StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Brotherhood
  • Genre Roman
  • Univers Officiel
  • Année et période -22 (Guerre des Clones)
  • Auteur(s) Mike Chen
  • Synopsis :

    Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker doivent surmonter les vagues de la Guerre des Clones et créer un nouveau lien en tant que Chevaliers Jedi.

    La Guerre des Clones a débuté. Des lignes de combat se dressent dans toute la galaxie. Pour chaque monde rejoignant les Séparatistes, la paix protégée par l'Ordre Jedi glisse entre ses doigts.

    Après qu'une explosion a dévasté Cato Neimoidia, joyau de la Fédération du Commerce, la République est accusée et la fragile neutralité de la planète est menacée. Les Jedi envoient Obi-Wan Kenobi, l'un des esprits diplomatiques les plus talentueux de l'Ordre, pour enquêter sur cet attentatet maintenir l'équilibre qui a commencé dangereusement à vaciller. Tandis qu'Obi-Wan enquête avec l'aide d'un garde Neimoidien héroïque, il se retrouve à oeuvrer contre les Séparatistes qui espèrent attirer la planète dans leur conspiration, et sens la présence d'Asajj Ventress dans le brouillard qui entoure la planète.

    Au milieu du chaos ambiant, Anakin Skywalker est élevé au rang de Chevalier Jedi. Malgré le fait qu'Obi-Wan voyage seul, et l'insistance de son ancien maître sur le fait qu'il écoute cette fois-ci, la détermination entêtée d'Anakin signifie que rien ne va l'empêcher de rejoindre la fête et d'amener avec lui un youngling prometteur mais tiraillé.

    Jadis Padawan d'Obi-Wan, Anakin se retrouve maintenant sur un même pied d'égalité avec l'homme qui l'a élevé. La friction latente entre eux augmente le danger pour tous ceux qui les entourent. Les deux chevaliers doivent apprendre une nouvelle méthode pour travailler ensemble, et ils doivent le faire rapidement, pour sauver Cato Neimoidia et son peuple des flammes de la guerre. Pour surmonter la menace à laquelle ils dont face, ils doivent être autre chose qu'un maître et son apprenti. Ils doivent être des frères.

  • Note du staff SWU
     (79 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
 
     (80 %)

    Un roman en pleine Guerre des Clones mais pas vraiment estampillé The Clone Wars ? C’est ainsi que je définirais Brotherhood. La bataille de Géonosis vient de se finir, Padmé et Anakin se sont mariés en secret, ce dernier vient d’être adoubé Chevalier Jedi et un attentat vient d’avoir lieu sur Cato Neimoidia. Tous les ingrédients sont là pour nous livrer un roman Star Wars comme on y avait droit en 2002. Est-ce que le lait bleu a tourné ? Verdict.

     

    Bon enfant

    Je pense que c’est un livre sur lequel on ne va pas tergiverser des heures, il est très linéaire, assez court, se lit sans problème et ne révolutionne pas vraiment la galaxie. On est en pleine Guerre des Clones, la série TCW se passe quelques semaines après, il ne faut pas faire de vagues.

    Finalement c’est un livre facile ou tout va très vite, s’enchaîne avec des transitions limpides mais qui survole quelques éléments qui auraient dû (car complexes) ou auraient pu (car intéressants) être approfondis. Je ne rentrerai pas dans le détail mais un livre qui met en scène des questions politiques, d’enquête ou judiciaires ne peut se permettre de les survoler.

     

    Un côté approfondi

    Heureusement deux points importants du livre sont eux plus développés.

    Le premier porte sur les préjugés qu’un gouvernement, une population peut avoir sur tout un peuple. Est-il juste de réduire une nation à certains de ces individus ? Bien sûr que non. Il n’est pas bon de discriminer une planète car certains de ses membres sont des criminels. C’est vrai chez nous et ça l’est dans la galaxie Star Wars. La notion de racisme est donc finalement importante puisque l’ensemble de la République réduit les Neimoidiens à la Fédération du Commerce et par extension aux Séparatistes, faisant fi de leur art, leur culture, leurs individus. Une idée intéressante qui fait écho à ce que l’on traverse aujourd’hui et heureusement bien développée dans le roman.

    Le second point est la place de l’individu dans l’Ordre Jedi. On le sait, c’est l’Ordre lui-même qui précipita sa chute. Cette volonté de faire de chaque Jedi le clone du précédent, leur enlevant toute individualité, tout sentiment, en se mettant en plus au service d’un gouvernement corrompu au lieu de la Force elle-même. Ici, en donnant pratiquement à Anakin une Padawan avant l’heure, une qui se pose toutes ces questions, le livre devient ô combien passionnant. Les deux pourront apprendre l’un de l’autre, les faisant mûrir et, pour la jeune fille, l’aidant à trouver sa voie.

    Pour terminer, un petit point sur la relation/Obi-Wan Anakin qui évolue du statut de maître/apprenti pour un nouveau statut d’ami ou de frère, comme le dira plus tard Kenobi. On regrettera juste qu’Obi-Wan semble deviner bien trop tôt tout ce qui se cache entre Anakin et Padmé. Cependant ça vaut le coup grâce au parallèle sur son histoire avec Satine !

     

    En conclusion un roman avec une intrigue trop facile qui va trop vite, mais aux questions posées finalement plus intéressantes que les événements qui s’y passent !



    + Les plus

    - la question du racisme
    - la pré-padawan d’Anakin
    - Anakin et Obi-Wan

    - Les moins

    - un livre trop court et trop rapide

  • 03/05/2022
     (78 %)

    Annoncé en octobre dernier aux côtés de trois autres romans, ce Brotherhood, de Mike Chen, ne payait pas de mine au premier abord. Un roman avec Obi-Wan et Anakin durant la Guerre des Clones, ça sentait quand même bien le réchauffé. Mais, messsieurs-dames, il ne fait pas se fier aux apparences…

     

    I) Un positionnement intéressant

    L’un des points d’intérêt de ce roman est son positionnement au sein de la chronologie de la Guerre des Clones : nous nous trouvons au tout début de celle-ci. À peine quelques jours après la fin de l’Épisode II, et donc avant le film The Clone Wars. On avait le roman Sombre Apprenti, de Christie Golden, pour clore la période, on a maintenant Brotherhood pour l’introduire.

    Et cette introduction fonctionne à merveille : les Jedi, au travers d’Anakin et Obi-Wan qui seront (presque) les seuls présents dans cette histoire, sont encore déboussolés par ce qui vient de leur tomber dessus, ils ont encore des espoirs (naïfs) de paix avec les Séparatistes, ils espèrent une fin rapide au conflit, et c’est un vrai plaisir de les voir naviguer en vue lorsque nous, lecteurs, on sait comment les événements vont évoluer.

    Ce roman explique aussi l’évolution du statut des Jedi au sein de la Grande Armée de la République, avec quelques détails plutôt intéressants. On regrettera, à la fin, l’absence de mention à Christophsis, qui aurait vraiment fait un lien parfait avec la suite.

     

    II) Des relations quasi-parfaites

    Durant tout le livre, l’accent va être mis sur la relation entre Anakin, promu au rang de Chevalier en début de roman, et Obi-Wan, qui va devoir davantage considérer Anakin comme son égal et non plus comme son apprenti. Cette nouvelle relation va entraîner de nombreuses questions chez l’un comme chez l’autre et une nouvelle considération l’un envers l’autre.

    De plus, on a droit à deux nouveaux personnages très intéressants, qui vont alimenter ces questionnements. D’un côté, une garde Neimoidienne qui va faire qu’Obi-Wan s’interrogera sur la place de la République et ses réels bienfaits dans le conflit en cours. De l’autre, une jeune youngling qui va suivre Anakin comme sa poche, et le lecteur ne pourra pas s’empêcher de sourire de nombreuses fois en pensant à ce qui attend le jeune homme avec Ahsoka peu de temps plus tard.

     

    III) Une intrigue peu révolutionnaire

    On l’a vu dans les deux paragraphes précédents : ce roman possède de nombreux points intéressants. Malheureusement, l’intrigue en elle-même n’offre pas de grosse surprise. La planète Cato Neimoidia est attaquée. Celle-ci étant neutre (pour rappel, le gouvernement Neimodien désapprouve les actes de Nute Gunray), la République envoie Obi-Wan pour enquêter, pendant que de son côté, le Comte Dooku envoie Asajj Ventress pour s’assurer que le Jedi ne fasse pas n’importe quoi. Et bien évidemment, Anakin ne restera pas isolé longtemps.

    Il n’y aura pas de surprise à la fin : dire que la République et les Séparatistes n’arrivent pas à un accord de paix est autant un spoiler que de dire que le Titanic coule à la fin du film. On appréciera cependant, et c’est un très bon point, la première rencontre et les premières interactions entre Ventress et Obi-Wan.

     

    Conclusion :

    Brotherhood est un roman qui vaut le détour, non pas en raison de son intrigue somme toute peu révolutionnaire, mais grâce à l’excellente relation entre Anakin et Obi-Wan, à de nouveaux personnages très attachants et à la rencontre avec un futur ennemi récurrent. De plus, c’est une introduction parfaite au film The Clone Wars et à la série du même nom.

Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

7 membres le possèdent (qui ?)
8 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !