Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Les Origines de Jedi corellien : OS inédits ! [FIN]

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar mat-vador » Ven 16 Sep 2022 - 21:06   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits!

L2-D2 a écrit:Ah oui, je veux bien le lien ! (et là, aussi bien, je vais découvrir à ma grande honte que je l'ai aussi bien déjà lu, ce one-shot ! :whistle: )


Figure-toi que je l'ai publié sur SWU :sournois: !

post1106875.html#p1106875


L2-D2 a écrit:Et Sethnah... j'aime bien son passé, ce qu'elle représente. Toujours un peu de mal avec ces personnages qui sont d'anciens antagonistes, qui ne s'en laissent pas compter mais qui donnent parfois l'impression de "roucouler" avec leur chéri(e) !


Quand tu commenceras à lire la trilogie Jedi corellien, tu constateras à quel point Liars et Sethnah se connaissent déjà très bien :sournois: ! En tout cas, leur romance est au service de l'histoire et non l'inverse :wink: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3267
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Mar 20 Sep 2022 - 20:59   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits!

Bonsoir à tous, comment ça va ?

Après Sethnah, c'est au tour de Liars de subir l'épreuve de l'Enclos des Murmures et d'être confronté à son sulfureux ancêtre :diable: !



À peine fut-il séparé de Sethnah, que Liars Tissan ressentit un pincement au cœur. Il espérait que cela se passerait aussi bien pour elle que pour lui. Le fantôme de son ancêtre progressait devant lui, jusqu’à s’arrêter après trente mètres.
Le brouillard devenait opaque, le corellien ne distinguait plus rien au-delà de dix pas. Le bruit de la nature alentour, en fut lui-même étouffé. Oreste se tourna vers son descendant, que l’impatience commençait à gagner.
- Bon, cette épreuve, ça vient ?
Le Jedi disparu le considérait avec une pointe de déception.
- Pourquoi es-tu si pressé ?
- J’ai une entreprise à diriger avec Sethnah et nous ne pouvons pas nous absenter trop longtemps, sous peine de susciter des questions gênantes.
- Cette entreprise représente quelle importance pour toi ?
Liars soupira, se résignant à dévoiler ses pensées.
- C’est l’héritage de mon père, c’est tout ce qu’il me reste de lui. Il l’avait crée pour aider la galaxie à se protéger du retour des Sith.
- Parler de lui, te semble pénible.
Le corellien ne fut pas choqué par la clairvoyance de son aïeul, qui avait rejoint la Force depuis longtemps.
- Il a perdu sa famille pendant la Répression de Corellia, sous le règne de Dark Krayt. Cela l’a brisé et affecté notre relation. Sa haine des sensitifs, Jedi, Sith ou Impériaux vient de là. Quand il a découvert mes pouvoirs, je n’étais qu’un enfant.
Liars laissa son regard errer dans le vague.
- Il m’a abandonné dans une décharge, j’ai goûté au Côté Obscur pour la première fois de ma vie. J’ai ressenti une telle injustice, une telle colère pendant si longtemps.
- Contre ton père, fit Oreste.
- Maintenant c’est contre les Sith, tout ce qui représente le Côté Obscur. Ils ont obligé ma mère à fuir, juste après ma naissance. Je ne leur pardonnerai jamais.
Oreste le considéra, avec de la nostalgie dans le regard.
- Liars, tu as conscience que haïr les Sith, te fait ressembler à eux ?
Le jeune corellien serra les dents, ses yeux verts et gris fusillant le fantôme de son ancêtre.
- J’aurais dû me douter qu’on en viendrait aux leçons de morale.
- Je ne prétends pas vouloir t’imposer ou t’expliquer quoique ce soit, Liars. N’oublie pas que tes actes auront des conséquences, comme les miens.
Oreste leva ses paumes, pour les regarder. Le sang qu’il avait fait couler lorsqu’il avait embrassé le destin du Jedi Noir de Dathomir, le poursuivait dans l’éternité.
- L’obscurité est présente en chacun de nous. Elle est présente dans le passé de notre famille, certains la surmontent. D’autres…
- D’autres s’y sont perdus.
Liars songea à l’interview de l’historien Anthois Fyol, qui avait résumé sur l’holonet, l’histoire de sa dynastie familiale. Toute son histoire, étalée à la vue de tous, mise à nue. Et faisant l’objet de jugements certainement hâtifs.
- Tu as réussi à pardonner à ton père mais pas à toi-même, Liars.
- Je n’ai pas réussi à le sauver des Sith, il n’a été qu’un pion entre leurs mains. Ils ont utilisé sa haine pour le manipuler et ils l’ont assassiné quand ils n’ont plus eu besoin de lui. J’essaie de tracer ma propre voie, de trouver un réconfort dans les choses les plus simples. Mais ce n’est pas facile. Ça l’est encore moins depuis que votre passé a été révélé.
La dureté amplifia l’intensité du regard noir de Liars à Oreste.
- Si nos chemins s’étaient croisés, je vous aurais tué.
- Tu me détestes pour ce que je suis devenu, Liars. Nous nous ressemblons pourtant bien plus que tu ne le crois. Nos pouvoirs ont été découverts accidentellement, notre famille nous a rejeté puis nous l’avons perdu, par la faute des Sith. Nous avons suivi la voie de l’obscurité.
Mû par la répugnance que l’histoire du Jedi Noir de Dathomir lui inspirait, Liars dégaina et activa son sabre-laser, la lame verte émeraude éclairant ses traits grimaçant d’indignation dédaigneuse.
- Non, je n’y croirais jamais ! Pas question de me faire avaler ça ! Sur Dathomir, vous avez massacré une tribu toute entière… des enfants ! Je ne me suis jamais abaissé à ça, malgré tout ce que les Sith m’ont fait subir ! Nous n’avons rien en commun.
Oreste demeura impavide alors que son descendant pointait son arme dans sa direction pour le menacer.
- Tu penses avoir surmonté tes faiblesses en reprenant l’entreprise de ton père, en te retirant de la traque des Sith. Mais ce n’est qu’une illusion, tu ne peux te conduire comme si le Côté Obscur n’avait plus de prise sur toi. J’ai cru que je pouvais aussi dominer mes ténèbres, les dompter contrairement à nos ancêtres qui s’y sont soumis. Mais je me trompais, j’ai laissé mon orgueil m’aveugler sur ma capacité à résister à la tentation. Tu ne le réalises pas, mais tu es en train de commettre la même erreur.
- Que suis-je censé faire ?
- Retrouve la paix avec toi-même, accepte l’obscurité et mêle-la à ta lumière. Retrouve l’équilibre.
- J’ai passé l’âge d’être un padawan, Oreste.
- Alors tu chuteras comme moi.
- Assez !
N’y tenant plus, Liars se jeta sur le fantôme pour le frapper de taille avec son épée. Un bourdonnement précéda l’apparition d’une autre lame verte qui bloqua solidement la sienne, au niveau du menton du Jedi disparu.
Le corellien appuya sur sa lame mais le fantôme résistait à la pression. Le visage translucide de Oreste traduisait sa lassitude teintée de déception.
- Je refuse de me battre contre toi, Liars.
- Vu mon humeur, vous feriez mieux.
La braise inonda les pupilles vertes et grises de son lointain héritier.
- Très bien, si tel est ton choix, Liars.
- Attendez-vous à être impressionné.
L’arrogance de Liars se traduisait par une succession de frappes vicieuses qui donnaient au fantôme de Oreste, l’impression qu’elles étaient désordonnées. La marque du Vaapad, la forme de combat au sabre-laser qui était nourrie par les émotions négatives de son utilisateur.
Mû par la Force elle-même, le sabre-laser de Oreste bloqua successivement toutes les attaques frénétiques de son descendant, avec une nonchalance qui frustrait son assaillant. Celui-ci multipliait les efforts avec une férocité renouvelée, ses sauts et ses acrobaties évoquant ceux d’un redoutable prédateur aux multiples appendices.
Puis l’opiniâtreté de Liars porta ses fruits lorsqu’il parvint sous la garde du fantôme pour le transpercer à la poitrine. Sauf que le fantôme ne ressentit rien, baissant les yeux vers la lame verte chlorophylle qui illuminait l’intérieur de son enveloppe immatérielle.
- Impressionnant, persifla Oreste. Tu as réussi à tuer quelqu’un, qui est déjà mort. Voilà un exploit digne de toi.
Liars poussa un cri de rage, retirant la lame et s’acharnant de plus belle. Après une séquence de frappes verticales de haut en bas – toutes contrées –, le fantôme s’écarta subitement sur le côté, le laissant passer devant lui, emporté par son élan.
Le corellien ressentit une bourrade puissante qui l’envoya deux mètres plus loin, le nez dans le ruisseau. Il se releva sur ses appuis, revanchard alors que son ancêtre attendait, parfaitement serein.
- Tu puises dans ta haine, comme le ferait un Sith. Comme je l’ai fait.
- Je hais les Sith !
- Même cela, renforce le Côté Obscur en toi, Liars.
- Ils doivent disparaître de la galaxie.
Liars se rapprocha pour lui porter de nouveaux coups, mais en faisant preuve de prudence. Il alterna des séquences du Soresu, la forme défensive avec le Vaapad. Il tourna autour du fantôme, guettant la moindre faille.
- La vengeance n’est pas la voie des Jedi.
- Je n’ai jamais été un Jedi et vous avez cessé de l’être !
Liars porta une frappe oblique, mais le fantôme invoqua une Poussée de Force qui le rejeta en arrière.
- Est-ce une excuse pour ne pas m’écouter ?
- Vous n’existez plus et je vais vous renvoyer là où vous auriez dû rester !
Il se redressa pour le fendre en deux, mais le fantôme s’évanouit à son grand désappointement. Ce dernier réapparut sur sa droite.
- Tu éprouves de la haine et tu suintes la peur, Liars. La peur d’échouer, de ne pas être à la hauteur de l’héritage de ton père.
- Je n’ai pas peur de vous.
- L’Enclos des Murmures va te révéler ce que tu tentes de cacher.
Le fantôme de Oreste disparut une nouvelle fois et cette fois, il ne réapparut pas. Ce qui laissa Liars, désemparé. Le brouillard s’épaissit, l’encerclant plus étroitement et accroissant son appréhension. Il entendit des voix pénétrer son esprit.
Au début, ce n’était que de simples chuchotements, qu’il confondait d’abord avec le bruit du vent qui traversait le vallon. Puis ils gagnèrent en intensité, et il les entendait distinctement, parlant de lui au rythme d’un tambour endiablé.
Un Tissan… c’est un Tissan !
Il n’a rien à faire, ici ! Qu’il s’en aille ! Il est aussi maudit que son ancêtre, celui qui a apporté le malheur sur ce monde !
C’est à cause de lui que nous souffrons !

Les voix continuaient de le harceler et il commença à gémir sous l’effet de la puissante migraine qui tenaillait son crâne entre des pinces invisibles.
- Montrez-vous !
Son cri avait été appuyé par la Force, et les murmures cessèrent de le tourmenter, réduits à de simples souffles diffus. Autour de lui, la brume opaque se contorsionnait et un spectre flou commença à s’en séparer.
Liars sur le qui-vive, s’en approcha lentement, plissant les yeux devant l’émanation qui prenait les contours d’une silhouette plus nettement dessinée. Celle d’un homme, un corellien âgé au visage ridé par l’amertume qu’il reconnut.
- Papa ?
Le fantôme de Davok Tissan se dressa, l’observant.
- J’ai toujours su qui tu étais, mon fils.
- Qu’est-ce que tu dis ? Hoqueta Liars.
- J’ai toujours su que tu étais un monstre. Parce que tu as laissé les Sith me tuer, comme ils ont tué ma famille ! Tu les as laissé se servir de mon entreprise pour leurs complots ! Une entreprise que tu as osé reprendre et que tu souilles de ta médiocrité !
- Je ne savais pas qu’ils te tueraient, je te le jure !
Davok Tissan pointa sur lui, un index accusateur.
- Tu es un Jedi, tu aurais dû faire plus !
Désemparé, Liars ne sut que dire tandis que son père défunt martelait la même accusation, qui restait enfouie au plus profond de son âme. Cette vérité remontait et submergeait ses émotions, le figeant tandis que le sceptre de Davok se déformait en une apparition hideuse, une momie à la peau parcheminée.
- Monstre ! Monstre !
- Laissez-moi tranquille !
Il abattit rageusement son sabre-laser sur lui, et le fit disparaître. Le corellien se mit à geindre, très éprouvé par le choc de cette réapparition, des larmes coulant sur ses joues creuses. À la place de son père, une Sith se matérialisa.
Sa mère, en plus jeune, le fixait avec suffisance. Du temps où elle agissait sous le nom de Dark Entiam, pour les intérêts du Sith Unique.
- Ton père a raison, tu es une telle déception.
- Maman, tu nous as quitté pour nous sauver. En te faisant passer pour morte.
Entiam ricana avec mépris.
- Tu crois ça ? Non, je suis partie car j’avais honte de toi. D’avoir engendré un minable ! Tu as laissé ton père, l’homme que je chérissais, dans le désespoir. Tu n’as jamais cherché à l’aimer !
- Tu mens !
De nouveau, il donna un coup de sabre-laser et fit disparaître ce nouveau cauchemar. Profitant de son hébétude, les voix revinrent à la charge.
Tissan… maudit. Les Tissan sont maudits.
- Où êtes-vous, Gardien des Murmures ?
Celui-ci surgit de la brume face à lui, le sabre-laser éteint dans son poing transparent. Liars l’invectiva avec une virulence rancunière.
- Ça vous amuse, hein ?
- Ne m’accuse pas de ce que je ne t’ai jamais fait, Liars. Je t’avais prévenu que l’Enclos des Murmures révélerait ce que tu cacherais. C’est toi-même qui nourris ta propre obscurité, qui rumine ta culpabilité, même inconsciemment.
Oreste Tissan éleva la main qui tenait son arme, avec laquelle il avait commis l’irréparable et causé bien des torts.
- Tu dois te libérer de cette culpabilité, comme j’ai réussi à le faire.
- Silence !
Liars se jeta, guidé par la colère pour frapper une nouvelle fois, un sceptre qu’il ne pouvait même pas effleurer. Oreste se téléporta à dix mètres de lui, sur la gauche, attirant de nouveau son attention.
- Tu dois admettre la vérité. Tu n’es pas responsable de la mort de ton père, Liars. Je ne te combattrai plus, tu dois laisser aller.
Le corellien s’entêta de plus belle, chargeant de nouveau le fantôme de son aïeul, qui s’évapora une nouvelle fois, remplacé par une lame ardente sanglante qui bloqua sa frappe oblique. La brume s’écarta, lui permettant d’identifier la jeune femme aux cheveux blancs qui maniait la lame dépliée d’une crosse en forme de griffe de rancor.
- Par les Neufs Enfers ! Jura-t-il.


Voilà, j'espère que cela vous a plu !

Rendez-vous mardi prochain pour la fin de cette chronique :wink: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3267
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Ven 23 Sep 2022 - 12:06   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits!

Extrait lu !

Je l'ai attendu, cette rencontre entre Oreste et Liars... et j'ai bien fait tant elle est passionnante à lire ! Oreste joue bien son rôle de "sage", du moins de Jedi repenti qui doit expier les péchés commis de son vivant, face à un Liras qui, finalement, n'a pas encore tout résolu, entre ses problèmes avec son père, sa mère (ses frères et ses sœurs, oh o... :chut: ) et sa gestion de la colère !

Vivement la suite ! :oui:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8046
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Sam 24 Sep 2022 - 17:38   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits!

Merci pour le retour, L2 :D !

J'avoue que je me suis bien amusé à les confronter :sournois: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3267
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Dim 25 Sep 2022 - 11:02   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits!

Pfiou... Mais c'est que j'avais du retard en fait...

C'est désormais rattrapée avec un trio de chapitres de confrontations très sympathiques. Tout d'abord, on a enfin cette confrontation entre Liars et Oreste. Cela fait toujours bizarre d'avoir un Oreste apaisé qui est capable de donner des conseils sages d'ailleurs. :transpire:
On sent que l'affrontement a une importance pour Liars, qu'il y a une dose de haine particulière en lui et qu'elle est prête à le consumer. Ironiquement, il reproche des choses à son ancêtre qui ne sont pas loin de lui arriver s'il continue sur cette voie.

Il y a d'ailleurs une totale opposition entre son interaction avec ses parents et celle de Sethnah avec les siens (très bonne surprise ce chapitre avec la mention de Vestara notamment). C'est assez intéressant car, en soi, on a l'impression que la Dathomirienne est plus en paix avec ses ancêtres (si on omet la petite passe d'armes avec Vestara) que ne l'est Liars, bien plus rongé par la haine.

Toujours intéressant à lire comme histoire. Notamment avec cette confrontation passé/présent.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Dim 25 Sep 2022 - 20:16   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits!

Merci pour le retour, Mandoad :) !

Mandoad a écrit:Cela fait toujours bizarre d'avoir un Oreste apaisé qui est capable de donner des conseils sages d'ailleurs. :transpire:


Ca manque pas de sel quand on sait ce que Oreste est devenu sur Dathomir :D !

Mandoad a écrit:On sent que l'affrontement a une importance pour Liars, qu'il y a une dose de haine particulière en lui et qu'elle est prête à le consumer. Ironiquement, il reproche des choses à son ancêtre qui ne sont pas loin de lui arriver s'il continue sur cette voie.


On dira que c'est de famille :whistle: !

Mandoad a écrit:(très bonne surprise ce chapitre avec la mention de Vestara notamment).


J'ai adoré Vestara dans FOTJ :love: !

Mandoad a écrit:C'est assez intéressant car, en soi, on a l'impression que la Dathomirienne est plus en paix avec ses ancêtres (si on omet la petite passe d'armes avec Vestara) que ne l'est Liars, bien plus rongé par la haine.


:oui: Je suis le premier à savourer cette ironie de la situation :sournois: !

La fin de cette chronique sera publiée ce mardi :wink: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3267
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Mar 27 Sep 2022 - 20:52   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits!

Bonsoir à tous, comment ça va ?

Allez, il est temps de boucler cette chronique qui est la plus longue que j'ai jamais écrite :oui: !


- Liars ? Fit Sethnah qui bloquait son épée, accroupie.
Le corellien s’écarta d’elle en un battement de cils, la laissant se redresser. La dathomirienne le sentait agité et confus.
- Ça ira ? Lui demanda-t-il.
- Mieux que toi, répondit-elle.
Il était évident pour la jeune femme que l’épreuve avait sérieusement ébranlé son compagnon. Ils rangeaient leurs armes éteintes à la ceinture, tandis que le brouillard se dissipa enfin, leur permettant de profiter de la quiétude du vallon paisible.
Le bruit du ruisseau qui coulait en son creux, résonnait au milieu du concert de la faune et de la flore locale. Les deux anciens apprentis du Sith Unique firent de nouveau face au Gardien des Murmures et à la Dame du Pardon.
Les deux fantômes se penchèrent l’un vers l’autre pour se concerter.
- Eh bien, qu’en penses-tu ? Demanda Oreste à Asajj.
- Pour ma part, je suis satisfaite, répondit la rattataki.
La Dame du Pardon s’avança jusqu’à la jeune dathomirienne aux cheveux blancs, et lui présenta entre ses mains transparentes, la crosse incurvée d’un de ses sabres lasers.
- Sethnah Khai, ton sang provient d’une famille vouée aux Sith et au Côté Obscur. Mais tes intentions sont nobles tout comme l’est ton cœur. Tu ne recherches ni la domination, ni le pouvoir mais seulement à faire de ton mieux.
Asajj Ventress effleura la poignée de son arme, un petit panneau s’ouvrit pour laisser le cristal d’alimentation écarlate léviter et flotter devant son visage. Elle murmura des paroles, invoquant la Force pour purifier le cristal.
Sethnah et Liars l’observèrent en train de vibrer sous les efforts de l’esprit de la Force. Puis le minéral étincela d’une lueur éclatante qui les aveugla temporairement. Moins d’une minute plus tard, le halo disparut, dévoilant un cristal améthyste purifié de toute obscurité. La Dame du Pardon l’attrapa et l’incrusta dans la paume ouverte de Sethnah.
- Je t’offre donc un cadeau digne de la Septième Griffe, qui est la signification de ton nom, poursuivit Asajj.
La dathomirienne repéra le fouet-laser qu’elle avait perdu lors de son affrontement avec la Dame du Pardon, et le rangea sous sa bure. Elle reprit la crosse de son propre sabre-laser, et en extirpa le cristal sanglant qui l’alimenta. Elle y installa ensuite son nouvel homologue, avant de broyer sans hésitation le minéral sanglant.
Par ce geste, elle rompait le dernier lien qui la rattachait à l’héritage Sith de sa famille. Puis elle activa son sabre-laser, brandissant la lame violette vers les cieux de Dathomir. Ses yeux sombres d’amande étaient fascinés par ce nouvel éclat flamboyant.
Elle était une fille de la lumière, qui ne pouvait oublier ses racines plongeant dans les ténèbres.
- J’en serai digne, fit-elle en s’inclinant devant la Dame du Pardon.
Celle-ci recula pour laisser place au Gardien des Murmures, le fantôme de Oreste. Il observait Liars avec intensité sans prononcer un mot, ce qui indisposa son descendant.
- J’ai compris, trancha Liars. J’ai échoué à l’épreuve et je n’aurais pas mon cadeau, c’est bien ça ?
- Ça dépend, déclara Oreste.
Liars fronça les sourcils.
- Ça dépend ?
- Je te l’ai dit, Liars. Allège tes épaules du poids de ta culpabilité, laisse aller.
Le Jedi corellien pesta entre ses dents, accompagnant cela d’un geste agacé de la main.
- Je ne le pourrais jamais.
- Liars… tous les malheurs que tu as subi… la mort de ton père… ce n’est pas ta faute.
Il finit par hocher la tête.
- Ouais, je sais.
Malgré lui, il revit cette terrible scène où il s’était querellé violemment avec son père, qui lui avait hurlé en pleine figure, toute l’amertume qu’il avait accumulé depuis l’abandon de son fils. Toute cette rancœur qu’il avait ruminé, en accusant Liars d’être la cause de sa souffrance. D’être la cause de sa profonde solitude.
La même solitude que le jeune corellien avait lui-même subie avant de rencontrer Sethnah, plongé dans le plus profond désespoir de ce cachot de Dromund Kaas. Qu’il subissait pendant toute leur séparation forcée.
- Non Liars, tu ne le sais pas. Depuis que ton père t’a abandonné dans cette décharge de Coronet, tu as peur d’être délaissé, y compris après avoir trouvé Sethnah. Tu as peur de ne pas être aimé assez fort, tu n’oses pas te fier aux émotions positives comme l’amour.
- Mais j’aime Sethnah et elle le sait ! Protesta le corellien.
Les deux amants se prirent d’ailleurs spontanément la main, pour le confirmer. Oreste ne lâcha pas prise pour autant.
- Alors pourquoi éprouves-tu encore de la colère ? Pourquoi te laisse-tu te glisser vers l’obscurité, au lieu de puiser dans l’amour que tu ressens ?
- Mon père, j’aurais pu le sauver… j’aurais dû savoir que les Sith… Dark Nehor…
L’émotion s’empara de lui et l’empêcha d’aligner correctement ses pensées.
- Liars, ce n’est pas ta faute.
Le Gardien des Murmures se plaçait face à lui et ses mains translucides se posaient sur les épaules crispées du corellien. Ce dernier n’osait pas affronter le regard compatissant du fantôme.
- Ouais… d’accord.
- Liars, ce n’est pas ta faute.
Le corellien commençait à trembler, à cause de ce bouillonnement intérieur qui agitait son esprit et son cœur. Oui, il voulait se libérer mais il craignait aussi de devoir affronter la fureur du fantôme de son père, qui ne lui avait sans doute rien pardonné.
Les yeux embués par la tristesse d’un deuil qu’il n’avait jamais vraiment réussi à consommer, il osa relever la tête.
- Ce n’est pas ta faute, répétait le Gardien des Murmures.
Il bondit subitement en arrière, effrayé par cet esprit de Force qui sondait encore son âme. Il brandissait de nouveau son sabre-laser, pour l’intimider.
- À quoi jouez-vous ? N’essayez pas de me manipuler !
- Liars ! Intervint Sethnah.
La jeune femme intervint avec énergie, lui agrippant l’avant-bras. Avec douceur et délicatesse, elle lui prit le sabre des mains et glissa ses doigts derrière la nuque pour le forcer à la regarder. Malgré lui, les larmes perlaient de ses cils.
Avec la même patience qui l’avait toujours caractérisée, elle lui asséna :
- Liars, il a raison. Ce n’est pas ta faute.
- Non Sethnah… ne t’y mets pas.
- Ce n’est pas ta faute.
Elle colla son front au sien et l’armure du jeune corellien se fendit enfin. Cette carapace dont il s’était entouré, pour contenir toute cette peine et cette douleur intime qui avait éclos lorsque son père l’avait abandonné dans cette décharge.
Ce bouclier vola en éclats, et il plaqua sa figure contre l’épaule de sa compagne qui l’étreignit fermement, étouffant les sanglots qui l’agitaient. Tous les deux restèrent ainsi, pour laisser à Liars l’occasion de se vider enfin, de ce trop plein de culpabilité qui n’avait cessé de le ronger.
Car il ne pouvait pas oublier que Sethnah avait toujours été là pour lui et qu’elle serait toujours sa lumière au milieu des ténèbres.
- Nous ne laisserons personne nous atteindre, lui assura-t-elle. Jamais.
Au bout de quelques minutes, il consentit à sécher ses larmes et reprit d’un ton acerbe.
- Bon hum. Ça reste entre nous, hein ? Je ne tiens pas à ce que toute la galaxie sache que je suis un pleurnichard.
- Nous garderons le secret, affirma la Dame du Pardon, restée en retrait.
Relâchant son compagnon, Sehnah fit face aux deux sceptres.
- Ce fut un honneur de vous rencontrer. Merci de nous avoir permis de faire la paix avec nous-mêmes.
La dathomirienne fit une révérence, imité par le corellien, avant de tourner les talons pour rejoindre leur vaisseau.
- Attendez, les arrêta le Gardien des Murmures.
Celui-ci les avait suivi, tandis que la Dame du Pardon s’était évanouie, sa présence n’étant plus indispensable. Le Jedi de l’Ancienne République montrait dans ses paumes, la crosse de son sabre-laser qu’il tendait à son descendant.
- Ceci te revient de droit, Liars.
Après une brève hésitation, le jeune corellien le prit et l’activa, levant la lame verte devant sa poitrine. Une électricité vigoureuse parcourut ses cellules, comme si la présence diffuse de son ancêtre défunt traversait son propre corps.
Liars en devint transcendé.
- J’ai commis avec ce sabre, des actes ignobles auxquels un Jedi ne se serait jamais abaissé. J’ai arraché tant de vies, que j’ai souillé une arme si sacrée. Cependant, ce sabre m’a permis de racheter mes crimes dans un combat qui en valait la peine. Tzipah l’a pris pour devenir la Sœur Solitaire, et faire perdurer mon souvenir à travers elle. Lorsque son heure fut venue, le sabre fut enterré à l’Enclos des Murmures en offrande au Gardien.
Liars éteignit l’arme antique et le rangea sous sa bure verte marécage.
- Je le gardais jusqu’à le confier à celui qui accepterait d’assumer mon héritage. C’est toi que j’attendais, Liars.
- C’est un symbole lourd de sens, admit son descendant.
- Tu en feras un meilleur usage que moi. Tu es un Tissan, tu descends d’une longue lignée de Jedi corelliens à l’histoire… compliquée. Notre lumière s’est mêlée aux ténèbres, nos ténèbres se sont ancrées dans la lumière. Il en a toujours été ainsi, mais bien peu ont trouvé l’équilibre. Revendique notre héritage car aucun Tissan ne mérite d’être oublié.
Sethnah rebondit sur ses derniers mots.
- Dans le château de votre famille, nous avons trouvé des Mites de Mémoires. Savez-vous qui les a déposées ?
Le Gardien des Murmures esquissa un sourire énigmatique.
- Oui.
- Rachi Sitra ?
- Vous êtes perspicace, Sethnah Khai, la complimenta-t-il.
- Mais pourquoi ferait-elle ça ? Insista Liars.
- Elle a su écouter ses sentiments, se contenta de dire Oreste. Rappelles-toi, Liars. Aucun Tissan ne mérite d’être oublié.
Le Gardien des Murmures avait parlé et sa silhouette s’effilocha graduellement, jusqu’à de nouveau rejoindre la Force, pour assurer le repos aux âmes torturées de l’Enclos des Murmures. Liars soupesa encore entre ses doigts, le sabre-laser de son ancêtre. Il se familiarisa avec la moindre des aspérités qui parsemaient la surface de la crosse.
Aucun Tissan ne mérite d’être oublié. lorsqu’il prit conscience de la vérité qui en émanait, il se sentit bien plus entier qu’il ne l’avait jamais été.
Il se sentait… réparé.
Sethnah le rappela finalement à la réalité.
- Rentrons, lui fit-elle.
Ils revinrent jusqu’au Baroudeur, où patientait Ilaya assise au pied de la rampe d’accès toujours déployée. Elle bondit sur ses pieds pour se ranger à leur hauteur.
- Eh, j’ai vu ce qui s’est passé, s’écria-t-elle face à Liars. Vous êtes un grand sentimental en fait.
Les joues creuses du corellien s’empourprèrent.
- Tu veux que je te corriges ? Grinça-t-il.
La gamine activa son sabre-laser, pointant sa lame rouge vers lui.
- Vous ne me prendrez pas par surprise, cette fois.
Il lui sourit alors que deux lames vertes prirent vie dans ses poings, ce qui la poussa à protester.
- Eh, c’est pas loyal, ça !
- Aucun combat n’est loyal, lui asséna-t-il avec sérieux.
- Nous devrions rééquilibrer les enjeux, fit Sethnah qui se décala pour rejoindre l’enfant.
La farouche amazone alluma son épée, déployant la lame violette face à son compagnon, qui ne se retint pas de grimacer.
- Deux contre un, ce n’est pas équitable.
- Tu as deux sabre-laser, lui rappela sa compagne.
- Tu comptes utiliser ton fouet-laser, Fille Despote ?
Elle ria avec légèreté.
- Je le garde pour plus tard, Vilain Garçon, répondit-elle avec des sous-entendus appuyés.
Peu après, l’Enclos des Murmures résonnait de leurs éclats de joie, tandis qu’ils échangeaient des coups de sabre amicaux.
Enfin, ils rentrèrent à bord du Baroudeur pour laisser l’Enclos des Murmures et ses gardiens à la paix qu’ils méritaient.


FIN



Voilà, cette histoire est donc terminée ! Cette chronique est la plus longue que j'ai jamais écrite, plus de 90 pages :x ! J'espère que cela vous a plu et que cela vous aura donné envie de vous lancer dans la saga du Jedi corellien :oui: !

Serait-ce la fin d'un cycle :cry: :cry: ? Ou au contraire, le début d'un nouveau :think: :idea: :sournois: ? Aurez-vous à droit à de nouvelles histoires de Jedi corellien ? Reverra-t-on les Tissan :roll: ?

Mystère... mystère !


En tout cas, j'ai hâte d'avoir vos retours sur toutes mes petites fan fics :wink: :cute: !

Sur ce , à la prochaine :hello: ! On se revoit sur le tome 3 des Origines :diable: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3267
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 29 Sep 2022 - 8:49   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits ! [FIN]

Extrait lu !

Et cet extrait met un joli terme aux aventures de Liars et Sethnah ! Terme provisoire, ou pas ? En tout cas, les dernières lignes nous les montrent enfin épanouis, libérés du poids de leurs passés respectifs. On a finalement assez peu l'habitude avec toi ! :paf:

Plus de Tissan, par contre ? Oh là là, on en suit un nouveau tous les samedis soirs maintenant !

Encore bravo pour avoir mené ce nouveau projet à bout et pour ton extraordinaire productivité l'ami ! :jap:
Que Monsieur m'excuse, mais cette unité D2 est en parfait état. Une affaire en or. C-3PO à Luke Skywalker

Staffeur fan-fictions & publications VF littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8046
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Jeu 29 Sep 2022 - 20:44   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits ! [FIN]

Merci pour le retour, L2 :) !

L2-D2 a écrit:On a finalement assez peu l'habitude avec toi ! :paf:


Mais... mais, attends, tu trouves que mes histoires ne se finissent pas bien :whistle: :paf: ?

L2-D2 a écrit:Plus de Tissan, par contre ? Oh là là, on en suit un nouveau tous les samedis soirs maintenant !


Ouiii, il est tout beau, tout mignon, il s'appelle Alan :x :P !

L2-D2 a écrit:Encore bravo pour avoir mené ce nouveau projet à bout et pour ton extraordinaire productivité l'ami ! :jap:


Talon est une source de motivation :diable: ! Euh, faut que j'y aille, je dois te laisser :paf: ... elle veut que je m’attèle à ma fan fic...
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3267
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Sam 19 Nov 2022 - 12:32   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits ! [FIN]

C'était bien ça... J'avais raté le chapitre de conclusion... :transpire:

Un chapitre riche en interactions entre le passé et le présent et une fin... positive ?????!!!! Que t'arrive-t-il ? :perplexe:

Plus sérieusement, c'était très plaisant à lire et de constater que Liars se sent enfin ôté d'un poids qu'il a eu tout au long de l'histoire. Très beau mélange entre ton univers et l'UEL avec toujours ce mix de mythique et de terre à terre. Une belle série de OS pour compléter ton univers en tout cas.

À la prochaine !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi, Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8), Une lueur dans l'obscurité & Vauriens, Rebelles et Cartels
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1498
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Sam 19 Nov 2022 - 21:20   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits ! [FIN]

Merci pour le retour, Mandoad :wink: !

Mandoad a écrit:Un chapitre riche en interactions entre le passé et le présent et une fin... positive ?????!!!! Que t'arrive-t-il ? :perplexe:


J'ai dû être sevré de vapodouche ce jour-là :siffle: !

Mandoad a écrit:Plus sérieusement, c'était très plaisant à lire et de constater que Liars se sent enfin ôté d'un poids qu'il a eu tout au long de l'histoire. Très beau mélange entre ton univers et l'UEL avec toujours ce mix de mythique et de terre à terre. Une belle série de OS pour compléter ton univers en tout cas.


:wink: :jap:
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3267
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar yahiko » Dim 20 Nov 2022 - 16:28   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits ! [FIN]

Bonjour Mat,

Je viens de lire ton premier OS, "Jedi corellien: L'héritage des Tissan".
C'est bien écrit, tu vas à l'essentiel.
Je ne suis pas un grand connaisseur de l'Univers Legend, mais je pense avoir saisi le plus important.
Le côté tragique est bien rendu.
Après, la question que je me pose c'est de savoir si le héros Xilam est un Jedi ou pas.

Je lirai tes autres textes avec plaisir en tout cas ;)
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1022
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar mat-vador » Dim 20 Nov 2022 - 22:12   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien : OS inédits ! [FIN]

yahiko a écrit:Bonjour Mat,


Bonsoir et merci pour le retour :wink: !

yahiko a écrit:C'est bien écrit, tu vas à l'essentiel.
Je ne suis pas un grand connaisseur de l'Univers Legend, mais je pense avoir saisi le plus important.


J'essaie de faire en sorte que mes histoires soient accessibles à tous et à toutes :cute: !

yahiko a écrit:Après, la question que je me pose c'est de savoir si le héros Xilam est un Jedi ou pas.


Non, ce n'en est pas un :roll: .

yahiko a écrit:Je lirai tes autres textes avec plaisir en tout cas ;)


A une prochaine fois, dans ce cas :hello: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Les Origines de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3267
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Précédente

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations