StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Tales #06
  • Genre Recueil de comics
  • Série Star Wars Tales
  • Univers Legends
  • Couverture Kilian Plunkett
  • Synopsis : Où pouvez-vous découvrir une rencontre entre Yoda et un droïde sonde, une rencontre fortuite entre Vader et un C3PO en mauvaise posture sur Bespin, un Boba Fett en plein déboire avec le Sarlacc, mais aussi Greedo ou Max Rebo ? Dans ce numéro qui vous emmène encore et toujours visiter ou revisiter les grands moments de l’univers Star Wars. A la réalisation : Sean Konot et Scott Morse, Ryder Windham et Kilian Plunkett, Jim Pascoe, Tom Fassbender, et Eric Powell et bien d’autres...
  • Note du staff SWU
     (73 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (75 %)
    The Hovel on Terk Street
    Scénario : Tom Fassbender et Jim Pascoe
    Dessins : Eric Powell
    Encrage : Drew Geraci et Keith Barnett
    Couleurs : Dave Stewart

    Greedo


    L’histoire se déroule 1 an avant la bataille de Yavin.
    Greedo est le personnage principal de cette histoire. Le problème avec ce type de récit, c'est que les chasseurs de primes sont très interchangeables. Leurs motivations, leurs qualités, ou leurs défauts sont les mêmes, ce qui change c’est la taille des pièges. Greedo est un boulet qui tombe dans des traquenards gentillets, Boba Fett a besoin de dangers plus conséquents par exemple.
    Visuellement, Powell est très commun. On retiendra surtout la dégaine de la nana qui embauche Greedo.

    The Max Rebo Band in a Hot Time in the Cold Town Tonite !
    Scénario : Ian Edginton
    Dessins : Mark Martin et Rick Neilsen

    MaxL’histoire se déroule 3 ans après la bataille de Yavin.
    C'est la suite de des aventures de Max Rebo. Cette fois, son groupe est utilisé par Jabba pour piéger un concurrent. Heureusement, Rebo a plus d'une corde à son arc, et de temps en temps des éclairs de génie à la Han Solo. Ca se laisse lire, sans plus.







    Fortune, Fate and the Natural History of the Sarlacc
    Scénario : Mark Schultz
    Dessins : Kellie Strom

    Fett


    L’histoire se déroule de 12 ans avant jusqu’à 4 ans après la bataille de Yavin.
    Une des histoires les plus originales depuis le début des Tales. Là où certains auteurs contruisent l'histoire autour d'un personnage secondaire ou d'une scène oubliée, Schultz a poussé le principe plus loin et osé le Sarlacc ! On alterne les passages comiques ou dramatiques qui nous illustrent les vilains tours du destin..
    Côté dessins, c'est formidable. Case par case, tout est fait à la peinture. Chaque illustration est un décor de Tatooine que l'on aimerait voir en pleine page. Les couleurs, les paysages et les animaux alternent pour le plaisir des yeux.

    Junkheap Hero
    Scénario : Mark Evanier
    Dessins : Sergio Aragones
    Couleurs : Dave McCaig

    LukeL’histoire se déroule 2 ans après la bataille de Yavin.
    Cette seconde histoire de Sergio Aragones pour Tales est plus marante que la première. On retrouve C3PO et R2D2 (et Luke) dans une aventure totalement pitoyable. Certaines ficelles utilisées tiennent de la guignolerie mais on sourit.





    The Hidden
    Scénario : Sean Konot et Scott Morse
    Dessins : Scott Morse

    Yoda


    L’histoire se déroule 2 ans après la bataille de Yavin.
    Un très court récit mettant en scène Yoda face aux petits coups de pouce du destin, ou de la Force. C’est simple, agréable à suivre, quasiment sans dialogues. Le comportement de Yoda correspond tout à fait à l’image que j’ai du personnage, image qui a été excessivement brouillée par la prélogie.
    Le style de Scott Morse possède ces mêmes qualités mises en avant dans l’histoire. Le découpage particulier des planches rend la lecture encore un peu plus originale.

    Thank the Maker
    Scénario : Rydher Windham
    Dessins : Kilian Plunkett
    Couleurs : Dave McCaig

    C3POL’histoire se déroule de 33 ans avant à 3 ans après la bataille de Yavin.
    On découvre l’envers du décor du « démontage » de C3PO sur Bespin. L’évènement est détourné par Windham afin de mettre en place une introspection de Vader sur son passé. En soit, c’est réussi. Là où le principe pêche, c’est que l’on a parfois l’impression que le procédé est utilisé outre mesure pour créer absolument des passerelles entre prélogie et trilogie originale. Aujourd’hui, les scénaristes ont un peu plus d’éléments avec lesquels jouer, à l’époque de cette histoire on pouvait se demander s’il n’y avait pas trop de coïncidences heureuses.







    Conclusion
    Comme son prédécesseur, ce numéro est très inégal, sans doute le plus mauvais depuis le début des Tales. La courte histoire sur le Sarlacc m’a vraiment marqué. C’est à ce genre de découverte que doivent servir les Tales. Dans un genre différent, j’ai apprécié les quelques pages sur Yoda. J’aime quand les auteurs s’amusent à mettre en scène ces « coups du destin ». Je n’ai jamais accroché au personnage de Greedo, et encore moins à Max Rebo, ce qui pourrait expliquer mon peu d’estime pour leurs aventures respectives. Je ne suis pas non plus très fan de ces histoires mettant en scène des personnages bons pour les conventions, je leur préfèrerais toujours des créations originales. Ceci explique peut-être cela. Enfin, reste les deux histoires mettant en vedette C3PO qui m’ont amené respectivement à sourire ou à réfléchir. Pour celle-ci, le but est atteint. Plunkett a été particulièrement brillant pour la couverture de ce numéro. Le concept est à la fois plein de simplicité et pourtant plein de sens.
  • 26/04/2005
     (70 %)
    - The Hovel on Terk Street: no, j'accroche pas à cette histoire avec Greedo

    - The Max Rebo Band : bof et re-bof

    - Fortune, Fate and the Natural History of the Sarlacc : Le Sarlacc, après avoir lu son histoire, Brrr, j'en fait des cauchemars.

    - Junkheap Hero : mouais, pas terrible

    - The Hidden: Yoda, lui, c'est pas comme le Sarlacc, je l'aime bien. Cette histoire aurait pu être une scène coupée au montage de "l'empire contre attaque"

    - Thank the Maker : Vador a encore du bon en lui, et voui, il a la nostalgie quand il découvre son C-3PO en pièce dans la cité des nuages. Une histoire plaisante à lire.
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

32 membres le possèdent (qui ?)
28 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité