Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Pour discuter des futurs films Star Wars : Rogue Squadron, le film de Taika Waititi, les autres, les rumeurs, vos hypothèses, c'est par ici !

Retourner vers Autres futurs films et sujets divers

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les futures séries TV sont interdits dans ce forum.

Messagepar HanSolo » Ven 12 Avr 2024 - 10:13   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

ArnoDaveG a écrit:Daisy Ridley révèle que le mois prochain elle va découvrir/faire une lecture du script.

Source : https://bespinbulletin.com/2024/04/dais ... next-month

Assez logique vu que le tournage ne devrait plus trop tarder.
Je t'aime... Je sais!
Leia - Han
HanSolo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10937
Enregistré le: 05 Oct 1999
Localisation: France
 

Messagepar kianynou » Ven 12 Avr 2024 - 21:29   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

ArnoDaveG a écrit:Daisy Ridley révèle que le mois prochain elle va découvrir/faire une lecture du script.

Source : https://bespinbulletin.com/2024/04/dais ... ext-month/

Envoyé de mon M2101K6G en utilisant Tapatalk

Ah mais c'était pas juste une blague...
kianynou
Jedi SWU
 
Messages: 460
Enregistré le: 06 Juil 2014
 

Messagepar Darth Erytram » Ven 21 Juin 2024 - 18:01   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Sharmeen Obaid-Chinoy se confie (un peu) sur le futur film , elle dit principalement des banalités (a ce stade de production de toute façon, on peux pas s'attendre a du concret sur le synopsis ou autre...) Elle confie notamment avoir consulter plein de monde, de JJ Abrams, George Lucas jusqu'a Dave Filoni, qu'elle compte tailler sa vision des choses dans l'univers deja tres grand etc...

...et aussi une phrase qui m'hérisse les poils du dos bon sang de...
"The story that interests me most is in Rey’s journey as a female Jedi,"
Je sens que cette phrase va pas faire du bien aux reseaux, comme si c'était pas deja assez le foutoir...on dirait qu'ils comprennent pas...

enfin bref... :roll:

On a aussi potentiellement un premier aperçu du logo de l’académie de Rey (j ai pas la provenance du truc, si ca s'trouve ca a rien de serieux)
Et si c'est vrai...bahhh ils sont pas foulé :transpire:
Image
Darth Erytram
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7508
Enregistré le: 24 Avr 2016
Localisation: dans une grotte quelque part...
 

Messagepar Sergorn » Ven 21 Juin 2024 - 18:10   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Je sens que cette phrase va pas faire du bien aux reseaux, comme si c'était pas deja assez le foutoir...on dirait qu'ils comprennent pas...


Et donc ils devraient la fermer parce que les "fans" sexistes (et oui j'appelle un chat un chatà vont péter un cable au mot female ? :roll:

Au bout d'un moment faut comprendre que ces gens ne sont pas des fans, ce sont des griffter qui n'existe que pour créer une culture war sur les reseaux et trouveront tous les prétexte.

C'est pas les créatifs qu'il faut blâmer.

-Sergorn
Il n'y pas de Prélogie. Il n'y a pas de Trilogie Originale. Il n'y a pas de Postlogie. Il n'y a QUE Star Wars !
"Ce n'est pas parce que tu parles, que tu es intelligent." :whistle:
Sergorn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 24438
Enregistré le: 01 Sep 1999
Localisation: Langres, France
 

Messagepar Darth Erytram » Ven 21 Juin 2024 - 18:58   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Mais au bout d'un moment, y a quoi a défendre au niveau des femmes jedi? Elles sont persécutées? Elle sont sous représentées? Elle ont pas le droit de vote?
Je comprend pas ce que on essaie de nous dire en insistant sur "attention, c'est une femme, il faut attaquer ça sous un autre angle..." ou je ne sais quoi

On en a vu plein des jedi femmes, et ça s'est toujours bien passé, dans l'univers star wars elle sont les egales des hommes (univers star wars qui d'ailleurs contrairement a de nombreux autres mets les femmes et les hommes , toute ethnie confondu sur un pied d'egalité, les prejugé/racisme tout ca dans l'univers c'est d'avantage politique ou voir au niveau au dessus entre différente especes), encore une fois je comprend pas le besoin de pointer ce fait du doigt a chaque interview.

Bordel dans Ahsoka c’est massivement un casting principal feminin, on a pas vu Filoni se lancer dans des phrases du style "oui je voulais les voir évoluer en tant que femme jedi/pilote/sith...etc" et du coup perso j'ai surtout l'impression les critiques etaient sur l'histoire et l ecritures des persos, pas sur girl power de la serie (ce qui ets tout a fait normal)

Ca s'appele ne pas tendre le baton (gratuitement) pour se faire battre, ou aussi ne pas nourrir les trolls.
Ce genre de précisions a part exciter les tensions sur le net ça ne sert a RIEN. Rey n'a rien a prouver ou a surmonter, elle sort d'une trillogie dont elle est l’héroïne, dont elle est la plus forte, la plus incroyable la plus machin...elle repart de zero avec un ordre neuf.
Quel est l'interet de pointer du doigt que c'est une femme...on est pas bigleux , si c'ets une femme forte , capable (et bien ecrite tient ça serait pas mal) , on le verra, on constatera sur pied.

C'est le meme truc que de pointer du doigt les identités sexuelle des acteurs etc avant meme que les series/films n'ai entamé le tournage...qu'est ce qu'on s'en fout franchement...On (en tout cas moi) juge des personnage a leur justesse d'ecriture, a leur charistme et aux emotions qui vehicule, pas a leur genre, leur ethnie ou que sais-je.

Moi je comprend pas ce fonctionnement de pensée :pfff: :neutre:
Darth Erytram
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7508
Enregistré le: 24 Avr 2016
Localisation: dans une grotte quelque part...
 

Messagepar LordVastaros » Ven 21 Juin 2024 - 19:15   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Non mais ça va c'est pas comme si elle avait dit : "regardez c'est formidable on met des femmes fortes et indépendantes dans nos films on est très originaux et on défend la cause des femmes achetez notre film les féministes :x". Elle a juste dit : "femme Jedi". Pas de quoi s'enflammer, on se calme. :wink: Bon c'est pas comme si c'était de votre faute sur ce forum les gens sont en général respectueux (en tout cas comparé à certains réseaux sociaux).
Vous connaissez Panobaménix ? C'est un droide !
LordVastaros
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 147
Enregistré le: 28 Mar 2024
Localisation: Angoulême
 

Messagepar GTZL1 » Ven 21 Juin 2024 - 19:18   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Assez d'accord avec Ery... (D'ailleurs, le fait qu'il n'y ait que des hommes dans l'Empire est plus à mettre au crédit de l'époque du film que d'une volonté d'écriture je pense. La Rébellion était très masculine aussi.)

Malheureusement, rien qu'un casting majoritairement féminin suffit à déclencher une pluie de rage... Ahsoka s'est tapée des critiques débiles disant qu'il y avait trop de femmes et que c'était woke patati patata... :pfff:

-- Edit (Ven 21 Juin 2024 - 19:20) :

Darth Erytram a écrit:On a aussi potentiellement un premier aperçu du logo de l’académie de Rey (j ai pas la provenance du truc, si ca s'trouve ca a rien de serieux)

Le logo de cette époque sur la frise de la Celebration était différent... et plus beau. Espérons que cette fuite soit fausse effectivement.
"You're not fighting me. You're fighting yourself... and losing."

Crédit avatar: lornaka
Fan-fics: Le Secret de Ryloth, Je vous l'avais dit, Zolta : premières armes
GTZL1
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1769
Enregistré le: 09 Avr 2020
Localisation: flying Maul's Gauntlet
 

Messagepar Darth Erytram » Ven 21 Juin 2024 - 19:26   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Je sais je demarre au quart de tour , en tant normal ça n'aurais meme pas dut me faire réagir , mais j'ai vraiment une impression que la commu de fans disont "modéré" part complètement en cacahuète, et que derriere Katleen Kennedy et sa clique ne font que renforcer le conflit a la moindre occasion...
Oui c'est juste un mot, mais depuis le fameux "the Force is female" il n'a plus rien d'anodin je trouve. Et ca ressort a toutes les sauces alors que y a aucun interet dans le contexte.
Bref on va en rester la, je vais redescendre vous en faite pas :o :jap:
Darth Erytram
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7508
Enregistré le: 24 Avr 2016
Localisation: dans une grotte quelque part...
 

Messagepar ashlack » Ven 21 Juin 2024 - 19:39   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Je partage l'avis d'Ery, sur le fait que ça n'a pas beaucoup de sens d'insister sur le côté femme. Mais après c'est juste une phrase comme ça, on ne sait pas à quel point la comm' a été bossée sur chaque mot. :neutre:

Et si ça se trouve, ce ne serait qu'un n-ième occurrence d'un truc sur lequel la communication insiste mais qui ne se retrouve pas à l'écran. :transpire:
(||§§§))))))))«([====MAY=THE=FORCE=BE=WITH=US====================== ashlack(arobse)starwars-universe.com
Staffeur Encyclo et JV. Modérateur Films et JV #TeamReySolo
"T'es un Jedi ? Toi ? C'est pas croyable !" (Uttini à Chipie - JvêuJ Opus 3)
ashlack
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 34838
Enregistré le: 01 Jan 2010
Localisation: Dans les montagnes enneigées d'Alderande
 

Messagepar ArtooDeeFour » Ven 21 Juin 2024 - 21:08   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Sharmeen Obaid-Chinoy est une cinéaste engagée qui a été récompensée pour des documentaires salués sur les violences que subissent les femmes notamment au Pakistan, avec les "crimes d'honneur".

Le tout est de savoir si elle souhaite, à travers son prochain film sur Rey, transposer certaines problématiques sociales dans l'univers Star Wars et si ce sera pertinent dans cet univers et, qui plus est, à travers le personnage de Rey.

Comme le dit Ery, on parle de l'héroïne d'une trilogie complète de Star Wars qui ne semble jamais avoir souffert, dans les films, de la moindre discrimination en tant que femme. Même sur sa planète "poubelle" de Jakku. Elle est au contraire très vite adoptée par la Résistance, peine un peu plus avec Luke (mais pas du tout parce qu'elle est une fille), l'antagoniste tombe amoureux d'elle et finit par se sacrifier pour elle et même l'ultra-méchant-ultime Palpatine lui propose d'être son héritière puisque c'est sa petite-fille. Donc jusqu'ici, le parcours de Rey en tant que femme n'a jamais été un souci. Et il n'y a pas de raison que ça le soit en tant que "femme Jedi", puisque c'est elle qui va - en principe - refonder un ordre disparu.

Si Rey, en tant que maître Jedi, joue un rôle de figure émancipatrice pour des jeunes femmes qui subissent des violences sur leurs planètes, pourquoi pas. Ça partirait d'une bonne intention.

Mais l'univers Star Wars a toujours été un univers inclusif et les femmes y ont toujours eu des positions importantes, à défaut d'y être les plus représentées. Dès le premier film, Leïa est une cheffe de la Rébellion, elle mène la danse. Padmé est une reine à la tête d'une sorte de matriarchie élective. Mon Mothma est également la grand cheffe politique de la Rébellion. Et en dehors des films, les femmes ont toujours été à l'honneur, de Satine à Bo-Katan, d'Ahsoka à Sabine Wren en passant par Hera Syndulla. The Acolyte fait également la part belle aux femmes et aux femmes Jedi qui ne sont pas discriminées.

Il ne faudrait donc pas - par souci de construire un conte moral allégorique qui ferait écho à notre monde et aux discriminations que les femmes subissent dans la réalité - rendre cet univers subitement discriminant et hostile aux femmes.
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar Dago » Ven 21 Juin 2024 - 23:39   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Darth Erytram a écrit:Mais au bout d'un moment, y a quoi a défendre au niveau des femmes jedi?

Je dirai, percer le plafond de verre? :think:
Spoiler: Afficher
Image

Image


Image


Je ne comprend pas pourquoi surréagir à une phrase qui est assez banale.
Vrai question (je n'ai pas la réponse): c'est quand la dernière fois qu'une femme a été en charge de l'Ordre Jedi? (canon et legend)
Dago
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4402
Enregistré le: 23 Aoû 2004
Localisation: ici même
 

Messagepar ashlack » Sam 22 Juin 2024 - 0:50   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Dago a écrit:
Darth Erytram a écrit:Mais au bout d'un moment, y a quoi a défendre au niveau des femmes jedi?

Je dirai, percer le plafond de verre? :think:

Vrai question (je n'ai pas la réponse): c'est quand la dernière fois qu'une femme a été en charge de l'Ordre Jedi? (canon et legend)


Mais Rey n'a pas besoin de le percer, elle est déjà tout en haut et n'a pas même pas rencontré de plafond durant son parcours. Pour peu que ce soit une problématique dans Star Wars, ce n'est pas le bon personnage pour la traiter. :neutre:

En légende, si on parle vraiment du "chef", il y a eu Nomi Sunrider, puis Satele Shan qui ont été Grand Maître du temps de l'Ancienne République, et une femme était Chancelière aussi à la même époque que Satele... Dans le canon, c'est aussi une femme qui dirige durant la Haute République (pu je confond avec la Chancelière...).

Après, faut dire que quand on choisit un Grand Maître de l'Ordre chez une espèce qui vit 1000 ans, ça aide pas non plus :transpire: Mais c'est toujours mieux que chez les Sith avec Plaegueis, Sidious, Maul, Dooku, Vador, Snoke, Kylo... et tous leurs prédécesseurs qui s'entretuaient essentiellement entre mecs (humains qui plus est). :paf:
(||§§§))))))))«([====MAY=THE=FORCE=BE=WITH=US====================== ashlack(arobse)starwars-universe.com
Staffeur Encyclo et JV. Modérateur Films et JV #TeamReySolo
"T'es un Jedi ? Toi ? C'est pas croyable !" (Uttini à Chipie - JvêuJ Opus 3)
ashlack
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 34838
Enregistré le: 01 Jan 2010
Localisation: Dans les montagnes enneigées d'Alderande
 

Messagepar LordVastaros » Sam 22 Juin 2024 - 8:24   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Je suis d'accord. SW n'a jamais été patriarcal et in-universe, il n'y a jamais eu de discriminations sexistes (sauf chez l'Empire). Il s'agirait pas de faire une incohérence pour avoir un message féministe, il y a d'autres moyens.
Vous connaissez Panobaménix ? C'est un droide !
LordVastaros
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 147
Enregistré le: 28 Mar 2024
Localisation: Angoulême
 

Messagepar GTZL1 » Sam 22 Juin 2024 - 9:13   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Dago a écrit:Vrai question (je n'ai pas la réponse): c'est quand la dernière fois qu'une femme a été en charge de l'Ordre Jedi? (canon et legend)

Jora Malli au temps de la Haute République.

Et pour ce que tu dis, oui dans les films aucune femme n'a pris la parole au Conseil. Mais voir cela changer serait révélateur d'un changement de mentalité IRL, pas in-universe.
"You're not fighting me. You're fighting yourself... and losing."

Crédit avatar: lornaka
Fan-fics: Le Secret de Ryloth, Je vous l'avais dit, Zolta : premières armes
GTZL1
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1769
Enregistré le: 09 Avr 2020
Localisation: flying Maul's Gauntlet
 

Messagepar LordVastaros » Sam 22 Juin 2024 - 9:22   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

GTZL1 a écrit:
Et pour ce que tu dis, oui dans les films aucune femme n'a pris la parole au Conseil. Mais voir cela changer serait révélateur d'un changement de mentalité IRL, pas in-universe.


En même temps, sur les 12 membres du conseil, seuls 4 ont jamais pris la parole dans les films (Yoda, Mace Windu, Ki-Adi-Mundi et Obi-Wan). :transpire:

Si les autres disent rien, c'est une affaire d'utilité scénaristique, pas de patriarcat.
Vous connaissez Panobaménix ? C'est un droide !
LordVastaros
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 147
Enregistré le: 28 Mar 2024
Localisation: Angoulême
 

Messagepar GTZL1 » Sam 22 Juin 2024 - 10:11   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

LordVastaros a écrit:
Si les autres disent rien, c'est une affaire d'utilité scénaristique, pas de patriarcat.

In-universe on est bien d'accord, mais disons que si on écrivait le film aujourd'hui on ferait en sorte qu'il y ait au moins une femme parmi ces 4 (une très bonne chose, mais qui, je le répète, ne refléterait pas de changement in-universe).

Et je rejoins aussi ce que dit ashlack: les héroïnes c'est cool, mais j'aimerais voir un peu des méchantes aussi :sournois:. (Celles qu'on a eu jusqu'à présent (Morgan Elsbeth, Phasma, Zam Wesell...) sont presque toujours l'adjointe d'un homme.)
"You're not fighting me. You're fighting yourself... and losing."

Crédit avatar: lornaka
Fan-fics: Le Secret de Ryloth, Je vous l'avais dit, Zolta : premières armes
GTZL1
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1769
Enregistré le: 09 Avr 2020
Localisation: flying Maul's Gauntlet
 

Messagepar ArtooDeeFour » Sam 22 Juin 2024 - 10:37   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

GTZL1 a écrit:Et je rejoins aussi ce que dit ashlack: les héroïnes c'est cool, mais j'aimerais voir un peu des méchantes aussi :sournois:. (Celles qu'on a eu jusqu'à présent (Morgan Elsbeth, Phasma, Zam Wesell...) sont presque toujours l'adjointe d'un homme.)


Tout à fait d'accord.

Comme tu l'as dit, pour l'instant les "méchantes" sont surtout des subalternes, soumises aux ordres de leurs supérieurs. Ou des "anti-héroïnes" qui agissent mal pour tenter de soigner leurs souffrances, les injustices ou les drames dont elles ont été les victimes (Reva dans la série Obi-Wan, Morgan Elsbeth dans Tales of the Empire ou plus récemment Mae dans The Acolyte).

Pour moi, la meilleure antagoniste féminine proposée depuis le rachat de Disney est Dedra Meero dans Andor. J'adore ce personnage mais ce n'est pas foncièrement une figure maléfique. Elle est réfléchie, compétente et doit muscler son jeu dans un environnement dur, impitoyable, essentiellement masculin. Elle est en compétition avec des rivaux masculins (qui cherchent à la brider ou à la dévaloriser) et c'est dans le cadre de cette concurrence acharnée qu'elle devient une tortionnaire sans pitié pour qui la fin justifie les moyens. Elle est à la fois subalterne, rouage d'un système qui s'impose à elle, et victime. On reste donc dans ce même "pattern", même si là, pour le coup, ça donne un personnage vraiment intéressant et globalement bien écrit.

J'ai l'impression que l'équipe créative de Lucasfilm ne veut pas assumer aujourd'hui un personnage féminin qui serait fondamentalement mauvais et maléfique comme peut l'être un Palpatine par exemple ou d'autres figures masculines. Avec cette idée sous-jacente - volontaire ou inconsciente - qu'une femme ne peut pas être foncièrement mauvaise et que si elle l'est ou le devient, c'est qu'elle a des raisons de l'être ou de le devenir (c'est aussi une tendance lourde à Hollywood, ces dernières années avec des films qui revisitent la figure de la méchante à travers des backstories qui renversent et relativisent les regards, comme "Maléfique", "Cruella" ou "Wicked").

Et c'est dommage car je pense qu'on aime aussi toutes et tous les vraies figures de méchantes effrayantes.

J'aimerais beaucoup que Rey dans ce film soit confrontée à une alter-ego du côté obscur par exemple. Mais je pense que c'est un voeu pieux...
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar Dago » Sam 22 Juin 2024 - 11:28   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

GTZL1 a écrit:Mais voir cela changer serait révélateur d'un changement de mentalité IRL, pas in-universe.

C'est exactement ça. Ce serait, pardon, très naïf de penser qu'un univers imaginaire sorti tout droit de nos cerveaux n'aurait pas les mêmes biais que ceux de notre société. Même si l'intention des créateurs n'est pas de construire un univers sexiste ils reproduisent inconsciemment notre société - à moins justement que ces biais soient conscientisés et qu'on pose des mots comme female Jedi.
Sinon, quand on veut créer un cercle de pouvoir on reproduit inconsciemment ce que l'on connait et on se retrouve à l'écran avec une écrasante majorité de male Jedi autour de la table, à l'image de beaucoup de conseils de ministre ou de conseils d'administration d'une multinationale de notre monde. Je trouverai d’ailleurs personnellement très intéressant de voir sous cet angle tout le processus de création du conseil, du recrutement des artistes chargés de créer les différents Jedi au tampon approuvé de Lucas.
Je ne pensais même pas aux prises de parole avec mes images, mais le fait que personne ne se soit dit "on a déjà Yoda et Samuel Jackson qui parlent, et si c'était une female Jedi qui ponctuait la conversation?" est un autre bon exemple qu’inconsciemment (je donne le bénéfice du doute aux artistes, moins aux producteurs) le biais est présent.
Idem pour la flotte impériale (... et la rébellion dans ANH) c'est l'armée, c'est la guerre, on montre des combattants, et au final on n'a aucun personnage féminin à l'écran parce que dans notre monde l'armée est composée d'hommes. Alors c'est facile ensuite de rationaliser pour l'Empire, ce sont des méchants donc il sont sexistes (mais comment peuvent-ils l'être si le patriarcat n'existe pas in-universe :x ?), mais je serai intéressé d'avoir une explication rationnelle pour la foule rebelle à 99% masculine lors de la cérémonie des médailles alors que l'univers est non-sexiste.

Et donc si les créateurs ne prennent pas conscience de leur biais et ne posent pas les mots, on se retrouve avec +40 ans d'univers Star Wars (et des millénaires in-universe) avec 3 female Jedi de très haut rang. Ca fait peu pour un univers où le sexisme n'existe pas...
Ce serait intéressant d'entendre les créateurs de Nomi Sunrider et Satele Shan sur pourquoi à l'époque ils les ont imaginées femme. Peut être utiliseraient-ils le terme female Jedi, peut-être diraient-ils que jusque là aucun personnage féminin n'avait tenu un poste aussi important et qu'ils trouvaient ça intéressant que ce soit une female Jedi. Ou peut être pas. Qui sait?
Pour Jora Malli, on sait. Elle a été imaginée par une équipe créative qui a consciemment osé augmenter de 50% le nombre de female Jedi de très haut rang.
Et avec Rey, dont je crois que tout le monde est d'accord pour dire que Disney a consciemment créé une "female hero", on va doubler le nombre de female Jedi en quelques années (pas mal pour un univers non-sexiste). Et peut être bien que lorsque Sharmeen Obaid-Chinoy utilise le terme female Jedi, elle en est consciente et met les mots sur +40 ans de création SW. Et peut être que ça ne veut pas dire que le récit de son film sera féministe. Qui sait?
Dago
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4402
Enregistré le: 23 Aoû 2004
Localisation: ici même
 

Messagepar ashlack » Sam 22 Juin 2024 - 11:45   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

GTZL1 a écrit:Et je rejoins aussi ce que dit ashlack: les héroïnes c'est cool, mais j'aimerais voir un peu des méchantes aussi :sournois:. (Celles qu'on a eu jusqu'à présent (Morgan Elsbeth, Phasma, Zam Wesell...) sont presque toujours l'adjointe d'un homme.)

C'est pas exactement ce que je voulais exprimer. Je voulais relever que si le Conseil Jedi (et l'Ordre Jedi) est majoritairement masculin (du moins parmi les personnages visibles), chez les Sith c'est encore pire. Mais oui, ça serait intéressant d'avoir une vraie antagoniste. Non pas que d'avoir une paire d'ovaires à la place d'une paire de testicules soit fondamentalement plus intéressant ou en fasse une meilleure méchante, mais ça apporterait de la variété.

C'était d'ailleurs l'idée de Lucas à la base dans la prélogie. Mais finalement la prestance de Christopher Lee l'a emporté et le n°2 des méchants est devenu un homme. :transpire: Bon, si je ne me trompe pas, la version féminine devait séduire amoureusement Anakin, c'est pas forcément une meilleure représentation, on retombe dans un autre autre genre de cliché, ou la méchante doit forcément jouer de ses charmes physiques pour corrompre le héros... :roll:

Je suis d'accord avec Dago sur le fait qu'on a tendance à reproduire inconsciemment les schémas que l'on observe. Mais je ne suis pas convaincu que le fait d'insister verbalement sur le contraire, apporte de l'eau au moulin. Qu'on écrive des histoires intelligentes avec des protagonistes divers et variés, sans en faire tout un plat. C'est même dévalorisant de sous-entendre (ou que ce soit perçu comme tel), que telle personnage est intéressante parce que c'est une femme. Rey est cool, parce que Rey est cool. Pas parce que c'est "la première héroïne Jedi" de Star Wars. De même que Finn est attachant par son histoire et pas parce qu'il est noir, ou Dooku un antagoniste captivant parce que c'est un vieil homme blanc barbu. :neutre:

Mais bon, on s'emballe beaucoup pour pas grand-chose j'ai l'impression. :transpire:
(||§§§))))))))«([====MAY=THE=FORCE=BE=WITH=US====================== ashlack(arobse)starwars-universe.com
Staffeur Encyclo et JV. Modérateur Films et JV #TeamReySolo
"T'es un Jedi ? Toi ? C'est pas croyable !" (Uttini à Chipie - JvêuJ Opus 3)
ashlack
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 34838
Enregistré le: 01 Jan 2010
Localisation: Dans les montagnes enneigées d'Alderande
 

Messagepar Darth Erytram » Sam 22 Juin 2024 - 12:23   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Si on a de la chance (c'est que des spéculations pour le moment...) on pourrait peut être se retrouver avec une vrai antagoniste de premier ordre du côté de Filoni avec la quête de Baylan qui pourrait, qui sait, bien finir à mener à Abeloth... :think: :sournois:

On verra bien, mais oui je pense que la discussion dérive très loin la (ma faute :transpire: ), je voulais juste pointer du doigt que ça devenait franchement agaçant d essayer de placer de la lutte féministe ou autre (surtout dans le climat tendu actuel, en mode on cherche les chocs frontals ), alors qu'encore une fois, Rey c'est pas Furiosa, ce genre de précision est aussi dispensable que incongrue en fait .
A la limite un film sur Leia avec cette précision aurait fait sens, car effectivement elle était une femme dans un monde militaire d'homme , et elle a dut s'y imposer avec son statut de princesse/politicienne pour devenir la générale qu'on connaît.

J'aurais plein de choses à dire sur le sujet mais n'allons pas polluer d'avantage le topic (ou faudrait en créer un autre :transpire: )

Bilan en gros, la dame est sur le coup, elle consulte bien du monde et le shmilblick a l air d avancer :transpire: :neutre:
Je serais curieux d avoir quelques annonces de casting tantot :think:
Darth Erytram
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7508
Enregistré le: 24 Avr 2016
Localisation: dans une grotte quelque part...
 

Messagepar ArtooDeeFour » Sam 22 Juin 2024 - 12:33   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Dago a écrit:Idem pour la flotte impériale (... et la rébellion dans ANH) c'est l'armée, c'est la guerre, on montre des combattants, et au final on n'a aucun personnage féminin à l'écran parce que dans notre monde l'armée est composée d'hommes. Alors c'est facile ensuite de rationaliser pour l'Empire, ce sont des méchants donc il sont sexistes (mais comment peuvent-ils l'être si le patriarcat n'existe pas in-universe :x ?), mais je serai intéressé d'avoir une explication rationnelle pour la foule rebelle à 99% masculine lors de la cérémonie des médailles alors que l'univers est non-sexiste.


Pour autant, cette cérémonie est présidée par une femme. De la même manière que c'est Mon Mothma qui préside le conseil de guerre de la Rébellion dans le Retour du Jedi. Dès la trilogie originelle, on sort donc quand même de la représentation guerrière IRL, même si Lucas ne va pas jusqu'à placer des femmes aux commandes des X-Wings, je te l'accorde (je crois qu'on a quand même une femme dans un A-Wing dans le Retour du Jedi).

Sur les photos du conseil Jedi que tu as postées, si on regarde attentivement, on a un tiers de femmes, même si ça ne saute pas aux yeux de prime abord car cela ne transparaît pas dans les prises de paroles et que les femmes Jedi font office de figurantes. Mais Yaddle, Adi Gallia et Depa Billaba siègent bien là. Shaak Ti s'y ajoute dans l'Attaque des Clones.

Je crois qu'on est tous d'accord ici pour dire qu'il n'y a aucun souci, bien au contraire, à ce que les femmes occupent davantage l'espace dans Star Wars, et autrement que par de la figuration. C'est d'ailleurs ce qui est à l'oeuvre depuis 2015.

Le questionnement initial d'Ery porte davantage, je crois, sur ce que le traitement de Rey, dans sa spécificité de "female Jedi", annonce en termes de récit dans ce futur film. Sachant que jusqu'ici son genre, sa féminité, son identité de femme n'ont pas été des enjeux de la trilogie complète qui nous a raconté son éclosion, son ascension et sa consécration. Pour quelles raisons, à l'issue de son parcours héroïque, serait-elle ramenée à cette dimension-là et à cet enjeu-là ? Comment le justifier en termes de scénario ou de caractérisation ?
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar DarkNeo » Sam 22 Juin 2024 - 13:01   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

ArtooDeeFour a écrit: (je crois qu'on a quand même une femme dans un A-Wing dans le Retour du Jedi).


Avec une voix d'homme. :paf:
Sauce haricots verts ! Coiffeur officiel de Samantha Alleyne à GenSW 2024.
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17906
Enregistré le: 22 Mar 2003
 

Messagepar DarkDindoule » Sam 22 Juin 2024 - 13:10   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Sans même parler de ce qu’ils comptent faire in universe, les réactions de ces "fans" qui gueulent dès que le héros n’est pas un homme blanc hétéro suffisent à montrer qu’on a encore besoin de communiquer sur ces thématiques de diversité. Venant d’une féministe engagée qui travaille sur un film porté par une femme Jedi, ça me paraîtrait aberrant qu’elle ne parle pas de ça en interview.

Il y a des milliers de façons de traiter la question de la place des femmes sans être en rupture avec l’univers précédemment établi, donc arrêtons de crier au loup avant d’avoir des infos concrètes. Et puis au contraire, ce que j’attend d’un figure comme Sharmeen Onaid Chinoy sur un film comme ça, c’est de traiter ce sujet de manière intelligente et plus interessante que les discours peu profonds qu’on a l’habitude de voir dans les grosses productions.

Pour moi la véritable question qui reste c’est plutôt la manière de traiter les personnages féminins en tant que héros dans la narration. Faut il vraiment faire comme dans la postlogie et les traiter exactement comme si c’étaient des hommes ? Dans ce cas l’identité de genre, sexuelle etc ne devient qu’un coup de peinture mise par dessus l’histoire pour apporter de la diversité, mais sans implication profonde sur l’histoire racontée. Je ne suis pas sûr qu’une femme traverse les mêmes épreuves qu’un homme dans son développement personnel tout au long de sa vie, d’ailleurs j’ai vu de nombreuses fois être avancée la thèse du voyage de l’héroïne, différente de celle du voyage du héros. Dans cette optique là, oui il est pertinent de faire la différence entre une femme Jedi et un homme Jedi, parce que les thématiques psychologiques et scénaristiques abordées ne seront pas les même.
Dans la même optique et sur la manière de traiter un méchant en fonction de son genre, c’est assez normal qu’un méchant et une méchante adoptent une position différente en fonction du genre du héros. Encore une fois, dans le voyage du héros tel que décrit par Campbell, il est assez évident qu’une femme et un homme ne représente pas la même chose pour le héros dans son développement psychologique.
"The belonging you seek is not behind you... it is ahead."

Maz Kanata
DarkDindoule
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2153
Enregistré le: 19 Sep 2016
Localisation: Dans une galax... Oups ! Désolé !
 

Messagepar Darth Erytram » Sam 22 Juin 2024 - 13:27   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

DarkNeo a écrit:
ArtooDeeFour a écrit: (je crois qu'on a quand même une femme dans un A-Wing dans le Retour du Jedi).


Avec une voix d'homme. :paf:


Sans déconner? En Vf ? :transpire: :paf:
Va falloir je me refasse le film
Darth Erytram
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7508
Enregistré le: 24 Avr 2016
Localisation: dans une grotte quelque part...
 

Messagepar GTZL1 » Sam 22 Juin 2024 - 13:29   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Dago a écrit:Idem pour la flotte impériale (... et la rébellion dans ANH) c'est l'armée, c'est la guerre, on montre des combattants, et au final on n'a aucun personnage féminin à l'écran parce que dans notre monde l'armée est composée d'hommes. Alors c'est facile ensuite de rationaliser pour l'Empire, ce sont des méchants donc il sont sexistes (mais comment peuvent-ils l'être si le patriarcat n'existe pas in-universe :x ?), mais je serai intéressé d'avoir une explication rationnelle pour la foule rebelle à 99% masculine lors de la cérémonie des médailles alors que l'univers est non-sexiste.

Je ne pense pas qu'il y a d'explications (en tout cas dans le canon) et ne pense pas qu'il y en ait besoin. C'est comme tu dis à mettre au crédit des biais probablement inconscients des créateurs. Et tout de cette époque n'est pas à jeter: le début de ROTJ est à mes yeux l'une des meilleures trope subversions de l'histoire du cinéma. C'est littéralement la princesse qui va dans le château du méchant sauver son prince charmant frappé d'un sommeil éternel :D.
Bref, j'apprécie aujourd'hui que l'UE mette des femmes dans les rangs de l'Empire sans chercher de justification in-universe à leur absence dans les films.
Bonne intervention très pertinente Dago, merci :).

@ashlack: alors moi aussi, je préfère mille fois avoir Dooku plutôt qu'une énième séduction du pauvre héros par la méchante...


Si ce film devait proposer un nouveau trio de héros, j'espère qu'il comptera cette fois-ci deux femmes. Avec le recul, c'est d'ailleurs un coche que LFL a loupé avec la postlo. Non content de marquer une franche différence par rapport à avant, cela aurait surtout évité que Rey soit la meilleure en tout. Parce que si les critiques d'une Mary-Sue ont peut-être été trop virulentes, reconnaissons que le fond est vrai. (Dans la TO, le Luke pilote disparaît dès ESB pour laisser ce rôle à Han... tandis que ROTS, Poe dit au début que Rey est toujours leur meilleure pilote. Il ne semble tenir ce rôle que parce qu'elle est trop occupée ailleurs.)
Modifié en dernier par GTZL1 le Sam 22 Juin 2024 - 13:32, modifié 2 fois.
"You're not fighting me. You're fighting yourself... and losing."

Crédit avatar: lornaka
Fan-fics: Le Secret de Ryloth, Je vous l'avais dit, Zolta : premières armes
GTZL1
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1769
Enregistré le: 09 Avr 2020
Localisation: flying Maul's Gauntlet
 

Messagepar ArtooDeeFour » Sam 22 Juin 2024 - 13:29   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

DarkDindoule a écrit:Pour moi la véritable question qui reste c’est plutôt la manière de traiter les personnages féminins en tant que héros dans la narration. Faut il vraiment faire comme dans la postlogie et les traiter exactement comme si c’étaient des hommes ? Dans ce cas l’identité de genre, sexuelle etc ne devient qu’un coup de peinture mise par dessus l’histoire pour apporter de la diversité, mais sans implication profonde sur l’histoire racontée. Je ne suis pas sûr qu’une femme traverse les mêmes épreuves qu’un homme dans son développement personnel tout au long de sa vie, d’ailleurs j’ai vu de nombreuses fois être avancée la thèse du voyage de l’héroïne, différente de celle du voyage du héros. Dans cette optique là, oui il est pertinent de faire la différence entre une femme Jedi et un homme Jedi, parce que les thématiques psychologiques et scénaristiques abordées ne seront pas les même.
Dans la même optique et sur la manière de traiter un méchant en fonction de son genre, c’est assez normal qu’un méchant et une méchante adoptent une position différente en fonction du genre du héros. Encore une fois, dans le voyage du héros tel que décrit par Campbell, il est assez évident qu’une femme et un homme ne représente pas la même chose pour le héros dans son développement psychologique.


Je suis tout à fait d'accord avec toi. Mais jusqu'à présent, ces différenciations entre le voyage du héros et de l'héroïne - qui peuvent être pertinentes et apporter du neuf en termes de récit et de caractérisation - ne sont pas non plus hyper abouties et travaillées. Je ne retrouve ni chez Rey, ni chez Ahsoka, de spécificité véritablement féminine dans leurs parcours, sorti d'un vague sous-texte. Ni l'une, ni l'autre ne se sont retrouvées confrontées aux obstacles, aux difficultés qu'une femme peut rencontrer dans la véritable vie pour s'accomplir ou s'émanciper.

Je l'ai davantage retrouvé, en revanche, dans Andor, à travers les personnages de Mon Mothma (les tensions entre son "rôle" de mère de famille et ses aspirations politiques, les tensions avec son mari et sa fille traditionnaliste), Vel Sartha (rébellion contre son milieu bourgeois et conservateur), Dedra Meero (en concurrence violente avec des hommes dans un environnement essentiellement masculin et impitoyable) et même Bix Caleen (le conjoint jaloux qui vient te pourrir la vie et te mettre en danger par son égo déplacé) qui se retrouvent toutes confrontées, à leur niveau, à des obstacles que peuvent rencontrer les femmes dans leur vie et leur parcours. Mais là, c'est intégré dès le départ dans leur caractérisation et leur développement.

J'ai l'impression que pour Rey, Lucasfilm veut jouer sur tous les tableaux, sans parvenir justement à mettre en exergue cette spécificité. Tant est si bien que, jusqu'à présent, Rey est surtout "un héros" comme les autres.

Le sujet d'une femme qui créée une institution et se retrouve confrontée à d'autres institutions, à des vents des contraires, des obstacles, ça peut être vachement intéressant comme récit. Mais est-ce que Rey est le bon personnage pour incarner ça à l'issue d'une trilogie qui l'a consacrée en demi-déesse, voire en déesse ? Le récit de la post-logie, en principe, l'a déjà consacrée, c'est l'aboutissement justement du "voyage de l'héroïne". C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'étais tout à fait d'accord avec le choix - prêté à Damon Lindeloff - d'une Rey beaucoup plus âgée dans ce film et d'un film centré sur une nouvelle génération.

Mon autre questionnement, c'est en quoi l'identité féminine de Rey devrait la différencier du Luke de l'après-Retour du Jedi ? Sachant qu'elle sera confrontée, en principe, aux mêmes problématiques.
Modifié en dernier par ArtooDeeFour le Sam 22 Juin 2024 - 14:06, modifié 6 fois.
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar GTZL1 » Sam 22 Juin 2024 - 13:31   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Darth Erytram a écrit:
DarkNeo a écrit:Avec une voix d'homme. :paf:

Sans déconner? En Vf ? :transpire: :paf:
Va falloir je me refasse le film

En VO aussi, et il me semble que le personnage est canoniquement un homme.
EckhartsLadder en parlait dans une de ses vidéos, et la raison de ce changement est toujours floue aujourd'hui. Une hypothèse était l'accent de l'actrice, que Lucas aurait trouvé trop marqué.
"You're not fighting me. You're fighting yourself... and losing."

Crédit avatar: lornaka
Fan-fics: Le Secret de Ryloth, Je vous l'avais dit, Zolta : premières armes
GTZL1
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1769
Enregistré le: 09 Avr 2020
Localisation: flying Maul's Gauntlet
 

Messagepar anakine31 » Sam 22 Juin 2024 - 15:35   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Dago a écrit:Idem pour la flotte impériale (... et la rébellion dans ANH) c'est l'armée, c'est la guerre, on montre des combattants, et au final on n'a aucun personnage féminin à l'écran parce que dans notre monde l'armée est composée d'hommes. Alors c'est facile ensuite de rationaliser pour l'Empire, ce sont des méchants donc il sont sexistes (mais comment peuvent-ils l'être si le patriarcat n'existe pas in-universe :x ?), mais je serai intéressé d'avoir une explication rationnelle pour la foule rebelle à 99% masculine lors de la cérémonie des médailles alors que l'univers est non-sexiste.

Vous semblez oublié que le premier ordre possède un mix homme-femme dans ses rangs, alors que c’est un groupe plus radical que l’empire ne l’était.
Le jeu battlefront II nous place dans le pdv de Iden Verso, une femme stormtrooper d’élite à la tête de l’escouade inferno. Et à aucun moment l’empire ne la rabaisse en tant que femme. Et l’UE nous a montré pléthore de femme impériale ! A commencer par la gouverneure Pryce dans rebels où même encore Dedra Meero, l’agence du BSI la plus extrême et radicale que je connaisse dans l’univers de star wars ! ÉDIT : en lisant mieux les autres postes je me suis rendu compte que GTZL-1 avait bien répondu aussi x)

La seule explication de pourquoi dans la trilogie on voit moins de femme tiens juste qu’elle a été fait y a presque 50 ans. Et, de l’aveu de Georges Lucas lui même, cet univers a été imaginé pour cibler à la base des garçons de 12 ans. Sans renier le publique féminin ou adulte. C’est pour ça qu’avec le temps, la prélogie notamment, la saga c’est beaucoup plus ouverte dans sa diversité car elle a pris conscience du publique qui l’entourait ! Le personnage principal de TCW est une jeune fille padawan : Ahsoka. Et puis les jeux old republic ont présenté pas mal de femmes jedi qui sont encore aujourd’hui super classe !!!

A mon sens, créer des exceptions et les relever en tant que tel en soulignant qu’elles sortent du lot ne ferait qu’accentuer l’aspect exceptionnel / anormal de la chose elle même. Le statu quo en resterait inchangé car ce serait l’exception qui confirmerait la règle. Si exception il y a, il vaut mieux ne rien en dire dessus. Car de cette façon elle deviendrait basique, donc normal, donc accepté comme faisant parti de la règle et donc du statu quo.
J’espère que star wars ne se lancera pas dans cette erreur car, comme on viens de le voir, ça n’aurai aucun sens dans l’univers. Mais bon, pour l’instant, concentrons nous sur acolyte où chaque semaine je sers très fort les fesses à la vue d’incohérences qui pourraient (encore une fois - comme la postlogie) briser le sens de la saga. Il sera toujours tant plus tard de se projeter quand on aura le fin mot de l’histoire de cette saison ! Wait and See :jap:

-- Edit (Sam 22 Juin 2024 - 15:41) :

GTZL1 a écrit:
DarkNeo a écrit:Avec une voix d'homme. :paf:

En VO aussi, et il me semble que le personnage est canoniquement un homme.
EckhartsLadder en parlait dans une de ses vidéos, et la raison de ce changement est toujours floue aujourd'hui. Une hypothèse était l'accent de l'actrice, que Lucas aurait trouvé trop marqué.

https://youtu.be/UDTjMxo1RXw?si=mPvSjqXjjfnhV-gs
Il y a une explication dans les commentaires de la raison du changement de doublage ! J’avais jamais fait attention moi aussi !
I do what I do, because it's right ! Because it's decent... And above all it's kind.. It's juste kind [...] Why not, just at the end ?.. Just be kind
- le Docteur, à la fin du temps
anakine31
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2469
Enregistré le: 28 Mar 2015
Localisation: Urdekul (Erebor en Khuzdul)
 

Messagepar ArtooDeeFour » Sam 22 Juin 2024 - 21:18   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Pour en revenir à cette communication qui hérisse Ery, on retrouve un peu chez Sharmeen Obaid-Chinoy les mêmes "travers" (je mets des sciemment des guillemets car tout dépend du point de vue qu'on adopte) que chez Leslye Headland. Dans le sens où, lorsqu'elles évoquent leur travail sur Star Wars, elles parlent d'abord d'elles mêmes et de ce qu'elles y projettent d'elles-mêmes. Ça donne le sentiment - peut-être à tort - d'une immodestie face à un monument de la pop culture que des millions voire des milliards de personnes se sont déjà appropriées, à leur façon, depuis près d'un demi-siècle maintenant.

Et on a le sentiment, chez elles, que la valeur symbolique du récit a - ou va avoir - plus d'importance que le récit en lui-même ou l'histoire en elle-même. Alors que ce n'est sans doute pas ce que priorise le fan ou le spectateur moyen qui attend surtout que Star Wars le divertisse avant de lui envoyer des messages. Les deux sont compatibles, mais l'important, c'est d'abord que Star Wars divertisse et si en plus, on arrive sur cette base là, à transmettre un message, des valeurs, comme le faisait déjà Lucas en son temps, et bien, c'est bonus et banco !

Je me trompe peut-être mais j'ai toujours eu le sentiment que Lucas privilégiait d'abord le spectacle, le récit primaire ou littéral et qu'ensuite il y ajoutait les liens et les ingrédients qui apportent un surcroît de sens et de symbole à l'ensemble. Là, depuis quelques temps, j'ai l'impression que c'est l'inverse, on pense d'abord à ce qu'on veut exprimer symboliquement et on brode un truc pour emballer ça, avec son quota de scènes d'action parce qu'il en faut bien. On pense à l'impact culturel, symbolique ou sociétal de qu'on va produire avant même d'être assuré que ce qu'on va produire va attirer ou atteindre le public.

Je pense qu'il existe un décalage entre ce que représente Star Wars pour ces créatrices/autrices - un support mainstream qui permet de toucher un très large public pour lui faire passer des messages - et ce qu'en attend le public pour qui Star Wars est avant tout la promesse d'un grand divertissement et d'une échappée dépaysante dans une galaxie lointaine, très lointaine.
Modifié en dernier par ArtooDeeFour le Sam 22 Juin 2024 - 21:30, modifié 1 fois.
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar JediLord » Sam 22 Juin 2024 - 21:29   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

ArtooDeeFour a écrit:
Pour autant, cette cérémonie est présidée par une femme. De la même manière que c'est Mon Mothma qui préside le conseil de guerre de la Rébellion dans le Retour du Jedi. Dès la trilogie originelle, on sort donc quand même de la représentation guerrière IRL, même si Lucas ne va pas jusqu'à placer des femmes aux commandes des X-Wings, je te l'accorde (je crois qu'on a quand même une femme dans un A-Wing dans le Retour du Jedi).


Ne pas oublier non plus cette commando au sein des rebelles sur Endor! :hello:

https://starwars.fandom.com/wiki/Beezer
They were fit not just for the new Earth, but for the most barren corners of creation. The glory of humanity would henceforward stretch on through time and space to the vanishing point of eternity.
JediLord
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3310
Enregistré le: 28 Juin 2019
Localisation: Felucia, à avoir la trouille des chamans Feluciens
 

Messagepar ArtooDeeFour » Sam 22 Juin 2024 - 21:33   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

JediLord a écrit:
ArtooDeeFour a écrit:
Pour autant, cette cérémonie est présidée par une femme. De la même manière que c'est Mon Mothma qui préside le conseil de guerre de la Rébellion dans le Retour du Jedi. Dès la trilogie originelle, on sort donc quand même de la représentation guerrière IRL, même si Lucas ne va pas jusqu'à placer des femmes aux commandes des X-Wings, je te l'accorde (je crois qu'on a quand même une femme dans un A-Wing dans le Retour du Jedi).


Ne pas oublier non plus cette commando au sein des rebelles sur Endor! :hello:

https://starwars.fandom.com/wiki/Beezer


:jap: (je dois avouer que je l'avais oubliée :transpire: )
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar Adanedhel » Sam 22 Juin 2024 - 22:00   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

ArtooDeeFour a écrit:Pour en revenir à cette communication qui hérisse Ery, on retrouve un peu chez Sharmeen Obaid-Chinoy les mêmes "travers" (je mets des sciemment des guillemets car tout dépend du point de vue qu'on adopte) que chez Leslye Headland. Dans le sens où, lorsqu'elles évoquent leur travail sur Star Wars, elles parlent d'abord d'elles mêmes et de ce qu'elles y projettent d'elles-mêmes. Ça donne le sentiment - peut-être à tort - d'une immodestie face à un monument de la pop culture que des millions voire des milliards de personnes se sont déjà appropriées, à leur façon, depuis près d'un demi-siècle maintenant.


Mais qu'est ce qui est le plus intéressant comme proposition dans un univers tel que Star Wars ? Celle d'un yes man (ou d'une yes woman) qui livrerait une copie impersonnelle, ou celle d'artistes qui sauront se réaproprier cet univers et en livrer leur vision propre et unique (Star Wars étant tellement vaste qu'on pourrait être tenté de dire que chacun en a sa propre interprétation)
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3147
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar ArtooDeeFour » Sam 22 Juin 2024 - 22:27   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Adanedhel a écrit:Mais qu'est ce qui est le plus intéressant comme proposition dans un univers tel que Star Wars ? Celle d'un yes man (ou d'une yes woman) qui livrerait une copie impersonnelle, ou celle d'artistes qui sauront se réaproprier cet univers et en livrer leur vision propre et unique (Star Wars étant tellement vaste qu'on pourrait être tenté de dire que chacun en a sa propre interprétation)


Ce n'est pas le sens de ma remarque. Ce que Sharmeen Obaid-Chinoy ou Leslye Headland projettent d'elles-mêmes dans Star Wars ou ce que Star Wars représente pour elles, dans un sens, ça ne m'intéresse pas beaucoup. Leurs intentions - aussi louables soient-elles - ne m'intéressent pas non plus. Ce qui m'intéresse, c'est l'histoire, le récit et les personnages qu'elles vont créer, les images et les séquences qu'elles vont nous offrir.

Là, on a surtout des personnes qui parlent d'elles-mêmes, pour qui le sujet est d'abord elles-mêmes et ce qu'elles projettent d'elles-mêmes, de leurs propres parcours, à travers Star Wars. Ce qui motivera les spectateurs - fans ou grand public - à aller voir ce film, ce n'est pas l'intention de Sharmeen Obaid-Chinoy d'aborder Rey à travers sa dimension de "femme Jedi" ou qu'on retrouve à travers Rey une allégorie du parcours de cette cinéaste, de ses combats, des obstacles et des épreuves que la vie lui a opposés.

Il y a toujours eu une dimension personnelle et des éléments quasi-autobiographiques dans le Star Wars de Lucas. Mais pour le spectateur, c'est ultra-ultra-secondaire, on peut même totalement passer à côté de cette dimension-là, sans que ça n'impacte fondamentalement l' appréciation et la compréhension de ces films, dont l'histoire est totalement autonome de ce genre de considérations.
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar Sergorn » Sam 22 Juin 2024 - 22:31   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Accessoirement l'aspect social et politique de Star Wars a toujours été a coeur de la vision de Lucas pour Star Wars, avec notamment une critique largement assumée de la politique américaine de l'époque : en 1981 il comparait l'Empereur à Richard Nixon et ROTJ a toujours été une allégorie de la guerre du Vietnam. En vrai c'était même présent dès le premier jet de Star Wars (Il décrivait l'Empire comme "l'Amérique dans dix ans" et dans son esprit les Rebelles étaient les Viet-kong) mais ça avait dû être mis de côté quand il a revu les ambitions du premier film à la baisse.

Et ça c'est sans même parler des parallèles évidents entre le Nazisme et l'Empire.

En bref si Star Wars mettait en avant les passions et intérêt de Lucas, c'était aussi une mise en avant de ses opinions politiques et des causes lui tenant à coeur.

Mais on est vraiment dans la situation de gens se plaignant qu'on "politise" leur licence fétiche parce qu'ayant découvert ça tout même, tous les aspects sociaux politiques des oeuvres originales leur sont passées au dessus (on voit la même chose par exemple sur X-Men où des supposés fan se plaigne que ça devienne "progressiste" alors qu'on parle du comics que Stan Lee avait créé an allégorie à la cause noire américaine avec Xavier et Magnenot faisant office de Martin Luter King et de Malcolm X).

Tout ça pour dire que ça n'a pas de sens de reprocher à des créatifs d'évoquer les causes qui leur tiennent à coeur, et que ça inspire leurs créations.

Quant à la possibilité que la cause sociale prennent le pas sur l'intrigue et le divertissement, j'arguerais que The Acolyte prouve le contraire et qu'on voit bien que les propos en interview d'Headland n'influent en rien le récit. (D'ailleurs je connais pas mal de gens qui ne suivent rien des drama sur internet et tombent des nues quand je leur en explique les raisons tant ils ne voient rien de politisé dans la série)

Je ne pense pas que ce sera différent pour le film de Sharmeen Obaid-Chinoy

-Sergorn
Il n'y pas de Prélogie. Il n'y a pas de Trilogie Originale. Il n'y a pas de Postlogie. Il n'y a QUE Star Wars !
"Ce n'est pas parce que tu parles, que tu es intelligent." :whistle:
Sergorn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 24438
Enregistré le: 01 Sep 1999
Localisation: Langres, France
 

Messagepar ArtooDeeFour » Sam 22 Juin 2024 - 23:03   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Sergorn a écrit:Accessoirement l'aspect social et politique de Star Wars a toujours été a coeur de la vision de Lucas pour Star Wars, avec notamment une critique largement assumée de la politique américaine de l'époque : en 1981 il comparait l'Empereur à Richard Nixon et ROTJ a toujours été une allégorie de la guerre du Vietnam. En vrai c'était même présent dès le premier jet de Star Wars (Il décrivait l'Empire comme "l'Amérique dans dix ans" et dans son esprit les Rebelles étaient les Viet-kong) mais ça avait dû être mis de côté quand il a revu les ambitions du premier film à la baisse.

Et ça c'est sans même parler des parallèles évidents entre le Nazisme et l'Empire.

En bref si Star Wars mettait en avant les passions et intérêt de Lucas, c'était aussi une mise en avant de ses opinions politiques et des causes lui tenant à coeur.


Cette dimension est bien entendu présente dans l'oeuvre de Lucas mais elle ne prime pas. Ces parallèles offrent juste un niveau de lecture supplémentaire au récit littéral, c'est du bonus en quelque sorte, appréciable, mais qui ne s'impose pas au récit.

Honnêtement, je ne connais personne qui soit allé voir Star Wars et qui se soit attaché à Star Wars parce que c'était une allégorie de la guerre du Vietnam ou un pamphlet anti-Nixon. Je pense même qu'une grande majorité des spectateurs sont totalement passés à côté de cette dimension-là.

Mais on est vraiment dans la situation de gens se plaignant qu'on "politise" leur licence fétiche parce qu'ayant découvert ça tout même, tous les aspects sociaux politiques des oeuvres originales leur sont passées au dessus (on voit la même chose par exemple sur X-Men où des supposés fan se plaigne que ça devienne "progressiste" alors qu'on parle du comics que Stan Lee avait créé an allégorie à la cause noire américaine avec Xavier et Magnenot faisant office de Martin Luter King et de Malcolm X).

Tout ça pour dire que ça n'a pas de sens de reprocher à des créatifs d'évoquer les causes qui leur tiennent à coeur, et que ça inspire leurs créations.


Je te rejoins tout à fait là-dessus. Il y a des gens qui disent "pas de politique dans Star Wars" et c'est bien méconnaître l'oeuvre de Lucas en effet. Moi, mon propos n'est pas celui-là.

Je pense qu'il faut veiller à ce que le message ou le symbole ne prenne pas le pas sur le récit littéral, au point de le rendre accessoire ou prétexte. Ça n'a jamais été le cas - à mon sens - chez Lucas. Dans la pré-logie, il y a un discours global sur la fragilité de la démocratie mais il ne vient pas se substituer au récit primaire. L'histoire d'Anakin, sa déchéance, prévaut avant tout. Le symbole et le discours viennent juste en renfort, en accompagnement, de cette histoire pour lui donner plus de substance. Personne n'est allé voir la pré-logie au cinéma pour écouter un essai ou une thèse sur la vie et la mort des démocraties.

En revanche, que l'histoire tragique que la pré-logie nous raconte nous amène à nous poser des questions sur la fragilité de la démocratie, je trouve ça fantastique. Mais ce ne serait pas possible si l'histoire de base qui nous est racontée n'était pas accrocheuse, émouvante et globalement solide.

Quant à la possibilité que la cause sociale prennent le pas sur l'intrigue et le divertissement, j'arguerais que The Acolyte prouve le contraire et qu'on voit bien que les propos en interview d'Headland n'influent en rien le récit. (D'ailleurs je connais pas mal de gens qui ne suivent rien des drama sur internet et tombent des nues quand je leur en explique les raisons tant ils ne voient rien de politisé dans la série)


"Politisé", le mot est peut-être fort. Le 3e épisode importe quand même certaines thématiques et préoccupations sociétales. On est dans l'allégorie, le symbole. Et ce n'est pas un souci en soi - en tout cas de mon point de vue - car ces thèmes et ces allégories ont tout à fait leur place dans des univers SF ou fantasy. Ce qui peut se discuter en revanche, c'est l'exécution de ces intentions à l'écran (est-ce que ça donne de bonnes séquences ou pas ?) et le sens que ça donne au récit qui nous est raconté (à la fois à l'échelle de la série dont il est question ici et de l'oeuvre collective et globale que Star Wars nous raconte depuis presque 50 ans).

En résumé, construisons d'abord des films ou des séries solides, visuellement impressionnants, divertissants, et c'est ce qui permettra ensuite à tout le reste d'infuser. Alors qu'en privilégiant le message et le symbole au récit et au divertissement, en affichant ostensiblement ses intentions, on risque d'en réduire la portée. Affichons des ambitions narratives, cinématographiques et le reste suivra.

Là, j'ai l'impression qu'on met la charrue avant les boeufs.
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar Adanedhel » Lun 24 Juin 2024 - 11:47   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

C'est toi qui prends le problème à l'envers, un message et un propos ne peuvent pas être rajoutés a posteriori sur une historie déjà conçue, c'est la meilleure manière de les rendre artificiels.

Au contraire, ils doivent être réfléchis en même temps que la structure narrative, idem pour les visuels si on veut qu'ils soient vecteurs de sens, tout doit être conçu simultanément pour que chaque élément puisse venir alimenter les autres et offrir une construction solide

(Pour rester sur l'exemple de la prélogie, la chute d'Anakin est liée à l'aveuglement des Jedi qui est liée au déclin de la République qui provoque la prise de pouvoir totalitaire qui est illustrée par la tour d'Ivoire assez littérale qu'est le Temple Jedi... tout ça s'imbrique parfaitement parce que chaque élément a été conçu en fonction des autres)
Staffeur Littérature Comics VO

Fan-Fic post-Episode IX : Les Échos de Mortis !
Adanedhel
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3147
Enregistré le: 04 Juin 2015
Localisation: (Ky)Lorraine
 

Messagepar ArtooDeeFour » Lun 24 Juin 2024 - 12:06   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Adanedhel a écrit:C'est toi qui prends le problème à l'envers, un message et un propos ne peuvent pas être rajoutés a posteriori sur une historie déjà conçue, c'est la meilleure manière de les rendre artificiels.


Il ne s'agit pas de rajouter a prosteriori, mais de prioriser, il s'agit du point de départ de la démarche artistique, y compris dans la façon dont elle va "pitcher" le projet au public. Quand Lucas se lance dans la pré-logie, il vend la backstory d'Anakin/Dark Vador, à savoir comment un type bon va bacsuler pour devenir un type mauvais. C'est ça la promesse, c'est ça le projet avant toute chose. Et Lucas va articuler sur cette base tragédie individuelle, tragédie collective et réflexion sur la fragilité de la démocratie.

Là, le point de départ pour Sharmeen Obaid-Chinoy, c'est d'aborder Rey Skywalker en tant que "femme Jedi". Elle parle aussi de l'académie Jedi. Mais, pour le coup, je ne vois pas vraiment le lien entre les deux... à qui parle-t-elle finalement ? Est-ce qu'elle s'adresse vraiment au public auquel ce film est destiné ? Est-elle vraiment convaincue qu'en 2024, le public - y compris féminin - attend un film sur une "femme Jedi" ?
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar Dark Stannis » Lun 24 Juin 2024 - 13:26   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

ArtooDeeFour a écrit:Là, le point de départ pour Sharmeen Obaid-Chinoy, c'est d'aborder Rey Skywalker en tant que "femme Jedi". Elle parle aussi de l'académie Jedi. Mais, pour le coup, je ne vois pas vraiment le lien entre les deux... à qui parle-t-elle finalement ? Est-ce qu'elle s'adresse vraiment au public auquel ce film est destiné ? Est-elle vraiment convaincue qu'en 2024, le public - y compris féminin - attend un film sur une "femme Jedi" ?


J'ai du mal à voir comment une petite phrase d'un article qui n'est même pas focalisé sur le prochain Star Wars peut révéler à ce point les intentions primaires de la réalisatrice. Elle ne fait pas la promo du film, le tournage n'a pas commencé et ce n'est pas elle qui a écrit le scénario, il n'y a pas matière à écorcher le film et les intentions supposées de Obaid Chinoy dès à présent.

D'ailleurs, je mets le lien de l'article en question, ça peut être intéressant. Déjà pour voir que la partie Star Wars ne fait que 3 paragraphes, ce n'est pas le sujet de l'interview : https://variety.com/2024/film/news/shar ... 236043603/
"I find your lack of loyalty disturbing"
Dark Stannis
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 420
Enregistré le: 07 Jan 2017
 

Messagepar DarkNeo » Lun 24 Juin 2024 - 13:44   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Le contexte socio-économique actuel favorise l'émergence de créatifs qui veulent appuyer en premier lieu leurs idéaux.
Si le scénario suit, ça n'est pas un problème.
Sauce haricots verts ! Coiffeur officiel de Samantha Alleyne à GenSW 2024.
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17906
Enregistré le: 22 Mar 2003
 

Messagepar ArtooDeeFour » Lun 24 Juin 2024 - 15:38   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Dark Stannis a écrit:J'ai du mal à voir comment une petite phrase d'un article qui n'est même pas focalisé sur le prochain Star Wars peut révéler à ce point les intentions primaires de la réalisatrice. Elle ne fait pas la promo du film, le tournage n'a pas commencé et ce n'est pas elle qui a écrit le scénario, il n'y a pas matière à écorcher le film et les intentions supposées de Obaid Chinoy dès à présent.

D'ailleurs, je mets le lien de l'article en question, ça peut être intéressant. Déjà pour voir que la partie Star Wars ne fait que 3 paragraphes, ce n'est pas le sujet de l'interview : https://variety.com/2024/film/news/shar ... 236043603/


Personne n'écorche rien et il n'y a pas eu qu'une interview ces derniers jours.

https://youtu.be/KqKo1aZpVf8?si=-Ig567kG6cm0nzXj

Sharmeen Obaid-Chinoy n'a pas été recrutée en tant que "technicienne". Elle n'a pas le CV d'une simple technicienne mais d'une documentariste engagée, notamment sur les questions des droits des femmes et la lutte contre les discriminations et les violences dont les femmes sont victimes. Ce que personne ne lui reproche ici, bien heureusement !

Ce n'est pas parce qu'elle n'écrira pas techniquement le scénario qu'elle mettra en scène l'histoire imaginée par un ou une autre. Elle a, à l'évidence, une idée de ce qu'elle veut faire de son film et des messages - des idéaux pour reprendre les termes de Dark Neo - à y retranscrire. Si Lucasfilm lui a confié ce projet, ce n'est pas seulement pour qu'elle dise "Action" et "Cut" sur un plateau de tournage.

Il n'y a, par ailleurs, aucun procès d'intention à son encontre, puisqu'on ne fait que retranscrire ce qu'elle-même expose de ses intentions à ce stade du projet.

La question soulevée, c'est est-ce que ses préoccupations de documentariste, de femme engagée en faveur du droit des femmes, s'articuleront correctement avec l'univers Star Wars que l'on connaît et le personnage de Rey tel qu'on le connaît.

Dans un univers comme celui de Game Of Thrones - où les violences faîtes aux femmes, où la question de l'émancipation féminine sont des éléments centraux des récits, je trouverai l'arrivée d'un profil comme Sharmeen Obaid-Chinoy très intéressante, parce que ses préoccupations de documentariste rejoindraient en quelque sorte les thématiques - et les travers - de cet univers.

Mais Star Wars n'est pas Game of Thrones et la question du genre n'y a jamais été prépondérante, ni même réellement abordée. L'un des charmes de l'univers Star Wars, à mes yeux, c'est que c'est un univers de fiction inclusif, qui met en avant la diversité, qui est peu ou pas discriminant et c'est d'ailleurs, à mon avis, ce qui explique son succès auprès d'un très large public, sa portée universelle et sa très grande modernité dès 1977. Il y a des inégalités dans Star Wars, sociales en premier lieu, mais aussi parfois spécistes (ou entre vivants et intelligences artificielles), mais elle ne sont jamais la norme. Par exemple, l'esclavage sur Tatooine, dans la Menace Fantôme, est immédiatement regardé comme une anomalie. C'est un univers qui repose sur un idéal "égalitaire" (quand bien même les Jedi présentent des qualités spécifiques, hors-norme, ce qui n'en fait pas pour autant des êtres "supérieurs" en termes de hiérarchie sociale).

La crainte qu'on peut émettre quand quelqu'un met en avant le genre d'un personnage, avec un background très engagé sur la question du droit des femmes, c'est qu'on adapte, modifie ou torde un univers jusqu'ici non discriminant pour pouvoir y délivrer un message.

C'est un peu ce qui se passe, par exemple, dans The Acolyte, où on nous présente une communauté matriarcale de sorcières utilisatrices de la Force qui ont fui des persécutions (sans qu'on sache réellement de la part de qui) et aux yeux desquelles les Jedi incarnent un ordre antagoniste, voire persécuteur. Alors on peut trouver ce changement de focale ou de paradigme comme un apport intéressant, mais il est tout aussi légitime que cela déplaise à une partie plus ou moins substantielle des fans attachés à la figure positive et "idéale" du ou de la Jedi. Là aussi, on pouvait se dire que ce n'était parce Leslye Headland mettait en avant des thèmes qui lui étaient personnellement chers en interview que cela aurait une influence sur la série, le récit et l'univers Star Wars.

Le choix d'un auteur n'est pas neutre. Si on confiait un Star Wars à un Tarantino, on sait quelle tournure ça prendrait, idem si on le confiait à un Nolan. Et on pourrait aussi se demander à leur sujet, si ce sont de bons profils pour faire du Star Wars au cinéma (en ce qui me concerne, la réponse serait plutôt négative d'ailleurs, indépendamment de leurs qualités).

Là, il y a quand même un gros enjeu puisqu'on parle du film qui doit relancer Star Wars au cinéma (à moins que le Mandalorien et Grogui lui passent finalement devant).
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar Dark Stannis » Lun 24 Juin 2024 - 18:08   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

ArtooDeeFour a écrit:Personne n'écorche rien et il n'y a pas eu qu'une interview ces derniers jours.

https://youtu.be/KqKo1aZpVf8?si=-Ig567kG6cm0nzXj


La phrase qui a relancé le sujet vient de l'article, et n'est pas reprise dans la vidéo. La vidéo en elle même est quand même assez lisse et plate niveau communication, le seul passage qui pourrait s'en rapprocher c'est "I think she (Daisy Ridley/Rey) stands for something", ce qui reste quand même relativement vague.

Je n'ai pas d'envie spécifique de défendre Disney et ce qui est fait actuellement avec Star Wars, je n'ai vu aucune des séries D+ même si un retour de Star Wars au cinéma ça m'enthousiasme, mais je trouve un peu lassant que les moindres déclarations des artistes impliqués soient extrapolées à ce point.

Après pour ta question
ArtooDeeFour a écrit:La question soulevée, c'est est-ce que ses préoccupations de documentariste, de femme engagée en faveur du droit des femmes, s'articuleront correctement avec l'univers Star Wars que l'on connaît et le personnage de Rey tel qu'on le connaît.


C'est relativement simple : on le saura uniquement quand le film sera sorti. J'ai pas dit que Sharmeen Obaid-Chinoy ne serait qu'une technicienne, j'ai rappelé qu'elle n'était le seul input créatif du film, déjà par le scénario. D'ici le tournage, puis la post-production, le montage et la sortie, il y aura un ensemble d’éléments créatifs parfois contradictoires qui vont influencer sur l'articulation entre les préoccupations de la réalisatrice et de l'univers Star Wars, et ce ne sera que sur l’œuvre achevée qu'on pourra juger du dosage de ses idéaux.

Et le parallèle avec Tarantino et Nolan ne me semble pas pertinent, parce que ce sont des réalisateurs qui ont notoirement acquis une grande indépendance artistique dans le monde des studio et qui ont une œuvre conséquente de laquelle on peut identifier un style, des partis pris artistiques et des thèmes, ce qui n'est pas le cas ici.
"I find your lack of loyalty disturbing"
Dark Stannis
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 420
Enregistré le: 07 Jan 2017
 

Messagepar ArtooDeeFour » Lun 24 Juin 2024 - 18:36   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Dark Stannis a écrit:C'est relativement simple : on le saura uniquement quand le film sera sorti. J'ai pas dit que Sharmeen Obaid-Chinoy ne serait qu'une technicienne, j'ai rappelé qu'elle n'était le seul input créatif du film, déjà par le scénario.


Ce qui est curieux d'ailleurs c'est que parmi toutes les personnes avec lesquelles elle dit discuter de ce film (pêle-mêle JJ Abrams, Lucas, Filoni, KK, Carrie Beck, Simon Emanuel), le scénariste officiel, Steven Knight, n'est pas mentionné... il est toujours dans le coup, ou pas ?

Et le parallèle avec Tarantino et Nolan ne me semble pas pertinent, parce que ce sont des réalisateurs qui ont notoirement acquis une grande indépendance artistique dans le monde des studio et qui ont une œuvre conséquente de laquelle on peut identifier un style, des partis pris artistiques et des thèmes, ce qui n'est pas le cas ici.


Elle a une filmo déjà suffisamment fournie et identifiable, en tant que réalisatrice et productrice : https://www.imdb.com/name/nm1581464/

Dark Stannis a écrit:je n'ai vu aucune des séries D+


Ce qui explique sans doute ton optimisme :transpire:

Moi aussi, j'ai très envie de retrouver du Star Wars au cinéma et surtout de retrouver du plaisir à voir du Star Wars au cinéma. Ce qui a été le cas, pour moi, jusqu'en 2018.
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar Dark Stannis » Mer 26 Juin 2024 - 14:35   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

ArtooDeeFour a écrit:
Dark Stannis a écrit:je n'ai vu aucune des séries D+


Ce qui explique sans doute ton optimisme :transpire:

Moi aussi, j'ai très envie de retrouver du Star Wars au cinéma et surtout de retrouver du plaisir à voir du Star Wars au cinéma. Ce qui a été le cas, pour moi, jusqu'en 2018.


Ah je ne dirais pas que c'est de l'optimisme vraiment, plutôt de l’honnêteté, envers moi, envers les autres et envers les œuvres. A avoir une posture hypercritique avant même le début du tournage du film, je me dit que je me mettrais déjà en position de ne pas aimer le film, alors avec un peu de distance, ça permet la surprise.

Puis j'ai aussi un rapport assez nonchalant par rapport à l'avenir de la saga au cinéma. Il y a eu une partie assez importante de ma vie lors de laquelle j'avais aucun doute de ne pas revoir de Star Wars au ciné et ça ne me posait pas problème, et même une partie ou je ne connaissais rien à l'EU, c'est donc même pas comme si me disait que je pourrais étancher une éventuelle soif de Star Wars là dedans.

Du coup maintenant je me dis que je préfère que la série se plante définitivement sur un film "clivant" parce que derrière il y a des réal/scénaristes/producteurs qui ont vraiment voulu dire quelque chose plutôt qu'avoir un film tiède qui est là pour faire plaisir aux fans et marche suffisamment pour que d'autres films tièdes continuent à passer derrière.
"I find your lack of loyalty disturbing"
Dark Stannis
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 420
Enregistré le: 07 Jan 2017
 

Messagepar ArtooDeeFour » Mer 26 Juin 2024 - 15:52   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Dark Stannis a écrit:Du coup maintenant je me dis que je préfère que la série se plante définitivement sur un film "clivant" parce que derrière il y a des réal/scénaristes/producteurs qui ont vraiment voulu dire quelque chose plutôt qu'avoir un film tiède qui est là pour faire plaisir aux fans et marche suffisamment pour que d'autres films tièdes continuent à passer derrière.


Je comprends. Mais pour bien me faire comprendre moi aussi, je n'ai rien contre le fait de donner du sens et de transmettre des messages à travers Star Wars. La SF et la fantasy s'y prêtent à merveille. J'ai adoré la série Andor qui fait presque figure d'anomalie dans les dernières productions Star Wars et qui aborde des thèmes politiques forts mais qui s'intègrent parfaitement au récit et à l'univers. Mais j'aime surtout cette série par son récit et l'histoire qu'elle raconte et qui donne substance et portée à ce que le showrunneur a voulu exprimer. Ça doit rester la base.

Ce dont j'ai peur ici, c'est le côté "gros sabots" qui, en cas d'échec, risque de rendre les studios encore plus tièdes et frileux. Ma crainte est peut-être injustifiée. Mais comme on dit dans Star Wars, "I have a really bad feeling about this"
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar ArnoDaveG » Ven 28 Juin 2024 - 23:04   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Rumeur : Selon Bespin Bulletin, le tournage initialement prévu autour de septembre serait décalé à l'année prochaine. L'article précise que la raison serait de donner plus de temps au travail scénaristique. A ce propos, BB affirme qu'un(e) nouveau scénariste serait recherché pour rejoindre Knight à l'écriture. L'auteur précise que, selon lui, cela ne veut pas du tout dire que Knight ne serait plus sur le projet, il le serait toujours et continuera à l'être, cette embauche serait simplement pour l'épauler.

Source : https://bespinbulletin.com/2024/06/dais ... exclusive/
Staffeur Séries TV Live
ArnoDaveG
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1524
Enregistré le: 04 Mai 2017
 

Messagepar Darth Erytram » Sam 29 Juin 2024 - 12:34   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

On m'entendra jamais dire que prendre plus de temps sur un scenar est une mauvaise chose...qu'ils fassent qu'il fassent :jap:

Si au passage ils pouvaient aussi ne pas réitérer les débilités de la postlo a faire les episodes un par un sans vision d'ensemble, et poser au moins les grande lignes d'une éventuelles nouvelle trillogie, comme ça meme si real different on passera pas d'un extreme a un autre avec ce senbtiment de monstre de frankenstein scenaristique a l'arrivé (qui je pense va arriver, malgré le sentiment général de deception sur la postlo, elle a sa fanbase, meme si tres mauvais je ne pense pas qu'il flopera, et ca enquillera sur des suites :neutre: :think: )
Darth Erytram
Pigiste
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7508
Enregistré le: 24 Avr 2016
Localisation: dans une grotte quelque part...
 

Messagepar ArtooDeeFour » Sam 29 Juin 2024 - 15:11   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Sharmeen Obaid-Chinoy ne citait même pas Steven Knight lors de ses dernières interviews parmi les personnes avec lesquelles elle travaillait sur ce futur film. Par ailleurs, Knight a été annoncé ces derniers temps sur pas mal d'autres projets, dont un film Peaky Blinders produit par Netflix. Je ne serai pas étonné qu'il quitte le projet.

Après le débarquement de Lindeloff, l'accouchement du scénario de ce film a l'air particulièrement laborieux. Ça rappelle un peu l'Episode IX et le projet Kenobi et on sait ce que ça a donné comme résultat...
ArtooDeeFour
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 811
Enregistré le: 08 Avr 2023
 

Messagepar Sergorn » Sam 29 Juin 2024 - 21:05   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Le fait que la disponibilité de Knight allait poser problème on l'avait déjà évoqué sur le topic : la grève des scénariste a pris le temps qu'il allait dédier à ce film, et ses obligations envers Peaky Binders allait forcément impact sa disponibilité pour faire des rewrites.

Après amener un nouveau scénariste après le premier jet n'aurait rien d'étonnant, c'est même très commun à Hollywood et c'est ce qu'ils avaient fait sur Rogue One.

Si au passage ils pouvaient aussi ne pas réitérer les débilités de la postlo a faire les episodes un par un sans vision d'ensemble,


TLJ était écrit et avait tourné quelques scènes sur Skelling Michael avant même la sortie de TFA. Y a AUCUNE autre trilogie Star Wars qui était dans cette situation : c'était en vérité bien plus planifié que la Prélogie et l'OT. Le fait que des idées ait changé au cours du développement de chaque film n'y change rien (ou alors dans ce cas faut crucifier Lucas parce qu'Owen 'n'est pas le frère d'Obi-Wan ?)

Il seront bon d'arrêter de continuer de répandre ce genre d'idée reçue alors qu'elles sont fausses simplement parce que internet le dit. C'est du même niveau que les gens qui te répètent encore aujourd'hui que la Prélogie c'était que de la CG tournée sur fond bleu comme Sin City ou 300 alors qu'on a toujours su que c'était pas le cas.

Le problème de la Postlogie c'était pas le fait d'avoir rien prévu à l'avance (je vais t'apprendre un truc d'ailleurs : ce n'est JAMAIS le cas dans 99% des cas, et même dans les 1% où ça l'est comme Babylon 5 il y a des évolutions et changements énormes au fil de la création), le problème c'est d'avoir eu un planning trop serré parce que Disney s'est borné à vouloir un épisode tous les deux ans alors que Kennedy voulait trois ans.

-Sergorn
Il n'y pas de Prélogie. Il n'y a pas de Trilogie Originale. Il n'y a pas de Postlogie. Il n'y a QUE Star Wars !
"Ce n'est pas parce que tu parles, que tu es intelligent." :whistle:
Sergorn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 24438
Enregistré le: 01 Sep 1999
Localisation: Langres, France
 

Messagepar HanSolo » Dim 30 Juin 2024 - 12:48   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

ArtooDeeFour a écrit:Après le débarquement de Lindeloff, l'accouchement du scénario de ce film a l'air particulièrement laborieux. Ça rappelle un peu l'Episode IX et le projet Kenobi et on sait ce que ça a donné comme résultat...

Pour l épisode IX, il s'agissait de Mission Impossible © ...
Même le meilleur scénariste du monde n'aurait pas réussi a proposer quelque chose de digeste après le cadavre exquis épisode VII - épisode VIII.
Mais c'est vrai qu'avec JJA dans l'équation, c'était encore plus difficile...

Le seul moyen d'obtenir quelque chose juste potable - c'était d'accepter un Épisode IX en 2 parties.
Modifié en dernier par HanSolo le Dim 30 Juin 2024 - 13:44, modifié 1 fois.
Je t'aime... Je sais!
Leia - Han
HanSolo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10937
Enregistré le: 05 Oct 1999
Localisation: France
 

Messagepar Sergorn » Dim 30 Juin 2024 - 13:04   Sujet: Re: Film de Sharmeen Obaid-Chinoy

Sur le dernier point Kennedy a justement dit sur les prochains "saga" potentielles ils ne voulaient plus s'enfermer sur un nombre précis de film mais décider du nombre de film selon les besoin de l'histoire. Je pense que tout le monde a réalisé qu'il aurait fallu plus de films pour la Postlogie.

-Sergorn
Il n'y pas de Prélogie. Il n'y a pas de Trilogie Originale. Il n'y a pas de Postlogie. Il n'y a QUE Star Wars !
"Ce n'est pas parce que tu parles, que tu es intelligent." :whistle:
Sergorn
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 24438
Enregistré le: 01 Sep 1999
Localisation: Langres, France
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Autres futurs films et sujets divers


  •    Informations