StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Rebel Girl
  • Titre original Star Wars #15 à 18
  • Genre Comic-Book
  • Série Star Wars (Dark Horse) (Vol. 4)
  • Univers Legends
  • Année et période 0 (Empire)
  • Scénariste(s) Brian Wood
  • Dessins Stéphane Créty
  • Encrage Julien Hugonnard-Bert
  • Couleurs Gabe Eltaeb
  • Synopsis : Bienvenue sur Arrochar ! Profitez de notre air frais montagnard. Observez nos magnifiques points de vue. Construisez une base sécurisée pour votre flotte Rebelle. Tout ce que nous demandez, c'est que la Princesse Leia épouse notre Prince ! Vous pouvez retirer la jeune femme de la Rebellion, mais pouvez-vous retirer la Rebellion de la jeune femme ?
  • Note du staff SWU
     (61 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
 
     (61 %)
    Quatrième et avant-dernier arc de la série Star Wars de Brian Wood, Rebel Girl fait suite aux événements du second arc, From the Ruins of Alderaan (Haute Trahison en VF), se déroulant quelques temps après l’Episode IV.


    Scénario :

    Après un interlude de deux numéros, peu emballants, consacrés à Dark Vador dans Five Days of Sith, on retrouve nos Rebelles dans la situation où nous les avions laissés à la fin de Haute Trahison : après des jours et des jours à rechercher une nouvelle base pour leurs opérations, ils sont accueillis sur la planète Arrochar. Le marché est simple : l’Alliance peut utiliser toutes les ressources disponibles sur la planète et y construire sa nouvelle base d’opérations, et en contrepartie, Leia doit se marier avec le Prince Kaspar, fils des dirigeants de la planète, et donc héritier du trône. Mais (car il y a un mais, sinon on se croirait dans Les Feux de l’Amour) tout le monde ne voit pas d’un bon œil ce mariage.

    Bon, dit comme ça, soit vous vous dites « Ouais pourquoi pas, ça a l’air sympa ! » ou alors « Non mais sérieusement ? C’est quoi ce réchauffé ? ». Personnellement, je me suis rangé dans la première catégorie pendant les 10 premières pages du comic, avant de basculer dans la seconde.

    Alors certes, on peut remarquer le bon traitement de Leia (décidément, depuis le début de la série, il n’y a bien qu’elle dont Brian Wood arrive à se dépêtrer), avec quelques questionnements bienvenus sur ce qu’elle doit faire ou non, mais aussi une certaine proximité de l’action ; on peut aussi louer les quelques trucs assez sympas qui arrivent à Luke (même si des scènes se répètent), mais c’est bien tout ce qu’on peut retirer de positif.

    Car le gros défaut du scénario, c’est qu’il ne contient aucun élément de surprise. Alors certes, les rebondissements sont présents… enfin il y en a deux… Mais à moins d’être totalement benêt, ou bien de n’avoir jamais lu de comics Star Wars, vous devinerez ces rebondissements au moins dix pages avant qu’ils n’arrivent (si ce n’est avant…). La situation finale du comic est donc elle aussi archi-prévisible… C’est un peu regrettable car Brian Wood nous a montré, notamment dans Haute Trahison qu’il pouvait créer des intrigues complexes (voire même carrément tirées par les cheveux…).


    Dessins :

    Cocorico ! Non, je ne m’enthousiasme pas parce que la Coupe du Monde a démarré aujourd’hui (faut pas pousser non plus…), mais bien parce que c’est un français qui est aux dessins de cet arc, en la personne de Stéphane Créty. Il est assisté d’un autre français, Julien Hugonnard-Bert, à l’encrage.

    Les dessins ne sont pas aussi beaux que ceux des arcs précédents (avec Carlos d’Anda et Ryan Kelly à l’œuvre) mais se laissent quand même regarder sans problèmes. Etant donné que l’action se déroule toujours sur la même planète, les paysages ne sont cependant pas super variés, et les quelques scènes dans l’espace n’ont pas demandé beaucoup d’efforts, même si là aussi, c’est plutôt sympa à voir.


    Conclusion :

    C’est un quatrième arc mitigé au final, en raison d’un scénario qui était prometteur, mais gâché par de nombreuses facilités et des rebondissements trop prévisibles. Espérons que lors des deux derniers numéros de la série, nous ayons droit à quelque chose d’un peu plus emballant...
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

64 membres le possèdent (qui ?)
51 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité