Hajoo et Jaden: Rebelle et Vaurien

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Mandoad » Mer 03 Juil 2019 - 18:48   Sujet: Hajoo et Jaden: Rebelle et Vaurien

Bonjour à toutes et à tous ! :hello:

Je pense qu'une partie d'entre vous commence à être familier avec ma présence dans la section fan-fic' à présent. Un petit tour sur le Cadavre, un autre sur le challenge, un développement de ma propre fan-fic' depuis bientôt un an et... Eh oui ce nouveau topic créé à l'instant.

Mais pourquoi donc ? Qu'est-ce que nous pouvons bien vous réserver ?

Aïe, j'ai vendu la mèche. :chut:
Autant l'avouer directement. Oui, cette fois je ne serai pas tout seul à tenter de vous amener dans une histoire tout droit sortie de cet univers que nous aimons tant.
Tout a commencé par un clin d'oeil dans sa propre fan-fic', puis est arrivée une référence dans mon propre texte et c'était trop tard: Nous avions réalisé que nos deux personnages partageaient définitivement le même univers.

Je ne vais donc pas vous faire languir plus longtemps sur l'identité de cette mystérieuse deuxième plume. Peut-être les plus assidus de cette partie du forum avaient-ils encore un léger doute en lisant le titre, mais je vous le confirme:

La talentueuse LL-8 sera mon équipière d'écriture sur cette toute nouvelle histoire !
Comme quoi un petit "À quand le crossover ?" lancé en mars peut aboutir à un vrai projet 4 mois plus tard (même quand j'arrête de donner des nouvelles :wink: ).

Ici, pas de Jedi, pas de Sith, pas de grands héros de guerre connus aux quatre coins de la galaxie. Nous vous parlerons juste d'une jeune fille un peu perdue, mais pleine de ressources, dont j'ai adoré la personnalité.
Apparue ici: [Nouvelles] Hajoo Nexu - Chroniques d'une Rebelle

Mais aussi d'un vaurien débrouillard attirant les ennuis comme un aimant, ayant capté l'intérêt d'une autre passionnée d'écriture starwarsienne.
Dont les aventures se déroulent toujours par là: Vauriens et Hors-la-Loi

Pas de long teasing, par contre.
Dès jeudi et durant une quinzaine de chapitres, nous vous proposerons une plongée en 6BBY sur un monde réputé pour attirer les malandrins les plus infâmes, alors que fait rage une violente guerre des gangs à travers une galaxie lointaine, très lointaine.
Avec un premier chapitre signé LL-8, nous vous proposerons les aventures de:

Hajoo et Jaden: Rebelle et Vaurien


(ça va j'en ai pas fait trop?)
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 598
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Mer 03 Juil 2019 - 19:36   Sujet: Re: Hajoo et Jaden: Rebelle et Vaurien

Je veux !!! :love:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5104
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mer 03 Juil 2019 - 19:40   Sujet: Re: Hajoo et Jaden: Rebelle et Vaurien

Pourquoi pas :wink: ?
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1409
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar LL-8 » Jeu 04 Juil 2019 - 16:30   Sujet: Re: Hajoo et Jaden: Rebelle et Vaurien

Salut à tous !
Me revoilà embarquée dans une collaboration :lol:
Voilà donc le premier chapitre de notre collab' avec Mandoad. J'espère que ça vous plaira ;)

Si vous n'avez pas lu les aventures d'Hajoo avant cette fic', pas de problème, ce texte peut faire office de point d'entrée sans soucis :)
Sur ce, bonne lecture !

D’après une idée de Mandoad
Scénario de Mandoad & LL-8

Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien
Écrit par Mandoad & LL-8

Chapitre 1


6 BBY.

L’aube se levait doucement sur Nar Shaddaa. Enfin, Hajoo imaginait qu’elle se levait. Sur la lune des contrebandiers, le ciel avait en permanence une couleur orangée faisant planer, à l’instar des puissants qui y résidaient, une ombre de menace sur tous les habitants.
Assise sur le rebord des gradins, Hajoo contempla la ville qui s’étendait à perte de vue devant ses yeux. Si les gratte-ciels n’étaient pas nombreux aux abords de l’arène, ils se multipliaient considérablement dès qu’on s’en éloignaient. Là-bas, la Coruscant du vice prospéraient et grouillait de vie, criant sa liberté et son mépris des lois au reste de la galaxie. Les jambes se balançant dans le vide, Hajoo reprit un peu du pain aux algues qu’elle avait dérobé dans la cuisine de l’arène. La texture à la fois poreuse et visqueuse de l’aliment ne le rendait pas très agréable en bouche, mais c’était mille fois mieux que l’espèce de bouillie brunâtre qu’on leur servait deux fois par jour. La mixture était certes bien fournie en nutriments, mais son aspect seul suffisait à repousser une légion de Gamorréens.
Les pieds dans le vide, Hajoo savoura les quelques instants de liberté que lui apportait le matin. D’ici peu, les entraînements reprendraient et puis, après le déjeuner, l’arène ouvrirait au public et il faudrait reprendre le combat. Les paris pleuvraient, les insultes et coups de poing aussi. Hajoo leva les yeux vers les fils électrifiés qui passaient à quelques centimètres de sa tête et quadrillaient l’ensemble de la surface de l’arène. Elle soupira. Deux ans qu’elle n’avait pas mis les pieds en dehors de la propriété de Buurg le Hutt. Il y avait bien eu cette fois, quelques mois auparavant, où elle avait pu visiter la ville. Mais les rivalités entre gangs avaient poussé Zoar à reconsidérer sa décision. Elle ne voulait pas s’enfuir : où serait-elle allée ? Et puis, ici, l’Empire ne la retrouverait pas. Mais elle commençait à en avoir assez de tourner en rond comme un Nexu en cage. Elle jeta les restes du pain à l’extérieur de l’arène et bascula vers les gradins. Il était temps d’avoir une conversation avec Zoar à ce sujet. Mais avant, l’heure était à l’entraînement.


- Debout ! On recommence !
Hajoo essuya le sable qui lui collait aux joues et se redressa péniblement, vibrolame en main. En face d’elle, Vina la toisa d’un regard sévère. La Zabrak au teint grisâtre était une redoutable combattante, une qui avait déjà fait ses preuves au sein de l’arène. Désormais, elle évoluait en tant que maître d’armes et avait pris Hajoo sous son aile à la demande de Zoar. Si ses enseignements se révélaient imparables, ses méthodes étaient un peu plus drastiques au goût de Hajoo.
- La vibrolame doit devenir une extension de ton corps, asséna-t-elle en faisant mouliner sa propre arme. Elle ne doit pas te gêner. Regarde-toi ! On dirait un Ewok avec un bâton électrique !
Hajoo serra les dents et digéra les commentaires de son mentor. Raffermissant sa prise sur son arme, elle se jeta sur la Zabrak et tenta de lui faucher les jambes. Mais l’expérience de Vina en décida autrement. Elle évita le coup, retrouva une position d’attaque et envoya son poing dans la clavicule de Hajoo. Le souffle coupée, la jeune fille dut mettre un pied à terre.
- Relève-toi, fit Vina d’un ton mordant.
Hajoo ne se le fit pas dire deux fois. Elle se redressa mais n’eut pas le temps de se mettre sur ses deux pieds. Le genou de Vina l’avait déjà remise au sol. Elle pesta et passa une main sur ses lèvres, consciente de la teinte bleutée qu’elles devaient commencer à prendre.
- Plus rapide que ça !
La deuxième tentative fut tout aussi glorieuse. Hajoo serra le poing. Un rapide regard autour d’elle l’informa qu’aucun des autres combattants ne s’était arrêté au spectacle de cette humiliation. Elle mit deux mains à terre et se redressa mais un coup de Vina la projeta au sol.
- On ne tourne pas le dos à l’adversaire !
C’en était trop. Hajoo pivota sur elle-même et se remit sur pieds. Lâchant sa vibrolame au sol, elle se jeta sur la Zabrak et tenta de la déstabiliser, sans grand succès. Vina lui attrapa le bras gauche et le bloqua dans son dos, rendant impossible tout mouvement pour la jeune fille. Mais Hajoo savait se sortir de ces situations. Le corps-à-corps, elle savait gérer. Elle n’eut pas le temps de démontrer ses talents. Une voix masculine se fit entendre dans leur dos :
- Vina, stop !
Les deux combattantes se figèrent puis s’écartèrent rapidement l’une de l’autre, comme sorties d’un rêve. Hajoo vit Zoar, dans sa tenue officielle – un long manteau noire sur une tunique cramoisie, le look rêvé d’un pirate de l’espace – s’arrêter à quelques mètres d’elles et la désigner du doigt.
- Hajoo, avec moi.
La jeune fille déglutit. Le ton autoritaire de Zoar n’augurait rien de bon. Elle passa une main sur ses vêtements et soupira avant de se mettre à suivre le Dévaronien.


Ils n’allèrent pas dans le bureau de Zoar, comme Hajoo se l’était imaginé, mais directement dans les appartements du Dévaronien. Ils arrivèrent dans un salon richement décoré dans des teintes pourpres et orange. Des voiles fins habillaient plafond et murs, donnant le sentiment d’arriver dans un havre de luxe et de richesse. Le long sofa en tissu brun brodé à la main que Zoar avait fait venir d’Alderaan était toujours là. Le Dévaronien lui fit signe de s’y asseoir, tandis que lui-même tirait un fauteuil pour se placer en face de la jeune femme.
En deux ans, Hajoo et Zoar avaient appris à bien se connaître. Il lui avait sauvé la vie et chaque jour, il continuait de lui enseigner ce qu’il connaissait. Désormais, elle était mieux armé pour affronter la galaxie que ses frères l’avaient jamais été. Une relation presque filiale s’était installée entre eux. A dix-sept ans, Hajoo n’avait presque plus peur de Zoar, mais à cet instant précis, elle sentait venir la réprimande. Son mentor s’était probablement rendu compte qu’il manquait du pain aux algues. Le cœur battant, elle devança les reproches du Dévaronien :
- Je te jure que c’est la première fois que ça arrive, ça traînait sur la table, je le ferai plus, je te le promets !
Les yeux écarquillés de Zoar lui indiquèrent qu’elle devait encore travailler sur son sens de déduction.
- De quoi est-ce que tu parles ?
La jeune fille déglutit et passa une main innocente dans ses cheveux drus.
- Oh rien. Tu voulais me voir ?
- On s’occupera de ça plus tard, dit Zoar d’un ton suspicieux. J’ai besoin de toi pour une mission.
La pression disparue, Hajoo tendit l’oreille. Jusque-là, les seules « missions » que Zoar lui avait confiées s’étaient résumées à tendre des pièges aux combattants visiteurs dans l’arène. Rien de très original.
- Buurg veut faire un coup.
Hajoo soupira. La dernière fois que leur Hutt d’employeur avait voulu « faire un coup », l’affaire s’était résumée à empoisonner un des combattants de Torga, un de ses rivaux de toujours.
- Torga l’a un peu trop cherché ces derniers temps, et il veut lui faire payer.
- De toutes les rivalités entre gangs, je crois que celle-ci est la plus ridicule, commenta Hajoo.
- Ce n’est pas à nous d’en juger, jeune fille, rappela Zoar. Buurg veut prendre la Sphère armillaire d’Alderaan à Torga, et il est prêt à payer un petit extra au salaire habituel. Mais autant te dire que ce sera compliqué.
Hajoo haussa les épaules. Peu importe quel genre de babiole était cette sphère, si Buurg la voulait, cela voulait dire qu’elle était importante aux yeux de Torga.
- Je n’aurai pas le temps de m’en occuper, poursuivit Zoar. Je vais devoir déléguer.
Hajoo retint sa respiration. Zoar lui faisait-il confiance au point de lui confier cette mission ? En pleine guerre de gangs sur Nar Shaddaa ? Un sentiment d’excitation lui parcourut la colonne vertébrale.
- Je vais donc avoir besoin de recruter. Et c’est là que tu interviens. Tu vas aller au spatioport de New Vertica. L’endroit grouille de vauriens. Trouve-moi les plus capables pour ce job et je passerai sur le fait que tu voles de la nourriture dans les placards de Buurg depuis des mois.
Hajoo ne remarqua même pas que Zoar avait compris son petit manège dans les cuisines. La déception s’empara d’elle et ajouta à la frustration qu’elle avait déjà. Alors c’était tout ? Elle devait recruter une bande de vauriens ? Ce n’était pas une secrétaire, c’était une guerrière. Elle était capable de faire ce job. Et Zoar semblait s’en ficher royalement. Elle déglutit et ravala sa fierté avant de hocher la tête en serrant les dents.
- Ce sera fait.
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1013
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 04 Juil 2019 - 17:14   Sujet: Re: Hajoo et Jaden: Rebelle et Vaurien

Chapitre 1 lu !

Voilà un Chapitre bien sympathique qui nous permet de faire connaissance ou de retrouver (suivant le passé du lecteur) Hajoo dans une situation bien précaire... et très vite, vous nous situez les tenants et les aboutissants du personnage tout en lançant l'intrigue. On se doute bien qu'un certain Jaden ne va pas tarder à faire son apparition, vu l'emploi du mot "vaurien" en fin de Chapitre... :sournois:

Vivement la suite... hey ! :idea:

On est en 6 BBY, c'est bien ça ? Donc ça se déroule après le deuxième tome de Vauriens et Hors-la-loi... Ça risque d'être encore plus intéressant que prévu ! :sournois:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5104
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Mer 10 Juil 2019 - 23:30   Sujet: Re: Hajoo et Jaden: Rebelle et Vaurien

Merci pour le retour L2. Heureux de te retrouver ici aussi. :cute:
Pour répondre à ta question: Oui, on se trouve bien 2 ans après mon Tome 2, mais pas d'inquiétude, il n'y aura pas de gros spoilers sur l'histoire s'y déroulant. :wink:
D'ailleurs, vu que tu supposais l'arrivée d'un certain vaurien, je crois que tu vas apprécié le chapitre qui vient. Voilà donc le second chapitre de cette collaboration (et donc le premier pour moi) quelques dizaines de minutes en avance:

Chapitre 2


6BBY.


L’air exhalait des senteurs de vieux carburant et d’alcool bon marché. Le ciel, d’une teinte orangée permanente n’apparaissait que fugacement au travers de l’espèce fumée grisâtre et des essaims de speeders hétéroclites. Chaque fraction de cette lune empestait le vice et le crime. Chaque ruelle pouvait se transformer en un piège mortel. Sous le sourire d’une splendide créature aux formes voluptueuses se dissimulait souvent les pires ennuis et le moindre verre apparaissant devant vous pouvait vous coûter votre fortune, votre équipement et même parfois votre vie. Nar Shaddaa aurait rebuté tout être civilisé habitué au confort d’une existence bien rangée, mais pas lui. Jaden Dawnwalker, modèle type du vaurien à l’apparence banale, accueillait cette agressive puanteur avec un sourire. Après quelques semaines à être resté sur la touche, il réalisait à quel point ce monde et ses dangers l’attiraient.
Un sourire non feint apparaissait sur le visage rasé du jeune homme. En revanche, ses courts cheveux bruns mal coiffés et sa dégaine lui donnaient l’apparence du contrebandier qu’il était. Les regards indifférents que lui lançaient les passants lui plaisait. Vêtu d’un veston marron à manches longues et d’un pantalon utilitaire noir, un blaster M57 de Merr-Sonn pendait dans un holster le long de sa cuisse droite. Sur ce monde, il ressemblait à n’importe qui et il s’en satisfaisait. Après tout, qui aurait engagé un contrebandier aisément reconnaissable ?
La main posée sur son arme, qu’il arborait depuis maintenant bien deux années. Il inspira profondément l’air de cette lune qui regorgeait des contrats les plus intéressants. Toutefois, il n’était pas à la recherche d’un travail. Aujourd’hui, il était là pour une raison bien plus spécifique. Il avait abandonné un moment de tranquillité supplémentaire sur Naboo. Le message que lui avait envoyé Sisswip, son informateur chadra-fan local, lui offrait une occasion unique.
— Tu es sûr que le contrat sur ma tête est arrivé à expiration ? demanda l’humain en observant la foule qui l’entourait.
Un bourdonnement bougon retentit derrière lui pour toute réponse et il se retourna vers l’origine du son en soupirant. Face à lui, se trouvait maintenant une unité astromécano de type R2. De couleur blanche maculée d’un vert aussi sombre que les feuilles des forêts de Kashyyyk, il avait l’air tout à fait banal, si on omettait son caractère exécrable peu ordinaire pour un individu mécanisé. Zoomer, comme il se nommait, était un équipier aussi inhabituel qu’efficace, il devait l’avouer. Toutefois, celui-ci n’avait jamais pardonné au vaurien de l’avoir désactivé de force lors de leur première rencontre et le lui faisait encore payer de façons toujours plus innovantes.
— Tu as bientôt fini de bouder ? Tu te plains depuis qu’on est montés sur ce transport.
Il y eut un nouveau trille débité sur un ton grinçant.
— Non, je ne voulais pas prendre le Rebelle et tu sais très bien pourquoi ce n’était pas possible, expliqua pour la sixième fois le contrebandier depuis leur départ de Naboo. Ma réponse n’a toujours pas changé.
Le petit droïde mécanicien n’en démordit pas et continua sa plainte sur l’atmosphère oxydante de leur navette et les méfaits de l’interruption de la cure d’huile que leur aventure lui coûtait. Voyant que son partenaire était reparti pour un nouveau monologue, l’humain lui tourna le dos. Il n’allait pas perdre plus de temps à cause de ce nabot mais, à peine avait-il levé un pied, qu’un petit objet lui heurta douloureusement l’arrière du crâne. D’un mouvement vif, il pivota pour faire face à son agresseur. En serrant les dents, il contempla le petit boulon qui roulait encore près de ses bottes, puis fusilla l’astromécano du regard. Sans un bruit, celui-ci le contemplait de son unique œil bleuté, dans une position qui aurait presque pu se rapprocher de celle d’un enfant qui feignait l’innocence complète.
Jaden leva un index qu’il pointa sur le petit être de métal, ouvrit la bouche pour lui envoyer quelques mots bien sentis, puis se rappela de l’inutilité complète qu’avaient toujours eu ses remontrances. Il expira bruyamment, puis se mit en route dans les rues passablement illuminées de néons fluos de New Vertica.

