[Editorial] #13 - En Marche vers la Victoire !  <     >  [Interview] #13 - Interview de l'Amiral Kendal Ozzel  <     >  [Economie Galactique] #13 - Clyneks, une reconversion gagnante !  <    

#12 - Tragique prise d'otage au Canard Déchaîné

Centre Impérial, Coruscant : La prise d’otage du cinéma Le Canard Déchainé s’est achevée tragiquement hier dans la soirée. On déplore plus de deux cents victimes.


C’est vers vingt heures que les forces d’intervention protégées par des droïdes d’assaut sont intervenues dans le cinéma Le Canard Déchaîné pour mettre un terme à la prise d’otages qui avait commencé six heures plus tôt. 
C’est en effet vers midi qu’un groupe de rebelles armés jusqu’aux dents a investi cet ancien théâtre reconverti en holocinéma, prenant en otages quelques deux-cent-treize personnes venues là pour voir le dernier film de guerre de Gosta Cravas : « Mort au Defiance ! »

Les terroristes au nombre de deux ou trois selon un témoin ayant pu s’échapper à temps du piège mortel, mais dénombrés à vingt-cinq selon le B.S.I., se sont ensuite barricadés dans le cinéma pour obliger les spectateurs à visionner en boucle un film de propagande qui aurait montré, selon une source anonyme, la destruction d’une station spatiale appelée l’« Étoile Noire » par une puissante flotte rebelle : selon toute vraisemblance d’après nos experts, un grossier montage absolument invraisemblable fomenté par une Rébellion aux abois, faisant feu de tout bois pour discréditer l’Empire.

Après d’infructueuses négociations et de nombreux appels à une reddition en douceur, les forces de l’ordre ont décidé d’envoyer des gaz dans le bâtiment afin de neutraliser les terroristes, avant de donner l’assaut. De nombreux échanges de tirs ont eu lieu, mélangés à plusieurs puissantes déflagrations sans doute provoquées par des détonateurs thermiques. L’intervention a été de courte durée, puisqu’à vingt heures dix, tout était terminé.

Un ballet impressionnant d’ambulances a alors débuté pour évacuer les victimes qui se porteraient au nombre de deux-cent-trente-huit, soit l’intégralité des personnes présentes dans le cinéma. Seul un chien en serait sorti miraculeusement indemne. La question se pose à présent de savoir si l’action des forces de sécurité a bien été proportionnée et si les gaz utilisés n’ont pas été trop puissants.


Ainsi qu’on peut le voir, les Rebelles n’ont aucun scrupules à disposer de la vie de nos concitoyens, y compris pour faire imposer leur propagande bassement mensongère.



Kia Lansillio.

Articles du même numéro :

This Site is, in no way, sanctioned or associated with LUCASFILM and all images used are for personal pleasure and not for any financial gain. All Images, Movies and Sounds regarding the Star Wars Saga, herein, are © Lucasfilm. All Other Images/Designs/Texts/Datas etc are © SWU unless otherwise stated.