StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sinistre Rencontre
  • Titre original Dark Encounter - Marvel Star Wars #29
  • Genre Comic-Book
  • Série Classic Star Wars - Marvel US (Vol. 10)
  • Univers Legends
  • Scénariste(s) Archie Goodwin
  • Dessins Carmine Infantino
  • Encrage Bob Wiacek
  • Couleurs Glynis Wein
  • Couverture Carmine Infantino
  • Synopsis : A bord de son Star Destroyer, Vador torture un espion rebelle pour obtenir des informations sur l’identité du pilote qui a détruit l’Etoile Noire. Parvenant à ses fins, il se retrouve à la poursuite d’un déserteur rebelle, le même homme que tente de retrouver Valance. Le chasseur de primes à la recherche de rédemption, et le Seigneur Sith à la recherche de son passé, n’éviteront pas un conflit direct dont l’enjeu est le destin de Luke Skywalker.
  • Note du staff SWU
     (75 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (80 % - 1 commentaire)
     (70 %)
    Vader


    Après l’épisode sur Jabba, un nouveau stand alone centré sur le personnage de Valance et les conséquences de sa rencontre avec Skywalker (#27). Le respect de Luke envers les droïdes a fortement marqué Valance qui s’est mis à croire en une société où les cyborgs comme lui seraient traités sur un pied d’égalité avec les humains. Ce n’est pas le cas sous le règne de l’Empire et Valance a décidé de contribuer à la cause à sa manière un peu perverse. Il remonte la piste d’un pilote qui a déserté l’Alliance avant l’attaque de l’Etoile Noire et qui pourrait, s’il était capturé, renseigner les impériaux sur l’Alliance et le nom de celui qui à détruit leur station de combat. Bien évidemment, Vader poursuit ses propres investigations et les deux hommes finissent inévitablement face à face. Vader veut plus que tout le nom de l’homme qu’il ressent dans la Force (ce qui est assez paradoxal car toute la galaxie sauf lui semble au courant de l’identité de Luke) et Valance veut le protéger au nom de l’idéal qu’il représente. Situation ironique car « politiquement », Valance serait plus proche de l’Empire en tant qu’ancien stormtrooper. Finalement, Luke aura changé la vie de Valance qui aura changé celle du pilote déchu qui par son choix protège Luke. La boucle est bouclée, il est fort ce Luke Skywalker !

    Valance


    Les dessins d’Infantino ne sont pas intrinsèquement supérieurs à ceux des épisodes précédents, ils présentent toujours autant d’irrégularité dans le trait. Cependant, ce numéro est bourré de bonnes idées, ou plus simplement de mises en scènes qui interpellent. Dès le départ, Infantino s’amuse sur une pleine page avec contre plongée qui nous offre un Vader bien menaçant. S’en suit l’entrée en scène de Valance et l’introduction de Rubyflame Lake. Et là c’est très fort car c’est un décor incroyablement similaire à Mustaphar où a eu lieu le combat final entre Anakin et Obi-Wan. L’arrivée des deux combattants sur le ponton emprunte beaucoup à l’imagerie des westerns. Pour le reste, le combat est bien mis en scène. Le décor est correctement exploité, on a un sentiment de danger pour Vader, inquiété par Valance sans que ce dernier ne soit jamais vraiment en mesure de prendre le dessus. La couverture du numéro est sympa mais Infantino a clairement un problème avec le casque du Sith.

    Vader


    Ce numéro est très riche en thématiques. D’abord, celle du handicap qui poursuit Valance. D’un côté, c’est assez surprenant car les porteurs de prothèses bio-mécaniques sont chose commune dans la galaxie (enfin ils le seront ensuite), même si Valance est un cas extrême. Cela montre aussi le pire aspect de l’Empire : la xénophobie. Au même titre que les dissidents politiques et les non-humains, les « handicapés » sont sévèrement « chassés ». Mais c’est surtout très ironique, car un des symboles principaux de l’Empire, Vader, est lui-même moins homme que machine. Sur ce point, Goodwin ne devait pas être très bien informé à l’époque, auquel cas il aurait introduit cette dimension dans son scénario. D’autre part, Goodwin joue la carte complètement incongrue du déserteur de l’Alliance et les similitudes entre la réussite de Luke et l’échec de ce pilote sont très fortes (le principe sera réexploité plus tard dans La Quête de Vader).
  • 07/06/2017
     (80 %)  •  Langue : VF
    J'adore ce numéro ! Il remet sur le devant de la scène Valance suite à sa rencontre avec Luke et C-3PO. Il a donc changé de point de vue concernant son aversion pour les droïdes et a fini par accepter sa propre condition. Il va de ce fait se trouver dans une position de rempart entre Vador et Luke, autant symboliquement qu'en affrontant Vador physiquement ! C'est d'ailleurs plutôt cool de constater que le Sith a maille à partir pour se débarrasser de lui. L'idée du Rebelle déserteur est plutôt cool même si on ne peut que regretter que son évocation dans la série ne se cantonne qu'à ce numéro-ci. On aurait bien aimé qu'il ne sorte pas du chapeau comme ça ! Mon seul petit regret vient de là.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

33 membres le possèdent (qui ?)
28 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité