Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Si vous aimez écrire et que vous trouvez que l'Univers Star Wars a besoin de nouvelles histoires, ou si vous voulez lire plus que ce que la licence officielle vous offre, bienvenue dans la Section Fan-Fictions !

Retourner vers Fan-Fictions

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Mandoad » Sam 03 Nov 2018 - 13:05   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Lu!

Et... On le sentait venir et ça n'a pas raté. Pauvre famille Tissan et pauvre Glev qui, en voulant protéger le siens, n'a fait que les mener à leur mort (ironiquement, le seul qui s'en sort est celui qu'il ciblait). J'avoue, que je voyais encore la soeur survivre et ben non... Tu n'as vraiment pas de coeur. :transpire:

mat-vador a écrit:Oreste va-t-il chercher à s'enfuir ou se laissera-t-il aveugler par la vengeance ?

Je mise sur la deuxième proposition... mais pas avant que nous ayons refait un tour du côté de Gelfran aussi bien !


Zut, mes persos commencent à être prévisibles


Ou alors, Beliem va réussir à le calmer :neutre:

...Quoique, je sens quand même plus la découpe de clones. :D
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 335
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Sam 03 Nov 2018 - 21:18   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Merci pour le retour :D !

Mandoad a écrit:. Tu n'as vraiment pas de coeur. :transpire:


Je suis un Sith vapodoucheur, la cruauté est une seconde nature chez moi :diable: !

Mandoad"Ou alors, Beliem va réussir à le calmer :neutre: [/quote]

Elle peut toujours essayer :P !

[quote="Mandoad a écrit:
...Quoique, je sens quand même plus la découpe de clones. :D


Ce serait un retour aux affaires :P !

à la prochaine pour la suite!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Dim 04 Nov 2018 - 9:53   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Extrait lu!

Nooooooooooon! hurlait Vador à l'annonce de la mort de sa femme bien aimée. Et bien j'ai fait le même cri en découvrant ce qu'il était arrivé à la famille Tissan... Tout est arrivé un peu à cause de Glev, finalement... Rah! Je savais bien que je ne le sentais pas depuis le début! :evil: Bon, malgré tout, c'était une chouette scène, bien écrite, avec tout ce qu'il faut de Côté Obscur pour bien enfoncer Oreste. :diable:

Oreste va-t-il chercher à s'enfuir ou se laissera-t-il aveugler par la vengeance :diable: ? Vous le saurez... plus tard!
Le Côté Obscur va prendre le dessus, bien entendu! :diable:

Encore un chouette extrait donc! Un beau drame bien comme il faut! :diable:

J'ai hâte de pouvoir lire la suite, en tout cas!

Bonne continuation!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5049
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Dim 04 Nov 2018 - 17:12   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Den a écrit:Nooooooooooon! hurlait Vador à l'annonce de la mort de sa femme bien aimée. Et bien j'ai fait le même cri en découvrant ce qu'il était arrivé à la famille Tissan...


Mine de rien, tout le monde s'y était attaché à cette famille :P !

Den a écrit:Tout est arrivé un peu à cause de Glev, finalement... Rah! Je savais bien que je ne le sentais pas depuis le début! :evil:


Pourquoi ce pauvre garçon est-il si détesté :whistle: ?

Den a écrit:Le Côté Obscur va prendre le dessus, bien entendu! :diable:


Tu me sembles sûr de toi :sournois: !

Merci pour le retour et à bientôt pour la suite!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Lun 05 Nov 2018 - 19:23   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Bonsoir, voici la suite de cette histoire!

Dans cet extrait plein de fureur et de carnages, Oreste Tissan se retrouve sur une pente glissante, une nouvelle fois seul contre l'Empire :sournois: !

Je vous laisse découvrir ça! Bonne lecture!

Oreste cligna des yeux, réalisant enfin la tuerie qui venait de s'accomplir. Sa famille qui l'avait de nouveau accueillie pour lui donner une nouvelle chance, n'existait plus.
La fureur l'aveugla au point qu'il bondit d'un Saut de Force au milieu des clones en activant son arme au vol. Son irruption causa une telle surprise que les soldats ne réagirent pas tout de suite et mirent du temps à lever le canon de leur fusil vers lui.
La lame verte incandescente en tronçonna plusieurs d'entre eux avant que les autres n'organisèrent un semblant de riposte. Mais que pouvaient-ils face à un Jedi empli de haine et de douleur qui ne demandait qu'à venger ses proches? Que pouvaient-ils face à cette tempête déchaînée?
Au bout de trente secondes, un néon sanglant crépitant intercepta sa lame, bloquant son offensive débridée.
Le jeune corellien faisait de nouveau face depuis sa fuite de Coruscant, à cette paire de rubis écarlates oculaires et à ce sourire sarcastique arrogant.
-Bien Tissan, le félicita Soia Tenn. Continue de donner libre cours à ta colère.
-D'accord.
Il la propulsa violemment en arrière d'une Poussée de Force, bousculant au passage plusieurs clones derrière elle.
Puis il se concentra sur ceux qui entouraient les cadavres de ses parents et de sa sœur. Sans prêter attention à Glev prostré qui les fixait sans réagir, à chaudes larmes. À grands renforts de moulinets, Oreste fit le vide autour de lui.
-Lieutenant Nac, dites à vos hommes de rester en dehors de ça! S'exclama la chiss qui avait décidé de régler son contentieux à sa façon.
-Soldats, repos! Obtempéra l'officier du BSI.
Les clones encore debout encerclèrent le Jedi en arc de cercle, tout en cessant de le menacer avec leur fusil.
L'inquisitrice traversa leurs rangs, brandissant son sabre laser au halo sinistre. Avec un sourire narquois.
-Je m'attendais à ce que la drogue de Glev t'ait assommé. Mais tu sembles avoir compris que la Force pouvait être maniée autrement que comme un Jedi. Tu l'as utilisée pour te purger.
-Vous avez détruit l'Ordre, alors pourquoi continuerai-je à suivre le Code?
Il se lança d'un bond acrobatique sur elle et l'adepte du Coté Obscur dut s'employer pour ne pas se faire arracher l'arme des mains. Il l'obligea à reculer d'abord avant qu'elle ne parvienne à équilibrer le duel un peu plus à son avantage.
Son expression trahissait néanmoins une absence totale d'arrogance, preuve qu'elle ne le sous estimait plus. Elle tenta de reprendre la main en lui flanquant des coups aléatoires de sabre au visage et aux jambes.
Le corellien recula pied à pied, sans paniquer. Elle crut discerner un rictus étirer discrètement ses lèvres, comme s'il n'avait rien à craindre d'elle. Quelque chose en lui semblait changé, il n'était plus enfermé dans le cadre strict et sans imagination des arts Jedi classique.
Non il était maintenant résolu à essayer une autre approche. Il avait choisi d'obéir à ses émotions et non à la Force.
-Pourquoi t'entêtes-tu? Tu sais maintenant que nous ne sommes pas si différents, parvint-elle à lui faire remarquer après avoir bloqué une de ses contre attaque.
-Peut-être, reconnut-il. J'ai finalement compris que le meilleur moyen de vous combattre était de m'approprier votre façon de penser pour mes propres objectifs.
Sa haine était dorénavant un fluide froid et savamment maîtrisé. Certainement moins bien maîtrisé qu'elle, mais il commençait à combler le fossé qui les séparait.
-Détruire l'Empire. Venger ce que j'ai perdu. Je commencerais par vous.
Sa détermination était palpable et il serait plus ardu de le faire fléchir que lorsqu'elle l'avait affronté pour la première fois sur Coruscant.
Auprès de l'Empereur, elle avait appris une chose essentielle. Ne pas tergiverser.
-Très bien Jedi. Si tu refuses de te rallier à l'Empire, je te détruirais, le prévint-elle froidement. Ton frère cadet a une utilité moindre mais il fera l'affaire.
Le jeune homme se tourna à peine vers Glev, qui demeurait toujours hagard, agenouillé. Se prenant la tête entre les mains.
-Vous l'avez monté contre moi.
-Ton frère était déjà monté contre toi, le corrigea-t-elle. Je n'ai exercé qu'une simple pichenette. Cela n'a pas été trop difficile.
L'expression d'Oreste afficha une impassibilité mortelle. Il en voulait à son frère d'avoir cédé à ses sirènes.
-Oreste..
Il se figea lorsqu'il surprit la voix de sa mère, un souffle contenu qui lui parvint jusqu'aux tympans. Il recula prudemment jusqu'à elle et s'accroupit pour lui saisir la main. La main d'une condamnée en sursis.
Tout en ne cessant de pointer son sabre laser vers l'inquisitrice, il lui murmura des paroles de réconfort.
-Tiens le coup, maman.
-Oreste..
Il croisa son regard. Des yeux attendris, pleins d'amour maternel et de tristesse. Mais qui conservaient une foi inébranlable.
-Sauve..toi..reste..un homme bon..
Oreste sentit ses doigts se raidir sur les siens avant qu'elle n'expira. Il laissa la main de la défunte retomber dans la poussière tandis que Glev se mit à sangloter de nouveau.
-Je suis désolé.., balbutia-t-il. Je ne voulais pas.. pas que cela arrive..
-La ferme! Le coupa son aîné. Tu aurais du y penser avant!
L'ancien apprenti de Nejaa Halcyon se détourna du corps de sa mère, fixant d'une rage froide la chiss, première responsable de cette exécution.
-Si j'étais toi, je tuerais ton frère, lui confia-t-elle d'un ton goguenard.
-Si cela doit arriver, ce ne sera pas pour vous faire plaisir.
Un clone se rangea devant l'inquisitrice, en la saluant d'un air martial.
-Ma Dame. Nous avons capturé une femme dans le périmètre du domaine Tissan.
Oreste se figea, saisi par un mauvais pressentiment contrairement à la non humaine dont la paire de rubis sanglants exprimaient une joie cruelle.
-Excellent, amenez-la moi.
Deux des soldats poussèrent avec le canon de leur fusil, une jeune corellienne qui portait des traces d’hématomes sur la figure. Preuve qu'elle avait opposé de la résistance lors de son interpellation. La chiss l'agrippa par sa chevelure désordonnée avec un gloussement triomphant.
-Tiens donc, qui avons-nous là? Vous vous connaissez tous les deux?
L'inquisitrice se réjouissait de la lividité qui avait blanchi les traits du Jedi qui ne put s'empêcher de fixer Beliem dans les yeux.
-Je ne le connais pas, parvint-elle à articuler.
-Relâchez-la, elle n'a rien à voir avec moi.
Son ton maîtrisé trahissait cependant une légère fébrilité.
-Tu ressens des sentiments pour elle, Tissan. Je le perçois dans la Force. Maintenant tu sais ce qui te reste à faire si tu veux qu'elle s'en sorte indemne.
-Au bout du compte, vous la tuerez de toute façon quoique je fasse.
-Tu as raison, reconnut-elle.
Les traits de Beliem se tordirent tout à coup sous le coup de la douleur lorsqu'une lame crépitante rouge sang poussa au milieu de sa poitrine jusqu'à la garde. L'inquisitrice la retira de son corps sous le regard effaré d'Oreste qui sentit sa présence s'éteindre dans ses perceptions.
-Beliem! Hurla-t-il de désespoir.
Le Jedi demeura atterré pendant de longs instants, réalisant tout ce qui venait de se passer en l'espace de quelques minutes.
Il s'était cru relativement à l'abri des exactions de l'Empire mais ses sbires l'avaient rattrapé. Il croyait pouvoir jouir d'une sécurité durable auprès de ses proches et notamment de son père qui appartenait à l'entreprise la plus influente du système voire de la galaxie.
Il pensait avoir trouvé sa voie, un nouveau sentier de sérénité et de calme loin du chaos d'une guerre sans merci.
Il était certain que la Force lui confèrerait un avenir long et paisible auprès de celle qui ne l'avait pas oublié malgré leur séparation exigée par les circonstances. Auprès de celle qui lui avait donné une raison de vivre et d'espérer.
Beliem, qui gisait maintenant sans vie aux pieds de sa meurtrière.
En une nuit, il avait tout perdu. Et il se retrouvait de nouveau seul, perdu avec son sabre laser au milieu d'ennemis qui l'encerclaient.
En compagnie d'un frère qui l'avait dupé et qui ne parvenait pas à affronter les conséquences de sa trahison. Un frère qui avait cessé de l'être.
Oreste n'avait plus que sa vengeance assouvir. Il se tourna vers son cadet, qui releva un visage baigné de larmes vers lui.
-Je ne voulais pas.. qu'il leur arrive quelque chose. Il faut.. me croire.
Le Jedi serra le poing sur la crosse de son sabre laser qu'il se mit à lever au-dessus de sa tête.
-Te croire? Après ce qui est arrivé par ta faute?
Glev accrocha son regard. Sur son expression blême s'y lisaient la résignation et les regrets. Mais cela n'arrêta pas Oreste, qui l'acheva par décapitation.
Il s'attendait à éprouver tout de suite des remords mais il n'en était rien. Un vide glacé venait de prendre place dans son cœur.
Il était convaincu de la justesse de cet acte, Glev ce faux frère avait mérité son sort. À se demander si celui-ci avait toujours été son frère.
-Bien, tu as finalement fait ce que j'attendais de toi, le félicita la chiss.
Pour toute réponse, il avança d'un pas.
-Tu es en train de t'en nourrir, n'es-ce pas? Pas de doute, pas d'incertitude C'est le pouvoir du Coté Obscur qui t’habite à présent.
-Parfait, je vais m'en servir pour vous détruire.
-Quel dommage que tu veuilles mourir alors que tu découvres seulement la vérité. Lieutenant Nac?
Avec un sourire sinistre, l'officier du BSI acquiesça du menton alors que les stormtroopers braquaient de nouveau le jeune corellien avec leur fusil. Les yeux verts et gris de celui-ci brillaient d'un éclat haineux, que reflétait le halo funeste de sa lame crépitante verte émeraude.
Il était décidé à infliger la mort avant de la recevoir.

Voilà, j'espère que cela vous a plu! Je parie qu'on va encore me dire que je suis cruel :whistle: !

à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Mar 06 Nov 2018 - 15:44   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

C'est lu!

Ah ouais... Quand tu le fais basculé, tu ne fais pas les choses à moitié... :shock:

Je crois bien que, cette fois, Oreste a atteint un point de non retour et qu'il a définitivement sombré. Il n'a plus rien à perdre désormais et ça risque fort de lui faire prendre des risques inconsidérés

Je suis curieux de voir comment tu vas gérer cette nouvelle personnalité par la suite.
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 335
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar L2-D2 » Mar 06 Nov 2018 - 16:05   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Extrait lu !

C'est parti totalement en vrille ! Pauvre Oreste, pauvre Beliem ! Mais quel beau duel, quelle belle description de la montée du Côté Obscur en le jeune homme ! :jap:

Là, on sent clairement que le personnage a franchi un cap, un point de non-retour. Il ne sera plus jamais le même... mais est-il condamné à demeurer prisonnier du Côté Obscur, ou va-t-il réussir à s'échapper de cette situation pour le moins sans issue. Gelfran, il faut que tu arrives, vite !!!! :transpire:

La suite !
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4352
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mar 06 Nov 2018 - 19:55   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Merci pour vos retours :hello: !

L2-D2 a écrit:C'est parti totalement en vrille ! Pauvre Oreste, pauvre Beliem !


Sadique je suis :P !

L2-D2 a écrit:Mais quel beau duel, quelle belle description de la montée du Côté Obscur en le jeune homme ! :jap:

Là, on sent clairement que le personnage a franchi un cap, un point de non-retour. Il ne sera plus jamais le même... mais est-il condamné à demeurer prisonnier du Côté Obscur, ou va-t-il réussir à s'échapper de cette situation pour le moins sans issue.


Mandoad a écrit:Ah ouais... Quand tu le fais basculé, tu ne fais pas les choses à moitié... :shock:

Je crois bien que, cette fois, Oreste a atteint un point de non retour et qu'il a définitivement sombré. Il n'a plus rien à perdre désormais et ça risque fort de lui faire prendre des risques inconsidérés


Je pense que c'est le tournant de ses tribulations dans son histoire :sournois: en effet... il tue quand même son propre frère cadet :transpire: . En tout cas, il est en effet aux abois :sournois: !

L2-D2 a écrit:Gelfran, il faut que tu arrives, vite !!!! :transpire:

La suite !


Oui oui il arrive :whistle: !

à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Sam 10 Nov 2018 - 14:14   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Extrait lu! :o

Eh ben, mon ami, c'est de la folie, ce chapitre! :x

Oreste pète carrément les plombs (c'est justifié, mais bon...^^)! On a droit à un duel d'exception entre Oreste et Soia Tenn, une monté de plusieurs crans dans le Côté Obscur vraiment bien écrite, et un fratricide (même s'il l'avait mérité! Une belle décapitation!^^). Que du bon, donc! :diable:

Une chose est sûre, il n'y aura plus de retour en arrière pour Oreste. Il a complètement basculé. Il a tout perdu. Il ne lui reste que la haine!

Vraiment, cette fic est sombre... Mais c'est tellement bon! :diable:

Allez! Vivement le prochain chapitre avec, peut-être, une apparition de Gelfran? :o

Bonne continuation, l'ami!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5049
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Dim 11 Nov 2018 - 16:45   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salute Den , merci pour le retour :jap: !

Den a écrit: Il a tout perdu. Il ne lui reste que la haine!


Ouuuuiiiiii, la haine :diable: ! Et pas de retour en arrière, en effet!

[quote="Den"]Il a complètement basculé. [quote]

Basculé? On va dire que ca va plutôt le radicaliser :sournois: ! Le basculement officiel et définitif ce sera pour plus tard, beaucoup plus tard :sournois: ...

[quote="Den"]une apparition de Gelfran? :o

Oui, oui, il arrive! Ce garçon n'a aucune patience :transpire: !

La suite c'est pour bientôt!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Lun 12 Nov 2018 - 18:10   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Bonsoir, voilà la suite :sournois: !

Dans cet extrait, Oreste va être secouru par un ami! Un choix s'offre à lui; va-t-il combattre jusqu'à la mort, ivre de vengeance ou tentera-t-il de fuir la planète où il a tout a perdu?

Découvrez-le tout de suite :wink: !

Le rugissement soudain des moteurs ioniques activés à pleine puissance força tout le monde à lever la tête vers les cieux étoilés. La masse sombre d'un vaisseau se découpait distinctement alors que des traits lumineux mortels plurent tout à coup sur les clones impériaux, pris au dépourvu.
-À toutes les unités, abattez ce vaisseau!
Immédiatement l'ensemble des soldats rassemblés autour de l'inquisitrice se mirent en position de tir mais leur riposte semblait inefficace contre le bouclier déflecteur qui enveloppait ce cargo corellien. Que le Jedi reconnut comme appartenant au dernier ami qui lui restait, la Perle du Corsaire.
Gelfran.
Jamais il n'avait osé espérer que le contrebandier vole littéralement à son secours. En vol stationnaire, l'ancien vétéran de la Guerre Hyperspatiale de Stark avait éclairci les rangs de ses ennemis, qui n'eurent pas d'autre choix que de se mettre à couvert.
Ce qui décida Oreste à se jeter sur la chiss pour en finir. En finir avec elle et avec ses troupes qu'elle avait réquisitionnées. Rien d'autre ne comptait en cet instant.
Avant d'arriver au contact, il faucha au passage deux clones qui avaient eu la mauvaise idée de rester sur son chemin. Et les sabres laser s'entrechoquèrent avec violence alors que le lieutenant Nac appelait des renforts.
Le duel reprit avec un acharnement effréné alors que Soia Tenn tenta de l'influencer.
-Tu sais très bien que tu ne pourras plus jamais rester un Jedi après tout ce que tu as fait.
-Je me suis fait une raison, n'ayez crainte. Je tracerai ma propre voie, ajouta le jeune corellien qui la repoussa d'un savate sèche dans l'abdomen.
La non humaine se rua de nouveau à l'assaut mais elle fut étonnée de voir que ses techniques encadrées par l'Empereur en personne n'eurent pas vraiment d'effet sur les défenses du rescapé de l'Ordre 66.
Autour d'eux, la Perle du Corsaire continuait de semer le chaos alors que les tanks et les bipodes impériaux investirent à leur tour le domaine des Tissan. Gelfran battit momentanément en retraite en reprenant de l'altitude.
Puis le contrebandier repartit à la charge, les arrosant copieusement. Deux véhicules de soutien chavirèrent éventrés, privés de leurs répulseurs anti gravités.
-Ici le lieutenant Nac! Nous avons besoin de soutien aérien!
Les impériaux tentèrent de verrouiller la cible mais Gelfran ne s'offrit pas à leurs répliques. Et ne cessa de les décimer après chaque passage.
Les survivants se replièrent menés par Nac, qui abandonna momentanément l'inquisitrice contre l'ancien apprenti de Nejaa Halcyon.
Ce dernier entendit une voix familière percer à travers son comlink accroché à sa ceinture.
-Oreste? Tu m'entends gamin?
Le jeune corellien parvint à projeter son antagoniste loin de lui, à l'aide d'une puissante Poussée de Force et profita du répit pour répondre.
-Merci de votre aide, Gelfran.
-Il est temps de prendre le large. J'ai intercepté les dernières transmissions impériales, des renforts vont arriver.
-Pas question, j'ai quelque chose à terminer ici.
Le contrebandier s'affola, ayant deviné l'inhumanité qui se dégageait de son ton sec et cassant.
-Ah oui, et quoi donc?
-Je vais éradiquer toute présence impériale dans ce système, un par un.
Gelfran protesta vivement alors que la Perle du Corsaire se rapprochait vivement du sol. Il déverouilla l'écoutille avant de lancer.
-Je ne suis pas candidat au suicide pour l'instant. Si tu choisis de mourir ici, tu n'auras plus rien à espérer.
-C'est déjà le cas.
Le Jedi étudia la chiss en train de se relever sur ses appuis, ses globes oculaires flamboyant de rage. Alors Oreste se souvint de ce que Gelfran lui avait dit lors de leur première rencontre.
Quand on croit avoir tout perdu, il reste toujours quelque chose à perdre.
Il avait perdu toute sa famille mais il lui restait un ami prêt à l'aider. Du moins un allié qui lui offrait une échappatoire.
Non, il n'était pas destiné à mourir ici.
Il sauta sur la rampe d'accès déployée et la Perle du Corsaire s'éleva aussitôt après qu'il eut averti Gelfran qu'il pouvait évacuer. Il croisa une dernière fois le regard furibond de la chiss qui voyait sa proie lui glisser entre les mains une nouvelle fois.
Puis il ferma l'écoutille avant de rejoindre le contrebandier qui était concentré sur le pilotage et sur leur survie conjointe.
Gelfran lui exprima la chaleur de son amitié teintée de compassion.
-Je viens de comprendre ce qu'ils ont fait à ta famille. Je suis désolé.
-Pas de quoi, répondit Oreste avec amertume.
-Tu vas tenir le coup?
Les yeux verts et gris de l'ancien padawan de Neeja Halcyon se durcirent, comme lassés de la pitié qu'il pouvait inspirer.
La pitié était bien le seul sentiment qu'il ne souhaitait pas éprouver.
-Je vous le confirmerai quand nous serons loin d'ici. Hors du système.
-La Bordure Extérieure donc?
Devant cette question ouverte, il n'exprima aucune réaction visible. Le contrebandier l'interpréta comme un consentement.
Ils traversèrent les couches atmosphériques pour admirer de nouveau le paisible horizon étoilé qui s'offrait de nouveau à eux comme une perspective de salut.
Juste au moment où les alarmes de proximité hululèrent. Gelfran consulta ses écrans tactiques avec une moue qui en disait long sur son anxiété.
-Ah, on a de la compagnie, annonça-t-il. Des ARC-170 et des V Wings.
-C'est un problème?
Oreste l'entendit ricaner avec légèreté cette fois.
-Oh ce vieux coucou serait capable de supporter une pluie de comètes sans se plaindre. Mais je préfèrerais éviter qu'on l'abîme.
-Je vois, qu'es-ce que je peux faire pour aider?
-Il y a une batterie de tri canons à l'arrière au niveau de la soute. L'essentiel est que tu les maintiennes à distance le temps qu'on s'extirpe du champ gravitationnel.
-Compris.
Le Jedi corellien quitta le poste de pilotage tandis que le vétéran de la Guerre Hyperspatiale de Stark surprit à travers la verrière de transparacier, les chasseurs clones le dépasser avant de virer pour passer à l'attaque.
Oreste parvint sans mal à garder son équilibre lorsque le cargo corellien se cabra pour esquiver les salves de canons laser qui l'encadraient de près. Suivant son intuition , il descendit la première échelle venue pour s'installer dans le poste de tir.
Malgré la vétusté du navire de fret stellaire, il fut agréablement surpris par la facilité de manipulation des commandes de tir. Alors qu'il aurait fallu des minutes voire des heures pour se familiariser avec l'ergonomie, il s'y adapta immédiatement.
Comme s'il était né pour ça.
Il repéra très rapidement les silhouettes lointaines d'insectes d'acier qui s'agitaient au loin pour lancer un nouvel assaut. Gelfran lui avait demandé de les tenir en respect ce qui aurait correspondu aux préceptes de l'Ordre Jedi démantelé.
Préserver la vie autant que possible, y compris celle de son ennemi.
Mais Oreste s'était écarté de ce chemin depuis trop longtemps. Nejaa Halcyon et Ki Adi Mundi n'étaient plus là pour lui faire la morale. Les morts n'ont plus besoin que les vivants continuent de les écouter.
Il irait au-delà de ce que lui demandait Gelfran. Il avait des morts à racheter et une famille à venger.
Un ARC-170 s'approcha par bâbord pour les attaquer de flanc. Il ne montra aucun empressement à le verrouiller dans la ligne de mire et à ouvrir le feu.
Un flash éclaira la nuit froide de l'espace avant qu'Oreste ne cibla un autre chasseur. Méthodiquement et froidement, guidé par une mécanique haineuse implacable, il les décima un par un anticipant à l'aide de la Force leurs manoeuvres d'évasion lorsque les pilotes clones comprirent qu'ils avaient affaire à un excellent tireur.
Les appareils encore en un seul morceau se contentèrent de les harceler de loin, puis la Perle du Corsaire accéléra brusquement lorsque les étoiles s'étirèrent en de longs filaments infinis. Les deux fuyards bondirent dans l'hyperespace.
Certain de n'avoir plus rien à craindre temporairement, le Jedi quitta la tourelle pour retrouver le contrebandier qui se détendait dans son siège après avoir enclenché le pilote automatique.
-Je pourrais te prendre comme associé finalement.
Sous ce voile de compliment, Oreste avait deviné un reproche camouflé.
-C'est quoi le problème?
-Ce que tu viens de faire contre ces chasseurs impériaux, je me demandais si un Jedi au sens où je l'entends aurait fait de même.
-Ne commencez pas à me faire la morale.
-Je n'ai pas cette prétention, je fais seulement un constat. C'est tout.
L'ancien élève de Nejaa Halcyon se contenta de s’asseoir à la place de copilote, la mine fermée.
-Alors quels sont tes projets, gamin?
-Je vais mener ma guerre contre l'Empire. Vous en avez assez fait pour moi et je ne vous oblige pas à me suivre. J'ai bien compris que le métier de contrebandier vous comblait.
Gelfran grimaça devant l'ironie du jeune corellien, caustique dans ces derniers mots.
-En fait, j'ai bien réfléchi, reprit le vétéran. Si je repartais de mon côté, le Soleil Noir me remettra la main dessus tôt ou tard et je n'aurais peut-être pas autant de chance cette fois. Et si toi, tu te bats seul contre l'Empire, tu finiras par y passer aussi.
-Donc?
-Donc si tu es toujours autant décidé à tailler des croupières à l'Empire, je te suis.
À la surprise d'Oreste, Gelfran lui tendit une main confiante, sans aucune arrière pensée. Il la lui serra, scellant leur alliance.
-Vous m'étonnez, avoua-t-il. Qu'es-ce que vous a fait changer d'avis?
-L'instinct de survie. Par quoi veux-tu commencer?
-Pour l'instant, je l'ignore. J'espérais que vous me donneriez des indices.
Gelfran s'enfonça dans son siège, appuyant le menton contre sa paume. Après un moment de réflexion, il rompit le silence.
-Si nous voulons obtenir des résultats, il nous faudra entrer en contact avec des partisans séparatistes recherchés par l'Empire. Des experts au combat, en armes et aux explosifs. Il m'est même arrivé pendant la dernière guerre de négocier des affaires avec eux.
-Ce ne sera pas difficile de les rencontrer si vous les connaissez bien.
-Non, mais pour ce qui est de les convaincre.. Certains n'aiment pas beaucoup les Jedi.
-Alors il faudra les persuader.
L'ancien soldat tiqua au mot persuader, qui avait pris pour lui une connotation douteuse.
-Dans ce cas, il vaudrait mieux que tu me laisses leur parler.
-Quelle est notre destination?
-Nar Shaddaa.
-Les Hutt? Fit Oreste sans montrer le moindre enthousiasme.
-Ce sont les meilleurs ennemis du Soleil Noir. On y sera en sécurité.
Le Jedi se rangea finalement à son argument avant de fixer le vortex spatio temporel de l'hyperespace.


Soia Tenn agitée ne cessait de faire les cent pas devant le domaine des Tissan, attendant fiévreusement l'appel du Seigneur Vador après qu'elle eut envoyé le rapport de la situation au Centre Impérial peu après la fuite d'Oreste Tissan.
L'inquisitrice activa son disque holographique lorsqu'elle reçut enfin l'appel tant redouté. La silhouette du bras droit de l'Empereur se matérialisa à échelle réduite sous son nez.
-Maître, fit-elle en inclinant le menton.
-Inquisitrice, l'Empereur et moi avons discuté du contenu de votre rapport concernant Oreste Tissan. Et nous avons convenu que vous n'étiez pas à la hauteur de la traque.
-Monseigneur, je..
-Vous avez échoué sur toute la ligne. La capture de Tissan aurait permis de discréditer l'image de son père, l'un des opposants les plus sérieux au Diktat. Au lieu de cela, vous en avez fait un martyre et un exemple de rébellion pour les corelliens.
Le ton cassant du Seigneur Noir masquait une fureur sans limite.
-Nous ne perdrons plus de temps avec vous et vos différents avec le Jedi corellien. Vous êtes désormais affectée à la garde du pénitencier impérial de Dathomir.
-Quoi? S'écria-t-elle presque choquée.
Cette rétrogradation sonnait à ses oreilles comme la plus infamante des humiliations. Elle avait renié les Jedi pour se rallier aux Sith et à l'Empire. Elle avait sacrifié beaucoup pour acquérir ne serait-ce qu'une miette de pouvoir.
Pour un résultat quasi nul.
Et la voilà exilée sur un monde perdu et pauvre d'un secteur insignifiant de la Bordure Extérieure. Non, elle ne le méritait pas.
-Vous rentrez sur Coruscant immédiatement afin de vous présenter devant le capitaine Zsinj qui commande le Poing d'Acier. Son vaisseau escortera à bon port les transports de prisonniers politiques et de détenus de droit commun. L'Empereur espère que vous serez à la hauteur de la tâche, cette fois.
-Monseigneur, j'étais sur le point de réussir.. tenta-t-elle de tempérer.
Vador balaya sa futile défense d'un revers méprisant de sa main gantée.
-Vous avez assez abusé de ma patience, gronda-t-il avec un surcroît d'irritation. Je vous ai accordé une nouvelle chance et vous n'avez pas su la saisir. Sur Dathomir, vous réapprendrez les valeurs de la compétence et de la loyauté. Terminé.
Il rompit la communication brutalement et la non humaine fixa longuement son disque holographique avant de subitement le broyer à l'aide de la Force. Elle laissa retomber l'instrument de communication en un ruisseau de poussière fine.
-Lieutenant Nac?
-Madame?
L'expression de la chiss n'était plus que de la haine pure. Elle désigna de l'index le château des Tissan toujours gardé sévèrement par les soldats clones.
-Réduisez cet endroits en cendres. Qu'il ne reste pas une seule pierre debout.
-Avant, nous devrions peut-être éloigner ces civils, suggéra l'officier du BSI qui montrait un attroupement en train de s'agglomérer devant l'entrée familiale.
La chiss ne leur accorda pas une once d'attention.
-Non, qu'ils restent à regarder.
Les clones évacuèrent les lieux et installèrent un périmètre de sécurité. Avant que l'enfer ne se déchaîna du ciel nocturne. Les bombardiers apparurent au-dessus d'eux et larguèrent leur cargaison de mort lorsqu'ils survolèrent le château.
Une nova déchira le manteau des ténèbres lorsque les bombes incendiaires se fracassèrent contre les murs, pénétrèrent par les fenêtres pour déverser les flammes dans les moindres recoins, les moindres interstices.
N'épargnant rien, pas même les souvenirs qui y avaient été amassés depuis des générations, des siècles. Depuis le premier jour où Corellia avait célébré les Tissan comme des héros au même rang que les Halcyon et tant d'autres encore.
Par ce feu purificateur, Soia Tenn espérait en finir avec le moindre de ces souvenirs. Effacer le nom des Tissan. Et blesser à jamais l'orgueil de ces fiers corelliens.
Cela paraissait mesquin et futile mais cette vengeance lui suffisait pour cette nuit. En attendant que la Force lui remette Oreste Tissan sur son chemin. Cela arriverait tôt ou tard, elle en était persuadée. Elle se détourna sans un regret, pour continuer de servir l'Empire.

Voilà, c'est la fin de cet arc sur Corellia et j'espère qu'il vous aura plu! N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé et à comparer aux autres arcs.

La semaine prochaine, je commencerai à poster le début du nouvel arc que l'on pourrait intituler: je me balade un peu partout dans la galaxie pour me venger de l'Empire :diable: !

à la prochaine pour la suite donc :hello: ! ciao a presto :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mar 13 Nov 2018 - 10:16   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Extrait lu !

Alors... Le titre est Le Jedi Noir de Dathomir... et l'inquisitrice se retrouve affecté à la prison impériale de cette même Dathomir... :sournois:

Plus sérieusement, ton récit est toujours aussi prenant. C'est un régal de lire tes combats, et on sent bien à quel point tu maîtrises l'art de la description. Et donc, Oreste et Gelfran s'associent (enfin !) mais je me demande si les actions du jeune homme au début, sur Mygeeto, ne vont pas lui revenir dans les dents, maintenant qu'il veut s'allier à d'anciens Séparatistes.

Vivement la suite, et le début donc de ce nouvel arc ! :oui:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4352
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mar 13 Nov 2018 - 19:14   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

L2-D2 a écrit:Alors... Le titre est Le Jedi Noir de Dathomir... et l'inquisitrice se retrouve affecté à la prison impériale de cette même Dathomir... :sournois:


Tout sauf un hasard :sournois: !

L2-D2 a écrit:Plus sérieusement, ton récit est toujours aussi prenant. C'est un régal de lire tes combats, et on sent bien à quel point tu maîtrises l'art de la description.


Merci :jap: !

L2-D2 a écrit:Et donc, Oreste et Gelfran s'associent (enfin !) mais je me demande si les actions du jeune homme au début, sur Mygeeto, ne vont pas lui revenir dans les dents, maintenant qu'il veut s'allier à d'anciens Séparatistes.


Et oui, ils s'associent! Quant au retour de boomerang... eh bien hum comment dire :transpire: , ce cher Gelfran n'est pas au vraiment au courant de la désertion de Mygeeto. Donc s'il finit par l'apprendre, comment va-t-il réagir?

La réponse sera pour plus tard :sournois: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Jeu 15 Nov 2018 - 14:20   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

C'est lu!

Tiens tiens tiens... Gelfran et Oreste sont en route pour Nar Shaddaa, je suis vraiment curieux de voir comment va se dérouler cette partie de l'histoire sur la Lune des Contrebandiers au coeur de la pègre galactique.

Sinon, pas grand chose de plus à dire que L2: Les combats c'est toujours du tout bon, Gelfran c'est toujours de l'excellent et décidément cette inquisitrice galère autant que ceux de l'UEO pour attraper ses proies :transpire:

Allez, je reviendrai pour la suite!
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 335
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Jeu 15 Nov 2018 - 22:10   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Mandoad a écrit:Tiens tiens tiens... Gelfran et Oreste sont en route pour Nar Shaddaa, je suis vraiment curieux de voir comment va se dérouler cette partie de l'histoire sur la Lune des Contrebandiers au coeur de la pègre galactique.


:sournois:

Mandoad a écrit:et décidément cette inquisitrice galère autant que ceux de l'UEO pour attraper ses proies :transpire:


Qu'ils sont maladroits ces méchants quand même :transpire: !

Merci pour le retour et à bientôt pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Lun 19 Nov 2018 - 21:17   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Je confirme juste que la suite sera publiée demain soir :wink: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mar 20 Nov 2018 - 8:18   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Ah, j'ai cru que c'était le nouvel extrait ! :paf:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4352
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Den » Mar 20 Nov 2018 - 11:50   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Ah! Gelfran et Oreste se dirigent vers Nar Shaddaa!! Je ne m'y attendais pas du tout! Mais j'ai hâte d'y être!^^

Sinon, L2 et Mandoad ont tout dit!^^ Tu as un don pour les descriptions (que ce soient les combats ou les personnages, c'est le top du top!). Bref, je m'éclate toujours autant à te lire! L'histoire est, de plus, vraiment très intéressante et haletante! Bref, c'est du tout bon!^^

Bonne continuation l'ami, et à bientôt pour une critique du prochain extrait! ;)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5049
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mar 20 Nov 2018 - 19:03   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Den a écrit:et à bientôt pour une critique du prochain extrait! ;)


L2-D2 a écrit:Ah, j'ai cru que c'était le nouvel extrait ! :paf:


Vous l'attendiez avec impatience? Le voilà :sournois: !

Dans cet extrait, nos deux comparses fraîchement associés vont négocier avec un baron du crime à la solde des Hutt :diable: !

Je vous laisse découvrir ça et je vous promets une petite surprise Legends! Si, si :diable: !

Espace Hutt, Nar Shaddaa

Nar Shaddaa ressemblait à première vue à la Cité Galactique. La Lune des Contrebandiers comme elle était couramment appelée n'offrait cependant pas la même dimension de prestige que la plupart des mondes du Noyau, bien plus influents au temps de la République.
Le satellite appartenait au cartel des Hutt basée sur la planète mère Nal Hutta autour de laquelle il tournait en orbite.
Gelfran pour décrire cette cité urbaine, avait insisté sur le fait qu'elle ne manquait pas de charme. Oreste avait vite compris que ce n'était que de l'ironie. Hormis quelques espaces spécialement aménagés pour la gent prestigieuse et compromise dans leur relation d'affaire avec les Hutt, les rues constituaient un véritable cloaque dans lequel il n'était pas bon de s'attarder.
Même dans les niveaux supérieurs, il était aisé d'encaisser un malheureux coup de vibrolame sur un simple malentendu.
Ils passèrent devant un établissement aux mœurs douteuses, promettant avec moult hologrammes représentant des silhouettes féminines aux courbes avantageuses des menus plaisirs tarifés, lorsque le Jedi corellien jugea bon de poser la question qui lui brûlait les lèvres.
-Bon, assez de mystères. À qui va-t-on parler?
-Mirol Shogun, fit le contrebandier. C'est un intermédiaire qui travaille pour le Kadijac Besadii, il contrôle pour eux le Secteur Rouge.
Oreste resserra un peu plus son capuchon sur le crâne. Sur les conseils de son ami, il avait pris soin de revêtir la tenue standard de quelqu'un qui ne roulait pas sur les crédits et qui survivait en pratiquant des activités commerciales illégales.
-Il va nous aider contre l'Empire, vous êtes sûr?
-Pas lui, personnellement, lui avoua l'ancien soldat. Mais il connaît ceux qui pourraient nous être utiles.
Malgré son allure détendue, il était soucieux. Oreste le perçut aisément.
-J'imagine que ce ne sera pas gratuit.
-Oui, c'est un problème, avoua Gelfran. Mais je garde toujours un atout dans la manche.
Ils empruntèrent une ruelle qui raccourcissait le trajet les menant à la forteresse du lieutenant du clan Hutt. Ils se pincèrent les narines lorsque des effluves nauséabondes agressèrent leur odorat.
-On peut savoir lequel?
-Le culot, glissa le contrebandier avec malice.
-Parfait, nous voilà sauvés.
Ils débouchèrent sur une place correctement aménagée, dominée par un bâtiment massif qui dépassait d'une large tête la plupart des tours sombres et anonymes de la lune. Ils comprirent d'après le dispositif de sécurité déployé qu'ils n'allaient pas entrer chez n'importe qui.
Un homme grand et massif s'interposa en les apostrophant rudement:
-On passe pas.
Oreste masqua un sourire goguenard, réalisant que le garde malgré son uniforme rutilant trahissait des origines peu flatteuses dans le milieu criminel. Le genre d'individu peu recommandable qui ne s'embarrasait pas d'explications complexes.
Gelfran freina en levant ses mains en signe d'apaisement.
-On se détend, je viens discuter affaires avec Mirol.
-Il reçoit personne aujourd'hui, vieux débris. Débarrasse le plancher ou j'arrangerai tes rhumatismes.
Le contrebandier soupira, en levant les yeux au ciel.
-Ah, pourquoi compliquer les choses?
-Besoin d'aide? Lui proposa alors Oreste qui empoignait discrètement son blaster.
-Pas la peine, je te remercie.
L'ancien vétéran s'efforça de sourire aimablement au cerbère indélicat.
-Bon voilà, je m'appelle Gelfran Delen. Le jeune nouveau qui m'accompagne se nomme Oreste et il débute dans le métier dont je lui apprends les rudiments essentiels. Mirol me connaît, je lui ai déjà rendu service par le passé.
-Et alors?
-Je détiens quelque chose qui lui appartient.
Le Jedi l'observa en train d'accrocher sans sourcilleux les yeux de chien Akk.
-Et tel que je le connais, il ne sera pas content s'il apprend que quelqu'un, un de ses employés par exemple, l'a empêché de le récupérer.
Le garde le dévisagea avec soupçon avant de s'éloigner dans un grognement énervé.
-Bougez pas, leur intima-t-il avant de saisir un comlink.
Il revint vers eux quelques instants après, tandis que des droïdes de sécurité commençaient à converger vers le duo pour les tenir en respect avec leurs armes intégrées dans les bras et dans le torse.
-Vous pouvez entrer mais sans vos armes.
Le Jedi marqua une brève hésitation à se délester de son blaster avant que son ami ne l'y encouragea d'un hochement du menton.
-Vous les récupèrerez avant de sortir, leur assura le garde. Mirol vous recevra dans son bureau, dernier étage.
-Merci, fit Gelfran.
Tous deux passèrent devant lui et empruntèrent le turbo ascenseur qui les amena aux appartements du chef de gang local. Inutile de préciser qu'ils étaient étroitement escortés par une meute de gardiens à la mine farouche qui n'inspirait pas la franche rigolade.
Oreste en profita pour glisser au contrebandier:
-Dites vous avez confiance en ce Mirol?
-Je n'irais pas jusque-là, concéda Gelfran. C'est quelqu'un de dangereux qu'il vaut mieux éviter d'arnaquer. Mais il ne nous causera pas de tort si nous ne lui donnons pas de raison de le faire, ajouta-t-il pour le rassurer.
Le couloir dans lequel ils débarquèrent brillait d'un luxe raffiné, que l'on ne retrouvait que rarement dans des mondes aussi reculés de la Bordure Extérieure. Ce Mirol Shogun qui rendait nerveux le contrebandier semblait bénéficier grâce aux Hutt d'une certaine influence sur la Lune des Contrebandiers.
Un homme assez intelligent et impitoyable pour savoir monnayer cette influence à bon escient. Le chef de la sécurité, un weequay, les guida jusqu'à la porte.
Il leur grogna dans son dialecte de Sriluur d'entrer et les deux humains furent introduits dans le domicile du baron local de la pègre.
Le salon rivalisait d'un style et d'une classe qui résumait la position sociale de l'homme de taille moyenne qui se présenta devant eux, entourant dans ses bras deux courtisanes twi lek, légèrement vêtues.
-J'espère que nous ne dérangeons pas, s'excusa Gelfran qui s'avança pour lui tendre la main.
Mirol Shogun ricana d'un air léger tandis qu'il laissa les twi lek aux atouts avantageux, se rhabiller un peu plus décemment. Les traits de leur hôte barbu aux cheveux longs grisonnants semblaient aimables et ses manières affables.
Il possédait néanmoins un regard perçant intimidant, une diversion qui lui permit de rajuster sa chemise quelque peu défaite avant de se recouvrir d'une élégante robe de chambre.
-Au contraire, nous venons de terminer de nous amuser. N'es-ce pas, mesdames?
Celles-ci répondirent d'un gloussement aigu avant de quitter les lieux d'un pas léger avant que le propriétaire n'invita ses visiteurs à s'approcher et à s'installer à un divan face à lui. Mirol prit place dans un fauteuil avant de leur servir du brandy chandrilien.
-Quand cet idiot de Mlok m'a appris que tu détiendrais quelque chose qui m'appartenait, j'ai su que tu tenais beaucoup à me voir.
-Je savais bien que tu ne croirais pas un iota de ce poodoo, lui confia le contrebandier.
Son interlocuteur glissa un regard curieux vers Oreste qui gardait un masque impavide.
-En effet, je connais très bien tes petits tours, vieux mynock futé. D'où ma question, quelle est la raison de votre présence sur Nar Shaddaa?
Le Jedi sentit dans la Force qu'il serait inutile d'essayer de le tromper. On ne survivait pas dans un milieu aussi dangereux sans une bonne dose de paranoïa et d'intuition aiguisée par l'instinct de conservation.
-Nous allons régler nos comptes avec l'Empire.
Mirol Shogun retint un rire moqueur.
-C'est plutôt direct, je dois le reconnaître. J'ai toujours admiré ton talent de mettre les pieds dans le plat au mauvais moment. Sans que tu ne mesures les conséquences d'ailleurs.
-Je sais que tu connais les personnes adéquates que nous pourrions employer.
-Si tu penses pouvoir leur transmettre ton idéalisme, bonne chance à toi. L'idéalisme de toute façon, cela n'a jamais été bon pour les affaires. Je pensais que tu l'avais compris depuis longtemps.
Mirol leva son verre à hauteur de menton, pour admirer avec un regard vague les reflets bruns mousseux de la liqueur alcoolisée.
-Je me suis souvenu qu'il existait des choses pour lesquelles cela vaut la peine de se battre. Sans que cela ne soit une question de crédits.
-Et je parie que ton jeune ami – que tu n'as pris la peine de me présenter en passant – y est pour quelque chose.
Oreste demeura impassible lorsque Mirol l'interrogea du regard.
-Il n'a pas eu besoin de me convaincre. Alors tu as l'intention de nous aider, oui ou non? Reprit Gelfran avec un zeste d'impatience.
-Je suis quelqu'un de pragmatique, tu ne m'auras pas par les sentiments.
-Salopard de banquier muun desséché, jura l'ami du Jedi. Ne t'inquiète pas pour le paiement, je couvrirai largement tes frais.
Mirol étira alors ses lèvres en un léger rictus énigmatique.
-Gelfran, je crains que nous n'ayons un petit souci. Je suis au courant de tes déboires avec le Soleil Noir, tu leur dois un paquet de creds.
-Et alors? S'agaça l'intéressé. Qu'es-ce que cela peut te faire, si tu es payé pour le service que tu peux me rendre?
-Parce que l'argent auquel tu fais allusion n'est plus en ta possession.
Mirol posa alors son verre sur la table basse, à coté d'un petit coffret dont il ouvrit le couvercle. Au creux de sa paume déployée, brillait l'éclat scintillant d'un joyau translucide aussi brillant que les feux d'une étoile en pleine vie et aussi gros qu'un caillou.
Gelfran bondit sur ses pieds, les poings serrés. Le jeune corellien surpris par sa réaction, observa que ses traits devinrent livides alors que dans ses perceptions, il sentit sa colère s'exprimer en un torrent débridé.
C'était la première fois qu'Oreste le vit dans un tel état de fureur.
-Sale voleur, cracha-t-il entre ses dents.
-Allons, je t'en prie. As-tu le moindre titre de propriété qui prouverait que tu en es l'unique et légitime propriétaire? Je me doute que non.
La colère de Gelfran retomba d'un seul coup, lorsqu'il réalisa dans quelle galaxie il vivait. Une galaxie où chacun suivait ses propres règles, Mirol Shogun compris.
-Ces perles Shaferen, tu aurais du en garder seul le secret. Un secret n'est plus un secret si plus d'une personne est au courant.
-Ne commence pas à me faire la leçon, martela Gelfran.
-Je n'insisterais pas étant donné le mal que tu éprouves à en retenir certaines. Pour en revenir à notre affaire actuelle, je crains de ne pas pouvoir t'aider davantage.
-Contente-toi de me dire où ils se trouvent pour que je puisse les contacter moi-même.
-Le Soleil Noir cherche à étendre son emprise partout dans la galaxie avec la bénédiction de l'Empire, y compris ici. Les Hutt se préparent à la guerre et mobilisent toutes leurs ressources disponibles. Personne ne vous aidera.
Les deux visiteurs fulminaient intérieurement d'être venus pour rien. Pour une fois, ce n'était pas Oreste le plus en colère. Il s'étonna lui-même de poser une main apaisante sur l'épaule de Gelfran pour l'empêcher de sauter à la gorge de Mirol.
Le contrebandier se détendit un peu avant qu'ils ne se détournèrent pour gagner la sortie.
-Attendez, leur fit le baron local du crime.
Le Jedi corellien remarqua l'ombre du remords assombrir les traits de Shogun.
-Gelfran, je sais que nos chemins ont divergé depuis que nous avons combattu côte à côte pour la République contre le cartel de Stark.
-Divergé? Sans blague. Quant à la bataille de Troïken, Je m'en souviens très bien encore comme si c'était hier, répliqua le contrebandier avec amertume. Si j'avais su ce que tu deviendrais, je n'aurais pas pris la peine de te sauver la vie, salopard de murglak.
Mirol demeura impassible devant cette pique.
-Je ne l'ai pas oublié et c'est pourquoi je t'offre une information fraîche qui vient de me parvenir depuis peu.
-Tu viens de me prouver que tu n'es pas digne de confiance.
-La confiance est un mot qui n'existe plus pour moi. C'est le meilleur moyen de se faire poignarder dans le dos. Sur ce point, les Hutt se sont montrés d'excellents professeurs.
-Ouais, l'élève a même dépassé le maître.
Mirol ignora le fiel de Gelfran et fixa ensuite le jeune corellien par dessus l'épaule de son ancien camarade d'armes. Oreste eut le sentiment qu'il avait deviné sa véritable nature.
Perspicace..
-Si tu veux bien, gagnons du temps. À l'instant où je vous parle, des Jedi qui ont échappé à la Purge vont bientôt se réunir sur Kessel.
-Tu as une idée de leurs projets?
-Aucune, à vrai dire.
Il fut bientôt évident pour Gelfran que Mirol ne s'adressait plus à lui mais à son jeune ami. Comme s'il savait qui il était.
-Mais je ne pense pas qu'ils y sont seulement pour discuter.
-À qui d'autre l'as-tu dit? Le pressa le contrebandier.
-Personne. Mais si j'étais vous, je n'attendrai pas que l'Empire les surprenne et n'abrège leurs retrouvailles.
Gelfran et Oreste échangèrent un regard dubitatif qui trahissait leur perplexité. La générosité de leur hôte ne leur semblait pas du tout naturelle sur le coup. Le corellien étendit donc ses perceptions sensorielles pour le sonder.
Sans percevoir la moindre once de duplicité.
-Merci, concéda le contrebandier.
Prononcer ce mot lui coûtait bien plus qu'il ne pensait, Mirol Shogun ne fut pas dupe.
-De rien, lui répondit-il seulement.
Il ne se leva même pas pour les raccompagner, cela aurait été superflu.

Voilà j'espère que cela vous aura plu! N'hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé du personnage de Mirol Shogun car j'ai le projet d'écrire une chronique sur lui et Gelfran :sournois: !

Et j'espère que vous apprécierez le prochain extrait qui parlera d'un certain Conclave Jedi :diable: !

à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 21 Nov 2018 - 12:24   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Extrait lu !

Oh oh ! Le Conclave Jedi se rapproche... Hâte de voir ce que tu nous réserves à propos des événements de ce comics, sans doute l'un des meilleurs jamais publiés dans l'UE Légendes ! :oui:

Ici, nous avons donc un extrait de transition mais pas inintéressant pour autant ! C'est l'occasion d'en apprendre un peu plus sur le passé de Gelfran et ses relations, ce qui est toujours bénéfique avec un personnage si intéressant. Oreste, lui, est un peu en retrait et on peut le comprendre : après ce qu'il vient de vivre, c'est presque étonnant qu'il tienne encore debout !

Vivement la suite ! :oui:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4352
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mer 21 Nov 2018 - 17:25   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salute L2, merci pour le retour :wink: !

L2-D2 a écrit:C'est l'occasion d'en apprendre un peu plus sur le passé de Gelfran et ses relations, ce qui est toujours bénéfique avec un personnage si intéressant.


Eh bien je vais l'écrire cette chronique :sournois: !

L2-D2 a écrit:Oreste, lui, est un peu en retrait et on peut le comprendre : après ce qu'il vient de vivre, c'est presque étonnant qu'il tienne encore debout !


S'il se tient en retrait, c'est aussi parce que Gelfran connaît disons le terrain mieux que lui :whistle: !

à la prochaine!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 21 Nov 2018 - 18:20   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

mat-vador a écrit:Eh bien je vais l'écrire cette chronique :sournois: !

En somme, ce sera une préquelle de la préquelle ? :lol:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4352
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Den » Mer 21 Nov 2018 - 18:22   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Extrait lu!

Comme l'a dit L2, c'est une partie de transition qui va nous mener au Conclave Jedi. Je me demande vraiment comment tu vas nous présenter cette scène mythique de l'UEL. Je ne veux pas te mettre la pression, mais j'attends du lourd! :diable: Enfin, pour te rassurer, la scène en elle-même apporte déjà du lourd! ;)

Sinon, on retrouve notre duo (qui fonctionne décidément très bien) sur Narr Shaddaa. Gelfran est d'ailleurs un peu plus approfondit et devient encore plus intéressant à mes yeux. C'est décidément mon personnage préféré du roman!^^ Désolé pour Oreste... J'espère qu'il ne va pas prendre la mouche et venir me trancher en morceaux durant la nuit! :paf:

Mirol Shogun est pas mal dans son genre! ^^ Il a du sang froid, j'ai l'impression! xD

Sinon, c'est toujours aussi bon! Toujours aussi passionnant! Toujours aussi classe! Bref, j'adore!

Bonne continuation, camarade!

PS: je lirai le dernier extrait de Pius Dea demain ou samedi, dans la journée! :)

A bientôt!

mat-vador a écrit:Eh bien je vais l'écrire cette chronique !


Ah!!! Mais en voilà une excellente nouvelle! :love:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5049
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mer 21 Nov 2018 - 20:25   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

L2-D2 a écrit:
mat-vador a écrit:Eh bien je vais l'écrire cette chronique :sournois: !

En somme, ce sera une préquelle de la préquelle ? :lol:


Affirmatif :roll: ! et il y en aura peut-être d'autres, j'ouvrirai un autre topic, je pense :idea: ...

Den a écrit:Je ne veux pas te mettre la pression, mais j'attends du lourd! :diable:


:transpire: ouh j'ai intérêt à assurer!

Den a écrit:Désolé pour Oreste... J'espère qu'il ne va pas prendre la mouche et venir me trancher en morceaux durant la nuit! :paf:


Content que Gelfran te plaise :oui: . Après je ne promets pas qu'Oreste va rester sage :sournois: ! Eh là je viens d'avoir une idée, je me demande si je ne vais pas mettre un sondage en place du genre qui est votre perso préféré? ! Je sais pas comment mettre ca en place techniquement, faudrait que je demande au staff, non?

Den a écrit:Mirol Shogun est pas mal dans son genre! ^^ Il a du sang froid, j'ai l'impression! xD


Du sang froid, il en faut pour survivre chez les Hutt :diable: !

Den a écrit:PS: je lirai le dernier extrait de Pius Dea demain ou samedi, dans la journée! :)


Pas de souci :cute: !

à la prochaine :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Jeu 22 Nov 2018 - 11:58   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

C'est lu!

Eh bien, je crois que je l'ai déjà dit et je le redis, mais j'adore vraiment ta façon d'écrire les plongées au sein du monde de la pègre. C'est toujours très bien décrit et on arrive bien à se mettre à la place des personnages. Gelfran a quand même en quelque chose de spécial et j'apprécie particulièrement le vétéran.

Dommage qu'on risque de quitter la Lune des Contrebandiers aussi vite... après s'il y a un certain Conclave à la clé, je risque très vite de me raviser :D

La suite!
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 335
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Jeu 22 Nov 2018 - 15:45   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Eh là je viens d'avoir une idée, je me demande si je ne vais pas mettre un sondage en place du genre qui est votre perso préféré? ! Je sais pas comment mettre ca en place techniquement, faudrait que je demande au staff, non?
Oui, parles-en toujours au staff. Mais j'avoue que je suis curieux de voir ce que donneraient les résultats d'un tel sondage! En tout cas, tu sais pour qui je vais voter! :paf:
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5049
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 22 Nov 2018 - 15:59   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

*Nuage de fumée*

INVOCATION STAFF !!!

Il suffit d'éditer le premier message du topic : tu as ta disposition, juste à côté de l'onglet pour joindre des fichiers, un onglet "Créer un sondage" : il suffit alors de saisir la question, les différentes propositions, le nombre de réponses acceptées par vote et la durée du sondage. :)

*Nuage de fumée*
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4352
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Ven 23 Nov 2018 - 22:29   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Merci pour le retour, Mandoad :hello: !

Mandoad a écrit: j'adore vraiment ta façon d'écrire les plongées au sein du monde de la pègre.


:jap: !

Mandoad a écrit:Gelfran a quand même en quelque chose de spécial et j'apprécie particulièrement le vétéran.


Un autre fan de Gelfran :shock: ! Flûte alors, va falloir carrément que j'écrive une fan fic sur lui :paf: !

Den a écrit:je suis curieux de voir ce que donneraient les résultats d'un tel sondage! En tout cas, tu sais pour qui je vais voter! :paf:


Hum attends... laisse-moi deviner :whistle: !


Ah et pour finir, merci à L2 pour le tuyau du sondage :wink: !

L2-D2 a écrit:*Nuage de fumée*

INVOCATION STAFF !!!


waouh! ca marche pareil que pour la lampe d'Aladin, pour invoquer le génie et demander trois voeux! attends je réessaye :transpire: !

Quelques minutes plus tard:

Eh j'ai beau frotter ce truc, ca marche pas! c'est de l'arnaque, remboursez :grrr: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Lun 26 Nov 2018 - 18:10   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Bonsoir, la suite va être postée mais avant tout, une petite annonce pour le sondage envisagé! Je vais attendre d'avoir fait apparaître plusieurs autres persos secondaires aussi importants que Gelfran avant de l'instaurer :sournois: !

Bref, revenons à nos moutons! Dans cet extrait je vous laisse redécouvrir le Conclave de Kessel! Bonne lecture!

Lorsque la Perle du Corsaire quitta l'orbite de la Lune des Contrebandiers, Oreste affichait une mine crispée sur son siège de copilote. Gelfran qui s'occupait des manœuvres pour le saut en hyperespace, finit par s'en apercevoir.
-Qu'es-ce qui te tracasse, gamin?
-J'ai seulement un mauvais pressentiment.
Les étoiles s'étirèrent à l'infini avant que le vétéran ne pivota son siège dans sa direction.
-Mirol ne nous trahira pas.
-Pourquoi en êtes-vous si certain?
-Je lui ai sauvé la vie, il me sera toujours redevable. Cela fait partie des choses qu'il n'a pas encore oubliées. S'il voulait nous livrer à l'Empire, il aurait tout fait pour nous retenir. Nous ne pouvons en dire autant de son entourage.
-Il savait que j'étais un Jedi.
-C'est un homme très intelligent, cela ne m'étonne pas de lui. Beaucoup au sein de la milice de Ranulph Tarkin le haïssaient pour ça.
Le voyage vers le système de Sleheyron, une escale qui précédait leur arrivée à Kessel, dura une demi heure standard. Lorsqu'ils réintégrèrent l'espace normal, Oreste prévint son ami:
-Ne programmez pas le saut, je vais bientôt recevoir un appel.
-Comment le sais-tu?
-Une intuition.
À l'instant où il lui répondait en souriant avec nonchalance, la Perle du Corsaire réceptionna sur le canal principal ledit appel. Qui fut initialisé par Gelfran.
L'hologramme d'une femme au port digne et droit se matérialisa devant les deux hommes curieux. Le Jedi corellien avait reconnu immédiatement la femme qui l'avait persuadé sur Coruscant de patienter avant d'entrer en action contre l'Empire.
Visiblement pour elle, le moment était enfin venu.
-Maître Shadday, j'ai bien cru que vous m'aviez oublié depuis le temps.
-Je n'oublie jamais un frère. J'ai appris ce qui vous est arrivé sur Corellia et je tenais à vous faire part de mes condoléances pour la perte de votre famille.
Oreste les accepta d'un simple hochement du menton.
-Je veux leur rendre maintenant justice.
-Dans ce cas, vous serez le bienvenue parmi nous sur Kessel. Moi et ceux qui m'ont rejoint sommes prêts à frapper l'Empire.
-Qu'avez-vous décidé?
-Nous allons bientôt en discuter, ne soyez pas en retard. Fin de transmission.
Son hologramme disparut dans un flash. Puis Gelfran s'empressa d'entrer dans le navo ordinateur les coordonnées de Kessel.
-Bon je ne suis pas fâché de quitter l'Espace Hutt, confia-t-il au jeune homme.
-Et moi donc.
Il abaissa subitement son capuchon, se raidissant brusquement lorsqu'une perturbation agita rudement les courants de la Force.
-Vous avez gardé les boucliers levés, Gelfran?
-Non, pourquoi? Il n'y a pas d'âme qui vive aux alentours et ce n'est pas conseillé de laisser les écrans déflecteurs activés pendant l'hyperespace.
-Relevez-les, maintenant.
Éveillé par le ton tranchant de son camarade, le vétéran de la Guerre Hyperspatiale de Stark ne put se retenir de froncer les sourcils.
-Eh, une minute! Qu'es-ce qui te pre..
Les alarmes de proximité hululèrent sans crier garde, un clairon funeste qui annonçait l'imminence d'un danger.
Dans un flash, un vaisseau de guerre apparut à deux kilomètres droit devant eux. Malgré la distance, il ne ressemblait pas en apparence à un quelconque navire impérial. Les consoles tactiques permirent d'identifier un étendard que tous deux connaissaient à connaître intimement.
Celui du Soleil Noir.
Leur irruption à proximité même de l'Espace Hutt montrait que le Prince Xizor n'avait pas peur de provoquer les kadijics. Et qu'il était déterminé à leur mettre la main dessus.
Et leur présence ici ne pouvait être fortuite.
-Une personne de trop a parlé, on dirait, grogna Oreste en fusillant le contrebandier d'un regard noir.
Gelfran examina l'antique frégate de classe Foray, qui se rapprochait à marche forcée, en larguant des chasseurs stellaires du hangar principal. Qu'il reconnut comme étant des intercepteurs A 6, des chasseurs que la République avait utilisé contre le cartel de Stark.
D'une puissance de feu loin d'être négligeable.
-Je te l'ai dit, on ne peut pas faire confiance à l'entourage de Mirol.
-Vous pourriez arrêter de prendre sa défense.
Gelfran releva les boucliers à pleine puissance et la Perle du Corsaire encaissa sans broncher les premières salves décochées.
-Si cela ne te dérange pas, nous reprendrons cette discussion plus tard.
Il cilla à peine devant l'hostilité d'Oreste, qui se dépêcha finalement de rejoindre la batterie arrière.

Kessel

Shadday se tourna vers ses cinq autres camarades Jedi qui patientaient assis sur des caisses ou debout dans l'une des mines d'épices abandonnées de Kessel. Dans laquelle on extrayait avant la dernière guerre, le glitterstim en abondance, le péché mignon des trafiquants et contrebandiers de tous bords.
Elle sentait la présence de deux autres Jedi derrière la porte et entendit quelqu'un crier son nom. Elle se leva pour les accueillir.
Son visage s'éclaira lorsqu'elle reconnut une jeune femme aux cheveux sombres et au visage basané accompagné d'un aleema, un petit non humain qui se caractérisait par une grande protubérance crânienne qui prolongeait l'arrière de sa tête.
Tous deux portaient un respirateur aux lèvres pour survivre dans un environnement peu adapté aux êtres organiques.
-Bultar Swan! S'écria-t-elle. Et vous avez retrouvé Maître Choi! Dépêchez-vous d'entrer! L'air est respirable dans la chambre.
Les deux visiteurs ne se firent pas davantage prier. Shadday les guida vers le groupe qui les regardait s'approcher.
-Cette mine-ci est abandonnée, expliquait-elle. Les épices sont épuisées. Je crois que même les araignées n'y viennent plus. Nous ferions quand même mieux de ne pas nous éterniser.
Bultar Swan et Tsui Choi prirent le temps de promener leur regard sur les machines gangrenées par la rouille et la poussière, inertes devant les parois qu'elles avaient grignoté.
-Pardonnez-moi, mais je ne suis pas sûre que tout le monde se connaisse. Je vous présente Bultar Swan et Tsui Choi.
Shadday s'écarta pour dégager le champ de vision de ses deux hôtes qui s'inclinèrent devant leurs confrères. Successivement elle nomma ces derniers.
-Roblio Darté...
Un homme massif à la barbe et à la chevelure blonde fournie coiffées en tresses les considérait de son unique œil valide. Une balafre calcinée barrait son œil gauche, la relique d'une grave blessure récoltée lors de la débâcle de Parcellus Minor.
Ses traits étaient ceux d'un guerrier qui avaient gouté d'un peu trop près les horreurs de la guerre.
-...Sia-Lan Wezz...
Une Chevalier Jedi d'environ une trentaine d'années les accueillit avec un sourire plus chaleureux que son précédent ami. Ses cheveux au-bruns noués en queue, retombaient légèrement sur son épaule.
-...Ma'kis' Shaalas...
Le suivant était un nikto à l'air placide. Il les salua avec une brève révérence courtoise.
-...Koffi Arana...
L'homme à la peau sombre semblait tendu, comme prêt à bondir sur le premier venu. La tension qui l'habitait électrisait la Force, perturbant la sérénité de tous. Notamment celle d'un grand et massif humanoïde à la peau bleue, dont la ceinture laissait pendre ostensiblement la poignée d'un double sabre laser.
-...Jastur Farr nous ont déjà rejoints. Nous en attendons encore un mais je crois que nous pouvons commencer.
-Alors peut-être devrions-nous commencer par la raison de notre présence, suggéra le Jedi aleema.
-Nous sommes ici pour sauver la République!
Tsui Choi soutint le regard hargneux de son collègue borgne, avec le flegme caractéristique des Jedi.
-Il n'y a plus de République, Maître Darté. Vous oubliez que le Sénat a choisi de devenir un Empire?
-Ils se sont fait manipuler, lui répondit Koffi Arana.
La voix de celui-ci était acérée comme du duracier aiguisé.
-Tout comme nous, les Jedi, nous sommes fait manipuler dans la Guerre des Clones. Palpatine et Dooku étaient de mèche, c'est maintenant évident.
La haine embrasait ses yeux, des flammes qui inquiétaient Tsui Choi et Bultar Swan.
-Deux Sith, rien que deux. Et voilà tout l'Ordre Jedi réduit à néant. À quoi nous ont servi les enseignements Jedi?
Il se pencha en avant.
-Tuons les Sith. Tuons les Sith et leur Empire tombera! Cracha-t-il dans un souffle rauque.
Le nikto reprit d'un ton plus posé:
-Pour le moins difficile à mettre en œuvre. Ce nouvel Empereur est très bien gardé. Es-ce faisable? Je l'ignore. Es-ce à tenter? Oui!
Arana ne masqua pas un rictus confiant approuvant à sa juste valeur le soutien que lui accordait Shaalas. Cela obligea Tsui Choi à réagir à ce qu'il jugeait contraire à ses principes.
-C'est la vengeance que vous cherchez, Maître Arana. Ce qui ne peut conduire qu'au Coté Obscur!
-Peut-être, répliqua l'autre sèchement. Et peut-être faut-il embrasser le Coté Obscur pour détruire les Sith!
Shadday et Wezz éprouvaient des émotions opposées. Si les traits de Sia-Lan, la jeune Chevalier aux cheveux bruns se convulsaient sous le coup d'une répulsion instinctive devant les propos radicaux de Arana, ce n'était pas le cas de sa compagne qui semblait séduite par la passion qui s'en dégageait.
-Après tout, le Coté Obscur n'a-t-il pas prouvé sa supériorité? Poursuivait Arana. N'oserons-nous user d'aucune arme pour sauver la galaxie des mains des Sith?
Jastus Farr crut opportun de tempérer le débat.
-Peut-on emprunter le chemin obscur pour accomplir le bien? Interrogea-t-il en pleine verve philosophique. Ou le Coté Obscur doit-il inévitablement corrompre le bien qu'on espère accomplir? C'est ce qu'ont toujours dit les Grands Maîtres. À chemin obscur, fin obscure. Telle est la sagesse populaire. Mais es-ce la vérité? Je me le demande.
Bultar Swan échangea un regard désemparé avec Tsui Choi qui secoua doucement la tête presque fataliste. Même Jastus Farr qu'elle connaissait de réputation et qu'elle tenait en haute estime n'avait pas rejeté frontalement sur le fonds l'idée de Koffi Arana.
La perspective que tous à l'exception d'elle et de l'aleema se rangent inéluctablement à cette opinion, l'horrifiait au plus haut point.
Elle s'accrocha à l'épaule de Roblio Darté, pour tenter de ramener au moins l'un d'eux à la raison.
-Nous parlons de vengeance, Roblio! Ce n'est pas la voie des Jedi! Après avoir tant perdu, devrons-nous aussi renoncer à cela?
Mais le vétéran borgne de Parcellus Minor demeura inflexible.
-Ne nous sommes-nous pas éloignés de la voie des Jedi en devenant des généraux? Lui fit-il remarquer. Je ne cherche pas la vengeance, je cherche à réparer les choses!
-Les choses sont ce qu'elles sont, Roblio Darté. La situation a changé, lui rappela Tsui Choi, et elle changera de nouveau. Cet Empire va apprendre à gémir sous la botte des Sith. Alors il nous incombera à nous et à d'autres de reprendre le combat. Mais l'heure n'a pas encore sonné.
À mots couverts, l'aleema tentait de les convaincre de bien réfléchir avant de se lancer dans des actes aussi désespérés. Mais lorsqu'il croisa le regard de Shadday, il était désarmé par le calme qui en émanait.
Le calme de celle qui avait déjà pris sa décision avant même que les débats ne commencent. Jastus Farr semblait l'avoir perçu aussi.
Celui-ci demanda:
-Quel but poursuiviez-vous en nous convoquant, Maître Shadday?
Un sourire fin illumina son expression indéchiffrable.
-Je m'attendais à ce que nous, les Jedi, fassions ce que nous avons toujours fait. Nous rassembler et étudier les possibilités, y réfléchir, méditer peut-être, et en discuter.
Choi et Swan frissonnèrent lorsqu'ils l'entendirent à mots couverts proposer elle aussi de mettre les pratiques d'un ordre révolu de coté.
-Et il n'en serait rien sorti. Ou alors trop tard pour être efficace. C'est pourquoi j'ai lancé ma dernière invitation.
Tous les autres se raidirent instinctivement lorsque son sourire s'élargit de plus belle.
-Maître Shadday, qu'avez-vous fait? S'exclama Tsui Choi, effaré.
Ceux qui étaient assis avaient bondi sur leurs pieds, le sabre laser au poing. Deux lames bleues azur crépitantes déchirèrent la pénombre, celles de Roblio Darté et de Koffi Arana dont l'intention était fixée sur la porte.
Dans la Force, une tempête approchait. Une ombre s'avançait..
-Étendez votre perception, Maître Choi, lui souffla Shadday. Les tunnels masquent les approches, mais ne le sentez-vous pas venir? La mort en marche, le poing de fer de Palpatine. Le successeur de Dooku, l'héritier de Maul. Le nouveau Sith, Dark Vador.
Le Jedi aleema le ressentait évidemment comme tous ses autres confrères. Une ombre s'avançait, un concentré de haine pure, une bombe prête à exploser, un volcan sur le point d'entrer en éruption.
-J'ai appris par mes contacts que Vador cherchait à localiser Maître Obi Wan Kenobi. J'ai laissé courir le bruit de sa présence ici. J'ignore la raison de la raison de la haine qu'éprouve Vador pour Maître Kenobi. Mais je sais qu'elle l'attire ici seul.
Shadday parlait avec un sang froid alors que la bête, l'incarnation même du cauchemar se trouvait presque à leur porte. Sia Lan Wezz et Ma'kis Shaalas activèrent à leur tour leur sabre laser.
-Aussi puissant soit-il, Vador est seul et nous sommes nombreux. Finis les débats, finie la réflexion. Pas besoin de planifier, notre proie vient à nous. Sa mort mutilera l'Empereur et l'exposera à la peur. Et la galaxie apprendra que les Jedi vivent encore.
Alors qu'elle achevait ces mots, une déflagration arracha la porte de ses gonds, suite à la violente Poussée de Force que venait d'exercer le Seigneur Sith. Celui-ci apparut sur le seuil, annonciateur de la mort qu'il allait déverser. Agitant sa lame crépitante au halo plus funeste que le sang, il hurla à travers son vocodeur avec un timbre rauque:
-Où est Obi Wan Kenobi?
Shadday empoigna sous sa cape, ce qui ressemblait à une longue dague.
-Pas ici, Sith, répondit-elle avec une intonation glaciale. Son nom nous a servi d'appât.
Pendant quelques instants, le silence ne fut perturbé que la respiration de l'ancien Jedi déchu. Vador étudia ses adversaires. Certains trahissaient leur peur à travers les flux de la Force mais tous affichaient une résolution inébranlable.
-Le premier qui me dit où le trouver vivra, déclara-t-il sans concession. Les autres mourront.
-C'est vous qui allez mourir!
Une jeune chevalier Jedi rousse surgit des rangs, le sabre laser couleur chlorophylle brandi au-dessus de sa tête.
Arrivée à portée, elle s'apprêtait à l'abattre sur ce masque hideux mais le Sith fut bien plus prompt qu'elle. Il s'avança d'un pas et plongea son arme ardente droit dans le cœur.
-Non! S'écria Roblio Darté lorsqu'il la sentit s'éteindre dans ses perceptions.
Avant même de la laisser s'affaisser sur le sol et pour faire bonne mesure, Dark Vador trancha la main de la défunte ce qui poussa le vétéran de Parcellus Minor à entrer dans la danse. Aussitôt rejoint par ses camarades, Koffi Arana et Ma'kis Shaalas.
Avec une facilité déconcertante, l'intrus parvint à contenir leurs premières attaques conjuguées. Ainsi alors qu'il contrait la lame du Jedi nikto, il repoussa Koffi Arana contre la paroi de la mine désaffectée.
Le choc fut rude et l'homme retomba sur ses appuis, sonné. Le combat s'annonçait indécis. Bultar Swan et Tsui Choi échangèrent finalement un regard résigné avant d'activer à leur tour leur arme.
-Maître Choi?
-Nous n'avons plus le choix, Maître Swan, lâcha-t-il d'une voix étrangement lasse. Quelque soit notre sort, affrontons-le en Jedi..



Voilà j'espère que cela vous a plu! Oreste Tissan était donc attendu mais notre Jedi corellien n'avait pas prévu l'arrivée d'un autre invité inattendu au lieu de rendez vous comme tous les autres Jedi à part Shadday! Cette dernière attendait donc deux visiteurs de plus :sournois: ...

N'hésitez pas à me faire part de vos remarques!

On se retrouve à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 28 Nov 2018 - 11:47   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Extrait lu !

Quel plaisir de retrouver le conclave de Kessel sous ta plume ! :love: J'étais à fond dedans, il faut dire qu'il s'agit sans doute du meilleur one-shot de tout l'UE Légendes, donc forcément... Et donc, le visiteur qu'attendait Maître Shadday n'était pas Obi-Wan... ou peut-être que si... ou d'un certain point de vue !!! :lol:

L'implication d'Oreste dans tout cela est parfaitement naturelle. Et quand il va découvrir le carnage, ça ne va pas arranger son état d'esprit ! :sournois:

Vivement la suite !
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4352
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mer 28 Nov 2018 - 12:54   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

L2-D2 a écrit:Quel plaisir de retrouver le conclave de Kessel sous ta plume ! :love:


Pour la petite confidence, j'étais enfermé dans un bunker tard dans la nuit avec le comics ouvert juste à coté de mon clavier :sournois:!

L2-D2 a écrit: il faut dire qu'il s'agit sans doute du meilleur one-shot de tout l'UE Légendes


:oui: :oui: !

L2-D2 a écrit: Et donc, le visiteur qu'attendait Maître Shadday n'était pas Obi-Wan... ou peut-être que si... ou d'un certain point de vue !!! :lol:

L'implication d'Oreste dans tout cela est parfaitement naturelle.


:sournois:

L2-D2 a écrit: quand il va découvrir le carnage, ça ne va pas arranger son état d'esprit ! :sournois:


je ne l'aurais pas mieux dit :D !

Merci pour le retour et à la prochaine pour la suite!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Jeu 29 Nov 2018 - 15:15   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Ah, le conclave! L'une de mes histoires préférée de l'UEL. J'y avais particulièrement apprécié la continuité de l'arrogance Jedi dans ce plan audacieux, mais trop mal exécuté. Seuls Tsui Choi et Bultar Swan semblaient avoir un semblant de jugeote dans ce groupe.

Force est de dire que tu as remarquablement adapté le début de ce one-shot. J'ai tout à fait retrouvé le comics dans ton texte et ce fut un réel plaisir. J'ai beaucoup aimé les paroles de Shadday qui font référence à Oreste, ici, tout en étant présente dans la version d'origine. Brillant!

Le paragraphe sur Oreste et Gelfran en est d'ailleurs un peu éclipsé, mais on obtient une raison sur son retard au conclave. Impatient de voir sa réaction lorsqu'il découvrira ce qu'il s'est passé. La question est: Combien de temps de retard aura-t-il? :sournois:
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 335
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar mat-vador » Jeu 29 Nov 2018 - 18:54   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salut Mandoad, merci pour le retour :hello: !

Mandoad a écrit:Ah, le conclave! L'une de mes histoires préférée de l'UEL. J'y avais particulièrement apprécié la continuité de l'arrogance Jedi dans ce plan audacieux, mais trop mal exécuté.


Ah c'est sûr qu'ils ont quand même sous estimé Vador :sournois: ! Ceci dit, le plan aurait pu réussir si Koffi Arana n'avait pas cédé au Coté Obscur :whistle: ...

Mandoad a écrit:Force est de dire que tu as remarquablement adapté le début de ce one-shot. J'ai tout à fait retrouvé le comics dans ton texte et ce fut un réel plaisir. J'ai beaucoup aimé les paroles de Shadday qui font référence à Oreste, ici, tout en étant présente dans la version d'origine. Brillant


Je tenais au début à ne faire qu'une simple allusion! Et puis je me suis dit: intégrons-le carrément dans l'histoire :sournois: !

Mandoad a écrit:La question est: Combien de temps de retard aura-t-il? :sournois:


Comme ce n'est pas du tout un infinities, je dirais que... non en fait je dirais rien :P !

à la prochaine pour la suite :cute: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Lun 03 Déc 2018 - 17:45   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Attention Breaking News Special Holonet! La suite sera publiée demain soir, en rentrant du boulot :wink: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Den » Lun 03 Déc 2018 - 17:58   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Pour ma part, je suis plutôt malade aujourd'hui... :cry:

Du coup, je n'ai pas pu lire le chapitre en cours... :cry:

Mais, si demain, je vais mieux, je le lirai avant que tu postes le prochain! ;)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5049
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Lun 03 Déc 2018 - 19:30   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Den a écrit:Pour ma part, je suis plutôt malade aujourd'hui... :cry:

Du coup, je n'ai pas pu lire le chapitre en cours... :cry:


Ah flûte :( ! Bon rétablissement alors!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Lun 03 Déc 2018 - 19:39   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Idem, bon rétablissement à mon camarade lecteur de mat-vador ! :cute:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4352
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Den » Mar 04 Déc 2018 - 14:15   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Merci les copains! :D

Je vais un peu mieux, aujourd'hui. Je vais pouvoir lire la suite de la fic! :lol:


Passons donc à mon avis!

Wahou! J'ai l'impression d'avoir redécouvert le Conclave de Kessel! Comme pour mes camarades, c'est un de mes One Shot Legends préféré. Et je peux te dire que tu lui as grandement rendu hommage! En tout cas, il semblerait que tu avais tout prévu :sournois: !

Ah, je dois dire que j'ai adoré ce moment! Félicitations pour cette brillante incursion dans l'UEL. Une fois de plus, c'était grandiose!

C'est un peu court, mais sache que c'est un de mes passages préférés de ta fic... pour le moment! :sournois:

Vivement, la suite donc (qui arrive ce soir!^^).

Bonne continuation, camarade!
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5049
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Mar 04 Déc 2018 - 18:55   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Heureux que tu ailles mieux, Den :) ! Et merci pour le retour, finalement j'ai eu bien raison de l'inclure ce Conclave de Kessel :sournois: !

Il est temps de vous poster la suite!

Dans cet extrait, Oreste et Gelfran débarquent sur Kessel et notre Jedi corellien part à la recherche de ses camarades! Mais une vision surgie du passé le tourmente... :diable: ... qu'est-il vraiment arrivé à Alan Tissan, le lointain ancêtre mort au cours du raid de Dathomir mené par Yoda pour récupérer le Chu'unthor?

Je vous laisse découvrir ça :sournois: !

Lorsque la Perle du Corsaire émergea de l'hyperespace pour se placer en orbite de Kessel, ses occupants furent soulagés de constater l'absence de vaisseau impérial dans le secteur. Bien plus soulagés après avoir repoussé la force d'attaque du Soleil Noir qui leur avait tendu cette embuscade avant leur arrivée dans le système.
Kessel était un monde en marge des autres systèmes du coin, qui n'intéressait les exploitants locaux honnêtes ou non que par la présence de ses nombreuses mines de glytterstim, l'épice la plus convoitée de toute la galaxie. Surtout en contrebande.
Ainsi il n'était guère surprenant de se trouver en présence de nombreux cargos de toutes origines parmi lesquels ils s'incrustèrent.
-Bon, tes amis Jedi, tu les as repérés? Finit par demander Gelfran à Oreste.
Celui-ci s'immergea prudemment dans la Force pour repérer le moindre écho qui lui signalerait la présence d'un puissant sensitif. Mais rien ne troublait ses perception sensorielles.
-Je ne perçois pas leur présence. Peut-être qu'ils se camouflent.
Le contrebandier grogna.
-Donc ce ne sera pas facile pour toi de les trouver.
-Difficile mais pas impossible. Déposez-moi quelque part sur la surface et je me débrouillerai pour aller les trouver.
L'ancien vétéran de la Guerre Hyperspatiale de Stark s'apprêtait à lui déclarer qu'il trouvait cette démarche un peu hasardeuse mais il se ravisa lorsqu'il comprit qu'il ne pourrait pas le faire changer d'avis.
-D'accord, Oreste. Mais évite de traîner trop longtemps surtout après ce qui s'est passé à Sleheyron. L'Empire n'est pas notre seul ennemi.
-Compris.
Le jeune corellien qui avait revêtu ses habits verts de Jedi vérifia l'état de son sabre laser accroché à la ceinture. Puis il quitta le cockpit pour se diriger vers l'écoutille qu'il déverrouilla lorsque leur vaisseau entra dans les couches atmosphériques pour s'approcher au ras du sol.
La rampe d'accès se déploya et Oreste Tissan fut secoué par un courait d'air sec et frais qui lui balaya rudement son visage fin.
Un vent chargé de pollution mêlé à de l'épice traité avec des produits industriels qui rendait l'air toxique. C'est ce qui le poussa à se saisir de son respirateur et à le coller aux lèvres.
Il observa le panorama autour de lui et découvrit un paysage aride creusé par l'érosion et par l'exploitation frénétique et carnassière de ceux qui avaient fait de l'épice leur principal fonds de commerce au détriment de l'écosystème.
Des pics et des cratères qui défiguraient un paysage naguère luxuriant aux premiers temps de la République.
Ça et là, loin de ces éphémères cités qui offraient un refuge précaire contre les éléments, des infrastructures enserraient la base de certains contreforts montagneux. Qui marquaient l'emplacement de mines exploitées actuellement ou abandonnées.
C'était dans l'une d'elles qu'il devait commencer les recherches.
Où vous trouvez-vous, Maître Shadday?
Il descendit la pente pour s'engager dans les étroites vallées sinueuses artificielles après que la Perle du Corsaire ait disparu à l'horizon.

La principale difficulté qui s'imposa rapidement à lui était qu'il ne percevait pas la moindre signature d'un de ses camarades. Ce qui lui aurait permis évidemment de gagner du temps. La perspective de s'éterniser dans chacune de ces mines lui semblait particulièrement décourageant.
Il s'ouvrit davantage à la Force alors qu'il se trouvait devant l'entrée de la première mine devant laquelle il avait freiné.
Seul un silence inexplicable lui répondit en retour. Ses camarades Jedi se cachaient-ils donc de lui ou d'autre chose? Ou bien avaient-ils quitté le système?
Indécis pendant de longues secondes, il se résigna à contacter son ami.
-Gelfran, Je ne les détecte pas dans la Force.
-Plutôt bizarre, non?
-J'ai l'impression que nous perdons notre temps, ici.
À travers le rugissement parasite des moteurs du cargo que le contrebandier pilotait, Oreste l'entendit finalement proposer.
-Je vais atterrir et garer mon vaisseau à l'un de ces statioports. Et je vais demander si quelqu'un a croisé Maître Shadday.
Le Jedi corellien acquiesça d'un air sombre. C'était dangereux mais ses options étaient limitées.
-Bon soyez prudent alors. Oreste terminé.
Le jeune homme rabattit alors son capuchon sur la tête et se cala contre la paroi rocheuse, croisant les bras sans se départir de sa mine lugubre. Il le pressentait, quelque chose n'allait pas. Pris d'une subite inspiration, il décrocha son comlink pour composer la fréquence de la Jedi.
Quitte à être intercepté par un agent impérial sur place. Peu importe, le risque en valait la peine. Mais il n'obtint aucune réponse, ce qui ne fit qu'accroître son malaise. Un sentiment rendu encore plus aigu par la solitude qui l'entourait.
Seule la méditation pourrait le calmer mais compte tenu de ces efforts infructueux et des visions qu'ils avaient déclenché, l'idée était loin d'être alléchante.
Il pesa le pour et le contre car il ne voulait pas rester désœuvré. Après une longue minute d'hésitation, il s'assit finalement en tailleur et fusionna son esprit avec les courants de la Force. Et de nouveau, les mêmes promesses d'un funeste destin surgirent de l'oubli..

Il l'avait fait! Il le tenait entre ses mains, cet artefact dont il avait perçu la puissante signature lorsqu'il avait posé le pied sur cette planète inhospitalière en compagnie de Maître Yoda et des dizaines de frères et sœurs Jedi, chargés de récupérer ce que contenait l'épave du Chu'unthor. Mais les Sorcières de Dathomir les attendaient de pied ferme.
La bataille s'était engagée et il en avait profité pour s'éclipser. Pour trouver le Bâton Obscur et s'en emparer.
Il avait d'abord nourri des remords d'avoir déserté le champ de bataille mais ces nobles sentiments s'étaient estompés lorsqu'il réalisa le pouvoir qu'il tenait entre ses mains. Un savoir ancien et inconnu.
Un savoir dangereux selon le Haut Conseil Jedi.
Mais il était convaincu que ce savoir pouvait être utilisé à bon escient pour sauver des millions de vies, des milliards de vie en changeant le cours des choses. En influant le temps, le cours des ères, l'époque des Empires.
Bien que natif de Corellia, il était un Jedi. N'était-ce pas son devoir de sauver des vies présentes, passées et de celles à venir? Il lui suffisait de remonter le temps et de se téléporter en un lieu choisi.
Il ignorait comment le manier précisément mais il était persuadé que si Maître Yoda pouvait comprendre ses motivations..
Alors tout deviendrait possible. L'obscurité qui se tapissait au cœur de la République menaçait de s'étendre dans la galaxie. La République et l'Ordre Jedi s'effondreraient tôt ou tard. Mais il pouvait changer le cours des choses.
Lorsqu'il était parti étudier la maîtrise de la Force sur Coruscant sur l'invitation de Maître Vulatan, un des concepteurs du projet Chuun'thor, il avait parcouru les archives sur la biographie de Dark Rivan, un zélosien contemporain des Nouvelles Guerres Sith.
L'Histoire racontait que les Jedi investirent en force sa forteresse d'Almas pour le mettre hors d'état de nuire. Pour en réchapper, ce Sith zélosien utilisa le Bâton Obscur pour se téléporter dans le temps et l'espace. Dans sa hâte, il avait mésestimé la puissance de cet instrument et atterrit en plein champ de bataille de Ruusan plus de deux siècles après son époque.
Épuisé par la puissance de l'artefact, il fut abattu par un Jedi de l'Armée de la Lumière et le Bâton Obscur tomba entre les mains de la Confrérie des Ténèbres du Sith Kaan. Celui-ci lucide sur le danger de ce vestige, l'expédia à l'académie Sith de Dathomir.
Où il sombra dans l'oubli, tout comme les Sith, exterminés intégralement sur Ruusan. Mais le Coté Obscur cessait-il d'être une menace pour autant?
Alan Tissan était persuadé du contraire.
Il avait traversé les Plaines de l'Infini arides et rocailleuses pour gravir les pentes de ce pic qui les surplombaient. Trouver cette caverne sombre et anonyme, pour répondre à cet appel qui le harcelait dans la Force.
Il ne pouvait plus reculer. Si lui n'avait pas récupéré le Bâton Obscur, quelqu'un d'autre de moins bien intentionné l'aurait fait. Il n'avait pas de prise sur les combats en cours qui se déroulaient près de l'épave du Chu'unthor entre ses camarades et les magiciennes autochtones, voilà pourquoi il devait se mettre en sécurité.
En temps voulu, il ferait entendre raison à Yoda et aux autres membres du Haut Conseil.
Les ombres sous lesquels il s'était abrité s'allongèrent peu à peu. Il faudrait songer à trouver un meilleur refuge plus confortable. Mais il sut bientôt qu'il n'aurait jamais ce luxe.
On le traquait.
Des échos remuaient ses perceptions, qui résonnaient à diverses intensités. Des Sorcières de Dathomir et des Jedi qui s'approchaient. Melés les uns aux autres.
Il fronça les sourcils, indécis. Lorsqu'il avait déserté ses pairs, ils s'étripaient férocement avec les indigènes sans aucune retenue.
Et maintenant ils semblaient agir de concert, concentrés sur un et même objectif. Lui.
-Par les neufs enfers de Corellia, jura-t-il dans sa barbe.
Une puissante présence juste dans son dos le força à pivoter d'une pièce. Un gnome vert aux oreilles pointues le fixa avec une lueur de tristesse dans le regard.
-Perdu vous semblez être, Maître Tissan.
-J'ai fait ce qui devait être nécessaire, Maître Yoda. Pour le bien de la galaxie.
L'intransigeance du corellien paraissait contrarier le petit non humain.
-Abandonné en pleine adversité vos camarades vous avez, indigne d'un Jedi cela est.
-Je ne suis plus l'un de vos étudiants, rétorqua Alan. J'ai agi comme le ferait un Jedi, le Bâton Obscur ne pouvait rester entre les mains du premier profane venu.
-Avec les Sorcières de Dathomir, un accord conclu j'ai. De l'honorer je vous le demande humblement.
Une grimace de dépit déforma les traits du Jedi corellien.
-Vous me demandé d'honorer une trève dont je ne connais pas les termes. Et pourquoi avez-vous négocié avec ces mégères? Ce sont elles qui nous ont attaqué les premières!
-Récupérer nos morts et nos prisonniers elles nous permettent. En échange, obtenu la garde du Chu'unthor et de ce qu'il contient elles ont. Y compris ce que vous tenez à la main, mon ami.
Alan Tissan étudia sa situation et comprit qu'il ne posséderait pas un rapport de force favorable. Mais il s'obstina.
-Non.
Yoda s’inquiéta de voir une étrange flamme de haine briller dans ses prunelles, signe de la certitude absolue qui l'habitait.
-Maître Tissan, mon devoir ne m'obligez pas à accomplir.
-Vous ignorez ce que je tiens entre les mains. Je vous défie d'essayer de me le prendre. Ne comprenez-vous pas que le Bâton Obscur peut sauver la République du retour des Sith? Ne sentez-vous pas que la Force perd peu à peu de sa vitalité lumineuse?
-Peut-être vrai cela pourrait. Mais souillé par Dark Rivan cet artefact est. Ne pas s'abaisser à de telles extrémités un Jedi devrait. Revenir à la raison je vous supplie. Combattez cette peur qui vous a submergé.
-C'est ce que je n'ai jamais cessé de faire jusqu'ici. Mais vous sur Coruscant, vous avez peur de vous salir les mains et vous vous croyez ensuite le mieux placé pour donner des leçons? Les Jedi méritent mieux.
-Alors vous contraindre à obéir je dois.


Voilà j'espère que cela vous a plu! N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, tant sur la forme que sur le fonds! J'espère que les références vous auront intéressé!

à la prochaine pour la suite :sournois: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 05 Déc 2018 - 7:32   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Extrait lu !

Bon, bon bon... Je m'attendais à ce qu'Oreste découvre le carnage qui s'est déroulé lors du COnclave, assiste à la présence de Dark Vador et de l'Empire, mais cela ne semble pas être le chemin que tu sembles vouloir suivre ! :sournois: Et je commençais à me demander comment Oreste en allait venir à se diriger vers Dathomir (dont on savait déjà que l'Inquisitrice y a été affectée) mais je comprends mieux ! Après avoir tout perdu, Oreste souhaiterait-il remettre la main sur le Bâton Obscur et l'utiliser pour remonter le temps afin de sauver son Ordre, sa famille, la femme qu'il aime ? :shock:

J'ai vraiment l'impression qu'on a franchi un cap dans ton récit avec cet extrait !

Vivement la suite ! :oui:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4352
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mer 05 Déc 2018 - 13:03   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Salut et merci pour le retour L2 :hello: !

L2-D2 a écrit:Je m'attendais à ce qu'Oreste découvre le carnage qui s'est déroulé lors du COnclave,


T'inquiètes pas, on y vient bientôt :sournois: !

L2-D2 a écrit:Et je commençais à me demander comment Oreste en allait venir à se diriger vers Dathomir (dont on savait déjà que l'Inquisitrice y a été affectée) mais je comprends mieux ! Après avoir tout perdu, Oreste souhaiterait-il remettre la main sur le Bâton Obscur et l'utiliser pour remonter le temps afin de sauver son Ordre, sa famille, la femme qu'il aime ? :shock:


Cette vision aura un impact décisif sur la conduite du héros :sournois: ! Il va éprouver de l'intérêt pour le bâton Obscur mais pas encore... ca va venir plus tard, beaucoup plus tard :) ! Il va s'en passer des choses avant qu'il ne puisse mettre la main dessus!

Du coup son chemin pourrait en effet à terme croiser de nouveau celui d'une inquisitrice très charmante :P ! ce sera aussi pour beaucoup plus tard :sournois: !

à la prochaine pour la suite!
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar L2-D2 » Mer 05 Déc 2018 - 13:21   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Pour beaucoup plus tard ? Diantre, tu as donc prévu d'autres choses, mais quoi ? Ah, tu ne diras sans doute rien... :chut:
La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ; et je ne crains rien parce que tout est tel que le veut la Force - Mantra des Gardiens des Whills

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4352
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar mat-vador » Mer 05 Déc 2018 - 17:23   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

L2-D2 a écrit:Ah, tu ne diras sans doute rien... :chut:


Et j'ajouterais même (à la Edith Piaf): Nooonnn, Riieeennn deee riieeennn! :D :lol:
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Mandoad » Jeu 06 Déc 2018 - 14:57   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

C'est lu!

Bien bien bien... Une nouvelle vision donc et avec des références UEL bien pointues, comme quoi tu connais bien l'univers dans lequel tu ancres ta fiction.
Ainsi donc, Oreste pourrait se mettre à la recherche du bâton obscur. Quand on connait l'histoire de cet artefact, je suis curieux de voir si tu réserves quelque chose à son sujet (et de voir si tu prévois un petit retcon sur l'objet où si ses propriétés magiques expliqueront sa présence sur Dathomir) et si notre jedi corellien aura l'occasion de l'utiliser. Que de question ! :transpire:

Allez, pressé de voir ce que tu nous réserves !
"Un grand guerrier? Personne par la guerre ne devient grand." -Yoda
FanFic': Vauriens et hors-la-loi
Mandoad
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 335
Enregistré le: 28 Nov 2014
 

Messagepar Den » Ven 07 Déc 2018 - 7:24   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Une fois de plus, tu prouves - par ta grande connaissance de l'UEL - que ta fic est travaillée jusqu'à l'extrême! :)

Donc, Oreste découvre le carnage du Conclave de Kessel, ça je m'y attendais! Mais il décide de prendre une autre route que celle qu'on avait tracé pour lui. :sournois: Je sens que tu nous prépares encore de nombreuses surprises! Et j'en frémis d'avance!

J'ai vraiment adoré la scène d'Alan Tissan. Tu accroches les morceaux de l'UEL pour qu'ils forment un tout avec ta fic avec brio!

Niveau style (car ça fait longtemps que je n'en ai pas parlé!^^), je trouve que tu ne cesses d'améliorer ta façon de présenter les scènes. C'est toujours aussi détaillé mais tu gardes une lisibilité et une intensité rare. C'est plaisant, fluide, et bien écrit!

En tout cas, c'est avec plaisir que je lirai la suite! Comme toujours! ;)

Bonne continuation! :)
"Vergere m'a appris à embrasser la douleur et à m'y soumettre. J'en ai fait une partie de moi-même, une partie que je ne pourrai ni combattre, ni nier." Jacen Solo
Den
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5049
Enregistré le: 05 Fév 2006
Localisation: Voyage à travers la galaxie...
 

Messagepar mat-vador » Dim 09 Déc 2018 - 16:53   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Merci pour vos retours Mandoad et Den :hello: !

Mandoad a écrit:Une nouvelle vision donc et avec des références UEL bien pointues, comme quoi tu connais bien l'univers dans lequel tu ancres ta fiction.


Den a écrit:Une fois de plus, tu prouves - par ta grande connaissance de l'UEL - que ta fic est travaillée jusqu'à l'extrême! :)
J'ai vraiment adoré la scène d'Alan Tissan. Tu accroches les morceaux de l'UEL pour qu'ils forment un tout avec ta fic avec brio!


Quand j'écris en faisant ce genre de références, les fiches encyclopédiques de SWU ou de d'autres sites ne sont jamais très loin :sournois: ! ou mêmes certains comics ou romans :transpire: ...

Mandoad a écrit:Ainsi donc, Oreste pourrait se mettre à la recherche du bâton obscur. Quand on connait l'histoire de cet artefact, je suis curieux de voir si tu réserves quelque chose à son sujet (et de voir si tu prévois un petit retcon sur l'objet où si ses propriétés magiques expliqueront sa présence sur Dathomir) et si notre jedi corellien aura l'occasion de l'utiliser.


Ah, j'avoue que l'histoire de Dark Rivan m'a bien plu même s'il meurt un peu comme un caca à la fin, je trouve :paf: .

Mandoad a écrit:Que de question ! :transpire:


Et les réponses viendront en temps voulu :diable:

Den a écrit:Niveau style (car ça fait longtemps que je n'en ai pas parlé!^^), je trouve que tu ne cesses d'améliorer ta façon de présenter les scènes. C'est toujours aussi détaillé mais tu gardes une lisibilité et une intensité rare. C'est plaisant, fluide, et bien écrit!


ah oui, ca fait longtemps qu'on n'avait pas commenté mon style! Ravi de savoir qu'il continue de plaire :) !

Allez, la suite c'est pour demain! à très bientôt :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar mat-vador » Lun 10 Déc 2018 - 19:57   Sujet: Re: Les Origines de Jedi corellien: le Jedi Noir de Dathomir

Bonsoir, c'est l'heure de la suite!

Dans cet extrait, découvrez la suite de la vision d'Oreste et ses conséquences avant qu'il ne découvre le carnage du Conclave :diable: !

Bonne lecture!

Une courte lame crépitante verte naquit dans la pénombre et Alan Tissan se raidit à son tour, allumant son sabre laser. Tout en empoignant plus fermement le Bâton Obscur.
-Ce bâton contient plus de pouvoir que vous ne l'imaginez, Maître Yoda. Le pouvoir de distordre le temps, l'espace et la Force. Dark Rivan l'a appris à ses dépens et vous allez l'apprendre aussi.
Le corellien passa à l'attaque et frappa le Grand Maître de l'Ordre Jedi en titre de haut en bas, usant de son sabre laser et du Bâton Obscur comme des massues. Yoda esquiva toutes ces attaques brutales avant de se lancer dans des acrobaties compliquées, étonnantes pour quelqu'un d'aussi âgé que lui.
Alan fut forcé à battre précipitamment en retraite, et fut heureux que le Bâton Obscur soit résistant aux coups de sabre laser. Sinon le combat se serait achevé bien plus tôt. Néanmoins il n'était pas possible de prendre le dessus par des moyens conventionnels.
Il était temps de tester d'autres options. Il s'écarta d'un Saut de Force de l'antagoniste qui n'appuya pas son avantage.
Yoda voulait le ménager.
-Rendez-vous, Alan.
-Je suis allé trop loin pour rebrousser chemin. Il est trop tard pour moi.
-Ne m'obligez pas..
Une détermination froide noya la lumière verte et grise qui inondait les iris du natif de Corellia.
-Je vais remonter le temps jusqu'à la bataille de Ruusan. Peu après le moment où la bombe psychique a été déclenchée par Kaan, et je veillerai à ce qu'aucun Sith n'en ait réchappé.
Yoda secoua la tête, témoignage de sa lassitude.
-Même si fondées vos raisons sont, les conséquences de cet acte vous ne mesurez pas. En prétendant vouloir faire le bien, le mal vous engendrerez.
-Quel mal y a-t-il à vouloir arranger le cours de l'histoire? Si nous ne faisons rien pour contrer la survie des Sith, les conséquences seront bien pires encore!
-Alan, le sort de milliards d'innocents risquer vous allez..
-Nous savons tous les deux qu'il n'y a qu'un seul moyen de m'arrêter, Yoda.
Cette fois une étrange sérénité apaisa les traits crispés du corellien. Ce qui ne rendit que plus amère la décision que Yoda accepta tout juste de prendre.
-Ne faites pas ça, tenta-t-il de le prier une dernière fois.
Alan connecta son esprit avec l'artefact et la Force se convulsa violemment sous l'effet d'une tempête qui s'amoncelait au-dessus de leur tête. Autour d'eux, les pins tremblèrent de la tête aux pieds, fouettés par un tourbillon d'air incontrôlable.
Et le pommeau du Bâton Obscur se mit à briller d'un éclat peu rassurant. Yoda savait qu'il ne pouvait tarder davantage à agir.
Il connaissait très bien l'histoire de Dark Rivan et de sa fin lorsque sa forteresse d'Almas était tombée pendant les Nouvelles Guerres Sith.
Il avait lu l'histoire des souffrances de ses victimes, infligées à l'aide du Bâton Obscur qui avait drainé leur essence vitale. Voilà pourquoi Alan Tissan devait être arrêté. À n'importe quel prix. Le Grand Maître savait ce que couterait ce sacrifice.
Alors Yoda s'élança sur le corellien et bondit par dessus lui, avant de retomber sur ses appuis avec souplesse. Il rangea son sabre laser alors que le Jedi corellien tituba quelques instants, avant de s'écrouler au sol.
Pour ne plus jamais se relever.
La tristesse étreignit le cœur de Yoda lorsqu'il perçut sa présence se noyer dans la Force, empreinte de colère et de confusion.
Mais il n'eut pas l'occasion de s'appesantir sur son chagrin. Un rugissement rauque précéda l'irruption d'un monstre massif tassé sur lui-même dont le poids suffit à déraciner deux sapins sur son passage dans un gémissement de bois brisé.
Le Jedi savait qu'il n'avait rien à craindre du rancor qui le dominait de sa hauteur, car sa bestialité était contrôlée par une femme blonde athlétique qui était assise à califourchon sur sa nuque épaisse. Elle fixait la scène de son regard farouche et défiant avant d'abaisser sa lance.
Elle sauta au bas de sa monture et s'inclina respectueusement devant le Grand Maître de l'Ordre Jedi.
-Je suis navrée que vous ayez du en venir à de telles extrémités.
-Merci Soeur Lokia Djo. Une grande perte pour nous la mort d'Alan Tissan est.
-Soyez sans crainte. Malgré ce qui vient de se passer, notre accord tient.
À l'aide de sa télékinésie, Yoda souleva le Bâton Obscur au niveau de son visage.
-La garde de cet artefact vous revient de plein droit.
-Nous nous assurerons que personne d'autre ne le trouve, lui assura la Sorcière de Dathomir. Qu'avez-vous ensuite l'intention de faire?
-Pleurer nos morts nous allons. Et nous assurer que les Tissan à jamais préservés de l'obscurité soient..

Oreste s'appuya contre la paroi bosselée pour ne pas perdre son équilibre. Un tourbillon d'émotions diverses tourmentait son âme, devant la nouvelle vérité que la Force lui avait révélé. Lorsque Nejaa Halcyon l'avait trouvé pour le guider, il pensait que son lointain aïeul était un illustre héros. Une légende que la croyance populaire sur Corellia avait contribué à faire perdurer.
Oreste réalisa que tout cela n'était plus qu'un nuage de fumée. Les exploits et la réputation de sa famille reposaient sur un mensonge.
Après l'échec du raid pour récupérer les restes du Chuun'thor, Yoda avait certainement imposé aux Jedi corelliens le silence sur cette tragique affaire. Sûrement pour éviter qu'un autre Tissan ne suive le même chemin et pour épargner la fierté des corelliens.
Nejaa Halcyon avait caché la vérité à son propre apprenti. Pire, Oreste pensait qu'il lui avait délibérément menti.
On l'avait trahi. Très bien, puisqu'il en était ainsi..
Il ne devait plus rien à personne, pas même aux Jedi qui n'avaient pas cessé d'entretenir ces illusions. Il ne devait plus rien à Nejaa Halcyon, ni à Ki Adi Mundi. Pour lui, l'Ordre Jedi était bel et bien mort.
Mais il lui restait une famille à venger. Et le souvenir de Beliem continuait de le hanter.. Puisqu'il n'avait plus d'honneur, il s'efforcerait de lui rendre justice et peu lui importait la manière.
Son comlink réceptionna un appel et il le décrocha de sa ceinture.
-Oreste, j'ai du nouveau, l'informa son ami Gelfran.
-J'écoute, répondit-il avec espoir.
-Ce ne sont pas franchement de bonnes nouvelles.
Le contrebandier s'exprimait avec une certaine raideur qui trahissait son anxiété.
-Apparemment, tes Jedi ne sont pas les seuls à avoir atterri sur Kessel.
-Les Impériaux?
-Deux canonnières clones seraient arrivées il y a deux heures standard et reparties une demi heure après.
La présence de soldats clones ne pouvait être fortuite. Cela représentait même un mauvais présage.
-Je te passe les coordonnées, fiston.
-Merci, Gelfran.
Le jeune corellien examina les données sur son datapad et émit un grognement peu flatteur. Il y avait une sacrée trotte à faire.
La longueur du trajet ne ferait qu'accentuer le danger d'être exposé ou d'être attaqué. Mais il devait en avoir le cœur net.
-Je vous contacte quand je les aurai trouvés. Oreste terminé.
-Fais attention à toi.
Le Jedi esquissa un sourire mauvais. Il ne s’inquiétait pas pour lui mais ses ennemis devraient s’inquiéter pour eux, surtout s'ils osaient se dresser contre lui.

Après trois heures d'une marche interminable sur un terrain qui ne se prêtait guère à ce genre de loisirs, il approchait enfin de l'endroit indiqué par le vétéran de la Guerre Hyperspatiale de Stark.
Il leva ses yeux verts et gris vers l'entrée d'une mine qui se situait à mi hauteur d'un pic artificiel au pied desquels gisaient des véhicules anti grav rouillés et renversés.
Il les évita pour entrer et sortit tout de suite un respirateur lorsque ses narines furent agressées par des effluves acides provenant de restes d'épices en décomposition et de produits de traitement qui s'y étaient mélangés.
Il se pinça le nez et respira par la bouche, tandis qu'il traversait le corridor consolidé par les mineurs qu'il éclairait avec la lumière ardente verte émeraude de son sabre laser. Au fur et à mesure, une sourde appréhension le gagnait.
Il commençait à redouter ce qu'il trouverait au bout du chemin. Alors il allongea le pas et étendit prudemment sa conscience aux alentours. Sans détecter la moindre signature d'un utilisateur de la Force.
Si des Jedi s'étaient camouflés dans la Force, il l'aurait tout de même perçu d'une façon ou d'une autre. Or il n'en était rien.
Malgré lui il pensa: soit ils sont partis avant l'arrivée des impériaux soit ils sont...
Il stoppa net et se raidit instinctivement lorsque il vit la lourde porte blindée qui devait barrer l'entrée d'une chambre désaffectée et qui gisait en deux morceaux déchirés par une force invisible. Il se baissa pour étudier les moindres brûlures qui témoigneraient de l’usage d'explosifs.
Devant leur absence, une conclusion s'imposait.
Quelqu'un avait usé de la Force pour forcer le passage. Au vu des dégâts, ce ne pouvait être un novice.
Lorsqu'il franchit le seuil, prêt à faire usage de son arme, un spectacle triste s'offrit à ses yeux verts et gris. Des cadavres jonchaient le sol, vêtus soit de vêtements Jedi soit comme un citoyen ordinaire.
Il se pencha sur le cadavre le plus proche, celui d'une jeune femme aux cheveux tirant sur le roux coiffés en une natte inerte, dont les yeux privés de l'éclat de la vie fixaient le plafonds. Sa main droite tranchée net qui gisait à quelques centimètres de son visage si bien dessiné, enserrait encore la crosse de son sabre laser.
La mort avait refroidi sa peau.
Fébrilement, il se releva et ses derniers espoirs s'envolèrent lorsqu'il reconnut Maître Shadday. Elle était allongée sur le flanc en position fœtale et il se précipita pour l'agripper par l'épaule et la retourner sur le dos.
Malgré lui, il versa quelques larmes. Il ne la connaissait pas vraiment intimement mais elle semblait tout autant résolue que lui à s'élever contre l'Empire. Maintenant qu'elle n'était plus, il se retrouvait seul pour mener ce combat.
Néanmoins il ne partirait pas avant de comprendre ce qui s'était passé. Avant d'élucider les circonstances de ce carnage, déterminé à faire payer celui qui en était la cause.
Il retourna étudier le cadavre de la première Jedi sur laquelle il était tombé. Un cratère sombre trouait sa poitrine, preuve qu'elle avait été transpercée par un sabre laser. Il retourna ensuite auprès de Shadday.
Celle-ci contrairement à la précédente victime ne portait pas de blessure cautérisée mais il remarqua que son cou gracieux se tordait dans un angle peu naturel. Sa nuque avait été brisée, à mains nues si on en jugeait d'après les traces laissées sur sa peau.
Il s'attarda ensuite sur les autres corps qui présentait des lésions mortelles diverses. Si certaines provenaient sans aucun doute de coups portés par un sabre laser, d'autres signaient la marque de tirs de blaster voire même d'armes blanches.
Les tirs de blaster accréditaient la présence récente de troupes impériales, tout comme les brûlures de sabre laser confirmaient celle d'un adepte puissant dans l'usage du Coté Obscur. Parmi les huit cadavres de Jedi, il remarqua celui d'un homme à la peau sombre étendu sur le dos, une vibrolame fichée dans la poitrine.
Et empoignée par ce qui restait d'un avant bras. Cette découverte étrange revigora l'attention d'Oreste car il avait la certitude de détenir un indice précieux dans la découverte d'un coupable sérieux.
Lorsqu'il arracha le membre du corps, il constata qu'il s'agissait d'une prothèse mécanique. Des fils fondus se mêlaient à du duracier carbonisé, le tout formant une mélasse solide compacte.
Il trouverait à qui appartenait ce bras et lui ferait payer.
-Gelfran, vous me recevez?
Oreste perçut le soulagement du contrebandier de l'entendre.
-Alors, tu les as trouvés?
-Ce qu'il en reste. L'Empire les a assassinés.
Le jeune corellien fixa longuement la prothèse cybernétique qu'il brandissait dans sa main avant de reprendre:
-Venez me récupérer au plus vite. Il n'y a plus rien à faire ici.
Il enjamba les cadavres pour gagner la sortie.

Voilà, j'espère que cela vous a plu! N'hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé!

On se retrouve à la prochaine pour la suite :hello: !
place au seigneur des vapodouches, infâmes misérables!

fan fiction: fan-fictions-hdf-f17/jedi-corellien-la-trilogie-post-legacy-t17338.html, Les Origines de Jedi corellienl, Chroniques
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 991
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Précédente

Retourner vers Fan-Fictions


  •    Informations