StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Bad Ground (Darth Vader #18)
     (87 %)

    Après avoir laissé Mon Calamari en ruine, on assiste à une impressionnante chasse à l’homme dont la proie n’est autre que… Dark Vador ? Comment en est-on arrivé là ?

    Scénario : un one-shot qui fait mouche !

    C’est très simple : le scénario est l’inverse de ce qu’on a l’habitude de voir dans cette série. Vador qui est d’habitude le chasseur devient ici la proie, et cette idée de base suffit à donner un vent de fraicheur à la série. Pour être honnête, à force de voir Vador chasser du Jedi, on commençait à se lasser même si le cadre changeait. Ici on assiste à la fois à un retournement de l’intrigue de base mais aussi un changement d’acteur. En effet, le vrai intérêt réside surtout dans le fait que Vador se retrouve pourchassé non pas par un ou des Jedi mais par Tarkin et un groupe de mercenaires.

    L’histoire aurait pu être étendue à tout un arc mais ça aurait été ennuyeux, ici les principaux événements sont résumés pour montrer seulement la conclusion de cette chasse. Et surtout expliquer pourquoi cette chasse. En ça c’est une histoire parfaitement adaptée au format one-shot !

    Je regretterai comme toujours des personnages intéressants introduits uniquement pour mourir, à contrebalancer avec une excellente intégration dans l’Univers de Star Wars en ce qui concerne Tarkin, son vaisseau, sa vie.

    47/50

     

    Dessins : réveil du guerrier

    C’est marrant car je comptais dire dans mon micro avis de l’histoire bonus du Star Wars #50 que Camuncoli avait fait des progrès sur les visages, et finalement ce progrès n’a pas eu lieu uniquement dans cette pastille mais aussi dans sa série régulière. Ses défauts, visages plats, sans relief, hachurés au possible (surtout chez les personnages âgés) semblent avoir presque totalement disparus. Ici on a un Tarkin presque toujours bien réalisé, bien rajeuni et souvent expressif ! Et puis David Curiel aux couleurs est toujours un maestro.

    A nuancer avec le casque de Vador qui redevient de nouveau un peu plat…

    40/50

    Un excellent one-shot qui peut se lire seul, vivement recommandé ne serait-ce que pour voir Tarkin et Vador face à face !

  • 22/07/2018
     (50 %)  •  Langue : VO
    Quasiment aucun intérêt, si ce n'est l'exploitation d'une phrase de l'arc Burning Seas. Alors oui la perspective est différente de ce que à quoi on a droit depuis le début de la série, mais c'est pas folichon. Et puis Vador est balèze... on le sait depuis longtemps.
    Heureusement que les dessins sont pas mal et que c'est rapide à lire.
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

12 membres le possèdent (qui ?)
18 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité