StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Tales #16
  • Genre Recueil de comics
  • Série Star Wars Tales
  • Univers Legends
  • Couverture Ashley Wood
  • Synopsis : Aussi incroyable que cela puisse paraître, Yoda n’a pas toujours était le sage et vieux maître Jedi. A une époque, il était un sage et jeune Jedi. Pour la première fois, découvrez une histoire issue tout droit du passé de Yoda, une confrontation presque fatale avec le Côté Obscur lors de son tout premier voyage sur la planète Dagobah. Egalement au programme : Darth Vader, Han Solo, Jabba the Hutt et bien d’autres...
  • Note du staff SWU
     (80 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (80 %)
    The Other
    Scénario : Jason Hall
    Dessins : John McCrea
    Couleurs : Giulia Brusco

    LeiaL’histoire se déroule 11 ans après la bataille de Yavin.
    Ce récit nous révèle un moment clé de la carrière de Leia post - Retour du Jedi. La progression paraissait tellement évidente que peu de personnes avaient posé de questions par rapport à l’élection en elle même. Ici, on le vit de l’intérieur et agrémenté d’une analyse très pertinente sur l’ambivalence de la Princesse, fille du plus puissant des Jedi qui pourtant a choisi la politique. Hall, en bon connaisseur, se permet de mettre son analyse au service de la justification de l’exil des enfants de Han et Leia, thème récurrent durant plusieurs années. C’est un détail qui m’importe peu personnellement, mais qu’il faut apprécier car c’est ce genre d’éléments qui sur le long terme constitue la « colle » de l’univers Star Wars.
    McCrea réalise de bons dessins beaucoup moins fouillé que ces précédentes réalisations dans Tales. Pas le genre que je préfère, mais il donne à Leia le meilleur look que j’ai vu ou imaginé. Excellent, moderne, moins pète-sec que son habituel style « cheveux-long-éternelle-princesse ». De surcroît, ce look permet l’analogie visuelle de la dernière page réservée habituellement à Luke (voir Dark Empire).

    Best Birthday Ever
    Scénario : Tod C. Parkhill
    Dessins : Joey Mason
    Encrage : Howard Shum
    Couleurs : Joey Mason

    Bib FortunaL’histoire est « Infinities ».
    Une aventure absolument hilarante. Le thème en lui-même est déjà débile (dans le bon sens du terme), mais la réalisation nous offre une succession de scènes absurdes à en mourir de rire, bourrées de clin d’œil et parodiant les clichés à volonté.
    Les dessins de Mason, sans valoir un Marangon, sont agréables. Il croque les personnages de manière très fun et ça fonctionne bien.






    The Long, Bad Day
    Scénario : Mike Denning
    Dessins : Lucas Marangon

    Vader


    L’histoire se déroule l’année de la bataille de Yavin.
    Deux pages pour nous donner une version délirante du sauvetage, après explosion de l’Etoile Noire, d’un Vader qui enchaîne les gaffes face à un Obi-Wan fantôme qui le fait tourner en bourrique.
    Les planches sont de Marangon. J’adore, comme d’habitude, dommage qu’il n’ait pas trouvé le temps de faire l’histoire précédente.

    Kessel Run
    Scénario : Gilbert Austin
    Dessins : Gilbert Austin

    Han et ChewieL’histoire est « Infinities ».
    Gilbert Austin (et l’éditrice Diana Schultz) rendent un très bel hommage à la créativité censée caractériser les Tales. Peu importe qui a eu l’idée d’origine, mais parodier les romans photos tout en détournant des images des films est une idée géniale. De plus, l’auteur détourne un exploit très connu des fans de Star Wars, un de ses exploits sur lesquels se base la réputation de Han Solo vis à vis des initiés, pour en faire un gigantesque coup monté.
    Techniquement, les retouches graphiques sont réussies sans paraître inaccessibles au grand public. Cela laisse agréablement sous-entendre que n’importe quel fan avec une galerie de screenshots et quelques connaissances appropriées pourrait s’essayer à l’exercice.


    Lunch Break
    Scénario : Jonathan Adams
    Dessins : Jonathan Adams

    Troopers Fous


    L’histoire se déroule 2 ans après la bataille de Yavin.
    Comme souvent, on donne dans le satirique avec ce postulat : et si sous l’armure et le caractère détestable de Vader se cachait un homme profondément émotif avec une forte carence affective. Les Stormtroopers nous font la lecture d’un journal intime qui alterne avec habileté moments d’émotions et réflexions « vaderiennes » typiques. Le résultat est plein d’humour.
    Adams possède un style spécial, fait de dessins très « figés ». Sur ce genre d’histoires, ce n’est pas pour me déplaire. Les deux Stormtroopers arborent un look bien ridicule, digne de Bavis et Butthead. Un peu l’équivalent impérial de Tag et Bink. Plus globalement, il a soigné les détails, que ce soit sur les armures ou le décor.

    Heart of Darkness
    Scénario : Paul Lee
    Dessins : Paul Lee et Brian Horton

    Yoda or not ?


    L’histoire se déroule 700 ans avant la bataille de Yavin.
    Cette aventure est un peu bizarre, car de prime abord car Yoda est censé en ^tre le héros. Idée très excitante pour pas mal de fan. Et en fait, si c’est Yoda il a ici un nom différent... Finalement peu importe, on se laisse très facilement porter par l’histoire et on appréciera la conclusion et la menace qui est lancée. D’ailleurs, cette histoire s’inspire en grande partie de l’explication donnée par Zahn de l’origine de la grotte de Dagobah.
    Les dessins sont agréables. Ils transmettent un très fort sentiment d’ancienneté (chronologiquement parlant) lié au contexte. C’est un bon travail à la peinture, avec une ambiance très sombre qui permet de rentrer directement dans l’histoire sans s’interroger sur le fait que la mission soit anodine ou très importante.

    Conclusion
    Selon moi un excellent numéro qui regroupe des histoires de styles très différents tout en maintenant le niveau, quelle que soit la direction que l’on prend. Chaque aventure arrive à jouer autour d’un élément fort, qu’il soit dans la technique pour le roman-photo, dans le genre, ou encore dans les personnages. La couverture d’Ashley Wood est réussie dan sun genre assez peu présent.
  • 02/07/2005
     (80 %)
    - The Other : Une bonne histoire sur les peurs de Leia.

    - Best Birthday Ever: Trop drôle cette version des faits sur la capture du Rancor et la fin est terrible.

    - The Long, Bad Day: Hilarant, Obi réapparait devant Vader pour jouer avec ses nerfs. vraiment trop court.

    - Kessel Run: je n'aime pas vraiment ce procédé à la roman photo même si l'histoire est assez marrante

    - Lunch Break : Vader en manque d'affection, le pôv gars, c'est ce que pensent des storms qui se posent des questions existentielles. La fin est vraiment drôle.

    - Heart of Darkness: j'ai bien apprécié ce énième combat contre les Sith, surtout avec la révélation de la fin.
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

29 membres le possèdent (qui ?)
23 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité