[OS][FI] Liberté de conscience

Retrouvez ici toutes les Fan-Fictions publiées sur le forum achevées par leur auteur. N’hésitez pas à laisser un commentaire !

Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)

Règles du forum
CHARTE & FAQ des forums SWU • Rappel : les spoilers et rumeurs sur les prochains films sont interdits dans ce forum.

Messagepar Jagen Eripsa » Mer 08 Fév 2017 - 0:51   Sujet: [OS][FI] Liberté de conscience

Pour mes cinq ans sur SWU, une nouvelle histoire courte dans l'univers de La Fédération Impériale !

Elle est liée au chapitre qui devrait arriver cette semaine... :sournois:



Liberté de conscience

Il y était presque.
Plus que quelques minutes à tenir. Il avait envoyé le signal. Les forces d’intervention étaient en route…
Il allait enfin pouvoir abandonner son déguisement pour reprendre son vrai visage.
Depuis cinq semaines, Grodin Tierce, garde impérial aguerri, vétéran décoré, major des Forces armées impériales, était un rebelle.
Mais, dans une poignée d’instant… Il allait retrouver sa liberté d’action.
— Nous sommes d’accord ? demanda Écho-1 avec insistance.
C’était une femme d’une quarantaine d’années, confiante, déterminée, qui servait comme agent de liaison de la Nouvelle République avec les groupuscules disséminés sur Coruscant. Elle avait des cheveux châtains-roux lisses tombant en cascade sur ses épaules et de magnifiques yeux verts. Tout à fait le genre qu’affectionnait Grodin… Mais il était en mission pour l’Empire, et cette femme était une ennemie. Elle était déjà perdue, même si elle l’ignorait encore.
De toute manière, il aurait encore fallu déjouer l’attention d’Écho-2.
— Ce n’est qu’une question de semaines, asséna cet homme, lui aussi dans la quarantaine, à l’assemblée hétéroclite qui les écoutait. La libération de Coruscant est proche, mais il faut encore tenir un peu. C’est à ce prix que nous pourrons chasser l’Empire.
Il y eut quelques acclamations, auxquelles Grodin se joignit pour ne pas éveiller l’attention. Écho-1 et Écho-2 échangèrent un regard que surprit brièvement le major ; il y décela une certaine complicité mêlée d’attirance. Ils étaient sûrement en couple.
C’étaient des parachutés – des agents de la Rébellion venant de l’extérieur de Coruscant. Sans doute d’un monde impérial, sans quoi ils auraient eu le plus grand mal à franchir les lourds contrôles instaurés pour protéger le monde-trône. Ils étaient là, dans cet appartement utilisé comme repaire secret, devant une vingtaine d’agents représentant les mouvements en présence, pour coordonner des mouvements de dissidence dans le Corridor Écarlate, un secteur non-humain sous tension à proximité du Palais Impérial.
Écho-1 fronça soudainement les sourcils.
— Qu’y-a-t-il ? chuchota son compagnon.
Il parlait si bas que Grodin n’aurait rien entendu sans son oreillette amplificatrice. La technologie des Renseignements Impériaux avait parfois du bon…
— C’est étrange, répondit-elle doucement. Comme si…
Il y eut alors un bruit métallique, celui d’un objet tombé à grande vitesse près d’eux – dans les conduites d’aération.
— BAISSEZ-VOUS ! hurla Écho-2.
Il plaqua Écho-1 au sol avec une efficacité toute militaire. Grodin s’y jeta aussi, même s’il savait ne rien devoir craindre. Le visage contre le sol, à l’abri des regards, il sortit son masque à gaz et l’enfila en un rien de temps.
Au lieu de la détonation attendue, les Rebelles eurent droit au sifflement plus angoissant encore d’une grenade neutralisante – fumée et lacrymogène, un grand classique. En l’espace de quelques secondes, la pièce ne fut plus que brume et fumée.
Puis il y eut le son de la scie rotative découpant la porte d’entrée, qui tomba finalement au sol dans un bruit sourd.
Six stormtroopers entrèrent, l’arme à la main, paralysant aussitôt tous les Rebelles qu’ils pouvaient repérer à mesure que la fumée s’évacuait par l’ouverture pratiquée. Les sympathisants de l’Alliance étaient en larmes et se tenaient le visage ; mais Grodin avait échappé aux effets du gaz et il se releva, lentement, les mains en l’air pour ne pas alarmer les stormtroopers. Le chef du peloton le vit, regarda son masque et acquiesça ostensiblement. Tierce reprit alors sa posture normale et décrocha son arme de sa ceinture.
— Les chefs sont là-bas, désigna-t-il en montrant le coin de la pièce où étaient étendus Écho-1 et Écho-2.
Deux stormtroopers s’approchèrent aussitôt.
Alors, à la grande surprise de Tierce, Écho-1 se releva et attaqua. Elle était en larmes, et elle ne pouvait pas tirer, pas si près ; pourtant elle n’abandonna pas. Elle porta un coup d’une force phénoménale sur le casque du soldat le plus proche, et frappa d’un coup de pied le poignet de l’autre. Deux autres stormtroopers la ciblèrent aussitôt.
— Il nous la faut vivante ! rappela le chef d’escouade. Vivante !
Alors, n’écoutant que son devoir, Grodin bondit comme il l’avait rarement fait pour plaquer la rebelle au sol. Elle se débattit comme elle pouvait, mais elle ne faisait pas le poids face à un garde impérial au meilleur de sa forme.
— Traître ! parvint-elle quand même à lancer.
— Tsss, tsss, fit alors une nouvelle voix féminine.
Grodin frissonna. Il connaissait bien cette voix, trop bien même.
Dans l’entrebâillement de la porte se tenait une grande femme, vêtue d’un uniforme écarlate contrastant avec ses cheveux d’un blond pâle. Ses traits taillés à la serpe auraient pu être beaux, mais ils étaient plutôt terrifiants. Le plus inquiétant demeurait son regard : des yeux vairons, l’un ardent comme sa colère, l’autre d’un bleu froid comme son surnom.
Ysanne Isard – Cœur de Glace – venait de faire son entrée.
— Voilà un bien vilain mot, dit-elle avec un sourire doucereux en s’approchant d’Écho-1.
Elle prit le visage de la rebelle en main.
— Alors, à qui avons-nous à faire ?
La directrice se retourna ; des agents des Renseignements attendaient sur le seuil du repaire.
— Trouvez leur identité ! ordonna-t-elle avec une voix tout à fait différente, brusque et glaciale.
Ils ne se firent pas prier. Les autres renégats étant déjà connus, ils furent aussitôt embarqués. Ce n’était que du menu fretin. L’objectif de cette opération d’infiltration – de Grodin – était ce duo envoyé par le général Cracken.
— Alors ? demanda Isard, impatiente.
— Le logiciel vérifie les occurrences dans le…
— Je me fiche des détails. Je veux des noms.
— Nous les avons, indiqua un autre technicien. Edwin et Lysiane Tavill, domiciliés sur Polcaphran.
— Poldrei, cracha-t-elle avec mépris. Cet imbécile laxiste a fait de sa planète un refuge pour les Rebelles. Mais cela ne fait rien. Nous tenons ces deux-là.
— Vous ne gagnerez pas ! lança bravement Edwin. En fait, vous avez déjà perdu !
Isard s’approcha doucement. Elle le regarda en face, ses yeux brillant d’une lueur mauvaise.
Elle asséna une gifle magistrale à l’homme, lui brisant le nez.
— Non, j’ai gagné, répondit-elle doucement. J’ai gagné du temps. Bien sûr, la Rébellion parviendra à envoyer d’autres agents ici… Et elle libérera la planète. Mais Derricote aura fini son travail, à ce moment-là…
Elle revint doucement vers la femme.
— Je crois que je vais bien m’amuser avec vous. Nous allons vite devenir de très grands amis…
Alors, Lysie Tavill fit ce que personne n’avait jamais osé faire.
Elle cracha au visage d’Isard.
La directrice fut prise au dépourvu. Puis, en un instant, elle passa à un état de fureur extrême.
— Emmenez-les ! ordonna-t-elle aux stormtroopers.
Grodin regarda les deux polcaphréens être emportés rapidement par les soldats ; les agents des Renseignements sortirent à leur suite, laissant Tierce seul avec la directrice.
Elle les suivit du regard, en silence, et resta dans cette position pendant quelques longues secondes qui parurent à Grodin une éternité.
Puis elle se tourna vers lui, et il sentit la peur le saisir.
Il avait servi l’Empereur et il en éprouvait de la fierté. Palpatine avait sauvé la Galaxie après la Guerre des Clones. Mais il était mort sur Endor, et Sate Pestage avait pris sa place. Un clown, un pantin entre les mains du Conseil Intérimaire. Mais ils avaient disparu… Et Ysanne Isard était arrivée.
On racontait des choses horribles sur le compte de la directrice. On murmurait qu’elle était responsable de l’exécution de son père, qu’elle torturait pour le plaisir. Les rumeurs sur sa prison de haute sécurité, le complexe Lusankya, étaient terrifiantes.
Grodin n’avait jamais su ce qu’il fallait en penser. Il faisait son devoir, rien de plus. Mais maintenant qu’il se trouvait face à elle… Il était prêt à croire à ces récits.
Il était Garde impérial, l’un des meilleurs, prêt à exécuter les missions. Toutes les missions. Mais ce qu’Isard attendait de lui… Ce qu’il venait de faire…
— Excellent travail, murmura-t-elle avec un mince sourire.
Et elle partit sans un mot de plus.
Depuis qu’elle avait pris les rênes de l’Empire, le régime s’était transformé en un gigantesque état policier. Peut-être aurait-il dû s’y attendre ; elle venait des Renseignements. Tout ce qui leur restait comme droits, comme libertés, elle les leur enlevait.
Mais il gardait sa liberté de penser. Sa liberté de conscience. Il gardait cette possibilité de choisir par lui-même son destin. Un Garde impérial n’était pas un simple planton ; il avait été formé pour l’élite. L’embrigadement, le dévouement, il connaissait. Mais Ysanne Isard… Isard ne pensait qu’à son intérêt, à ses intrigues. Pas à l’Empire. Elle ne méritait pas les honneurs qu’il avait rendus à l’Empereur.
L’heure était peut-être venu pour lui de déserter.
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19657
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar L2-D2 » Mer 08 Fév 2017 - 17:24   Sujet: Re: [OS][FI] Liberté de conscience

Lu !

On continue d'explorer l'envers du décor de la Fédération Impériale, avec cette fois-ci un gros plan sur Grodin Tierce, impliquant d'autres personnages connus du récit, le tout se déroulant dans le contexte des romans X-Wings et expliquant même - en partie - les conditions ayant poussées les Rogues à devoir s'infiltrer sur la planète. Pas mal ! :oui:

Je me suis assez vite douté qu'Echo-1 et 2 étaient connus, vus que tu les désignes avec un nom de code, cela paraissait logique... mais je ne me doutais pas qu'ils s'agissaient de ces personnages. La surprise n'en a été que plus grande en le découvrant !

En résumé, comme d'habitude, voilà une nouvelle d'une grande qualité et qui s'intègre parfaitement à la grande trame de la Fédération Impériale... Que demander de plus, si ce n'est : à quand la suivante ? :lol:
"Bonjour. J'apprécie ce câlin, moi aussi. Câlin câlin câlin. Un câlin, c'est comme de la violence faite d'amour." Monsieur Os

Staffeur fan-fictions & résumés littéraires
L2-D2
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5400
Enregistré le: 26 Fév 2013
Localisation: Nîmes
 

Messagepar Jagen Eripsa » Mer 08 Fév 2017 - 18:43   Sujet: Re: [OS][FI] Liberté de conscience

Merci pour la lecture et le comm' ! :jap:

L2-D2 a écrit:Je me suis assez vite douté qu'Echo-1 et 2 étaient connus, vus que tu les désignes avec un nom de code, cela paraissait logique... mais je ne me doutais pas qu'ils s'agissaient de ces personnages.


Oui, ça aurait pu être des personnages vus ailleurs... J'ai pensé à faire apparaître Tycho juste avant sa capture, mais ça ne collait pas au niveau de la chronologie. :cute:

L2-D2 a écrit:En résumé, comme d'habitude, voilà une nouvelle d'une grande qualité et qui s'intègre parfaitement à la grande trame de la Fédération Impériale... Que demander de plus, si ce n'est : à quand la suivante ?


Aucune idée. :D
J'ai eu l'idée de cette nouvelle à la dernière minute ou presque, ça devait d'abord être un flash-back... J'ai bien deux autres idées de nouvelles, dans la mini-série La Résistance Polcaphréenne, mais ça risquerait de spoiler quelques infos importantes sur l'histoire. :ange:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19657
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar mat-vador » Mer 08 Fév 2017 - 19:29   Sujet: Re: [OS][FI] Liberté de conscience

Lu aussi!

Pour résumer: court mais efficace! avec l'apparition de cette charmante très charmante Coeur de Glace :diable: (entendez-vous mon rire démoniaque?) !

A mon avis, je préfère ne pas imaginerce qui va arriver aux parents de Celric!
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea 1ère partie, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1552
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Jagen Eripsa » Mer 08 Fév 2017 - 20:43   Sujet: Re: [OS][FI] Liberté de conscience

Merci bien !

mat-vador a écrit:A mon avis, je préfère ne pas imaginerce qui va arriver aux parents de Celric!


Eh bien, il ne les a plus dans La Fédération Impériale, alors... :transpire:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19657
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Jeu 22 Mar 2018 - 9:25   Sujet: Re: [OS][FI] Liberté de conscience

Lu cet OS ! Très bon ! Je m'attendais à ce qu'on ait cette scène, mais sous forme de flashback lors de la rencontre entre Celric et Grodin... Tu en as décidé autrement et ce n'est pas plus mal : ça nous permet de lire ce passage plus tôt :D
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2740
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 

Messagepar Jagen Eripsa » Jeu 22 Mar 2018 - 10:37   Sujet: Re: [OS][FI] Liberté de conscience

Merci Zèd ! :jap:
“La plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.” - Confucius
Jagen Eripsa
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 19657
Enregistré le: 07 Fév 2012
Localisation: Aunis Prime
 

Messagepar mat-vador » Jeu 22 Mar 2018 - 14:40   Sujet: Re: [OS][FI] Liberté de conscience

Zèd-3 Èt a écrit:Lu cet OS ! Très bon ! Je m'attendais à ce qu'on ait cette scène, mais sous forme de flashback lors de la rencontre entre Celric et Grodin... Tu en as décidé autrement et ce n'est pas plus mal : ça nous permet de lire ce passage plus tôt :D


Zèd a commenté en retard! Comment es-ce possible? :shock: :shock:
Mat: Bonjour, je suis vapodoucheur et masseur de talons! / Dark Krayt: Vous êtes embauché!

Fics: Pius Dea 1ère partie, Jedi corellien, Chroniques de Jedi corellien
mat-vador
Jedi SWU
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1552
Enregistré le: 24 Mai 2016
 

Messagepar Zèd-3 Èt » Jeu 22 Mar 2018 - 14:47   Sujet: Re: [OS][FI] Liberté de conscience

Je suis tout le temps en retard, en ce moment :transpire:
Y a plein de fics en cours de publication que j'ai pas le temps de lire :transpire:
Quand un ouvrier a travaillé dix-huit heures, quand un peuple a travaillé dix-huit siècles et qu'ils ont, l'un et l'autre, reçu leur paiement, allez donc essayer d'arracher à cet ouvrier son salaire et à ce peuple sa République !
Victor Hugo
Zèd-3 Èt
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2740
Enregistré le: 01 Avr 2015
Localisation: Probablement en train de lire un bon livre au fond de mon lit alors que je devrais étudier...
 


Retourner vers La Bibliothèque (textes achevés)


  •    Informations