Il ne leur fallut pas longtemps pour atteindre l’un des quartiers le plus mal famé des environs. L’endroit était réputé pour être l’un des centres de recrutement pour les malandrins les plus sanguinaires de la galaxie. Depuis plus d’une année la tension dans ce genre d’endroit était plus que prononcée. Il y avait toujours eu des divergences entre les différents cartels qui avaient la main mise sur la galaxie mais, à présent, la situation avait pris une tournure bien plus dangereuse. Les luttes intestines qui rongeaient les nombreux groupes criminels s’étaient muées en une véritable guerre des gangs. Il ne s’en plaignait pas, car cela augmentait drastiquement le nombre et la lucrativité des contrats qu’on lui proposait, mais cela rendait aussi chaque rencontre plus dangereuse. Le jeune homme avait toujours évité de se lier trop longtemps à un baron du crime et le dernier gros contrat qu’il avait effectué deux années plus tôt pour l’Aube Écarlate l’avait conforté dans son idée de rester indépendant. Cette mission l’avait changé. À vrai dire, peut-être n’aurait-il pas été là maintenant s’il n’avait pas été confronté aux intenses épreuves qu’il avait alors dû braver. Il secoua la tête. L’Aube Écarlate périclitait et appartenait au passé. Il devait avoir l’esprit présent ici et maintenant.
Ce moment de lucidité lui permit de voir les deux Quarrens qui arrivaient en sens inverse et qui le mataient dans une expression d’hésitation. Une expression glaciale sur le visage, Jaden tapota son M57 et leur jeta un regard empli de défiance. Les deux non-humains à tête de poulpes prirent une autre route à la recherche d’une cible moins coriace. Zoomer émit quelques bips un peu plus sympathiques pour la première fois.
— Tu l’as dit, confirma le contrebandier. Je trouvais New Vertica dangereux l’année passée, mais cela ne s’est pas amélioré. Ouvre l’œil, le nabot.
Un grincement affirmatif, mais râleur, l’informa humblement que le droïde était aux aguets depuis le moment où ils avaient mis les pieds dans ce, selon ses propres mots, « Tas de bouses de Dewback puantes dans lequel un imbécile de bipède leur avait mis la tête ». Le bipède ne releva pas l’insulte et continua sa route sous les lueurs rosées et tamisées du secteur. La zone entourant le spatioport était riche en établissements peu recommandables où l’on pouvait recruter les plus fines gâchettes du secteur, mais il ne voulait pas s’y arrêter. Il ne trouverait pas ce qu’il voulait ici. Cela interpela Zoomer qui bipa interrogativement.
— Non, on ne va pas se faire de nouveaux amis ici, répondit le contrebandier. Je ne t’ai pas fait chercher où vivait cette fouine actuellement juste pour s’amuser.
Débitant une mince fraction de son vocabulaire fleuri, l’unité R2 vint se placer à sa hauteur. Il fut interrompu par un cri de douleur et une voix gutturale s’exclama :
— Elle m’a mordu !
— Ouais et t’as vraiment mauvais goût, scanda une voix féminine et juvénile.
La dispute venait d’une ruelle un peu sur la droite et Jaden ralentit volontairement sa marche en passant devant. À la sortie de l’un des bars, il vit une jeune fille qui ne devait même pas avoir la vingtaine. Le teint sombre, elle arborait une longue et drue chevelure foncée et des vêtements simple très communs sur la une des contrebandiers. Face à elle, se tenaient un Nikto et deux Rodiens. Visiblement, elle s’était mise dans la panade, mais ne semblait pas le réaliser. Le jeune homme leva les yeux aux ciels. Ce monde se révélait sans pitié. Il continua, mais se fit invectiver par son partenaire robotisé. La remarque l’arrêta net.
— Tu veux faire quoi ?
Zoomer lui répondit par un sifflement et il dévoila un sourire narquois.
— De l’empathie ? Tu ne sais même pas ce que ça veut dire.
Pourtant, à sa grande surprise l’astromécano s’engouffra dans la rue en piaillant.
— Je crois rêver, maugréa l’humain en le voyant disparaître.
La voix grave s’éleva un peu plus :
— Tu cherches aussi les ennuis, la conserve ?
Jaden jura, puis partit à la suite de son intrépide équipier. La jeune femme était maintenant en position de combat au corps à corps et Zoomer se tenait à ses côtés. L’un des Rodiens le pointait d’un vieux blaster mal entretenu.
— On ne touche pas au droïde, l’informa Dawnwalker une main sur son M57. Ne faisons pas de bêtise.
Le trio sembla enfin le remarquer et le jaugea d’un air supérieur. Le Rodien qui menaçait Zoomer regarda ses partenaires et eut un petit rire moqueur.
— De quoi je me mêle ? Une bêtise ? demanda-t-il. De quel genre ?
En posant sa question, il avait contracté les muscles de l’index de sa main tenant le blaster. Son sourire n’avait pas disparu lorsqu’il s’effondra, un impact carbonisé en pleine poitrine.
— De ce genre, expliqua Jaden sa propre arme à la main.
Réagissant instinctivement, le Nikto essaya de dégainer, mais l’humain au veston brun avait déjà pivoté. Sa cible s’écroula une fraction de seconde plus tard. Le dernier mercenaire leva les mains et un simple signe de tête de la part de l’homme qui venait de refroidir ses amis lui suffit pour se ruer dans le bar. Il rengaina.
— Eh ! J’étais en train de recruter ces types !
À la remarque offensée de la jeune femme au teint sombre, il haussa un sourcil, puis se tourna vers Zoomer.
— Un « merci », ça la tuerait ?
L’autre lui répondit par un bourdonnement qui parut surprendre l’humaine, mais ils avaient perdu assez de temps. Le voyou indiqua à l’astromécano de le suivre. Cette fois, il ne protesta pas.
— Attendez !
Jaden expira et fit à nouveau face à la petite combattante aux cheveux drus. Elle avait les bras croisés sur sa poitrine et le perçait d’un regard déterminé. Il ne répondit rien.
— Vous avez descendu ceux que je devais recruter. Que diriez-vous de prendre leur place ? Le boulot paie bien.
Le contrebandier la dévisagea. Il voyait maintenant les hématomes, les coupures et les cicatrices qui recouvraient sa peau légèrement sombre. C’était une survivante, il n’en doutait pas. Toutefois, cela signifiait soit qu’elle n’avait pas d’argent, soit qu’elle travaillait pour quelqu’un avec des moyens et il ne désirait pas s’embarquer dans une de ces affaires maintenant.
— Pas aujourd’hui, petite. J’ai d’abord un Dévaronien imbuvable à rencontrer, mentionna-t-il avant de se tourner vers Zoomer. Tu disais bien qu’il était toujours responsable des arènes ?
Le trille agressif du droïde fut interrompu par la petite voix féminine de la troisième personne.
— Vous cherchez Zoar ?
Lorsqu’il la fixa à nouveau, elle avait un sourire en coin empli de confiance et de malice. Peut-être que cette rencontre était plus intéressante qu’elle n’y paraissait au premier abord.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 598
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 11 Juil 2019 - 12:11   Sujet: Re: Hajoo et Jaden: Rebelle et Vaurien

Chapitre 2 lu!

Jaden entre en scène! Et il n'est pas seul, toujours flanqué du génial Zoomer! :lol: Le lien est fait avec le tome 2 de "Vauriens et Hors-la-loi", comme il faut, sans trop en dévoiler (d'ailleurs, il n'y a pas eu de Chapitre la semaine dernière, non? :? ). C'est bien joué!

Et on termine par-là rencontre entre nos deux futurs héros. J'ai déjà hâte de lire la suite! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5104
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Ven 12 Juil 2019 - 10:40   Sujet: Re: Hajoo et Jaden: Rebelle et Vaurien

Salut L2!

Content, que ça t'ait plu. Effectivement, Jaden ne débarque pas seul dans cette aventure et la présence de Zoomer donnera sûrement lieu à de jolies interactions. :D

L2-D2 a écrit:Le lien est fait avec le tome 2 de "Vauriens et Hors-la-loi", comme il faut, sans trop en dévoiler (d'ailleurs, il n'y a pas eu de Chapitre la semaine dernière, non? :? )

Oui, je viens d'enchaîner deux semaines de folie et j'ai pas eu le temps de m'atteler à l'écriture de "Vauriens et Hors-la-loi" la semaine passée. Toutefois, pas d'inquiétude, je posterai la suite en fin de journée. :wink:

Merci encore et je vous laisse entre les mains plus que compétentes de LL-8 pour le chapitre suivant. :cute:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 598
Enregistré le: 28 Nov 2014
 


Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations