StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Mission Bilbousa
  • 24/06/2022
     (60 %)  •  Langue : VF

    Au scénario : on temporise

    Après un premier arc assez dense finalement mais largement perfectible sur le plan de la narration, la série La Haute République – Les Aventures revient pour un mini arc qui n’est pas centré sur celles qui sont appelées à devenir les têtes d’affiche (Zeen Mrala et Lula Talisola) mais bien sur les seconds rôles Padawans, Farzala et Qort, avec une focalisation bienvenue sur le premier. Une mission diplomatique sur un monde Hutt va les impliquer tous deux – trois si on compte la présence de son Maître Jedi, mais qui va très vite être mis sur la touche.

    L’agréable surprise, visible dès la deuxième page, c’est la présence de personnages issus du roman En pleines ténèbres : Leox GyasiAffie Hollow et Géode. Et le navigateur vindien a droit à des moments de gloire même si, une fois encore et à mon grand regret, je ne suis vraiment pas client sur l’utilisation du Géode, qui devient un running-gag, même pour les antagonistes. Des trois, c’est lui qui a le plus de moments de gloire, de coups d’éclat.

    Pour le reste… le scénario a le mérite de proposer un à-côté de ce qu’il se passe sur la scène galactique. Mais en ce qui concerne l’intrigue elle-même, c’est compliqué, assez compliqué même. Voilà donc que, pour sceller une alliance durable avec les Hutt, avec toute la complexité que cela implique au sein du Conseil Jedi, on envoie un seul Maître flanqué de deux Padawans (et pas une tête d’affiche du Conseil, vraiment?), un Maître qui va entrer en hibernation, obligeant Farzala à le remplacer au pied levé. Bien sûr, oui. Dans la foulée, Vaisseau va être pris d’assaut par des hommes de main de Jabba (comment, alors que le vaisseau ne s’est jamais posé au sol, ça…) et on subodore que le responsable de la sécurité de Skarabda le Hutt est un adolescent. Voilà voilà voilà…

    Alors oui, bien sûr : tout cela est lié au public cible, un lectorat « tout âge », autrement dit jeunesse, mais flûte quoi, le sujet de l’alliance Jedi-Hutt a tellement de potentiel qu’il aurait fallu en faire autre chose ! On sent bien que la série temporise en attendant de pouvoir exploiter le contre-coup des événements de Valo.

     

    Aux dessins : Tolibao se maintient

    C’est bien cela, finalement. Je ne suis pas forcément un adepte des dessins de Tolibao, mais il faut reconnaître que malgré ses défauts récurrents (allures, trognes un peu arrondies, etc), le dessinateur fournit des efforts sur le découpage, sur la mise en scène, avec de nouveaux designs, des décors variés, soutenus par une colorisation réussie.

     

    Au final ?

    Au final donc, ces deux épisodes incarnent une crainte que l’on peut supposer légitime pour la série : le danger de mettre en scène de jeunes adolescents dans des missions que dans n’importe quelle autre œuvre de la saga, on ne leur confierait jamais, avec des péripéties et des retournements de situation parfois puérils (et quelquefois non!). Reste qu’un lecteur pas forcément exigeant n’aura pas une lecture décevante de ce court arc. De là à dire qu’il en sera entièrement satisfait, ça…

    Note : 60 %

Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

42 membres le possèdent (qui ?)
37 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !