StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
BFI Les Classiques du Cinéma : Star Wars
  • Titre original BFI Film Classics - Star Wars
  • Genre Analyses et Essais
  • Auteur(s) Will Brooker
  • Synopsis :

    L’auteur Will Brooker tente une approche inédite sur George Lucas et son film Star Wars.

    Il se focalise sur l’aspect "étude cinématographique" du réalisateur en explorant le passé de Lucas à l’Université, ses inspirations, les techniques utilisées et autres domaines spécifiques.

  • Note du staff SWU
     (65 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (65 %)

    Will Brooker est directeur des Etudes de cinéma et télévision à l’Université de Kingston.
    Dans ce livre, il s’attarde sur des domaines bien spécifiques du cinéma et particulièrement la façon d’utiliser les caméras de George Lucas pendant le tournage de l’Episode IV.

    L’auteur montre que George Lucas a toujours voulu tout gérer dans ses films, surtout le montage, car il sentait qu’il était le seul à savoir ce qu’il voulait voir à l’écran.
    On découvre que Lucas voulait que ses films soient tournés comme des documentaires, il voulait faire du cinéma "vérité".
    On retrouve cet état de fait dans ses films précédents comme THX 1138 4EB ou American Graffiti.

    Et pour rendre cet univers plausible, il a demandé aux techniciens d’accentuer l’aspect "usé" des vaisseaux et des accessoires.
    Mais d’un autre côté, on a aussi une esthétique froide concernant l’Empire.
    Il gérait les acteurs avec un certain détachement, une certaine distance. Il ne cherchait pas la perfection dans les scènes, toujours pour se rapprocher d’un monde réaliste. Il semblait vouloir tout contrôler mais laissait tout de même une certaine latitude aux acteurs qui pouvaient improviser.


    On revient également sur les différents styles de cinéma utilisé par Lucas comme le western, les films japonais. L’auteur présente quelques exemples avec des scènes très similaires avec Laurence d’Arabie, la Forteresse, et même des films de combats aériens de la Seconde Guerre Mondiale.

    L’auteur nous explique que Lucas voulait que ce soit le jeu des caméras qui donne de l’émotion par l’image. Toujours pour rester dans le domaine du documentaire. Par exemple, lors de la scène d’arrivée des héros à Mos Eisley, on a divers éléments qui traversent l’écran en passant devant les personnages qui se font arrêter par des stormtroopers. Tout ceci pour rendre l’environnement vivant.

    Ce livre est assez intéressant. Dommage qu’il soit court car l’auteur aurait pu approfondir un peu plus les techniques de cinéma utilisées, pourquoi pas, sur les autres films.

SWU fan database
 

Statistiques globales

2 membres le possèdent (qui ?)
2 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité