Les liens du sang

Les Fan-Fictions avortées ou à l’abandon depuis plus de six mois sont disponibles à la lecture dans ce sous-forum.

Retourner vers Les Archives (textes inachevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Dark Ashla » Sam 17 Fév 2018 - 20:02   Sujet: Les liens du sang

Petite fanfiction dans la peau d'une soldate du Premier Ordre.

Jehniata est à la recherche de la vérité sur ses parents qu'elle croyait être jusque là de fervents partisans de l'Ordre Nouveau... Je n'en dis pas plus, bonne lecture !



Prologue


DX-87 est mon nom.
Ou plutôt, le nom que l'on m'a attribué après ma sortie de l'Académie.
Je suis la meilleure pilote qu'ai jamais entrainé le sergent Rodd. La meilleure et pourtant...
Et pourtant en cet instant précis ce n'est pas l'impression que je donne.
Je détaille mon environnement. Je suis assise sur une chaise, les mains attachées dans le dos. La pièce dans laquelle je me trouve est entièrement grise, du sol au plafond. Ah, au cas où j'aurais oublié de le préciser... j'ai été capturée. Eh oui, il faut croire que même le second du fameux Escadron Sombra peut être capturée. C'était ironique. Ce n'est ni la première et sûrement pas la dernière fois que je me ferais prendre.
Un officier de le Résistance entre dans ma cellule et me toise. Je ne suis pas très grande, à peine un mètre 70, mes cheveux blonds foncés sont ceux de ma mère, mes yeux verts ceux de mon père. Tout deux d'anciens Impériaux qui ont participé avec joie à la création du Premier Ordre. Je me dois d'être fière d'eux. Je le suis. Mais je sais d'avance que le rebelle en face de moi ne sera pas du même avis.
-Je sais qui tu es, Jehniata Kallus. J'ai connu ton oncle, me dit-il d'un ton grave.
Mon oncle. Alexander Kallus. Un agent impérial du BSI également connu par les rebelles sous le nom de code Fulcrum. Aux yeux de l'Empire il a trahi. Aux yeux du Premier Ordre aussi. Je fais partie du Premier Ordre.
L'officier ne montre rien mais je vois qu'il s’impatiente. Il attend une réponse.
-A qui ais-je l'honneur au juste ?
-On m'appelle Jabba.
-Comme le Hutt ? ricanais-je.
J'ai entendu des histoires sur un Hutt vivant sur Tatooine. Pas de celles qu'on raconte aux enfants de la République. Mais je ne viens pas de la République. Je viens du Premier Ordre. Comme tout mes semblables, je n'ai été formée qu'à un seule chose: surpasser tous mes adversaires et quel que soit le moyen utilisé.
Contrairement à la brute sanguinaire qu'est Jeck Warrent, j'utilise mon esprit comme la plus tranchante des lames. L'homme en face de moi est un humain aux cheveux blancs avec- et non, ce n'est pas l'éclairage j'en suis sûre- de légers reflets bleus. Reflets qui ne sont pas sans rappeler ses yeux d'un bleu intense. Sa peau est mate,il a une double cicatrice sur la joue gauche et au vu de son âge- que j'estime à 50 ans- il s'en sort pas trop mal au niveau des rides. Il n'est pas très grand, environ un mètre 75, mais cependant athlétique. Il est vêtu d'une armure mandalorienne colorée, avec sur l'épaulette, la peinture d'un starbird. Le symbole de l'Escadron Phoenix. L'Escadron de mon oncle.
Je sais qui est ce rebelle. Il n' a pas tant changé que ça depuis l'époque où il prenait la parole pour défendre les opprimés. Ce qui transforme mon hypothèse en certitude est le sabre laser à sa ceinture.
Je suis sûre que c'est Ezra Bridger comme je suis sûre que je m'appelle DX-87.
Et DX-87 ne se trompe jamais.





Voilà, c'était le prologue de "Les Liens du Sang". N'hésitez pas à donnez votre avis sur cette fic !
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar Lynne » Sam 17 Fév 2018 - 20:37   Sujet: Re: Les liens du sang

Je suis tombée par hasard sur ta fic et lu le prologue. J'ai bien aimé, le style est fluide, le thème est assez classique mais je suis curieuse de ce que ça va donner.
Osé de mettre Ezra, vu le nombre de détracteur de Star Wars Rebels sur le forum :whistle: Perso, ça ne me dérange pas, je ne sais pas si tu vas t'attarder sur ce personnage ou s'il est juste en caméo, mais s'il est récurrent je pense que ce serait bien de mettre une "justification" de sa présence (si ça se trouve tu l'as déjà fait). Par contre, Ezra avec une armure mandalorienne ? :?
Sinon, à propos de l'héroïne en elle-même, elle me plaît bien !
Hâte de lire la suite en tout cas.
Super-MJ à votre rescousse !
We've all got light and dark inside of us. What matters is the part we choose to acton on, that's who we really are
- Sirius Black
Lynne
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 343
Enregistré le: 03 Juin 2017
 

Messagepar Dark Ashla » Dim 18 Fév 2018 - 15:59   Sujet: Re: Les liens du sang

Le rôle d'Ezra dépendra principalement de la fin de Rebels :neutre: mais il est surtout là pour faire le lien avec la mère de Jehniata - et non, il faudra attendre pour savoir qui elle est et ce qu'elle a fait. :non: :siffle:
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar Pic » Mer 21 Fév 2018 - 22:29   Sujet: Re: Les liens du sang

J'ai trouvé ton prologue très intéressant :oui: C'est un très bon teaser pour la suite.
Ezra Bridger, Kallus, on voit que tu t'es inspiré de Rebels (personnellement, j'adore ce dessin animé), et faire le lien avec le Premier Ordre sans connaître la fin de la 4° saison est effectivement osé ! (pour paraphraser Lynne :wink: ). Mais tu as raison de te lancer dans une telle aventure, d'autant plus que la recherche de ses origines et de l'identité de ses parents est un sujet très prisé dans l'univers Star Wars.
J'attends la suite avec impatience !
Pic
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 141
Enregistré le: 05 Déc 2015
Localisation: Chambéry
 

Messagepar L2-D2 » Mer 21 Fév 2018 - 23:03   Sujet: Re: Les liens du sang

Prologue lu!

Intéressant! Les liens avec Rebels sont nombreux, l'idée que l'héroïne de ton récit ait un lien de parenté avec l'un des personnages secondaires lui donne d'entrée de jeu un intérêt particulier pour le lecteur.

Et en plus, ton récit va sans doute nousen apprendre plus surle Premier Ordre, et ça c'est cool! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5285
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar DarkDindoule » Jeu 22 Fév 2018 - 0:15   Sujet: Re: Les liens du sang

Ça donne envie de lire la suite dis donc :cute:
Ça introduit bien l'histoire sans trop en dire, j'aime bien les récits au présent, tu écris bien... je sens que je vais bien aimer :oui: :cute:
(Juste un petit truc, comment tu fais si jamais Ezra meure dans deux semaines ? :transpire: Mais bon je pense qu'il y aura bien une solution dans tout les cas)
"Save the rebellion... Save the dream !" Saw Gerrera
DarkDindoule
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 858
Enregistré le: 19 Sep 2016
Localisation: Dans une galax... Oups ! Désolé !
 

Messagepar Dark Ashla » Sam 24 Fév 2018 - 13:49   Sujet: Re: Les liens du sang

DarkDindoule a écrit:Juste un petit truc, comment tu fais si jamais Ezra meure dans deux semaines ?

Je ne pense pas qu'ils vont oser faire mourir Ezra, je pense plutôt qu'il aura une mort à la Ahsoka (pour la suite de l'histoire je l'espère :transpire: )
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar Dark Ashla » Lun 26 Fév 2018 - 17:35   Sujet: Re: Les liens du sang

Tadam ! la suite c'est ici et maintenant...


Chapitre 1


Tout allait bien avant l'Académie. J'avais un père aimant, un frère rieur et des amis avec qui je pouvais tout dire sans risquer de réprimandes. Mais ma mère n'était pas souvent à la maison, et lorsqu'à la fin de la semaine, elle rentrait de mission épuisée, même là elle n'était pas là. Dans mon quartier on murmurait à voix basse les "exploits" de ma mère. Certains s'écartaient sur mon passage. Je n'ai jamais su pourquoi. Jusqu'à aujourd'hui.

On dit que je ressemble à ma mère quand elle était jeune. Et au vu de la manière dont Bridger me dévisage avec mépris, il l'a reconnu à travers moi.

- Vous connaissiez ma mère ? demandé-je.

Cela fait maintenant trois jours que je suis gardée ici, prisonnière de la Résistance. Cela fait aussi trois jours que Bridger me pose des questions sur le Premier Ordre. J'estime que j'ai bien le droit de lui en poser une.

- Oui.

Son ton est dur et froid. Il a connu ma mère. Sous l'Empire. Cette période que tout le monde cherche à oublier, pour une raison ou pour une autre. Ma mère cherche à oublier qui elle était avant. Quoi qu'elle ait pu être avant.

- Vous savez quelle était sa fonction au sein de l'Empire ?
- Ce n'est pas à moi de te parler de ça.

Il refuse. Qu'à cela ne tienne, j'aurais ma réponse.

- Les gens ont peur d'elle, et... de moi aussi. Pourquoi ?
- Ta mère te l'expliquera.

Il est têtu mais je le suis encore plus.

- Elle ne me l'a pas dit en quatorze ans. Pourquoi me le dirait-elle maintenant ? Je ne connais même pas son nom. Elle n'était presque jamais à la maison et depuis que mon père m'a envoyée à l'Académie, je ne la voit même plus. Quant à mon père, je ne fais que le croiser dans les couloirs de temps en temps. Parfois... j'ai l'impression de ne pas avoir de parents.

Je ne m'étais jamais confiée sur ce que je ressentais avant. Pas même à mon frère. Mais je vois la même blessure dans les yeux du Jedi.

- Atyna, souffla-t-il.

Il se retourna et me dit, juste avant de sortir :

- C'est comme ça qu'elle s'appelle. Ou du moins, c'est le nom que ses parents lui ont donné à sa naissance.

Je n'avais jamais pensé aux sacrifices que ma mère avait pu faire pour l'Empire. Au fait qu'elle aussi ait échangé son nom contre un matricule, l'amour contre la crainte ou encore le calme contre le danger. Le danger d'une mission suicide. Celles qui sont généralement attribuées à mon escadron. On a perdu de nombreux pilotes au cours de nos précédentes missions, mais jamais autant que sur celle-ci. Sur les douze pilotes de l'escadron, seuls quatre ont réussi à fuir. Les autres ont été désintégrés ou fait prisonniers. Je fait vite le calcul : douze mois quatre ça fait huit, sachant que John, Razz et Lya ont été tués et que Arut est porté disparu à la surface de Ryloth... nous ne sommes que quatre à bord de ce vaisseau, à savoir Jina, Jeck, Warrod et moi.

Si je reste ici pendant encore quelques jours, j'en saurais plus sur ma mère. Mais si je reste ici pendant encore quelques jours, mes chances de quitter cet endroit seront minimes. Je doit passer à l'acte dès maintenant.

Première étape : quitter cette cellule. Je rapproche le talon de ma botte droite de mes mains. J'en extirpe un morceau de métal et l'introduit dans le mécanisme de mes entraves. Celles-ci se défont avec un "cling" sonore. J'observe ma cellule. Qui n'est pas une cellule, mais une salle d’interrogatoire. Une salle d'interrogatoire avec une bouche d'aération au plafond... Je souris et monte sur ma chaise afin d'y accéder. Je prend bien soin de refermer l'ouverture derrière moi. Première étape, check. Deuxième étape : trouver une arme. Mon arme. Un pisto-laser Glie44 emprunté à un rebelle qui n'en avait plus besoin.

Je me glisse dans l'armurerie. Vide. Je finis par mettre la main sur mon arme et mon casque. J'active la vision thermique de ce dernier et repère un rebelle en approche. Je retourne dans les conduits avec précipitation en me cognant la tête au passage. La porte s'ouvre au moment où je referme la trappe. Je sens plus que je ne vois le Rodien entrer dans la pièce. J'attends patiemment qu'il s'en aille avant de reprendre ma progression.

Deuxième étape, check. Troisième étape : trouver les autres. Plus facile à dire qu'à faire. Au bout de quelques dizaines de minutes - il est immense ce vaisseau ! - je finis par trouver la cellule de Jina. Et les soldats qui la garde. Je saute des conduits... et ratterrit lourdement sur mes fesses. Bon, pour l'entrée spectaculaire on repassera. Je me ressaisit vite et élimine le premier garde. Je me charge du second avant d'ouvrir le champ de force, libérant mon amie.

- Merci, me dit-elle en s'emparant de l'arme du soldat le plus proche.

J'hausse les épaules. Elle aurait fait la même chose pour moi. Du moins je l'espère. Soudain, une alarme se déclenche, résonnant dans tout le vaisseau. Ils ont du finir par remarquer mon absence. J'échange un regard avec Jina. Je sais ce qu'elle pense. Je soupire. Adieu douce sécurité Des conduits de ventilation...

+ + +

- Et voilà, c’était le dernier, m'informe Jeck.

J'ouvre la cellule de Warrod. Troisième étape, check. Quatrième étape...

- C'est quoi la suite du plan ?

Ah, Jeck et sa patience légendaire. Au moins aussi légendaire que la mienne.

- On réquisitionne un bâtiment.
- Joliment dit, commente Warrod.
- Je sais.

Sur ce, on se dirige vers le hangar. Là-bas c'est le branle-bas de combat : les pilotes et les soldats courent dans tout les sens, les droïdes pépient et, le sang des étoiles soit loué, quatre magnifiques X-wings tronnent en plein milieu de cette cohue. Ce qui est un problème en soit. Les voler risque d'être... compliqué. Mais si il y a bien une chose que j'ai apprise ces dernières années, c'est que pour l'Escadron Sombra, rien n'est jamais impossible.

Nous nous dirigeons d'un pas rapide vers les X-wings, feignant d'être des rebelles partant en mission. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le plan fonctionne. Personne ne nous prête attention.

- Et maintenant ? me demande Warrod.

Il ne peut pas le voir, mais là, je suis en train de sourire.

- On rentre chez nous.






Fin du chapitre 1
Merci de l'avoir lu :jap:
N'hésite pas à donner ton avis... la suite très bientôt !
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar L2-D2 » Lun 26 Fév 2018 - 19:01   Sujet: Re: Les liens du sang

Chapitre 1 lu!

Bon, Ezra n'est là que pour apprendre des infos à Jedinhata, c'est dommage qu'il ne soit pas plus lui-même, on a envie que tu nous en apprennes plus sur ce qu'il a fait ces trente dernières années! :transpire:

Sinon, notre héroïne se libère bien vite... et avec ses camarades en prime! Mais quelque chose me dit que leur évasion est bien facile... :sournois:

Sinon, la base de la Résistance est-elle celle de D'Qar?
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5285
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Pic » Lun 26 Fév 2018 - 22:14   Sujet: Re: Les liens du sang

Effectivement, l'évasion semble un peu facile... Je ne sais pas ce que tu nous réserves pour la suite, mais c'est un bon texte. Tu en dévoile un peu mais pas trop... L'art du teasing ! On pourra sûrement, tout comme l'héroïne, glaner quelques informations à chaque chapitre.

L2-D2 a écrit:Sinon, la base de la Résistance est-elle celle de D'Qar?

J'avais cru comprendre qu'ils étaient prisonniers sur un vaisseau...
Pic
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 141
Enregistré le: 05 Déc 2015
Localisation: Chambéry
 

Messagepar DarkDindoule » Mar 27 Fév 2018 - 0:53   Sujet: Re: Les liens du sang

Encore une fois très bon texte :oui:
Sinon comme les autres, j'espère que
Spoiler: Afficher
l'évasion est facile parce qu'ils vont être suivi... :sournois:

Et juste une question, t'as déjà un plan bien défini pour le scénario, ou tu écrit petit a petit au feeling ?
"Save the rebellion... Save the dream !" Saw Gerrera
DarkDindoule
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 858
Enregistré le: 19 Sep 2016
Localisation: Dans une galax... Oups ! Désolé !
 

Messagepar Dark Ashla » Jeu 01 Mar 2018 - 12:06   Sujet: Re: Les liens du sang

L2-D2 a écrit:Sinon, la base de la Résistance est-elle celle de D'Qar?

non, ils sont à bord d'un vaisseau
DarkDindoule a écrit:
Spoiler: Afficher
l'évasion est facile parce qu'ils vont être suivi... :sournois:

:chut: :sournois:
DarkDindoule a écrit:Et juste une question, t'as déjà un plan bien défini pour le scénario, ou tu écrit petit a petit au feeling ?

j'ai un plan de base mais sinon c'est au feeling

en tout cas merci pour vos messages ça fait toujours plaisir :jap: :jap: :jap:
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar L2-D2 » Jeu 01 Mar 2018 - 20:39   Sujet: Re: Les liens du sang

Autant pour moi, je n'avais pas compris... faut dire qu'en lisant entre deux portes sur un tél, ce n'était pas des plus pratiques ! :transpire:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5285
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Dark Ashla » Jeu 08 Mar 2018 - 18:10   Sujet: Re: Les liens du sang

Je viens de réaliser que si (Edit Staff : tout le monde n'a pas vu la fin de Rebels !) Ezra était mort ça m'aurait arrangé finalement... :pfff: :pfff: :pfff:
Bon, bah, on va faire avec.
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar Lynne » Jeu 08 Mar 2018 - 21:12   Sujet: Re: Les liens du sang

Dark Ashla a écrit:Je viens de réaliser que si (Edit Staff : tout le monde n'a pas vu la fin de Rebels !) Ezra était mort ça m'aurait arrangé finalement... :pfff: :pfff: :pfff:
Bon, bah, on va faire avec.


Tu n'est pas obligée de suivre à 100% la continuité, c'est ce qu'il y a de magique avec les fanfics^^ Mais tu viens de spoiler à moitié ta fic en disant ça :D
Super-MJ à votre rescousse !
We've all got light and dark inside of us. What matters is the part we choose to acton on, that's who we really are
- Sirius Black
Lynne
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 343
Enregistré le: 03 Juin 2017
 

Messagepar Dark Ashla » Ven 09 Mar 2018 - 15:10   Sujet: Re: Les liens du sang

Lynne a écrit:
Dark Ashla a écrit:Je viens de réaliser que si Ezra était mort ça m'aurait arrangé finalement... :pfff: :pfff: :pfff:
Bon, bah, on va faire avec.


Tu n'est pas obligée de suivre à 100% la continuité, c'est ce qu'il y a de magique avec les fanfics^^ Mais tu viens de spoiler à moitié ta fic en disant ça :D


N'en sois pas si sûre je suis pleine de surprises...
Par contre j'aimerais bien savoir ce que tu as imaginé, t'imagines pas les théories WTF qu'on m'a déjà sorties... :transpire:
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar L2-D2 » Sam 10 Mar 2018 - 15:33   Sujet: Re: Les liens du sang

J'ai édité ton précédent post Dark Ashla. :wink:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5285
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Dark Ashla » Sam 10 Mar 2018 - 18:48   Sujet: Re: Les liens du sang

:hello: Re tout le monde, désolée pour l'attente :oops: on démarre sans plus attendre le chapitre 2


Chapitre 2


- C'était une très mauvaise idée ! s'écrie Warrod dans son comlink.
- Tout à fait d'accord ! crie Jeck en retour pour couvrir le bruit des explosions.

Notre évasion est un fiasco. Le croiseur rebelle dont nous venons de nous échapper a ouvert le feu, et inutile de préciser sur qui. Pour couronner le tout, nous sommes à présent poursuivis par une dizaine d'X-wings.

- Je n'ai pas d'ouverture ! crie Jina.

Mon écran se met à clignoter: chasseurs ennemis à 6 heures. Je manœuvre pour éviter leurs tirs lorsque l'aile gauche se met à fumer.

- Pas bon ça.
- Quoi ? Qu'est-ce qui est "pas bon" ? s'affole Jeck.
- Jehniata, qu'est-ce qu'il se passe ? me demande Jina (enfin "crie", parce que j'ai du perdre un tympan à ce moment-là)

Ils comptent tous sur moi. Warrod est là depuis plus longtemps que les autres. Il sait ce que je sais. On ne s'en sortira pas. À moins que l'un d'entre nous attire le feu sur lui. À moins que l'un d'entre nous ne se sacrifie.

- Allez au .9, je vous créé une ouverture, nous dit-il.

Je reste silencieuse. Je lui aurais bien interdit de le faire mais il ne m'aurais pas écoutée. Je le vois foncer vers le vaisseau amiral en ouvrant le feu. L'effet est immédiat: les X-wings le prennent en chasse tandis que les cannons de la corvette font feu dans sa direction. La voie est libre.

- Sautez ! nous hurle-il.

Je perçois le souffle court de mes compagnons. Ils attendent mon signal, ou un ordre qui viendrait contredire celui de Warrod.

Je tire le levier de l'hyperespace. Nous passons en vitesse-lumière au moment où l'X-wing de Warrod explose. Le cri de Jina me déchire les oreilles.

+++

Je me réveille en sursaut. Ce souvenir hante mes rêves depuis maintenant plusieurs jours. Depuis que j'ai dû annoncer aux parents de Warrod que j'avais abandonné leur fils quelques heures plus tôt. Je m'assois sur ma couchette. Ç'aurait dû être moi. Je suis le second de l'Escadron Sombra. J'ai onze pilotes sous ma responsabilité. Sur cette mission, 5 sont morts. C'est presque la moitié de l'escadron. La moitié de mes amis.

Je sort prendre l'air (façon de parler) dans les couloirs du Finalizer. Je salue les rares officiers qui circulent dans les couloirs à cette heure-ci. Ils ont l'air d'avoir passé une mauvaise nuit eux aussi. Je soupire et passe une main sur mon visage. J'ai signalé la survie du Jedi à mes supérieurs, ils ont dit qu'ils s'en occuperaient. Ce problème-là est réglé. Alors pourquoi ais-je l'impression du contraire ?

Je sens le vaisseau vibrer: on est passé en vitesse-lumière. Mais pour aller où ?

Le temps d'arriver jusqu'au pont, Arihnda m'y attend déjà. Comme moi, elle a son casque sous le bras et le souffle court.

- Qu'est-ce qu'il se passe ?

Je vois Hux avancer dans notre direction.

- Je ne sais pas, lui répondis-je. Mais j'ai un mauvais pressentiment.

Comme je le craignais, Hux s'arrête pile devant nous. Arihnda et moi nous mettons immédiatement au garde-à-vous.

- Général.
- Commandante, dans mon bureau.
- À vos ordres, Général.

La peur m'assaille et me retourne les tripes. Je m'efforce de rester calme durant le trajet, en vain. Je me rappelle vaguement de ce que disait ma mère au sujet de la peur:

" La peur est ton allié. Elle l'a toujours été, et le sera toujours. Jusqu'à la fin. "

Oh, et si ladite fin pouvait arriver le plus tard possible, ce serait cool. Vraiment.

Hux s'assoit à son bureau tandis que je reste debout. Le silence s'installe. Il se contente de me dévisager et je fais de même. Ça dure plusieurs minutes avant que ma patience n'atteigne ses limites et que je ne finisse par craquer:

- Pourquoi est-on passé en vitesse-lumière ? Où va-t-on ? Et pourquoi m'avez-vous convoquée ?

Je vois le Général esquisser un sourire.

- Vous êtes ici par la volonté du Suprême Leader. Il veut vous parler sur la base Starkiller. C'est là que nous nous rendons.

Je fronce mes fins sourcils. Pourquoi ne pas tout simplement m'y envoyer en navette ? Lorsque je pose la question, Hux répond que ce sont là les exigences du Suprême Leader. Point.

Je me sens encore plus mal après être sortie du bureau d'Hux, qu'avant y avoir mis les pieds. D'autant que mon mauvais pressentiment ne se dissipe pas. Argh.

Arihnda m'attend dans un couloir adjacent. Sa curiosité finira par lui jouer des tours. En attendant, ça me fait du bien d'avoir quelqu'un à qui parler. Quand je finis mon récit, nous arrivons dans le système de Del Zennis. Elle siffle tout bas.

- Tu prends du galon on dirait, me félicite-t-elle (ou me rassure-t-elle, allez savoir). Ton frère serait fier de toi.
- À ce sujet... où est-il ?
- Il dort.
-Oh,... je vois.

Je ne suis pas dupe. Je soupire. Mon frère m'évite depuis la mort de Warrod et des autres. Je comprends. Je n'aime pas, mais je comprends. Enfants, nous étions très proches tous les deux. Mais cette époque est révolue à présent. À présent, je suis seule. Seule face au Suprême Leader Snoke.

+++

- La survie de Bridger est des plus surprenantes. Mais ce n'est pas notre priorité. Notre priorité est que la République ne découvre pas notre projet.

La voix de Snoke résonne dans la pièce. Son hologramme nous surplombe de plusieurs mètres. Nous ? Hux, évidemment.

- Général, activez le plan F- X n°7. Immédiatement.

Je vois Hux se liquéfier et je me... nourris ? de cette peur. Cette impression m'est étrangère, mais pas désagréable.

- Le plan F-X n° 7 ? répète Hux, terrifié. Sur votre respect, êtes-vous sûr que faire appel à...
- Général ! s'écrie Snoke en se levant.

je sens qu'il est agacé. Énervé, même. Et je ne sais pas Hux, mais moi, je tiens à la vie.

- Qu'est-ce que je viens faire dans cette histoire ?

Snoke se rassoit et congédie Hux, nous laissant seuls.

- Il y a des traîtres dans ton escadron.

Je plisse les yeux, formulant ma pensée à voix haute.

- Ce ne serait pas plutôt à mon frère qu'il faudrait en parler ? Après tout, c'est le chef de l'...
- Nous avons de bonnes raisons de penser qu'il en fait partie.
- Impossible !

En fait, si. Mon frère déteste le Premier Ordre. Pire, il le hait.

- J'entends tes pensées.

Génial. Pas du tout flippant...

- Tu dois infiltrer leur réseau à la base. Au cœur de la Résistance.

Je rêve où il me demande d'infiltrer manu militari la Résistance, cette espèce de...

- Pas d'insultes, jeune fille.

Ah oui, c'est vrai. Les pensées. Mais par le sang des étoiles, que c'est frustrant !

- Si tu trouves quoi que ce soit, contacte mon apprenti sur le champs.
- Votre apprenti ?

Au moment précis où je dis ça, je me maudit de l'avoir fait. Parce que tout le monde ici sait qui est l'apprenti de Snoke.

J'entends les portes s'ouvrirent derrière moi et je me retourne en déglutissant.

Le pire cauchemar de tout les officiers est là, devant moi.

Kylo Ren.







Pffiou, il était pas évident à finir celui là !
Mais grâce à vos conseils et à ceux de mes amis (et non il n'y aura Lando Calrissian pas la peine d'insister), j'ai finalement réussi à terminer ce chapitre. Qui à la base, si je m'en réfère au plan, était seulement un morceau du chapitre 1. Mais pour le coup ça faisait un peu long.

Désolée pour le spoil sur mon dernier post (paféexpré) :transpire: :paf:

Ah et Lynne je ne t'oublie pas: c'était quoi ta théorie ?

Merci aux plus courageux de l'avoir lu jusqu'au bout :jap:
Modifié en dernier par Dark Ashla le Mar 13 Mar 2018 - 17:22, modifié 1 fois.
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar DarkDindoule » Sam 10 Mar 2018 - 19:48   Sujet: Re: Les liens du sang

Toujours excellent ! Juste un petit truc, je trouve que ça fait bizarre les parenthèses dans une histoire... j'ai plus l'habitude des tirets -un peu comme ça tu vois- mais c'est pas très grave :wink:
Sinon ça commence vite !!!
Ah oui et impossible de dire pourquoi, mais en lisant ça m'a donné une idée pour ma fanfic :oui:
"Save the rebellion... Save the dream !" Saw Gerrera
DarkDindoule
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 858
Enregistré le: 19 Sep 2016
Localisation: Dans une galax... Oups ! Désolé !
 

Messagepar L2-D2 » Lun 12 Mar 2018 - 14:09   Sujet: Re: Les liens du sang

Chapitre 2 lu !

Je demeure mitigé. Pas tant sur l'évasion des protagonistes (même si elle me parait bien facile, avec l'un des pilotes qui se sacrifie et qui meurt deux lignes après avoir pris sa décision... :neutre: ) même si les conséquences de cette évasion et de l'échec de la précédente mission sont plutôt bien vus. Il y a des malaises dans le groupe, des silences, des individus qui s'évitent, c'est assez bien vu.

Non, ce qui m'a le plus gêné, ce sont les interactions avec Hux et Snoke. Je ne trouve pas les propos ou les pensées de l'héroïne "crédibles". Lorsqu'elle demande à Hux :
- Pourquoi est-on passé en vitesse-lumière ? Où va-t-on ? Et pourquoi m'avez-vous convoquée ?

Elle s'exprime comme s'il était légitime que Hux réponde à ses questions... Or Hux est le chef militaire du Premier Ordre, il n'a aucun compte à lui rendre ! De la même manière, les pensées et propos qu'elle tient face à Snoke sont à la limite du non-crédible. J'imaginai les hommes du Premier Ordre à la limite de la liquéfaction lorsqu'ils font face à Snoke ; ce n'est pas le cas de Jehniata, d'une "coolitude" presque choquante ! :shock:

En tout cas, j'ai bien aimé les deux dernières phrases qui "claquent" bien comme il faut ! :oui:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur résumés littéraires & fan-fictions
L2-D2
Staff SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5285
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Dark Ashla » Mar 13 Mar 2018 - 17:10   Sujet: Re: Les liens du sang

L2-D2 a écrit:J'imaginai les hommes du Premier Ordre à la limite de la liquéfaction lorsqu'ils font face à Snoke ; ce n'est pas le cas de Jehniata, d'une "coolitude" presque choquante ! :shock:

en fait, Jehniata a peur, c'est juste qu'elle essaie de ne pas le montrer. Oh, et elle un gros problème avec l'autorité. Pas tant qu'elle refuse d'obéir, mais plutôt qu'elle a un sens de l'humour pour le moins... sarcastique (comme moi :transpire: )
Ah et vous avez sûrement dû remarquer que Jehniata n'aime pas les secrets et encore moins les questions sans réponses. Elle part du principe (encore une fois, comme moi) que "quand on veut, on peut".
Je vous laisse méditer là-dessus :D

Ah et si vous avez une idée de la véritable identité d'Atyna (la mère de Jehniata), n'hésitez pas ! :wink: :jap:
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar Dark Ashla » Jeu 22 Mar 2018 - 15:53   Sujet: Re: Les liens du sang

Le chapitre 3, le voici, le voilà !
Sachez que j'ai co-écrit ce chapitre avec l'une de mes amis (oui, les mêmes qui avaient proposés Lando Calrissian), car pour celui-là j'avais VRAIMENT besoin d'aide. Ah et au passage, quand j'ai peur, je fais des sarcasmes. Donc, pour moi, l’attitude de Jehniata face à Snoke est tout à fait normale. Et si vous trouvez que ça va trop vite c'est parce que j'ai été obligée de faire des ellipses. À la base il n'y en avait pas et ce chapitre faisait 5 copies-doubles.
Donc, voilà.


Chapitre 3


Infiltrer la Résistance.

Il est bien gentil le Suprême Leader, là - bon ok, pas si gentil que ça - mais il croit vraiment que j'ai une chance d'y arriver ? Parce que moi, non.

- Ça va ? Tu tire une de ces tronches...

Je rit. Ezym a beau être un rebelle - et être beau tout court - il s'est montré plutôt accueillant avec moi, contrairement aux autres qui se méfient toujours. Avec raison. Ezym est vraiment naif s'il croit que j'ai pu déserter le ...

- Je peut te parler une seconde ? En privé.

Son air est grave. Pourquoi ? Excellente question auquelle je ne saurait répondre. Cela dit, j'acquiesce et il m'entraîne à l'écart.

- C'est quoi ton nom ? me demande-t-il.

Je ne peux contenir mon étonnement. Nan mais c'est quoi cette question ?

- Jaesa Willsaam, je te l'ai déjà dit, non ?

Il me fixe, plantant ses yeux bleus dans les miens, verts.

- Ton vrai nom, insiste-t-il.

Karabast... s'il sait - et il sait - je suis foutue.

- Puisque tu n'as pas l'air disposée à me répondre, observe-t-il, je vais te le dire.

Nouveau silence. Argh.

- Tu t'appelles Jehniata Kallus.

Je ne nie pas, ça ne servirait à rien. Imperceptiblement, je rapproche ma main de mon arme.

- Inutile d'en arriver là, ricane Ezym. Je veux rejoindre le Premier Ordre.


+++


J'ai toujours du mal à y croire. Ma mission sauvée par un déserteur. Officieusement bien sûr.

- Jaesa !

Je tourne la tête. Ezym court vers moi. Tout en finesse et en discretion, comme toujours.

- Regarde, chuchote-t-il en me donnant un datapad.

Je retiens la série de jurons qui menacent de m'échapper. On a été suivis ! Le mouchard est encore sur Starkiller, donc j'en déduis qu'ils l'ont collé sur Jina ou Jeck.

- Comme le mouchard est immobile depuis plus presque un mois, ils ont prévus d'envoyer un groupe de chasseurs aller voir, m'explique-t-il.

L'horreur se lit dans mes yeux.

- Qu'est-ce qu-il y a là-bas ?

Je déglutis et prends la direction de ma cabine, Ezym à ma suite. Une fois à l'intérieur et après avoir ordonné à mon "ami" de faire le guet, je contacte mon superviseur sur une fréquence cryptée.

- DX-89 à Finalizer.

L'image en 3D de Kylo Ren apparaît devant moi.

- Du nouveau ?

Il est terrifiant avec son masque et il le sait parfaitement.

- La Résistance a localisé la base Starkiller. Ils ignorent encore ce qu'ils vont trouver là-bas. Je pense qu'ils ont mis un mouchard sur le lieutenant Warrent ou sur le capitaine Wax.
- Je m'en occupe immédiatement. Fin de transmission.

C'est ça, même pas un "merci" ou un "bon travail".

- On ne peut pas dire que la reconnaissance l'étouffe celui-là, ricane une voix dans mon dos.

Et merde. Ce n'est pas Ezym qui se paye la tête de Kylo Ren. C'est Mi Xu. Mi ne m'a jamais fait confiance. Encore une fois: à raison.

Le corps inerte d'Ezym repose à ses pieds. Pas d'aide à espérer de ce côté-là. Je jette un coup d’œil dans le couloir derrière elle. Personne. Ça n'a duré qu'une fraction de seconde mais la rebelle a douté et relâché son attention.

Mon tir touche sa cible. L'alarme se déclenche dans le bâtiment. Je n'ai pas beaucoup de temps. Je sors le blaster d'Ezym et lui colle dans la main. Ensuite, je retourne le corps de Mi et utilise un médipac pour panser sa blessure. J'allume mon comlink :

- Willsaam pour poste de commandement. J'ai un homme à terre. J'ai besoin d'une équipe médicale dans les quartiers Ouest. Faites vite !

Qu'est-ce que je suis bonne actrice quand même. Plus sérieusement, au travail. Je règle la com d'Ezym sur une fréquence du Premier Ordre avant de reprendre mon poste en tentant - ou du moins, en faisant semblant - de sauver Mi Xu, qui, oh quel dommage, est bel et bien morte.

Lorsque l'équipe médicale arrive, je suis en train de faire un massage cardiaque à celle que j'ai abattue un peu plus tôt. Il la prennent immédiatement en charge tandis que des soldats escortent Ezym vers sa nouvelle maison: une cellule.

J'ai vu le doute dans les yeux de ceux qui m'ont interrogée. Mais comme ils ne peuvent pas prouver que c'est moi qui suis une traitresse et non Ezym - même si, techniquement, c'est bien un traitre, ce n'est pas lui qui a tué Mi - , eh bien... je suis libre comme l'air.

Et puis, le lendemain, en espionnant les communications, j'ai entendu ceci :

"- Selon nos renseignements, disait une voix masculine, Jehniata Kallus aurait infiltré nos rangs et se trouverait dans la base de Korriban en ce moment même.
- Une espionne du Premier Ordre ? Chez nous ? répondait la femme - Nell, je crois.
- Elle se cache sous l'identité de Jaesa Willsaam. Autorisation de tirer à vue.
- Elle est si dangereuse que ça ?
- Et plus encore.
- Très bien, à vos ordres mon Général."

Autant dire que j'ai filé comme si j'avais un gundark aux fesses. J'ai couru le plus loin possible, puis, morte de fatigue, j'ai activé les explosifs restés dans ma cabine.

Allongée dans le sable, je me repasse les évènement de ce mois en boucle dans ma tête.

- Je ne suis vraiment pas faite pour être espionne, me murmurais-je à moi-même.

Ma dernière pensée avant de m'endormir en attendant l'arrivée des secours fut pour Ezym. Qui devait être furieux. Enfin, s'il n'était pas mort.


+++


Un sifflement me réveille en sursaut. La navette approche. Tout est bien qui finit bien. Enfin, pas vraiment. J'ignore toujours qui a bien pu me dénoncer. Seuls Snoke et Kylo Ren était au courant pour ma mission. Eux et les mystérieux membres de ce tout aussi mystérieux plan FX n°7. Et pourquoi n°7 d'abord ?

Je frissonne. Je vais devoir aller affronter Snoke. Ou Kylo Ren. Les deux me font peur même si je ne l'avouerais pour rien au monde. Et puis, mieux vaut que ce soit Snoke, c'est un hologramme, il ne peut rien me faire... si ? Bien que je n'ai rien avalé depuis quelques heures, je sens mon estomac se soulever. Je dois maitriser ma peur. Je sens que Snoke s'en nourrit comme je me suis nourris de celle d'Hux. Et autant le deuxième cas n'est pas désagréable, autant le premier me liquéfie sur place.

Je secoue la tête. Peu importe. Je viens probablement de sauver la projet en prévenant le Premier Ordre pour le mouchard. Mais j'ai hérité de mon père un certain besoin de contrôle. Hors là, j'ai l'impression que tout m'échappe. L'impression d'être un pion dans une partie que je ne comprends pas. Et si il y a bien un chose que je déteste plus que de ne pas comprendre c'est d'être considérée comme un pion.

Et je vais être très claire :
DX- 89 n'est pas un pion.

Certains l'apprendront à leurs dépends...





Tadam ! :D
Alors c'était comment ?
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar Lynne » Ven 23 Mar 2018 - 19:31   Sujet: Re: Les liens du sang

Alors, c'était comment ?^^ En fait, tu as donné la réponse au début de ton post : trop d'ellipses, tant et si bien que l'action se retrouve hachurée, et parfois avec des informations qui manquent : comment est-on passés de la deuxième à la troisième partie ? Les ellipses peuvent être utilisées pour donner du dynamisme au récit, mais pas au détriment de la clarté :wink: Je pense aussi qu'il aurait été intéressant de décrire davantage l'infiltration de Jehniata dans la Résistance, et décrire plus Ezym, comment il a découvert sa véritable identité, etc... Voilà, c'était le gros point noir de ce chapitre 3, essaye de ne pas le reproduire par la suite.

Sinon, au niveau de l'histoire en elle-même, je suis curieuse de voir comment ça va avancer ! Ton héroïne bouge beaucoup, mais pour l'instant on a un peu de mal à voir où tu veux arriver. Enfin, si, on se doute bien qu'elle va finir par déserter le Premier Ordre...

Ah, si une dernière remarque, liée à la première du coup : j'ai l'impression que tu veux trop vite avancer. Or, parfois, il peut être bon de se poser, de laisser les choses évoluer lentement. De laisser le lecteur mariner, en quelque sorte. Je te recommanderais de décrire davantage, de s'attarder sur les évènements.
Super-MJ à votre rescousse !
We've all got light and dark inside of us. What matters is the part we choose to acton on, that's who we really are
- Sirius Black
Lynne
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 343
Enregistré le: 03 Juin 2017
 

Messagepar Dark Ashla » Sam 24 Mar 2018 - 19:14   Sujet: Re: Les liens du sang

merci Lynne pour tes conseils qui seront appliqués dès le chapitre 5 (le 4 est déjà écrit... :transpire: )
ah et juste pour prévenir : le chapitre 4 sera plus court que les précédents mais toujours construit de la même manière : à savoir avec un indice sur le final (petit l'indice) :sournois:
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar Daek Urh » Lun 26 Mar 2018 - 18:40   Sujet: Re: Les liens du sang

Prologue, chapitres 1, 2 et 3 lus !

:love: juste génial ! mais j'avoue que tes indices ne sont pas si subtils... " La peur est ton allié. Elle l'a toujours été, et le sera toujours. Jusqu'à la fin. " ça fait un peu Sith, non ? :transpire: ou alors étais- ce le but ? :? Mystère mystère... en tout cas, hâte de lire le chapitre 4 ! :cute:
" - Revenge is not the Jedi way. (Dark Vador)
- I'm no Jedi. " (Ahsoka Tano)
Daek Urh
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5
Enregistré le: 26 Mar 2018
Localisation: Régions inconnues...
 

Messagepar Dark Ashla » Lun 26 Mar 2018 - 19:55   Sujet: Re: Les liens du sang

Pourquoi attendre ?
Mesdames, mesdemoiselles, messieurs... le chapitre 4 :



Chapitre 4


Non.

Je frappe le mur en hurlant de rage et - surtout - de douleur.

- Non ! m'écriais-je en sentant les larmes monter.

Je ne... c'est... non.

Je me laisse glisser au sol en sanglotant. Ils...

Jeck. Jina. Warrod. Arut. Lya. Razz. John.

Nous ne sommes plus que cinq : Arihnda, Senya, Cédric, moi et... mon frère.

Mon frère qui m'a abandonnée. Tout comme les autres m'ont abandonnée. Mais avec eux c'est encore pire. Ils ne se sont pas renfermés dans un mutisme total à mon égard : ils jouent les hypocrites, font comme si tout allait pour le mieux, alors qu'au fond, s'ils pouvaient me faire payer ce qui est arrivé aux sept autres, ils le feraient sans hésiter. Et avec un immense plaisir.

Kylo Ren ne s'est pas posé la question de savoir qui portait le mouchard et/ou si on pouvait l'enlever. Il les a tués. Tout les deux. Mes amis, ceux avec qui j'avais connu le rire et les larmes, sont morts.

Et c'est ma faute.

FX n°7 : Graham, Bridger, Ezym, Snoke... moi. Mais pourquoi ?

Mes forces m'abandonnent elles aussi. Je... non.

Non non non non non non non.

Non.

Mon regard tombe sur le corps sans vie de Cédric qui repose à mes côtés. Il a voulu venger les autres. Il est mort. J'ai agis par pur instinct mais il aurait mieux valut que je le laisse faire. Les gens meurent autour de moi.

Qui sera le prochain ?


+++


Je suis de retour devant Snoke. Je ne suis pas sûre que ce soit la meilleure chose à faire après ce que je viens de faire, mais ce n'est pas comme si j'avais vraiment eu le choix. Je ne cherche même plus à camoufler ma peur. A quoi bon ?

- Ta mission a été couronnée de succès, jeune pilote.

"Succès" ? Fiasco, cauchemar, honte, à la limite mais "succès" ?

- Une navette rebelle a été détectée sur Korriban. Elle quittait le système.

Ezym.

- Je veux que tu le traque et l’amène à révéler qui travaille pour lui au sein du Premier Ordre.

Loin de moi l'idée de le contredire mais... je suis pilote. Pas chasseuse de primes.

- Tu sera accompagnée par un véritable chasseur de primes : Veradune Onyo.

Il marqua un pause et ajouta avec un sourire sinistre :

- Et tente de ne pas me décevoir. Tu pourrais le regretter amèrement cette fois.

Son hologramme disparait et je tombe à genoux, pétrifiée par la peur. Dieux que je hais ce type !

J'ai déjà entendu ma mère parler de ce... Veradune Onyo.

Un chasseur de Jedi.

Et de Sith. Mais Jedi et Sith ne sont plus à présent. Enfin, presque. Toujours par deux ils vont : un maitre, et un apprenti.

Bridger et Ezym.





Fondu en noir et rendez vous la semaine prochaine ! :diable:
Nan je dec ce serait vraiment cruel, c'est VRAIMENT pas mon genre... :siffle:

:lol:
a+ les boites de conserves ! (désolée mais j'avais envie de dire ça...)
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar Daek Urh » Ven 30 Mar 2018 - 17:10   Sujet: Re: Les liens du sang

:love: :love: pour la fin (Onyo, hein :paf: )

mais :? :? il lui veut quoi Snoke sérieux ? Il l'envoie traquer 2 hypothétiques jedi, il veut la tuer ou quoi ?
" - Revenge is not the Jedi way. (Dark Vador)
- I'm no Jedi. " (Ahsoka Tano)
Daek Urh
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5
Enregistré le: 26 Mar 2018
Localisation: Régions inconnues...
 

Messagepar Dark Ashla » Lun 30 Avr 2018 - 16:29   Sujet: Re: Les liens du sang

J' avais le choix entre faire mes devoirs ou continuer ma fic... le choix a été vite fait :



Chapitre 5




Lorsque l'on ma assigné cette mission et -surtout- mon coéquipier, disons que je m'attendais à tout... sauf ça.

Un gamin. Il a... quoi ? 10-12 ans ? Et c'est de lui dont les Jedi devraient avoir peur ? Sérieux ?

Bon, au moins, il n'est pas seul à bord. Il a un équipage : Iris Norez, une togruta bleue d'une vingtaine d'années aux yeux violets, qui est en tain d'astiquer BB-12, une unité doubleB verte et grise, et un twi'lek à la peau marron et aux yeux tout aussi marrons, qui me dévisage quand je passe devant lui. Je ne sais pas ce que je lui ai fait, mais ça ne lui a pas plu. Il y a aussi une jeune adulte qui doit avoir environ 25 ans, avec un visage d'ange et... deux sabres lasers à la ceinture. Eh, dîtes ? Le gamin n'es pas censé traquer les Jedi ? Parce que je ne suis pas experte mais la fille, là, elle y ressemble furieusement.

Elle se met à rire, comme si elle lisait dans mes pensées.

- C'est exact. Et en fait, j'ai 48 ans. Mais merci pour le compliment.

Je me force à refermer la bouche. 48 ? Bon, aussi avec ses cheveux fushias, sa baby face et ses yeux d'un bleu parfait - sans compter l'absence de rides - elle ne les fait pas ses 48 ans.

- Je m'appelle Azya, me dit-elle. Azya Kanee. Et non, je ne suis pas une Jedi.

J'ouvre la bouche mais elle lève la main et répond à la question que je m'apprête à poser.

- Une Sith non plus.

Je grimace. Sa manie de lire dans les pensées est... crispante. Azya a un petit sourire contrit qui s'efface de son visage dès que je le remarque, l'air de rien. Oops.

Veradune me donne rendez-vous dans la salle de débriefing.

- Je vous présente DX-89. Elle nous accompagnera lors de cette mission, annonça-t-il.

J'inspire un grand coup puis avance d’un pas et allume l'holoterminal : le visage d'Ezym apparaît en trois dimensions.

- Il s'appelle Ezym. C'est lui que nous allons traquer. Et si nous faisons appel à vous, c'est parce qu' en plus de faire partie de la Résistance, il est soupçonné d'être un Jedi.

Je marque un temps avant de préciser.

- Le Suprême Leader le veut vivant. Des questions ?
- Oui, moi, fit une voix grâve.

Le twi'lek s'avance.

- Quand est-ce qu'on part ?

Je souris.

- Dès que vous êtes prêts.

Veradune se met à rire. Je lui jette un regard inquisiteur. Il plante ses yeux dans les miens puis déclare d'une voix peine d'assurance :

- Nous sommes toujours prêts.



+++



Cela fait à peine une heure que nous sommes partis et je commence déjà à trouver le temps long. Ce n'est pas mon premier voyage spatial. Après tout, je vis sur le Finalizer, et c'est peut-être ça le problème : depuis ma sortie de l'Académie, j'ai toujours été dans le feu de l'action. Les seuls moments où il ne se passait rien c'était quand je dormais.

Hors là je ne dors pas, et pourtant il ne se passe toujours rien.

La porte de la cuisine s'ouvre sur la togruta.

- Bonjour, Madame.

J'écarquille les yeux.

- Madame ? répétais-je, abasourdie.

Iris lâche un petit rire nerveux.

- Désolée, mais "DX-89", ça fait un peu trop protocolaire pour moi.
- Parce que "Madame", ce n'est pas protocolaire ?
- Si, mais moins.

Elle soupire en se servant un verre de lait bleu.

- Et puis, quand on travaille avec quelqu'un comme Veradune, on apprend vite à respecter les plus jeunes.

Je fronce mes sourcils blonds, perplexe.

- Je mentirais si je disais que cela me déplaisait mais... pourquoi ?

Le visage de la jeune togruta affiche une expression rieuse, mais je sens autre-chose : de la peur. Iris a peur de quelque-chose, mais de quoi ?

Ou de qui ?

Une secousse me tire de mes pensées. Ça commence toujours par une secousse.

Iris et moi nous précipitons dans le cockpit.

- Un champs d'astéroïdes, nous informe Azya, qui est visiblement la pilote du groupe.
- Sors-nous de là, ordonne Veradune.
- J'essaie.

J'hésite... oh, et puis pourquoi pas ?

- J'ai une idée, annonçais-je aux autres.

Le twi'lek au poste de co-pilote, grogne.

- C'est bien gentil petite, mais on est un peu occupés là.

Je me tourne vers Iris et lui chuchote :

- Tu disais quoi déjà sur le fait de respecter les plus jeunes ?

Elle grimace tandis que Veradune tourne la tête vers moi.

- Vas-y.
- OK. D’après ce que j'ai compris, Azya maîtrise la Force.
- Wouah, et t'as trouvé ça tout seule ? raille le twi'lek.

Je l'ignore.

- Je peux nous sortir de là, mais il faudrait qu'elle déplace les astéroïdes.

Azya secoue sa jolie tête fushia.

- Quand bien même j'y arriverais, je ne peux pas piloter et...
- Je suis pilote.
- OK ça marche, dit Veradune.

Azya me passe la main. Je me tourne vers le panneau de contrôle et appuie sur plusieurs boutons.

- Hé, mais qu'est-ce que tu fais ? s'affole le co-pilote.
- Je vous sauve la vie.

Azya soupire.

- En supposant que je vais y arriver, je ne pourrais pas les maintenir éternellement. Il va falloir faire vite. Enfin, ça c'est si j'y arrive.
- Elle a raison, c'est un pari risqué, annonce Iris.

Le droïde bipe son inquiétude.

- J'aimerais un peu d'optimisme ici...

La jauge atteint sa pleine puissance.

- Quand tu veux, dis-je à Azya.

Elle se concentre, faisant appel à la Force. Je frissonne tandis qu'elle maintient les astéroïdes hors de notre passage.

- Je ne tiendrais pas éternellement.
- Ne t'inquiète pas pour ça. On met les gaz.

J'actionne un levier et la vitesse du vaisseau augmente d'au moins 30 %. En quelques secondes, le vaisseau avait parcouru un centaine de clicks, ce qui nous sortis du champs d'astéroïdes juste à temps, car Azya s'écroula au même moment, un gros astéroïde nous frôlant de quelques centimètres.

Pendant quelques instants, personne ne parla. Jusqu'à ce que Veradune brise le silence.

- T'as... tu...

Il inspire par le nez, tentant de se ressaisir.

- T'avais déjà fais ça avant ?
- Oui.

Azya reprend elle aussi son souffle mais pas pour les mêmes raisons. Iris se tourne vers moi, curieuse.

- Combien de fois ?
- Une seule. Quand j'ai triché pour l'examen final.

Là, je les officiellement perdus.

- Tu as bien dit "triché" ? s'étonne le twi'lek.
- Euh, oui... pourquoi ?
- Et tu ne t'es pas fait prendre ?
- Si, mais j'avais gagné.

Azya rit.

- Mais s'ils savaient que tu avais triché... pourquoi n'as-tu pas été disqualifiée, recalée, renvoyée... quelque-chose quoi !

C'est à mon tour de rire.

- J'ai gagné. Peut importe comment. C'est tout ce qui compte pour eux.

Le silence est carrément pesant maintenant.

- Cool.

Tout le monde se tourna vers le twi'lek.

- Bah quoi ? se défend ce dernier.
- Rien, soupire Iris en quittant le cockpit.

Quant à moi, je me contente de relever légèrement la commissure droite tout en soufflant par le nez, petit rictus que j'ai lorsqu'une situation m'amuse. Ouais, je sais, je suis bizarre. Veradune tapote sur l'épaule de son ami et lui intime de lui laisser le siège d'un signe de tête. Le twi'lek quitte à son tour le cockpit, suivi de BB-12. Je ne me suis même pas rendue compte qu' Azya était partie.

- Gar'r est un peu "brute de décoffrage" des fois, mais il a un bon fond.

Je sursaute. Veradune a vraiment l'air sérieux. Enfin... aussi sérieux qu'un gamin de 10 ans puisse être.

- Il ne m'aime pas, ça saute aux yeux.

Le jeune traqueur me jette un coup d’œil. Je le sens plus que je ne le vois, le regard fixé sur l'espace.

- À vrai dire, me répond-il, je ne pense pas qu'il aime grand-chose.

Il soupire tout en calculant une nouvelle route.

- Tu ne sais rien de moi, pas vrai ?

Cette fois, je lui retourne son regard.

- Je suppose que j'en sais à peu près autant que tu en sais sur moi.

Il se gratte le sourcil tout en souriant, visiblement amusé.

- Tu te trompes.
- Prouves-le.

Je l'ai mit au défi. Son visage affiche une expression prédatrice. On ne dirait plus du tout un enfant. Mais alors plus du tout.

- J'ai tout le voyage pour ça. Et crois-moi, si tu trouvais le temps long avant, maintenant ce sera pire. Bien pire.

Il se lève et juste avant de quitter le cockpit, il me dit :

- Ta cabine est entre la mienne et la salle commune. Bonne nuit.

Je reste seule dans le cockpit. Seule avec mes pensées. Les menaces de Snoke sont toujours là mais altérées par ces questions : "que sait-il sur moi que j'ignore ?"

Et "qui est réellement Veradune Onyo ?"









:jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap: :jap:
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 

Messagepar Dark Ashla » Mar 29 Mai 2018 - 15:19   Sujet: Re: Les liens du sang

Chapitre 6




Toujours aucune piste d'Ezym. Si je ne reviens pas très vite avec sa tête, c'est la mienne qui tombera.

Je soupire.

Je me trouve dans la salle commune avec Gar'r et Iris. Azya et Veradune s'entraînent au combat à mains nues dans la soute.

BB-12 entre en bipant furieusement. Iris ricane et nous jette d'une voix malicieuse :

- Alors, on parie qui ?

En effet, le droïde est venu nous avertir que le vaisseau reçoit une communication longue-distance. Mais de qui ?

- Pourquoi pas notre cher Xerender ? propose Gar'r en se penchant en avant.

Iris secoue sa jolie tête bleue.

- Nan, je crois qu'il a lâché l'affaire, ça fait trop longtemps qu'on a plus de nouvelles de lui... Hey, ça pourrait être ta sœur, tu sais, celle que tu as envoyé en taule...

Gar'r grimace tandis qu'Iris éclate de rire. Je reste de marbre. J'ignore pourquoi mais j'ai un mauvais pressentiment tout-à-coup.

- Vas-y BB-12, projette l'appel, ordonne Iris.

Un très mauvais pressentiment...

- Oh !

La réaction de la togruta parle pour nous trois. Ce n'est ni Xerender - qui qu'ai pu être Xerender - ni la sœur de Gar'r.

C'est mon frère.







Un chapitre plus court que d'habitude mais qui annonce bien la couleur ! :cute:
"Dans le doute, suis le loth-chat blanc", Ezra Bridger.
fan-fictions-hdf-f17/les-liens-du-sang-t19083.html#p1124625
Dark Ashla
Padawan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 32
Enregistré le: 17 Jan 2018
Localisation: Sur Lothal, à botter les fesses de stormtroopers
 


Retourner vers Les Archives (textes inachevés)


  •    Informations