StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Tales #20
  • Genre Recueil de comics
  • Série Star Wars Tales
  • Univers Legends
  • Couverture Tony Millionaire
  • Synopsis : Ce numéro met en avant quelques chaudes gâchettes du monde des comics indépendants. Tony Millionaire (Sock Monkey) met en images le souffrance du père de Jar Jar Binks face à la stupidité de son rejeton et Peter Bagge met le même Jar Jar en scène dans sa vie de sénateur. Egalement au programme, Melvin Fett, le cousin de Boba, et quelques surprises.
  • Note du staff SWU
     (55 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (70 %)
    George R. Binks
    Scénario : Tony Millionaire
    Dessins : Tony Millionaire
    Couleurs : Jim Campbell

    SongeL’histoire se déroule 45 ans avant la bataille de Yavin.
    Cette histoire est fantastique ! De prime abord, on a envie de balancer le numéro, mais Millionaire rend vraiment un travail admirable sous tout point de vue. Il revisite le personnage de Jar Jar, se moque de lui et l’infantilise avec beaucoup d’esprit. L’utilisation du père de Jar Jar rend l’histoire totalement savoureuse de pathétisme. Bonne change George R. Binks :)
    Graphiquement, c’est le style Millionaire. Ultra personnel, rien à dire. Je trouve ça fort bien d’ouvrir la porte Star Wars aux indépendants, surtout lorsqu’ils ont autant de talent que Millionaire. L’ambiance 18ème est très raffraichissante.

    Who’s your Daddy
    Scénario : Jason
    Dessins : Jason
    Couleurs : Paul Hornschemeier

    VaderL’histoire est « Infinities ».
    Rien à dire sur cette courte histoire de 2 pages. Faites-vous votre opinion par vous-même. Moi, ça me parle peu...













    Fred Jawa
    Scénario : Bob Fingerman
    Dessins : Bob Fingerman

    Arnaque


    L’histoire est « Infinities ».
    On poursuit dans l’humour débridé avec cette histoire de jawas. Ces derniers ont toujours été une satire du commerce « sauvage », mais pour le coup Fingerman pousse le genre dans ces derniers retranchements avec ce jawa super-VRP. Le fermier de Tatooine est lui aussi caractérisé à merveille. On se marre tout au long. Il ne fait pas bon être commercial ou agriculteur dans Star Wars.
    Fingerman assure un bon style aux dessins, parfaitement accordé à son récit.. Je vous laisse découvrir le style et l’humour.

    Luke Skywalker : Detective
    Scénario : Rick Geary
    Dessins : Rick Geary
    Encrage :
    Couleurs : Sno Cone

    Young LukeL’histoire se déroule 8 ans avant la bataille de Yavin.
    Une aventure fun, sans plus. Histoire classique de détective pour enfant, cela permet de mettre en scène Luke et ses amis d’enfance, quelques brutes épaisses, et même Obi-Wan. S’il a plus de 1é ans le lecteur passera vite son chemin en souriant.
    Côté dessins, ça se laisse lire. Toujours pareil, c’est de l’indépendant, il en faut pour tous les goûts.

    Hunger Pains
    Scénario : Jim Campbell
    Dessins : Jim Campbell

    A la chasseL’histoire se déroule 3 ans après la bataille de Yavin.
    La mésaventure de Luke sur Hoth du point de vue du monstre qui attaque Luke, et de ses enfants qui lui font des pieds et des mains pour manger. Oui, oui, vous avez bien lu. Très fun.








    Failing Up with Jar Jar Binks
    Scénario : Peter Bagge
    Dessins : Peter Bagge

    JarJar contre SidiousL’histoire est « Infinities ».
    Le gungan a une fois de plus la vedette ; On navigue entre le désespérant et le totalement absurde dans le scénario selon moi, l’auteur n’ayant pas autant de talent que Millionaire. Là où Millionaire apportait de l’originalité, la mise en scène de cette histoire est digne d’un fanboy frustré. Après, je n’ai peut-être pas compris le Xème degré de l’humour...






    Nobody’s Perfect
    Scénario : Peter Bagge
    Dessins : Peter Bagge

    PréparatifsL’histoire se déroule 22 ans avant la bataille de Yavin.
    Sur une simple page, Bagge s’avère cette fois beaucoup plus inspiré. Au passage, il se paye une bonne vieille histoire bien misogyne en se moquant du penchant de Padmé à passer l’éponge sur « erreurs » d’Anakin.








    Problem Solvers
    Scénario : Chris Eliopoulos
    Dessins : Chris Eliopoulos
    Couleurs : Michelle Madsen

    HanL’histoire se déroule 7 ans après la bataille de Yavin.
    Cette aventure extrapole sur les penchants biens connus de Han et Leia. Han est plus je-m’en-foutiste que jamais, Leia plus dirigiste que jamais. Et la princesse finit par péter un plomb face aux absurdités (bien marrante d’ailleurs) de son mari. Etonnant de voir les similitudes des dessins avec le style franco-belge classique.





    Melvin Fett
    Scénario : James Kochalka
    Dessins : James Kochalka

    MelvinL’histoire est « Infinities ».
    Melvin Fett, peut-être la pire histoire jamais publiée par Dark Horse.










    Young Lando Calrissian
    Scénario : Gilbert Hernandez
    Dessins : Gilbert Hernandez
    Couleurs : Michelle Madsen

    Young LandoL’histoire se déroule 5 ans avant la bataille de Yavin.
    C’est bien sympa de voir Lando se faire passer pour un Jedi. Pour un faux-méchant comme lui, avec son bon fond, ça ne prête pas à conséquence. Il y a toujours une morale à la fin, et on est sûr d’en rigoler. C’est le cas ici. Hernandez est fidèle au personnage, et de toute façon son histoire est bien fun en elle-même.
    Côté dessins, sans être extraordinaire, ça se laise regarder. On ne lui trouve pas spécialement de défaut. De toute manière la force de l’histoire n’est pas là. Au final, une lecture agréable.

    Conclusion
    Pour le dernier numéro avant relaunch, c’est porte ouverte pour les auteurs indépendants on va dire. Dans certains cas, l’opération fonctionne au-delà de toutes espérances (Millionaire), mais dans d’autres on a la sensation d’assister à des histoires grotesques (dans le mauvais sens du terme). Mention spéciale à Fred Jawa, grand moment satirique, et à Nobody’s Perfect pour sa dérision absolue sur el couple Padmé-Anakin. Ce numéro a le mérite d’être le plus abordable pour le grand public au niveau de l’humour, certainement sous l’influence des auteurs. Et une couverture sympa de Millionaire en prime.
  • 20/08/2005
     (40 %)
    -George R. Binks: j'ai vraiment pas aimé

    - Who’s your Daddy: hum!un tale qui sert à rien

    - Fred Jawa: j'accroche pas à cette façon de dessiner, et j'accroche pas non plus à l'histoire.

    - Luke Skywalker : Detective: j'ai pas trouvé ce tale intéressant.

    - Hunger Pains: même chose que ci-dessus

    - Failing Up with Jar Jar Binks: j'ai trouvé cette histoire assez nulle.

    - Nobody’s Perfect: une page à effacer

    - Problem Solvers: La vie de couple est dure, c'est ce que doit penser Léia. Un tale assez fun.

    - Melvin Fett: nul !!

    -Young Lando Calrissian: mouais, ça vole pas haut.
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

15 membres le possèdent (qui ?)
13 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité