StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
The Art of Star Wars Episode I - The Phantom Menace
  • Genre Art of... Making of...
  • Série The Art of
  • Auteur(s) Jonathan Bresman
  • Synopsis : Quand on regarde les films, on ne remarque plus les détails qui enrichissent cet univers. C’est le rôle de ces "Art of …" de revenir au tout début de la production, qu’on appelle communément la préproduction, pas bête. Bref, ce livre regorge donc de dessins conceptuels sur les véhicules, les vaisseaux, les droids, les costumes, les paysages de planètes, enfin de tous les éléments nouveaux qui sont entrés dans Star Wars. Il est intéressant de voir les ébauches et les évolutions de l’allure de certains aspects du film.
    Ce livre vous montre comment a été façonné la Menace Fantôme.
  • Note du staff SWU
     (65 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (65 %)

    Un truc sympa est que si on enlève la protection du livre, on peut voir le visage en surimpression sur la couverture cartonnée. Voilà, ça, c’est dit.

    Ce qu’il y a de bien dans ce genre de livre, c’est qu’il n’y a pas beaucoup de texte mais il est rempli de nombreuses images.
    Comme la Trilogie Classique en son temps avait eu droit à ces "Art of Star Wars …", la Prélogie se devait de suivre ses aînés. Mais, on constate que malgré les décennies qui séparent ces films, la préproduction se fait de la manière. C'est-à-dire qu’avant de tourner quoi que ce soit, tout doit être mis sur papier pour bien visualiser ce qu’on recherche dans les designs des décors, des personnages, des véhicules ou des accessoires.

    Pour un souci de clarté, l’auteur nous montre la création de cet Episode I surtout selon la planète où se place la trame de l’intrigue. Je dis ‘surtout’ car l’exception qui confirme la règle est le premier chapitre qui s’attarde sur la Fédération du Commerce. Le reste concerne donc les planètes visitées avec une grosse partie sur Naboo. Puis vient Tatooine déjà connue et Coruscant. Se succèdent alors de nombreux dessins conceptuels qui ont permis de donner une certaine réalité aux visions de George Lucas.

    On commence donc avec la Fédération du Commerce qui est un groupe tout nouveau. Il a fallu créer l’univers qui entoure ce titre. On voit ainsi l’évolution du design des droids de combats que ce soit les simples droids et les destroyers. Les chasseurs avaient 5 versions différentes. Il en est de même avec les gros vaisseaux et véhicules de transports de troupes et les tanks. On a donc un aperçu des divers modèles de moyens de transports comme la chaise mécanique qui ballade Nute Gunray. Tiens, en parlant de lui, on a aussi quelques esquisses des vêtements que pouvaient porter cette nouvelle race de l’Univers Star Wars.

    Naboo est un gros morceau avec de nouveaux paysages et encore une nouvelle race que sont les Gungans. Et croyez moi, quand on voit à quoi auraient pu ressembler ces sortes d’amphibiens, on est bien content du résultat final. On s’attarde sur l’allure générale de Jar Jar, de Boss Nass et de la Reine Amidala avec sa garde robe bien fournie. IL en est de même avec les humains peuplant la surface. On a pas mal d’images en noir et blanc et en couleur qui montrent les différents animaux que l’on peut croiser sur cette planète.
    On fait un tour à Otoh Gunga et Theed la capitale. On note le travail des artistes sur l’architecture des bâtiments. Par contre, on voit très peu de dessins sur la bataille finale dans les plaines et dans l’espace. Dommage.

    Ensuite, on s’arrête sur Tatooine dans un nouveau quartier appelé Mos Espa avec quelques esquisses des rues de la ville. Puis on va suivre la course de pod avec la faune qui entoure les environs, les divers passages dangereux de la course et les quelques participants comme Sebulba ou parieurs comme Watto. Les pods sont vus en long, en large et en travers ainsi que leur pilote. On a même un plan du circuit à travers les canyons. Concernant la course, on a la présence de quelques story-boards accompagnés d’illustrations en couleur.

    La capitale galactique Coruscant est présentée sous la forme d’une cité qui recouvre toute la planète. Mais on le savait déjà. Donc, plusieurs illustrations représentent des immeubles, enfin plutôt des gratte-ciels. On s’attarde un peu sur l’allure du Sénat, de la forme des modules dans lesquels sont placés les sénateurs, des sénateurs eux-mêmes, des taxis aériens et des vaisseaux officiels de la République peints en rouge tel le Radian VII vu au début du film. Evidemment, on passe aussi au Temple Jedi avec une recherche sur le rendu des colonnes entourant le bâtiment principal. Puis suivent de nombreux dessins sur le code vestimentaire des Jedi et de leurs amis les Sith.

    On termine par une biographie des intervenants dans les départements du design et de la conception.

    Ce livre est intéressant dans le fait qu’il permet d’avoir une vision de la fabrication du monde visuel de cet Episode I mais malgré tout, pour ma part, il manque des choses pour que ce soit vraiment complet. Par exemple, on n’a pas d’images de sculptures ou de maquettes de vaisseaux ou d’environnement précis alors qu’on sait que pour ce film, le département modélisme n’a pas chômé. C’est ce qui fait que ce livre peut devenir un peu lassant à ne regarder que des dessins, schémas ou autres ébauches.

    A noter que pour la version paperback, on a droit à du chasseur Naboo N1 sur la couverture à la place du pod du petit Anakin. Et il existe une version allemande et polonaise de cet ouvrage.

    jedi-mich
SWU fan database
 

Statistiques globales

12 membres le possèdent (qui ?)
5 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité