Vauriens et Hors-la-loi

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les séries sont interdits dans ce forum.

Quel est votre personnage original favori ? (2 choix possibles)

Jaden Dawnwalker
3
43%
Liana Zin
1
14%
Zoomer
1
14%
Dina Serris
1
14%
Neeva Kix
0
Aucun vote
Seshek
1
14%
Deevee
0
Aucun vote
Lien Tib
0
Aucun vote
Ryl Vant
0
Aucun vote
Cassie
0
Aucun vote
Jax
0
Aucun vote
Arica
0
Aucun vote
DT-K17
0
Aucun vote
Sisswip
0
Aucun vote
Celui que tu as oublié de mettre
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 7

Messagepar mat-vador » Ven 16 Aoû 2019 - 14:41   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

Jaden continue de faire équipe avec les deux sadiques sur Nal hutta mais ca ne va pas durer longtemps, je crois.

Dans le présent, ils tombent en plein 14 juillet impérial; c'est pas de bol :x !

Vivement la suite :sournois: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1615
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Mer 21 Aoû 2019 - 18:04   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Merci du retour mat :jap:

mat-vador a écrit:Jaden continue de faire équipe avec les deux sadiques sur Nal hutta mais ca ne va pas durer longtemps, je crois.

Et si tout se passait bien pour tout le monde pour une fois ? :)

mat-vador a écrit:Dans le présent, ils tombent en plein 14 juillet impérial; c'est pas de bol !

C'est pas de bol... ou pas :D

Allez, la suite en septembre !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar LL-8 » Jeu 22 Aoû 2019 - 11:08   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

J'ai rattrapé les 2 derniers chapitres !
Je dois dire que j'ai préféré celui concernant les impériaux, pour une fois ^^ Je les trouve attachant et la relation qu'ils ont avec leur nouvelle supérieure promet d'être intéressant. Et puis, la narration était passionnante !

En tout cas, nos anti-héros ont bien mal choisi leur jour pour aller jouer sur Coruscant ^^ Hâte de lire la suite !
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1038
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar L2-D2 » Ven 06 Sep 2019 - 7:27   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 17 lu... avec un peu de retard !

Donc, nos héros, anti-héros, traîtres, espions et contrebandiers débarquent sur Coruscant en plein Jour de l'Empire ! Génial, c'est un excellent contexte pour une histoire ! Du coup, on va avoir une présence Impériale massive, une foule en liesse, autant d'éléments qui ne font que faire que renforcer les inquiétudes des groupes. J'ai hâte de lire la suite ! :oui:

Juste une petite remarque concernant ce passage :

Mandoad a écrit:Arme à la main, ils avaient une expression de surprise sur le visage, comme s’ils ne savaient pas comment réagir. Toutefois, elle pouvait voir la méfiance s’installer lentement sur leur visage. Le plus fin raffermit sa poigne sur son blaster.
— Je répète : Déclinez votre identité.


8BBY
Orbite de Coruscant, Système de Coruscant


— Déclinez votre identité, annonça la voix dans le système de communication.

J'aurais plutôt mis le "Je répète" en 8BBY, histoire de bien faire la répétition avec le flash-back du coup... mais ce n'est que mon point de vue ! :wink:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5489
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Ven 06 Sep 2019 - 17:50   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hello! Merci pour le retour!

LL-8 a écrit:Je dois dire que j'ai préféré celui concernant les impériaux, pour une fois ^^ Je les trouve attachant et la relation qu'ils ont avec leur nouvelle supérieure promet d'être intéressant. Et puis, la narration était passionnante !


Content que ça t'ait plu. J'ai particulièrement envie de montrer que l'Empire n'est pas composé que de boîtes de conserve planche avec un gros problème de vue, j'avoue. :lol:

L2-D2 a écrit:Donc, nos héros, anti-héros, traîtres, espions et contrebandiers débarquent sur Coruscant en plein Jour de l'Empire ! Génial, c'est un excellent contexte pour une histoire ! Du coup, on va avoir une présence Impériale massive, une foule en liesse, autant d'éléments qui ne font que faire que renforcer les inquiétudes des groupes. J'ai hâte de lire la suite !


Totalement! J'ai hâte de vous présenter cette partie !

L2-D2 a écrit:J'aurais plutôt mis le "Je répète" en 8BBY, histoire de bien faire la répétition avec le flash-back du coup... mais ce n'est que mon point de vue !


J'avoue que, si j'ai bien compris comment tu voulais écrire ça, ça rend assez bien. Je vais me permettre une petit modif' suite à ton commentraire. :)

En attendant que je poste le prochain chapitre, j'en profite pour me faire un peu de pub. Comme vous l'avez remarqué, un FanZine est sorti il y a quelques jours et j'ai eu la chance de pouvoir y participer et d'y écrire une nouvelle. Alors, si un certain Impérial implacable vous manque dans ce Tome 2, n'hésitez pas à aller y jeter un coup d'oeil (en plus le reste est juste super :wink: ).
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Ven 06 Sep 2019 - 18:56   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

I'm back! Après une petite pause nécessaire dans la publication de ce tome 2, je reviens vous présenter un nouvel arc qui, vous l'avez compris, se déroulera sur Coruscant en plein Jour de l'Empire (mmmh... est-ce que j'ai pas exagéré là :whistle: ). Allez, bonne lecture à tous. Je reprends donc ma publication hebdomadaire.

Chapitre 18 : Un plan impérial


8BBY
Coruscant, Système de Coruscant


La pièce de détente du Faucon Millenium était calme et Zoomer, de son unique œil bleuté, scrutait la scène presque immobile qui s’offrait à lui. Chacun des êtres organiques qui s’y trouvait semblait plongé dans une intense et désespérante réflexion ponctuée d’inquiétude. Assis autour d’une table de dejarik de quatre-vingt-onze centimètres de haut, le Wookiee et son partenaire humain balayaient la salle du regard, comme s’ils attendaient que quelqu’un prenne la parole pour oser démarrer la moindre discussion. Dina, qui avait l’air un peu gênée, était assise à quarante-deux centimètres du contrebandier corellien, mais gardait une certaine distance. De l’autre côté de la pièce, l’idiot qui se prenait pour le chef de leur petit groupe était adossé à une paroi. Il lançait des regards furtifs et loin d’être amicaux à Solo. Sa partenaire togruta, qui pour une raison qui lui échappait, ne le lâchait pas d’un poil, était appuyée contre lui, les bras croisés. Neeva Kix, en revanche, il devait avouer qu’il l’appréciait. Froide et efficace, la Mirialan était assise à un poste de contrôle et lui tournait le dos. Elle était exactement le genre de criminelle avec qui il aurait rêvé de travailler. À vrai dire, il se demandait s’il ne lui était pas possible de trouver un moyen de l’échanger contre son capitaine alderaanien. Venait ensuite, Lien Tib. L’exaspérant Sullustéen était placé près d’elle, sur un autre siège au confort limité. Il jetait des regards vifs à tous ses compagnons, comme s’il s’attendait à les voir exploser. D’habitude beaucoup trop jovial, ses vifs mouvements oculaires en étaient devenus presque aussi agaçant que son inarrêtable débit de parole.
Comme si je ne devais pas collaborer avec assez d’imbéciles…
Seshek aussi était plongé dans ses pensées. Le Trandoshan vieillisant, assis sur une caisse de matériel, se grattait le menton de ses griffes et avait enfin réussi à faire taire l’unique autre individu mécanisé du vaisseau. C’était la première fois que Deevee voletait sans prononcer le moindre mot. Depuis que le 2-EV de trente-six centimètres de haut avait découvert un autre individu mécanisé, il s’était pris d’un extrême attachement pour l’astromécano, que ce dernier n’avait pas réussi à stopper. Depuis, le petit droïde l’avait suivi partout à bord du Rebelle Rouge et Zoomer avait dû avouer être d’accord avec Dawnwalker sur le potentiel énervant du nouveau venu. Lorsque les photorécepteurs de l’assistant de Seshek s’illuminèrent en le repérant, il fit immédiatement pivoter son dôme vers les deux derniers membres de leur groupe. Très différents, tant au niveau de leur apparence que de leurs compétences, ils étaient positionnés précisément à l’entrée du couloir menant au cockpit. Le plus petit était un Gand enveloppé dans un large manteau brunâtre. Zoomer avait beau trouvé Lien peu utile dans leur mission, il se demandait ce que Zuckuss faisait ici. Maladroit et inexpérimenté, il n’avait pas été difficile pour Kix de le capturer et de le faire parler. D’ailleurs, à voir les regards désintéressés des autres à son égard, il était persuadé de ne pas être le seul à penser cela. Ryl Vant, en revanche, lui semblait bien plus intrigante. Mesurant sûrement plus d’un mètre et soixante-dix centimètres, elle portait toujours une armure partielle, un casque métallique et une cape anthracite qui l’empêchait de correctement analyser sa structure physique. Il n’aimait pas être incapable d’obtenir les données exactes du monde qui l’entourait et il se maudissait de ne pas s’être fait installer un scanner plus performant.
Elle nous a traqué sans que je réussisse à la repérer. Rien que ça, ça me rend extrêmement curieux.
Dès qu’il avait eu vent de leur collaboration avec le groupe du Trandoshan, il avait téléchargé les dossiers de leurs nouveaux partenaires. Tous avaient leur intérêt, mais celui de la tueuse à gages au casque de bronze avait attiré son attention. Dans la profession depuis sept ans, elle s’était taillée une belle réputation auprès de la pègre intergalactique. Pourtant, quelque chose dans les documents qu’il avait pu obtenir ne collait pas comme cela aurait dû être le cas. Il en était convaincu, l’humaine avait modifié son dossier et aucune photo n’accompagnait les diverses données qu’il avait consulté. En soi, cela n’était pas inquiétant, mais un détail dans le code qui avait servi à la destruction de certains points lui avait mis la puce à son processeur auditif central.
Il ne me reste plus qu’à trouver ce qui ne colle pas. Je pourrais presque m’en occuper maintenant, si cette bande de bras cassés décide de passer toute la journée à se contempler sans dire un mot.
Pour couper court à son désespoir, Liana se redressa apportant enfin un peu d’action dans cette pièce dont seul le crépitement des anciens systèmes du cargo corellien brisait le silence.
— Bon, c’est le Jour de l’Empire et alors ?
Jaden fit mine de vouloir lui répondre, mais ce fut Solo qui intervint en premier :
— D’après ce que dit le message de l’autre fou, et si tes deux petits copains ont vu juste, ce qu’on cherche se trouverait sous l’actuel Palais Impérial. L’endroit où l’Empereur lui-même a établi ses quartiers.
— Et alors ? répondit la jeune Togruta sur un ton particulièrement désinvolte qui fit froncer les sourcils au Corellien.
— Alors, c’est déjà impossible d’entrer dans ce bâtiment en temps normal, répliqua froidement Solo. Là, on parle d’une zone complète grouillant de soldats et de véhicules pendant plusieurs jours.
— Ainsi que d’une sécurité renforcée pour empêcher toute manifestation hostile de la part du public, rajouta Vant sans bouger un pouce de sa position.
Liana regarda les deux humains tour à tour, comme si elle était agacée de les voir aussi blasés face à la situation actuelle. En un sens, Zoomer comprenait leur réaction. Le Palais Impérial était sûrement le bâtiment le plus gardé de toute la galaxie et il le serait encore plus durant les prochains jours, mais Liana ne semblait pas vouloir en démordre.
— Et si c’était justement une chance pour nous, insista-t-elle.
Solo eut un petit rire moqueur et secoua la tête.
— Je ne sais pas si ton partenaire est habitué à ce genre d’élucubration, mais moi je ne te suis pas sur ce coup.
Jaden, qui semblait n’avoir attendu que cette occasion pour s’opposer au Corellien s’avança aux côtés de son équipière d’un pas assuré.
— Pourtant, je croyais que c’était ce genre d’élucubration qui avait mené au fameux « Raid de Kessel » ? provoqua-t-il avec un sourire.
— Oh, les histoires ne racontent même pas la moitié de ce qu’il s’est vraiment passé ce jour-là, déclara Solo en s’appuyant sur la table de dejarik. Le Faucon a effectué des manœuvres dont tu n’oserais pas rêver avec ton petit cargo.
La remarque avait pour but de provoquer une réponse chez Dawnwalker et cela sembla fonctionner. Piqué au vif, il était prêt à rembarrer l’autre vaurien avant que la voix sèche et surprenante de Dina ne les coupe.
— Vous avez vraiment décider de perdre du temps à comparer la taille de vos vaisseaux ?
La bouche encore entrouverte, Jaden la fixa stupéfait. La réaction de Solo était tout autant délectable aux yeux de l’unité R2. Lien Tib ne put retenir un petit gloussement et Seshek fit claquer sa langue dans une expression qui se rapprochait de l’amusement chez un membre de son espèce.
— Je crois que la gamine avait eu idée à nous proposer, siffla le vieux mercenaire à l’attention de Liana. N’est-ce pas ?
Cette dernière lui renvoya un regard de gratitude et Jaden recula pour lui laisser la place. Occupant l’espace central, elle balaya l’assemblée de ses deux yeux gris afin d’être sûr d’avoir l’attention de tous. À deux mètres et vingt-neuf centimètres d’elle, Kix lui fit signe de développer ce qu’elle avait en tête.
— La présence impériale sera renforcée à l’extrême, c’est vrai, commença-t-elle. Alors pourquoi ne pas en profiter ?
Il n’y eut pas un seul bruit de protestation cette fois. Même Solo, malgré son air peu convaincu, ne fit pas mine de vouloir l’interrompre. Zoomer était, lui aussi, curieux de voir ce que la petite non-humaine avait envisagé et qui avait échappé aux autres. Voyant que personne ne s’opposait à ses premières paroles, elle continua :
— Inutile de s’infiltrer dans le Palais, si on peut prendre un chemin alternatif. Ce qui nous intéresse c’est les sous-sols condamnés, pas le bâtiment en lui-même. Tout ce qui nous est nécessaire, c’est les anciens plans des catacombes de l’ancien Temple Jedi.
— Et tu penses trouver ça où ? demanda Jaden sur un ton neutre. Ce n’est pas comme si ce genre de document courait les rues.
Pour toute réponse, sa partenaire dévoila un grand sourire et se tourna en direction de Seshek, qui grogna.
— Il n’a pas fait ça ? demanda l’être reptilien en jetant un regard noir à son droïde-assistant.
Par réflexe, Deevee s’éloigna brusquement de trente-trois centimètres en arrière en agitant ses petits bras à côté d’un panneau illuminé de petites diodes jaunes.
— Je n’ai fait que mentionné la capacité de cartographie de mon processeur, Monsieur. Je suis désolé, mais elle a dit tellement de choses gentilles sur moi que je n’ai pas pu m’empêcher « d’épater la galerie », comme vous dites.
Jaden fixa, tour-à-tour son ancien mentor et son équipière, amusé par la situation et la débrouillardise de la Togruta.
— Si je comprends bien, on possède donc ce genre de plan, annonça Neeva avec une certaine confiance.
Seshek, qui avait visiblement de la peine à digérer que Deevee ait dévoilé cette carte à Liana sans lui en faire part, hocha lentement la tête à contre-cœur. Zoomer ne put s’empêcher d’être un petit peu impressionné, malgré lui. Lui-même ne détenait pas des informations aussi importantes.
Peut-être que cela vaudrait finalement la peine de sacrifier un peu de mon temps pour discuter avec cet irritant compatriote.
Il reporta son attention vers la Togruta qui dévoilait un éclatant sourire alors que Deevee se rapprochait. Le petit droïde sembla hésiter et regarda son propriétaire. Par dépit, celui-ci hocha sa tête écailleuse et les yeux du 2-EV s’allumèrent pour présenter une image schématisée de ce qui avait autrefois été le Temple Jedi de Coruscant et ses environs. Rien ne sortait de l’ordinaire, puis l’un de ses deux yeux se teinta de rouge et un enchevêtrement écarlate s’afficha dans les niveaux inférieurs reliant certains bâtiments entre eux. Certains passaient même sous l’imposante structure munie de tours.
— D’accord. On a peut-être un plan pour accéder aux sous-sols condamnés du Palais Impérial, mais ça ne règle pas le problème de l’Empire, releva Solo. L’ensemble de cette zone sera verrouillé.
— Pas si on s’y infiltre incognito, siffla Seshek entre ses dents aiguisées.
Le Corellien pivota légèrement sur sa banquette pour fixer le vétéran.
— Tu as raison grand-père. C’est sûr qu’entre Chewie, toi et notre apparence respectable à tous, on nous fera une véritable haie d’honneur.
Jaden, en revanche, semblait de plus en plus plongé dans ses pensées, puis il fixa le Trandoshan avec un sourire en coin.
— Tu gardes encore des trophées ?
Dévoilant ses crocs, le vieux mercenaire acquiesça.
— De quel genre de trophée on parle ? voulut s’enquérir Tib qui entra à son tour dans la discussion.
— Armures de storms, débuta Dawnwalker.
— Tenues de pilote, compléta Seshek.
— Et autres uniformes d’officiers.
Neeva Kix était maintenant appuyée confortablement contre le dossier de son fauteuil sommaire, une expression réjouie sur son visage tatoué de losanges.
— Se fondre dans la masse pour ne pas attirer l’attention. J’aime votre idée.
Cela semblait moins être le cas de Han Solo, qui ne semblait pas à l’aise à l’idée de se retrouver au cœur de l’Empire.
— Ce plan peut dérailler extrêmement rapidement.
À ses côtés, Chewbacca grogna quelques mots dans sa langue natale, ce qui déclencha l’étonnement de son partenaire.
— Comment ça tu approuves ? Facile à dire pour toi, tu ne seras pas de ceux qui devront s’enfoncer dans ces tunnels.
Une autre réponse ressemblant à un ricanement retentit dans la pièce et le contrebandier décida d’abandonner.
— De toute manière, tu ne seras pas de cette équipe.
La déclaration de Jaden sembla interpeler le Corellien, qui croisa les bras sur son torse, mais l’Alderaanien l’interrompit avant qu’il ne puisse répliquer et se tourna vers la salle.
— Je suis d’accord avec Solo. Non seulement ce plan peut dérailler, mais il faut s’attendre à ce que cela arrive plus tôt que prévu. Dans le cas où notre point d’entrée venait à être bloqué, on aura besoin d’un groupe d’évacuation capable de capacités de pilotage bien plus élevées que les miennes.
Le compliment cloua le bec à Solo, qui ne s’y était pas attendu. Il remercia l’autre contrebandier d’un bref signe de la tête.
— Solo et Tib dans des speeder alors, approuva Kix qui paraissait de plus en plus emballée par le plan. Qui s’infiltrera ?
— Zuckuss, Seshek et moi on est déjà hors course, constata Liana en contemplant la salle et Zoomer risque d’avoir de la peine à se déplacer dans certains des tunnels les plus anciens.
— Sans compter que la crasse risque de ruiner mes circuits, confirma l’astromécano en sifflotant.
Il n’aimait pas être mis hors-jeu, mais la Togruta avait raison. Il ne pourrait pas se déplacer dans ces tunnels poisseux et il ne pourrait pas utiliser ses rétrofusées éternellement pour éviter le sol.
— Je peux y aller avec Vant et Kix, affirma Jaden en se rangeant aux côtés de la Togruta.
Zoomer n’avait pu s’empêcher de constater que le jeune homme avait volontairement évité de citer Dina qui n’avait plus dit un mot depuis un petit moment. Toutefois, il put constater que, malgré son absence de commentaire, les joues de l’humaine aux cheveux blonds s’étaient empourprées. Elle non plus n’appréciait pas d’être mise de côté, mais elle n’osa pas s’opposer au plan en cours d’élaboration.
Va falloir se mettre en avant, si tu veux mériter ta place ici, Serris.
— Il me suffira d’enfiler une tenue d’officier et de donner deux armures de storms aux autres et on devrait pouvoir passer, continua-t-il en pleine confiance.
— Non.
La réponse de Sheshek avait été immédiate et ne laissait pas de place à la contradiction. L’ensemble de la salle se tourna vers lui comme un seul homme et un silence pesant commença à s’installer. Décidément, l’unité R2 appréciait de plus en plus ce vieux grognon. Jaden, vexé et troublé, serra les dents.
— Écoute, je te promets qu’on ramènera tes trophées en excellent état, dit-il sur un ton témoignant parfaitement de la surprenante déception qu’il ressentait face au désaccord du Trandoshan.
On dirait qu’il cherche presque l’approbation de ses parents. Désespérant.
Le vétéran se leva et toisa la salle de son imposante stature, puis il posa ses yeux jaunes de prédateurs sur l’Alderaanien.
— Tu réfléchis mieux qu’il y a quelques années, certes, mais tu ne réfléchis pas encore parfaitement.
Pour toute réponse, Dawnwalker haussa un sourcil, mais n’osa pas répliquer. Sheshek s’empara du centre de la pièce et contempla l’ensemble de mercenaires et de criminels présents. Il ne lui était pas difficile de prendre le rôle de leader, il fallait l’avouer.
— Ce plan peut marcher, mais pour que cela soit le cas. Il faut qu’il soit parfait, expliqua-t-il de sa voix sifflante. On doit présenter un tableau que les impériaux pourront croire et vu tes exploits récents, gamin, cela ne m’étonnerait pas que tu sois encore dans leurs bases de données.
Jaden, qui s’était un peu éloigné, s’adossa contre un caisson de matériel.
— Tu penses que Vant passera plus inaperçue ?
La tueuse casquée eut un léger tic de nervosité qui n’échappa pas à Zoomer, la première fissure sous cette armure dénuée de sentiment et il nota ce détail dans sa mémoire.
— J’ai pas une tête d’officier modèle, le vieux, répondit-elle. Tu le sais pourtant.
Le Trandoshan se mouva aisément près d’elle.
— Oh moi j’estime que tu as tout à fait la carrure pour jouer le rôle d’une Impériale, mais peut-être juste pas l’arrogance nécessaire à un officier gradé de la marine impériale.
Il ne va pas dire ce que je pense…
— En revanche, elle est tout à fait le genre de personne qui ferait illusion, déclara-t-il en posant une main griffue sur l’épaule de Dina.
Le vieux a pété une durite.
La jeune femme blonde s’était figée et une visible incompréhension se mêlait à l’inquiétude de sa posture. Elle ouvrit la bouche plusieurs fois sans que le moindre son ne sorte.
— Je… je… Moi ?
— Seshek, il faut qu’on cause, s’interposa Jaden.
Le Trandoshan ne le regarda même pas. Il se contentait de sourire et il était évident qu’il avait déjà pris sa décision.
— Tu as vu comment elle vous a remis à votre place le petit Corellien et toi ? C’est exactement ce dont on n’a pas besoin.
Dawnwalker s’avança, comme pour mettre l’imposant non-humain à l’écart. Au milieu, Dina avait les yeux fixés devant elle. L’inquiétude commençait à s’évanouir de son visage et Zoomer y détectait quelque chose de différent. Pendant ce temps, le Trandoshan et son ancien acolyte s’opposaient toujours.
— Elle n’est pas faite pour être mise en première ligne.
Dina ferma les yeux.
— Alors, pourquoi l’as-tu prise avec ? Pour qu’elle fasse de la figuration, gamin ? Allons, tu réfléchis mieux que ça.
Les iris vertes de la jeune femme réapparurent.
— Je vais gérer.
L’expression confiante qui avait légèrement déserté le visage de Seshek réapparut, mais ce ne fut pas le cas de Jaden, dont la position trahissait son désaccord.
— Dina, écoute…
La jeune femme se leva d’un bond.
— Non. Toi, écoute-moi ! Je ne suis pas ici pour passer mon temps assise ou à me faire sauver par chacun des membres du groupe, s’emporta-t-elle. Tu m’avais prévenu que ce ne serait pas facile comme vie et c’est le moment que je fasse ma part.
Jaden n’avait pas eu le temps de répondre quoique ce soit, qu’elle lui tournait le dos pour rejoindre Neeva Kix qui arborait l’un de ses de plus en plus régulier sourire. Le reste de l’équipage avait assisté à la scène, médusé, et le petit astromécano pouvait clairement voir que seule la stupeur de Liana la retenait d’éclater de rire. À vrai dire, il était lui-même surpris par ce qui venait de se dérouler. Seul Seshek semblait ravi de la tournure de la situation.
— Très bien. Nous avons un point d’accès et un plan impérial pour s’y infiltrer, se réjouit-il. Il n’y a plus qu’à le mettre en œuvre.
Modifié en dernier par Mandoad le Sam 07 Sep 2019 - 8:51, modifié 1 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Ven 06 Sep 2019 - 21:22   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

Petite infiltration dans les catacombes :P , alors! J'espère que Dina va s'en sortir! M'est avis qu'on risque de revoir certains troopers en cours de route :sournois: !

Vivement la suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1615
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar LL-8 » Ven 06 Sep 2019 - 21:39   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

J'aime les précisions de Zoomer dans sa narration :lol: ce droïde fait partie des personnages les plus importants maintenant mdr

Vivement la suite !
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1038
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar L2-D2 » Mar 10 Sep 2019 - 9:00   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 18 lu !

Un excellent titre ! :lol:

J'ai adoré les quelques réflexions de Zoomer, mais aussi le rôle soudainement plus actif de Dima ! Cela promet du meilleur, tant les relations entre les différents membres de cette vaste équipe sont bien développées depuis le début de ce tome 2.

Hâte de lire la suite du coup ! :sournois:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5489
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Ven 13 Sep 2019 - 13:13   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Salut tout le monde ! Je constate que cette histoire vous plaît toujours autant et ça fait chaud au coeur. En effet, j'aime beaucoup cette petite unité R2 et écrire de son point de vue, signifie changer un peu de style d'écriture (mais pourquoi ai-je eu l'idée de ces mesures ultra-précises? En plus, en tant que Suisse, ces quatre-vingts et compagnie, c'est une horreur :transpire: ), ce qui est rafraîchissant.
Vous avez également constaté que Dina est un peu plus mise en avant et cela va se confirmer dans le chapitre présent. Je me suis un peu lancé dans un style de scène que je trouve toujours un petit peu (très) casse-gueule à rendre par écrit et j'espère qu'elle passera bien à vos yeux. Allez bonne lecture ! :)

Chapitre 19 : Une véritable major


8BBY
Coruscant, Système de Coruscant


Une major impériale. Seule dans le placard à trophées vestimentaires du Croc de Rancor, Dina observait avec attention l’uniforme noir du corps des stormtroopers plié devant elle. La casquette était très simple. Seul un petit insigne de métal argenté représentant trois cercles concentriques de tailles différentes et superposés tranchait avec son coloris uniforme. Elle la posa sur le côté et déplia le haut de la tenue devant elle. De coupe précise et sans fioriture inutile, elle représentait parfaitement le désir d’uniformité de la première puissance galactique. Le grade, trois petits rectangles rouges placés au-dessus de trois décorations bleues de la même forme, était accompagné de deux petits tubes de données métalliques placé dans une fine poche. Le tissu n’était pas forcément agréable au toucher. Il avait une texture qui n’était pas assez souple à son goût. Elle soupira et réalisa à quel point les robes de fine soie de Naboo ou les tenues tissées de Hosnian Prime lui manquaient. Certes, Jaden et Liana lui avait sûrement sauvé la vie en l’acceptant parmi eux et elle commençait à s’habituer à cette nouvelle vie. Elle se surprenait même à l’apprécier parfois, mais le simple contact de cette matière grossière et dénuée de couleur lui suffisait à la ramener à son ancienne existence, à Brentaal IV et à sa famille. Elle se pinça les lèvres en se demandant si sa mère était au courant de sa situation. Son père l’était. Il l’avait reconnue lorsqu’elle avait été capturée en orbite autour de Jedha, mais il avait préféré éviter de le montrer au public impérial. Elle avait très vite compris qu’il l’avait fait pour la protéger, pour éviter que l’Aube Écarlate ne s’attaque à eux en réalisant que leur tentative d’assassinat s’était soldée par un échec.
Mais je ne peux m’empêcher de me demander s’il s’agissait de la bonne chose à faire. Peut-être aurais-je pu revenir vivre avec eux. Peut-être…
Elle reposa le haut de l’uniforme et chassa ces idées de sa tête. Elles étaient naïves, comme la jeune diplomate rousse qu’elle était quelques mois en arrière. Elle avait bien changé maintenant. Non pas seulement physiquement, mais aussi au niveau de sa personnalité. Elle sourit en repensant à la façon dont elle avait recadré Jaden et Han Solo. Les deux contrebandiers pensaient pouvoir mener la danse comme bon leur semblait. Ils étaient habitués à être aux commandes, à contrôler leur environnement. Ils avaient beau avoir l’air de ne pas s’apprécier, ils étaient bien plus semblables qu’ils ne voulaient le laisser croire, à peu de choses près que Solo était extrêmement méfiant envers elle et surveillait ses moindres faits et gestes. Là où l’Alderaanien, malgré ses paroles, la considérait comme une petite chose fragile qu’il devait protéger à tout prix, le Corellien ne lui accordait pas la moindre confiance ce qui, en un sens la flattait.
Si je veux qu’on me respecte, il faut qu’on me voie comme quelqu’un de sérieux.
Jaden devrait arrêter de la protéger. Elle l’appréciait, peut-être même un peu plus, mais sa constante protection en désaccord total avec ses recommandations d’endurcissement l’agaçait de plus en plus en plus.
— Qu’est-ce qu’il croit, ragea-t-elle en retirant son pantalon.
Elle jeta vivement le bas sur l’une des caisses de matériel et enfila le vêtement noir pour le remplacer. Il n’était pas trop moulant et elle rentra dedans sans trop de difficulté. Au moins, l’Empire ne faisait pas dans l’hypersexualisation de ses militaires. Elle retira son haut bleu et le garda un moment dans ses mains.
— Il me dit que je dois devenir une dure à cuire si je veux m’en sortir dans le monde de la pègre, marmonna-t-elle plus énervée qu’elle ne l’aurait pensé. Comment veux-tu que cela arrive, si tu passes ton temps à me garder à l’écart.
Elle réalisa que dire tout cela à voix haute l’aidait relativement et elle décida de continuer à déverser sa rancœur dans le petit local fermé.
— Tu m’enlèves à ma première vie et tu refuses que je vive la seconde comme je l’entends et bien tu sais quoi ? Va te faire f…
Elle venait de balancer son veston passe-partout contre la porte, que celle-ci s’ouvrit, révélant Jaden Dawnwalker vêtu d’une partie de l’armure blanche des stormtroopers, seul le torse et les cuissardes manquaient encore. Il s’était également rasé et cette absence de pilosité lui donnait l’apparence de petit magouilleur qu’elle avait découvert la première fois, mais révélait également une cicatrice située sur le côté droit de sa mâchoire. Il l’avait récupérée lors de leur dernière mission sur Jedha, preuve de sa témérité même avec un adversaire comme l’Empire Galactique. Ses yeux brun noisette, quant à eux, étaient grands ouvert, écarquillés comme sous le coup de la surprise. Il tenait le vêtement qu’elle venait de lancer et elle réalisa la condition dans laquelle elle se trouvait. Brusquement, elle se saisit du haut noir d’officier impérial et le plaqua contre sa poitrine. Bras collé contre son corps, elle n’eut pas besoin de forcer une expression furieuse.
— Et frapper avant d’entrer, ça ne ferait pas son chemin jusqu’à la cervelle d’un vaurien effronté comme toi ?!
Elle put cependant voir que Jaden était aussi décontenancé qu’elle pendant une fraction de seconde, ce qui la surprit agréablement. Pourtant, cela ne dura qu’un instant, comme s’il refusait d’être pris au dépourvu. L’arrogant et agaçant sourire en coin qu’elle avait appris à apprécier apparut sur ce visage maintenant dépourvu d’une barbe qu’elle n’avait jamais apprécié.
— Désolé altesse, je ne savais pas que la cabine d’essayage était privatisable, annonça-t-il sans pour autant repartir.
La jeune femme ne savait pas si elle devait être plus surprise par ses excuses ou par le fait qu’il ne se sentait pas du tout gêné de l’avoir surprise vêtue uniquement de ses sous-vêtements et d’un pantalon.
— Là où j’ai grandi, un homme correct respecte la vie privée des dames, s’offusqua-t-elle sans se trouver d’une voix grinçante.
Au lieu de reculer, le contrebandier fit un pas de plus et chercha quelque chose sur une étagère en lui tournant le dos.
— Et là où j’ai grandi, on n’avait qu’une salle de douche pour tout le monde et on n’avait pas un horaire fille et un horaire garçon, se contenta-t-il de répondre faisant rougir la Brentaalienne.
Eh bien ça explique pas mal de chose.
Il continua de tâter le sommet de l’étagère, alors qu’elle restait à moins d’un mètre de lui, le haut de l’uniforme toujours plaqué contre sa poitrine. Elle n’était pas particulièrement à l’aise de voir son espace vital monopolisé mais, pourtant, elle ne ressentait étrangement pas le besoin de le chasser immédiatement. Elle l’observait pendant qu’il déplaçait maladroitement sa main sans rien attraper. Elle se retrouvait là, à moitié habillée, et lui ne semblait pas s’en soucier le moins du monde.
— Tu réalises que j’essaie d’être galant là ? finit-il par demander.
— Pardon ? répliqua Dina un peu surprise.
— Le détonateur thermique que je cherche est sur l’étagère derrière toi, mais vu que tu ne te trouves pas présentable, j’attends que tu aies enfilé cette chemise.
Elle ne put retenir une faible expression de stupeur et de gêne, face à son incompréhension de la situation, mais elle ne pouvait pas se permettre de le laisser prendre le dessus. Elle enfila la veste et l’accrocha avant de s’emparer d’un des explosifs blancs situé derrière elle. Elle tendit le bras et posa sa main devant le visage de Dawnwalker.
— Tu aurais pu demander directement, déclara-t-elle avec un agacement non feint.
Il s’empara de l’objet et se retourna. Il n’était qu’à une vingtaine de centimètres d’elle. Leurs yeux se croisèrent pendant un court instant. Il n’avait pas bougé, puis il jeta un œil à la nouvelle tenue de la jeune femme et ne put réprimer un sourire. Étonnamment, il paraissait sincère cette fois-ci.
— Ça te va mieux que je ne l’aurais pensé, avoua-t-il.
Malgré elle, Dina senti ses joues légèrement chauffer et espéra que cela ne se voyait pas trop. Rien dans l’expression du jeune homme ne le laissa penser, mais il ne s’était pas éloigné. Elle se pencha légèrement sur la gauche pour ramasser la casquette militaire, la vissa maladroitement sur ses courts cheveux blonds et dévoila une moue déterminée. Sa longue mèche lui chatouilla encore l’arrête du nez et elle souffla dessus pour la chasser, ce qui parut profondément amuser l’autre. Il leva une main en direction de son visage.
Oh, du calme.
D’un geste vif, elle lui attrapa le poignet, l’immobilisant dans son geste. Il sembla surpris, mais pas décontenancé.
— Que sa seigneurie se détende, tu n’as pas l’air d’une Impériale avec cette tête, la rassura-t-il. Et personnellement j’aimerais éviter de me faire arrêter avant le début de notre mission.
D’abord méfiante, la Brentaalienne relâcha lentement sa pression sur le bras de son équipier, puis finit par le laisser libre. Immobile, il resta une seconde sans bouger, ses yeux bruns plongés dans les siens guettant le signe qui indiquerait qu’il la laisserait faire. Elle prit son air le plus dépité et résigné et roula des yeux. Affichant toujours cette expression franche qu’elle n’avait pas l’habitude de voir, Jaden s’empara du couvre-chef et passa une main dans les cheveux de l’ancienne diplomate, replaçant la plus longue mèche en arrière. Son mouvement était plus appliqué et doux qu’il n’aurait dû l’être, mais elle ne parvint pas à s’en plaindre et resta silencieuse à le regarder. Il déposa ensuite la casquette sur sa tête en s’assurant qu’elle était bien en place. Il avait cet air satisfait, presque heureux et elle réalisa qu’il lui laissait voir, peut-être pas intentionnellement, une facette de lui-même qu’il gardait souvent enfouie. Leurs visages n’étaient maintenant plus qu’à une dizaine de centimètres.
— Une véritable major impériale, constata-t-il sur un ton très bas.
— Et toi tu ressembles toujours à un vaurien, répliqua-t-elle d’une voix qui lui semblait lointaine.
Elle sentit son corps se rapprocher du sien sans qu’elle n’ait réellement voulu que cela arrive, puis elle vit que Jaden faisait de même.
— Un serviable vaurien, rectifia-t-il en diminuant lentement la distance entre leurs deux visages.
Dina avait oublié qu’elle se trouvait dans un placard miteux dans un vieux cargo VCX-100. Elle ne se rappelait plus que, dans quelques dizaines de minutes, elle devrait mener un groupe de criminels au cœur même de l’Empire Galactique. Elle ne voyait plus que cet homme qu’elle aimait détester et qu’elle détestait aimer. Elle sentit la respiration ralentie du contrebandier sur son visage, qui était près de toucher le sien.
Qu’est-ce que je fais ?
Il y eut un sifflement vif et une lumière plus vive envahit la pièce. Dans un sursaut, elle recula d’un coup, se cognant la tête contre l’étagère derrière elle et lâcha un petit cri plaintif. Jaden, lui, avait retrouvé son habituelle expression et donnait une parfaite illusion de nonchalance.
— Alors, tu les as trouvés ces explosifs ?
C’était Neeva Kix. Intégralement vêtue de l’armure blanche caractéristique des stormtroopers impériaux, elle attendait dans l’encadrement de la porte. Une profonde impatience se lisait sur son visage.
Elle n’a pas l’air d’avoir remarqué quoique ce soit.
Jaden s’approcha-t-elle et, cette fois, elle eut un mouvement de recul qui la plaqua contre la paroi, mais il s’arrêta à bonne distance, se contentant d’attraper deux détonateurs thermiques sur l’étagère en-dessus d’elle. Il se retourna et les lança à la Mirialan qui les attrapa au vol sans se soucier de la dangerosité des objets. Ses yeux mauves se posèrent sur Dina, qui réalisa que l’image déconcertée qu’elle donnait ne devait pas jouer en sa faveur.
— J’ai interrompu quelque chose ? hasarda-t-elle en levant un sourcil.
Bien plus à l’aise que sa partenaire, l’Alderaanien s’avança jusque vers Neeva et passa à côté d’elle.
— Pas du tout, répondit-il calmement. On est prêts à y aller ?
La posture de la Mirialan témoignait de son manque de conviction mais, après tout, elle se fichait sûrement royalement d’obtenir plus d’information. Elle observa la tenue de Dawnwalker et lui lança un regard agacé.
— Dès que tu auras enfilé le reste de cette armure. On attend plus que toi.
Sans un mot, il sortit de la petite pièce et disparut dans le couloir. La chasseuse de primes, elle, resta un instant. Dina était sûr qu’elle la scannait et l’analysait du sommet de sa casquette jusqu’à l’extrémité de ses bottes, puis elle sourit. Toute lueur de suspicion avait disparu de ses iris violacées.
— Une véritable major impériale, constata-t-elle impressionnée. Le vieux n’est peut-être pas aussi fou qu’il en a l’air.
Sur ces paroles, elle s’éclipsa à son tour et Dina resta seule, appuyé contre l’étagère. Elle se redressa, puis se laissa tomber sur une caisse de matériel posée au milieu du réduit. Elle fixa l’ouverture devant elle et poussa un soupir.
Ce n’est pas le moment de te laisser distraire, ma grande. En plus, vu sa réaction à l’arrivée de Neeva, je suis sûre qu’il leur fait le coup à toutes.
Elle se releva et passa la porte, qu’elle referma derrière elle.
— Un serviable vaurien… Et puis quoi encore…

Dans la zone de détente du Faucon Millenium, Lien Tib effectuait les derniers réglages sur la carte des environs du Palais Impérial, afin qu’elle soit la plus précise possible pour le petit groupe qui s’infiltrerait. Il avait même dû repousser Zoomer, qui semblait plus que fasciné par l’objet. La petite unité R2 boudait maintenant dans un coin de l’YT-1300.
— Zuckuss pense qu’on a fait du bon boulot, déclara le chasseur de primes insectoïde également assis à la table de dejarik.
Le Gand, grâce à sa vision particulièrement développée, lui avait été d’une grande aide pour les réglages les plus fins. Tous deux étaient satisfaits de leur travail et le Sullustéen espérait que les autres le seraient également. Deux stormtroopers débarquèrent et le premier réflexe du petit non-humain fut de porter la main à son blaster, avant de se rappeler qu’il s’agissait de ses alliés. Il calma ses sombres pensées et les enferma, à nouveau, dans un coin de son esprit. Sa respiration ralentit et il retrouva l’air jovial qu’il présentait depuis le début. Lorsque Seshek arriva à son tour, en compagnie de Deevee, il alla à sa rencontre avec son équipier du moment.
— On a tout mis à jour, le plan devrait être suffisamment actuel pour avoir une bonne idée de la disposition présente des constructions dans la zone, annonça-t-il en tendant le petit disque de données.
Le Trandoshan s’en saisit avec un air satisfait qui, cependant, fit légèrement froid dans le dos à Lien. Il n’aimait pas les membres de cette espèce. C’était des chasseurs et des tueurs sanguinaires dénués de compassion, mais il se força à faire bonne figure. Après tout, il était très bon pour cela.
— Excellent, se contenta de dire le vétéran.
Un troisième soldat en armure blanche entra dans la pièce. Il réajustait une sangle de son armure et Liana s’empressa de venir l’aider. Il devait s’agir de Dawnwalker, ce qui signifiait que Kix et Vant étaient les deux qui étaient arrivées ensemble.
— Je déteste ces casques, maugréa le contrebandier dont la voix était modifiée par un micro fixé à l’intérieur de l’objet en question.
Liana lui fit un petit commentaire amusé qui lui indiqua qu’il ne s’agissait sûrement pas de la première fois qu’ils se trouvaient dans cette situation. Toutefois, ce fut l’arrivée de Dina qui le frappa le plus. Malgré le fait qu’elle était à visage découvert, il aurait pu ne pas la reconnaître s’il l’avait croisée dans la rue. Dans une tenue impeccable noire, elle avait caché ses courts cheveux blond platine sous une casquette de la même couleur que le reste de son uniforme. Seules sa démarche mal assurée et la couleur rouge qui monta à ses joues, lorsqu’elle constata que tous les regards étaient fixés sur elle, la trahissaient. Elle faisait parfaitement illusion.
— Vous êtes parfaite, ma chère, siffla Seshek en s’approchant d’elle. Les larbins de l’Empire n’y verront que du feu tant que vous jouez le jeu.
Un grand sourire éclaira le visage de la jeune femme à la suite du compliment et Chewbacca poussa un grognement en arrivant, suivi par Solo qui contempla l’assemblée avec un air satisfait.
— Eh bien, je pourrais presque croire que mon vaisseau a été arraisonné par l’Empire.
— Encore faudrait-il qu’ils en aient envie, provoqua le stormtrooper à la voix masculine.
Le Corellien n’attrapa pas la perche et préféra se tourner vers Liana.
— La petite et moi-même avons un plan pour s’emparer de quelques speeders au cas où les choses tourneraient mal. Vant vous donnera la fréquence pour nous contacter.
L’un des soldats en armure inclina la tête pour le confirmer.
—Dans ce cas, il n’y a plus qu’à nous donner le plan et on est prêt à se mettre en route, avança le troisième soldat.
La voix de Kix n’était pas facilement reconnaissable, mais Lien la reconnut par élimination. Toutefois, le Trandoshan qui avait pris le commandement des opérations ne lui tendit pas le disque de données.
— Deevee va vous accompagner. C’est lui qui a le plan, les informa-t-il.
— Oh bon sang…
L’exclamation provenait de Dawnwalker, mais Seshek ne s’en embarrassa pas.
— Il connaît, de plus, quelques petites techniques de piratage qui devraient vous faciliter la vie.
En entendant ces paroles, le petit droïde tressauta dans une apparente imitation d’excitation joyeuse.
— Oh chouette, j’attendais d’utiliser ces sous-programmes depuis que vous les avez installés, Monsieur.
Le stormtrooper Jaden s’avança, peu convaincu.
— Ce n’est pas pour avoir l’air rabat-joie, mais Tic-Tac ne va pas paraître très discret avec ses grandes oreilles, mentionna-t-il visiblement peu heureux d’avoir à collaborer avec le 2-EV.
L’assistant de Seshek flotta rapidement juste devant lui.
— Ne vous en faites pas, Monsieur Jaden, déclara-t-il, vous serez fier de moi et personne ne fera attention à ma présence.
Pour accompagner ses dires, il rétracta ses oreilles, puis fit apparaître deux petits bras supplémentaires. Ses yeux bleutés virèrent au noir vitreux et l’éclairage de ses répulseurs disparut. Sous les yeux ébahis de l’assemblée, il ressemblait maintenant presque à l’un de ces droïdes de reconnaissance ID8 relativement répandus parmi les forces impériales.
— Je vais me fondre dans la masse, comme un contrebandier dans une armure blanche, s’enthousiasma-t-il.
Seshek n’était clairement pas loin de rire, ce qui était assez rare parmi les membres de son espèce pour être souligné.
— Ne vous en faites pas. Deevee est capable de communiquer avec vous directement dans vos casques pour ne pas attirer l’attention, expliqua-t-il.
Jaden fixa tour à tour le petit droïde et le Trandoshan puis, abandonnant, il se dirigea vers la rampe de débarquement.
— OK, alors ne perdons pas plus de temps, déclara-t-il en actionnant la commande.
— Oh attendez, Monsieur Jaden !
Le 2-EV s’envola à pleine vitesse en direction du contrebandier et se posa contre son dos, puis s’y accrocha, malgré ses protestations.
— Voilà. Maintenant, je suis vraiment infiltré, se réjouit le petit être mécanisé.
Dina, qui avait eu l’air particulièrement stressée jusqu’à maintenant, se dérida, alors que Liana ne put s’empêcher de pouffer. Zoomer, quant à lui, émit son habituelle petite mélodie moqueuse.
— Le premier qui fait un commentaire…, prévint Jaden avant de sortir du cargo.
Le reste de l’équipe se dirigea, à son tour, vers la sortie.
— Bonne chance les gars, annonça Solo.
Chewbacca grogna quelques mots dans son propre langage.
— Ils vont en avoir besoin, confirma le natif de Corellia.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Ven 13 Sep 2019 - 21:10   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

Donc nos amis se préparent pour la mission infiltration, et certains en profitent pour se rapprocher comme Dina et Jaden qui s'approchent très près puis.... quoi rien du tout??? :shock: ! Et le bisou, alors :grrr: ! C'est un scandale, remboursez monsieur :evil: !

Bon sinon j'ai bien aimé :roll: !

Allez vivement la suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1615
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar LL-8 » Sam 14 Sep 2019 - 7:35   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

En lisant ton introduction, je savais direct que y aurait un rapprochement entre Jaden et Dina :lol:
Et tu t'en es bien sorti !

J'ai beaucoup aimé ! Vivement la suite et l'infiltration !!
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1038
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

Messagepar Mandoad » Sam 14 Sep 2019 - 17:39   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Merci mat et LL-8 pour le retour !

mat-vador a écrit:Donc nos amis se préparent pour la mission infiltration, et certains en profitent pour se rapprocher comme Dina et Jaden qui s'approchent très près puis.... quoi rien du tout??? ! Et le bisou, alors ! C'est un scandale, remboursez monsieur !

Je sais... C'est scandaleux :transpire:

LL-8 a écrit:En lisant ton introduction, je savais direct que y aurait un rapprochement entre Jaden et Dina
Et tu t'en es bien sorti !

Merci, c'est vrai que ça donnait un peu le ton. Content de voir que cela soit passé à tes yeux :)

Je profite également de ce post pour vous informer que j'ai ajouté quelque chose que je voulais déjà faire depuis le premier tome en m'inspirant d'autres fan-fics' (et un crochet par celle de mat m'a rappelé cette intention). J'ai ajouté un petit sondage avec les personnages principaux créés par mes soins (et un un peu réinterprété) afin que vous votiez pour vos deux favoris (C'est toujours intéressant à voir, même si j'ai déjà une petite idée de sur qui pourraient se porter les préférences :D ).

Allez a+ !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Sam 14 Sep 2019 - 20:22   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Mandoad a écrit:Je profite également de ce post pour vous informer que j'ai ajouté quelque chose que je voulais déjà faire depuis le premier tome en m'inspirant d'autres fan-fics' (et un crochet par celle de mat m'a rappelé cette intention). J'ai ajouté un petit sondage avec les personnages principaux créés par mes soins (et un un peu réinterprété) afin que vous votiez pour vos deux favoris (C'est toujours intéressant à voir, même si j'ai déjà une petite idée de sur qui pourraient se porter les préférences :D ).

Allez a+ !


Bonne idée! :sournois:

Et je le suis le premier à avoir voté :sournois: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1615
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Lun 16 Sep 2019 - 6:34   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 19 lu !

Je m'attendais au bisou ! Mais il n'y en a pas eu ! Mais Jaden et Dina se rapprochent, se rapprochent, se rapprochent... vivement pour eux leur prochain moment de tête-à-tête ! :sournois:

Et le plan du petit groupe se lance. Et j'avoue avoir eu bien envie de rire en imaginant 2-EV collé au dos de Jaden ! :lol:

Vivement la suite ! :oui:

Oh, et concernant le sondage, j'ai voté Zoomer (parce que Zoomer, tout simplement) et Dina (sans doute le personnage qui évolue le plus au cours du récit, et donc le plus imprévisible) !
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5489
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Jeu 19 Sep 2019 - 21:37   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hey! ThankS pour les commentaires L2 !

L2-D2 a écrit:Je m'attendais au bisou ! Mais il n'y en a pas eu ! Mais Jaden et Dina se rapprochent, se rapprochent, se rapprochent... vivement pour eux leur prochain moment de tête-à-tête !

Eh non, ce ne sera pas pour cette foIs... mais cela arrivera-t-il ? :neutre:

L2-D2 a écrit:Et le plan du petit groupe se lance. Et j'avoue avoir eu bien envie de rire en imaginant 2-EV collé au dos de Jaden !

Bon je l'avoue, j'ai un gros faible pour ce petit Droïde et tu rIsques de ne pas être déçu.

L2-D2 a écrit:Oh, et concernant le sondage, j'ai voté Zoomer (parce que Zoomer, tout simplement) et Dina (sans doute le personnage qui évolue le plus au cours du récit, et donc le plus imprévisible) !

Merci. Je comprends le chOix et effectivement, Dina a subi une belle évolution. La petite diplomate rousse en a parcourU du chemin. Quant à Zoomer, effectivement, j'aurais pas dis mieux :D

Allez, la suite demain avec un gueSt. :wink:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Ven 20 Sep 2019 - 6:27   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Je crois bien avoir saisi l'identité du guest en question... et j'ai hâte de voir le traitement que tu lui réserves ! :sournois:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5489
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Ven 20 Sep 2019 - 14:16   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Un nouveau vendredi, un nouveau chapitre, un nouveau point de vue ! Je vois que L2 a trouvé les indices que j'avais laissé dans mon précédent message quant au personnage qui apparaitrait ici. :D
Voyons, si tu avais vu juste. Bonne lecture ! :)

Chapitre 20 : Unique


8BBY
Coruscant, Système de Coruscant


La porte se referma derrière elle, plongeant la pièce dans une quasi obscurité. Seuls de faibles néons blancs éclairaient les quartiers privés de celle qui se faisait appeler Arica le temps d’une mission. Elle aurait pu activer l’interrupteur principal, mais elle n’avait pas besoin de voir son environnement. Elle n’était pas ici pour se reposer, mais attendait autre chose. L’endroit n’était pas étroit. Pourtant, elle ne s’autorisait qu’un confort minimal. Seul un lit et une bibliothèque remplie de cubes de données et d’armes de diverses origines le meublaient. L’essentiel de l’espace était occupé par un immense projecteur holographique. C’était la raison pour laquelle elle était ici. En général, il ne servait qu’à afficher des données, des cartes et des plans, mais ce que beaucoup ignoraient était sa capacité de communication. Elle posa une main sur sa bibliothèque et ses doigts trouvèrent un interrupteur. Elle ferma les yeux et visualisa la pièce, les meubles qui s’y trouvaient, puis sa perception s’étendit légèrement jusqu’à ressentir la présence des quatre hommes présents à bord de son vaisseau. Ils étaient déterminés, mais aussi tendus. Elle pouvait sentir leur appréhension, car elle ne doutait pas que leur officier supérieur les avait mis au courant de la situation. Ils savaient maintenant officiellement à qui ils répondaient.
Bien. La peur est une puissante alliée.
Les paroles de son mentor résonnaient dans sa tête. Elle pouvait presque entendre sa voix rauque prononcer les mots, insufflant une intense énergie dans chacun d’entre eux afin de leur ajouter un poids, une conviction. Les autre stormtroopers la craignaient, oui, pas en tant qu’être humain, mais en raison de ce qu’elle représentait. Elle n’avait aucune existence officielle et, pourtant, on la connaissait, on s’en méfiait, on la craignait. Le secret l’entourant n’en était pas un, elle en était consciente. Elle soupçonnait même son maître de l’avoir répandu lui-même parmi ses moffs et ses officiers les plus gradés pour les garder en laisse. Après tout, la manipulation des peurs les plus profondes chez tout être de cette galaxie était un art dans lequel il ne souffrait d’aucun égal. Nombreux étaient ceux qui avaient imaginé pouvoir le duper et la jeune femme se rappelait du regard de chacun d’entre eux avant que le poison que la vie ne les quitte. Cela n’avait jamais eu l’air d’accidents, car ce n’était pas ce qu’il désirait. Il voulait qu’ils sachent ce qu’il advenait des traîtres et des opportunistes. Il désirait que tous constatent que rien ne pouvait lui échapper.
Et pour ceux qui ont besoin de parfaitement saisir le message…
Elle posa la main à sa ceinture. Un cylindre argenté y était suspendu. Ses doigts se baladèrent sur l’objets, son extrémité, le bouton d’activation, une rangée de cinq rainures, puis la poignée caractéristique plus large. Peu nombreux, à sa connaissance, étaient ceux qui portaient encore une telle arme. Bien sûr, il y avait les Inquisiteurs et leurs abominables cercles tournoyants à double-lame. Ils se croyaient puissants à manier une arme aussi mortelle, mais elle les méprisait. Elle n’avait pas besoin d’outil plus gênant et impressionnant que véritablement pratique. Elle sourit en réalisant que, si elle connaissait leur existence, cela n’était pas réciproque.
Je pourrais me débarrasser de ces inutiles et arrogants larbins traqueurs de Jedi. Ils ne valent pas mieux que cette machine qui leur sert de supérieur.
Vador. Penser à son simple nom lui déplaisait. Le bras droit de son maître, mi-homme, mi-machine, était un exécuteur efficace et implacable. Arica ne s’était jamais permis de le sous-estimer ou de s’opposer directement à lui, mais elle attendait son heure. Tapie dans l’ombre, elle savait que le colosse en armure noire finirait par décevoir son maître et elle serait là pour prendre sa place. C’était la patience qui l’avait amenée à se faire repérer par l’Empereur, son intense persévérance qui l’avait convaincu de lui confier des missions dont personne n’avait connaissance, son obstination qui l’avait élevée à sa position.
Main de l’Empereur.
Elle était fière de ce titre. Elle ne répondait qu’à l’Empereur en personne et peu pouvaient se vanter d’un tel grade. Elle ne l’avait jamais déçu et comptait bien continuer sur cette voie. Son maître lui avait appris à canaliser la Force, cette énergie qui parcourait l’ensemble de la galaxie et la maintenait en une multitude de petites pièces, et à la plier à sa volonté. Pourtant, il lui avait réservé une formation particulière. Alors que Vador et ses Inquisiteurs s’abandonnaient aisément à la haine pour concentrer leurs pouvoirs, cela n’était pas son cas. Palpatine lui avait pris à se dominer, à jongler avec ses émotions et à ne jamais succomber d’un côté ou de l’autre. Cela avait commencé avec le cristal Kyber que renfermait son arme. Contrairement à ceux de tous ces traqueurs, il n’en émanait pas cette habituelle lueur écarlate, preuve de soumission à son nouveau maître. Non, il avait gardé sa couleur habituelle, mais pourtant si peu commune. Son mentor le lui avait donné, mentionnant qu’il avait auparavant appartenu à un puissant Maître Jedi qu’il avait terrassé lors de sa montée au pouvoir. Il lui avait appris à le dompter, l’amadouer et à établir un lien avec lui. Cela lui avait pris des années, mais elle y était finalement parvenue et le minerai vivant avait fini par changer d’allégeance. Même inactivé, elle sentait ses vibrations, ses murmures et lorsque la lame améthyste apparaissait, ceux-ci se transformaient en un grondement guerrier. Elle se sentait spéciale lorsqu’elle le brandissait, comme un être unique au milieu d’une machine bien rôdée. Elle le gardait généralement dissimulé et peu nombreux étaient ceux qui avait survécu à cette vision.
Une arme d’énergie brut.
Elle sentit une perturbation chez les soldats stationnés dans son vaisseau et cela la ramena à la réalité. Elle avait laissé son esprit errer et s’en mordit la lèvre. Son maître l’aurait vivement réprimandée s’il avait pu constater son court instant de déconcentration. Le doigt toujours posé sur le petit interrupteur, elle réduisit sa perception à la pièce dans laquelle elle se trouvait, puis à la bibliothèque. Elle ressentait le courant électrique qui la parcourait et elle repéra le système qu’elle cherchait. D’une simple poussée de Force, elle l’activa en même temps que son doigt pressait le premier disjoncteur. Bien que cette sécurité fût suffisante pour empêcher qui que ce soit d’y accéder, une console apparut sur le côté du meuble. Elle s’approcha des touches lumineuses rouges et entra son code personnel. Un faible son, imperceptible pour un oreille humaine normale, lui indiqua qu’il était accepté et elle s’avança vers le centre de la pièce. Immédiatement une forme d’abord vague crépita en provenance de l’holoprojecteur et elle mit aussitôt un genou à terre avant que l’image ne se stabilise. Le visage grossi d’un homme, si on pouvait encore le considérer comme tel, apparut devant elle. Sous un sombre capuchon noir qui couvrait le haut de son crâne, une figure au teint blafard creusée de rides s’était matérialisée et une paire d’yeux jaunes la scrutait avec une force qui lui coupa le souffle un instant. Bien que l’être ne fut pas dans la même pièce qu’elle, elle pouvait ressentir la présence écrasante de l’Empereur comme s’il avait été à ses côtés. Cela l’intimidait autant que cela la stimulait. Un sourire fin se dessina sur les lèvres presque absente de son mentor.
— Alors mon enfant, avez-vous des nouvelles à me transmettre ?
La jeune femme prit une seconde pour ralentir les battements de son cœur, un temps suffisamment court pour ne pas faire patienter l’homme le plus puissant de la galaxie.
— Oui, maître, commença-t-elle. Nous avons suivi la trace des deux organisations criminelles sur Toydaria et avons neutralisé leur contact.
— Et pourtant je sens votre présence ici, au Centre Impérial, ainsi qu’un certain trouble, constata le dirigeant de l’Empire Galactique.
Sa bouche s’assécha et elle peina à déglutir.
Bien sûr qu’il sait.
— Évidemment, ma chère, déclara-t-il comme s’il avait lu ses pensées. Vous ne pensiez tout de même pas que votre présence aurait pu passer inaperçue.
— Non, mon Empereur, répondit-elle en baissant la tête.
Son mentor eut un petit ricanement amusé, comme s’il prenait particulièrement plaisir à sa soumission. Elle, en revanche, se sentait plutôt honteuse des paroles qu’elle allait prononcer.
— Malheureusement, ces mercenaires se sont avérés plus coriaces que prévu. Ils ont réussi à mettre la main sur des informations qui les ont conduits jusqu’ici.
Elle s’arrêta, mais l’Empereur ne réagit pas.
— L’un de mes agents se trouve en ce moment même avec eux et je suis convaincu qu’ils ont l’intention d’infiltrer…
— Les catacombes de l’ancien Temple Jedi, compléta son maitre avec un sourire.
Ses yeux jaunes étaient emplis de malice, mais elle ne fut pas surprise de découvrir qu’il connaissait déjà l’objectif de ses adversaires. Il avait toujours une conséquente longueur d’avance sur tous, comme il l’était nécessaire pour quelqu’un de son importance. Cette capacité d’anticipation, bien qu’elle aurait dû y être habituée, l’impressionnait toujours autant. Il perçut son sentiment, car le visage aux traits faussement meurtris dévoila une expression satisfaite.
— Je l’avais prévu. Cela ne fait que confirmer ce que j’avais pressenti, déclara-t-il d’une voix qui aurait pu être celle d’un vieillard. Il est donc à sa recherche, mais a préféré envoyer une bande de vulgaire criminels sur sa trace.
Les paroles n’étaient pas destinées à Arica, elle l’avait bien compris. Aussi, cela l’intrigua fortement lorsque le regard de son maître sembla se perdre au loin.
Il ?
Elle ignorait de qui l’Empereur parlait, mais elle était assez intelligente pour savoir qu’elle ne devrait pas poser la question. Son absence de réaction sembla le satisfaire, car il reporta une expression bienveillante sur elle.
— Je suis fier de vous, déclara-t-il à son grand étonnement. Je suppose que vous avez maintenant l’intention de les débusquer avant qu’ils n’atteignent le lieu en question.
Encore une fois, il avait été capable de lire en elle comme s’il avait été dans sa tête. Il lui rappelait constamment qu’elle ne pouvait pas le surprendre, bien qu’elle n’en eût jamais eu l’intention.
—Oui, maître, avoua-t-elle.
— N’en faites rien.
Pour la première fois, elle leva la tête pour regarder directement son interlocuteur, surprise par les paroles qu’elle venait d’entendre.
— Maître ?
Le visage de l’Empereur refléta une certaine déception et elle se sentit honteuse d’avoir réagi de la sorte. Il était rare qu’elle soit prise en défaut et cela était pire encore quand il s’agissait de son mentor.
— Veuillez m’excuser, s’empressa-t-elle dire. Quels sont vos désirs ?
Imperturbable, la face encapuchonnée parut se faire de plus en plus pressante et sa propre respiration devint de plus en plus faible.
— Une escouade de la sécurité du Palais se mettra à votre disposition pour vous accompagner vos hommes et vous, expliqua Palpatine. Vous attendrez leur arrivée directement dans la salle des reliques, que je vous indiquerai.
— Et ensuite ?
— Vous aviserez.
Les paroles de son maître étaient souvent empreintes d’énigmes qu’elle ne comprenait pas toujours et son plan lui paraissait totalement dénué de sens, mais elle avait appris à ne jamais le contredire. Diverses marques sur son corps témoignaient des erreurs qu’elle avait commise dans le passé et elle ne les recommencerait pas.
— Je ferai selon vos désirs, confirma-t-elle.
— Très bien, murmura son maître. Une partie spécialement intéressante a été débutée. Il a posé ses premiers pions sans savoir que l’échiquier m’appartient et il se pourrait bien que nous puissions en tirer profit.
L’hologramme s’estompa soudainement, mais elle pouvait toujours sentir la présence de son mentor. Une sensation de froid intense l’envahit et une pression s’exerça à l’intérieur de son crâne, comme si des doigts classés pénétraient au plus profond de son esprit.
Et ne doutez plus jamais de mes commandements.
La présence s’effaça pour la laisser définitivement seule dans l’obscurité glaçante de ses quartiers. Elle resta un instant, agenouillée, à réfléchir. Son maître en savait bien plus qu’il ne voulait le dire sur les événements qui se déroulaient. Elle était consciente d’être confrontée au cartel des Hutts, à l’Aube Écarlate et à un troisième adversaire qui restait encore dans l’ombre. Pourtant, l’Empereur avait vu quelque chose d’autre, quelque chose qu’elle était incapable de voir. Que lui cachait-t-il ? Elle n’aimait pas être laissée dans l’ignorance, car cela signifiait qu’il y aurait des surprises, des imprévus et les criminels qu’elle affrontait lui en apportaient déjà bien assez. Le fait qu’il ne lui fasse pas confiance la mettait en colère et elle canalisa ce sentiment en elle. Il la rendait plus fort et plus affutée, mais elle savait le maîtriser sans se laisser envahir comme l’aurait fait le laquais en armure qu’elle méprisait tant. Elle aurait besoin d’être prête pour l’affrontement qui s’annonçait.
Qu’entendait-il par « vous aviserez » ?
Elle se releva finalement et passa sa main sur le panneau de commande de ses quartiers. La porte coulissa et une vive lumière lui agressa les yeux. Elle utilisa la Force pour accélérer la contraction de ses pupilles. C’était une utilisation futile de sa maîtrise, mais elle lui évita d’être éblouie. Elle emprunta un court couloir jusqu’au hangar où l’attendaient ses hommes, la récemment formée Main du Jugement. Elle les avait sélectionnés pour leur capacité à s’adapter à des situations que la plupart des soldats de l’Empire ne connaissaient pas. Jusque-là, ils s’étaient montrés efficace et elle espérait qu’il en serait de même au Centre Impérial. Ils n’avaient pas le droit à l’erreur. Néanmoins, elle ignorait encore ce que cela signifiait tant son maître semblait avoir érigé son propre plan quant aux événements futurs. Elle le connaissait. Réussir pourrait très bien signifier avoir échoué dans leur mission, tout comme un échec pourrait amener à un plus grand triomphe. Elle espérait qu’elle s’en rendrait compte sur le moment. La porte du hangar s’ouvrit, révélant les quatre soldats. K3 sont droïde personnel était également présent.
— Oh maîtresse, je suis contente de vous voir finalement arriver, annonça celui-ci comme dépité.
Il tenait une petite sphère d’entraînement dans chaque main. Le soldat qui la visait, Nox si elle se rappelait bien, se mit immédiatement au garde-à-vous en la voyant arriver. En temps normal, elle l’aurait dûment réprimandé pour son comportement immature. Toutefois, elle n’avait pas le temps à perdre. Les mercenaires avaient de l’avance sur eux et elle ne pouvait leur en laisser plus.
— Enfilez vos armures, nous avons nos ordres, déclara-t-elle froidement avant de gagner la rampe de débarquement. Vous me rejoindrez au Palais Impérial.
En les dépassant, elle put sentir leur étonnement, mais aussi leur soulagement. Ces hommes figuraient parmi les meilleurs soldats de l’Empire et il n’était pas difficile d’imaginer qu’ils étaient bien plus à l’aise vêtu de leur armure blanche que de vieux vêtement. Seul l’un d’entre eux, le dénommé Dust, fit brièvement émaner un sentiment de déception.
Peu importe.
La rampe s’abaissa. Un faible vent caressa son visage et agita ses longs cheveux roux. Elle consulta le petit comlink accroché à sa ceinture. Son agent infiltré ne l’avait pas contactée, ce qui signifiait qu’il était déjà sur le terrain. Elle rabattit sa capuche sur sa tête, ne laissant plus entrevoir que son fin nez et ses lèvres rosées. Elle émergea dans la baie de débarquement, telle une anonyme parmi d’autres voyageurs. Elle devait agir vite, mais elle devrait le faire selon le souhait de son mentor et elle n’avait aucune idée de ce qu’il désirait réellement.
Modifié en dernier par Mandoad le Jeu 03 Oct 2019 - 18:57, modifié 1 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Ven 20 Sep 2019 - 21:18   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

Ah la Main de l'Empereur et cette discussion avec son maître :diable: ! Cela correspond parfaitement à l'image que l'on se représente de Palpatine.
à la fois paternel et si inaccessible :sournois: !

Je sens une confrontation à venir entre elle et un certain Maul!

Vivement la suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1615
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Dim 22 Sep 2019 - 16:23   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 20 lu !

J'avais vu juste ! :sournois:

Excellente discussion entre la jeune Arica et son Maître, à un détail près : je l'aurai imaginé tutoyer la jeune Arica, le vouvoiement à son égard m'a semblé presque de trop. C'est bien là le seul écueil d'un récit toujours aussi prenant et qui augure du meilleur avec la mention indirecte à Maul et toutes les promesses que cela implique !

Vivement la suite ! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5489
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Lun 23 Sep 2019 - 18:35   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hello ! :hello:

mat-vador a écrit:Cela correspond parfaitement à l'image que l'on se représente de Palpatine.
à la fois paternel et si inaccessible !

C'est assez l'esprit que j'ai essayé de rendre. Heureux de voir que ça a été perçu. :)

L2-D2 a écrit:Excellente discussion entre la jeune Arica et son Maître, à un détail près : je l'aurai imaginé tutoyer la jeune Arica, le vouvoiement à son égard m'a semblé presque de trop.

J'ai essayé les deux et, malgré le jeune âge d'Arica, je trouvais que ça ne fonctionnait pas et j'ai préféré rester au vouvoiement utilisé dans le Legends, mais je comprends ce que tu veux dire. Je pense que les deux auraient pu jouer suivant l'image qu'on se fait de la scène. :oui:

mat-vador a écrit:Je sens une confrontation à venir entre elle et un certain Maul!

L2-D2 a écrit:avec la mention indirecte à Maul et toutes les promesses que cela implique !

À peine mentionné, qu'on veut déjà son retour, hein ? :wink:

Allez, je vous donne rendez-vous pour le prochain chapitre en fin de semaine (pas sûr que j'y arrive pour vendredi, car j'ai pas mal de boulot et je privilégie le chapitre de "Hajoo et Jaden" pour jeudi :transpire: )
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Dim 29 Sep 2019 - 11:37   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hello ! Un peu de retard pour cette fois (et peut-être certaines autres vu les semaines intenses qui s'annoncent au boulot), mais voici le chapitre 21. Je vous souhaite une bonne lecture ! :)

Chapitre 21 : Lorin Pelton


8BBY
Coruscant, Système de Coruscant


Des défilés, des discours, des festivités à n’en plus pouvoir et tout cela en l’honneur de l’Empire Galactique et de sa grandeur. Tant de dépenses inutiles que le lieutenant Lorin Pelton de la marine impériale ne pouvait que regretter. Depuis son poste, il pouvait entendre les encouragements de la foule, la marche régulière des stormtroopers et le sifflement des moteurs ioniques des chasseurs stellaires, mais il ne pouvait les voir. Seules les troupes combattantes avaient l’honneur de s’exhiber devant le public en liesse. Il n’avait pas servi durant la Guerre des Clones, car il n’était qu’un enfant à cette époque et il le regrettait amèrement.
Depuis que le vieux est arrivé au pouvoir, tout n’est que parades et démonstrations de force.
Positionné à l’accueil d’une des stations de communications la plus rapprochée du Palais Impérial, il passait régulièrement ses journées à maugréer et à rêver d’une vie plus palpitante. Lorsqu’il s’était engagé au sein de la glorieuse armée impériale, il avait envisagé une vie d’aventures et de privilèges. Il s’était vu secourir des mondes lointains de la vermine qui s’opposait à l’ordre établi ou pourchasser les traîtres à l’Empire dans d’excitantes escarmouches aux quatre coins de la galaxie. Il avait été fortement déçu lorsqu’il avait constaté la triste vérité : Les forces impériales ne souffraient d’aucun rival de taille. Certes, il y avait quelques petits conflits ici et là. Des planètes ne comprenant par leur chance de faire partie d’un système aussi parfaitement fonctionnel se révoltaient de temps à autres, mais étaient rapidement matées. Ces insignifiants affrontements ne valaient pas la peine de dépêcher plus d’une fraction de la flotte dans la galaxie pour l’instant. Ainsi, Lorin Pelton, qui avait sacrifié plusieurs années de sa vie à l’école d’officier, s’était retrouvé coincé au Centre Impérial à gérer une petite équipe d’hommes et de femmes sans ambition dans une station de communication banale à quelques pas du Palais de leur vieillard d’Empereur. Il aurait pu laisser la tâche ingrate de rester à l’accueil à un subordonné, mais les visiteurs étaient tellement rares que cela lui laissait au moins l’occasion d’éviter les autres loques qui lui obéissaient.
En plus, l’uniforme d’un officier de communication n’a pas l’effet escompté sur les femmes. Quand je pense, à cet enfoiré de Somos et son uniforme noir de stormtrooper… Il n’y a aucune justice.
Kayn Somos était un sadique, mais un sadique efficace. Toujours parmi les soldats les plus actifs, il ne lui avait pas été difficile d’être affecté en tant que lieutenant d’une compagnie de stormtroopers. Pelton, quant à lui, était maigre comme un clou et pas particulièrement musclé et il avait fortement regretté cet état de fait lorsque cela l’avait mené aux transmissions sur la capitale. Cependant, être positionné ici avait ses avantages. On entendait toutes sortes de discussions lorsqu’on était placé en permanence à côté d’un holocom. Il y avait les habituels échanges inintéressants, d’un soldat qui transmettait des nouvelles larmoyantes à sa famille ou d’un officier supérieur qui effectuait une commande de nourriture immonde pour ses bleus. Pourtant, il arrivait quelques fois qu’une information d’importance filtra, lui donnant quelques ficelles supplémentaires à tirer. Il avait fini par en accumuler quelques-unes qu’il n’attendait que de pouvoir utiliser. Récemment, celles-ci s’étaient même révélée de plus en plus fascinantes. Partout dans la galaxie, on signalait des actes terroristes à l’encontre de l’Empire. Ils avaient tout d’abord été mis sur les comptes des divers cartels et organisations criminelles fourmillants tels une peste jusque dans la Bordure Extérieure.
Vermine grouillante et puante.
Il haïssait ces ordures qui avaient fait le choix de ne vivre que pour eux-mêmes et pour l’argent. Ils n’avaient d’autre cause que la leur et refusaient de se conformer à un système qui ne pourrait qu’amener à plus de stabilité. Ils étaient des cafards voulant s’attaquer à un fruit gorgé de sucre et il rêvait de les écraser. Toutefois, ils ne semblaient plus être les seuls, car d’autres groupes avaient émergé. Pelton avait beau mépriser les membres de ces organisations de meurtriers et de mercenaires, il leur accordait le mérite d’avoir été capables de s’entretuer par eux-mêmes. En revanche, les nouveaux rapports multipliant des attaques directes contre l’Empire l’inquiétaient beaucoup plus. Les assauts, toujours menées par des gangs ou de petites escouades, étaient anodines au début, puis elles avaient gagné en intensité. Il n’en avait pas encore discuté avec sa hiérarchie. Il connaissait son supérieur, un bureaucrate installé bien trop confortablement à son bureau, il se serait moqué de lui et l’aurait renvoyé avec une nouvelle mission encore plus humiliante que la précédente. En conséquence, il attendait, rassemblait des preuves et montait un rapport étoffé. Il tenait quelque chose, il en était persuadé. Ces assauts étaient trop bien coordonnés et trop identiques pour n’être que de simples assauts de divers cartels. Il avait même découvert un certain pattern dans le cryptage de certaines communications, trop brèves pour être décodées. Quelqu’un, un individu ou un groupe, était derrière tout cela et il pourrait bientôt le prouver.
Et ce jour-là, j’en aurai fini de toutes ces foutaises, de cette attente inutile.
Il entendait toujours les cris de la foule, le pas régulier des premiers cortèges qui avaient débuté il y a peu. Bientôt, il les rejoindrait. Il en était sûr et, ce jour-là, il réaliserait ses désirs. Il servirait son Empire avec autre chose qu’un holocom et un datapad. Il verrait d’autres planètes que le Centre Impérial. Néanmoins, il grimaça. Ses yeux venaient de le rappeler à la réalité et son travail ingrat. Au loin, un officier en uniforme noir escorté par trois soldats de choc. Visiblement, l’homme, qui avait une stature relativement fine, était important ou pensait l’être étant donné le nombre de stormtroopers qui l’accompagnaient. Il se demanda alors s’il s’agissait d’une bonne nouvelle pour lui.
Je parie qu’ils sont là pour une inspection surprise… Encore… Quelle vie excitante…
Le quator continua son inexorable marche dans sa direction, prêt à animer légèrement sa journée d’inutiles procédures, puis il distingua plus en détails l’officier qui les menait. Enfin, l’officière, car il s’agissait d’une femme. De corpulence assez mince, elle se mouvait avec cette rigueur impériale qui caractérisait la plupart des gradés de l’armée. L’uniforme n’épousait pas particulièrement ses formes aussi ne pouvait-il que se limiter à quelques détails comme sa taille, un peu plus petite que la moyenne ou sa démarche qui trahissait légèrement ses origines. Elle venait très certainement de l’un des mondes du Noyau. Plus elle se rapprochait, plus il pouvait voir la finesse de ses traits, son teint pâle et ses lèvres légèrement rosées. Deux yeux de la couleur des émeraudes brillaient du reflet de la lumière du jour et il devinait des cheveux d’un blond très clair dissimulés sous une casquette noire. Elle faisait partie de ces beautés froides qu’il aimait observer de loin dans la marine, mais qu’il ne pouvait atteindre et il se surprit à faire légèrement descendre son regard, jusqu’au col de son uniforme, puis ses galons et une décharge d’adrénaline le frappa comme un impact de blaster en plein sternum.
— Major ! signala-t-il en se mettant au garde-à-vous.
Sous le coup de la surprise, il avait salué bien trop tôt et espérait qu’elle n’interpréterait pas sa réaction de manière trop pointue.
Espèce d’imbécile !
La gradée arriva enfin à sa hauteur et les trois stormtroopers qui la suivaient s’arrêtèrent d’un coup dans un claquement de bottes moins synchronisé que ceux auxquels on les entrainait régulièrement à l’Académie, mais il n’oserait pas leur faire la remarque. Il déglutit très péniblement, continuant de prier pour qu’il n’ait pas été pris en train de la dévisager.
— Major, répéta-t-il.
La femme officier maintenait une posture extrêmement droite, presque trop. Elle avait beau être plus petite que lui, elle lui donnait l’impression de le regarder de haut. Ses yeux d’un vert sombre le toisèrent de la tête aux pieds. Elle avait cette expression arrogante et hautaine de ces militaires appartenant à une famille noble des mondes centraux. Il n’avait aucun doute là-dessus, car il détestait ce genre de personnage qui pensait que tout leur appartenait de par leur naissance. Il avait beau la trouver séduisante, il ne pouvait s’empêcher de la détester. Elle dont le regard venait de s’arrêter sur son grade.
— Lieutenant, annonça-t-elle d’un ton désintéressé. J’ai été chargé d’inspecter la sécurité de votre centre.
Lorin se retint de lever les yeux au ciel. Il avait vu juste. En un sens, il était particulièrement fier de sa capacité à détecter les inspections surprises. Toutefois, vu le nombre de visiteurs qu’il recevait chaque semaine, cela devenait de moins en moins compliqué de voir juste. Il ne soupira pas lorsqu’il s’apprêta à débiter le même discours qu’il avait l’habitude de faire à chaque fois que l’un de ses supérieurs débarquait à l’improviste.
— J’ai besoin de votre ordre de mission et de votre autorisation, major.
La blonde se raidit. Il l’avait vexée. Il les vexait toujours lorsqu’il leur montrait qu’ils n’avaient pas le pouvoir absolu, mais la situation se résolvait toujours de la même façon.
Il tend une main en direction de l’un de ses larbins et me file ce que j’ai demandé en reniflant avec dédain. C’est toujours la même rengaine.
Pourtant, cette fois-ci, elle se contenta de le fixer intensément. Cette réaction n’était pas habituelle et il eut un léger doute, qu’il restreignit immédiatement et se contenta de lui retourner son regard en campant sur ses positions. Ce fut une erreur. Les deux iris vertes semblèrent s’enflammer d’une lueur intense et il ne put s’empêcher d’avoir un mouvement de recul. La femme s’approcha et il réalisa qu’elle avait l’air beaucoup plus jeune que son grade ne le laissait penser. Elle paraissait avoir la vingtaine à peine entamée.
— Un ordre de mission ?
Lorin commença à comprendre qu’il allait découvrir à ses dépens ce qui expliquait le statut élevé de cette jeune femme. L’intonation dans la voix de la major était cassante, presque glaçante.
— Une autorisation ? Vous désireriez également que je revienne demain et en prenant rendez-vous ?
L’Impérial se râcla la gorge.
— Madame, c’est la procédure.
— Oh, je vois, siffla-t-elle. J’ai l’impression que vous essayez de m’expliquer mon travail, lieutenant.
Elle avait particulièrement appuyé le dernier mot en épelant clairement chaque syllabe. Elle se faisait un malin plaisir à lui rappeler son infériorité et il exécrait cela.
— Non, madame, annonça-t-il d’une voix plus faible qu’il n’en avait l’intention. Cependant, vous n’êtes pas sans savoir que c’est la procédure.
Elle le foudroya du regard, mais il tint bon. Il avait des ordres et il les respecterait.
— Vous savez quel jour nous sommes, pourtant, grinça-t-elle. Vous croyez vraiment que j’ai envie de perdre mon temps ?
Il hésita un instant, puis décida qu’il avait sûrement atteint un point de non-retour. Il se redressa, planta ses yeux dans le regard froid de la major et inspira.
— Raison de plus, madame. La sécurité se doit d’être impeccable afin de préserver l’Empire de toute menace extérieure.
Elle ne le lâcha pas et il tenta de se persuader qu’il ne venait pas de se mettre un officier supérieur à dos. Néanmoins, il faisait son devoir. Il en était convaincu, du moins l’espérait-il. C’est alors qu’un faible sourire se dessina sur le visage de la femme en uniforme noir. Un peu déstabilisé, il ne put retenir un léger froncement de sourcils.
— Félicitations, lieutenant, déclara l’autre. C’est de soldats droits et compétents comme vous dont notre Empire a besoin.
C’était un test ? Et je l’ai passé ?
La major fit signe à l’un de ses hommes et un petit droïde ID8 se détacha du dos de l’un de ses hommes en armure blanche. Il se connecta au terminal et un fichier s’ouvrit. Il le parcourut et s’attarda un court instant sur l’ordre mission qu’il venait de lui transmettre.
— Je pense que je pourrai même transmettre votre rigueur à votre supérieur, ajouta l’Impériale aux cheveux blonds. Un officier comme vous ne devrait pas rester dans un simple poste de communications.
Malgré lui, il sourit. Elle avait raison. Il méritait mieux et un mot de la part d’un major stormtrooper quant à son sang-froid lors du Jour de l’Empire ne pourrait qu’apparaître favorablement dans son dossier. Il ferma le fichier et dévoila son expression la plus accueillante à sa supérieure.
— Tout est en règle, major. Je peux vous assurer que votre visite se passera de la meilleure manière qui soit et que vous trouverez notre station plus que performante.
Il ouvrit une fréquence de communication auprès de l’un de ses subordonnés. Une frêle voix lui répondit et il donna ses propres instructions :
— Caporal Brelin, je vous charge de présenter notre poste à l’équipe d’inspection. Vous répondrez à toute demande de la part de leur officier supérieur, évidemment.
Le sous-officier acquiesça et Lorin mit fin à la communication. Il déverrouilla l’accès à la station, avant de faire signe à l’escouade. La major et ses stormtroopers le saluèrent et passèrent la porte afin d’effectuer leur mission, puis celle-ci se referma dans un claquement sourd. Au loin, les bruits de la parade des forces impériales avaient redoublé. Pendant que d’autres ne pensaient qu’à célébrer, Lorin Pelton effectuait son devoir auprès de son Empire. Il était responsable d’une station de communications au cœur de la plus grande puissance que cette galaxie connaissait. Pourtant, il s’appuya sur son bureau en soupirant. Il n’y avait pas d’ennemi de l’Empire ici et cette journée allait, une fois encore, se résumer à attendre la fin d’un contrôle inopinément régulier et espérer que la responsable vante bel et bien ses louanges au haut commandement. Il réactiva son poste de contrôle et ouvrit un fichier sur lequel il travaillait depuis des mois. Il était temps de travailler sur ces communications qu’il surveillait depuis quelques temps. Une nouvelle communication, dont le cryptage caractéristique ressemblait fortement à celui qu’il suivait de près, venait de s’ajouter. Plus intéressant encore, elle provenait du système de Toydaria.
Ainsi, cette racaille agirait maintenant même au cœur de l’Empire.
Modifié en dernier par Mandoad le Dim 29 Sep 2019 - 17:30, modifié 1 fois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Dim 29 Sep 2019 - 15:19   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Tout d’abord, désolé du très très gros retard dans ma lecture de ta fic. J’ai eu quelques problèmes personnels et puis j’ai eu de moins en moins de temps. Mais maintenant, ça va mieux ! Donc, je reprends la lecture des aventures de Jaden ! Bonne nouvelle, n’est-ce pas !

Donc, lorsque j’avais laissé nos deux héros, Jaden avait une idée – je serais tenté de dire « lumineuse » mais je me retiendrai – pour échapper à leurs poursuivants et obtenir un vaisseau. Et je peux dire que je ne m’attendais pas à ça !! Pas du tout !! XD

Tout d’abord, tu nous places dans les pensées de Wej, petite frappe de l’Aube Écarlate qui rêve d’aventure, de pillages, et d’action ! Et bien, il va en avoir dans la suite du chapitre, mais je doute qu’il ait aimé ça ! lol Très vite, je me suis pris d’affection pour ce paumé alors que j’aurai dû le mépriser. Mais non, je l’ai bien aimé. Et j’avoue avoir cru jusqu’au bout qu’il allait s’en sortir… Mais – et c’est là la grande force de ton histoire – Jaden est un véritable vaurien.

J’ai été grandement surpris par l’idée de Jaden pour s’échapper de ce nid de Gundark dans lequel il s’était fourré lui et la petit Togruta. Et j’avoue que j’ai adoré son plan ! Même si c’était hasardeux et pure folie de sa part ! lol

J’ai beaucoup aimé également l’usage des Mastiffs Phalone et ta description des créatures est vraiment topissime ! D’ailleurs, ton style est vraiment très abouti. Très fluide, bien écrit, plaisant, avec le vocabulaire varié et adéquat. Vraiment je te félicite ! Tu as un don !

J’ai malgré tout remarqué quelques fautes d’inattention. Mais rien de bien grave ! Une simple relecture te permettra de toutes les éliminer !

Concernant l’histoire, elle est très, mais alors très, passionnante. Tu arrives à rendre tes personnages attachants qu’ils soient dans un camp ou dans l’autre. Là aussi, tu as fait fort !

Bref, c’est probablement l’une des meilleurs fics que j’ai eu le plaisir de lire. C’est un délice !

Voilà ! Je te dis « à très bientôt » pour le chapitre 4 (oui, j’ai énormément de retard ! ^^).
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Dim 29 Sep 2019 - 16:36   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

Ah mais je crois qu'un petit imp pourrait avoir une promotion finalement! J'ai cru qu'elle allait le sabrelaseriser ou lui broyer la nuque sans autre forme de procès :roll: ... quel dommage :transpire: .

Bref la suite :oui: !

Den; en retard, comment ça en retard :pfff: ? Attends, ne bouge pas, j'envoie Dark Talon te stimuler un peu avec son fouet :diable: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1615
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Dim 29 Sep 2019 - 17:04   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

mat-vador a écrit:Den; en retard, comment ça en retard ? Attends, ne bouge pas, j'envoie Dark Talon te stimuler un peu avec son fouet !


Qu'elle vienne donc! Je l'attends avec Shaak Ti! :paf:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Mandoad » Dim 29 Sep 2019 - 17:29   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hey! Content de revoir par là et j'espère que tout va bien pour toi maintenant, Den! C'est un plaisir de voir quelqu'un se replonger dans la lecture de ce tome écrit il y a maintenant quelques temps.

Den a écrit:Tout d’abord, tu nous places dans les pensées de Wej, petite frappe de l’Aube Écarlate qui rêve d’aventure, de pillages, et d’action ! Et bien, il va en avoir dans la suite du chapitre, mais je doute qu’il ait aimé ça ! lol Très vite, je me suis pris d’affection pour ce paumé alors que j’aurai dû le mépriser. Mais non, je l’ai bien aimé. Et j’avoue avoir cru jusqu’au bout qu’il allait s’en sortir…

Effectivement, c'était le but de le rendre assez sympathique, mais comme tu le dis Jaden n'est pas un personnage tout blanc et j'espère que tu apprécieras d'en apprendre plus sur lui par la suite. :)

Den a écrit:J’ai été grandement surpris par l’idée de Jaden pour s’échapper de ce nid de Gundark dans lequel il s’était fourré lui et la petit Togruta. Et j’avoue que j’ai adoré son plan ! Même si c’était hasardeux et pure folie de sa part ! lol

Tu viens de bien décrire le personnage avec la dernière phrase, j'avoue. :D

Den a écrit:Concernant l’histoire, elle est très, mais alors très, passionnante. Tu arrives à rendre tes personnages attachants qu’ils soient dans un camp ou dans l’autre. Là aussi, tu as fait fort !

Tu m'as fait relire le chapitre et... Ah ouais, effectivement y a certains mots où ça remarque. Faudra que je me refasses une petite relecture de correction à l'occasion.

Den a écrit:Bref, c’est probablement l’une des meilleurs fics que j’ai eu le plaisir de lire. C’est un délice !

Merci. Le compliment me va droit à coeur et j'espère que tu seras tout autant emballé par la suite. :jap:

Et on a aussi un mat, plus rapide à lire ma fic' que je ne suis pour lire la sienne ! :lol:
Merci pour le retour. D'ailleurs:
mat-vador a écrit:Ah mais je crois qu'un petit imp pourrait avoir une promotion finalement! J'ai cru qu'elle allait le sabrelaseriser ou lui broyer la nuque sans autre forme de procès ... quel dommage .

Ne t'inquiète pas, cette major impériale aux cheveux blonds, accompagnée des 3 stormtroopers et d'un petit droïde, n'auraient pas pu le sabrelaseriser. :siffle:

Allez a+
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Dim 29 Sep 2019 - 17:42   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Den a écrit:
mat-vador a écrit:Den; en retard, comment ça en retard ? Attends, ne bouge pas, j'envoie Dark Talon te stimuler un peu avec son fouet !


Qu'elle vienne donc! Je l'attends avec Shaak Ti! :paf:


Tu l'auras voulu! Prépare-toi au châtiment :x :diable: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1615
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Dim 29 Sep 2019 - 18:37   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Mandoad a écrit:Hey! Content de revoir par là et j'espère que tout va bien pour toi maintenant, Den! C'est un plaisir de voir quelqu'un se replonger dans la lecture de ce tome écrit il y a maintenant quelques temps.


Oui, maintenant, tout va bien! Je te remercie.

Mais c'est un plaisir de replonger dans la lecture d'une fic aussi prometteuse! ;)

Mandoad a écrit:Effectivement, c'était le but de le rendre assez sympathique, mais comme tu le dis Jaden n'est pas un personnage tout blanc et j'espère que tu apprécieras d'en apprendre plus sur lui par la suite.


Je suis déjà un grand fan de Jaden (surtout après le chapitre 4 que je viens de terminer^^). Nul doute qu'il a un passé chargé. En tout cas, moi qui apprécie les personnages "gris", je suis entièrement satisfait!

Mandoad a écrit:Tu m'as fait relire le chapitre et... Ah ouais, effectivement y a certains mots où ça remarque. Faudra que je me refasses une petite relecture de correction à l'occasion.


Je suis ravi d'avoir pu t'être utile! Mais rassure-toi, je n'ai rien relevé dans le chapitre 4, il me semble. ;)

Mandoad a écrit:Merci. Le compliment me va droit à coeur et j'espère que tu seras tout autant emballé par la suite.


Je pense que tu seras fixé avec la critique du chapitre 4 qui suit dans ce post! ;)

mat-vador a écrit:Tu l'auras voulu! Prépare-toi au châtiment !


Yeah! J'ai hâte!!! :paf: :x :lol:

Et maintenant, la critique du chapitre 4:

Bon… Ben, je n’ai pas pu résister et j’ai lu le chapitre 4 aujourd’hui.^^ C’est une bonne nouvelle pour toi, car j’ai adoré !

Tout d’abord, on a droit à un peu de psychologie avec Jaden qui a quelques remords mais qui sait qu’il ne peut faire confiance à personne (ou presque), surtout pas à un membre de l’Aube Écarlate. Ca renforce le côté un peu gentil-vaurien mais tout en donnant une profondeur au personnage de Jaden. Bref, j’adore ce personnage !

Ensuite, on découvre le Cargo YT-2400, et là, c’est la claque ! Il est magnifique ! Très bien décrit, on ne peine pas à se l’imaginer. On sent que tu as fait de nombreuses recherches pour le rendre plus réel à nos yeux de fans.

Puis, je tiens à souligner que j’adore la relation qu’entretiennent Liana et Jaden. Ce petit côté « je te lance des piques » et « je plaisante même quand la situation semble désespérée », j’adore ça. On les sent réellement complice, un peu comme Han et Chewbacca en fait !

Sinon, ben, il y a la fin de ce chapitre tellement cruelle pour moi qui ne pourrait lire la suite que demain ou après-demain !! lol

Je tiens d’ailleurs à te féliciter, une fois de plus, pour ton intrigue et la façon dont les choses se déroulent dans ton histoire ! Tu évites avec brio les pièges de la fan-fiction « facile » et mène ta barque sans accrocs !

Donc, encore un chapitre qui m’a plu ! J’ai vraiment hâte de lire la suite qui promet d’être énorme !

Au fait, tu as prévu combien de tome pour cette histoire ? Je crois que tu en es déjà au second (et qu’un tome annexe en collaboration avec LL-8 est en cours d’écriture).

A la prochaine, camarade! ;)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar L2-D2 » Dim 29 Sep 2019 - 19:36   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 21 lu !

Un excellent Chapitre avec un personnage inédit parfaitement caractérisé en une poignée de lignes ! C'est marrant, ce Chapitre m'a fait penser à l'un des premiers Chapitres du tome 1 où, un peu de la même façon, on suivait un Impérial "basique" au spatioport où était stocké le Rebelle Rouge... un Impérial qui, si mes souvenirs sont bons, connaissait un destin pour le moins funeste ! :transpire:

En tout cas, Dina fait une parfaite officier Impérial... et elle s'est bien sortie face à l'attitude un peu trop zélé de ce petit fonctionnaire ! :oui:

Vivement la suite ! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5489
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Dim 29 Sep 2019 - 20:00   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hé ben, tu fais plaisir Den :D

Den a écrit:Ensuite, on découvre le Cargo YT-2400, et là, c’est la claque ! Il est magnifique ! Très bien décrit, on ne peine pas à se l’imaginer. On sent que tu as fait de nombreuses recherches pour le rendre plus réel à nos yeux de fans.

Et tu as totalement raison, j'avais un plan de l'intérieur et la miniature du jeu de figurines X-Wing sous les yeux. :wink:

Den a écrit:Au fait, tu as prévu combien de tome pour cette histoire ? Je crois que tu en es déjà au second (et qu’un tome annexe en collaboration avec LL-8 est en cours d’écriture).

Alors effectivement, j'ai un deuxième tome (qui sera plus long) en cours d'écriture/publication et c'est éventuellement possible que j'aie un autre truc dans les cartons, vu que je me suis vraiment pris au jeu. :siffle:
Et on a aussi notre collab' avec LL-8 sous la forme d'une short-story d'une quinzaine de chapitres sur deux de nos personnages (Elle peut se lire sans connaître "Vauriens" ou ses "Chroniques d'une Rebelle", mais on y fait quelques allusions).

En tout cas merci pour ton double-retour, c'est ce genre de commentaires qui fait que j'ai encore plus de plaisir à écrire régulièrement :cute:

Eh merci aussi L2, toujours fidèle au poste :jap:

L2-D2 a écrit:C'est marrant, ce Chapitre m'a fait penser à l'un des premiers Chapitres du tome 1 où, un peu de la même façon, on suivait un Impérial "basique" au spatioport où était stocké le Rebelle Rouge... un Impérial qui, si mes souvenirs sont bons, connaissait un destin pour le moins funeste !

Exactement, le fameux Wej Daran, membre de l'Aube Écarlate, que Den a eu le plaisir de découvrir aujourd'hui. J'aime bien prendre un personnage extérieur pour décrire certaines scènes avec mes vauriens.

L2-D2 a écrit:En tout cas, Dina fait une parfaite officier Impérial... et elle s'est bien sortie face à l'attitude un peu trop zélé de ce petit fonctionnaire !

Faut dire qu'avec son ancien rôle, aller taper sur les petits gratte-papiers ça elle doit connaître :wink:

À la semaine pro' !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Dim 29 Sep 2019 - 20:06   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Mandoad a écrit:Hé ben, tu fais plaisir Den


J'en suis ravi!^^

Ta fic me motive! :D

Mandoad a écrit:Et tu as totalement raison, j'avais un plan de l'intérieur et la miniature du jeu de figurines X-Wing sous les yeux.


Ah!! Je comprends mieux, maintenant!

Mandoad a écrit:Alors effectivement, j'ai un deuxième tome (qui sera plus long) en cours d'écriture/publication et c'est éventuellement possible que j'aie un autre truc dans les cartons, vu que je me suis vraiment pris au jeu.


Un autre truc dans les cartons? On peut en savoir plus?? Peut-être via MP? Toujours concernant Jaden ou un truc totalement différent?

Je suis ravi que tu te sois pris au jeu car, tu écris vraiment bien et tes histoires sont vraiment cool!

Mandoad a écrit:Et on a aussi notre collab' avec LL-8 sous la forme d'une short-story d'une quinzaine de chapitres sur deux de nos personnages (Elle peut se lire sans connaître "Vauriens" ou ses "Chroniques d'une Rebelle", mais on y fait quelques allusions).


Ah! J'irai lire tout cela aussi alors! :)

Mandoad a écrit:En tout cas merci pour ton double-retour, c'est ce genre de commentaires qui fait que j'ai encore plus de plaisir à écrire régulièrement


J'en suis ravi! Car, comme je l'ai déjà dit, tu es vraiment doué!

A bientôt! ;)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Mandoad » Dim 29 Sep 2019 - 20:28   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Den a écrit:Un autre truc dans les cartons? On peut en savoir plus?? Peut-être via MP? Toujours concernant Jaden ou un truc totalement différent?


Oh ça je peux le mentionner ici. C'est pas un projet top secret (et LL-8 est déjà au courant). Disons que j'aime pas trop me contenter de duologie. Trilogie, ça va mieux à l'univers Star Wars. :wink:
Mais y a le temps pour ça, parce que le tome 2 va me prendre encore quelques mois.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Dim 29 Sep 2019 - 21:35   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Ah! J'aime le mot "trilogie"!! Surtout quand ça parle de SW! :wink:

Bien entendu, un pas à la fois! :D

En tout cas, je te souhaite une bonne continuation dans très projet et me réjouis d'avance à l'idée de tous ce que je vais avoir à lire! ;)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Den » Lun 30 Sep 2019 - 15:17   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Eh ben! Ce chapitre 5 était encore très réussi!

J'avoue que, tout d'abord, j'ai pensé que Zoomer était un petit alien, puis, quand j'ai compris que c'était un droïde, je me suis dit que tu avais bien joué ton coup! :sournois: En parlant de Zoomer, je l'apprécie déjà beaucoup! Je sens qu'il va être très drôle et très touchant de par sa personnalité et son caractère. D'ailleurs, je suis sûr que sa relation avec Jaden sera tendue et amusante tandis que celle entre le petit droïde et Liana sera plus touchante! Oui, ils vont former un petit groupe bien comme il faut! :)

Et puis, bien entendu, on a droit à une fin de chapitre explosive avec une courte (mais intense) bataille spatiale! J'étais sûr que Zoomer allait aider nos héros a vaincre le chasseur Tie, cela dit! :o

C'était encore un très très bon chapitre qui m'a beaucoup amusé! Je suis un futur fan de Zoomer et j'apprends petit-à-petit a connaître Jaden et Liana! Que du bon donc! Vivement que je puisse lire la suite! :wink:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Mandoad » Mer 02 Oct 2019 - 18:31   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Merci du retour Den. Tu as donc découvert Zoomer (je l'aime ce petit droïde :oui: ).

Den a écrit:En parlant de Zoomer, je l'apprécie déjà beaucoup! Je sens qu'il va être très drôle et très touchant de par sa personnalité et son caractère. D'ailleurs, je suis sûr que sa relation avec Jaden sera tendue et amusante tandis que celle entre le petit droïde et Liana sera plus touchante! Oui, ils vont former un petit groupe bien comme il faut!

Et content que tu l'apprécies. Effectivement, ses interactions ne seront pas les mêmes avec tous les personnages. :D

Den a écrit:Et puis, bien entendu, on a droit à une fin de chapitre explosive avec une courte (mais intense) bataille spatiale! J'étais sûr que Zoomer allait aider nos héros a vaincre le chasseur Tie, cela dit!

Eh ben, mieux valait aider les autres que de finir désintégrer. Même si... Non, je te laisse découvrir la suite :wink:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Jeu 03 Oct 2019 - 18:52   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Mandoad a écrit:u as donc découvert Zoomer (je l'aime ce petit droïde ).


J'avoue que, moi aussi, je l'aime bien! Il est amusant! :wink:

Mandoad a écrit:Eh ben, mieux valait aider les autres que de finir désintégrer. Même si... Non, je te laisse découvrir la suite


Ah!! Un petit teaser!! :P

J'ai hâte d'être ce weekend pour pouvoir lire la suite , je sens que ça va être explosif! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Mandoad » Ven 04 Oct 2019 - 14:17   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Bien bien bien, je crois qu'il est temps de vous proposer le 22e chapitre de cette fan-fic'. Pour celui-ci, j'ai décidé de m'amuser à me mettre dans la tête d'un personnage qui me fait l'effet Zoomer (à comprendre: un faire-valoir sur lequel j'aime bien plus écrire que prévu). Je vous laisse donc découvrir cette nouvelle partie !

Chapitre 22 : Fonctions biologiques et sarcasmes


8BBY
Coruscant, Système de Coruscant


Excitante. Il s’agissait définitivement du mot figurant dans les dictionnaires variés qu’il avait mis en mémoire qui illustrait le mieux la situation dans laquelle il se trouvait actuellement. 2-EV, que son maître avait affectueusement – du moins, espérait-il qu’il s’agissait d’affection – surnommé Deevee, était tout bonnement enthousiaste vis-à-vis du fait de s’être vu confier un rôle dans cette importante mission. Il avait d’ailleurs été la pièce maîtresse de leur infiltration quelques instants plus tôt, lorsqu’un officier impérial qu’il avait trouvé assez poli avait décidé de faire un peu de zèle. Dina, la petite humaine aux cheveux blonds et aux jolis yeux, avait été très douée pour imiter une impériale moins sympathique. Néanmoins, elle n’avait alors pas d’ordre de mission valide afin de leur permettre d’entrer sans le moindre problème. Jaden, l’humain qui croyait qu’il s’appelait Tic-Tac, lui avait d’ailleurs indirectement appris une nouvelle insulte en huttese sur la fréquence privée du groupe en le réalisant. Les trois mercenaires déguisés en stormtroopers avaient d’ailleurs été sur le point de tirer dans les tas pour rentrer, mais le petit droïde n’aimait pas la violence. Toute le monde s’était détendu lorsqu’il leur avait annoncé qu’il pouvait bricoler un faux document suffisamment résistant pour tromper un œil non-attentif. Dina avait très bien réussi à distraire le lieutenant de l’Empire en le flattant. Celui-ci n’y avait vu que du feu et ils avaient pu rentrer. Neeva – la Mirialan aux tatouages – l’avait même félicité ce qui avait grandement contribué à sa bonne humeur.
Mais pas Jaden. J’aimerai bien qu’il me félicite aussi.
— Vous n’avez pas l’air très joyeux, monsieur Jaden, pépia-t-il.
Toujours accroché au dos du contrebandier, le droïde enregistrait chacun des pas de son transport de fortune. Sa vue était limitée, ainsi positionné. Il pouvait voir Neeva Kix et Ryl Vant – celle qui portait très souvent un casque – un peu en retrait. Elles marchaient d’un pas déterminé. Dina, il ne la voyait pas. Il l’entendait simplement acquiescer brièvement aux commentaires et aux instructions du caporal – un peu bête – Brelin. Jaden, lui, suivait sa démarche. Il mit un instant à répondre au commentaire du 2-EV et, lorsqu’il le fit, ce fut d’une voix peu chaleureuse :
— C’est sans doute parce que j’ai passé tout le trajet avec ta voix insupportable dans mon casque, depuis que tu as découvert qu’on pouvait avoir une conversation privée rien que les deux.
Effectivement, il n’avait pas fallu beaucoup de temps à Deevee pour s’en rendre compte. Il y avait vu une occasion unique d’en apprendre plus sur l’ancien ami de son maître.
— Nous n’avons pas eu le temps de parler sur votre vaisseau, se défendit-il. Vous deviez toujours compter le nombre de lueurs bleues sur le tableau de bord ou dans la salle des machines ou encore dans vos quartiers.
Maintenant que le petit assistant mécanique y pensait, cela faisait beaucoup de lumières de couleur bleue dans un seul vaisseau. Il ne se rappelait d’ailleurs pas en avoir vu autant que ça.
L’obsession de cet humain pour les éclairages bleutés est tout de même étrange.
— Mais j’ai vérifié maintenant, continua-t-il. Il n’y avait pas d’illuminations colorées à observer sur notre trajet. D’ailleurs est-ce que vous pourriez m’expliquer la signification de sheb ?
L’autre soupira. Il le faisait souvent lorsqu’il lui parlait. Le petit droïde avait réussi à interpréter cela comme une marque d’exaspération de la part de celui dont il voulait devenir l’ami. En conséquence, il décida qu’il devrait peut-être se faire un peu plus silencieux. Après tout, ils étaient en mission d’infiltration et il ne devait pas déconcentrer les autres membres de l’équipe. Il ne connaissait pas trop Neeva Kix, mais il ne la trouvait pas particulièrement charmante à son égard depuis qu’il lui avait fait un commentaire sur ses mèches bleutées. Il avait pourtant pensé faire un compliment en lui disant que la couleur lui avait rappelé celle tout à fait particulière d’un Ortolien ayant attrapé la fièvre de Cathor. Il ne comprenait définitivement pas les humanoïdes humains ou proches-humains. Il avait donc décidé de ne pas lui parler de peur de l’énerver une nouvelle fois. Il tourna ensuite ses photorécepteurs vers Ryl Vant. Elle était encore moins loquace que Jaden. Ne possédant qu’un simple chasseur de tête de modèle Z-95, elle avait passé du temps à bord du Croc de Rancor. Sans doute Seshek avait-il apprécié la tendance silencieuse de cette équipière aux courts cheveux bruns, mais bien coiffés. Au contraire, cela stressait le 2-EV qui n’aimait pas particulièrement vivre dans le silence. Il avait mis du temps à pousser Seshek à prononcer des phrases de plus de quatre syllabes et la situation, bien que peu basée sur d’intenses discussions philosophiques, lui convenait. Ryl, en revanche, il n’avait pas réussi à lui tirer plus de quelques mots. Il n’y avait que Dina qui avait vraiment l’air d’être plaisante dans ce petit groupe. Malheureusement, il s’agissait aussi de la seule qui ne portait pas un casque et il ne pouvait donc pas discrètement communiquer avec elle. Une série de données d’amusement se propagea dans ses circuits en se rappelant d’un détail qu’il avait d’ailleur pu remarquer plus tôt à son sujet.
— Vous éprouvez des pulsions d’ordre hormonale lorsque vous interagissez avec madame Dina.
Il entendit un bref son étouffé venant du système com de Jaden, à peu près au même moment que celui-ci ratait l’un de ses pas réguliers à l’impériale, ce qui eut pour effet de le faire légèrement percuter la jeune femme devant lui. Celle-ci se retourna avec une parfaite imitation d’un air autoritaire et agacé.
— On ne vous apprend pas à marcher à l’académie, soldat ?!
Le petit droïde put analyser un certain embarras non-feint dans la voix du jeune contrebandier, qui se tenait extrêmement droit à présent.
— Non, major. J’ai juste…perdu l’équilibre un instant. Un bourdonnement désagréable dans le casque.
Dina eut un reniflement dédaigneux. Décidément, Deevee admirait ses talents d’actrices. Peut-être pourrait-elle l’aider à perfectionner sa palette émotionnelle un peu plus tard. À cette pensée, il s’en réjouissait d’avance.
— Un coup comme celui-là a tendance à me donner une forte envie de m’adosser violemment contre un mur, Tic-Tac.
— Mais cela risquerait de m’endommager et vous avez besoin de moi pour vous orienter, signala l’être mécanique dans une petite plainte effrayée avant de se rappeler de la description de son maître quant à son ancien partenaire. Oh ! Vous avez fait ce qu’on appelle du sarcasme.
Jaden grogna une phrase dont il ne discerna que quelques vagues mots, malgré leur fréquence privée, puis le groupe s’arrêta. Dina était en grande conversation avec le caporal impérial et celui-ci semblait surpris par la tournure de leur échange.
— Major, je vous assure qu’il n’y a pas grand-chose à aller voir de ce côté-là. Il ne s’agit que de la zone où nous entreposons nos ordures.
Oh, il parle de la zone la plus proche des anciens souterrains du quartier !
— Si ce secteur est aussi bien entretenu que le reste de la station, vous n’avez pas à vous en faire, caporal, répliqua la jeune femme blonde. Je tiens à effectuer ma tâche jusqu’au bout.
Brelin sembla réfléchit un court instant, mais aucun des trois faux stormtrooper ne sembla prêt à esquisser le moindre mouvement. Ils savaient que le sous-officier finirait par se plier à l’ordre reçu. Il était inutile de se dévoiler trop tôt. Ce fut d’ailleurs ce qu’il fit sans surprise avant de faire entrer le reste de l’équipe dans une petite pièce en forme de tube. Lorsque Jaden Dawnwalker pivota, Deevee, toujours accroché à son dos eut un bref aperçu de Dina dans son uniforme noir. Malgré son air grave, il la trouvait toujours autant agréable.
— Pour être honnête, je vous comprends. Selon les standards de votre espèce, elle est tout à fait dans la catégorie des individus séduisants, même si je pourrais au moins citer quatre imperfections physiques notables.
Le contrebandier et son paquet parlant furent les derniers à pénétrer dans l’habitacle et la porte coulissa derrière eux dans ans un sifflement lui éraflant légèrement la peinture.
— Oh non, vous n’aviez pas assez avancé, monsieur, signala-t-il inquiet à son transport en armure.
— Quel dommage, se contenta de siffler l’autre.
— Oh ! Encore un sarcasme ! Je commence à comprendre le concept.
L’Alderaanien ne répondit pas et la porte du turbolift coulissa une nouvelle fois. Ils en émergèrent pour se retrouver dans une pièce sommairement éclairée et bien plus dépourvue d’appareils électroniques que le reste de la station. Ils étaient arrivés à destination et le petit droïde assistant pouvait déjà repérer le mur qu’ils devraient traverser.
— Tic-Tac ? demanda Jaden.
— On y est les gars ! répondit-il avec un profond enthousiasme.
À peine avait-il prononcé ces mots, que Ryl Vant dégainait son E-11 pour le pointer sur le caporal Brelin. Un halo bleuté en émergea et frappa de plein fouet l’Impérial qui n’avait pas eu le temps de réaliser ce qu’il se passait. Abandonnant son personnage, Dina poussa un petit cri de surprise alors que l’humain s’effondrait mollement sur le sol poussiéreux de la pièce.
— Rayon paralysant, hein, déclara Kix. Je t’aurais plutôt vu du genre léthale dans ce genre de situation.
— J’aime pas les morts inutiles, se contenta de maugréer Vant la voix déformée par le vocodeur de son casque.
C’était les premiers mots qu’elle prononçait depuis que le groupe avait quitté le hangar et sa voix était, encore une fois, totalement dénuée de la moindre chaleur. Profitant d’un léger sursaut de Jaden, Deevee se décrocha et voleta jusqu’au mur qui devait, si ses plans étaient exacts, donner sur d’anciens souterrains. Derrière lui, Neeva et Jaden déplacèrent le corps inanimé, mais toujours en vie du pauvre sous-officier.
Il n’a rien vu venir.
Dina, au contraire, ne semblait pas ravie de l’initiative de la tueuse à gages. Retrouvant un peu de son impériale prestance de faux officier, elle plaça ses mains sur ses hanches.
— Et s’il y a des caméras ?!
— Il n’y en a pas. J’ai contrôlé au moment où on est rentrés, se contenta d’argumenter Vant.
Elle était calme, mais la blonde semblait toujours vexée. Deevee constata qu’il était temps pour lui d’utiliser ses dons de désamorçage de situation tendue.
— C’est vrai. Nous sommes parfaitement à l’abri de tout regard indiscret, j’ai analysé l’endroit dès que nous sommes arrivés.
Sur ces courtes paroles, qu’il trouvait particulièrement bien choisie, il déploya un scanner pas tout à fait légal selon la loi instaurée par le gouvernement présent dans ce système et se mit à observer la structure de la paroi. Il ne se préoccupa pas de Dina croisant les bras et de Jaden se rangeant à ses côtés. Il avait une nouvelle mission à effectuer. Poser un détonateur thermique directement contre la paroi la ferait sauter à coup sûr, mais le bruit leur ferait perdre un temps précieux en déclenchant immédiatement une alarme. Il devait trouver le point faible de la structure, celui qui avait autrefois donné accès sur ces souterrains avant d’être muré. Il ne mit pas longtemps. Une forte simulation d’émotion de joie s’empara de lui et il exprima son plaisir par une petite vrille.
— C’est ici !
Il émit une petite projection lumineuse indiquant un point précis sur le mur. Vant ne perdit pas une seconde et dégaina sa vibrolame d’un mouvement sec pour commencer à entailler le permabéton.
— Tic-Tac ?
C’était la voix de Jaden. Il désirait enfin d’adresser à lui sans qu’il n’ait besoin de faire le premier pas, ce qui le réjouissait particulièrement.
Peut-être veut-il quand même que nous soyons amis !
— Vous avez réfléchi à ma question sur vos désirs sex…
— Mets la en veilleuse et écoute-moi, le coupa l’humain.
Malgré l’impolitesse de l’autre, Deevee s’exécuta. Le contrebandier l’avait contacté sur leur fréquence privée si bien que personne d’autre ne pouvait les entendre. Sa réaction parut lui plaire, car sa posture se détendit un peu.
— Donne-moi tout ce que tu sais sur Vant.
L’ordre déclencha un programme d’étonnement chez le petit être mécanique. Personne n’était censé savoir qu’il avait effectué des recherches sur tous les membres du groupe pour le compte de Seshek. Une pointe de déception le parcourut lorsqu’il réalisa qu’il l’avait dit à une seule et unique personne pour l’impressionner.
— Je devine que Zoomer vous l’a dit. Je suis désappointé qu’il n’ait pas gardé le secret, murmura-t-il tristement.
— Vant, Deevee, qu’est-ce que tu sais d’elle et de son mode opératoire ?
Étrangement, l’intonation dans la voix du vaurien laissait transparaître un certain trouble qu’il essayait de masquer. Le 2-EV comprit que, malgré son incompréhension actuelle, il devait y avoir une raison. Il voulait aider Jaden et faire connaissance avec celui qui avait combattu aux côtés de son maître pendant des années, mais il n’osait pas transmettre des informations pouvant le trahir. Cependant, si Dawnwalker se méfiait déjà de la tueuse à gages, il ne voulait pas augmenter une possible mésentente au sein de l’équipe. Il analysa rapidement les renseignements qu’il avait rassemblé sur Ryl Vant. D’après son processeur interne, rien dans ce qu’il savait ne pouvait causer de défiance à son égard. Il prit la décision de dévoiler les informations.
— Ryl Vant. Monde de naissance : Inconnu. Année de naissance : Inconnue. Race : Humaine. Taille : Un mètre et soixante-quinze centimètres. Tableau de chasse : Quarante-sept primes connues, dont quarante-sept morts. Oh mince, c’est violent !
— On se concentre, le prévint Jaden.
— Pardon, monsieur. Collaboration confirmée et régulière avec le Soleil Noir et le Cartel des Hutts depuis près d’une dizaine d’années. Connue pour une certaine propension à la désintégration et à l’élimination de ses cibles quelle que soit la prime proposée pour une cible vivante. J’ai trouvé des détails d’un incendie dans les quartiers huppés du Centre Impérial qui donnent froid dans le dos, comme disent les organiques.
— C’est bon. Tu peux t’arrêter là, l’interrompit Jaden sans bouger d’un pouce.
Deevee se rapprocha de lui pour observer Vant s’éloigner de la paroi. Neeva venait de prendre le relais pour placer un explosif qu’elle avait bricolé elle-même. Celui-ci était censé contenir l’explosion et, ainsi, leur éviter de se faire repérer. C’était ingénieux et leur faciliterait la tâche, il devait l’avouer.
— Mis à part ces quelques détails et son incroyable mutisme, elle m’a l’air tout à fait appréciable, précisa le droïde pour conclure son court rapport.
De manière presque imperceptible, il vit l’Alderaanien tourné légèrement la tête dans la direction où était caché et attaché le caporal impérial. Le mouvement avait été bref et il était sûr que personne d’autre ne l’avait vu, mais il était sûr d’une chose : Jaden avait quelque chose en tête. Deevee n’essaya même pas de lui demander. Il avait beau le connaître que depuis quelques jours, il savait qu’il n’obtiendrait pas la moindre réponse.
— On s’éloigne, annonça Neeva Kix en rejoignant le reste du groupe.
Elle tenait un détonateur à la main. Il était très probablement lié aux explosifs qu’elle venait d’installer.
— Tu es sûre que cela ne va pas alerter toute la garnison ? s’enquit Dina bien loin du major confiant qu’elle était quelques temps auparavant.
La Mirialan aux cheveux bleutés garda cet air sérieux qu’elle affectionnait tant et continua de fixer la zone cible.
— Cette méthode fonctionne, répondit-elle. La plupart du temps.
— La plupart du temps ?
Jaden paraissait s’être reconcentré sur la mission en cours et n’avait apparemment pas été convaincu par les paroles de sa partenaire tatouée. Elle ne donna pas l’impression d’y accorder la moindre importance. De son pouce, elle retira la sécurité du petit interrupteur gris et le pressa. La détonation n’eut pas lieu de la façon dont le droïde assistant s’y attendait. Atténuée par la paroi, elle fut convenablement discrète resta limitée à la pièce. Néanmoins, l’énergie dégagée fut suffisante pour fissurer le mur. Très vite, un premier morceau de permabéton tomba dans un craquement, puis un second, jusqu’à ce qu’un trou irrégulier d’un mètre et demi de haut sur un mètre de large se soit formé. L’explosion avait été parfaitement contrôlée. Neeva se tourna vers les autres, un léger sourire défiant affiché sur ses lèvres sombres.
— Qu’est-ce que je disais… Cela fonctionne la plupart du temps.
Jaden grogna faiblement au travers de son casque et s’avança jusqu’au trou, suivi par Dina. Il alluma l’éclairage fixé sur son E-11 et contempla l’autre côté de l’accès. La jeune femme, quant à elle, eut un léger mouvement de recul.
— C’est quoi cette odeur ? s’exprima-t-elle alors que la chasseuse de primes mirialan les rejoignait.
— Le doux parfum d’un passage non-aéré depuis plus d’une dizaine d’années, très chère, répondit-elle en s’y engouffrant blaster au poing.
La faible lumière qui éclairait son chemin disparut très vite et Dawnwalker fit signe à la jeune femme blonde de la suivre. Celle-ci ne semblait pas particulièrement convaincue.
— Allez, inutile de jouer les princesses, la poussa-t-il sur ce ton amusé et plus doux.
Deevee avait remarqué qu’il n’employait ce ton qu’avec elle et c’était cela qui, en plus de la concentration hormonale les entourant, l’avait poussé à s’enquérir sur leur relation.
La majorité des organiques sont toujours si sensibles lorsque qu’on parle de certaines fonctions biologiques de bases.
Dina grimaça en regardant le stormtrooper qui lui indiquait la route à suivre, puis s’exécuta en maugréant :
— Facile à dire quand on porte un casque avec filtre intégré.
Ce fut au tour de Ryl Vant de s’approcher et le droïde constata immédiatement que Jaden ne la lâchait pas des yeux, alors qu’il avait été bien plus détendu en sa présence par le passé. Sans doute la proximité de l’objectif le rendait bien plus méfiant vis-à-vis du groupe de Seshek, ce qu’il pouvait comprendre. Le jeune homme n’avait pas l’air d’être du genre à accorder sa confiance trop facilement.
— Je ferme la marche, déclara-t-elle.
Le contrebandier ne bougea pas et resta planté sur ses positions pendant quelques secondes. Cette fois, c’était la tueuse qui était un peu plus tendue avant qu’un léger rire modifié ne filtre au travers du casque blanc de l’humain.
— Les dames d’abord, annonça-t-il en joignant un geste courtois à ses paroles.
Elle le contempla un instant et le 2-EV crut qu’elle allait se braquer, puis, sans un mot, elle alluma la lampe torche située sur son arme et disparut dans l’ouverture créée. Jaden la regarda s’y engouffrer, puis contrôla sa propre source lumineuse.
— Allez Tic-Tac. Maintenant, et ça me fait mal de le dire, c’est toi qui prends la mission en main.
L’excitation de Deevee prit facilement le pas sur toutes les éventuelles tensions et problèmes qui étaient apparus ou auraient pu se manifester durant la mission. Avec un enthousiasme non-dissimulé, il plongea dans l’obscurité. Il était en charge de la mission désormais et il ne décevrait pas son équipe. Il les conduirait jusqu’à la salle située sous l’ancien Temple Jedi. Tout cela était si stimulant qu’il ne put retenir un petit cri de joie :
— C’est parti !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Ven 04 Oct 2019 - 14:45   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Je continue de rattraper mon retard avec la lecture du chapitre 6 qui nous présente un personnage vraiment très intéressant: Le Deathtrooper DT-K17. Comme tout bon impérial, il a un côté fanatique. Après tout, il semble très fier de l'Empire qu'a instauré Palpatine. Pourtant, il me plait beaucoup. Ce géant impressionne par une certaine droiture, un volonté de bien faire, qui me plait beaucoup. D'ailleurs, la scène où il écrase littéralement le capitaine Dante de sa présence est jouissive. Car, Dante, lui, est un impérial typiquement incompétent. Tout en lui pousse à le détester. Et ce n'est pas peu dire! L'officier impérial est si peu sûr de sa personne qu'il semble encore plus minable qu'il ne l'est en réalité. Tu as réussi à montrer les deux côtés de l'Empire. L'un acceptant des fanatiques d'élite, l'autre des incompétent notoire mais tout aussi fanatiques! :paf:

Bon... Je me doutais que l'Empire allait lancer quelqu'un aux trousses de nos héros (et à mon avis, ils ne seront pas les seuls^^) mais je ne m'attendais pas à la présence d'un Deathtrooper dans l'histoire! Excellente surprise, je dois dire. Car, j'apprécie beaucoup ces soldats. Leur armure noire est si impressionnante! J'ai vraiment hâte de voir DT-K17 à l'oeuvre! Et encore plus qu'il retrouve nos héros. Car, je me doute fort qu'il les retrouvera... Peut-être y aura-t-il un affrontement dantesque entre Jaden et lui? J'en frémis rien que d'y penser! :sournois:

Sinon, ben, c'est toujours aussi bien écrit! Les caractérisations des personnages sont parfaites! Mais attention, il manque un ou deux petits mots dans les premiers paragraphes du début de chapitre. Rien de grave, mais je préfère te prévenir. :)

Vivement la suite, donc! Je me demande ce que me réserve le prochain chapitre! Son titre est "Négociations", je pense donc qu'on va retrouver Jaden, Zoomer, et Liana... :sournois: Ah! J'espère pouvoir lire demain!!! :idea:

A la prochaine, l'ami! :jap:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar Mandoad » Ven 04 Oct 2019 - 15:55   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Ah finalement, tu t'y es replongé avant le week-end à ce que je vois.
Content que l'introduction de DT-K17 t'ait plu, il a dû être le personnage qui est passé par le plus de réécriture lors de la rédaction du Tome 1 et en faire un Deathtrooper a été une de mes grandes hésitations. Heureux que ça te surprenne en bien. :oui:

Den a écrit:Tu as réussi à montrer les deux côtés de l'Empire. L'un acceptant des fanatiques d'élite, l'autre des incompétent notoire mais tout aussi fanatiques!

J'avoue, j'essaie de rendre une vision un peu plus profonde de l'Empire et tu me diras ce que tu en penses lors de ta lecture. Sans trop en dire, disons que même si le noir et le blanc sont nécessaires, je suis très partisan du gris. :wink:

Den a écrit:Bon... Je me doutais que l'Empire allait lancer quelqu'un aux trousses de nos héros (et à mon avis, ils ne seront pas les seuls^^) mais je ne m'attendais pas à la présence d'un Deathtrooper dans l'histoire! Excellente surprise, je dois dire. Car, j'apprécie beaucoup ces soldats. Leur armure noire est si impressionnante! J'ai vraiment hâte de voir DT-K17 à l'oeuvre!

Disons qu'après leur traitement dans Rebels, j'étais un peu frustré et voulu rendre une copie un poil plus proche de ce qu'en disent les encyclopédies.

Den a écrit:Sinon, ben, c'est toujours aussi bien écrit! Les caractérisations des personnages sont parfaites! Mais attention, il manque un ou deux petits mots dans les premiers paragraphes du début de chapitre. Rien de grave, mais je préfère te prévenir.

Merci ! Et effectivement, il reste quelques petites coquilles. Je viens d'un peu relire les premiers chapitres afin de me débarrasser de celles que je repérais en diagonale (dont les mots manquants du chapitre présent).

Allez, bonne lecture !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Ven 04 Oct 2019 - 16:04   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Mandoad a écrit:Ah finalement, tu t'y es replongé avant le week-end à ce que je vois.


J'avais le temps (et une très forte envie!^^) de lire ce nouveau chapitre alors, je me suis dit: pourquoi s'en priver? ;)

Mandoad a écrit:Content que l'introduction de DT-K17 t'ait plu, il a dû être le personnage qui est passé par le plus de réécriture lors de la rédaction du Tome 1 et en faire un Deathtrooper a été une de mes grandes hésitations. Heureux que ça te surprenne en bien.


Ah? Et bien, je t'avoue que ça ne s'est pas remarqué dans ce chapitre d'introduction que tu avais eu autant de mal avec le personnage. ;)

Mandoad a écrit:J'avoue, j'essaie de rendre une vision un peu plus profonde de l'Empire et tu me diras ce que tu en penses lors de ta lecture. Sans trop en dire, disons que même si le noir et le blanc sont nécessaires, je suis très partisan du gris.


Ok. Je te dirais ce que j'en ai pensé lorsque je serai plus loin dans ma lecture! ;)

Mais j'avoue être également un partisan du gris! C'est d'ailleurs ce qui me plait dans ta fic! Ca et un tas d'autres choses!^^

Mandoad a écrit:Disons qu'après leur traitement dans Rebels, j'étais un peu frustré et voulu rendre une copie un poil plus proche de ce qu'en disent les encyclopédies.


Ah! Il faudra que je regarde Rebel un jour, histoire de voir ce mauvais traitement qui est devenu légendaire!

Mais, j'avoue que ton traitement me paraît, en effet, bien plus proche de ce qu'en disent les encyclopédies SW!

Mandoad a écrit:Merci ! Et effectivement, il reste quelques petites coquilles. Je viens d'un peu relire les premiers chapitres afin de me débarrasser de celles que je repérais en diagonale (dont les mots manquants du chapitre présent).


De rien, l'ami!

Mais je te rassure, il n'y a rien qu'une petite relecture ne puisse gommer, jusqu'ici. :)

A la prochaine, pour le chapitre suivant! J'espère demain! ;)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5340
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Ven 04 Oct 2019 - 20:43   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

L'infiltration est toujours en cours mais Jaden semble éprouver des doutes concernant l'un des membres :sournois: ... hmm qu'est-ce que cela va donner?

Tic-Tac m'amuse beaucoup :paf: !

La suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1615
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Lun 07 Oct 2019 - 6:33   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 22 lu !

Tic-Tac est savoureux ! :paf:

Avec tout ça, les sous-entendus, je me demande si Dina na va pas passer l'arme à gauche au cours de la mission... :( Et manifestement, Jaden a des doutes sur l'un des membres de son équipe. C'est bien beau, mais encore faut-il qu'il y ait bien un traître dans le groupe, et que ce soit bien la personne suspectée !

Vivement la suite ! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5489
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Mandoad » Lun 07 Oct 2019 - 17:58   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Hello !

mat-vador a écrit:L'infiltration est toujours en cours mais Jaden semble éprouver des doutes concernant l'un des membres ... hmm qu'est-ce que cela va donner?

L2-D2 a écrit:Et manifestement, Jaden a des doutes sur l'un des membres de son équipe. C'est bien beau, mais encore faut-il qu'il y ait bien un traître dans le groupe, et que ce soit bien la personne suspectée !

Bonne question... S'agit-il de doutes justifiés ou de son habituel manque de confiance envers les autres... ce sera à découvrir :wink:

mat-vador a écrit:Tic-Tac m'amuse beaucoup !

L2-D2 a écrit:Tic-Tac est savoureux !

Content que le petit droïde vous plaise. Je devrais faire une aventure duo "Zoomer & Deevee" :D

L2-D2 a écrit:Avec tout ça, les sous-entendus, je me demande si Dina na va pas passer l'arme à gauche au cours de la mission...

C'est la grande question. Est-ce que tout le monde sortira indemne de cette aventure ? Rien n'est moins sûr.

Allez, je retourne travailler sur la suite et j'espère que ce que je vous prépare pour la suite vous plaira ! :hello:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Ven 11 Oct 2019 - 10:49   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Bonjour tout le monde. Aujourd'hui, je vous propose un chapitre assez long. J'ai essayé de vous épargner en tentant de le raccourcir un peu, mais j'avoue avoir eu de la peine à trop en enlever. J'espère toutefois que cette partie ne vous semblera pas tirer en longueur et que vous apprécierez cette continuation de l'histoire au sein de l'histoire que j'ai tenté depuis le premier chapitre.
Bonne lecture à tous et n'hésitez pas à me faire vos retours. :wink:

Chapitre 23 : On y est presque

8BBY
Coruscant, Système de Coruscant


Suffisamment éloigné des bruyantes et fréquentées célébrations qui avaient actuellement lieu un peu partout sur la planète, les citoyens du Centre Impérial ne se faisaient pas rare pour autant. Constitué d’une immense mégalopole, l’ensemble du monde grouillait d’une foule d’individus aussi différents qu’il existait de mondes habités dans cette galaxie. De jour comme de nuit, le billion d’êtres vivants doués de conscience qui peuplaient l’ancienne Coruscant se relayait pour donner à la cité une impression d’activité constante. Bâtie sur des centaines niveaux, rares étaient ceux qui n’avaient pu ne serait-ce qu’en apercevoir le sol et seules les calottes glaciaires aux pôles, uniques réserves d’eau potable de la planète, demeuraient inhabitées. Quant aux zones peuplées, elles étaient caractérisées par une stratification de la société. Les plus riches profitaient d’une vie de confort et de luxure dans d’imposant griffe-ciel volants, qui surplombaient même les plus hauts bâtiments. Les citoyens les plus modestes, eux, vivaient plus bas et plus l’on se rapprochait du sol oublié de ce monde, plus le danger et la pauvreté s’intensifiaient. Arrivé assez bas, il n’était pas un euphémisme de dire que toute la frange citoyenne qui vivait dans ces zones reculées avait tout bonnement été oubliée par les autres. On disait même qu’aucune règle, ni civilisation n’existaient réellement dans ces endroits. Entre mythes et réalité, Liana n’avait aucune envie de découvrir la vérité. Elle avait beau avoir fréquenté de nombreux endroits dangereux, il en existait encore qu’elle préférait éviter. Elle cessa de fixer les tréfonds invisibles du précipice sur lequel elle s’était penchée et se reconcentra sur sa mission. Lien Tib, le petit Sullustéen était afféré à observer les innombrables speeders du parking qu’ils avaient pris pour cible.
— Alors ? demanda-t-elle. Qu’en dit l’expert ?
Le coursier tourna ses grands yeux noirs vers elle et elle put y lire une certaine lueur malicieuse. Il adorait piloter et la frustration qu’il vivait en étant reléguer au siège arrière du Rebelle par Jaden était toujours palpable. Néanmoins, ici, au milieu de dizaines de petits appareils volants, il paraissait particulièrement heureux.
Du moins encore plus que d’habitude.
— J’en ai un, répondit-t-il guilleret. J’ai mis un peu de temps à trafiquer la caméra pour ne pas apparaître sur l’enregistrement, mais je suis sûr de mon choix.
La jeune Togruta croisa ses bras sur sa poitrine et dévoila un sourire satisfait, mais un peu moqueur. Il ressemblait à un enfant avec qui on allait faire les courses la veille du Jour de Vie.
— Et donc ?
La lumière dans le regard de Lien gagna encore en intensité lorsque, dans un geste théâtral, il indiqua un speeder légèrement cabossé de couleur beige. Il était laid et pas forcément récent, mais il avait l’avantage d’être discret.
— Pour l’apparence passe-partout, on est bons, mais ce machin est assez rapide et maniable ? demanda-t-elle avec une pointe de doute. Je ne veux pas que Solo et son copain à poils nous surclassent sur ce coup.
— Ne t’inquiète pas Liana. Je m’y connais. Malgré son apparence, ce véhicule est un petit bijou. Un peu comme le Faucon de notre nouvel ami corellien.
Je ne sais pas si je l’aurais qualifié d’ami, pour être honnête.
Elle s’appuya sur le capot du speeder en étudiant ses courbes pendant que le Sullustéen en bidouillait le tableau de bord.
— Très bien, je te fais confiance. Tu en auras pour combien de temps ?
Lien leva la tête et la jaugea avec un air malicieux.
— Assez pour que tu me racontes comment tu as rencontré Dawnwalker.
La réflexion l’amusa et elle se redressa. Le natif de Sullust était curieux et s’intéressait à connaître ses équipiers, mais elle n’avait pas vraiment le même caractère et n’appréciait pas de parler de son passé.
Le passé c’est le passé et il faut le laisser derrière nous. Jaden me l’a appris et je m’en porte d’autant mieux.
Son absence de réponse parut frustrer Lien qui s’assit sur le siège du pilote.
— Allez Liana. Jaden n’a rien voulu me dire sur Toydaria et je suis sûr qu’il y a une histoire croustillante derrière.
Le sourire qui était dessiné sur le visage marqué de motifs blancs de la Togruta s’effaça rapidement.
Croustillante ? Ce n’est pas comme ça que je l’aurais qualifiée.

12BBY
Nal Hutta, Système Y’Toub


Les battements du cœur de Liana commencèrent à accélérer. Les deux Weequays les menaçaient de leurs armes et dévisageaient le petit groupe d’une manière qui l’inquiétait. Puis le regard du plus musclé d’entre eux s’arrêta derrière elle. Le garde à la solde de Motulla fronça ses arcades sourcilières dénuées de pilosité.
— Attends une minute, grogna-t-il. J’ai entendu parler de vous.
Son visage gris couvert de rides et de cicatrices était maintenant tourné vers les individus se tenant dans son dos. Une certaine tension s’empara de leur escorte et elle vit Dawnwalker se raidir. Les deux gardes avaient déjà leurs armes en main ce qui n’était pas son cas. Dans la situation, où les événements venaient à mal tourner, il y aurait des morts de leur côté. C’est alors que le visage du grand Weequay s’illumina.
— Vous êtes les jumeaux Galor ! s’exclama-t-il. Si je m’attendais à ça. Vous avez une sacrée réputation dans le milieu.
La Togruta se détendit légèrement, mais les deux gardes n’avaient pas relâché leurs armes pour autant. Eli Galor, sentant une opportunité, s’avança d’une démarche féline vers eux. Liana connaissait ce genre d’approche. Les prédateurs les plus dangereux de Shili se mouvaient exactement de la même manière.
— Je vois que notre réputation nous précède, s’amusa-t-elle avant de poser ses yeux sur les blasters qui les menaçaient. Vous m’avez l’air un peu sur le qui-vive ?
Les deux gardes s’étaient maintenant tournés vers elle. Ils semblaient toujours méfiants, mais bien moins qu’ils n’auraient dû l’être. Oublier Dawnwalker fut leur première grosse erreur. Les yeux du plus petits s’écarquillèrent sous le coup de la surprise et de la douleur lorsque le jeune homme lui planta une vibrolame dans la nuque. Le deuxième réagit suffisamment vite pour pointer son adversaire de son arme. Ce fut la deuxième erreur. Profitant que le Weequay leur tourna le dos, la sœur fut la première à lui planter sa lame dans le flanc et étouffa le cri de son autre main. Un liquide rouge noirâtre s’écoula de la plaie et ruissela sur les doigts clairs de l’Iridonienne. Son frère jumeau ne se fit pas attendre et il plaça sa lame sur la gorge du garde. Celle-ci changea de couleur lorsqu’il l’a fit glisser, entaillant la carotide de sa cible, qu’s’écroula en se tenant la gorge avant de finalement tomber dans un gargouillement écœurant. Une mare écarlate s’étendait désormais sur le sol bétonné. Liana avait déjà pu observer ce genre de scène par le passé, mais ne s’y était toujours pas habituée. Sans un bruit, Moona lui serra la main un peu plus fort et elle lui rendit la pression autant pour rassurer son amie que pour se donner du courage. Rav Galor secoua son couteau dans leur direction et quelques gouttes encore chaudes vinrent lui éclabousser le virage. Elle ne réagit pas, malgré le haut le cœur qui lui enserrait les entrailles. Ces trois-là étaient des tueurs et elle commençait à se demander si la Twi’lek et elle-même avaient fait le bon choix en décidant d’échapper à Motulla.
— Un garde qui ne prend pas garde, se moqua le mâle Iridonien. Quelle ironie n’est-ce pas ?
Ses yeux étincelants étaient fixés sur elle et sur Moona. Un sourire amusé était clairement visible sur son visage scarifié. Il était clair que, pour lui, cette situation était loin d’être inhabituelle et qu’il en retirait même un certain plaisir. C’était également le cas de sa sœur qui portait ses doigts ensanglantés à ses lèvres, une expression de folie pure sur le visage. L’humain, en revanche, ne dévoilait pas la moindre émotion. Il venait de finir d’essuyer son arme sur le gilet de l’un des deux morts et la rangea le long de sa cuisse droite. Leurs regards se croisèrent un instant et elle tenta d’y ajouter la plus grande quantité de dégoût dont elle était capable. Il ne vacilla même pas et se contenta de tourner la tête vers l’extrémité du couloir.
— Inutile de perdre plus de temps, se contenta-t-il de déclarer.
Les jumeaux Galor échangèrent un regard qui en disait long sur leur déception. Liana n’aimait pas particulièrement le criminel humain, mais elle craignait encore plus le comportement imprévisible des deux autres. Aussi se dépêcha-t-elle d’entraîner son amie à la suite du jeune homme au veston gris.
— Il ne semble pas avoir la moindre admiration pour notre profession, entendit-elle siffler derrière elle avant d’accélérer le pas pour rattraper Dawnwalker.
Les couloirs étaient étrangement vides. Sans doute Motulla ne voulait-il pas attirer l’attention sur les ennuis actuels et avait préféré continuer à veiller au bon déroulement de sa soirée. Quant à l’absence de gardes, elle se doutait que cela était dû au chemin qu’ils avaient empruntés. Après tout, les mercenaires du Hutt n’étaient pas censés connaître l’existence de ces couloirs secrets.
Ça va nous donner une certaine longueur d’avance.
Les murs de pierres uniformes défilaient devant elle, tout comme les habituelles décorations turquoise et dorées présentant le clan du Hutt. La sortie se rapprochait et ils n’avaient pas encore été arrêtés. Avec un peu de chance, ils pourraient sortir d’ici sans être trop inquiétés. À peine avait-elle eu cette pensée, que Dawnwalker s’arrêtait net à un angle. Elle ne put s’empêcher de lui rentrer dedans et il émit un petit grognement d’exaspération. Les deux Iridoniens se plaquèrent à leur tour contre le mur.
— Des gardes ? murmura Eli Galor.
L’humain tourna légèrement la tête pour que le reste de l’équipe puisse les entendre :
— Au moins trois, un Rodien, un Trando et un Gamorréen.
— Alors on les abat d’un tir chacun, s’impatienta Rav Galor.
Liana put clairement voir Dawnwalker secouer la tête sous le coup de la désapprobation.
— Un lézard et un cochon, abattus d’un tir à cette distance ? J’ai parfois l’impression que tu es aussi bête que tu en as l’air Galor.
Un éclair de rage envahit le visage du tueur qui prit une légère teinte rosée suite au commentaire nonchalant de son équipier. Sa sœur le reteint.
— Pas encore, murmura-t-elle à son oreille.
Observant toujours le couloir que lui seul était à-même de voir, le contrebandier humain semblait réfléchir.
— On doit se rapprocher, constata-t-il.
Il se retourna vers eux. Ses cheveux en bataille, suite aux récents événements, étaient collés par la sueur sur son front. Néanmoins, une lueur malicieuse contrastant avec sa précédente froideur scintillait au centre de ses yeux marrons. En cet instant, il ressemblait bien plus à la petite frappe qui s’était jouée d’elles aux cellules et la Togruta n’aimait pas cela.
— Si tu veux aller leur dire bonjour, je te souhaite bien du plaisir, ricana l’Iridonienne.
Dawnwalker fit passer son regard derrière Liana, là où se trouvaient les jumeaux.
— Oh, ne t’inquiète pas. C’est le plan, sourit-il avant de poser ses yeux sur Moona. Et je ne vais pas y aller seul.
Il ne fallut qu’un instant à la Togruta pour comprendre. Ses lekkus tressautèrent lorsqu’une montée de frayeur lui glaça le sang. Immédiatement, elle se dressa entre l’humain et son amie pour lui faire un bouclier de son corps.
— Vous n’allez pas mêler Moona à ça !
Le regard de l’autre était maintenant à mi-chemin entre la moquerie et le dédain.
— Donc tu espères qu’on vous traine bien tranquillement vers la sortie en prenant tous les risques ? Tu penses que vos jolis minois vont vous suffire, gamine ?
Elle voulait répondre. Elle en avait parfaitement envie, mais elle était également consciente d’une chose : Moona et elle ne pouvaient pas compter sur la bonté de cœur de ces trois-là. Elles devraient se mêler à l’évasion à un moment, mais elle ne pouvait pas laisser son amie prendre ce risque. Elle était responsable de leur situation. Elle le défia, braquant ses pupilles de prédatrices sur lui.
— Alors, je vais vous aider.
Elle l’avait dit avec une conviction non feinte, mais la moquerie était toujours présente dans le regard du jeune homme. Toutefois, le dédain avait été remplacé par autre chose. Il s’agissait peut-être de surprise ou d’une pointe de respect. Elle ne le connaissait pas assez pour le savoir.
— Désolé, gamine, mais tu n’entres pas dans mon plan, répliqua Dawnwalker d’une voix qui lui parut honnête.
Pas question que quelqu’un lui fasse du mal.
Des doigts doux et effilés vinrent se poser sur son bras. Immédiatement, elle se sentit apaisée et rassurée. Elle tourna la tête jusqu’à ce qu’elle aperçoive les fins traits de Moona, sa peau rouge et ses yeux d’un bleu glacial qu’elle désirait pouvoir contempler loin d’ici, loin de ce monde. Elle serra la mâchoire et baissa la tête. La Twi’lek était déterminée à jouer son rôle afin de leur permettre de débuter une nouvelle vie. Elles en rêvaient et elles n’en avaient jamais été aussi proches. Moona cessa le contact physique et s’approcha de Dawnwalker, qui approuva d’un sourire en coin.
— Rav ?
L’Iridonien haussa un sourcil inquisiteur et ennuyé.
— File-lui un de tes blasters.
— Pardon ? répondirent Moona et le mercenaire d’une seule voix.
L’humain aux cheveux bruns parut agacer que l’on discute ses ordres.
— Fais ce que je te dis, le Tatoué, ou on ne sortira pas d’ici avant que tous les larbins de Motulla nous tombent dessus.
Le frère Galor ne s’exécuta pas et ce fut sa sœur qui, dans un soupir exaspéré, lui tendit l’une de ses armes de poing. Moona s’en saisit en lui lançant un regard effrayé et Dawnwalker posa sa main sur la sienne, comme pour la rassurer, puis désenclencha la sécurité de l’arme.
— Attends mon signal, vise le Gamorréen et tire jusqu’à ce qu’il tombe. Compris ?
Elle hésita.
—Compris ? répéta-t-il en lui attrapant le poignet.
Elle sursauta, puis son expression changea pour paraître plus déterminée. Cela faisait près de seize ans qu’elle avait vécu au service d’un être répugnant, depuis qu’elle avait été vendue à l’âge de quatre ans et formée à l’art de la danse et de la courtisanerie. Aujourd’hui, elle était envieuse d’y mettre enfin un terme. Elle hocha la tête, puis dissimula l’arme dans le creux de ses reins. Elle était prête. L’humain était également prêt à passer à l’action.
— Parfait, commença-t-il. Mon plan est simple. Il sera facile de s’approcher d’eux si…
Il n’eut jamais le temps de finir sa phrase. Un sourire de prédateur illuminant son visage, la jeune Twi’lek poussa fortement Dawnwalker de ses deux mains jusque dans le couloir. Ses yeux passèrent de la surprise à l’amusement lorsque Moona se lança à sa suite, enlaçant sa nuque de ses bras, puis l’embrassa fougueusement sur les lèvres. Un éclair foudroya l’intégralité des muscles de la Togruta lorsqu’elle vit la scène se dérouler devant ses yeux. Son amie avait pris de vitesse le jeune criminel en lui proposant son propre plan. À moins qu’il n’ait eu le même, ce qui ne l’empêcha pas de ressentir une pointe de jalousie qu’elle avait refoulé pendant des années. Elle serra les dents lorsque le contrebandier lui rendit le baiser avec la même passion, mais c’était la Twi’lek qui menait la danse. Avec une violence insoupçonnée, elle le plaqua contre le mur et les mains couverte de poussière de l’humain vinrent se placer sur sa taille. Néanmoins, elles ne descendirent pas plus bas à la grande satisfaction de Liana.
Au moins a-t-il un minimum de retenue.
Elle grinça les dents, alors que les deux roulèrent un instant contre le mur. La Twi’lek glissa une main sous la chemise de l’homme et la Togruta put percevoir un faible rire provenant de derrière elle. Elle ne savait pas de quel jumeau il s’agissait, mais elle ne s’y intéressait pas. Seul la captivait ce qui se déroulait devant ses yeux.
— Eh vous deux !
La voix rauque à l’accent très prononcé du Rodien la soulagea un peu, car elle signifiait l’interruption de ces ébats gênants, mais ils ne s’arrêtèrent pas tout de suite.
— Eh ! Vous n’avez rien à faire ici, insista le non-humain un peu plus clairement.
Dawnwalker et Moona cessèrent leur activité de corps à corps pour contempler les trois gardes d’un air étonné et penaud, puis le contrebandier éclata de rire. La jeune Twi’lek lova sa tête sur son épaule en gloussant à son tour.
— Désolé les gars, bafouilla-t-il avec la même voix faussement alcoolisée qu’il avait déjà eue plus tôt. Je croyais qu’on était parti en direction des quartiers de rachrai…de rafraissiche…de frachissement… des douches, quoi !
Moona éclata de rire, alors qu’ils titubaient maladroitement, collés l’un à l’autre, mais se rapprochant toujours plus des trois mercenaires. Ils ne semblaient pas méfiants. Aucun n’avait porté la main à son arme. Visiblement, ce n’était pas la première fois qu’ils surprenaient un couple ivre particulièrement motivé.
— Non, là vous n’êtes pas loin de la sortie, rectifia le Rodien, ce qui veut dire que mes amis et moi on n’aura pas à parcourir une grande distance pour vous lancer dehors si vous ne fichez pas le camp.
Malgré le ton nonchalant que l’être à peau verte avait pris, il n’allait visiblement pas rigoler longtemps.
— Eh l’ami, lança Dawnwalker jovialement, ne casse pas l’ambiance.
Il montra Moona, qui était toujours accrochée à lui.
— Tu la vois un peu. Ce n’est pas une chance à laisser passer, alors indique nous la chambre la plus proche et je te promets que je t’en devrai une.
Le Rodien fit un pas en avant.
— Et moi je te conseille de faire demi-tour, si tu veux pouvoir profiter d’elle ce soir.
Liana ne pouvait pas voir le visage du jeune homme, car il lui tournait le dos maintenant, mais elle imagina sans peine le sourire en coin sur ses lèvres. Il avait atteint son but. La première détonation retentit et le Rodien fit un pas en arrière, puis Moona s’empara de son propre blaster. Deux tirs synchronisés résonnèrent, touchant le Trandoshan et le Gamorréen alors que leur chef s’écroulait. Cependant, eux, ne tombèrent pas immédiatement, mais de nouveaux éclairs rouges fusèrent les frappant plusieurs fois et ils finirent par s’effondrer sans avoir pu dégainer leurs armes. Sans perdre un instant, son amie s’éloigna de Dawnwalker, qui ne s’en offusqua pas.
On y est presque.
Liana s’élança dans le couloir, immédiatement suivie par les jumeaux. Elle s’arrêta devant Moona. Cette dernière souriait. Elle aussi réalisait qu’elles seraient bientôt libres. Elles pourraient bientôt vivre loin de ce répugnant Hutt et de sa cour, loin de ce monde crasseux qu’elles haïssaient. Ses yeux se perdirent dans ceux de son amie. Cette jeune Twi’lek qu’elle admirait, qu’elle aimait plus qu’elle ne le lui avait jamais dit, puis elle put lire quelque chose dans son regard qui la surprit.
Elle le sait.
Leurs visages se rapprochèrent, ignorant les Galor, ignorant Dawnwalker et leur évasion pendant un instant. Elles étaient tellement proches de s’évader pour toujours, puis la déflagration retentit. Les pupilles de Moona s’écarquillèrent avant qu’elle ne tombe contre elle. Liana la rattrapa. Son corps n’offrait plus aucune résistance alors qu’elle le tenait dans ses bras. Elle entendit une voix crier, mais elle continua de fixer les yeux de son amie, ces yeux qu’elle chérissait et qui lui avaient rendu cette amour quelques secondes plus tôt, mais ils ne montraient plus rien désormais. Ils étaient vides d’émotion, figés dans une expression indescriptible. Une main se ferma sur son bras et la tira en arrière. Elle résista. Elle ne voulait pas lâcher la Twi’lek. Elles avaient juré de partir ensemble et elle ne pouvait pas la laisser seule. La poigne se renforça et finit par tirer suffisamment fort pour la faire lâcher prise. Elle hurla d’une rage qu’elle n’aurait jamais cru ressentir, mais n’eut pas l’énergie de se débattre. Sa vision s’était troublée et elle sentit une larme chaude rouler sur sa joue, suivie par une seconde de l’autre côté. La frêle silhouette rouge étendue sur le sol s’éloigna. Une main s’accrocha à sa cheville, mais lâcha vite prise. Quelqu’un rampait à ses pieds et des éclairs écarlates venaient ponctuer son champ de vision, mais son regard resta braqué sur Moona, sur son amie, sur la femme qu’elle aimait et elle ne se retint plus de pleurer alors qu’on l’en éloignait.
On y était presque.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Ven 11 Oct 2019 - 12:13   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Chapitre 23 lu !

Je n'ai pas trouvé ça trop long ! :wink: Surtout au vu de ce qu'il se passe dans la partie flash-back ! :shock: Une partie très bien construite, d'ailleurs. Franchement, ta gestion de ton casting pour le moins hétéroclite et sur deux époques m'épate à chaque fois ! Chaque personnage est régulièrement mis en avant, développé, et est susceptible d'apparaître sous un jour nouveau, comme Moona par exemple ici.

Les dernières lignes sont particulièrement réussies puisque narrées du point de vue de Liana. Comme elle, on ne comprend plus rien à ce qu'il se passe, comme elle, tout nous paraît flou, comme elle, on ne sait pas qui fait quoi à qui et pourquoi. Et ça n'est pas gênant, tant on est comme elle en fait : focalisé sur ce qu'il vient de se passer. Bravo !

Vivement la suite ! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5489
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Ven 11 Oct 2019 - 21:04   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

lu!

D'abord pour commencer:

Mandoad a écrit:— Un garde qui ne prend pas garde,


Ahah, je connais un petit coquin qui a revu récemment la Communauté de l'Anneau :sournois: !

Bon sinon, j'ai bien aimé la partie sur le flash back! Et je ne te le cache pas, j'ai adoré le roulage de pelle entre notre vaurien et la twi lek, c'était fort bien écrit :x ... dommage qu'elle finisse mal :( mais ca explique qu'elle ne soit pas avec Liana par la suite.

Et un autre passage:

Mandoad a écrit: des douches, quoi !


Le mot magique! Tu m'as mis en transe :x !

Allez la suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1615
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Mer 16 Oct 2019 - 17:17   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Merci pour vos retours toujours très apprécié !

L2-D2 a écrit:Une partie très bien construite, d'ailleurs. Franchement, ta gestion de ton casting pour le moins hétéroclite et sur deux époques m'épate à chaque fois ! Chaque personnage est régulièrement mis en avant, développé, et est susceptible d'apparaître sous un jour nouveau, comme Moona par exemple ici.


Merci, j'essaie de jongler comme je peux avec mes persos et de les rendre le plus intéressants pour le lecteur, même lorsqu'ils sont plus secondaires.

L2-D2 a écrit:Les dernières lignes sont particulièrement réussies puisque narrées du point de vue de Liana. Comme elle, on ne comprend plus rien à ce qu'il se passe, comme elle, tout nous paraît flou, comme elle, on ne sait pas qui fait quoi à qui et pourquoi. Et ça n'est pas gênant, tant on est comme elle en fait : focalisé sur ce qu'il vient de se passer. Bravo !

C'était le but recherché. Je voulais vraiment que le lecteur soit dans la tête d'une Liana désemparée et que, comme elle, soit conscient que plusieurs événements se déroulent autour sans vraiment les comprendre. :)

mat-vador a écrit:D'abord pour commencer:
Mandoad a écrit:— Un garde qui ne prend pas garde,

Ahah, je connais un petit coquin qui a revu récemment la Communauté de l'Anneau !

Même pas, mais la phrase est venue naturellement :D

mat-vador a écrit:Bon sinon, j'ai bien aimé la partie sur le flash back! Et je ne te le cache pas, j'ai adoré le roulage de pelle entre notre vaurien et la twi lek, c'était fort bien écrit ...

Une Twi'lek à peau rouge et des douches (je n'ai pas utilisé "vapodouche" de peur de te perdre :P ) et on a un mat heureux.

Je profite également de ce petit message pour vous dire que j'ai un mois d'octobre de malade et que je suis en déplacement en Allemagne, puis en France les deux week-ends qui viennent, donc ne vous étonnez pas si le chapitre suivant tarde un peu à arriver. :transpire:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Mandoad » Ven 25 Oct 2019 - 10:33   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Bonjour à tous ! Je n'ai pas eu le temps de poster un chapitre la semaine passée, mais celui d'aujourd'hui sera raconté par deux personnages différents en compensation. On retourne donc dans le présent et sur Corsucant et je vous laisse découvrir comment se déroule l'infiltration de nos vauriens. :wink:

Chapitre 24 : Jusque-là, tout se passe bien


8BBY
Coruscant, Système de Coruscant


Les tunnels étaient sombres et Neeva Kix pouvait clairement entendre le bruit des pas de ses équipiers résonner dans ces passages oubliés. Devant elle, Deevee, le petit droïde-assistant de Seshek toujours déguisé en chercheur impériale, menait leur groupe. Il projetait une carte peu détaillée, mais suffisamment précise pour leur indiquer la direction à prendre. La chasseuse de primes mirialan avait les yeux rivés sur ce plan, mémorisant quelles pourraient être les sorties de secours en cas d’urgence. Personne ne se doutait de leur infiltration dans une chambre perdue juste sous le nez du bâtiment le plus sécurisé de toute a planète, mais elle ne voulait rien laisser au hasard. Grâce à la source lumineuse fixée sur son E-11, elle observa l’environnement qui l’entourait. Tout était fait de permabéton ou de roches plus anciennes. De temps en temps, elle percevait un visage figé dans une expression éternelle et dont les contours s’étaient érodés. Des moisissures venaient se loger dans quelques interstices et ils avaient croisés quelques vermines dans ces souterrains. Néanmoins, l’endroit était totalement désert et silencieux, ce qu’elle détestait. Une fusillade, une poursuite et une poussée d’adrénaline lorsque la mort la frôlait, voilà ce qu’elle aimait.
Cette infiltration est beaucoup trop calme.
Elle ne souhaitait pas les ennuis, au contraire, mais elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’un petit groupe de contrebandiers ou de prédateurs mortels pour se défouler un peu ne lui aurait pas fait de mal. Lorsqu’elle ressentit une présence arriver derrière elle, ses muscles se raidirent par habitude. Cependant, l’individu portant une armure de stormtrooper vint se ranger à ses côtés sans l’agresser. Les apparences de Dawnwalker et Vant étant particulièrement semblables une fois la tenue blanche enfilée, ce fut la démarche qui lui permit de reconnaître la mercenaire. Plus raide, plus régulière, presque militaire, elle était facilement reconnaissable aux yeux de la chasseuse de primes.
— Tu étais en manque de compagnie ? demanda la Mirialan.
L’autre ne répondit pas immédiatement et se contenta de marcher à ses côtés en regardant droit devant elle. Neeva avait beau ne pas être très loquace, elle avait trouvé son maître en la personne de l’humaine.
Dawnwalker, Zin, Tib et l’altesse royale, je les comprends après ces quelques temps à leurs côtés. Ils ont un code et ne devraient pas être capables de me surprendre. Même Solo, je pense pouvoir anticiper ses réactions sous ses airs magouilleurs. Zuckuss est inoffensif et Chewbacca est un Wookiee avec un profond sens de l’honneur. Toutefois, Seshek et Vant… Je n’ai aucune confiance en ces deux-là.
Le Trandoshan avait très vite pris les rênes de la mission sans que cela soit vraiment contesté. Comme ses semblables, il était impressionnant physiquement, mais il dégageait également une prestance et une expérience presque rassurante et c’était bien ce qui la dérangeait. La Mirialan était plus proche de la vingtaine que de la trentaine, mais elle avait suffisamment eut l’occasion de voir ces mercenaires débordant d’expérience se tailler la part du Nexu aux dépens de leurs jeunes associés. Elle ne ferait pas l’erreur de sous-estimer le vieux reptile, tout comme elle surveillait en permanence son équipière humaine. Elle n’aimait pas être dans le flou lors de contrats aussi dangereux. Or, Ryl Vant était un véritable mystère. La Mirialan ne savait pas grand-chose d’elle. Son nom lui était inconnu, mais cela n’était pas inquiétant en soi. Ce qu’elle n’aimait pas, c’était l’expression qu’elle avait vu sur son visage lorsqu’elle avait retiré son casque pour le remplacer par le masque blanc et noir des troupes de choc de l’Empire. Sous une mèche de courts cheveux bruns, elle avait vu un regard de la même couleur. Un regard froid et calculateur, identique à celui de Jaden Dawnwalker durant les secondes qui avaient précédé l’exécution de l’ancien partenaire du Toydarien Pazzi. Elle observait en permanence, analysait la situation dans laquelle elle se trouvait c’était cela qui la rendait dangereuse. Le contrebandier alderaanien pouvait être canalisé par sa partenaire Togruta ou, elle n’en doutait maintenant plus, par Dina. Vant, en revanche ne se soucierait de rien d’autre que son propre intérêt et c’était pour cette raison que la quasi-totalité des muscles de Neeva restaient aux aguets et que son visage était si crispé.
Je ne relâcherai pas mon attention.
— Je voulais surtout éviter les roucoulements.
Transformées par le vocodeur de son casque, les paroles de la mercenaire la surprirent. Ryl Vant ne parlait que rarement et encore moins pour se plaindre ou répondre à une question aussi ironique que la sienne. Neeva ne se détendit pas pour autant. Cela pouvait aussi bien la rendre encore plus froide et imprévisible, qu’éventuellement capable de sympathie. Toutefois, elle comprenait ce que son équipière voulait dire. Elle se retourna pour voir un stormtrooper marchant aux côtés d’une officière en uniforme noire. Elle ne les entendait pas mais, en raison de leur proximité et de leurs mouvements, elle pouvait deviner qu’ils étaient en pleine discussion. Le sourire sur le visage de la blonde était révélateur. En voyant le comportement de Jaden Dawnwalker avec son équipière, la jeune Mirialan commençait à se demander si la description que Sisswip lui avait donné du contrebandier n’était pas erronée ou si l’humain ne montrait que rarement cette facette.
Ce qui est sûr, c’est que je n’ai pas envie de me mêler.
Ils arrivèrent à un croisement et deux choix s’offraient maintenant à eux. Pourtant, Deevee n’hésita pas une seconde.
— À gauche toute ! s’exclama-t-il toujours aussi enthousiaste en joignant le geste à la parole.
Le petit droïde la perturbait, elle devait bien l’avouer. Il faisait preuve d’une naïveté qui aurait presque pu le rendre attachant si elle avait été capable d’éprouver des sentiments positifs à l’écart d’une créature programmée. Elle raffermit sa poigne sur son blaster afin de rediriger le faisceau lumineux devant elle. Il faisait toujours aussi sombre, mais elle distinguait maintenant de nouvelles marques sur les parois. Elle espérait qu’ils étaient proches.
— C’est quoi leur relation ?
Une nouvelle fois, la question de Ryl Vant la prit au dépourvu. Elles n’avaient pas échangé beaucoup de mots mais, ce dont elle était sûre, c’était que la mercenaire n’était pas du genre à vouloir faire connaissance avec ses équipiers. Cette question sur Dina et Dawnwalker était donc inattendue. Elle haussa les épaules.
— Qu’est-ce que j’en sais. Je ne les fréquente pas depuis si longtemps.
Sa tête casquée toujours tournée vers l’avant, l’autre ne réagit pas à sa réponse réalisant sûrement que l’information qu’elle avait demandée n’était pas si vitale. Vant venait d’ouvrir une porte qui pouvait permettre à la Mirialan de mieux la comprendre et elle ne désirait pas qu’elle se referme trop vite.
— Par contre, c’est récent. Lorsque je les ai rencontrés, ils étaient bien plus discrets, ajouta-t-elle. Je croyais que les roucoulements t’agaçaient. Un des deux t’intéresse ?
En disant cela, elle avait espéré déclencher une réaction chez l’autre et elle ne fut pas déçue. Cela fut subtil, mais la cadence régulière de Vant fut perturbée le temps d’un instant. Malheureusement, cela eut aussi pour effet de mettre fin à la discussion, effaçant les maigres chances qu’elle avait eu d’en découvrir plus sur la tueuse à gages. Elle se contenta donc du peu qu’elle avait pu obtenir et releva la tête devant elle. Deevee était arrêté pour la première fois depuis le début de leur visite dans les souterrains. Cela signifiait, soit qu’il s’était perdu, soit que…
— On y est ? demanda Dawnwalker qui était arrivé à leur hauteur
Le droïde, voletant sur ses répulseurs, se retourna vers eux dans une démonstration d’excitation.
— Oui, nous sommes maintenant sous le Palais Impérial, confirma-t-il.
— Et il y a encore mieux, ajouta Vant en posant la main contre une paroi.
Neeva releva son arme et éclaira l’endroit où elle s’était arrêtée. Il y avait une porte sombre, couverte de moisissures et sûrement inutilisées depuis des années, ainsi qu’un petit terminal envahi de mousses et de champignons verdâtres. Avec un peu de chance, ils n’auraient pas besoin de réutiliser des explosifs pour progresser. Dina sembla avoir la même idée, car elle lança un éclatant sourire en direction du droïde-assistant.
— Deevee, au travail, annonça-t-elle.
Toujours aussi serviable, le 2-EV ne se fit pas prier pour s’exécuter et se connecta immédiatement à la porte. Jusque-là, tout se passait bien.

Jusque-là, tout se passait bien. Jax contempla la salle de contrôle dans laquelle il se trouvait actuellement. Située dans les niveaux inférieurs de l’imposant Palais Impérial, elle était équipée d’un matériel à la pointe de la technologie. Au point, qu’il venait à se demander quel type d’appareils étaient utilisés dans les étages supérieurs. Les murs sombres et métalliques étaient parcourus des lumières blanches si souvent répandues dans les sites militaires impériaux. En un sens, ils le rassuraient. Il s’y sentait chez lui. Vêtus de leur armure blanche étincelante, ses trois compagnons d’armes étaient placés dans un coin. Discutant entre eux, ils se tenaient à l’écart de la dizaine de soldats qui leur avaient été affecté comme soutien et avaient l’air bien plus à l’aise dans leur tenue habituelle. Seul Dust avait émis quelques regrets à devoir quitter ses guenilles de mercenaire et son immense chapeau. L’officier impérial sourit en se remémorant l’expression presque déçue de l’autre homme. Au contraire, Krest, Nox et lui-même n’étaient pas mécontents d’avoir eu l’occasion d’enfiler leur casque à nouveau. Pour lui, il ne s’agissait pas d’une simple protection. L’armure d’un stormtrooper ne le protégeait d’ailleurs pas vraiment d’un tir à bout portant. Non, il la portait pour une raison particulière. Il se rappelait que son premier sentiment lorsqu’il avait revêtu la caractéristique tenue avait été un sentiment de puissance grisant. Pourtant, celui-ci n’avait pas duré. Le poids supplémentaire l’avait ralenti et ses mouvements s’étaient vus diminués. Sa vision, légèrement limitée, l’empêchait de bien distinguer ce qu’il se passait devant lui au point qu’il avait commencé à donner raison aux blagues que les médisants racontaient sur les troupes de chocs et leur précision. Les ordres crachés par son supérieur l’avaient exaspéré pendant un temps et il avait eu envie de se débarrasser de cette encombrante carapace.
Puis il y a eu Polyneus.
Cela avait été la première mission de la maintenant démantelée Escouade Nexu. Un groupe de pirates particulièrement organisé avait décidé de prendre le contrôle de la planète et de ses habitants. La maigre garnison impériale avait été écrasée par un assaut surprise et la population avait demandé l’aide du Sénat. Pourtant d’importance stratégique quasi-inexistante, l’appel des Polynéens avait été entendu et un détachement avait été envoyé. Parmi eux, il y avait eu sa première unité. Krest était arrivé avec lui, ainsi que Cassie qu’il n’avait pas vu depuis quelques mois. Ils avaient rejoint Kat et Raylon alors déjà membre des Nexus et étaient restés avec eux jusqu’à ce qu’ils soient tous réaffectés, mais il y en avait d’autres. Son cœur se serra à la pensée de Colt et du sergent Gil. Les trois autres, il n’avait pas eu le temps de vraiment les connaître et, à sa grande honte, il n’arrivait plus à se rappeler de leurs noms. Leur débarquement avait été bien plus houleux que l’état-major ne l’avait anticipé. Deux des soldats à ses côtés étaient tombés en une fraction de secondes et il se rappelait que sa confiance et sa rancœur contre son armure avaient très vite disparu et été remplacées par la peur. Ce sentiment ne l’avait pas quitté et il avait avancé et combattu pour la gloire d’un Empire qui l’avait envoyé à l’abattoir sans se soucier de savoir s’il survivrait ou non. Il avait maudit son équipement, la jungle, les montagnes donnant un avantage à l’ennemi et les sur-avkas qui les harcelaient pour défendre leurs nids. Il avait craché sur le nom de son formateur, de ses supérieurs et même sur celui du sergent Gil, mais il avait survécu. Il avait survécu et il en était sorti victorieux. Son armure blanche était couverte de boue, de brûlures et de traces de sang et il s’était retrouvé au milieu d’un village ravagé entouré des cadavres de ses camarades, des pirates, mais aussi de civils. Il se rappelait que Colt avait vomi ses tripes à la fin de l’affrontement mais, lui, était resté là à contempler le carnage avec un intense sentiment de révulsion.
Et les décombres ont bougé.
Il s’était alors rué sur la zone, Cassie sur ses traces. Ils avaient entendu de faibles voix et ils avaient déblayés les gravats. Leurs gants déjà endommagés ne les protégeaient plus, mais ils avaient continué, les mains en sang, jusqu’à ce qu’une petite main apparaisse. Il l’avait hissée jusqu’à ce qu’un jeune garçon en sorte couvert de poussière et d’écorchures. Cassie avait sorti une autre fillette un peu plus jeune. C’est là qu’il s’était passé une chose à laquelle il ne s’attendait pas, les deux enfants les avaient pris dans leur bras, les larmes aux yeux. Il se rappelait qu’il avait remercié son casque d’avoir empêché qui que ce soit de voir son visage à ce moment. Leur mère n’avait alors pas tardé à apparaître et la gratitude qu’il avait pu lire dans ses yeux, cela il s’en rappelait toujours. Voilà pourquoi il était fier d’arborer cette armure. Elle ne le protégeait peut-être bas, l’empêchait de voir correctement et le gênait dans ses mouvements, mais il n’en avait que faire désormais. L’armure d’un stormtrooper était un symbole, un symbole d’ordre et de paix pour les citoyens de l’Empire Galactique lorsqu’ils les voyaient débarquer et il était fier d’en être le porte-étendard.
Même si personne ne nous voit durant ce Jour de l’Empire, nous sommes là, prêts à les servir.
Un léger bruit, augmenté par les capteurs de son casque, retentit et il se déplaça vers le poste de contrôle. Le stormtrooper qui s’y trouvait n’avait pas eu le temps de l’appeler et, bien que le masque blanc, cacha son visage, il put constater son étonnement. Il s’appelait Hack. Depuis Polyneus, il s’était fait un devoir d’apprendre et de mémoriser les noms de tous les hommes et les femmes aux côtés desquels il se battait.
— L’un des capteurs des sous-sols s’est activé, lieutenant, annonça immédiatement le soldat.
Jax se baissa pour mieux voir l’information qui s’affichait sur l’écran et sourit sous son casque en lisant le texte qui accompagnait la zone en question.
— Une pièce de stockage ?
— C’est ce qui est indiqué en tout cas, confirma Hack.
Jax se redressa. L’Empereur gardait d’innombrables secrets dans ces étages inférieurs et cela ne l’étonnait pas que les pièces qui s’y trouvaient soient nommés de manière aussi basique.
J’aurais plus été surpris avec un nom comme « Salle des reliques secrètes ».
Il s’empara de son blaster E-11 et en vérifia la charge. Les criminels qu’ils avaient affrontés sur Toydaria étaient là. Dawnwalker et Zin étaient là. Il ignorait comment ils étaient parvenus à entrer, mais il ne comptait pas les laisser aller au bout de leur mission.
— On descend, ordonna-t-il simplement.
Waller, la stormtrooper qui commandait la dizaine de soldats qu’on lui avait affecté, lui barra le chemin.
— Sauf votre respect, monsieur, cette zone est interdite d’accès. Nous ne sommes pas censés nous y rendre. Peut-être devrions nous attendre le retour de votre supérieure, suggéra-t-elle.
Arica était partie effectuer une reconnaissance, selon ses propres termes, et n’était nulle part en vue. Néanmoins, elle lui avait laissé le commandement et ne l’aurait pas fait si elle ne le croyait pas capable de prendre les bonnes décisions.
— Dans ce cas, c’est votre jour de chance sergent. La Main de l’Empereur nous a offert un laisser-passer, déclara-t-il en passant à côté d’elle.
La mention du nom de l’agent spécial eut l’effet escompté et Waller eut un mouvement de recul. Krest, Dust et Nox, quant à eux, avaient déjà ouvert l’accès menant au niveau inférieur. Le reste des stormtroopers resta immobile à tourner leurs casques les uns vers les autres. Jusqu’à ce que Hack se lève.
— Oh et puis après tout, on est plus à ça près, soupira-t-il en emboitant le pas à la Main du Jugement.
Poussant un juron, Waller fit signe à son escouade de se mettre en marche, non sans laisser deux hommes au poste de contrôle. Imperturbable, Jax ferma la marche et verrouilla l’entrée. Dawnwalker pensait être arrivé ici sans encombre et il avait raison. En revanche, il ne le laisserait pas partir aussi facilement.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFics': Vauriens et hors-la-loi & Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (Avec LL-8)
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 734
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Ven 25 Oct 2019 - 11:26   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Lu!

L'infiltration continue... et la mirialan a peut-être raison de se méfier d'un partenaire au moins :sournois: ! d'autant plus que La Main de L'empereur risque de leur tomber dessus :whistle: !

La suite :oui: !
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1615
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar LL-8 » Ven 25 Oct 2019 - 11:53   Sujet: Re: Vauriens et Hors-la-loi

Retard rattrapé !
Ça en fait, des choses à assimiler, depuis le chapitre 20!

J'aime beaucoup la façon dont l'histoire se déroule. Le chapitre sur l'officier des communications a été mon préféré et j'ai beaucoup aimé les raisons qui poussent Jax à aimer son armure. Tu montres un côté humain des impériaux auquel j'accroche beaucoup!

Hâte de voir où tout cela va nous emmener ! Surtout que Arica est toujours là (au passage, j'ai préférence vouvoiement au tutoiement lors de la scène avec l'empereur ) !
"If we can't protect the Earth, you can be damned well sure we'll avenge it."
FanFic' : Hajoo & Jaden : Rebelle & Vaurien (En collaboration avec Mandoad)
LL-8
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1038
Enregistré le: 28 Déc 2015
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations