre à parler. Le clone décida de ne pas écouter ce qu’il se disait. Il s’agissait d’informations sensibles et on l’avait choisi pour sa discrétion.

Cela faisait déjà deux ans que Palpatine avait ouvertement trahi la République et fondé son propre régime. Personne ne savait où il se trouvait réellement. Beaucoup le suspectaient de résider sur Coruscant en secret. D’autres l’imaginaient perdus dans un château sombre sur Mustafar. Les rumeurs allaient bon train. Seuls ceux qui menaient l’enquête – Jedi, clones et police de Coruscant tous ensemble – avaient accès aux informations sensibles.

Triple Trois aurait aimé faire partie de ceux qui pourchassaient l’ex-Chancelier. Il aurait aimé être au cœur de l’action. Mais cela avait été confié au 212e Bataillon d’attaque et son général, le célèbre maître Jedi Obi-Wan Kenobi.

Après le départ de Skywalker de l’Ordre Jedi, la 501e Légion avait été démantelée. Le général Tano avait été assignée à la protection personnelle de la Sénatrice Amidala et aucun autre Général Jedi ne pouvait reprendre son commandement. La décision ne s’était pas faite attendre. Sous la supervision du commandant Rex, chaque clone avait été soulagé de sa puce puis réassigné à un autre corps. Cette opération avait par ailleurs repoussé le retrait des puces d’autres bataillons et des milliers de clones – notamment les bataillons impliqués dans la guerre – n’étaient toujours pas aux normes. Triple Trois, quant à lui, avait rejoint la Garde de Coruscant et Fox, qui était désormais son commandant.

Des dizaines de mondes avaient décidé, contre toute attente, de quitter la République pour celle de Palpatine. Les raisons étaient variées : plus de liberté commerciale et économique, moins de corruption, la promesse d’un gouvernement juste et équitable… Ryloth avait été parmi l’une des premières planètes à rallier la République Démocratique Galactique. Quelques mois à peine après sa proclamation, Orn Free Taa avait blâmé Organa pour son manque de considération pour son peuple et avait mis les voiles. Il n’avait pas fallu longtemps pour que d’autres ne le suivent.

Triple Trois n’avait pas réellement d’opinion sur le sujet. Une part en lui vouait un respect sans limite à Palpatine. Il n’aurait su expliquer pourquoi. Cependant, il aimait la République encore plus. Son ADN de clone lui hurlait de ne pas trahir le Sénat comme avait pu le faire l’ex-Chancelier. De plus, Bail Organa n’était pas un mauvais politique. Au contraire, son apparence très sobre et presque militaire le rendait sympathique aux yeux de nombreux clones.
- La jeune Ahsoka, sur place ira. Quant à Kaller, à maître Billaba nous faisons confiance.

La voix de Yoda sortit Triple Trois de sa réflexion.
- Le retour des Séparatistes sur Kaller sera de courte durée, je peux vous l’affirmer, fit Ki-Adi-Mundi, un grand maître au crâne extrêmement haut.

Bail Organa acquiesça lentement.
- Merci, Maîtres Jedi. Je ferai part de ces nouvelles au Sénat dans l’après-midi.

Le groupe de Jedi s’inclinèrent comme un seul homme puis quitta le bureau en silence. Il ne s’écoula pas une minute entière avant que les portes ne s’ouvrent de nouveau. Triple Trois se raidit en voyant la jeune femme s’approcher. Pas de grande tenue d’apparat pour elle cette fois. Un robe légère au tissu clair lui tombait sur les pieds. Un arceau en métal fin retenait son épaisse chevelure brune. Une Togruta à l’apparence familière l’accompagnait.

Bail se leva :
- Padmé. Ahsoka.

Il ne semblait pas surpris. Il accueillit la jeune femme comme une vieille amie et l’invita à s’asseoir.
- Me revoilà, Bail, répondit la jeune femme dans un sourire.
- La Reine a laissé partir Saté ?
- En réalité, elle n’était là que pour me remplacer. La Reine en personne m’a demandé de revenir.

Bail avait beau tourner le dos à Triple Trois, le clone devina qu’il croisait les bras. Cela avait beau faire presque deux ans que le mariage entre la sénatrice Amidala et le Jedi Anakin Skywalker avait été rendu public, la réputation de la jeune femme en souffrait toujours un peu. Si beaucoup continuaient de lui faire confiance comme aux premiers jours, certains remettaient en cause sa capacité à prendre des décisions rationnelles.
- Padmé, tu as des enfants et..
- Anakin peut s’occuper d’eux, Bail.

La mention de Skywalker fit tiquer Triple Trois. Le Jedi avait tissé un lien si fort avec la 501e Légion que le voir partir avait été très difficile. D’après la plupart de ses anciens frères d’armes, sa présence sur le champ de bataille était inégalable et manquait à tous.

Triple Trois vit Bail hésiter. Il y eut un long silence, pendant lequel le clone se força à fixer son armure désormais rouge pour se distraire. Puis le Chancelier s’éclaircit la gorge, et sa voix grave remplit la pièce.
- Très bien. Je vais dire à Mon Mothma de te rejoindre dans ton bureau. Beaucoup de choses ont changé depuis ton départ.
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar L2-D2 » Ven 03 Aoû 2018 - 20:17   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Interlude lu !

Alors, le Livre II serait-il consacré à Padmé ? :sournois:

Bonne idée que cet Interlude qui, mine de rien, nous en apprend beaucoup sur la situation galactique, deux ans après la fin du LIvre I ! Ainsi, Palpatine a fondé son propre régime (la République Démocratique Galactique... mouais, comme la plupart des régimes qui ont besoin de mettre un mot comme "Démocratique" dans leur nom, on devrait s'en méfier !), et le pire, c'est que des planètes le suivent, mais c'est fou, ça ! :shock:

Et le retrait des puces sur le front a pris du retard, mauvais ça, très mauvais... :sournois:

Vivement la suite ! :oui:
"Les histoires que nous aimons ne rentrent peut-être pas toutes dans une seule ligne de temps, mais elles compteront toujours à nos yeux." - JJ Miller

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3995
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Niobi » Mar 07 Aoû 2018 - 23:24   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

2 ans que Palpatine est en cavale ? Y a de quoi devenir fou...

Pauvre Triple Trois, je comprend son attachement à son ex-général et à la 501ème... Mon petit doigt me dit qu'Anakin pourrait bien revenir sur le champ de bataille au moins une fois ?

L2-D2 a écrit:(la République Démocratique Galactique... mouais, comme la plupart des régimes qui ont besoin de mettre un mot comme "Démocratique" dans leur nom, on devrait s'en méfier !)

Je suis bien d'accord, ça m'a bien fait rire !

Sur la forme :
Spoiler: Afficher
Il pivote légèrement et courba l’échine --> pivota
Un robe légère
Le groupe de Jedi s’inclinèrent comme un seul homme puis quitta le bureau en silence --> Soit "Les Jedi" + "s'inclinèrent et quittèrent", ou l'intégralité au singulier avec "le groupe", make your choice ;)
"A l'écran, sur le corps du seul personnage d'Obi-Wan, peut ainsi se lire toute l'histoire de Star Wars." L. Aknin - Star Wars, une saga, un mythe (2015).
- Mastery of the self is the only mastery that matters -
Niobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1739
Enregistré le: 08 Sep 2015
Localisation: [Ancora a Pila (AO)] Coruscant - Jedi Temple, Room of a Thousand Fountains.
 

Messagepar Xiaomii » Mer 08 Aoû 2018 - 10:22   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Interlude lu :cute:
Eh bien, il s’en est passé des choses depuis la dernière fois. Tout est loin d’être gagné :sournois:
Niobi a écrit:
Pauvre Triple Trois, je comprend son attachement à son ex-général et à la 501ème... Mon petit doigt me dit qu'Anakin pourrait bien revenir sur le champ de bataille au moins une fois ?

Voilà une bonne idée :oui: espérons que ton petit doigt ai raison :whistle:
Xiaomii
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 147
Enregistré le: 09 Mai 2018
 

Messagepar Lynne » Mer 08 Aoû 2018 - 13:11   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Lu les derniers chapitres !

C'est très bon tout ça... Et un happy end pour Padmé et Anakin, youpi ! J'adore les fics qui placent ce cas de figure. Et oui, quand il y a "démocratique" dans le nom, c'est suspect... :D

Hâte de lire le livre II !
Super-MJ à votre rescousse !
We've all got light and dark inside of us. What matters is the part we choose to acton on, that's who we really are
- Sirius Black
Lynne
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 326
Enregistré le: 03 Juin 2017
 

Messagepar LL-8 » Ven 10 Aoû 2018 - 12:19   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Merci à tous pour vos commentaires :) j'essaierai de corriger les coquilles qui restent assez rapidement.

Qui dit vendredi dit nouveau chapitre ! Après notre court interlude, je vous propose de vous lancer dans le Livre II. Exit Ahsoka, ce nouveau livre mettra en scène un autre personnage. Je n'en dis pas plus :sournois:

Bonne lecture !

Retour au sommaire

LIVRE II : Wilhuff Tarkin
Chapitre 1


16 av. BY.


Le Pic de la Charogne vint se poser doucement entre les rochers brillants de Pillio. Lorsqu’il entra en contact avec le sol, une dizaine de bestioles rappelant étrangement les droïdes-vautours des Séparatistes disparurent entre les coraux aux couleurs éclatantes. La rampe de la corvette s’abaissa et Tarkin en descendit lentement, les mains croisées dans son dos comme à son habitude, le dos droit et le menton haut. Il ne se retourna brièvement que pour faire signe au pilote qu’il en aurait pour un moment, puis descendit tout à fait du vaisseau.

Pillio n’était pas une planète accueillante, loin de là, et ce, malgré ses couleurs chatoyantes et son aspect tropical. Perdue au fin fond du système Jinata, cette planète était composée majoritairement d’eau et avait été écartée des mondes reconnus par la République. Toute cette beauté n’était que surface. En réalité, la planète n’abritait que rocs et bêtes peu amicales. Mais cela ne dérangeait pas Tarkin. Il avait connu des lieux encore moins engageants que ceux-ci.

Il s’éloigna rapidement du vaisseau et descendit le long d’une série de petites rochers recouverts de coraux orangés. Le sol sur lequel il marchait, une sorte de sable granuleux, était parsemé de flaques plus ou moins grandes. Il prit garde de ne pas perdre l’équilibre et atteignit bientôt une sorte de petite vallée bordée des deux côtés par les mêmes rochers aux teintes chatoyantes. Tarkin épousseta son uniforme gris et remit ses mains dans son dos.

Le pas confiant et sûr, il s’avança dans la petite vallée. Devant lui apparut, encastrée dans la pierre, une porte blindée, sans mécanisme d’ouverture apparent. Tarkin se plaça juste devant la porte, et attendit. Il ne fallut pas longtemps avant que la porte se scinde en deux et ne fasse apparaître un pan d’obscurité dans laquelle Tarkin s’engouffra.

A première vue, l’endroit n’était rien de plus qu’un large hangar dans lequel étaient entreposées des caisses de toutes sortes. Tarkin ne connaissait pas le chargement de la moitié d’entre elles. Il traversa la pièce sans s’attarder sur les quelques objets exposés, bifurqua sur la droite et emprunta le premier couloir qui s’offrait à lui.

Maintenant un pas régulier et les mains dans son dos, Tarkin descendit le couloir jusqu’à arriver à sa destination. Il lissa son uniforme gris et pénétra à l’intérieur.

La salle était circulaire. Elle contenait une table holographique, ronde elle aussi, et quelques sièges pour tout mobilier. Une lumière crue inondait la table holographique, plongeant le reste de la pièce dans une demi-obscurité.

Sur l’un des fauteuils était installée une silhouette encapuchonnée. Le lourd tissu de la cape retombait en gros plis le long du siège. A l’approche de Tarkin, la silhouette s’avança légèrement dans la lumière et découvrit un visage ridé et cireux. Une voix grave et abîmée s’éleva, comme sortie d’outre-tombe.
- Gouverneur Tarkin, fit Palpatine.

L’officier retourna la salutation et s’approcha de l’holotable.
- Nos espions ont rapporté des informations de Coruscant, expliqua-t-il.

Il actionna une commande sur l’holotable et une vue du Noyau de la République d’Organa apparut.
- Ils n’ont toujours aucune idée de l’endroit où nous sommes. Leurs recherches n’ont rien donné jusqu’à présent.

Un rictus satisfait s’étira sur les lèvres de Palpatine. Cela faisait un peu plus de deux ans que le fondateur de la République Galactique Démocratique s’était installé sur Pillio, après avoir passé plusieurs mois à se cacher sur Coruscant. Tarkin savait que le bâtiment dans lequel ils se trouvaient avait été construit par Palpatine bien avant la Guerre des Clones et pourtant, ni les Jedi ni les clones n’avaient découvert son existence.

En trois ans, la République Démocratique s’était solidement établie malgré l’invisibilité de son leader. Des centaines de mondes l’avait rejoint dès sa proclamation, et d’autres continuaient de la rejoindre encore maintenant. La République d’Organa subissait une hémorragie qu’elle ne pouvait pas contrôler. La corruption qui régnait au Sénat de Coruscant et la promesse d’une main de fer de la part de Palpatine attiraient toujours plus de peuples qui voulaient du changement.
- Concernant le front, les nouvelles sont bonnes, continua Tarkin.

Il actionna une autre commande et la vue de Coruscant laissa place à une carte détaillée de la galaxie. Les territoires toujours contrôlés par Coruscant apparaissaient clairement dans un bleu clair tandis que ceux fidèles à Palpatine et ses alliés contrastaient en rouge. Une troisième couleur, le vert, colorait les territoires, bien moins nombreux, encore contrôlés par les Séparatistes. Sans réel leader depuis la mort de Dooku et Grievous, la CSI peinait à tenir le rythme dans une guerre opposant désormais trois camps.
- Les forces de la Fédération du Commerce ont perdu Felucia. Quant à Kaller, les armées de droïdes commandées par Wat Tambor ont été finalement mises en déroute. D’après nos renseignements, les Séparatistes se replient en direction de Géonosis.

Palpatine tiqua. Tarkin afficha une vue holographique de la planète. Géonosis était passée sous contrôle Républicain depuis trois ans déjà. Un retour des Séparatistes sur la planète serait suicidaire.
- Les collines de Im’g’twe n’ont jamais été abandonnées par Poggle le Bref, informa Tarkin. D’après nos espions, il lui reste des régiments entiers de droïdes dans cette zone de la planète. Le repli des forces Séparatistes a déjà commencé.

Palpatine retrouva son rictus satisfait. La vue de Géonosis laissa la place à celle, plus colorée, d’Ord Mantell.
- Sur Ord Mantell, expliqua Tarkin d’un ton pragmatique, nos forces ont fini par vaincre celles des Séparatistes. Le général Dez a été exécuté publiquement. La planète a rejoint notre camp.

Palpatine acquiesça. Les forces de la République Démocratique n’étaient pas aussi étendues ni puissantes que celles de la République de Coruscant. Mais leur stratégie plus brutale et leur politique selon laquelle aucun prisonnier ne devait être fait leur permettaient de rivaliser avec les armées des Séparatistes.

Tarkin observa la vue d’Ord Mantell une dernière fois puis afficha celle d’Hosnian Prime. Similaire en de nombreux points à Coruscant, elle avait été victime d’une attaque désespérée de la part des Séparatistes. L’opération, semblable à celle qu’avait menée Grievous sur Coruscant quelques temps avant la trahison des Jedi, avait pris la République de court.

La vue de la planète changea pour une vue plus rapprochée de Darropolis. On pouvait aisément distinguer les forces clones encore présentes sur place.
- Coruscant a réussi à reprendre le contrôle d’Hosnian Prime, expliqua-t-il, mais cela leur a coûté en ressources. Ils ont réussi à fatiguer les Séparatistes au point de les pousser à se replier, mais je peux affirmer que l’attaque les a affaiblit tout autant.
- Bien, dit Palpatine de sa voix mielleuse. Vous avez bien travaillé, Gouverneur Tarkin.

Le chef de la République Démocratique continuait de l’appeler par son titre de Gouverneur d’Eriadu. Mais en réalité, Tarkin était devenu le chef des armées de la République. Tout en gardant son rang d’Amiral, il devenait l’une des seules personnes à pouvoir communiquer directement avec Palpatine. Cette position privilégiée le plaçait également sur la liste des personnes recherchées par la République de Coruscant.
- Les Séparatistes ne nous seront plus utiles dorénavant, continua Palpatine. Il est temps de passer à l’étape suivante.

Tarkin acquiesça. Le plan de Palpatine relevait du génie. Les Séparatistes et Coruscant s’étaient enlisés encore plus dans leur guerre, suffisamment pour que la République Démocratique puisse se construire et renforcer son armée. Les clones et officiers qui avaient déserté et le recrutement de volontaires dans les territoires sous la coupe de Palpatine avait permis de monter une force militaire conséquente. Les Séparatistes avaient fait leur temps. Il était temps pour la République Démocratique de s’imposer sur le plan galactique.

Tarkin était sur le point de répondre, lorsque l’holotable annonça une communication en attente. Palpatine leva une main intimant à Tarkin de faire une pause et activa l’hologramme. Un Mas Amedda virtuel apparut au centre de la table. Tarkin prit soin de rester en dehors du rayon de captation de l’hologramme. Le Chagrien et lui ne s’entendaient pas particulièrement bien. Enflé d’arrogance et d’ambition, Amedda n’avait aucun sens politique. La plupart de ses décisions se révélaient maladroites et avaient le don d’irriter Tarkin au plus haut point. Que cet individu soit maintenu à une position aussi élevée le surprenait toujours.

- Monseigneur, fit la voix robotisée du Chagrien, je venais vous informer que les mondes de Mon Cala et Kooriva ont pris la décision publique de nous rejoindre. Les Sénateurs Passel Argente et Tikkes vous font parvenir leurs salutations.

Tarkin serra les dents. Kooriva appartenait aux Séparatistes. Les deux sénateurs qu’avait mentionnés Amedda étaient publiquement membres du Conseil Séparatiste. Leur décision de rejoindre la République Démocratique n’était rien de plus qu’une tentative de survivre à la destruction de leur camp. Les rats Womps quittaient le vaisseau.
- Par ailleurs, le sénateur Po Nudo demande une audience extraordinaire. Il souhaite que son monde bénéficie d’une protection renforcée. Selon lui, les Séparatistes auraient adressé des menaces à l’encontre des dirigeants de sa planète.
- Demande rejetée, fit Palpatine d’une voix morne.
- Il essaiera probablement de vous convaincre lors de la prochaine session du Sénat.
- Ma réponse sera la même.

Le ton de Palpatine était sans appel. Tarkin observa la salle circulaire dans laquelle il se trouvait. La plupart des sessions du Sénat se déroulaient ici. Seul Palpatine était présent bien sûr : il fallait garder sa localisation secrète. Une idée avait d’abord été émise de se réunir dans l’ancien sénat des Séparatistes, abandonné depuis longtemps. Mais Raxus Prime avait été mise sous la surveillance de Coruscant. Par conséquent, le sénat de la République Démocratique n’était que virtuel. Un projecteur holographique avait été transmis à chaque sénateur. Tarkin préférait cette configuration. De cette façon, les pinaillages des sénateurs étaient limités.

Amedda salua une dernière fois, puis disparut dans une pluie d’étincelles holographiques. Palpatine posa son regard sur Tarkin.
- Vous savez ce qu’il vous reste à faire, Gouverneur, susurra-t-il.

Tarkin acquiesça. Les Séparatistes n’étaient plus d’aucune utilité. Il fallait régler leur cas avant qu’ils ne deviennent un problème. L’Amiral allait s’éclipser, lorsqu’un geste de la main de Palpatine le retint.
- Gouverneur, concernant nos intérêts sur Scariff… Assurez-vous que rien sur Géonosis ne puisse nous trahir.

Tarkin hocha la tête. Puis il tourna les talons et quitta la salle.
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar L2-D2 » Sam 11 Aoû 2018 - 10:34   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Lu!

Oh, je ne m'attendais pas à Tarkin en guise de protagoniste de ce deuxième livre! Tout ça s annonce très intéressant! :oui:

La nouvelle situation galactique est posée. Vivement la suite! :oui:
"Les histoires que nous aimons ne rentrent peut-être pas toutes dans une seule ligne de temps, mais elles compteront toujours à nos yeux." - JJ Miller

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3995
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Niobi » Sam 11 Aoû 2018 - 11:48   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

En effet, contexte mis en place.

Je me demandais juste... Sidious a mis de côté son plan avec Anakin depuis 3 ans ? Je veux dire, c'est tant mieux. Et Palpatine a d'autres chats à fouetter, comme se préoccuper de sa survie et de la politique galactique. Mais étant donné que le jeune homme était aussi une des priorités à l'époque, je me disais qu'il n'avait peut-être pas lâcher l'affaire. Pour arriver à quoi cependant ? J'en sais trop rien... Le contexte est différent de RotS maintenant.

Ses ambitions en ont pris un gros coup. :P
"A l'écran, sur le corps du seul personnage d'Obi-Wan, peut ainsi se lire toute l'histoire de Star Wars." L. Aknin - Star Wars, une saga, un mythe (2015).
- Mastery of the self is the only mastery that matters -
Niobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1739
Enregistré le: 08 Sep 2015
Localisation: [Ancora a Pila (AO)] Coruscant - Jedi Temple, Room of a Thousand Fountains.
 

Messagepar LL-8 » Sam 11 Aoû 2018 - 12:06   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

L2-D2 a écrit:Oh, je ne m'attendais pas à Tarkin en guise de protagoniste de ce deuxième livre! Tout ça s annonce très intéressant! :oui:

Surprise! ^^ Ça permet d'aller faire un tour côté Sidious :)

Niobi a écrit:Je me demandais juste... Sidious a mis de côté son plan avec Anakin depuis 3 ans ?

Alors ça.... :sournois:
Je peux juste dire qu'on y a pensé... Patience :P
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar Niobi » Sam 11 Aoû 2018 - 12:17   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

LL-8 a écrit:Je peux juste dire qu'on y a pensé... Patience :P

Hum ! M'en doutais bien. Vous êtes les meilleurs. 8)
"A l'écran, sur le corps du seul personnage d'Obi-Wan, peut ainsi se lire toute l'histoire de Star Wars." L. Aknin - Star Wars, une saga, un mythe (2015).
- Mastery of the self is the only mastery that matters -
Niobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1739
Enregistré le: 08 Sep 2015
Localisation: [Ancora a Pila (AO)] Coruscant - Jedi Temple, Room of a Thousand Fountains.
 

Messagepar Ju Nizzarras » Sam 11 Aoû 2018 - 14:55   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Bon début de deuxième livre, aussi surpris que les autres que ce soit sous l'angle de ce bon Wilhuff.

Un perso qui me plaisait sans plus dans L'OT quand j'étais petit ( avec son odeur méphitique :cute: ), et que j'ai appris à "aimer" à travers TCW, RO, Rebels et son roman. Ca m'étonne pas qu'il ai suivi Palp dans sa république virtuelle.

Après le coup de la république virtuel secondaire, j'ai un peu de mal a me dire que tant de sénateurs abandonnent la république de Bail pour se joindre à un ancien sith, cela dit je ne sais plus si dans votre version le coté "Sith" de Palp à été rendu publique ? Je m’emmêle un peu avec le canon et mes bouquins en cours. :x

Néanmoins ça passe quand même on ne peut pas sous estimer la corruption générale qu'il avait encouragé en tant que chancelier, ainsi que son influence et ses pouvoirs.

J'attends de voir comment ça continue de se dérouler.
Des clones ont donc déserté pour le suivre, intriguant aussi.

Comme toutes les semaines, vivement vendredi prochain. :jap:
Yup Nub
Ju Nizzarras
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 231
Enregistré le: 27 Déc 2016
Localisation: Bordeaux - Arcachon - Endor dans un des domaines du mal.
 

Messagepar darkCedric » Sam 11 Aoû 2018 - 15:47   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Un livre du point de vue de Tarkin voilà qui est inattendu !
Un bon chapitre, comme d'habitude. Hâte de voir l'intrigue sur Géonosis.

Seul bémol : la caractérisation de Mas Amedda. Le mec a été vice-président du sénat pendant 10 ans, peut-être plus. S'il est arrivé à se hisser jusque là, c'est que c'est pas une crotte en politique :neutre:
Nous ne nous soumettons pas à la terreur. Nous créons la terreur.

Le Règne de Grievous
darkCedric
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2751
Enregistré le: 26 Juin 2016
Localisation: Forteresse des Doigts
 

Messagepar Niobi » Sam 11 Aoû 2018 - 16:24   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

darkCedric a écrit:La caractérisation de Mas Amedda. Le mec a été vice-président du sénat pendant 10 ans, peut-être plus. S'il est arrivé à se hisser jusque là, c'est que c'est pas une crotte en politique :neutre:

Ici, c'est peut-être l'avis subjectif de Tarkin qui est mis en avant, ses pensées personnelles sur le Chagrian. Qui ne seraient donc pas représentatives de ce qu'est probablement réellement Amedda.
"A l'écran, sur le corps du seul personnage d'Obi-Wan, peut ainsi se lire toute l'histoire de Star Wars." L. Aknin - Star Wars, une saga, un mythe (2015).
- Mastery of the self is the only mastery that matters -
Niobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1739
Enregistré le: 08 Sep 2015
Localisation: [Ancora a Pila (AO)] Coruscant - Jedi Temple, Room of a Thousand Fountains.
 

Messagepar LL-8 » Sam 11 Aoû 2018 - 16:43   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Ju Nizzarras a écrit:Après le coup de la république virtuel secondaire, j'ai un peu de mal a me dire que tant de sénateurs abandonnent la république de Bail pour se joindre à un ancien sith, cela dit je ne sais plus si dans votre version le coté "Sith" de Palp à été rendu publique ? Je m’emmêle un peu avec le canon et mes bouquins en cours. :x
:

Il faut se dire que dans l'esprit des sénateurs, les Sith ne sont liés qu'aux Jedi. C'est une croyance comme une autre. Que Palaptine en soit un ou non, il a été un bon dirigeant (ou les a bien corrompus). Alors pourquoi ne pas le suivre?

darkCedric a écrit:Seul bémol : la caractérisation de Mas Amedda. :

Pendant toute la fic' on alternera entre différents points de vue de personnages. J'insiste sur le "point de vue" : tout est une question de ressenti.
Ici clairement, Tarkin n'apprécie pas Mas Amedda. Ce qu'il dit est biaisé :oui:
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar LL-8 » Ven 17 Aoû 2018 - 12:57   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Bonjour à tous !
Voici donc la suite avec le chapitre 2, toujours du point de vue de Tarkin.
Edit: la semaine prochaine, le chapitre sera bien publié vendredi ;)

Bonne lecture :)

Retour au sommaire

LIVRE II : Wilhuff Tarkin
Chapitre 2


- Vous êtes attendu au bâtiment 4B, Monsieur.

Tarkin hocha la tête. L’officier en uniforme noir s’inclina brièvement devant lui, puis disparut derrière Le Pic de la Charogne. Tarkin observa un instant la plateforme sur laquelle il se trouvait. C’était en fait une large bande de sable fin, parsemée de palmiers verdoyants et bordée au sud et à l’ouest par une mer d’eau turquoise. Scarif avait décidément tout d’un paradis tropical. Elle aurait pu être une destination touristique prisée dans la galaxie. Mais sa localisation, en pleine Bordure Extérieure, la cachait aux yeux du grand public. Tarkin ne put retenir un petit sourire. Scarif était appelée à un destin beaucoup plus glorieux que celui d’une simple station touristique.

Il avança dans le sable jusqu’à une partie déjà goudronnée de l’aire d’atterrissage. Il tourna la tête en direction du nord. Là-bas s’activaient de nombreuses équipes en charge de construire ce qui deviendrait le plus haut bâtiment de la planète. L’édifice, déjà bien avancé, s’élevait parmi les palmiers et tendait à les dépasser. Tarkin lui avait déjà trouvé un nom : la Citadelle. Bientôt, ce bâtiment permettrait une sécurisation complète des données sensibles sur Scarif, et les ressources pourraient être allouées à d’autres projets tout aussi importants.

Le gouverneur d’Eriadu était impressionné par les ressources mises en œuvre par le fondateur de la République Démocratique. Le complexe sur Scarif avait été bâti en moins de deux ans, et la Citadelle serait bientôt terminée. C’était sans compter le projet secret de Palpatine, sur le site Aurek-14. Les matières premières exigées par le projet étaient considérables et pourtant, l’ex-chancelier arrivait toujours à se les procurer. Les Munns du Clan Bancaire, malgré leur affiliation avec les Séparatistes, avaient accepté de participer au financement du projet. Si Tarkin n’était pas spécialement enchanté de cette collaboration, il devait reconnaître que le génie de Palpatine ne se limitait pas à la politique.

Tarkin connaissait la véritable nature de Palpatine. Mais les Sith ne lui faisaient pas peur. Après tout, n’étaient-ils pas similaires aux Jedi en de nombreux points ? Leurs croyances ne différaient pas de beaucoup. Les moyens qu’ils employaient, en revanche, étaient bien différents. Ils ne se contentaient pas de regarder la galaxie d’un air passif. Ils agissaient. Tarkin en était le premier témoin. Les mondes rattachés à la République Démocratique étaient organisés. L’ordre régnait. Et si la corruption existait toujours au sein du Sénat, elle était moindre, et surtout, elle n’atteignait pas Palpatine. Les Jedi pouvaient-ils en dire autant ?

Un sergent en uniforme vert-olive l’interrompit dans sa réflexion.
- Amiral, nous avons besoin de vous au centre de commandes. La situation sur Géonosis a changé.

***


Le centre de commandes était situé de l’autre côté de complexe de Scarif. Ce n’était rien de plus qu’un bâtiment militaire. Tarkin parcourut ses couloirs gris et mornes jusqu’à arriver au centre des opérations. La pièce, large et haute de plafond, était envahie d’officiers en uniformes. Le sol, noir et lustré, reflétait les ombres des militaires. La plupart n’avait sûrement pas beaucoup dormi la nuit passée, à en juger par leurs cernes.

Les mains croisées dans le dos, Tarkin pénétra dans la pièce d’un pas régulier. Edgi Oisl se plaça immédiatement à sa droite et l’accompagna jusqu’à l’holotable massive au centre de la pièce. C’était un petit homme trapu, aux yeux clairs et aux cheveux bruns, qui avait l’habitude de parler extrêmement vite dès qu’il était un peu sous pression. Fin stratège, il avait obtenu son grade de Capitaine en permettant à la République Démocratique de remporter plusieurs victoires sur Ord Mantell.
- Amiral, les dernières informations en provenance de Coruscant font état d’une attaque de la part de la République sur Géonosis.

Il actionna une commande de la table et une vue en 3D des collines d’Im’g’twe apparut. Tarkin croisa les bras.
- Les forces envoyées par la Coruscant ne sont pas très nombreuses et elles sont pour le moment concentrées sur le nord de la région.

Tarkin passa une main sur son menton. Il connaissait bien l’endroit, mais la décision de Coruscant de se limiter au nord de la région lui semblait étonnant.
- Y-a-t-il un quelconque point d’intérêt pour Coruscant à cet endroit, capitaine ? demanda-t-il.
- Pas à notre connaissance, répondit Oisl. Mais nous savons de source sûre que Wat Tambor et Poggle le Bref s’y trouvent. Nous pensons que le but des clones est de les empêcher de s’échapper pour ensuite entamer des négociations avec eux.

Des négociations. Tarkin plissa les yeux. Il n’y avait pas lieu de négocier avec des gens comme Tambor. Voilà quelque chose que Bail Organa ne semblait pas vouloir comprendre. Tarkin manipula quelques commandes sur l’holotable, et une page de l’Holonet s’ajouta à la vue déjà présente de Géonosis. Un portrait de l’actuel Chancelier apparut. Vêtu de vêtements officiels relativement simples, il semblait avoir les traits tirés, même s’il faisait ce qu’il pouvait pour ne pas le montrer.

Tarkin connaissait Organa. Il avait déjà eu l’occasion de collaborer avec lui durant les premières années de la guerre. Il ne pouvait nier que l’homme avait du charisme et de la prestance. Sa proximité avec les Jedi et les clones lui donnait certainement du poids supplémentaire en politique. Mais, contrairement à Palpatine, il n’avait pas les épaules pour porter toute une République. De jour en jour, son gouvernement s’affaiblissait, et il ne pouvait rien faire contre cela.

Tarkin passa en revue les dernières informations publiées sur l’Holonet, tandis que Edgi Oisl l’observait. Le réseau d’information de la galaxie avait tout d’abord revendiqué sa neutralité suite à la destitution de Palpatine. Mais la localisation de son siège sur Coruscant avait vite rendu toute neutralité impossible, et le réseau était resté à la solde d’Organa et de sa République. Pour Tarkin, cela était un avantage. Il bénéficiait d’une fenêtre sur la République de Coruscant, fenêtre dont l’ennemi ne disposait pas. L’amiral fronça les sourcils. Il était clair que Coruscant entamerait une négociation avec les Séparatistes. Il était temps que la République Démocratique s’investisse un peu plus dans ce combat.
- Capitaine Oisl, envoyez nos troupes restées sur Ord Mantell. Je veux une présence de nos forces sur le flan sud des collines, ordonna-t-il.

Il désigna la région sur la vue en relief.
- Les Séparatistes fuiront probablement dans cette direction.

Il indiqua un petit point rougeâtre, synonyme de bâtiments.
- Ils possèdent encore des intérêts ici. Vous les attendrez à ce point. Et pas de négociations possibles.

Le capitaine acquiesça, puis s’inclina brièvement avant de disparaître pour donner ses ordres. Tarkin croisa les mains dans son dos. Les Séparatistes avaient autrefois été une force organisée et puissante. Trois ans en arrière, ils avaient atteint leur apogée avec l’attaque de Coruscant. Un attaque qui avait pris tout le monde par surprise, à tel point que, sans les Jedi, la République aurait peut-être été vaincue. Mais, privés de leur leaders politique et militaire, ils avaient sombré. Seul le soutien financier de la Fédération du Commerce et de l’Alliance des Corporations leur permettait encore de tenir face aux armées des deux Républiques. Et l’Alliance des Corporations venait de le leur retirer après l’allégeance publique de Passel Argente à la République Démocratique.

Tarkin s’attarda encore sur la vue de l’Holotable. Une fois les Séparatistes vaincus – et Tarkin ne doutait pas qu’ils seraient vaincus à l’issue de cette bataille – la question d’un affrontement ouvert avec la République de Coruscant se poserait. Palpatine avait été très évasif sur cette question. Il avait un plan, c’était certain, et ce plan permettrait de grossir les effectifs de leur armée. Mais par quel moyen ?

Une voix féminine l’interrompit dans ses pensées :
- Amiral, nous avons un vaisseau non identifié en orbite de Scarif qui demande l’autorisation de se poser, l’informa la jeune officier.

Tarkin leva un sourcil et s’approcha.
- Ses codes d’accès sont corrects, Amiral, mais il n’est pas enregistré sur nos registres.

L’officier afficha les codes sur son panneau de contrôle. Tarkin les observa. Il les reconnaissait. Il devait s’occuper de ce vaisseau personnellement.
- Ouvrez-lui l’accès, dit-il en parlant des croiseurs en orbite, et dirigez-le vers la plateforme 6C. Et trouvez-moi une navette, immédiatement.

***


Tarkin descendit de la navette accompagné d’un soldat en treillis beige. Ancien commandant clone dans la Grande Armée de la République, Seji avait décidé de rejoindre les forces de Palpatine lorsque son escadron avait été décimé au-dessus de Coruscant. Il portait un casque de l’uniforme clone première génération et peint en beige. Son fusil-blaster à l’épaule, il se rapprocha de Tarkin à l’approche du vaisseau.

L’engin était un patrouilleur Firespray 31. Le vaisseau avait été modifié en bien des endroits. La peinture, d’un vert militaire, semblait neuve, même si certaines éraflures trahissaient la longue vie du vaisseau. Tarkin s’approcha puis s’immobilisa, les bottes plongées dans le sable. La rampe du Firespray s’ouvrit finalement et un homme en armure mandalorienne en sortit. Il n’était pas très grand, et seuls quelques éléments de l’armure mandalorienne comme le casque et le plastron avaient été gardés sur ce qui semblait être une combinaison de pilote grisâtre. Un fusil-blaster mandalorien pendait à son épaule. Il s’approcha à grandes enjambées de Tarkin.
- J’espère que vous me rembourserez tout le carburant que j’ai brûlé à rester en orbite, déclara le Mandalorien.

Sa voix, modifiée grâce au vocodeur du casque, sursautait par endroit. Tarkin devina sans peine que l’homme sous l’armure était très jeune, peut-être même encore adolescent.
- M. Fett, répondit Tarkin en ignorant sa remarque, avez-vous ce que je vous avais demandé ?

L’autre se contenta de hocher la tête. Puis il sortit un projecteur holographique portatif d’une des poches de son pantalon et l’activa. Les silhouettes flasques de Nute Gunray et de son assistant apparurent. Ils semblaient terrifiés. La seconde d’après, un tir de blaster leur transperçait le crâne à tous les deux. Fett éteignit le projecteur.
- L’Holonet devrait relayer la nouvelle d’ici peu, informa-t-il.

Tarkin acquiesça et fit signe au soldat de payer le chasseur de prime.
- Comme convenu, voici vos crédits.

Fett reçu l’argent sans rien ajouter. Il vérifia le montant puis s’éloigna sans un mot. Tarkin observa le chasseur de prime regagner son vaisseau. Le Firespray décolla dans un tourbillon de poussière. Tarkin resta immobile face au sable qui lui fouettait le visage. Les Séparatistes venaient de perdre leur seul soutien financier. Il s’autorisa un sourire discret. Le dernier acte de la guerre venait de commencer.
Modifié en dernier par LL-8 le Dim 19 Aoû 2018 - 22:38, modifié 1 fois.
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

Messagepar Dark GaGa » Ven 17 Aoû 2018 - 13:06   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

La république et les Jedis sont loin d'être tirés d'affaire... j'aime. :lol:

Et je trouve ça cohérent du point de vue politique. Légalement, les Jedis ont fait un coup d'état, pour le non-Jedi, un sith, personne ne sait vraiment ce que c'est et donc ils ont viré le chancelier légalement élu. Et rappelons que Palpy contrôlait le Sénat.
Ce qui explique l'hémorragie.

#teamPalpy
Welcome to the dark side, we lied about the cookies.
Endor is a lie! Long Life to the Emperor!
Dark GaGa
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 594
Enregistré le: 30 Nov 2017
Localisation: Citadelle Sith, Dromund Kaas ou Palais Impérial, Coruscant
 

Messagepar Mandoad » Dim 19 Aoû 2018 - 17:32   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Chapitres Tarkin lus! J'aime bien l'histoire racontée du point de vue de ce personnage et j'attends de voir où cette guerre à 3 camps (même si les Séparatistes ont l'air bientôt hors-jeu) vas mener.

Mentions spéciales à l'apparition du chasseur de primes à la fin ( :love: ) et au proto-shoretrooper et son armure beige :)
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 217
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Dim 19 Aoû 2018 - 22:40   Sujet: Re: Toujours en mouvement est l'avenir

Merci pour ces retours!

Dark GaGa a écrit:je trouve ça cohérent du point de vue politique.

Cool, tant mieux :)

Mandoad a écrit:Mentions spéciales à l'apparition du chasseur de primes à la fin ( :love: )

On essaye de n'oublier personne :D (mais c'est vrai qu'avec la foule de personnages que Star Wars nous offre.... c'est compliqué ^^)
"Only a Sith deals in absolutes." - Obi-Wan Kenobi
FanFic' : Toujours en mouvement est l'avenir
Nouvelles : Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 805
Enregistré le: 28 Déc 2015
Localisation: Terre
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations