StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Star Wars Alien Archive
  • Genre Livres In-Universe
  • Univers Officiel
  • Auteur(s) Katrina Pallant
  • Dessins Tim McDonagh
  • Synopsis :

    On y trouve des Wookiees, Wampas, Weekays, Biths, Porgs, Pau'ans et pleins d'autres espèces.
    Il s'agit d'une compilation d'un journal d'un ancien voyageur qui a pris des notes sur les créatures et les aliens rencontrés lors de ses périples dans la Cantina, sur Jehda, dans le château de Maz, et bien d'autres endroits.

  • Note du staff SWU
     (80 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (90 % - 1 commentaire)
     (80 %)

    Déjà, quand on commence à feuilleter le livre, on note que les pages ont l’allure de parchemin. Et ça, c’est pas mal, c’est un premier bon point.
    Ce qui est intéressant aussi dans cet ouvrage, c’est qu’il s’agit d’un livre ‘intra univers’.
    En effet, un droïde archiviste (TR-33NA pour ne pas le nommer) a compilé les données retrouvées dans un carnet de notes d’un mystérieux voyageur lors de fouilles sur la planète Orchis 2. L’étude des travaux recueillis semble indiquer que cela pourrait être un artiste ithorien du nom de Gammit Chond.
    Bref, on a affaire tout un tas de petites descriptions sur des créatures et espèces ‘intelligentes’ rencontrées lors de longs périples à travers la galaxie et classées selon le type d’habitat (aride, aérien, humide) mais pas que. J’y reviens un peu plus tard.

    Chaque race ou espèce possède au moins une illustration en couleur. De temps en temps, on a des dessins ‘pleine page’ qui sont de très bonne facture. Je regrette même qu’il n’y en a pas plus car c’est vraiment un plus.
    Concernant un certain nombre d’aliens, la description est un peu plus conséquente avec quelques mots sur leur culture, leur mode de vie (Jawa, Géonosien, Togruta, …).
    On a régulièrement des annotations du voyageur qui sont souvent des petits clins d’oeils. Par exemple, concernant le Dragon Krayt, l’auteur raconte qu’il a croisé un grand squelette sur Tatooine, référence au squelette qu’on voit dans l’Episode IV. C’est toujours sympa de lire ce genre d’anecdotes.
    Cet ouvrage permet de faire un tour d’horizon des aliens et créatures que l’on peut apercevoir dans les 10 films sortis à ce jour et dans les séries animées The Clone Wars et Star Wars Rebels.
    Forcément, on en reconnaît beaucoup mais on n’est pas à l’abri de plusieurs découvertes. Puis c’est cool d’avoir des représentations souvent inédites.

    Bon, par contre, le classement choisi est bizarre avec parfois des incohérences.
    Au départ, on a l’impression que le tri se fait selon le type d’habitat. On commence par les zones plutôt désertiques avec les espèces vivant sur diverses planètes au climat assez dur. Ok. Mais ensuite on passe sur Tatooine avec des secteurs précis (Mos Eisley, le Palais de Jabba, …). Donc pourquoi décrire des choses de façon générale dans un certain habitat (Jawa, Hommes des Sables entre autres) puis se focaliser sur Tatooine comme la course de pods où les pilotes ne sont pas originaires de cette planète. C’est un peu perturbant car on passe de listes classées selon une certaine géographie à des listes issues d’un carnet de voyage. Le principe ne me gêne pas, mais ce n’est pas clair dans la présentation. On aurait pu avoir une partie « générale » et une partie « rencontres lors de mes périples ». Là ça fait un peu fouilli.
    Autre chose aussi, on découvre des choix surprenants. Par exemple, les Vulpex (renards de cristal de l’Ep VIII) sont rangés dans la catégorie des habitats plutôt humides, alors que j’ai l’impression que Crait est plutôt désertique avec ses grands espaces de sels. De même que les Toydariens sont dans la catégorie des habitats arides alors que leur planète est décrite avec la présence de marécages et de forêts.

    Malgré ces défauts, la lecture est plaisante et on prend plaisir à découvrir les illustrations.
    Je ne sais pas quelle est la durée de vie d’un ithorien mais on peut dire que ce Gammit Chond a beaucoup voyagé (il s’est même retrouvé sur Ahch-To, c’est dire) et pendant longtemps pour recueillir autant de données.

     

Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

11 membres le possèdent (qui ?)
5 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité