StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Rogue One
     (85 %)
    Critique avec spoiler sur le film, le livre, les bandes annonces, les visuals guides etc. de Lain-Anksoo


    Dès fois malgré tout le bagage que l’on a on n’arrive pas à écrire une critique. Ça peut venir de l’œuvre à critiquer en tant que telle si elle ne nous inspire absolument rien ; ce qui ne veut pas dire qu’elle est mauvaise juste qu’on en a rien à dire ; ou alors justement car notre avis est tellement biaisé qu’on ne sait pas si l’œuvre est bien ou pas.

    C’est ce qui arrive avec cette novélisation, si je devais juger uniquement l’histoire de ce livre, donc celle du film je mettrai une note similaire à celle que j’ai pu mettre au film car bah … l’histoire est la même. C’est d’autant plus difficile que j’ai adoré le film donc la question qui se pose est : est-ce que j’aime cette novélisation car j’ai aimé le film, ou est-ce que je l’aime car elle est bien réalisée ? Le problème vient cruellement de là. Pour l’Episode VII j’avais moyennement aimé le film (75%) et bien aimé la novélisation qui en rajoutait beaucoup (85%). Pour Rogue One que j’ai aimé à hauteur de 91% dois-je mettre 91% pour le roman ou alors si je juge uniquement la novélisation encore 85% car elle en fait un peu moins que celle de l’Episode VII mais le film est meilleur de mon point de vue … Cependant n’est-ce pas aberrant de mettre une note moins bonne à la novélisation d'un film ? Je m’arrache les cheveux depuis des jours en pensant à tout ça. 


    Rogue One 

    Avant de parler d’ajouts inhérents à une novélisation il est important de s’attarder au traitement du film dans celle-ci. En général une novélisation arrive à gommer certains des défauts du film. Dans l’Episode VII par exemple le côté "remake" était moins présent de part des descriptions qui tranchaient souvent avec l’Episode IV. Cependant l’absence de contexte était toujours omniprésente.

    Pour Rogue One les deux critiques principales que j’ai pu voir sur le film sont le manque de caractérisations des personnages et les motivations peu claires de Jyn.

    Pour ce qui est de Jyn (commençons par Felicity hein) elle vous paraitra radicalement différente dans le roman par rapport au film. Pour votre appréciation du livre ça dépendra de vous, soit vous vous direz que pendant tout le film elle garde ses pensées pour elle, arborant un masque pour se protéger et vous serez content car toutes ses motivations vous seront enfin expliquées et justifiées ; soit vous trouverez que ce n’est absolument pas le même personnage et que l’auteur a raté sa retranscription. Connaissant bien les masques je choisis la première option. Surtout que la Jyn qui nous sera dépeinte tout le long du roman par le biais d’une métaphore de la caverne où elle s’était réfugiée étant enfant, est bouleversante d’émotion. On la voit pleurer, être terrifiée, être décidée, on comprend son raisonnement et son cheminement de pensées, jusqu’à ce que la lumière pénètre enfin dans cette grotte et l'apaise. Rien que pour ça ce livre est un gros plus.

    Pour ce qui est de présenter davantage les personnages, c’est moins réussi. On découvrira les pensées des personnages, à savoir celles de Cassian, Bodhi et Krennic mais on regrette le peu de lumière apportée à Baze et Chirrut. D’ailleurs les motivations de Cassian vous seront aussi très bien expliquées de même Bodhi bénéficie d’un traitement assez impressionnant surtout suite à sa rencontre avec Bor Gullet (on dit Bor Gullet ou LE Bor Gullet ?). En effet son esprit comme le dit Saw s’en retrouve … blessé et nous verrons comment Bodhi s’en remet, ce qui avait totalement été éclipsé dans le film. Par contre n'espérez pas en apprendre davantage sur leur passé (sauf de petites mentions à la famille de Bodhi).

    Enfin je dois dire que l’auteur, Alexander Freed, ne pouvait que réussir dans l’écriture de ce livre, il nous avait fourni un roman Battlefront sans histoire mais avec un background de guerre toute de même très impressionnant. Ici l’histoire n’est pas de lui mais son style sale, tranchant, guerrier s’y prête parfaitement. 

    Les ajouts 

    Il y en a peu, très peu. Je dois dire qu’à part des dialogues rallongés je crois avoir noté des scènes supplémentaires uniquement lors de la destruction de Jedha. On savait qu’il y avait un grand nombre de scènes supplémentaires pour le Réveil de la Force, scènes pour la plupart présentes dans sa novélisation. Rogue One malgré les manquements présents dans les bandes annonces on a senti que ça ne serait pas le même son de cloche. Ce qu’on a pu voir dans les teasers ne pouvaient, la plupart du temps, avoir lieu dans le film, les vraies scènes supplémentaires semblaient donc moins nombreuses, moins longues et tout simplement inconnues.

    Après lecture aucun des moments additionnels du livre ne m’a paru être une scène ayant pu être tournée. Je l’ai déjà dit on assiste surtout à une prolongation de scènes déjà présentes dans le film. Des discussions rallongées, d’autres qui avaient lieu en arrière-plan se retrouvent au premier etc. Alors oui ça étend le film, lui donne une plus grande profondeur, que j'ai  déjà abordée en parlant des personnages mais y a quand même un sentiment de déception qui nous habite.

    Le livre n’est tout de même pas exempt de moments entièrement originaux, comme je l’ai dit la destruction de Jedha nous est relatée de plusieurs points de vues différents. Je crois que ça restera mon chapitre préféré du livre par l’émotion qu’il transmet car la peine qu’on ressent est progressive. On commence avec une personne ayant bien vécu, puis une autre connue ayant à peine vécu pour finir avec des  méchants qu’on prendra malgré tout en pitié au vu des deux focus précédents et des dialogues d’une justesse incroyable. Le reste des scènes supplémentaires n’en sont pas vraiment car il s’agit de documents impériaux ou rebelles. Nous pouvons donc lire des mails, des rapports, des retranscriptions qui nous en apprendront plus sur le film et son univers. On savait déjà ce que Galen a fait au réacteur de l’Etoile de la Mort vous verrez aussi comment il a fait pour mettre en place la bouche d'aération et le conduit de refroidissement que la torpille de Luke empruntera !


    Conclusion

    Cette novélisation réussit comme la plupart de ses prédécesseurs à combler certains vides du film, allant peut-être jusqu’à le contredire lui-même. On note quand même une véritable extension de celui-ci à défaut de vraiment créer autour. Ce livre est donc l’Univers Etendu de Rogue One.



    + Les plus

    Jyn, Bodhi, Cassian
    Les dossiers en plus
    Les scènes sur Jedha

    - Les moins

    Baze et Chirut peu étendus
    Pas assez de scènes entièrement originales
  • 12/03/2017
     (80 %)  •  Langue : VO
    Pas grand chose à ajouter par rapport à la critique de Lain.
    Je suis d'accord avec ses explications.
    Il est donc intéressant d'en savoir un peu plus sur les personnages avec leurs pensées.
    je trouve que Chirrut et Baze sont quand-même présents.

    Et la bataille de fin est rondement menée. Même si la scène de Vador est bâclée à mon goût.
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

42 membres le possèdent (qui ?)
29 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité