StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
La Guerre de la Force
     (80 %)
    Voici donc le troisième, et dernier, arc de la série Dawn of the Jedi, scénarisée par John Ostrander et illustrée par Jan Duursema. La conclusion de la série est-elle à la hauteur des attentes ? Décryptons.

    Scénario :

    C’est la guerre dans le système de Tython ! Rappelez-vous la dernière planche du second arc : la flotte Rakata était en route vers le système de Tython, afin de le conquérir. Nous voici propulsés un an après : les Rakatas ont envahi le système, et les armées Je’daii, menés par Daegen Lok (l’ex-prisonnier de Bogan) et Xesh, le Limier de Force des Rakatas converti aux voies des Je’daii, essaient tant bien que mal de résister à l’envahisseur sur les différentes planètes du système.

    Qui dit guerre dit baston. Et je vous rassure, vous en aurez pour votre compte ! Une très grosse moitié, voire les trois quarts de l’arc nous narrent les affrontements entre Je’daii et Rakatas. A tel point que c’en est parfois trop, même si je reviendrais sur les raisons de cet afflux de bourrinage plus tard. Sinon, les rebondissements sont bien présents (même si le lecteur n’éprouve pas de surprise, connaissant l’identité d’un espion dès le second arc), et l’histoire se révèle très prenante.

    Il y a clairement deux points positifs dans cet arc. Le premier, c’est le conflit des Je’daii face à la dualité de la Force. On sait que les Je’daii de Tython vivent en équilibre dans la Force, et qu’ils profitent autant du côté obscur que du côté lumineux. L’arrivée des Rakatas sur Tython a changé les choses : certains Je’daii préférant utiliser à volonté le côté obscur de la Force, tandis que d’autres restent en équilibre. On sent venir le schisme qui interviendra plus tard au sein des Jedi.

    L’autre point positif est le développement des Rakatas, leur culture, leurs vaisseaux, leurs armes, leurs coutumes… Les joueurs de The Old Republic seront ravis de voir que les Déchiqueteurs (ou Flesh Raiders en VO) tiennent une place importante dans l’arc. Autre allusion : les Portes de l’Infini des Kwa, mais je ne vous en dirais pas plus afin de ne pas gâcher votre lecture.

    Cet arc serait tout bonnement excellent si un détail extrêmement fâcheux ne venait pas perturber le tout : la rapidité. On sait depuis quelques semaines que ce troisième arc de la série allait être le dernier, la faute à une perte de la licence par Dark Horse au profit (même si on jugera plus tard si ça sera réellement profitable à Star Wars) de Marvel pour 2015. Et à la lecture de ce troisième arc, on sent bien que Jon Ostrander a été pressé par le temps pour achever proprement la série. Alors certes, il y a une conclusion. Et une belle. Mais plusieurs événements se déroulent très (trop) rapidement, et auraient nécessité bien plus de numéros pour être bien développés. On peut penser ici à l’intrigue « mafieuse » sur Shikaakwa ou à la relation entre Xesh et Shae Koda qui, si elles se terminent, le font de façon abrupte et précipitée.

    Alors il ne faut pas blâmer les auteurs pour cette rapidité, cette surdose d’action dans l’arc (parce que bon, je te connais, toi petit lecteur qui passe ton temps à cracher sur Ostrander et Duursema en disant qu’ils font de mauvaises BD), mais plutôt Marvel (et donc Disney derrière Marvel), qui nous prive clairement de l’une des meilleures séries de ces dernières années.


    Dessins :

    Même si Jan Duursema reste toujours fidèle à elle-même, les nombreuses batailles ne sont pas faites pour la servir. On retrouve trop souvent les mêmes schémas, les mêmes positions au fil des pages. Mais là encore, est-elle à blâmer ? Bon allez, un tout petit peu, mais pas totalement. A part ça, nous voyageons là encore de planète en planète et avons droit à de beaux paysages et de jolis effets de lumière bien agréables.

    Conclusion :

    Sortons les paquets de mouchoir, Dawn of the Jedi, c’est fini, et on ne sait pas si ce que nous proposera Marvel sera d’aussi bonne qualité. La série aura globalement su tenir toutes ses promesses, même si la fin trop rapide laissera forcément un goût amer dans la bouche des fans.
  • 18/09/2014
     (80 %)  •  Langue : VF
    Voilà donc prématurément la fin de Dawn of the Jedi avec ce troisième et dernier arc ...

    Commençons par les dessins. C'est du Duursema, donc c'est forcément très bon. Le point négatif pour moi (et c'est vrai pour toute la série), c'est qu'on n'a pas l'impression que l'histoire se déroule 25 000 ans avant ANH ! Comparez une page de Legacy (+137) et de DotJ, on n'a absolument pas le sentiment que la Galaxie a connu des milliers d'années d'évolution. Au contraire, je trouve que les TotJ et leurs dessins Old School correspondaient mieux à une époque reculée.

    Le scénario maintenant. Pour rappel, les auteurs ont dû conclure leur série en un tome (si bien que DotJ ne forme qu'une trilogie alors que cette série était bien partie pour se rapprocher des 10 volumes ...). Clôturer une série aussi prometteuse en un seul tome, ce n'était pas évident. Et je trouve que le duo Ostrander/Duursema s'en est plutôt bien sorti. Alors certes, cette BD contient énormément d'action (voire peut-être même trop), mais au moins la guerre contre les Rakata a droit à sa conclusion. De plus, certains éléments auraient mérité d'être plus développé, mais en un seul arc ce n'était pas faisable. En fait, j'ai eu l'impression que les auteurs ont essayé de condenser les éléments majeurs du reste de leur série dans Force War : ça peut paraître un peu chargé, mais on ne pourra pas reprocher un manque d'action.

    En conclusion, bien que ce tome soit très bon, on reste un peu sur notre fin tant on aurait voulu en savoir plus sur cette période et cette guerre. Un petit tome épilogue pour faire le lien avec la fondation de l'Ordre Jedi "moderne" aurait même été fangasmique, mais je divague là ^^

    Juste un point négatif : le recyclage de personnages types par les auteurs. Je m'explique : Xesh présente des caractéristiques similaires à celles de Quinlan Vos ou de Cade Skywalker (tantôt gentil, tantôt méchant, tantôt entre les deux, possède sa petite bande, etc ...) et ça peut sembler répétitif.
  • 11/10/2014
     (80 %)  •  Langue : VF
    C'est la guerre ! Les Rakata ont envahi le système de Tython depuis un an. Mais les Je'daii, emmenés par Daegen Lok et l'ancien Limier de Force Xesh, tiennent bon et empêchent l'ennemi de poser le pied sur Tython même. Armés de sabre-force, ils ont bloqué les Rakata sur Ska Gora et tentent de les déloger des colonies, mais sans grand succès. Le conflit s'enlise et va dépendre des décisions que va être amené à prendre Xesh. Guidera-t-il les Je'daii dans cette heure sombre ou bien retournera-t-il auprès de ses maîtres ?

    Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'action est omniprésente dans ce troisième et dernier volet de "La Genèse des Jedi". Et clairement, on sent que c'est le dernier, que les auteurs ont été pressés de conclure : la densité d'événements est spectaculaire, et si on est aspiré en plein conflit avec les personnages, on ne peut que déplorer la rapidité d'exécution.

    Le personnage principal est donc Xesh, et quasiment tout est vu à travers ses yeux. Bonne chose, le personnage est suffisamment innovant pour qu'on accepte de suivre son parcours même si, au final, entre le début et la fin du tome, sa psyché n'a guère changé même s'il a fait un grand-huit émotionnel au cours de cet arc. Et puis son design est franchement sympa !

    Malheureusement, tous les autres personnages trinquent. A l'exception notable de Daegen Lok et de Shae Koda, les autres personnages font de la figuration. Mais alors vraiment. A la limite, ils ont le droit à la parole, mais c'est tout. On aurait pu attendre plus et mieux de l'affrontement entre Sek'nos Rath et Trill, le côté sympa et charmeur du Sith dans les deux premiers tomes a totalement disparu, les Maîtres ne servent à rien... Et quand on fait le bilan, finalement, on a quoi ? Combien de morts pour un conflit si craint ? Dans le premier tome, l'arrivée de Xesh déclenchait une tempête de Force, et là, des hordes de Je'daii contre les Rakatas sur Tython, et il ne se passe quasiment rien sur la planète...
    Lok, lui, a perdu tout son charisme du deuxième volet, pour ne le retrouver qu'à la toute fin du tome, avec une dernière phrase lourde de sens. Dommage, nous n'aurons pas de suite !

    Après, il y a de bonnes idées, même si les atermoiements de Xesh sont un peu redondants à force. La révélation sur les Tho Yor, leur utilisation, le portail de l'Infini, et finalement la vraie raison de la création de l'Ordre Je'daii... mais tout va trop vite ! Vraiment ! Des révélations, c'est bien, mais des conséquences, c'est mieux !

    Au final, la série s'est voulue extrêmement ambitieuse, mais n'a pas eu les moyens de s'accomplir. Avec le recul, le premier volet aurait dû être deux fois plus court, et cette Guerre de la Force aurait dû être bien plus longue, et surtout plus lourde de conséquences. Là, on a l'impression qu'on revient aux affaires classiques... :non:

    Là, clairement, la promesse de la série, le contrat, la transition entre les Je'daii et les Ordres Jedi et Sith, n'est pas rempli. L’enrobage est joli, on caresse le fan de le sens du poil, mais finalement... tout ça pour ça, quoi. :neutre:

    Note : 80 %
  • 23/01/2016
     (70 %)  •  Langue : VF
    Très bon tome, mais on a l'impression que la fin est baclée, on voudrait bien plus d'informations notamment concernant la création de l'Ordre Jedi et de la République Galactique. Bref, ça manque de tomes =P
    Sinon on peut regretter le schéma un peu trop répétitif très Starwarsien.
  • 16/10/2016
     (80 %)  •  Langue : VF
    Un final un poil poussif par rapport à l'arc précédent car, comme dit par le staff, trop d'intrigues à boucler pour cause de perte de la licence par Dark Horse. Néanmoins, cela reste du très haut niveau malgré un scénario moins inspiré. Une des meilleures série de l'univers Legends !
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

148 membres le possèdent (qui ?)
117 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité