Informations

IMPORTANT : pour que la participation de chacun aux discussions reste un plaisir : petit rappel sur les règles du forum

Andor - Épisode 12 - Rix Road

Forum de la seconde série télévisée live Star Wars (2021), centrée sur l'espion rebelle introduit dans Rogue One, Cassian Andor.

Retourner vers Andor

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films et sur les autres séries sont interdits dans ce forum.

Messagepar Loucass824 » Mer 23 Nov 2022 - 23:57   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Je vais rejoindre un peu 0B1W4N sur le côté émotion et implication, qui est extrêmement variable en effet. A part Bix et Luthen, les autres persos m'ont très peu touché, et j'avais souvent l'impression qu'il me manquait quelque chose pour que cela fonctionne. Mon Mothma est bien écrite, mais c'est simplement une question d'affect, et/ou peut-être une manque d'identification qui peut jouer de mon côté. Subjectif mais ça peut compter. Cassian en revanche, j'ai plus de mal, même si son développement de ce dernier épisode me plaît davantage dans le sens où j'ai l'impression qu'il fait le deuil de l'homme qu'il était pour se vouer au programme de Luthen.

Toute proportion et comparaison gardée, et bien que ce soit très différent, c'est un schéma qui me rappelle Jason Bourne, le fait qu'il renonce à la personne qu'il était, à ses liens émotionnels, ect pour se dédier au programme. Être prêt soit à mourir, soit devenir un rebelle. Mais ne plus être le Cassian qu'il a été depuis le début. Tel que je le vois ici, en saison 2 on va retrouver Cassian en mode élève spirituel de Luthen, comme je l'ai expliqué dans un de mes messages. Même si sa quête pour sa soeur passe aux oubliettes, un prétexte pour faire du flashback. A moins que dans la saison 2, Cassian va devoir choisir entre sa soeur qui va resurgir et son allégeance nouvellement ancrée pour la Rébellion ? Ce serait prometteur en tout cas.

Par contre, je rejoins yahiko concernant le propos adulte. Adulte ne veut pas dire explicite visuellement. Ce n'est qu'un habillage, la faute à des oeuvres qui veulent se draper d'intentions fausses en mettant su violent pour dire "regardez, on est trop dark et tout !". Adulte c'est dans le propos. Dans un récit, aborder et développer des thèmes politiques ou religieux par exemple, c'est mature et adulte. Ici, on ne met pas juste en scène de la politique. On raconte un propos en parlant politique. La nuance compte je trouve. S'interroger à propos de questions presque philosophiques, c'est cela être mature.

Pour reprendre Blade Runner, ce n'est, à mon sens, pas mature parce que violent, mais parce que sans concession avec son propos. Le 2049, que je préfère au premier, aborde une question philosophique à propos de ce qu'est un être humain, qu'est-ce qui définie cela le plus, par rapport à des enjeux globaux et complexes, à la liberté de penser, de choix, ect. Cela, c'est adulte et mature. Luthen qui parle du fait qu'il a sacrifié l'essence de son être pour ne devenir qu'un opérateur, un effacement d'identité, pour agir pour une cause qui le dépasse, c'est adulte et mature.

Et pour info 0B1W4N, faire évoluer un perso n'est pas obligatoire. Des arcs de perso constants, cela existe. Des persos qui conservent leur vision du monde en la changeant très peu, ce n'est peut-être pas le plus courant, mais on en a beaucoup. Rien que Ben Kenobi ou Yoda n'évoluent pas vraiment par exemple. Sont-ils des mauvais persos pour autant ? Tu peux déplorer qu'un manque d'évolution chez un perso te dérange, mais cela n'en fait pas un perso moins bon pour autant.
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Coelian » Jeu 24 Nov 2022 - 0:28   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Assez déçu par cet épisode.
Finalement, ce sont les sentiments de Cyril pour Deedra et son sauvetage qui m'ont le plus interpelé (elle l'a joué vraiment bien !).
Le reste était trop attendu, convenu, avec un fouillis qui peut amuser, oui, peut-être. Beaucoup semblent tout de même ne pas bien savoir que qu'ils foutent là à part répondre à la convocation du scenario.
L'espion de l'empire... c'est un bleu ? Un aspirant stormtrooper ? Sa mort est idiote, pour montrer une nana badass (enfin supposément) qui butte un mec aisément (mais ça sent plus la mode actuelle que l'action bien amenée).
L'empire qui attends pour tirer dans le tas qu'une bombe artisanale soit jetée... Donc en fait ils respectent presque les principes 'républicains' des standards actuels... D'ailleurs ce sont les Stormtroopers qui ouvrent le feu, alors que les CRStroopers tapent à la matraque et se protègent derrière leurs boucliers. Si c'est ça l'Ordre impérial, certes il y a de la torture (enfin pas beaucoup plus qu'à Gantanamo possiblement), mais on comprends qu'il y ait de l'adhésion.
Le discours de Maarva !? Franchement, que dénonce-t-elle de l'Empire à part sa présence, à peu près vide d'impact ? Dénonce-t-elle des arrestations abusives non, des violences, non, les prisons, non, etc. etc. Discours creux sur la 'Liberté' (mais de quoi ? de bosser comme des bêtes de toute façon). Autant dire que payer des impôts c'est monstrueux à ce train là !). Aucun exemple donné de personnes assassinées, de tortures (Bix, etc.). Tout le monde est déjà au courant ? Mais alors ce n'est pas la peine de faire un discours !
Luthen veni, vedi... euh, bah cassos ! Avec autant de possibilité à la volonté de tuer Cassian qu'à celle d'être venu pour un barbecue.
Vel... bah elle avait rien d'autre à faire, et buter Cassian pourquoi pas.
Kreegyr buté avec ses hommes en off !


Je vais le revoir pour être sûr mais franchement, je suis un peu septique. Et plus encore devant l'enthousiaste de la plupart. Mais bon, je n'ai pas tout lu, juste les premières réactions.
Coelian
Jedi SWU
 
Messages: 87
Enregistré le: 01 Juin 2022
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 0:45   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

0B1W4N a écrit:Tout simplement car, comme annoncé dès les premières minutes de la série, on est face à un Star Wars qui espère désespérément d'être autre chose que Star Wars. Au fond c'est quelque chose qui m'attriste, cette idée qu'il faudrait se rapprocher d'œuvres comme "Blade Runner" pour être qualitatif. C'est une mécompréhension totale de la qualité intrinsèque de ce qu'est l'œuvre de George Lucas et de ce qui fait sa singularité à mon sens.


Je pense qu'il n'y a pas grand chose à voir finalement avec "Blade Runner" ici. Si ce n'est l'ambiance du premier épisode.

On est globalement dans quelque chose d'à la fois plus urbain (l'OT se déroule essentiellement dans des contrées désertiques, neigeuses ou forestières, à l'exception de la Cité des Nuages) et plus "populaire" (la prélo se déroule principalement dans les palais et les temples de l'élite galactique, dans les lieux de pouvoir).

Dans une interview, Gilroy dit visiblement avoir pas mal pioché dans le travail qui avait été effectué sur le projet de série "Underworld" qu'avait lancé Lucas avant la vente à Disney.

Après, Andor, c'est l'oeuvre de Gilroy (et de ses co-auteurs). Pas de Lucas. Donc le débat est de savoir si Star Wars - comme franchise - doit consister à "copier" en boucle ce que Lucas a fait dans ses deux trilogies (un peu à la manière dont "Astérix" est géré aujourd'hui sans ses pères fondateurs). Mais pour moi, c'est un peu vain...

Il n'y a qu'un Lucas. Et penser qu'on peut reproduire du Lucas à la chaîne est pour moi une chimère. L'oeuvre de Lucas est riche, composite, singulière et interprétable à plein de niveaux. Chacun a sa lecture de Lucas et fera du Lucas selon son interprétation, sa lecture, sa sensibilité. Il n'y aura jamais de "pureté lucasienne", de "copie parfaite". Et je ne pense même pas que ce soit souhaitable. L'oeuvre de Lucas, c'est L'OT et la prélogie. Point.

Moi, personnellement, je préfère voir des artistes faire "leur" Star Wars, livrer leur vision de cet univers. Même si ce n'est pas "canon" et que tout n'était pas parfait, j'ai bien aimé "Visions" par exemple. Et là, pour Andor, j'ai apprécié justement les libertés prises dans le ton, le style de cette série. A tous les niveaux. Tout en étant cohérent sur les fondamentaux.

Pour moi "Andor" ne doit pas être la matrice de ce que doit être Star Wars à l'avenir. Le style est adapté à l'histoire qui est racontée. Si ça doit servir de modèle, c'est dans sa liberté de ton et de style. A d'autres maintenant de s'emparer de cet univers avec leur style, leurs envies, leur lecture. J'ai beaucoup de curiosité pour "The Acolyte" qui apportera sans doute un style complètement différent au regard de ce qu'a déjà produit sa "showrunneuse".

Personnellement, c'est ça que je veux voir. Pas du Lucas reproduit à l'infini, pas du Andor reproduit à l'infini. Juste de bonnes histoires, avec du style, des idées, basé sur cet univers et exploitant ses différentes potentialités.

Déjà, au début ça se croit adulte car Cassian va dans un bordel et que des chiens de l'espace pissent sur un droïd (sérieusement, cette ouverture m'apparaît plus imaginée par un ado se croyant adulte que par un brillant scénariste, car comme tout le monde le sait qui dit propos adulte dit forcément scènes dans un bordel dans le monde télévisuel post "Deadwood"...) avant de devenir vraiment intéressant et pertinent mais, si je puis dire, le mal est fait pour la majorité des spectateurs.


La prostitution est déjà visible dans ROTJ, AOTC, TBOBF, donc ce n'est pas une nouveauté. Andor pose juste une ambiance de "film noir", de "polar" et assume ce parti pris. Le héros évolue dans un monde urbain, craspouille, mal famé. L'intro ressemble beaucoup dans le style au film "Drive".

Quant au droïde qui se fait pisser dessus, je ne vois pas ce qu'il y a d'adulte, ni à l'opposé de sacrilège. Dans TPM, Lucas nous montre des sortes de dromadaires qui font caca et pètent au nez de Jar Jar Binks et ce même Jar Jar Binks qui marche dans du caca.

Je ne dis pas ça pour donner une légitimité "lucasienne" à cette scène, ce serait contradictoire avec ce que j'ai écrit plus haut. C'est juste une scène qui pose le décor, l'ambiance, avec un droïde qui se fond dans ce décor, au point que les clébards le prennent pour du mobilier urbain sur lequel on peut faire ses besoins.

D'autant que tout est si terrestre qu'il est difficile de se sentir en immersion dans l'univers de Star Wars.
Spoiler: Afficher
Du café du début à la fanfare de mineurs de la fin qui m'a ramené au très bon film "les Virtuoses" et sa lutte anti-Tatcher, mais aucunement dans une galaxie lointaine, en passant par les innombrables kilomètres et le casting quasi entièrement humain


C'est toujours très subjectif. Endor est une forêt de séquoias de Californie, Tatooine le désert tunisien, Hoth la Norvège, Scarif les Maldives. On a tous un curseur différent en matière d'"exotisme".

Là, il y a un côté "réaliste", terrien, assumé qui est cohérent, je pense, avec le propos de la série. C'est une proposition artistique à laquelle j'ai adhéré et une proposition sur cet univers que j'ai appréciée. Et qui s'inspire de l'esthétique de l'OT, donc elle n'est pas tout à fait incongrue.

La ferme des Lars n'est pas foncièrement différente de l'appartement de la mère de Syril. Les céréales de Syril, le caf' de Timm n'est pas foncièrement différent du "blue milk" de Luke.

Concernant le problème principal de la série c'est clairement pour moi le manque d'émotion qui est pluri factoriel :
- Musicalement, c'est désastreux. Même la partition peu inspirée de Nathalie Holt sur Obi Wan surclasse ce machin. Une offense à l'héritage de John Williams qui là encore essaie de nous faire croire que Star Wars serait meilleur s'il était Blade Runner et une rupture continuité fâcheuse avec Rogue One. C'est pas tant que c'est moche (ça l'est régulièrement tout de même), c'et juste pas à sa place et ça ne fait aucun effort pour y être. Pire, Brittel revendique sa différence avec la subtilité d''un éléphant


Là encore, c'est très subjectif. J'ai lu aussi plein de gens apprécier cette musique, la comparant notamment au style de Vangelis.

Même réflexion que pour Lucas. Est-ce qu'il faut singer ad vitam John Williams et son style wagnérien ? Ou s'ouvrir aussi à d'autres styles ?

Pour ma part, j'ai trouvé que la musique collait au style d'ensemble très "urbain" de la série.

- Esthétiquement c'est tellement froid qu'il est difficile de ressentir quelque chose. Il y a toujours cette distance propre au cinéma actuel qui limite l'implication du spectateur. Un peu comme les films de Nolan par exemple qui sont brillants mais fort peu émouvants. L'émotion a l'air de faire peur à cette génération de cinéaste.


Là encore que raconte la série et que nous montre-t-elle ? La "froideur" de l'esthétique est raccord avec le propos. On est chez les ouvriers, dans une prison, dans les arcanes du BSI... c'est pas top funky non plus.

La série "Lando", si elle voit le jour, nous offrira sans doute quelque chose de plus coloré et soyeux !

- On ne s'attache ainsi à aucun des personnages à part le droïde. C'est assez terrible. La raison est que malgré 12 épisodes, les personnages secondaires de cette série sont totalement survolés.


Dis plutôt "je" que "on". Car "on" est beaucoup ici à avoir l'avis totalement inverse. Personnellement, je trouve que c'est la série série Star Wars qui soigne le mieux ses personnages, secondaires et même tertiaires. Regarde le traitement de Tala, Roken ou des Inquis dans "Obi-Wan Kenobi" en comparaison, ou celui des "Mods" dans TBOBF. Même "The Mandalorian", si tu n'as pas vu TCW, difficile de t'intéresser à Bo Katan. En deux saisons, il n'y a que trois persos secondaires que je garde en tête : Mayfield, Cara Dune et Kuiil... le reste...

L'enquête incroyable de Dedra : Un blague torchée en deux scènes de lecture de registres.
L'agent de sécurité : il ne fait rien de toute la série à part sauver Dedra et manger des céréales en déprimant.
Luthen : il fait des allers retours, déclame ses tirades, et c'est tout. Il n'évolue pas et parait toujours hors du jeu. C'est pourtant le personnage ayant le plus de potentiel de la série. Il n'a juste absolument rien à faire.


Luthen est un homme de l'ombre. C'est assumé comme tel. Il se cache et avance des pions comme un joueur d'échec. Palpatine, concrètement, dans la prélo, jusqu'à ce que Windu déboule avec les trois autres dans son bureau, il fait quoi ?

Quant aux enquêtes, ce n'est pas nécessairement spectaculaire. Ça ne consiste pas à se bastonner à chaque coin de rue.

Mon Mothma : Bien trop peu de scènes. Son intrigue va au ralenti alors qu'elle aurait pu être magistrale. C'est un peu du gâchis de l'avoir reléguée à une sous intrigue.


Comme Luthen, c'est un personnage qui est à un point de bascule. Dont le job, patient, est encore invisible.

Ce qui est certain c'est que la très critiquée Obi Wan (ça semble être une mode de la descendre cette série d'ailleurs, j'ai l'impression de revivre les années 2000) m'a bien plus ému que la "brillante" Andor et que je regarderai sans hésiter la première une nouvelle fois tandis que je n'ai pas du tout hâte de revoir la seconde. Et c'est en grande partie grâce aux personnages qui vivaient si je puis dire.


Faudra que tu m'expliques en quoi Roken, Tala, le 5e Frère, le Grand Inquisiteur et Reva sont de meilleurs personnages que ceux d'Andor ?

Et là est arrivé le final et sa dernière scène. Tout ça pour ça... pour arriver à un point de départ, identique à celui du troisième épisode.


Pas trop, non, c'est là l'ironie de l'histoire et l'intérêt de ce parallèle. Au 3e épisode, Andor a juste trouvé avec Luthen un moyen d'échapper aux flics. Il veut qu'on le dépose sur une planète et "terminé, bonsoir". Il accepte juste le job de Luthen pour l'oseille qui lui assurera un peu de tranquillité. Quand ils se retrouvent dans ce final, tout a changé. C'est Cassian qui attend Luthen. Et il n'attend pas Luthen pour fuir. Cassian aurait pu fuir avec ses potes dans le vaisseau. Là, il est là pour s'engager et combattre. Il a bouclé son "voyage".

Donc on ne revient absolument pas au point de départ. C'est un contre-sens.

Coelian a écrit:L'empire qui attends pour tirer dans le tas qu'une bombe artisanale soit jetée... Donc en fait ils respectent presque les principes 'républicains' des standards actuels... D'ailleurs ce sont les Stormtroopers qui ouvrent le feu, alors que les CRStroopers tapent à la matraque et se protègent derrière leurs boucliers. Si c'est ça l'Ordre impérial, certes il y a de la torture (enfin pas beaucoup plus qu'à Gantanamo possiblement), mais on comprends qu'il y ait de l'adhésion.


Ils obéissent aux consignes de Dedra qui demande expressément de retirer les snipers. Pas par bonté d'âme mais parce que la finalité de sa mission sur Ferrix n'est pas d'exterminer la population. C'est de choper un type qui peut permettre d'identifier "l'Axe" (Luthen) que le BSI soupçonne d'être le grand organisateur/coordonnateur de la Rébellion naissante.

C'est uniquement pour cela que l'Empire prend des "pincettes" jusqu'à la bombe qui est lancée.

Parce que le but est de choper Andor et de le choper vivant. Ce qui est compliqué quand tu défourailles dans le tas.

Quand il y a des manifs dans des dictatures comme la Chine, la Russie, la Biélorussie, l'Iran ou autre, il arrive que la police tire dans le tas, mais ce n'est pas le stade 1 de la riposte. Même dans les dictatures.
Modifié en dernier par DRIII le Jeu 24 Nov 2022 - 6:40, modifié 1 fois.
DRIII

 
 

Messagepar Sooemds » Jeu 24 Nov 2022 - 1:01   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Dark Servatos a écrit:Combien de manisfestion dans la vie dégénère en affrontement violent ? La différence c'est que là on est dans un contexte d'occupation, et le discours de Maarva femme apprécié par toute la communauté va tout faire s'écrouler.
Maarva avait tout prévu, Brasso et la communauté des filles de colon étaient dans la confidence, ils ont juste profité de l'amour de la populatuon pour Maarva pour fédérer et se reveiller face à l'occupation.


Le fait que sa dégénère ne me dérange pas, car c'est bien amené et légitime. Et je te rejoins toi et DRIII sur les exemples du monde réel.
Mais ta dernière phrase laisse penser que Brasso et la communauté des filles sont les complices d'un massacre.
Réveiller ses voisins contre l'occupation en les "piégeant" dans une émeute sans être préparé, c'est bof bof pour des gens qui ne sont pas Luthen.

C'est le point que je veux appuyer, qu'on soit dans une manifestation ou un enterrement qui dégénère, je n'ai aucun problème avec ça.
Rien que la scène du début avec le fils de Paak nous laissait peu d'espoirs concernant la suite.
Mais je trouve que l'enchainement de la procession fait plus artificiel qu'autre chose pour expliquer l'explosion. Par exemple, si dans la tradition de Ferrix, ils devaient s'arrêter à cet endroit précis et que c'était connu que les défunts enregistraient des messages, je n'aurai aucun problème avec la manière de faire de l'épisode.
Là, des personnes ont sciemment préparé une procession funéraire, n'ont pas cherché à se rendre à l'endroit voulu et une vidéo sortie de nulle part ajoute une étincelle dans la poudrière.

DRIII a écrit: La moindre étincelle peut prendre alors des proportions insoupçonnées.

C'est plus le cheminement de l'étincelle qui me gêne. La vidéo est un coup de grâce pour les impériaux mais elle semble provenir directement de la maison du scénariste.
Sooemds
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 104
Enregistré le: 20 Jan 2022
 

Messagepar ashlack » Jeu 24 Nov 2022 - 1:06   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Très bon épisode

Spoiler: Afficher
Je m'attendais à une banale confrontation finale sur Ferrix mais non, on a eu beaucoup mieux. J'aime beaucoup cette processions solennelle, quasiment sans dialogues, et aux sonorités très brass band. Ça me parle parce que je connais très bien, et surtout ça colle parfaitement au contexte minier, très belle référence.
Juste dommage que certains instruments soient vraiment peu travaillés par rapport aux réels, et que dans un plan sur deux, le son est décalé, ça me trigger à un point :roll: Pour une scène si centrale, ça fait négligé.

Et ce discours enflammé, très bon. Et d'autant plus que ce n'est pas le discours directement qui déclenche la bagarre, mais la peur qu'il inspire à l'adversaire. Et la peur est mauvaise conseillère.
Une fois de plus, on nous montre très bien que la machine impériale tient à peu de choses. Comme le dit le manifeste, c'est un édifice fragile, qui tient principalement par la peur.

La bagarre est relativement peu impactante, vu que la plupart des personnages impliqués sont des figurants. Mais elle a le mérite d'être réalisée de manière assez réalisée, et très crue lorsque l'ordre est donné de tirer. :(

Petite pensée à Monsieur Mothma qui sert de bouc-émissaire. Il est pas cool avec sa femme, mais il ne mérite certainement pas d'être accusé de gros détournements de fonds. Mais bon, il faut des sacrifices, il y avait qu'à pas jouer sur Canto d'abord. :whistle:
Deedra aussi fait un peu de peine, mais il lui arrive malheureusement rien, par la faute de Siryl à qui il fallait bien trouver une utilité. :transpire: J'aurai trouvé plus impactant qu'elle soit lynchée, ou sauvée in extremis par des deathtroopers.

En revanche, contrairement à Siryl, B2 crève toujours autant l'écran, malgré son faible temps d'apparition. :love: Et Luthen aussi, très passif ici, mais l'armure se fissure à la fin. Extrémiste, mais pas borné pour autant. Bon point :oui:

La scène post-générique n'a par contre aucun intérêt. C'est joli, mais c'est tout. C'est pas comme si on se doutait pas que les pièces fabriquées par les prisonnier pouvaient servir à l'Etoile Noire, ni que celle-ci aurait un rôle à jouer dans les saisons suivantes. :transpire:


Bilan de la saison : intriguant au début, peut-être un poil lent à démarrer, mais très clairement pour moi la meilleure série Star Wars (live ou animation).
(||§§§))))))))«([====MAY=THE=FORCE=BE=WITH=US====================== ashlack(arobse)starwars-universe.com
Staffeur Encyclo et JV. Modérateur Films et JV #TeamReySolo
"T'es un Jedi ? Toi ? C'est pas croyable !" (Uttini à Chipie - JvêuJ Opus 3)
ashlack
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 33293
Enregistré le: 01 Jan 2010
Localisation: Dans les montagnes enneigées d'Alderande
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 1:16   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Coelian a écrit:Le discours de Maarva !? Franchement, que dénonce-t-elle de l'Empire à part sa présence, à peu près vide d'impact ? Dénonce-t-elle des arrestations abusives non, des violences, non, les prisons, non, etc. etc. Discours creux sur la 'Liberté' (mais de quoi ? de bosser comme des bêtes de toute façon). Autant dire que payer des impôts c'est monstrueux à ce train là !). Aucun exemple donné de personnes assassinées, de tortures (Bix, etc.). Tout le monde est déjà au courant ? Mais alors ce n'est pas la peine de faire un discours !


Dans les villes françaises occupées, les Nazis n'exécutaient pas ou ne déportaient pas des gens tous les jours. Mais la seule présence d'une force étrangère, contrôlant les allées et venues, surveillant la population, restreignant la liberté de mouvement, est déjà une forme de violence. Et c'est celle que subit ici la population de Ferrix. Ce n'est pas une violence nécessairement spectaculaire, c'est beaucoup plus insidieux et c'est justement ce qu'explique Maarva.

Quand une population subit des rafles, des massacres, il est presque trop tard pour se révolter. Là, Ferrix est à un point de bascule.

Ça a été rappelé précédemment, mais en France, la Résistance intérieure est quasiment née comme ça. Des processions pour le 11 novembre interdites, des tombes de soldats anglais ou de pilotes anglais qu'on allait fleurir ce qui déplaisait à l'occupant.

Là, l'oppression impériale ne se manifeste pas par une brutalité physique immédiate mais une présence menaçante autour d'un cortège funéraire, d'un rituel qu'on tolère mais qu'on restreint, qu'on tente de museler, de contrôler. Et c'est ça déjà qui est intolérable et perçu comme une première forme d'oppression et de restriction des libertés.

Luthen veni, vedi... euh, bah cassos ! Avec autant de possibilité à la volonté de tuer Cassian qu'à celle d'être venu pour un barbecue.


J'aime bien le traitement de Luthen dans ce final. Parce qu'il est incertain à tous les niveaux et que le réel lui inflige de nouveau une bonne claque.

Vel... bah elle avait rien d'autre à faire, et buter Cassian pourquoi pas.


Vel n'avait rien à foutre là en effet. Elle est juste venue pour Cinta qui n'avait pas besoin d'elle.

Kreegyr buté avec ses hommes en off !


Kreegyr est hors-champ depuis le départ. L'introduire dans le dernier épisode aurait été un choix curieux.

-- Edit (Jeu 24 Nov 2022 - 1:31) :

Sooemds a écrit:Le fait que sa dégénère ne me dérange pas, car c'est bien amené et légitime. Et je te rejoins toi et DRIII sur les exemples du monde réel.
Mais ta dernière phrase laisse penser que Brasso et la communauté des filles sont les complices d'un massacre.
Réveiller ses voisins contre l'occupation en les "piégeant" dans une émeute sans être préparé, c'est bof bof pour des gens qui ne sont pas Luthen.


Je pense qu'on a des gens qui agissent ici dans l'émotion, y compris Brasso. Brasso n'est pas un militaire, ni un stratège. Il ne maîtrise pas non plus la situation. Il ne se maîtrise pas non plus. Il n'avait pas prévu de déclencher une emeute. C'était sans doute naïf vu le message de Maarva. Mais on voit bien qu'il laisse éclater sa colère quand l'officier impérial s'en prend à B2EMO.

C'est d'ailleurs aussi ce qu'illustre son attitude dans le vaisseau à la fin. Ce gros dur capable de mettre des coups de boule à des Stormtroopers est abasourdi, penaud, presqu'hébété. Dépassé par les événements.

Je trouve ça plutôt bien vu.

Là, des personnes ont sciemment préparé une procession funéraire, n'ont pas cherché à se rendre à l'endroit voulu et une vidéo sortie de nulle part ajoute une étincelle dans la poudrière.


Non, les Impériaux ne les ont pas laissé aller où ils voulaient (c'était déjà amorcé dans l'épisode précédent où Dedra souhaitait qu'on autorise la procession mais en mode restreint, mais la procession a débuté finalement plus tôt pour se soustraire à ces restrictions).

Le message aussi était prévu. Et c'est aussi amorcé dans l'épisode précédent quand Brasso dit à B2 que les filles de Ferrix doivent lui parler de quelque chose de très sérieux.

Le message de Maarva est même amorcé dès l'épisode 7. Voire l'épisode 3.
DRIII

 
 

Messagepar PiccoloJr » Jeu 24 Nov 2022 - 5:40   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Superbe final pour une superbe saison. Bravo à Gilroy et son équipe. :jap:
PiccoloJr
Ancien staffeur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13333
Enregistré le: 09 Aoû 2005
Localisation: Coruscant
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 7:26   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Loucass824 a écrit:J'apprécie une nouvelle fois d'avoir un peu de nuance en lisant les commentaires de Slymer1 (même si je ne te rejoins pas complètement, car la série prend davantage en ce qui me concerne). Mais par contre, c'est vraiment usant ce petit tribunal qui se pose à chaque fois. On peut très bien comprendre le sujet et le propos mais ne pas l'aimer ou l'aduler, le critiquer et tout de même rester à regarder, avec plaisir d'ailleurs, oui. Ce n'est pas parce qu'on ne rejoint pas la vision très orientée qu'on nous sert qu'on n'a pas le droit de dire qu'elle ne nous plaît pas sans être illégitime. Ce n'est pas parce que l'on n'est pas matrixé par le 3eme Reich et le fascisme comme beaucoup que cela autorise le mépris.


Je vais juste m'arrêter sur ce point et te poser une question : ça veut dire quoi "être matrixé par le 3e Reich et le fascisme" ? Matrix c'est bien un film où les humains sont maintenus à l'état larvaire parce qu'on leur projette une fiction qui se substitue au réel ? Tu n'es quand même pas en train de nous dire ici que le 3e Reich et le fascisme étaient des fictions ?

Pour le reste, on ne fait que discuter de ce que cette série propose, ce qu'elle exprime. Concrètement.

Comme je l'ai écrit précédemment, envisager qu'une oeuvre Star Wars puisse en quelque sorte "réhabiliter" ou "nuancer" l'Empire reviendrait à rendre finalement l'histoire de Luke Skywalker un peu vaine. En quoi triompherait-il à la fin de ROTJ en tournant le dos au côté obscur et en ramenant son père vers le côté lumineux si finalement "il y avait aussi bon dans l'Empire", "du pour et du contre", etc... ?

Oublions les références explicites au nazisme et à Hitler, et restons en à l'Empire intra-universe. A quel moment y a-t-il de la nuance en ce qui concerne Palpatine ? Palpatine est le Mal incarné dans Star Wars, il est à Anakin ce que Mephistophélès est à Faust. Son apparence dans la prélo et l'OT renvoie aussi bien au "Dracula" de Coppola qu'à la Mort du "7e Sceau" de Bergman. On n'est pas dans un champ visuel, symbolique qui est nuancé pour le coup. Palpatine = le Diable = le Mal. C'est l'ordonnateur de massacres à grande échelle. L'Empire est donc l'Empire du Mal. On peut trouver ça manichéen, mais on touche là aux fondamentaux de cet univers.

L'intérêt de cette série, je trouve, c'est qu'elle opère un distingo intéressant entre le système et les hommes, sans tomber dans le relativisme moral. Il n'y a pas d'ambigüité sur le régime, sa nature, sa finalité. En revanche, "Andor" est sans doute l'oeuvre Star Wars qui humanise le plus les Impériaux. Les antagonistes ici sont traités à échelle humaine, dans leur humanité mais aussi dans leur "écosystème" totalitaire.

Dedra est un personnage cohérent, rationnel, voire de "bon sens" à l'intérieur de ce système. Elle n'a rien de démoniaque, elle n'est pas le diable. Elle fait son job de façon légitime sans questionner le système et sa nature. Elle ne voit pas le Mal dans le système parce que pour elle le Mal se trouve chez ceux qui contestent et veulent abattre le système.

Il n'y a pas vraiment de perversité chez Dedra. Même si ce qu'elle fait subir à Bix est épouvantable, elle le fait dans un but précis. Ce n'est pas Gideon dans le Mando, qui est une sorte de caricature de méchant. Dedra fait le job et s'en donne les moyens. Mais c'est aussi ce qui la rend effrayante.

Je trouve d'ailleurs le final plutôt brillant là-dessus. On voit que Dedra n'est pas dans une surenchère, elle fait retirer les snipers et n'est pas sur Ferrix pour organiser un massacre de civils. Son objectif est de choper Andor. Donc elle doit la "jouer fine". Ce qui est compliqué quand on appartient à un système qui, justement, ne fait ni dans la nuance, ni dans la demi-mesure et encore moins dans la finesse.

Ce que nous montre cet épisode, c'est une mécanique tragique parce qu'elle aboutit à quelque chose que personne au fond n'a voulu, un engrenage de la violence que personne n'a souhaité, pas même les Impériaux qui ne sont pas montrés comme des gens piaffant d'aller bastonner la fanfare. Mais cette violence est le produit de cette occupation oppressive, du dispositif, de cette opposition simplement "présentielle", devant cette foule en deuil qu'on voudrait "contrôler", "canaliser". Qui ici aurait envie d'aller enterrer un des siens en étant encadré par des boucliers de CRS équipés pour la bagarre et surveillant le moindre de nos pas. On n'est pas dans une violence matérielle, mais symbolique très forte. Qui est déjà en soi une atteinte aux libertés, individuelles et collectives. Parce que ces forces d'oppression ne sont pas à leur place. Le dispositif est disproportionné au regard des objectifs visés. Parce que le système, contrairement aux hommes, est incapable de nuance.

Et c'est pour ça qui ça finit en massacre. Massacre que rien, à la base, ne justifie et qui n'est que le fruit d'une chaîne de réactions produite au départ par la nature violente, arbitraire et répressive du régime. Car à la base, qui arme le fils de Paak ? L'Empire qui a torturé et exécuté son père sans autre forme de procès. L'Empire qui - pour retrouver un homme - met toute une population sous cloche.

L'Empire, de par sa nature et ce qu'elle produit, est condamné à la démonstration de force. Ce qui s'avère ici catastrophique et totalement inefficace. Et cela s'articule parfaitement avec la séquence au BSI où on célèbre le massacre de Kreegyr et ses hommes (ce que déplore d'ailleurs Dedra). Parce que - comme le résume Partagaz - la démonstration de force prévaut sur l'efficacité et la rationalité (il est en effet absurde de n'avoir fait aucun prisonnier alors qu'on soupçonne l'existence d'un réseau). L'Empire contient donc, dans sa nature même, les germes de sa propre destruction.
Modifié en dernier par DRIII le Jeu 24 Nov 2022 - 8:07, modifié 1 fois.
DRIII

 
 

Messagepar jedi-mich » Jeu 24 Nov 2022 - 7:59   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Très bon épisode, encore une fois.
Mais.
Faudrait que je revois la saison car je ne comprends pas trop pourquoi Ferix se rebelle.
je n'ai pas eu l'impression que l'Empire martyrisait la population (juste un couvre feu, et quelques arrestations il me semble), mais je peux me tromper, je ne me rappelle plus. Faut dire aussi que les séquences sur Ferix étaient plutôt assez courtes.

Bref, C'était tout de même bien sympa.

Ah si, j'ai rigolé à la fin. Cassian dit qu'il faut voler bas jusqu'à l'océan puis monter direct vers l'espace.
Le vaisseau décolle .... et ... il monte direct dans le ciel :transpire:


Bon j'arrête de me moquer, j'apprécie beaucoup cette série. :cute:
"S'il peut saigner...............on peut le tuer..............." : Major Dutch Schaefer
jedi-mich
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 28152
Enregistré le: 07 Oct 2004
Localisation: Aix en Provence
 

Messagepar Dark Servatos » Jeu 24 Nov 2022 - 8:07   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

jedi-mich a écrit:Très bon épisode, encore une fois.
Mais.
Faudrait que je revois la saison car je ne comprends pas trop pourquoi Ferix se rebelle.
je n'ai pas eu l'impression que l'Empire martyrisait la population (juste un couvre feu, et quelques arrestations il me semble), mais je peux me tromper, je ne me rappelle plus. Faut dire aussi que les séquences sur Ferix étaient plutôt assez courtes.


La ville est occupé, il y a des stormtrooper de partout, ils occupent l'hôtel principal de la ville, donc plus de trourisme d'affaire, arrestation + exécution.
De plus le discours de Maarva faisait référence aussi à l'arrivé de l'Empire, à la mort de Clem. Leurs conditions de vie se sont degradé.
Dark Servatos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1638
Enregistré le: 22 Oct 2019
 

Messagepar Jinn Darin » Jeu 24 Nov 2022 - 8:12   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Je ne trouve pas que les créateurs de cette série "essaient désespérément de faire quelque chose de different". Je trouve au contraire leur travail spontané. Apparemment ils n'ont jamais été fans de SW, alors ils ont fait leur truc, leur vision.
Mais ils ont été très respectueux de l'univers. Sur le fond, la série traite des thématiques et transmet des messages typiquement Starwarsiens. Et sur la forme, t'as l'impression que ces noobs ont vu tous les films et lu tous les comics et nouvelles SW, car ils se sont bien entourés de conseillers connaisseurs de SW et les ont clairement consulté pour bien ancrer leur histoire dans l'univers SW. Les clins d'oeil et les liens avec les 3 triologies et l'univers étendu sont omniprésents.
Leur écriture s'en ressent aussi, avec l'œil d'Aldhani ou les habitants de Ferrix qui s'enterrent dans des briques, ils ont ont fait du SW, en cherchant à créer des cultures aliens/exotiques/différentes etc.

Au final je mes sens dans Star Wars dans cette série.

Et je suis content à chaque fois que je vois des TIE ou des Stormtropers. Dans d'autres oeuvres ont peut en avoir marre des storms et co, mais là ils se font désirer et quand un TIE apparaît comme sur Aldhani, ou les impériaux au bout de 5 épisodes, ils ont la classe. Et ils sont dangereux.

La série manque juste d'un peu d'humour et de légèreté. L'absence d'un K2SO se fait ressentir. Ce personnage peut incarner le coté naif et enfantin de SW, mais c'est trop tot pour avoir K2SO. Nemik aussi aurait pu incarner le coté rêveur et optimiste voir idéaliste des gentils de SW, s'il avait survécu.. Et on a eu une petite dose d'émerveillement bien starwarsienne avec "l'œil", mais... ptet dans la saison 2.

[A part ça, j'ai l'impression que beaucoup de critiques d'Andor n'ont jamais vu The clone Wars o'u on a vu plein de lieux de débauche avec des Twileks qui dansent à moitié nues, et des trucs sordides comme des combats au couteau entre des lézard kowakiens et d'autres creatures sur des planètes tenues par des esclavagistes] :lol:
Jinn Darin
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1303
Enregistré le: 07 Nov 2015
 

Messagepar WedgeR7 » Jeu 24 Nov 2022 - 9:00   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Dark Servatos a écrit:
jedi-mich a écrit:Très bon épisode, encore une fois.
Mais.
Faudrait que je revois la saison car je ne comprends pas trop pourquoi Ferix se rebelle.
je n'ai pas eu l'impression que l'Empire martyrisait la population (juste un couvre feu, et quelques arrestations il me semble), mais je peux me tromper, je ne me rappelle plus. Faut dire aussi que les séquences sur Ferix étaient plutôt assez courtes.


La ville est occupé, il y a des stormtrooper de partout, ils occupent l'hôtel principal de la ville, donc plus de trourisme d'affaire, arrestation + exécution.
De plus le discours de Maarva faisait référence aussi à l'arrivé de l'Empire, à la mort de Clem. Leurs conditions de vie se sont degradé.

Et le jeune qui balance la bombe est le fils du proprio du magasin où il y avait la radio pour appeler l'Axe, et qui a été torturé par l'Empire avant Bix
Wedge Rejorhaad
WedgeR7
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6137
Enregistré le: 14 Oct 2004
Localisation: Manda'yaim
 

Messagepar Dark Servatos » Jeu 24 Nov 2022 - 9:07   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

WedgeR7 a écrit:Et le jeune qui balance la bombe est le fils du proprio du magasin où il y avait la radio pour appeler l'Axe, et qui a été torturé par l'Empire avant Bix


Tout à fait et mention spécial a son expréssion faciale durant le discours, je ne sais pas a quoi pensait l'acteur pour joué la haine et la tristesse mais en tout cas ça a marché.
Dark Servatos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1638
Enregistré le: 22 Oct 2019
 

Messagepar Alexenligne » Jeu 24 Nov 2022 - 9:35   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Je trouve que ce forum illustre bien la richesse apporté par la série, les débats que j'y vois montrent que la série donne des axes de réflexions intéressants. On n'est pas en train de débattre sur des "plots holes" mais sur les questions de fond.

Pour ceux qui ne semblent pas vraiment comprendre la colère des gens de Ferrix, il ne faut pas oublier qu'il ne s'agit pas d'une planète qui a vécu un changement de gouvernement et n'est pas contente, mais d'une planète sous occupation. Et ce sont des situations bien plus tendues, beaucoup parlent de l'occupation de la France pendant la seconde guerre, mais celle-ci a été une version soft de ce qui s'est passé du côté des tchèques, où l'occupation s'est très mal passée et a nécessitée le déploiement de beaucoup de soldat allemands.
En revanche ce qui est vrai, c'est que l'affection pour l'Empire ne devait pas se cantonner aux riches, il devait y avoir des planètes ouvrières qui ont vu grâce aux gros chantiers de l'Empire, des emplois être crées, des opportunités commerciales, leur niveau de vie augmenter. La série Andor n'est pas en désaccord avec ce propos, elle choisit juste de nous montrer autre chose car il s'agit de faire comprendre l'émergence de la résistance et pas forcément pourquoi elle a mis si longtemps à se matérialiser. ( Même si pour le coup ils apportent une réponse, en parlant d'un éteau qui se sert si lentement que personne ne le sent et ne s'insurge).

La série pose aussi une vraie question, à savoir: est-ce que Star Wars est un style? Est-ce que Star-Wars a des ingrédients indispensables que l'on doit voir à chaque fois? Est-ce que Star Wars est un univers?
En tant que roliste et lecteur de produits estampillés Star Wars, je suis plutôt de l'avis que l'héritage de Star Wars, c'est son univers. D'où le fait que je suis sensible aux attaques faites au lore quand il y en a. On pourrait très bien avoir une série médiévale fantastique se déroulant dans une planète arriérée de la Bordure Extérieure, que ce serait du Star Wars puisqu'elle se trouve dans cet univers. Est-ce que tout les produits Star Wars doivent être consommé pour avoir une chance de suivre? Certainement pas, les gens par exemple se lassent du MCU car il "force" un peu les gens à regarder des programmes qui ne leur fait pas envie, même si les scénarios sont tellement "simples" qu'il n'est pas nécessaire d'avoir tout vu pour comprendre un film isolé.

Enfin pour revenir à l'épisode, oui Brassos et la soeur savaient que Maarva voulait mettre le feu aux poudres, mais c'était sa dernière volonté ( je suppose même qu'elle s'est laissée mourir pour ça) et comme dit par DRIII, ce ne sont pas des stratèges mais des gens "normaux" pris dans leur émotion et la colère du moment.

PS: il y a une question qui me taraude depuis que j'ai vu Saw dans Rebels. Pourquoi il semble essayait de chercher ce que mijote l'Empire alors que des années avant il a planqué un gars qui a eu les plans de l'Etoile Noire sous le nez? Pourquoi Gallen ne lui en aurait pas parlé? Ca semble n'avoir pas de rapport avec Andor, mais vu la scène post générique on dirait que la saison 2 va s'axer là dessus.
Alexenligne
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 30
Enregistré le: 25 Oct 2022
 

Messagepar Rikuiame » Jeu 24 Nov 2022 - 9:48   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Pour moi c'est certainement la série SW avec le meilleur propos sur l'Empire, en plus de bénéficier de décors, costumes et FX soignés. Pour autant j'ai du mal à dire que j'ai vraiment aimé. Quand je vois les retours dithyrambiques de certains... Certes elle fait mieux sur beaucoup de points que ses aînées, mais je ressens une ambivalence que je n'ai pas, par exemple, pour The Mandalorian. Andor, malgré des morceaux de bravoure (sans être dénuée de défauts), n'arrive tout simplement pas à m'engager émotionnellement. :neutre:

Je serais bien incapable de critiquer la série pour dire qu'elle est fainéante, mal faite, n'apporte rien, ou même dire que j'ai passé un mauvais moment. Mais je n'ai aucune envie de la revoir. Je pense que c'est la faute du personnage éponyme de la série dont le traitement dans cette 1ère saison est pour moi... raté. (Je ne développerai pas pourquoi, je me suis déjà largement épanché sur le sujet dans les topics des épisodes précédents.)

Malgré tout ce que j'ai dit, j'espère très sincèrement que Disney continuera à explorer cette direction car... this is the way. :jap:


Et en vrac de ce que j'ai lu (pas tout lol), j'avais envie de commenter ces 2 remarques :

Slymer 1 : En fait le dernier épisode est a l'image de la série. Des enjeux faibles, des intrigues qui n'avancent pas et des personnages qui se donnent genre sérieux pour rien.


Je suis relativement d'accord sur les intrigues et le sérieux des personnages. Un peu moins sur les enjeux faibles, même si les plus forts sont effectivement en retrait, je ne trouve pas ça plus mal pour la série justement.

Loucass824 : La scène post générique, je l'ai comprise. Et je maintiens qu'elle a peu sa place. Ouh Andor a contribué à l'étoile de la mort ! Super... C'est un détail infime qui n'apporte rien à la narration ou au perso. Si encore Cassian finissait par apprendre que son boulot en prison consistait en cela... Mais en l'occurrence, c'est juste pour le spectateur, non pour le récit ou le perso. Donc peu pertinent à mon sens.


Alors j'ai trouvé le plan assez raté (dommage, surtout quand on compare avec RO) et je n'étais pas plus convaincu que ça. Pourtant ma copine a trouvé que ça remontait les épisodes de la prison dans son estime car ça permettait de mieux justifier la présence de cette intrigue assez longue pour ce qu'elle fait avancer les choses.
Modifié en dernier par Rikuiame le Jeu 24 Nov 2022 - 9:52, modifié 1 fois.
Rikuiame
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 285
Enregistré le: 01 Nov 2020
 

Messagepar Dark Servatos » Jeu 24 Nov 2022 - 9:51   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Alexenligne a écrit:
PS: il y a une question qui me taraude depuis que j'ai vu Saw dans Rebels. Pourquoi il semble essayait de chercher ce que mijote l'Empire alors que des années avant il a planqué un gars qui a eu les plans de l'Etoile Noire sous le nez? Pourquoi Gallen ne lui en aurait pas parlé? Ca semble n'avoir pas de rapport avec Andor, mais vu la scène post générique on dirait que la saison 2 va s'axer là dessus.


Galen pensait travaillé sur un réseau d'énergie à base de kyber pour aidé a la reconstruction après la Guerre des Clones, mais Lyra lui a fait comprendre que l'Empire modifiait ses recherches pour en faire des armes. Il n'était pas question de l'Etoile de la Mort.
Dark Servatos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1638
Enregistré le: 22 Oct 2019
 

Messagepar Indiana Solo » Jeu 24 Nov 2022 - 10:32   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Final absolument fabuleux ! J'avais des grosses réserves sur la direction artistique au départ mais force est d'admettre que l'écriture est aux petits oignons. Cette convergence de toutes les intrigues sur Ferrix est brillamment amenée et exploitée. Et cette procession musicale est d'une telle force ! J'applaudis !

Gros frisson sur la scène post-générique ! Impressionné par la qualité irréprochable des SFX sur ces plans, au passage. :oui:
Indiana Solo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1791
Enregistré le: 30 Déc 2014
 

Messagepar Dark Reemus » Jeu 24 Nov 2022 - 10:54   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Ah merde il y a une scène post-crédits ? Ils sont lourds avec ce genre de chose, la logique quand le générique de fin se lance, qu'il s'agisse d'un film ou d'une série, c'est quand même d'arrêter la vidéo :neutre:

Bon bah je la regarderai ce soir, mais je ne suis vraiment pas friand de cette façon de faire. Sinon quel final intense, j'ai adoré, j'avais le coeur serré durant la projection holographique, je me sentais mal pour le droide, tout fonctionne à merveille avec une tension lattente similaire à celle ressentie lors du casse et de l'évasion, la gestion de la tension est vraiment le point fort de la série. Vivement la saison 2 !
Dark Reemus
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2428
Enregistré le: 20 Juil 2005
Localisation: Dans le Gwak
 

Messagepar Coelian » Jeu 24 Nov 2022 - 10:54   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

DRIII a écrit:
Coelian a écrit:Le discours de Maarva !? Franchement, que dénonce-t-elle de l'Empire à part sa présence, à peu près vide d'impact ? Dénonce-t-elle des arrestations abusives non, des violences, non, les prisons, non, etc. etc. Discours creux sur la 'Liberté' (mais de quoi ? de bosser comme des bêtes de toute façon). Autant dire que payer des impôts c'est monstrueux à ce train là !). Aucun exemple donné de personnes assassinées, de tortures (Bix, etc.). Tout le monde est déjà au courant ? Mais alors ce n'est pas la peine de faire un discours !


Dans les villes françaises occupées, les Nazis n'exécutaient pas ou ne déportaient pas des gens tous les jours. Mais la seule présence d'une force étrangère, contrôlant les allées et venues, surveillant la population, restreignant la liberté de mouvement, est déjà une forme de violence. Et c'est celle que subit ici la population de Ferrix. Ce n'est pas une violence nécessairement spectaculaire, c'est beaucoup plus insidieux et c'est justement ce qu'explique Maarva.

Quand une population subit des rafles, des massacres, il est presque trop tard pour se révolter. Là, Ferrix est à un point de bascule.

Ça a été rappelé précédemment, mais en France, la Résistance intérieure est quasiment née comme ça. Des processions pour le 11 novembre interdites, des tombes de soldats anglais ou de pilotes anglais qu'on allait fleurir ce qui déplaisait à l'occupant.

Là, l'oppression impériale ne se manifeste pas par une brutalité physique immédiate mais une présence menaçante autour d'un cortège funéraire, d'un rituel qu'on tolère mais qu'on restreint, qu'on tente de museler, de contrôler. Et c'est ça déjà qui est intolérable et perçu comme une première forme d'oppression et de restriction des libertés.



Sauf que ... ici on a pas d'invasion d'un pays ! Ni même de la planète. En quoi est-ce plus une occupation que du temps de la république ?

L'empire s'installe après que Cassian et Luthen est foutu le bordel, ce qui est un événement déclencheur de 'police' pas 'd'invasion militaire', ça n'a donc rien à voir avec la résistance à une occupation étrangère. On voit d'ailleurs bien un encadrement policier !

Ce serait plutôt équivalent aux résistances internes en Allemagne ou en Italie, et elles étaient plus faibles et plus vite matées.

Personnellement, je suis officier impérial du BSI ou non, Puisque le truc est prévu :
Spoiler: Afficher
dés que je les vois nombreux, je fais disperser le fond de la foule avec des lacrymos et je fais mettre en joue la chorale et les autres avec des stormtroopers et des grosses mitrailleuses à répétition ! Et hop arrivent lentement mais sûrement les 4 ATST qui attendaient planqué. Ca c'est de la dictature !

J'avance en applaudissant le début du discours, que j'interromps en plaçant un bouchon d'entrave au gentil robot que je flatte comme un bon petit chien peureux, et je remercie tous les participants d'être venus en leur disant que l'Empire va leur offrir une collation après cette belle commémoration.
Je fais aussi boucler la ville entre temps et apparaît au-dessus de la ville, très haut mais visible, un croiseur impérial de classe interdictor... On va voir qui veut essayer de se barrer !

Si donc Cassian est venu, il est dans la nasse ! Et Luthen et Vel, etc. avec !
Rafle maximale, etc.


L'empire est capable de butter une planète pour faire seulement un exemple ! Et dans plusieurs films et séries...

Donc franchement ! Cet épisode pêche en voulant critiquer l'Angleterre Tatchérienne, qui était beaucoup plus réactive que l'Empire. Et puis un peu de Ken Loach c'est bien mais là ça fusille l'épique. Car oui, SW c'est un minimum d'épique, on l'a vu dans les épisodes précédents.


J'aime bien le traitement de Luthen dans ce final. Parce qu'il est incertain à tous les niveaux et que le réel lui inflige de nouveau une bonne claque.


En quoi est-il intéressant qu'il se fasse fesser. A part pour dire finalement que c'est un Kador erratique. N'importe qui avec ses infos aurait anticipé pli après pli ce qui allait se passer, et aurait même prévu pire !

Ca n'a aucun sens.

Vel n'avait rien à foutre là en effet. Elle est juste venue pour Cinta qui n'avait pas besoin d'elle.


Non, parce que le scenario lui avait prévu un truc mais ne savait plus quoi le jour du tournage. Ou alors c'est au montage !



Kreegyr est hors-champ depuis le départ. L'introduire dans le dernier épisode aurait été un choix curieux.


Oui, là dessus tu as raison, même s'ils auraient pu donner à l'évènement un peu plus d'impact, l'utiliser.




Non, les Impériaux ne les ont pas laissé aller où ils voulaient (c'était déjà amorcé dans l'épisode précédent où Dedra souhaitait qu'on autorise la procession mais en mode restreint, mais la procession a débuté finalement plus tôt pour se soustraire à ces restrictions).

Le message aussi était prévu. Et c'est aussi amorcé dans l'épisode précédent quand Brasso dit à B2 que les filles de Ferrix doivent lui parler de quelque chose de très sérieux.

Le message de Maarva est même amorcé dès l'épisode 7. Voire l'épisode 3.


[/quote]


Mode restreint à 40 péquins. Il faut 6 secondes à des officiers un peu préparés pour se rendre compte que le compte n'y ait pas et qu'il faut donc prendre les mesures B, voire C et D...

Puisqu'il y a eu beaucoup d'exemples historiques, je veux bien savoir quel armée a des officiers aussi peu organisés et prévoyant.

Et je ne garde pas au BSI un agent aussi incompétent sur le terrain ! Non, en fait je ne le recrute pas !

Et je reste sur l'idée développée au-dessus : des troupes autour, au-dessus etc. C'est tout de même le B.A BA
Coelian
Jedi SWU
 
Messages: 87
Enregistré le: 01 Juin 2022
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 11:33   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Coelian a écrit:Sauf que ... ici on a pas d'invasion d'un pays ! Ni même de la planète. En quoi est-ce plus une occupation que du temps de la république ?

L'empire s'installe après que Cassian et Luthen est foutu le bordel, ce qui est un événement déclencheur de 'police' pas 'd'invasion militaire', ça n'a donc rien à voir avec la résistance à une occupation étrangère. On voit d'ailleurs bien un encadrement policier !


Il y a des Storms et des Death Troopers, donc c'est plus qu'un encadrement policier.

Encore une fois réécoute le speech de Maarva et rembobine le contexte. Au début de la série Ferrix vit de façon assez libre, en marge de l'Empire qui délègue "l'ordre'" à une Corpo privée (Syril et ses potes), basée sur une autre planète.

Ferrix est une sorte d'îlot en autogestion, l'Empire leur fout relativement la paix. Ce qui change du tout au tout au fil de la série.

Pour les habitants de Ferrix, l'arrivée des troupes impériales est vécue comme une invasion étrangère. Et réveille de mauvais souvenirs pour beaucoup de monde, dont Maarva (voir le flashback de l'exécution de Clem).

Personnellement, je suis officier impérial du BSI ou non, Puisque le truc est prévu : dés que je les vois nombreux, je fais disperser le fond de la foule avec des lacrymos et je fais mettre en joue la chorale et les autres avec des stormtroopers et des grosses mitrailleuses à répétition ! Et hop arrivent lentement mais sûrement les 4 ATST qui attendaient planqué. Ca c'est de la dictature !


Mais ce serait absurde puisque cette procession est censée servir d'appât. Tu crois que Cassian va se pointer si tu commences à gazer la foule et à mettre tout le monde en joue ?

L'empire est capable de butter une planète pour faire seulement un exemple ! Et dans plusieurs films et séries...


Mais là, l'objectif n'est pas de massacrer une ville pour l'exemple. Mais de trouver un type qui détient des infos importantes et que Dedra veut choper vivant.

Par ailleurs, l'Empire a, sur Ferrix, le désavantage des armées d'occupation. Il n'a pas la maîtrise du terrain.

En quoi est-il intéressant qu'il se fasse fesser. A part pour dire finalement que c'est un Kador erratique. N'importe qui avec ses infos aurait anticipé pli après pli ce qui allait se passer, et aurait même prévu pire !


Dans l'épisode précédent, Luthen était englué dans ses embrouilles BSI/Gerrera/Kreegyr et vient d'engager son premier fight avec des vaisseaux impériaux avec le Fondor. Il débarque à Ferrix dans l'impro totale.

Vel n'avait rien à foutre là en effet. Elle est juste venue pour Cinta qui n'avait pas besoin d'elle.


Non, parce que le scenario lui avait prévu un truc mais ne savait plus quoi le jour du tournage. Ou alors c'est au montage !


C'est Vel qui s'impose dans l'épisode précédent. Sa seule motivation est de retrouver sa meuf. En fait, ni Vel, ni Cinta, ni même Luthen n'ont réellement envie de buter Cassian, ça ne les intéresse pas.

Et tant mieux dans un sens. Ça montre aussi ce qui les distingue du camp d'en face.

Mode restreint à 40 péquins. Il faut 6 secondes à des officiers un peu préparés pour se rendre compte que le compte n'y ait pas et qu'il faut donc prendre les mesures B, voire C et D...

Puisqu'il y a eu beaucoup d'exemples historiques, je veux bien savoir quel armée a des officiers aussi peu organisés et prévoyant.


Sauf que l'Empire n'est pas là à la base pour encadrer une manif de gilets jaunes. Mais pour choper "vivant" le seul type susceptible d'identifier une tête de réseau de la Résistance.

C'est justement ça qui "retient" l'Empire et conduit Dedra à retirer les snipers.

La procession est l'appât. Ce n'est pas la finalité de l'opération.
DRIII

 
 

Messagepar Coelian » Jeu 24 Nov 2022 - 11:34   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

yahiko a écrit:Attention SPOILERS
Dans tout ce chaos, j'ai bien aimé la scène où Dedra se fait littéralement marcher dessus, puis où elle est sauvée par Syril. J'ai presque crû au bisous...
C'est ce genre de scène qui me fait adorer la série. Pas pour l'éventualité du bisous, mais car cela incite à l'empathie envers les "méchants", qui sont juste finalement des personnes pas foncièrement plus mauvaises que d'autres, mais qui sont poussées par Système (l'Empire) à faire ressortir le pire d'eux-même. Un peu comme la citation : "Hate the game, not the players".

De toute cette phase de révolte, j'ai bien apprécié des stormtroopers enfin meurtriers. Non pas que je sois un psychopathe, mais que contrairement à tout ce qu'on a pu voir d'eux dans les autres productions Star Wars, ils avaient fini par ne plus constituer de menace. Dans Andor, les Storms sont clairement à craindre.

La révolte de Ferrix risque de constituer une jolie tâche sur le CV pourtant exemplaire de Dedra. Je suis curieux de voir comme elle va évoluer par la suite.


Idem ! Le mélange de sentiment d'admiration et de désir de la part de Cyril, pour cette femme qu'il connaît peu mais qu'il idéalise et réussi à sauver pour l'avoir dans ses bras tel un preux chevalier, c'était le moment excellent pour moi !
Et touchant par le jeu des acteurs (en particulier par Deedra, encore terrorisée, ayant du mal à comprendre ce qui s'est passé - c'est à dire qu'elle a foiré comme pas permis ! Pas permis du tout même !, et si surprise par cette présence qu'elle ne sait plus comment gérer ses émotions ! +++)

Et lui qui hésite, avec cette envie de l'embrasser mais cette retenue de gentil garçon à sa maman.

Personnellement je n'oublie pas que Cyril est un officier de police qui a chuté, pas un nul mais quelqu'un qui a eu de la malchance lorsqu'il a pour la première fois été confronté à un terrain hyper violent, pour en plus se trouver mêlé à beaucoup plus qu'un meurtre, du terrorisme (pour lui). Il est convaincu d’œuvrer du bon côté et veut bien faire son travail, qu'il ressent comme une vocation envers l'ordre et la justice !

Ce sont les personnages qui m'intéressent le plus avec Vel, Luthen et surtout Kleya.

Ils ont un fort potentiel sur la complexité du positionnement social, de carrière, etc. Très évolutif !

Et une romance côté Empire !!! Mais oui ! Excellent ! +++



Loucass824 a écrit:Je vais rejoindre un peu 0B1W4N sur le côté émotion et implication, qui est extrêmement variable en effet. A part Bix et Luthen, les autres persos m'ont très peu touché, et j'avais souvent l'impression qu'il me manquait quelque chose pour que cela fonctionne.


J'ai du mal à voir en quoi Bix est touchante. On ne sait rien sur elle, pas de motivations concrètes, nada. C'est simplement un personnage torturé explicitement pour te montrer que l'Empire torture, ce dont on ne se doutait vraiment pas ! (mode ironie)

yahiko a écrit:concernant l'arc avec Mon Mothma, j'ai beaucoup aimé son petit jeu avec Perrin pour induire l'Empire sur une fausse piste. Et cela va dans le sens de ma théorie assez tôt dans cette série où je pense que Perrin est loin d'être le mari méprisable tel que la série nous l'a montré jusqu'à présent. Et que si traitre il y a côté Mon Mothma, il faudrait plutôt aller chercher du côté de Tay Kolma que j'ai tout de suite trouvé louche. D'abord, en affichant ouvertement son dégoût de l'Empire auprès Mon Mothma. Et aussi en l'envoyant littéralement dans les bras du banquier véreux Davo Sculdun. Pour mieux la compromettre ? Wait and see.



Oui, mais ( vous pouvez couper le micro svp !) Quel espion va tomber dans le panneau sans se poser de questions ? Dans tout autre film, ça passait il y a 40 ans, mais ça ne passerait plus actuellement.
Coelian
Jedi SWU
 
Messages: 87
Enregistré le: 01 Juin 2022
 

Messagepar DarkNeo » Jeu 24 Nov 2022 - 11:36   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

En tant que trompettiste amateur, j'ai adoré les coulisses de l'harmonie municipale de Ferrix. :D
Bien cool les designs des instruments. :cute:
Sauce haricots verts !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17138
Enregistré le: 22 Mar 2003
 

Messagepar Dark Servatos » Jeu 24 Nov 2022 - 11:40   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Coelian a écrit:

Oui, mais ( vous pouvez couper le micro svp !) Quel espion va tomber dans le panneau sans se poser de questions ? Dans tout autre film, ça passait il y a 40 ans, mais ça ne passerait plus actuellement.


Sauf que la relation tendu entre Mon et son mari est connu, elle profite de cette relation pour piéger.
Dark Servatos
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1638
Enregistré le: 22 Oct 2019
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 12:13   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Coelian a écrit:J'ai du mal à voir en quoi Bix est touchante. On ne sait rien sur elle, pas de motivations concrètes, nada. C'est simplement un personnage torturé explicitement pour te montrer que l'Empire torture, ce dont on ne se doutait vraiment pas ! (mode ironie)


Oui enfin, ici, c'est un peu plus que ça. C'est l'ex-petite amie et la toujours amie d'enfance de Cassian. Celle qui en a pris plein la gueule à sa place.

Je l'ai déjà écrit, mais, dans un sens, c'est son calvaire qui sauve ici Cassian. Car la libérer devient son objectif et relègue les funérailles de sa mère au second plan (grâce aussi à Brasso qui non seulement lui transmet ce qu'il doit savoir mais "gère" (sic) aussi les obsèques à sa place).

Narrativement et symboliquement (se concentrer sur l'instant présent et l'avenir plutôt que se morfondre dans le passé et la nostalgie), c'est très bon. C'est d'autant bien réussi ici que Cassian est accompagné vers ça par ses proches, Brasso et Pegla.
DRIII

 
 

Messagepar Tahl Darsten » Jeu 24 Nov 2022 - 12:15   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Quel épisode! J'ai dû le regarder une deuxième fois, parce que la première, j'étais tellement dedans que quand mon mari m'a demandé ce que j'avais aimé, j'ai juste pu lui dire que c'était génial, sans pouvoir mettre le doigt sur quoi (et soyons claire, mon avis ici va être brouillon, comme d'habitude haha). C'est effectivement un très bon final de saison. L'épisode m'a semblé bien trop court, encore une fois.

On voit clairement que l'Empire ne fait pas dans la dentelle,Dedra passe son temps à devoir rappeler qu'elle veut Andor en vie, alors que le capitaine lui a l'air d'avoir envie que d'une chose: placer des snipers partout, de la violence, des morts, du sang. C'est là qu'on voit que, malgré ses compétences, elle n'a rien à faire là. Le BSI passe plus de temps à se faire valoir, à avoir l'air fort, sans rien derrière. On le voit avec le dossier Krygger. Dedra s'étonne qu'il n'y ait pas de prisonnier à questionner, et on lui fait clairement comprendre qu'elle s'occupe de trouver Axis, et que le reste ne la regarde pas vraiment. C'est, selon moi, le début de la menace "watch your back" que lui avait fait Partagaz. Il la soutient, mais il doit aussi lui rappeler qu'elle n'est qu'un pion, avec des tâches qui lui sont réservées.

Les funérailles de Maarva m'ont donné des frissons. La musique, le calme des gens (à la base), son discours. Le tout avec une belle comparaison avec un Empire qui panique parce qu'il se sait en sous-nombre et se retranche (ce qui renvoie un peu au discours de Cassian sur Narkina 5 "Power doesn't panic").
Et puis ben le moment où le capitaine perd patience et essaie d'empêcher B2MO de continuer à diffuser le discours de Maarva, et tout part en sucette. Ça m'a pris aux tripes de voir Ferix se réveiller (+- sur les ordres de Maarva).
Le moment où les bombes explosent, sans aucune musique, avec ensuite juste le bruit des débris qui retombent, était aussi très prenant. Puis cette musique qui monte crescendo jusqu'à ce que le capitaine ordonne aux troopers d'ouvrir le feu... Cette musique! Autant dans Kenobi, j'ai trouvé la musique plate (même pendant le combat contre Vador). Ici, elle m'a prise aux tripes tout au long de l'épisode.

J'ai honnêtement cru que Dedra allait y rester durant toute la séquence. Je m'étais préparée à la voir mourir, parce que je ne voyais pas ce qu'on aurait ou faire d'elle en saison deux, sans être répétitif. La voir mourir piétinée ou étouffée par la foule aurait été une bonne mort, car elle aurait subi les conséquences d'une vision auquel elle n'adhérait pas (vu qu'elle le disait après Aldhani que durcir le ton allait mener à une rébellion). Son sauvetage par Syril était un peu trop facile. Elle vient quand même de se faire embarquée par quelques personnes qui l'entraînent on ne sait où, et Syril arrive à la dégager super facilement sans devoir s'opposer à qui que ce soit. OK, il a un blaster, et il doit y avoir une confusion générale, mais bon...
Passons sur la mal aisance de la scène où elle est Syril sont tout seuls... Je ne pensais pas qu'on allait nous sortir un bisou de nulle part, je la voyais davantage s'effondrer en larmes dans les bras de Syril. Ça aurait été malaisant++, mais compréhensible de la part d'une personne qui vient de passer à deux doigts de la mort et qui craque complètement. Mon seul vrai reproche dans cette scène, c'est que Dedra est en un petit peu trop bon état pour quelqu'un qui s'est pris un jet de pierre sur le coin de la tête, qui s'est fait bousculer alors qu'elle était au sol (j'ai déjà pris un genou au visage par accident au Krav maga... Ça laisse des traces), qui a été trainée,... Elle était un peu trop clean à mon goût, mais passons.
Mais bon, on sait qu'en saison 2, Dedra va subir les conséquences sur soulèvement de Ferix. Comme Blevin lui avait dit "If you fall here, you fall alone". Elle a volontairement autorisé des funérailles (alors que +- interdit avec le nouveau décret impérial suite à Aldhani) pour trouver Andor et/ou Axis, et finalement revient la queue entre les jambes avec un soulèvement, des morts et aucun des deux fugitifs (ou d'infos sur eux).
Partagaz ne l'aidera pas, surtout qu'il avait plus ou moinsmis sa responsabilité en jeu en la soutenant face à Yularen. Partagaz est intègre, mais je ne pense pas qu'il va accepter de prendre une partie de la disgrâce de Dedra. Je la vois bien, soit toujours Superviseur, mais avec bien moins de pouvoir (et de crédibilité, et de respect), soit se retrouver simple assistante. Pas sûre qu'elle puisse aider Syril à entrer au BSI avec cette tache sur son CV (au final, elle a fini comme Syril qui était prometteur, mais après une bavure a tout perdu).

Luthen qui regarde au loin ce qu'il se passe, après avoir fui l'explosion, peut laisser à tellement d'interprétations: PTSD d'avoir assisté à l'ordre 66 (je ne suis pas de ceux qui pensent qu'il est un jedi, mais il aurait pu assister à ça en spectateur), se rendre compte qu'il a perdu le contrôle sur la situation, se dire que peut-être les gens ne sont pas si jetables à souhait et voir les conséquences de ce qu'il a fait,... Je n'ai personnellement aucune idée de la raison, mais le visuel était sympa.
Les parties sur Mon Mothma étaient celles qui m'ont le moins intéressées dans la série. L'actrice est géniale, le personnage est bien aussi. Mais voilà, je suis coincée sur le fait que plus tard, au moment de la Nouvelle République, elle prendra des décisions qui ont mené cette NR à sa perte (par exemple, avoir un pouvoir très peu militarisé et refuser de voir le danger que représentait l'Empire renaissant sous la forme du premier ordre. Ou alors je me trompe complètement et je n'avais rien compris, c'est possible aussi :whistle: ). Mais j'ai apprécié de voir son côté calculateur. Elle sait que le chauffeur l'écoute, et les problèmes d'addiction aux jeux de son mari pourraient être une très bonne excuse pour expliquer les trous dans les comptes (et peut-être réussir à empêcher un mariage arrangé pour sa fille).


La scène post crédit en effet semble très détachée du reste de la série, mais personnellement ça ne m'a pas dérangée. La façon dont s'est présenté visuellement, avec une musique menaçante qui monte crescendo... Chef's kiss (puis bon un nouveau fond d'écran pour mon PC^^).
Tahl Darsten
Padawan
 
Messages: 45
Enregistré le: 09 Oct 2022
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 12:16   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Coelian a écrit:Oui, mais ( vous pouvez couper le micro svp !) Quel espion va tomber dans le panneau sans se poser de questions ? Dans tout autre film, ça passait il y a 40 ans, mais ça ne passerait plus actuellement.


Le chauffeur/espion est là pour transmettre des renseignements bruts. Il est là pour tout faire remonter. C'est au BSI ensuite d'analyser et de décider quoi faire de ces informations. Le travail de renseignement fonctionne comme ça.
DRIII

 
 

Messagepar Coelian » Jeu 24 Nov 2022 - 12:16   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

DRIII a écrit:Il y a des Storms et des Death Troopers, donc c'est plus qu'un encadrement policier.

Encore une fois réécoute le speech de Maarva et rembobine le contexte. Au début de la série Ferrix vit de façon assez libre, en marge de l'Empire qui délègue "l'ordre'" à une Corpo privée (Syril et ses potes), basée sur une autre planète.

Ferrix est une sorte d'îlot en autogestion, l'Empire leur fout relativement la paix. Ce qui change du tout au tout au fil de la série.

Pour les habitants de Ferrix, l'arrivée des troupes impériales est vécue comme une invasion étrangère. Et réveille de mauvais souvenirs pour beaucoup de monde, dont Maarva (voir le flashback de l'exécution de Clem).


Je veux bien, admettons ! Même si celles et ceux qui sont réellement concernées au premier chef par les exactions de l'Empire sont accusés de meurtre, de terrorisme, de complicité, recel, etc.
Ce qui devrait inciter à moins de coalescence rapide et plus de débat, discussion, prudence, mais bon !

Personnellement, je suis officier impérial du BSI ou non, Puisque le truc est prévu : dés que je les vois nombreux, je fais disperser le fond de la foule avec des lacrymos et je fais mettre en joue la chorale et les autres avec des stormtroopers et des grosses mitrailleuses à répétition ! Et hop arrivent lentement mais sûrement les 4 ATST qui attendaient planqué. Ca c'est de la dictature !


Mais ce serait absurde puisque cette procession est censée servir d'appât. Tu crois que Cassian va se pointer si tu commences à gazer la foule et à mettre tout le monde en joue ?


Et non, justement car la procession ne s'installe pas dans la rue en face des policiers, pour ensuite faire le pied de grue et jouer aux cartes en attendant que MÔssieur Cassian monte dans son vaisseau sur planète truc, voyage, débarque, vérifie tout le périmètre, trouve le meilleur emplacement pour bien voir l'action etc.

MÔssieur Cassian est censé venir, et cela suffit. Il sait qu'il y a des stormtroopers, et alors, ca l'empêche de venir ?

Les ATST, ca se fait débarquer par transport placé à 10 km en 4 minutes dés que la fanfare commencent à rameuter trop de gens.
Les mitrailleuses blasters, ca se planque la veille, ca se bâche sur des toits !

Et si tu fais boucler la ville par des troupes dés que tu vois le cortège s'arrêter ben il est trop tard pour MÔssieur Cassian ! et les autres aussi d'ailleurs qui ne peuvent pas se barrer comme ça ! (Luthen, Vel, etc.)



Mais là, l'objectif n'est pas de massacrer une ville pour l'exemple. Mais de trouver un type qui détient des infos importantes et que Dedra veut choper vivant.

Par ailleurs, l'Empire a, sur Ferrix, le désavantage des armées d'occupation. Il n'a pas la maîtrise du terrain.



Quand tu veux attraper vivante une langouste tu prépare une NASSE ! Et pour le reste cela s'appelle être prêt à des éventualités. C'est la base d'une opération de police et plus encore d'une opération militaro-policière !

Qui a des infos sur des troubles potentiels ! Des rebelles impliqués ! etc.

Quelle maîtrise du terrain ? Quel désavantage ? En quoi est-il difficile de contrôler une ville avec un croiseur (qui eut apparaître en trois minutes à l'endroit voulu, des transports avec des troupes à poser au sol, des Ties) ?



Dans l'épisode précédent, Luthen était englué dans ses embrouilles BSI/Gerrera/Kreegyr et vient d'engager son premier fight avec des vaisseaux impériaux avec le Fondor. Il débarque à Ferrix dans l'impro totale.

C'est Vel qui s'impose dans l'épisode précédent. Sa seule motivation est de retrouver sa meuf. En fait, ni Vel, ni Cinta, ni même Luthen n'ont réellement envie de buter Cassian, ça ne les intéresse pas.



Pour butter un type parce qu ??? Parce que pourquoi d'abord ? Parce qu'il a vu son visage et qu'il a préféré se barrer avec son fric sans rentrer dans la rébellion ?

Alors même qu'entre temps il a passé du temps en prison et qu'il aurait donc pu balancer pour espérer en sortir à n'importe quel moment ?

J'ai du rater un truc, car l'idée de buter Cassian n'a aucun sens sauf à commencer par buter Bix !


Et tant mieux dans un sens. Ça montre aussi ce qui les distingue du camp d'en face.


En avoir simplement l'idée les distingue pas trop justement !


Sauf que l'Empire n'est pas là à la base pour encadrer une manif de gilets jaunes. Mais pour choper "vivant" le seul type susceptible d'identifier une tête de réseau de la Résistance.

C'est justement ça qui "retient" l'Empire et conduit Dedra à retirer les snipers.

La procession est l'appât. Ce n'est pas la finalité de l'opération.


En ayant des infos et voyant bien que la situation est très instable, donc ! Les snipers, tu les planques ! si Cassian peut se planquer, les snipers peuvent se planquer, C'est même la base de leur métier !

Le boulot d'officier, c'est de prévoir et d'exercer son autorité ! Pas d'être un ravi de la crèche !

-- Edit (Jeu 24 Nov 2022 - 12:21) :

DRIII a écrit:Oui enfin, ici, c'est un peu plus que ça. C'est l'ex-petite amie et la toujours amie d'enfance de Cassian. Celle qui en a pris plein la gueule à sa place.

Je l'ai déjà écrit, mais, dans un sens, c'est son calvaire qui sauve ici Cassian. Car la libérer devient son objectif et relègue les funérailles de sa mère au second plan (grâce aussi à Brasso qui non seulement lui transmet ce qu'il doit savoir mais "gère" (sic) aussi les obsèques à sa place).

Narrativement et symboliquement (se concentrer sur l'instant présent et l'avenir plutôt que se morfondre dans le passé et la nostalgie), c'est très bon. C'est d'autant bien réussi ici que Cassian est accompagné vers ça par ses proches, Brasso et Pegla.



Très bon, je n'irais pas jusque là. Mais bon, c'est une façon d'en rajouter une couche pour que Cassian prenne conscience du problème impérial, mais bon après la prison à vie pour avoir couru trop vite sur une plage... il avait des indices !

Mais ça ne la rend pas touchante pour autant puisqu'elle n' aucun développement personnel. Elle est donc moins importante en soi que pour MÔssieur Cassian !
Coelian
Jedi SWU
 
Messages: 87
Enregistré le: 01 Juin 2022
 

Messagepar darkdark » Jeu 24 Nov 2022 - 12:32   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

DarkNeo a écrit:En tant que trompettiste amateur, j'ai adoré les coulisses de l'harmonie municipale de Ferrix. :D
Bien cool les designs des instruments. :cute:

Hâte de voir le making of de la série, j’ai lu quelques part que pour des raisons d’immersion la musique a réellement était jouée durant le tournage !!!
darkdark
Jedi SWU
 
Messages: 138
Enregistré le: 11 Oct 2020
 

Messagepar Coelian » Jeu 24 Nov 2022 - 12:45   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Tahl Darsten a écrit:Dedra passe son temps à devoir rappeler qu'elle veut Andor en vie, alors que le capitaine lui a l'air d'avoir envie que d'une chose: placer des snipers partout, de la violence, des morts, du sang. C'est là qu'on voit que, malgré ses compétences, elle n'a rien à faire là. Le BSI passe plus de temps à se faire valoir, à avoir l'air fort, sans rien derrière.


Rien à faire à part, accessoirement, à torturer tout de même... :ange:



Et puis ben le moment où le capitaine perd patience et essaie d'empêcher B2MO de continuer à diffuser le discours de Maarva

En courant lui mettre sa veste... C'était bien la peine d'avoir envie d'en découdre et d'avoir des stormtroopers... ah mais oui, ne faisons pas de bruit pour ne pas effrayer MÔssieur Cassian !



J'ai honnêtement cru que Dedra allait y rester durant toute la séquence. Je m'étais préparée à la voir mourir, parce que je ne voyais pas ce qu'on aurait ou faire d'elle en saison deux, sans être répétitif. La voir mourir piétinée ou étouffée par la foule aurait été une bonne mort, car elle aurait subi les conséquences d'une vision auquel elle n'adhérait pas (vu qu'elle le disait après Aldhani que durcir le ton allait mener à une rébellion).

Mais qui torture sans trop d'état d'âme...



Passons sur la mal aisance de la scène où elle est Syril sont tout seuls... Je ne pensais pas qu'on allait nous sortir un bisou de nulle part, je la voyais davantage s'effondrer en larmes dans les bras de Syril. Ça aurait été malaisant++, mais compréhensible de la part d'une personne qui vient de passer à deux doigts de la mort et qui craque complètement.

Quelle malaisance ?
Et c'est une militaire ! Qu'elle soit déboussolée, terrorisée, oui, mais qu'elle s'effondre en larme... Pourquoi ? Parce que c'est une femme ?

D'autant qu'elle a un choc mental en voyant qui l'a sauvé. Ce qui bloque les émotions pour les rendre confuses.



Mais bon, on sait qu'en saison 2, Dedra va subir les conséquences sur soulèvement de Ferix. Comme Blevin lui avait dit "If you fall here, you fall alone". Elle a volontairement autorisé des funérailles (alors que +- interdit avec le nouveau décret impérial suite à Aldhani) pour trouver Andor et/ou Axis, et finalement revient la queue entre les jambes avec un soulèvement, des morts et aucun des deux fugitifs (ou d'infos sur eux).
Partagaz ne l'aidera pas, surtout qu'il avait plus ou moinsmis sa responsabilité en jeu en la soutenant face à Yularen. Partagaz est intègre, mais je ne pense pas qu'il va accepter de prendre une partie de la disgrâce de Dedra. Je la vois bien, soit toujours Superviseur, mais avec bien moins de pouvoir (et de crédibilité, et de respect), soit se retrouver simple assistante. Pas sûre qu'elle puisse aider Syril à entrer au BSI avec cette tache sur son CV (au final, elle a fini comme Syril qui était prometteur, mais après une bavure a tout perdu).


Et c'est bien pour cela qu'il y a beaucoup de potentiel à ces personnages et à la complexité de leur idylle ! C'est LA romance que j'ai envie de voir se construire au milieu des hésitations, des conflits moraux (je la vois noire, obscure, intelligente et calculatrice, alors que lui se voit au contraire chevaleresque, c'est un idéaliste), et des enjeux de carrière !

Elle peut être amenée à subir ce qu'il a subit ! Le parallèle entre eux est excellent !

-- Edit (Jeu 24 Nov 2022 - 12:49) :

DRIII a écrit:Bon, sinon qui a flippé quand Brasso, B2EMO, Jess et Bix embarquent dans ce vaisseau sans Cassian et s'est dit que le vaisseau allait être abattu par les Impériaux au décollage ? :transpire:



Et c'est ce qui aurait dû se passer... des Ties qui descendent du croiseur interdictor (donc impossibilité de passer en hyperespace), et basta !
Coelian
Jedi SWU
 
Messages: 87
Enregistré le: 01 Juin 2022
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 12:59   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Coelian a écrit:Je veux bien, admettons ! Même si celles et ceux qui sont réellement concernées au premier chef par les exactions de l'Empire sont accusés de meurtre, de terrorisme, de complicité, recel, etc.
Ce qui devrait inciter à moins de coalescence rapide et plus de débat, discussion, prudence, mais bon !


Ferrix fonctionne un peu comme une sorte de "ghetto" ouvrier. On bosse sur les chantiers, on récupère des pièces, on a du business légal, du business moins légal. Le quartier où vit Cassian c'est un village. Tout le monde se connaît. Cassian y a des amitiés solides, malgré sa réputation de petit voyou, arnaqueur, etc... sa mère est une figure respectée de la ville. Son père un martyr local.

Il y a donc une solidarité quasi-instinctive et organique du quartier qui se noue autour de lui et surtout de Maarva. C'est très bien illustré dans le 3e épisode lors de la descente de la Corpo.

Quand tu vois dans cet épisode, la défiance que suscite les douze chaouch de la Corpo, imagine ce que ça provoque quand des troupes impériales débarquent (surtout au regard du passif existant), foutent tout le monde sous surveillance et arrêtent des gens qu'on ne revoie plus. Paak a été exécuté hors-champ et tout le monde pense que Bix va subir le même sort puisque Pegla a mis en vente son business.

Et non, justement car la procession ne s'installe pas dans la rue en face des policiers, pour ensuite faire le pied de grue et jouer aux cartes en attendant que MÔssieur Cassian monte dans son vaisseau sur planète truc, voyage, débarque, vérifie tout le périmètre, trouve le meilleur emplacement pour bien voir l'action etc.

MÔssieur Cassian est censé venir, et cela suffit. Il sait qu'il y a des stormtroopers, et alors, ca l'empêche de venir ?

Les ATST, ca se fait débarquer par transport placé à 10 km en 4 minutes dés que la fanfare commencent à rameuter trop de gens.
Les mitrailleuses blasters, ca se planque la veille, ca se bâche sur des toits !


Je ne comprends toujours pas l'intérêt de concentrer une telle puissance de feu pour attraper un type que la cheffe opérationnelle sur place (Dedra) veut VIVANT. En insistant bien dessus.

Et puis, bon des ATST dans un dédale de rues comme Ferrix... :paf: :transpire: Déjà qu'ils se font défoncer avec des rondins par des Ewoks sur Endor (avec un "E")...

Et si tu fais boucler la ville par des troupes dés que tu vois le cortège s'arrêter ben il est trop tard pour MÔssieur Cassian ! et les autres aussi d'ailleurs qui ne peuvent pas se barrer comme ça ! (Luthen, Vel, etc.)


Tu as vu la configuration de la ville ? Il y a des souterrains partout, des petites rues étroites, des immeubles. Tu ne crées pas une nasse comme ça.

Par ailleurs, l'Empire ici a des moyens humains proportionnés, on n'est pas non plus dans le délire et la surenchère, et c'est très bien comme ça.

Quand tu veux attraper vivante une langouste tu prépare une NASSE ! Et pour le reste cela s'appelle être prêt à des éventualités. C'est la base d'une opération de police et plus encore d'une opération militaro-policière !

Qui a des infos sur des troubles potentiels ! Des rebelles impliqués ! etc.

Quelle maîtrise du terrain ? Quel désavantage ? En quoi est-il difficile de contrôler une ville avec un croiseur (qui eut apparaître en trois minutes à l'endroit voulu, des transports avec des troupes à poser au sol, des Ties) ?


Mais comme tu dis, ça reste une opération militaro-policière. Pas une opération de guerre. Qu'est-ce qu'un croiseur aurait apporté face à une émeute urbaine ? Combien de pays - même des dictatures - ont dépêché un porte-avions pour réprimer une foule et arrêter un dissident ?

Ça n'aurait pas de sens.

Ça reste une opération de petite ou moyenne envergure à l'échelle de l'Empire. Confiée à une novice...

Pour butter un type parce qu ??? Parce que pourquoi d'abord ? Parce qu'il a vu son visage et qu'il a préféré se barrer avec son fric sans rentrer dans la rébellion ?

Alors même qu'entre temps il a passé du temps en prison et qu'il aurait donc pu balancer pour espérer en sortir à n'importe quel moment ?

J'ai du rater un truc, car l'idée de buter Cassian n'a aucun sens sauf à commencer par buter Bix !


Bix ne sait rien de Luthen. Juste son visage. Cassian a volé dans le Fondor (c'est d'ailleurs ce qui effraie Luthen après coup), il connaît Vel et Cinta, les participants et l'organisation du casse d'Aldhani. Il détient donc beaucoup plus d'infos que Bix qui pourraient compromettre Luthen et son organisation. Et ce qui inquiète Luthen, c'est qu'il se balade dans la nature. Avec une moralité douteuse et un goût prononcé pour l'argent. Donc si, ça a du sens de vouloir l'éliminer.

Sinon, Luthen ne sait rien du fait que Cassian a fait un tour en prison. Personne ne le sait, puisqu'il y était sous une fausse identité. Le seul mec qui sait que Cassian a été prisonnier et connaît son vrai nom est Melshi.

Et tant mieux dans un sens. Ça montre aussi ce qui les distingue du camp d'en face.


En avoir simplement l'idée les distingue pas trop justement !


Si les infos que pourraient livrer Cassian peuvent conduire à ta torture et ton exécution, ça peut faire réfléchir.

En ayant des infos et voyant bien que la situation est très instable, donc ! Les snipers, tu les planques ! si Cassian peut se planquer, les snipers peuvent se planquer, C'est même la base de leur métier !

Le boulot d'officier, c'est de prévoir et d'exercer son autorité ! Pas d'être un ravi de la crèche !


Mais la question n'est pas celle-là. Un sniper, c'est quelqu'un qui est là pour tuer et exécuter une cible. Dedra, encore une fois, veut Cassian VIVANT. C'est ce qui complique le jeu pour elle. S'il s'agissait juste de le buter, elle ne s'encombrerait pas de précaution. De la même manière que le BSI ne s'est pas emparé de précaution pour défoncer Kreegyr et sa bande. Choix que conteste Dedra parce qu'elle estime que Kreegyr ou des prisonniers auraient pu apporter des informations précieuses.

Encore une fois, tout est cohérent dans cette épisode. Y compris la posture "non violente" de Dedra pou qui, la finalité est de récupérer des infos importantes, pas de réprimer et défoncer aveuglément tout le monde.

Mais son équation est difficile voire impossible à tenir. Elle manque en effet d'expérience de terrain. Elle pêche exactement là où Syril a pêché dans le 3e épisode. L'une et l'autre se sont surestimés.
DRIII

 
 

Messagepar DarkNeo » Jeu 24 Nov 2022 - 13:06   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

darkdark a écrit:Hâte de voir le making of de la série, j’ai lu quelques part que pour des raisons d’immersion la musique a réellement était jouée durant le tournage !!!


Ca serait beau !
Sauce haricots verts !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17138
Enregistré le: 22 Mar 2003
 

Messagepar Niico » Jeu 24 Nov 2022 - 13:31   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Un final qui, sans surprise, est dans la continuité de la série : pas d'action, des dialogues clichés à la pelle, pas d'enjeux, et des invraisemblances... Entre Cassian qui libère Bix tout seul avant de se promener en ville, visage découvert, alors que toutes les garnisons sont censées le chercher... Le discours de sa mère que l'Empire laisse diffuser en entier avant de tenter de l'arrêter avec un manteau... Le mieux (enfin le pire) étant peut-être l'arrestation/sauvetage de Dedra en dix secondes, tranquille...

Maintenant que nous avons toute la première saison, on peut revenir sur la "maîtrise narrative" et la construction de l'ensemble : personnages creux, pas d'intrigue, pas de montée en puissance, avec au final une émeute de village...

Je veux bien entendre que "tout se met en place" et que dans 9 saisons, on verra à quel point c'était intelligent, bla bla, mais pour le moment, quel ennui. La série est complètement anonyme, mais en tant que fan, il y a en plus le sentiment désagréable de voir l'oeuvre initiale de George Lucas de plus en plus parasité par ces productions sans âme.
Niico
Padawan
 
Messages: 38
Enregistré le: 16 Nov 2022
 

Messagepar Coelian » Jeu 24 Nov 2022 - 14:06   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

DRIII a écrit:Ferrix fonctionne un peu comme une sorte de "ghetto" ouvrier. On bosse sur les chantiers, on récupère des pièces, on a du business légal, du business moins légal. Le quartier où vit Cassian c'est un village. Tout le monde se connaît. Cassian y a des amitiés solides, malgré sa réputation de petit voyou, arnaqueur, etc... sa mère est une figure respectée de la ville. Son père un martyr local.

Il y a donc une solidarité quasi-instinctive et organique du quartier qui se noue autour de lui et surtout de Maarva. C'est très bien illustré dans le 3e épisode lors de la descente de la Corpo.

Quand tu vois dans cet épisode, la défiance que suscite les douze chaouch de la Corpo, imagine ce que ça provoque quand des troupes impériales débarquent (surtout au regard du passif existant), foutent tout le monde sous surveillance et arrêtent des gens qu'on ne revoie plus. Paak a été exécuté hors-champ et tout le monde pense que Bix va subir le même sort puisque Pegla a mis en vente son business.


C'est vrai, tu analyses bien ce côté village, surtout si effectivement on considère qu'il y avait pas mal de business illégal. Il devrait tout de même y avoir plus de réticences (par peur pour sa vie), mais ok, admettons.

Ce qui fait que l'Empire devrait justement se préparer à des éventualités dures.



Je ne comprends toujours pas l'intérêt de concentrer une telle puissance de feu pour attraper un type que la cheffe opérationnelle sur place (Dedra) veut VIVANT. En insistant bien dessus.

Et puis, bon des ATST dans un dédale de rues comme Ferrix... :paf: :transpire: Déjà qu'ils se font défoncer avec des rondins par des Ewoks sur Endor (avec un "E")...


Si on veut attraper quelqu'un mort, on envoie 2 ou 3 assassins / chasseurs de prime, et c'est fini (enfin normalement).

Si on veut attraper quelqu'un vivant, c'est bien plus difficile et ça demande des ressources, donc oui, du matériel ! A minima le même vaisseau que dans l'épisode 11 ! Et donc des Ties au cas où il y aurait fuite dans des vaisseaux !

Et cacher 3/4 snipers c'est easy ! pas pour Cassian mais pour buter des leaders dans la foule si besoin est !

Car je n'oublie pas qu'il y a deux objectifs !

Pour Deedra de prendre Cassian (à cause d'Aldhani et de relations possibles à d'autres évènements)

Pour l'officier sur place sur Ferrix, de maintien de l'ordre. Avec la potentialité forte que d'autres rebelles que Cassian se cachent dans le tas !

Donc, non, il ne s'agit pas QUE de cueillir le plus doucement possible LE Cassian (car personne ne sait dans l'Empire que la série porte son nom)...


Tu as vu la configuration de la ville ? Il y a des souterrains partout, des petites rues étroites, des immeubles. Tu ne crées pas une nasse comme ça.

Par ailleurs, l'Empire ici a des moyens humains proportionnés, on n'est pas non plus dans le délire et la surenchère, et c'est très bien comme ça.


on est dans SW, il y a des détecteurs de chaleur à longue portée, donc tu peux mettre des gens "autour" de la ville, des droïdes sondes également qui peuvent entrer en action... C'est simple ! très simple !

Il y a des égouts, oui, et alors ? Il n'y a pas 300 sorties à des égouts ! Et combien de temps les gens peuvent-ils y rester ?

C'est très bien comme ça pour les besoins du scenario ! Regarde les moyens déployés sur Lothal, et de manière générale dans tout SW. Ce n'est pas du délire qu'un croiseur, quelques Ties et 4 ATST, pour choper un type qui est présenté comme l'un des instigateurs du Casse qui génère autant de bousin partout ! Et qui serait relié à tout un système de rébellion !

Non, ce n'est pas du délire, ce serait même le minimum syndical impérial !



Mais comme tu dis, ça reste une opération militaro-policière. Pas une opération de guerre. Qu'est-ce qu'un croiseur aurait apporté face à une émeute urbaine ? Combien de pays - même des dictatures - ont dépêché un porte-avions pour réprimer une foule et arrêter un dissident ?

Ça n'aurait pas de sens.



L'Empire fait ça dés le début avec un croiseur impérial pour arrêter Leia...

Un croiseur ce n'est pas l'équivalent d'un porte-avion, l'Empire en a des dizaines de milliers... la France en a 1 + 3 porte-hélico... donc aucun rapport !

Et pour des plus petits appareils type de celui qu'on voit dans le 11, c'est encore plus évident. Je ne parle même pas de navette Lambda, qui portent bien leur nom.

Et ça a du sens car il s'agit de chopper un type pour démanteler une rébellion à l'échelle galactique !



Bix ne sait rien de Luthen. Juste son visage. Cassian a volé dans le Fondor (c'est d'ailleurs ce qui effraie Luthen après coup), il connaît Vel et Cinta, les participants et l'organisation du casse d'Aldhani. Il détient donc beaucoup plus d'infos que Bix qui pourraient compromettre Luthen et son organisation. Et ce qui inquiète Luthen, c'est qu'il se balade dans la nature. Avec une moralité douteuse et un goût prononcé pour l'argent. Donc si, ça a du sens de vouloir l'éliminer.

Sinon, Luthen ne sait rien du fait que Cassian a fait un tour en prison. Personne ne le sait, puisqu'il y était sous une fausse identité. Le seul mec qui sait que Cassian a été prisonnier et connaît son vrai nom est Melshi.

Si les infos que pourraient livrer Cassian peuvent conduire à ta torture et ton exécution, ça peut faire réfléchir.


A tuer de sang froid des types auxquels tu as forcé la main au départ... hum ! Bel idéalisme !

Et il n'a que des faux noms non ?

Et le tuer plusieurs semaines plus tard !?



Mais la question n'est pas celle-là. Un sniper, c'est quelqu'un qui est là pour tuer et exécuter une cible. Dedra, encore une fois, veut Cassian VIVANT. C'est ce qui complique le jeu pour elle. S'il s'agissait juste de le buter, elle ne s'encombrerait pas de précaution. De la même manière que le BSI ne s'est pas emparé de précaution pour défoncer Kreegyr et sa bande. Choix que conteste Dedra parce qu'elle estime que Kreegyr ou des prisonniers auraient pu apporter des informations précieuses.

Encore une fois, tout est cohérent dans cette épisode. Y compris la posture "non violente" de Dedra pou qui, la finalité est de récupérer des infos importantes, pas de réprimer et défoncer aveuglément tout le monde.

Mais son équation est difficile voire impossible à tenir. Elle manque en effet d'expérience de terrain. Elle pêche exactement là où Syril a pêché dans le 3e épisode. L'une et l'autre se sont surestimés.



Mais je le répète, ce n'est pas pour buter Cassian, mais des éléments dangereux et inattendus...

Un sniper n'est pas toujours un assassin. Il est souvent mis en poste de surveillance, de soutient et de protection !

Et quand tu veux capturer quelqu'un tu dois anticiper sa fuite ! Qu'est-ce qui est prévu ici ? tous les vaisseaux peuvent décoller sans soucis. Il y a 30 troopers en ville et rien nulle part ailleurs ?

Cyril au moins a été pris par surprise sur une simple opération lambda ! Là, c'est une opération "préparée" ? Mais quelle préparation ?
Etre là pour voir et attendre ? Que quoi ? Que Cassian arrive au milieu de la foule et vienne prendre la plaque de sa mère pour faire un discours lui-même ?

Qu'est-ce qui est attendu, envisagé ? Quelles options d'intervention ? Qui doit faire quoi dans les impériaux ? A quel moment ?

Non, ce n'est absolument pas cohérent ! Toi-même tu te demandais s'ils allaient se faire shooter lorsque le vaisseau décolle !!! (et c'est ça qui serait cohérent !).

Et on peut probablement éviter le "non-violente" de Deedra vu ses méthodes de tortures ! (mais c'est peut-être pour ça que tu mettais des guillemets ;) )


C'est très différent de Cyril justement ! Elle, elle s'est normalement préparée ! Elle a conscience de la taille des enjeux et a la confiance de son directeur ! Et le BSI a des moyens massifs ! Il ne faut jamais l'oublier ! Réquisitionner des troupes, un croiseur, 10 si besoin, c'est en claquant des doigts !

Cyril, lui, s'est fait surprendre au débotté avec une simple opération de police dans un environnement sur lequel il n'avait que peu d'informations préalables car il a agit dans l'urgence dans le dos et contre l'avis de son chef !

Il y a un parallèle entre leur échec mais ils n'ont absolument pas le même poste, les mêmes moyens, les mêmes infos, ni le même soutiens !
Coelian
Jedi SWU
 
Messages: 87
Enregistré le: 01 Juin 2022
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 14:49   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Coelian a écrit:C'est vrai, tu analyses bien ce côté village, surtout si effectivement on considère qu'il y avait pas mal de business illégal. Il devrait tout de même y avoir plus de réticences (par peur pour sa vie), mais ok, admettons.

Ce qui fait que l'Empire devrait justement se préparer à des éventualités dures.


L'Empire n'a pas la maîtrise ni la connaissance du terrain. On le voit encore ici, dans cet épisode, quand des Impériaux demandent qui sont les Filles de Ferrix. De même qu'ils sous-estiment la foule qui va assister aux obsèques.

Pour l'aspect village, la série montre bien les liens de solidarité qui existent mais aussi les vieilles inimitiés, les vieilles rancoeurs qui rejaillissent avec les trahisons de Timm et Nurchi.

Si on veut attraper quelqu'un mort, on envoie 2 ou 3 assassins / chasseurs de prime, et c'est fini (enfin normalement).

Si on veut attraper quelqu'un vivant, c'est bien plus difficile et ça demande des ressources, donc oui, du matériel ! A minima le même vaisseau que dans l'épisode 11 ! Et donc des Ties au cas où il y aurait fuite dans des vaisseaux !


Combien de temps Ben Laden est resté planqué au Pakistan malgré les moyens militaires US ? Combien de temps Salah Abdeslam est resté planqué dans son quartier de Molenbeek avant son interpellation, malgré des moyens de police considérables pour le retrouver ?

Cassian est chez lui. Il connaît le terrain et ce n'est pas un déploiement de vaisseaux qui va le stopper. Si blocus aérien il y a, il a suffisamment d'autres planques en ville ou sur cette planète qui ne se limite pas à cette seule ville.

Et cacher 3/4 snipers c'est easy ! pas pour Cassian mais pour buter des leaders dans la foule si besoin est !


Mais ils n'ont pas le script sur les genoux. Ce sont des obsèques, pas une manifestation. Il n'y a pas de séditieux identifiés, ils ont tous été interpellés. Il n'y a que Brasso qui est identifié comme ami de la famille de Cassian. Et quand bien même un sniper aurait flingué, ça aurait changé quoi ? La foule aurait été calmée ?

Pour Deedra de prendre Cassian (à cause d'Aldhani et de relations possibles à d'autres évènements)

Pour l'officier sur place sur Ferrix, de maintien de l'ordre. Avec la potentialité forte que d'autres rebelles que Cassian se cachent dans le tas !


Mais ils n'ont aucune identification. Un sniper qui n'a pas de cible identifiée, de signalement précis, il tire sur qui et sur quoi ?

on est dans SW, il y a des détecteurs de chaleur à longue portée, donc tu peux mettre des gens "autour" de la ville, des droïdes sondes également qui peuvent entrer en action... C'est simple ! très simple !

Il y a des égouts, oui, et alors ? Il n'y a pas 300 sorties à des égouts ! Et combien de temps les gens peuvent-ils y rester ?

C'est très bien comme ça pour les besoins du scenario ! Regarde les moyens déployés sur Lothal, et de manière générale dans tout SW.


Tu penses à l'infiltration de l'Etoile de la Mort dans ANH ou la redoutable opposition des Ewoks dans ROTJ ? :paf:

Ce n'est pas du délire qu'un croiseur, quelques Ties et 4 ATST, pour choper un type qui est présenté comme l'un des instigateurs du Casse qui génère autant de bousin partout ! Et qui serait relié à tout un système de rébellion !

Non, ce n'est pas du délire, ce serait même le minimum syndical impérial !


Mais les mecs envoient Dedra Meero qui est limite une stagiaire au début de la série. Partagaz se fout de Cassian, ce qui l'intéresse c'est l'Axe. Et le travail de Dedra ne se base, à ce stade, que sur des théories.

L'Empire fait ça dés le début avec un croiseur impérial pour arrêter Leia...


Oui, un vaisseau pour arraisonner un autre vaisseau. Autrement ça aurait été compliqué. Et Rogue One ajoute en plus que ça se passe après la première grosse bataille spatiale entre la Rébellion et l'Empire.

Un croiseur ce n'est pas l'équivalent d'un porte-avion, l'Empire en a des dizaines de milliers... la France en a 1 + 3 porte-hélico... donc aucun rapport !


Parce qu'on n'est pas sur la même échelle. Mais la fonction est la même.

A tuer de sang froid des types auxquels tu as forcé la main au départ... hum ! Bel idéalisme !


Luthen ne l'a forcé à rien.

Et il n'a que des faux noms non ?

Et le tuer plusieurs semaines plus tard !?


C'est rappelé dans cet épisode. Luthen & Cie veulent remettre la main sur lui avant l'Empire. De peur qu'il ne balance tout. Luthen reconnaît depuis plusieurs épisodes avoir été imprudent. Cassian aurait pu en effet se faire choper bien plus tôt et tout balancer.

Sauf que tout le monde a perdu sa trace. Et pour cause...

Cyril au moins a été pris par surprise sur une simple opération lambda ! Là, c'est une opération "préparée" ? Mais quelle préparation ?


Deux jours, ce n'est pas énorme. C'est le délai de préparation énoncé dans l'épisode précédent. Et encore, le temps d'avoir toutes les infos sur la procession, c'était beaucoup moins.

Etre là pour voir et attendre ? Que quoi ? Que Cassian arrive au milieu de la foule et vienne prendre la plaque de sa mère pour faire un discours lui-même ?

Qu'est-ce qui est attendu, envisagé ? Quelles options d'intervention ? Qui doit faire quoi dans les impériaux ? A quel moment ?

Non, ce n'est absolument pas cohérent ! Toi-même tu te demandais s'ils allaient se faire shooter lorsque le vaisseau décolle !!! (et c'est ça qui serait cohérent !).


Ça me semblait une possibilité. Après c'était un tel chaos, un tel bordel qu'il n'y a plus rien de rationnel.

Et on peut probablement éviter le "non-violente" de Deedra vu ses méthodes de tortures ! (mais c'est peut-être pour ça que tu mettais des guillemets ;) )


Exactement. Dans le sens où, pour choper Cassian, elle veut éviter un carnage.

C'est très différent de Cyril justement ! Elle, elle s'est normalement préparée ! Elle a conscience de la taille des enjeux et a la confiance de son directeur ! Et le BSI a des moyens massifs ! Il ne faut jamais l'oublier ! Réquisitionner des troupes, un croiseur, 10 si besoin, c'est en claquant des doigts !


Je pense que tu as du mal à situer l'importance de Dedra au BSI. Elle n'est rien, c'est un pion. Partagaz a le sentiment qu'elle tient une bonne piste et lâche un peu de lest dans la laisse. Mais c'est loin d'être "open bar" pour elle. Et bien qu'étant quelqu'un d'intuitif, elle manque encore de métier et d'expérience.

Si pour l'Empire, l'affaire "Andor" était une affaire prioritaire de premier rang, ce n'est pas Dedra Meero qui aurait été envoyée sur place mais Darth Vader.

-- Edit (Jeu 24 Nov 2022 - 14:55) :

Niico a écrit:Un final qui, sans surprise, est dans la continuité de la série : pas d'action, des dialogues clichés à la pelle, pas d'enjeux, et des invraisemblances... Entre Cassian qui libère Bix tout seul avant de se promener en ville, visage découvert, alors que toutes les garnisons sont censées le chercher... Le discours de sa mère que l'Empire laisse diffuser en entier avant de tenter de l'arrêter avec un manteau... Le mieux (enfin le pire) étant peut-être l'arrestation/sauvetage de Dedra en dix secondes, tranquille...

Maintenant que nous avons toute la première saison, on peut revenir sur la "maîtrise narrative" et la construction de l'ensemble : personnages creux, pas d'intrigue, pas de montée en puissance, avec au final une émeute de village...

Je veux bien entendre que "tout se met en place" et que dans 9 saisons, on verra à quel point c'était intelligent, bla bla, mais pour le moment, quel ennui. La série est complètement anonyme, mais en tant que fan, il y a en plus le sentiment désagréable de voir l'oeuvre initiale de George Lucas de plus en plus parasité par ces productions sans âme.


Oui, c'est vrai que Lucas, lui, savait faire des infiltrations réalistes comme sur l'Etoile de la Mort dans ANH. Les batailles avaient toutes une ampleur extraordinaire comme celle d'Endor avec les sanguinaires Ewoks, ça au moins c'était pas de l'escarmouche de village ! Et la bataille de Naboo, c'était Stalingrad !

C'est vrai que Cassian se balade dans Ferrix alors qu'Obi-Wan Kenobi dans ROTS, il arrive à se planquer sur Utapau parce qu'il met une capuche et qu'il chevauche un gros lézard qui fait plein de bruit pour ne surtout pas être repéré par Grievous et son armée de droïdes (sans doute fabriqués sourds pour une raison qu'on ignore). Et je ne reviendrai pas sur cette séquence pleine de suspense dans AOTC où Obi-Wan infiltre un complexe militaro-industriel où on fabrique secrètement une armée de Clones et où il esquive in-extremis à son arrivée un massage des pieds prodigué par les Kaminoens qui avaient déjà préparé son mug préféré sur la table basse du salon.

Non, franchement, Star Wars sous Lucas, c'était autre chose (je m'abstiendrai sur les dialogues :transpire: )

Sinon, en fait, tu attends quoi exactement d'un film ou d'une série Star Wars et d'un film ou d'une série en général ?
DRIII

 
 

Messagepar Niico » Jeu 24 Nov 2022 - 16:09   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

DRIII a écrit:
Coelian a écrit:
Oui, c'est vrai que Lucas, lui, savait faire des infiltrations réalistes comme sur l'Etoile de la Mort dans ANH. Les batailles avaient toutes une ampleur extraordinaire comme celle d'Endor avec les sanguinaires Ewoks, ça au moins c'était pas de l'escarmouche de village ! Et la bataille de Naboo, c'était Stalingrad !

C'est vrai que Cassian se balade dans Ferrix alors qu'Obi-Wan Kenobi dans ROTS, il arrive à se planquer sur Utapau parce qu'il met une capuche et qu'il chevauche un gros lézard qui fait plein de bruit pour ne surtout pas être repéré par Grievous et son armée de droïdes (sans doute fabriqués sourds pour une raison qu'on ignore). Et je ne reviendrai pas sur cette séquence pleine de suspense dans AOTC où Obi-Wan infiltre un complexe militaro-industriel où on fabrique secrètement une armée de Clones et où il esquive in-extremis à son arrivée un massage des pieds prodigué par les Kaminoens qui avaient déjà préparé son mug préféré sur la table basse du salon.

Non, franchement, Star Wars sous Lucas, c'était autre chose (je m'abstiendrai sur les dialogues :transpire: )

Sinon, en fait, tu attends quoi exactement d'un film ou d'une série Star Wars et d'un film ou d'une série en général ?


L'infiltration de l'Etoile de la mort, il y a plein de choses : l'humour avec Solo, l'image très "chevalier" quand Luke se balance avec Leia dans les bras, un duel au sabre laser, un des héros principaux qui meurt, le tout en moins d'une demi heure ! Les batailles spatiales, j'en parle même pas... ensuite pour les scènes de batailles au sol, oui, même Lucas, ça n'a jamais été extraordinaire, à part Hoth qui est un bon mix...

Ensuite, Utapau, grosse bagarre et course poursuite, et les infiltrations, dans AOTC, Anakin, ça foire, dans ROTS, Obi-Wan/Anakin, ils se font attraper...

Pour moi Star Wars, pour le coup G. Lucas le définit assez bien à travers ses films : montrer des choses qu'on a jamais vu (designs, effets,...) et aller vite (des courses tout le temps !); je ne dis pas que c'est le plus grand scénariste, les dialogues sont souvent pas terribles, mais la construction ultra classique marche pour le coup très bien, avec des archétypes très simples (rebelle/tyrannie, père/fils). Ce qui est bien avec les archétypes, c'est que tu y passes pas une heure : pourquoi Luke veut être un héros ? Parce que c'est le héros : place à l'action !

C'est simple (de ce point de vue la prélogie est plus "complexe", même si ça reste léger), mais c'est mieux que le tartinage à base de ralentis, de regards qui pleurent, pour montrer à quel point les méchants sont méchants, le mal c'est pas bien...

Pour moi les I à VI, ce sont des excellents films d'aventure. Star Wars c'est l'aventure. Là, on me dit Andor, c'est autre chose. Mais c'est quoi ? si c'est un truc de guerre, les scènes de guerre sont pas très intéressantes. Si c'est espionnage/thriller, pardon hein, mais c'est quand même facilité sur facilité... Je dis pas que c'était bien avec Obi-Wan, c'est pas mieux avec Cassian : se promener visage découvert en marchant tranquillement au milieu d'une armée qui te recherche, sérieux ?
Niico
Padawan
 
Messages: 38
Enregistré le: 16 Nov 2022
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 16:49   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Niico a écrit:L'infiltration de l'Etoile de la mort, il y a plein de choses : l'humour avec Solo, l'image très "chevalier" quand Luke se balance avec Leia dans les bras, un duel au sabre laser, un des héros principaux qui meurt, le tout en moins d'une demi heure ! Les batailles spatiales, j'en parle même pas... ensuite pour les scènes de batailles au sol, oui, même Lucas, ça n'a jamais été extraordinaire, à part Hoth qui est un bon mix...

Ensuite, Utapau, grosse bagarre et course poursuite, et les infiltrations, dans AOTC, Anakin, ça foire, dans ROTS, Obi-Wan/Anakin, ils se font attraper...

Pour moi Star Wars, pour le coup G. Lucas le définit assez bien à travers ses films : montrer des choses qu'on a jamais vu (designs, effets,...) et aller vite (des courses tout le temps !); je ne dis pas que c'est le plus grand scénariste, les dialogues sont souvent pas terribles, mais la construction ultra classique marche pour le coup très bien, avec des archétypes très simples (rebelle/tyrannie, père/fils). Ce qui est bien avec les archétypes, c'est que tu y passes pas une heure : pourquoi Luke veut être un héros ? Parce que c'est le héros : place à l'action !


Oui, mais là, cette série a choisi justement d'explorer le hors-champ de la saga originelle. Ce qui a précédé et ce qui ne relève pas de l'action au sens de ce que tu décris, ce que vivent les gens ordinaires qui subissent l'Empire (et qui ne se résume pas à un couple de fermiers cramés par des Stormies), avec un ancrage dans le quotidien.

Après je conçois que ça puisse ne pas être le kif de tout le monde, mais de là à affirmer de façon péremptoire que c'est vide et creux, non. On s'intéresse à des vies, des lieux, des personnages, à la part d'invisible, aux coulisses de cet univers, avec des échos à notre propre monde, notre propre histoire. La vie, le monde, ne se résume pas à une succession de péripéties, ni à un feu d'artifice permanent. Et on peut parfois aussi saturer de l'artifice du spectacle.

On est dans un format sériel. "Game of Thrones", par exemple, n'est pas qu'une suite de scènes d'action et de péripéties. Ce qu'on voit dans cette série sur Mon Mothma, Luthen Rael ou la prison, m'intéresse beaucoup plus que la bougeotte sans fin, sans but et souvent sans grande substance du Mandalorian, bien que je conçois qu'on puisse apprécier le ton très "pulp" et "pas prise de tête" du Mando.

C'est simple (de ce point de vue la prélogie est plus "complexe", même si ça reste léger), mais c'est mieux que le tartinage à base de ralentis, de regards qui pleurent, pour montrer à quel point les méchants sont méchants, le mal c'est pas bien...


Je n'ai pas vu de ralentis dans Andor.

Pour moi les I à VI, ce sont des excellents films d'aventure. Star Wars c'est l'aventure. Là, on me dit Andor, c'est autre chose. Mais c'est quoi ? si c'est un truc de guerre, les scènes de guerre sont pas très intéressantes. Si c'est espionnage/thriller, pardon hein, mais c'est quand même facilité sur facilité... Je dis pas que c'était bien avec Obi-Wan, c'est pas mieux avec Cassian : se promener visage découvert en marchant tranquillement au milieu d'une armée qui te recherche, sérieux ?


Si tu parles avant l'émeute et la fusillade, il n'est pas au milieu de l'armée. Il est dans sa ville qu'il connaît par coeur. Si tu parles après l'émeute, c'est tellement le bordel, il n'y a plus de commandement côté impérial qu'il peut en effet se barrer sans avoir à se planquer. Parce que le souci de l'Empire n'est plus Andor désormais... les choses sont montées d'un cran sur Ferrix.
DRIII

 
 

Messagepar Alexenligne » Jeu 24 Nov 2022 - 16:55   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Alors si je comprends bien, soit on doit avoir du produit de divertissement avec de l'aventure et vraiment pas de prise de tête, des perso bien définis, des héros qui ne risquent rien tant qu'ils ne tombent pas sur un gros méchant, ect. Soit on doit basculer dans le quasi documentaire?
Parce qu'en gros si je vois vos critiques, que je comprends, vous dites que du star wars classique, on pardonne les facilités, mais comme Andor a prétention à être plus "adulte" là pour le coup tolérance zéro?

Parce qu'en soit, oui, au final ça se goupille bien pour Andor, Luthen et leurs copains, oui les impériaux ont fait de la merde. Mais je ne vois pour le coup pas d'incohérences, ni de trucs vraiment tirés par les cheveux. Il est clair que Derdra ne pourra pas vraiment mettre en avant cet évènement sur son CV, mais les fiasco ça existent vraiment et pour le coup, on comprends la raison de toutes ses décisions même si il s'avère qu'elle s'est plantée car elle n'a pas du tout étudié la culture locale, erreur que Thrawn n'aurait jamais commise.
Et c'est exactement pourquoi le célébre amiral est aussi réputé, c'est le seul qui pêche rarement par arrogance au sein de l'Empire.
Alexenligne
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 30
Enregistré le: 25 Oct 2022
 

Messagepar 0B1W4N » Jeu 24 Nov 2022 - 17:07   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Alors apparemment si on a des réserves sur la série c’est forcément qu’on attend plus de piou-pious et qu’on veut du sabre laser :roll:
Et bien non désolé mais ce n’est absolument pas le problème.

Le problème c’est que les scènes de Luthen ne sont que des circonvolutions autour de la même idée (sacrifier certains pour faire grandir la cause) et qu'en dehors de rabacher cela il ne fait rien du tout.
Que l’intrigue de Mon Mothma tient en mois de 10 min sur 12 épisodes (la scène avec son chauffeur à la fin est brillante mais il n’empêche)
Que l’enquête de Dédra est inexistante (je précise que non une enquête c’est pas des gunfights mais que chercher des indices, la montrer en difficulté dans ses réflexions au lieu de juste lever sa tête de son datapad pour pointer une solution immédiate aurait donné du corps à son enquête... en fait c'est ça... si elle avait juste pu enquêter rien qu'un peu ça aurait été pas mal)
Pour ce qui est du reste le seul à donner l’impression de vivre entre les scènes est Cassian. Les autres m’ont fait l’effet d’être mis sur pause entre chacune de leurs interventions. Il n’y a jamais eu autant de mort parmi les personnages secondaires d’une œuvre Star Wars et malgré tout difficile de s’en émouvoir. On peut les théoriser comme tristes mais je n’ai rien ressenti.
Concernant ce que j’entends pas l’âme de l’œuvre de Lucas je vais résumer comme ça ce sera plus simple :Sstar Wars c’est une œuvre qui pour moi te touche au cœur, là on a une série qui se fout du cœur et ne vise que la tête. Je trouve cela tellement dommage. mais bon ça doit définitivement être le manque de piou-piou et mon rejet des visions d’ »auteurs » (pour cela je citerai en exemple la gestion de Spirou par Dupuis et ses appels incessants à des auteurs pour faire leur truc… que reste t il de Spirou aujourd’hui à part l’indifférence générale ?) Pour moi Andor contribue à une banalisation de la franchise car dans cette série on n’a plus de repère stylistiques et donc ça pourrait être n’importe quoi d’autre.
Je vais ici différencier la démarche de Gilroy avec celle de Johnson :
Gilroy a écrit une histoire qui lui faisait plaisir et y a appliqué un décorum Star Wars sans que cela fasse particulièrement sens pour lui.
Johnson est parti des bases de ce qu'apportait le Réveil de la Force et en a tiré une proposition. Sa proposition, qui n'a certes pas convaincu tout le monde, mais qui s'inscrivait dans une volonté de construire ce qu'avaient fait les autres.
Pour moi la nuance est de taille et qu'importe que je sois le seul.

Pour terminer je dirais que la problématique permanente de cette série pour moi est qu'elle fonctionne par décrets :
On te dit que Mon Mothma est épiée, acculée, mais à aucun moment autre chose qu'une ligne de dialogue de la principale intéressée ne te le fais ressentir (très belle prestation de l'actrice au passage mais elle pourrait tout aussi bien être juste paranoïaque et parler toute seule ce serait pareil).
La même chose pour Luthen. Il dit avoir tout sacrifié, bla bla, mais tu le ressens pas non plus. Il le dit, et donc c'est le cas, mais la série, malgré là encore une prestation incroyable, ne cherche pas à te le transmettre. Derrière l'éloquence du personnage il n'y a qu'un grand vide.
C'est cette dépersonnalisation absolue qui aboutit au fait que certains comme moi regardent la série en ayant l'impression que tout y est anesthésie. Pas de tristesse, pas de joie, pas de colère, juste des théories sur papier glacé auxquelles aucune vie n'a été insufflée.
0B1W4N
Jedi SWU
 
Messages: 578
Enregistré le: 29 Oct 2015
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 17:14   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Alexenligne a écrit:Alors si je comprends bien, soit on doit avoir du produit de divertissement avec de l'aventure et vraiment pas de prise de tête, des perso bien définis, des héros qui ne risquent rien tant qu'ils ne tombent pas sur un gros méchant, ect. Soit on doit basculer dans le quasi documentaire?
Parce qu'en gros si je vois vos critiques, que je comprends, vous dites que du star wars classique, on pardonne les facilités, mais comme Andor a prétention à être plus "adulte" là pour le coup tolérance zéro?

Parce qu'en soit, oui, au final ça se goupille bien pour Andor, Luthen et leurs copains, oui les impériaux ont fait de la merde. Mais je ne vois pour le coup pas d'incohérences, ni de trucs vraiment tirés par les cheveux. Il est clair que Derdra ne pourra pas vraiment mettre en avant cet évènement sur son CV, mais les fiasco ça existent vraiment et pour le coup, on comprends la raison de toutes ses décisions même si il s'avère qu'elle s'est plantée car elle n'a pas du tout étudié la culture locale, erreur que Thrawn n'aurait jamais commise.
Et c'est exactement pourquoi le célébre amiral est aussi réputé, c'est le seul qui pêche rarement par arrogance au sein de l'Empire.


Et puis si on reprend les choses très basiquement, si une Rébellion a pu émerger au sein d'un système totalitaire, c'est que l'Empire a merdé, a eu des failles.
DRIII

 
 

Messagepar chausson jedi » Jeu 24 Nov 2022 - 17:28   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

A quand une seconde saison et ouin !! on ne peut avoir la série avoir sous forme de Blu-ray ! Tout relève d'une master class pour cette série y compris dans les épisodes les moins dynamiques . La vue sur la naissance de l’Étoile Noire est géniale . Pour ma part je vois Dreda abaissée car ayant fait un faux pas dans la chasse contre la rébellion
chausson jedi
Jedi SWU
 
Messages: 1025
Enregistré le: 27 Fév 2015
Localisation: Lucé
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 17:35   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

0B1W4N a écrit:Le problème c’est que les scènes de Luthen ne sont que des circonvolutions autour de la même idée (sacrifier certains pour faire grandir la cause) et qu'en dehors de rabacher cela il ne fait rien du tout.


Il organise un casse, tente de fédérer des camps rebelles opposés, se bat avec des vaisseaux impériaux, recrute. Tu voulais qu'il fasse quoi en plus ?

Que l’intrigue de Mon Mothma tient en mois de 10 min sur 12 épisodes (la scène avec son chauffeur à la fin est brillante mais il n’empêche)


Tu aurais ajouté quelles scènes en plus ?

Que l’enquête de Dédra est inexistante (je précise que non une enquête c’est pas des gunfights mais que chercher des indices, la montrer en difficulté dans ses réflexions au lieu de juste lever sa tête de son datapad pour pointer une solution immédiate aurait donné du corps à son enquête... en fait c'est ça... si elle avait juste pu enquêter rien qu'un peu ça aurait été pas mal)


Quel type d'indices par exemple ?

Concernant ce que j’entends pas l’âme de l’œuvre de Lucas je vais résumer comme ça ce sera plus simple :Sstar Wars c’est une œuvre qui pour moi te touche au cœur, là on a une série qui se fout du cœur et ne vise que la tête.


C'est ton ressenti personnel. Pour ma part, ce dernier épisode et cette série dans son ensemble m'ont fait ressentir des émotions comme jamais dans un Star Wars. En particulier les épisodes 10 et 12. La scène de la fanfare qui fonce vers les troupes, je pourrai me la passer en boucle.

Pour moi Andor contribue à une banalisation de la franchise car dans cette série on n’a plus de repère stylistiques et donc ça pourrait être n’importe quoi d’autre.


A partir du moment où on parle de "'franchise", on "banalise" de toute façon.

Je vais ici différencier la démarche de Gilroy avec celle de Johnson :
Gilroy a écrit une histoire qui lui faisait plaisir et y a appliqué un décorum Star Wars sans que cela fasse particulièrement sens pour lui.
Johnson est parti des bases de ce qu'apportait le Réveil de la Force et en a tiré une proposition. Sa proposition, qui n'a certes pas convaincu tout le monde, mais qui s'inscrivait dans une volonté de construire ce qu'avaient fait les autres.
Pour moi la nuance est de taille et qu'importe que je sois le seul.


Il faudrait aussi argumenter. Parce que là déjà, cette série en cohérence avec "Rogue One". On a le personnage de Mon Mothma créé par Lucas pour ROTJ. Si Gilroy se foutait de la continuité, il aurait pu prendre une sénatrice lambda, de sa propre imagination. Là, on a enfin un personnage connu de la saga qui prend une dimension bien plus large, une vraie dimension de personnage à part entière, alors que jusqu'à présent on la cantonnait à des caméos (ou des scènes coupées). On a aussi Saw Gerrera qui est un personnage introduit par Filoni.

Gilroy a bossé étroitement avec le story group, en particulier avec Pablo Hidalgo qui est un fan absolu de la série. Je crois sur les événements, les références la série est en cohérence totale avec le reste de l'univers et de l'histoire.

Pour terminer je dirais que la problématique permanente de cette série pour moi est qu'elle fonctionne par décrets :
On te dit que Mon Mothma est épiée, acculée, mais à aucun moment autre chose qu'une ligne de dialogue de la principale intéressée ne te le fais ressentir (très belle prestation de l'actrice au passage mais elle pourrait tout aussi bien être juste paranoïaque et parler toute seule ce serait pareil).


Son chauffeur est juste un mec du BSI mais sinon... quant aux mouvements sur tes comptes en banque, on n'allait pas l'amener chez Gingotts. Faut aussi être en phase avec son époque et les transactions bancaires dématérialisée.

La même chose pour Luthen. Il dit avoir tout sacrifié, bla bla, mais tu le ressens pas non plus. Il le dit, et donc c'est le cas, mais la série, malgré là encore une prestation incroyable, ne cherche pas à te le transmettre. Derrière l'éloquence du personnage il n'y a qu'un grand vide.


Luthen reste clairement et sciemment un mystère dans cette série. Et on théorise beaucoup là-dessus : serie-live-andor-f122/vos-theories-sur-luthen-rael-t22562.html

A l'évidence, on n'aura les clés du personnage qu'en saison 2.

C'est cette dépersonnalisation absolue qui aboutit au fait que certains comme moi regardent la série en ayant l'impression que tout y est anesthésie. Pas de tristesse, pas de joie, pas de colère, juste des théories sur papier glacé auxquelles aucune vie n'a été insufflée.


Encore une fois, des gens qui agissent en coulisses, ce sont des gens qui agissent en coulisses. Des gens qui se cachent sont des gens qui se cachent.
DRIII

 
 

Messagepar Loucass824 » Jeu 24 Nov 2022 - 17:44   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

DRIII

Je vais simplement répondre pour la forme, parce que me faire croire que tu ne comprends pas et prend cela au premier degré, j'ai du mal à le croire. Matrixé=obnubilé. Dans l'esprit, c'est une expression bien connue. Et pour le côté aucun mépris ect, la première page de ce sujet y répond sans peine...


Coelian

En ce qui concerne Bix, je me suis déjà pas mal expliqué sur pourquoi elle me touche. J'insistais sur le jeu de l'actrice, qui me montre toujours un fine combinaison entre une vulnérabilité et fragilité, mais dans le même temps une indignation, une volonté de ne pas être passive pour autant. Elle est heurtée par tout un tas de chose, ça la touche et la bouleverse, mais pour autant elle ne s'écroule pas totalement. Et tout cela passe en peu de scène, par le regard du perso qui me touche émotionnellement. C'est ainsi. Je concède d'ailleurs que ce n'est pas une écriture magistrale qui me touche.

On passe plus de temps sur Cassian, mais le perso me laisse globalement indifférent. La détresse "émotionnelle" du droide par contre, c'est totalement l'inverse. Syril, c'est l'inverse total, proche de l'horrible. Est-ce que pour autant j'empêche les camarades d'aimer ? Tous les persos ne prennent pas avec toi, c'est ton droit, mais venir nous demander qu'on te vende pourquoi on les aime... Euh désolé mais je ne pense pas que cela t'aidera à mieux les aimer. Je pourrais m'étendre comme je l'ai déjà fait pendant bien longtemps concernant Luthen, mais cela ne t'apporterai rien d'autre que la certitude qu'il ne te touche pas malgré toute son écriture je pense. Ce qui est ton droit, je ne dis pas le contraire.


Rikuiame

Je te réponds car j'avais bien vu que tu rejoignais quelque peu certains de mes points de vue sur les épisodes précédents. Et ce n'était pas parce que je n'avais pas répondu que je n'avais pas vu ! Lol

Ce que je pointe, c'est que cette scène donne un effet "Eh oh, spectateur, regarde ce qu'on te donne !". Ce n'est plus le récit ou les persos qui nous racontent quelque chose, c'est l'équipe derrière qui s'adresse directement à nous sans passer par la narration ou les persos. L'équipe s'adresse à nous tout le long de la série, certes, mais à travers le processus artistique, comme dans n'importe quelle œuvre normalement. Ici, c'est comme si le créateur apparaissait et me disait "voilà, Cassian fabriquait des bouts d'étoile de la mort". Déjà que ce n'est ni fin ni subtil, mais là...

Une image ou Cassian apprendrait qu'il y a des livraisons d'éléments faisant penser à ce qu'il a fabriqué en prison, avec une projection en 3D de l'élément, avant d'avoir ce plan de l'étoile de la mort, aurait eu tellement plus de sens. Même si impossible à faire par bien des aspects, j'en conviens parfaitement. Mais durant l'arc prison, le récit nous raconte que le produit qu'il fabrique est plus que secondaire, car il est éludé compte tenu des enjeux de la survie/évasion dans la prison. Ici, rajouté de cette manière, cela fait redondant en plus de ne pas être pertinent à mon sens.


Alexenligne

Sans rien redémarrer, j'ai bien aimé l'angle que tu soulèves concernant l'Empire, en disant que c'est un peu facile de ne montrer que les riches et personnes aisées. Voir des lambda bénéficier de l'Empire, voilà qui aurait été très pertinent selon moi. Car ici, cela se résume davantage à de la lutte des classes, alors que c'est plus que cela. Des riches tentent de rouler pour la rébellion, mais à part Mon Mothma... Par contre, des ouvriers qui auraient vu leur condition de vie et leur confort améliorés par l'argent issue de contrats de l'Empire, ça aurait été pertinent pour montrer que "voilà aussi pourquoi des gens en viennent à rouler pour l'Empire". Cela aurait complexifié l'échiquier à mon sens, plutôt que le réduire trop souvent à des sadiques assoiffés de haine, des gens ultra intéressés, avec juste Dedra et un ou deux autres qui veulent juste bien faire leur boulot. Après, chacun voit son truc où il le veut...
Tu as confondu le ciel avec les étoiles qui se reflètent la nuit à la surface de l'étang.

Déçus de la postlogie ? Venez jeter un œil !
Loucass824
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 750
Enregistré le: 31 Mar 2022
 

Messagepar Coelian » Jeu 24 Nov 2022 - 17:46   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Ok, donc il faut voir Andor en ayant à l'esprit que l'Empire n'a pas grand chose à faire d'éventuels rebelles.
Qu'ils sont énervés (ça a remonté jusqu'à l'Empereur) par la Casse d'Aldhani mais qua bof, finalement c'est très mineur
Qu'on met dessus la stagiaire (donc une femme ?) qui a été embauchée au BSI à la sortie de la fac, sans aucune expérience
Que les officiers impériaux envoyés à Ferrix sont les derniers de l'académie, voire en pénitence pour grave incompétence
Qu'il est normal de poursuivre quelqu'un sans AUCUN plan quant à sa capture / sa fuite, etc.
Que Cassian est un héro dont l'expérience le place au niveau, lui, des meilleurs agents du bsi
Que les méthodes impériales sont celles de la police Belge (donc effectivement pas très dangereuse ni impériale)


Ca fait beaucoup de prérequis !


Un Sniper sait quand et pourquoi il doit tirer, il a une feuille de route globale, après il choisit souvent ses cibles en fonction de l'objectif.
Il faut savoir, est-ce un village ou une capitale ?

A quoi servent les censeurs (détecteurs longue portée) ?
Et les droides sondes ?


D'autant qu'il y a émeute de maximum 300 à 500 personnes... si ça ça pose problème à l'Empire, il devrait être dans l'incapacité d'avoir même vu le jour !
Et l'Empire n'a donc strictement aucune informations sur le patelin, alors même qu'ils ont des informateurs ? :paf:

Il ne faut pas deux jours à un officier même sortant de l'école pour savoir organiser le bouclage d'un village ! (si besoin !).


Là tu me dis que RIEN, mais RIEN de RIEN n'est prévu et que c'est normal !?

-- Edit (Jeu 24 Nov 2022 - 17:55) :

Loucass824 a écrit:Coelian

En ce qui concerne Bix, je me suis déjà pas mal expliqué sur pourquoi elle me touche. J'insistais sur le jeu de l'actrice, qui me montre toujours un fine combinaison entre une vulnérabilité et fragilité, mais dans le même temps une indignation, une volonté de ne pas être passive pour autant. Elle est heurtée par tout un tas de chose, ça la touche et la bouleverse, mais pour autant elle ne s'écroule pas totalement. Et tout cela passe en peu de scène, par le regard du perso qui me touche émotionnellement. C'est ainsi. Je concède d'ailleurs que ce n'est pas une écriture magistrale qui me touche.

On passe plus de temps sur Cassian, mais le perso me laisse globalement indifférent. La détresse "émotionnelle" du droide par contre, c'est totalement l'inverse. Syril, c'est l'inverse total, proche de l'horrible. Est-ce que pour autant j'empêche les camarades d'aimer ? Tous les persos ne prennent pas avec toi, c'est ton droit, mais venir nous demander qu'on te vende pourquoi on les aime... Euh désolé mais je ne pense pas que cela t'aidera à mieux les aimer. Je pourrais m'étendre comme je l'ai déjà fait pendant bien longtemps concernant Luthen, mais cela ne t'apporterai rien d'autre que la certitude qu'il ne te touche pas malgré toute son écriture je pense. Ce qui est ton droit, je ne dis pas le contraire.


Oui alors, là c'est du domaine du ressenti différentiel. Moi je vois une expression vide, une actrice qui n'est pas super présente à son rôle, qui cherche mais ne trouve pas. Mais je comprends qu'on puisse y voir le contraire, ce n'est pas rare. Nous ne sommes pasensible aux même expressions faciales et aux mêmes visages. Par contre volonté ou pas (que je ne vois pas), elle est passive dans les faits.

Effectivement, on passe beaucoup de temps sur un perso, dont lui-même se demande probablement ce qu'il a de si "spécial" !
Et je suis entièrement d'accord sur le Robot, car l'émotion est gérée par la mise en scène et non l'acting.

Luthen ne me touche pas, il m'intéresse. Et je ne demande pas de ne pas aimer un personnage, je m'interroge essentiellement ici sur l'absence de réalisme et de cohérence, qu'on veut me vendre comme une perfection ! C'est très différent !

Et j'ai des points d'accord, mais oui, comme certains vont défendre leur point de vue, je défends le mien, c'est un problème parce que ce n'est pas Main Stream ?
Coelian
Jedi SWU
 
Messages: 87
Enregistré le: 01 Juin 2022
 

Messagepar yahiko » Jeu 24 Nov 2022 - 18:35   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Je ne suis pas un expert en bouclage de village et je n'ai ni un diplôme de CRS, mais tel que c'est présenté, ce n'est pas incohérent, c'est juste un peu facile, sans doute.
Personnellement, c'est loin d'être suffisant pour me faire sortir du show. J'ai bien relevé diverses facilités sur cet épisode et d'autres, et on en trouve dans plein de séries un minimum ambitieuses, mais est-ce une raison pour les tailler en pièces ?
Pour moi non, la suspension de l'incrédulité est toujours là.
Chacun a ses limites, mais dans ton cas, j'imagine que tu ne dois pas accrocher à bon nombre d'œuvres de fiction.
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1022
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar DarkNeo » Jeu 24 Nov 2022 - 18:39   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

0B1W4N a écrit:Pas de tristesse, pas de joie, pas de colère, juste des théories sur papier glacé auxquelles aucune vie n'a été insufflée.


C'est le principal reproche que je fais à Andor : le manque de diversité émotionnelle. C'est un parti pris de Gilroy pour pouvoir coller à l'atmosphère de la série. On adhère ou non.

Tout ça n'est qu'une question de sensibilité au delà même de la qualité de la série.

Certains ne supportent pas les Disney, moi je lâche ma larme devant. Je pense que mon exemple veut tout dire.
Sauce haricots verts !
DarkNeo
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 17138
Enregistré le: 22 Mar 2003
 

Messagepar 0B1W4N » Jeu 24 Nov 2022 - 19:00   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

On est bien d'accord que nos opinions n'engagent que nous et qu'on peut aimer la stérilisation émotionnelle proposée par Gilroy car on y trouve une mise en recul plus proche du documentaire. Pour moi (je précise hein car à chaque fois qu'on l'ouvre j'ai bien compris qu'il faut le rererepréciser), cette stérilisation est l'antithèse de Star Wars en tant qu'œuvre. A l'issue d'une série aussi mal à l'aise avec les sentiments, qui le sfuie comme la peste, je peine juste sincèrement à comprendre comment la fanfare peut engager des émotions chez le spectateur.

Pour Mon Mothma je ne sais pas moi... rajouter des plans sur des regards en coin qui la mettent mal à l'aise, ne pas couper les proches de l'empereur de ce fameux repas, une scène où elle a l'impression d'être suivie alors que non, traduire visuellement ce que l'on impose par de simple dialogues. Le chauffeur jamais à part à la fin tu le vois vraiment essayer de la surveiller. On a tous bien compris que Gilroy voulait un truc réaliste et éviter les effets de manche mais à un moment c'est du cinéma et pas juste un script.
0B1W4N
Jedi SWU
 
Messages: 578
Enregistré le: 29 Oct 2015
 

Messagepar Coelian » Jeu 24 Nov 2022 - 19:01   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

yahiko a écrit:Je ne suis pas un expert en bouclage de village et je n'ai ni un diplôme de CRS, mais tel que c'est présenté, ce n'est pas incohérent, c'est juste un peu facile, sans doute.
Personnellement, c'est loin d'être suffisant pour me faire sortir du show. J'ai bien relevé diverses facilités sur cet épisode et d'autres, et on en trouve dans plein de séries un minimum ambitieuses, mais est-ce une raison pour les tailler en pièces ?
Pour moi non, la suspension de l'incrédulité est toujours là.
Chacun a ses limites, mais dans ton cas, j'imagine que tu ne dois pas accrocher à bon nombre d'œuvres de fiction.


Pourquoi ces attaques personnelles ? Par manque de réponses précises ? Au moins DRII essaie d'éviter ça.

Mais j'ai bien aimé jusqu'à l'épisode 11 !

Et j'ai tout à fait suspendu plein de chose dans Obiwan.

Mais là on cherche à te vendre du sérieux et sur le final, on accumule les facilités et les incohérences. C'est le décalage entre le ton et le final qui me surprend et me déçoit un peu (on passe visiblement sur ce que j'ai aimé, comme par hasard).

Je veux bien qu'on m'explique comment Andor était censé être capturé. Par qui, à quel moment, où, comment ? S'il fuyait, qu'était-il prévu ?
Rien que ça pour commencer !
Coelian
Jedi SWU
 
Messages: 87
Enregistré le: 01 Juin 2022
 

Messagepar yahiko » Jeu 24 Nov 2022 - 19:06   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Coelian a écrit:Pourquoi ces attaques personnelles ? Par manque de réponses précises ? Au moins DRII essaie d'éviter ça.

Aucune attaque personnelle. Mauvaise interprétation de ta part. Relax
Fan-fiction : Les Cendres du Phénix
Rogue One : Inspirations | Analyse
yahiko
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1022
Enregistré le: 21 Juin 2015
 

Messagepar DRIII » Jeu 24 Nov 2022 - 19:13   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Coelian a écrit:Ok, donc il faut voir Andor en ayant à l'esprit que l'Empire n'a pas grand chose à faire d'éventuels rebelles.
Qu'ils sont énervés (ça a remonté jusqu'à l'Empereur) par la Casse d'Aldhani mais qua bof, finalement c'est très mineur
Qu'on met dessus la stagiaire (donc une femme ?) qui a été embauchée au BSI à la sortie de la fac, sans aucune expérience
Que les officiers impériaux envoyés à Ferrix sont les derniers de l'académie, voire en pénitence pour grave incompétence
Qu'il est normal de poursuivre quelqu'un sans AUCUN plan quant à sa capture / sa fuite, etc.
Que Cassian est un héro dont l'expérience le place au niveau, lui, des meilleurs agents du bsi
Que les méthodes impériales sont celles de la police Belge (donc effectivement pas très dangereuse ni impériale)


Ca fait beaucoup de prérequis !


Tu forces un peu le trait, mais ce n'est pas loin. L'Empire n'a pas apprécié Aldhani, mais il a réagi par une punition collective avec sa nouvelle loi de sûreté et l'augmentation des peines. Choper les auteurs du casse finalement, l'Empire s'en tape. Ce que confirme Partagaz dans ce dernier épisode. Ils ont défoncé Kreegyr et ça leur suffit.

Retrouver Andor, ça intéresse le BSI parce que c'est son job, comme l'a exposé Partagaz dans l'épisode 4. Dedra a été mise sur le coup parce qu'elle a l'intuition d'un réseau plus large, structuré et organisé, mais pour l'instant, à l'échelle de l"Empire, Andor, Ferrix, tout ça, c'est du menu fretin.

Et effectivement les officiers envoyés sur place ne sont pas l'élite de l'armée impériale. Dedra est encore jeune et inexpérimentée. Celui qui ordonne de tirer dans cet épisode réclame même un avancement, je crois, et un titre.

Un Sniper sait quand et pourquoi il doit tirer, il a une feuille de route globale, après il choisit souvent ses cibles en fonction de l'objectif.
Il faut savoir, est-ce un village ou une capitale ?


Le quartier de Rix Road est un village. La ville en revanche est plus vaste qu'un village.

D'autant qu'il y a émeute de maximum 300 à 500 personnes... si ça ça pose problème à l'Empire, il devrait être dans l'incapacité d'avoir même vu le jour !
Et l'Empire n'a donc strictement aucune informations sur le patelin, alors même qu'ils ont des informateurs ? :paf:


Ils ont des infos, mais comme des troupes d'occupation ont des infos. Elles sont parcellaires. Comme les groupes de Résistance en France sont parvenus à planquer des armes au nez et à la barbe de l'Occupant.

Encore une fois, il faut arrêter de fantasmer un Empire tout puissant capable de quadriller le terrain au millimètre et d'y détecter un pet de mouche. Ce n'est pas du tout ce que Star Wars nous a donné à voir jusqu'à présent.

Je me répète mais si une Rébellion a pu émerger, si l'Empire a finalement été vaincu, c'est qu'il y avait des failles. L'arc de la prison dans cette série en est l'allégorie.

Il ne faut pas deux jours à un officier même sortant de l'école pour savoir organiser le bouclage d'un village ! (si besoin !).

Là tu me dis que RIEN, mais RIEN de RIEN n'est prévu et que c'est normal !?


On en vient toujours à la problématique de l'appât et du hameçonnage. Si tu postes des check point partout, avec des barrages, des contrôles, tu crois que Cassian va aller se jeter dessus ou dedans ?

Il faut donc que le dispositif soit suffisamment ouvert pour que Cassian se pointe et suffisamment adaptable pour réagir. Mais ici, les Filles de Ferrix et le cortège prennent les Impériaux de court en ne respectant pas les horaires prévus pour la procession.
DRIII

 
 

Messagepar Shankikenobi » Jeu 24 Nov 2022 - 19:14   Sujet: Re: Andor - Épisode 12 - Rix Road

Qu'il y en ait qui soient insensibles à la dimension émotionnelle de la série, pas de souci.
Qu'il y en ait qui disent qu'elle n'en a pas par contre pour moi ça n'a aucun sens. Y'a assez de personnes qui ont été touchées par cette série pour prouver qu'elle peut susciter des émotions, rien qu'à en croire les témoignages sur ce forum. J'avais les yeux humides devant la parade de Maarva, ça m'était jamais arrivé devant une autre production Star Wars (en tout cas pas que je me souvienne).
Aussi, je suis très inquiet pour le monde réel si y'en a qui comprennent pas que le peuple de Ferrix se rebelle. L'Empire, gouvernement qui n'est pas reconnu par le peuple de Ferrix, impose ses décisions, ça devrait suffire, pour moi on pourrait s'arrêter là. On ajoute à ça que les lois qu'ils instaurent sont liberticides, qu'ils pratiquent des exécutions publiques, il vous faut quoi de plus?
Les citoyens Lambda qui s'accomodent de l'Empire, on les voit pas beaucoup mais... ils sont là. C'est Tim qui balance Cassian aux flics de Morlana, c'est le gars qui veut vendre Cassian dans le dernier épisode, c'est tous les Aldhanis qui se sont arrêté en chemin, c'est les habitants de Ferrix avant que l'Empire ne vienne faire de la merde (c'est même le thème du discours de Maarva).
Shankikenobi
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 130
Enregistré le: 14 Mai 2021
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Andor


  •    Informations