StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
A la recherche de Séoul
  • Titre original Seoul Searching - Marvel Star Wars #84
  • Genre Comic-Book
  • Série Classic Star Wars - Marvel US (Vol. 36)
  • Univers Legends
  • Scénariste(s) Roy Richardson
  • Dessins David Mazzucchelli
  • Encrage Tom Palmer
  • Couleurs Glynis Wein
  • Couverture Roy Richardson
  • Synopsis : En mission diplomatique avec Chewbacca, Han Solo trouve toujours un peu de temps pour une partie de Sabaac. Cette fois-ci, son talent, en plus de lui valoir une énième accusation de tricherie, va lui permettre d’acquérir un cristal aux propriétés particulières. Soucieux que ce type de cristaux ne tombe pas dans n’importe quelles mains, les deux amis enquêtent et sont confrontés à des stormtroopers dirigés par un personnage un peu particulier. S’ensuit un affrontement pour l’obtention des cristaux au cours duquel la vie de Han et celles d’archéologues innocents vont êtres mises plus d’une fois en danger.
  • Note du staff SWU
     (40 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (40 %)
    CristalAprès un épisode bien ficelé, on retombe d’un cran avec ce numéro. Pourtant, Han et Chewie ont la vedette, et c’est normalement la garantie d’une bonne rigolade, au minimum. Clairement, ce n’est pas le cas ici. Richardson livre une aventure sans imagination, où Han se la joue Indiana Jones de seconde zone. A la poursuite d’un cristal sensé détenir des propriétés magiques, il mate une escouade de stormtroopers quasiment à lui tout seul et sauve des savants. Et fait une touche avec une des savants s’il est utile de le préciser. Au moins sur ce point là, il égalise les scores avec Leia qui avait trouvé quelques divertissements lorsqu’il était dans la carbonite. Seule bonne idée de ce numéro : le tigre humanoïde et télépathe qui est le major de l’escouade impériale.









    Han et Chewie


    Graphiquement, nous ne sommes pas sur Daredevil. Mazzucchelli est chiant. Quelle idée de lui filer un fill in de Star Wars alors que son style est à l’opposé des besoins d’une série de space opera. Il n’y a vraiment pas grand chose à retenir, sachant que l’encrage de Palmer, pour une fois, ne fait pas avancer les choses dans le bon sens. Même la couverture de Richardson est à oublier.

    GénéralPlombé par la partie graphique, ce numéro ne peut même pas se reposer sur un bon scénario. C’est le risque avec des fill in qui ont déjà offert leur lot de numéros catastrophes à la série avant celui-ci. Le tigre humanoïde impérial est à la base un concept absurde puisque l’Empire est xénophobe. Cependant, au prix d’une justification pas trop difficile à trouver, il aurait été facile d’expliquer la position de cet alien puis de développer sur la manière dont il vie la xénophobie impériale, voire sur les évolutions de l’Empire à ce sujet désormais que l’Empereur est mort. Ici, rien de tout ça bien sûr. A noter qu’une race apparentée (sans les pouvoirs télépathiques) a été développée quelques années plus tard : les Togoriens.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

24 membres le possèdent (qui ?)
17 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité