StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Le Poing du Tyran
  • Titre original The Tyrant's Fist
  • Genre Comic-Book
  • Série La Purge des Jedi (Vol. 4)
  • Univers Legends
  • Année et période -19 (Emergence de l'Empire)
  • Scénariste(s) Alexander Freed
  • Dessins Marco Castiello
  • Encrage Andrea Chella
  • Couleurs Michael Atiyeh
  • Couverture Dan Scott
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis : Peu de temps après l'avènement de l'Empire, Dark Vador, maître combattant, terreur de ses ennemis, poursuit sa purge des Chevaliers Jedi sur une planète ou sa proie est vénérée. Au milieu d'une insurrection planétaire, le Seigneur Noir doit traquer sans relâche le Jedi survivant, tout en anéantissant les prémices d'une rébellion au sein de la population autochtone. Tous devront s'incliner devant la puissance de Vador et de l'Empire Galactique !
  • Note du staff SWU
     (53 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (45 %)
    Quatrième tome de la série Purge, The Tyrant’s Fist nous narre une fois de plus un épisode de la vie de Dark Vador qui part casser du Jedi sur un monde isolé.

    Scénario :

    Bon, le scénario, signé Alexander Freed (à qui l’on doit les comics TOR Le Sang de l’Empire et Soleils Perdus), pourrait se résumer à ce que j’ai dit dans ma ligne d’introduction. Mais même si l’histoire va s’avérer au final banale et sans grande ambition, il y a quand même une volonté de recherche et de faire quelque chose d’assez nouveau, ce dont on ne va pas se plaindre.

    Car en se rendant sur la planète Vaklin, Vador va découvrir qu’éliminer « simplement » les Jedi présents ne suffira pas à éradiquer l’insurrection anti-Impériale, car les autochtones vénèrent ces derniers, qui leur ont apporté tant de choses lors des derniers siècles. Vador va donc solliciter l’aide du major Namada, une femme qui, en plus de connaître ses devoirs vis-à-vis de l’Empire, comprend également le ressentiment général de la population.

    L’idée des Jedi vénérés et du major est assez bonne en soi, et nous évite une castagne de la première à la dernière case de la BD. Seulement, en raison du format court de l’histoire (deux numéros de vingt-et-une pages chacun, faites le calcul…), le tout va un peu vite, et aurait sûrement mérité d’être un peu plus approfondi.

    Au final, force est de constater que ce tome n’offre aucune surprise et aucun rebondissement…

    Dessins :

    Pour ce tome, il n’y a non pas un, mais deux dessinateurs : Marco Castiello et Andrea Chella, tous deux nouveaux dans l’Univers Etendu. Bon, et le résultat n’est pas franchement folichon, sans être non plus carrément moches.

    Mais certaines cases donnent l’impression de ne pas être achevées : on a l’impression de contempler des paysages à mi-chemin entre le brouillon et l’aquarelle trop baveuse. J’en profite pour ajouter que les décors ne sont pas non plus très recherchés… Du côté des personnages, pas grand-chose à dire, si ce n’est cette impression de brouillon qui ressort un peu trop par moments.

    Les deux couvertures sont quant à elles signées Dan Scott (Legacy, KotOR), et sont tout à fait convenables.

    Conclusion :

    Un sentiment mitigé à la lecture de ce nouvel opus de Purge. Malgré quelques bonnes idées non exploitées au maximum, l’ensemble souffre malheureusement d’un manque d’ambition évident et d’une histoire au final très banale, que les dessins n’arrivent pas franchement à améliorer.
  • 22/07/2014
     (60 %)
    Pourquoi ce comics ne mérite-t-il absolument pas la faible note de 45 % ?

    Quatrième volet de l'irrégulière série "Purge", "le poing du Tyran" prend le risque de ne pas se baser uniquement sur un affrontement entre Vador et des Jedi, mais également sur ce que symbolisent les Jedi sur un monde reculé.

    S'il n'évite pas quelques faiblesses, le scénario développé par Alexander Freed est intéressant. Les problématiques sont bien vues, et la purge des Jedi prend tout son sens, ne se limitant pas à une simple traque suivie d'une mise à mort (même si, finalement, ça aura bien lieu). Dommage d'avoir réduit ce changement de perspective à une poignée de pages, mais ne boudons pas notre plaisir. Le final est également satisfaisant, ne se limitant pas au seul Vador. Pas mal.

    En revanche, on continue à introduire des Jedi inconnus, dont le sort laisse finalement le lecteur indifférent : après tout, quitte à publier un récit "Purge" par an (voire moins), pourquoi ne pas se payer le luxe d'utiliser des Jedi un minimum connus ? Pas forcément des têtes d'affiches, mais des seconds rôles croisés au hasard de précédents story-arcs ? Ce n'est toujours pas pour cette fois...

    Graphiquement, c'est agréable et assez homogène : à la lecture, la différence entre les deux dessinateurs ne saute pas aux yeux, et c'est tant mieux. Le design des nouveaux Jedi est bon, Vador plutôt imposant... C'est donc satisfaisant.

    Pas mal, donc et à mon avis meilleur que les deux derniers volets de "Purge" !

    Note : 75 %
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

85 membres le possèdent (qui ?)
68 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité