StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
The Odyssey of Star Wars : An Epic Poem
  • Genre Beau Livre
  • Auteur(s) Jack Mitchell
  • Synopsis :

    L'auteur Jack Mitchell narre les aventures des héros de ce mythe moderne à la sauce "mythologie ancienne" sous forme de poèmes comme on aurait pu les lire il y a 3000 ans.

  • Note du staff SWU
     (80 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (80 %)

    Voici une version de la Trilogie qui m’a agréablement surpris.
    Déjà, le livre en lui-même est sympa avec ses feuilles irrégulières comme si on avait affaire à un parchemin.
    L’auteur nous conte les aventures de nos héros préférés comme s’il s’agissait d’une épopée du temps de la Grèce Antique.
    Mais contrairement aux adaptations shakespearienne de Ian Doescher, pas de vieux anglais. On reste avec du vocabulaire moderne, donc la compréhension est plus facile, même si les tournures des phrases restent « originales ».
    On a la présence de titres à gauche du texte histoire d’avoir un aperçu de la succession des scènes.

    De plus, il ne s’agit pas d’une simple adaptation. L’auteur tient compte de l’Univers Etendu et des autres films.
    En effet, on commence par un résumé de la mission des membres de Rogue One avec Jyn Erso. On y retourne également juste avant l’attaque de l’Etoile de la Mort avec les lourdes pertes au dessus de Scarif avec une énumération de noms de vaisseaux dont le Ghost de la série Rébellion.
    Il en est de même pour d’autres parties où on revient sur des moments de la Prélogie.
    Par exemple, on nous présente Owen et Beru Lars avec quelques mots sur Shmi.
    Ailleurs, Luke résume la Guerre des Clones chez Yoda sur Dagobah.
    Le film Solo n’est pas oublié avec un petit mot sur le Kessel Run quand Han retrouve Lando sur Bespin.
    Du coup, cela donne du contexte aux événements à venir tout en avançant dans l’histoire.
    Bref, c’est plutôt cool.

    De plus, l’auteur donne beaucoup de noms des personnages secondaires des films, des vaisseaux et des races des aliens.
    Bref, de nombreux liens sont tissés avec des éléments qui ne se trouvent pas dans les films de la Trilogie.
    Je trouve que ça enrichit le propos. Un bon point pour moi.

    Les dialogues ont été retravaillés, modifiés, on ne retrouve pas toujours ce qui est dit dans les films. Mais cela permet une approche différente.
    Il n’y a pas que les dialogues qui ont été retravaillés, l’enchainement des scènes également. Concernant l’Episode V, on s’occupe d’abord de toute la partie de Luke sur Dagobah puis on passe au Faucon, et on retrouve tout le monde sur Bespin.
    On entre régulièrement dans la tête des personnages principaux pour découvrir ce qu’ils ressentent face aux événements.
    Les descriptions de certains lieux sont parfois originales avec des ajouts d’éléments inédits comme par exemple Luke qui observe chez Ben une peinture représentant le Temple Jedi sur Coruscant (et ouais, ouais, j’ai ressorti le BR pour aller vérifier, dans le doute (^^) ).
    Bon, par contre, parfois, ça va un peu trop loin dans le délire comme le groupe de Figrin D’an de la Cantina qui joue un morceau à la mémoire de Mace Windu. Faut pas abuser des bâtons de la mort.

    Autre chose qui peut déplaire, c’est le fait que certaines scènes soient zappées comme l’attaque du Wampa contre Luke.
    L’arrivée de Vador sur la Seconde Etoile de la Mort n’est pas décrite, on commence directement avec Luke qui retourne sur Dagobah avant de revenir sur Tatooine chez Jabba. Oui, c’est bizarre. Et là aussi, la scène de la fête et de la pauvre Oola, n’y sont pas.
    La relation entre Han et Leia dans l’Empire Contre Attaque me semble bien moins intense et savoureuse que dans le film.
    La Bataille de Hoth est assez rapide aussi.

    Voilà.
    La lecture est intéressante grâce à tous ces petits ajouts qui sont finalement assez nombreux.
    L’auteur nous offre une adaptation plus complexe mais en contre partie, certaines scènes sont (trop ?) vite expédiées.
    Malgré tout, tout ce fan service m’a beaucoup plu, mais il faut être honnête, ça n’apporte rien au récit. Aucun intérêt de mentionner un Z-95 par là dans le voyage initiatique des Skywalker.
    Pas grave, on tourne les page pour découvrir comment l’auteur voit la scène suivante.

SWU fan database
 

Statistiques globales

1 membres le possèdent (qui ?)
1 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !